29 août 2014

GÂTEAU RENVERSÉ À LA PÂTE D'AMANDE, AUX FRAMBOISES ET AU MIEL


J'aime tellement essayer et expérimenter de nouvelles recettes, que nous mangeons rarement deux fois les mêmes choses.
Mais il y a quand même des exceptions, comme cette base de gâteau que j'adore et que j'ai déjà décliné aux abricots, aux poires et aux pommes.

J'ai longtemps hésité à le faire avec des petits fruits car j'avais peur que ça rende trop de jus mais ce ne fût pas le cas, peut-être aussi parce que j'ai utilisé des framboises fraîches.
Si vous aimez les desserts fondants, pas secs et pas trop sucrés, ce gâteau comblera vos papilles.

Au lieu de faire un caramel comme dans les autres déclinaisons, j'ai plutôt mis du miel.
Pour 8 personnes:
1/2 tasse (125ml) de miel liquide
1 lb (500 g) de framboises fraîches
1/2 tasse (125 g) de beurre
7 oz (210 g) de pâte d’amande
1/2 tasse (100 g) de sucre
4 gros œufs
Le zeste fin d'un citron
1/2 tasse (75 g) de farine
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
2 pincées de sel


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm).

Verser le miel dans le fond du moule à manqué. Ajouter les framboises et les égaliser afin qu'il y ait la même épaisseur partout.
Réserver.

Râper la pâte d’amande et la mélanger avec le beurre dans le bol du batteur sur socle.
Battre cette préparation jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse.
Ajouter ensuite le sucre et continuer à battre, en prenant soin de racler les parois du bol au besoin, jusqu’à ce que la préparation soit légère et mousseuse.
Ajouter les œufs, un à un, en battant bien après chaque ajout.
Ajouter le zeste de citron et remuer pour combiner. Réserver.

Mélanger dans un petit bol, la farine, la poudre à pâte et le sel.
Ajouter ce mélange à la préparation à base d’amandes et battre le tout jusqu’à ce que la farine ait été absorbée.
Verser la pâte directement sur les framboises dans le moule préparé.
Lisser le dessus à l’aide d’une spatule.

Cuire au four jusqu’à ce que le dessus soit bien doré, et qu’une brochette insérée au centre en ressorte propre soit de 60 à 65 minutes. Laisser le gâteau refroidir 10 minutes dans le moule. Passer un couteau contre le bord intérieur du moule pour décoller le gâteau, puis renverser le gâteau sur un plat de service pour le laisser refroidir.
Imprimer la recette

27 août 2014

VELOUTÉ DE CAROTTES EN CAPPUCCINO


Je suis folle de la soupe. Chaude, froide, avec des morceaux, en velouté etc... Ma préférée reste à tout jamais la chaudrée de palourdes  et j'en ai mangée presque tous les jours quand je suis allée en vacances à L'île du Prince Édouard. Monsieur Gourmandises m'a suivi dans mes dégustations mais ça m'a fait un doux velours quand il m'a dit qu'il préférait celle que je faisais (la photo est carrément moche, je la referais bientôt, promis).

Quand je suis allée acheter les effets scolaires de ma zouille la semaine dernière, j'ai pu acheter le dernier Saveurs, J'y ai trouvé plein de recettes fort inspirante, dont ce velouté de carottes en cappuccino.
J'ai adapté et changé quelques petites choses, mais j'ai gardé l'idée de présentation.
Le mercure ayant brusquement remonté ces derniers jours, ce velouté a été fort apprécié. Vous pouvez les servir dans de plus petites verrines pour un apéritif dînatoire.
C'est tout simple à faire et c'est vraiment très bon.

Pour 6 personnes
1 oignon
2 c. à soupe de beurre
4 grosses carottes (environ 450 g)
Eau
2 c. à café (10 ml) de bouillon en poudre de légumes
3 c. à soupe de mascarpone

150 ml de crème 35 %
50 ml de lait
Sel, poivre et muscade


Peler, laver et couper les carottes en morceaux.
Peler et hacher l'oignon.
Fondre le beurre dans une casserole et y faire revenir l'oignon pendant 5 minutes.
Ajouter les carottes puis couvrir d'eau à hauteur.

