30 septembre 2011

TORTE AU CHOCOLAT ET AUX NOISETTES-UN LIVRE À GAGNER


Au risque de me répéter, ce n'est pas moi qui mange le plus de desserts au chocolat chez nous, pas parce que je suis plus fan de caramel ou que je n'aime pas cela, c'est qu'une fois sur 3, ça me donne des migraines. Alors, j'évite mais quelques fois, l'envie l'emporte sur la raison.
J'ai reçu de Groupe Modus, ce beau livre, ci-dessous en photo, et quand je l'ai ouvert et feuilleté au moins une dizaine de fois, je me suis : Tant pis pour les migraines" !
Il est à prévoir que dans les semaines et mois à venir, il y ait une accélération des publications de desserts au chocolat sur mon blogue, tant les recettes me plaisent et sont invitantes.
Je me suis inspirée très librement, d'une recette du livre pour réaliser cette torte, qui ne contient ni farine, ni beurre. Il était indiqué de mettre du rhum, j'ai préféré incorporer de la liqueur de noisettes Frangelico pour rester dans le thème du gâteau.
À servir avec une crème anglaise ou de la crème glacée à la vanille.



Aussi, en collaboration avec Groupe Modus, je vous propose de gagner ce livre.

Pour cela quelques petites règles:
1-Le jeu est réservé aux nord-Américains(es) ou qui ont une adresse postale en Amérique du Nord, qui ont un blogue ou un site de cuisine.
2-Il vous faudra réaliser un gâteau au chocolat, la recette restant à votre choix, la photographier et la publier sur votre blogue.
3-Vous insérez la petite photo du livre avec ce code dans votre article (en le copiant sous le format html):
<div class="separator" style="clear: both; text-align: center;">
<a href="http://www.groupemodus.com/1684-livre-chocolat.html"><img border="0" height="400" src="http://img685.imageshack.us/img685/1277/1684208vchocolat.jpg" width="274" /></a></div>

4-Puis vous m'envoyez une seule photo de votre meilleure gâteau au chocolat avec le lien de votre article à mon adresse courriel

5-Vous avez jusqu'au vendredi 21 Octobre 2011, minuit, heure de Montréal, pour m'envoyer vos publications. Une seule participation par candidat sera acceptée.

Pour 8 personnes :
250 g de (8 et 3/4 oz) chocolat noir cassé en morceaux
6 oeufs, blancs et jaunes séparés
1 tasse (200 g) de sucre
2 et 1/3 tasses (350 g) de noisettes grillées et hachées gros
4 cuillères à thé (20 ml) de Frangelico ou autre liqueur de noisettes
Sucre à glacer pour la finition


Préchauffer le four à 375 F (190 C).
Beurrer un moule à charnière de 9 " (23 cm) et chemiser le fond de papier parchemin. Réserver.

Fondre le chocolat au bain-marie, mélanger jusqu'à ce qu'il soit fondu. Retirer le bol et laisser tiédir.
Battre ensemble les jaunes d'oeufs et le sucre dans un bol, jusqu'à ce que le mélange soit épais et pâle.
Incorporer le chocolat, les noisettes et le Frangelico.

Battre les blancs d'oeufs en neige ferme dans un autre bol, puis incorporer à la préparation au chocolat.
Verser le mélange dans le moule préparé.
Cuire au four 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre du gâteau, en ressorte propre.
Laisser refroidir dans le moule.
Juste avant de servir, saupoudrer le dessus du gâteau de sucre à glacer.
Imprimer la recette

29 septembre 2011

MADELEINES AU SAUMON FUMÉ ET FROMAGE À LA CRÈME


Samedi dernier, après le lancement de mon livre à la librairie Gourmande, j'étais tellement fatiguée que je n'ai pas pensé une seconde au souper, et je n'avais pas envie de manger quelque part !
Heureusement, monsieur Gourmandises avait prévu le coup, et il était passé au St-Viateur Bagel, et avait acheté une douzaine de bagels, du saumon fumé et du fromage à la crème. Ce fût donc notre souper.
Dimanche, il me restait quelques tranches de saumon fumé et un peu de fromage à la crème mais plus de bagel. J'ai alors, incorporé mes restants dans des madeleines salées faisant tout mon bonheur pour le lunch, avec une salade.
Vous pouvez les préparer pour un apéritif dinatoire, elles auront assurément beaucoup de succès et en préparer beaucoup à l'avance (si vous avez beaucoup de restes de saumon fumé), et les mettre au congélateur. C'est ce que j'ai fait, puisque je n'allais pas manger 18 madeleines à moi-seule !

Pour 18 madeleines :
4 oeufs
3 cuillères à table (45 g) de beurre fondu
1/4 tasse (60 g) de fromage à la crème ramolli
2/3 tasse (100 g) de farine
1 et 1/4 cuillères à thé (6,2 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
50 ml de lait
1 cuillère à thé (5 ml) de graines de cumin
1 cuillère à table (15 ml) de coriandre hachée finement
2 tranches de saumon fumé, émincées


Préchauffer le four à 410 F (210 C).
Préparer deux moules à madeleines en silicone de 9 empreintes chaque en les graissant généreusement (même s'ils sont en silicone).

Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du fouet, mélanger les oeufs, le beurre fondu et le fromage à la crème jusqu'à l'obtention d'une texture homogène.
Ajouter la farine et la poudre à pâte, qui auront au préalable, été tamisées ensemble.
Détendre la préparation avec le lait, puis ajouter les graines de cumin, la coriandre et le saumon fumé émincé. Bien mélanger.
Remplir les empreintes des moules à madeleines de la préparation et enfourner pour 15 minutes.
Sortir du four, laisser refroidir 5 minutes dans les moules avant de transférer sur une grille jusqu'à complet refroidissement.
Déguster à l'apéro ou pour le lunch avec une salade.
Imprimer la recette

28 septembre 2011

TARTE AUX POMMES ET CARAMEL


C'est une recette que j'avais vue chez Esther, il y a déjà trop longtemps et que je m'étais promise de faire et puis, j'ai oublié. Elle m'est revenue en mémoire, quand une de mes abonnées facebook m'a dit avoir vu la tarte aux pommes et sucre à la crème sur mon blogue, mais qu'elle cherchait une tarte aux pommes et caramel.
C'est le temps des pommes, j'avais la recette sous le nez, je ne pouvais pas, ne pas la faire.
Je n'ai qu'un regret, c'est d'avoir attendu si longtemps pour la réaliser, car c'est tout simplement excellent. Nous l'avons dégustée tiède, avec de la crème glacée à la vanille. Classique mais impeccable pour clôturer un bon repas !

