31 janvier 2013

CONCOURS CHEERIOS



À partir de lundi 4 Février, les céréales Cheerios au beurre d'arachide prendra possession la page Facebook de Vivre Délicieusement pour réaliser le rêve des amateurs de beurre d'arachide dans tout le pays.
Il y 4 dates à retenir :
Le 4 février : Le coupon est disponible ! Achetez une boîte de Cheerios saveur (Cheerios banane et noix, pomme cannelle ou au chocolat) et obtenez un coupon pour une boîte de céréales Cheerios au beurre d'arachide gratuite dès aujourd'hui !

Le 4 mars : Les Cheerios au beurre d'arachide débarquent en épicerie– pour un temps limité seulement !

Les 16 et 17 mars- les deux grands jours ! Rendez-vous à votre magasin le plus proche et échangez votre coupon ce week-end !

Mais ce n'est pas tout ! Général Mills m'offre la possibilité de vous faire gagner une trousse de Cheerios au beurre d'arachide, d'une valeur de 50 $.

Le concours est réservé aux résidents canadiens exclusivement.
Vous pourrez participer sur plusieurs blogues, mais vous ne pourrez gagner qu'une seule fois.

Il faudra me laisser une adresse courriel valide afin que je puisse vous joindre si vous êtes tirés au sort.

Vous me laissez un commentaire exclusivement sous cet article, avant le 28 Février 2013 et vous me dîtes comment vous aimez votre beurre d'arachide.
Moi, je l'aime crémeux, je le mange à la cuillère et j'adore en mettre dans les biscuits.

Bonne chance à tous.

Je participe au programme d’ambassadeur Vivre délicieusement avec Mom Central Canada pour General Mills. Je bénéficie d’avantages en raison de mon affiliation au groupe. Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que moi.

29 janvier 2013

DÉFI DES MÉNAGÈRES : VELOUTÉ DE COEURS DE PALMIER


Je n'ai pas réussi à passer tous les ingrédients que j'avais annoncés la semaine dernière, dans le cadre du Défi de la ménagère lancé par Manon et Nath.  Ce sont les joues de morue que je n'ai pas utilisées mais j'ai réussi à utiliser mon restant de brie et d'autres fromages dans un gratin de pommes de terre aux fromages perdus, recette que je publierai certainement cette semaine.
J'ai aussi baissé un peu, le stock de bananes congelées en faisant des beignes bananes.

Et pour la recette du jour, j'ai utilisé les deux boites de coeurs de palmier que j'avais annoncées la semaine dernière.
J'ai pour cela, pris la recette de Sakya. C'est une recette que j'avais déjà faite, il y a longtemps, mais que je n'avais jamais publiée sur mon blogue, parce qu'elle avait été mangée trop vite et je n'avais pas eu le temps de la prendre en photo. Ce velouté est tout simplement divin. J'ai doublé la recette et malgré cela, j'ai dû refaire de la soupe le lendemain car avec le froid de la semaine dernière, tout le monde voulait manger de la soupe au dîner et au souper.
Il ne faut pas dire de quoi il est fait, c'est super drôle d'essayer de faire deviner aux vôtres, quel est l'ingrédient principal.

Voici les ingrédients que je voudrais utiliser cette semaine :
-Encore mes joues de morue.
-Comme Kim, j'ai de la farine de noix de coco que j'avais achetée chez Winner
-Des pâtes en formes de coquilles

 Pour 4 personnes :
1 c. à table (15 g) de beurre
1 boîte de cœur de palmier tranchés
1 petit oignon, émincé
1 gousse d’ail hachée finement
1 pomme de terre, coupée en cubes
Sel et poivre
1 c. à thé  (5 ml) de farine
3 tasses (750 ml) de bouillon de poulet
1 tasse (250 ml) de crème 15 %


Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter l'oignon, l’ail, les cœurs de palmier en tranches et la pomme de terre.
Faire suer et dorer quelques minutes et ajouter le sel et poivre au goût.
Incorporer la farine et faire cuire encore 1 ou 2 minutes.
Ajouter le bouillon de poulet, porterr à l’ébullition, cuire 15 à 20 minutes.
Retirer du feu et passer au mixeur plongeur.
Ajouter la crème, amener à l’ébullition et servir.
Décorer avec quelques brins de persil au goût.
Imprimer la recette

27 janvier 2013

DARING BAKERS : GÂTEAU SPÉCULOOS À LA PÂTE D'AMANDES


Ce mois-ci, le défi des Daring Bakers nous est proposé par Francijn de Koken in de Brouwerij. Elle nous faisait ainsi découvrir le "Gevulde Speculaas", un dessert traditionnel hollandais, que j'ai traduit librement par Gâteau Spéculoos à la pâte d'amandes, pour que ce soit plus mémorisable.

J'ai failli oublié le défi ce mois-ci et heureusement pour moi, Mélanie m'y a fait penser en publiant une recette  où elle utilisait le mélange d'épices. Elle m'a même généreusement donné sa recette de mélange, que j'ai suivi à la lettre pour réaliser ce défi.

Je suis vraiment contente d' avoir fait ce défi, car franchement, je serais vraiment passée à côté de quelque chose. Il faut apprécier les épices et c'est mon cas.
Je connais les Spéculoos, mais je ne connaissais absolument pas ce dessert tout simple à réaliser, mais absolument délicieux.
Il est constitué de deux couches de biscuits Spéculoos, entre lesquelles on incorpore une pâte d'amandes. C'est croustillant et fondant et c'est très parfumé.
Quand je l'ai fait cuire, il a embaumé la cuisine pendant deux jours, nous trouvions que ça sentait Noël, comme quand je cuis mes biscuits pain d'épices.
N'attendez pas le prochain hiver pour réaliser ce gâteau, il reste encore un peu de temps avant que ça dégèle.

Blog-checking lines: Francijn of Koken in de Brouwerij was our January 2013 Daring Bakers’ Hostess and she challenged us to make the traditional Dutch pastry, Gevulde Speculaas from scratch! That includes making our own spice mix, almond paste and dough! Delicious!


