30 mai 2014

BISCUIT VICTORIA AUX FRAMBOISES


C'est en lisant un de mes magazines favoris que je me suis rappelé que ma grand-mère faisait régulièrement des biscuits (ou gâteaux) de Savoie. Et que la dernière fois, que j'en ai mangé, ça devait être à la fin des années 70 ! J'en viens à penser que c'est un gâteau "vintage", et c'est le genre de recette à sortir des oubliettes.

C'est un gâteau si léger et si moelleux qu'on peut l'accompagner de pas mal de choses : de la crème fouettée, de la confiture, de la crème pâtissière, de la crème anglaise ou des fruits frais.
C'est un gâteau qui permet de passer beaucoup d'oeufs et qui est très facile à réaliser. Le secret de sa réussite est de battre très longtemps les jaunes en crème blanche et mousseuse.
On ne met pas de farine mais plutôt de la fécule de maïs (ou de pommes de terre), ce qui le rend très léger.
En Amérique du Nord, son équivalent serait le Sponge Cake (gâteau éponge). Chose sur laquelle je ne suis pas d'accord, car il ne se prépare pas de la même façon et n'a pas du tout la même texture, ni le même goût.

Il est ici accompagné d'une crème fouettée et d'un coulis de framboises.

Pour 8 à 10 personnes
6 oeufs, séparés +1 blanc d'oeuf
130 g + 20 g de sucre
150 g de fécule de maïs
Le zeste d'1 citron + 1 c. à café de jus de citron

50 ml d'eau
75 g de confi-minute (sucre spécial confiture)
1/2 jus de citron
400 g de framboises 
40 g de sucre à glacer

300 ml de crème 35 % très froide
Framboises supplémentaires pour décorer


Fouetter les jaunes d'oeufs avec 130 g de sucre jusqu'à qu'ils blanchissent. Il faut que le mélange ait triplé de volume (environ 8 minutes avec le batteur sur socle).
Incorporer le zeste de citron.
Monter les 7 blancs d'oeufs avec le jus de citron et incorporer les 20 g de sucre pour serrer les blancs.

Préchauffer le four à 410 F (210 C).
Incorporer la fécule de maïs et les blancs en neige dans les jaunes battus, alternativement et par cuillerées.

Verser la pâte dans un moule à parois amovible de 9 po (23 cm), beurré et saupoudré de sucre à glacer.

Cuire 5 minutes au four puis baisser la température du four à 250 F (120 C) et continuer la cuisson pendant 50 minutes.

Vérifier la cuisson avec un pique à brochette qui doit ressortir propre.
Sortir du four et laisser tiédir 10 minutes. Démouler sur une grille.

Porter à ébullition l'eau avec le  1/2 jus de citron et le sucre spécial confiture.
Remuer 3 minutes et ajouter les framboises.
Donner juste une ébullition, mixer et laisser refroidir.

Fouetter la crème 35 % en chantilly avec 30 g de sucre à glacer.

Montage :
Couper le gâteau froid en deux disques.
Napper la base de coulis de framboises puis de chantilly.
Reconstituer le gâteau puis saupoudrer de sucre à glacer et décorer de framboises
Imprimer la recette


28 mai 2014

#TESTDRIVEMOMS :BRIOCHE AU DULCE DE LECHE



En tant qu'ambassadrice Frigidaire, je me suis demandé comment j'allais faire le lien entre la recette d'Esther, le ménage de printemps et ma cuisinière Frigidaire Smudge-Proof.
C'est parce que c'était super évident, que j'avais de la misère à mettre toutes mes idées dans l'ordre.

On ne peut pas dire que je sois très présente en ce moment sur l'ordinateur et sur la blogosphère.
Le printemps étant bien installé, j'ai entrepris de faire un grand ménage dehors et dedans.
J'ai fait le ménage des garde-robes et rempli des sacs de vêtements que j'ai portés à st-Vincent de Paul. J'ai lavé et rangé les ensembles d'hiver pour les remplacer par les vêtements d'été.
J'ai fait aussi du ménage par le vide dans mes armoires à vaisselle, et beaucoup de choses ont été vendues à la vente de garage (mais je me suis racheté d'autres vaisselles). Je pars du principe que si quelque chose rentre dans ma maison, quelque chose doit sortir.

Le gros du boulot, c'est plutôt dehors, c'est beaucoup plus physique comme nettoyage. Ratisser tout le terrain, brûler les branches cassées (et cette année, il y en avait beaucoup).
Puis une fois le jardin nettoyé, j'ai fait mes plantations de légumes, d'herbes fraîches et de fleurs.

Quand j'ai eu tout terminé, je me suis assise sur ma terrasse avec mon petit café et une brioche et là, j'étais la plus heureuse, la plus satisfaite des filles.

Mes journées commençant de très bonne heure, et avant que la zouille se lève, la pâte à brioche avait déjà eu sa première levée. C'est pour celà que j'ai pu en déguster lors de ma pause café.
Comme j'étais bien occupée et que j'avais un pot de dulce de leche entamé et très tentant, j'ai badigeonné les brioches encore chaudes de cette délicieuse tartinade.

