29 mars 2013

MONKEY BREAD À L'ÉRABLE


Si vous manquez d'idées pour le brunch de Pâques, cette recette est toute indiquée pour profiter du temps des sucres.
J'avais vu le monkey bread d'Esther et j'ai eu envie de quelque chose de semblable, mais au goût d'érable.
J'ai pour cela préparé une sauce caramel à l'érable et enrobé mes boules de pâte de sucre d'érable et gingembre moulu. Je trouve que le gingembre et l'érable forment un mariage du tonnerre.

Le seul problème que j'ai rencontré, est que la pâte à tellement bien gonflé lors de la cuisson, que certaines boules de pâte se sont détachées, sont tombées dans le fond du four, ce qui a créé de la fumée plein la cuisine et déclenché le détecteur de fumée.

La recette est vraiment extra. Ça goûte beaucoup le sirop d'érable, ça colle aux doigts !
Un vrai coup de coeur pour moi.

Petit rappel :  Il ne vous reste plus que quelques jours pour participer au tirage au sort qui vous fera peut être gagner un lot de 5 tablettes de chocolat  Green & Black’s Organic.


Pâte à brioche:
2 1/4 c. à thé (8 g) de levure sèche active
1/4 tasse (60 ml) d'eau tiède
1 1/4 tasses (310 ml) de lait 2% tiède
1/3 tasse (75 g) de beurre non salé, fondu
1/4 tasse (50 g) de sucre
2 gros œufs
1 c. à thé (5 ml) de sel
5 tasses (750 g) de farine

Enrobage:
1 1/2 tasses (300 g) de sucre d'érable fin
1 c. à table (15 ml) de gingembre moulu
1/2 tasse (120 g) de beurre fondu

Sauce caramel à l'érable:
2 tasses (500 ml) de sirop d'érable
1/4 tasse (60 ml) de sirop de maïs ou de glucose
2/3 tasse (160 ml) de crème 35 %


Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du crochet, dissoudre la levure dans l'eau tiède.
Remuer un peu et laisser reposer pendant environ 2 minutes.
Ajouter le lait, le beurre fondu, le sucre, les œufs, le sel et la farine.
Pétrir à vitesse moyenne pendant 10 minutes.

Couvrir le bol de film alimentaire et réserver au réfrigérateur pendant 8 heures ou toute la nuit.

Le lendemain :
Dans un bol, mettre le beurre fondu et dans un autre bol, mélanger le sucre d'érable avec le gingembre moulu. Réserver.

Graisser généreusement un moule à bundt de 10 po (25 cm) de diamètre.

Sortir la pâte du réfrigérateur et déposez-la sur un plan de travail fariné.
Partagez-la en 40 morceaux de poids (à peu près) égal et façonnez-les en petites boulettes.

Tremper les boules de pâte dans le beurre fondu, puis enrobez-les du mélange de sucre d'érable au gingembre.
Déposer les boules de pâte dans le moule à bundt préparé.
Une fois l'opération terminée, couvrir le moule d'un linge propre et laisser lever 45 minutes.


Pendant la levée, préparer la sauce caramel d'érable.
Porter le sirop d'érable et le sirop de maïs à ébullition, puis baisser le feu et laisser cuire jusqu'à ce que le thermomètre à bonbon indique 237 F (114 C).
Puis quand la température est atteinte, ajouter la crème 35 % tiédie et mélanger.
Poursuivre la cuisson 5 minutes, puis transvaser dans un pichet et laisser tiédir à température ambiante.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C).

Juste avant d'enfourner le monkey bread, prélever 1/2 tasse de caramel à l'érable et verser en filet sur la brioche. Bouger doucement le moule afin que le caramel se propage un peu partout entre les boules de pâte.

Enfourner pour 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce que monkey soit doré et bien cuit.
À la sortie du four, attendre 5 minutes avant de démouler dans un plat de service.
Utiliser la sauce caramel restante pour napper le monkey Bread.

Imprimer la recette

27 mars 2013

DARING BAKERS :CUPCAKES CACAO-COURGETTES


Le défi Daring Bakers du mois de Mars, nous est soumis par; Ruth du blogue Makey-Cakey.. Elle nous demandait de préparer un dessert en y incorporant un légume.
Une façon de déculpabiliser car le dessert que j'ai choisi de faire était pas mal sucré.
J'ai choisi de faire des cupcakes au cacao et aux courgettes en me basant sur cette recette.

La texture de ces cupcakes est une texture de brownies : très fondant et très chocolaté. Pour qu'ils aient l'air de cupcakes, je les ai glacés avec un mélange de fromage à la crème, cacao et sucre à glacer. Mais c'est vraiment optionnel, et à mon goût personnel, ce n'était pas nécessaire car les cupcakes sont très bons et se suffisent à eux même.

Essayez de faire manger un cupcake sans glaçage à un petit garçon qui a des idées bien arrêtées. Pour lui un cupcake, c'est forcément avec un glaçage et celui-ci, il l'a beaucoup apprécié.

Pour ceux qui se poseraient la question ou qui penseraient que c'est une erreur....Il n'y a pas d'oeuf dans la recette.

Blog-checking lines:  Ruth from Makey-Cakey was our March 2013 Daring Bakers’ challenge host. She encouraged us all to get experimental in the kitchen and sneak some hidden veggies into our baking, with surprising and delicious results!


