28 février 2009

DARING BAKERS : COEURS VALENTINO ET CRÈME GLACÉE À LA VANILLE





The February 2009 challenge is hosted by Wendy of WMPE's blog and Dharm of Dad ~ Baker & Chef.
We have chosen a Chocolate Valentino cake by Chef Wan; a Vanilla Ice Cream recipe from Dharm and a Vanilla Ice Cream recipe from Wendy as the challenge.

Le défi de février 2009 est organisé par Wendy de WMPE et Dharm de Dad ~Baker & Chef.
Ils ont choisi un gâteau au chocolat Valentino par le chef Wan et une crème glacée à la vanille..



C'était donc notre dessert de la St-Valentin que nous avons fêtée beaucoup plus tard, pour cause de gastro familiale ! Notre souper du 14 février s'est donc résumé à un bouillon de poulet !
Il y avait donc du rattrapage à faire pour que cela ne reste qu'un mauvais souvenir.

Je n'ai fait qu'un cinquième de la recette du gâteau Valentino et je l'ai fait cuire dans 6 petites empreintes en silicone, en forme de coeur.
Je dois avouer que nous avons beaucoup plus apprécié la crème glacée que les gâteaux au chocolat.
Ce qui est étonnant, c'est que la crème glacée est composée des mêmes ingrédients que j'utilise pour faire la mienne, mais dans celle-ci, la crème 35% est incorporée, battue en chantilly.
Cela donne une crème glacée super onctueuse et légère ( je ne parle pas en termes de calories ..on s'entend ! )
J'ai servi tout cela avec du coulis de fraises que j'avais en réserve au congélateur !


Coeurs Valentino :
Temps de préparation: 20 minutes
16 oz (454 g) de chocolat 64 % de cacao, haché grossièrement
½ tasse + et 2 cuillères à table (146 g au total) de beurre non salé
5 gros œufs séparés

Mettre le chocolat et le beurre dans un bol au dessus d'une casserole d'eau frémissante (le fond du bol ne doit pas toucher l'eau) et faites-les fondre en remuant souvent.
Séparez les jaunes d'œufs des blancs d'oeufs et les mettre dans deux bols.
Battre les blancs d'œufs en neige jusqu'à ce que des pics se forment.
Avec le même batteur battre les jaunes d'oeufs ensemble.
Ajouter les jaunes d'œufs au chocolat refroidi.
Plier 1/3 des blancs d'œufs dans le mélange de chocolat pour détendre la préparation puis ajouter les 2/3 restants en pliant. Verser la pâte dans des moules en silicone au 3/4 de la capacité.
Cuire au four préchauffé à 375 F ( 190 C ) pendant 25 minutes.
Laisser refroidir le gâteau sur une grille pendant 10 minutes puis démouler.


Dharm's Ice Cream Recipe
Classic Vanilla Ice Cream
Temps de préparation: 30 minutes

La recette vient du livre Ice Cream par Joanna Farrow et Sara Lewis

1 gousse de vanille fendue
1 et ¼ tasses ( 300 ml ) de crème 10 % ( crème à café )
4 gros jaunes d'œufs
6 cuillères à table ( 75 g ) de sucre
1 cuillère à thé de fécule de maïs
1 et ¼ tasses ( 300 ml )de crème 35 %


Chauffer la crème 10 avec la gousse de vanille et porter à ébullition.
Retirer la casserole du feu, couvrir et laisser infuser 15 minutes.
Gratter la gousse de vanille afin de bien y enlever les graines et les mélanger à la crème 10 %

Battre les jaunes d'œufs, le sucre et la fécule de maïs dans un saladier jusqu'à ce que le mélange soit épais et mousseux.
Progressivement, verser la crème chaude en fouettant constamment.
Remettre la préparation dans la casserole et cuire à feu doux en remuant tout le temps.
Lorsque la crème nappe la cuillère, la transvaser dans un saladier.
La laisser refroidir à température de la pièce avant de la réfrigérer pour qu'elle soit très froide.