C'est quand on fait beaucoup de boulangerie et de viennoiserie comme moi, que je me rends compte combien il est important d'avoir une super cuisinière qui ne fait pas seulement réchauffer ou cuire. J'apprécie de plus en plus sa précision et j'apprécie de ne plus rien louper sous prétexte d'un four trop chaud ou pas assez.

Pour 16 Brioches dans 2 moules ronds de 9 po (23 cm)
4 tasses + 2 c. à soupe(620 g) de farine
2 c. à thé (10 ml) de levure sèche pour machine à pain
2 c. à soupe (25 g)de sucre
½ tasse (120 gr) de beurre mou
1 c. à thé (5 ml) de sel
2 oeufs
1¼ tasse (310 ml) de lait tiède

Garniture intérieure:
1 c. à soupe de beurre fondu
½ tasse (100 g) de cassonade

Environ une bonne tasse (250 ml) de dulce de leche


Dans un petit bol, battre les oeufs et le lait tiède.
Dans le bol du batteur sur socle, mettre la farine, la levure, le sucre, le sel et le mélange de lait.
Mettre le crochet pétrisseur et pétrir quelques minutes à la vitesse 2. Ajouter le beurre mou, quand la boule commence à se former et le beurre bien incorporé, pétrir environ 8 à 10 minutes. Laisser lever le pâton environ 1 heure ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume dans le four éteint mais lumière allumée avec bol d'eau chaude.

Sortir le pâton et lui donner un coup de poing.
Étendre la pâte au rouleau et faire un rectangle d'environ 18po x12 po (45 cm x 30 cm).
Badigeonner de beurre fondu et étendre la cassonade.
Rouler et couper en 16 rondelles.

Placer dans deux moules ronds de 9 po (23 cm).
Faire lever dans le four éteint, la lumière allumée pendant 45 minutes.
Sortir du four et le préchauffer à 350 °F (180 °C). Remettre les brioches dans le four et cuire 20 minutes.

À la sortie du four, badigeonner les brioches de dulce de leche et déguster si vous ne pouvez pas attendre.

Imprimer la recette
« Divulgation : Je participe au programme des ambassadrices Frigidaire Canada organisé par Mom Central Canada et j’en retire des bénéfices. Les opinions émises sur ce blogue sont les miennes. »

26 mai 2014

OEUFS COCOTTE AUX ASPERGES VERTES


Les asperges du Québec sont disponibles sur les marchés et dans les épiceries et depuis une semaine, on en mange presque tous les jours.
J'en ai profité pour essayer une recette du nouveau livre Végétarien d'Émilie Perrin paru chez Hachette : les oeufs cocotte aux asperges vertes.
C'est un plat que je fais trop peu souvent et pourtant, c'est ce qu'il y a de plus simple à préparer pour notre brunch dominical.
Ceux-ci sont super bons, l'ajout d'échalotes donne du punch au plat.


D'emblée, je vous le dis de suite, je ne suis pas végétarienne, j'aime la viande même si je n'en mange pas en grande quantité, j'adore le poisson et je déteste le tofu.
En feuilletant le livre, je me suis aperçue qu'il y avait beaucoup de plats que je faisais déjà (sauf bien sur, ceux qui contiennent du tofu).

Ce sont de belles recettes très simples à réaliser. Mon prochain essai : des craquelins à l'épeautre.


Pour 4 oeufs cocotte :
4 oeufs
8 asperges vertes
2 échalotes grises
8 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
Ciboulette
Fleur de sel et poivre


Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Éplucher et émincer finement les échalotes.
Parer les asperges et faites-les cuire dans de l'eau bouillante pendant 10 minutes.
Égouttez-les, coupez-les en petits morceaux et réserver.

Dans chaque ramequin, déposer 2 cuillères à soupe de crème fraîche puis ajouter des échalotes et des asperges.
Casser un oeuf dessus et enfourner pour 6 à 7 minutes.

À la sortie du four, parsemer de ciboulette fraîchement ciselée, de fleur de sel et de poivre.
Imprimer la recette

23 mai 2014

CRÈME DESSERT AU DULCE DE LECHE


Comme les petits fruits du Québec ne sont pas encore disponibles, je prépare des petits desserts réconforts qui se mangent frais.
J'aime tout ce qui se rapproche de près ou de loin au caramel et j'adore le dulce de leche. Je range d'ailleurs le pot bien loin dans l'armoire afin de ne pas avoir les yeux trop souvent dessus, sinon, j'y plonge facilement une petite cuillère.
Il fût une époque où je le faisais moi-même, soit en le faisant avec du lait que je faisais réduire, ou avec une boite de lait concentré sucré que je faisais cuire. Mais depuis que j'ai goûté au dulce de leche de la marque maison de mon épicerie, je ne prends plus que celui-ci.
Ce sont des crèmes desserts sans oeuf, le même genre de dessert que j'appelais des bouillies quand j'étais étudiante et que j'étais fauchée. On peut aussi rajouter du chocolat au lieu du dulce de leche.

Pour 6 à 8 personnes
3/4 tasse (150 g) de sucre
3 cuillères à soupe (45 ml) de fécule de maïs
3/4 tasse (180 ml) de crème 35 %
3 tasses (750 ml) de lait
3/4 tasse (180 ml) de dulce de leche
2 c. à café d'extrait de vanille
Garniture :
Crème fouettée
Copeaux de chocolat


Fouetter le sucre avec la fécule de maïs dans un bol moyen , puis incorporer la crème .
Verser le lait dans une grande casserole et mettre à feu moyen- élevé. Porter à ébullition. Retirer du feu .

