30 septembre 2013

BISCUITS À L'AVOINE, CACAO ET BEURRE D'ARACHIDES-RÉSULTAT DU TIRAGE POUR GAGNER L'OPTIGRILL


J'ai repris le chemin de ma cuisine pour quelques jours, et essayer de prendre de l'avance dans mes menus de la semaine, car je sais que je vais devoir encore la déserter cette semaine encore.
Le travail de nettoyage d'Automne a commencé chez nous et nous profitons du super beau temps pour faire couper quelques arbres morts...très, très hauts ! Ça fait beaucoup de branchages à brûler et ce n'est pas de la petite job ! Mais j'adore faire cela !

Pour réconforter et gâter mes deux bûcherons (et moi aussi) qui ont travaillé bien fort, j'ai préparé ces biscuits hyper riches et super bons.
On peut facilement faire la moitié de la recette, il suffira de mettre 2 petits oeufs ou un très gros.
J'ai fait la recette entière mais j'ai distribué la moitié de mes biscuits et les retours de commentaires ont été plus que positifs. Tout le monde a adoré.
Les biscuits fondent dans la bouche et ils sont super goûteux, avec une belle texture.

Pour environ 4 douzaines de biscuits
3 tasses (450 g) de farine
2 tasses (180 g) de flocons d'avoine à cuisson rapide
3 c. à table (30 g) de cacao
2 c. à thé (10 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel
2 tasses (454 g) de beurre
1 tasse (250 ml) de beurre d'arachides croquant
1 1/2 tasses (300 g) de sucre
1 1/2 tasses (300 g) de cassonade
3 oeufs
2 c. à thé (10 ml) d'extrait de vanille
2 tasses (340 g) de pépites de chocolat noir


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et préparer des plaques à biscuits.
Dans un bol, combiner la farine, les flocons d'avoine, la poudre de cacao, le bicarbonate de sodium et le sel.
Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre et le beurre d'arachides à vitesse.
Ajouter le sucre et la cassonade et bien mélanger.
Ajouter les oeufs en mélangeant bien entre chaque addition, puis ajouter la vanille.

Incorporer les ingrédients secs et les pépites de chocolat et bien mélanger.

À l'aide d'une petite cuillère à crème glacée, prélever de la pâte dans le bol et les déposer sur les plaques à biscuits non graissées, ni chemisées de papier parchemin.
Laisser un espace de 2 po (5 cm) entre chaque boule de pâte.

Enfourner les plaques à biscuits pour 15 à 18 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.
Laisser refroidir les biscuits sur les plaques 2 à 3 minutes avant de les transférer sur des grilles de refroidissement.

Imprimer la recette

Qui a gagné L'OptiGrill ?



C'est....Julie Colin ! Bravo Julie !Merci à tous de votre participation et merci à T-fal !


l


27 septembre 2013

MUFFINS AU YOGOURT ET AU CHOCOLAT


Après avoir passé une grosse semaine dans les conserves et autres plats à congeler, je vous avouerai que ça me tentait plus ou moins de faire des petits desserts comme on me l'avait demandé.
Parce que oui, ça arrive quelques fois, que je n'ai pas envie de cuisiner.
Toutefois, je n'avais rien à mettre comme petite douceur dans la boite à lunch de ma zouille, j'ai alors pensé que les muffins étaient la solution, sans pour cela, passer 3 heures en cuisine.
La recette est tirée de The Sweet Life in Paris" de David Lebovitz et j'ai simplement remplacé le gros sel préconisé dans la recette par de la fleur de sel.
L'ajout de yogourt donne une texture très moelleuse. La quantité de sucre peut vous paraitre énorme pour des muffins, mais n'oubliez pas que c'est du chocolat noir que j'ai mis dedans, donc, ils ne sont pas si sucrés.
 

Pour 12 muffins
7 oz (210 g) de chocolat noir grossièrement haché
1/2 tasse (125 ml) d'huile neutre (canola ou tournesol)
1/2 tasse (125 ml) de yogourt grec nature
1 tasse (200 g) de sucre
3 grands oeufs à température ambiante
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille
1 1/3 tasses (200 g) de farine
1 1/2 c. à thé (7,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à thé (2,5 ml) de de fleur de sel


Préchauffer le four à 350 F (180 C)
Chemiser de caissettes en papier, un moule à muffins de 12 empreintes. Réserver.

