29 avril 2011

GÂTEAU SUPRÊME AU FROMAGE ET AUX PACANES


Quand j'ai élaboré mon menu de Pâques, j'avais une bonne idée de mon plat principal mais pas d'idée pour l'entrée, ni pour le dessert....Jusqu'à ce que je tombe sur cette superbe recette  chez Nathalie.
Elle n'a pas gagné le concours de Kim avec cette recette, mais elle a gagné le concours du gâteau au fromage le plus cochon que j'ai fait, avec pour prix, toute ma considération !
Je n'ai pas changé grand chose de la recette, si ce n'est que j'ai fait ma croûte avec des croquants au gingembre.
La garniture aux pacanes est en fait un caramel, qui, à la cuisson va s'infiltrer dans la croûte de biscuits, donnant l'impression que le fond du gâteau est fait de praliné. Mais pas seulement cela...Il va aussi se mélanger à la garniture au fromage pour créer des marbrures !
Malgré le gros souper, personne n'a rechigné sur sa part de gâteau, je peux certifier que tout le monde a adoré !

Croûte de biscuits :
1 et 3/4 tasses de croquants au gingembre en chapelure (Ginger snap)
1/4 de tasse (50 g) de cassonade bien tassée
1/3 de tasse (80 g) de beurre fondu

Garniture aux pacanes :
1 tasse (200 g) de sucre
2/3 de tasse (160 ml ) de sirop de maïs ou de glucose
1/3 de tasse (80 g) de beurre mou
2 oeufs
1 et 1/2 tasses (225 g) de pacanes hachées grossièrement
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille

Garniture au fromage :
3 paquets (750 g) de fromage à la crème
1 et 1/4 tasses (250 g) de cassonade bien tassée
2 cuillères à table (20 g) de farine
4 oeufs battus
2/3 de tasse (160 ml) de crème 35%
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille


Croûte de biscuits :
Préchauffer le four à 350 F (180 C ).
Recouvrir le fond d'un moule à parois amovible de 9 po (23 cm) de papier parchemin et graisser le tour du moule.
Mélanger tous les ingrédients de la croûte et presser fermement.
Enfourner pour 6 minutes, sortir du four et réserver.

Garniture aux pacanes :
Mélanger tous les ingrédients sauf la vanille dans une casserole à fond épais et porter à ébullition. Réduire le feu et cuire 8 minutes en brassant.
Retirer du feu, ajouter la vanille et laisser tiédir.
Verser ensuite sur la croûte de biscuits.

Réduire la température du four à 325 F (160 C ).

Garniture au fromage
Dans le bol du batteur sur socle, fouetter le fromage à la crème puis incorporer la cassonade et bien mélanger.
Ajouter la farine, puis les oeufs, un à un en mélangeant bien entre chaque addition.
Incorporer la crème et la vanille délicatement au mélange.
Verser la préparation dans le moule réservé et enfourner pour 1 heure.
Éteindre le four et laisser le gâteau à l'intérieur pendant 1 heure.
Réfrigérer le gâteau pendant au moins 4 heures.

Garniture
Décorer le gâteau avec des pacanes grillées, puis faire couler du chocolat fondu avec un peu de crème et une sauce au caramel.
Imprimer la recette

28 avril 2011

PETITS CAKES AU PROSCIUTTO ET FROMAGE DE CHÈVRE


Quand je vais au comptoir de charcuterie et que je commande du prosciutto, je peux être à peu près certaine que pour 12 tranches, je vais payer presque 12 $. Je trouve que c'est dispendieux. C'est pourquoi, la dernière fois que je suis allée chez Mayrand, j'ai acheté un demi-prosciutto pour 28 $.
Je ne me rappelle plus quel était son poids mais je peux vous dire j'ai coupé beaucoup plus que 28 tranches. Je pense que cela revenait à 18 $ le kilo.
Comme ma trancheuse n'est pas un modèle professionnel, j'ai eu des petites retailles que je pouvais juste déguster comme ça ou les incorporer dans une recette.
C'est ce que j'ai fait avec ces petits cakes salés dans lesquels j'ai aussi incorporé du fromage de chèvre.
C'est le genre de lunch que j'apprécie beaucoup, parce que c'est comme "un tout en un", il y a juste à ajouter une salade verte ou une crème de légumes et vous avez fait un excellent repas !

Pour 8 petits cakes de la grosseur d'un muffin
1 tasse (150 g) de farine
2 et 1/2 cuillères à thé  (12,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
3 oeufs
130 ml de lait tiède
80 ml d'huile de tournesol
1 tasse (100 g) de mozzarella râpée
150 g de prosciutto émincé
100 g de fromage de chèvre frais


Mettre le chèvre frais au congélateur pendant 20 minutes.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Garnir un moule à muffins de 8 caissettes et réserver.

Combiner la farine et la poudre à pâte.
Ajouter les oeufs et mélanger au fouet.
Délayer la préparation avec le lait tiède et l'huile.
Ajouter la mozzarella râpée, le prosciutto émincé et 1/3 du fromage de chèvre émietté puis bien mélanger.
Partager  la préparation dans les caissettes.
Garnir le dessus des cakes du reste de fromage de chèvre émietté.

Enfourner pour 30 minutes ou jusqu'à ce que les petits cakes soient juste dorés.
Déguster tièdes ou froids, accompagnés de salade.
Imprimer la recette

27 avril 2011

DARING BAKERS : MOUSSE À L'ÉRABLE


Ce mois-ci le défi des Daring Baker's consistait à réaliser une mousse à l'érable et de la servir dans un contenant mangeable.
Pour rester dans le thème de l'érable, j'ai fait des gaufrettes à l'érable que j'ai ensuite roulées sur des cônes pour en faire des petits cornets.
En cuisant, les gaufrettes caramélisent et il faut faire vraiment attention de ne se pas se brûler en les moulant sur les cônes.
La mousse est légère et goûtent beaucoup l'érable dans la mesure où j'ai utilisé du sirop médium, le goût est un plus prononcé que le sirop clair.
La mousse a tellement été appréciée, qu'il n'en restait plus assez pour garnir les cornets. C'est une recette à conserver, car c'est vraiment excellent !


