31 mars 2008

DES BURGERS AU SSSOCOLAT

Je me devais de reprendre le titre que mon fils ( 2 ans 1/2 ) a donné à cette recette....C'était vraiment trop drôle.

Pour ces macarons, j'ai utilisé la méthode vraiment simple de Mingoumango. Mes autres essais n'étaient pas trop mal réussis, mais avec cette méthode ( que j'ai encore simplifiée ), je suis encore bien plus contente du résultat.
Je copie la recette de Mingoumango avec mes conversions impériales et mes modifications mais allez voir sa recette en images.....Les images valent mille mots.

La recette des burgers au sssocolat :

Les coques :

3 blancs d'oeufs
1 tasse ( 125 g ) de poudre d'amandes
2 et 1/4 tasses ( 220 g ) de sucre à glacer
3 cuillères à table ( 35 g ) de sucre
Colorant alimentaire orange en gel
1 cuillère à thé d'extrait d'orange pur
1/2 cuillère à thé de crème de tartre


Dans le robot culinaire, mettre la poudre d'amandes et le sucre à glacer et pulser jusqu'à l'obtention d'une poudre extra fine.
Tamiser la poudre obtenue et réserver.

Tiédir les blancs d'oeufs 10 secondes au micro-ondes à puissance minimale.
Les monter en neige avec la crème de tartre.
Quand le fouet commence à laisser des marques, ajouter le sucre et l'extrait d'orange en fouettant à vitesse maximale.

Ajouter quelques gouttes de colorant ( la quantité dépend de la coloration désirée ; commencer par de toutes petites quantités et ajuster au fur et à mesure ; il faut savoir que, le macaron, une fois cuit, est un peu plus clair.

Remettre un coup de fouet pour bien incorporer le colorant.

Incorporer progressivement et délicatement la poudre tamisée avec une spatule en silicone en faisant attention de ne pas casser les blancs.
Le mélange doit être lisse et brillant


Remplir une poche à douille .
Pour ce faire, tordre et enfoncer le bas de la poche dans le creux de la douille, poser la poche dans un pichet pour la faire tenir, et verser la pâte dans la poche.
Refermer la poche.

Dresser les macarons sur deux plaques recouvertes de tapis en silicone ( j'ai utilisé les tapis rouges vendus chez Canadian Tire ), en les espaçant de 1" 1/4 ( 3 cm )environ .
Les macarons doivent normalement s'étaler.
S'il reste une pointe sur le dessus, c'est que la pâte est trop épaisse.
Laisser croûter (reposer) au moins 1 heure ( dans une atmosphère de préférence pas trop humide).

Préchauffer le four à 285 F (140 C ).
Enfourner les plaques de macarons.
Laisser cuire 25 à 30 minutes .
Au bout de 5-6 minutes, la collerette doit commencer à se former.

Sortir les plaques du four et laisser reposer 30 secondes-1 minute, puis retirer les macarons qui doivent normalement se décoller tout seuls s'ils sont bien cuits en-dessous.
Attendre un peu s'ils résistent à se décoller.
Les poser sur le côté bombé afin que la base puisse sécher.


Ranger les macarons deux par deux en fonction de la taille et les assembler en les collant avec le fourrage

Une fois les macarons garnis, les mettre au réfrigérateur jusqu'au lendemain (à plat, le temps que la garniture se fige et que les macarons se "fixent" bien).

Attendre au moins un jour avant de les déguster.
Les macarons sont meilleurs au bout de 2-3 jours.
Ils se conservent une bonne semaine au réfrigérateur, mais on peut aussi les congeler (
pour les décongeler, les laisser à température ambiante, disons au moins une heure.).


Ganache au chocolat noir:
1/2 tasse ( 125 ml ) de crème 35 %
3oz ( 90 g ) de chocolat noir 70 %, haché

Porter la crème à ébullition.
Hors du feu, ajouter le chocolat et mélanger au fouet jusqu'à ce que le chocolat soit fondu et que la texture soit lisse et homogène.
Laisser refroidir à température ambiante, puis réfrigérer pour que la ganache soit ferme.
Imprimer la recette

30 mars 2008

DARING BAKERS : GÂTEAU DE FÊTE PARFAIT

Pour ce nouveau défi des Daring Bakers, c'est Morven qui a choisi la recette.
J'ai fait ce dessert pour Pâques en coupant la recette en deux et j'ai cuit dans un moule moins large. J'ai donc fait 3 étages au lieu de 4.
J'ai réservé un peu de crème au beurre que j'ai colorée pour la décoration et j'ai fait des petits lapins en pâte à sucre.


