31 juillet 2009

SIROP DE FRAISES MAISON

Le mot fraise vient du latin fragum, qui est dérivé de fragrum, qui signifie "parfum". La fraise est le seul fruit à porter ses graines à l'extérieur.
Un autre fait intéressant est que la fraise que nous connaissons aujourd'hui est un fruit relativement nouveau.
L'ancêtre de la fraise, la fraise des bois, a été cultivée à partir du XIVe siècle, mais sans succès, car le fruit est petit, et son rendement faible.
Une toile de Chardin ( 1699-1779 ). célèbre peintre français de natures mortes, illustre un monticule de petites fraises des bois, à peine plus grosses que des pois et empilées bien haut dans un panier de paille.
Mais à l'époque même où Chardin peignait ses fraises, les botanistes essayaient déjà d'en créer de nouvelles variétés.
La découverte du Nouveau Monde leur donna deux nouvelles espèces avec lesquelles travailler, un fruit succulent originaire de l'État de Virginie et une plante aux fruits énormes, que l'on a trouvée au pied des Andes.
Un botaniste français du nom d'Antoine Nicolas Duchesne expliqua le processus d'hubridation de ces petits fruits en 1776 dasn son ouvrage intitulé Histoire naturelle des fraisiers.
Les français étaient à l'avant-garde des travaux d'hybridation de cette nouvelle baie rouge, mais la Révolution française vint freiner leurs ardeurs.
Ce n'est qu'au XIXe siècle, en Angleterre, qu'un fruit commercialisable a été mis au point : c'était la fraise telle que nous la connaissons aujourd'hui.
Depuis lors, bon nombre de variétés ont été élaborées de manière à en prolonger la saison et à obtenir des fruits de différentes tailles et saveurs.

Le panier de fraises des bois - Chardin

Pour 1,6 litre de sirop :
1,1 kg de fraises soit 1 kg net
650 ml d'eau
4 et 1/2 tasses ( 900 g ) de sucre
Le jus d'un petit citron


Le 1 er jour
Rincer rapidement les fraises à l'eau fraîche. Les sécher dans un linge, les équeuter et les couper en deux.
Verser les fraises, l'eau, le sucre, et le jus de citron dans une grande casserole en inox.
Porter au frémissement en mélangeant délicatement. Laisser refroidir.
Recueillir le sirop dans un saladier en versant la préparation dans un chinois fin et en pressant délicatement les fruits à l'aide d'une écumoire.
Couvrir d'une feuille de papier parchemin et réserver au frais pendant une nuit.

Le 2ème jour
Filtrer une seconde fois le sirop dans un chinois très fin, puis verser le dans une casserole.
Porter à ébullition et maintenir l'ébullition à feu doux pendant 5 minutes.
Écumer soigneusement.
Stériliser la bouteille en la plongeant dasn un bain d'eau bouillante.
Maintenir cette eau dans la bouteille jusqu'au moment de la remplir de sirop.
Remplir la bouteille de sirop jusqu'à 1 cm du bord.
Fermer avec un bouchon à vis et retourner la bouteille pour qu'elle soit hermétiquement fermée.
( Christine Ferber-Leçons de confitures)
Imprimer la recette

30 juillet 2009

SABLÉS À LA PÂTE D'AMANDE

Habituellement, quand je fais des biscuits, c'est pour ma grenouille. Il les aime au chocolat avec plein de choses dedans. Quand j'ai vu la recette chez Annellenor, me suis dit que ce serait une recette rien que pour moi ! C'était mal calculé ! Je n'en ai presque pas mangés vu le succès qu'ils ont eu à la maison.
Je les ai cuits comme j'avais fait pour les palets bretons : Dans mes moules à muffins . Ça donne un biscuit bien régulier et très esthétique.


Pour 24 sablés :
125 g de pâte d'amande blanche
3/4 tasse + 1 cuillère à table ( 200 g ) de beurre mou
1/2 tasse (100 g ) de sucre de canne
2 tasses ( 250 g ) de farine
1 pincée de sel


Râper finement la pâte d'amande dans le bol du mélangeur.
Ajouter le beurre, le sucre de canne, le sel et la farine et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène.

Façonner la pâte en un boudin de 2" ( 5 cm ) de diamètre, et l'envelopper dans du film alimentaire.
Réfrigérer pendant 2 heures.