The April 2011 Daring Bakers’ challenge was hosted by Evelyne of the blog Cheap Ethnic Eatz. Evelyne chose to challenge everyone to make a maple mousse in an edible container. Prizes are being awarded to the most creative edible container and filling, so vote on your favorite from April 27th to May 27th at http://thedaringkitchen.com!


Mousse à l'érable
1 tasse (250 ml) de sirop d'érable
4 gros jaunes d'œufs
1 sachet (7g / 1 cuillère à table)  de gélatine en poudre ou 3 feuilles 1/2
1 et 1/2 tasses (375 ml) de crème 35 %

Gaufrettes à l'érable :
1 et 3/4 tasses (250 g) de farine
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/2 tasse (120 g) de beurre à température ambiante
1 blanc d'oeuf
200 ml de sirop d'érable
1 cuillère à table (15 ml) de rhum


Mousse à l'érable :
Porter le sirop d'érable à ébullition, puis retirer du feu.
Dans un grand bol, fouetter les jaunes d'oeufs et verser un peu de sirop d'érable tout en fouettant (ce qui permet de tempérer les jaunes d'oeufs afin d'éviter qu'ils cuisent).
Ajouter les jaunes d'œufs réchauffés au sirop d'érable chaud et bien mélanger.

Faire gonfler la gélatine dans 1/4 tasse (60 ml ) de crème 35 % et laisser reposer 5 minutes.
Ajouter la gélatine, qui aura été fondue préalablement au micro-ondes, au sirop d'érable et bien mélanger.

Laisser refroidir en mélangeant de temps en temps.
Fouetter la crème 35 % restante en chantilly ferme et plier dans la préparation de sirop d'érable délicatement.
Réfrigérer au moins 1 heure avant l'utilisation.


Gaufrettes à l'érable :
Dans le bol du batteur sur socle, battre le sucre avec le blanc d'oeuf, puis incorporer le beurre.
Ajouter la farine en alternance avec le sirop d'érable. Ajouter le rhum et bien mélanger.

Fariner légèrement vos mains et former des petites boules de pâte.
Préchauffer le gaufrier à pizzelles et cuire jusqu'à ce que les gaufrettes soient dorées.
Dès la sortie du gaufrier, mettre les gaufrettes sur des cônes et laisser refroidir complétement.

Garnir les cornets de mousse à l'érable et déguster aussitôt.
Vous pouvez préparer les deux éléments de la recette à l'avance, mais ne garnir les cornets qu'au dernier moment, la mousse à l'érable risque de détremper les gaufrettes.
Imprimer la recette

26 avril 2011

KOULIBIAC DE SAUMON


Les recettes de mon menu de Pâques vont être publiées dans le désordre cette semaine, car j'ai profité d'avoir un peu de temps pour écrire les recettes les plus longues, et en particulier,  ma version du koulibiac de saumon.
Nous n'étions que 7 pour le souper pascal, mais j'aurais plus nourrir facilement 8 personnes de plus.
Mes beaux-parents sont repartis avec une bonne part mais il y a encore de bons restants pour les lunchs !
J'ai préféré faire une pâte briochée pour le koulibiac, ce qui est préférable à la pâte feuilletée qui détrempe facilement.
Normalement, j'aurai dû partager ma pâte briochée en deux, et faire un fond, mettre toute la garniture et recouvrir de pâte, puis sceller. Je trouvais qu'un pliage à la façon d'une tresse danoise était plus simple et plus esthétique.
Tout le monde a adoré sans compter que c'est un plat très festif et convivial.
Je l'ai servi avec un beurre blanc, dont la recette n'est pas très académique, mais la méthode a l'avantage d'être simple sans compter que je ne l'ai jamais manqué de cette façon.
Certains mettront moitié vin, moitié vinaigre pour leur réduction, d'autres ne mettront que du vinaigre, moi je le préfère avec du vin blanc. J'utilise aussi du beurre salé, ce qui évite d'avoir à ajuster l'assaisonnement.

Pâte briochée :
4 tasses (600 g) de farine
1 cuillère à table (15 ml) de levure à action rapide (pour machine à pain)
3 cuillères à table (40 g) de sucre
1 et 1/2 cuillères à thé de sel
5 oeufs
100 ml de lait
1 et 1/4 tasses (300 g) de beurre à température ambiante

Farce :
1 filet de saumon frais de 1,2 kg
3 litres de court-bouillon de poisson

250 g de riz long grain et sauvage
2 cuillères à table (30 g) de beurre
500 g de bébé épinards
2 jaunes d'oeufs
3 cuillères à table (45 ml) de crème fraîche épaisse
Le jus d'un citron
Sel et poivre

4 oeufs durs

Pour dorer :
1 oeuf battu avec 2 cuillères à table (30 ml) de lait

Beurre blanc :
6 à 7 grosses échalotes, émincées finement
Vin blanc sec
1 lb (500 g) de beurre salé à température ambiante


Pâte briochée :
Dans le bol du mélangeur sur socle, mettre la farine, la levure, le sucre et le sel.
Mélanger et former un puits au centre.
Ajouter les oeufs et pétrir en ajoutant le lait, juste assez pour la pâte devienne souple et lisse. L'opération prendra environ 8 minutes.

Quand la pâte est souple et lisse, incorporer le beurre par petits morceaux. Continuer de pétrir jusqu'à ce que le beurre soit bien amalgamé.
Déposer la pâte dans un grand saladier huilé, couvrir de film alimentaire et laisser lever, à température ambiante, pendant 1 heure 30.

Farce :
Déposer le saumon dans un grand chaudron et verser le court-bouillon de poisson.
Porter à ébullition et laisser pocher pendant 15 minutes.
Retirer le saumon du court-bouillon et réservez-le dans un plat.
Enlever la peau. Réserver.

Porter à nouveau le court bouillon de poisson (le même qui à servi à cuire le saumon).
Mettre le riz à cuire dans le court-bouillon selon le temps indiqué sur l'emballage (30 minutes pour la variété de riz que j'ai utilisé).
Pendant ce temps, faire tomber les bébés épinards dans une poêle avec le beurre.
Saler et poivrer et réserver dans un saladier.