Pour le gâteau:
2 et 1/2 tasses ( 275 g )de farine à gâteaux et pâtisserie
(pour celles qui n'en n'ont pas 1 tasse ( 120 g ) de farine tout usage tamisée moins 2 cuillères à table = 1 tasse de farine à gâteau )
1 cuillère à table de poudre à pâte
1/2 cuillère à thé de sel
1 et 1/4 tasses ( 310 ml ) de lait entier 3,5% ou de babeurre ( ce qui est préférable avec le citron )
4 gros blancs d'oeufs
1 et 1/2 tasses ( 300 g ) de sucre
2 cuillères à thé de zeste de citron râpé
4 onces ou 8 cuillères table ( 120 g ) de beurre non salé, à température ambiante
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille pure

Pour la crème au beurre:
1 tasse ( 200 g ) de sucre
4 gros blancs d'oeufs
12 onces ( 360 g ) de beurre non salé, à température ambiante
1/4 tasse ( 60 ml ) de jus de citron frais ( de 2 citrons )
1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure

Pour la finition:
2/3 tasse ( 180 ml ) de confiture de bleuets tamisée, brassée vigoureusement ou réchauffée juste pour être plus facile à étendre
environ 1 et 1/2 tasses ( 160 g ) de noix de coco râpée, sucrée


Avant de commencer:
Mettre la grille du four au centre et préchauffer le four à 350F ( 180C ).
Beurrer 2 moules ronds de 9"X 2" (23 cm de diamètre par 5 cm de haut) et garnir le fond de papier parchemin beurré.
Mettre les moules sur une plaque.

Faire le gâteau:
Tamiser la farine, la poudre à pâte et le sel.
Fouetter ensemble le lait et les blancs d'oeufs dans un bol moyen.
Mettre le sucre et le zeste dans un grand bol ou le bol du kitchenaid et frotter entre vos doigts jusqu'à ce que le sucre soit humide et odorant.
Ajouter le beurre et avec la palette du kitchenaid ou un batteur électrique, battre à vitesse moyenne pendant 3 minutes, jusqu'à ce que le beurre et le sucre soit blanchis.

Y ajouter la vanille et le tiers de la farine en continuant de battre à vitesse moyenne.
Ajouter la moitié du mélange oeufs/lait, puis la moitié de la farine restante.
Ajouter le reste du lait/oeuf et bien battre puis le reste de la farine pour terminer.
Finalement, laisser battre un bon 2 minutes pour bien aérer la pâte.

Diviser la pâte entre les deux moules et égaliser le dessus avec une spatule de caoutchouc.
Cuire durant 30-35 minutes, faites le test du cure-dent qui ressort propre du centre.
Mettre les moules sur une grille et laisser 5 minutes, passer un couteau autour, retourner et enlever le papier.
Retourner le gâteau et laisser à la température de la pièce. (Lorsqu'il est froid on peut l'envelopper et le garder à la température de la pièce toute la nuit ou le congeler jusqu'à 2 mois)


Pour le glaçage à la crème au beurre;
Mettre le sucre et les blancs d'oeufs dans le bol du mixeur ou un autre bol à l'épreuve de la chaleur et mettre le bol au dessus d'un contenant d'eau frémissante.
Battre constamment, en gardant le mélange au dessus de la chaleur jusqu'à ce qu'au toucher, ce soit chaud, environ 3 minutes.
Le sucre doit être dissout et le mélange doit ressembler à de la guimauve fondue.
Enlever le bol de la source de chaleur.

Avec le fouet du mélangeur ou au batteur électrique, battre la meringue sur vitesse moyenne pour la refroidir, environ 5 minutes.
Changer pour la palette du mélangeur et ajouter le beurre un peu à la fois en mélangeant pour rendre lisse.
Quand le beurre est incorporé, battre sur vitesse moyenne/forte jusqu'à ce que ce soit épais et très lisse, environ 6-10 minutes.
Durant ce temps le beurre peut se séparer, continuer à battre et il se replacera.
Sur vitesse moyenne, ajouter graduellement le jus de citron en battant bien après chaque addition, puis la vanille.
Vous devriez avoir à ce point un mélange brillant et lisse de crème au beurre.
Couvrir de film alimentaire et réserver.


L'assemblage:
Avec un couteau effilé, en sciant, couper chaque gâteau en deux à l'horizontale.
Mettre la partie coupée vers le haut, sur un carton à gâteau ou un plateau protégé de deux feuilles de papier parchemin.
Verser 1/3 de la confiture et couvrir celle-ci d'un quart de la crème au beurre.
Recouvrir d' une moitié de gâteau et renouveler l'opération une fois.
Placer le dernier étage la partie coupée vers le bas et utiliser le reste de la crème au beurre pour glacer les cotés et le dessus.
Presser de la noix de coco sur les cotés et le dessus.

Service:
Le gâteau est prêt à être servi mais il vaut mieux le laisser reposer 1-2 heures dans une pièce fraiche mais pas au réfrigérateur.

Entreposage:
Le gâteau est meilleur le jour même, mais, on peut le réfrigérer bien couvert jusqu'à deux jours.
Laissez le à température ambiante avant de le servir.
(Source :Dorie Greenspan’s Baking du livre My Home to Yours )


Variations:
On peut changer la confiture pour toutes autres confitures de fruits rouges et même aux bleuets ou aux prunes.
On peut aussi y mettre des fruits frais, si on le sert le jour même, couvrir de crème au beurre puis de fraises coupées ou framboises entières ou mûres. Ajouter de la confiture du même fruit.
On peut remplacer la noix de coco par une couronne de fruits ou les deux.
On peut remplacer la crème au beurre du centre des étages par de la crème fouettée ferme et glacer le dessus de crème au beurre ou de crème fouettée.
Dans ce cas, réfrigérer le gâteau et sortir 20 minutes avant le service.