En tant qu'agent de liaison pour Vivre Délicieusement, je peux vous suggérer d'aller consulter le dossier "pommes 101" de Jaime, une autre agente de liaison pour Vivre Délicieusement.
Vous trouverez aussi, beaucoup de recettes aux pommes.

Pour 8 personnes :
3 cuillères à table (45 g) de beurre
¼ tasse (40 g) de farine
¼ c. à thé (1,2 ml) de sel
1 tasse (250 ml) d' eau
1 tasse (200 g) de cassonade, bien tassée
6 pommes parées et épluchées, en cubes
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille
Pâte à tarte pour 2 abaisses



Préchauffer le four à 400F (205C).

Dans une casserole, faites fondre le beurre, ajouter la farine et le sel, laisser bouillir 1 minute.
Retirer du feu, continuer de remuer, ajouter l'eau puis le sucre.
Poursuivre la cuisson à feu moyen, remuer jusqu'à l'obtention d'une crème lisse et épaisse.
Ajouter les pommes, couvrir, faire cuire à feu doux 15 minutes, remuer souvent durant la cuisson. Retirer du feu, ajouter l'essence de vanille, laisser tiédir.
Foncer un moule à tarte de 9 pouces (23 cm) d'une abaisse,verser la garniture.
Couvrir de la deuxième abaisse et bien sceller les bords.
Faire des entailles sur le dessus afin que la vapeur puisse s'évaporer.
Cuire au four environ 30 à 35 minutes.
Laisser refroidir avant de déguster.

SORTIE DE APOLLO 2 DE GIOVANNI APOLLO

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

27 septembre 2011

DARING BAKERS : LES CROISSANTS


Le défi Daring Bakers du mois de Septembre nous est proposé par Sarah, il fallait réaliser des croissants.
C'est le genre de défi que j'adore, car je suis dans mon élément. La recette est fantastique, j'ai, toutefois modifié la méthode, car je pense qu'il y avait une levée de trop et il s'est avéré qu'elle n'était pas nécessaire, vu le résultat que j'ai obtenu.

J'ai fait la moitié des croissants au chocolat, en insérant les barres que je mets habituellement dans les chocolatines.
Les croissants sont très feuilletés et très légers. C'est la recette que je vais désormais utiliser, car elle est extra. C'est certainement aussi le fait, que j'ai utilisé de la levure fraîche pour la pâte. Pour les autres recettes que j'avais faites, j'avais utilisé de la levure sèche et le résultat n'a pas le même goût, ni le même parfum.
Les croissants ont disparu en un seul petit déjeuner, c'est vous dire combien nous avons apprécié!

Blog-checking lines:The Daring Bakers go retro this month! Thanks to one of our very talented non-blogging members, Sarah, the Daring Bakers were challenged to make Croissants using a recipe from the Queen of French Cooking, none other than Julia Child!


Pour 8 croissants
¼ oz (7 g) de levure fraîche ou 1 et ¼ cuillère à thé (4 g) de levure active sèche-(environ ½ sachet)
3 cuillères à table (45 ml) d'eau tiède (moins de 100 ° F/38 ° C)
1 cuillère à thé (4,5 g) de sucre
1 et 3/4 tasses (250 g) de farine
2 cuillères à thé (9 g) de sucre
1 et ½ cuillères à thé (9 g) de sel
½ tasse (125 ml) de lait
2 cuillères à table (30 ml) d'huile neutre (tournesol, canola)
½ tasse (120 g) de beurre non salé à température ambiante
1 oeuf, pour la dorure



Mélanger la levure, l'eau chaude, et la cuillère à thé de sucre dans un petit bol.
Réserver le temps que la préparation mousse un peu.

Chauffer le lait jusqu'à ce qu'il soit tiède, puis y dissoudre le sel et le sucre restant.
Placer la farine dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet.
Ajouter l'huile, le mélange de levure, et le mélange de lait.
Mélanger tous les ingrédients, jusqu'à ce que toute la farine est incorporée

Pétrir la pâte 5 minutes, jusqu'à ce que la préparation soit lisse et homogène.
Placer la pâte dans un saladier, et couvrir de film alimentaire.
Laissez lever 3 heures à température ambiante, ou jusqu'à la préparation ait triplé de volume.


Pliage :
Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné, en un grand rectangle de 14 po x 8 po (35 cm x 20 cm).
Étendre le beurre sur les 2/3 de la pâte et replier en 3 (La partie non beurrée sur le milieu, puis le dernier 1/3 par dessus).
Réfrigérer 30 minutes.
Tourner la pâte d'un 1/4 de tour et abaisser de nouveau.
La replier en 3 et réfrigérer de nouveau 30 minutes.
Renouveler l'opération 3 fois.
Après le tour final, réfrigérer la pâte, enveloppée de film alimentaire, 5 heures ou toute la nuit.

Façonnage :
Sur le plan de travail fariné, abaisser la pâte en un rectangle de 15 po x 6 po (38 cm x 15 cm).
À l'aide d'une roulette à pizza, tailler des triangles de 3 po (7,5 cm) de base.
Déposer des barres de chocolat sur la base, si vous faites des croissants au chocolat, puis enrouler la pâte en l'étirant.

Poser les croissants à 2 po (5 cm) de distance les uns des autres sur les plaques à cuisson, tapissées de papier parchemin.
Couvrez-les de film alimentaire et laisser lever pendant 1 heure dans un endroit chaud ( 72 F/22 C ) ou jusqu'à ce qu'ils aient doublé de volume.