Ajouter le riz cuit et égoutté avec les épinards, puis les deux jaunes d'oeufs, la crème fraîche et le jus de citron et bien mélanger.
Goûter et ajuster l'assaisonnement.


Montage :
Préparer une plaque de cuisson de 12 po x 18 po (30 cm x 40 cm) en la tapissant de papier parchemin ou d'un tapis de silicone.

Sur le plan de travail fariné, abaisser la pâte briochée en un rectangle de 14 po x 20 po (35 cm x 45 cm).
Déposer la pâte sur la plaque de cuisson (dépassera de chaque bord).

Étendre la moitié du mélange riz/épinards sur la longueur en laissant un vide de 2 po (5 cm) à chaque extrémité de la pâte, sur une largeur de 5 po (12 cm).
Déposer le filet de saumon.
Couper les oeufs durs en deux et les déposer sur le filet de saumon.
Étendre dessus l'autre moitié du mélange riz-épinard.

Avec des ciseaux, couper la pâte de chaque côté de la garniture en lanières de 3/4 po (2 cm) de largeur, en prenant soin de s'arrêter de couper à 1 po (2,5 cm) de la garniture.
Replier chaque extrémité de pâte sur la garniture, puis rabattre en croisant sur la garniture, les lanières de pâte (comme pour une tresse danoise).

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Badigeonner au pinceau, le koulibiac de l'oeuf battu avec le lait.
Enfourner pour 45 minutes.
Le koulibiac peut être préparé la veille, pour servir, recouvrez-le de papier d'aluminium et faites-le réchauffer 1 heure à 275 F (135 C ).
Servir, coupé en tranches et nappé de beurre blanc.

Beurre blanc :
Dans une casserole mettre les échalotes émincées et recouvrir de vin blanc sec.
Porter à ébullition et laisser réduire jusqu'à ce qu'il n'y ait pratiquement plus de liquide.
Cette opération peut être faite d'avance.
Au moment de servir le plat qu'accompagnera cette sauce, chauffer la casserole à température moyenne (5 sur le rond).
Tout en mélangeant avec le fouet, ajouter le beurre morceaux par morceaux, en mettre un peu à la fois, et ne rajouter des morceaux de beurre que quand les précédents auront fondu dans la sauce.
Le mélange sera crémeux et onctueux et bien homogène.
Le beurre blanc ne se réchauffe pas, sinon, il se séparera.
Servir aussitôt avec le koulibiac.
Imprimer la recette

25 avril 2011

MAQUEREAUX LAQUÉS AU THÉ FUMÉ


Aujourd'hui, ce sera une recette légère, histoire de bien vous laisser digérer vos excès de Pâques et me laisser un peu de temps, pour écrire les recettes de notre souper pascal.
J'ai fait une découverte au magasin de thé de mon village : Le thé Lapsang Souchong. C'est un thé noir, fumé et la première fois que je l'ai senti, j'ai pensé tout de suite "poisson fumé".
Par contre, je n'ai même pas imaginé en boire, car ça sent vraiment fort. La vendeuse l'a conditionné dans un petit sac plastique mais j'ai dû le sur-emballer de deux autres sacs, car il "parasitait" tout mon placard à épicerie.
Pour un premier essai de marinade, j'ai utilisé du maquereau mais j'imagine bien avec du saumon et même du poulet. Le thé Lapsang Souchong n'a pas le goût de l'odeur : Le goût de fumée est très délicat.
La salade de radis peut vous paraître bizarre comme mariage, mais je vous assure que l'association est très bonne. Elle créé un chaud-froid et un croquant-fondant. À essayer absolument !

Pour 4 personnes :
6 filets de maquereaux
Marinade:
1 tasse (250 ml) d'eau
1 cuillère à table (15 ml) de thé noir fumé (Lapsang Souchong)
2 cuillères à table (30 ml) de miel
2 cuillères à table (30 ml) de sauce soya
1 cuillère à thé (5 ml) de gingembre en poudre
1 clou de girofle, broyé
1 échalote émincée
Le jus d'une lime

Salade de radis:
1 sac (500 g) de radis, coupés en rondelles
2 cuillères à table (30 ml) d'huile d'olive
2 cuillères à table (30 ml)  de ciboulette émincée
Sel et poivre


Marinade:
Mettre le thé dans l'eau bouillante et laisser reposer 5 minutes.
Ajouter les autres ingrédients de la marinade sauf le jus de lime et bien mélanger.
Déposer les filets de maquereaux dans un plat et verser la marinade dessus.
Recouvrir de film alimentaire et réfrigérer pendant au moins 2 heures.

Salade de radis :
Dans un saladier, mélanger les radis, l'huile d'olive et la ciboulette. Assaisonner de sel et de poivre et réserver  au réfrigérateur.

Cuisson :
Préchauffer le four à 450 F (230 C).
Égoutter les maquereaux et les placer sur une plaque de cuisson, recouverte de tapis en silicone.
Mettre la marinade dans une casserole  et porter à ébullition.
Faire réduire de moitié puis filtrer au travers d'un tamis.
Ajouter le jus de lime et mélanger.

Badigeonner les filets de maquereaux de marinade puis enfourner pour 6 minutes.
À mi-cuisson, arroser chacun des filets d'un peu de marinade.

Servir les filets à la sortie du four avec la salade de radis, nappés de réduction.
Imprimer la recette

22 avril 2011

BARRES AU CITRON ET AUX GRAINES DE NIGELLE


Mettre des graines de nigelle dans ces barres au citron, c'est Philo qui en a eu l'idée et je peux vous assurer que c'est une excellente idée car cela devient une recette qui sort vraiment de l'ordinaire! Habituellement, je mets ces graines, appelées aussi kalonji dans mes pains naans.
Les graines de nigelle n'ont pas beaucoup d'odeur mais, si vous les frottez entre les doigts, elles exhalent une odeur poivrée.
En Inde, elles remplacent parfois le poivre. Elles ont en outre un goût d'herbe qui rappelle celui de l'origan ou de la carotte.
Cela apporte, non seulement, un doux parfum à ces barres, mais les graines de nigelle apportent du croquant-croustillant à la croûte.
Le mariage avec le citron est assez fabuleux.
J'ai fait quelques modifications à la recette parce que je n'avais pas tout les ingrédients, notamment la purée d'amandes blanches que j'ai remplacée par du beurre.