Battre la crème 35 % en chantilly puis la plier dans la crème anglaise.
Verser la préparation dans la sorbetière puis turbiner selon les instructions du fabricant.
Imprimer les recettes

27 février 2009

CLAFOUTIS DE PROSCIUTTO, BOCCONCINI ET PESTO DE BASILIC

Un plat réconfortant qui ne prend pas plus de 10 minutes à préparer. Un clafoutis aux parfums d'Italie, qui embaume la cuisine et qui est vraiment simple à réaliser.
Pour le brunch, on pourra le préparer en petits plats à gratin individuels.
Il faudra, à ce moment là, revoir à la baisse le temps de cuisson.

12 tranches de prosciutto
300 g ( 10 grosses billes ) de bocconcini ( mozzarella fraîche )
2 cuillères à table de pesto de basilic
1 grosse gousse d'ail
1 tasse ( 125 g ) de farine
300 ml de lait
4 oeufs
3 cuillères à table d'huile d'olive
Poivre au goût


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Frotter le plat à gratin avec la gousse d'ail, coupée en deux, jusqu'à ce qu'elle soit usée, puis badigeonnez le avec un peu d'huile d'olive. Réserver.

Dans un bol, mettre la farine, creuser un puits et y verser les oeufs, le pesto de basilic et l'huile d'olive au centre.
Mélanger peu à peu au fouet, tout en versant le lait, pour obtenir une pâte homogène.
Poivrer et bien mélanger.


Couper les billes de bocconcini en lamelles et les éparpiller dans le fond du moule à gratin préparé.
Verser la pâte dessus.
Piquez-la de tranches de prosciutto façonnées en rosette.
Enfourner et cuire 40 à 45 minutes.
Servir avec une salade verte.
Imprimer la recette

26 février 2009

LES TABLIERS DE NOS GRANDS-MÈRES

Les grands-parents de monsieur Gourmandises ( Grand-maman Éva en bas à gauche, grand- papa Germain à côté. La dame au tablier doit être une tante )

Marie m'a taguée avec ce sympathique jeu plein de nostalgie et de souvenirs "Te souviens tu du tablier de ta grand-mère ?"

Ma grand-mère et mes arrières grands-mères portaient des tabliers/blouses sans manches. J'ai toujours connu celui de grand-mamie Jeanne, noir, car elle était veuve. Elle avait toujours une tablette de chocolat noir dans ses poches et j'en ai grandement profité, étant la première petite fille et arrière petite fille de la famille !


Le principal usage du tablier de grand-mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela, il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau; il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies.

Mon arrière-grand-mère Jeanne

- Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs, les poussins à réanimer, et parfois les oeufs fêlés qui finissaient dans le fourneau.

- Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d'abri à des enfants timides; et quand le temps était frais, grand-mère s'en emmitouflait les bras.

-Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet, agité au-dessus du feu de bois. C'est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine.

- Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes. Après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux.

- En fin d'été, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre.

Mes grands parents Georges et Bernadette

- Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière !

- A l'heure de servir le repas, grand-mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes aux champs savaient aussitôt qu'ils devaient passer à table.

- Grand-mère l'utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes, à peine sortie du four, sur le rebord de la fenêtre pour qu'elle refroidisse, tandis que, de nos jours, sa petite-fille la pose là pour décongeler.
Il faudra de bien longues années avant que quelqu'un invente quelque objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses.

Mes grands-parents avec mon arrière grand-père Émile et mon arrière-grand-mère Célestine.

En souvenir de nos grands-mères, envoyez cette histoire à ceux qui savent, et ceux qui pourront apprécier : l'histoire du tablier de grand-mère.


Source: Extrait du magazine mensuel gratuit de l'Avallonnais et de l'Auxois "Le Criquet" - Texte proposé par Josette Gomez, cercle généalogique de Côte d'Or et cercle généalogique des cheminots de Venarey-les-Laumes, publié sur plusieurs blog européens

En souvenir de nos grands-mères, montrez-nous le tablier de votre grand-mère sinon montrez-nous votre tablier afin qu'il passe à la postérité. Et je passe le tag aux amies bloggeuses suivantes:

25 février 2009

MUFFINS AUX CANNEBERGES ET CHOCOLAT BLANC

Vous avez dû voir passer cette recette chez Maripel la semaine dernière. Je l'ai notée dès que je l'ai vue car les saveurs proposées font parties de mes préférées.
L'acidulé des canneberges balance superbement bien avec le sucré et la douceur du chocolat blanc.
Je les ai faits avec de la crème à café, non pas que je les voulais plus riches, mais c'était la quantité exacte qu'il me restait avant que la crème soit périmée.