Épices à Speculoos
1 c. à thé (5 ml) de clou de girofle moulu
1 c. à thé (5 ml) de gingembre moulu
1/2 c. à thé (2.5 ml) de poivre blanc moulu
1/2 c. à thé (2.5 ml) de cardamome moulue
1/2 c. à thé (2.5 ml) de coriandre moulue
1/2 c. à thé (2.5 ml) de noix de muscade râpée
15 g de cannelle moulue (poids égal aux autres ingrédients)

Pâte d'amandes
1 tasse (125 g) de poudre d'amandes
1/2 tasse + 2 c. à table (125 g) de sucre
1 oeuf
1 c. à thé (5 ml) de zeste de citron

Pâte à biscuit Speculoos
1 3/4 tasses (250 g) de farine
1 c. à thé (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
3/4 tasse (150 g) de cassonade tassée
1 pincée de sel
2 c. à soupe (30 ml) d'épices à Speculoos
3/4 tasse (175 g) de beurre non salé à la température ambiante
2 c. à thé (10 ml) d'extrait de vanille
1 à 2 c. à soupe (15 à 30 ml) de lait, au besoin

Pour le montage
1 oeuf
Amandes entières, sans la peau, pour la décoration


Épices à Speculoos
Mélanger toutes les épices et conserver dans un contenant hermétique dans un endroit sec à l'abri de la lumière. Comme toutes épices moulues, elles devraient être utilisées dans l'année pour ne pas perdre les parfums.

Pâte d'amandes
Dans le bol du robot culinaire, mettre la poudre d'amandes et le sucre et réduire en poudre très fine. Ajouter l'oeuf et le zeste de citron et mélanger jusqu'à obtenir une boule de pâte homogène.
Mettre la préparation dans un plat hermétique et laisser reposer au frigo au minimum 2 heures jusqu'à quelques jours. La pâte se conserve aussi au congélateur.

Pâte à biscuit Speculoos
Dans le bol du robot culinaire muni de la lame, mélanger tous les ingrédients sauf le lait.
Pulser jusqu'à obtenir une pâte homogène. Si la pâte avait du mal à se former en boule, ajouter le lait.
Recouvrir la pâte de film alimentaire et réfrigérer au minimum 2 heures.


Montage :
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Graisser généreusement un moule rectangulaire de 8 po x 10 po (20 cm x 25 cm), puis le chemiser de papier parchemin, en laissant déborder les extrémités de chaque côté.

Séparer la pâte à Spéculoos en deux parties égales et les abaisser au rouleau sur un plan de travail fariné, aux mêmes dimensions du moule.
Déposer dans le fond du moule, une première pâte de biscuit Spéculoos.

Dans un bol, battre l'oeuf avec 1 c. à thé (5 ml) d'eau froide. Badigeonner 1/3 de ce mélange sur la pâte.

Étendre la pâte d'amandes sur la première pâte Spéculoos.
Badigeonner du 1/3 du mélange d'oeuf.
Déposer la seconde pâte Spéculoos et badigeonner de nouveau avec le dernier 1/3 du mélange d'oeuf.
Décorer avec les amandes entières.

Enfourner pour 35 à 40 minutes et laisser complètement refroidir dans le moule avant de trancher en carrés.
Imprimer la recette


25 janvier 2013

MUFFINS AU CITRON ET AUX GRAINES DE PAVOT


Quand j'écrivais ces dernières semaines, que j'avais eu un énorme coup de coeur pour New York, les recettes culte  de Marc Grossman, ce n'était absolument pas des blagues.
Après avoir essayé les bialys et la salade de poulet à l'avocat, j'ai adapté sa recette de muffins au citron et aux graines de pavot.

Ce sont les muffins que Marc Grossman sert au Bob's Juice Bar et ce sont ses préférés et certainement bientôt, les vôtres.
Ces muffins ne contiennent pas seulement du citron et des graines de pavot. On y incorpore aussi une pomme râpée et des petits morceaux de poires pour avoir une texture tendre et humide.
Ce qui fait, que ce sont des muffins absolument parfaits.

Ingrédients secs :
2 tasses + 2 c. à table (320 g) de farine
3 c. à table (45 ml) de graines de pavot
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel
1 cuillère à table (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)

Ingrédients liquides :
1 zeste de citron
3/4 tasse (150 g) de sucre
1/2 tasse (120 g) de beurre fondu et tempéré
2 oeufs
3 c. à table (45 ml) de jus de citron
210 ml de yogourt nature

Fruits :
1 pomme, pelée, parée et râpée
1 poire, pelée, parée et coupée en petits morceaux

Glaçage :
1 tasse (125 g) de sucre à glacer
3 c. à table (45 ml) de jus de citron


Préchauffer le four à 375 F (190 C) et chemiser de caissettes en papier un moules à muffins de 12 empreintes.

La pâte :
Mélanger tous les ingrédients secs.
Battre les ingrédients de la préparation liquide.
Amalgamer le tout et incorporer les fruits.

Répartir la pâte dans les moules à muffin et enfourner 25 minutes environ, jusqu'à ce que les muffins soient bien dorés et qu'un cure-dents planté au centre en ressorte sec.


Le glaçage :
Mélanger tous les ingrédients du glaçage jusqu'à obtention d'une préparation homogène.
Ajouter plus de jus de citron pour un glaçage plus liquide.
Pour un glaçage plus épais, ne pas ajouter trop de jus de citron, juste assez pour y tremper les muffins.

Tremper la tête de chaque muffin dans le glaçage, puis placer les muffins sur une grille et réserver le temps que le glaçage sèche.
Imprimer la recette


23 janvier 2013

CRUMPETS


Je n'avais jamais fait de crumpets, pourtant, j'avais vu passer beaucoup de recettes sur les blogues. Je notais puis j'oubliais. Et puis, est arrivé Pains, viennoiseries, feuilletés et Cie paru chez Larousse. J'ai ouvert le livre à la page de la recette des crumpets, j'y ai vu tout un signe.

Le livre a été conçu pour apprendre de nombreuses techniques de boulangerie et de pâtisserie. J'ai trouvé que les explications étaient claires et je pense que les personnes qui débutent en boulangerie seront assez confortables pour réaliser du pain.