Pour 12 cupcakes :
½ tasse  (125 ml) d'huile neutre (tournesol ou canola)
1 ½ tasses  (300 g) de sucre
2 c. à thé (10 ml) d"extrait de vanille
2 tasses (300 g) de farine
½ tasse (45 g) de cacao non sucré
1 ½ c. à thé (7,5 ml) de bicarbonate de sodium
1 c. à thé (5 ml) de sel
2 tasses (500 ml) de courgette, râpées et tassées (environ 2 petites courgettes)
½ tasse (75 g) de pacanes hachées

Glaçage :
1 paquet (250 g) de fromage à la crème à température ambiante
1/2 tasse (45 g) de cacao non sucré
2 tasses (200 g) de sucre à glacer


Les cupcakes :
 Préchauffer le four à 350 F (180 C). Chemiser un moule à muffins de 12 empreintes de caissettes en papier et réserver.

Dans un bol, mélanger l'huile, le sucre, l'extrait de vanille et bien mélanger.

Dans un autre bol, mélanger le farine, le cacao, le bicarbonate de sodium et le sel. Incorporer ce mélange au mélange précédent, puis incoporer les courgettes râpées et les pacanes hachées.
La pâte sera sèche et friable, mais c'est normal.

Partager la pâte dans les 12 caissettes en papier.

Enfourner pour 20 à 25 minutes.
Retirer du four et laisser refroidir 5 minutes dans le moule avant de transférer sur une grille de refroidissement.



Préparer le glaçage :
Dans le bol du mélangeur sur socle, battre le fromage à la crème afin de le détendre et incorporer un peu è la fois, le cacao et le sucre à glacer.
Mettre la préparation au réfrigérateur afin qu'elle soit plus manipulable pour être étendue sur les cupcakes.

Une fois que le glaçage est plus dur, le mettre dans une poche à pâtisserie et glacer les cupcakes.
Imprimer la recette


25 mars 2013

DÉFI DES MÉNAGÈRE :PAIN AUX BANANES (EXTRA BANANES)-RÉSULTAT DU CONCOURS NUTRICOOK


 Quand j'ai vu mon panier de fruits avec des bananes très noires, je me suis dit que j'allais les passer pour le défi des ménagères organisé par  Manon et Nath.

Vous allez dire que c'est encore un pain aux bananes, mais celui-ci est différent. Il est "extra banane".
On cuit tout d'abord les bananes au micro-ondes afin de pouvoir récupérer un jus de cuisson, qu'on fait réduire pour obtenir un concentré de bananes ! Si vous n'aimez pas le goût de la banane, ce pain n'est absolument pas pour vous parce que c'est un peu plus puissant que les pains habituels.

Je l'ai fait tout simple, sans extra, mais vous pourrez y ajouter des pépites de chocolat, des raisins ou même des noix.




Pour 8 personnes
1 ¾ tasses (270 g) de farine 
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium
½ c. à thé (2,5 ml) de sel
5 grosses bananes bien mûres, pelées (mais c'est une évidence)
1/2 tasse (120 g)  de beurre non salé, fondu et légèrement refroidi
2 gros œufs
¾ tasse (150 g) de cassonade pâle
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Graisser un moule à pain de  9 po x 5 po (23 cm x 12,5 cm). Réserver.

Dans un bol, combiner la farine, le bicarbonate de sodium et le sel. Réserver.

Mettre les bananes coupées en rondelles dans un bol allant au micro-ondes.
Couvrir le bol de film alimentaire et faire quelques entailles sur le dessus pour évacuer la vapeur.

Cuire à puissance maximale pendant 5 minutes.
Transvaser les bananes dans une passoire au dessus d'une casserole afin de récupérer le jus de cuisson des bananes. Vous devriez obtenir environ 3/4 tasse (180 ml) de liquide.

Mettre le liquide dans une petite casserole et porter à ébullition pendant 5 à 10 minutes ou jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 1/4 tasse (60 ml) de jus de liquide de cuisson.

Écraser au pilon les bananes cuites puis ajouter le beurre fondu, les oeufs, la cassonade et la vanille. Bien mélanger.
Ajouter le mélange d'ingrédients secs, tout en mélangeant.

Verser la préparation dans le moule préparé et lisser le dessus avec une spatule.

 Enfourner pour 50 à 60 minutes ou jusqu'à ce que le pain aux bananes soit bien doré et qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir du four et laisser pauser 10 minutes avant de démouler.
Imprimer la recette


Résultats du concours NutriCook :

Vous étiez 65 à rêver de posséder le NutriCook®. et c'est Sakya qui a vu son rêve se réaliser.
Bravo Sakya et merci à tous de votre participation. Je vous donne bientôt rendez-vous pour d'autres choses à gagner.




22 mars 2013

GÂTEAU DE PÂQUES AUX 3 CHOCOLAT GREEN & BLACK ORGANIC


Il y a quelques temps, j'ai été contactée à titre de blogueuse invitée, à participer à la Chasse aux recettes de Pâques pour Green & Black’s Organic. Le défi était de développer une recette, un centre de table, ou autre création originale en utilisant n'importe quelle saveur de chocolat  Green & Black’s Organic comme élément principal.

