28 février 2011

PAINS À HAMBURGERS SANS PÉTRISSAGE


Je considère qu'un livre est formidable au nombre de recettes que je fais, tirées de ce livre. Et le livre Pain fait partie des livres formidables.
La méthode sans pétrissage est vraiment très pratique pour un résultat qui n'a rien à envier aux boulangers professionnels.
Je préfère vous mettre en garde, ces pains à hamburgers n'ont rien à voir avec ceux du commerce qui ne goûtent rien et donnent l'impression d'être remplis de vent.
Ceux ci, sont plus massifs mais beaucoup plus goûteux. Vous seriez bien gourmands de prévoir de manger 2 hamburgers avec ces pains, j'ai eu toute la misère du monde à finir le mien ! Quoi qu'il en soit, quand vous ferez des hamburgers, la vedette ne sera pas la galette de viande, mais bien ces petits pains.
L'avantage de faire cette recette, est qu'elle donne une grosse quantité de pains à hamburgers, une fois cuits, vous pourrez les congeler et ainsi, en avoir toujours d'avance.

Pour 16 Pains à hamburgers
975g (6 et 1/2 tasses ) de farine
30 ml ( 2 cuillères à table) de levure à action rapide ou à robot boulanger
22 ml ( 1 et 1/2 cuillères à table ) de sel
200 g ( 1 tasse ) de sucre
375 ml (1 et 1/2 tasses) de lait 2%
375 ml (1 et 1/2 tasses) d'eau chaude

1 oeuf battu avec 15 ml (1 cuillère à table d'eau)
Graines de sésame pour saupoudrer


Dans un saladier de 4 litres ( 16 tasses ), mélanger la farine, la levure et le sel.
Mélanger le sucre, le lait et l'eau chaude, puis verser la préparation sur la farine.
Mélanger jusqu'à ce que les ingrédients soient humides.
Passer la main sur les parois du saladier et rabattre la pâte vers le centre 40 fois.
La pâte sera collante.
Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser lever la pâte à température ambiante ( 72 F /22 C ), à l'abri des courants d'air pendant 2 heures, jusqu'à ce qu'elle atteigne presque le pourtour du saladier et qu'elle ait la texture d'une éponge.
Au bout de 2 heures, soit vous façonnez vos pains pour les cuire, ou vous réservez votre pâte au réfrigérateur jusqu'à 3 jours.


Façonnage :
Fariner le plan de travail et déposez-y la pâte.
Couper la pâte en 16 morceaux de même poids.
Former des boules de pâte, en prenant soin de lisser le dessus et en ramenant les pliures sur le dessous.
Déposer les boules de pâte sur des plaques à biscuits, tapissées de papier parchemin, en les espaçant de 1 po ( 2,5 cm).
Couvrir d'un linge propre et laisser lever 40 minutes.

Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ) et placer une grille au milieu du four.
Placer une autre grille sous la grille du milieu et y déposer une lèche-frite remplie d'eau.
Le four doit être préchauffer 30 minutes.


Avant d'enfourner les pains, badigeonnez-les du mélange oeuf-eau et saupoudrer de graines de sésame.
Enfourner les pains et juste avant de refermer le four, vaporiser d'eau froide les parois afin de donner " un coup de buée " .
Cuire les baguettes 20 minutes ou jusqu'à ce que la croûte soit d'un beau doré et qu'un thermomètre numérique introduit au centre, indique au moins 190 F (90 C ).
Sortir du four et les laisser refroidir sur une grille de refroidissement.
(Déclinaison-Judith Fertig )
Imprimer la recette

27 février 2011

DARING BAKERS : PANNA COTTA ET BISCUITS FLORENTIN À L'AVOINE


Le défi Daring Bakers du mois de Février nous est proposé par Mallory de A Sofa in the Kitchen.
Le défi consistait à faire une panna cotta et de l'accompagner de biscuits Florentins à l'avoine.