2 tasses ( 240 g ) de farine
3/4 tasse (100 g ) de pépites de chocolat blanc
1/4 tasse ( 50 g ) de Flocons d'érable aux canneberges
1 cuillère à table de poudre à pâte ( levure chimique )
1/2 cuillère à thé de sel
1 et 1/2 tasse ( 375 ml ) de canneberges, fraîches ou congelées
1 œuf
1 tasse ( 250 ml ) de crème 10 %
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre fondu


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ) et garnir 12 empreintes de moules à muffins de caissettes en papier.
Dans un grand bol, mélanger la farine, les pépites de chocolat blanc, les flocons d'érable, la poudre à pâte, le sel et les canneberges.

Dans un autre bol, battre légèrement l'œuf avec la crème et le beurre fondu.

Verser les ingrédients humides dans les ingrédients secs. Remuer juste assez pour humecter.

Répartir la pâte dans les moules à muffins.

Cuire de 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré et qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte sec.

Sortir les muffins des empreintes et les laisser complètement refroidir sur une grille.
Imprimer la recette

24 février 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : BARRES CROUSTILLANTES AU CARAMEL

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Whitney de What’s left on the table?
Cette recette, si simple à réaliser, fait partie de mon top 10 des recettes de Dorie, faites jusqu'à maintenant.
Une croûte pleine de beurre et croustillante, recouverte de bon chocolat et de pépites de caramel...Complètement décadent !
J'ai hésité à faire la recette entièrement mais j'ai eu la fainéantise de diviser les proportions.
Aucun regret d'avoir fait la recette en entier....De plus, en deux jours, tout avait disparu !


Pour la base:

1 et 1/2 tasse ( 180 g ) de farine
1 cuillère à thé de poudre de café instantané
1/2 cuillère à thé de sel
1/4 cuillère à thé de cannelle
1 tasse ( 240 g ) de beurre non salé, ramolli
1/2 tasse ( 90 g ) de cassonade
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
1 cuillère à thé d'extrait de vanille
3 oz ( 90 g ) de pépites de chocolat

Pour le glaçage :

6 oz ( 180 g ) de chocolat 64% de cacao, haché
3/4 tasse (180 ml ) de pépites de caramel Skor


Préchauffer votre four à 375 F ( 190 C ).
Beurrer un moule 9" x 13 "( 23 cm x 33 cm ), puis le tapisser de papier parchemin.

Dans un bol, combiner la farine, le café en poudre, le sel et la cannelle.

Crémer le beurre et les sucres et battre pendant 3 minutes ou jusqu'à ce que le mélange soit léger et crémeux, puis ajouter la vanille.
Ajouter les ingrédients secs et mélanger jusqu'à ce qu'ils soient presque incorporés.
Ajouter les pépites de chocolat et mélanger juste assez pour que les ingrédients secs disparaissent.
Foncer le moule réservé de la pâte en tassant bien avec la main.


Cuire au four pendant 20-22 minutes jusqu'à ce que la croûte soit dorée.
Retirer le moule et éteindre le four.

Disperser le chocolat haché sur la croûte chaude et remettre la croûte 2-3 minutes au four jusqu'à ce que le chocolat soit mou.
Retirer du four et étendre uniformément le chocolat fondu à la spatule.
Saupoudrer aussitôt de pépites de caramel et laisser refroidir avant de couper en barres.
Imprimer la recette

23 février 2009

TARTE AUX DAIMS

Quand je vais chez Ikéa, je ne repars jamais sans un paquet de Daims. C'est tellement bon !
La dernière fois que j'y suis allée, j'ai été tentée d'acheter une tarte aux Daims, mais je me suis dit, que j'avais déjà un gros paquet de bonbons et que j'allais bien trouver un moyen d'en faire une moi-même.
Après avoir googlisé, je suis tombée sur la recette de Nathalie. J'ai fait quelques adaptations mais il n'en reste pas moins que cette tarte est à tomber.Une pâte sablée, une garniture fondante surmontée d'un croustillant de Daims et pour finir, une couche de bon chocolat.
Je vous conseillerai d'utiliser un couteau chaud pour couper la tarte, car la couche de chocolat se casse facilement en mille morceaux.

