28 février 2014

CHOUX CRAQUELIN COMME UN PARIS-BREST


Une amie française m'a envoyé, il y a quelques temps, un colis qui contenait entre autre, de la Pralinoise et un sachet de pralin.
On ne trouve pas encore beaucoup de Pralinoise ici mais j'en avais trouvée chez Adonis et le pralin, j'aurai pu le faire maison, mais puisque j'étais en possession d'un sachet, pourquoi ne pas l'utiliser.

Je me suis donc inspirée de Philippe Conticini (dont je me lasse pas de feuilleter et refeuilleter Sensations), pour la recette, ainsi que pour la présentation mais j'ai adapté avec les produits que je voulais utiliser.

C'est la première fois, que je faisais des choux avec du craquelin sur le dessus mais comme j'en vois partout, je m'étais dit que la prochaine fois que je ferais des choux, ils seraient présentés de cette façon.
Ça apporte vraiment un gros plus, ce craquelin, tant au niveau du goût, de la texture et du visuel.

Gros, gros succès à la maison, j'en ai même apporté à l'hôpital, lorsque mon beau-papa a été hospitalisé. Ça faisait gros changement de ce qu'on y sert.

Pour le craquelin :
3 c. à table (45 g) de beurre, à température ambiante
1/4 tasse (50 g) de cassonade
1/3 tasse (50 g) de farine
1 pincée de sel

Pâte à choux:
1/2 tasse (125 ml) d'eau
1/2 tasse (125 ml) de lait
1/2 tasse (125 g) de beurre coupé en morceaux
1 pincée de sucre
1 pincée de sel
1 tasse (150 g) de farine
4 oeufs à température ambiante

Pour la crème pralinée :
4 feuilles (8 g) de gélatine
600 ml de lait
8 jaunes d'oeufs
1/4 tasse (50 g) de sucre
1/2 tasse (60 g) de fécule de maïs
1 tablette (200 g) de Pralinoise
1 sachet (100 g) de pralin
1/2 tasse (125 g) de beurre



Craquelin :
Mélanger le beurre, la cassonade , la farine et le sel avec les mains puis faire une boule.
Placer la boule de pâte entre deux feuilles de papier parchemin, puis abaisser finement au rouleau à pâtisserie.
Déposer la préparation sur une plaque à pâtisserie puis réserver au réfrigérateur le temps de préparer la pâte à choux.

Pâte à choux
Dans une casserole à fond épais, faire bouillir l'eau, le lait, le beurre, le sel et le sucre.
Lorsque le mélange est arrivé à ébullition, verser d'un seul coup la farine et remuer vigoureusement à l'aide d'une cuillère en bois durant 1 minute jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte qui se détache complètement du fond de la casserole.
Verser cette boule dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, puis ajouter les oeufs un à un tout en fouettant rapidement
Il faut que la pâte à choux ait une consistance bien lisse, mais il ne faut pas qu'elle soit trop souple.

Préchauffer le four à 425 F ( 220 C ).
Mettre la pâte dans une poche à douille.
Former 16 boules de pâte, d'un diamètre d'environ 3 po (7,5 cm) sur une plaque à biscuits chemisée de papier parchemin.

Sortir la pâte à craquelin du réfrigérateur, puis à l'aide d'un emporte-pièce de 3 po (7,5 cm) découper 16 disques, puis les placer sur les choux.

Enfourner pour 10 minutes, puis abaisser la température du four à 375 F (190 C) et poursuivre la cuisson 20 à 25 minutes, ou jusqu'à ce que les choux soient bien dorés.

Sortir les choux et laisser complètement refroidir sur une grille.



Pour la crème pralinée:
Laisser tremper les feuilles de gélatine dans un grand bol d'eau froide.

Faire chauffer le lait et pendant ce temps, mélanger au fouet, les jaunes d'oeufs avec le sucre et la fécule de maïs.
Ajouter le lait tiédi et bien mélanger.
Remettre le mélange dans la casserole et porter à ébullition, en mélangeant, jusqu'à la préparation épaississe.

Retirer du feu, puis ajouter les feuilles de gélatine essorées, la Pralinoise en morceaux, le pralin et le beurre.
Bien mélanger au fouet, jusqu'à ce que la préparation soit homogène.
Placer du film alimentaire directement sur la crème puis laisser complètement refroidir.

