29 juin 2011

CARRÉS À L'AVOINE ET AUX BARRES MARS


Attendez au moins, d'avoir fini de lire la recette avant de vous précipiter chez le dépanneur pour acheter des barres Mars, vérifiez aussi que vous avez bien les autres ingrédients pour éviter de ressortir.
Vous trouverez ces carrés assez démentiels, surtout si tout comme moi, vous êtes fans de ces barres et d'avoine.
Imaginez.. Entre deux couches de croûte croustillante, une garniture chocolat, caramel et nougat !
Chez nous, leur durée de vie a été d'une demi-journée et le moins drôle dans tout cela, c'est que celle qui cuisine le plus, en a mangés le moins ! Il n'y a pas de justice face à la gourmandise !
Mon petit doigt me dit que cette recette va faire le tour des blogues, et je gagerai qu'elle sera la recette de l'été !

Pour 9 carrés :
5 barres Mars
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %
1 tasse (90 g ) de flocons d'avoine à l'ancienne
1 tasse (150 g) de farine
5 cuillères à table (60 g) de cassonade
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de bicarbonate de soude
2 pincées de sel
150 ml (150 g) de beurre non-salé, coupé en petits morceaux
1/2 tasse (80 g ) de pépites de chocolat-mi-sucré


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Enduire d'aérosol de cuisson, un moule carré de 8 po (20 cm).
Tapissez-le de papier parchemin en faisant déborder de 2 po (5 cm) de chaque côté. Réserver.

Faire fondre au bain-marie, les barres Mars coupées en morceaux avec la crème. Bien mélanger jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Laisser refroidir.

Mélanger l'avoine, la farine, la cassonade, le bicarbonate de soude et le sel dans un grand bol. Incorporer le beurre avec une fourchette ou vos doigts jusqu'à obtenir un mélange de miettes grossières.
Presser la moitié du mélange dans le moule.
Enfourner pour 25 minutes ou jusqu'à ce la croûte soit juste dorée.
Laissez refroidir dans le moule sur une grille 5 minutes.

Saupoudrer la croûte avec des pépites de chocolat puis verser la préparation aux barres Mars.
Garnir avec le mélange de chapelure restante.
Cuire jusqu'à ce que la croûte soit dorée pale,  de 20 à 25 minutes.
Laisser refroidir complètement dans le moule avant de couper en carrés.

Imprimer la recette

28 juin 2011

BRUSCHETTA PÊCHES ET POIVRONS GRILLÉS ET UN ENSEMBLE BBQ À GAGNER


Quoi de mieux que de servir ces délicieuses tartines lors d'un barbecue à l'apéro avec un bon verre de vin frais ou en accompagnement de viande ou de poisson grillés sur le bbq.
C'est vrai, c'est parfumé et très goûteux.
Vous trouverez d'autres recettes à préparer sur le bbq et à servir sur des petits pains sur Vivre Délicieusement (clic).

C'est pourquoi Vivre Délicieusement vous propose de gagner l’ensemble-cadeau « Célébrez l’été avec Vivre délicieusement » d'une valeur de 100 $, comprenant :

- Des ustensiles BBQ
- Un nécessaire à pique-nique : assiettes et serviettes colorées
- Des produits délicieux : Cherrios (dont les nouveaux Cheerios au chocolat!), Old El Paso, Betty Crocker, Nature Valley…

Le jeu est ouvert aux résidents canadiens uniquement.
Pour gagner cet ensemble, 3 étapes :
1-Il faut être fan de ma page Facebook (cliquer sur j'aime)
2-Il faut être fan de la page Facebook de Vivre Délicieusement (cliquer sur j'aime)
3-Me laisser un commentaire sous cet article

Vous avez jusqu'au 7 juillet, minuit, heure de Montréal pour participer.
Bon concours !

La recette :
Pour environ 30 bouchées :
1 poivron rouge
2 pêches pelées et coupées en dés (voir note)
2  tomates (italiennes ou en grappes) épépinées, coupées en dés
1 gousse d'ail émincée
1 cuillère à table (15 ml) de vinaigre de vin rouge
2 cuillères à table de basilic frais haché
Sel et poivre frais moulu
1 baguette tranchée de biais


Couper le poivron en deux, enlever la tige et les graines.
Chauffer le gril du four et faire rôtir le poivron rouge, jusqu'à ce qu'il soit bien noirci.
Mettre dans un bol et couvrir de pellicule plastique. Laisser tiédir.

