30 juillet 2008

DARING BAKERS : GÂTEAU AUX NOISETTES À LA CRÈME AU BEURRE PRALINÉE

Pour ce nouveau défi des Daring Bakers, c'est Chris de Mele Cotte qui a choisi la recette :
Dans le détail, ça donne que j'ai fait mon gâteau de forme rectangulaire. Je l'ai fait cuire dans mon grand moule flexipan.
J'ai omis volontairement la crème fouettée, car le gâteau était assez riche, calorifiquement parlant.
J'ai utilisé la recette de crème au beurre que j'utilise habituellement, car c'est une recette que je réussis à tous coups, contrairement aux autres recettes.
J'ai décoré avec des noisettes caramélisées.....et dans la recette, c'était la partie la plus compliquée : J'ai piqué chaque noisette de cure-dents. Je les ai trempées dans un caramel tiède et les ai enrobées une à une.
Je les ai suspendues avec des épingles à linge sur une grille ( qui était posée sur des verres assez hauts ) et ai laissé couler le caramel afin qu'il se forme des fils.
Le résultat de ce défi a donné un gâteau absolument exquis ! J'ai profité d'un pique-nique en famille pour le servir car c'est un gros gâteau. Ça faisait assez classe pour un pique-nique et tout le monde a beaucoup apprécié.




Génoise aux noisettes

1 et 1/2 tasses ( 180 g ) de noisettes, grillées, pelées et mixées en poudre fine
2/3 tasse ( 80 g ) de farine non blanchie
2 cuillères à table de fécule de maïs
7 gros jaunes d'oeufs
1 tasse ( 200 g ) de sucre, divisée en 1/4 tasse ( 50 g ) et 3/4 tasse ( 150 g )
1 cuillère à thé d'extrait de vanille
1/2 cuillère à thé de zeste de citron
5 blancs d'oeufs
1/4 tasse ( 60 ml ) de beurre clarifié

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ) et placer la grille dans le 3ème étage inférieur du four.
Mettre la farine, la poudre de noisette et la fécule de maïs dans le robot culinaire et pulser 30 secondes.
Répéter l'opération 10 fois afin d'obtenir une poudre fine et bien mélangée. Réserver.

Battre les jaunes d'oeufs et les 3/4 de tasse ( 150 g ) de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter l'extrait de vanille et le zeste de citron. Réserver.
Ajouter les ingrédients secs et bien mélanger, puis incorporer le beurre clarifié.
Battre les blancs d'oeufs en neige ferme en incorporant le 1/4 de tasse ( 50 g ) sucre restant.
Incorporer les blancs d'oeufs en pliant,
Verser la pâte dans un moule rectangulaire à parois amovible de 9" x 13" x 2 " ( 23 cm x 33 cm x 5 cm ) et lisser le dessus.
Cuire 30 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.
Laisser le gâteau complètement refroidir sur une grille.


Le sirop :
1 tasse ( 250 ml ) d'eau
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
2 cuillères à table de rhum brun

Mélanger tous les ingrédients dans une casserole et porter à ébullition.
Laisser réduire 5 minutes. Laisser refroidir et réserver.

Le pralin de noisettes
1 tasse ( 120 g ) de noisettes
2/3 tasse ( 130 g )de sucre

Dans une poêle, faire griller à sec les noisettes.
Saupoudrer les noisettes de sucre et laisser caraméliser.
Verser la préparation sur un tapis de silicone et laisser complètement refroidir.
Casser la préparation en morceaux et la transférer dans le robot culinaire pour la moudre.
Réserver.




Crème au beurre au pralin de noisettes
1/2 tasse ( 100 g )de sucre
2 oeufs
3/4 tasse + 2 cuillères à table ( 200 g ) de beurre mou
2 cuillères à table de liqueur d'orange
1/3 tasse ( 80 ml ) de pralin de noisettes

Dans une bassine en inox, battre au fouet les oeufs, le sucre et la liqueur d'orange.
Faire chauffer le mélange au bain marie et battre au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange atteigne ( 65 C ).
Dès que le mélange est à bonne température, retirer la bassine du feu et mélanger au batteur électrique jusqu'à refroidissement.
Incorporer le beurre mou et le pralin et poursuivre le mélange au fouet.


Glaçage à l'abricot
2/3 tasse ( 160 ml ) de confiture d'abricots
1 cuillère à table d'eau

Mettre la confiture et l'eau dans une casserole et faire chauffer 2 à 3 minutes en remuant afin que ça ne colle pas au fond. Réserver.

Glaçage au chocolat:
6 oz ( 180 g ) de chocolat 75 % de cacao, haché
3/4 tasse ( 180 ml ) de crème 35 %
1 cuillère à table de sirop de maïs ou du glucose
1 cuillère à table de liqueur d'orange
3/4 cuillère à thé d'extrait de vanille
1/2 cuillère à thé d'eau chaude

Chauffer la crème et le sirop de maïs jusqu'au point d'ébullition.
Verser sur le chocolat et bien mélanger jusqu'à ce que le chocolat soit fondu.
Ajouter la liqueur d'orange, la vanille et l'eau et mélanger.
Laisser refroidir afin que la ganache épaississe et qu'elle se travaille bien pour pouvoir glacer le gâteau.


