30 août 2009

CARRÉS LIME-ANANAS




C'est version tropicale des carrés au citron. Ils sont très crémeux, très goûteux....je les adore ! Dans la recette originale, on utilisait des biscuits Graham pour la base, j'ai utilisé des Ginger Snap, car je les préfère aux premiers.
Ces carrés riches et piquants à la fois se conservent jusqu’à cinq jours au réfrigérateur.


Base de biscuits Ginger Snap
1 tasse ( 250 ml ) de biscuits Ginger Snap émiettés
1/4 tasse ( 30 g ) de noix de coco sucrée, râpée
1/4 tasse ( 30 g ) de farine
2 cuillère à table de sucre
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre non salé fondu

Garniture
1 boîte de lait concentré sucré ( Eagle Brand )
4 gros œufs
2/3 tasse ( 160 ml ) de jus de lime
1 cuillère à table de zeste de lime râpé finement
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
1 tasse ( 250 ml ) de pulpe d’ananas, bien égouttée


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Tapisser de papier sulfurisé un moule carré de 9" ( 23 cm ) de façon à ce que le papier déborde de part et d’autre.

Préparation de la base de biscuits Ginger Snap :
Mélanger les biscuits émiettés, la noix de coco, la farine et le sucre.
Bien incorporer le beurre fondu et tasser ce mélange dans le moule préparé.
Cuire 8 minutes au four et laisser refroidir.

Préparation de la garniture :
Fouetter tous les ingrédients sauf la pulpe d’ananas en un mélange homogène, puis y incorporer l’ananas égoutté.
Verser ce mélange sur la pâte refroidie et cuire environ 25 minutes au four jusqu’à ce que le liquide commence à bouillonner sur les bords.
Laisser refroidir à la température ambiante, puis réfrigérer pour refroidir complètement avant de découper en 16 carrés .
(Déclinaison-Anna Olson )
Imprimer la recette

29 août 2009

TREMPETTE AU CHEDDAR ET AUX OIGNONS RÔTIS


Nous sommes de grands amateurs de trempettes. Je ne les sers pas juste à apéro, souvent en entrée, pour les lunchs ou en pique-nique. Ça permet de faire manger des légumes aux enfants
Cette trempette sera meilleure si vous utilisez un cheddar vieilli pendant au moins deux ans.
Cette trempette est assez riche, mais si vous attendez de grands amateurs de trempette, vous voudrez peut-être doubler la recette.


1 petit oignon haché menu
2 cuillères à table de vinaigre de cidre
1 noisette de beurre
Poivre noir au moulin
4 oz ( 125 g ) de fromage à la crème ramolli
1 tasse ( 250 ml )de cheddar vieilli râpé en lanières
1/2 cuillère à thé de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de thym frais, haché,
Gressins pour faire trempette


Préchauffer le four à 450 F ( 230 C ).

Dans un plat peu profond allant au four, combiner l’oignon, le vinaigre, le beurre et le poivre. Rôtir de 15 à 20 minutes, en prenant soin de remuer 2 fois durant la cuisson, jusqu’à ce que l’oignon ramollisse, soit translucide et commence à brunir. Laisser tiédir.

Fouetter le fromage à la crème ramolli dans un bol.
Y ajouter le mélange d’oignon, le cheddar, la moutarde et le thym, et remuer pour bien amalgamer les ingrédients.
Tasser le mélange dans un ramequin ou un plat de service résistant à la chaleur.
Couvrir et réfrigérer jusqu’au moment de servir et jusqu’à 2 jours.


Juste avant de servir, préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Réchauffer la trempette, à découvert, au four, environ 15 minutes ou jusqu’à ce qu’elle soit bien chaude et commence à bouillonner sur les bords.
Brasser et servir avec des gressins.
Imprimer la recette

27 août 2009

DARING BAKERS : TORTE DOBOS

S'il n'avait tenu qu'à moi, je passais mon tour pour ce défi. Je ne raffole pas de crème au beurre et encore moins de gros gâteau à étages qu'on met 15 jours à terminer, à moins d'inviter toute la famille.
Quand j'ai exposé à Monsieur Gourmandises mon non-projet de le réaliser, j'ai senti une grande déception, car il ADORE la crème au beurre. Heureusement qu'il y a les défis Daring Bakers, avec des recettes de crèmes au beurre qui reviennent régulièrement, car je ne prends jamais l'initiative de lui en faire.
J'ai donc réaliser la recette en mini-version, simplifiant de beaucoup la méthode ( pour éviter aussi beaucoup de vaisselle ).
Monsieur Gourmandises a beaucoup aimé, moi, je me suis plus concentrée sur le dessus en caramel et les bonbons à la violette.

The August 2009 Daring Bakers' challenge was hosted by Angela of A Spoonful
of Sugar
and Lorraine of Not Quite Nigella. They chose the spectacular Dobos
Torte based on a recipe from Rick Rodgers' cookbook Kaffeehaus: Exquisite
Desserts from the Classic Caffés of Vienna, Budapest, and Prague.



Gâteau éponge
3 gros œufs, séparés, à température ambiante
2/3 tasses ( 125 g ) de sucre à glacer
1/2 cuillère. à thé d'extrait de vanille
1/2 tasse + 1 cuillère à table ( 70 g ) de farine à pâtisserie
Pincée de sel

Crème au beurre au chocolat
2 gros oeufs, à température ambiante
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
2 oz ( 60 g ) de chocolat noir 75 % de cacao, haché finement
1/2 tasse ( 125 g ) de beurre non salé, à température ambiante.

