30 mars 2012

EBELSKIVERS AUX BANANES, SAUCE AU RHUM


Depuis que j'ai ma poêle à ebelskivers, j'essaie d'en faire chaque semaine. Une fois de plus, j'ai réalisé une recette sucrée, aux bananes avec une sauce au rhum,  recette conseillée par une de mes lectrices, Micheline.
C'était excellent, mais on ne sert pas la sauce au rhum aux enfants, car ça goûte beaucoup le rhum. Une petite sauce au chocolat sera une bonne alternative.

Face aux demandes informations que je reçois pour savoir où l'on peut se procurer le matériel à ebelskivers, je vais vous faire un récapitulatif :
1-Sur le site de William Sonoma, pour une livraison partout, sauf au Canada.
2-Dans les magasins William Sonoma du Canada.
3-Sur  Amazon.com.
4-Chez Golda (j'y commande plein de trucs, la livraison est rapide et pas chère).
4-Gabrielle en a trouvé chez Arès.
5-Je vous ai gardé le meilleur pour la fin car je suis certaine que tout comme moi, vous étiez loin d'imaginer qu'on pourrait en trouver chez...Avon.
C'est une lectrice, Josée, qui m'a donné l'information et qui m'a donné la photo ( cliquez sur l'image pour l'agrandir). Pour 19,99 $, vous avez la poêle, les baguettes et des recettes. Si vous habitez St-Hubert ou Longueuil, vous pouvez contacter Josée (clic), elle peut élargir le territoire si vous vous déplacez chercher votre commande.

Si vous avez d'autres infos, n'hésitez pas à m'en informer, j'éditerai la liste. Après cela, vous n'aurez plus l'excuse de dire " Je veux faire des ebelskivers mais je ne trouve pas de poêle" !




Compote de bananes à la vanille
2 bananes coupées en morceaux
1/4 tasse (50 g) de cassonade
1 gousse de vanille grattée
2 cuillères à table (30 g) de beurre

 Mélange à ebelskivers à la vanille:
1 tasse (150 g) de farine
1 et 1/2 cuillères à table (20 g) de sucre
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel
2 gros oeufs, séparés
1 tasse (250 ml) de lait
2 cuillères à table (30 g) de beurre fondu et tempéré
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) d'extrait pur de vanille

Sauce au rhum  :
1 cuillère à thé (5 ml) de fécule de maïs
1/2 tasse (125 ml) d'eau
1/4 tasse (50 g) de sucre
1/4 tasse (60 ml) de rhum brun
1 cuillère à table (15 g) de beurre


Compote de bananes à la vanille:
Dans un bol, mélanger les bananes coupées en morceaux avec la cassonade et les graines de vanille.
Dans une casserole, fondre le beurre puis ajouter le mélange de bananes et laisser compoter 5 à 7 minutes à découvert, jusqu'à ce que le liquide soit sirupeux.
Laisser refroidir.

Ebelskivers à la vanille :
Préchauffer le four à 200 F (95 C). C'est pour garder au chaud les ebelskivers déjà faits pendant que vous cuirez les autres.

Combiner la farine, le sucre, le bicarbonate de soude et le sel dans un grand bol.
Dans un petit bol, fouetter légèrement les jaunes d'oeufs puis incorporer le lait, le beurre fondu et l'extrait de vanille.
Mélanger les ingrédients humides avec les ingrédients secs avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Battre les blancs d'œufs en neige ferme jusqu'à ce qu'ils forment des pics fermes.
Plier délicatement les blancs d'oeufs dans la pâte à l'aide d'une spatule.
La pâte est prête à être utiliser.

Cuisson :
Chauffer la poêle à ebelskiver à feu moyen. Graisser les empreintes avec du beurre fondu ou un aérosol de cuisine.
Quand la poêle est bien chaude mettre une cuillère à table de pâte (15 ml) dans chaque empreinte.
Ajouter au centre de la pâte 1 cuillère à thé (5 ml) de compote de bananes, puis recouvrir d'une cuillère à table (15 ml) de pâte.

Cuire jusqu'à ce que le fond des crêpes soit légèrement doré et croustillant, environ 3-5 minutes. Utilisez 2 brochettes de bois pour retourner  les crêpes et cuire jusqu'à ce que qu'elles légèrement dorées sur le deuxième côté, environ 3 minutes de plus.

Sauce au rhum :
Dans une casserole, dissoudre la fécule de maïs dnas l'eau.
Ajouter le sucre et porter à ébullition pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que des grosses bulles se forment.
Ajouter le rhum et le beurre.
Continuer la cuisson pendant 5 minutes en mélangeant.
Laisser refroidir à température ambiante avant d'utiliser.
Napper les ebelskivers de sauce pour servir.

29 mars 2012

POGOS DE CREVETTES AU GINGEMBRE ET À LA CORIANDRE


Pâques arrive bientôt, et je suis encore à me poser des questions existentielles sur le repas que je vais servir, surtout depuis que j'ai essayé cette recette prise chez Nath . Au départ, je pensais faire un repas "cabane à sucre amélioré", mais depuis que j'ai préparé ces crevettes, j'ai envie de faire goûter à toute la famille car c'est vraiment excellent, je dirais même addictif !
Et vous, qu'allez-vous préparer pour Pâques ?

Comme je vous parle de Pâques, je voulais vous parler des oeufs KINDER®. Je suis certaine que c'est ce que vous allez offrir à vos enfants. Moi, en tout cas, j'ai une commande du gros oeuf Kinder.
Sachez que quand vous achetez des oeufs KINDER® vous contribuez à appuyer le Réseau Enfants-Santé avec qui KINDER® a crée un partenariat.
Ce partenariat met en avant la campagne "De la joie à partager MC. Vous pouvez les encourager en faisant un don.
Vous avez aussi la possibilité de gagner des oeufs Kinder sur la page Twitter de KINDER®. Il y en a 100 à gagner chaque jour.
Soyez parmi les premiers à afficher des Tweets (messages) en utilisant le hashtag (mot-clé) #Avezvousjoué à compter des heures indiquées  et vous pourriez obtenir gratuitement un œuf KINDER®.