Montage:
Couper la gâteau en 3 rectangles de taille égale.
Imbiber au pinceau le premier rectangle de sirop.
Glacer avec le glaçage à l'abricots.
Étendre la crème au beurre au pralin de noisette.
Répéter l'opération 2 fois en terminant par la crème au beurre.
Réfrigérer.
Glacer le gâteau avec la ganache au chocolat à la spatule, puis décorer avec les noisettes caramélisées.
Réfrigérer 3 heures avant de servir.
Imprimer la recette

29 juillet 2008

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : GALETTE AUX FRUITS D'ÉTÉ

Pour ce nouveau défi hebdomadaire des Mardis avec Dorie/TWD, c'est Michelle de Michelle in Colorado Springs qui a choisi la recette.

Je dois dire que j'ai beaucoup apprécié le choix de Michelle, car c'est vraiment un dessert comme je les aime : Très fruité, pas très sucré mais très très gourmands.
J'ai fait ma galette avec des abricots, des prunes et des nectarines.
C'est un dessert de réalisation très simple et que je réaliserais avec d'autres fruits pour changer les saveurs, mais en gardant cette recette de croûte...car elle est à tomber !


Pour la croûte :
1 et 1/2 tasses ( 180 g ) de farine
2 cuillères à table de sucre
3/4 cuillère à thé de sel
150 ml ( 150 g ) de beurre, coupé en morceaux
2 et 1/2 cuillères à table de shortening, coupé en morceaux
1/4 tasse ( 60 ml ) d'eau glacée

Pour la garniture aux fruits
3 cuillères à table de confitures d'abricots
2 cuillères à table de tapioca à cuisson rapide
10 abricots coupés en 4
8 prunes noires coupées en 4
3 nectarines coupées en lamelles

Pour la garniture à l'oeuf
3 cuillères à table de beurre fondu et refroidi
1/3 tasse ( 65 g ) de sucre
1 gros oeuf
1 cuillère à thé d'extrait de vanille


Préchauffer le four à 425 F ( 205 C ).
Déposer un tapis en silicone sur une plaque à pizza et réserver.
Dans le bol du mélangeur, mettre la farine, le sucre, le sel, le beurre et le shortening.
Mélanger avec le coupe-pâte jusqu'à ce que la pâte ressemble à du gros sable.
Incorporer l'eau et mélanger jusqu'à ce que la pâte se forme.
Envelopper la pâte dans d film alimentaire et réserver au réfrigérateur 30 minutes.

Abaisser la pâte en un rond de 13 " ( 33 cm ) de diamètre.
Faire une marque pour délimiter 9 " ( 23 cm ) de diamètre : l'emplacement des fruits.
Étendre la confiture d'abricots à l'intérieur du deuxième cercle, puis saupoudrer de tapioca.

Ranger les fruits sur la pâte en les serrant le mieux possible.
Rabattre la pâte des bords vers le milieu.
Saupoudrer les bords de sucre.

Enfourner pour 25 minutes.


Pendant ce temps, mélanger tous les ingrédients de la garniture à l'oeuf.
Au bout des 25 minutes de cuisson, verser la préparation sur les fruits et continuer de cuire 15 à 20 minutes.
Sortir la galette du four et laisser refroidir sur une grille pendant 10 minutes.
À déguster tiède ou à la température de la pièce.
Imprimer la recette

28 juillet 2008

BURGERS À LA SAUCISSE ITALIENNE AUX POIVRONS, OIGNONS ET BUCCOCINI

Nous profitons du barbecue, entre deux orages....et ils sont nombreux cette année.
Cette recette de burgers ne manque vraiment pas de goût. Ils sont extra moelleux et pas secs du tout.
J'ai découvert depuis peu, des pains burgers assez plats, qui rendent les burgers moins bourratifs et permettent de mieux savourer la garniture.

1 lb ( 500 g ) de boeuf haché maigre
1 lb ( 500 g ) de saucisses italiennes
3 cuillères à table d’huile d’olive
1 gros poivron vert, tranché
1 gros poivron rouge, tranché
1 gros oignon rouge, tranché
1 cuillère à thé de graines de fenouils séchées
1/4 c. à thé de sel
1/2 c. à thé de poivre noir
1 cuillère à table de vinaigre balsamique
200 g de buccocini
8 pains thintini
Salade pour garnir


Retirer la peau de la saucisse et mélanger la chair avec le boeuf haché.
Former 8 galettes.
Réfrigérer jusqu’au moment de rôtir sur la grille.