Glaçage au caramel
1/2 tasse (100 g) de sucre
6 cuillères à table d'eau ( 90 ml ) d'eau
4 cuillères à thé de jus de citron

Amandes effilées, grillées
Violettes pour décorer




Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ) et positionner la grille dans le haut du four.
Graisser une grande plaque à pâtisserie de 13" x 17 " ( 33 cm X 45 cm ). La tapisser entièrement de papier parchemin et le graisser entièrement.

Battre les jaunes d'oeufs avec 1/3 tasse ( 65 g ) de sucre à glacer et la vanille, à haute vitesse, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Dans un autre bol, monter les blancs en neige jusqu'à la formation de pics mous et ajouter le reste du sucre à glacer. Battre jusqu'à la formation de pics fermes.

Incorporer les blancs aux jaunes en pliant avec une spatule, en ajoutant, d'abord, 1/4 des blancs pour détendre la préparation.

Ajouter la farine et le sel en pliant délicatement.

Verser la préparation dans la plaque de cuisson et enfourner pour 5 minutes ou jusqu'à ce que, sous le pression du doigt, il soit élastique, et légèrement doré sur les côtés.
Sortir du four et laisser refroidir.

Avec un emporte pièce de 4,5 " ( 11 cm ), découper 6 cercles et réserver.




Crème au beurre au chocolat
Dans une bassine en inox, battre au fouet les oeufs et le sucre.
Faire chauffer le mélange au bain marie et battre au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange atteigne 149 F (65 C ).
Ajouter le chocolat fondu et dès que le mélange est à bonne température, retirer la bassine du feu et mélanger au batteur électrique jusqu'à refroidissement.
Incorporer le beurre mou et poursuivre le mélange au fouet.
Réfrigérer la crème au beurre le temps de préparer le glaçage au caramel.

Glaçage au caramel
Couper un des cercles du biscuits en 8 parts égales. et placer les sur un tapis de silicone.

Mettre le sucre, l'eau et le jus de citron dans une petite casserole.
Amener à ébullition sur feu moyen, en remuant souvent pour dissoudre le sucre.
Cuire jusqu'à l'obtention d'une couleur ambrée.

Verser le caramel uniformément sur les parts de biscuits et laisser refroidir.
Avec un couteau huilée, séparer les parts de biscuits qui sont collées entre elles.

Assemblage :
En s'aidant d'un tout du même diamètre que de l'emporte pièce qui aura servi pour découper le biscuits, commencer par déposer un rond de biscuit.
Recouvrir de 2 cuillères à table de crème au beurre au chocolat.
Renouveler l'opération en finissant par les parts caramélisées
Lisser la crème au beurre sur les côtés et recouvrir d'amandes et parsemer le dessus de bonbons à la violette.

25 août 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : TARTELETTES CRÉMEUSES À LA LIME MERINGUÉES


Si vous me demandez, de toutes les recettes de Dorie que j'ai essayées, quelle est celle que je préfère, je vous répondrais sans hésitation : l'extraordinaire tarte crémeuse au citron.
Mais voici que Linda de Tender Crumb a choisi, dans le cadre des Mardis avec Dorie/TWD, cette recette, qui vient se placer à égalité avec ma recette préférée. Rien que du bonheur pour mes papilles.Une garniture crémeuse et acidulée, pas très sucrée et qui ne tombe pas sur le coeur.
J'ai réalisé la recette en version tartelettes, j'ai donc doublé ma quantité de croûte Graham. Je n'ai pas passé ma crème au chinois, étant donné que j'ai utilisé ma plane pour zester mes limes.


Pour 12 tartelettes

Crôute en biscuits graham
2 et 1/2 tasses ( 625 ml ) de chapelure de biscuits Graham
4 cuillères à table de sucre
1 tasse ( 250 g ) de beurre fondu
1 pincée de sel

Garniture crémeuse à la lime
1 tasse ( 200 g ) de sucre
Le zeste râpé de 3 limes
4 gros oeufs, de préférence à température ambiante
3/4 de tasse ( 180 ml ) de jus de lime (environ 6 citrons verts)
1" ( 2,5 cm ) de gingembre frais, pelé et finement râpé
2 c. à thé de fécule de maïs
300 g de beurre non salé, coupé en morceaux à la température ambiante

Pour la meringue
4 gros blancs d'œufs, à température ambiante
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre


Croûte Graham
Mélanger tous les ingrédients et foncer 12 moules à tartelettes ou à muffins.
Cuire à four préchauffé à 350 F ( 180 C ) pendant 8 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.


Garniture crémeuse à la lime
Avant de commencer, tarer votre thermomètre à bonbons dans une casserole d'eau bouillante. Il devrait indiquer 100 C ( 212 F ). Si la température est supérieure ou inférieure, ajuster en fonction de la température demandée pour la garniture.

Mettre le sucre et le zeste dans un cul de poule qui peut être mis sur une casserole d'eau frémissante.
Hors du feu, frotter le sucre et le zeste entre vos mains pendant quelques minutes, jusqu'à ce que le sucre soit humide .
Ajouter les oeufs dans le cul de poule et fouetter au batteur électrique, puis tout en continuant de battre, ajouter le jus, le gingembre et la fécule de maïs.

Placer le cul de poule sur la casserole d'eau frémissante et mélanger au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange soit tiède au touché ou jusqu'à ce que le thermomètre à bonbons indique 180 F ( 62 C ).