Une fois refroidie, mettre la crème dans une poche à pâtisserie munie d'un embout cannelé.
Couper les choux en deux, puis garnir de crème et garnir du dessus des choux.
Imprimer la recette


26 février 2014

GÖZLEME


J'aime reprendre mes livres de cuisine après les avoir laisser de côté pendant plusieurs mois, j'ai l'impression de redécouvrir le livre.
J'ai repris Pains, viennoiserie, feuilletés et compagnie, et j'y ai découvert une recette qui, malgré son nom, ne m'avait pas interpellée. J'avais dû sauter la page car avec un nom pareil, j'aurai forcément prêté attention à la recette.

Ces galettes sont très populaires en Turquie, c'est de la cuisine de rue. On étale la pâte avec un long rouleau très fin appelé "oklava", et on cuit sur des grandes plaques de tôle.
Une autre garniture traditionnelle est constituée de pommes de terre écrasée, agrémentée de fromage de chèvre ou de brebis. On peut aussi ajouter de la menthe, même si cela est moins classique.

C'est facile à faire et c'est excellent. À moins de ne pas aimer la menthe, ne l'omettez pas dans la recette, car c'est elle qui vient puncher la garniture.
Ça fait d'excellents lunchs, et j'ai testé le réchauffage au four micro-ondes en fonction pizza, ça fonctionne très bien.

Pâte :
1 c. à thé de sucre
1/2 tasse (125 ml) d'eau tiède
2 c à thé (10 ml) de levure de boulanger déshydratée
3 tasses (450 g) de farine
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel
150 ml de lait tiède

Garniture :
1 c. à table (15 ml) d'huile d'olive
1 gros oignon finement émincé
2 gousses d'ail écrasées
1 c. à thé (5 ml) de paprika
1/4 c. à thé (1,2 ml) de piment de Cayenne
100 g de bébés épinards hachés grossièrement
3 c. à table (45 ml) de feuilles de menthe, ciselées
100 g de ricotta
200 g de feta émiettées
8 quartiers de citron pour servir

Mélanger le sucre et l'eau tiède dans un petit bol, parsemer la levure en surface et laisser reposer 7 à 8 minutes, jusqu'à ce que le liquide mousse.

Combiner la farine et le sel dans le bol du mélangeur sur socle, muni du crochet, puis creuser un puits au centre.
Ajouter la levure et le lait tiède et mélanger jusqu'à ce que ce qu'elle soit souple et élastique ( environ 8 minutes).
Mettre la pâte dans un grand bol huilé, puis badigeonnez-la d'huile.
Couvrir de film alimentaire et laisser reposer 30 minutes dans un endroit chaud, à l'abri des courants d'air.

Pendant ce temps, faire chauffer l'huile dans une grande poêle, à feu assez vif et faites-y revenir l'oignon 5 minutes en remuant.
Ajouter l'ail, le paprika, et le poivre de Cayenne et laisser cuire 1 minute pour que les arômes se développent.
Ajouter les épinards et poursuivre la cuisson 2 minutes, en remuant, juste le temps que les feuilles s'affaissent.
Verser l'ensemble dans un bol, ajouter la menthe et mélanger.
Laisser refroidir.

Mélanger la ricotta et la feta dans un autre bol.
Partager la pâte en 4 portions égales.
Étalez-les au rouleau, l'une après l'autre, sur une surface légèrement farinée en 4 rectangles de 8 po x 12 po (20 cm x 30 cm). et d'environ 1/8 po (3 mm) d'épaisseur.
Étaler le 1/4 des épinards sur la moitié de la surface de chaque morceau de pâte, en laissant une marge de 1/2 po (1 cm) tout autour, puis répartissez le quart des fromage.
Replier la pâte sur la garniture et souder bien les bords.

Faire chauffer une grande poêle antiadhésive à feu moyen.
Enduisez légèrement d'huile et faites cuire les gözleme l'un après l'autre, 2 à 3 minutes de chaque côtés.
Glissez-les au fur et à mesure sur les assiettes et servir aussitôt avec des quartiers de citron
Imprimer la recette

24 février 2014

#PATAKSMOM :NOIX DE CAJOU VINDALOO


En tant qu'ambassadrice Patak's, j'ai voulu ce mois-ci, cuisiner quelque chose qu'on pouvait grignoter en regardant les JO...et qui change des sempertinelles chips que Monsieur Gourmandises mange, en faisant crunch-crunch.
Comme les noix de cajou sont de loin mes noix préférées et que la cuisine indienne en utilise souvent dans les recettes, j'ai fait de noix de cajou Vindaloo, en les parfumant avec la pâte de cari du même nom.
Je vous préviens, c'est piquant, mais pas au point de se jeter sur un robinet. L'avantage de cette recette est que vous pouvez remplacer pâte de cari Vindaloo, par 5 autres saveurs, et ainsi d'obtenir des noix de cajou plus ou moins piquantes ou parfumées différemment.