Le résultat que j'ai obtenu avec cette recette est au delà de ce que j'espérais. Mes crumpets étaient super gonflés, avec beaucoup de bulles à l'intérieur et super moelleux-élastiques. J'ai mangé la moitié de ma production à moi-seule, au petit déjeuner (moi qui ne déjeune habituellement pas) et au dîner, parce que je me suis refait un petit déjeuner, l'avantage d'être toute seule, le midi.

J'ai utilisé ma farine à pain moulue sur meule, et comme elle demande plus d'humidité, j'ai mis un peu plus de liquide que conseillé dans les ingrédients ci-dessous.

Pour 12 crumpets :
1 tasse (250 ml) de lait chaud
2 1/2 c. à soupe (30 g) de sucre
1 tasse (250 ml) d'eau tiède
1 c. à table (15 ml) de levure de boulanger sèche active
3 tasses (450 g) de farine à pain
1 c. à thé (5 ml) de sel
150 ml d’eau tiède
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de bicarbonate de sodium
2 c. table (25 g) de beurre pour la cuisson
Beurre et confiture pour accompagner


Mélanger le lait chaud, le sucre et 1 tasse (250 ml) d'eau tiède dans un bol.
Saupoudrer de levure et laisser reposer 7 à 8 minutes ou jusqu'à ce que le liquide mousse.

Ajouter la farine et le sel, puis mélanger 3 à 4 minutes dans le bol du mélangeur sur socle équipé de la pale (fouet plat), jusqu'à ce que la préparation soit lisse et élastique.
Couvrir le bol avec du film alimentaire et laisser lever 1 heure dans un endroit chaud à l'abri des courants d'air, jusqu'à ce que la pâte gonfle et que des bulles se forment.

Mélanger le bicarbonate au reste de l'eau tiède (150 ml), puis ajoutez-le à la pâte.
Couvrir et laisser reposer encore 10 minutes.

Préchauffer le four à 250 F (120 C).
Faire fondre le beurre dans une grande poêle antiadhésive à feu doux et posez-y 4 cercles en inox (graissé) ou en silicone.
Verser 1/3 tasse (80 ml) de pâte dans chacun.
Faites cuire les crumpets de 8 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'ils gonflent, que la base soit ferme et bien dorée et que de petites bulles se forment en surface.

Retirer les cercles, retourner les crumpets et faire cuire le second côté 3 à 4 minutes, pour les dorer légèrement.
Faites-les glisser sur un plat, couvrez d'aluminium et maintenez-les au chaud dans le four pendant la cuisson des autres crumpets.
Rincez, essuyez et graissez les cercles entre chaque utilisation.
Servir chaud avec un peu de beurre et/ou de la confiture si vous le souhaitez.
Imprimer la recette

21 janvier 2013

DÉFI DES MÉNAGÈRES : BISCOTTI AU FROMAGE DE CHÈVRE


Épisode 2 du Défi des Ménagères, lancé par Manon et Nath, et je dois bien admettre que c'est une belle philosophie, très motivante, qui permet d'être assez imaginatif en supprimant le gaspillage dans la cuisine.
Mes défis de la semaine passée, étaient d'essayer de baisser le stock de bananes noires du congélateur, d'utiliser des crottins de chèvre et de diminuer le stock de sardines à l'huile.

J'ai réussi à passer 10 bananes d'un coup en préparant 2 pains aux bananes tropicaux, ce qui m'a permis de vider du placard, une boite d'ananas, un restant de noix de macadam et une moitié de boite de lait de coco. La recette est à venir, il faut juste que je prenne le temps de faire quelques photos.

Avec mes sardines, j'ai fait des oeufs farcis. C'est simple mais j'adore cela.
Et avec mes crottins, j'ai réalisé ces délicieux biscotti que j'ai servi avec une soupe de légumes. Ne me demandez pas la recette, elle goûte différemment chaque semaine, cela dépend de mes envies, mais la base est toujours, pommes de terre, carottes, poireau et céleri.

Les biscotti peuvent se déguster lors d'un apéro mais en accompagnement d'une soupe ou d'un potage, c'est le must. Ce sont de gros croûtons améliorés.

Pour la semaine prochaine, j'aimerai bien passer :
-Des joues de morue qui sont au congélateur
-Un brie entier dans le frigo
-Des coeurs de palmiers dans l'armoire à épicerie


1/2 tasse (100 g) d'amandes effilées
1 tasse (150 g) de farine
1 et 1/2 c. à thé (7,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1 c. à thé (5 ml) de sel
1/4 c. à thé (1,2 ml) de poivre au moulin
1/2 tasse (120 g) de beurre à température ambiante
2 c. à table (25 g) de sucre
3 oeufs battus
2 crottins de chèvre, bien secs, émiettés


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Déposer les amandes sur une plaque et les faire rôtir légèrement, de 4 à 5 minutes. Réserver. Laisser le four allumé.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le sel et le poivre.
Dans le bol du mélangeur, crémer le beurre et le sucre, environ 2 à 3 minutes.
Ajouter les oeufs et mélanger vigoureusement.
Ajouter le fromage de chèvre et les amandes.
Incorporer le mélange de farine en remuant le moins possible.

Partager la pâte en deux parties égales.
Poser chaque part sur du film alimentaire et former un rouleau d'environ 10 po (25 cm) dur 1 et 1/2 po ( 4 cm ) de diamètre.
Envelopper chaque rouleau de pellicule plastique et réfrigérer au moins 30 minutes.

Tapisser une plaque de papier parchemin .
Déballer les rouleaux de pâte et les déposer sur la plaque. Aplatir légèrement le dessus.

Cuire au centre du four 25 minutes.
Retirer du four et couper à la diagonale en tranches de 1/2 po (1 cm).