Ajouter le bouillon de légumes en poudre, saler, poivrer et porter à ébullition. Couvrir et laisser mijoter 30 minutes.
À l'aide du mixeur plongeur, réduire la préparation en un velouté. Ajouter le mascarpone et mélanger.
Laisser complètement refroidir avant de réfrigérer.

Pour servir, verser le velouté de carottes très froid dans 6 verrines.


Fouetter la crème 35 % dans le bol du mélangeur sur socle.
Quand elle commence à prendre ajouter le lait, du sel et du poivre.
Fouetter encore vivement pendant 4 minutes pour l'aérer au maximum sans qu'elle soit en chantilly.

Déposer la crème sur le velouté.
Râper un peu de muscade dessus et servir aussitôt.
Imprimer la recette

25 août 2014

TARTARE AUX DEUX SAUMONS ET À LA GRANNY SMITH


Si vous avez mon livre Pomme en votre possession, vous n'êtes pas sans connaître cette recette.
D'après les commentaires de ceux qui la font, de ceux qui y ont goûté, cette recette est à la veille de devenir la recette vedette du livre.
Je ne vous l'avais jamais partagée sur le blogue et pourtant, c'est le tartare que je fais le plus souvent.

Je l'avais fait aussi au marché d'été de Mont-Tremblant en compagnie de Seb, et Ian qui avait 6 ans à l'époque, s'était goinfré de tartare.

Comme il y a eu une grosse hausse de température cette fin de semaine, nous avons eu envie de manger bien frais.

Acidulée, croquante et juteuse, la pomme Granny Smith se marie à merveille avec le saumon. C’est une entrée légère et originale. Étant donné qu’il s’agit d’une préparation à base de poisson cru, je vous conseille d’acheter le saumon le jour même de sa consommation et de vous assurer de sa fraîcheur.

Pour 6 personnes
500 g (1 lb) de saumon frais, sans la peau
4 tranches de saumon fumé
80 ml (1/3 tasse) d’huile d’olive
30 ml (2 c. à soupe) de jus de citron fraîchement pressé
Le zeste fin d’un citron
15 ml (1 c. à soupe) de moutarde à l’ancienne ou de moutarde de Meaux
10 g (2 c. à soupe) d’aneth frais, haché finement
10 g (2 c. à soupe) de persil frais, haché finement
1 échalote française, hachée finement
Sel et poivre, au goût
1 pomme Granny Smith, pelée, parée et coupée en petits cubes


Tailler le saumon en petits cubes et émincer finement les tranches de saumon fumé. Réserver dans un bol au réfrigérateur.

Dans un autre bol, mélanger l’huile d’olive, le jus et le zeste de citron, la moutarde à l’ancienne, l’aneth, le persil et l’échalote. Assaisonner au goût de sel et de poivre, puis ajouter le mélange aux deux saumons. Ajouter les petits cubes de pommes.

Servir aussitôt accompagné de tranches de baguettes grillées. Il est possible de cuisiner cette recette à l’avance à condition d’attendre le dernier moment pour intégrer la vinaigrette au mélange de saumons.
Imprimer la recette

22 août 2014

SHORTBREAD, GANACHE AU CHOCOLAT BLANC À L'HUILE D'OLIVE ET SORBET AU CHOCOLAT



Voici un dessert assemblé, au titre à rallonge parce que je me devais de nommer tous les éléments qui le composent.
C'est un peu long à préparer mais chaque élément est fort simple à cuisiner.
J'ai simplifié le shortbread en le fonçant dans des moules à tartelettes au lieu de l'abaisser entre deux feuilles de papier parchemin, puis de le couper à l'emporte-pièce.

Pour la ganache au chocolat blanc et à l'huile d'olive, je vous conseille d'utiliser une très bonne huile d'olive.

Pour le sorbet au chocolat, j'ai utilisé le chocolat noir Maya Gold parce qu'il est épicé avec un soupçon de zeste d'orange, c'est l'un de mes chocolat préféré. Je vous conseille donc de prendre votre chocolat favori.

Ce trio forme un dessert, d'après moi, digne d'un bon resto.  Tant par les textures, le goût et la présentation.