Dès que la température est atteinte, enlever le cul de poule de la chaleur et verser la préparation dans le bol du mélangeur.
Laisser refroidir jusqu'à ce que le thermomètre à bonbons indique 140 F ( 60 C ), soit environ 10 minutes.

Actionner le mélangeur, muni du fouet, à grande vitesse et incorporer le beurre, morceaux par morceaux.
Quand tout le beurre est incorporé, continuer de battre encore 3 minutes.

Transférer la pâte dans un récipient et couvrir de film alimentaire.
Réfrigérer la crème au moins 4 heures.

Sortir la crème du réfrigérateur, et la fouetter pour l'assouplir.
Partager la préparation dans vos croûtes de biscuits Graham.


La meringue
Fouetter les blancs d'oeufs à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'ils aient des pics mous, puis ajouter le sucre en continuant de battre pour les serrer.
Battre jusqu'à ce que les blancs soient brillants et qu'ils forment des pics fermes.

Répartir la meringue, à l'aide d'une douille, sur les tartelettes.

Griller les meringues au chalumeau ou les passer sous les gril.

24 août 2009

CARRÉS AU SAUMON FUMÉ, AU CHÈVRE ET À L'ANETH


Ces carrés ont un goût léger et un petit quelque chose qui rappelle le gâteau au fromage. Ils sont délicieux chauds ou froids.
À servir en entrée, ou pour le brunch, l'idéal, étant qu'il y ait des restants pour les lunchs.

1 cuillère à table d’huile végétale
1 oignon coupé en dés d'1/4" ( 0,5 cm )
1 branche de céleri coupé en dés d'1/4" ( 0,5 cm )
1/2 paquet ( 125 g ) de fromage à la crème, à la température ambiante
140 g de fromage de chèvre frais
5 gros oeufs
1/2 tasse ( 125 ml ) de chapelure
Poivre au moulin, au goût
1 pincée de sel fin
3 cuillères à table d’aneth frais, haché finement
2 cuillères à table de câpres hachées
1 cuillère à table de zeste de citron râpé finement
150 g de saumon fumé, détaillé en lanières de 1/2 " ( 1 cm )


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Graisser légèrement un moule carré de 8" ( 20 cm ) et en tapisser le fond et les parois de papier parchemin, de manière à ce que le papier retombe sur les côtés du moule.

Verser l’huile dans une sauteuse sur feu moyen, et y faire revenir les oignons et le céleri jusqu’à ce que les oignons soient translucides (environ 5 minutes).
Enlever la sauteuse du feu et laisser refroidir.

Mélanger le fromage à la crème et le chèvre au robot culinaire pour obtenir une préparation homogène.
Pendant que le robot fonctionne, ajouter les oeufs un à un en raclant souvent les parois du robot. Incorporer au mode impulsions la chapelure, le poivre, le sel, l’aneth, les câpres et le zeste de citron.
Racler la préparation et la transférer dans un bol. Incorporer le saumon fumé et le mélange d’oignon et de céleri à la main.
Étaler cette préparation dans le moule préparé et la mettre au four environ 30 minutes, le temps qu’elle soit bien prise et légèrement dorée sur le dessus. Laisser refroidir les carrés dans le moule, et les refroidir complètement avant de les couper.

Les carrés peuvent être servis froids ou à la température ambiante, ou encore réchauffés 12 minutes dans un four à 225 F ( 110 C ).


Imprimer la recette

21 août 2009

CARRÉS "BONBONS" AUX ARACHIDES ET CARAMEL



Si vous aimez ces cochonneries, vous adorerez ces carrés. C'est la décadence incarnée!
Ils sont composés de 7 couches, ne sont pas difficiles à réaliser mais demandent beaucoup de vaisselle à laver.
La recette est extraite d'un de mes derniers livres préférés, réservé seulement aux accros des carrés et autres gourmandises.

2 tasses ( 350 g ) de pépites de chocolat mi-sucré
1 tasse ( 175 g ) de pépites de beurre d'arachide

1 et 1/4 tasses ( 250 g ) de sucre
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre
1/3 tasse ( 80 ml ) de lait

1/4 tasse ( 40 g ) d'arachides salées, hachées

1/4 tasse ( 60 ml ) de beurre d'arachide
1 tasse ( 250 ml ) de crème de guimauve
1 cuillère à thé d'extrait de vanille

3/4 tasse ( 120 g ) d'arachides salées, hachées

40 caramels mous
2 et 1/2 cuillères à table d'eau


Fondre au bain-marie, les pépites de chocolat et d'arachide.
Retirer du feu. Remuer jusqu'à consistance lisse.
Étendre la moitié du mélange uniformément dans un moule rectangulaire de 9" x 13 " ( 23 cm x 33 cm ), tapissé de papier d'aluminium graissé.
Laisser reposer jusqu'à consistance ferme.

Dans une casserole, porter à ébullition le sucre, le beurre et le lait.
Faire bouillir pendant 5 minutes, en remuant souvent.
Étendre uniformément sur la première couche

Saupoudrer de la première quantité d'arachides.

Au bain marie, fondre le beurre d'arachide.
Retirer du feu. et ajouter la crème de guimauve et le vanille. Remuer jusqu'à consistance lisse. Verser le mélange sur la dernière préparation ( ça n'a pas besoin d'être uniforme ).

Saupoudrer du reste d'arachides.