Remettre les tranches sur la plaque en les disposant à plat.
Cuire au four 15 minutes.
Retourner les biscuits et cuire 10 minutes. Laisser refroidir.
Se conservent dans une boite métallique de une à deux semaines.
Imprimer la recette

18 janvier 2013

SABLÉS NOISETTE ET CHOCOLAT AU LAIT


Dès que j'ai vu ces biscuits chez Monique, il me fallait ce coffret pour fabriquer les mêmes. Je l'ai trouvé sur Amazon, car je ne pense pas qu'il soit arrivé dans les librairies du Québec.
Le délai annoncé était entre 1 et 3 mois, mais je l'ai reçu 10 jours après avoir passé ma commande.
Le coffret comprend un emporte-pièce et empreintes pour mouler les tablettes de chocolat (Paris, Côte d'Azur, Le mont Saint-Michel et le Mont Blanc), ainsi qu'un petit livre de 26 recettes.
Une fois terminés, ces biscuits ont l'air de Petits Écoliers.

Des 26 recettes, j'ai choisi de faire celle dont le biscuit est un sablé aux noisettes avec une tablette de chocolat au lait. Le plus long à préparer, ce sont les tablettes de chocolat car il n'y a que 4 empreintes pour les mouler. Pour gagner du temps, je les mettais à figer au congélateur.
Les biscuits sont partis comme des petits pains chauds, aussi bien chez les petits que chez les grands, j'ai même eu peur de ne pouvoir en prendre en photos.


Pour environ 2 douzaines de biscuits :
170 g de farine
80 g de poudre de noisette
120 g de beurre mou
70 g de sucre
1 oeuf

250 g + 50 g de chocolat au lait


Pâte à biscuits :
Torréfier la poudre de noisette dans un plat pendant 8 minutes au four, à 320 F (160 C).
Laisser refroidir.
Fouetter ensemble le sucre et le beurre mou.
Ajouter l'oeuf et continuer de fouetter.
Incorporer la farine et la poudre de noisette froide.
Dés que le mélange commence à être homogène, arrêter de mélanger.
Former une boule, recouvrir de film alimentaire et laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins 3 heures.

Pendant ce temps, concasser grossièrement 250 g de chocolat au lait et le faire fondre dans un bain-marie.
Hors du feu, ajouter les 50 g de chocolat au lait et mélanger.
Remplir les empreintes des moules à l'aide d'une petite cuillère. Lisser durcir au réfrigérateur ou au congélateur avant de démouler.
Réserver les tablettes moulées au réfrigérateur.


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte à sablés sur 3 mm d'épaisseur.
Découper ensuite à l'aide d'un emporte-pièce.
Enfourner pour environ 12 minutes.
Les sablés doivent être dorés. Lisser refroidir sur une grille.

Il devrait rester un peu de chocolat fondu dans votre bain-marie, faîtes-le réchauffer.
Déposer un peu de chocoalt fondu sur un sablé et coller une plaquette de chocolat au lait.
Laisser prendre au frais.
Imprimer la recette

17 janvier 2013

BIALYS À LA SALADE DE POULET À L'AVOCAT


Voici la suite de ma recette d'hier, la fameuse salade de poulet à l'avocat qui est venue garnir les bialys. La recette est aussi extraite du livre : New York, les recettes culte  de Mark Grossman.

Il n'y a pas de mayonnaise dans cette salade, la liaison est faite avec du guacamole, ce qui la rend beaucoup plus santé.
Avec les bialys, c'est vraiment très bon. J'en connais qui se sont fait jalouser leur lunch, même mon Ian m'a demandé quand est ce que j'allais en refaire.
Je lui ai répondu que dès que j'aurai des restants de poulet....Mais entre vous et moi, c'est très tentant de cuire exprès du poulet pour avoir de faux restes.

Pour 4 sandwichs :
4 bialys

Guacamole :
2 avocats bien mûrs, écrasées à la fourchette
1 petit oignon rouge
1 c.à soupe de jus de lime
Sel et poivre au goût
2 pincée de cumin moulu
Quelques gouttes de tabasco

Garniture
600 g de restes de poulet rôti
8 rondelles de tomates
Roquette
Sel et poivre


Le guacamole :
Écraser à la fourchette l'avocat. Émincer l'oignon rouge et l'ajouter à l'avocat.
Ajouter le jus de lime. Saler, poivrer, ajouter le cumin et quelques gouttes de tabasco et mélanger.

La garniture et le montage :
Couper les restes de poulet en petits morceaux. Les ajouter au guacamole et mélanger délicatement.
Couper les bialys en deux dans l'épaisseur, puis garnir la partie inférieur de chacun deux du mélange guacamole-poulet.
Ajouter 2 rondelles de tomates et une poignée de roquette sur chaque sandwich. Saler et poivrer.
Recouvrir avec la partie supérieur du bialy et déguster sans attendre.
Imprimer la recette

16 janvier 2013

BIALYS


New York, les recettes culte  de Mark Grossman est mon dernier coup de coeur en matière de livre de cuisine. L'auteur tient le Bob's juice bar, bar à soupes, jus, smoothies muffins et cie, dans le 10ème arrondissement à Paris.
Le livre est consacré aux recettes new yorkaises des diners. Des petits pains du matin au goûter du soir, en passant par le petit-déjeuner, le brunch et le déjeuner, 100 recettes comme à New York : une sélection des meilleurs cheese-cakes, smoothies, muffins et sandwichs, un bar à salade très vitaminé, les burgers et les frites, mais aussi les bagels, porridge, oeufs benedictine, salade de chou, gratin de macaroni, pancakes.

Mon premier choix d'essai s'est porté sur la boulange avec une recette de bialy. Je ne connaissais pas et n'y avais même jamais goûté. Ce sont des pains à hamburger qu'on creuse avant la cuisson afin de les garnir d'un mélange d'oignons et de graines de pavot. C'est franchement très bon.

Tandis que le bagel est bouilli et cuit au four, son cousin moins connu, le bialy est juste cuit au four.
L'autre différence est que le bialy est juste creusé au centre alors que le bagel à un trou.
Je les ai choisis car je voulais préparer des sandwichs avec une garniture dont la recette sera publiée demain.