La cuisson :
Préchauffer le four à 475 F (240  C ).
Mélanger l'oeuf avec une cuillère à café d'eau, puis badigeonner les croissants au pinceau.
Cuire les croissants au four pendant 12 à 15 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit doré.
Sortir les croissants du four et les placer sur une grille.
Laisser refroidir 10 minutes avant de servir.
Imprimer la recette

26 septembre 2011

RÉSULTAT DU TIRAGE POUR GAGNER LES LIVRES " LES GOURMANDISES D'ISA"


Avant de vous dévoiler les deux gagnants de mon livre, je voulais vous raconter comment s'était passé le lancement à la librairie Gourmande, samedi matin, au marché Jean Talon.
C'était assez étourdissant de rencontrer autant de personnes sympathiques, et je dois avouer que c'était émouvant de rencontrer, pour la première fois, des personnes avec qui je corresponds et j'échange depuis plus de 6 ans.
Je voulais remercier Isabelle, Marie-Ève et Élodie, ma belle équipe de Groupe Modus, qui me soutiennent, m'épaulent, m'encouragent et sont toujours présentes pour moi.
Merci à Anne Fortin, propriétaire de la librairie gourmande et auteure de ce magnifique bouquin, et à Jacinthe pour leur disponibilité lors du lancement.
Merci à Lorène, Isabelle D, Simone, Nathalie, Gabrielle, Diane, Jasmine, Kim, Mylène, Katia, Mélanie, Joël, Pascal, Céline et Luc, Hanna et Stéphane, Danielle, Jean-François M., Nicolas, notre superstar et pusher de moules a gâteau, à André Noël, le photographe des photos de mon livre.
Merci à Claudine, madame Georgette et sa fille Martine, Fanny et Line, monsieur Normand et beaucoup d'autres dont j'ai oublié le nom.


Maintenant place aux résultats, et cela n'a pas été une mince affaire. Faire un tirage avec un générateur, est assez simple, mais quand il a fait le tirage, il faut compter à la mitaine et vous étiez très nombreux.
Après 36 000 vérifications (j'exagère juste un peu), j'ai le plaisir de vous annoncer que les deux gagnantes sont :


Avec le numéro 209, Francine Héon
Avec le numéro 65, Dr Caso
Bravo à toutes les deux et merci à tous de vos participations !

23 septembre 2011

TAPIOCA AUX FRAMBOISES, MASCARPONE À LA VANILLE


C'est la deuxième recette que j'ai faite avec mon stock de framboises dont je vous parlais hier, et je dois avouer que j'étais en plein dans les expérimentations. Il m'arrive (trop souvent) d'avoir des questions existentielles à propos des recettes et pour avoir des réponses, je me sens obligée de tester.
Je fais souvent du tapioca, et principalement avec du lait ou du lait de coco, et je me suis toujours demandée, ce que ça donnerait, si je le cuisais dans du jus de fruits.
Pour réaliser mon coulis, j'ai mixé les framboises avec un peu de jus de citron et j'ai passé le tout au tamis pour enlever les grains.
J'ai dilué avec de l'eau pour obtenir un liquide pas trop épais afin de pouvoir cuire le tapioca correctement. J'ai obtenu une belle texture et un goût vraiment fantastique.
Comme la texture du tapioca est assez gélatineuse, j'ai contrasté avec du mascarpone crémeux.
Cela donne de jolies verrines avec un bel effet de couleur. La recette est fort simple et se réalise en très peu de temps.
C'est un dessert qui a trouvé preneur chez nous !

Pour 6 verrines :
Tapioca aux framboises :
2 tasses (500 ml) de coulis de framboises
2 tasses (500 ml) d'eau
1/2 tasse (100 g) de tapioca moyen
1/2 tasse (100 g) de sucre

Mascarpone à la vanille :
300 g de mascarpone
1/4 tasse (50 g) de sucre
2 cuillères à thé (10 ml) d'extrait de vanille pur




Tapioca aux framboises :
Faire chauffer le coulis de framboises et l'eau dans une casserole, et dès que la préparation arrive à ébullition, ajouter le tapioca en pluie.
Baisser le feu à la reprise du bouillon et laisser cuire, en brassant souvent au fouet, jusqu'à ce que le tapioca soit cuit. Il doit être translucide, soit 25 à 30 minutes.
Enlever du feu et ajouter le sucre. Bien mélanger et laisser tiédir.
Répartir la moitié de la préparation dans 6 verrines. Réserver.


Mascarpone à la vanille :
Battre le mascarpone, le sucre et la vanille au batteur électrique.
Répartir les 3/4 de la préparation dans les verrines, sur le tapioca aux framboises.
Ajouter du reste de tapioca, puis de nouveau, du reste de mascarpone.
Laisser au réfrigérateur, jusqu'au service.
Imprimer la recette

22 septembre 2011

MUFFINS AUX BANANES ET AUX FRAMBOISES


J'ai mis beaucoup de framboises au congélateur après être allée faire de l'auto-cueillette et malgré cela, je n'ai pu m'empêcher d'en acheter beaucoup à l'épicerie, parce qu'elles étaient en spécial.
Je me suis dit que je trouverais bien quelques choses à faire avec et puis, je les ai oubliées.
Du coup, dans la même journée, j'ai dû faire deux recettes avec des framboises dont celle-ci que j'ai un peu improvisée.
Je ne vous apprendrais rien, en vous disant qu'ils sont extrêmement moelleux, grâce aux bananes.
Ils sont légèrement acidulés et un peu piquant à cause du gingembre. C'étaient des muffins comme je les aime et personne ne s'est désisté pour en manger.

Pour 15 muffins :
2 et 1/4 tasses (340 g) de farine
1 et 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de bicarbonate de soude
1 cuillère à thé (5 ml) de gingembre en poudre
3/4 tasse (150 g) de cassonade

1 et 1/2 tasses ( environ 250 g) de framboises fraîches

1/2 tasse (120 g)  de beurre, fondu
2 gros œufs, légèrement battus
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille pure
2 grosses bananes mûres, écrasées (environ 1 tasse/250 ml)


Préchauffer le four à 350  F (180 C).
Placer la grille du four au centre du four et chemiser 15 moules à muffins de caissettes en papier.