Préchauffer le four à 330 F ( 165 C ).
Découper le boudin de pâte en 24 tranches.
Les mettre dans des moules à muffins non beurrés et enfourner pour 20 minutes.
Attendre 5 minutes avant de démouler sur une grille de refroidissement.
Imprimer la recette

29 juillet 2009

TARTE AUX COURGETTES, FETA ET MENTHE

La courgette fait partie des légumes que j'adore cuisiner. Nature, elle n'a pas tellement de goût mais bien apprêtée, elle devient des plus savoureuses.
Cette tarte, que j'ai faite pour un brunch, est éclatante de saveurs, sans compter que c'est assez léger.

La recette :
2 cuillères à table de beurre non salé
2 courgettes moyennes (10 oz/300 g) coupées en rondelles de 1⁄8 " (3 mm) d’épaisseur
1 cuillère à thé d’ail haché
2 cuillères à table de menthe hachée
Sel et poivre du moulin
1 gros oeuf
1 gros jaune d’oeuf
3/4 tasse ( 180 ml ) de crème 15 %
90 g de féta émiettée
1 fond de tarte de 9" ( 23 cm ), partiellement cuit ( 10 minutes à blanc )


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Fondre le beurre dans une poêle sur feu moyen.
Y faire revenir les courgettes jusqu’à ce qu’elles commencent à amollir (3 minutes).
Ajouter l’ail et remuer.
Porter à feu mi-vif et poursuivre la cuisson 1 minute ou le temps que les courgettes soient bien cuites et que le jus se soit évaporé.
Retirer la poêle du feu, incorporer la menthe, saler et poivrer au goût, et réserver.

Battre l’oeuf et le jaune d’oeuf avec la crème jusqu’à homogénéité. Saler.

Parsemer le fond de tarte de féta émiettée.
Verser dessus la moitié de la préparation aux oeufs.
Ajouter le mélange de courgettes en une couche uniforme et couvrir de l’autre moitié de la préparation aux oeufs.

Poser la tarte sur une plaque à pâtisserie et la mettre au four dans le tiers inférieur de 30 à 35 minutes ou jusqu’à ce que la garniture soit prise et légèrement dorée.
Laisser refroidir 10 minutes avant de servir.
Imprimer la recette

28 juillet 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : CRÈME GLACÉE À LA VANILLE POUR DES FRAISES MELBA

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie, c'est Lynne de Cafe LynnyLu qui a choisi cette recette.
J'étais assez contente qu'elle choisisse cette recette car on peut adapter beaucoup de recettes avec de la crème glacée à la vanille.
Sans compter que la vanille est mon épice préféré. Je l'achète sur ce site pour en avoir toujours d'avance. Je fais donc mon extrait de vanille maison en laissant infuser 6 gousses dans de l'alcool pendant 2 mois, et je récupère toutes les gousses que j'ai utilisées dans diverses recettes pour faire mon sucre vanillé. Je les passe sous l'eau, puis les assèche bien, pour les mixer avec du sucre.

Avec cette recette, j'ai fait des fraises Melba, parce que les fraises étaient de saison, et que pour faire des pêches Melba, il m'aurait fallu pocher mes pêches..et que ça ne me tentait pas !

2 tasses ( 500 ml ) de lait
2 tasses ( 500 ml ) de crème 35 %
1 gousse de vanille fendue
6 jaunes d'oeufs
3/4 tasse ( 150 g ) de sucre




Chauffer le lait et la crème avec la gousse de vanille. Couvrir et laisser infuser 30 minutes.
Gratter la gousse de vanille et réserver.
Blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre, puis ajouter le lait en mélangeant bien.
Remettre la préparation dans la casserole et cuire jusqu'à consistance nappante.

Réfrigérer la crème anglaise jusqu'à ce qu'elle soit très froide, puis verser dans la sorbetière et turbiner selon les instructions du fabricant.

Pour les fraises Melba, il vous faudra :
De la gelée de groseilles
Des fraises
De la crème glacée à la vanille
De la crème fouettée
Des amandes effilées grillées

Imprimer la recette

27 juillet 2009

DARING BAKERS :BISCUITS WHIPPET MAISON ET BISCUITS SANDWICHS


The July Daring Bakers' challenge was hosted by Nicole at Sweet Tooth. She chose Chocolate Covered Marshmallow Cookies and Milan Cookies from pastry chef Gale Gand of the Food Network.