Ôter la peau et hacher finement le poivron, le mettre dans un bol moyen.
Incorporer les pêches, les tomates, l'ail, le vinaigre et le basilic.
Saler et poivrer au goût.
Faire mariner 30 minutes avant de servir ou couvrir et réfrigérer jusqu'à 8 heures.

Avant de servir, ramener le mélange à la température ambiante. Faire griller légèrement les tranches de baguette des deux côtés. Étendre le mélange à la cuillère sur les tranches.
Note : Pour peler les pêches, faire une incision en croix à la base puis les plonger 1 minute dans l'eau bouillante, les refroidir dans de l'eau froide.

27 juin 2011

DARING BAKERS : BAKLAVA


Le défi des Daring Bakers nous était proposé par Erica’s Edibles. Ce mois-ci, il fallait réaliser un baklava dont les pâtes filo étaient faites maison.
C'est le genre de défi que j'adore, parce que je n'en avais jamais fait mais j'en ai mangé souvent, surtout quand ma gentille voisine, persuadée que je ne me nourrissais pas assez, me gavait de pâtisseries orientales.
Faire la pâte filo est vraiment très simple, c'est juste un peu long au début, mais au fur et à mesure que vous progressez, vous vous améliorez sur la qualité et la vitesse.
J'ai utilisé un goujon comme sur la vidéo, au lieu de mon rouleau à pâtisserie et n'ai rien changé à la recette. Il n'y a d'ailleurs rien à changer, elle est vraiment trop, trop bonne !
Je ne suis pas bien certaine de refaire de la pâte filo maison, car c'est quand même pas mal d'ouvrage, et puis, j'en trouve de la très bonne, fraîche, chez Adonis. Mais c'était toute une expérience que j'ai adorée.



Blog-checking lines: Erica of Erica’s Edibles was our host for the Daring Baker’s June challenge. Erica challenged us to be truly DARING by making homemade phyllo dough and then to use that homemade dough to make Baklava.

Pâte filo
2 et 2/3 tasses (400 g) de farine non-blanchie
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel
210 ml d'eau-un peu + si nécessaire
1/4 tasse (60 ml) d'huile végétale
1 cuillère à thé (5 ml) de vinaigre de cidre

Baklava :
Adapté d'Alton Brown, The Food Network
Le sirop:
1 et 1/4 tasses (310 ml) de miel
1 et 1/4 tasses (310 ml) d'eau
1 et 1/4 tasses (250 g) de sucre
1 bâton de cannelle
2 po (5 cm) de zeste de citron
1 pincée de clou de girofle moulu

Garniture du baklava:
1 bâton de cannelle de 2 po (5 cm) cassé en 2 à 3 morceaux
15 à 20 baies de piment de la Jamaïque entier
3/4 tasse (180 g) d'amandes blanchies
3/4 tasse (155 g) de pacanes torréfiées
3/4 tasse (140 g) de pistaches torréfièes
2 / 3 tasse (135 g) de sucre

1 tasse (250 g) de beurre fondu



Pâte filo:
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, mélanger la farine et le sel.
Mélanger l'eau, l'huile et le vinaigre dans un petit bol.
Ajouter l'eau et le mélange d'huile dans le mélange de farine, à basse vitesse.
Mélanger jusqu'à obtenir une pâte molle, si elle paraît sèche ajoutez un peu d'eau.

Changer le fouet plat  pour le crochet pétrisseur et pétrir 10 minutes environ.
Retirer la pâte du mélangeur et continuer à pétrir pendant 2 minutes.
Façonner la pâte en boule et recouvrir légèrement avec de l'huile.

Envelopper la pâte dans du fil alimentaire et laisser reposer minimum 90 minutes.


Façonnage de la pâte filo:
Enlevez toutes vos bagues et bijoux afin de ne pas accrocher la pâte
Partager la pâte en 18 boules de pâte d'une grosseur légèrement supérieur à une balle de golf. Bien les couvrir afin qu'elles ne sèchent pas.
Fariner bien le plan de travail, le rouleau à pâtisserie ainsi que vos mains.

Étaler la pâte un peu pour l'aplatir.
Enrouler la pâte autour de votre rouleau à pâtisserie ou goujon.
Rouler la pâte en effectuant des mouvements rapides d'avant-arrière.
Faire faire une rotation à la pâte et recommencer l'opération jusqu'à ce qu'elle soit le plus grande et le plus mince possible. La pâte doit être transparente.
Répéter l'opération avec les autres boules de pâte et superposez-les.