J'ai choisi de créer une recette en utilisant le chocolat blanc, le chocolat au lait et le chocolat noir 70 %.
Mon gâteau est composé d'un pain de Gênes au cacao que j'ai recouvert d'une panna cotta de yogourt au chocolat blanc, puis d'une ganache montée au chocolat au lait, le tout recouvert d'un glaçage au chocolat noir et décoré d'oeufs en chocolat blanc que j'ai moi-même moulés.

Le résultat est très visuel, très chocolaté et surtout, extrêmement bon ! Le parfait dessert de Pâques, surtout quand il est fait avec de l'excellent chocolat.

Chaque création sera évaluée par l’équipe de Green & Black’s Organic selon des critères d'attrait visuel et de créativité, et en fonction de la réponse du public sur la page Facebook canadienne bilingue de Green & Black’s Organic.
Je n'ai pas l'habitude de faire appel à vous, mais si vous appréciez mon gâteau, vous pouvez influencer le jury en allant donner un petit J'aime (clic) sous ma réalisation avant le 1er Avril 2013 (vous pouvez aussi partager sur vos pages aussi).

Grâce à Green & Black’s Organic, je vous offre aussi la possibilité de gagner un lot de 5 tablettes Green &Black's Organic.
Pour cela, il suffit de me laisser dans les commentaires ,sous cet article, une idée de nom (ce n'est pas obligatoire, mais ce serait apprécié) pour ce gâteau ainsi que votre adresse courriel pour que je puisse vous rejoindre.
Le jeu est réservé aux résidents canadiens uniquement et vous avez jusqu'au 31 Mars 2013 pour participer.


Pain de Gênes au cacao
2/3 tasse (160 g) de beurre non salé
1/2 tasse + 2 c. à soupe (125 g) de sucre
3 oeufs moyens
1 1/4 tasses (150 g) de poudre d'amande
2 c. à soupe (20 g) de cacao non sucré
3 c. à table (20 g) de fécule de maïs

Panna cotta de yogourt au chocolat blanc
½ tasse (125ml) de crème 35 %
100 g (1 tablette) de chocolat blanc Green & Black Organic, coupé en morceaux
2 c.à thé (5 g) ou 2 ½ feuilles de gélatine
2 c.à table (30 ml) d’eau
1 ¼ tasses (310 ml) de yogourt grec

Ganache montée au chocolat au lait
200 g (2 tablettes) de chocolat au lait Green & Black Organic, coupé en morceaux
200 ml (200 g) de crème 35 %

Glaçage au chocolat noir
200 g (2 tablettes) de chocolat noir 70 % Green & Black Organic, coupé en morceaux
1/3 tasse (75 g) de beurre non salé

Œufs en chocolat (facultatif)
100 g (1 tablette) de chocolat de votre choix
Moules pour œufs en chocolat


Pain de Gênes
Préchauffer le four à 350 F (180 C). Beurrer un moule carré de 8 po (20 cm), puis le chemiser de papier parchemin, en le faisant dépasser de chaque côté. Réserver.

Crémer le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.
Ajouter les oeufs, l'un après l'autre, en mélangeant bien entre chaque addition.
Mélanger la poudre d'amande avec le cacao et la fécule de maïs, puis ajouter au mélange précédent, puis bien mélanger.
Verser la préparation dans le moule préparé, puis enfourner pour 20 à 25 minutes, ou jusqu'à ce que le gâteau ait légèrement gonflé et que le gâteau rebondisse sous la pression du doigt.
Laisser refroidir complètement dans le moule de cuisson.


Panna cotta de yogourt au chocolat blanc
Faire chauffer la crème jusqu’au point d’ébullition.
Pendant que la crème chauffe, mettre la gélatine à gonfler dans un petit bol avec de l’eau.
Verser la crème chaude sur le chocolat blanc et laisser pauser 1 minute avant de mélanger jusqu’à consistance lisse et homogène.
Ajouter la gélatine qui aura été préalablement fondue quelques secondes au micro-onde, puis ajouter le yogourt grec et bien mélanger.
Verser la préparation sur le gâteau de Gênes au cacao et réserver au réfrigérateur pour au moins 4 heures ou jusqu’à ce que la panna cotta soit bien prise.


Ganache montée au chocolat au lait :
Casser le chocolat au lait dans le bol du batteur sur socle.
Faire chauffer la crème jusqu’au point d’ébullition.
Verser la crème chaude sur le chocolat blanc et laisser pauser 1 minute avant de mélanger jusqu’à consistance lisse et homogène.
Couvrir le bol de film alimentaire et réfrigérer au moins 8 heures.

Le lendemain, fouetter la préparation au batteur électrique jusqu’à consistance d’une chantilly épaisse.
Verser la préparation sur la panna cotta de yogourt au chocolat blanc et bien lisser le dessus à la spatule.
Réserver au réfrigérateur quelques heures.


Glaçage au chocolat :
Mettre le chocolat noir coupé en morceaux et le beurre dans un bol au dessus d’une casserole d’eau frémissante. Il est important que le bol ne touche pas l’eau.
Fondre les ingrédients jusqu’à consistance lisse et homogène.
Verser le glaçage sur la ganache montée au chocolat au lait et tapoter légèrement le plat sur votre comptoir afin que le glaçage soit lisse et sans aspérité.
Réserver au réfrigérateur jusqu’à ce que le glaçage ait durci.