3 tasses (450 g) de noix de cajou non salées
3 c. à table (40 g) de cassonade tassée
2 c. à thé (10 ml) de gros sel de mer
2 c. à thé (10 ml) de pâte de cari Vindaloo
1/2 c. à thé (2 ml) de cumin moulu
1/4 tasse (60 ml) d' eau
1 c. à table (15 g) de beurre fondu


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Étaler les noix de cajou sur une plaque à biscuit, chemisée de papier­ parchemin.
Cuire au four  pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce que les noix soient dorées et dégagent leur arôme. Ne pas éteindre le four.

Dans un bol, mélanger 2 c. à table (25 g) de la cassonade, le gros sel, et le cumin. Réserver.

Dans une casserole, porter à ébulli­tion l'eau,  la pâte de cari, le reste de la cassonade et le beurre, en brassant sans arrêt.
Ajouter les noix de cajou et mélanger pour bien les enrober. Laisser mijoter pendant environ 3 minutes ou jusqu'à ce que le liquide se soit évaporé.
Ajouter la préparation de noix au mélange de cassonade réser­vé et mélanger pour bien enrober les noix.

Étaler les noix sur la plaque de cuisson et cuire pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce que l'enrobage soit croustillant et légère­ment doré.
Elles se conserveront une semaine à la tem­pérature ambiante, dans un contenant hermétique.
Imprimer la recette

« Divulgation : Je participe au programme des ambassadrices Patak’s organisé par Mom Central Canada et j’en retire quelques avantages. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes. »

21 février 2014

PÉPERETTES


J'ai eu une courte période, où l'envie de cuisiner m'a manqué. Je cuisinais bien sur, mais des plats très, très ordinaires. Et puis, un vendredi soir,  je me suis installée devant la télé et j'ai regardé Un chef à la cabane , et l'envie de cuisiner est revenue le soir même !
Je me suis inspirée de la recette de Martin pour faire ces péperettes. Je les ai faites au porc uniquement, et remplacer quelques petites affaires.

J'ai préféré utilisé mon déshydrateur, plutôt que le four, car avec la cuisson de Martin, on n'obtient pas des péperettes assez sèches. Il préconisait 1 heure à 75 C, puis 1 heure à 35 C, température que nous n'avons pas sur nos fours. J'ai déshydraté 10 heures à 40 C et la texture est parfaite selon monsieur Gourmandises, qui a déjà bien entamé mon stock de péperettes.

Le boyau d'agneau est beaucoup plus petit que le boyau de porc, et il est aussi plus fragile. Le mieux est de travailler à deux. Je les ai faites toute seule et j'ai un peu galéré : Ça prend une main pour tenir le boyau sur l'embout, une main qui prend la préparation et une main qui pousse la préparation...à un moment, il faut lâcher quelque chose et ça donne des symptômes de sénilité : on se parle toute seule, on s'engueule, on engueule le K.A...mais je vous rassure, on redevient normal dès qu'on goûte..Ça fallait vraiment la peine.

Pour une vingtaine de péperettes
2 kg d’épaule de porc
3 g de salpêtre (nitrate de potassium, en pharmacie)
3 g de poivre
2 g de  de poivre de Cayenne
35 g de sel
7 g de paprika fumé
5 g de graines de coriandre, concassées au mortier
6 g de sucre
10 g de grains de moutarde
1 boyau naturel d’agneau


Passer le porc au hachoir à viande (en utilisant une grille d’environ 1 cm).
Dans un grand bol, ajouter les assaisonnements et bien mélanger les ingrédients. Laisser reposer 24 heures au réfrigérateur.
Faire un nœud au bout du boyau et y insérer le mélange de viande à l’aide d’un poussoir à saucisses.
Rouler le boyau sur lui-même tous les 30 cm environ, pour former des saucissons de la bonne taille.