Baklava
Le sirop :
À préparer dès que vous enfourner le baklava.
Combiner tous les ingrédients dans une casserole moyenne à feu moyen-élevé.
Remuer occasionnellement jusqu'à le sucre soit dissous
Faire bouillir pendant 10 minutes, remuer de temps en temps.
Retirer du feu et enlever le bâton de cannelle et le zeste de citron, laisser refroidir.



Garniture du baklava:
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Combiner les noix, le sucre et les épices dans un robot culinaire et hacher finement.Réserver.

Beurrer un moule carré de 9 po (23 cm).
Poser votre moule sur les pâtes filo et à l'aide d'une roulette à pizza, découpez-les de la forme de votre moule.
Poser une première pâte filo et badigeoner de beurre fondu au pinceau.
Répéter l'opération 4 autres fois.
Répartir 1/3 du mélange de noix sur le dessus.

Continuer les couches de pâte filo et beurrer en répétant 3 autres fois l'opération.
Répartir 1/3 du mélange de noix sur le dessus.
Continuer les couches de pâte filo et beurrer en répétant 3 autres fois l'opération.
Répartir 1/3 du mélange de noix sur le dessus.
Continuer les couches de pâte filo et beurrer en répétant 4 autres fois l'opération..
Sur la couche supérieure, assurez vous d'avoir un morceau de pâte filo sans trous, si possible.
Une fois que vous avez appliqué la couche supérieure border tous les bords pour donner un aspect visuel régulier.

Avec un couteau tranchant, couper votre baklava dans les formes et le nombre souhaités à moitié dans l'épaisseur.
Badigeonner généreusement de beurre, en s'assurant qu'il y en ait bien partout.

Cuire au four pendant environ 30 minutes, retirer du four et couper à nouveau cette fois-ci complètement dans l'épaisseur.
Continuer la cuisson pendant encore 30 minutes.

Lorsque le baklava est cuit, retirer du four et versez le sirop refroidi uniformément sur le dessus, en prenant soin de couvrir toutes les surfaces lors du coulage.
La quantité parait importante mais durant la nuit, le sirop va être tout absorbé et donné une belle texture au baklava.

Laisser refroidir à température ambiante. Une fois refroidi, couvrir et conserver à température ambiante.
Servir à température ambiante

Conseils:
Il existe plusieurs façons de conserver votre baklava :
Il est recommandé que vous conserviez votre baklava à la température ambiante dans un récipient hermétique.
Il peut être conservé ainsi jusqu'à 2 semaines. Vous remarquerez que  plus les jours passent, plus il sera un peu plus juteux et plus caoutchouteux.
Vous pouvez choisir de le stocker dans le réfrigérateur, ce qui va le rendre un peu plus dur et caoutchouteux, mais augmente la durée de vie.
Vous pouvez aussi congeler votre baklava, puis, il suffit de mettre à température ambiante à dégeler.

24 juin 2011

TARTELETTES "FRIANDES" FRAISE ET CARVI DE CONTICINI


Il y a quelques temps déjà que j'ai fait ce dessert très inspiré de Philippe Conticini, tirée de son livre Sensations et les fraises du Québec n'étant pas encore arrivées sur les marchés à ce moment là, j'ai utilisé...des américaines !  Ces tartelettes étaient toutefois excellentes et si j'avais attendu, elles auraient été fantastiques !

Ces tartelettes sont une version mini de ce qu'on appelle habituellement "tartelette". Il faut en compter 3 par personne au service.
Elles sont composées d'un biscuit breton composé de poudre d'amande, qui habituellement, n'en contient pas. Philippe Conticini explique que si le beurre permet la friabilité, la poudre d'amande amène une structure poudreuse et sablée plus intense. On a donc en bouche une sensation combinée que l'on ne ressentirait pas sans la poudre d'amande.
Elles sont aussi composées d'une crème pâtissière et d'une pâte de rhubarbe que je vous conseille de préparer en grande quantité, tant elle est bonne et puis Conticini l'utilise dans beaucoup d'autres desserts. Vous pourrez la congeler sans problème. Elle apporte beaucoup  de caractère à ces tartelettes.
Elles sont beaucoup longues à préparer qu'à déguster, mais je vous assure que le jeu en vaut vraiment la chandelle.
Désolée pour celles et ceux qui ne cuisinent qu'en mesures impériales, mais exceptionnellement, je n'ai pas fait les conversions, c'était trop compliqué et les mesures n'auraient pas été précises.