Dans une casserole, à feu très doux, fondre les caramels avec l'eau jusqu'à consistance lisse.
Étendre uniformément sur les arachides.

Réchauffer la la première préparation si nécessaire pour recouvrir uniformément le caramel.. Réfrigérer jusqu'à consistance ferme. Couper en 54 carrés.

(Déclinaison-Jean Paré-Compagny's Coming )
Imprimer la recette

20 août 2009

BRIOCHES AU YOGOURT


Quand j'ai vu ces brioches sur La table de Nana, qui avait pris la recette chez Cherry on a Cake, je n'avais qu'une seule envie....Les réaliser assez vite pour pouvoir y goûter !
Habituellement, il est bon de manger assez rapidement les brioches qui ne contiennent pas beaucoup de beurre et d'oeufs, car elles sèchent très vite. Mais pas avec celles-ci ! Deux jours après, elles étaient toutes aussi moelleuses et fondantes.
Avec ma gelée de gadelles, c'était un vrai régal !

4 tasses ( 500 g ) de farine à pain
2 cuillères à table de sucre
1 cuillère à thé de sel
1 et 1/2 cuillères à thé de levure à pain instantanée
200g de yogourt
1/2 tasse (125 ml ) de lait tiède
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre
1 oeuf

1 oeuf battu pour dorer


Mélanger la levure dans le lait, mélanger et laisser pauser 10 minutes
Mélanger la farine, le sel et le sucre dans le bol du mélangeur, muni du crochet.

Ajouter le yogourt, le beurre, la préparation du lait/levure et l'oeuf légèrement battu et mélanger.
Actionner le pétrissage pendant 10 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit lisse et élastique.

Huiler légèrement un bol et y transférer la pâte. Couvrir le bol de film alimentaire et laisser lever dans un endroit tempéré pendant 1 à 1h30 ou jusqu'à ce que la pâte double de volume.


Transférer la pâte sur un plan de travail fariné et la dégonfler d'un coup de poing.
La couper en 12 morceaux égaux et former chaque morceaux en boule lisse.

Les placer dans un moule rectangulaire de 9" x 13" ( 23 x 33 cm ) doublé de papier parchemin, en les espaçant.

Couvrir de nouveau et laisser lever 1 à 1h 30 dans un endroit tempéré, ou jusqu'à ce que la pâte double de volume.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Badigeonner les brioches d'oeuf battu, puis enfourner pour 20 à 25 minutes.
Imprimer la recette

19 août 2009

CREVETTES GLACÉES LIME/CHIPOTLE EN ADOBO


Il me semble que cela faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé une nouvelle recette de crevettes. Nous en mangeons pratiquement toutes les semaines, mais ce sont déjà des recettes que j'ai déjà publiées.
Si vous aimez les plats relevés, vous allez adorer. Ce n'est pas piquant, vous aurez juste la sensation que votre palais chauffe un peu.

Le piment rouge chipotle est un piment Jalapeño séché et fumé dont la peau ridée est brun foncé.
Relativement doux, à l'arôme de fumée légèrement chocolaté, et dont la saveur piquante mesure de 5 000 à 10 000 unités de Scoville.
Les unités de Scoville servent à mesurer la teneur en capsaïcine, l'agent actif dans les piments rouges.
Comme points de repère, les poivrons n'en contiennent aucune, le piment Tabasco, 30 000 à 50 000, et le piment Scotch Bonnet, 100 000 à 300 000.

Pour 4 personnes

2 cuillères à table d'huile d'olive
900 g de crevettes décortiquées et déveinées
1/4 cuillère à thé de sel
1/4 cuillère à thé de poivre moulu
1 pincée de sucre

Glaçage :
1 piment chipotle en adobo, haché
2 cuillères à thé de sauce adobo
4 cuillères à thé de cassonade
2 cuillères à table de jus de lime
2 cuillères à table de coriandre hachée


Pour faire le glaçage:
Mélanger le piment chipotle, la sauce adobo, la cassonade, le jus de lime et la coriandre dans un petit bol. Réserver.

Mélanger les crevettes, le sel, le poivre et le sucre dans un bol moyen.
Chauffer 1 cuillère à table d'huile dans une grande poêle sur feu vif.
Ajouter la moitié des crevettes dans la poêle en une seule couche et cuire jusqu'à ce qu'elles soient roses.
Retirer les de la poêle et ajouter l'autre moitié réservée et renouveler l'opération en ajoutant l'autre cuillère à table d'huile d'olive.
Ajouter le premier lot de crevettes réservées puis la préparation pour le glaçage.
Mélanger pour bien combiner.
Couvrir la poêle et laisser reposer jusqu'à ce que les crevettes soient cuites, de 1 à 2 minutes. Servir immédiatement.
(Déclinaison-Ezra Pound Cake )
Imprimer la recette

18 août 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : BARRES AUX POMMES ÉPICÉES

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Karen de Something Sweet by Karen qui a choisi la recette.
Ce sont des barres qui ont été très appréciées, mais sûrement pas autant qu'elles auraient dû l'être : Elles goûtent Noël et nous sommes en plein mois d'Août ! Le piment de la Jamaïque, la cannelle et le glaçage sucre à la crème sont pour moi des saveurs d'hiver.
J'ai déjà fait cette recette , il y a presque deux ans, en la déclinant avec des poires et en remplaçant le cannelle par de l'anis.
Pour celle-ci, j'ai substitué les noix par des pistaches. Je vous conseille donc de garder cette recette pour l'essayer à l'automne ou cet hiver, car elle est vraiment extra !