Déposer les saucissons sur les grilles du déshydrateur et laisser sécher une dizaine d'heures ou jusqu'à ce que les péperettes soient bien sèches.
Intervertir les grilles (mettre la grille inférieure au dessus des autres, toutes les heures).
La couleur des péperettes doit être brune.
Imprimer la recette

19 février 2014

CONCOURS POUR LES 75 ANS DE COFFEE CRISP


L’ensemble cadeau 75ème anniversaire de Coffee Crisp

La barre COFFEE CRISP, ce classique d’ici, fête cette année ses 75 ans.
Pour souligner le tout en grand, COFFEE CRISP fait tirer un ensemble cadeau spécial 75ème anniversaire, rempli de surprises pour célébrer cette barre emblématique.

Cet ensemble cadeau d’une valeur de 100$ contient une tasse aux couleurs COFFEE CRISP, deux verres à shooters, des échantillons de chocolat chaud à saveur COFFEE CRISP, une jeté et une tasse thermos de voyage COFFEE CRISP édition limitée et, bien sûr, une sélection des délicieuses barres COFFEE CRISP originale et Latte en édition limitée.

Pour fêter en beauté, vous y trouverez aussi des recettes pour un shooter d’anniversaire ainsi que pour un gâteau d’anniversaire à saveur COFFEE CRISP.
Pour en savoir davantage ou pour courir la chance de gagner l’un des trois voyages canadiens d’une valeur de 10 000$, visitez le https://www.coffeecrisp.ca/fr/


Pour gagner cet ensemble cadeau :
Vous me laissez un commentaire sous cet article, et uniquement ici, en me donnant le nombre d'escapades canadiennes qui sont mises en jeu pour le concours sur le site de https://www.coffeecrisp.ca/fr/
Vous n'oubliez pas de me laisser une adresse courriel afin que je puisse vous joindre.

Le concours est ouvert jusqu'au 22 Février 2014, minuit, heure de Montréal, puis j'effectuerai un tirage au sort.
Bonne chance à tous


Édition du 23 Février 2014
 C'est Dr Maman la gagnante du panier Cadeau !

18 février 2014

GOMBO DE POULET


Cette année, je trouve l'hiver vraiment long. Certainement le fait qu'il fait très froid et que nous limite dans nos activités hivernales habituelles.
Je pense que je n'ai jamais mangé autant de soupes que cet hiver, c'est rassasiant et ça réchauffe bien.

Avec Soupes et veloutés paru chez Larousse, je pense avoir trouvé ma bible des soupe. Il y a des soupes pour toutes les saisons, même des sucrées et sans compter que les recettes sont originales.
Depuis la semaine dernière, ce livre est constamment ouvert sur mon comptoir et je choisi une recette nouvelle de soupe aux deux jours.

Aujourd'hui, je partage une des recettes que j'ai essayée : Le gombo
Le gombo, aussi appelé gumbo (anglicisme), est un ragoût ou une soupe originaire de la Louisiane française au cours du XVIIIe siècle. Il se compose principalement d'un bouillon fortement aromatisé, de viandes ou de crustacés, d'un épaississant et de légumes (céleri, poivrons et oignons, un trio connu dans la cuisine cadienne comme la "Sainte Trinité").

Le plat combine des ingrédients des pratiques culinaires de plusieurs cultures, dont la France, l'Espagne, l'Allemagne, l'Afrique de l'Ouest et les Choctaws. Le gombo trouve également ses racines dans la cuisine traditionnelle ouest-africaine ou les plats indigènes, mais est également une dérivation de la bouillabaisse française.
Sa première trace écrite remonte en 1802 et a été inscrit dans les livres de cuisine durant la seconde moitié du XIXe siècle. Le plat a gagné une grande popularité dans les années 1970, après que la cafétéria du Sénat des États-Unis l'eut ajouté à la carte en l'honneur du sénateur Allen Ellender, originaire de Louisiane. La popularité du chef Paul Prudhomme dans les années 1980 a relancé l'intérêt du public pour le gombo. Celui-ci est le plat officiel de l'État de Louisiane.



Pour 6 personnes
250 g de chorizo
2 tranches de bacon
4 hauts de cuisses de poulet
1 oignon rouge, émincé
2 gousses d'ail, écrasées
1 poivron vert, paré et émincé
2 branches de céleri, émincées
2 c. à soupe d'huile végétale
2 c. à soupe de farine
1 c. à café de piment de Cayenne
1 c. à café de feuilles de thym
2 feuilles de laurier
400 g de tomates concassées, en conserve, avec le jus
1,5 litre (6 tasses) de bouillon de poulet
Sel et poivre


Retirer la peau du chorizo et tranchez-le en rondelles fines.
Hacher le bacon et tailler le poulet en dés.