J'ai eu beaucoup de plaisir à réaliser ces défis. Tout d'abord, les biscuits whippet font partis de mes biscuits préférés et je n'avais jamais pensé en faire " maison ". Mon angoisse était fixée sur le glaçage au chocolat, mais finalement, tout c'est bien déroulé.
Je me suis amusée à leur donner différentes formes avec des emporte-pièces.

Pour les biscuits Milan que je ne connaissais pas, j'ai commencé par faire des essais de cuisson, mais devant la forme imparfaite des biscuits, j'ai réfrigéré la pâte et les ai faits avec la presse à biscuits que Jasmine m'a offerte.
Un super double défi pour des biscuits vraiment excellents !


Extrait des archives de Radio Canada ( 4 juin 1989 ) :
Avec son enrobage de pur chocolat et son cœur tendre à la guimauve, le biscuit Whippet fait partie des petites gâteries des familles québécoises depuis des générations. À l'émission Présent dimanche, Michel Cormier célèbre les vertus du biscuit dans une véritable ode au Whippet.

Le biscuit à la guimauve a été inventé par une nuit de l'hiver 1901 par Théophile Viau, fils de Charles-Théodore, le fondateur de la biscuiterie Viau. D'abord nommé Empire, le dessert est commercialisé en 1927 sous le nom Whippet. La légende attribue l'origine de ce nom à l'affection de Théophile Viau pour son chien, un whippet, race appartenant à la famille des lévriers.

En 2000, les consommateurs québécois ont englouti plus de 44 millions de biscuits Whippet, ce qui représente une moyenne de six Whippet par personne! « Comment mangez-vous votre Whippet? », s'enquiert Michel Cormier, passant en revue les différentes façons d'entamer le biscuit : avec prudence, en enlevant délicatement l'enrobage de chocolat; avec violence, en écrasant le biscuit; ou encore avec passion, en l'engloutissant d'une seule bouchée.

En 1995, deux étudiants du cégep de Bois-de-Boulogne se sont livrés à des expériences scientifiques sur des Whippet dans le cadre d'un projet expo-sciences. Conclusions de l'étude : la forme et la composition du Whippet suscitent l'envie de le torturer avant de le manger.




Pâte à biscuits :
3 tasses ( 375 g ) de farine
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/2 cuillère à thé de sel
3/4 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
3/8 de cuillère à thé de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à thé de cannelle moulue
12 cuillères à table ( 170g ) de beurre non salé
3 oeufs, battus

Guimauve maison :
1/4 de tasse ( 60 ml ) d'eau
1/4 de tasse ( 60 ml ) de sirop de maïs
3/4 tasse ( 150 g ) de sucre
1 cuillère à table de gélatine en poudre ou 8 g ou 4 feuilles
2 cuillères à table d'eau froide
2 blancs d'oeufs
1/4 cuillère à thé d'extrait de vanille pure

Glaçage au chocolat:
12 oz ( 360 g ) de chocolat mi-sucré
2 oz ( 30 g ) de beurre de cacao ou d'huile végétale



Pâte à biscuits:
Dans la bol du mélangeur, muni de la palette, mélanger tous les ingrédients secs.
À basse vitesse, ajouter le beurre et mélanger jusqu'à ce que la texture ressemble à du sable.
Ajouter les oeufs et mélanger jusqu'à ce que ce soit bien combiné.
Abaisser la pâte en un disque et l'envelopper dans du film alimentaire.
Réserver au réfrigérateur au moins 1 heure ( ou jusqu'à 3 jours ).

Préchauffer le four à 375 F ( 190 C ).
Tapisser deux plaques à biscuits de papier parchemin. Réserver.
Abaisser la pâte au rouleau, sur un plan de travail fariné, sur une épaisseur de 1/8" ( 0,5 cm ).
Couper les biscuits à l'emporte-pièce et les déposer sur les plaques à biscuits préparées.
Cuire au four pendant 10 minutes ou jusqu'à légèrement dorés.
Laisser refroidir sur des grilles.

Guimauves maison:
Dans une casserole, mélanger l'eau, le sirop de maïs, et le sucre.
Porter à ébullition jusqu'à ce que le thermomètre à bonbons indique 235 F (113 C ).
Saupoudrer la gélatine sur l'eau froide et laisser dissoudre.
Retirer le sirop du feu, ajouter la gélatine et mélanger.
Battre les blancs jusqu'à la formation de pics mous et versez le sirop dans les blancs.
Ajouter la vanille et continuer à fouetter 3 minutes.
Transférer dans une poche à douille.