1 et 1/4 tasses ( 150 g ) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/4 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1 cuillère à thé de cannelle moulue
1/4 cuillère à thé de piment de la Jamaïque
1 pincée de sel
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre non salé
1 tasse ( 180 g ) de cassonade
2 gros œufs
1/2 tasse ( 125 ml ) de compote de pommes non sucrée
1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
1 cuillère à table de rhum brun
1 pomme pelée et râpée
1/2 tasse ( 90 g ) de raisins secs
1/2 tasse ( 75 g ) de pistaches hachées grossièrement

Pour le glaçage:
2 et 1/2 cuillères à table de crème 35 %
1/3 tasse ( 60 g ) de cassonade
2 et 1/2 cuillères à table de beurre non salé
1 cuillère à thé de sirop de maïs
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille pure


Centrer la grille du four et préchauffer le four à 350F ( 180 C ).
Beurrer un moule rectangulaire de 9" x 13 " ( 13 cm x 33 cm ).
Tapisser le moule de papier parchemin, puis beurrer de nouveau et fariner.
Enlever l'excédent de farine puis placer le moule sur une plaque de cuisson.


Combiner la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, les épices et le sel.

Dans une casserole, fondre le beurre à feu doux.
Ajouter la cassonade et mélanger avec un fouet jusqu'à ce que le mélange soit lisse, environ 1 minute.
Retirer la casserole du feu.

Toujours dans la casserole, ajouter les oeufs un à un en fouettant entre chaque addition.
Ajouter la compote de pommes, la vanille et le rhum et fouetter jusqu'à ce que les ingrédients soient incorporés et que le mélange soit bien lisse.
Incorporer à la spatule, les ingrédients secs, puis incorporer la pomme, les raisins secs et les pistaches.
Verser la préparation dans le moule réservé.

Cuire au four pendant 23 à 25 minutes, ou jusqu'à ce que le gâteau se décolle du bord et qu'un couteau inséré au centre en ressorte propre.
Transférer le moule sur une grille et laissez refroidir le gâteau pendant que vous préparerez le glaçage.


Glaçage :
Dans une petite casserole, fouetter ensemble la crème, le sucre, le beurre et le sirop de maïs. Porter le mélange à ébullition en remuant fréquemment.
Régler la chaleur de telle sorte que le glaçage mijote.
Cuire, en remuant souvent, pendant 5 minutes.
Retirer la casserole du feu et incorporer à la vanille.

Démouler le gâteau sur une planche à découper, puis enlever le papier parchemin, puis transférer le gâteau dans un grand plat de service.
Verser le glaçage dessus et l'étendre à la spatule.
Couper en 32 rectangles.
Imprimer la recette

17 août 2009

CAKE PRALINÉ-CHOCOLATÉ


Ce cake est une déclinaison d'une recette que j'ai prise chez Piroulie. Elle y ajoutait du pralin fait maison et écrivait qu'on pouvait varier en y ajoutant des pépites de chocolat.
Cela tombait plutôt bien cette variante, car j'avais sous la main des barres Skor. Ce sont des barres de caramel dur enrobées de chocolat.
Le cake est extra moelleux. Avec ce goût de caramel et chocolat, c'est assurément. que la recette va être refaite plusieurs fois.
Si vous n'avez pas de barres Skor, vous pouvez les remplacer par des Daims, c'est pratiquement la même gourmandise, mais en plus petit.

3 oeufs
1 tasse ( 100 g ) de sucre
1 yogourt
1 et 1/4 tasses ( 150 g ) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
100 ml d'huile de tournesol
4 barres Skor, réduites en poudre au robot


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Blanchir au fouet les œufs et le sucre.
Ajouter le yogourt, puis la farine additionnée de levure. Bien mélanger.
Incorporer l'huile petit à petit. La pâte doit être lisse et sans grumeaux.
Ajouter délicatement la poudre de barres Skor.


Verser la préparation dans un moule beurré et fariné si c'est un moule classique ou dans un moule à cake en silicone.
Enfourner pour 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte sec.
(Déclinaison-Sophie Dudemaine )
Imprimer la recette

14 août 2009

CHOUX AUX NOISETTES, DULCE DE LECHE ET FRANGELICO


Quoi de plus doux pour ses oreilles ( et son égo aussi ) d'entendre les gourmands qui ont dégusté ce dessert dire " que c'est l'un des meilleurs desserts qu'ils aient dégustés depuis longtemps ! "
Rien n'est classique dans ce dessert : La pâte à choux contient des noisettes hachées qui apportent ce léger croustillant. La crème pâtissière est sucrée avec le dulce de leche et parfumée au Frangelico, une liqueur de noisettes. Le tout est arrosé d'une sauce au dulce de leche et parfumée au Frangelico aussi. Un vrai dessert d'écureuil !
Tout est bien harmonisé, rien n'est trop sucré...Une recette qui sera présente assurément dans mes tops 2009.