Pour 4 à 6 personnes
600 g de crevettes crues, décortiquées
1/3 de tasse (50 g) de farine
1 cuillère à table (15 ml) de piment d'Espelette
1 cuillère à table (15 ml) de graines de fenouil moulues
1 cuillère à table (15 ml) de coriandre moulue
1 cuillère à table (15 ml) de gingembre frais râpé
1 cuillère à table (15 ml) de jalapeno haché finement
Une pincée de sel
1 cuillère à table (15 ml) de coriandre fraîche hachée finement
2 blancs d'oeufs
1 lime en quartiers pour le service


Préchauffer la friteuse à 350 F (180 C).
Embrocher les crevettes sur des bâtons de bois et les enrober de farine.
Mélanger le reste des ingrédients et y tremper les brochettes de crevettes.
Frire jusqu'à belle coloration.
Déposer sur un essuie-tout et éponger délicatement. Servir avec les quartiers de lime.
Imprimer la recette

28 mars 2012

ARANCELLO


Je vous ai parlé du livre Cadeaux gourmands et petits bocaux paru chez Larousse la semaine dernière avec ces carrés très cochons. Il regorge de bonnes idées et j'ai noté beaucoup (trop) de recettes à tester.
Aujourd'hui, je vous propose une recette que j'avais commencée bien avant les carrés, mais qui demandait plusieurs jours avant que je puisse y goûter pour pouvoir vous en parler.
L'arancello est  à l'orange ce que le limoncello est au citron et cette version est épicée. Il se boit frappé mais peut aussi être utilisé pour aromatiser les sorbets ou autres desserts.
L'abus d'alcool étant dangereux pour la santé, j'ai fait une séance de "goûtage" collectif, avec mes amies et tout le monde a adoré. Il y a même une de mes amies (je ne citerais pas de nom) qui n'était pas sure au premier verre et en a demandé un second !

Pour environ 2 litres (8 tasses)
5 grosses oranges
1 bâton de cannelle
3 gousse de cardamome
1 gousse de vanille
1 litre (4 tasses) de vodka
500 ml (2 tasses) d'eau
600 g (3 tasses) de sucre

Pour le décor :
Zeste d'orange
Quelques bâtons de cannelle
Quelques gousses de vanille
Quelques gousses de cardamome


Brosser les oranges sous l'eau chaude, puis prélever une fine couche du zeste des oranges à l'aide d'un économe, en veillant à ne conserver que la partie orange.
Mettre dans un grand bocal le zeste des oranges, la cannelle, les gousses de cardamome et de vanille.
Ajouter la vodka puis fermer le bocal et laisser reposer pendant une semaine en secouant le récipient tous les jours.

Après une semaine, porter à ébullition l'eau et le sucre, jusqu'à ce que celui-ci soit fondu.
Verser l'eau sucrée dans le bocal avec la vodka parfumée puis laisser reposer encore une semaine en agitant régulièrement.

Après une semaine, filtrer l'arancello et transvasez-le dans des bouteilles.
Glisser dans chaque bouteille un peu de zeste d'orange, de la cannelle, une gousse de vanille et une gousse de cardamome.
Conserver l'arancello dans un endroit frais. Il se conserve jusqu'à 6 mois.

27 mars 2012

DARING BAKERS : PAIN TIGRE


Le défi de Mars, des Daring Bakers nous est proposé par Sara et Erica de Baking JDs. Elles nous demandaient de faire un pain tigre, ma traduction mais je ne sais si elle est parfaitement exacte.
C'est un pain blanc qui sert de pain à sandwich et qui est recouvert d'un croustillant fait à base de farine de riz.
Si j'ai bien apprécié le pain, j'ai un peu moins aimé le goût du croustillant. Et je me trouve bien chanceuse de n'être pas allergique au gluten, car la farine de riz ne fait vraiment pas partie de mes farines favorites. C'est juste moi, car tout le monde a bien aimé ce pain, qui reste malgré tout, super facile à faire.

J'ai fait un sandwich à partager et je l'ai garni avec une salade de langouste que j'ai faite de la même façon que je fais ma salade de homard.

Blog-checking lines: Sara and Erica of Baking JDs were our March 2012 Daring Baker hostesses! Sara & Erica challenged us to make Dutch Crunch bread, a delicious sandwich bread with a unique, crunchy topping. Sara and Erica also challenged us to create a one of a kind sandwich with our bread!

Croustillant néerlandais
2 cuillères à table (14 g) de levure sèche active
1 tasse (250 ml) d'eau tiède à 105-115 F (41-46 C)
2 cuillères à table (25 g) de sucre
2 cuillères à soupe (30 ml) d'huile
½ cuillère à café (2,5 ml) de sel
1 et ½ tasses (250 g) de farine de riz

Pains tigre
Pour 2 pains longs de 9 po x 5 po (23 cm x 13 cm)
1 cuillère à table (7 g) de levure sèche active
¼ tasse (60 ml) d'eau tiède à 105-110 F (41-43 ° C)
1 tasse (250 ml) de lait chaud à 105-110 F (41-43 ° C)
1 et ½ cuillères à table (20 g) de sucre
2 cuillères à table (30 ml) d'huile végétale
1 et ½ cuillères à thé (7,5 ml) de sel
4 tasses (600 g) de farine
Croustillant néerlandais



Croustillant néerlandais:
Combiner tous les ingrédients dans un grand bol et mélanger au fouet.
La consistance doit être tartinable mais pas trop liquide.

Si vous soulevez le fouet, la préparation doit s'écouler lentement. Si ce n'est pas le cas ajouter un peu d'eau si c'est trop épais ou un peu de farine de riz, si cela est trop liquide.Laisser reposer 15 minutes.



Pains tigre :
Dans le bol du batteur sur socle, mélanger la levure, l'eau, le lait et le sucre.
Remuer pour dissoudre et laisser reposer pendant environ 5 minutes (le mélange doit commencer à faire des bulles).
Ajouter l'huile, le sel et 2 tasses (300 g) de la farine. Utiliser le crochet et commencer à pétrir jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

Ajouter la farine restante , 1/4 tasse (50 g) à la fois, jusqu'à ce que la pâte se détache de la parois du bol.
Pétrir 4 minutes supplémentaires ou jusqu'à ce que la pâte soit douce et élastique.
Déposer la pâte dans un bol légèrement graissé et couvrir d'une pellicule plastique.

Laisser lever pendant 1 heure, ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Une fois que la pâte a levé, la mettre sur une surface légèrement farinée et la diviser en 2 portions égales.

Façonner la pâte dans la forme que vous voulez lui donner et déposer sur une plaque de cuisson chemisée de papier parchemin.

Couvrir lâchement de film alimentaire et laisser lever pendant 15 minutes pendant que vous préparez le croustillant néerlandais.

Enduire le dessus de chaque pain avec la pâte pour croustillant néerlandais (recette ci-dessus).