Œufs en chocolat :
Tempérer le chocolat :
Fondre les ¾ du chocolat coupé en morceaux dans un bol au dessus d’une casserole d’eau frémissante. Il est important que le bol ne touche pas l’eau.
Quand le chocolat est fondu, ajouter le ¼ restant du chocolat et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit lisse et homogène.

Nettoyer parfaitement le moule à l'eau claire et chaude puis sécher parfaitement.
Huiler très légèrement le moule à l'aide d'un coton en prenant soin de retirer l'excédent.
À l'aide d'un pinceau très sec et très propre, recouvrir le fond du moule de chocolat. Répartir le chocolat uniformément le moule afin d'avoir une couche homogène.
Laisser prendre au réfrigérateur.
lorsque le chocolat est pris, badigeonner à nouveau de chocolat puis faire prendre au frais
Recommencer jusqu'à ce que le chocolat est l'épaisseur désirée.
Pour coller ensemble les moitiés d’œufs, appliquer un peu de chocolat fondu.

Pour servir :
Découper le gâteau en 16 carrés, en prenant soin d’utiliser un couteau bien affûté et dont la lame aura été passée sous l’eau chaude.
Essuyer la lame entre chaque découpe.
Servir les carrés de gâteau en les coiffant d’un œuf en chocolat.
Imprimer la recette


20 mars 2013

BISCUITS À L'AVOINE ET AUX PÉPITES DE CHOCOLAT


J'ai profité de la semaine de relâche pour faire ces biscuits avec Ian car il avait envie de cuisiner et que cela fait trop longtemps que je n'avais pas fait de biscuits. Il faut dire aussi que je n'ai plus beaucoup l'occasion de lui mettre ce genre de biscuits dans sa boite à lunch en guise de dessert.

Je ne sais pas si c'est dans toutes les écoles, mais celle où va Ian, est assez stricte sur les choses à ne pas mettre. Pas de chocolat, pas de céréales (ça rentre entre les dents), pas de noix et d'arachides et ils déconseillent les jus. Comme Ian a une intolérance au lactose, je vous assure qu'il faut se creuser la tête pour la collation et le lunch.

Du coup, on s'est rattrapé pendant les vacances, on s'est fait de bons biscuits crouti-moelleux, au bon goût d'avoine et avec beaucoup de chocolat.

Pour environ 3 douzaines de biscuits
1 tasse (240 g) de beurre à température ambiante
1 1/2 tasses (300 g) de cassonade
2 oeufs
1 1/3 tasses (200 g) de farine
2 tasses (180 g) de gros flocons d'avoine à cuisson rapide
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à thé (2,5 ml)de sel
2 tasses (350 g) de pépites de chocolat


Préchauffer le four à 350F (180 C) et chemiser 2 plaques à biscuits de papier parchemin.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre et la cassonade jusqu'à ce que la préparation soit légère. Incorporer les oeufs, l'un après l'autre, en battant jusqu'à consistance crémeuse.

Combiner la farine, les flocons d'avoine, le bicarbonate de sodium et le sel puis les ajouter à la première préparation.

Ajouter les pépites de chocolat.

Se servir d'une petite cuillère à crème glacée pour prendre la pâte dans le bol. Déposer les boules de pâte sur les plaques à biscuits préparées, en les espaçant de 2 po (5 cm).

Enfourner pour 12 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.


Imprimer la recette

18 mars 2013

DÉFI DES MÉNAGÈRES : SAUCISSES MAISON


En fouillant dans le congélateur, j'ai découvert du porc que j'avais stocké quand il était en spécial à l'épicerie. Je me suis dit que ce serait l'occasion de présenter une recette pour le défi des ménagères organisé par  Manon et Nath. J'ai donc préparé des saucisses.

Le plus compliqué pour moi, a été de ne pas m'énerver après le boucher à qui je demandais du gras de porc, et qui voulait absolument me vendre du lard salé, celui qu'on met dans les fèves au lard.
J'avais beau lui expliquer que c'était juste du gras que je voulais, que c'était pour équilibrer "le gras" des saucisses, il insistait. J'avais juste envie de lui demander où est ce que l'on avait appris son cours de boucherie, mais non, j'ai fermé ma bouche et ai demandé à parler à un autre boucher... qui lui, a compris de suite de quoi je parlais.

Je me suis inspirée d'une recette prise dans Fait maison, paru chez Marabout, j'ai ajouté du persil italien à la préparation.
À mon goût personnel, cette recette est parfaite en tous points de vue : l'assaisonnement est parfait, le gras, bien balancé avec le maigre. Les saucisses ne sont ni trop sèches, ni trop grasses. Parfaites !
Monsieur Gourmandises qui se vante à qui veut l'entendre, qu'il pourrait être végétarien (mon oeil !), m'a trouvée bien cheap de ne lui en avoir fait cuire que deux !

J'en ai mis la moitié au congélateur. L'autre moitié a été utilisée en saucisses grillées,  sur des pizzas et en saucisses au chou.