Je n'ai pas fait la panna cotta proposée dans le défi, j'ai préféré faire une panna cotta au yogourt car c'est beaucoup moins gras et beaucoup plus digeste (pour moi).
J'ai réalisé deux parfums : Un passion curd pris à l'agar-agar et une gelée d'hibiscus. Deux parfums inusités mais, oh combien fantastiques ! Je ne pourrais vous dire lequel j'ai préféré, je les ai adorés tous les deux.
Pour présenter la panna cotta dans le biais, je me suis servie d'un moule à muffins et j'ai placé les verres à gin dans les alvéoles du moule. En penchant le verre, la parois touche au bord du moule et reste bien stable, ce qui permet d'avoir des lignes régulières.

Pour les biscuits Florentins (pas bien sure qu'ils puissent être considérés comme Florentins), je les ai garnis de restants de passion curd et de gelée d'hibiscus pour en faire des biscuits sandwichs.
The February 2011 Daring Bakers’ challenge was hosted by Mallory from A Sofa in the Kitchen. She chose to challenge everyone to make Panna Cotta from a Giada De Laurentiis recipe and Nestle Florentine Cookies.

Panna cotta de yogourt à la vanille : Vous aurez besoin de faire cette recette 2 fois
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
¼ de tasse (50 g) de sucre
1 gousse de vanille, fendue dans le sens de la longueur et grattée au couteau pour en retirer les graines
½ sachet de 7 g de gélatine en poudre ou 2 feuilles de gélatine réhydratées dans de l'eau froide
1 cuillère à table de lait
1 tasse (250 ml) de yogourt méditerranéen 10 %


Préparer 6 verrines : Les déposer dans un moule à muffins afin qu'elles soient stables quand vous les pencherez.
Dans un petit bol, faire gonfler la gélatine avec le lait. Réserver.
Dans une casserole, amener à ébullition la crème, le sucre et la vanille (graines et gousse).
Retirer du feu et laisser infuser 5 minutes.
Passer l'infusion dans un tamis fin pour retirer la gousse de vanille et le safran.
Ajouter la gélatine qui aura été au préalable, fondue 20 secondes au micro-ondes et bien brasser.
Incorporer le yogourt au fouet et verser dans des verrines.
Laisser figer au froid au moins 4 heures.


Passion curd :
6 fruits de la passion frais et un peu mous
100 ml de jus de citron frais
3/4 tasse (150 g) de sucre
4 oeufs larges battus
2 cuillères à thé (3 g) d'agar-agar
1 tasse (240 g) de beurre


Passion curd :
Couper les fruits de la passion en deux et extraire la pulpe ainsi que les grains.
Mettre le tout dans une casserole avec le jus de citron et porter à ébullition.
Dans un bol, blanchir les oeufs avec le sucre, puis, tout en mélangeant, ajouter le mélange de jus de citron et fruits de la passion.
Remettre le tout dans la casserole, puis ajouter l'agar-agar et porter à ébullition sans cesser de mélanger pendant une minute,
Retirer du feu, puis ajouter le beurre. Mélanger jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporer.

Verser le passion curd sur la panna cotta, sur une épaisseur 1/4 po (5 mm) et réserver au réfrigérateur jusqu'à prise complète ( environ 2 heures )


Gelée d'hibiscus :
1/4 tasse (50 g) de sucre
20 gr de fleurs d’hibiscus séchées
1 cuillère à thé de gélatine en poudre soit 2,5 g soit 1 feuille 1/2
1 tasse (250 ml) d'eau


Gelée d'hibiscus :
Prélever 1 cuillère à table (15 ml) d'eau sur la quantité initiale, et y faire gonfler la gélatine.
Faire bouillir l'eau avec le sucre et ajouter les fleurs d'hibiscus séchées. Couvrir et laisser infuser 20 minutes.
Filtrer, puis ajouter la gélatine qui aura été fondue au préalable, quelques secondes au micro-ondes.
Bien mélanger.
Verser la gelée d'hibiscus sur la panna cotta, sur une épaisseur 1/4 po (5 mm) et réserver au réfrigérateur jusqu'à prise complète ( environ 2 heures )

Une fois que le passion curd et la gelée d'hibiscus sont pris, refaire une recette de panna cotta au yogourt, puis verser dans les verrines.
Quand les verrines sont bien prises, mettre du passion curd et de la gelée d'hibiscus sur le dessus pour la finition.