Bien que la recette originale recommande de les laisser reposer pendant 20 minutes après l'application de la garniture, on obtient de meilleurs résultats en les mettant directement dans le four.

Une fois que vous avez enduit les pain de garniture, faire cuire au four préchauffé à 375 F (190 C) pendant 25 à 30 minutes, ou jusqu'à ce que les pains soient dorés.

Laisser refroidir complètement sur une grille avant de garnir et de manger avec la garniture de son choix.

Imprimer la recette

26 mars 2012

BISCUITS AUX BANANES



Avec mes amies, dont les enfants sont aussi amis de Ian, nous avons pris l'habitude d'organiser un goûter, le vendredi soir après l'école.
Pendant que les enfants jouent, nous, on papote, on refait le monde et le bilan de la semaine.
Toute la semaine, nous avons fait des repas et collations santé, du coup, le vendredi soir, on se lâche. Nous faisons des recettes pour les enfants, rien que pour eux !
Je me suis inspirée de Goûters rigolos pour ces biscuits, et je n'ai pas été trop regardante sur les quantités de sucre et je peux vous dire que les enfants ont vraiment très, très apprécié : Les deux douzaines de biscuits ont disparu en peu de temps, c'est à peine si les mamans ont pu y goûter.

Vous trouverez d'autres recettes pour enfants sur le site de Vivre Délicieusement.

Pour 2 douzaines de biscuits :
1/2 tasse (120 g) de beurre ramolli
3/4 tasse (150 g) de cassonade
3/4 tasse (150 g) de sucre
2 cuillères à thé (10 ml) d'extrait pur de vanille
1 banane en purée
1 et 3/4 tasses (270 g) de farine
1 cuillère à thé (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1 cuillère à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium
2 pincées de sel
1 banane coupée en petits cubes


Au batteur électrique, crémer le beurre et les deux sucres jusqu'à obtenir une pommade homogène.
Ajouter l'extrait de vanille et la banane en purée et mélanger.

Combiner ensemble la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate, le sel et la banane en cubes puis les incorporer à la préparation et mélanger bien.
Réfrigérer la pâte 30 minutes.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser 2 plaques à pâtisserie de papier parchemin.
Prélever des petites portions de pâte et former des boules de la grosseur d'une balle de golf (1 po 1/4/3 cm de diamètre).
Les déposer sur les plaques à biscuits préparées en les espaçant de 2 po (5 cm).
Enfourner pour 10 à 12 minutes.

Sortir les biscuits du four. Ils seront bombés et gonflés à la sortie du four, puis en refroidissant, ils vont s'affaisser.
Laisser refroidir les biscuits 5 minutes sur les plaques de cuisson avant de les transférer sur une grille.
Imprimer la recette

25 mars 2012

GAGNANTS DES LIVRES MARS


Vous avez été 74 à participer au jeu organisé la semaine dernière
Après tirage au sort, 5 chiffres sont sortis du générateur, voici donc les gagnants des 5 livres Mars, les 30 recettes culte, paru chez Marabout. :

50 : Dr Maman
34 : Dominique
49 : Mathieu
6 : Maryse
15 : Stéphanie

Merci à tous de votre participation et bravo aux gagnants !

22 mars 2012

CARRÉS À L'AVOINE, AU DULCE DE LECHE ET CHOCOLAT


Il me semble que cela fait super longtemps que je ne vous avais pas proposé des carrés super cochons, comme je les aime tant. Et ceux-ci marient tout ce que j'aime : l'avoine et le dulce de leche (et aussi du chocolat).
Je me suis inspirée d'une recette d'un petit livre absolument fantastique : Cadeaux gourmands et petits bocaux paru chez Larousse.
Si comme moi, vous préparez des paniers gourmands à Noël ou que vous aimez offrir des cadeaux gourmands quand vous êtes invités quelque part, vous trouverez forcément dans ce livre beaucoup d'idées.

Ce sont des carrés vraiment excellents. La base d'avoine est peu commune pour des carrés de ce genre et c'est ce qui m'a donné envie d'essayer la recette.
À essayer et à partager, vous devriez faire quelques émules.



Pour 16 carrés:
1 tasse (200 g) de cassonade
3/4 tasse (180 g) de beurre
2 cuillères à table (30 ml) de sirop d'érable
3 et 3/4 tasses (350 g) de flocons d'avoine
400 g (300 ml)de dulce de leche
6 oz (210 g) de chocolat noir en pastilles ou en morceaux
1 cuillère à table (15 ml) d'huile de tournesol


Préchauffer le four à 300 F (150 C).
Graisser un moule carré de 8 po (20 cm) et chemisez-le de papier parchemin.

Dans une casserole, faire chauffer à feu doux, la cassonade, le beurre et le sirop d'érable en remuant régulièrement jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Enelver la casserole du feu, puis incorporer les flocons d'avoine. Bien mélanger.
Verser le contenu dans le moule préparé et tasser à l'aide d,une cuillère en bois.
Enfourner pour 45 minutes.

Laisser refroidir le moule 10 minutes.
Couvrir de dulce de leche et réserver au réfrigérateur jusqu'à ce qu'il ait durci.

Fondre le chocolat au bain-marie et incorporer l'huile au chocolat.
Verser le tout dans le moule, sur le dulce de leche. Bien lisser à la spatule.
Laisser refroidir à température ambiante, jusqu'à ce que le chocolat ait figé.
Couper en 16 carrés à l'aide d'une couteau dont la lame aura été passée sous l'eau chaude entre chaque coupe.
Imprimer la recette

21 mars 2012

3 LIVRES ET 3 COFFRETS GOÛTERS RIGOLOS À GAGNER


Il fait beau, il fait chaud et j'ai la flemme d'écrire un article avec une recette et des photos.
Je suis certaine que vous ne m'en voudrez pas parce qu'en partenariat avec  Hachette Canada, je vous offre la possibilité de gagner 6 ouvrages : 3 coffrets L'atelier goûters rigolos qui comprennent 2 moules en silicone d'oursons, 2 moules à suçons avec les bâtonnets et un mini livre explicatif.
Les 3 autres ouvrages sont Goûters rigolos, ce sont des livres plus grands dans le même thème mais sans les ustensiles.
Ce sont de jolis cadeaux à offrir et s'offrir. Vous pourrez réaliser des oursons à la guimauve, des superbes gâteaux d'anniversaire etc...