Pour 2 kg de saucisses
1 kg 500 de viande de porc maigre de porc, dans l'épaule
500 g de panne de porc (gras de dos de porc)
10 g de sucre
40 g de sel fin
8 g de poivre noir au moulin
1 bouquet de persil italien ( juste les feuilles), haché finement
Boyau de porc
Couper la viande et le gras en morceaux.
Passer au hachoir muni de la grosse grille. Ne pas se servir du robot culinaire et ne pas mixer.

Mettre le hachis dans un grand saladier  et ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger.
Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser reposer une nuit au réfrigérateur.

Le lendemain, mettre en boyau.
Imprimer la recette

17 mars 2013

RÉSULTAT POUR TAPAS ET KINDER POUR LA BONNE CAUSE

Quelques uns le savent s'ils ont lu Facebook, mais hier matin, ma journée a très mal commencé. Quand j'ai voulu publié les commentaires en modération, je n'étais tout bonnement pas sur la page des modérations mais sur la page des commentaires publiés. J'ai fait "sélectionner" et le premier bouton qui vient quand on est sur cette page est " supprimer le contenu"...et c'est sur celui-ci que j'ai pesé ! 50 commentaires d'un coup, de disparus !
Je sais qu'il a pire dans la vie et qu'il n'y avait pas mort d'homme mais ça donne envie de hurler tellement on se trouve conne !

J'ai donc repris toute ma boite courriel et je suis allée reposer tous les commentaires qui avaient rapport avec les concours ( Nos Tapas et Nutricook®).
Je n'ai oublié personne et j'ai ainsi pu faire le tirage au sort pour gagner le livre Nos Tapas.
Après tirage au sort effectué par Random, le générateur de pige a tiré  :
Nicole Turgeon-Courchesne

Bravo Nicole !

J'aurai aimé vous montrer en photo le super panier que mon Ian a reçu pour Pâques de la part de Kinder mais je ne peux pas. Je peux vous monter le panier mais il est vide et Pâques n'est pas encore arrivé.
L'énorme colis a été livré pendant la relâche, je n'ai donc pas pu le cacher et tout a été mangé en très peu de temps (bon, j'avoue, je l'ai un peu aidé).

Kinder donne son Soutien au Réseau Enfants-Santé. 
Partager, c’est s’entraider. Il y a des petits gestes qui ne vous coûtent rien mais qui peuvent apporter beaucoup à d'autres : Pour les fêtes de Pâques, Kinder Canada  donnera 1 $ au Réseau Enfants-Santé pour chaque nouvelle personne qui s’abonnera à sa page Facebook entre le 1er et le 31 mars jusqu’à concurrence de 25 000 $.

La galerie de jouets pour Pâques de Kinder® :
Vous vous réjouirez devant les nouveaux produits comme l’ensemble de peinture à œufs de Kinder Surprise et les minis œufs Kinder® format 35 g avec les figurines de Hunt dans le tout nouveau musée de Pâques que l’on retrouve sur Facebook. Tant de nouvelles friandises à découvrir !
Le musée des jouets aura aussi une nouvelle section « Pâques » qui présentera les dix nouveaux jouets (en édition limitée) qui se trouveront dans les œufs surprises Maxi et Kinder Surprise.
Je vous encourage à aller voter pour vos jouets préférés ici (clic)

Notre bien-aimé lapin de Pâques Harry est en tournée canadienne ! Gardez les yeux ouverts, Harry va faire des apparitions surprises lors d'événements familiaux à Toronto, Montréal, Calgary et Vancouver ce mois de mars pour célébrer Pâques et répandre la joie avec des échantillons gratuits d'oeufs Kinder® Mini.
Restez à jour sur où Harry sera en consultant la page Facebook de Kinder® Canada !

Décharge : je fais partie du programme Maman Kinder® et je bénéficie d’avantages en raison de mon affiliation au groupe. Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que moi

15 mars 2013

SAINT-HONORÉ À L'ÉRABLE


Malgré la grandeur du gâteau et malgré le gros souper "cabane à sucre"que nous avions fait avant pour l'anniversaire de Monsieur Gourmandises, il n'est pas resté grand chose de ce Saint-Honoré. C'était tout simplement à se rouler par terre.
Je me suis un peu inspirée de la recette de la cabane du PDC, mais en grande partie, j'ai fait comme je fais habituellement le Saint-Honoré.

J'ai diminué la quantité de tire dans la recette de crème pâtissière car pour l'avoir déjà essayée, je savais qu'il n'était pas nécessaire d'en mettre autant pour que ça goûte l'érable. Comme, je rajoutais une meringue italienne dans la crème pâtissière, je ne voulais pas que cela trop sucré.
Vous pouvez faire votre tire en se référant à cette recette (clic), mais si n'avez pas trop de temps, vous pouvez aussi la prendre à la cabane à sucre ou à l'épicerie, comme je l'ai fait.

J'ai doublé les recettes ci-dessous pour obtenir un dessert pour 16 personnes, mais il y avait un peu trop de crème chiboust ainsi que quelques petits choux. Comme c'est trop bon et que je n'aime pas gaspiller, j'ai fait quelques verrines.