Dans un autre grand bol, combiner la farine, le sucre, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le gingembre.
Incorporer délicatement les framboises, en s'assurant qu'ils soient enrober de farine. (Cela permet d'éviter que les framboises tombent au fond des muffins lors de la cuisson.)

Dans un bol moyen fouetter ensemble les œufs, l'extrait de vanille et les bananes écrasées.
Ajouter le beurre fondu et mélanger.

Ajouter les ingrédients humides aux ingrédients secs et remuer jusqu'à ce que les ingrédients soient simplement combinés. Ne pas trop mélanger la pâte sinon vous obtiendrez des muffins à pâte dure.

Diviser la pâte uniformément entre les 15 moules à muffins, en utilisant deux cuillères ou une cuillère à crème glacée.
Placer au four et cuire jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre d'un muffin en ressorte propre, soit environ 25 à 30 minutes.
Transférer sur une grille pour qu'ils refroidissent.
Imprimer la recette

21 septembre 2011

PIZZA, SAUCE TOMATE AUX FINES HERBES, POLPETTINES ET MOZZARELLA


Je me serais sentie ridicule de sortir une boite de sauce à pizza alors que je revenais du marché Jean-Talon avec plusieurs kilos de tomates italiennes.
Comme c'était un premier essai, je n'ai fait la sauce qu'en petite quantité et...j'ai vraiment regretté !
J'y ai mis beaucoup d'herbes fraîches et c'est en passant devant la sauge, dans le jardin, que je me suis dit : Pourquoi pas !
Ce n'est pas habituel d'en trouver dans la sauce à pizza mais je vous garantis que c'était une très bonne idée.
Ayant déjà fait plusieurs fois, cette pizza chez Kim, (que je n'ai jamais eu le temps de publier), je me suis inspirée de son idée de polpettines sur la pizza.
Je pensais avoir pris de l'avance sur notre souper du lendemain, en faisant deux pizzas, mais ça ne s'est pas passé selon mes plans.
On peut dire que monsieur Gourmandises a adoré vue la quantité qu'il a mangé...Et j'ai dû refaire autre chose pour le lendemain.

Pâte à pizza pour deux pizzas
Semoule de maïs pour saupoudrer
Sauce tomates aux fines herbes :
1 gros oignon, émincé
6 gousses d'ail, hachées finement
Un peu d'huile d'olive
2 lb (1 kg) de tomates italiennes, pelées et épépinées
1/4 tasse (60 ml) d'origan frais, ciselé
1/4 tasse (60 ml) de persil frais, ciselé
1/4 tasse (60 ml) de basilic frais, ciselé
1/4 tasse (60 ml) de sauge fraîche, ciselée
Sel et poivre au goût

4 saucisses italiennes
3 tasses (360 g) de mozzarella râpée


Dans une grande casserole, faire revenir l'oignon émincé et l'ail dans un peu d'huile d'olive.
Ajouter les tomates coupées en morceaux et porter à ébullition.
Ajouter les fines herbes, baisser le feu et laisser mijoter à découvert pendant 45 minutes à 1 heure.
Mixer la préparation au mixeur plongeur jusqu'à l'obtention d'une préparation lisse et homogène.
Si la préparation vous semble encore trop liquide, remettre sur le feu et cuire jusqu'à consistance désirée.
Laisser complètement refroidir.

Pendant la préparation de la sauce, préparer les polpettines :
Enlever la peau des saucisses et façonner avec la chair, des boulettes de la grosseur d'une petite noix.
Réserver les polpettines dans une assiette au réfrigérateur en attendant de faire le montage.

Préchauffer le four à 450 F (230 C).
Saupoudrer de semoule de maïs 2 plaques à pizza.
Partager équitablement la sauce aux fines herbes sur les deux pâtes, en laissant une bordure d'1 po (2,5 cm).
Répartir les polpettines sur la sauce puis parsemer de mozzarella râpée.
Cuire dans le 1/3 inférieur du four pendant 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que la mozzarella commence à gratiner.
Sortir du four et déguster aussitôt.

20 septembre 2011

SOUPE DE MAÏS AU POISSON FUMÉ ET UN LIVRE À GAGNER


Pour réaliser cette soupe, je me suis inspirée d'une recette du beau livre en photo ci-dessous. L'automne arrive à grands pas, ce qui est synonyme pour moi, de bonnes soupes et bons plats réconfortants.
Le saumon fumé utilisé dans la recette, n'est pas celui qui est vendu en tranches, sous-vide.
J'ai utilisé celui que votre conjoint ou vos amis pêchent et qu'ils fument artisanalement dans leur fumoir. C'est tellement meilleur.
Si vous n'avez rien de tout cela dans votre entourage, vous en trouverez facilement au rayon poissonnerie de votre épicerie.
La soupe est tout simplement divine. Elle est à la fois, douce et crémeuse et je dirais, avec du caractère par l'ajout de saumon fumé.
Le livre contient 95 belles recettes. Vous y trouverez des soupes à base de boeuf, de poulet, d’agneau, de porc, de poissons et fruits de mer, de légumes et de fruits, et même des soupes froides.
Aussi, en collaboration avec Groupe Modus, je vous propose de gagner ce livre.

Pour cela quelques petites règles:
1-Le jeu est réservé aux nord-Américains(es) ou qui ont une adresse postale en Amérique du Nord, qui ont un blogue ou un site de cuisine.
2-Il vous faudra réaliser une soupe, la recette restant à votre choix, la photographier et la publier sur votre blogue.
3-Vous insérez la petite photo du livre avec ce code dans votre article (en le copiant sous le format html):
<div class="separator" style="clear: both; text-align: center;">
<a href="http://www.groupemodus.com/1680-livre-soupes.html"><img border="0" src="http://img846.imageshack.us/img846/1970/1680208vsoupes.jpg" /></a></div>

4-Puis vous m'envoyez une seule photo de votre meilleure soupe avec le lien de votre article à mon adresse courriel


5-Vous avez jusqu'au vendredi 7 Octobre 2011, minuit, heure de Montréal, pour m'envoyer vos publications. Une seule participation par candidat sera acceptée.
 