Joyeuse Saint-Jean-Baptiste à tous les québécois !

Pour 8 personnes
Pour 24 mini-tartelettes :
100 g de crème pâtissière spéciale choux à la crème (recette ci-dessous)
1/4 tasse (60 ml) de confiture de fruits rouges et noirs, mixée
1 recette de sablés bretons ( recette ci-dessous)
100 g de pâte de rhubarbe (recette ci-dessous)
24 fraises
Graines de carvi

Crème pâtissière spéciale choux à la crème :
1 tasse (250 ml) de lait
2 cuillères à table (20 g) de farine
2 cuillères à table (20 g) de sucre
2 jaunes d'oeufs (40 g)
1/2 gousse de vanille

Sablés Bretons :
125 g de farine,
180 g de beurre demi-sel très mou,
90 g de sucre à glacer glace
2 jaunes d’oeufs (40 g)
80 g de poudre d’amande,
1 pincée de fleur de sel (2 g)

Pâte de rhubarbe :
500 g de rhubarbe fraîche ou congelée
180 g de sucre -
40 g d'eau (60g si la rhubarbe est congelée)
1 pincée de fleur de sel
2,5 feuilles de gélatine



Crème pâtissière spéciale choux à la crème :
Dans une casserole, porter à ébullition le lait avec la demi-gousse de vanille préalablement fendue et deux et grattée, puis retirer du feu. Laissez infuser 15 minutes.
Dans un saladier, fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Quand le sucre est dissous, ajouter la farine.
Mélanger bien afin d'obtenir une pâte homogène, puis verser la moitié du lait ( débarrassé de la demi-gousse de vanille) encore chaud.
Porter la préparation à ébullition pendant 2 minutes sans jamais cesser de remuer avec un fouet.
Retirer du feu, couvrir de film alimentaire en surface et laisser complètement refroidir.


Sablés bretons :
Préchauffer le four à 350 F (180 C)
Dans la cuve du robot, mettre le sucre à glacer, la poudre d’amande et le beurre pommade (sorti du réfrigérateur 1 heure avant).
Battre à vitesse moyenne à l'aide du fouet,
Quand le mélange est homogène, ajouter les jaunes d’oeufs, la farine et tout à fin, la fleur de sel.
Battre à nouveau à grande vitesse pendant quelques instants.

À l'aide d'une poche à pâtisserie ( à défaut, une cuillère à café), verser l'équivalent de 10 g de pâte à mi-hauteur de petits moules souples (moules à muffins de Flexipan), cylindriques de 4 cm de diamètre sur 2 cm de hauteur.

Enfourner pour 15 minutes.
À mi-cuisson, sortir les moules du four, puis enfoncer un bouchon de liège au centre de la pâte de chacun des petits sablés.
Remettre au four et terminer a cuisson.
Retourner les moules, démouler les sablés et laissez refroidir à température ambiante à l'envers (le creux en dessous) pour que la surface des sablés soit bien lisse.


Pâte de rhubarbe :
Éplucher et couper en tronçons la rhubarbe fraîche.
La faire cuire dans une casserole à feu moyen avec l'eau, le sucre et la fleur de sel pendant une cinquantaine de minutes en remuant souvent avec une spatule.
Il faut obtenir que le liquide soit presque tout évaporé et que vous obteniez une pâte épaisse.
Ajouter les feuilles de gélatine préalablement trempées dans un bol d'eau froide.
Verser la pâte de rhubarbe dans un saladier, couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à l'utilisation.

Montage des tartelettes :
À l'aide d'une poche à pâtisserie, garnir le fond des sablés bretons de crème pâtissière à la vanille.
Déposer par dessus une noisette de pâte de rhubarbe en formant une sorte de petit dôme pointant vers le haut, puis un trait de confiture de fruits rouges et noirs.
Rajouter une noix de crème pâtissière à la vanille.

Finition :
Laver, équeuter et couper les fraises en deux dans le sens de la hauteur.
Déposer 2 demi-fraises sur chaque tartelette, en formant une petite pyramide.
Parsemer de quelques graines de carvi.