Dans un grand chaudron, faire revenir le chorizo et le bacon, dans l'huile à feu moyen, jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants.
Retirer de la casserole et réserver.

Mélanger le poulet avec la farine et le piment de Cayenne dans un saladier. Saler et poivrer.
Dans la même casserole, faire revenir le poulet, jusqu'à ce qu'il soit doré.
Retirer de la casserole et réserver.
Ajouter l'oignon dans la casserole, puis l'ail, le poivron, le céleri, le thym et le laurier. Saler et poivrer, puis laisser cuire 5 minutes.
Incorporer les tomates, verser le bouillon de volaille et porter à ébullition.
Ajouter le chorizo, le bacon et le poulet réservés.
Baisser le feu, puis laisser mijoter 30 minutes, jusqu'à ce que la soupe épaississe légèrement.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette

17 février 2014

GÂTEAU AU BOURBON ET AU CHOCOLAT GREEN & BLACK'S ORGANIC


J'aurai dû vous présenter cette recette avant la Saint-Valentin, histoire que vous ayez des idées supplémentaires dans le choix de vos desserts, mais ce gâteau est tellement bon que nul besoin d'attendre une occasion spéciale pour le faire.
Il n'y a pas une grande quantité de Bourbon dedans, mais ça suffit pour relever le goût du chocolat.
Ce n'est pas un gros gâteau, et une petite part suffit à vous rassasier en chocolat.
C'est un gâteau style " fondant au chocolat" ou brownie un peu plus cuit.
Je l'ai fait "version saint-Valentin" : Je l'ai cuit dans un moule en forme de coeur et saupoudré de sucre à glacer, en posant avant dessus des petits coeurs, que j'ai enlevés ensuite, après le saupoudrage.

Donne de 8 à 10 portions
1/2 tasse (125 g) de beurre non salé, coupé en morceaux, + surplus pour graisser
5 1⁄2 oz (165 g) de chocolat noir 70 % Green &Black's Organic finement haché
1⁄4 tasse (50 g)de sucre
1/4 tasse (38 g) de farine
1 pincée de sel
3 gros œufs
1⁄2 c. à soupe (7,5 ml). de Bourbon de qualité
1⁄4 tasse (50 g) de cassonade foncée
Sucre à glacer pour saupoudrer 
Crème fouettée, pour servir



Placer une grille dans le premier tiers du four et préchauffer le four à 350°F (180 C).
Avec le surplus de beurre, graisser généreusement un moule de 8 po (20 cm) de diamètre et 2 po (5 cm) de profondeur.
Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen jusqu’à ce qu’il grésille et devienne très chaud.
Retirer du feu, ajouter le chocolat et fouetter jusqu’à consistance lisse.
Mettre de côté pour refroidir.

Dans un autre bol, fouetter ensemble le sucre, la farine et le sel.
Ajouter les œufs et le bourbon tout en continuant de fouetter jusqu’à ce que les ingrédients soient bien mélangés.
Incorporer la cassonade dans le mélange de chocolat refroidi.
Ajouter délicatement le mélange de chocolat dans le mélange d’œufs.
Verser le mélange dans le moule préparé et égaliser le dessus.
Cuire pendant 25 minutes.
Déposer le moule sur une grille et laisser refroidir complètement.
Démouler le gâteau sur une assiette de service, saupoudrer de sucre à glacer et servir avec de la crème fouettée.

Recette créée par Nick Malgieri Cette recette est une gracieuseté de Green & Black’s Organic Saint-Valentin 2014

Imprimer la recette

13 février 2014

#LMDCONNECTOR :CUPCAKES AU CHOCOLAT BLANC POUR LA ST-VALENTIN


Ce soir, aura lieu à l'école de Ian, un salon du livre. Outre le fait qu'on m'ait demandé d'aller y présenter mes livres, Stéphanie m'a demandé de faire quelques petites bouchées, sur le thème de la Saint-Valentin puisque le slogan pour ce salon du livre est "Cette année, offrons nous des livres pour la St-Valentin" !
J'ai préparé des biscuits craquelés au chocolat au lait et puis ces mini-cupcakes, que je trouve vraiment adorables.
Pour le joli glaçage rouge, j'ai utilisé des pastilles de chocolat rouge que j'avais achetées pour glacer des cakes-pops, mais que je n'ai toujours pas essayés.