La recette :
200 g de Daims concassés
200 g de chocolat noir 70 % de cacao
1 cuillère à table de beurre

Pour la croûte :
2 tasses ( 250 g ) de farine
1 oeuf
2/3 tasse ( 130 g ) de sucre
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre
1 pincée de sel

Battre l'oeuf, le sucre et le sel dans un saladier jusqu'à ce que le mélange mousse.
Ajouter la farine d'un seul coup et mélanger à la spatule, puis, sabler la pâte avec les mains.
Ajouter le beurre et pétrir pour obtenir une pâte homogène et la mettre en boule.
Emballer la pâte dans du film alimentaire et réfrigérer 1 heure.



Crème pâtissière ( à préparer à l'avance pour qu'elle soit bien froide )
3 tasses ( 750 ml ) de lait
4 jaunes d'oeufs
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1/2 tasse ( 65 g ) de farine
1 cuillère à thé d'extrait de vanille

Faire chauffer le lait et la vanille jusqu'au point d'ébullition.
Pendant ce temps, combiner les jaunes d'oeufs, le sucre et la farine et bien mélanger jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène et sans grumeau

Verser peu à peu le lait chaud sur le mélange d'oeufs et bien mélanger.
Transférer la préparation dans la casserole et laisser épaissir sur le feu sans cesser de mélanger au fouet.
Couvrir la casserole de film alimentaire et laisser complètement refroidir.


Abaisser la pâte au rouleau, sur un plan de travail fariné, puis en garnir un moule à tarte de 9" ( 23 cm ) de diamètre.
Piquer le fond de tarte avec une fourchette et cuire 20 minutes au four préchauffé à 350 F ( 180 C ).
Sortir la croûte du four et la remplir de crème pâtissière jusqu'à 1/2" ( 1 cm ) du bord.
Saupoudrer le dessus de la crème pâtissière de Daims concassés, puis remettre au four à 350 F ( 180 C ) pour 8 minutes.

Fondre le chocolat et le beurre au bain-marie, puis verser la préparation sur la tarte et lisser à la spatule.
Laisser complètement refroidir avant de couper en pointes.
Imprimer la recette

20 février 2009

POUDING AU CARAMEL ÉCOSSAIS AVEC BANANES CARAMÉLISÉES AU CAFÉ

J'ai pris cette recette chez Zoé, mais j'ai fait quelques modifications au niveau des ingrédients et de la méthode. C'est donc la troisième fois, en trois mois, que je réalise des poudings au caramel écossais, avec une recette différente de celle-ci et de celle-là , alors que je n'en avais jamais fait auparavant. C'est vous dire, combien c'est apprécié chez nous!
Avec les bananes caramélisées au café, c'est un mariage de saveurs parfait.
Le meilleur étant, de servir les poudings froids, de garnir de rondelles de bananes chaudes avec le caramel et de servir aussitôt.

Pouding au caramel écossais:
1/2 tasse ( 60 g ) de beurre non salé
1 tasse ( 180 g ) de cassonade
3 tasses ( 750 g ) de crème 10 % ( crème à café )
1 pincée de fleur de sel
3 cuillères à table de fécule de maïs
2 gros œufs
1 cuillère à table de whisky

Bananes caramélisées au café
1 cuillère à table de beurre
1/2 gousse de vanille, fendue et raclée
6 cuillères à table de cassonade
1 cuillère à thé de sirop de maïs
2 bananes pas trop mûres, pelées et coupées en tranches 1/2" ( 1 cm )
6 cuillères à table de café fort


Dans un bol, mélanger les oeufs, la fécule de maïs et la fleur de sel.
Délayer avec un peu de crème, puis ajouter le restant de crème et bien mélanger. Réserver.

Dans une casserole à fond épais, fondre le beurre.
Ajouter la cassonade et cuire 3 minutes jusqu'à ce que la préparation fasse des bulles.
Le beurre aura tendance à se séparer de la cassonade, il faudra alors bien mélanger avec le fouet, jusqu'à ce que le mélange soit homogène et que la couleur soit plus foncée que la couleur de la cassonade.

Verser la préparation de crème sur le caramel, tout en mélangeant au fouet, en faisant très attention aux éclaboussures.
Cuire à feu moyen, en remuant sans arrêt jusqu'à ce que la préparation épaississe.
Ajouter le whisky et bien mélanger.

Verser dans des pots ou des ramequins et laisser refroidir.