29 mars 2008

GALETTES DE SAUMON THAÏLANDAISES AVEC AÏOLI AU SÉSAME


Ces galettes peuvent être préparées en version miniature et servies comme hors-d'œuvre. Elles sont un peu piquantes et vraiment très gouteuses.
Une façon différente de préparer le saumon frais. Je l'ai ai servies avec du riz Vénéré

Galettes de Saumon
500 g (1 lb) de filet de saumon sans la peau
1 tige de citronnelle
1/2 tasse ( 125 ml ) de feuilles et de tiges de coriandre fraîche, hachées gros
1 cuillère à thé de sauce de piment fort asiatique
2 cuillères à thé de zeste de lime, râpé
1 cuillère à table de sauce de poisson
1 jaune d'œuf
Sel et poivre frais moulu
1/4 tasse ( 60 ml ) d'huile végétale

1 c. à table de graines de sésame noir

Aïoli Au Sésame
1/2 tasse ( 125 ml ) de mayonnaise
1/4 tasse ( 60 ml ) de crème sure
2 cuillères à table d'huile de sésame
1 cuillère à thé d'ail haché menu
2 cuillères à de jus de lime
Sel et poivre frais moulu

Mélanger mayonnaise, crème sure, huile de sésame, ail et jus de lime.
Saler et poivrer. Mettre de côté.


Tailler le saumon en cubes et le mettre dans un robot culinaire.
Couper la base tendre de la tige de citronnelle et jeter la partie supérieure.
Retirer les feuilles extérieures dures.
Écraser le bulbe de citronnelle avec le dos d'un couteau lourd pour en extraire le jus, hacher et mettre dans le robot culinaire.
Ajouter les feuilles et tiges de coriandre, la sauce de piment fort, le zeste de lime, la sauce de poisson et le jaune d'œuf.
Saler et poivrer.
Actionner au mode pulsion jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé, mais garde une certaine texture. Répartir en 8 petites galettes.


Chauffer 2 cuillères à table d'huile dans une poêle sur feu moyen et y mettre les galettes de poisson en 2 lots.
Frire les galettes 2 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes et dorées à l'extérieur, et juteuses en leur centre.
Égoutter et garder au chaud pendant la friture du deuxième lot. (Ajouter de l'huile au besoin.)

Servir les galettes avec une grosse cuillerée d'aïoli et saupoudrer de graines de sésame.

Imprimer la recette

28 mars 2008

CRÈMES BRÛLÉES À L'ORANGE, AU GINGEMBRE ET À L'ÉRABLE

De toutes les recettes de crèmes brûlées que j'ai faîtes, je pense que c'est l'une des meilleures et des plus parfumées.
Je me suis aperçue, que, quelque soit la méthode ou la recette utilisée pour une crème brûlée, le truc est de bien réfrigérer pour obtenir une crème onctueuse qui se tienne.

6 gros jaunes d'oeufs
2 morceaux de gingembre frais, de la grosseur d'une noix pelés
2 tasses ( 500 ml ) de crème de cuisson 35 %
2/3 tasse ( 160 ml ) de sirop d'érable ( de préférence foncé )
1/3 tasse ( 80 ml ) de jus d'orange fraichement pressé
Le zeste d'une orange ( très finement zesté )
6 cuillères à table de cassonade


Préchauffer le four à 300 F ( 150 C ).
Déposer 6 ramequins à crème brûlée, d'une capacité de 2/3 tasse ( 160 ml ) chacun, dans un grand plat creux à rebords hauts.

Dans un grand bol, battre les jaunes d'oeufs à l'aide d'une fourchette. Réserver.
Râper finement le gingembre, puis presser avec la main au dessus d'une casserole moyenne pour en extraire le jus. Jeter la pulpe.

Verser la crème et le sirop dans la casserole ou vous avez mis le jus de gingembre et bien mélanger.
Faire chauffer le liquide jusqu'à ce qu'il frémisse, puis le verser graduellement sur les jaunes d'oeufs réservés, en fouettant.

Verser le jus d'orange et le zeste d'orange, bien mélanger, puis répartir aussitôt le mélange dans les ramequins.

Verser de l'eau très chaude dans le plat creux jusqu'à la moitié de la hauteur des ramequins.
Cuire 30 minutes ou jusqu'à ce que les crèmes soient prises mais que le centre soit encore moelleux.

Retirer les ramequins du plat et les laisser refroidir 30 minutes à température ambiante.
Réfrigérer ensuite de 3 à 24 heures couverts d'une pellicule plastique.