Dans un poêlon moyen, ajouter l’huile d’olive, les poivrons, l’oignon, les graines de fenouil, le sel et poivre.
Cuire à feu moyen à faible jusqu’à ce que les légumes soient mous et commencent à se caraméliser, environ 15-20 minutes.

Retirer du feu et ajouter le vinaigre balsamique.

Préchauffer le barbecue.
Cuire les burgers environ 3-5 minutes par côté ou jusqu’à ce qu’ils soient bien cuits.

Retirer de la grille et déposer un burger sur chaque thintini, garnir également de poivre, du mélange d’oignon et poivrons et des morceaux de Bocconcini.
Remettre sur la grille, si désiré, pour réchauffer le pain et faire fondre le fromage.
Imprimer la recette

27 juillet 2008

YOGOURTS AU CITRON

J'ai repris ma recette de base pour refaire des yogourts, cette fois-ci, aromatisés au citron.
Ils goûtent beaucoup le citron et c'est ce que je voulais.

Pour 8 yogourts :
4 tasses ( 1 litre ) de lait
Les zestes de 2 citrons ( Faire attention de ne mettre aucune partie blanche, pour éviter l'amertume)
1/3 tasse ( 80 ml ) de lait en poudre ( pour que les yogourts soient plus crémeux )
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1 sachet ( 5 g ) de Yo'gourmet (En vente au rayon crèmerie de l'épicerie )


Faire chauffer le lait avec les zestes, le lait en poudre et le sucre jusqu'à ce que la température atteigne 180 F ( 82 C ).
Laisser refroidir jusqu'à 108-112 F ( 42-44 C ) en couvrant la casserole afin que les zestes infusent.
Filtrer le mélange afin d'enlever les zestes.
Incorporer le sachet de culture de yogourt en mélangeant bien avec le fouet.
Verser la préparation dans les pots et laisser incuber toute la nuit ( au moins 8 heures ).
Réserver au réfrigérateur et déguster.
Imprimer la recette

25 juillet 2008

CARI DE POULET


Un excellent cari parfumé qui se mange seul ou accompagné de pain naan ou de riz.
Utilisez une pâte de cari selon l'intensité que vous préférez : douce, moyenne ou relevée.
J'ai utilisé une pâte moyennement épicée pour la préparation de cette recette.


2 cuillères à table d'huile végétale
1 gros oignon haché finement
1 cuillère à table de gingembre frais, râpé
1 cuillère à table d'ail haché finement
2 cuillère à table de pâte de cari moyennement épicée
1 cuillère à thé de cannelle moulue
1 cuillère à thé de graines de coriandre moulues
1 cuillère à thé de cumin moulu
1 kg (2 lb) de poitrines de poulet désossées, sans peau, coupées en morceaux de 5 cm (2 po)
Sel et poivre frais moulu
1 boite de lait de coco
6 tomates, coupées en cubes
1 cuillère à table de jus de citron
1 sac d'épinards frais, parés et hachés
1 tasse ( 250 ml ) de raisins secs dorés


Dans une sauteuse, chauffer l'huile sur feu mi-doux.
Faire revenir les oignons lentement jusqu'à ce qu'ils soient amollis et dorés sur les bords (environ 5 minutes).
Ajouter le gingembre et l'ail. Sauter 5 minutes de plus.

Incorporer la pâte de cari, la cannelle, la coriandre et le cumin, puis laisser mijoter jusqu'à ce que le mélange commence à embaumer (environ 1 minute).
Ajouter le poulet et faire sauter environ 10 minutes ou jusqu'à ce que les morceaux de poulet soient enduits d'épices et légèrement dorés.
Assaisonner au goût et transférer le poulet dans un bol.

Incorporer le lait de coco et les tomates, en prenant soin de gratter le fond de la poêle pour enlever les morceaux qui auront collé. Porter à ébullition.
Baisser le feu et laisser mijoter 10 minutes ou jusqu'à épaississement de la sauce.

Remettre les morceaux de poulet dans la sauce et laisser mijoter sans couvrir pendant 2 ou 3 minutes ou jusqu'à ce que le poulet soit presque complètement cuit.
Retirer du feu, puis incorporer le jus de citron, les épinards et les raisins secs.
Vérifier l'assaisonnement et ajouter du sel ou du jus de citron au besoin.
(Source : Déclinaison-Lucy Waverman )
Imprimer la recette

24 juillet 2008

CUPCAKES "CRÈME GLACÉE"

J'aime beaucoup les recettes "trompe-l'oeil ". J'avais déjà trompé votre oeil avec celle-ci et je récidive avec ces cornets, inspirés de ceux de Ricardo.
Ce sont de petits gâteaux à la noix de coco, cuits dans des cornets à crème glacée et surmontés d'un glaçage posé à la douille.
Et pour l'effet, mais c'est involontaire de ma part, le gâteau a même coulé sur les bords, laissant croire que la crème glacée fondait !