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec la moitié de l'huile (1/4 tasse (60 ml).

Dans un bol, mélanger le reste de l'huile, le yogourt, les oeufs, la vanille et le sucre jusqu'à consistance homogène.

Dans un autre bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et la fleur de sel.
Ajouter le mélange humide au mélange sec et mélanger délicatement, juste assez pour humecter.

Ajouter le chocolat fondu et mélanger.

Séparer la préparation dans le moule à muffins et enfourner pour 22 à 25 minutes.
Sortir du four et laisser refroidir 5 minutes dans le moule avant de les réserver sur une grille.

Imprimer la recette

23 septembre 2013

CHÈVRE MARINÉ


Cette recette n'en est pas vraiment une, c'est plutôt une idée que j'ai prise dans un magazine français.
Cette idée allie pour moi convivialité et bonne franquette, comme la façon dont je reçois les gens chez moi quand je les invite à souper.

Je mets tous les plats sur la table et les gens se servent comme ils veulent.
Je ne sers personne à l'assiette comme beaucoup de personnes dans mon entourage.
J'aime que les gens pigent dans les plats, se servent la quantité qu'ils veulent et surtout, que je sois avec eux à table.

En plus d'être bons, ces petits bocaux pourront servir de sympathiques et très parfumés petits cadeaux gourmands, si vous pensez les préparer à l'avance.


Laisser mariner une semaine du fromage de chèvre de type crottins ou St-Maure dans l'huile d'olive, des feuilles de laurier, des brins de thym, d'origan et de romarin, du poivre rose et un piment oiseau.

Choisir un fromage mi-sec, à coeur compact, mais pas trop dur.



Il se sert bien égoutté, après une semaine de marinade.
Penser à utiliser l'huile parfumée pour assaisonner vos salades.
On sert le fromage de chèvre avec des petits pains aux noix ou aux olives ou un pain de campagne, à découper en larges tranches et dont la mie boira l'excédent d'huile d'olive.




20 septembre 2013

TARTE AUX POMMES "ROSES" AU BEURRE DE POMMES AU CARAMEL ÉPICÉ


Je ne suis pas très présente sur le blogue et sur les vôtres, en ce moment, mais je suis en pleine période "écureuil" : je fais des conserves pour l'hiver.
La semaine dernière, j'ai transformé 60 lbs de pommes en beurres, compotes, muffins et gâteaux en tous genres. Cette semaine, c'était au tour des poivrons et des courgettes, et cette fin de semaine, il y a 100 lbs de tomates qui attendent d'être transformées, mais j'aurai de l'aide.

Aujourd'hui, je vous propose un dessert que vous pourrez faire quand vous rentrerez de la cueillette des pommes. Je me suis inspirée de cette photo pour la présentation que je trouvais vraiment belle.
J'ai préparé un beurre de pommes au caramel épicé, spécialement pour cette tarte et nous l'avons trouvé tellement bon, que j'ai multiplié la recette par 6 pour en mettre en bocaux, que je réserve pour mes paniers gourmands de Noël.

Il y a beaucoup de préparation pour réaliser cette tarte mais ça en vaut vraiment la peine. Le plus long est de former les roses. Sur la photo du modèle, la personne utilise la pelure des pommes pour réaliser ses roses, mais n'aimant pas la texture de la peau des pommes cuites, j'ai pelé mes pommes.
À tester si vous avez un peu de temps devant vous !

Pâte sablée pour une tarte de 9 po (23 cm)
160 g (2/3 tasse) de beurre mou
100 g (1 tasse) de sucre à glacer
30 g (1/4 tasse) de poudre d'amande
1 pincée de sel
1 gros oeuf
5 ml (1 cuillère à thé) d'extrait de vanille
2 tasses (300 g) de farine

Beurre de pommes au caramel épicé
500 g (1 lb) de pommes Lobo ou McIntoch, parées et coupées grossièrement
150 g (3/4 tasse ) de sucre
1 gousse de vanille grattée
1 cardamome verte
1 anis étoilé entier
1 bâton de cannelle

6 à 7 pommes
1 jus de citron
2 c. à table (25 g) de sucre
Confiture d'abricot pour la finition


Pâte sablée
Dans le robot, crémer le beurre et le sucre à glacer.
Ajouter les amandes, le sel, l'oeuf et l'extrait de vanille. Pulser pour bien mélanger.
Ajouter la farine et pulser jusqu'à ce que se forme une boule de pâte.
Envelopper la pâte de film alimentaire et réfrigérer 2 heures.


