31 mai 2013

MOUSSE À LA GUIMAUVE ET AUX FRAMBOISES


Je me suis inspirée de la présentation de cette recette pour réaliser ces verrines vraiment simples à réaliser et pas trop longue pour les temps de pause entre chaque couche. Je voulais tester cette technique de faire une mousse avec des guimauves.
Même si le résultat est très bon, je ne procéderais pas de cette façon la prochaine fois : soit j'achèterai un pot de Pluff, ou si j'ai le temps, je ferai ma guimauve.
Avec une guimauve fondue, hyper élastique et collante, il est très difficile de plier la crème fouettée dedans.
Quand vous pensez y être arrivés, la préparation a l'air de se séparer un peu donnant une mousse un peu grumeleuse. Ce n'est pas catastrophique mais ce n'est pas parfait pour moi. Et comme je suis un peu obstinée, je recommencerai jusqu'à ce que j'y arrive.

En attendant, je vous rappelle que vous n'avez plus que jusqu'à ce soir pour participer au concours pour gagner un panier de la compagnie Pellatt Cornucopia.

Coulis de framboises :
2 casseaux de framboises (340 g)
1/4 tasse (50 g) de sucre

Mousse de guimauve à la framboise :
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
25 grosses guimauves
2 c. à table (30 ml) de liqueur de framboise

Crème fouettée:
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
3 c. à table (45 ml) de sucre à glacer

Quelques framboises supplémentaires pour la finition


Coulis de framboises :
Mettre les framboises et le sucre dans une petite casserole et porter doucement à ébullition.
Écraser les framboises avec un pilon à pommes de terre et laisser mijoter 10 à 15 minutes.
Passer les framboises au travers d'un tamis pour enlever les grains.
Répartir la préparation obtenue dans 6 verrines et réfrigérer jusqu'à ce que la préparation soit froide.

Mousse de guimauve à la framboise
Fouetter la crème 35 % jusqu'à la formation de pics fermes.
Mettre les guimauves dans un grand bol résistant à la chaleur et non métallique.
Fondre les guimauve au micro-ondes pendant 1 minutes ou jusqu'à ce que les guimauves aient considérablement gonflé.
Retirer du micro-ondes et mélanger jusqu'à ce que les guimauves soient fondues et qu'elles aient perdu leur forme originale. Ce sera très collant et gluant.

Incorporer la liqueur de framboise et mélanger jusqu'à ce que la préparation soit lisse. Laisser refroidir jusqu'à ce que la préparation soit à la température de la pièce.

Plier la crème fouettée dans le mélange de guimauve.
Répartir la préparation obtenue au dessus du coulis de framboises, dans les verrines.
Réserver au réfrigérateur le temps de préparer le reste de la recette.

Crème fouettée :
Placer la crème 35 % dans un grand bol froid et battre au batteur électrique jusqu'à la formation de pics mous.
Ajouter graduellement le sucre à glacer et fouetter jusqu'à formation de pics fermes.
Transférer dans un sac à pâtisserie munie d'une petite douille cannelée et en garnir les verrines.
Décorer de quelques framboises et réserver au réfrigérateur jusqu'au service.
Imprimer la recette

29 mai 2013

MOELLEUX AUX AMANDES ET À LA RHUBARBE


 Quand il s'agit de rhubarbe, je peux me fier sur mon beau-papa, qui devient alors mon "pusher" de rhubarbe car celle qui pousse dans mon jardin est juste là pour la déco.
Elle est tellement petite que je n'en aurai même pas de quoi faire une tarte. Les tiges sont aussi petites que mon petit doigt...et j'ai des petits doigts.

Mon beau-papa est comme son fils, quand ils vous demandent si vous voulez de la rhubarbe ou des abricots (dans le cas du fils), ils vous en amènent, genre "un char et une barge".
En prévision de la prochaine récolte, j'ai fait un peu de ménage dans le congélateur et j'ai passé de la rhubarbe que j'avais congelée. J'ai fait ainsi un peu de la place pour la prochaine rhubarbe qui s'en vient.

J'ai adapté la recette d'un de mes magazines préférés, même si je l'ai avec un mois de retard, et je dois vous avouer que je vais assurément refaire cette recette régulièrement. C'est tout simplement excellent. Il faut dire qu'il n'y a que des bonnes choses : du beurre noisette, des amandes torréfiées et de la rhubarbe. C'est un petit dessert tout simple et rapide à faire mais, je pense qu'une fois que vous l'aurez essayé, vous partagerez la recette avec tout votre entourage.


Pour 12 moelleux
200 g de rhubarbe
2 c. table (25 g) de sucre
2/3 tasse (150 g) de beurre
2/3 tasse (80 g) de poudre d'amandes
1 1/2 tasses (150 g) de sucre à glacer
1/3 tasse (50 g) de farine
4 blancs d'oeufs (120 g)
1 pincée de sel
2 c. à table (12 g) de sucre vanillé


Peler et couper la rhubarbe en petits morceaux.
Saupoudrer de sucre et laisser macérer 30 minutes.

Mettre le beurre dans une casserole sur feu moyen et le laisser fondre jusqu'à ce qu'il prenne une couleur ambrée et qu'il dégage une odeur de noisette.

Faire dorer la poudre d'amandes 5 minutes dans une poêle en brassant sans cesse.

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Chemiser un moule à muffins de 12 empreintes de caissettes en papier.