Déposer à la douille de la guimauve au centre de chaque biscuit.
Laisser reposer 2 heures à température ambiante.



Glaçage :
Fondre le chocolat et l'huile dans un bain-marie.

Tapisser des plaques à biscuits de papier parchemin.
Déposer délicatement les biscuits dans le chocolat et bien les enrober, puis avec une fourchette, les retirer et les déposer sur les plaques à biscuits préparées.
Laisser figer à température ambiante pendant 1 à 2 heures.


Biscuits Milan ( Déclinaison )
Recette de courtoisie Gale Gand, du site Web du Réseau des aliments Milan Cookies
environ 3 douzaines de biscuits

12 cuillères à table (170g) de beurre non salé, ramolli
2 et 1/2 tasses ( 300 g ) de sucre
•7 /8 tasse ( 210 ml ) de blancs d'oeufs (d'environ 6 œufs)
2 cuillères à table d'extrait de vanille
2 cuillères à table d'extrait de citron
1 et 1 / 2 tasses (185 g ) de farine

Ganache de remplissage:
1/2 tasse ( 125 ml ) de crème 35 %
8 oz ( 240 g ) de chocolat mi-sucré,haché
1 zeste d'orange




Dans le bol du mélangeur, crémer le beurre et le sucre.
Ajouter les blancs d'oeufs, puis les extraits de vanille et de citron.
Ajouter la farine et mélanger jusqu'à homogéinité.
Réfrigérer la pâte 2 heures.
Mettre la pâte dans la presse à biscuits et l'actionner une fois pour chaque biscuit, sur une plaque à biscuits, recouverte d'une silpat.
Cuire dans un four préchauffé à 350 F ( 180 C ) pendant 10 minutes ou jusqu'à ce que les bords soient dorés.
Laissez refroidir sur la plaque à biscuits.

Pendant que les biscuits refroidissent, chauffer la crème dans une petite casserole.
Verser la crème chaude sur le chocolat dans un bol, battre au fouet pour faire fondre le chocolat, ajouter le zeste et bien mélanger.
Laisser refroidir afin que la ganache épaississe.
À la douille, déposer n peu de ganache au milieu d'un biscuit, puis déposer un second biscuit par dessus, en pressant légèrement.
Répéter l'opération avec le reste des biscuits.
Imprimer les recettes

25 juillet 2009

BISCUITS À LA VACHE QUI RIT


Une recette que j'ai prise chez Paprikas parce que je voulais liquider la "Vache Qui Rit" que ma grenouille me fait acheter, et que je suis, à tous les coups, obligée de terminer. Et on ne peut pas dire que j'aime spécialement ça !
Mais dans ces biscuits, c'est absolument génial ! Ça donne un biscuit sablé/feuilleté, croquant et fondant à la fois.


3 portions de la vache qui rit
6 cuillères à table de beurre ramolli
1/3 tasse ( 60 g ) de sucre
1 cuillère à thé d'extrait de vanille pur
1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1 et 2/3 tasses (200 g ) de farine
2 cuillères à table de sucre coloré pour la décoration


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Dans le bol du mélangeur, crémer la Vache qui Rit, le beurre, le sucre et la vanille jusqu'à l'obtention d'une texture lisse.
Ajouter la levure et la farine qui auront été, préalablement ,tamisées.
Bien mélanger.

Abaisser la pâte au rouleau sur un plan de travail fariné puis découper des biscuits à l'emporte-pièce.
Saupoudrer chaque biscuit de sucre puis les placer sur une plaque à biscuit, tapissée de papier parchemin.
Cuire les biscuits pendant 12 minutes.
Conserver les biscuits dans une boite en fer blanc.
Imprimer la recette

24 juillet 2009

YOGOURT GLACÉ AUX FRAISES

Nous avons profité d'une rare journée ensoleillée, pour aller ramasser des fraises afin de faire un peu de stock pour l'hiver. La saison des fraises se terminant, nous avons même eu droit à un tarif préférentiel sur nos paniers de 4 litres.
Après en avoir mis au congélateur, déguster en salade, fait du sirop de fraises ( recette à venir ), voici le yogourt glacé, à la texture et au goût impeccable...tellement onctueux, qu'on dirait de la crème glacée.