Pour 6 bialys :
2 2/3 tasses (400 g) de farine à pain
1 1/2 c.à thé (7,5 ml) de levure sèche active à pain
1 c.à table (15 ml) de sel
1 tasse (250 ml) d'eau
1 c.à table (15 ml) d'huile d'olive

Garniture :
3 c. à table (45 ml) d'huile d'olive
1 oignon moyen, épluché et émincé finement
1 c.à thé (5 ml) de graines de pavot
1 c.à thé (5 ml) de sel

La pâte :
Mélanger ensemble la farine, la levure et le sel dans le bol du mélangeur sur socle, muni du crochet.
Mélanger l'eau et l'huile et ajouter la préparation dans les ingrédients secs.
Pétrir pendant 10 minutes, jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et élastique.
Former une boule de pâte lisse et la mettre dans un saladier huilé.
Couvrir de film alimentaire et laisser lever jusqu'à ce que la pâte double de volume, soit 1 h 30 environ.

Le façonnage :
Diviser la pâte en 6 portions de même taille.
Former des petites boules et les aplatir entre les paumes des mains.
Disposer les disques de pâte sur une feuille de papier parchemin beurrée et farinée.

Saupoudrer de farine, puis couvrir de film alimentaire.
Laisser lever 1 heures à température ambiante.

Avec la paume de la main, écraser les boules de pâte gonflée, puis appuyer au centre de chaque bialys pour former un grand creux.


La garniture :
Chauffer 2 c.à table (30 ml) d'huile d'olive dans une poêle et faire revenir les oignons et les graines de pavot. Saler.
Disposer un peu de mélange oignons-pavot au centre de chaque bialys et badigeonner au pinceau la surface des bialys avec le reste de l'huile d'olive.
Ne pas s'inquiéter si le mélange d'oignons déborde, les bialys doivent être imparfaits.

Préchauffer le four à 450 F (230 C).
Enfourner les bialys sur la grille du milieu du four et cuire 10 minutes environ.

Imprimer la recette



Je voulais vous faire profiter d'une promotion chez ma copine Mélanie qui est maman de triplés et quand il lui reste encore du temps, elle fabrique de bien jolies choses.
Si vous allez sur sa boutique Estsy et que vous tapez le code promo Gourmandises, Mélanie vous offrira un rabais de 10 % sur votre commande, et cela pendant 15 jours.

14 janvier 2013

DÉFI DE LA MÉNAGÈRE :FINANCIERS À LA NOISETTE ET À LA MAIN DE BOUDDHA CONFITE


J'ai réussi à passer 9 blancs d'oeufs d'un coup pour le défi des ménagères orchestré par Manon et Nath. 
Je n'avais pas envie de faire un gâteau des anges, ni des meringues, ni des guimauves. Et comme il me restait un peu de poudre de noisette, j'ai eu l'idée des financiers. J'ai eu l'impression de faire un double défi.

J'ai repris la recette de base de  Philippe Conticini et j'ai ajouté de la Main de Bouddha confite.
Mon erreur a été de ne pas diminuer la quantité de sucre, vu que mes cédrats étaient confits au sucre.
Toutefois, j'étais toute seule à trouver cela trop sucré, toutes les personnes qui en ont mangés, les ont trouvés parfaits.
La texture est bien moelleuse et fondante et les financiers sont bien parfumés tout en légèreté à la Main de Bouddha.

Maintenant, passons à mes prochains défis :
1-J'ai deux crottins de chèvre qui commencent à verdir...Comme je ne suis pas snob, je vais les gratter et certainement les râper. J'ai une bonne idée de ce que je vais en faire.
2- Une tonne de bananes noires au congélateur. Je sais quoi cuisiner avec, le défi sera pour moi de diminuer le stock et ainsi faire de la place dans le congélateur.
3-Essayer aussi de passer au moins 2 boites de sardines à l'huile, sur les 8 que j'ai en stock.



Pour environ 30 financiers
190 g de beurre demi-sel
280 g de sucre à glacer
190 g de poudre de noisette
90 g de farine
9 blancs d'oeufs à température ambiante
100 g de Main de Bouddha confite, hachée finement


Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen, puis laissez-le cuire 3 à 4 minutes, sans jamais cesser de remuer au fouet, jusqu'à ce qu'il prenne une jolie couleur noisette.
En fin de cuisson, le beurre doit être bien mousseux.

Verser les poudres 9sucre à glacer, poudre de noisette et farine, préalablement tamisées, dans le bol du mélangeur sur socle.

Mélanger à l'aide du fouet à vitesse moyenne, puis ajouter les blancs d'eoufs et la Main de Bouddha hachée finement.
Une fois que le mélange est bien homogène, verser le beurre noisette encore bien chaud et mélanger à nouveau.


Préchauffer le four à 350 F (180 C)
Verser la pâte dans une poche à pâtisserie, puis remplir des moules individuels à financier aux 3/4 de leur hauteur.

Enfourner les financiers pour 15 minutes.
Les financiers ne doivent pas être trop cuits mais fondants et bien moelleux à coeur.

Si vous préférez le goût de l'amande à celui de la noisette, vous pouvez remplacer la poudre de noisette par de la poudre d'amande dans les même proportions.
Imprimer la recette

13 janvier 2013

KINDER SURPRISE : JOUETS POUR FILLES ET GARÇONS


La semaine dernière, c'était Noël après Noël pour Ian car j'ai reçu 2 boites de Kinder Surprise de la part de KINDER ® Canada : 24 oeufs pour garçon, spécial Hot Weels et 24 oeufs pour filles. spécial Barbie.
J'ai pu constater combien il était généreux avec ses amies de filles, il a fait la distribution m'informant au passage que "Si jamais, par erreur, il mangeait un oeuf Kinder Barbie", il donnerait le jouet à son amie Rosanne.
Comme il en avait déjà donné à Rosanne mais que le jouet à l'intérieur était un casse-tête, Ian s'est mis en charge de découvrir, sans ouvrir l'oeuf, s'il contenait la surprise Barbie. Sa technique : il soupèse l'oeuf et s'il est lourd, il le balance par terre et selon le bruit, il gage que c'est l'oeuf avec la surprise ! Je ne sais pas si ça fonctionne pour les surprises Barbie, mais ça technique fonctionne pour les Hot Weels. Ça va moins vite, mais c'est plus drôle !