Combiner le sucre à glacer, la farine, les amandes en poudre torréfiées, le sel et le sucre vanillé.
Ajouter le beurre noisette tempéré et les blancs d'oeufs et bien mélanger.


Verser la pâte dans les caissettes préparées puis répartir la rhubarbe bien égouttée sur le dessus.
Enfourner pour 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que les moelleux soit dorés.
Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette

27 mai 2013

TARTE BISCUIT BEURRE NOISETTE, ÉRABLE ET AMANDES


Avec le temps de crotte que nous avons eu toute la semaine dernière, sans compter cette fin de semaine avec des chutes de neiges pour certains d'entre vous, on a besoin de cuisine réconfortante.
J'avais essayé cette recette en Février dernier, quand Mme Carrée l'avait publiée sur le blogue d'inspiration. Mais comme ce biscuit géant avait été mangé avant que je puisse faire des photos, je n'avais pu vous en parler.

Comme le temps s'y prêtait et que nous n'avions pas envie de manger du froid, frais...rien qui ressemble à un printemps chaud, j'ai fait de la cuisine doudou et refais la recette de Mme Carrée parce que c'est vraiment très, très bon ! Que dis-je, carrément cochon, gourmand et réconfortant !

Pour 8 à 10 personnes :
1/2 tasse (120 g) de beurre
1 tasse (150 g) de farine (à gâteaux de préférence)
1 cuillerée à thé  (5 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 cuillerée à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
Pincée de sel
1/2 tasse (120 g) de shortening
1/4 tasse (60 ml) de sirop d'érable
3/4 tasse (150 g) de cassonade
2 gros oeufs
Quelques gouttes de vanille
2 tasses (180 g) de gros flocons d'avoine à cuisson rapide
1 tasse (100 g) de raisins secs
1/2 tasse ( 75 g) d'amandes grillées hachées (ou autres noix)
1/4 tasse (60 g) de brisures Skor (ou une barre Skor hachée)
Glace à la vanille, caramel, sirop d'érable, noix grillées hachées, etc. (pour le service)


Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Dans une petite casserole, faire fondre le beurre sur un feu modéré, et le laisser mousser jusqu'à ce qu'il soit bien ambré et qu'il dégage une odeur de noisette. Laisser tiédir avant d'utiliser.

Dans un bol, combiner la farine, le bicarbonate de sodium, la poudre à pâte et le sel; réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, battre le beurre tiédi, le shortening, le sirop d'érable et la cassonade, jusqu'à ce que la préparation soit mousseuse et aérée.

Ajouter les oeufs et la vanille, en battant bien après chaque addition.
Ajouter les ingrédients secs aux ingrédients liquides et bien mélanger.

Plier les flocons d'avoine, les raisins secs, les amandes et les brisures de Skor avec la farine, jusqu'à ce que le tout soit bien incorporé.

Bien étendre l'appareil obtenu avec le dos d'une cuillère (la pâte est très épaisse), au fond d'un poêlon de fonte (ou cuivre) d'environ 10 po (25 cm), préalablement beurré.

Cuire au four sur la grille du centre, pour 30 à 35 minutes (ne pas trop cuire, le centre doit rester très tendre!).

Laisser tiédir au moins 15 minutes, avant de détailler en parts et servir chaud, tiède ou froid, nature ou accompagné de glace, arrosé de caramel et parsemé de noix.
Imprimer la recette

24 mai 2013

MUFFINS FAÇON BEIGNES CUITS AU FOUR, AUX BLEUETS- RAPPEL CONCOURS PELLATT CORNUCOPIA


La dernière fois que j'ai utilisé de la confiture de bleuets, c'était pour garnir mes ebelskivers et comme il me restait encore pas mal de confiture, je suis allée fureter sur Pinterest et j'ai découvert cette recette.
Comme je le dis souvent, ces muffins n'ont que l'aspect des beignes car ils sont roulés dans le sucre parce que pour le goût, c'est très, très loin de goûter les beignes. On aura beau créer toutes les recettes de beignes cuits au four...Ils goûtent le gâteau.

Ceux-ci sont vraiment excellents. Ils sont denses et fondants et ont parfaitement accompagné la crème glacée à la vanille de Mr Gourmandises.
Mes muffins ne sont pas tellement enrobés de sucre. J'ai un peu tardé avant de le faire, mes muffins étaient un peu trop froids pour que le sucre colle.

Petit rappel : Il ne vous reste que quelques jours pour participer au concours et gagner le panier "Penchants chocomanes" de Pellatt Cornucopia.


Pour 12 muffins :
3/4 tasse (150 g) de sucre 
1 1/3 tasses (200 g) de farine 
1 c. à thé (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
100 ml de yogourt nature
2 gros œufs
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille
2/3 tasse (150 g) de beurre fondu
12 c. à thé (60 ml) de confiture de bleuets

3/4 tasse (150 g) de sucre pour l'enrobage


Chauffer le four à 350 F (180 C) et graisser légèrement un moule à muffins de 12 empreintes.

Dans un saladier, combiner le sucre, la farine et la poudre à pâte.
Dans un autre saladier, fouetter le yogourt, les œufs et l'extrait de vanille.
Verser les ingrédients humides et le beurre fondu dans les ingrédients secs et plier jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.