Dans un grand poêlon, faire fondre le beurre avec la gousse de vanille.
Incorporer la cassonade et le sirop de maïs et laisser fondre
Ajouter les bananes en une seule couche. Cuire à feu moyen-vif, sans remuer! Lorsque les bananes commencent à crépiter, ajouter 3 cuillerées à table de café.

Ne pas bouger les tranches de bananes dans la poêle, prendre une petite cuillère pour prélever du caramel et en arroser les tranches de bananes.
Cuire jusqu'à ce que le dessous de bananes soit bien caramélisé.
Partager les tranches de bananes dans les coupes de pouding écossais.

Remettre la poêle sur le feu, puis faire chauffer le caramel restant.
Déglacer avec le restant de café et bien mélanger jusqu'à ce que tout soit bien fondu.
Verser le caramel au café sur les bananes.
Imprimer la recette

18 février 2009

FILET DE PORC À L'ANANAS

Si vous aimez les recettes sucrées/salées et un brin exotique...cette recette est pour vous.
Le curry n'est pas très prononcé mais nécessaire pour relevé ce plat tout en douceur.
De plus, la recette se prépare en un tour de main.
J'ai utilisé un petit ananas frais pour que ce soit moins sucré qu'avec de l'ananas en boite.

Pour 4 personnes
1 filet de porc d'environ 600 g, coupé en cubes
1 cuillère à table de sucre
1 petit ananas frais , paré et coupé en petits morceaux
2 " ( 5 cm ) de gingembre frais, coupé en bâtonnets
1 oignon, émincé
2 gousses d'ail, écrasées
1 cuillère à thé de curry en poudre
1 tasse ( 250 ml ) de bouillon de poulet
1 cuillère à table de fécule de maïs
1 cuillère à table de coriandre ciselée
Un peu d'huile
Sel et poivre au goût


Faire chauffer un peu d'huile dans le wok et y mettre les cubes de porc.
Faire dorer sur toutes les faces, puis saler et poivrer.
Saupoudrer de sucre pour faire caraméliser, puis réserver la viande dans un plat.

Combiner la fécule de maïs au bouillon de poulet et réserver.

Dans le wok, remettre un peu d'huile à chauffer, puis y faire revenir l'oignon émincé et les gousses d'ail, jusqu'à légèrement dorés.
Ajouter les morceaux d'ananas,le gingembre et le curry et poursuivre la cuisson 5 minutes en brassant de temps en temps.
Mouiller avec le bouillon de poulet, puis bien mélanger jusqu'à ce que la préparation épaississe.
Ajouter les cubes de porc, saler et poivrer au goût et poursuivre la cuisson 3 minutes ou jusqu'à ce que les cubes de porc soient chauds.
Servir aussitôt, saupoudré de coriandre émincée avec un riz basmati.
Imprimer la recette

17 février 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : GÂTEAU DU DIABLE MERINGUÉ

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Stephanie of Confessions de a City Eater qui a choisi la recette.
J'ai utilisé mes cadres Demarle pour réaliser ce gâteau. J'ai cuit la pâte dans le grand cadre, puis, j'ai coupé le gâteau en deux pour obtenir deux rectangles de 6,5" x 9 " (16 cm x 23 cm ).
Ça donne un gros gâteau avec une présentation qui fait vraiment jour de fêtes.
J'ai trouvé le gâteau un peu sec, il aurait été sûrement préférable de moins le cuire.La meringue, par contre, est vraiment extraordinaire. Elle se tient parfaitement et, est du plus bel effet entre les tranches du gâteau.


Pour 12 personnes :

Pour le gâteau:

1 et 1/3 tasses ( 160 g ) de farine
1/2 tasse ( 45 g ) de cacao
3/4 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/4 cuillère à thé de sel
150ml ( 160 g ) de beurre non salé, à température ambiante
1/2 tasse ( 90 g ) de cassonade
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
3 gros oeufs, à la température ambiante
1 cuillère à thé d'extrait de vanille
2 oz ( 60 g ) de chocolat 70 % de cacao, fondu et refroidi
1/2 tasse ( 125 ml ) de babeurre
1/2 tasse ( 125 ml ) d'eau bouillante
4 oz ( 160 g ) de pépites de chocolat au lait

Pour la garniture et le glaçage:

1/2 tasse de blancs d'oeufs (environ 4 grands)
1 tasse ( 200 g ) de sucre
3/4 cuillère à thé de crème de tartre
1 tasse ( 250 ml ) d'eau
1 cuillère à table d'extrait de vanille


Gâteau :
Centrer la grille dans le four et préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Beurrer et fariner 2 moules à gâteaux ronds de 9" ( 23 cm ) de diamètre. Réserver.