Pour gagner un de ces 6 cadeaux, il vous faudra :
1) Avoir une adresse postale au Canada
2) Aimer ma page Facebook
3) Aimer la page Facebook Hachette Canada
4) Me laisser un commentaire * (voir note) sous cet article, avant le 31 mars 2012, minuit (heure de Montréal), en me laissant une adresse courriel valide pour ceux et celles qui ne sont pas enregistrés.


*Note : Je ne prends pas en compte les commentaires laissés sur facebook, il faut que les commentaires soient laissés sous cet article parce que c'est plus facile pour comptabiliser et effectuer le tirage au sort.
Pour  ceux qui sont pas habitués à laisser un commentaire, vous devez cliquer sur " petits mots".
Vous écrivez votre commentaire, puis vous sélectionnez un profil : Le mieux est de sélectionner Nom/url. Vous rentrez votre nom (ou prénom) et votre adresse courriel dans url. N'oubliez pas d'appuyer sur " Publier".

Les 3 premiers gagnants que je tirerai au sort gagneront les coffrets, les 3 suivants, le livre !
Bonne chance à tous

20 mars 2012

CAKE AUX POIREAUX, BACON ET HUILE DE NOIX


C'est un cake vide-frigo de luxe, car l'huile de noix est assez chère mais je n'en ai pas utilisée tant que cela.
Il y a fort longtemps, mon grand-père avait décidé de faire sa propre huile de noix. Je l'ai vu (et un peu aidé) à casser des noix pendant des jours. Ensuite, il a emmené sa production au moulin et est revenu avec...pas grand-chose. Il était tellement déçu qu'il a dit "plus jamais". C'est vrai qu'il y a des limites à tout vouloir faire maison.

Avec ce cake, j'ai tenté plusieurs expériences : Je voulais savoir si l'huile de noix, quand elle cuisait, gardait son goût prononcé. La réponse est non, mais elle parfume délicatement le cake.
Je voulais aussi tester la cuisson du bacon au micro-ondes, et ça fonctionne vraiment très bien. Le bacon est croustillant, pas de poêle à sortir, ni de cuisinière à nettoyer.

J'ai remplacé le lait que je mets habituellement dans les cakes salés par du babeurre, et malgré la petite quantité, ça fait toute une différence au niveau du moelleux.
C'est une recette que je vais refaire assurément cet été quand on partira en pique-nique.

Pour 6 à 8 personnes :
3 petits poireaux , parés, lavés et émincés
1 cuillère à table (15 g) de beurre
6 tranches de bacon
1 et 1/3 tasses (200 g) de farine
2 et 1/2 cuillères à thé (12,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
3/4 tasse (75 g) de cheddar râpé
4 oeufs
1/3 tasse (80 ml) d'huile de noix
2/3 tasse (160 ml) de babeurre


Faire revenir les poireaux dans le beurre pendant 10 minutes. Réserver et laisser refroidir.
Déposer 2 épaisseurs de papier essuie-tout dans une assiette. Ranger dessus les tranches de bacon puis recouvrir de nouveau de 2 épaisseurs de papier essuie-tout.
Cuire au micro-ondes 4 à 6 minutes,  à intensité maximum, en vérifiant aux 2 minutes, ou jusqu'à ce que le bacon soit croustillant.
Laisser refroidir, puis émincer le bacon.

Dans un saladier, combiner la farine et la poudre à pâte.
Ajouter le poireau, le bacon et le cheddar râpé.

Préchauffer le four à 350 F (180 C). Préparer un moule à cake en le beurrant généreusement si c'est un moule en métal, ce ne sera pas nécessaire si vous utilisez un moule en silicone ou en carton ciré.

Dans un autre saladier, battre les oeufs avec l'huile de noix et le babeurre.
Ajouter la préparation au mélange de farine, jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

Verser la préparation dans le moule, puis enfourner pour 50 minutes ou jusqu'à ce qu'une brochette en bois insérée au centre en ressorte propre.
Laisser refroidir avant de démouler puis couper en tranches.
Servir avec une salade verte.
Imprimer la recette

19 mars 2012

TARTE AUX TOMATES CERISES RÔTIES ET FETA


Les québécois sont de plus en plus sensibles à l'importance de réduire leur consommation de viande.
Destiné autant au végétarien convaincu qu'au gourmet qui a simplement envie de mettre un peu moins de protéines animales au menu, ce nouveau livre de la collection Coup de Pouce publié aux Éditions Transcontinental, présente une panoplie de mets appétissants et bons pour la santé.

Abondamment illustré, ce livre est conçu autour de 9 catégories d'ingrédients clés à l'alimentation végétarienne : légumineuses et haricots secs, riz et céréales, pâtes, tofu, tempeh et soya, noix et grains, oeufs et fromages, légumes, bouillons, sauces et autres.

Je me suis inspirée d'une recette du livre pour vous présenter cette tarte, oh combien fantastique !
Cette fois-ci, le secret n'est pas dans la sauce, mais dans la croûte à tarte. Elle est réalisée avec de la semoule de maïs et parfumé au thym. Elle est croustillante et savoureuse et pourrait très bien faire de délicieux craquelins.
La recette originale était réalisée avec du fromage de chèvre et chose étonnante pour moi, je ne me suis pas précipitée à l'épicerie pour en acheter, j'ai préféré vider mon réfrigérateur d'un pot de feta.
Si vous servez cette tarte en entrée, elle comblera 6 à 8 personnes mais si comme moi, vous en faîtes un repas principal, il y en aura assez pour 4 personnes.


Croûte à la semoule de maïs :
1 tasse (150 g) de farine
1/2 tasse (80 g) de semoule de maïs
2 cuillères à thé (10 ml) de thym frais, haché
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de sel
1/2 tasse (125 g) de beurre froid, coupé en dés
3 cuillères à table (45 ml) d'eau glacée
2 cuillères à thé (10 ml) de jus de citron

Garniture aux tomates cerises et feta:
4 tasses (1 litre) de tomates cerises ou tomates raisins
4 cuillères à thé (20 ml) d'huile d'olive
1 gousse d'ail hachée finement
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de poivre
1 cuillère à table (15 ml) de moutarde de Dijon
200 g (1 pot) de feta


Croûte à la semoule de maïs :
Au robot culinaire, mélanger la farine, la semoule de maïs, le thym et le sel.
Ajouter le beurre et mélanger en actionnant et en arrêtant successivement l'appareil jusqu'à ce que la préparation ait la texture d'une chapelure grossière.
Sans arrêter l'appareil, ajouter l'eau et le jus de citron d'un seul coup et mélanger en actionnant successivement l'appareil jusqu'à ce que la pâte commence à se tenir.
Façonner la pâte en boule et l'aplatir en disque.
Envelopper le disque de pâte de film alimentaire et réfrigérer pendant 30 minutes.
La pâte enveloppée se conservera jusqu'à deux jours au réfrigérateur. Laisser revenir à température ambiante avant de poursuivre la recette.

Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte au rouleau et en garnir un moule à tarte, beurré, à fond amovible, de 9 po (23 cm) de diamètre.
À l'aide d'une fourchette, piquer l'abaisse sur toute la surface.
Réfrigérer pendant 30 minutes.

Cuire dans le 1/3 inférieur du four préchauffé à 400 F (200 C) de 18 à 20 minutes ou jusqu'à ce que la croûte soit dorée.
Déposer le moule à tarte sur une grille et laisser refroidir.

Garniture :
Entre-temps, dans un plat en verre allant au four de 13 po x 9 po (33 cm x 23 cm), mélanger les tomates, l'huile d'olive, l'ail, le sel et le poivre.
Cuire au four préchauffé à 400 F (200 C) pendant 30 minutes ou jusqu'à ce que les tomates soient légèrement noircies et plissées.

Badigeonner le fond de la croûte refroidie de la moutarde de Dijon.
Émietter la moitié du fromage feta dans la croûte.
Couvrir de tomates rôties et parsemer du reste de fromage feta émietté.
Cuire au centre du four préchauffé à 400 F (200 C) pendant 15 minutes ou jusqu'à ce que la garniture soit chaude.
Servir chaud ou à température ambiante.
Imprimer la recette

17 mars 2012

5 LIVRES "MARS" À GAGNER


Si vous me lisez régulièrement, vous n'êtes pas sans savoir combien j'aime les barres Mars et que je n'ai aucune culpabilité à les incorporer dans des recettes comme dans ces carrés à l'avoine et aux barres Mars que j'avais faits l'été dernier.

En partenariat avec Hachette Canada, je vous offre la possibilité de gagner 5 livres Mars, les 30 recettes culte, paru chez Marabout.
J'ai déjà plusieurs livres de cette collection, je vous en avais déjà parlés ici, et je les adore.

Pour gagner un de ces 5 livres, il vous faudra :
1) Avoir une adresse postale au Canada
2) Aimer ma page Facebook
3) Aimer la page Facebook Hachette Canada
4) Me laisser un commentaire sous cet article, avant le 24 mars 2012, minuit (heure de Montréal), en me laissant une adresse courriel valide pour ceux et celles qui ne sont pas enregistrés.

*Note : Je ne prends pas en compte les commentaires laissés sur facebook, il faut que les commentaires soient laissés sous cet article parce que c'est plus facile pour comptabiliser et effectuer le tirage au sort.
Pour  ceux qui sont pas habitués à laisser un commentaire, vous devez cliquer sur " petits mots".
Vous écrivez votre commentaire, puis vous sélectionnez un profil : Le mieux est de sélectionner Nom/url. Vous rentrez votre nom (ou prénom) et votre adresse courriel dans url. N'oubliez pas d'appuyer sur " Publier".


J'effectuerai un tirage au sort afin de déterminer les 5 gagnants. Bonne chance à tous :)

16 mars 2012

SOPAPILLAS ET CONCOURS OLD EL PASO


Avant la semaine de relâche, c'était l'anniversaire de monsieur Gourmandises et pour une fois, il n'a pas voulu que nous allions le fêter à la cabane à sucre comme nous le faisons habituellement.
C'est donc par une mini-tempête de neige que nous sommes allés souper à La Casa la Pinata, parce que Katia en avait parlé sur son blogue, sa critique était très bonne et je fais entièrement confiance à Katia :)
Nous avons tous pris des plats différents pour pouvoir goûter et tout était excellent. La propriétaire est très sympathique et le service impeccable.

Comme nous avions beaucoup mangé, monsieur Gourmandises et moi avons partagé le dessert ! Quel regret j'ai eu ensuite ! C'était tellement bon, que j'aurai pu finalement tout manger. C'étaient des sopapillas. Ce sont des tortillas coupées en triangles, frites, servies avec de la crème fouettée et du miel.
Très simple à réaliser, mais efficace sur la gourmandise.


J'ai reproduit la recette pour illustrer le concours Old El Paso proposé par Vivre délicieusement.
Il y a un ensemble Old El Paso à gagner d'une valeur de 60 $, qui comprend :
*2 paquets de nos nouveaux tortillas, plus tendres
*3 assaisonnements (Taco, Fajita et Smart Fiesta Taco)
*Garnitures (Chilis et Jalapenos)
*1 canne de fèves
*4 serviettes de table jaunes
*4 napperons rouges
*Un réchaud à tortilla
*1 bol rouge à fruits Fiesta® Scarlet 6 1/4-Oz

Pour gagner cet ensemble, vous devrez publier sur vos blogues, un plat ou dessert mexicain, en insérant (mode html) ce code de participation :
<a href="https://lifemadedelicious.ca/?sc_lang=fr-ca&amp;" target="_blank"><img border="0" height="320" src="http://a.imageshack.us/img809/4126/oldelpasogiveawayfr2.jpg" width="226" /></a></div>
Puis, vous m'envoyez le lien de votre recette avec une photo à mon adresse courriel.

La période du concours est du 16 Mars 2012 au 15 Avril 2012.
Le jeu est ouvert uniquement aux résidents du Canada.
Le gagnant sera déterminé par un jury maison.
Bonne chance à tous !




Recette de sopapillas :
Des tortillas, coupées en 8
Huile pour friture
Crème fouettée
Miel


Chauffer l'huile de friture à 350 F (180 C).
Frire les tortillas, un peu à la fois, 1 minute de chaque côté ou jusqu'à ce qu'elles soient juste dorées.
Égoutter dans de l'essuie-tout.

Servir dans une assiette accompagnées de crème fouettée et nappées de miel.
Imprimer la recette

15 mars 2012

TREMPETTE À LA GUINNESS ET AU CHEDDAR


J'ai quelques jours d'avance pour la st-Patrick que nous fêterons samedi, mais demain, je démarrerai un jeu et je ne publie que rarement les fins de semaine.
J'ai une addiction aux trempettes de tous genres, en fait, à beaucoup de plats qui ne demandent pas d'ustensiles pour les déguster. C'est peut-être mon côté primaire qui ressort :)
Cette trempette rappellera la fondue au fromage à la bière mais c'est ici plus simple à préparer, sans compter que cela permet de manger plein de légumes.