Vous trouverez d'autres recettes pour la Saint-Valentin sur le site de Vivre Délicieusement. Vous y découvrirez un site tout en beauté puisqu'il a été retouché !
Pour 5 douzaines de mini-cupcakes
1 tasse (250 g) de beurre ramolli
1 tasse (200 g) de sucre
6 oeufs
1 c . table (15 ml) d'extrait de vanille
2 tasses (300 g) de farine
2 c. à thé (10 ml) de levure chimique
1/2 tasse (125 ml) de lait
1 tasse (175 g) de pépites de chocolat blanc

Ganache montée
400 g de pastilles de chocolat rouge
400 ml de crème 35 %


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser de caissettes en papier 2 grandes plaques de 24 empreintes à mini-muffins + une de 12 empreintes. Réserver.

Crémer le beurre avec le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux puis ajouter les oeufs un par un et la vanille.

Bien mélanger et ajouter ensuite la farine et la levure qui auront été au préalable, tamisées ensemble.

Incorporer le lait et pépites de chocolat blanc et mélanger.
Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie et remplir les caissettes jusqu'à 5 mm du bord.

Enfourner pour 15 minutes. Sortir du four et laisser refroidir sur des grilles.


Ganache montée :
Mettre les pastilles dans un saladier, puis chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Verser la crème chaude sur les pastilles puis attendre 1 minute avant de mélanger, jusqu'à ce que la préparation soit lisse.
Couvrir la préparation de film alimentaire et réfrigérer jusqu'à ce que la préparation soit bien froide (environ 4 heures).
Battre la préparation au batteur électrique, jusqu'à ce que les fouets laissent des traces.

Mettre la ganache montée dans une poche à pâtisserie munie d'un embout cannelé et décorer les cupcakes de rosace.
Imprimer la recette

« Divulgation : je fais partie d’un programme Vivre délicieusement pour les blogueuses et, à ce titre, j’en retire quelques avantages. Les opinions émises sont les miennes. »

12 février 2014

PANCAKES DE RICOTTA AU SAUMON FUMÉ


De tous les repas que nous faisons à la maison, le brunch est de loin mon préféré et j'essaie toujours de faire des plats inhabituels, histoire de me faire plaisir et de surprendre.
Ce sont des pancakes nourrissants et complets donc pas besoin de faire d'autres plats à côté, une bonne salade de roquette suffit largement pour l'accompagnement.

Peut être que ne pourrez fêter la St-Valentin, vendredi soir, alors rattrapez-vous cette fin de semaine, en préparant ces délicieux pancakes à votre amoureux ou votre amoureuse et si vous n'en avez pas...faites vous plaisir !

Pour 4 personnes
250 g de ricotta
1/3 tasse (80 ml) de lait 
2 oeufs, jaunes et blancs séparés
2/3 tasse (100 g) de farine
1 1/2 c. à thé (7,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
Le zeste d'un citron
70 g de saumon fumé, émincé finement
2 oignons verts, émincés
2 c. à table (30 ml) de persil
Beurre pour cuire les pancakes


Dans un grand saladier, battre la ricotta avec le lait et les jaunes d’oeufs.
Ajouter la farine, la poudre à pâte et le zeste de citron et mélanger.

Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et les plier délicatement dans le mélange précédent.
Ajouter le saumon fumé, les oignons verts et le persil.

La pâte est prête pour la cuisson.


Dans une poêle antiadhésive, faire fondre un peu de beurre et déposer une louche de préparation.
Cuire à feu moyen doux, durant 4 minutes.
Retourner le pancake et continuer la cuisson 4 minutes de plus.
Servir chaud et accompagner d'une salade de roquette.
Imprimer la recette

10 février 2014

DÉLICE 5 MINUTES AU CHOCOLAT MAYA GOLD DE GREEN & BLACK'S ORGANIC


Après les délices étagés aux canneberges et aux pistaches, je vous propose une autre idée de dessert pour la St-Valentin  : le Délice 5 minutes au chocolat Maya Gold de Green & Black's Organic. J'aime ce chocolat car il goûte les épices et l'orange et il prend toute sa puissance dans ce dessert fort simple à préparer.