Tamiser ensemble la farine, le cacao, le bicarbonate de soude, la poudre à pâte et le sel. Réserver.

Travailler au batteur électrique, le beurre et le sucre pendant 3 minutes, puis ajouter les oeufs un à un en battant entre chaque addition.
Ajouter la vanille et mélanger.

Diminuer la vitesse du batteur électrique et ajouter le chocolat fondu, puis incorporer les ingrédients secs en alternance avec le babeurre. Bien mélanger, puis incorporer l'eau bouillante.

Diviser la pâte en deux portions égales dans les moules à gâteau préparés.
Cuire au four pendant 25 à 30 minutes.
Sortir les gâteau du four et laisser reposer 5 minutes avant de démouler sur une grille de refroidissement.


Garniture et glaçage :

Mettre les blancs d'oeufs dans le bol du batteur électrique.

Mettre le sucre, la crème de tartre et de l'eau dans une petite casserole et bien remuer pour bien combiner.
Amener le mélange à ébullition à feu moyen-vif, couvrir la casserole et faire bouillir pendant 3 minutes.
Découvrir et laisser bouillir le sirop jusqu'à ce qu'il atteigne 242 F ( 116 C ) sur le thermomètre à bonbons.
Quand le sirop est à environ 235 F ( 112 C ), commencer de battre les blancs d'œufs à vitesse moyenne.
Verser le sirop à 242 F ( 116 C ) sur les blancs, ajouter la vanille et continuer à battre pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que les blancs d'oeufs atteignent la température de la pièce.

Le montage :
Couper chaque gâteau en deux dans l'épaisseur.
Mettre une moitié de côté et l'émietter.

Déposer une couche de gâteau, puis glacer avec la meringue.
Renouveler l'opération une autre fois en terminant par une couche de gâteau.
Couvrir le gâteau de meringue, puis le recouvrir de miettes de gâteau réservées.

Réfrigérer le gâteau pendant environ 1 heure avant de servir.
Imprimer la recette

16 février 2009

MUFFINS AUX POIRES, CHOCOLAT ET CARDAMOME

J'avais prévu de faire un super dessert aux poires mais c'était sans compter sur la mauvaise qualité de fruits que vendent certaines épiceries...Maxi pour ne pas la nommer ! Sur 8 poires achetées, je n'ai pu en récupérer que 3....D'apparence, elles étaient bien fermes, mais une fois pelées , elles étaient toutes blettes à l'intérieur !
Heureusement que je prépare toujours mes fruits avant de commencer un gâteau...
Mon gâteau aux poires, étant tombé à l'eau, je me suis rabattue sur des muffins dont les saveurs m'ont été inspirées par ceux de Katia.

Pour 12 muffins

Ingrédients humides
6 cuillères à table ( 90 g ) de beurre, à température ambiante
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1 oeuf
1 tasse ( 250 ml ) de babeurre
1/2 cuillère à thé de cardamome en poudre
3 poires, pelées et parées, coupées en morceaux
1/2 tasse ( 90 g ) de pépites de chocolat

Ingrédients secs
2 tasses ( 240 g ) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/4 cuillère à thé de bicarbonate
1/4 cuillère à thé de sel


Préchauffer le four à 350F ( 180 C ).
Garnir 12 moules à muffins de caissettes en papier.
Dans un bol, combiner tous les ingrédients secs.
Y ajouter les morceaux de poires et les pépites de chocolat. Réserver.

Dans un autre bol, mélanger au fouet, les ingrédients humides.

Mélanger les ingrédients humides aux ingrédients secs à la spatule, en mélangeant juste assez pour que la préparation soit juste humectée.