Pour 6 personnes :
Pour le shortbread :
1/2 tasse (50 g) de sucre à glacer
1/2 tasse (125 g) de beurre doux
1 tasse (150 g) de farine
1 gousse de vanille
1 pincée de sel

Pour la ganache au chocolat blanc et à l'huile d'olive
7 oz (210 g) de chocolat blanc en pistoles
2/3 tasse (160 ml) de crème 35 %
1 gousse de vanille
70 ml d'huile d'olive extra vierge

Pour le sorbet au chocolat
7 oz (210 g) de chocolat noir Maya Gold
500 ml d'eau de source
120 g de sucre
80 g de cacao (non sucré)

Pour le shortbread
Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Préparer 6 moules à tartelette antiadhésifs de 4 po (10 cm) sur une plaque à biscuits puis réserver.

Couper le beurre en dés. Fendre la gousse de vanille et gratter les graines avec la pointe d'un couteau.
Mettre le beurre, la vanille, la farine, le sel et le sucre à glacer  dans un robot et mélanger à l'aide de la feuille jusqu'à ce qu'une boule se forme. Sortir alors la pâte du robot et finir de la pétrir à la main jusqu'à obtenir une boule de pâte ferme.
Partager la pâte en 6 portions égales et foncer chaque moule de pâte.

Enfourner pendant environ 15 min.
Quand les bords des biscuits sont dorés et que le centre est ferme, les sortir du four.
laisser complètement refroidir.

Pour la ganache au chocolat blanc et à l'huile d'olive
Fendre la gousse de vanille en 2 et gratter chaque moitié avec la pointe d'un couteau pour récupérer les graines.
Dans une casserole, faire chauffer la crème avec les graines de vanille.
Une fois la crème frémissante, la verser sur le chocolat blanc et mélanger avec un fouet. Ajouter ensuite l'huile d'olive tout en remuant, puis laisser la ganache refroidir à température ambiante.
Réserver au réfrigérateur, jusqu'à ce que la préparation soit bien froide.

Quand la préparation est bien froide, battre au batteur électrique jusqu'à obtenir une chantilly dense.
Mettre la ganache dans une poche à pâtisserie munie d'un embout lisse et réserver au réfrigérateur.

Pour le sorbet
Hacher le chocolat au couteau afin d'obtenir de petits copeaux.
Mettre à bouillir l'eau de source et le sucre dans une casserole, puis ajouter le cacao en poudre et le dissoudre à l'aide d'un fouet. Ajouter ensuite le chocolat et remuer sans cesse pendant 2 min. Réserver au réfrigérateur.
Quand le mélange est froid, turbiner dans la sorbetière et récupérer le sorbet dans un récipient préalablement passé au congélateur.

Pour le dressage
Dresser de petits tubes de mousse chocolat blanc sur le shortbread.
Au moment de servir, ajouter une belle quenelle de sorbet au chocolat réalisée à l'aide d'une cuillère à soupe trempée dans un bol d'eau chaude.
Imprimer la recette

20 août 2014

PETITS PAINS DE SEIGLE AU MIEL ET AUX GRAINES


 Je vous ai déjà mentionné au mois de Juillet, le livre Végétarien vite prêt" paru chez Marabout chef lorsque j'avais testé les pancakes à la ricotta et au basilic.
Je m'y réfère souvent car je trouve que les recettes sortent de l'ordinaire et quand je veux faire des repas végé à mes zhommes, il y a tout intérêt que je les surprenne.

Cette fois-ci, j'ai opté pour des petits pains de seigle au miel et aux graines afin de les servir tous chauds avec des bons fromages québécois. J'adore le goût du seigle et j'en ajoute toujours une petite quantité dans mes pains afin de leur donner un petit look rustique.

Ce sont des petits pains très nourrissants et très goûteux. Ils n'ont pas énormément de mie et ne conservent pas leur moelleux très longtemps.
S'il vous reste des petits pains le lendemain, coupez-les en deux et toastez-le....Avec juste du beurre, ils sont aussi très bons.


Pour 12 petits pains
250 g de farine de seigle
200 g de farine 00, de farine à pain ou de farine ordinaire
1 c. à soupe de sel marin
2 c. à café de levure sèche active (levure de boulanger)
2c. à soupe de miel
330 ml d'eau tiède
2 c. à soupe de graines de courge
2 c. à soupe de graines de tournesol
1 c. à soupe de graines de sésame
1 c. à soupe de graines de pavot


Dans le bol du batteur sur socle, verser les farines, le sel, la levure, le miel et l'eau.
Pétrir avec le crochet pendant 10 minutes, jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et élastique.