KINDER ® Canada lance un concours sur sa page Facebook :
KINDER ® Canada donnera 40 prix KINDER® Barbie™ Hot Wheels™ (exclusif à Facebook!) y compris les jouets Barbie™ et Hot Wheels™ ainsi qu'un paquet de 24 œufs KINDER® SURPRISE®.
Le concours est commencé de puis le 10 janvier et se poursuivra quatre semaines.
Vous pourrez participer au concours de KINDER® Barbie™ Hot Wheels simplement en devenant fan de Kinder Canada et en suivant les instructions sur Facebook.
Si vous étiez l'un de ces chanceux, ce serait gentil de me tenir au courant, j'aimerai tant que ce soit une (ou un) de mes lecteurs qui gagnent.


Je fais partie du programme Maman Kinder® et je bénéficie d’avantages en raison de mon affiliation au groupe. Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que moi.

11 janvier 2013

SABLÉS AUX PÉPITES DE CARAMEL ET FLEUR DE SEL


Pour Noël, monsieur Gourmandises m' a offert 3 cadeaux très différents des uns des autres mais qui, somme toute, reflètent pas mal mes goûts : Une magnifique bague ancienne avec de l'ambre pour mon côté "fille", des mitaines pour faire de la motoneige pour mon "autre côté gars" manqué mais aussi parce que je refroidis beaucoup des mains et ces superbes estampes qui viennent dans un coffret : Sablés maison : La collection de Paris parce que je collectionne les estampes à biscuits.

C'est Ian qui choisi cette recette que j'ai adaptée car toutes les recettes du petit livre du coffret, sans exception, sont tentantes et je ne savais pas laquelle choisir. et je crois bien que ce sera facile de toutes les essayer, il y a 26 recettes.

Pour 25 à 30 biscuits
1 2/3 tasses (250 g) de farine
2,5 ml (1/2 c. à thé) de fleur de sel
1/2 tasse (100 g) de sucre
50 g de pépites de caramel Skor
1/2 tasse (125 g) de beurre
1 oeuf



Dans un bol,  mélanger la farine, la fleur de sel, le sucre et les pépites de caramel.
Ajouter le beurre coupé en morceaux et sabler la pâte en pressant et en frottant les paumes des mains l'une contre l'autre.
Ajouter l'oeuf puis pétrir rapidement pour obtenir une pâte lisse et homogène.


Abaisser la pâte afin d'obtenir une épaisseur de 1/4 po (5 mm).
La couvrir de film alimentaire et la mettre au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).


Sortir la pâte du réfrigérateur.
Poser le ou les estampes sur la pâte, bien appuyer partout pour obtenir de belles empreintes.

À l'aide d'un emporte-pièce, découper les biscuits tout autour des estampes.
Poser les biscuits sur des plaques chemisées de papier parchemin.
Remettre au réfrigérateur 10 minutes encore.

Enfourner pour 10 à 13 minutes.
Laisser refroidir les biscuits sur une grille, ils vont durcir.
Imprimer la recette

09 janvier 2013

MAIN DE BOUDDHA CONFITE-DÉFI DES MÉNAGÈRES


Il y a deux semaines, mon épicerie annonçait une livraison de Mains de Bouddha pour le jeudi. Je connais ce cédrat de nom (et en photo) car Philippe Conticini parfume beaucoup de ces recettes avec et comme son livre Sensations est en quelque sorte ma référence pour la pâtisserie, j'en ai cherchées partout à Montréal, sans jamais en trouver.

J'étais donc toute énervée quand j'ai su qu'il en aurait dans mon village. Je suis allée à l'épicerie dès le jeudi midi et le vendeur des fruits et légumes me dit qu'il attendait sa commande pour le lendemain. J'ai alors pensé très fort que ça ne servait à rien de l'annoncer pour le jeudi si c'était prévu pour le vendredi.
Le lendemain, tempête de neige mais monsieur Gourmandises est à la maison. Je lui demande de me conduire à l'épicerie. Je me précipite au rayon fruits et légumes et là, le même vendeur me dit qu'il attend la commande d'un instant à l'autre mais tempête de neige oblige, le camion est en retard.. Je rentre déçue à la maison. Monsieur Gourmandises est même retourné à l'épicerie dans la soirée et il est revenu...avec des clémentines.
Finalement, le samedi matin, j'en ai trouvées. Il y en avait 8 dans le panier et j'en ai pris 4.

La Main de Bouddha, est une variété de cedrat et elle est divisée en sections ressemblant à des doigts.
Le fruit a une peau épaisse et sa chair (s'il y en a) est faiblement acide et non-juteuse, et même parfois sans pépins. Il est très aromatique et est principalement utilisé par les Chinois et les Japonais pour parfumer les chambres et les affaires personnelles, tels que les vêtements.

La peau du fruit peut être confite. Dans la cuisine occidentale, elle est souvent utilisée pour son zeste.
La chair blanche interne n'est pas amère comme celle de tous les cédrats, ainsi les doigts peuvent être coupés et tranchés avec la peau, et utilisée dans les salades ou parsemée sur des mets, tel le poisson.

Le fruit peut être donné en tant qu'offrande religieuse dans des temples bouddhistes. Selon la tradition, Bouddha préfère lorsque les doigts du fruit sont dans une position telle qu'ils ressemblent à une main fermée, ce qui symbolise l'acte de prier.
L'origine de la Main de Bouddha remonte à l'Inde du Nord-Est ou à la Chine.


Pour une première utilisation, j'ai décidé de les confire selon cette méthode. C'est hyper parfumé et c'est surtout très bon. J'ai ramassé mes pots car monsieur Gourmandises avait commencé à pigé dans le pot alors que je veux les utiliser pour des recettes.

La recette :
Mains de Bouddha
Eau
Sucre


Couper les main de Bouddha en languettes d'1/2 po (1 cm).

Mettre les languettes de main de Bouddha dans un grand chaudron et recouvir d'eau froide.
Porter à ébullition et laisser mijoter 10 minutes pour les faire blanchir.