Gâteaux:
1/2 tasse ( 75 g ) de farine à pâtisserie
4 cuillères à table de noix de coco râpé
1/2 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
2 oeufs
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre
1 cuillère à thé d'extrait de vanille
1/4 tasse ( 60 ml ) de lait

6 cornets à crème glacée à fond plat

Glaçage :
3/4 tasse ( 180 g ) de beurre
2 et 1/2 tasses ( 250 g ) de sucre à glacer
2 cuillères à table de lait
1 cuillère à thé d'extrait de vanille
1 goutte de colorant rouge en gel

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Au batteur électrique, crémer le beurre et le sucre.
Ajouter les oeufs un à un et bien mélanger.
Incorporer l'extrait de vanille.
Incorporer la farine et la poudre à pâte qui auront été au préalable, tamisées, en alternant avec le lait.
Ajouter la noix de coco et bien mélanger.
Verser la préparation dans les les cornets jusqu'au bord.
Déposer les cornets sur une plaque à biscuits, puis enfourner pour 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte sec.
Laisser complètement refroidir avant de garnir du glaçage.

Glaçage:
Fouetter le beurre, le sucre à glacer, le lait et l'extrait de vanille jusqu'à consistance très crémeuse.
Ajouter le colorant et mélanger à la spatule, sans trop mélanger afin d'obtenir des marbrures.
Verser dans une poche à douille et glacer les gâteaux.
Imprimer la recette

23 juillet 2008

AMARETTI AUX NOISETTES

Une recette inspirée par celle de Sylvieaa.
J'avais tout simplement envie de petites douceurs et envie de jouer avec mes colorants.
Les amaretti sont très fondants et on sent très bien le goût de la noisette.

Pour 20 amaretti aux noisettes

1 et 1/2 ( 50 g ) de blancs d’œufs
1 tasse ( 120 g) de poudre de noisettes
1/4 tasse ( 30 g ) de poudre d’amandes
1 et 1/2 tasses ( 150 g ) de sucre à glacer
1 goutte de colorant rouge en gel
Quelques gouttes d'extrait d'amande
1/2 tasse ( 50 g) de sucre à glacer


Préchauffer le four à 300 F ( 150 C ).
Dans le bol du robot culinaire, mettre le sucre à glacer, la poudre de noisettes et la poudre d'amandes. Pulser quelques secondes pour bien mélanger.
Ajouter les blancs d'oeufs, l'extrait d'amande et la goutte de colorant et pulser jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène.

Façonner des boules de pâte de la grosseur d'une noix et roulez-les dans le sucre à glacer.
Les déposer sur des plaques à biscuits recouvertes de tapis en silicone ou de papier parchemin.-
Enfourner pour 20 minutes.
Laisser reposer 5 minutes avant de laisser complètement refroidir sur une grille.
Imprimer la recette

CÔTES LEVÉES, SAUCE BARBECUE À L'ABRICOT

Si vous aimez les plats sucrés/salés, tels que le porc au caramel ou le poulet général Tao, vous adorerez cette recette.
La sauce barbecue n'est pas trop sucrée malgré la quantité de confiture, car le vinaigre vient équilibrer le tout.
Cette sauce pourra être aussi bien utilisée avec des côtes de porc ou du poulet.
Je fais mes côtes levées au four, car elles dessèchent moins qu'au barbecue.

3 à 4 Lbs (1.3 kg à 1.8 kg) de côtes levées de dos de porc

Sauce barbecue à l'abricot:
1 tasse ( 250 ml ) de sauce chili
1 tasse ( 250 ml ) de confiture d'abricots
4 gousses d'ail écrasées
1/4 tasse ( 60 ml ) de sauce soya légère
1/3 tasse ( 80 ml ) de vinaigre de cidre
Poivre au goût


Cuire les côtes levées dans un grand chaudron d'eau salée, pendant 45 minutes.
Égoutter et enlever la membrane gélatineuse sous les côtes.
Séparer les côtes au couteau, entre chaque os et les déposer dans la lèche-frite côte à côte.

Mélanger tous les ingrédients de la sauce barbecue et verser sur les côtes.
Enfourner 2 heures au four préchauffé à 350 F ( 180 C ) en les retournant et les badigeonnant régulièrement.
Servir accompagnées de salade de chou et de frites.
Imprimer la recette

22 juillet 2008

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD: COBBLER AUX CERISES ET RHUBARBE

Pour le défi hebdomadaire des Mardis avec Dorie/TWD, c'est Amanda de Like Sprinkles on a Cupcake qui a choisi la recette.
La particularité de ce cobbler , est qu'il est fait à base de farine de blé entier.
Ça lui donne ce petit goût particulier que j'aime tant.
Quant à l'association rhubarbe/cerises/gingembre, je n'y aurais vraiment pas pensé. Mais je dois avouer que c'est vraiment une excellente association et que c'est très bon.