Pour 6 personnes :
300 g (11 oz) de saumon fumé à l'érable
8 tasses (2 litres) de court-bouillon de poisson
1 lb (500 g) de maïs en grains surgelés
Poivre de Cayenne
4 jaunes d'oeufs
1 tasse (250 ml) de crème fraîche épaisse (Liberté)
Aneth séché ou frais


Faire chauffer le court-bouillon de poisson et y faire pocher le saumon fumé pendant 5 minutes.
Retirer le poisson et laisser refroidir.

Ajouter le maïs en grains dans le court-bouillon et cuire jusqu'à ce qu'il soit tendre.
Passer le court-bouillon et les grains de maïs dans le mélangeur ou utiliser le mixeur plongeur, jusqu'à l'obtention d'une texture lisse et homogène.

Remettre la préparation dans une casserole et assaisonner de poivre de Cayenne.
Émietter le saumon et l'ajouter à la soupe et porter à ébullition.

Dans un bol, mélanger les jaunes d'oeufs et la crème.
Enlever la soupe du feu et laisser refroidir un peu.
Ajouter le mélange de jaunes d'oeufs et de crème, en remuant constamment.
Au moment de servir, augmenter la température pour que la soupe soit presque bouillante.
Ne jamais faire bouillir la soupe de nouveau afin d'éviter de la faire cailler.
Saupoudrer d'aneth pour le service.

19 septembre 2011

PAIN-GÂTEAU


J'ai vécu ma première séance de signature, samedi après midi à Joliette, à la librairie Martin et c'était absolument génial de rencontrer mes lecteurs et mes amis blogueurs. Je voulais tous, vous remercier vraiment très chaleureusement et en particulier Katia, Mélanie et Joël qui ont passé presque tout l'après-midi avec moi et ont mis une ambiance que la librairie n'avait peut être pas encore connue !


Quand j'ai vu cette recette chez Manue, je n'ai pas résisté longtemps pour l'essayer. Les températures extérieures se prêtaient bien à la boulangerie, j'avais envie qu'il fasse chaud et que ça sente bon dans ma cuisine.
Tout d'abord, c'est une recette de mamie et quoi de mieux et de plus réconfortant, qu'une recette qui a passé les tests haut la main puisque sa petite fille la fait perdurer.
C'est trop riche pour être considéré comme du pain et pas assez pour être une brioche. Manue appelle donc cela un pain-gâteau.
C'est excellent, la texture est dense et lourde mais bien alvéolée. C'est parfait pour le petit déjeuner avec de la confiture...ou avec ce que voulez !
J'anticipe déjà la question..J'ai acheté mes moules à pain chez Elena à la quincaillerie Dante. Ils sont en bois de balsa et sont chemisés d'une grande caissette de papier de cuisson. J'adore ce genre de moule, cela donne un petit côté rustique aux pains.

Je voudrais apporter une petite précision : Il y a beaucoup de commentaires pour gagner deux de mes livres, aussi, je ne réponds pas aux commentaires pour éviter d'avoir à faire le tri au niveau du comptage. Il y a une question qui revient souvent, je vais donc y répondre ici : Mon livre sort en France au mois d'Octobre, je n'ai pas la date exacte mais la Fnac l'annonce pour le 17 Octobre.

Pour 2 pains-gâteaux
3 et 1/3 tasses (500 g) de farine non-blanchie
4 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu
150 ml de lait
1/4 tasse (50 g) de sucre
20 g de levure fraîche de boulanger
1 cuillère à thé (5 g) de sel


La veille :
Tiédir le lait puis y délayer la levure.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet, mettre la farine, les oeufs, le beurre fondu, le sucre, le sel puis le lait avec la levure.
Pétrir à  vitesse minimum pendant au moins 10 à 15 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène et qu'elle devienne élastique. Elle demeurera tout de même collante.
Transférer la pâte dans un saladier et recouvrir de film alimentaire.
Laisser gonfler 2 heures à température ambiante ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume.

La pâte sera toujours collante et c'est normal.
Séparer la pâte en deux portions égales et les déposer dans deux moules à cakes de 5 po x 7 po x 2 et 3/4 po (12 cm x 18 cm x 7 cm).


Réserver au réfrigérateur pour la nuit (ou attendre qu'elle ait doublé de volume).

Préchauffer le four à 325 F (160 C ) puis enfourner pour 30 à 35 minutes.
Sortir du four et laisser tiédir avant de couper en tranches et de déguster avec de la confiture ou autres tartinades.
Imprimer la recette

16 septembre 2011

PANNA COTTA COCO, PURÉE DE PÊCHES À LA CAMOMILLE


Avant de passer à la recette, je voulais vous remercier pour tous vos gentils messages quant à la sortie de mon livre. Je suis vraiment très touchée.

Et encore avant de passer à la recette, parce que j'ai vraiment failli oublier...le résultat du tirage pour gagner le livre Recettes pour tous les jours de Chantal Duplessis Perreault.
Vous étiez 53 à être éligibles au tirage au sort. Vous aviez chacun le numéro en rapport avec l'ordre d'arrivée de vos commentaires. J'ai enlevé 2 des 3 commentaires de Nath et le mien
Avec l'aide de Random.org, le tirage à désigné Joël ! Bravo !


Pour réaliser ces verrines, j'ai utilisé du lait et de la crème de coco et je les ai préparées de la même façon que celles-ci, en appliquant la méthode de Marie-Claire. J'ai augmenté la quantité de blancs d'oeufs, car le mélange de coco, étant moins gras que la crème 35 %, j'avais peur que la texture soit plus liquide et moins ferme. Il n'en a rien été. Par contre, j'aurai voulu le faire exprès, je n'y serai pas arrivée, mais vous pourrez voir sur les photos que le lait et la crème de coco se sont séparés, créant ainsi 2 étages.
J'ai accompagné la panna cotta avec une purée de pêches à la camomille, recette de notre chouchou à toutes : Patrice Demers.
Le tout est franchement fantastique, c'est léger, pas très sucré et très parfumé. Le dessert parfait après un gros repas.