Beurre de pommes au caramel épicé
Mettre le sucre dans une casserole et faire un caramel à sec (sans eau), jusqu’à ce qu’il soit bien foncé.
Hors du feu, incorporer la vanille, la cardamome, l’anis étoilé et le bâton de cannelle.
Remettre sur le feu et ajouter aussitôt les morceaux de pommes.
Bien mélanger pour décuire le caramel.
Laisser mijoter 30 à 45 minutes, à découvert.

Enlever les épices, puis mixer la préparation au mixeur plongeur. Remettre sur le feu et laisser mijoter 30 minutes ou jusqu'à la texture désirée.


Montage et cuisson :
Préchauffer le four à 350 F (180 C). Graisser généreusement un moule à tarte à fond amovible ou un cercle à pâtisserie de 9 po (23 cm). Dans le cas d'un cercle à pâtisserie, placez-le sur une plaque à pâtisserie chemisée d'un papier parchemin.
Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné et en garnir le moule à tarte préparer.

Verser toute la quantité de beurre de pomme au caramel épicé dans le fond de tarte et lisser le dessus avec une spatule.

Peler les pommes, puis, à l'aide de l'épluche-légume, couper des bandes de pommes que vous déposerez dans un saladier où vous aurez pressé le jus de citron. Ceci est pour éviter que les pommes brunissent.

Avec les bandes de pommes, former des roses, en serrant bien la bande du centre, puis en ajouter des bandes tout autour. La chair de pomme étant assez humide, les bandes se collent bien les unes aux autres.

Déposer les roses ainsi formées sur le beurre de pommes au caramel épicé, en les serrant bien.
Saupoudrer le tout de sucre.
Enfourner pour 35 à 40 minutes ou jusqu'à ce que les roses de pommes soient dorées.

Faire tiédir la confiture d'abricot, puis en badigeonner la tarte à l'aide d'un pinceau.
Attendre que la tarte ait refroidi avant de déguster.
Imprimer la recette

16 septembre 2013

#YOUMEXICAN : BOLILLO AU PORC CARNITA + CONCOURS



En tant qu' ambassadrice Old el Paso, je suis super contente de vous proposer un concours dont le cadeau à gagner est un colis d'une valeur de 75 $. Il comprend de la vaisselle ainsi que des kits Old el Paso.
Pour pouvoir participer, vous devrez me laisser dans les commentaires, sous cet article, le nom de votre recette mexicaine préférée.
Vous devez aussi devenir fan de la page facebook de Old El Paso Canada.
Vous devrez aussi me laisser votre courriel afin que je puisse vous rejoindre si vous êtes tirés au sort, et cela avant le 30 Septembre 2013, minuit, heure de Montréal.
Réservé aux résidents canadiens uniquement.

Bonne chance à tous !

Pour illustrer le propos, j'ai préparé deux recettes mexicaines  : un petit pain appelé "bolillo" et du porc carnita pour garnir les bolillos.
Ce sont d'excellents sandwichs, bien relevés et très goûteux. Ils sont aussi garnis de tranches d'avocat et de crème mexicaine.


Bolillos
3 1/2 tasses (525 g ) de farine
1 c. à table (15 ml) de levure sèche à action rapide
1 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) de sel
1 1/2 tasses  (375 ml) d'eau
1 cuillère à table (15 ml) de miel
1 à table (15 g) de beurre

Glaçage:
1/2 tasse (125 ml) d'eau
1 c. à thé (5 ml) de fécule de maïs


Mélanger 2 tasses  (300 g) de farine , la levure  et le sel dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet.
Chauffer l'eau , le miel et le beurre jusqu'à ce que le beurre soit fondu environ 120 F (48 C).