Biscuits Florentins à l'avoine :
2/3 de tasse (160 g) de beurre non salé
2 tasses (180 g) avoine à cuisson rapide
1 tasse (200 g) de sucre
2/3 de tasse (100 g) de farine
1/4 tasse (60 ml) de sirop de maïs foncé
1/4 tasse (60 ml) de lait entier
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille
pincée de sel
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille


Préchauffer le four  375 °F (190 °C) .
Tapisser deux plaques à biscuits de papier parchemin ou de tapis de silicone.

Faire fondre le beurre dans une casserole moyenne, puis retirer du feu.

Ajouter au beurre fondu, l'avoine, le sucre, la farine, le sirop de maïs, lait, la vanille et le sel.
Mélanger bien.
Verser par cuillerée sur les plaques à biscuits, en espaçant de 3 po (7,5 cm).
Aplatir légèrement avec le dos d'une cuillère à soupe, ou d'utiliser une spatule.
Cuire au four  pendant 6-8 minutes, jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.
Laisser refroidir complètement sur les plaques de cuisson.
Une fois les biscuits refroidis, les garnir de gelée d'hibiscus et de passion curd afin d'en faire des biscuits sandwichs.

26 février 2011

RÉSULTATS DU CONCOURS SAINT-VALENTIN


Voici les résultats des 6 gagnants qui recevront chacun un livre offert par les Éditions du Chêne.

Bravo à vous 6 et veuillez me contacter pour me donner vos adresses postales afin que je puisse faire le lien avec les  Éditions du Chêne.
Merci à tous de vos participations !

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

25 février 2011

CUPCAKES BANANES ET CONFITURES, GLAÇAGE AU BEURRE D'ARACHIDE


Ces cupcakes sont fabriqués comme des muffins, et ne contiennent pas de sucre, et cette fois-ci, ce n'est pas un oubli comme pour ces autres muffins.
On compense en ajoutant de la confiture à la douille, dans les muffins, une fois cuits. J'ai utilisé ma confiture de kumquats à la confiture de lait, que j'ai dû mixer pour la rendre homogène.
Vous pouvez utiliser la confiture de votre choix, je pense qu'une confiture de fraise serait bien bonne aussi avec ce mariage banane et beurre d'arachide .
On surmonte le tout d'un glaçage cochon au beurre d'arachides et on a pour résultat des cupcakes des plus gourmands.

Pour 12 cupcakes :
2 bananes mûres, en purée
1/2 tasse (125 ml) de babeurre
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu
1 oeuf
1 cuillère à thé de vanille
1 tasse (150 g) de farine
1/4 cuillère à thé de cannelle
1/4 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de sodium
1 pincée de sel
3/4 tasse (180 ml) de confiture de votre choix

Glaçage :
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
1/2 tasse (125 ml) de beurre d'arachide crémeux
1 cuillère à thé de vanille
3 tasses (300 g) de sucre à glacer
1/4 tasse (60 ml)  de lait


Petits gâteaux :
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Garnir un moule à muffins de 12 empreintes de caissettes en papier.

Dans un bol, mélanger les bananes en purée, le babeurre, le beurre fondu, l'oeuf et l'extrait de vanille. Réserver.
Dans un autre bol, combiner la farine, la cannelle, la poudre à pâte, le bicarbonate et le sel.
Ajouter les ingrédients aux ingrédients secs, et mélanger à la fourchette, juste assez pour humecter les ingrédients secs.

Séparer équitablement la pâte dans les caissettes, en enfourner pour 20 minutes.
À la sortie du four, mettre les caissettes sur une une grille jusqu'à complet refroidissement.


Une fois les petits gâteaux refroidis, mettre la confiture dans une poche à pâtisserie, muni d'un embout pointu.
Percer un trou au dessus des petits gâteaux garnir de confiture, environ 1 cuillère à table, en enfonçant la douille presque au fond des petits gâteaux.

Glaçage :
Au batteur électrique, crémer le beurre et le beurre d'arachides.
Ajouter l'extrait de vanille, puis le sucre à glacer en alternance avec le lait.
Mélanger jusqu'à ce que le mélange soit mousseux et homogène.
Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie, munie d'une douille cannelée et glacer les petits gâteaux.