23 juin 2011

RÉSULTATS DU CONCOURS CONFITURES


Je suis certaine que vous attendiez le dévoilement des noms des 6 personnes qui ont gagné un des 6 livres de Christine Ferber , offerts par les Éditions du Chêne.
Je remercie le jury composé de Ginette, Lynn, France, Gourmetronik, Sakya, Élaine, Francine, Charlotte, IsabelleD et moi-même car ce n'était vraiment pas évident de noter. Je leur avais demandé de voter pour leurs 6 confitures préférées en notant de 6 à 1.
Sans plus attendre, je dévoile les gagnantes :

Avec 27 points :



Avec 23 points :






Avec 21 points :



Avec 18 points :




22 juin 2011

SALADE DE FRAISES AU SIROP DE GINGEMBRE, CITRONNELLE ET CURAÇAO


Les fraises du Québec sont enfin arrivées, je les attendais avec impatience. À moi, désormais, mes desserts préférés, confitures etc...
Les fraises sont ici aromatisées par un sirop très parfumé et la jolie présentation attire l'œil et met l'eau à la bouche.
Variez les fruits selon les saisons ou selon vos préférences.  Rien ne vous empêche d'essayer une autre liqueur que le Curaçao, une liqueur de litchi serait parfaite aussi.

Pour 4 personnes :
1 tige de citronnelle
2 cuillères à table (30 ml) de gingembre frais, râpé
1/2 tasse (100 g) de cassonade
1/2 tasse (125 ml) d'eau
2 cuillères à table (30 ml) de jus de citron
1 cuillère à thé (5 ml) de zeste de citron râpé
1/4 tasse (60 ml) de Curaçao
1 lb (500 g) de fraises tranchées


Couper la citronnelle en bâtonnets de 2 po (5 cm) et les frapper avec le dos d'une casserole pour les meurtrir.
Mettre dans la casserole. Ajouter gingembre, sucre, eau, jus et zeste de citron.
Porter à ébullition, ramener à feu doux et faire mijoter 5 minutes.
Laisser refroidir et passer au tamis. Incorporer le Curaçao.

Dans une coupe transparente, disposer les fraises tranchées et verser le sirop dessus.
Garnir de brins de mélisse ou de menthe.
Imprimer la recette

21 juin 2011

CÔTES LEVÉES À LA BIÈRE NOIRE ET AU MIEL


On dirait bien que l'été est enfin installé et qui dit été, dit barbecue.
Pour la fête des pères, nous sommes allés bruncher au restaurant mais pour le souper, je me devais de préparer un des plats préférés de monsieur Gourmandises : des côtes levées ! Le dilemme se situe dans le choix de la recette, car il en aime beaucoup. Il faut qu'elles soient très goûteuses, sucrées et tomatées. Ce qui est le cas pour ces côtes levées.
Les côtes levées cuisent dans un bouillon fait à base bière noire ainsi que la sauce qui en contient aussi.

En tant qu'agent de liaison pour Vivre Délicieusement, je ne peux que vous encourager à aller consulter les recettes barbecue que la compagnie à mis en ligne, dont un volet, idées barbecue créatives.

Pour 4 personnes:
1,5 kg (3 lb) de côtes levées de dos de porc
1 bière noire de 341 ml
1 oignon, coupé en 4
2 branches de céleri, coupées en tronçons
2 gousses d’ail, pelées
2 feuilles de laurier
2 ml (1/2 cuillère à thé) de thym séché
5 ml (1 cuillère à thé) de poivre noir, concassé
Sel

Sauce:
2 gousses d’ail, hachées finement
125 ml (1/2 tasse) de bière noire
80 ml (1/3 tasse) de miel
60 ml (1/4 tasse) de sauce barbecue
45 ml (3 cuillères à table) de pâte de tomate
5 ml (1 cuillère à thé) de flocons de piment fort

 
Dans une grande casserole, déposer les 9 premiers ingrédients.
Couvrir d’eau. Amener à ébullition et cuire 50 minutes, ou jusqu’à ce que la viande commence à se détacher des os.

Entre−temps, dans un bol, mélanger les ingrédients de la sauce. Réserver.

Préchauffer le barbecue à intensité maximale.
Bien égoutter les côtes levées et les déposer dans une grande assiette.
Badigeonner de sauce de manière à ce qu’il y en ait de tous les côtés.
Griller les côtes levées de 12 à 15 minutes en les badigeonnant régulièrement avec le reste de la sauce. Retourner la viande afin de la faire dorer uniformément.
Couper entre les os pour partager les côtes levées.
Servir immédiatement.