Partager la préparation dans les moules à muffins et enfourner pour 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus des muffins soit légèrement doré.
Retirer du four et laisser refroidir 5 minutes dans les moules avant de transférer sur une grille de refroidissement.
Imprimer la recette

15 février 2009

BAGATELLE DE GÂTEAU DES ANGES, FRAMBOISES, MASCARPONE ET CRÈME À L'ORANGE

Habituellement, la bagatelle sert à passer un reste de gâteau mais cette fois-ci, j'ai fait exprès ce gâteau parce que j'avais beaucoup de blancs d'oeufs au congélateur et que c'était la solution idéale pour en passer 12 d'un coup.
J'ai monté ma bagatelle avec juste des ingrédients que j'avais : des framboises au congélateur, du mascarpone, et des oranges.
Tout le monde a adoré ce mélange de saveurs et de textures. Pensez-y la prochaine fois que vous aurez beaucoup de blancs d'oeufs à passer !

Il vous faudra :
1 gâteau des anges( recette clic ),coupé en cubes
1 sac de framboises congelées et décongelées ( ou des fraiches quand c'est la saison )
1 pot de 450 g de mascarpone, fouetté avec un peu de sucre ( au goût )

Crème à l'orange :
2 tasses ( 500 ml ) de jus d'orange
6 jaunes d'oeufs
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre





Crème à l'orange

Porter à ébullition le jus d'orange.
Fouetter les jaunes d'oeufs et le sucre, puis ajouter le jus d'orange, un peu à la fois, en mélangeant bien.
Transférer la préparation dans la casserole, et laisser cuire à feu doux, sans cesser de mélanger, jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère ( même principe que la crème anglaise).
Verser la crème dans un pichet et laisser complètement refroidir avant l'utilisation.

Montage:
Dans un grand saladier ou un plat à bagatelle, alterner les couches de gâteau des anges, de framboises, de mascarpone et de crème à l'orange.
Imprimer la recette

13 février 2009

CUILLÈRES DE CANCOILLOTTE ET PROSCIUTTO

Quand je vais faire mon épicerie chez Bourassa, j'en profite pour faire le plein de fromages de toutes sortes, principalement des fromages québécois, parce qu'il y a beaucoup de choix et que surtout, ils sont bien souvent, deux fois moins chers que dans mes épiceries habituelles.
À ma dernière visite, je suis tombée sur un fromage Franc-Comtois : La Cancoillotte. Quand on pense que ce fromage a traversé l'Altlantique et que je ne l'ai payé que 4 $ ( sur le lien, il est indiqué qu'il est vendu 6,60 euros en France), on peut se poser quelques questions, quant aux prix de nos fromages.
Comme dans la boite, il n'y en a pas une quantité phénoménale, mais que je tenais à faire goûter la Cancoillotte à nos amis, férus de fromages comme nous, je l'ai servie à l'apéritif dans des cuillères .
Pas de grande préparation....quelque chose de tout simple, mais oh combien délicieux !
Je vous conseillerai toutefois, si vous avez d'autres amuse-bouches plus doux ( ou moins goûteux ) à l'apéro, de servir ce genre de cuillères en dernier...C'est assez " envahissant " pour le palais...tout ce que vous mangerez après, risque de manquer de saveurs!

Pour une quinzaine de cuillères

1 boite de Cancoillotte à l'ail rose
2 tanches épaisses de prosciutto, coupées en petits dés

Sortir la Cancoillotte au moins 1 heure avant l'utilisation.
Partager la Cancoillotte dans les cuillères, puis recouvrir de dés de prosciutto.
Servir à température ambiante.

12 février 2009

POULET GÉNÉRAL TAO DE JEAN CHEN


Cela fait deux semaines que Daniel Pinard reçoit Jean Chen à son émission. J'ai suivi avec intérêt la dernière émission, car j'étais curieuse de découvrir sa recette du poulet Général Tao.
J'en cuisine assez régulièrement en utilisant cette recette ou celle-ci, deux recettes assez semblables dans la préparation, l'une étant un peu plus sucrée que l'autre.
La recette de Jean Chen est assez différente: Les morceaux de poulet sont enrobés d'une pâte à beignet très croustillante, et la sauce est d'une simplicité enfantine à préparer, avec un minimum d'ingrédients.
Il faudrait faire les trois recettes, et faire goûter des testeurs pour savoir quelle est la meilleure recette, car je les aime toutes les trois et je suis incapable de vous dire laquelle je préfère.