Placer la pâte dans un bol huilé puis couvrir de film alimentaire et laisser lever 1 heure 30 à 2 heures ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Préparer une grande plaque de cuisson en la chemisant de papier parchemin.

Sur le plan de travail légèrement fariné, dégazer la pâte puis la diviser en 12 portions.
Façonner chaque portion, en boule en s'assurant de mettre les pliures sous la boule de pâte.

Mélanger les graines dans une bol peu profond.
Rouler les petits pains dans les graines pour les enrober.

Placez-les en 4 rangées de 3, en les espaçant de 1 cm.
Couvrir d'un linge et laisser lever 30 minutes supplémentaires

Enfourner pour 20 minutes jusqu'à ce que les pains soient dorés et sonnent creux quand vous tapotez leur base.
Retirez-les de la plaque et laissez-les refroidir sur une grille à pâtisserie.
Mieux vaut les réchauffer avant de les servir le jour de la cuisson.
Imprimer la recette

18 août 2014

PAIN D'ÉPICES AU MIEL DE SARRASIN


Lors du dernier salon du livre à Montréal, j'ai acheté Miel- L'art des abeilles, l'or de la ruche d'Anicet Desrochers et d'Anne-Virginie Schmidt. Je n'avais pas encore testé la moindre recette et les journées d'automne précoce que nous avons eues la semaine passée m'ont donné envie d'une cuisine doudou.
Le miel et moi, c'est une histoire d'amour depuis l'enfance et ça continue même si je le trompe régulièrement avec le sirop d'érable.

La pâte est de ce pain d'épices est riche en miel de sarrasin et il a un goût assez relevé.
C'est qui lui donne cette belle couleur caramel.
La mie est très moelleuse et c'est un pain qui est peu sucré.  Il n'y a pas d'oeuf, ni de beurre.

Comme il est peu sucré, on pourra le servir avec du foie gras.
C'est un pain qui se conserve assez longtemps, bien enveloppé dans du film alimentaire. Vous pouvez aussi le congeler, coupé en tranches, pour utiliser juste ce que vous avez besoin.

1/2 tasse (125ml) d'eau
2 morceaux entiers d'anis étoilé (badiane)
4 graines de cardamome entières
1 3/4 tasses (595 g) de miel de sarrasin
1/2 tasse (125 ml) d'huile d'olive
1/2 tasse (125 ml) de compote de pomme non sucrée
4 1/4 tasses (640 g) de farine
1 c. à soupe de bicarbonate de sodium
1 c. à café de sel


Préchauffer le four à 250 F (120 C).
Chemiser un moule à pain d'environ 12 po x 6 po (30 cm x 15 cm) de papier parchemin.

Dans une casserole, porter à ébullition l'eau, l'anis étoilé et la cardamome. Retirer du feu et laisser infuser 10 minutes, puis retirer les épices.
Ajouter le miel, l'huile d'olive et la compote en remuant.
Chauffer lentement à feu doux pour réchauffer.
Retirer du feu et laisser tiédir.


Tamiser la farine et le bicarbonate dans le bol du batteur sur socle. Incorporer le sel.
Verser le liquide tiédi en remuant.
Mélanger jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.

Répartir la préparation dans le moule à pain.
Cuire au four pendant 2 h 30.
Éteindre le four et laisser refroidir dans le four pendant 1 heure.
Imprimer la recette

#30DaysofBeauty :30 JOURS EN BEAUTÉ AVEC PHARMAPRIX


Comme vous le savez, je suis rentrée de vacances il y a quelques jours et comme je suis une vraie fille et malgré le fait que j'étais en camping, j'ai continué à me maquiller, à entretenir ma peau et mes cheveux.
Il faut dire que je n'avais pas trop le choix, l'eau de mer est rude sur la peau et les cheveux.

Depuis plusieurs années quels que soient les vêtements que je porte, je me maquille les yeux à la manière des filles dans "Mad Men" : un peu de fard à paupière, un trait épais d'eye liner et du mascara qui donne un effet faux-cils.



C'est pourquoi, j'ai hâte aux 30 jours beauté de Pharmaprix pour aller renouveler mon stock de produits de beauté.
C'est la 4ème année que Pharmaprix renouvelle cet évènement qui est le plus grand de l'année.