Imprimer la recette

20 juin 2011

SORBET À LA RHUBARBE ET À L'HIBISCUS


Jamais un dessert glacé n'a eu une espérance de vie aussi courte dans mon congélateur. Et je ne peux accuser personne car c'est moi qui est tombée dans le pot.
La texture de ce sorbet est très fine, c'est léger comme un nuage et terriblement onctueux. C'est acidulé avec une note fleurie et pas trop sucré. Non seulement c'est excellent mais c'est très rafraichissant.
Dès que j'aurais récupéré d'autre rhubarbe, je referai un sorbet mais cette fois-ci, avec des fraises, elles commencent tout juste à arriver sur les marchés.


1 tasse (200 g) de sucre
1 tasse (250 ml) d'eau
1/2 jus de citron
30 g de fleurs d'hibiscus séchées
600 g de rhubarbe pelée et coupée en morceaux


Dans une casserole, mettre le sucre, l'eau, le 1/2 jus de citron et porter à ébullition.
Ajouter les fleurs d'hibiscus séchées puis enlever du feu. Couvrir la casserole et laisser infuser 20 minutes.
Enlever les fleurs d'hibiscus puis ajouter la rhubarbe en morceaux.
Cuire 20 à 30 minutes ou jusqu'à ce que la rhubarbe soit tendre.
Mixer la préparation au mixeur plongeur jusqu'à consistance d'une purée fine.
Réfrigérer jusqu'au lendemain.
Turbiner dans la sorbetière puis ranger au congélateur.

18 juin 2011

CONFITURES, GELÉES, COULIS ET SIROPS : LES PARTICIPATIONS :


Le jeu est maintenant terminé, et vous avez été nombreuses à me proposer vos plus belles confitures afin de courir la chance de gagner 1 des 6 livres de Christine Ferber  mis en jeu par les Éditions du Chêne.
Merci à tous, je vous reviens dans quelques jours, pour vous annoncer les 6 gagnantes, une fois que mon jury aura délibéré.







































17 juin 2011

CARRÉS MERINGUÉS À LA RHUBARBE


La semaine dernière, mes beaux-parents m'ont apporté de la rhubarbe de très belle qualité et en grosse quantité. Rien de comparable avec celle que j'ai dans le jardin : les tiges sont tellement petites que je pense pas que j'en aurais assez pour faire une tarte. Je n'ai pas un jardin très ensoleillé car j'ai beaucoup de grands arbres et il n'est pas question d'en couper, la rhubarbe, je peux en avoir autrement, comme je veux.
J'ai profité de l'aubaine pour réaliser une recette que j'avais mise de côté depuis quelques années : Les fameux carrés de Sakya !
Chose étonnante de ma part, je n'ai absolument rien changé à la recette pour la simple et bonne raison qu'elle est...parfaite ! Le dosage du sucre est parfait, les temps de cuisson aussi et c'est extra bon !
Si vous avez de la rhubarbe à ne plus savoir quoi en faire, je ne peux que vous conseiller ces carrés.

Base :
½ tasse (60 g) de beurre température ambiante
1 tasse (150 g) de farine
1 cuillère à table (12 g) de sucre

Centre :
3 jaunes d’œufs (garder les blancs)
1 tasse (200 g) de sucre
2 cuillères à table 30 g de farine
2 pincées de sel
¼ tasse (60 ml) de crème 35%
¼ tasse (60 ml) de lait
2 ½ tasses (environ 500 g) de rhubarbe pelée et coupée en morceaux

Meringue :
3 blancs d’œufs
1/3 tasse (65 g) de sucre
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille
¼ tasse (25 g) de noix coco râpée


Préchauffer le four à 350 F (180 C ).
Mélanger le beurre, la farine et le sucre ensemble et bien presser ce mélange dans plat non graissé
carré de 9 po (23 cm) et de 2 po (5 cm) de hauteur.
Cuire au four 10 minutes.

Pendant ce temps préparer la couche du centre :
Blanchir les oeufs avec le sucre, puis ajouter la farine, le sel le lait et la crème et bien mélanger.
Ajouter la rhubarbe puis verser la préparation sur la base précuite.
Remettre au four pour 45 minutes .

Préparer la meringue :
Battre les 3 blancs d’œufs jusqu'à ce qu'ils commencent à être mousseux.
Ajouter graduellement le sucre, une cuillère à table à la fois pour bien serrer les blancs, jusqu,à ce que la meringue forme des pics.
Ajouter l'extrait de vanille et mélanger.

Déposer la meringue sur le mélange de rhubarbe cuit et étendre délicatement et rapidement puis parsemer de la noix de coco sur le dessus .
Remettre au four pour environ 10 minutes ou jusqu’à ce que la meringue soit d’un beau doré.
Servir tiède ou froid.
Imprimer la recette