Au moment de servir, saupoudrer les crèmes brûlées de cassonade et les caraméliser au broil ou à l'aide d'une torche de cuisine.
Servir aussitôt.
(Source: Déclinaison- Jean-François Plante-Les saisons de Clodine )
Imprimer la recette

POULET AU CITRON

Une recette que j'ai beaucoup aimée, car le poulet est bien citronné mais pas acide. La sauce est épaisse et très douce avec un petit goût de " frais ". Je l'ai servie sur un lit d'orzo.
Le citron, chez nous, n'est pas juste en dessert !

1 citron
1 bulbe d'ail
2 tasses ( 500 ml ) de bouillon de poulet, fait maison ou faible en sodium
2 cuillères à table d'huile d'olive
4 poitrines de poulet désossées
Sel et poivre frais moulu
1 cuillère à table de thym frais haché ou 1 cuillère à thé de thym séché
½ cuillère à thé de sucre
½ tasse ( 125 ml ) de vin blanc
¼ tasse ( 60 ml ) de brandy
¼ tasse (60 ml) de crème 35 %
2 cuillères à table de persil frais haché


Râper le citron pour obtenir 1 cuillère à table de zeste.
Retirer le reste de la pelure et la membrane blanche du citron et couper la chair en tranches minces.

Séparer l'ail en gousses, couper le bout de la racine mais ne pas peler les gousses.
Dans une casserole, ajouter au bouillon de poulet et porter à ébullition.
Laisser mijoter 3 minutes. Passer et réserver le bouillon. Éplucher les gousses d'ail.
Si les gousses d'ail sont grosses, les couper en deux.

Chauffer le four à 450F ( 220 C ).
Chauffer l'huile dans une poêle à feu moyen.
Assaisonner le poulet de sel, de poivre et de thym; faire frire, de 4 à 5 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit doré.
Retourner le poulet et faire dorer de l'autre côté pendant 1 minute. Retirer de la poêle.

Déposer le poulet dans un plat huilé allant au four et juste assez grand pour le recevoir.
Jeter le gras de la poêle. Disperser les tranches de citron et les gousses d'ail autour du poulet. Saupoudrer le sucre sur les tranches de citron.

Entre-temps, ajouter le vin dans la poêle, porter à ébullition et faire réduire de moitié.
Ajouter le bouillon, le brandy et le zeste râpé.
Porter à ébullition en remuant. Ajouter la crème et faire bouillir jusqu'à l'obtention d'un léger épaississement, de 5 à 8 minutes.
Incorporer le persil.

Cuire le poulet au four de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit tendre sans être sec.
Placer le poulet et les morceaux de citron dans une grande assiette de service.
Parsemer de gousses d'ail. Retirer tout le gras du plat et verser le jus de cuisson dans la sauce.

Pour servir, verser la sauce sur le poulet.
(Source : Déclinaison-Lucy Waverman )
Imprimer la recette

27 mars 2008

DES PÊCHES ONT POUSSÉ DANS MA CUISINE

J'adore ce genre de recettes trompe-l'oeil....Aussi belles à regarder, qu'aussi bonnes à déguster !
La recette est un peu longue de préparation, mais une fois que les brioches et la crème pâtissière sont faites, le montage est très rapide.
Je vous conseillerai de bien réfrigérer la pâte à brioche avant de la façonner, si vous voulez obtenir des moitiés de pêches bien lisses.....Ce que je n'ai pas fait ( faîtes comme je dis, mais ne faîtes pas comme je fais )
Avouez que l'illusion est ( presque ) parfaite !

Pour 16 pêches
500g ( la moitié ) de pâte à brioche ( recette ci-dessous )
1/4 tasse ( 50 g ) + 1/2 tasse ( 100 g )de sucre
100 ml d'eau
3 + 1 et 1/2 cuillères à table de rhum
200 ml de crème pâtissière
1/2 tasse ( environ 150 g ) de confiture d'abricots, tamisée et chauffée
3 cuillères à table ( environ 50 g ) de gelée de groseilles ou de gadelles
50 g de pâte d'amandes colorée en vert
Angélique confite ( facultatif )


Sortir la pâte du réfrigérateur et la déposer sur un plan de travail fariné.
Donner lui la forme d'un boudin régulier de 12 " ( 30 cm ) de long.
Diviser le boudin en 32 parties égales.
Fariner légèrement les parts.
Bouler soigneusement les morceaux de pâte, pour obtenir des boules régulières et lisses.
Poser les boules sur une plaque à biscuits mouillée ( ou une silpat ), en les espaçant.
Fariner la paume de la main et appuyer assez fortement sur les boules pour les aplatir et ainsi obtenir, des disques de brioches réguliers de 1/4 " (0,5 cm) d'épaisseur environ.
Mettre les brioches à pousser, au chaud et à couvert jusqu'à ce qu'elles aient largement doublé de volume.


Cuire à four préchauffé à 450 F ( 230 C ) pendant 10 minutes environ ou jusqu'à ce que les brioches soient dorées.
Les laisser refroidir sur une grille dès la sortie du four.

Préparer le sirop au rhum en mélangeant 1/4 tasse ( 50 g ) de sucre et l'eau.
Porter à ébullition et laisser bouillir 1 minute, puis ajouter les 3 cuillères à table de rhum.