Pour 12 choux :
Choux aux noisettes :
1 tasse ( 250 ml ) d’eau
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre non salé
1/2 cuillère à thé de sel
1 tasse ( 125 g ) de farine
4 œufs
1/2 tasse ( 60 g ) de noisettes hachées

Crème pâtissière au dulce de leche et Frangelico:
3/4 tasse ( 180 ml ) de dulce de leche, à la température ambiante
2 et 1/4 tasse ( 560 ml ) de crème 15 %
4 cuillères à table de sucre
1 pincée de sel
3 cuillères à table de farine
3 jaunes d’œufs
2 cuillères à table de liqueur Frangelico
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille

Sauce :
3/4 tasse ( 180 ml ) de dulce de leche, à la température ambiante
2 cuillères à table de liqueur Frangelico
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille
1/4 tasse ( 30 g ) de noisettes hachées


Pâte à choux :
Placer la grille du four un peu plus bas que le milieu et porter la température à 425 F ( 220 C ).

Tapisser une grande plaque de cuisson de papier sulfurisé.
Chauffer l’eau, le beurre et le sel dans une grande casserole sur feu moyen jusqu’à ce que l’eau soit très chaude et que le beurre fonde.
Ajouter ensuite la farine et remuer souvent de 3 à 5 minutes, le temps que le mélange forme une grosse boule.
Transférer la boule dans le bol d’un batteur électrique et la briser en actionnant brièvement la pale.
Laisser refroidir 5 minutes puis incorporer les œufs un à un, à faible vitesse ou à vitesse moyenne pour bien mélanger. Incorporer les noisettes à la spatule.

Déposer la pâte en grosses cuillerées combles à environ 5 cm (2 po) d’intervalle sur la plaque préparée, de manière à obtenir 12 monticules au total.
Façonner en rondelles de 5 cm (2 po) avec les mains humides en laissant la surface légèrement inégale. Faire cuire 15 minutes au four préchauffé.

Ramener la température du four à 350 F ( 180 C ).

Poursuivre la cuisson 25 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.
Éteindre le four et ouvrir la porte.
Laisser les choux refroidir 15 minutes sur la grille du four.
Les transférer ensuite sur une grille à refroidir.


Crème pâtissière au dulce de leche et Frangelico :
Fouetter le dulce de leche tout en ajoutant la crème petit à petit jusqu’à l’obtention d’une texture lisse.
Incorporer 2 cuillères à table de sucre et la pincée de sel.
Cuire sur feu moyen en fouettant de temps à autre.
Entre-temps, dans un petit bol, remuer le sucre qui reste avec la farine, puis incorporer les jaunes d’œufs et la liqueur Frangelico.
Quand la crème est très chaude au toucher, en incorporer 3 cuillères à table au mélange d’œufs.

Verser le mélange d’œufs dans la casserole contenant la crème chaude en fouettant vigoureusement.
Remuer sans arrêt de 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que le mélange épaississe et devienne luisant, et que le fouet laisse une traînée dans la garniture.
Retirer du feu et incorporer la vanille.
Transférer dans un bol en inox et appuyer une pellicule plastique directement sur la surface de la garniture.
Réfrigérer la garniture immédiatement et l’utiliser une fois qu’elle est refroidie. Elle se conserve bien de 2 à 3 jours.

La sauce :
Remuer le dulce de leche dans un petit bol jusqu’à ce qu’il soit lisse.
Incorporer la liqueur Frangelico, 1 cuillère à table à la fois, jusqu’à ce que la sauce soit bien lisse.
Incorporer ensuite la vanille et les noisettes hachées.
Cette sauce peut être préparée à l’avance, puis couverte et réfrigérée.
Elle épaissit beaucoup en refroidissant; il faut donc l’amener à la température ambiante ou la réchauffer jusqu’à ce qu’elle soit à peine chaude avant de l’utiliser.

Assemblage des choux :
Couper les choux en deux à l’horizontale.
Répartir la garniture entre les choux. Recoiffer.
Arroser d’une cuillerée de sauce et servir.



Imprimer la recette

13 août 2009

CAKE AU POULET ET À L'ESTRAGON


Je suis encore dans mes essais des recettes de cakes de Sophie Dudemaine que Margaret m'a envoyées.
Ce cake m'a permise de passer un restant de poulet cuit qui était normalement destiné pour des sandwichs et comme les pique-niques reviennent souvent en ce moment, il faut jouer d'imagination pour qu'ils ne se ressemblent pas.
Le cake est très moelleux, avec beaucoup de saveurs. À déguster avec une salade verte et des tomates.

La recette :
1 échalote
1 noix de beurre
1 cuillerée à table d’huile de tournesol
200 g de blancs de poulet cuits, sans peau, émincés
4 cuillères à table d’estragon frais
3 œufs
1 et 1/4 tasse ( 150g ) de farine
2 et 1/4 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
100 ml d'huile de tournesol
1/2 tasse ( 125 ml ) de lait 3,25 %, chaud
100 g de mozzarella râpée
2 pincées de sel
2 pincées de poivre


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Émincer l’échalote et la faire revenir dans une poêle avec la noix de beurre et la cuillerée d’huile pendant 5 min.
Ajouter les blancs de poulet émincés, le sel et le poivre, puis faire rissoler le tout pendant 5 min. Ciseler l’estragon par-dessus et remuez.
Pendant ce temps, dans un saladier, travailler bien au fouet, les œufs, la farine et la poudre à pâte.
Ajouter petit à petit l'huile et le lait chaud, puis la mozzarella râpée. Mélanger.
Ajouter le mélange poulet-estragon à la base.
Verser le tout dans un moule en silicone ( ou pour l'utilisation d'un moule classique, le graisser avant ) et cuire au four pendant 45 min.
(Déclinaison-Sophie Dudemaine )
Imprimer la recette

11 août 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : MINI BROWNIES POUR LES FILLES


Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Jayma de Two Scientists Experimenting in the Kitchen qui a choisi la recette.
Au départ, je ne voulais que décorer ces mini-brownies avec les bonbons à la violette que Vibi m'a offert. Ces bonbons sont importés d'Italie de la compagnie Leone.
Mais il s'avère que le mariage violette-chocolat est l'une des découvertes des plus fantastiques aux niveaux des saveurs !
Pour renouveler cette expérience, j'ai soigneusement caché les bonbons qu'il me restait, au risque de passer pour une méchante égoïste.
Toujours est il que ces mini-brownies se mangent comme des bonbons. Fondants, très chocolatés...ils ne sont pas faits regarder très longtemps !