Pour 16 barres :
La croûte :
1 et 1/4 tasses (200 g) de farine non-blanchie
1/2 tasse (100 g) de sucre de canne blond
1/2 tasse (60 g) de poudre d'amande
1/2 tasse (120 g) de beurre
1/4 tasse (60 ml) de graines de nigelle (kalonji)
1 cuillère à thé d'extrait pur d'amande

Garniture
4 citrons
4 oeufs
1 cuillère à thé d'extrait pur de citron
1 tasse (200 g) de sucre de canne blond



Préparation :
Préchauffez le four à 350 F (180 C).
Déposez dans le fond de votre moule rectangulaire de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm), une feuille de papier parchemin.
Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients de la pâte du bout des doigts.
Presser la préparation dans le fond du moule.
Enfournez pour 25 minutes environ.

Laver les citrons.
Râper finement le zeste de deux citrons et pressez les 4 citrons.
Verser le zeste et le jus dans le saladier puis ajoutez les autres ingrédients de la garniture.
Battre au fouet pour obtenir un mélange mousseux.
Verser la préparation sur la croûte précuite  et enfourner pour 25 minutes supplémentaires.
Laisser complétement refroidir avant de réserver au réfrigérateur, puis couper en barres.

Conserver dans une boîte hermétique au réfrigérateur.
Imprimer la recette

21 avril 2011

CLAFOUTIS DE PETITS POIS À LA MENTHE


J'ai préparé ce clafoutis de petits pois à la menthe pour le brunch de dimanche dernier et tout le monde l'a trouvé très bon.
Il a des parfums d'Afrique du Nord grâce à la menthe et au ras el hanout, le dosage est parfait, ni trop peu, ni pas assez !
Vous pouvez le déguster chaud, tiède ou froid,  et accompagné de salade verte, cela donne un bon repas complet.
Je l'ai trouvé à son meilleur le lendemain, pour le lunch, les saveurs ayant eu le temps de plus se développer.

Pour 6 à 8 personnes:
500 g de petits pois surgelés,
2 cuillères à table (30 ml) de menthe ciselées
1/2 tasse (75 g ) de farine
5 œufs
300 ml de crème 15 %
1 tasse (100 g) de gruyère râpé,
1 tasse (100 g) de parmesan râpé
2 pincées de ras-el-hanout
Sel au goût
Feuilles de menthe pour décorer


Cuire les petits pois dans de l'eau bouillante salée 5 minutes. Égouttez-les.
Préchauffer le four à 400 F (200 C), puis beurrer et fariner un moule à manqué de 9 " (23 cm).
Réserver.

Dans un grand bol, verser la farine puis les œufs, au centre.
Délayer petit à petit au fouet, en ajoutant progressivement la crème.
Incorporer le gruyère, le parmesan la menthe ciselée et le ras-el-hanout.
Ajouter les petits pois égouttés et mélanger bien.


Verser la préparation dans le moule à manqué préparé puis enfournez pour 30 à 35 minutes.
Laissez refroidir, démouler dans une assiette puis retourner dans un plat afin que le dessus du clafoutis se retrouve à l'endroit.
Décorer des feuilles de menthe réservées.
Se mange chaud, tiède ou froid.
Imprimer la recette

20 avril 2011

VERRINES "DOUCEUR" DE MASCARPONE AUX CITRON ET FRAISES


Il me restait un pot de mascarpone au réfrigérateur, j'étais loin de la date d'expiration mais étant donné le prix, je n'ai pas voulu prendre de chance, ou plutôt, je me suis donnée une bonne excuse pour l'utiliser.
Je voulais donner 2 saveurs à ces verrines : citron et fraise. Pour les fraises, c'était assez facile, il suffisait de les incorporer en purée au mascarpone.
Mais pour la saveur citron, je suis partie de la base du lemon curd de Patrice Demers, un lemon curd aux oeufs entiers et au lieu d'incorporer du beurre, j'ai ajouté du mascarpone.
Et oh miracle ! Quelle divine version !
Ces verrines sont toutes douces sur le palais, crémeuses et bien fruitées.
Je n'avais pas pensé à garder quelques fraises pour ma déco, j'ai donc mis quelques bonbons mais ce n'était pas l'idée du siècle, ça ne s'accordait pas du tout avec la verrine !

Pour 6 verrines :
Lemon curd au mascarpone :
200 ml de jus de citron fraîchement pressé
Le zeste de 2 citrons
1 tasse (200 g) de sucre
4 oeufs
1 tasse (250 ml ) de mascarpone

Mascarpone aux fraises :
450 g de fraises, lavées et équeutées
1/2 tasse (125 ml) de mascarpone
1/4 tasse (50 g ) de sucre



Lemon curd au mascarpone :
Dans une casserole, mettre le jus de citron, le zeste et la moitié du sucre et porter à ébullition.

Dans un cul-de-poule, blanchir les oeufs avec le reste du sucre.
Tout en fouettant, incorporer le liquide chaud pour que les oeufs puisse se réchauffer graduellement.
Remettre dans la casserole et déposer sur le rond.
À ce moment, il faut brasser continuellement avec le fouet et ce, jusqu'à ce qu'un premier bouillon apparaisse.
Hors du feu, ajouter le mascarpone et bien mélanger au fouet.
Séparer la préparation dans 6 verrines et réserver au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.


Mascarpone aux fraises:
Couper les fraises en quatre, puis les mettre dans le mixeur avec le sucre.
Mixer jusqu'à l'obtention d'une purée fine et lisse.
Passer au tamis afin d'enlever les grains de fraises.
Ajouter la préparation au mascarpone et bien mélanger jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène.
Séparer la préparation dans les verrines et réserver au réfrigérateur.
Décorer de petits bonbons.