Fouetter environ 1 tasse (250 ml) de lait chaud au mélange de sucre . Puis incorporer lentement le mélange de sucre dans le reste du lait dans une casserole. Placez sur feu moyen . Cuire, en fouettant fréquemment, jusqu'à ce que le mélange épaississe. Enlever immédiatement du feu et fouetter fréquemment pendant 2 minutes .

Incorporer le dulce de leche et la vanille jusqu'à obtenir un mélange homogène . Verser dans des verrines. Couvrir de film alimentaire et réfrigérer.

Au moment de servir, garnir de crème fouettée et de copeaux de chocolat.
(Chatelaine juin 2014)
Imprimer la recette

21 mai 2014

#PATAKSMOM : RASGULLA (DESSERT INDIEN)


En matière de desserts, on peut dire que j'explore toutes les parties de monde et je découvre actuellement l'Inde et ses desserts. J'en connaissais quelques uns comme les gulab jamun,  le gâteau mawa et les bolinhas de coco.
J'ai découvert les rasgulla sur le blogue de Cakewhiz, c'est la recette de sa maman.

Ça ressemble aux gulab jamun, sauf qu'ici, les boules de fromages sont cuites dans un sirop à la cardamome et parfumé à l'eau de rose au lieu d'être frites.
Ce n'est pas aussi sucré que les gulab jamun et c'est un peu plus sec aussi. Je pense que j'aurai dû utiliser un lait entier plutôt qu'un 2 %, mais c'est néanmoins super bon.
J'ai trouvé mes prochains essais de desserts indiens sur le site de Patak's et je vous ferais bientôt part de mes commentaires.

Pour environ 2 douzaines de rasgulla
1 gallon (3,8 l) de lait
3 - 7 cuillères à soupe de jus de citron
5-10 gousses de cardamome verte
3 tasses (750 ml) d'eau
2 tasses (400 g) de sucre
Eau de rose (facultatif )


Faire chauffer le lait à feu moyen. Quand il commence à frémir , ajouter le jus de citron et mélanger  avec une grande cuillère . Le lait va commencer à séparer et  à cailler .

Placer votre passoire à pâte dans l'évier de la cuisine et chemisez-la d'un grand torchon propre.
Versez-y le lait caillé : C'est ce qu'on appelle le paneer.
Laisser égoutter 2 à 3 heures, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'eau.

Vous pouvez accélérer le processus en enveloppant le fromage et en le suspendant.

Rouler de petites portions de ce fromage et faire des petites boules. Essayez de les rendre aussi lisse que possible , sans fissures .

Dans une casserole, mettre l'eau, le sucre et les gousses de cardamome et porter à ébullition.
Baisser le feu et déposer les boules de fromage dans le sirop, en s'aidant d'une cuillère, car c'est très fragile.
Couvrir d'un couvercle et cuire à feu très doux pendant 45 minutes à 1 heure.

Avant de servir , ajouter 1 ou 2 gouttes d'eau de rose . Ils sont généralement consommés à la température ambiante , mais ils sont meilleurs quand ils sont un peu froids.
Imprimer la recette

« Divulgation : Je participe au programme des ambassadrices Patak’s organisé par Mom Central Canada et j’en retire quelques avantages. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes. »

16 mai 2014

#FLAVOURSTORY :LE CHAMPIONNAT CANADIEN BARBECUISSON : DERRIÈRE LE GRIL AVEC UN CHEF CÉLÈBRE


Tout au long de l’été, huit chefs de renom de partout au Canada vont s’affronter dans quatre duels culinaires pour déterminer les meilleures recettes de barbecue en utilisant des produits Club House. Ce sont les chefs Québécois Jonathan Garnier et Bob Le Chef qui partent le bal cette fin de semaine.


Nous vous invitons à les départager en allant voter sur la page Facebook pour votre recette favorite tout au long de la longue fin de semaine. Il faudra cliquer "Jaime" pour accéder au concours.
En allant voter pour votre recette favorite pour chacun des duels culinaires, vous gagnez la chance de remporter plusieurs prix :

En allant voter pour votre recette favorite, vous courrez la chance de remporter un party BBQ pour vous et cinq de vos amis en compagnie d’un chef célèbre, ainsi qu’une carte de crédit prépayée de 2000$ pour acheter le barbecue de vos rêves.

Je vous souhaite bon courage pour départager ces deux chefs, car leurs recettes, très différentes l'une de l'autre sont vraiment très appétissantes.
Pour ma part, je pense tester les deux recettes cette fin de semaine : la pizza pour moi et les côtes levées pour monsieur Gourmandises.

N'hésitez pas à partager le concours sur vos réseaux sociaux, il y aura beaucoup de beaux prix à gagner.

Jonathan Garnier connaît le secret de la pizza sur BBQ : marinade à badigeonner ail rôti et poivrons La Grille* Club House!