Pour 16 personnes :
Vous aurez besoin de :
500 g de pâte feuilletée
2 recettes de pâte à choux
2 recettes de crème chiboust
2 recettes de caramel

Pâte à choux:
250 ml (1 tasse) de lait
120 g (1/2 tasse) de beurre coupé en morceaux
1 pincée de sucre
1 pincée de sel
150 g (1 tasse) de farine
4 oeufs à température ambiante

Crème pâtissière à l'érable gélifiée
500 ml (2 tasses) de lait
125 ml (1/2 tasse) de sirop d'érable
8 jaunes d'oeufs
250 g de tire d'érable tiède
75 g (140 ml) de fécule de maïs
15 g (1 et 1/2 cuillères à table) de farine
60 g (1/4 tasse) de beurre
5 feuilles (10 g) de gélatine

Meringue italienne :
5 blancs d'oeufs
1 tasse (200 g) de sucre
70 ml d'eau

Caramel :
250 ml (1 tasse) de sirop d'érable
30 g (20 ml) de glucose ou sirop de maïs


Crème pâtissière à l'érable :
Verser le lait et le sirop d'érable dans une casserole.
Mélanger au fouet, puis chauffer à feu moyen-vif jusqu'à frémissements.
Pendant que le lait chauffe, battre les jaunes d'oeufs et la tire d'érable dans un bol, jusqu'à consistance homogène.
Ajouter la fécule de maïs et la farine préalablement tamisée, puis fouetter jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux.

Pendant ce temps, hydrater les feuilles de gélatine 5 minutes dans un bol d'eau froide.

Verser le lait bouillant dans le bol contenant l'appareil d'oeufs en remuant bien.
Remettre la préparation dans la casserole et remettre sur le feu.
Ramener à ébullition, à feu moyen, en remuant constamment avec un fouet.
La crème épaissira assez rapidement en fin de cuisson. Laisser bouillir quelques secondes, puis retirer du feu.
Ajouter le beurre en petits morceaux. Essorer les feuilles de gélatine ramollies en les pressant bien entre les doigts, puis les incorporer au mélange.
Réserver la crème à température ambiante dans un grand bol, pour qu'elle tiédisse.
La crème pâtissière se manipule tiède et comme elle contient de la gélatine, il faut mieux la préparer à l'avance.


Meringue italienne :
Quand la crème est complètement refroidie, mettre le sucre et l'eau dans une petite casserole et porter à ébullition.
Lorsque le mélange atteint 230 F (110 C), monter les blancs en neige au batteur électrique.
Lorsque le sirop atteint 250 F (121 C), versez-le sur les blancs en neige sans cesser de fouetter.
Fouetter jusqu'à refroidissement de la meringue.

Fouetter la crème pâtissière froide pour l'assouplir.
Ajouter délicatement la meringue italienne en pliant.
Réserver au réfrigérateur jusqu'à son utilisation.


Pâte à choux
Dans une casserole à fond épais, faire bouillir l'eau, le lait, le beurre, le sel et le sucre.
Lorsque le mélange est arrivé à ébullition, verser d'un seul coup la farine et remuer vigoureusement à l'aide d'une cuillère en bois durant 1 minute jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte qui se détache complètement du fond de la casserole.
Verser cette boule dans un saladier, puis ajouter les oeufs un à un tout en fouettant rapidement
Il faut que la pâte à choux ait une consistance bien lisse, mais il ne faut pas qu'elle soit trop souple.

Abaisser la pâte feuilletée en un rectangle de 11 po x 16 po (27,5 cm x 45 cm) et déposez-la sur sur une plaque de cuisson chemisée de papier parchemin.
Piquez-la à la fourchette sur toute la surface. Réserver.

Préchauffer le four à 425 F ( 220 C ).
Mettre la pâte dans une poche à douille.
Former 30 boules de pâte de la grosseur d'une noix sur une plaque à biscuits recouverte de papier parchemin ou d'un tapis de silicone.

Avec le reste de la pâte, former un escargot de pâte sur la pâte feuilletée, en s'assurant que le premier tour, soit à 1" ( 2,5 cm ) du bord.

Cuisson des petits choux :
Cuire 10 minutes, puis baisser le four à 375 F ( 190 C ) et continuer la cuisson 10 minutes.
Sortir les petits choux du four et laisser refroidir sur une grille.

Cuisson du fond de tarte avec la pâte à choux.
15 minutes à 425 F ( 220 C ), puis baisser la température du four à 375 F ( 190 C ) et continuer la cuisson 20 minutes.
Sortir du four et laisser refroidir.


Montage :
Faire un trou au couteau, sous le dessous des petits choux.
Les remplir à la douille de crème chiboust à l'érable. Réserver.

Dans une casserole, porter à ébullition le sirop d'érable et le glucose jusqu'à 300 F (149 C ), puis retirer du feu et laisser retomber l'écume.

Tremper le dessus des petits choux dans le caramel pour bien les napper. Réservez-les sur une plaque le temps que le caramel soit refroidi et que les choux soient manipulables.
Chauffer le caramel au besoin afin de le liquéfier, et tremper la base de chaque chou dans le caramel et les placer en cercle sur le bord du fond feuilleté et au centre, parallèlement aux bords les plus longs.

Ajouter au centre le reste de crème chiboust à l'érable, et décorer au besoin, de fil de caramel d'érable.