Ajouter le liquide dans le bol et pétrir à basse vitesse 2 minutes en raclant le bol de temps en temps .
Ajouter le reste de farine et augmenter la vitesse du batteur. Pétrir pendant 8 à 10 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit douce et élastique.
Couvrir le bol de film alimentaire et faire lever de 1 h à 1h 30 ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Diviser la pâte en 10 portions égales sur une surface farinée .
Rouler chaque portion en un ovale, 5-1/2 po (13 cm) de long x 2 po (5 cm) de large . affiner les extrémités afin que chaque pâton ressemble à un ballon de football.

Déposez-les sur deux plaques à pâtisserie chemisée de papier parchemin.
Couvrir et laisser lever dans un endroit chaud, sans courant d'air jusqu'à ce qu'ils aient doublé de volume, de 30 à 40 minutes.

Glaçage:
Mélanger l'eau et la fécule de maïs dans une petite casserole .
Porter à ébullition à feu moyen- vif, en remuant constamment jusqu'à épaississement.
Badigeonner les pains avec le glaçage à l'aide d'un pinceau .
Entailler chaque pain à l'aide d'une lame bien aiguisée en s'arrêtant à 1/2 po (1 cm) des extrémités.

Cuire au four préchauffé à 375 F  (190 C) pendant 20 à 25 minutes , jusqu'à ce que les bolillos soient dorés et que ça sonne creux quand on tapote dessous .
Retirer de la plaque et laisser refroidir sur une grille.


Porc carnitas (porc effiloché façon mexicaine)
(Châtelaine Octobre 2013)

Pour 6 personnes
1 c. à thé (5 ml) de chili en poudre
1/4 cà thé (1,2 ml) de chili broyé
2 pincées de cumin
1 c. à thé (5 ml) de sel
1 rôti d'épaule de porc désossé d'1,5 kg (3 1/4 lb), coupé en 4
Poivre
1bâton de cannelle
1 feuille de laurier
1 petit oignon coupé en 8
2 gousses d'ail

Pour servir
Avocats, coupés en tranches

Crème mexicaine :
1/3 tasse (80 ml) de crème sure
1/3 tasse (80 ml) de crème 35 %
1/4 c. à thé (1,2 ml) de sel

Porc carnita :
Préchauffer le four à 320 F (160 C).
Mélanger le chili en poudre, le chili broyé, le cumin et le sel.
Enrober complètement les morceaux de porc de ce mélange en frottant pour qu'il pénètre bien et les poivrer.
Déposer les morceaux dans une casserole allant au four.
Ajouter la cannelle, la feuille de laurier, l'oignon et l'ail.
Couvrir et cuire au four pendant 4 heures.

Retirer le porc de la casserole et le déposer sur une planche à découper et le laisser refroidir légèrement.
Effilocher le porc à la fourchette.
Dans une poêle antiadhésive, sur feu moyen-vif,mettre 2 c. soupe de liquide de cuisson et l'oignon cuit.
Ajouter la moitié du porc effiloché dans la poêle chaude et cuire jusqu'à ce que le porc soit légèrement croustillant à l'extérieur, de 4 à 6 minutes.
Répéter avec le reste du porc, en ajoutant du liquide de cuisson au besoin.
Servir immédiatement dans les bolillos.

Crème mexicaine :
Mélanger tous les ingrédients et réserver au réfrigérateur pendant 3 heures.

Montage :
Couper les bolillos en deux dans l'épaisseur.
Les faire griller.
Dans la partie inférieure, étaler la crème mexicaine, puis garnir de tranches d'avocat.
Répartir le porc carnitas et replacer la seconde partie du bolillo par dessus. Ne reste plus qu'à déguster.

Imprimer la recette


13 septembre 2013

GÂTEAU "MADELEINE AU CITRON" AUX POMMES


C'est chez Mathilde via Pinterest que j'ai trouvé cette délicieuse recette de gâteau aux pommes. On ne peut pas dire, "un gâteau aux pommes, c'est un gâteau aux pommes" car la quantité de pâte et les ingrédients qu'on incorpore, la variété et la quantité de pommes,  joueront sur le goût du gâteau.