Pour la garniture:
1 lb ( 500 g ) de cerises dénoyautées
12 oz ( 360 g ) de rhubarbe, pelée et coupée en morceaux
1/3 tasse ( 65 g ) de sucre
1 cuillère à table de fécule de maïs
1 cuillère à thé de gingembre en poudre

Pour la pâte:
3/4 tasse (90 g ) de farine non blanchie
3/4 tasse ( 100 g ) de farine de blé entier
3 cuillères à table de cassonade, tassées
2 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/4 cuillère à thé de gingembre en poudre
6 cuillères à table de beurre, coupé en morceau
1/2 tasse ( 125 ml ) de lait


Préchauffer le four à 375 F ( 190 C ) et beurrer un moule de 8 " ( 20 cm ) de diamètre ou de côtés.

Pour la garniture:
Mélanger tous les ingrédients dans un saladier et verser la préparation dans le moule réservé.


Pour la pâte
Mettre les farines, le sucre, la poudre à pâte, le sel et le gingembre dans un robot culinaire. Pulser pour mélanger.
Ajouter les morceaux de beurre, puis continuer à pulser jusqu'à ce que le mélange forme une pâte
Ajouter le lait et continuer à pulser jusqu'à ce que la pâte forme des morceaux humides.
Séparer la pâte en 20 morceaux et placer les sur les fruits réservés.


Cuire pendant 35 à 45 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré et que le mélange des fruits bouillonne.
Laisser refroidir 20 minutes avant de servir.
Imprimer la recette

21 juillet 2008

CARRÉS AUX FRAMBOISES, FRAISES ET NOIX DE COCO

C'est assez régulièrement qu'à chaque fois que nous recevons une invitation, c'est moi qui dois apporter le dessert...Et je ne m'en plains pas !
J'ai donc repris une recette déjà testée de Ricardo, que j'avais faite "version tarte".
Comme nous étions une grosse gang avec surtout, beaucoup d'ados, j'ai donc doublé la recette et j'ai mélangé les fraises et les framboises.
Les deux versions sont vraiment extra ! La version "framboises" est plus sûrette tandis que la version fraises/framboises est toute en douceur.
Même ceux qui n'étaient pas fous de noix de coco, ont adoré.
Une recette qui de plus, est très facile et rapide de préparation.

Croûte:
2 tasses de noix ( 200 g ) de coco râpée sucrée
2 tasses ( 240 g ) de farine
1 tasse ( 240 g ) de beurre
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1 cuillère à thé d'extrait de vanille

Garniture:
1 tasse ( 200 g ) de sucre
1 cuillère à table de fécule de maïs
2 tasses ( 500 ml )de framboises fraîches ou congelées
2 tasses ( 500 ml )de fraises fraîches ou congelées
2 cuillères à table de jus de citron

1 tasse ( 100 g ) de noix de coco râpée pour saupoudrer


Préchauffer le four à 375 F ( 190 C ) et placer la grille dans le bas.
Chemiser un moule de 9" x 13 " ( 23 cm x 33 cm ) de papier parchemin en le laissant dépasser sur deux côtés.


Pour la croûte
Mélanger tous les ingrédients ensemble, dans le bol du mélangeur.
Presser la pâte avec les doigts dans le fond du moule et réserver.

Pour la garniture
Mélanger tous les ingrédients dans une casserole et porter à ébullition en remuant souvent, jusqu'à épaississement.
Verser la préparation sur la croûte.
Saupoudrer le dessus avec le restant de noix de coco et cuire 30 minutes.
Laisser refroidir complètement avant de couper en carrés.

Pour la version tarte aux framboises :


La même recette, en divisant la recette par deux et en faisant remonter la pâte sur les bord d'un moule à tarte.

(Source: Déclinaison-Ricardo )
Imprimer la recette

19 juillet 2008

GÂTEAU RENVERSÉ FAÇON TATIN AUX ABRICOTS, AU THÉ EARL GREY À LA LAVANDE ET AU GINGEMBRE

C'est l'un des meilleurs gâteaux renversés que j'ai faits. La recette originale de Jean-François Plante était faite avec des pommes et du thé Earl Grey, tout court.
C'est la pleine saison des abricots alors j'en profite et comme la lavande se marie parfaitement avec eux, j'ai utilisé le thé Earl Grey à la lavande que mon amie m'avait offert.
Le résultat de la déclinaison est assez fabuleux ! Le gâteau a une texture mouillée, très proche du pouding !
Le goût du thé est bien présent et la lavande et le gingembre parfument bien le gâteau.
Un dessert tout en douceur, en saveurs et en parfums.