19 avril 2011

CURRY DE POULET VINDALOO


C'est un bon curry de poulet qui va vous réchauffer l'intérieur car avec le temps de bip que nous avons eu cette fin de semaine, c'était bien nécessaire ! J'avais déjà lavé et ramassé les bottes et culottes de neige, il a fallu tout ressortir !
Et si je vous dis que cela va vous réchauffer, c'est parce que ce curry est l'un des plus "hot" des currys indiens.
Palais délicats s'abstenir ! Quoique...J'en ai servi à ma grenouille, et j'avais anticipé de lui servir autres choses "au cas où...".
Finalement, il m'a dit que ça piquait un peu mais que c'était bon et il a tout fini son assiette ! Ce n'est pas forcément un bon exemple, puisque, c'est un petit garçon qui n'aime pas trop les pommes de terre (même en frites), mais qui adore les brocolis, les épinards, les asperges, tout ce qu'habituellement les enfants ne raffolent pas !
Pour couper le côté brûlant de ce curry, je l'ai servi avec des pains naans, du riz basmati et un lassi à la mangue, une recette que j'ai prise chez Jasmine.

Pour 4 à 6 personnes :
Pour la pâte Vindaloo :
2 cuillères à table (30 ml) de gingembre frais râpé
6 gousses d'ail
2 piments oiseaux, égrenés et finement coupés
2 cuillères à thé (10 ml) de curcuma en poudre
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de cannelle en poudre
Le jus de 2 citrons
2 cuillères à thé (10 ml) de graines de moutarde noire
1 cuillère à table (15 ml) de graines de cumin
1 cuillère à table (15 ml) de graines de coriandre
2 graines de cardamome
1 clou de girofle
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de grains de poivre

3 poitrines de poulet
2 oignons émincés
2 tasses (500 ml) de bouillon de poulet
Un peu d'huile


Pâte vindaloo :
Mettre tous les ingrédients dans le robot culinaire et mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène. Réserver.

Couper les poitrines de poulet en cubes et les faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile.
Enlever la viande de la poêle et réserver dans une assiette.
Faire revenir les oignons émincés jusqu'à ce qu'ils soient translucides.
Remettre les morceaux de poulet dans la poêle puis ajouter la pâte vintaloo et bien mélanger pour bien enrober la viande.

Ajouter le bouillon de poulet, porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter pendant 20 minutes.
Servir aussitôt avec du riz basmati et du pain naan.
Imprimer la recette

18 avril 2011

CUPCAKES À LA GUIMAUVE FONDANTE


Pour mon 3ème billet pour Vivre délicieusement, j'ai opté pour le thème suggéré : Mariage royal pour le mariage de Kate et William. Très franchement, je ne serais pas rivée derrière la télé le 29 avril prochain mais ça intéresse tout de même monsieur Gourmandises qui est philatéliste car le Canada émettra des timbres pour souligner l'évènement.
Je me suis donc amusée à faire des cupcakes qui font très anglais et décoré pour que ça fasse mariage. Le petit gâteau est garni de guimauves, ce qui rend le coeur fondant et l'extérieur très croustillant.
J'ai tenté de faire des boutons de roses en fondant, mais ce n'est définitivement pas mon point fort. L'avantage est que de loin, on ne voit pas trop le détail et que tout se mange !
Vous pouvez accompagner ces cupcakes de crème glacée, profitez-en, elle est gratuite jusqu'au 31 août prochain pour l'achat de céréales.


Pour 6 cupcakes :
2 blancs d'oeufs
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (60 ml) de babeurre
1 tasse (150 g) de farine à pâtisserie
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille
50 g de mini-guimauves

Glaçage :
3/4 tasse (75 g) de sucre à glacer
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille
50 g de mini-guimauves
Quelques gouttes de colorant rouge


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et tapisser un moule à muffins de 6 caissettes en papier.
Dans un bol,  mélanger au batteur électrique les blancs d'oeufs, le sucre et le beurre. Battre jusqu'à l'obtention d'un mélange léger et onctueux.
Ajouter le babeurre, la farine et la vanille, bien mélanger. Battre au batteur électrique jusqu'à l'obtention d'un mélange léger et onctueux.
Ajouter les guimauves.

Répartir la préparation dans les caissettes et cuire 20 à 25 minutes jusqu'à ce que les petits gâteaux soient fermes au toucher.
Les sortir du four, attendre 5 minutes avant de les réserver sur une grille jusqu'à complet refroidissement.


Glaçage :
Dans un bol, mettre le beurre, les mini-guimauves et la vanille.
Mettre au micro-ondes 1 minute, puis mélanger, remettre au micro-ondes jusqu'à ce que la préparation soit fondue.
Ajouter le sucre à glacer et mélanger jusqu'à consistance lisse.
Réserver 1/4 de la préparation et ajouter quelques gouttes de colorant rouge, bien mélanger et laisser refroidir.
Avec une spatule, étendre le glaçage encore tiède sur les petits gâteaux.
Avec le glaçage rouge refroidi, façonner des petits boutons de rose, et déposer sur le glaçage.

15 avril 2011

ANANAS RÔTI, BOUILLON DE COCO


Si je vous dis que la recette est faite avec des ingrédients simples, que les saveurs sont extraordinaires et que c'est plus que très bon, ça vous fait penser à qui ? Patrice Demers bien sur !
Personnellement, c'est l'un des meilleurs desserts que j'ai mangés, enfin, je dis ça à chacun de ses desserts !
Je n'avais pas de feuille de lime kaffir, ni de citronnelle, j'ai donc adapté un peu mais le résultat est là, c'est divin !
J'ai même carrément regretté de ne pas avoir doublé la recette. La moitié d'ananas qui me restait, a été mangée comme cela et elle m'est apparue bien fade après avoir goûté à ce succulent dessert.
C'est un dessert qui passe extrêmement bien après un gros repas, même si on n'a plus faim et qu'on veut tout de même terminer le repas par une note sucrée.