Égoutter les mains de Bouddha, pesez-les.
Préparer un sirop en ajoutant dans un grand chaudron le même poids que vos mains de Bouddha, en sucre et en eau.
Quand le sirop est à ébullition, ajouter les fruits égouttés et laisser mijoter 20 minutes.

Retirer les languettes du sirop avec une écumoire et réservez-les dans un bol.
Faites réduire le sirop pendant 10 minutes et retirer du feu.

Laissez tiédir le sirop, puis remettez-y les languettes jusqu’au lendemain.

Faites cuire à nouveau les mains de Bouddha pendant vingt minutes, égouttez et renouvelez la même opération trois jours de suite.
Le troisième jour, lorsque vous retirez les languettes, faites réduire le sirop le plus possible.

Posez les languettes sur une grille, devant la porte du four préalablement chauffé. Arrosez-les du reste de sirop. Laissez sécher à la chaleur du four.

Imprimer la recette

Le défi des Ménagères :

Je me lance à mon tour dans le défi des ménagères lancé par Manon et Nath.
Tous les lundis (oups aujourd'hui , mercredi), nous devons annoncer un ingrédient qui squatte nos armoires ou notre réfrigérateur ou notre congélateur depuis trop longtemps, puis de l'utiliser dans une recette que nous devons ou pas, publier la semaine d'après.

L'ingrédient que j'ai en quantité industrielle dans mon congélateur est le blanc d'oeuf. Je devrais dire des blancs d'oeufs car j'ai 5 boites en plastique où il est indiqué : 8 blancs, 7 blancs, 6 blancs et 2 x 4 blancs.
Ce ne sont pourtant pas les idées qui manquent pour les utiliser, il faut juste que je pense à les dégeler :)

07 janvier 2013

BRIOCHE DU BOULANGER (SANS LAIT)


La semaine juste avant les vacances de Noël a été fort occupée à l'école.
Le lundi, nous avons fait des biscuits pain d'épices, le mardi, c'était le gala PEP en pleine tempête de neige, le mercredi, sortie au camp Papillon, le jeudi...rien, mais comme le lendemain, c'était de déjeuner de Noël, je m'étais proposée d'apporter de la brioche.

J'ai commencé les brioches le mercredi soir, et les ai préparées et cuites le jeudi. Et puis, il s'est annoncé une seconde tempête de neige, et là, la commission scolaire n'a pas loupé le coche et a décidé de fermer les établissements scolaires parce que le mardi précédent, tout était ouvert, et c'était un vrai bordel (s'cusez du mot, mais il n'y a en pas d'autre).

Je suis restée avec deux brioches sur les bras. La première a été mangée en deux jours, la seconde a pris le chemin du congélateur.
La recette ne contient pas du tout de lait. L'hydratation de la pâte provient essentiellement des oeufs et du beurre. Elle se conserve plus longtemps et cela me permet de passer les oeufs de "mes poules élevées en plein air" (ça, c'est juste pour narguer Louise, mais vu le temps, mes poules sont ramassées).
La brioche est moelleuse avec une mie filante et n'est pas trop sucrée, ce qui permet de bien l'accompagner de confiture.

Je fais régulièrement cette autre brioche du boulanger pour passer mes oeufs, mais celle-ci contient du lait.

Je voudrais partager avec vous, chers lecteurs, voisins, amis, une bonne adresse qui a ouvert samedi dernier à Rawdon. Si vous me lisez régulièrement, vous n'êtes pas sans savoir combien j'aime les crêpes et les galettes.
La crêperie s'appelle "Les copains d'abord" et elle est ouvert du mercredi au dimanche de 11 h à 21 h.
On pourrait peut être s'organiser un dîner de blogueurs (et non blogueurs). Faîtes-moi savoir si cela vous intéresse, on pourrait faire une réservation.


Pour une brioche de 10 personnes :
300 g d'oeufs (5 à 6 oeufs selon leur taille)
100 g (1/2 tasse) de sucre
5 ml (1 c.à thé) de sel
24 g de levure fraîche ou 8 g de levure sèche diluée dans un peu d'eau tiède
500 g (3 1/3 tasses) de farine
1 gousse de vanille fendue et grattée
240 g (1 tasse) de beurre à température ambiante
Dorure :
1 jaune d'oeuf
Un peu d'eau
Sucre en grains

Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du fouet plat, mélanger les œufs, le sucre et le sel puis ajouter la farine, les graines de vanille et enfin la levure diluée.
Pétrir à vitesse 2 pendant 20 minutes.

Incorporer le beurre coupé en morceaux et pétrir jusqu'à ce que tout le beurre soit bien incorporé et que la pâte soit souple et homogène.
Ne rajoutez pas de farine même si la pâte vous semble très molle, c'est ainsi qu'elle doit être !
Laissez lever à l'abri des courants d'air pendant 1h30 à 2 heures.

Quand la levée est terminée, rompez la pâte avec le poing pour la dégazer, étalez-la, pliez-la en 2.
Remettez-la dans le bol du mélangeur et la recouvrir de film alimentaire.
Réserver au réfrigérateur toute une nuit (10h) ou au minimum 2 à 3 heures.

Le lendemain, étaler votre pâte sur un plan de travail fariné. Pliez-la en 4 puis étalez de nouveau pour la pliez en 4 une autre fois.
Votre pâte est prête pour être façonnée.


Séparer votre pâte en 3 morceaux et en allongez-les sur le plan de travail fariné de manière à former 3 boudins de 25 cm (10 po) de long.
Les disposer côte à côte et réaliser un tressage.
Bien souder les extrémités de la tresse pour ne pas qu'elle se déroule au four.
Placer la tresse sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier parchemin.
Couvrir d'un linge propre et laisser lever dans un endroit tiède pendant 1h30 à 2 heures

Préchauffer le fou à 350 F (180 C).
Dorer la tresse au pinceau avec le jaune d'oeuf, mélangé avec un peu d'eau, puis saupoudrer de sucre en grains.
Cuire 30 à 35 minutes. Si vous voyez que votre brioche dore trop, recouvrir le dessus de papier aluminium et poursuivre la cuisson.
Sortir du four et attendre que la brioche ait au moins, un peu refroidi pour déguster !