Pizza au barbecue, poulet et poivron à l’ail grillé
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes):
La pâte à pizza

½ cuillère à soupe de (7.5 ml) levure instantanée
2 ½ Cuillères à soupe de (37 ml) et demihuile d’olive
1 tasse (237 ml) eau tiède
2 ¼ tasses (535 ml) farine tout usage blanche (00 serait un plus!)
2 cuillères (10 ml) de sel

La garniture

4 désossées, poitrines de poulet, sans peau et sans os
2 poivrons verts, membranes et graines retirées, coupés en deux
3 cuillères à soupe (44 ml) de marinade à badigeonner ail rôti et poivrons La Grille* Club House
4 cuillères à soupe (59ml) huile d’olive
1 oignon rouge, en tranches fines
6 tasses de (1.5 L) mozzarella
1 barquette de tomates cerise
4 tasses (948 ml) roquette
1/2 botte de basilic, effeuillée

Méthode:

Dans un bol, mélanger la levure, l’huile d’olive et l’eau tiède. Réserver.
Dans le bol du malaxeur, tamiser la farine et le sel puis incorporer graduellement l'eau et l'huile en pétrissant à l’aide du crochet à la vitesse moyenne-élevée environ 5 minutes. La pâte doit être lisse sans être trop collante.
Former une boule avec la pâte et déposez-la dans un grand bol préalablement enduit d’huile d’olive ou fariné.
Couvrir le bol d’une pellicule plastique alimentaire ou d’un linge humide et laisser la pâte lever au moins une heure au réfrigérateur.
Sortir la pâte, la détailler et la bouler. Enrober chaque boule d’un film de plastique alimentaire huilé et laisser les boules gonfler 2 heures à température pièce.
Au moment de l’utilisation, abaisser la pâte en quatre bandes.
Préchauffer le BBQ au maximum.
Dans un bol, contenant les poitrines de poulet et les poivrons, ajouter la marinade à badigeonner ail rôti et poivrons La Grille et mélanger.
Sur une grille, préalablement huilée, déposer les poitrines de poulet.
Laisser colorer le poulet 2 minutes de chaque côté, puis couper le feu d’un côté du BBQ et réserver les morceaux de ce côté. Fermer le couvercle et laisser cuire 7 à 8 minutes.
Laisser cuire les poivrons 2 minutes de chaque côté puis réserver. Faire de même pour l’oignon.
Déposer les bandes de pizza, directement sur la grille au préalablement un peu huilée. Laisser cuire 1 à 2 minutes de chaque côté.
Retirer les pâtes, badigeonner le dessus d’huile d’olive, ajouter le fromage, les poitrines de poulet tranchées en morceaux, le poivron et les rondelles d’oignon. Disposer quelques tomates cerise et remettre au BBQ à feu moyen, couvercle fermé.
Laisser cuire 3 à 4 minutes, le temps pour le fromage de fondre.
Sortir les pizzas, ajouter la roquette, quelques feuilles de basilic, un peu de sel et de poivre et déguster.





Bob le Chef a choisi la marinade à badigeonner bifteck de Montréal La Grille* Club House pour sa recette de faux-filet BBQ!



Côtes de boeuf laquées aux Épices pour bifteck de Montréal
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 3 heures 45 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes):

4 côtes de boeuf d’environ 400 g chacune
4 cuillères à soupe de (60 ml) Club House poudre de cari
4 cuillères à soupe de (60 ml) Club House cumin
4 cuillères à soupe de (60 ml) Club House paprika
4 cuillères à soupe de (60 ml) graines de fenouil
2 tasses de (473 ml) fond de veau ou de bouillon de boeuf
1 canette de (355 ml) de cola
1 carotte coupée en 4
1 oignon coupé en 4
1 bâtonnet de céleri coupé en 4
6 Club House feuilles de laurier
1 pot de marinade à badigeonner bifteck de Montréal La Grille* Club House
Sel, poivre au goût

Méthode:

Assaisonner la viande avec le sel et le poivre.
Dans un bol mélanger le cari, le cumin, le paprika et les graines de fenouil.
Enduire chaque côte de boeuf de ce mélange et déposer dans une lèche frite.
Ajouter la carotte, l’oignon, le céleri, les feuilles de laurier, le fond de veau et le cola.
Couvrir avec du papier d’aluminium et cuire au four préchauffé à 300ºF pendant environ 3 heures et 30 minutes.
Retirer les côtes de boeuf du jus de cuisson*.
Badigeonner chaque morceau de viande avec une abondance de marinade à badigeonner Épices pour bifteck de Montréal La Grille™ de Clubhouse.
Sur un BBQ à feu élevé, griller les côtes de boeuf environ 3 à 4 minutes de chaque côté, tout en continuant de les badigeonner pendant la cuisson.
Servir avec de la salade de chou et une abondance de serviettes de table.

*Truc de pro: Passer le jus de cuisson au tamis et conserver pour une utilisation future
Inspiration:



14 mai 2014

POUDING À LA RHUBARBE ET AUX PETITS FRUITS


Lors de la diffusion d'Un Chef à la Cabane, j'ai salivé devant la préparation de son pouding à la rhubarbe et j'ai été totalement convaincue quand Martin a dit, une fois qu'il y eut goûté, un truc du genre " maintenant, je peux mourir".