Imprimer la recette

14 mars 2013

FÈVES AU LARD AU SIROP D'ÉRABLE


Pour le repas d'anniversaire "cabane à sucre" de Monsieur Gourmandises, ça prenait obligatoirement des fèves au lard au sirop d'érable. Recette que j'ai prise de nouveau dans  Sirop d'érable, les 30 recettes cultes" paru chez Marabout, un livre que j'aime vraiment beaucoup.
Habituellement, je faisais la recette de ma belle-mère, mais je dois dire que celle-ci est encore bien meilleure. L'ajout de la poitrine fumée fait toute la différence. Si vous êtes déjà allés manger à la cabane du PDC, vous savez de quoi je parle, car Martin les fait de cette manière aussi.
Tout le monde a adoré et comme j'avais doublé la recette, certains des invités sont repartis avec des doggy bag.
Si vous n'aimez pas les fèves trop sucrées, il vous faudra diminuer la quantité de sirop d'érable, mais personnellement, je les ai trouvées parfaites.
N'hésitez pas à doubler, voire tripler la recette, car ça se congèle très bien.


 Pour 4 à 6 personnes :
1 lb (500g) de haricots blancs secs (Navy)
1/4 lb (250 g) de poitrine fumée, coupée en tranches de 1/4 po (1 cm)
1 oignon
1 c. à soupe (15 ml) de concentré de tomate (pâte de tomate)
1 c. à thé (5ml) de moutarde en poudre
1 c. à thé (5 ml) de gros sel
1 c. à thé (5 ml) de poivre noir moulu
200 ml de sirop d'érable


Faire tremper les haricots toute la nuit dans un grand saladier d'eau froide.
Les égoutter, puis les rincer.

Couper les tranches de poitrines fumée en lardons.
Éplucher et hacher l'oignon.
Dans un chaudron allant au four, faire revenir l'oignon et la poitrine fumée à feu doux, pendant quelques minutes. L'oignon ne doit pas roussir.

Préchauffer le four à 250 F (120 C). Ajouter le reste des ingrédients et recouvrir d'eau à hauteur et porter à ébullition.
Dès que l'eau bout, couvrir le chaudron d'un couvercle.
Enfourner et laisser cuire 4 à 5 heures.

Imprimer la recette

12 mars 2013

SALADE DE ROQUETTE AUX MIETTES DE BOUDIN NOIR, POMMES VERTES, ENDIVES ET VINAIGRETTE AUX SIROP D'ÉRABLE ET HUILE DE NOISETTE


C'était l'anniversaire de Monsieur Gourmandises en début de mois, un gros anniversaire qu'il fallait souligner. J'ai donc réuni ses meilleurs amis et préparé un repas "cabane à sucre amélioré". C'est lui qui avait demandé un "repas cabane à sucre", moi, j'ai rajouté "amélioré".
Je me suis inspirée de quelques recettes du livre " Sirop d'érable, les 30 recettes cultes" paru chez Marabout. C'est une collection que j'aime beaucoup et qui commence à prendre de l'ampleur dans ma bibliothèque.

Nous avons débuté le souper par cette salade à différentes textures et différentes saveurs, et je l'ai accompagnée d'une vinaigrette à ma façon, même si je me suis inspirée du livre pour l'huile de noisette. C'est une entrée qui a eu beaucoup de succès, même si je craignais que certains invités aient une aversion pour le boudin noir. J'ai pris une chance et j'ai bien fait car tout le monde a adoré.


Pour 4 personnes
200 g de boudin noir
1 c.à soupe (15 ml) d'huile d'olive
1 c. à soupe (10 g) de farine
4 poignées de roquette
2 pommes vertes
2 endives

Vinaigrette :
1/4 tasse (60 ml) d'huile de noisette
2 c. à soupe (30 ml) de sirop d'érable
2 c. à soupe (30 ml) de vinaigre de cidre
2 c. à thé (10 ml) de moutarde de Dijon
Sel et poivre au goût


Ouvrir le boudin en deux dans le sens de la longueur.
Prélever la chair et l'émietter du bout des doigts.

Dans une grande poêle, faire revenir pendant 10 minutes les miettes de boudin de noir avec l'huile d'olive et la farine en remuant fréquemment.

Émincer les endives et couper les pommes vertes en lamelles.
Laver et essorer la roquette.

Dans un grand saladier, déposer la roquette, les endives, les miettes de boudin et les tranches de pommes vertes.
Émulsionner tous les ingrédients de la vinaigrette et napper verser sur la salade. Mélanger et servir.
Imprimer la recette

09 mars 2013

BRANDADE DE MORUE AU SAFRAN AU NUTRICOOK®- UN NUTRICOOK® À GAGNER-RÉSULTATS DES JEUX


J'espère que tout le monde revient en forme de cette belle semaine de relâche. J'aurai aimé que cela se poursuivre une semaine de plus.
Je reviens en forme et en force avec un beau partenariat avec Tfal qui, dans sa grande générosité, me permet de vous faire gagner un NutriCook®.
C'est un bien bel appareil et je le trouve très pratique et tellement simple d'utilisation. Les temps de cuisson sont divisés par 3, limitant ainsi, le temps à préparer le repas.
Le NutriCook® est vendu avec un livre de recettes qui vont des entrées aux desserts. Il contient aussi 2 semaines de menus équilibrés.