Celui-ci est mon premier coup de coeur de l'automne : Mathilde s'est inspirée de sa recette de madeleines et a ajouté des pommes. Je rajouterai que ça devait être sa recette de madeleines au citron, car c'est très parfumé en citron et j'aime ça le Citron !
Le gâteau est fondant et léger et absolument pas bourratif parce qu'il y a beaucoup de pommes dedans.
J'ai utilisé des Paula Red parce qu'elles sont juteuses, croquantes, acides et pas très sucrées mais vous pouvez utiliser d'autres variétés pour obtenir des saveur différentes.
On termine le gâteau en le saupoudrant de sucre en grains, ce qui donne un beau fini et un petit croquant à la dégustation.
Après quelques conversions et adaptations voici ce que ça donne....un gros coup de coeur !
****

Je serais à la Librairie Martin à Joliette, samedi 14 Septembre 2013, de 10h30 à midi pour une séance de signatures pour Citron et Pomme , c'est de saison !
Je vous attends nombreux :)


Pour 8 personnes
8 pommes Paula Red
Le jus d'un citron

1/2 tasse (125 g) de beurre mou
1/2 tasse (100 g) de sucre
Zestes fins de 2 citrons
4 oeufs
1 tasse (150 g) de farine
2 1/2 c. à thé (11 g) de poudre à pâte (levure chimique) 1 pincée de sel
1/2 tasse (125 ml) de sucre en grains



Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Préparer un moule à charnière de 9 po (23 cm) en chemisant le fond avec du papier parchemin et en le graissant généreusement. Réserver.

Peler les pommes et les couper en petits cubes,

Mettre les cubes de pommes dans un saladier, verser dessus le jus de citron, mélanger puis laisser mariner le temps de préparer la pâte.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre avec le sucre en poudre et les zestes de citrons jusqu'à ce que le mélange soit bien crémeux et mousseux.

Ajouter les oeufs l'un après l'autre, en mélangeant bien entre chaque addition.

Ajouter la farine, la poudre à pâte et la pincée de sel qui auront été, au préalable tamisés ensemble, puis mélanger.

Égoutter les morceaux de pommes pour enlever le jus de citron et les incorporer délicatement à la pâte en remuant avec une spatule.


Verser la préparation dans le moule réservé, puis saupoudrer le dessus du gâteau de sucre en grains.

Enfourner le gâteau 10 minutes à 400 F (200 C), puis baisser la température du four à 350 F (180 C) et continuer la cuisson 35 minutes.


Laisser refroidir le gâteau 20 minutes dans son moule, puis démouler.
Ce gâteau est à son meilleur chaud ou tiède, mais servi froid, il est également très bon.
Imprimer la recette

11 septembre 2013

TERRINE AUX SAUMON, MORUE ET HERBES FRAÎCHES


 Lundi, je vous ai parlé du défi auquel j'avais été conviée par Les aliments M&M, dans le cadre de la Soirée nationale du souper en famille, qui aura lieu le 19 Septembre.

Une récente étude nationale menée pour Les aliments M&M révèle que moins de familles que jamais intègrent les repas en famille à leur quotidien.
Près de 10 % des gens au pays affirment ne jamais prendre le temps de manger avec leur conjoint(e) ou leur famille*, et moins de 40 % s’assoient en famille au cours de la journée pour savourer un repas.

Mon défi était de faire une recette et de vous la présenter mais comme j'avais acheté beaucoup de stock et que je ne pouvais pas tout l'incorporer dans une même recette, j'ai décidé d'en faire plusieurs.

C'est une terrine de poisson, très simple à réaliser que vous pouvez servir en entrée, mais aussi en plat principal avec une belle salade de légumes.
Vous pouvez aussi l'incorporer dans un bon pain ciabatta, avec quelques feuilles de salade et de la mayonnaise, je vous assure que ça fait un très bon sandwich pour le lunch (fait vécu).

Utilisez bien la taille du moule que j'ai indiqué. J'ai utilisé un moule un peu plus étroit que j'avais déjà rempli de préparation au saumon, puis de la préparation aux herbes quand je me suis aperçue que ma préparation à la morue n'allait pas toute rentrer.