Le lendemain de l'émission, je parcourais les épiceries du village pour trouver de la rhubarbe congelée, étant persuadée ne plus en avoir au congélateur. Je me suis fait dire, que ça n'existait plus depuis longtemps dans les épiceries.
Je me suis dit que ce n'était que partie remise, que j'allais attendre l'arrivée de la rhubarbe dans les jardins (pas dans le mien en tout cas).
Et puis la semaine dernière, en faisant le ménage de printemps de mon congélateur, je découvre de la rhubarbe que j'avais congelée le printemps dernier. Je pense que j'ai poussé une petit cri de joie et la recette m'est revenue tout de suite à l'esprit.
Le problème est que je n'avais que 4 tasses de rhubarbe, j'ai alors complété par des petits fruits rouges congelés.
Malgré la quantité de sucre et sirop d'érable, ce n'est pas très sucré, c'est même à la limite un peu suret mais c'est complètement mon genre de dessert : très fruité, un gâteau hyper moelleux, beaucoup de sauce. Comme quoi, la patience paie !

Pour le gâteau :
4 tasses (1 litre) de rhubarbe tranchée
2 tasses (500 ml) de petits fruits rouges congelés
2 tasses (500 ml) de sirop d’érable
2 œufs
Zeste et jus de 2 citrons
1 tasse (250 ml) de yogourt riche en matière grasse
1 ½ tasse (300 g) de sucre
1 tasse (250 ml) d'huile de canola ou végétale
2 tasses (300 g) de farine
2 c. à thé (10 ml)de poudre à pâte

Sirop :
½ tasse  (125 ml) de jus de citron
¼ tasse (50 g) de sucre


Pour le gâteau :
Laver la rhubarbe, couper les extrémités et éplucher si nécessaire. Trancher la rhubarbe finement en morceaux de 0,5 cm.
Déposer dans le fond d'un moule à gratin13 po x 9 po (33 cm x 23 cm). Verser le sirop d'érable sur la rhubarbe. Réserver.

Dans un bol, fouetter les œufs avec le sucre, le zeste et le jus de citron. Ajouter ensuite l'huile végétale puis le yogourt et bien mélanger au fouet.

Verser la farine d'un coup ainsi que la poudre à pâte, mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte presque sans grumeaux.

Verser l'appareil à pouding par-dessus la rhubarbe puis enfourner à 350º F (180 F) environ 45 minutes, où jusqu'à ce que le gâteau soit cuit jusqu'au centre. Si le pouding devient trop foncé, envelopper de papier aluminium, baisser le four à 325 F (160 C) et terminer la cuisson.

Retirer du four et verser le sirop au citron sur le pouding encore chaud.

Pour le sirop au citron :
Dans une casserole, mélanger le jus de citron et le sucre.
Amener à ébullition pendant 1 minute et retirer du feu.
Imprimer la recette

12 mai 2014

#LMDCONNECTOR : GÂTEAU ÉTAGÉ AU CHOCOLAT BLANC ET AUX FRAMBOISES


 Nous avons profité du passage de ma belle-soeur et de mon neveu, au Québec, pour fêter la fête des mères samedi soir.
Au menu : Guédilles de homard, osso bucco et ce magnifique gâteau, celui qui est sur la couverture du magazine Coup de pouce.
Ayant peur qu'il soit trop sucré à cause des quantités de sucre  et de chocolat blanc, j'ai ajouté des framboises, pour apporter de l'acidulé et de la fraîcheur et ça a super bien fonctionné.

C'est un super bon gâteau, très moelleux. Vous pourrez servir aisément 20 personnes car le gâteau étant très haut, on coupe des tranches assez fines. Ce qui veut dire que nous allons en manger toute la semaine, à moins que je le partage avec mon amie Esthère qui est toujours partante pour jouer la testeuse de recettes.


Gâteau à la vanille et au chocolat blanc
2 1/4 t (560 ml) de farine
2 1/2 c. à thé (12 ml) de poudre à pâte
1/4 c. à thé (1 ml) de sel
3/4 t (180 ml) de beurre non salé ramolli
1 1/2 t (375 ml) de sucre
4 oeufs
1 c. à thé (5 ml) de vanille
1 1/4 t (310 ml) de lait
8 oz (250 g) de chocolat blanc haché, fondu et légèrement refroidi

2 barquettes de framboises (340 g)

Glaçage au chocolat blanc
1 t (250 ml) de beurre non salé ramolli
12 oz (375 g) de chocolat blanc haché, fondu et légèrement refroidi
1 t (250 ml) de sucre glace
1 c. à thé (5 ml) de vanille
Colorant alimentaire rose

Mini-meringues
3 blancs d'oeufs
3/4 t (180 ml) de sucre
1 pincée de crème de tartre



Préparation du gâteau
Dans un bol, à l'aide d'un fouet, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver.
Dans un grand bol, à l'aide d'un batteur électrique, battre le beurre jusqu'à ce qu'il soit crémeux. Ajouter le sucre et battre jusqu'à ce que le mélange soit léger.
Ajouter les oeufs un à un, en battant bien après chaque addition. Incorporer la vanille.
Incorporer les ingrédients secs réservés en deux fois, en alternant avec le lait et en battant à faible vitesse après chaque addition.
Ajouter le chocolat blanc et battre jusqu'à ce que la pâte soit homogène, sans plus.