Bonne fête à tous les Irlandais !

Pour environ 4 tasses (1 litre) de trempette
1 contenant (250 g) de fromage à la crème, ramolli
2 et 1/2 tasses (250 g) de fromage cheddar fort, râpé
1 cuillère à thé (5 ml) de moutarde de Dijon
2 cuillères à table (30 ml) crème 15 %
1/4 tasse (60 ml) de Guinness
3 oignons verts, hachés
1 grosse gousse d'ail, broyée
2 cuillères à table (30 ml)  de persil haché
Sel et poivre, au goût


Dans le bol du robot culinaire, mélanger le fromage à la crème, le cheddar, la moutarde, et la crème 15 %.
Pulser jusqu'à consistance lisse.
Continuer à pulser tout en ajoutant lentement la Guinness.
Ajouter les oignons verts, l'ail, le persil, le sel et le poivre (au goût) et mélanger jusqu'à consistance homogène.
Transférer dans un bol, couvrir et réfrigérer au moins pendant une heure avant de servir.
Servir avec des légumes et/ou des craquelins.
Imprimer la recette

14 mars 2012

BRIOCHE DU MONASTÈRE


Le frère Victor-Antoine d'Avila-Latourette vient de sortir son 6ème ouvrage : Les bons petits plats du monastère publié chez les Éditions de l'Homme. Le frère réside dans le monastère bénédictin Notre-Dame de la Résurrection, dans l'état de New York. Il y cultive un jardin, dont il vend les produits au marché local, permettant ainsi à la communauté de subvenir à ses besoins.

Dans son livre, vous ne trouverez que des recettes végétariennes, simples, savoureuses et réconfortantes, avec pour objectif de nous offrir une alimentation saine.

Je suis allée directement dans la section pain du livre et j'ai essayé sa recette de brioche du monastère.
Même si j'ai fait quelques modifications (le frère d'Avila-Latourette pétrit à la main), j'ai gardé les grands principes de cette recette : une pâte à brioche sur poolish et 3 levées.

Par expérience, je sais que c'est toujours la dernière brioche que j'ai faite qui est ma préférée, mais celle-ci, c'est vraiment quelque chose.
Elle est légère comme un nuage, pas très sucrée et si vous mettez un miel au goût prononcé, de sarrasin pour ma part, vous le retrouverez au goût et au parfum.
Je sens que mes copines boulangères vont adorer et j'en soupçonne déjà quelques-unes de s'être précipiter dans leur cuisine pour actionner leur batteur sur socle.


Pour 2 brioches
Poolish :
1 cuillère à table (8 g) de levure sèche active
1/2 tasse (125 ml) d'eau tiède
1 tasse (150 g) de farine

Brioches :
3 tasses (450 g) de farine
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de sel
1/4 tasse (60 ml) de lait
2 cuillères à table (25 g) de sucre
2 cuillères à table (30 ml) de miel liquide
6 oeufs
3/4 tasse (180 g) de beurre à température ambiante, coupé en petits morceaux
2 cuillères à table (30 ml) de beurre fondu, pour badigeonner


Poolish:
Dans un bol, dissoudre la levure dans l'eau.
Ajouter la farine et mélanger les ingrédients avec les mains graissées de beurre, jusqu'à former une boule de pâte.
Couvrir le bol de film alimentaire et laisser la pâte lever 45 minutes dans un endroit chaud.

Brioches :
Mettre la farine dans le bol du mélangeur sur socle.
Ajouter le poolish, le sel, le sucre,le lait, le miel et les oeufs battus.

Pétrir pendant 8 minutes avec le crochet.
Ajouter les morceaux de beurre, quelques-uns à la fois, tout en continuant de pétrir.
Le pétrissage peut prendre 15 minutes, jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporé.
La pâte sera lourde et molle.

Couvrir le bol du mélangeur de film alimentaire et laisser lever la pâte 2 heures à température ambiante,  ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume.


Aplatir la pâte sous la paume de la main, puis la réfrigérer au moins 4 heures ou toute la nuit.
Aplatir de nouveau la pâte sous la paume de la main, puis la façonner selon la forme du moule à cuisson.
J'ai utilisé ici deux moules de 5 po x 9 po (12,5 cm x 23 cm).

Beurrer généreusement les moules, puis y déposer la pâte pour qu'elle occupe les deux tiers du moule.
Couvrir d'une serviette de cuisine humide et laisser reposer environ 45 minutes, jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume encore une fois.

Au milieu de cette étape, préchauffer le four à 400 F (200 C).
Badigeonner le dessus des pâte de beurre fondu à l'aide d'un pinceau.
À l'aide d'un couteau effilé, faire délicatement une petite coupure en forme de croix au milieu de la pâte.
Cuire 25 à 30 minutes, jusqu'à ce que la surface des brioches soit dorée ou qu'un couteau inséré au centre en ressorte propre.
Retirer les brioches du four et la laisser refroidir sur une grille avant de servir.

Imprimer la recette

13 mars 2012

MIGAS ESPAGNOLES AU BACON


Après le boeuf braisé au thé rouge et aux patates douces et le curry de keftas, me voilà replongée dans le livre Spécial fin de mois paru chez Larousse avec cette salade de pain vraiment simple à réaliser, tellement bonne et qui m'a permis de passer du pain un peu rassis.
Il y a des avantages à faire son pain maison parce que l'on sait ce que l'on met dedans mais il y a aussi quelques inconvénients, comme de créer " des bébés gâtés qui n'aiment que le pain frais".
Je me retrouve donc régulièrement avec du pain de 3 jours et je vous assure qu'il faut de l'imagination pour ne pas le gaspiller. Je fais des poudings au pain, des croûtons et la plupart du temps, ce sont les toasts du petit-déjeuner.
Avec cette recette, je viens de trouver un super accompagnement pour le poulet (mais d'autres viandes feraient aussi bien l'affaire), je l'avais aussi servi avec une salade verte. Comme une salade César au poulet mais décomposé.
Cette salade de pain se mange comme des croustilles, une fois qu'on a commencé à y goûter, on ne peut plus s'arrêter.


Pour 4 personnes
200 g de pain croûté de l'avant-veille, sans la croûte
1/2 tasse (125 ml) d'huile d'olive
100 g de bacon, émincé
3 gousses d'ail écrasées
1 gros piment rouge déshydraté, épépiné et finement émincé
Sel


Couper le pain en bâtonnets, étalez-les sur un torchon, puis vaporisez-les d'eau et saupoudrez-les d'un peu de sel.
Enveloppez-les dans un torchon et laissez reposer 2 heures.
Déplier le torchon et couper le pain en gros morceaux.