Pour 8 verrines :
Panna cotta :
1 boite (400 ml)de lait de coco
1 boite (400 ml)de crème de coco
10 blancs d'oeufs
10 cuillères à table (125 g) de sucre

Purée de pêches à la camomille
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 tasse (250 ml) d'eau
Jus de 2 citrons
1/4 tasse (60 ml) de camomille séchée
6 pêches sans la peau

Framboises pour la finition


Panna cotta :
Préchauffer le four à 250 F (120 C ).
Porter le lait et crème de coco à ébullition.Enlever du feu et réserver.

Battre les blancs d’œufs avec le sucre sans les faire monter, juste assez pour fondre le sucre et les liquéfier.
Verser peu à peu le mélange coco et bien mélanger.

Répartir la préparation dans 8 verrines, ou des ramequins, sans les remplir jusqu'en haut.
Cuire dans le four au bain marie pendant 45 minutes.
La surface doit être ferme, la crème prise, mais encore tremblotante.
Laissez refroidir d'abord dans le four éteint pendant 15 min, puis à température ambiante.
Réfrigérer au moins 2 heures.


Purée de pêches à la camomille :
Dans une casserole, amener le sucre, l'eau et le jus de citron à ébullition.

Retirer la casserole du feu, ajouter la camomille et laisser infuser la préparation pendant 5 minutes, à couvert.

Passer l'infusion au tamis fin, pour retirer les fleurs de camomille, et remettre le sirop dans la casserole.

Couper les pêches en morceaux et retirer le noyau.

Déposer les pêches dans le sirop et cuire à feu moyen pendant environ 10 minutes, jusqu'à ce que les pêches n'offrent plus aucune résistance; laisser tempérer les pêches pendant 10 minutes.

Au robot, réduire les pêches en purée lisse.

Montage :
Répartir la purée de pêches à la camomille dans les verrines et décorer d'une ou plusieurs framboises.
Imprimer la recette

14 septembre 2011

LES GOURMANDISES D'ISA : 2 LIVRES À GAGNER


Mon livre sort demain un peu partout dans les librairies et certains chanceux pourront peut être même en trouver dès aujourd'hui.
Aussi, pour vous remercier de votre fidélité, j'offre 2 livres.
Pour les gagner, il n'y a rien à faire de particulier, si ce n'est que de me laisser un commentaire sous cet article, en vous identifiant bien pour que je puisse vous retracer si vous êtes tirés au sort.
Le jeu est ouvert à tout le monde et jusqu'au Samedi 24 Septembre 2011, minuit (heure de Montréal).

Si vous voulez me rencontrer, je serais à Joliette le 17 Septembre (cliquer sur l'image pour agrandir):


À Montréal, le 24 Septembre (cliquer sur l'image pour agrandir):


Il n'y a aucune obligation, mais il serait fort apprécié que vous diffusiez cette information sur votre Facebook ou votre Twitter. Sous cet article, il y a un T et un F, il suffit juste de cliquer dessus, et choisir la photo du livre pour qu'elle apparaisse (sur Facebook). Merci d'avance.

13 septembre 2011

RÔTI DE PORC GREMOLATA


J'achète souvent des petits rôtis de porc, principalement quand ils sont en spéciaux, mais une fois achetés, je manque d'idées pour les cuisiner.
Aussi, je me suis fait un dossier, avec des recettes concernant uniquement ce morceau de viande, au fil de mes lectures des magazines de cuisine.
Ici, j'ai opté pour une cuisson lente, en cocotte et à très basse température. Le commentaire dans le magazine, l'annonçait et cela s'est révélé vrai: Fini le rôti élastique et cru de l'intérieur.
La gremolata vient terminer ce plat avec couleurs et avec beaucoup de saveurs. Une recette à garder précieusement, surtout, si comme moi, il vous arrive de manquer d'idées.

2 lbs (1 kg) de rôti de porc
3 cuillères à table (45 g) de beurre
1 cuillère à table (15 ml) d'huile
2 échalotes émincées
2 oranges
1 citron
4 gousses d'ail hachées
1 brin de thym
150 ml de vin de blanc
Sel et poivre
2 cuillères à table (30 g) de beurre
1/4 tasse (60 ml) de persil ciselé

Préchauffer le four à 250 F (120 C).
Laver les oranges et le citron, puis zestez-les.
Presser les jus. Réserver.

Dorer le rôti à la cocotte, sur toutes les faces, avec la moitié du beurre, l'huile et deux gousses d'ail.
Jeter le gras de cuisson et réserver le rôti dans une assiette.
Ajouter l'autre moitié du beurre et les échalotes et faire revenir sans colorer.
Replacer le rôti dans la cocotte avec les jus d'agrumes, un peu de zeste d'orange, le vin et le thym.
Saler, poivrer, porter à frémissement, couvrir et enfourner pour 2 heures.

Ébouillanter les zestes restants, 2 minutes. Rafraichissez-les et égouttez-les.
Les mélanger avec le reste d'ail haché, les deux cuillères à table de beurre et le persil.
Chauffer 2 minutes au micro-ondes au moment du service.

Dès la fin de la cuisson du rôti de porc, retirez-le de la cocotte et nappez-le de gremolata et servir avec le jus de cuisson en saucière.