Le zeste râpé d'une 1/2 orange
1 cuillère à thé de sucre
1 / 4 tasse + 2 cuillères à table ( 45 g ) de farine
Une pincée de sel
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre non salé, coupé en 4 morceaux
2 et 1/2 oz ( 75 g ) chocolat amer, grossièrement haché
1/3 tasse ( 60 g ) de cassonade
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
1 gros œuf

Glaçage et décoration :
2 oz ( 60 g ) de chocolat blanc, haché finement
Bonbons à la violette et billes argentées

Image Hosted by ImageShack.us


Centrer la grille du four et préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Garnir de caissettes en papier un moule à mini muffins de 20 empreintes et le placer sur une plaque de cuisson.

Mélanger le zeste et le sucre dans un petit bol et réserver.
Combiner ensemble la farine et le sel et réserver..

Fondre le beurre, le chocolat, et la cassonade dans une casserole à fond épais à feu très doux, en remuant souvent avec une spatule.
Lorsque le mélange est lisse, retirer du feu et laisser refroidir pendant une minute ou deux. Incorporer la vanille, les oeufs et le sucre avec le zeste dans le mélange de chocolat.
Quand le mélange est bien mélangé, ajouter la farine et mélanger jusqu'à ce que celui-ci soit incorporé et que le mélange soit lisse.

Remplir de pâte au 3/4 les caissettes à muffins.
Cuire au four pendant 14 à 16 minutes, ou jusqu'à ce que le dessus des brownies reprennent leur forme sous la pression du doigt.
Transférer le moule sur une grille et laisser refroidir 3 minutes avant d'enlever les boutons du moule.
Laisser refroidir à la température ambiante sur les grilles.

Pour faire le glaçage:
Fondre le chocolat au bain-marie en remuant constamment.
Dès que le chocolat est lisse, retirer du feu.

Un par un, tremper le dessus des brownies dans le chocolat, puis y déposer des boules argentées et un bonbon à la violette.
Imprimer la recette

07 août 2009

MUFFINS À LA CRÈME AU CHOCOLAT


C'est une recette que j'ai prise chez Sandra, que j'ai réalisée déjà 3 fois, mais que je n'avais pas encore eu le temps de publier.
Ces muffins sont devenus nos muffins préférés au chocolat. Il faut dire qu'ils sont extra chocolatés et très fondants.
Bien que ce sont les photos de Sandra qui m'aient incitée à faire ces muffins, la réalisation a piqué ma curiosité car la base est une crème au chocolat.
De quoi motiver ceux qui ne prennent pas de petit-déjeuner à démarrer la journée, en gourmandise !

Pour 12 muffins :
3 cuillères à table de fécule de maïs
3 cuillères à table de cacao
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre de canne
225 ml d'eau
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre coupé en dés
125 g de chocolat noir 64 % de cacao
1/4 tasse ( 60 ml ) d'huile de tournesol
2 cuillères à thé d'extrait de vanille
2 oeufs
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1 tasse ( 125 g ) de farine
2 et 1/2 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )



Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Remplir de caissettes en papier un moule à muffins de 12 empreintes .

Dans une grande casserole, mélanger au fouet à main la fécule de maïs, le cacao, le sucre et l'eau en veillant à ne pas faire de grumeaux.
Porter à ébullition sur feu moyen en fouettant constamment jusqu'à épaississement.
Hors du feu, ajouter le beurre coupé en petits dés et le chocolat haché.
Mélanger jusqu'à ce que le beurre et le chocolat soient complètement fondus et que le mélange soit bien homogène.

Ajouter l'huile, l'extrait de vanille et 1 oeuf. Mélanger jusqu'à homogénéité.
Ajouter le deuxième oeuf et le sucre et battre pour incorporer: la pâte doit épaissir et rester lisse.
Incorporer la farine et la poudre à pâte, qui auront au préalable, tamisées ensemble.
Mélanger pour amalgamer le tout et obtenir une pâte lisse et homogène.
Remplir de pâte au 2/3, les caissettes et enfourner pour environ 25 min.

Laisser refroidir 5 minutes dans le moule avant de transférer sur une grille de refroidissement.
Imprimer la recette

06 août 2009

CAKE AU CHEDDAR, AU JAMBON, À LA BIÈRE ET À LA MOUTARDE

Il a juste suffit que j'écrive que j'étais une fan des cakes de Sophie Dudemaine, pour que Margaret m'envoie "Les cakes de Sophie ". Depuis que j'ai ces recettes, j'ai dû essayer cinq cakes, salés et sucrés.
Bien que le soleil est enfin là, même s'il se fait timide, nous en profitons un maximum en allant nager, faire du bateau ou pêcher. Ça demande donc un pique-nique à chaque sortie et le cake salé est vraiment une solution idéale et permet de varier les repas.