3 sachets de thé Earl Grey à la lavande
3/4 tasse ( 180 ml ) d’eau bouillante

2/3 tasse ( 130 g ) de sucre
2 cuillères à table d’eau
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre demi-sel en morceaux
10 gros abricots ( en réserver 4 pour incorporer dans la pâte )
1 morceau de gingembre frais de la grosseur d’une noix, râpé finement

1 et 1/2 tasses ( 190 g ) de farine à gâteau
2 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1 cuillère à thé de gingembre moulu
1/4 c. à thé de sel

1/2 tasse ( 120 g ) de beurre demi-sel ramolli
1 tasse ( 200 g ) de sucre
2 gros œufs à la température de la pièce




Infuser les sachets de thé dans l’eau bouillante durant 5 minutes.
Retirer les sachets et laisser refroidir le thé complètement.

Mettre le sucre et l’eau dans une petite casserole et cuire à feu moyen en brassant jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
Augmenter le feu à vif et cuire sans remuer jusqu’à ce que le sirop soit ambré.

Retirer la casserole du feu, ajouter le beurre, bien mélanger et verser le caramel dans un moule rond de 24 cm de diamètre x 7,5 cm de profondeur (9 et 1/2 " x 3 ") (éviter les moules à charnières qui ne retiendraient pas le jus de cuisson).
Beurrer la paroi du moule.

Couper en deux les abricots et les dénoyauter.
Couper en morceaux les 4 abricots réservés et les mettre de côté.
Déposer les moitiés d'abricots sur le caramel, côté coupé, en les tassant le plus possible sans les superposer.

Presser le gingembre râpé dans la main pour en extraire le jus et en asperger les abricots. Réserver.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Dans un bol, tamiser ensemble la farine, la poudre à pâte, le gingembre moulu et le sel. Dans un autre bol, crémer le beurre au batteur électrique. Ajouter le sucre et battre 2 minutes.

Incorporer les œufs, un à la fois, en battant bien après chaque addition. Battre 2 minutes de plus. Ajouter les ingrédients secs en 3 opérations en alternant avec le thé.
Ajouter les morceaux d'abricots et mélanger.

Verser sur les abricots, cuire au centre du four 50 à 60 minutes minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre de la pâte en ressorte propre.

Retirer du four et laisser refroidir 30 minutes.
Passer la lame d’un petit couteau entre le gâteau et le moule pour détacher le gâteau, déposer une assiette de service sur le moule et retourner le tout pour démouler le gâteau. Servir tiède.
Imprimer la recette

17 juillet 2008

UNE JOURNÉE DANS LES CONFITURES

Ne demandez pas à un homme de vous ramener des abricots et des fraises du marché, sans préciser la quantité, car vous retrouverez comme moi, avec 24 livres d'abricots et 20 livres de fraises.
Comme les fruits n'attendent pas, j'ai passé pratiquement une journée dans les confitures.
J'ai refait mes recettes " winners " et j'ai testé quelques mélanges.
Résultat de la journée : 55 pots de confitures, bien fatiguée mais extrêmement heureuse d'avoir du stock pour mes paniers gourmands ( et notre consommation personnelle ).
Comme j'utilise toujours la même méthode pour cuire les confitures, j'ai juste indiqué les quantités d'ingrédients.
Ça vous donnera toutefois quelques idées de déclinaisons pour vos confitures.
Tous les pots ont été stérilisés 20 minutes dans l'eau bouillante.
Vous aimez mes étiquettes ? Allez embêter Vibi.......C'est elle qui me les a faites !


Les confitures de fraises à l'érable ( Pratiquement la même recette que celle-ci, mais sans le gingembre ).

1 kg de fraises coupées en 2 ou 4, selon la grosseur
800 g ( 650 ml ) de sirop d'érable
Le jus d'un citron
Un petit morceau de beurre

Mettre tous les ingrédients ( sauf le beurre ) dans un grand chaudron et porter le mélange à ébullition.
Cuire à petits bouillons jusqu'à ce que le thermomètre à bonbons indique 106 C ( 223 F ).
À la fin de la cuisson, ajouter le petit morceau de beurre, et bien mélanger. L'écume aura disparu.
Verser la confiture dans des pots qui auront été ébouillantés et fermer aussitôt.


Confitures de fraises à l'érable au chocolat
Même méthode que pour la confiture de fraise à l'érable et j'ai ajouté 30 grammes de chocolat noir 70 % de cacao par pot de 300 ml.
J'ai versé la confiture bouillante sur le chocolat, j'ai laissé fondre quelques minutes et ensuite, bien mélangé.


Confiture d'abricot à l'amande d'abricot
La recette ici ( clic )


Confitures de fraises et d'abricots
1 kg de fraises
1 kg d'abricots
1, 600 kg de sucre
Les noyaux d'abricots
1 jus de citron
1 petit morceau de beurre

J'applique la même méthode et le même mode de cuisson que pour les confitures d'abricots.


Confitures fraises, bananes et abricots
350 g de fraises
300 g de bananes
350 g d'abricots
800 g de sucre
1 jus de citron
1 petit morceau de beurre

J'applique la même méthode et le même mode de cuisson que pour les confitures d'abricots.