Évider chaque demi-pêche, côté plat avec la pointe d'un couteau.
Imbiber la brioche avec du sirop au rhum et à l'aide d'un pinceau.

Parfumer la crème pâtissière avec le reste de rhum.
Remplir les cavités avec cette crème pâtissière.
Coller les demi-pêches deux à deux.

Passer chaque pêche à la confiture d'abricot chaude avec un pinceau.

Chauffer la gelée de groseille.
Au pinceau, badigeonner le centre de chaque demi-pêche et son sommet pour donner l'illusion du vrai fruit.

Au tamis, saupoudrer les pêches de sucre et déposez les dans des caissettes en papier.
Découper des feuilles dans la pâte d'amandes colorée et placer les au sommet de chaque pêche.
(Si vous avez de l'angélique confite, placer en un morceau à côté de la feuille.


Pâte à brioche ( pour 1 kg )
4 tasses ( 500 g ) de farine
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
1 cuillère à thé de sel
2 cuillères à thé de levure sèche
3 cuillères à table d'eau tiède
6 oeufs
1 et 1/4 tasses ( 300 g ) de beurre ramolli


Mélanger la levure et l'eau tiède et laisser entièrement dissoudre 10 minutes.
Dans le bol du Kitchenaid, mélanger la farine, le sucre et le sel.
Faire un puits et mettez y la levure délayée et les oeufs.
Avec le crochet, mélanger en ramenant progressivement la farine des parois du puits, jusqu'à ce que toute la farine soit détrempée.
Pétrir 10 minutes à vitesse moyenne ou jusqu'à ce que la pâte ne soit plus collante mais homogène et élastique.

Couper le beurre en morceaux gros comme des noix et incorporer un à un à la pâte, en mélangeant à vitesse moyenne.
Pétrissez jusqu'à ce que le beurre soit tout amalgamé et la pâte homogène.

Mettre la pâte dans un grand saladier et couvrir d'un film alimentaire.
Laisser tripler de volume 3 à 4 heures.


Rompre la pâte en plusieurs fois pour chasser l'air.
Couvrez le saladier d'un film plastique et laisser lever la pâte.
Pour obtenir un meilleur résultat, mettez la au réfrigérateur de 6 à 8 heures ou une nuit.
Sinon, laissez la doubler de volume de 3 à 4 heures à température ambiante et mettez la ensuite au réfrigérateur au moins 30 minutes avant de façonner.
Imprimer la recette

26 mars 2008

PALETS DE LÉGUMES

Qu'elle est l'excellente façon de faire manger des légumes aux enfants ?......Ne pas les présenter sous leurs formes habituelles....Sans compter, maman se régale pour son lunch !

3 courgettes râpées
2 pommes de terre râpées
2 carottes râpées
2 cuillères à table de pesto de tomates séchées
1/2 tasse ( 125 ml ) de fromage mozzarella râpé
2 oignons verts hachés finement
1 oeuf
2 cuillères à thé d’huile d’olive
Sel et poivre du moulin


Préchauffer le four à 400 F ( 200 C )
Mélanger tous les ingrédients.
Répartir le mélange dans 12 moules individuels en silicone ( j'ai utilisé des moules ovales, mais les moules à gros muffins, pourraient faire l'affaire ).
Cuire 25 à 30 minutes, ou jusqu'à ce que les galets soient pris et légèrement dorés sur le dessus.
Imprimer la recette

25 mars 2008

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : CRÈME RENVERSÉE AU CARAMEL



Pour ce nouveau mardi avec Dorie/TWD, c'est Steph de A Whisk and a Spoon qui a choisi cette recette de Dorie Greenspan.
Les crèmes renversées font parties de mes desserts préférées et cette recette est particulièrement onctueuse et fondante.
J'ai doublé la quantité de caramel....car je suis très " Caramel "


Pour le caramel
1/3 tasse ( 65 g ) sucre
1 cuillère à table d'eau
Un peu de jus de citron

Pour la crème
1 et 1/2 tasses ( 375 ml ) de crème 35 %
1 et 1/4 tasses ( 310 ml ) de lait 3,25 %
3 gros oeufs
2 gros jaunes d'oeufs
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1 cuillère à thé d'extrait de vanille


Pour le caramel
Mettre le sucre, l'eau et le jus de citron dans une casserole et cuire jusqu'à l'obtention d'un caramel doré.
Répartir le caramel dans 6 ramequins et faites les tourner dans vos mains, afin de bien napper le fond de caramel.
Réserver.

Pour la crème
Dans une casserole, chauffer le lait et la crème.
Dans un bol, mélanger vigoureusement les oeufs, les jaunes oeufs et le sucre.
Ajouter la vanille.
Ajouter le liquide sur le mélange d'oeufs/sucre, tout en mélangeant.

Verser la préparation dans les ramequins réservés et les placer dans un bain-marie avec de l'eau chaude
Cuire au four préchauffé à 350 F ( 180 C ) pendant 35 minutes.