Répartir la pâte dans deux moules ronds de 9 po (23 cm) de diamètre, beurrés et tapissés de papier-parchemin.
Cuire au four préchauffé à 350°F (180°C) pendant 35 à 40 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre des gâteaux en ressorte propre. Déposer les moules sur des grilles et laisser refroidir pendant 10 minutes.
Démouler les gâteaux sur les grilles et laisser refroidir complètement.

Préparation du glaçage
Dans un grand bol, à l'aide d'un batteur électrique, battre le beurre jusqu'à ce qu'il soit crémeux. Incorporer le chocolat blanc. Ajouter le sucre glace et la vanille et battre à faible vitesse jusqu'à ce que le glaçage soit lisse et crémeux. Si désiré, ajouter une très petite quantité de pâte colorante et mélanger jusqu'à l'obtention de la couleur désirée. (Vous pouvez préparer le glaçage à l'avance et le mettre dans un contenant hermétique. Il se conservera jusqu'à 2 jours au réfrigérateur. Avant d'utiliser, laisser revenir à la température ambiante pendant 30 minutes et battre de nouveau jusqu'à ce qu'il soit crémeux.)

Assemblage du gâteau
Déposer un des gâteaux refroidis sur une assiette de présentation. À l'aide d'une spatule, couvrir le gâteau d'environ d'1 tasse (250 ml) du glaçage.
Recouvrir de framboises Couvrir de l'autre gâteau.
À l'aide d'une spatule à pâtisserie en métal, étendre le reste du glaçage sur le dessus et le pourtour du gâteau de manière à obtenir un fini lisse.  (Vous pouvez préparer le gâteau étagé jusqu'à cette étape et le couvrir. Il se conservera jusqu'à 2 jours au réfrigérateur. Laisser revenir à la température ambiante pendant 30 minutes avant de servir.)

Préparation des mini-meringues
Dans un bol en métal déposé sur une casserole d'eau chaude mais non bouillante, à l'aide d'un fouet, battre les blancs d'oeufs et le sucre de 3 à 4 minutes ou jusqu'à ce que le sucre soit dissous.
Retirer le bol de la casserole.
À l'aide d'un batteur électrique, incorporer la crème de tartre et battre de 6 à 8 minutes ou jusqu'à ce que le mélange forme des pics fermes et brillants.

Verser la meringue dans une poche à pâtisserie munie d'un embout rond de 3/4 po (2 cm). Couvrir le dessus du gâteau de mini-meringues.

« Divulgation : je fais partie d’un programme Vivre délicieusement pour les blogueuses et, à ce titre, j’en retire quelques avantages. Les opinions émises sont les miennes. » 
Imprimer la recette

09 mai 2014

PASTEIS DE NATA


Dans mon dernier billet, je vous ai parlé de ma visite chez Coco Rico et malgré de gros lunch que j'avais fait, je n'ai pas pu résister devant les pastéis de nata. J'en ai aussi achetés pour emporter mais une fois terminés, j'ai eu envie d'en faire et prolonger la dégustation.

J'ai consulté beaucoup de recettes et j'ai choisi de faire celle d'Helena Loureiro qui est une sommité en cuisine portugaise à Montréal.
Vous pourrez même la voir réaliser la recette sur cette vidéo.
J'ai modifié la température et le temps de cuisson, car je pense qu'il y a eu une erreur dans la transcription de la recette sur le site.
Les pastéis de nata se rapprochaient vraiment beaucoup de ceux que j'avais mangés chez Coco Rico.
Ça goûte bon les oeufs et c'est le genre de recette que j'adore car c'est fait avec des ingrédients très simples, qu'on a tous dans nos réfrigérateurs.

Bonne fête de mères à toutes les mamans ! Mon dessert n'étant pas encore prêt, je ne vous le montrerai que Lundi :)

Pour 12 Pasteis de Natas
500 g de pâte feuilletée
500 ml (2 tasses) de lait
8 jaunes d’oeufs
2 oeufs entiers
2 c. à thé de farine
200 g (1 tasse) de sucre
100 ml d’eau
Un peu de citron
Cannelle au goût (facultatif)
Petits moules à tartelettes à hauts rebords



Avec la pâte, former des boudins d’environ 1 cm de diamètre.
Couper des morceaux d’environ 2-3 cm (autant de morceaux que de moules à tartelettes).
Placer chaque morceau de pâte dans le fond d’un moule et à l’aide des doigts légèrement mouillés, façonner une mince abaisse.

Laisser reposer la pâte dans les moules au réfrigérateur toute la nuit.
Confectionner un sirop avec le sucre et l’eau qui doivent bouillir pendant 5 minutes.
Préchauffer le four à 450 ˚F (230 ˚C).
Porter à ébullition la moitié du lait.
Dans une autre casserole, mélanger l’autre moitié avec la farine puis ajouter les jaunes d’oeufs et les oeufs.

À cette préparation, ajouter le lait chaud, puis ajouter le sirop. Bien mélanger.
Chauffer tout en mélangeant jusqu’à l’obtention d’une consistance de crème pâtissière (à la nappe).
Verser la préparation dans les moules et enfourner pour 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que les pastéis de nata soient bien dorés.