30joursdebeaute.ca du 16 août au 14 septembre 2014 annoncera une nouvelle offre chaque jour! Des vidéos avec tutoriels seront en place pour réaliser les 30 jours en beauté!

Des cadeaux exclusifs seront aussi offerts avec tout achat de 75$ ou plus sur les cosmétiques, produits pour le corps et les fragrances. Une jolie trousse remplie de 25 échantillons de produits fabuleux et gratuits!


Les clientes seront invitées à prendre un rendez-vous pour 5 minutes en beauté offert en magasin et demander des conseils pour leur look préféré!

Visiter le site web de 30 jours beauté chaque jour pour visualiser les trucs beauté, vidéos et conseils beauté et recevoir votre cadeau avec achat.


 bit.ly/BL30DOBf
Malgré que ce texte soit généreusement commandité par Pharmaprix, les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Pharmaprix.

15 août 2014

GÂTEAU ZÉBRÉ AUX FRAISES ET BASILIC


Les dernieres 48 heures de mauvais temps m'ont permis de retourner à mes fourneaux et comme je suis légèrement excessive, j'ai fait 5 kg de saucisses, du boeuf à la bière du NB, du pain d'épices, deux desserts dont celui-ci.
Je me suis inspirée d'une recette de L'Atelier des chefs parce que j'ai beaucoup de basilic dans le jardin et que j'avais envie d'en utiliser dans un dessert.

J'aime associer les fraises et le basilic et dans ce gâteau, c'est vraiment excellent. Le gâteau est moelleux et bien parfumé.
Je l'ai fait façon gâteau zébré et le rendu est franchement joli.

Les aromatisations :
150 g de fraises
60 g de confiture de fraises

1/4 tasse (60 ml) de feuilles de basilic, bien tassées
1 pincée de sucre
1 c. à soupe + 1 c. à café (20 ml) d'huile d'olive

Gâteau :
1 tasse (250 g) de beurre à température ambiante
1 1/4 tasse (250 g) de sucre
6 oeufs
1 2/3 tasse (250 g) de farine
1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)

Glaçage :
50 g de confiture de fraises


Les aromatisations :
Dans une casserole, cuire les fraises avec la confiture à feu doux pendant 10 min, puis mixer finement et réserver.
Dans un mortier, piler finement les feuilles de basilic avec une pincée de sucre et l'huile d'olive.


Pâte à gâteau

Préchauffer le four à 325 F (160 C).
Chemiser un le fond d'un moule à charnière de 9 po (23 cm)  de papier parchemin, puis graisser le moule.
Créer le beurre avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et soit onctueux.
Ajouter les oeufs un à un, en mélangeant entre chaque addition.
Ajouter la farine préalablement tamisée avec la poudre à pâte.
Bien mélanger jusqu'à ce que la préparation soit bien lisse.

Séparer la pâte en 2 quantités égales et aromatiser chaque moitié avec les fraises et le basilic.

Verser une cuillère à crème glacée de pâte aux fraises au centre du moule et la laisser se répandre environ 20 secondes. Avec une deuxième cuillère à crème glacée verser la même quantité de pâte au basilic au centre de la pâte aux fraises. Laisser de nouveau la pâte se répandre environ 20 secondes.
Répéter ces deux étapes en alternance jusqu’à épuisement de la pâte. Cuire au four environ 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir. Démouler et laisser refroidir complètement sur une grille.

Faire chauffer l'autre quantité de la confiture puis en napper le gâteau.
Imprimer la recette

13 août 2014

COMPOTE MERINGUÉE DE FRUITS ROUGES


Juste avant de partir en vacances, je suis allée au chalet tondre le gazon et quelle ne fût pas la surprise de découvrir que pour une fois, les groseilles n'avaient pas été mangées par des chevreuils ou autres bestioles.
Ces groseillers viennent du tournage d'Un Homme et son Pêché et mon ami Pierre-Yves les avait récupérés à la fin du tournage et les avait plantés au chalet.
J'ai ramassé toutes les groseilles, mais je n'en avais pas assez pour faire de la gelée. je les ai donc incorporées dans cette compote aux fruits rouges.