2 et 1/2 tasses ( 625 g ) de fraises fraiches, lavées et équeutées
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1/4 tasse ( 60 ml ) de sirop de maïs
2 cuillères à table de jus d'orange concentré
1 cuillère à table de jus de citron fraichement pressé
2 tasses ( 500 ml ) de yogourt nature


Dans le robot culinaire, mettre les fraises, le sucre, le sirop de maïs, le jus d'orange concentré et le jus de citron.
Pulser jusqu'à l'obtention d'une purée fine et homogène.
Laisser reposer 20 minutes, afin que le sucre soit bien dissout.
Mélanger la préparation au yogourt.
Couvrir la préparation de film alimentaire et réfrigérer 3 heures.

Turbiner selon les recommandations du fabriquant de votre sorbetière.
Remplir les moules à sucettes et congeler 2 à 3 heures avant de déguster.
(Déclinaison-Lou Seibert Pappas-Ice Creams & Sorbets )
Imprimer la recette

23 juillet 2009

FONDUE INDIENNE

La fondue est pour nous, le souper le plus convivial qui puisse exister. Tout le monde est autour de la table et on prend son temps pour manger. On peut faire des pauses quand on n'a plus faim, sans risquer de voir son souper refroidir.
Pour changer de la fondue bourguignonne, grande vedette chez nous, cette fondue indienne, très facile à préparer et beaucoup plus santé que la première.
Les sauces sont toutes aussi bonnes les unes que les autres, et comme c'est assez inusité, vous surprendrez votre petit monde.

La recette :
800 g de volaille en cubes
1 litre ( 4 tasses ) de bouillon de volaille
4 cuillères à thé de curry en poudre

Marinade :
1 cuillère à thé de cumin
1 cuillère à table de garam masala
2 cuillères à thé de gingembre haché
Piment fort au goût
1 cuillère à thé d'ail haché

Préparation :
Une heure avant le repas, faire tremper la volaille dans les ingrédients de la marinade.
Garder au froid.
Faire chauffer le bouillon de volaille, puis ajouter le curry.
Piquer la viande sur des fourchettes et tremper quelques minutes dans ce bouillon.



Sauce sésame et arachides:
1/3 tasse ( 80 ml ) de beurre d'arachides croquants
2 cuillères à table de graines de sésame grillées
Le jus d'une lime
2 cuillères à table d'huile d'olive
Piment fort au goût
Sel au goût

Mélanger tous les ingrédients

Sauce indienne piquante :
1 concombre, pelé, épépiné
1 cuillère à thé d'ail haché
375 g de yogourt nature
1 cuillère à table de curry en poudre
1 cuillère à thé de paprika
1 cuillère à thé de piment de Cayenne
Sel au goût

Réduire le concombre et l'ail en purée.
Incorporer le reste des ingrédients, saler et servir frais.

Sauce curry:
2 cuillères à thé de curry
Le jus d'un citron
1/3 tasse ( 80 ml ) de mayonnaise

Mélanger tous les ingrédients.

(Déclinaison-Je cuisine-Les fondues )
Imprimer la recette

22 juillet 2009

CARRÉS AUX BARRES MARS



Je ne sais pas si vous connaissez cette collection de livres, personnellement, j'en ai une bonne dizaine, et les recettes sont absolument géniales.
De temps en temps, ils sortent un numéro de leurs meilleures recettes dans diverses catégories et je suis la chanceuse qui s'est vue offrir " Treats " par ma tante Pierrette.
Je pense que dans les semaines qui vont suivre, il va y avoir beaucoup de recettes aussi décadentes que celle-ci sur ce blog.
J'ai omis les marque-pages vous souligner les recettes qui me tentaient, vu, qu'elles me tentent toutes.
Si vous voulez passer pour la " meilleure maman au monde qui fait les meilleurs carrés"...imprimer la recette !

Pour 16 carrés :
4 barres Mars, hachées grossièrement
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre doux, coupé en morceaux
3 tasses ( 75 g ) de céréales de riz soufflé ( Rice Krispies )

1 tasse ( 175 g ) de pépites de chocolat mi-sucré
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre


Mettre les barres Mars et le beurre dans un bain-marie et faire fondre en mélangeant au fouet.
Ajouter les céréales de riz soufflé et bien les enrober à la spatule.
Tasser la préparation dans un moule carré de 8" ( 20 cm ) en silicone ( ou un normal, beurré ).
Réserver au réfrigérateur le temps de préparer le glaçage.