Saupoudrer de cannelle et servir.
Imprimer la recette

07 mai 2014

PETITS PAINS CROÛTÉS POUR SANDWICHS


Il y a deux semaines, nous sommes allés manger chez Coco Rico. Monsieur Gourmandises n'y était pas allé depuis 30 ans et c'est en passant sur la rue qu'il a su où nous allions prendre notre lunch.
J'ai mangé les meilleurs sandwichs au poulet de ma vie. Tout est bon : le poulet, le pain des sandwichs, les pommes de terre. Et malgré tout ce que j'avais mangé, j'ai craqué sur les pateis de nata.

Coco Rico existe depuis 1970. C’était la première rôtisserie portugaise en ville. Située sur le boulevard Saint-Laurent, cette entreprise familiale sert des plats savoureux de viandes badigeonnées avec un mélange d’épices typiques du Portugal, pays natal des propriétaires.
Le restaurant est surtout reconnu pour son alléchant et juteux poulet barbecue, particulièrement délicieux lorsque servi avec des pommes de terre qui ont été rôties avec la volaille. Le menu propose également une variété d’autres spécialités savoureuses comme le lapin, la dinde, le porc, l’agneau et les côtes levées.
Pour moins de 10 $, vous pourrez avaler un plat combo de trois choix ou repartir avec un poulet entier.

En rentrant à la maison, j'ai voulu reproduire le menu que nous avions mangé. J'ai tenté de reproduire la recette des petits pains, mais les miens sont beaucoup plus denses que ceux de chez Coco Rico.
C'est plus bourratif, mais néanmoins très bon.

Si j'arrive à sortir de mon jardin, j'essaierai de vous donner la recette du poulet que j'ai fait pour accompagner mes pains .


Pour 12 petits pains
600 ml d'eau tiède
30 g de levure fraîche de boulanger
30 g de miel
1 kg de farine
30 g de sel fin


Délayer la levure dans l'eau tiède avec le miel. réserver 10 minutes.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet, mélanger la farine et le sel.
Ajouter le liquide et pétrir 8 minutes ou jusqu'à ce que la pâte se décolle du bol  et qu'elle soit douce et élastique.
Couvrir le bol de film alimentaire et laissez pousser pendant 1 heure 30 dans un endroit tempéré.

Su un plan de travail légèrement fariné, poser la boule de pâte et dégonfler la pâte.
Partagez-la en 12 morceaux
Façonner les morceaux de pâte en petites boules, puis déposez-les sur 2 plaques à pâtisserie chemisées de papier parchemin.
Saupoudrer les petites boules de pâte d'un voile de farine, puis recouvrir de film alimentaire.
Laissez pousser 1 heure.

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Inciser en X les petits pains à l'aide d'un couteau bien aiguisé.

Enfourner les pains pour 12 minutes, puis baisser la température du four à 350 F (180 C) et poursuivre la cuisson 18 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés
Sortir du four  et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette



05 mai 2014

GUIMAUVE À L'ÉRABLE


Quand j'ai reçu ma commande de sirop d'érable, ça m'a redonner un regain d'envie de cuisiner. Parce qu'avec le temps qu'on a en ce moment, le moral est vraiment tombé dans les chaussettes. Je n'ai qu'une envie : être dehors à nettoyer mon terrain et gratouiller la terre pour préparer mon jardin.

Petit espoir pour cette semaine car Météo Média n'annonce presque pas de pluie.
Pour se remonter le moral et tester le sirop, j'ai repris la recette de Gabrielle, la pâtissière de la Cabane à sucre du Pied de Cochon.
Il n'y a aucune comparaison possible avec les guimauves du commerce. Celles-ci sont extrêmement moelleuse et fondantes.


La recette :
4 blancs d’œufs
675 ml (2 2/3 tasses) de sirop d’érable
10 feuilles (20 g) de gélatine
50 g (environ ½ tasse) de sucre à glacer
68 g (environ ½ tasse) de fécule de maïs


Mettre les blancs d’œufs dans la cuve d’un mélangeur sur socle muni d’un fouet et réserver.
Ramollir les feuilles de gélatine 5 minutes dans un bol d’eau froide.
Bien égoutter en pressant les feuilles de gélatine entre les doigts et réserver.

Diviser le sirop d’érable : verser 175 ml (environ 2/3 tasse) dans une première casserole et 500 ml (environ 2 tasses) dans la deuxième.

Dans la première casserole (175 ml), porter le sirop à ébullition, le retirer du feu et y dissoudre les feuilles de gélatine en remuant à l’aide d’une maryse.
Réserver.

Dans la deuxième casserole (500 ml), chauffer le sirop d’érable jusqu’à 130°C (266°F).

Quand le sirop atteint la température de 125°C (257°F), commencer à battre les blancs d’œufs jusqu’à la formation de pics mous.

À ce point, le sirop devrait avoir atteint la température de 130°C (266°F).
Retirer la deuxième casserole de sirop du feu.

Continuer de battre les blancs d’œufs, à vitesse moyenne, et y verser le sirop chaud en filet.

Quand le sirop est incorporé, ajouter le mélange de sirop et de gélatine, toujours en filet.

Laisser tourner le mélangeur à vitesse moyenne, de 5 à 10 minutes, ou jusqu’à ce que la meringue ait pris un peu de volume et qu’elle forme à nouveau des pics mous.

Verser le mélange dans un moule de 23 x 33 cm (9 po x 13 po) recouvert de papier parchemin.
Laisser refroidir au moins 1 heure à température ambiante, ou jusqu’à ce que la guimauve soit assez ferme pour être démoulée.