24 février 2011

RIZ AU LAIT AU CARAMEL CUIT AU FOUR


J'ai essayé de reproduire une recette que ma mère faisait quand j'étais petite, mais ce n'est pas le résultat que je pensais obtenir. Le riz au lait de ma mère était bien blanc avec un fond caramélisé, tandis qu'avec le mien, le caramel s'est mélangé. Pas bien grave car c'était excellent et surtout pas prise de tête à réaliser.
Le riz au lait cuit 2 heures au four mais pendant ce temps, on peut faire autres choses et on n'a pas à surveiller la casserole sur le feu. La dégustation a pris bien moins de temps qu'il n'en a fallu pour le cuire.
Si vous avez une recette avec un résultat comme je le souhaite, ce serait super gentil de m'en informer.

Pour 4 à 6 personnes :
3/4 tasse (150 g ) de sucre
Un peu d'eau
4 tasses ( 1 litre de lait )
1 gousse de vanille fendue
2/3 tasse ( 125 g ) de riz arborio


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Dans une casserole, mettre le sucre et mouiller avec un peu d'eau.
Cuire jusqu'à l'obtention d'un caramel bien doré.

Verser le caramel dans un plat allant au four, et faîtes tourner votre plat entre vos mains afin que le caramel nappe le fond et les parois du moule. Laisser refroidir.


Une fois le caramel refroidi, ajouter le lait dans le plat, puis la gousse de vanille fendue et grattée et le riz.
Enfourner pour 2 heures.

À la sortie du four, enlever la grosse peau qui recouvre le riz ainsi que la gousse de vanille.
Transférer le riz au lait dans des coupes ou des petits pots et laisser refroidir à température de la pièce.

23 février 2011

GÂTEAU DE POMMES DE TERRE RÂPÉES


Ce plat rustique a fait l'unanimité chez nous ! Et si la présentation n'est pas très esthétique, je m'en fiche un peu car c'était vraiment excellent et il fallait absolument que je vous partage cela!
C'est donc un plat composé de deux couches de pommes de terre râpées entre lesquelles on ajoute une garniture aux oignons, bacon et saucisses.
Pas tellement diététique vous allez me dire, et vous avez raison, mais je peux vous assurez que, quand vous avez patiné ou skié tout l'après-midi et que vous mangez ce plat en rentrant, c'est drôlement réconfortant.
Je l'ai servi avec de la salade et les restes peuvent être réchauffés au micro-ondes.


2 lbs ( 1kg ) de pommes de terre jaunes
Huile
12 tranches de bacon
2 saucisses de Toulouse
2 oignons
1 gousse d'ail
Beurre pour le plat
3 oeufs
10 cuillères à table ( 100 g ) de farine
200 ml de lait
Thym, marjolaine et muscade au goût
Sel et poivre au goût



Peler, laver, puis essuyer les pommes de terre.
Les râper et les mettre sur un linge.
Fermer ce linge en balluchon et presser fortement pour éliminer l'eau.

Peler et émincer les oignons.
Émincer 6 tranches de bacon, réserver les autres tranches pour la finition.

Faire revenir le bacon dans une poêle avec un peu d'huile.
Ajouter ensuite les oignons émincés et laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes en remuant régulièrement.
Retirer le boyau des saucisses et ajouter la chair à la poêle, et faire dorer en défaisant la chair avec une fourchette.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Frotter un plat profond, de préférence en terre cuite avec la gousse d'ail, puis beurrez-le.

Battre les oeufs avec la farine, délayer avec le lait, puis ajouter le thym, la marjolaine et la muscade.
Saler et poivrer.
Ajouter les pommes de terres râpées à la préparation et bien mélanger.

Verser la moitié du mélange de pommes de terre au fond du plat.
Répartir le mélange bacon-oignons-saucisses dessus puis recouvrir du mélange de pommes de terre.
Disposer les tranches de bacon restantes sur le dessus, puis enfourner pour 1 heure.
Servir, coupé en tranches, avec une salade.