Ingrédients :
3 œufs
1 et 1/4 tasses (150 g ) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
100 ml d'huile de tournesol
1/2 tasse ( 125 ml ) de lait 3,25 %
1 tasse (100 g) de mozzarella râpée
Un peu + d'1/4 de livre (150 g ) de jambon blanc
1/2 tasse (50 g) de cheddar marbré
1 cuillerée à table de moutarde de Dijon
50 ml de bière blonde
Poivre au moulin


Préchauffer le four à 350 F (180C ).
Découper le jambon et le cheddar en morceaux.
Ajoutez la moutarde, la bière et le poivre.
Laisser mariner 30 min.
Dans un saladier, fouetter les œufs, la farine et la levure.
Incorporez petit à petit l'huile et le lait chaud.
Ajoutez la mozzarella râpée.
Incorporer le mélange jambon-cheddar à la pâte, mélanger.
Verser le tout dans un moule non graissé et faites cuire au four pendant 45 min.
(Déclinaison-Sophie Dudemaine )
Imprimer la recette

05 août 2009

POUDING AU CHOCOLAT ET FRAISES CONFITES

Ce que j'aime dans un pouding, c'est sa texture ! Il faut qu'il soit moelleux et onctueux et qu'il y ait beaucoup de sauce. Et même avec ces qualités, j'aime beaucoup l'accompagner de crème glacée ou comme ici, avec des fraises confites.
Les quantités peuvent paraître déraisonnables mais ce pouding sert 10 à 12 personnes.
La méthode de cuisson est la même que pour un pouding chômeur : une pâte à gâteau, sur laquelle on verse une sauce. La sauce, en cours de cuisson passera sous le gâteau, puis à refroidir viendra l'imbiber. Rien de compliqué, mais c'est génialement bon !

Pour la pâte du pouding :
1 et 1/3 tasses ( 170 g ) de farine
4 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1 grosse pincée de sel
1 et 1/4 tasse ( 250 g ) de sucre
1/3 tasse ( 40 g ) de cacao

1 et 1/2 tasses ( 375 ml ) de lait
1 cuillère à table d’extrait de vanille
6 cuillères à table de beurre fondu
1 et 1/2 tasses ( 225 g ) de noix hachées

Sirop au chocolat :
1 et 2/3 tasse (300 g) de cassonade
2/3 tasse ( 80 g ) de cacao
3 tasses ( 750 ml ) d’eau chaude
1 tasse ( 250 ml ) d’expresso ou de café très fort

Fraises confites :
1 panier ( 3 litres ) de fraises
2 tasses (400 g ) de sucre
1 cuillère à table de gelée de pommes
Jus d'1 citron


Pouding au chocolat :
Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Graisser un moule en pyrex de 9" x 13 " ( 23 cm x 33 cm ).
Mélanger les 5 premiers ingrédients.
Ajouter le lait et la vanille en mélangeant et incorporer le beurre fondu ainsi que les noix.
Verser ce mélange dans le moule.

Mélanger dans un autre bol la cassonade, le cacao, l’eau chaude et l’expresso.
Verser sur la pâte.
Cuire environ 40 min.

Fraises confites :
Laver et équeuter les fraises. Les couper en deux.
Dans une casserole, verser les fraises, ajouter la moitié du sucre et monter la température à 60 F (15 C).
Ajouter la gelée de pommes, le jus de citron et l’autre moitié du sucre, porter à ébullition et cuire 5 min.
Laisser refroidir.

Service:
Dans une assiette, déposer un morceau de pouding tiède, ajouter les fraises confites et une belle boule de crème glacée ( si désiré ). Déguster.
(déclinaison-des kiwis et des hommes)
Imprimer la recette

04 août 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : CLASSIQUE GÂTEAU BUNDT AUX BANANES




Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Mary de The Food Librarian qui a choisi la recette.
Comme le dit le dicton, les choses les plus simples, sont bien souvent les meilleures ! Cette recette en est une nouvelle preuve. C'est un gâteau qui se prépare en un rien de temps, pour un résultat super moelleux et pas sec du tout.
J'ai fait la recette en version mini, j'ai donc ajusté le temps de cuisson en conséquence.

La recette :
3 tasses ( 360 g ) de farine
2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à thé de sel
1 tasse ( 250 g ) de beurre non salé à température ambiante
2 tasses ( 400 g ) de sucre
2 cuillères à thé d'extrait de vanille pure
2 gros œufs, de préférence à la température ambiante
Environ 4 bananes bien mûres écrasées, (environ 1 et 1/2 à 1 et 3/4 tasses)
1 tasse ( 250 ml ) de crème sûre ou de yogourt nature


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ). Beurrer généreusement un moule à bundt de 9" à 10 " (23 à 25 cm ) ou utiliser 12 mini moules à bundt en silicone.

Combiner la farine, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

Crémer le beurre et le sucre.
Ajouter la vanille, puis les oeufs, un à la fois, en battant bien entre chaque addition.
Baisser la vitesse du mélangeur et ajouter les bananes.
Ajouter les ingrédients secs en alternant avec la crème sûre et bien mélanger.

Verser la préparation dans le(s) moule(s) et lisser le dessus
Cuire 65 à 75 minutes pour le grand format et 30 minutes pour les petits.
Laisser refroidir 10 minutes avant de démouler sur une grille.
Imprimer la recette