Confiture d'abricots et bleuets
700 g d'abricots
300 g de bleuets
800 g de sucre
Le jus d'un citron
1 petit morceau de beurre

J'applique la même méthode et le même mode de cuisson que pour les confitures d'abricots.

15 juillet 2008

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD :POTS DE CRÈME AU CHOCOLAT, CRUMBLE DE CACAO À LA FLEUR DE SEL, MOUSSE AU CARAMEL À L'ÉRABLE


Pour le défi hebdomadaire des Mardis avec Dorie/TWD, c'est Melissa de It's Melissa's Kitchen qui a choisi la recette.
J'en ai profité pour "customiser" ces crèmes en m'inspirant d' une idée de Patrice Demers ( clic ), qui présentait des crèmes différentes mais dans les mêmes pots que moi.
Je trouvais l'idée originale, d'utiliser de la vaisselle qui normalement, a une toute autre utilisation.
J'ai toutefois, repris sa recette de crumble de cacao mais j'ai utilisé de la fleur de sel à la place du sel Maldon.
La crème est très douce et très légère et le mélange des couches avec des textures différentes est vraiment excellent.
Tout a disparu très vite et il me tarde de recommencer avec des crèmes parfumées au café.



Pour 6 pots

Crème au chocolat :
2 et 1/4 tasse ( 560 ml ) de lait 3,25 %
6 cuillères à table de sucre
2 cuillères à table de poudre de cacao non sucrée
2 cuillères à table de fécule de maïs
1/4 cuillère à thé de sel
1 oeuf
2 jaunes d'oeufs
5 oz ( 150 g ) de chocolat mi-sucré, fondu
2 cuillères à table de beurre non salé, coupe en 4 morceaux, à la température ambiante
1 cuillère à thé d'extrait de vanille


Dans une casserole, porter à ébullition 2 tasses ( 500 ml ) de lait et 3 cuillères à table de sucre

Pendant que le lait chauffe, mettre le cacao, la fécule de maïs et le sel dans le robot culinaire et pulser pour mélanger. Réserver le mélange.
Mettre les 3 cuillères à table de sucre restantes, l'oeuf et les jaunes d'oeuf dans le robot culinaire et pulser 1 minute.
Ajouter le 1/4 de tasse de lait et pulser puis ajouter les ingrédients secs et pulser de nouveau pour bien mélanger.

Ajouter progressivement le lait chaud et bien mélanger et remettre la préparation dans la casserole.
Cuire jusqu'à ce que le mélange épaississe puis ajouter le chocolat fondu, le beurre et la vanille et bien mélanger.

Verser la préparation dans les pots et réfrigérer au moins 4 heures.


Crumble de cacao et fleur de sel
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre
5 cuillères à table de sucre
2/3 tasse ( 80 g ) de farine
3 cuillères à table de cacao
1 cuillère à thé de fleur de sel

Dans le bol d'un batteur sur socle, réunir tous les ingrédients et sabler la pâte jusqu'à ce qu'elle ait la texture d'une chapelure.
Mettre sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et cuire au four à 350 F ( 180 C ) environ 8 minutes en remuant le crumble régulièrement pour s'assurer d'une coloration égale. Laisser tempérer.
Séparer la préparation dans les 6 pots de crème réservés.
Réserver un peu de crumble pour la décoration finale

Mousse au caramel à l'érable
1 tasse ( 250 ml ) de crème fouettée
1/4 tasse ( 60 ml ) de caramel à l'érable

Plier le caramel dans la crème fouettée et réserver.
Répartir la préparation dans les 6 pots de crème réservés.
Imprimer la recette

14 juillet 2008

CARRÉS AUX AMANDES CARAMEL AU MIEL

Ce sont des carrés moelleux dedans, croustillants dessus et ils sont absolument...craquants !
Au sens propre comme au figuré !
Tout est parfait aux niveaux des textures et saveurs, le caramel vient réhausser le goût des amandes.
Les carrés peuvent se congeler, ce qui permettra d'avoir toujours un petit dessert d'avance pour des invités imprévus.

Croûte:
1 et 3/4 tasses ( 210 g ) de farine
2/3 tasse ( 160 g ) de beurre doux, coupé en dés
1 tasse ( 100 g ) de sucre à glacer
1 oeuf légèrement battu

Garniture:
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre doux
1 et 1/4 tasses ( 125 g ) de sucre à glacer
2 oeufs
1/4 tasse ( 30 g ) de farine
1 et 1/4 tasses ( 160 g ) d'amandes moulues

Croustillant :
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre doux
3/4 tasse ( 75 g ) de sucre à glacer
1 et 1/2 cuillères à table de miel
1 tasse ( 120 g ) d'amandes effilées

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule rectangulaire de 9" x 13 " ( 23 cm x 33 cm ).

Pour la croûte :
Verser la farine, le sucre à glacer et le beurre dans le robot ménager, et mélanger jusqu'à ce que le mélange ressemble à de la chapelure fine.
Ajouter l'oeuf et pétrir légèrement pour obtenir une pâte souple.
Étaler à la main dans le moule et cuire 10 minutes. Laisser tiédir quelques minutes.