Sa texture n'est ni une crème, ni une mousse, je dirais que ça ressemble plutôt à un fudge mou qui fond dès que vous l'avez en bouche. C'est vraiment fantastique. Comme la modération a bien meilleur goût, je vous conseille de faire des petites parts de ce dessert.
La recette est pour 6 personnes, mais la prochaine fois que je la referai, elle sera pour 8. Pour ma part, il y avait 2 cuillères de trop dans ma verrine....que monsieur Gourmandises a mangés sans aucune difficulté.
J'aime le très bon chocolat, mais à petites doses, car sinon, ça me tombe sur le coeur.
Si vous cherchiez un dessert simple et bon et sans prise de tête, je vous propose sans hésitation celui-ci.

Donne 6 portions
7 oz (210 g) de chocolat Maya Gold Green & Black’s Organic, finement haché
1⁄3 tasse  (80 ml) d’eau bouillante
1 c. à thé (5 ml) d’extrait de vanille
1⁄2 tasse (125 ml) de crème fouettée 35 %

Crème fouettée supplémentaire pour servir


Faire fondre le chocolat dans un bol à l’épreuve de la chaleur au- dessus d’une casserole d’eau à peine frémissante en s’assurant que le bol ne touche pas à l’eau. Retirer du feu.

Ajouter l’eau chaude (vous pouvez utiliser l’eau de la casserole) au chocolat et l’extrait de vanille. L’eau doit être ajoutée lentement et graduellement pour éviter que le chocolat ne se divise.

Ajouter la crème fouettée et remuer pour bien mélanger. La texture devrait ressembler à celle d’une crème pâtissière légère.
Verser dans des verrines ou des tasses à expresso et laisser refroidir dans un endroit frais de la cuisine pendant au moins 45 minutes avant de servir.

Conseils
La recette initiale de faisait avec du chocolat noir 70 % Green & Black’s Organic mais j'ai préféré utiliser du Maya Gold. Vous pouvez aussi utiliser du chocolat au lait Green & Black’s Organi.

Pour une touche encore plus savoureuse, garnissez chaque tasse d’une grosse cuillerée de crème fraîchement fouettée et de copeaux de chocolat.

Cette recette est une gracieuseté de Green & Black’s Organic Saint-Valentin 2014
Imprimer la recette

07 février 2014

DÉLICE ÉTAGÉ AUX CANNEBERGES, PISTACHES ET CHOCOLAT GREEN & BLACK'S ORGANIC


Avez -vous trouvé des idées de desserts pour la St-Valentin ? Si vous n'en avez pas, en voici déjà une et plusieurs autres suivront dans les jours à venir.
C'est un dessert qui a été créé par Green & Black’s Organic et ils m'ont envoyé la recette ainsi que le chocolat pour que je puisse tester et vous en faire part.
C'est très simple à préparer et ça ne demande presque pas de cuisson.
Le fond des verrines est composé d'un mélange de biscuits Graham, de pistaches et de beurre.
On ajoute une compote de canneberges, puis de la crème fouettée et on garnit le tout de copeaux de chocolat noir 75 %.
Si vous ne connaissez pas le mariage des canneberges et du chocolat, il va falloir faire cette recette pour vous rattraper car c'est vraiment fantastique.

Pour 6 verrines :
7 oz (210 g) de canneberges fraîches ou surgelées
1/3 tasse (65 g) de sucre
1 c. à table (15 ml) d'eau

1/2 tasse (125 ml) de crème 35 %
1 c. à table (15 ml) de sucre à glacer

1/3 tasse (50 g) de pistaches
2 oz (30 g) de biscuits Graham
3 c. à table (45 g) de beurre fondu

3 oz (90 g) de chocolat noir 70 % Green &Black's Organic


Dans une petite casserole, faire mijoter les canneberges, le sucre et l’eau jusqu’à ce que les canneberges soient molles mais pas flétries. Mettre de côté pour refroidir.

Fouetter la crème jusqu’à formation de pics mous, puis ajouter le sucre glace et continuer de fouetter jusqu’à consistance légère et duveteuse.

Réduire les pistaches en miettes au robot culinaire jusqu’à ce qu’elles ressemblent à une fine chapelure.
Ajouter les biscuits Graham et continuer de réduire jusqu’à ce qu’ils soient de la même consistance que les pistaches. Incorporer le beurre fondu au mélange.