J'ai testé la recette de brandade de morue au safran. Non seulement la recette est très bonne, mais cela m'a pris 20 minutes en comptant le temps d'épluchage des pommes de terre ( bon ok, j'épluche vite).

Pour avoir la change de gagner le NutriCook®, je vous demanderai d'aller sur le site de Tfal et de me copier-coller un des 3 avantages que procurent cet appareil (et annoncés dans le descriptif), dans les commentaires, sous cet article.
Pourquoi est ce que je vous demande cela ? Tout simplement parce que si Tfal constate que je lui donne beaucoup de visibilité, il y aura encore de beaux articles à gagner sur mon blogue !

Comme c'est moi qui effectue l'envoi, le concours est réservé uniquement aux résidents québécois.
N'oubliez surtout pas de me laisser votre adresse courriel pour que je puisse vous contacter.

Important :Pour ceux qui s'inscrivent à Blogger pour avoir un profil, assurez vous que votre adresse courriel est visible, car la plupart du temps, elle ne l'est pas et je ne sais pas comment vous joindre.

Vous avez jusqu'au 22 Mars 2013, minuit heure de Montréal, puis j'effectuerai un tirage au sort parmi les commentaires valides (qui auront bien fait un copier-coller, mis leur adresse courriel) pour désigner le gagnant.


Pour 4 personnes :
3 tasses (750 ml) de lait à 2 %
4 gousses d'ail hachées
1 brin de thym frais
1 feuille de laurier
3/4 lb (375 g) de morue salée et trempée 24 heures dans l'eau froide pour enlever le sel (changer l'eau 2 à 3 fois)
1 1/2 lb (750 g) de pommes de terre pelées et tranchées
1 c. à soupe (15 ml) d'huile d'olive
1/2 c.à thé (2,5 ml) de safran
Une pincée de muscade
1/4 tasse (60 ml) de persil haché
1/2 tasse (125 ml) de chapelure


Verser le lait dans la cuve NutriCook®, ajouter l'ail, le thym et la feuille de laurier.
Mettez les pommes de terre et la morue dasn le panier vapeur.
Mettez le panier dans la cuve.
Fermer le NutriCook®.


À la fin de la cuisson douce, ouvrir le NutriCook®. Transférer la morue et les pommes de terre dans le robot culinaire en mode pulsation jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène.
Ajouter un peu de jus de cuisson au besoin, pour diluer légèrement le mélange. Ajouter l'huile d'olive, le poivre, le safran, la muscade et le persil.
Étaler uniformément dans des petits plats allant au four, puis saupoudrer de chapelure.
Mettre quelques minutes sous le gril, jusqu'à ce que la chapelure soit dorée, puis servir immédiatement.

J'ai présenté mes brandades de morue au safran dans des petits chaudrons absolument magnifiques qui m'ont été offert par All-Clad, une compagnie qui produit la Rolls des chaudrons.

Résultats des concours
J'espère que cela va vous intéresser de savoir que c'est Angela qui a gagné le concours Cheerios.


Les 5 livres Modus ont été gagnés par Isabelle, Véronique, Dr Caso, Maryse et Josée.


Les deux places de concert Jeune de choeur ont été gagnées par Mélanie.

01 mars 2013

DÉFI DES MÉNAGÈRES :CRÊPES À LA FARINE D'AVOINE


Je ne triche pas en publiant cette recette pour le défi des ménagères organisé par  Manon et Nath, même si mon paquet de farine d'avoine était "neuf" (dans le sens,pas ouvert). Ça faisait à peu près 8 mois qu'il était dans mon armoire.

J'avais trouvé une recette, mais elle ne contenait pas d'oeuf et comme certains le savent, j'ai gardé toutes mes poules cet hiver. J'ai même les 3 poules de mon amie Esthère qui profitent du poulailler isolé et chauffé. Donc, des oeufs, j'en ai beaucoup, même si les températures hivernales ont ralenti la ponte, j'ai tout de même une moyenne de 8 oeufs par jour. Alors pas question de faire des recettes sans oeufs.

L'avoine étant assez pauvre en gluten, j'ai ajouté de la levure à pain pour donner de l'élasticité et ça a bien fonctionné.
Le goût est vraiment extra. Comme j'ai utilisé une farine moulue sur meule, la texture de ces crêpes est légèrement granuleuse.
Je les ai tout simplement servies avec du sirop d'érable, il n'y a rien de mieux.


Pour...beaucoup de crêpes :
2 tasses de farine d'avoine moulue sur meule
1 pincée de sel
1 c.à soupe (12 g) de sucre
1 c. à thé (5 ml) de levure à pain à action rapide
6 oeufs
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu
4 tasses (1 litre) de lait

Un peu de beurre fondu pour la cuisson


Dans un saladier, combiner la farine, le sel, le sucre et la levure.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec le lait.
Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser pauser 1 heure.


Faire chauffer une crêpière, puis badigeonnez-la au pinceau, de beurre fondu.
Verser un peu de pâte dans la crêpière en faisant des mouvements circulaires pour l'étaler.
Cuire jusqu'à ce que la crêpe soit dorée, puis à l'aide d'une spatule plate, retourner la crêpe et cuire quelques minutes ou jusqu'à ce qu'elle soit dorée.
Déposer dans un plat et renouveler l'opération avec le reste de la pâte.
Imprimer la recette