Placez 2 cuillères à soupe (30 ml) du mélange dans chaque empreinte à muffin.
Ajouter 1 c. à thé (5 ml) de confiture au centre de chaque, puis couvrir avec le reste de la pâte.

Enfourner les muffins pour 20 minutes ou jusqu'à coloration dorée.


Retirer du four et laisser refroidir pendant 5 minutes dans le moule avant de le retirer et rouler dans le sucre en poudre.
Servir chaud.
Imprimer la recette


23 mai 2013

BOULETTES DE POULET, TOMATES ET GOUDA FUMÉ, SALADE D'ÉPINARDS

Après Le grand livre des grillades, barbecue et rôtisserie, Hachette Canada m'a encore gâtée avec un autre magnifique et appétissant livre : Le grand livre Marabout des grandes tablées. Un livre écrit pour moi, je suis sure, parce que j'adore recevoir à la bonne franquette avec des mets pas compliqués et très bons et que les plats soient pour tous les goûts et tous les appétits.

Je me suis inspirée d'une recette du livre mais comme je n'avais pas la feta suggérée, je l'ai remplacée par un très bon gouda (sans lactose) fumé. Le résultat est certes bien différent de ce qu'il aurait dû être avec la feta, mais le goût et la texture sont vraiment géniaux.

Vous pouvez facilement transformer ces boulettes en galettes pour hamburgers.
Donnez-leur une forme un peu plus large et plate que prévu dans la recette.

Pour 4 personnes :
750 g de poulet haché
50 g de tomates séchées, égouttées et grossièrement hachées
1 oeuf
35 g de chapelure
200 g de gouda fumé
1 oignon émincé
100 g de bébés épinards
1 c. à soupe d'huile d'olive
1 c. à soupe de vinaigre balsamique


Dans un saladier, mélanger le poulet haché, les tomates, l'oeuf et la moitié du gouda fumé (râpé).
Façonner 12 boulettes légèrement aplaties.

Faîtes les cuire au barbecue et déposez-les sur du papier absorbant.

Mélanger l'oignon, les épinards, l'huile d'olive, le vinaigre balsamique et le reste du gouda fumé coupé en dés dans un saladier.

Servir les boulettes de poulet avec la salade d'épinards.

22 mai 2013

GRILLÉ AUX POMMES


On pourrait penser que c'est un dessert d'automne, mais je peux manger du grillé aux pommes n'importe quand, qu'importe la température.
C'est un dessert assez simple à faire et je l'adore depuis que je suis petite.
Ma grand-mère en faisait avec des restants de pâte et c'est souvent ce dessert que je choisissais quand j'allais à la pâtisserie.
Normalement, au lieu de dorer au jaune d'oeuf, j'aurai dû mettre de la gelée de pommes ou de coings, pour faire comme un glaçage, mais je m'en suis souvenue qu'après l'avoir sorti du four.
Je trouvais que ça n'avais pas la même allure du grillé de mon enfance. Mais, c'est extra de même.

Pour 4 à 6 personnes :
1 lb (500 g) de pommes McIntosh, pelées, parées en coupées en cubes
1/2 tasse (125 ml) de jus de pommes
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 cuillère à table (15 ml) de sucre vanillé
1 pincée de cannelle

1 lb (500 g) de pâte brisée ou de pâte feuilletée
1 jaune d'oeuf + 1 cuillère à table d'eau
Un peu de sucre pour saupoudrer

Ustensile nécessaire : un rouleau à losanges


Mettre les pommes dans une casserole avec le jus de pommes, les sucres et la pincée de cannelle. Porter à ébullition, puis couvrir et laisser mijoter à feu doux jusqu'à ce que les pommes soient cuites.
Mixer finement au mixeur plongeur et laisser la compote complètement refroidir.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Préparer une plaque à pâtisserie en la chemisant de papier parchemin.

Partager la pâte en deux parties.
Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 1/8 po (3 mm).

Déposer la pâte sur la plaque à pâtisserie préparée.
Étendre la compote de pommes en laissant un bord de 1/2 po (1 cm) tout autour.

Étaler la deuxième pâte sur le plan de travail fariné et la découper avec un rouleau à losanges.
La déposer sur la première pâte en étirant délicatement et souder les bords avec un peu d'eau.
Avec la roulette à pizza, couper net les bords.

Badigeonner les croisillons de jaune d'oeuf mélangé avec de l'eau, puis saupoudrer de sucre.

Enfourner pour 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce que le grillé aux pommes soit légèrement doré.
Laisser refroidir avant de couper en parts rectangulaires.
Imprimer la recette

17 mai 2013

VERRINES AUX FRAISES, YOGOURT ET ÉRABLE


 Cette année encore, je n'ai pas attendu que les fraises du Québec soient sur les étals, j'ai acheté des fraises des États et cette année encore, je me suis entendue dire "Mouais, franchement pas terribles !".
En vérité, j'en achète de moins en moins, mais c'est comme s'il me fallait une petite dose de schnout pour mieux apprécier les bonnes fraises qui s'en viennent (vite, j'espère).

J'ai donc "transformé" mes fraises pas terribles en un dessert excellent, avec le meilleur des sucres, dans une jolie présentation et qui ne vous tombera pas sur les fesses.