Imprimer la recette

12 septembre 2011

PARFAIT AU CITRON, GRANOLA MAISON - RÉSULTAT DU TIRAGE "MAMAN, J'AI FAIM"


Au départ, je suis tombée sur la recette de Chuck, dans son livre le Garde-Manger mais je n'avais pas tous les ingrédients demandés, ensuite, son lemon curd n'était pas fait comme celui de Patrice Demers et ceux et celles qui l'ont fait, savent que c'est le meilleur et je reste fidèle à cette recette.
Voici donc mon interprétation du parfait au citron et du granola maison.
Comme je voulais que ce dessert reste assez "raisonnable", j'ai diminué la quantité de beurre pour le lemon curd.
Cela donne des verrines vraiment fantastiques, surtout si vous êtes fans de citron et de granola maison. Ce n'est pas très sucré et c'est bien équilibré en textures et saveurs.
Vous n'aurez sans doute pas besoin de toute la quantité de lemon curd ni du granola maison, mais faites-moi confiance, vous trouverez cela tellement bon, que vous n'aurez pas besoin d'aide pour finir les quantités.

*****
Résultat du tirage au sort pour gagner le livre Maman, j'ai faim !

Vous étiez 41 à être éligibles au tirage au sort. Vous aviez chacun le numéro en rapport avec l'ordre d'arrivée de vos commentaires. J'ai omis les personnes qui ne voulaient pas participer, mes commentaires, l'anonyme sans nom et les personnes qui ne lisent pas le règlement.
Avec l'aide de Random.org, le tirage à désigné Véro .


Bravo Véro et merci à tous de vos participations.

*****
Pour 6 verrines :
1 gros contenant (750 g) de yogourt nature

Lemon curd :
200 ml de jus de citron
Le zeste de 2 citrons
1 tasse (200 g) de sucre
4 oeufs
1/2 tasse (125 g) de beurre à la température de la pièce

Granola maison
1 tasse (90 g) de flocons d'avoine
1 tasse (90 g) de flocons de blé
1 tasse (150 g) d'amandes effilées
1/2 tasse (70 g) de canneberges séchées
1/2 tasse (125 ml) de miel de sarrasin
2 cuillères à table (30 ml) d'huile neutre
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait pur de vanille


Déposer au dessus d'un saladier, une passoire tapissée de papier essuie-tout.
Verser dessus le contenant de yogourt nature et laisser égoutter 4 heures au réfrigérateur.

Lemon curd :
Dans une casserole, mettre le jus de citron, le zeste et la moitié du sucre et porter à ébullition.

Dans un cul-de-poule, blanchir les oeufs avec le reste du sucre.
Tout en fouettant, incorporer le liquide chaud pour que les oeufs puisse se réchauffer graduellement.
Remettre dans la casserole et déposer sur le rond.
À ce moment, il faut brasser continuellement avec le fouet et ce, jusqu'à ce qu'un premier bouillon apparaisse.

Retirer du feu, transférer dans un contenant à rebord élevé, puis ajouter le beurre coupé en cubes.
Bien émulsionner la crème au citron avec un mélangeur à immersion.

Quand tout le beurre est ajouté et que la crème est bien lisse, passer au chinois ou au tamis fin, couvrir d'une pellicule plastique que l'on place directement sur la crème et laisser prendre au réfrigérateur pendant au moins 8 heures.


Granola maison :
Préchauffer le four à 350 F (180 C) et tapisser une grande plaque à biscuits d'un tapis de silicone.

Dans un saladier, combiner les flocons d'avoine et de blé, les amandes effilées et les canneberges. Réserver.
Dans un  casserole, mélanger le miel, l'huile et la vanille et porter à ébullition.

Retirer du feu, ajouter le mélange sec et bien mélanger pour bien enrober.
Étendre la préparation sur la plaque à biscuits préparée, de façon à ce que ce soit d'épaisseur égale.
Enfourner pour 20 minutes, en remuant plusieurs fois à la fourchette.

Sortir du four et laisser refroidir sur la plaque. Quand la préparation est bien refroidie, conservez-la dans un bocal hermétique.

Montage des verrines :
Répartir le yogourt égoutté dans les verrines.
Recouvrir de lemon curd puis de granola maison.
Réserver au réfrigérateur jusqu'au service.
Imprimer la recette

09 septembre 2011

GÂTEAU RENVERSÉ À LA PÂTE D'AMANDE ET AUX ABRICOTS + INFOS SUR LES LANCEMENTS


J'aime tellement les abricots, que j'en ai mis beaucoup au congélateur, histoire de prolonger l'été.
Quand j'ai voulu faire ce gâteau composé de pâte d'amande, il était évident que j'utiliserai les abricots.
Vous pouvez néanmoins utiliser d'autres fruits, je pense que les poires seraient aussi une bonne association.
Vous vous retrouverez avec un gâteau super fondant, très esthétique et vraiment excellent.
Je vous conseille de faire attention à la pâte d'amande que vous achèterez.
Certaines sont très dures, et il n'est pas très aisé de l'incorporer au beurre.
Pour la choisir, faire une pression forte avec le pouce sur le rouleau pour vérifier que la pâte d'amande est tendre.



Pour ceux qui voudront me rencontrer pour la sortie de mon livre le 15 septembre, je vous mets les dates et horaires des rencontres prévues :
Le 17 septembre 2011, je serais à la librairie Martin à Joliette de 14 h à 16 h.
Le 24 septembre 2011, je serais à la librairie gourmande au marché Jean-Talon de 11 h à 13 h.
Veuillez communiquer avec Élodie pour signaler votre présence (courriel sur le carton d'invitation).

Pour 6 à 8 personnes:
3/4 tasse (180 g) de beurre non salé
1/2 tasse (100 g) de cassonade
1 lb (500 g) d’abricots frais ou congelés, coupés en quartiers
7 oz (210 g) de pâte d’amande
1/2 tasse (100 g) de sucre
4 gros œufs
Le zeste fin d'un citron
1/2 tasse (75 g) de farine
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
2 pincées de sel


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm).

Mettre 1/4 tasse (60 g) de beurre dans une petite casserole sur feu moyen.
Ajouter la cassonade et mélanger jusqu'à ce que le beurre et la cassonade soient fondus.
Verser la préparation dans le moule préparé..
Déposer les abricots de façon décorative sur la couche de sucre. Réserver.