Laisser refroidir à température ambiante, puis placer les ramequins 4 heures au réfrigérateur avant de démouler.
Imprimer la recette

24 mars 2008

CROISSANTS AUX AMANDES

Plus besoin d'attendre de passer devant une boulangerie, pour avoir envie de bons croissants aux amandes.....Voici la recette !!
Tellement facile à faire, qu'il n'y a plus d'excuse pour ne pas les faire maison !

8 croissants

Pour le sirop :
1 tasse ( 250ml ) d'eau
1/3 tasse ( 65 g ) de sucre
1 cuillère à table de rhum brun

Pour la crème d'amandes :
1 tasse ( 120 g ) de poudre d'amandes
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1 sachet de sucre vanillé
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre mou
2 oeufs
1 cuillère à table de rhum brun
Des amandes effilées
Du sucre à glacer


Couper les croissants en deux dans l'épaisseur.
Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ).

Dans une casserole, porter à ébullition l'eau, le sucre et le rhum.
Laisser cuire jusqu'à ce que le sucre soit complètement dissout.
Laisser refroidir.

Tremper généreusement chaque croissant ( le dessous et le dessus ) dans le sirop puis les disposer sur la plaque à biscuits, garnie de papier parchemin ou de silpat.

La crème d'amandes :
Crémer le beurre avec le sucre, le sucre vanillé et la poudre d'amandes au batteur électrique, vitesse maximale, jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.

Ajouter les oeufs un à un et battre encore3 à 4 minutes; le mélange sera très léger.
Ajouter le rhum et bien mélanger.

Montage :
Garnir généreusement la moitié inférieure des croissants, de crème d'amandes et recouvrir la partie supérieure des croissants

Parsemer d'amandes effilées.
Cuire au four 15 minutes ou jusqu'à ce que la crème d'amandes soit prise et le dessus des croissant légèrement doré.
Sortir les croissants du four et saupoudrer généreusement de sucre à glacer.
( Source : Déclinaison-L'internaute-Delphine Bourdet )
Imprimer la recette

22 mars 2008

LIQUEUR D'ORANGE MAISON

Qui n'a pas, un jour, eu besoin de liqueur d'orange pour une recette et n'en avait pas ?
Voici donc de quoi résoudre le problème pour un coût de fabrication vraiment très bas.
De plus, c'est forcément meilleur, puisque c'est du fait maison !

Temps de préparation :
10 minutes et 2 mois de patience

1 belle orange non traitée
500ml ( 2 tasses ) d'alcool blanc à 40 C
250 g ( 1 et 1/4 tasses ) de sucre
250 ml ( 1 tasse ) d'eau

Les oranges ne sont pas retenues, elles sont en équilibre !

Verser l'alcool dans un bocal ( j'ai utilisé une jarre à biscuit avec un couvercle hermétique ).
Passer une ficelle autour de l'orange pour faire une sorte de filet qui permettra de la suspendre.
Il suffit de faire une croix comme pour emballer un paquet.
Suspendre l'orange de telle sorte qu'elle soit au dessus de l'alcool sans le toucher, et nouer la ficelle autour du bocal.
Refermer hermétiquement le bocal.

Deux mois plus tard, faire un sirop avec le sucre et l'eau :
Porter à ébullition en tournant le mélange avec une cuillère de bois.
Arrêter la cuisson dès que la préparation a pris une consistance sirupeuse.

Mélanger le sirop à l'alcool parfumé, filtrer le tout et mettre l'alcool orangé en bouteille.
Imprimer la recette

21 mars 2008

MUFFINS AUX BANANES ET CARAMEL AU BEURRE

Si vous n'aimez pas les pépites de caramel au beurre ( ce qui serait dommage dans cette recette ), vous pourrez les remplacer par des pépites de chocolat...Ce qui est classique comme association avec les bananes.
Pour un petit goût de changement, vous trouverez que ces muffins sont très moelleux et pas très sucrés, contrairement à ce qu'on pourrait penser à cause de l'ajout de ces pépites

La recette :
1/2 tasse ( 125 ml ) d'huile de tournesol
2 oeufs
1 et 2/3 tasses ( 200 g ) de farine
1/2 tasse ( 50 g ) de sucre
1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/2 cuillère à thé de bicarbonate
3 bananes écrasées
1 tasse ( 175 g ) de pépites de caramel au beurre ( butterscotch )


Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ) et garnir 12 empreintes à muffins de caissettes en papier.

Dans un bol, mélanger l'huile, les oeufs et les bananes écrasées. Réserver.
Dans un autre bol, mélanger la farine, le sucre, la poudre à pâte, le bicarbonate et les pépites.

Incorporer le mélange humide au mélange sec sans trop mélanger.


Répartir la préparation dans les moules à muffins réservés et cuire au four, 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré en ressorte sec, et que les muffins soient bien dorés.
Imprimer la recette

20 mars 2008

MIJOTÉ DE PORC DE DUBLIN

Pendant que dimanche, dans les rues de mon village, les irlandais affichaient leur couleur avec beaucoup de classe, j'avais ce plat qui mijotait sur la cuisinière, et qui embaumait ma cuisine.
Un plat un peu long de préparation, très rustique mais tellement bon !