Le fond des verrines est une purée de fraises gélifiée et sucrée au sucre d'érable. Pour l'autre couche, j'ai ajouté du yogourt grec à la purée de fraises et le tout est surmonté de fraises macérées au sirop d'érable. Une fois que vous y aurez goûté, vous vous direz qu'il y a bien pire dans la vie :)

Pour 4 verrines :
500 g de fraises
2 c. à table (30 ml) de sirop d'érable
2 c. à thé de gélatine en poudre
1 c. à table d'eau froide
1 tasse (250 ml) de yogourt grec
1/4 tasse (50 g) de sucre d'érable


Passer rapidement les fraises sous l'eau froide, les égoutter puis les équeuter.
Coupez les en morceaux et prélevez-en 1 tasse (250 ml) que vous mettrez à macérer dans un saladier avec le sirop d'érable. Réserver.

Dans un petit bol, mettre à gonfler la gélatine dans l'eau froide. Réserver.

Mixer finement le reste de fraises au robot culinaire avec 2 c. table (25 g) de sucre d'érable.
Mettre la préparation dans une casserole et porter à ébullition.
Ajouter la gélatine gonflée et bien mélanger jusqu'à ce qu'elle soit fondue.

Verser 1/4 tasse (60 ml) de préparation aux fraises dans chaque verrine et réserver au réfrigérateur pendant 1 heure.

Dans le reste de préparation aux fraises, ajouter le yogourt et les deux c. à table (25 g) de sucre d'érable restantes et bien mélanger.
Répartir la préparation dans les verrines, au dessus de la préparation aux fraises et remettre au réfrigérateur, jusqu'à ce que la préparation soit figée, soit environ 1h30.

Au moment de servir, ajouter sur les verrines, les fraises macérées au sirop d'érable.
Imprimer la recette


16 mai 2013

PAIN AU BABEURRE ET AU CACAO



Comme Roxanna, je dirais que la texture de ce pain se situe entre le pain rapide et le gâteau.
Le babeurre et le yogourt maintiennent une certaine humidité, ce qui fait que le pain n'est pas sec du tout malgré le peu d'oeuf et de beurre.
Cette recette a failli passer inaperçue car il n'en restait pas la moitié quand j'ai pensé que j'avais oublié de prendre des photos.

C'est le pain idéal pour le petit-déjeuner. Les tranches tartinées de confiture de fraises ou de beurre d'arachide vous aideront à bien commencer la journée.

Pour 8 personnes :
1 1/2 tasses (225 g) de farine 
3/4 tasse (60 g) de poudre de cacao non sucré
3/4 tasse (150 g) de sucre de canne
1 1/2 c. à thé (7,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à thé (2,5 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à café (2,5 ml) de sel
1 oeuf
1 tasse (250 ml) de babeurre
1/2 tasse (125 ml) de yogourt grec
1/4 tasse (60 ml) de beurre fondu


Préchauffer le four à 350 F (180 C). Graisser un moule à pain de 9 po x 5 po.
Dans un bol, combiner la farine, la poudre de cacao, le sucre de canne, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et le sel.

Dans un bol battre légèrement l'oeuf.
Ajouter le babeurre, le yogourt et le beurre fondu et mélanger.
Pliez les ingrédients humides dans les secs et mélanger jusqu'à ce que ce soit combiné. Ne pas trop mélanger.
Verser la pâte dans le moule préparé et cuire au four pendant 45-50 minutes jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre.
Laisser refroidir légèrement dans le moule à pain avant de le démouler sur une grille jusqu'à complet refroidissement.
Imprimer la recette

14 mai 2013

SAUCISSES PAYSANNES À LA GRECQUE, À L'ORANGE ET À L'ORIGAN


Nath vous a parlé hier, avec son poulet en croûte de sel, du Grand livre des grillades barbecue & rôtisserie, paru chez Marabout et je confirme ce qu'elle a dit : Ce livre est vraiment très bien.
De très belles recettes, certaines classiques et beaucoup d'inusitées et tout est très appétissant.

J'ai commencé mes tests avec la fabrication de saucisses. Il y a 7 recettes de saucisses maison dans le livre mais pour l'instant, je n'en ai essayées que 2.
Aujourd'hui, je vous partage les saucisses paysannes à la grecque, à l'orange et à l'origan.

La préparation est un mélange à part égale de porc et d'agneau. L'assaisonnement est parfait ainsi que le mélange d'épices.

La prochaine fois, je mettrais de l'origan frais, j'en ai plein mon jardin d'herbes fraîches, sauf que samedi, il pleuvait des cordes, je n'étais pas tentée de sortir. J'ai utilisé du boyau d'agneau, plus fragile et d'un diamètre plus petit que celui de porc, mais mon boucher était en rupture de stock.
J'ai fait les saucisses avec Ian, c'est lui qui mettait la viande et qui poussait pendant que je gérais le remplissage du boyau. C'est tellement plus facile à deux.

Pour une vingtaine de saucisses :
750 g d'épaule de porc coupée en cubes
750 g d'épaule d'agneau, coupée en cubes
400 g de gras de bardière, coupée en morceaux
6 gousses d'ail finement hachées
3 c. à soupe (45 ml) de fleur de sel
2 1/2 c. à soupe d'origan séché
1 c. à soupe de coriandre moulue
2 c. à café de poivre noir moulu
1 1/2 c. à café de cannelle moulue
Le zeste fin de 3 oranges non traitées
3,5 m de boyau (de porc, c'est mieux, ou d'agneau, mais plus petit et plus fragile)
1 citron
250 ml de vin blanc sec bien froid


Mélanger la viande de porc et d'agneau, le gras de bardière, l'ail, le sel, l'origan, la coriandre, le poivre, la cannelle et le zeste d'orange dans un saladier.
Couvrir le saladier de film alimentaire et réserver au réfrigérateur toute la nuit.