* Source: Vision Critical 2013 – Données canadiennes – 18 ans et plus. Le 26 juillet 2013, Vision Critical a mené un sondage omnibus en ligne auprès de 1002 Canadiens choisis au hasard. Les résultats ont été pondérés selon les plus récentes données de recensement sur l’éducation, l’âge, le sexe et la région pour garantir que les échantillons représentent la population adulte canadienne.

Pour 8 à 10 personnes
350 g de filets de saumon
350 g de filets de morue

4 œufs
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
1 cube de bouillon de poisson (ou 2 c. à thé (10 ml) de fumet de poisson)
1/2 tasse (125 ml) de basilic
1/2 tasse (125 ml) de persil
1 gousse d’ail
1 grosse pincée de piment d’Espelette
Sel et poivre au goût
Beurre pour graisser le moule

La crème citronnée à la ciboulette:
200 ml de crème 35 %
3 c. à table (45 ml) de ciboulette ciselée
Le jus d’un citron
Sel et poivre


Prechauffez le four à 320 F (160 C) et graisser généreusement un moule à pain de 5 po x 9 po (12,5 cm x 23 cm).
Dans un bol, mélanger les oeufs et la crème jusqu'à ce que le mélange soit homogène puis ajouter le cube de bouillon de poisson émietté. Bien mélanger et assaisonner au besoin de sel et de poivre. Réserver.

Mixer le persil et le basilic avec la gousse d’ail et une cuillère à table (15 ml) du mélange crème / œufs. Réserver.

Couper le saumon en cubes et mixez-le dans le robot culinaire puis l'ajouter à la moitié du mélange oeufs/crème.
Verser la préparation dans le moule réservé puis recouvrir des herbes fraîches.

Couper la morue en cubes et mixez-la dans le robot culinaire puis l'ajouter l'autre moitié du mélange oeufs/crème, puis assaisonner de piment d'Espelette.
Verser cette préparation dans le moule.


Déposer le moule dans un grand plat rempli d'eau chaude (il faut que l'eau soit au 3/4 de la hauteur du moule à pain), puis enfourner dans le four préchauffé pendant 50 minutes ou jusqu'à ce que la lame d'un couteau insérée au centre en ressorte propre.
Laisser complètement refroidir à température ambiante avant de réfrigérer.

Pour servir :
Démouler la terrine et couper en tranches. Servir avec la crème que vous aurez mélangée avec le jus de citron, la ciboulette et que vous aurez assaisonnée.

Imprimer la recette

09 septembre 2013

CROUSTADE AUX CREVETTES


La compagnie M&M m'a mise au défi, dans le cadre de la Soirée nationale du souper en famille, qui aura lieu le 19 Septembre, d'utiliser leurs produits pour confectionner une recette. Pour cela, j'ai reçu des cartes cadeau et je suis donc allée magasiner à Joliette, car c'est le magasin le plus proche de chez moi.
Je connaissais cette enseigne que de nom mais je ne connaissais absolument pas leurs produits. Je n'ai acheté que des produits, non transformés, que je pourrais cuisiner.
J'ai acheté plusieurs sortes de poissons, des crevettes, des poitrines de poulet, des légumes congelés et des crèmes glacées (pas pour cuisiner, mais parce qu'après y avoir goûtées, il s'avère qu'elles sont vraiment très bonnes).

Pour la première recette, j'ai utilisé les crevettes dans un petit plat "tout en un" : Une croustade aux crevettes qui allie simplicité et beaucoup de goût.
Les légumes sont revenus dans un peu de beurre et finissent de cuire dans du vin blanc. J'ai ajouté les crevettes au mélange et recouvert le tout d'une croustade faite de farine, beurre et parmesan ! Rien que des bonnes choses pour un super petit plat très réconfortant.

Vous pouvez suivre M&M sur Facebook et sur Twitter. Ils vous mettent au courant des spéciaux et vous donnent même des recettes.

Pour 4 personnes :
350 g de crevettes cuites, congelées M&M
2 c. à table (30 g) de beurre
5 carottes, pelées et coupées en petits dès
1 poireau, paré et émincé finement
2 gousses d'ail
1 tasse (250 ml) de vin blanc
Le zeste fin d'un citron
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %
2 c. à table (30 ml) de persil italien, émincé
Sel et poivre au goût

Croustade :
2/3 tasse (100 g) de farine
1/2 tasse (125 g) de beurre froid, coupé en dès
1 tasse (100 g) de parmesan râpé


Préchauffer le four à 425 F (210 C).
Sortir 4 plats individuels à gratins et réserver.