Pour 4 à 6 personnes :
Bouillon de coco :
1 boîte de 14 oz (398 ml) de lait de coco
1/2 tasse (125 ml) de crème 35 %
1/4 de tasse (50 g) de sucre
1 gousse de vanille
1 cuillère à table (15 ml) de gingembre frais pelé et haché
Le zeste d'une lime
Le zeste d'un citron

Ananas rôti :
1/2 ananas pelé, coupé en quartiers, le coeur enlevé
1 gousse de vanille
3/4 de tasse (180 ml) de miel

Montage :
2 fruits de la passion coupés en 2


Bouillon de coco:
Fendre la gousse de vanille en 2 et gratter les graines.
Dans une casserole, porter à ébullition tous les ingrédients.
Retirer du feu et laisser infuser 5 minutes.
Passer au tamis fin, couvrir d'une pellicule plastique directement sur le bouillon et réfrigérer au moins 3 heures.

Ananas rôti :
Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Couper chaque quartier d'ananas en deux tronçons.
Fendre la gousse de vanille en 2 et gratter les graines.
Dans une grande poêle qui peut aller au four, chauffer le miel et ajouter les graines et la gousse de vanille.
Y déposer les morceaux d'ananas et poursuivre la cuisson au centre du four de 45 à 50 minutes. Retourner les ananas régulièrement pendant la cuisson pour s'assurer d'une caramélisation uniforme; laisser tempérer.

Montage:
Dans une assiette creuse, verser un peu de bouillon de coco.
Y déposer un morceau d'ananas coupé en 3 et garnir de graines et de jus de fruits de la passion.

Imprimer la recette

14 avril 2011

MUFFINS AU CITRON, AUX POIRES ET GRAINES DE PAVOT


Vous avez déjà sûrement vu cette recette chez Kim, puisque c'est chez elle que je l'ai prise.
J'ai utilisé les mêmes ingrédients sauf que j'ai changé la méthode de réalisation : Kim les faisait à la manière d'un cupcake et j'ai fait comme je réalise habituellement mes muffins ! Vous allez me dire, c'est quoi la différence ?
Les muffins font partis des recettes faciles qui ne nécessitent pas beaucoup d'ustensiles de cuisine : 2 bols et une fourchette. On mélange les ingrédients secs, puis les ingrédients humides et ensuite, on combine les deux à la fourchette pour que la préparation soit juste humectée.
La texture est alors spongieuse et fondante.
Pour les cupcakes, on crème le beurre et le sucre, puis on ajoute les oeufs, les liquides en alternance avec les ingrédients secs. Et on bat bien pour obtenir un petit gâteau plus ferme et se qui se tient bien.
Quelle que soit la texture que vous voudrez, ces muffins sont très savoureux, bien citronnés et fondants grâce à l'ajout des morceaux de poires. Une recette à essayer sans tarder !


Pour 12 muffins:
2 tasses + 2 cuillères à table (320 g) de farine
3 cuillères à table (45 ml) de graines de pavot
1 cuillère à thé (5 ml) de sel
1 cuillère à table (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
Le zeste d'1 citron 1/2
3/4 tasse (150 g) de sucre
2 poires pelées et parées, coupées en cubes

1/2 tasse (125 g) de beurre fondu2 oeufs
40 ml de jus de citron
210 ml de yogourt grec

Glaçage:
1/2 tasse (60 g) de sucre à glacer
2 cuillères à table (30 ml) de jus de citron


Muffins :
Préchauffer le four à 375 F (190 C ). Garnir les empreintes d'une moule à muffins de caissettes en papier. réserver.

Combiner la farine, les graines de pavot, le sel la poudre à pâte, le zeste d'un citron et le sucre.
Ajouter les cubes de poires et mélanger délicatement cela évitera qu'ils ne tombent au fond des muffins. Réserver

Mélanger le beurre fondu, les oeufs, le yogourt et le jus de citron.
Incorporer au mélange de farine sans trop travailler la pâte en mélangeant à la fourchette.

Séparer la préparation dans les caissettes en papier, puis enfourner 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré en ressorte propre et que le dessus des muffins soient légèrement dorés.
Sortir du four et laisser reposer 5 minutes dans le moule avant de transférer sur une grille de refroidissement.
Attendre que les muffins soient froid avant de les glacer.

Glaçage :
Mélanger le sucre à glacer et le jus de citron jusqu'à consistance lisse et homogène.
Mettre la préparation dans une petite poche à pâtisserie, et glacer les muffins.
Imprimer la recette

13 avril 2011

BROCHETTES DE SAUMON (SHASHLIK) ET UN LIVRE À GAGNER


Le dernier livre de Steven Raichlen, Planète Barbecue publié aux Éditions de l'Homme, sera disponible dans les librairies aujourd'hui même.
Dans ce livre, le spécialiste du barbecue et globe-trotter culinaire Steven Raichlen nous propose 250 recettes originales provenant de 60 pays. Vous  pourrez y découvrir des plats pour tous les goûts, allant de la viande braisée à la volaille embrochée, et du poisson grillé aux légumes relevés.
Si vous êtes fans de barbecue, c'est le livre à offrir ou à s'offrir, tant il est bien documenté, que les conseils sont judicieux et les recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres.


Vous allez trouver que j'exagère avec les jeux mais que voulez-vous, les maisons d'éditions sont généreuses !
En partenariat avec les Éditions de l'Homme, j'ai ce livre à vous faire gagner, voici le règlement pour participer :

1) Le jeu est réservé aux nord-Américains(es) ou qui ont une adresse postale en Amérique du Nord, qui ont un blogue ou un site de cuisine.
2) Il vous faudra confectionner un plat cuit au barbecue, la recette restant à votre choix sauf des hamburgers, la photographier et la publier sur votre blogue.
3 )Vous insérez la petite photo du livre avec ce code dans votre article (en le copiant sous le format html):
<div class="separator" style="clear: both; text-align: center;">
<a href="http://www.editions-homme.com/ficheProduit.aspx?codeprod=361562"><img border="0" height="200" src="http://img152.imageshack.us/img152/5679/mo9782761930901.jpg" width="172" /></a></div>

4) Puis vous m'envoyez une seule photo de votre meilleure recette barbecue avec le lien de votre article à  mon adresse courriel.