22 février 2011

MUFFINS AUX BANANES ET PÉPITES DE CHOCOLAT AU LAIT


Quand je vous racontais hier, que j'étais dans ma période "oranges", ce n'était pas des blagues ! La preuve avec ces muffins que j'ai cru avoir loupés.
Pour ma défense, c'est assez difficile de cuisiner avec la Grenouille qui veut aller plus vite que la musique.
Vous êtes en train de mesurer vos ingrédients secs, que lui, a déjà cassé un oeuf mais n'a pas pris de récipient pour le déposer. Panique ! Maman, ça coule partout ! On nettoie et on recommence et puis pendant ce temps, le chat décide de faire de la boxe. Il se voit en miroir dans la porte patio, et persuadé que c'est un autre chat, il se met à boxer son image. Évidement, la Grenouille et moi sommes morts de rire mais on continue la confection des muffins.

Je les mets au four et commence à nettoyer la cuisine. En ouvrant la porte de mon armoire à épicerie, j'aperçois mon paquet de sucre neuf et à ce moment, je sens qu'il y a quelque chose de pas normale puisque j'ai utilisé le restant de sucre d'un autre sac le matin même.
J'ai oublié d'ajouter 3/4 de tasse de sucre dans les muffins. Je les ai goûtés dès la sortie du four et finalement, le sucre aurait été de trop, car il étaient correctement sucrés grâce aux bananes et aux pépites de chocolat au lait. Même la texture était correcte car ils n'était pas élastiques mais bien moelleux. C'est vraiment une chance car j'en avais faits 18 et ça m'aurait profondément choquée de devoir les mettre à la poubelle.

Pour 18 muffins :
3 tasses ( 375 g ) de farine
1 cuillère à table de poudre à pâte ( levure chimique )
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de sodium
1 et 1/2 tasses (375 ml) de lait
3 œufs
1/2 tasse (125 g) de beurre, fondu
Le zeste fin d'une orange
3 bananes mûres, en purée
1 tasse (175 g) de pépites de chocolat au lait

Glaçage à l'orange :
1 cuillère à thé de zeste fin d'orange
3 cuillères à table ( 45 ml ) de jus d'orange
1/4 tasse ( 30 g ) de sucre à glacer


Les muffins :
Préchauffer le four à 375 F (190 C).
Beurrer des moules à muffins ou les tapisser de caissettes en papier.

Dans un grand bol, combiner la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et les pépites de chocolat.

Dans un bol moyen, battre le lait, les œufs, le beurre fondu, et le zeste râpé.
Incorporer la purée de bananes et bien mélanger.
Verser sur les ingrédients secs et remuer juste assez pour humecter.

Remplir les moules à muffins jusqu'au bord, en arrondissant légèrement.
Cuire au four 20 à 25 minutes, ou jusqu'à ce que le dessus des muffins soit ferme au toucher.


Le glaçage:
Mettre tous les ingrédients du glaçage dans une casserole et porter à ébullition.
Cuire jusqu'à ce que la préparation ait légèrement épaissi, soit environ 2 minutes.

Badigeonner les muffins de glaçage une fois refroidis.
Imprimer la recette

21 février 2011

ROULADES DE POULET AU PESTO, SAUCE À L'ORANGE ET AU PORTO


Je suis dans une période "oranges". Je m'achète mes 3 kg par semaine et je les mange à moi toute seule ! Je me recharge en vitamine C et malgré cela, j'ai quand même attrapé une méchante angine qui m'empêche de parler ! Un comble pour moi qui a toujours un truc à dire !
La sauce à l'orange et au Porto est normalement servie avec du canard. Je n'avais pas de canard au congélateur mais des poitrines de poulet que j'ai coupées en escalopes.
Je ne vous expliquerais pas comment je procède, c'est mieux de le voir pour comprendre, mais si vous êtes gentils avec votre boucher, lui peut le faire.
J'ai fait cuire mon poulet à la vapeur, mais rien ne vous empêche de le cuire dans de l'eau, à partir du moment, qu'elle ne rentre pas dans les papillotes d'aluminium.
La sauce est excellente et très parfumée, elle est douce et légèrement sucrée. Elle se marie très bien avec le poulet mais il est certain que je la referais avec du canard.