Quand la guimauve est démoulée, la saupoudrer sur tous les côtés d’un mélange à parts égales de sucre à glacer et de fécule de maïs.

* Ceci empêche la guimauve de coller aux doigts et facilite le découpage.

À l’aide d’un couteau, trancher des cubes de 4 cm x 4 cm (1 ¾ po), puis les rouler à nouveau dans le mélange de sucre et de fécule.

Retirer le surplus de fécule et de sucre à glacer.

Conservation
Emballée dans une pellicule plastique (ou dans un contenant hermétique), la guimauve se conserve une semaine.

Elle doit être protégée de l’humidité et de la chaleur.
Imprimer la recette

02 mai 2014

#TESTDRIVEMOMS :CHOUX À LA CRÈME À L'ÉRABLE ET AUX FRAMBOISES


Mon amie Isabelle et son mari Stéphane se sont construit une cabane à sucre et j'ai pu, cette année, bénéficier de leur première récolte.
Quand j'ai reçu ma commande, j'avais juste hâte de cuisiner.

Faire de la pâte à choux était comme une évidence car je venais de recevoir mon moule en silicone pour faire des choux. Petit investissement, vous me direz, mais le résultat est tellement génial. Le moule est ajouré, ce qui permet une cuisson uniforme, sans formation de vapeur. Les choux sont super bien cuits et restent croustillants.

La crème pâtissière est très douce en bouche, presque veloutée et ce n'est pas trop sucré. J'ai ajouté des framboises car je trouve que les fruits rouges et le sirop d'érable forment un mariage très réussi.

Pour moi, c'est important d'avoir du super bon matériel et j'en profite pour vous reparler de ma cuisinière Frigidaire. Je n'ai que des louanges à faire.
Malgré le fait que je l'ai depuis plusieurs mois, j'ai appris récemment que je vivais avec la technologie antitaches Smudge-Proof de Frigidaire. En fait, je le savais sans le savoir. J'avais acheté un produit pour nettoyer l'inox, qui s'est avéré inutile. Une feuille d'essuie-tout humide est suffisante pour le nettoyage.

La technologie brevetée Smudge-ProofMD pour le revêtement en acier inoxydable, les électroménagers au revêtement en acier inoxydable Frigidaire GalleryMD et Frigidaire ProfessionnalMD sont munis du nouveau système antitaches résistant aux empreintes de doigts. Ils se nettoient beaucoup plus facilement que les surfaces en acier inoxydable traditionnelles.
Vous pourrez aller visionner les vidéos, vous serez bien étonnés.


Pâte à choux:
125 ml (1/2 tasse) d'eau
125 ml (1/2 tasse) de lait
120 g (1/2 tasse) de beurre coupé en morceaux
1 pincée de sucre
1 pincée de sel
150 g (1 tasse) de farine
4 oeufs à température ambiante

Crème pâtissière à l’érable
160 ml (2/3 tasse) de sirop d’érable
75 g (1/2 tasse) de farine
5 jaunes d’œufs à la température de la pièce
500 ml (2 tasses) de lait chaud
2,5 ml (1/2 c. à thé) d’extrait de vanille
60 g (1/4 tasse) de beurre non salé, ramolli

300 g de framboises
Sucre à glacer pour saupoudrer


Pâte à choux :
Dans une casserole à fond épais, faire bouillir l'eau, le lait, le beurre, le sel et le sucre.
Lorsque le mélange est arrivé à ébullition, verser d'un seul coup la farine et remuer vigoureusement à l'aide d'une cuillère en bois durant 1 minute jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte qui se détache complètement du fond de la casserole.
Verser cette boule dans le bol du mélangeur, muni du fouet, puis ajouter les oeufs un à un tout en fouettant rapidement Il faut que la pâte à choux ait une consistance bien lisse, mais il ne faut pas qu'elle soit trop souple.

Préparer deux plaques à pâtisserie en les chemisant de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d’un embout de 1 cm (3/8 po) de pâte à choux et former des boules de 6 cm (2 1/4 po).


Préchauffer le four à 220 C (425 F).
Enfourner les choux pour 10 minutes, puis, baisser le four à 190 C (375 F) et continuer la cuisson 20 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
Sortir les choux du four et laisser refroidir sur une grille.


Crème pâtissière à l'érable :
Dans une casserole à fond épais, hors feu, mélanger le sirop d’érable et la farine.
Ajouter les jaunes d’œufs et fouetter jusqu’à obtention d’un mélange lisse et homogène.
Ajouter le lait, porter à ébullition, réduire le feu à moyen et continuer de fouetter constamment en raclant le fond et les parois de la casserole.
 Baisser le feu à doux et laisser mijoter environ 2 min.

Retirer du feu, ajouter la vanille et le beurre, et bien mélanger. Déposer une pellicule plastique directement sur la crème pâtissière encore chaude (cela évitera qu’une petite peau se forme à la surface) et laisser tiédir avant de réfrigérer environ 3h. Réserver.

Montage :
À l'aide d'un couteau bien affûté, couper les choux au 2/3 de leur hauteur.
Remplir la partie inférieure des choux, puis recouvrir de framboises.
Replacer la partie supérieure des choux et saupoudrer de sucre à glacer et déguster.
Imprimer la recette