5) Vous avez jusqu'au vendredi 27 Mai 2011, minuit, heure de Montréal, pour m'envoyer vos publications. Une seule participation par candidat sera acceptée.

Comment va se passer le vote ?
Si ma gang de gars est d'accord pour s'occuper des votes, ça m'arrangerait, sinon, j'improviserais quand je publierai les participations.

Pour illustrer le jeu, je vous ai préparé une recette de brochettes, issue du livre et originaire de Moscou.
Le saumon marine dans une mayonnaise à l'ail et au safran, ce qui donne un poisson savoureux et pas sec du tout,  et qui est servi avec de la mélasse de grenade (chez Adonis).
La recette est archi simple à réaliser et très bonne, et comme mon barbecue n'est toujours pas sorti, je les ai cuites sous le gril du four.

Pour 4 personnes :
1 et 1/2 lbs (680 g) de filet de saumon sans la peau
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de safran
1 tasse (250 ml) de mayonnaise
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de zeste de citron
1 cuillère à table (15 ml) de jus de citron
1 gousse d'ail, émincée

Mélasse de grenade pour servir


Couper le filet de saumon en lanières.
Enfiler les lanières sur des brochettes et déposer celles-ci dans un plat.
Mélanger tous les ingrédients de la marinade et verser sur les brochettes.
Les retourner pour bien les enrober.
Couvrir de film alimentaire et laisser mariner au réfrigérateur pendant 1 heure.
Cuire sur le barbecue en cuisson direct, idéalement sur un gril sans grille.
Servir accompagné de légumes grillés et napper de quelques cuillères à soupe de mélasse de grenade.

12 avril 2011

GÂTEAU AUX CAROTTES HAWAÏEN, GLAÇAGE À LA NOIX DE COCO


J'aime beaucoup les gâteaux aux carottes, je trouve que c'est le dessert qui fait le pont entre l'hiver et printemps. C'est un gâteau chaud par les épices avec un côté frais par l'ajout de carottes et d'ananas pour cette version.
Je les ai faits en version mini, mais malgré cela, elle donne de bonnes parts.
Le crémage qui sert aussi de glaçage est fait avec du fromage à la crème auquel j'ai rajouté des flocons de noix de coco.
Les gâteaux sont super moelleux, avec une texture assez ressemblante à celle du pouding. Il est important de bien égoutter l'ananas, sinon vous aurez des problèmes de cuisson.

Pour 6 petits gâteaux aux carottes :
1/2 tasse (125 ml)  d’ananas broyé en conserve
1 et 1/4 tasses (200 g) de farine
1 et 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1 cuillère à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de sel
1 cuillère à thé (5 ml) de cannelle
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de muscade
1/2 tasse (125 g) de beurre, à la température ambiante
3/4 tasse (150 g) de cassonade
4 oeufs
1 cuillère à thé (5 ml ) d'extrait de vanille
1/4 tasse (60 ml) de lait
2 tasses (500 ml) de carottes râpées

Glaçage à la noix de coco:
1 paquet (250 g) de fromage à la crème, à la température ambiante
1/2 tasse (125 g) de beurre, à la température ambiante
2 cuillères à table (30 ml) de crème sure ou de yogourt nature
1 cuillère à thé (5 ml) de vanille
1 et 1/4 tasse (125 g) de sucre à glacer tamisé
1/2 tasse (40 g ) de noix de coco râpée, sucrée

Finition :
Copeaux de noix de coco


Gâteaux :
Préchauffer le four à 350 F (180 C ).
Enduire d’aérosol de cuisine ou huiler légèrement 6 ramequins de 3 et 1/2 po (9 cm) de diamètre pour 2 po (5 cm) de haut.
Entourer les ramequins de papier aluminium en le laissant dépasser par le haut de 1 po (2 cm), ce qui évitera les débordements.

Égoutter les ananas en mettant dans une passoire et appuyer dessus avec une cuillère pour en extraire le plus de jus possible.
Verser la farine dans un grand bol. La saupoudrer de la poudre à pâte, du bicarbonate de soude, du sel, de la cannelle et de la muscade. Bien mélanger.

Mettre le beurre dans un grand bol à mélanger et le battre en crème à l’aide d’un batteur électrique. Incorporer la cassonade au fouet et continuer à battre à vitesse moyenne pendant environ 3 minutes. Incorporer ensuite les oeufs, suivis de la vanille.
Pendant que le batteur tourne à basse vitesse, ajouter environ le tiers du mélange de farine et fouetter jusqu’à ce que la préparation soit tout juste homogène, puis ajouter la moitié du lait.
Répéter la séquence des ajouts en terminant par la farine. La pâte sera très épaisse. Incorporer graduellement les ananas et les carottes râpées.

Répartir la pâte entre les moules. L’étaler jusqu’aux parois du moule. Pour éliminer les poches d’air, frapper les moules cinq ou six fois sur le comptoir.
Cuire jusqu’à ce que le milieu du gâteau semble bien pris quand on tape doucement sur le moule (de 30 à 35 minutes).
Laisser refroidir les gâteaux sur une grille, dans leur moule. Démouler les gâteaux au bout d’environ 15 minutes et les laisser refroidir complètement sur une grille.
Il vaut mieux cuire les gâteaux un jour avant de les glacer et les laisser toute une nuit à la température ambiante.


Glaçage:
Couper le fromage à la crème en morceaux.
Mettre le beurre dans un bol et le fouetter au batteur électrique jusqu’à ce qu’il soit crémeux.
Ajouter la crème sure et la vanille tout en fouettant.
Ramener le batteur à basse vitesse et incorporer le fromage à la crème, un morceau à la fois.
Ne pas trop fouetter pour que le glaçage ne soit pas trop fluide.
Ajouter environ le tiers du sucre à glacer et fouetter à basse vitesse jusqu’à ce qu’il soit tout juste incorporé.
Racler de temps à autre les parois du bol et les fouets. Ajouter petit à petit le reste du sucre et fouetter jusqu’à ce que le glaçage soit tout juste homogène.
S’il est trop fluide, ajouter un peu de sucre et s’il est trop épais, ajouter un peu de crème sure.  Incorporer la noix de coco au glaçage.