Pour 4 personnes :
4 escalopes de poulet
Pesto de basilic
Un peu de beurre

Sauce à l'orange et au Porto :
1/3 tasse (65 g ) de sucre
1/4 tasse ( 60 ml ) de vinaigre de Xérès
1 et 1/2 tasse ( 375 ml ) de bouillon de poulet
1 et 1/2 cuillères à table de fécule de maïs
1/4 tasse ( 60 ml ) de Porto
Le zeste de 2 oranges
2 cuillères à table de Grand-Marnier ( ou autre alcool d'orange )
2 cuillères à table de beurre


Découper 4 feuilles d'aluminium.
Déposer chaque escalope sur une feuille d'aluminium.
Étendre généreusement le pesto de basilic, puis rouler l'escalope en escargot.
Serrer le rouleau avec la feuille d'aluminium et fermer hermétiquement les extrémités.

Mettre les rouleaux dans l'élément supérieur d'une casserole pour la cuisson à la vapeur et cuire 15 minutes à partir du moment où l'eau dans la partie inférieure, est à ébullition.

Couper les extrémités des rouleaux d'aluminium et mettre les rouleaux à la verticale dans un bol pour éliminer le jus. Réserver.

Fondre le beurre dans une poêle, puis y faire revenir les rouleaux de poulet de tous côtés afin qu'ils soient bien dorés.
Déposez-les sur une planche à découper, et découper des tranches de 3/4 " ( 2 cm ) et servir nappées de sauce à l'orange et au Porto.

Sauce à l'orange et au Porto :
Pendant que le poulet cuit à la vapeur, verser en remuant le sucre et le vinaigre dans une casserole, poser sur un feu vif pour faire un sirop épais.
Retirer du feu et verser peu à peu le bouillon de poulet chaud et le zeste d'orange, jusqu'à l'obtention d'une consistance homogène.
Remettre la casserole sur le feu et porter à ébullition. Laisser réduire d'1/3 .

Délayer la fécule de maïs dans le Porto et ajouter la préparation au bouillon réduit, et laisser cuire, en remuant, jusqu'à épaississement.

Passer la sauce au tamis, puis ajouter le Grand-Marnier et le beurre et bien mélanger jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Napper sur les roulades de poulet au pesto.
Imprimer la recette

19 février 2011

CONCOURS ST-VALENTIN : LES PARTICIPATIONS ET RÉSULTAT POUR GAGNER LE LIVRE RIZ ET RISOTTOS


Vous trouverez ci-dessous les participations du jeu de la Saint Valentin mais avant tout, je voulais vous annoncer que Caroline est la gagnante du livre  Riz et Risottos, publié chez Groupe Modus, avec son risotto au dulce de leche et aux noisettes, parfumé au rhum.
Bravo à Caroline et à tous les participants, vous avez fait des risottos exceptionnels !
Aussi, comme promis, je vous ai préparé un document pdf , compilant toutes les recettes de risottos et que vous pouvez télécharger.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir



Vous êtes 23 à tenter de gagner un des 6 livres offert par les Éditions du Chêne. Vous m'avez étonnée par vos belles réalisations.

Maintenant, il va falloir voter !

Comment voter ?
Prenez le temps d'aller voir chaque réalisation, puis vous allez voter pour vos 3 plats préférés.
Pour le 1er, vous donnez 5 points, le second, 3 points et le 3ème, 1 point.
Chaque participant a un numéro, il vous suffit de mettre ces numéros dans votre ordre de préférence, uniquement dans les commentaires, sous cet article. Je ne prendrais aucun vote par courriel !

Vous avez jusqu'à vendredi 25 février 2011, minuit, heure de Montréal, pour voter. Les commentaires seront alors publiés avec vos votes.

Qui peut voter ?
Uniquement les blogueurs avec un lien valide ( je vérifie les liens !)
Je ne prendrais aucun vote des participants qui votent pour leur propre  réalisation. C'est un commentaire que j'ai eu sur le blogue qui m'a fait réagir :
Si je vous demandais de voter pour la pire, la moins esthétique ou la moins appétissante participation, aucun participant ne voterait pour lui-même.
En partant donc de ce principe, j'estime que le gagnant d'un concours, aussi modeste ou prestigieux soit-il, devrait être élu par les autres et non par lui-même; solidarité, intégrité, éthique et surtout impartialité obligent.

Les 6 gagnants seront désignés par les 6 meilleurs résultats au vote !
























Suite à un malentendu et à la demande de la participante, la recette numéro 13 a été retirée, il n'est plus possible de voter pour cette participation.