Cette recette va aller allonger la liste des recettes irlandaises, que Kate répertorie pour la St-Patrick

500 g (1,1 lb ) de porc haché maigre
1/2 tasse ( 125 ml ) de chapelure
1 grosse gousse d'ail
Sel et poivre
Thym moulu
6 tranches de bacon coupées en 4
8 saucisses fraîches de porc, au choix
2 oignons jaunes moyens, tranchés
4 grosses pommes de terre pelées et tranchées
4 grosses carottes, pelées et tranchées
3 tasses ( 750 ml ) de bière blonde


Dans un bol, mélanger le porc haché, la chapelure et la gousse d'ail avec les mains et assaisonner généreusement de sel, de poivre et de thym.
Façonner des boulettes de la grosseur d'une balle de golf.
Réserver les sur une assiette huilée.

Faire rissoler les morceaux de bacon à feu moyen dans un grand chaudron., jusqu'à ce qu'ils aient rendu tout leur gras.

Égoutter la moitié du gras, puis remettre le chaudron sur l'élément.
Ajouter les boulettes, puis les dorer une dizaine de minutes au total, en les tournant délicatement à quelques reprises.
Les retirer du chaudron, puis les réserver.
Dorer les saucisses de la même manière en procédant en deux opérations.

Retirer les saucisses de la casserole, les réserver avec les boulettes, puis jeter presque tout le gras ( en conserver un peu ) contenu dans le fond du chaudron.
Remettre le chaudron sur un feu moyen, puis y faire revenir les oignons 4 à 5 minutes en brassant.

Couvrir les oignons de la moitié des saucisses et des boulettes, puis de la moitié des tranches de pommes de terre et de carottes.
Répartir les aliments en étages, puis saler et poivrer entre chacun.
Répartir le reste des ingrédients de la même manière, puis mouiller avec la bière.

Baisser le feu à doux, couvrir et laisser mijoter 6 heures.
Retirer la casserole du feu et attendre 20 minutes avant de transférer le mijoté dans un grand plat de service, puis servir immédiatement
(Source : Déclinaison- Guide cuisine-Volume13-numéro2 )
Imprimer la recette

19 mars 2008

BISCUITS AUX PÉPITES DE CHOCOLAT...TOTALEMENT CHOCOLAT

Les accros du chocolat trouveront leur bonheur avec cette recette.
Des biscuits extra-chocolatés, croustillants à l'extérieur et fondants à l'intérieur.
À déguster avec, et à tremper, dans un bon verre de lait ( je suis une "trempeuse" ).

Pour une vingtaine de biscuits :
4 oz ( 120 g )de chocolat noir 70 %
1 tasse ( 120 g ) de farine
1/4 tasse ( 30 g ) de cacao
1 cuillère à thé de bicarbonate
1/2 cuillère à thé de sel
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre
1/2 tasse ( 90 g ) de cassonade
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
1 cuillère à thé d'extrait de vanille
1 oeuf
2 tasses ( 350 g )de pépites de chocolat mi-sucré


Préchauffer le four à 325 F ( 160 C ) et placer les grilles de cuisson dans le haut du four.
Garnir deux plaques à biscuits de papier parchemin ou de silpat.

Fondre la première quantité de chocolat au micro-ondes ou au bain-marie. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, le bicarbonate et le sel. Réserver.

Au batteur électrique, crémer le beurre avec le sucre et la cassonade.
Ajouter l'oeuf et l'extrait de vanille et bien mélanger.

Ajouter les ingrédients secs réservés en alternant avec le chocolat fondu. Bien mélanger
Ajouter les pépites de chocolat et mélanger.
La pâte sera épaisse et se travaillera bien à la main.


Façonner des boulettes de la grosseur d'une balle de golf et déposez les sur les plaques à biscuits sans les écraser.

Cuire 18 minutes dans le haut du four.
Laisser reposer 5 minutes sur la plaque à biscuits avant de les refroidir sur une grille.
(Source :Déclinaison-Nigella express )
Imprimer la recette

18 mars 2008

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : BRIOCHES ROULÉES AUX RAISINS

Cette semaine, pour les Mardis avec Dorie/ T.W.D., c'est Peabody de Culinary Concoctions by Peabody qui a choisi la recette de brioches roulées aux raisins dans le livre de Dorie Greenspan
C'est le genre de recette que j'aime faire, car j'adore les brioches.
Celles-ci sont particulièrement goûteuses et la pâte à brioche est extra moelleuse !


Pour cette recette, vous aurez besoin de :

1 tasse ( 180 g ) de raisins secs ( blonds pour moi )
3 cuillères à thé de rhum brun
1 et 1/2 cuillères à thé de sucre
1/4 cuillère à thé de cannelle en poudre
1/2 recette de pâte à brioche dorée ( recette ci-dessous )
1/2 recette de crème pâtissière ( recette ci-dessous )
Glaçage
3/4 tasse ( 75 g ) de sucre à glacer
1 cuillère à thé d'eau
1 cuillère à thé d'extrait de vanille


Brioches roulées aux raisins

Mettre les raisins secs dans une casserole et les recouvrir d'eau. Porter à ébullition et laisser cuire 4 minutes en brassant ou jusqu'à ce que les raisins aient gonflé.
Égoutter les raisins et les remettre dans la casserole et ajouter y le rhum.
Laisser les raisins absorber le rhum et flamber les raisins. Réserver.