Le lendemain, hacher au hachoir à viande toute la préparation.

Faites tremper le boyau 30 minutes dans un saladier d'eau tiède avec 1 rondelle de citron.
Égouttez-le et rincez-le.

Ajouter le vin blanc au hachis de viande et bien mélanger.
Mettre en boyau. Pincer tous les 12 cm et torsader pour créer des attaches entre les saucisses.

Posez les saucisses sur une grille placée au dessus d'une plaque de cuisson.
Laisser sécher 12 à 48 heures au réfrigérateur (cela évite qu'elles n'éclatent pendant la cuisson).
Imprimer la recette

13 mai 2013

POUDING AU CHOCOLAT ET AU BEURRE D'ARACHIDE


C'est le genre de petit dessert de semaine qui me fait retomber en avance tant il me rappelle le Flanby (un pouding vanille avec un sirop de caramel que je mangeais en France). C'est un dessert que tout enfant veut absolument démouler dans une petite assiette alors que sa mère veut qu'il le mange dans le pot pour éviter de salir de la vaisselle. Personnellement, je trouvais cela moins drôle.

Je l'ai donc démoulé pour Ian (et moi aussi), quand je me suis aperçue que mr Gourmandises, lui, mangeait son pouding direct dans le pot !

Que vous le démouliez ou que vous le mangiez dans le pot, vous vous apercevrez que ce dessert est super onctueux, bien chocolaté et qu'il goûte les Reeses.

Pour 8 pots :
4 feuilles de gélatine (8 g)
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
100 g de chocolat noir
1/2 tasse (125 ml) de beurre d'arachide
2 tasses  (500 ml) de lait
3 cuillères à soupe (37 g) de cassonade
Huile végétale pour graisser des moules



Détendre les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.

Dans une casserole, porter la crème à ébullition sur feu moyen.
Retirer du feu au premier bouillon, puis ajouter le chocolat et le beurre d'arachide.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à ce que le mélange soit lise et homogène.

Dans une autre casserole, porter le lait et la cassonade à ébullition.
Enlever du feu et ajouter les feuilles de gélatine essorées et bien mélanger.

Ajouter le mélange crème-chocolat-beurre d'arachide au lait et bien mélanger.

Répartir la préparation dans les pots huilés puis réfrigérer au moins 3 heures ou jusqu'à ce que la préparation soit prise.

Imprimer la recette

10 mai 2013

EBELSKIVERS AUX AMANDES ET À LA CONFITURE DE BLEUETS


Le jour où je suis allée acheter de la confiture à l'épicerie, est à marquer d'une pierre blanche, car ça remontait à tellement loin, que je n'arrive même pas à dater.
Toujours est il, qu'après avoir foutu le bordel chercher dans les pots de confiture à la cave, point de confiture de bleuets.
Monsieur Gourmandises a bien tenté de me donner des alternatives en me proposant l'abricot, les fraises, les poires, cerises....Nan...je voulais bleuets !
Je me suis promis, qu'au mois d'Août, j'allais en faire...et en grande quantité !

Les ebelskivers que je vous propose aujourd'hui, ne ressemblent pas beaucoup à toutes les autres recettes d'ebelskivers que j'ai partagées ici.
Ceux-ci goûtent les financiers, ils sont beaucoup plus denses. Je dirais qu'ils ressemblent plus à des petits gâteaux plutôt qu'à des petites crêpes farcies et ils sont incroyablement bons !

Alors si vous vous manquez d'idées pour le brunch de la fête des mères, commencez par lui offrir une poêle à ebelskivers et entrainez-vous à lui en préparer.

Mélange à ebelskivers aux amandes
1 tasse (150 g) de farine
1 tasse (140 g) de poudre d'amandes
1 et 1/2 cuillères à table (20 g) de sucre
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel
2 gros oeufs, séparés
1 tasse (250 ml) de lait
2 cuillères à table (30 g) de beurre fondu et tempéré
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait pur d'amandes

Garniture :
1/2 tasse (155 g) de confiture de bleuets
Sucre à glacer pour servir


Préchauffer le four à 200 F (95 C). C'est pour garder au chaud les ebelskivers déjà faits pendant que vous cuirez les autres.

Combiner la farine, la poudre d'amandes le sucre, la poudre à pâte et le sel dans un grand bol.
Dans un petit bol, fouetter légèrement les jaunes d'oeufs puis incorporer le lait, le beurre fondu et l'extrait d'amandes.
Mélanger les ingrédients humides avec les ingrédients secs avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Battre les blancs d'œufs en neige ferme jusqu'à ce qu'ils forment des pics fermes.
Plier délicatement les blancs d'oeufs dans la pâte à l'aide d'une spatule.
La pâte est prête à être utiliser.

Chauffer la poêle à ebelskivers à feu moyen. Graisser les empreintes avec du beurre fondu ou un aérosol de cuisine.
Quand la poêle est bien chaude mettre une cuillère à table de pâte (15 ml) dans chaque empreinte.
Ajouter au centre de la pâte 1 cuillère à thé (5 ml) de confiture de bleuets, puis recouvrir d'une cuillère à table (15 ml) de pâte.