Décortiquer les crevettes et émincez-les grossièrement. Réserver.

Fondre le beurre dans une poêle et y faire revenir les carottes et le poireau pendant 10 minutes en remuant régulièrement.
Ajouter les gousses d'ail émincées.
Ajouter le vin blanc et continuer la cuisson pendant 5 minutes jusqu'à ce que le vin blanc se soit évaporé, mais qu'il en reste encore un peu dans le fond de la poêle.
Ajouter le zeste de citron et la crème 35 % et le persil, puis assaisonner au goût, puis ajouter les crevettes et mélanger.

Répartir le mélange dans les petits plats à gratin et réserver.

Croustade :
Dans un bol, mélanger la farine, le beurre et le parmesan et sabler la préparation du bout des doigts.
Répartir la préparation sur les gratins.
Enfourner pour 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les croustades soient légèrement dorées.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette

07 septembre 2013

PROJET DE L'EXPÉRIENCE CULINAIRE CANADIENNE :POUDING CHÔMEUR


Dans le cadre du Projet de l'Expérience Culinaire Canadienne, orchestré par Valérie Lugonja, je vous présente le thème du mois de Septembre : Notre recette canadienne préférée.
J'ai choisi de vous présenter une recette des plus modestes mais que j'adore. Habituellement, je la fais avec du sirop d'érable mais aujourd'hui, je la voulais plus "d'époque".

Selon la légende, ce dessert aurait vu le jour au cours de la crise économique des années 30. À l'époque, Georgette Falardeau, femme de Camilien Houde, maire de Montréal, aurait imaginé ce dessert afin de permettre aux femmes d'ouvriers de réconforter, avec une bonne dose de cassonade, leur mari touché par les mises à pied. D'où son nom: pouding chômeur, ou pouding au chômeur, selon l'humeur.
Composé d'ingrédients bon marché tels que la farine, de la graisse, du lait et de la cassonade (beaucoup moins chère que le sucre, à l'époque), ce dessert aurait alors connu une popularité fulgurante dans les quartiers populaires de la métropole avant de se répandre, avec du sirop d'érable quand les beaux jours seraient alors revenus, sur l'ensemble du territoire et dans toutes les strates de la société.

J'ai réalisé cette recette le jour de la rentrée scolaire, en même temps qu'un pâté chinois parce que ce sont les deux plats préférés de Ian qui avait les yeux plein d'étoiles quand je lui ai énuméré le menu.

Plus de 70 ans après sa création, je reste persuadée que si on faisait un sondage auprès des québécois, ce dessert reste un de leur préférés.


Gâteau:
1 et 1/2 tasse (225 g ) de farine
1 cuillère à thé  (5 ml) de poudre à pâte ( levure chimique )
1/4 tasse (60 g) de beurre
1 tasse (200 g) de sucre
1 oeuf
1 tasse (250 ml) de lait

Sauce :
1 1/2 tasses (300 g) de cassonade
2 tasses (500 ml) d'eau bouillante
1/4 tasse (60 g) de beurre
1 cuillère à table (15 ml) d'extrait de vanille


Gâteau :
Préchauffer le four à 325 F ( 160 C ).
Tamiser ensemble la farine et la poudre à pâte. Réserver

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, crémer le beurre avec le sucre jusqu'à consistance onctueuse.
Ajouter l'oeuf et bien battre.
Verser le lait en alternant avec la farine et bien mélanger.

Beurrer un moule carré de 8" ( 20 cm ). Verser la pâte. Réserver.




Sauce :
Dans une casserole, mélanger tous les ingrédients de la sauce.
Porter à ébullition et laisser bouillir quelques instants.
Verser la sauce sur la pâte.
Enfourner pour 45 minutes .