Râper la pâte d’amande et la mélanger avec le reste du beurre (1/2 tasse/120 g)) dans le bol du batteur sur socle.
Bbattre cette préparation jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse.
Ajouter ensuite le sucre et continuer à battre, en prenant soin de racler les parois du bol au besoin, jusqu’à ce que la préparation soit légère et mousseuse.
Ajouter les œufs, un à un, en battant bien après chaque ajout.
Ajouter le zeste de citron et remuer pour combiner. Réserver.


Mélanger dans un petit bol, la farine, la poudre à pâte et le sel.
Ajouter ce mélange à la préparation à base d’amandes et battre le tout jusqu’à ce que la farine ait été absorbée.
Verser la pâte directement sur les abricots étalés dans le moule préparé.
Lisser le dessus à l’aide d’une spatule.

Cuire au four jusqu’à ce que le dessus soit bien doré, que le caramel commence à bouillonner entre le gâteau et le moule et qu’une brochette insérée au centre en ressorte propre soit de 60 à 65 minutes. Laisser le gâteau refroidir 10 minutes dans le moule. Passer un couteau contre le bord intérieur du moule pour décoller le gâteau, puis renverser le gâteau sur un plat de service pour le laisser refroidir.

08 septembre 2011

GUIMAUVES DE CHÈVRE FRAIS AUX PISTACHES


Ces petites bouchées apéro ont été un véritable coup de coeur et pas seulement parce que tout le monde, chez nous, aime le fromage de chèvre.
La préparation est super bien parfumée et l'ajout de fleur d'oranger y est pour beaucoup. Je m'amuse souvent à faire deviner à mon entourage, ce que j'ai mis comme parfums ou comme épices dans les plats, et je dois avouer qu'ils ont cherché longtemps la fleur d'oranger.
Et cette présentation trompe-l'oeil ! On croirait vraiment que ce sont des guimauves !
C'est une très jolie présentation sans compter que c'est vraiment bon.

5 feuilles (10 g) de gélatine
300 g de chèvre frais type chèvre des neiges
2 et 1/2 cuillères à table (40 ml) de crème 35 %
 2 cuillères à thé (10 ml) de jus de citron
Le zeste d'un citron, râpé finement
2 cuillères à table (30 ml) d'huile d'olive
1 à 2 bouchons de fleur d'oranger
Sel et poivre
1 tasse (125 g) de poudre de pistache
Pistaches entières pour la finition


Mettre à tremper dans de l'eau bien froide les feuilles de gélatine.
Une fois ramollies, égoutter et réserver dans un bol.
Préparer un moule rectangulaire de 5 po x 8 et 1/2 po (12,5 cm x 21 cm) en le tapissant de film alimentaire que vous laisserez dépasser de chaque bord.

Dans la cuve du robot culinaire, mettre le chèvre frais, la crème 35 %, le jus et le zeste de citron, l'huile d'olive, la fleur d'oranger puis mixer jusqu'à l'obtention d'une texture lisse.

Assaisonner de sel et de poivre et ajouter la gélatine, qui aura été au préalable, fondue quelques secondes au micro-ondes.
Verser la préparation dans le moule préparer et rabattre le film alimentaire sur le dessus.
Réfrigérer au moins 8 heures.


À l'aide d'un couteau trempé dans l'eau chaude, couper des cubes de "guimauve", de 2 cm de côté puis les paner dans la poudre de pistache et surmonter d'une pistache entière.

Déclinaison-Femme Actuelle-Hors-série cuisine
Imprimer la recette

07 septembre 2011

GALETTE AUX PRUNES


Caroline organise un concours de tartes, et comme elle l'avait annoncé il y a déjà un bon moment, j'ai failli oublier de lui proposer ma participation.
Pourtant, les tartes font parties de mes desserts préférés parce que c'est un dessert qui varie au fil des saisons avec les fruits disponibles.
Cette fois-ci, j'ai utilisé des prunes pour une galette au goût d'amande.
J'ai mis de la poudre et de l'extrait d'amande dans la pâte pour avoir une texture croustillante et bien parfumée.
Les prunes rendent beaucoup de jus à la cuisson et c'est pourquoi, je les ai enrobées d'un mélange de
sucre et de farine.

Pour 8 à 10 personnes :
Pâte :
1 tasse (150 g) de farine
1/3 tasse (40 g) de poudre d'amande
1 cuillère à table (12 g) de sucre
7 cuillères à table (105 g) de beurre froid
3 cuillères à table (45 ml) de crème sure
2 cuillères à table  (30 ml) d'eau froide
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait pur d'amande

Garniture :
2 lb (1 kg) de prunes variées
1 cuillère à table (15 g) de beurre fondu
1/4 tasse (40 g) de farine
2/3 tasse (135 g) de sucre

Finition :
1 œuf, battu
Amandes effilées


Dans le robot culinaire, combiner la farine, la poudre d'amande, le sucre et le beurre.
Ajouter la crème sure, l'eau froide et l'extrait d'amande pendant que l'appareil est en opération.
Actionner jusqu'à ce que la pâte forme une boule.
Retirer la pâte du robot, l'aplatir et l'envelopper de film alimentaire et réfrigérer 30 minutes.

Entre-temps, préchauffer le four à 400 F (200 C).
Tapisser une plaque à pâtisserie de papier parchemin. Réserver.

Sur une surface légèrement enfarinée, Abaisser la pâte en un cercle de 1/4 " ( 0,5 cm ) d'épaisseur.
Déposer soigneusement sur la plaque préparée et réserver.


Couper les prunes en 6 ou 8 morceaux, enlever les noyaux  et les déposer dans saladier.
Ajouter la farine, le sucre et le beurre fondu et mélanger délicatement avec les doigts, afin que toutes les lamelles de prunes soient bien enrobées.

Déposer la garniture au centre de la pâte réservée, en laissant un contour de 1" (2,5 cm).
Plier le contour sur les fruits, en laissant la pâte se plisser.
Badigeonner la pâte pliée de l'œuf battu.
Parsemer d'amandes effilées.
Enfourner pour 40 à 45 minutes.
Sortir du four et laisser refroidir sur la plaque, afin de laisser les jus se solidifier.
Imprimer la recette