Cuire jusqu'à ce que le fond des crêpes soit légèrement doré et croustillant, environ 3-5 minutes. Utilisez 2 brochettes de bois pour retourner les crêpes et cuire jusqu'à ce que qu'elles légèrement dorées sur le deuxième côté, environ 3 minutes de plus.

Mettre dans une assiette et servir, saupoudrés de sucre à glacer.
Imprimer la recette

09 mai 2013

LOTTE À L'AMÉRICAINE


Quand on a la chance d'avoir une amie qui tient 3 poissonneries et qui vous demande ce que vous voulez comme poisson, mon choix va forcément vers des poissons que je connais bien mais qui ne sont pas disponibles à la poissonnerie de mon épicerie. Et la lotte fait partie de ceux-là.

Vous entendrez souvent "lotte à l'armoricaine" alors que le vrai terme est "lotte à l'américaine".
Cette recette est une création de Pierre Fraysse, un chef Sétois, qui de retour de Chicago a improvisé cette recette pour des clients de dernière minute. Quand ceux-ci demandèrent comment se nommait ce plat, il répondit "lotte à l'américaine".

Ma mère en faisait souvent quand j'étais petite, je pense même qu'elle n'apprêtait la lotte que comme cela.
C'est un plat vraiment délicieux. La lotte a une chair ferme, serrée et délicate et ce qui plait aux enfants, c'est qu'il n'y a pas d'arête.

Pour 4 personnes :
1 kg de lotte, la peau enlevée et coupée en tronçons d '1 po (2,5 cm)
2 c. à table (30 ml) d'huile d'olive
1/4 tasse (60 g) de beurre
5 échalotes grises, émincées finement
2 gousses d'ail écrasées
2 belles tomates
2 c. à table (30 ml) de pâte de tomate (concentré de tomate)
200 ml de vin blanc sec
2 c. à table (30 ml) de Cognac
Poivre de Cayenne, sel et poivre au goût


Plongez les tomates dans une casserole d'eau bouillante pendant 1 minute, puis égouttez-les et passez-les sous l'eau froide 1 minute.
Pelez-les, épépinez-les et coupez-les en morceaux.

Dans une sauteuse, fondre la moitié du beurre avec un peu d'huile d'olive et y faire dorer les morceaux de lotte. Enlevez-les de la sauteuse et réservez-les dans une assiette.

Dans la même sauteuse, ajoutez le reste du beurre et faites-y fondre à feu doux les échalotes et l'ail écrasé.Versez le cognac puis le vin blanc.

Ajoutez les tomates, la pâte de tomate, du poivre de Cayenne, du sel et du poivre (au goût).
Laissez mijoter la sauce à feu doux pendant 15 minutes à découvert.

Ajouter les morceaux de lotte à la sauce et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes.
Vérifier l'assaisonnement, le tout doit être bien relevé.
Servir aussitôt avec un riz blanc.
Imprimer la recette

07 mai 2013

MACARONS (4 PARFUMS)


Hier, je vous parlais des spectacles que l'école de Ian a monté afin de ramasser des sous. Si les professeurs ont été bien occupés, ce fût le cas aussi pour moi la semaine dernière.
Dès 8 heures le matin et jusqu'à midi, je macaronnais afin d'avoir du travail de remplissage à donner à faire à mes apprentis cuisiniers.
Nous en avons fait pas loin de 400 et tous ont été vendus. Les professeurs qui espéraient pouvoir acheter les invendus...ont été bien déçus.

Je vais désormais cette recette à la meringue italienne, il n'y a quasiment jamais de loupés.
Pour pouvoir en faire au cacao, j'ai tout simplement remplacer une petite partie du sucre à glacer par le même poids de cacao.

La commande est passée pour l'année prochaine...Il parait qu'on devra tripler les quantités !

Ça travaille fort !

Les petits emballeurs à l'ouvrage

Pour 40 macarons :
Pour le tant pour tant :
200 g de sucre à glacer
200 g de poudre d'amandes
2 blancs d'oeufs liquéfiés* (voir note) (70 g), à température ambiante
Colorant alimentaire en poudre

*Pour les macarons au cacao, j'ai remplacé 30 g de sucre à glacer par 30 g de cacao

Pour la meringue italienne :
200 g de sucre
2 blancs d'oeufs (70 g) liquéfiés à température ambiante
60 g d'eau

Les garnitures :
Ganache montée au chocolat au lait
130 g de crème 35 %
200 g de pastille de chocolat au lait
 
Ganache montée au chocolat blanc et orange
130 g de crème 35 %
2 c. à thé (10 ml) d'extrait pur d'orange
200 g de pastille de chocolat au lait
 
Ganache montée au chocolat blanc à la vanille
130 g de crème 35 %
1 gousse de vanille, fendue et grattée
200 g de pastille de chocolat au lait
 
Ganache montée au chocolat blanc et aux framboises
100 g de crème 35 %
200 g de pastille de chocolat au lait
1 tasse (250 ml) de framboises, en purée
2 feuilles de gélatine (4 g)




Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer avec la poudre d'amandes et ajouter un peu de colorant si vous le souhaitez.
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 70 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 70 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incoporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.

Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson ( pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.