Pour la garniture:
Crémer le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter les oeufs un à un, en battant bien entre chaque addition.
Incorporer la farine et les amandes en poudre, puis étaler la préparation sur la pâte tiède.
Enfourner à nouveau le gâteau pendant 16 à 18 minutes, jusqu'à ce qu'il soit doré et ferme au toucher.
Laisser refroidir


Pour le croustillant:
Mettre le beurre, le sucre, le miel et les amandes dans une casserole.
Remuer sur feu doux jusqu'à dissolution du sucre.
Augmenter le feu puis laisser bouillir 3 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange se détache des parois.
En opérant rapidement avec une spatule huilée, étaler ce mélange sur le gâteau.

Remettre celui ci au four pendant 10 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit d'un brun doré.
Laisser refroidir dans le moule avant de découper en carrés.
(Source :Déclinaison-Petits Gâteaux)
Imprimer la recette

13 juillet 2008

POULET SUR LIT DE PATATES DOUCES ET POIREAUX POÊLÉS

Une plat principal où tout est cuit dans le même récipient, et cela en moins de 30 minutes.
Que de saveurs dans cette recette!...À refaire sans hésitation !

2 cuillères à table d'huile d'olive
1 cuillère à thé de thym séché
2 cuillères à table de moutarde de Dijon
Le zeste rapé d'un citron
2 cuillères à thé de paprika
4 poitrines de poulet sans peau ni os
Sel et poivre du moulin
2 patates douces coupées en cubes de 2,5 cm (1 po)
2 poireaux tranchés ( partie blanche et vert pâle seulement)
1 tasse ( 250 ml ) de bouillon de poulet
2 cuillères à table de vinaigre balsamique


Préchauffer le four à 400 F ( 200 C )

Combiner 1 cuillère à table d'huile d'olive, le thym, la moutarde, le zeste de citron et le paprika.
Mettre de côté 1 cuillère à table du mélange et badigeonner les poitrines de poulet avec le reste. Saler et poivrer.

Chauffer le reste d'huile d'olive dans une grande poêle allant au four sur feu moyen.
Y mettre les poitrines de poulet et les faire dorer environ 2 minutes de chaque côté.
Les sortir de la poêle, puis y mettre les patates douces.
Faire sauter 1 minute, ajouter ensuite les poireaux et sauter encore 2 minutes.
Ajouter le bouillon, le mélange de moutarde mis de côté et le vinaigre balsamique.
Porter à ébullition.
Baisser le feu, remettre les poitrines de poulet dans la poêle, sur les légumes. Couvrir la poêle.

La mettre au four de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que le liquide qui s'écoule du poulet soit translucide. Servir et arroser du liquide de cuisson.
(Source : Déclinaison : Lucy Waverman )
Imprimer la recette

12 juillet 2008

BROCHETTES DE BOEUF MARINÉ AU GINGEMBRE ET À L'ORANGE

Le mot " barbecue", si répandu aujourd'hui, vient ( probablement ) de très loin historiquement et même géographiquement.
Superbement mis à la grande mode par l'ancien président des États-Unis Lyndon B. Johnson, qui, dans son ranch du texas, rôtissait des boeufs entiers, le barbecue viendrait des français de Louisiane, qui avaient coutume de rôtir les gibiers avec la barbe, c'est à dire avec les poils.
D'où " barbecuit" et "barbecue".

Henri IV, dont le langage était aussi vert que sa galante personne ne disait-il pas : "Il faudra griller le poulet de la barbe au cul......"
Plus prosaïquement " barbecue" viendrait aussi de barbacoa ( mot d'origine espagnole pour désigner un gril), probablement puisque, selon les dictionnaires ( gastronomiques ou autres ), on en fixe l'origine au Mexique ou à Haïti.

La recette :
600 g de cubes de boeuf pour brochettes
1 poivron vert, paré, épépiné et coupé en cubes
1 poivron rouge, paré, épépiné et coupé en cubes
1 poivron jaune, paré, épépiné et coupé en cubes

Marinade :
Le jus de 3 oranges
2 " ( 5 cm ) de gingembre râpé
2 cuillères à table d'huile d'olive
2 cuillères à table de moutarde de Dijon
2 cuillères à table de miel
1 cuillère à table de romarin séché
2 cuillères à thé de graines de coriandre concassées
2 cuillères à table de sauce soja légère


Mélanger tous les ingrédients de la marinade .
Y mélanger le boeuf et les poivrons.
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur quelques heures.


Laisser tremper les brochettes en bois 30 minutes dans de l'eau tiède.
Monter les brochettes en alternant le boeuf et les poivrons. Réserver la marinade.

Cuire sur le barbecue, en badigeonnant de marinade, jusqu'à la cuisson souhaitée.
Imprimer la recette