Mettre les pépites de chocolat et la deuxième quantité de beurre dans un bain-marie et fondre en remuant jusqu'à homogénéité.
Répandre la préparation dans le moule réservé et lisser à la spatule.
Réfrigérer jusqu'à ce que la préparation se tienne assez pour être coupée en 16 carrés.
(Déclinaison-Company's Coming )
Imprimer la recette

21 juillet 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD: BLANC-MANGER AUX FRAMBOISES

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Susan of Sticky, Gooey, Creamy, Chewy qui a choisi la recette.
J'avais déjà fait de la panna-cotta, des crèmes prises mais pas encore de blanc-manger. Ces recettes ont en commun la gélatine, mais le goût est vraiment différent, ainsi que la texture, qui est plus grumeleuse à cause de la poudre d'amande.
J'ai fait la recette en portions individuelles, dans des moules en silicone et l'ai servie avec du coulis de framboises.


Donne 6 portions

1 et 1/2 tasses ( 375 ml ) de crème 35 %
3/4 tasse ( 180 ml ) de lait 3,25 %
3/4 tasse ( 90 g ) de poudre d'amande
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1 paquet de gélatine sans saveur, ou 8 g ou 4 feuilles
3 cuillères à table d'eau froide
2 cuillères à thé d'extrait de vanille pure
170 g de framboises (ou d'un assortiment de fruits), ou de fruits coupés en petits morceaux

Coulis de framboise, pour servir (facultatif)


Remplir un grand bol de glaçons et d'eau froide, puis poser un plus petit bol par dessus et réserver.

Battre la crème en chantilly, jusqu'à l'obtention de pics mous. Réserver au réfrigérateur pendant la préparation du reste du dessert.

Mettre le lait, les amandes et le sucre dans une petite casserole et porter à ébullition sur feu moyen, en remuant de temps en temps, jusqu'à la dissolution du sucre.


Pendant ce temps, mettre la gélatine à gonfler dans l'eau froide.
La fondre 15 secondes au micro-onde, puis l'incorporer au lait d'amande et bien mélanger.

Verser le lait chaud dans le petit bol réserver au dessus du grand bol d'eau glacée.
Incorporer la vanille et mélanger jusqu'à ce que le mélange soit froid, mais toujours liquide.

Lorsque vous aurez refroidi le mélange de lait, incorporer la chantilly à l'aide d'une grande spatule, en pliant, puis incorporer les framboises.

Partager le blanc-manger dans 6 moules en silicone et réfrigérer 3 heures.

Pour démouler, plonger les moules dans l'eau chaude et renverser sur un plat de service.
Servir avec du coulis de framboises si désiré.
Imprimer la recette

20 juillet 2009

TARTINADE À LA FÉTA, AU CITRON ET À L'ANETH


Vous en avez jusque-là de la sempiternelle tartinade au fromage à la crème ? Essayez celle-ci. Elle est composée de fines herbes et d’ingrédients que tout le monde a sous la main.
Vous pourrez servir cette tartinade sur des craquelins ou des tranches de pain grillé, dans des sandwichs, des roulés ou des hamburgers, ou encore pour farcir de grosses tomates cerises ou des tronçons de concombre évidés.


8 oz ( 250 g ) de fromage féta émietté
3 cuillères à table d’huile d’olive
2 gousses d’ail hachées finement
Zeste d'un citron râpé finement
1 cuillère à table de jus de citron
Poivre au moulin
3 cuillères à table d’aneth frais haché
2 cuillères à table de ciboulette coupée aux ciseaux


Mettre le fromage féta, l’huile, l’ail, le zeste et le jus de citron, et le poivre noir dans un robot culinaire.
Actionner jusqu’à l’obtention d’une préparation dont la consistance est encore grumeleuse. Incorporer l’aneth et la ciboulette et actionner encore pour mélanger.

Imprimer la recette

17 juillet 2009

MADELEINES AUX DAIMS


Je ne mange pas énormément de bonbons, mais j'en ai tout un assortiment dans des cachettes secrètes afin de les incorporer dans des petites gourmandises.
Ces madeleines sont très moelleuses avec un délicieux goût de praliné/chocolaté.
Si vous ne trouvez pas de Daims, disponibles chez Ikéa, vous pouvez les remplacer par les barres de caramel Skor. La texture est la même, et le goût est assez similaire.