Garnir les macarons avec la garniture de votre choix.
Placez-les dans une grande boite en plastique, au réfrigérateur et patienter jusqu'au lendemain.

Les garnitures sont à préparer la veille :
Ganache montée au chocolat au lait
Mettre les pastilles de chocolat au lait dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis la verser sur les pastilles de chocolat au lait.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Ganache montée au chocolat blanc et orange :
Mettre les pastilles de chocolat blanc dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Hors du feu ajouter l'extrait d'orange puis la verser sur les pastilles de chocolat blanc.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Ganache montée au chocolat blanc à la vanille
Mettre les pastilles de chocolat blanc dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition avec la gousse de vanille fendue et grattée.
Enlever la gousse de vanille puis verser la crème sur les pastilles de chocolat blanc.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Ganache montée au chocolat blanc et aux framboises
Mettre les pastilles de chocolat blanc dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis la verser sur les pastilles de chocolat blanc.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.

Ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.
Chauffer la purée de framboises, puis ajouter les feuilles de gélatines ramollies et mélanger jusqu'à ce qu'elles soient fondues.
Verser cette préparation dans la ganache au chocolat blanc et bien mélanger.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Le lendemain :
Battre toutes les ganaches au batteur électrique jusqu'à ce qu'elles soient fermes et que le fouet y laisse des traces.

Imprimer les recettes

06 mai 2013

GÂTEAU AU CHOCOLAT,GLAÇAGE À LA GANACHE FOUETTÉE, FRAMBOISES ET AMANDES


Je n'ai pas été très présente sur la blogosphère la semaine dernière, mais j'étais bien occupée à cuisiner, même si nos soupers de la semaine ont été des plus simples et vite expédiés.
L'école de Ian a monté un spectacle avec les enfants pour une opération de financement et dès le départ, nous avons pensé qu'il fallait préparer des douceurs à vendre pour l'entracte.

Il était évident qu'il fallait intégrer les enfants à ce projet car ils adorent cuisiner.
Ce sont 22 enfants qui sont venus en 3 groupes à la maison, préparer des croustilles aux amandes (2,5 kg), des carrés Rice Krispies (une quantité industrielle) et des macarons (environ 400).
Quand on cherchait ce qu'on pourrait faire comme gourmandises qui plaisent aux enfants et aux parents, c'est Ian qui a suggéré : "des macarons ! ça pogne les macarons !". Je vous en reparlerai demain, mais Ian ne pouvait pas si bien dire.

Pour ramasser encore plus de sous, nous avons fait deux gâteaux au chocolat que nous avons fait tirer lors d'une tombola.
Pour être certaine de ne pas me tromper sur le gâteau, j'ai repris ma recette de gâteau du diable et nous avons garni et décoré avec juste des bonnes choses.
La déco est vraiment simple et tellement jolie mais le plus beau est, que ce sont les enfants qui l'ont fait.



Ganache montée au chocolat au lait
130 g de crème 35 %
200 g de pastille de chocolat au lait

Le gâteau :
1 1/2 tasses (300 g) de cassonade
1/2 tasse (45 g) de cacao non sucré
1 tasse (250 ml) de lait
3 oz (90 g) de chocolat noir, en morceaux
1/2 tasse (120 g) de beurre à température ambiante
2 oeufs, jaunes et blancs séparés
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille
1 tasse + 3 c. table (180 g) de farine
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium

Crème fouettée :
1 1/4 tasses (310 ml) de crème 35 %, bien froide
2 c. à table (12 g) de sucre à glacer

Décoration :
Framboises fraîches
Amandes effilées, légèrement grillées



Ganache montée(à préparer la veille).
Mettre les pastilles de chocolat au lait dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis la verser sur les pastilles de chocolat au lait.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Le gâteau au chocolat :
Préchauffer le four à 160 C (320 F)
Graisser généreusement un moule à parois amovible de 9po (23 cm) de diamètre et chemiser le fond de papier parcheminé

Mélanger 1/2 tasse (100 g) de cassonade avec le cacao et le lait dans une petite casserole et mettre à chauffer.
Tourner à feu doux pour délayer le cacao et faire fondre la cassonade.
Retirer du feu et ajouter le chocolat. Attendre 1 minute, puis bien mélanger jusqu'à texture homogène.
Laisser refroidir

Dans un bol, blanchir le beurre et le reste de cassonade (200 g) au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange soit aéré.
Ajouter les jaunes d'oeufs, la vanille, le mélange de lait et chocolat fondu.
Incorporer la farine et le bicarbonate tamisés.

Monter les blancs en neige ferme et les incorporer au mélange au chocolat.
Verser la pâte dans le moule préparé et enfourner pour 40 minutes.

Laisser refroidir le gâteau 5 minutes dans le moule puis démouler sur une grille et laisser complètement refroidir.

Crème fouettée :
Au batteur électrique, battre la crème avec le sucre à glacée jusqu'à ce qu'elle soit ferme et que le fouet laisse des traces dans la crème.

Ganache montée :
Au batteur électrique, battre la préparation jusqu'à ce qu'elle soit ferme et que le fouet y laisse des traces.

Montage :
Couper le gâteau au chocolat en deux dans l'épaisseur.
Sur la partie inférieure du gâteau, étendre la crème fouettée également, puis recouvrir de la partie supérieure du gâteau.
Tasser légèrement avec la paume de la main afin que la crème fouettée arrive juste sur les bords.