Servir chaud ou tiède avec de la crème glacée.
Imprimer la recette

06 septembre 2013

CHAUDRÉE DE MAÏS AUX SAUCISSES #LMDCONNECTOR


Les températures d'hier matin nous ont rappelé que nous allions bientôt être en Automne, et ce n'est pas pour me déplaire. D'abord, je n'aime pas la chaleur et j'adore cuisiner et manger des plats réconfortants : des mijotés, des soupes, des bonnes tartes aux pommes. Une de mes soupes préférées, est la chaudrée. Je l'aime pour son velouté, sa douceur et sa texture avec ses gros morceaux et que c'est un repas complet.
Je l'ai, ici, relevée avec des morceaux de saucisses italiennes fortes (ou piquantes) et c'était vraiment très bon.
C'est le genre de recette dont je double facilement les quantités pour que tout le monde en ait pour son lunch le lendemain midi.
Vous retrouverez d'autres recettes de soupes et chaudrées sur le site de Vivre Délicieusement.


Un petit mot pour vous rappeler que c'est demain le lancement de Citron. Je serais à la Librairie Gourmande d'Anne Fortin de 11 h à 13 h.
Venez nombreux, j'adore vous rencontrer, sans compter qu'il y a plein de petites choses à grignoter :)

Pour 4 personnes :
4 saucisses italiennes fortes
2 c. à table (30 g) de beurre
2 oignons émincés
1 gousse d'ail hachée finement
2 grosses pommes de terre pelées et coupées en cubes
3 tasses (750 ml) de bouillon de poulet réduit en sel
2 tasses (500 ml) de grains de maïs frais ou surgelés
1 tasse (250 ml) de lait
Sel et poivre au goût
2 c. à table (30 ml) de persil italien, ciselé


Faire griller les saucisses, sur le bbq ou dans une poêle à sec.
Quand elles sont cuite, les déposer sur une planche à découper et les découper en tranches de 1/2 po (1 cm).
Dans une casserole, fondre le beurre et faire revenir les oignons et l'ail, en brassant de temps à autre, pendant 5 minutes ou jusqu'à ce qu'ils aient ramolli.
Ajouter les pommes de terre et le bouillon et porter à ébullition.
Réduire le feu, couvrir et laisser mijoter pendant 10 minutes ou jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres.
Ajouter le maïs et les saucisses et laisser mijoter pendant environ 6 minutes ou jusqu'à ce que le maïs soient tendres. Réduire à feu doux, ajouter le lait, et assaisonner au goût. Faire attention de ne pas faire bouillir.
Ajouter le persil, mélanger et servir aussitôt.

Imprimer la recette

« Divulgation : je fais partie d’un programme Vivre délicieusement pour les blogueuses et, à ce titre, j’en retire quelques avantages. Les opinions émises sont les miennes. » 

04 septembre 2013

MENU DU JOUR : 5 LIVRES À GAGNER


Certains se demandaient sûrement où j'étais passée, cette dernière semaine. J'étais tout simplement à préparer mon mariage qui a eu lieu dimanche, chez nous et nous avons été mariés par mon beau-papa.
Nous avons, je pense, bénéficié de la plus belle journée de l'été, et c'est ce qu'il fallait puisque la fête avait lieu dehors dans mon jardin.


Cela m'aurait pris une journée supplémentaire pour me remettre de mes émotions, mais hier, c'était la rentrée et je n'avais pas le choix de me remettre dans le train train quotidien.

J'ai eu une vraie flemme (et surtout un manque cruel d'énergie) pour vous partager une recette, aussi, comme j'ai été pas mal gâtée ces derniers jours, je me suis dit que je pourrais vous gâter aussi.

Ma maison d'édition préférée vient de publier 5 nouveaux livres dans la collection Menu du jour. Je vous en avais fait gagner 5 en Février dernier, et je vous avais raconté combien ces livres étaient biens et très pratiques. Les thèmes sont différents et je vous invite à cliquer sur les titres pour en savoir un peu plus sur leur contenu.









Groupe modus m'offre la possibilité de vous faire gagner ces 5 livres.
Pour cela, vous devez être résidents canadiens, me laisser un commentaire sous cet article, en m'indiquant vos 2 préférences, dans les titres de livres.
Vous avez jusqu'au 21 Septembre 2013 pour me laisser vos préférences ainsi que votre adresse courriel afin que je puisse vous rejoindre quand j'effectuerai les 5 tirages au sort.
Bonne chance à tous !