Faire chauffer 2 cuillères à thé (10 ml) d'huile d'olive dans une sauteuse. Faire frire le bacon émincé jusqu'à ce qu'il soit bien croustillant.
Égouttez-le sur de l'essuie-tout.

Essuyez la sauteuse et faites chauffer le reste de l'huile d'olive.
Ajouter l'ail et faites frire jusqu'à ce qu'il soit doré, retirez-le de la poêle et jetez-le.

Mettre tout le pain dans la sauteuse en une seule fois et faites-le revenir jusqu'à ce qu'il soit uniformément doré.
Mélanger avec le piment et le bacon.
Servir très chaud.
Imprimer la recette

12 mars 2012

CALMARS FRITS EN CROÛTE ÉPICÉE AU PAPRIKA FUMÉ, MAYO CHIPOTLE


De retour de vacances, un peu courbaturée par une initiation à la raquette, mais le plein d'énergie est fait, il ne me reste plus qu'à attendre que la neige fonde pour que je puisse nettoyer mon terrain.

De retour aussi avec une excellente recette de calmars, tirée du livre Bistro-Bistro de Jean-François Plante et que j'avais aussi vue chez Nathalie.
C'est le souper parfait du samedi soir, devant un bon film.
Les calmars ne sont pas caoutchouteux parce qu'ils ont mariné dans le lait, ils sont extra tendres.
Nous n'avons pas trouvé ce plat piquant, il est juste bien relevé, même ma zouille n'a pas laissé sa part. Il a beaucoup aimé.

Pour 4 personnes :
2 tasses (500 ml) de lait
1/4 de tasse (60 ml) d'huile d'olive
2 cuillères à thé (10 ml) de zeste de lime, blanchi
3 gousses d'ail, fraîchement pressées
1 lb (500 g) de rondelles de calmars 
1 tasse (150 g) de farine
1 tasse (120 g) de fécule de maïs
2 cuillères à table (30 ml) de paprika fumé
1 cuillère à thé (5 ml) d'origan séché
2 pincées de poivre de Cayenne
2 cuillères à thé  (10 ml) de poudre d'ail

Mayo chipotle
 6 cuillères à table (90 ml) de mayonnaise 
2 cuillères à table (30 ml) de coriandre fraîche ciselée finement
1 cuillère à table (15 ml) de piment chipotle en sauce adobo
2 cuillères à thé (10 ml) de paprika fumé
Sel et poivre du moulin
1 cuillère à table (15 ml) de jus de lime


Dans un grand bol, combiner le lait, l'huile, le zeste et l'ail.
Ajouter les calmars et laisser mariner au réfrigérateur de 1 ou 2 heures.

Dans un bol, combiner la farine, le paprika fumé, l'origan, le poivre de Cayenne et la poudre d'ail. Réserver.

 Préchauffer la friteuse à 350 F (180 C).

Retirer les calmars de la marinade, égoutter un peu et éponger sommairement.
Rouler les calmars dans le mélange de farine au paprika, afin de couvrir chaque rondelle d'une belle croûte.

Plonger les calmars dans la friteuse et frire 2 minutes, jusqu'à ce que la croûte soit bien dorée.
Égoutter sur de l'essuie-tout.
Servir avec la mayo au chipotle.

Mayo Chipotle :
Dans un bol, mélanger tous les ingrédients ensemble. Réserver au réfrigérateur en attendant de servir.

Imprimer la recette

09 mars 2012

EBELSKIVERS AU BABEURRE GLACÉS AU MIEL


C'est avec cette recette d'ebelskivers et sa pâte au babeurre, que nous avons cru que nous mangions des beignes.
La pâte est spongieuse et épaisse et comme il n'y a pas de garniture au centre, les ebelskivers sont pleins. On les cuit dans le miel chaud qui donne non seulement le parfum, mais apporte un léger croustillant du fait que ça caramélise.
On pourrait faire la même chose avec du sirop d'érable et je suis sûre que ça rappellerait les grands-pères.

Mélange à ebelskivers au babeurre:
1 tasse (150 g) de farine
1 et 1/2 cuillères à table (20 g) de sucre
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de muscade râpée
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel
2 gros oeufs, séparés
1 tasse (250 ml) de babeurre
2 cuillères à table (30 g) de beurre fondu et tempéré

1/2 tasse (125 ml) de miel
 1 cuillère à table (15 g) de beurre fondu pour graisser la poêle


Préchauffer le four à 200 F (95 C). C'est pour garder au chaud les ebelskivers déjà faits pendant que vous cuirez les autres.

Combiner la farine, le sucre, le bicarbonate de soude, la muscade râpée et le sel dans un grand bol.
Dans un petit bol, fouetter légèrement les jaunes d'oeufs puis incorporer le babeurre et le beurre fondu.
Mélanger les ingrédients humides avec les ingrédients secs avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Battre les blancs d'œufs en neige ferme jusqu'à ce qu'ils forment des pics fermes.
Plier délicatement les blancs d'oeufs dans la pâte à l'aide d'une spatule.
La pâte est prête à être utiliser.

Chauffer la poêle puis graisser les cavités à l'aide d'un pinceau.
Ajouter 1 cuillère à thé (5 ml) de miel dans chaque cavité.
Quand le miel commence à faire des bulles, ajouter deux cuillères à table (30 ml) de pâte au babeurre et cuire de 3 à 5 minutes.
À l'aide des baguettes en bois, retourner les ebelskivers et poursuivre la cuisson 3 minutes.
Transférer dans un plat et poursuivre la cuisson pour le reste de la pâte.
Imprimer la recette

08 mars 2012

CHILI GONZALES À L'ORIGNAL


Notre ami David est un chasseur. Quand certains préfèrent s'offrir des voyages dans le Sud, lui part dans le Nord à la chasse à l'orignal.
Quand il a su que je n'en avais jamais mangé, sa femme Martine s'est précipitée dans le congélateur du chalet pour me donner ce qu'elle avait.
Le souci est que j'avais beaucoup trop d'idées d'accommodement : des mini-pains de viande, des boulettes, des hamburgers et c'est quand j'ai vu le cuisinier rebelle à la télé, que je me suis rappelée de son chili Gonzales.
D'ailleurs, en parlant de mexicain, pour l'anniversaire de Monsieur Gourmandises, nous sommes allés manger à La casa la pinata, comme Katia le conseillait dans cet article, et c'est vraiment excellent.