Assemblage 
Couper les gâteaux en deux à l’horizontale.
Renverser chaque demi-gâteau sur une assiette, sur le côté bombé.
Couvrir de la moitié du glaçage à la noix de coco en prenant soin de laisser une bordure vierge sur le pourtour.
Recouvrir de chaque moitié de gâteau.
Étendre l'autre moitié de glaçage à la noix de coco
Décorer de copeaux de noix de coco fraîche grillée.
Il est préférable de réfrigérer le gâteau plusieurs heures ou toute une nuit avant le service.
Imprimer la recette

11 avril 2011

HAMBURGER BRUSCHETTA ET UN LIVRE À GAGNER


Si vous êtes fans de hamburgers, le Livre Napoléon des Hamburgers de Ted Reader, paru chez Groupe Modus, va vous combler.
Pour ceux qui ne sauraient ce qu'est Napoléon, c'est tout simplement la plus grande entreprise familiale de fabrication d'âtres et de barbecue en Amérique du Nord. Ils représentent la marque la plus choisie dans le monde.
Le chef Ted Reader possède plus de 100 barbecues, grils et fumoirs de toutes formes et de toutes tailles et il ne quitte jamais la maison sans en mettre un à l'arrière de sa fourgonnette. Si ça ne sent pas le passionné, je ne m'y connais pas.
Je peux vous dire que le livre est vraiment génial car non seulement, vous y trouverez des recettes de hamburgers assez inusitées mais le chef nous donne des conseils et astuces qui vous permettront de convertir un éventail d'ingrédients en une fiesta de saveurs.



En partenariat avec Groupe Modus, j'ai un livre à vous faire gagner, voici le règlement pour participer :

1) Le jeu est réservé aux nord-Américains(es) ou qui ont une adresse postale en Amérique du Nord, qui ont un blogue ou un site de cuisine.
2) Il vous faudra confectionner des hamburgers, la recette restant à votre choix, la photographier et la publier sur votre blogue.
3 )Vous insérez la petite photo du livre avec ce code dans votre article (en le copiant sous le format html):
 <div class="separator" style="clear: both; text-align: center;">
<a href="http://www.groupemodus.com/1587-livre-le-livre-napoleon-des-hamburgers.html"><img style="width: 131px; height: 152px;" src="http://img829.imageshack.us/img829/7965/1587208vlelivrenapoleon.jpg" border="0" /></a></div>

4) Puis vous m'envoyez une seule photo de vos meilleurs hamburgers avec le lien de votre article à mon adresse courriel

5) Vous avez jusqu'au vendredi 20 Mai 2011, minuit, heure de Montréal, pour m'envoyer vos publications. Une seule participation par candidat sera acceptée.

Comment va se passer le vote ?
Par expérience, je trouve que les votes faits par jury, sont moins prise de tête pour ne pas dire autre chose. Et si je monte un jury de blogueurs, ceux-ci ne pourront pas participer !
Donc, comme j'ai dans mon entourage des amateurs de hamburgers, je vais donc demander à mes amis Frédéric, Alain, Pierre-Yves et Luc, mon beau-père Denis, mon neveu Laurent et monsieur Gourmandises de voter pour leur hamburger préféré. Ils ne sont pas encore tous au courant de leur mission, mais faîtes-moi confiance, ils ne pourront pas refuser !

Pour illustrer le propos, je me suis inspirée d'une recette du livre et j'ai préparé des hamburgers bruschetta vraiment fabuleux !
Ils sont faits avec du porc haché et du proscuitto et sont servis avec du provolone et une bruschetta des plus parfumées !
Je vous ai mis la méthode pour le bbq, mais comme le mien est encore ramassé et qu'il fait encore froid dehors, je les ai grillés à la poêle en fonte.

Bon barbecue à tous !

Pour 4 hamburgers :
Bruschetta à la tomate:
4 tomates italiennes en dés
1 échalote émincée finement
2 gousses d'ail émincées
2 oignons verts finement hachés
2 pincées de poivre noir concassé
2 cuillères à table (30 ml) de parmesan râpé
1 cuillère à table (15 ml) de vinaigre balsamique blanc
2 cuillères à table (30 ml) d'huile d'olive
Sel au goût
Une dizaine de feuilles de basilic frais haché

Hamburger :
1 et 1/2 lb (675 g) de porc haché
4 tranches de proscuitto, émincées
4 gousses d'ail rôties
1 cuillère à table (15 ml) d'origan frais haché
3 cuillères à table (45 ml) de parmesan râpé
1 cuillère à table (15 ml) d'huile d'olive
1 cuillère à thé (5 ml) de poivre de Cayenne
1 cuillère à thé (5 ml) de sel
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poivre noir concassé

4 petits pains ciabatta
4 tranches de provolone
Feuilles de salade
4 tranches de prosciutto


Bruschetta de tomates :
Dans un bol, combiner les tomates, l'échalote, l'ail, les oignons verts, le poivre noir, le parmesan, le vinaigre et l'huile d'olive.
Saler au goût, puis couvrir et réfrigérer jusqu'au moment de servir.
Ajouter le basilic haché juste au moment garnir les hamburger. Rectifier l'assaisonnement.

Hamburger :
Dans un plat, combiner le porc, le prosciutto, l'ail rôti, l'origan, le parmesan, l'huile d'olive, le poivre de Cayenne, le sel et le poivre.

Former 4 galettes de 6 oz (180 g) les plus uniformes possible.
Mettre sur une assiette, couvrir de film alimentaire et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Préchauffer le barbecue à feu moyen élevé de 450 à 550 F (230 à 280 C).
Brosser légèrement les galettes avec de l'huile d'olive
Faire griller de 5 à 6 minutes chaque côté pour des galettes à point qui seront tendres et juteuses.

Faire griller les petits pains.
Assembler en recouvrant de salade une moitié de petit pain, poser ensuite la galette de viande, recouvrir d'une tranche de provolone, puis de bruschetta, poser une tranche de prosciutto roulée et finir par l'autre moitié du petit pain.