Ces verrines sont à servir bien fraîches et finiront bien un beau repas d'été sur la terrasse.

Pour 4 à 6 personnes
250 g de groseilles
400 g de cerises, dénoyautées
250 g de fraises, équeutées, et coupées en 4

250 g de sucre (quantité séparée)
2 blancs d'oeufs


Rincer les groseilles et déposez-les, sans les égrapper dans une casserole.
Faites-les éclater à feu vif en les écrasant.
Filtrer le jus obtenu et remettez-le dans une casserole.

Mettre les cerises dans le jus de groseilles et faire pocher 5 minutes à feu doux.
Ajouter les fraises, éteindre le feu et laisser refroidir.

Égoutter les fruits et les répartir dans des verrines.
Faire bouillir et réduire le sirop 5 minutes à feu vif puis verser sur les fruits.

Monter les blancs en neige et ajouter les 100 g de sucre restants en continuant de fouetter.
Remplir une poche à pâtisserie et garnir chaque verrine de meringue.
Dorer la meringue au chalumeau.
Imprimer la recette


11 août 2014

PAINS HAMBURGER AU BABEURRE ET À LA RICOTTA


Je reviens de 10 jours de vacances superbes à l'île du Prince Édouard où j'ai vraiment décroché de tout. Pas d'heure, pas de téléphone, pas d'ordinateur, pas de cuisine si ce n'est que le minimum.

 Nous avons testé beaucoup de restaurants où l'on servait des fish and chips, des chaudrées aux fruits  de mer ainsi que des petits pains au homard (des guédilles pour nous). On nous a servi des poissons qui goûtaient la mer tellement c'était frais.
J'y ai rencontré des îliens hyper sympathiques (il y a beaucoup d'acadiens) qui font l'effort et qui sont fiers de nous servir en français.
Je suis allée visiter "Green Gable", les fans d'Anne Shirley comprendront pourquoi!

J'ai vraiment tout aimé sur cette île, sauf peut-être les 15 heures de route pour s'y rendre (et pour revenir) et leur pain. Même en épicerie où j'ai déniché une "french baguette", j'aurai pu faire un noeud avec, tellement elle était blanche, molle et pas cuite.

En rentrant, nous avons continué dans la simplicité au niveau de la nourriture et pour monsieur Gourmandises, la simplicité, c'est hamburger de boeuf nature, fromage, tomates et salade.
Sauf qu'il n'était pas question pour moi d'acheter des pains hamburgers industriels.

Ceux-ci sont faits avec du babeurre et de la ricotta, ils sont hyper moelleux et très fondants.



Pour 6 pains
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/2 tasse (125 ml) de babeurre
1/2 tasse (125 ml) de fromage ricotta
2 tasses  (300 g) de farine
2 c. à soupe (25 g) de sucre
1 c. à café (5 ml) de sel
1c. à soupe (8 g) de levure à pain sèche à action rapide

1 jaune d'oeuf mélangé à 1 c à soupe d'eau pour dorer
Graines de sésame pour saupoudrer



Mettre le beurre et le babeurre dans un bol et chauffer au micro-ondes pendant 1 minute (le mélange se séparera, mais c'est correct.)
Ajouter la ricotta et remettre au micro-onde afin de faire tiédir le mélange ( il faut qu'il soit entre 110 à 120 F/ 43 à 49 C).

Mettre la préparation dans le bol du batteur sur socle.
Ajouter la farine, le sucre, le sel et la levure. Mélanger avec une spatule sur le bas jusqu'à combiné. Utilisez le crochet pétrisseur à pétrir à vitesse moyenne, environ 3 minutes ou jusqu'à ce que la pâte se détache des parois du bol et forme une boule.

Couvrir le bol de film alimentaire et laisser lever 1 heure.

Dégonfler la pâte sur une surface légèrement farinée, puis la couper en 6 portions de même poids.
Façonner des boules de pâte, en prenant soin de bien mettre les pliures sous la boule de pâte.

Déposer les boules de pâte sur des plaques de cuisson chemisées de papier parchemin, couvrir d'un linge propre et laisser lever 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Badigeonner les  boules de pâte avec le mélange d'oeuf et d'eau, puis saupoudrer de graine de sésame.

Enfourner pour 25 minutes ou jusqu'à ce que les pains soient bien dorés.
Imprimer la recette