La recette est tirée du livre: Les délices de Jean Chen
Sauce
¼ tasse ( 60 ml ) de vinaigre blanc
½ tasse ( 100 g ) de sucre
1 cuillère à table de Xerès sec
1 cuillère à table de sauce aux huîtres
1 cuillère à table sauce soya épaisse
1/4 tasse ( 60 ml ) d'eau
1/4 cuillère à thé de Sambal Oelek
4 cuillère à thé de fécule de maïs délayée dans ¼ tasse ( 60 ml ) d’eau

Friture du poulet
250 g Farine Tempura ou de pâte à frire «Crispy – Bot Lang Chien»
Eau
1 oeuf
3 poitrines de poulet sans peau désossée et taillée en petits cubes
Huile de canola (pour friture)

Cuisson au wok
2 cuillères à table d'huile de canola (pour cuisson)
½ Poivron rouge taillé en fine julienne
½ Poivron vert taillé en fine julienne
½ c à soupe graines de sésame grillées


Préparation
Mélanger le vinaigre blanc, le sucre, le xerès, la sauce aux huîtres, la sauce soya, l’eau et les piments séchés et la fécule délayée.
Cuire en mélangeant jusqu'à épaississement.

Délayer la farine Tempura ou la pâte à frire dans l’eau et ajouter un œuf. Mélanger jusqu’à l’obtention de la texture d’une pâte à crêpes. Enrober chaque cube de poulet.

Dans un wok, faire frire le poulet dans l’huile à haute température pendant 7 min ou jusqu’à l’obtention d’une couleur dorée.

Ajouter les poivrons finement tranchés à la sauce déjà préparée. Ajouter le poulet cuit et bien mélanger.

Pour servir, ajouter des graines de sésame grillées

Imprimer la recette

10 février 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : ÎLES FLOTTANTES

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Shari de Whisk qui a choisi la recette.
Si j'ai gardé les quantités demandées dans la recette, je n'ai pas du tout suivi la méthode de Dorie...J'ai fait comme je fais habituellement:
J'ai fait cuire ma crème anglaise directement sur le rond ( même pas peur ! ) et je me suis inspirée de Manue pour cuire mes îles flottantes au four. Méthode vraiment beaucoup plus simple ( et moins "salissante") pour un résultat optimum !
J'ai rajouté aussi des amandes effilées, grillées, car sans elles, mes îles flottantes auraient manqué de quelque chose car j'ai oublié de préciser....c'est de l'un de mes desserts préférés...Je suis donc assez "critique" sur les îles flottantes....et celles-ci, sont franchement extraordinaires !


Crème anglaise
2 tasses ( 500 ml ) de lait
6 jaunes d'oeufs
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1 gousse de vanille, fendue en deux

Les îles :
4 blancs d'oeufs
1 pincée de sel
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre

Le caramel
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1/3 tasse ( 80 ml ) d'eau

Des amandes effilées, grillées pour la décoration


Pour la crème anglaise :
Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille.
Travailler les jaunes d'oeufs au fouet avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.
Récupérer la gousse de vanille avec une fourchette et la gratter au couteau, afin de récupérer le maximum de graines. Bien les mélanger au lait.
Verser peu à peu le lait bouillant sur les jaunes d'oeufs en remuant vivement.
Mettre le mélange dans une casserole et faire épaissir la crème à feu doux en remuant sans cesse avec une cuillère en bois.
La crème est cuite quand elle nappe la cuillère. Verser immédiatement la préparation dans un récipient froid.
Laisser refroidir à température ambiante avant de verser dans des coupes et réfrigérer.


Pour les îles :
Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ) et tapisser une plaque à biscuits d'un tapis de silicone.
Mettre les blancs d'oeufs et le sel dans le bol du batteur sur socle.
Battre les blancs en neige jusqu'à ce qu'ils forment des pics mous, puis ajouter le sucre en pluie et continuer à battre jusqu'à la formation de pics durs.

Mettre la préparation dans ne poche à douille et former vos îles sur le tapis de silicone.
Cuire au four 15 minutes.
Laisser complètement refroidir avant de décoller les îles avec une spatule et de les placer dans les coupes de crème anglaise.


Pour le caramel:
Mettre le sucre et l'eau dans une casserole et laisser cuire jusqu'à ce que la préparation prenne une couleur ambrée.
Laisser tiédir quelques minutes.
Verser les amandes grillées sur les îles flottantes avant de verser dessus, le caramel en filet.
Imprimer la recette