Imprimer la recette

03 janvier 2013

BLANQUETTE DE SAUMON ET D'ENDIVES


Je me suis inspirée de la recette d'Irisa pour réaliser cette blanquette de saumon et d'endives oh combien délicieuse.
J'ai bidouillé les quantités et adapté la recette avec les produits que j'avais dans le réfrigérateur.

Même si nous sommes des mangeurs de poisson, je n'étais pas trop sure de mes affaires parce qu'elle contenait beaucoup d'endives et que les endives, il y a juste moi qui aime cela à la maison.
Et puis, j'ai utilisé des portobellos et ils ne sont pas très discrets dans un plat présenté à un petit garçon qui dit ne pas aimer les champignons.

Sur ce coup là, je dois avouer que j'ai cuisiné cette recette, juste pour moi, sans me préoccuper des goûts de chacun et au final, tout le monde a beaucoup aimé. Monsieur Gourmandises n'a pas trouvé d'amertume dans les endives et Ian a juste mis de côté les tranches de portobellos.
C'est un plat très réconfortant qui est relativement diététique et qui arrive à point nommé après toutes les orgies de nourriture des dernières semaines.

Pour 6 personnes :
2 litres (8 tasses) d'eau
2 cubes de bouillon de poisson
1 bouquet garni (persil, thym, laurier)
1 échalote piquée d'un clou de girofle
Le jus et le zeste d'un citron
8 belles endives
4 petites carottes, pelées
6 portobellos
1 kg (2 lb) de filet de saumon, sans la peau, coupé en lanières de 1 po (2,5 cm)
Sel et poivre

Pour le roux :
1/4 tasse (40 g) de farine
3 c. à soupe (40 g) de beurre
600 ml de bouillon réduit, réservé

Liaison :
2 jaunes d'oeufs
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %


Faire chauffer l'eau avec les cubes de bouillon de poisson, le bouquet garni, l'échalote cloutée et le jus de citron

Tailler les endives et les carottes en julienne et émincer les portobellos
Mettre les légumes dans le bouillon et poursuivre la cuisson à feu modéré de 20 minutes.
Sortir les légumes et les égoutter au terme de la cuisson, réserver.

Faire réduire le bouillon de cuisson au 3/4 et filtrer. Réserver 600 ml de bouillon pour le roux.

Saupoudrer d'un peu de farine les lanières de saumon et les marquer à la poêle dans un peu de beurre.

Dans une sauteuse faire fondre le beurre et ajouter la farine.
Faire un roux blond
Ajouter le bouillon réservé et mélanger jusqu'à ce que le mélange épaississe. Rectifier l'assaisonnement au besoin.

Remettre les légumes dans la sauce.
Ajouter le saumon au milieu et laisser étuver  5 minutes à feu réduit.

Mélanger les jaunes d'oeufs et la crème.
Juste avant de servir, ajouter la préparation dans la blanquette en mélangeant délicatement.
Servir aussitôt et accompagner de riz blanc ou de pommes de terre vapeur.

Imprimer la recette

02 janvier 2013

BISCUITS SPÉCULOOS ET BONNE ANNÉE


 Je vous souhaite une belle et heureuse année 2013, qu'elle vous apporte tout ce que vous souhaitez, qu'elle soit gourmande et généreuse.
Je ne vous ferais pas une rétrospective 2012 dans l'immédiat, cela devrait prendre quelques jours. Il faut pour cela que je me remette avant, des soirées où je me suis couchée très tard et où j'ai trop mangé :).

J'ai testé la recette de biscuits Spéculoos prise chez Caroline (qui a gagné le livre Gaufres et autres délices de la maison Méert), qui elle même l'avait prise chez Kim, qui l'avait empruntée à Christophe Felder.
J'étais à la fois ravie et déçue de ces biscuits : Ravie, car ils sont vraiment très bons, la pâte se travaille super bien, ils ne bougent pas trop à la cuisson. Des biscuits aux épices presque parfaits.
Vous allez vous demander pourquoi je suis déçue.  C'est parce que ça ne goûte pas les Spéculoos, ça goûte plutôt mes biscuits pain d'épices.
Dans la recette du chef Jean-François Isthasse, seule la cannelle est présente dans ces biscuits qu'il avait présenté lors de l'émission l'épicerie. Ce sera donc à tester trés prochainement pour comparer.

Pour environ 2 douzaines de biscuits
1 1/3 tasses (200 g) de farine, non blanchie
1/2 tasse (100 g) de cassonade foncée
2 c. à soupe (25 g) de sucre
1/2 tasse (120 g) de beurre mou
Une pincée de sel
1 jaune d'oeuf
1 c. à soupe (15 ml) de lait
1 c. à thé (5 ml) de poudre à pâte
1 1/2 c. à thé  (7,5 ml) de cannelle moulue
1/2 c. à thé (2,5 ml) de muscade moulue
1/4 c. à thé (1,2 ml) de clou de girofle
1/2 c. à thé (2,5 ml) de gingembre
1/2 c. à thé (2,5 ml) de piment de la Jamaïque


Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, mélanger la cassonade, le sucre, le beurre et le sel jusqu'à ce que les ingrédients soient bien amalgamés.
 Ajouter le jaune d'oeuf et le lait et mélanger.

Dans un autre bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et les épices. Bien mélanger.

Ajouter les ingrédients secs au mélange de beurre et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit souple.

Former un disque avec l'appareil, le couvrir de pellicule plastique et réfrigérer 45 à 60 minutes.
Environ 1 heure plus tard, déposer la pâte sur une surface farinée et l'étaler sur une épaisseur d'environ 3mm.

Chemiser deux plaques à biscuits de papier parchemin.
Découper la pâte à l'aide d'un emporte-pièce et les déposer sur la plaque.
Laisser les spéculoos sécher environ 10 heures avant de les cuire.

Préchauffer le four à 350 F (180 C) et les cuire 12 à 15 minutes.
Laisser les biscuits refroidir sur une grille avant de les conserver dans un contenant hermétique.
Imprimer la recette