2/3 tasse ( 80 g ) de farine
3/4 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1 pincée de sel
12 Daims ( 55 g ), réduits grossièrement au robot culinaire
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
2 gros oeufs à température ambiante
2 cuillères à thé d'extrait de vanille
6 cuillères à table ( 90 g ) de beurre fondu et refroidi
Sucre à glacer pour saupoudrer


Dans un bol, mélanger la farine, les Daims, la poudre à pâte et le sel. Réserver.
Au batteur électrique, blanchir les oeufs, l'extrait de vanille et le sucre.
Incorporer les ingrédients secs, puis le beurre fondu.

Couvrir le saladier et réfrigérer au moins 3 heures ( le secret des madeleines à bosse ).


Déposer à la cuillère, la pâte dans les empreintes à madeleines, et cuire de 11 à 13 minutes au four préchauffé à 400 F ( 200 C ).
Démouler et laisser refroidir sur une grille et saupoudrer de sucre à glacer.
Se conservent environ 2 mois dans un contenant hermétique.
Imprimer la recette

16 juillet 2009

CONFITURE DE FRAISES ET CONFITURE DE MÛRES

Ce sont deux recettes extraites du fabuleux livre de Christine Ferber.
Même si j'ai déjà des recettes de confitures de fraises, je trouvais la technique intéressante.
Les confitures se font sur plusieurs jours, et ne nécessitent que peu de temps à chaque fois.
Les textures sont parfaites, elles sont sucrées juste comme il faut.
Ce sont donc des recettes à conserver précieusement.

Confiture de mûres
Pour 6 à 7 pots de 220 g

1 kg de mûres
800 g ( 4 tasses ) de sucre
Le jus d'1/2 citron


Le 1er jour :
Trier le mûres puis les rincer rapidement à l'eau fraîche sans les faire tremper.
Verser les mûres, le sucre et le jus de citron dans un grand chaudron ou une bassine à confiture, porter au frémissement en mélangeant délicatement, puis verser cette cuisson dans un saladier.
Couvrir de film alimentaire et réfrigérer pendant une nuit.

Le 2ème jour :
Verser cette cuisson dans le chaudron ou la bassine à confiture et porter à ébullition en mélangeant délicatement.
Maintenir la cuisson à feu vif pendant 5 à 10 minutes environ en remuant continuellement. Écumer soigneusement.
Vérifier la consistance de la confiture en déposant quelques gouttes sur une petite assiette froide : elle doit légèrement gélifier.
Ôter la bassine du feu, mettre aussitôt en pots, fermer les couvercles et mettre les pots à l'envers.


Confitures de fraises :
Pour 6 à 7 pots de 220 g

1,1 kg de fraises, soit 1 kg net
100 ml d'eau
900 g ( 4 et 1/2 tasses ) de sucre
Le jus d'1/2 petit citron


Le 1er jour :
Rincer rapidement les fraises à l'eau fraîche, les sécher dans un linge, les équeuter et les couper en 2.
Mélanger les fraises, l'eau, le sucre et le jus de citron dans un saladier et couvrir d'un film alimentaire.
Réfrigérer toute une nuit.

Le 2ème jour :
Verser la préparation dans la bassine à confiture et porter au frémissement en mélangeant délicatement.
Verser cette cuisson dans un saladier, couvrir de film alimentaire et réfrigérer toute une nuit.

Le 3ème jour :
Verser cette cuisson dans une passoire. Réserver les fraises macérées et recueillir le sirop dasn la bassine à confiture.
Porter le sirop à ébullition et écumer soigneusement. Le sirop va se concentrer à 105 C ( 221 F ) au thermomètre à bonbons.
Ajouter alors les fraises et porter à nouveau à ébullition.
Écumer et redonner un bouillon de 5 minutes environ en remuant délicatement.
Les fraises seront alors translucides, comme confites.
Vérifier la consistance de la confiture en déposant quelques gouttes sur une petite assiette froide : elle doit légèrement gélifier.
Ôter la bassine du feu, mettre aussitôt en pots, fermer les couvercles et mettre les pots à l'envers.
Imprimer les recettes