Mélanger le sucre et la cannelle et réserver.

Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte en un rectangle de 12" x 16" ( 27 cm x 37 cm ).
Étendre la crème pâtissière également sur la pâte jusqu'à 1" ( 2,5 cm ) du bord.
Étendre les raisins sur la crème pâtissière et saupoudrer du mélange de sucre et cannelle.

Rouler la pâte en un gros boudin sans trop serrer.
Découper le boudin en 12 tranches égales et disposer les dans un plat rectangulaire de 9" x 13" ( 23 cm x 33 cm ), en les espaçant un peu.
Couvrir de film alimentaire et laisser lever dans le four, lumière allumée, pendant 1h30.


Préchauffer le four à 375 F ( 190 C ).
Cuire les brioches 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient dorées.
Éteindre le four et laisser encore 15 minutes

Glacer les avec le mélange de sucre à glacer et déguster !


Pâte à brioche dorée
2 cuillères à thé de levure active sèche
1/3 tasse ( 80 ml ) d'eau tiède
1/3 tasse ( 80 ml ) de lait tiède
3 et 3/4 tasses ( 450 g ) de farine
2 cuillères à thé de sel
3 gros oeufs à température ambiante
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
1 et 1/2 tasse ( 360 g ) de beurre non salé


Dans le bol du pétrisseur, mettre la levure, l'eau et le lait dans le bol et brasser jusqu'à ce que la levure soit dissoute.
Ajouter la farine et le sel, et pétrir à vitesse moyenne pendant 2 minutes.

Gratter les côtés et le fond du bol avec une spatule en caoutchouc, régler le mélangeur à basse vitesse et ajouter les œufs un à un, puis ajouter le sucre.
Augmenter le mélangeur à vitesse moyenne et battre pendant environ 3 minutes, jusqu'à ce que la pâte forme une boule.

Réduire la vitesse à faible et ajouter le beurre en petits morceau en battant jusqu'à ce que chaque pièce soit presque incorporé avant d'ajouter le suivant.
Augmenter la vitesse moyenne à élevée et continuer de battre jusqu'à ce que la pâte soit assez élastique, ( soit environ 10 minutes )

Transférer la pâte à un bol propre, couvrir d'une pellicule plastique et laisser à la température ambiante jusqu'à ce qu'elle est presque doublée de taille, soit 40-60 minutes environ. Dégonfler la pâte en soulevant le haut et en la laissant tomber dans le bol.
Couvrir le bol d'une pellicule plastique et le mettre au réfrigérateur.
Faire des tours à la pâte ( on soulève vers le haut ) tous les 30 minutes, pendant environ 2 heures, puis laisser la pâte couverte dans le réfrigérateur pendant la nuit.


Crème pâtissière
2 tasses ( 500 ml ) de lait
6 gros jaunes d'oeufs
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1/3 tasse ( 40 g ) de fécule de maïs
1 et 1/2 cuillères à thé d'extrait de vanille
3 et 1/2 cuillères à thé de beurre à température ambiante

Dans une casserole, faire chauffer le lait.
Dans un bol moyen, mélanger les jaunes d'oeufs, le sucre et la fécule de maïs jusqu'à l'obtention d'une texture lisse.
Verser progressivement le lait chaud en mélangeant bien au fouet.
Remettre le mélange dans la casserole, en brassant bien jusqu'à épaississement.
Ajouter l'extrait de vanille et le beurre et bien mélanger jusqu'à l'obtention d'une texture lisse.
Imprimer la recette

17 mars 2008

FILETS DE PORC, SAUCE CACAO

J'aime bien le cacao dans les plats de viandes, je trouve que ça rehausse et corse le goût et ça "veloute" la sauce.
J'en ajoute dans ma recette de chili et avec le filet de porc c'est vraiment délicieux.

2 filets de porc

Sauce au cacao :
2 cuillères à table d'huile d'olive
2 carottes pelées et hachées
2 branches de céleri, hachées
1 oignon émincé
1 tasse ( 250 ml ) de vin rouge
1 tasse ( 250 ml ) de fond de veau
2 cuillères à table de cacao


Dans une sauteuse, dorer les filets de porc, de tous les côtés, dans un peu d'huile d'olive. Saler, poivrer et réserver.

Dans la même sauteuse,attendrir les légumes et déglacer avec le vin.
Ajouter le fond de veau, puis les filets de porc réservés.

Couvrir et cuire une vingtaine de minutes.
Retirer la viande de la sauteuse et découper la en médaillons.
Dresser les morceaux dans les assiettes et leur garniture.

À l'aide d'un fouet, ajouter le cacao à la sauce en fouettant. Rectifier l'assaisonnement.
Napper les médaillons de sauce et servir.
( Source : Déclinaison-Ricardo )

Imprimer la recette