Avec une spatule plate, recouvrir tout le gâteau de ganache montée au chocolat au lait et laisser.
Déposer une framboise au centre du gâteau et l'entourer d'amandes effilées. Renouveler l'opération avec les autres framboises.
Imprimer la recette

02 mai 2013

FÊTEZ LES MAMANS AVEC PELLATT CORNUCOPIA + GAGNEZ UN PANIER "PENCHANTS CHOCOMANES"


J'imagine (et j'espère) que tout le monde a en tête que la fête des mères, c'est le 12 Mai 2013 et qu'un petit geste ou une petite pensée, c'est très apprécié.
Aussi, je voudrais vous présenter une compagnie qui s'appelle Pellatt Cornucopia, qui existe depuis plus de 100 ans et qui depuis 30 ans, offre des solutions cadeaux pour ceux que vous aimez.
Ils livrent partout au Canada et aux États-Unis et ils ont des filiales en Europe, en Israël et en Australie. Il n'y a pas de place dans le monde qui n'est pas à leur portée!

Au fil des ans, ils ont développé une vaste collection de paniers-cadeaux qui inclut paniers gourmands, paniers-cadeaux de bébé, des paniers-cadeaux pour enfants (pour les garçons et les filles), ainsi que des paniers-cadeaux de mariage et d'anniversaire.

Leur entreprise est dédiée uniquement aux paniers-cadeaux et ils aiment suivre les dernières tendances et les styles en participant à des foires commerciales au Canada et aux États-Unis. Ils rapportent des produits qui ne seraient pas encore disponibles à Montréal, Toronto ou Ottawa.

Sur la photo, ci-dessus, vous pouvez découvrir le panier que j'ai reçu, il a été personnalisé afin que je puisse vous présenter quelques recettes que je vous partagerai d'ici quelques jours.Vous découvrirez ainsi les produits que j'ai reçus.

Pellatt Cornucopia vous propose donc de découvrir sa sélection de 5 paniers-cadeaux remplis de douceurs à offrir afin de célébrer les mamans comme il se doit.
Les paniers de la collection sont personnalisables: quelques accessoires peuvent y être ajoutés (porte-sac, coussinet pour les yeux,...).
La vente de ces paniers se fait en ligne avec un service de livraison dans les 24 heures. Une idée originale et pratique pour toutes les mamans qui sont près de notre coeur mais loin de nous.

Voici les paniers et leur contenu :



Tout et son contraire (clic)
• Fromage de Brie crémeux
• Craquelins de fromage
• Craquelins foccacia
• Arachides citron épicé
• Croquants au beurre avec noix et chocolat
• Vin blanc

Menus plaisirs (clic)
• Antipasto gastronomique
• Cacahuètes salées
• Medley d'olive avec l'ail et le poivron rouge
• Fine truffes françaises
• Pailles croustillantes au fromage
• Biscuits «Brent & Sam»
• Biscuits au chocolat belge
• Chocolat noir «Laura Secord»
• Croustilles multi-grains naturelles

Panier douce maman (clic)
• Biscuits artisanaux « Cookie It Up »
• Croquants au beurre avec noix et chocolat « Brown & Haley »
• Fleurs de chocolat belge
• Mangue enrobée de chocolat noir
• Chocolats croquants à la menthe
• Cadre pour photo
• Des grappes de quinoa et noix
• 85% cocoa chocolat noir «Laura Secord»


Bain de beau thé (clic)
•Coussin pour les yeux
•Bain mouusant organique
•Lotion pour le corps organique
•Gel douche relaxant
•Bougie parfumée au thé vert
•Savon végétal adoucissant
•Éponge pour le corps



Tout en douceur (clic)
• Biscuits au chocolat belge
• Chocolat noir au framboises séchées
• Noix à l'érable
• Chocolat Fruit de mer
• Fine truffes françaises
• Feuilles de chocolat noir
• Biscuits au chocolat au caramel salé

Pour Joindre Pellatt Cornucopia :
Facebook (clic)
Twitter (clic)
Blogue (clic) 
Site internet (clic)

Concours :
Si vous passez commande, rien ne vous empêche de participer au concours (et inversement) qui vous permettra, si vous êtes tirés au sort, de gagner ce magnifique panier que j'ai choisi spécialement pour vous, car je sais que beaucoup sont très friands de chocolat.


Penchants chocomanes (clic)
• Feuilles de chocolat noir
• Biscuits chocolat caramel
• Carrés de chocolat noir rempli de caramel «Ghirardelli»
• Maïs soufflé au caramel enrobé de chocolat au lait belge
• Croquants chocolat au lait
• Amandes à l'érable
• Fine truffes françaises

Qu'est ce qu'il faut faire ?
1-être résident canadien
2-Aimer la page facebook de Pellatt Cornucopia
3-Me laisser un commentaire, sous cet article, et me dire quel serait, pour vous, le cadeau idéal pour la fête des mères.
4- Ne pas oublier de laisser votre adresse courriel, sinon, je ne pourrais pas vous joindre si vous êtes tirés au sort.
5- Faire tout ceci avant le 31 Mai 2013, minuit, heure de Montréal.
Toute participation incomplète ne sera pas prise en compte. Je voudrais aussi préciser que mes commentaires sont modérés, ils n'apparaissent qu'une fois que je les ai lus.