La viande d'orignal est plus goûteuse que le boeuf, normal, ils ne mangent pas les mêmes choses et c'est ce qui a donné plus de caractère au chili. C'est bien épicé et tout le monde a adoré ce plat.

Pour 8 à 10 personnes
2 gros oignons, émincés
10 gousses d'ail, émincées
Un peu d'huile d'olive
2 lb (1 kg) d'orignal haché
Sel
Poivre
2 et 1/2 cuillères à table (37,5 ml) de poudre de chili doux
4 cuillères à café (20 ml) de cumin moulu
1 et 1/2 cuillères à table  (22,5 ml) d'origan séché
1 et 1/2 cuillères à table (22,5 ml) de cacao pur râpé ou de cacao en poudre
1 et 1/2 cuillères à table (22,5 ml) de cannelle moulue
1 et 1/2 cuillères à table (22,5 ml ) de paprika fumé
2 boites (2 x 796 ml) de tomates broyées
1 et 1/3 tasses (330 ml ) de bouillon de boeuf
3 boîtes (3 x 540 ml) de haricots rouges
Coriandre fraîche (ou autres herbes fraîches)


Dans une poêle, faire revenir l'oignon et l'ail à feu doux dans de l'huile d'olive. Éviter de les laisser se colorer trop longtemps.

Dans une cocotte, faire revenir la viande hachée dans un peu d’huile d'olive, puis saler au goût. Remuer régulièrement. Ajouter les oignons et l'ail à la viande.

Ajouter tous les épices et le cacao et faire revenir à feu doux 5 min tout en remuant.
Ajouter les tomates broyées et le bouillon de boeuf.
Rectifier l'assaisonnement. Cuire à découvert et à feu doux pendant 1 heure.

Ajouter les haricots rouges 15 minutes avant la fin de cuisson. Garnir de coriandre ou d'autres herbes fraîches et servir avec fromage, avocat, crème sure etc...

Imprimer la recette

06 mars 2012

PETITS SUISSES MAISON


S'il y a bien un produit qui me rappelle mon enfance, ce sont bien les petits suisses et le seul endroit où j'en ai trouvés, c'est pas très loin de chez moi, à St Roch de L'Achigan, à la fromagerie La Suisse Normande dont les propriétaires sont un couple Suisse/Normand. Je m'en sers surtout pour remplacer le mascarpone dans le tiramisù, pas pour une question de coût, car c'est aussi cher, mais parce que c'est moins gras et que ça tombe moins sur les fesses.
Mes petits suisses préférés étaient ceux vendus par la compagnie Malo, conditionnés en boite de carton. Ils n'avaient rien à voir, au niveau du goût, avec ceux vendus dans des contenants de plastique.
Quand j'ai vu qu'il avait une méthode super simple dans Fait maison paru chez Marabout, cela m'a encore plus motivée à faire du fromage frais maison.
Ça ne goûte pas tout à fait les petits suisses de mon enfance, mais c'est à cause du lait qui ne goûte pas pareil, mais pour ce qui est de la texture, c'est assez ressemblant, même si j'aurais dû battre plus longtemps  ma préparation pour éviter les petits grains.

La méthode :
Fromages frais maison, égouttés pendant 48 heures au minimum
Crème fraîche épaisse (Liberté)


Mettre les fromages dans un saladier et les peser.
Ajouter le 1/3 de leur poids en crème fraîche.

Fouetter le tout jusqu'à obtenir un fromage très lisse.
Laisser raffermir au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.
Ces petits suisses se gardent 3 à 4 jours au réfrigérateur dans un récipient muni d'un couvercle.
Imprimer la recette

05 mars 2012

FROMAGE FRAIS MAISON


Quand vous lirez ces lignes, je serais partie en vacances, au chalet avec ma zouille. Les articles qui paraitront cette semaine, sont programmés.
Ne vous étonnez donc pas si vous ne voyez pas apparaitre vos commentaires, ils sont modérés et ne seront publiés qu'à mon retour.

Avant de vous parler de la recette ci-dessous, je voulais vous annoncer que c'est Nathalie qui a été tirée au sort au concours mois du coeur avec Cheerios. Bravo et merci à tous ceux qui ont participé.

Il y avait un moment que je voulais faire du fromage frais maison, comme celui que je mangeais toute petite chez mes grands-parents. Ils élevaient des chèvres et nous allions chercher le lait de vache à la ferme, c'était donc régulièrement que ma grand-mère faisait du fromage.
Le souci est que si la présure est très facile à trouver en France (en pharmacie), ce n'est pas le cas ici.
C'est en lisant le livre d'Helena Loureiro que je me suis aperçue que ce n'était pas si dur que cela à trouver, il suffisait de savoir où chercher : Dans les épiceries portugaises.
C'est vendu en petit contenant de 20 g sous le nom de Coalho em po, pour 2 $ et c'est en poudre. La présure que ma grand-mère utilisait était liquide.

Comme je n'avais pas d'égouttoir à fromage, j'ai bricolé quelques affaires mais le meilleur moyen est de faire des trous dans un contenant de yogourt.
J'ai réservé une partie de ma production pour quelque chose dont vous prendrez connaissance demain. Je peux toutefois vous donner des indices : On en trouve facilement en France et pas du tout ici sauf à ma fromagerie La Suisse Normande.

16 tasses (4 litres) de lait 3,25 %
1 pot de présure de 20 g
Sel, poivre et fines herbes


Mélanger le lait et la présure dans un grand saladier résistant à la chaleur.
Déposer le saladier sur une casserole d'eau chaude et faire tiédir jusqu'à ce que le lait atteigne 86 F (30 C).
Enlever du feu et laisser reposer 20 minutes.

Remuer doucement pendant quelques minutes jusqu'à ce que le petit lait se sépare.
À l'aide d'une louche, verser la préparation dans des égouttoirs à fromage et laisser égoutter 24 à 48 heures au frais.

Pour déguster, saler et poivrer des deux côtés et saupoudrer d'herbes fraîches.

Pour moi, le meilleur des égouttoirs : un contenant de yogourt, percé de trous

Des tuyaux de pvc, qui me servent habituellement pour faire des étagés. Ils sont posés dans un plat et j'enlève le petit lait régulièrement.

Des passoires en plastique. Pratique pour l'égouttage mais pas pour le démoulage. Le fromage frais reste pris dans les petits trous.

Imprimer la recette