Assemblage :
Dans 6 verrines, étendre une couche de 1 1⁄2 cuillère à table (22,5 ml) du mélange de pistaches, suivi d’un seul étage de canneberges, puis d’environ 1 1⁄2 cuillère à table (22,5 ml) de crème fouettée, en terminant par une généreuse couche de copeaux de chocolat noir 70 % Green &Black's Organic pour bien couvrir la crème.
Laisser refroidir pendant au moins une heure avant de servir.

Cette recette est une gracieuseté de Green & Black’s Organic Saint-Valentin 2014

Imprimer la recette

#EczemaEtMoi :ECZEMA ESSENTIALS DE POLYSPORIN®

Je n'ai pas l'habitude de parler de choses autres que la nourriture, mais j'ai eu l'opportunité d'être choisie pour tester des produits qui traitent l'eczéma. C'est un problème qui me touche depuis l'enfance et qui touche ma zouille depuis sa naissance.

Il n'a pas voulu que je prenne des photos de ses intérieurs de coudes et de genoux parce que ça le gêne de montrer cela. Il est très agacé (et moi aussi) qu'on lui demande, avec une petite moue de répulsion ce qu'il a. L'eczéma n'est pas contagieux mais je reste convaincue qu'il y a un facteur génétique.

Nous avons essayé plein de choses :
Côté nourriture, nous avons omis les produits laitiers...aucun changement.
Nous avons acheté des produits qui coûtent une fortune mais pas vraiment d'amélioration non plus.
Nous avons commencé un traitement d'acupuncture que nous avons dû arrêter car Ian trouvait cela trop douloureux certains jours.

Et puis j'ai reçu le trio de produits Eczema essentials de Polysporin :




Il faut les utiliser dans cet ordre et j'ai été agréablement surprise de constater qu'en 3 jours, il y a une très nette amélioration et qu'en une semaine, il n'y a plus de croûte, ni de démangeaison.
Après une semaine, on continue de se laver avec le nettoyant quotidien et on se met de la crème hydratante.
Je ne peux que conseiller ces produits, ça fonctionne vraiment très bien.


« Divulgation : je participe à la campagne de POLYSPORIN® Eczema EssentialsMD organisée par Mom Central Canada et j’en retire quelques avantages. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes. »

04 février 2014

GÂTEAU DE CRÊPES AUX POIRES ET CHOCOLAT AU LAIT


Non je ne suis pas morte, je me suis pris quelques jours de vacances du blogue et du net en général. J'ai rendu mon manuscrit et j'avais besoin de faire autres choses que d'écrire.

Même si je fais des crêpes très souvent, il était hors de question que je loupe la chandeleur et j'ai profité de recevoir des amis pour leur faire un gâteau de crêpes aux poires et chocolat au lait.

J'ai utilisé pour cela, ma super confiture de poires à la fève tonka. Mon idée première était de faire une ganache au chocolat noir mais Ian n'aime pas ce chocolat. Il est peut être encore trop petit pour y découvrir toute sa subtilité et peut être qu'il n'aimera jamais le chocolat noir.
J'essaie de temps en temps, de lui faire goûter un nouveau dessert, mais sa critique est toujours la même, ça goûte le chocolat noir.
Comme la chandeleur est l'une de ses "fêtes" préférées, je n'ai pas voulu insister et j'ai utilisé du chocolat au lait.
Le mélange des saveurs est excellent et pour que le tout ne soit pas trop sucré, je n'ai pas sucré ma pâte et pour que ce soit plus léger, la pâte à crêpes est faite à la bière.

Crêpes :
3 tasses (450 g) de farine
1 pincée de sel
6 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu, tempéré
2 tasses (500 ml) de bière blonde
2 tasses (500 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Ganache au chocolat au lait
200 g de pastilles de chocolat au lait
200 ml de crème 35 %

2 tasses (500 ml) de confitures de poires à la fève tonka


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.

Ganache au chocolat au lait
Chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition. Ajouter le chocolat au lait et laisser pauser 1 minute avant de bien mélanger au fouet. Laisser refroidir jusqu'à obtenir la texture désirée pour pouvoir tartiner.


Montage :
Dans un grand plat, empiler les crêpes une à une en les recouvrant en alternance de confitures de poires à la fève tonka et de ganache au chocolat au lait (Une crêpe, confiture, une crêpe, ganache etc... ).
Terminer le montage du gâteau par une crêpe et faites couler un peu de ganache sur le dessus.

Couper en pointes et déguster.
Imprimer la recette