30 novembre 2014

RÉSULTAT CONCOURS SECOND CUP


La personnes qui a été tirée au sort pour le concours Second Cup va pouvoir se gâter avec sa carte cadeau de 100 $. Peut être se prendra t'elle :

Un latte au pain d’épices – Gingembre, cannelle, muscade et vanille... le latte au pain d’épices vous permet d’apprécier toute la saveur de la saison en une seule tasse alléchante.
Un latte au lait de poule – Un favori des Fêtes composé de notre fameux Espresso Forte et rehaussé de lait de poule vapeur et de crème fouettée.
Un london Fog des Fêtes – Amateurs de thé, voici de quoi célébrer! Cette gâterie mi-sucrée combine du thé noir, une micromousse veloutée et des soupçons d’agrumes et de cerise. Tout simplement exquise!
Un café Noël – Une véritable gâterie des Fêtes pour l’amateur de café qui met en vedette notre café d’infusion supérieure rehaussé de lait de poule vapeur et de crème fouettée.
Un granité à la canne de bonbon – Pour un petit remontant rafraîchissant, savourez ce frais mélange de canne de bonbon classique et de chocolat blanc glacé.

Ou alors un café Mélange des Fêtes – Le café Mélange des Fêtes de Second Cup est un favori chaque année avec son goût riche, sucré et corsé.
Un café Lait de poule épicé– Une version festive pour les amateurs de café mettant en vedette une saveur riche et crémeuse et un soupçon de muscade.
Un chocolat chaud blanc à la canne de bonbon – Réchauffez votre intérieur avec cette gâterie richement veloutée faite de cacao blanc et d’un soupçon de menthe de canne de bonbon.
Un thé Mélange des Fêtes – Un incontournable des Fêtes pour les amateurs de thé, ce thé noir est légèrement épicé et rehaussé de saveurs de cerise et d’orange.

Sans plus attendre, voici le numéro qui a été tiré au sort  :


 C'est dans les Casseroles de GG qui gagne la carte cadeau Second Cup.
Bravo et merci à tous de votre participation.

28 novembre 2014

TARTELETTES MERINGUÉES AU CARAMEL SALÉ


J'ai, une nouvelle fois, eu un coup de coeur pour un livre traduit de l'australien : Le manuel pour bien cuisiner paru chez Marabout.
Ce livre explique pas à pas 300 recettes de l'entrée au dessert, en passant par l'apéro et les pâtes.
C'est un livre absolument complet tant il détaille les bonnes techniques de chefs, les recettes à connaitre par coeur, car ce sont les bases, ainsi qu'un glossaire des produits utilisés.

Comme je ne me lasse pas de faire des tartes, c'est sur la recette de ces délicieuses tartelettes que j'ai jeté mon dévolu, pour le plus grand bonheur de ma zouille qui a décrété que c'était désormais son 2ème dessert préféré après le flan pâtissier (le fils à sa mère).

La recette demandait du Golden Syrup, mais je ne n'en avais plus et je n'en trouve que chez Loblaws qui n'est pas tout près de chez moi, j'ai donc remplacé par du sirop d'érable. J'ai aussi opté pour de la fleur de sel plutôt que du sel fin.

Vous obtiendrez une garniture au caramel qui se tient bien et qui ne coule pas partout quand vous coupez votre tartelette.
À mettre sur votre table lors des fêtes de fin d'année ou tout simplement, si vous avez une rage de sucre.

N'oubliez pas de participer au concours Second Cup, c'est ce soir que cela se termine.


Pour 8 tartelettes de 8 cm
Pâte :
1 tasse (150 g) de farine
1/2 tasse (50 g) de sucre à glacer
1/3 tasse (80 g) de beurre, à température ambiante, en cubes
1 jaune d'oeuf
1 c. à soupe d'eau glacée (environ)

Caramel salé :
1 boite (395 ml) de lait concentré sucré
2 1/2 c. à soupe de beurre (30 g)
100 ml de sirop d'érable (ou de Golden Syrup)
1 c. à café de fleur de sel
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %

Meringue :
4 blancs d'oeufs
1 pincée de sel
1 tasse (200 g) de sucre


Préparer la pâte :
Mixer au robot la farine, le sucre à glacer et le beurre, jusqu'à consistance sablée.
Ajouter le jaune d'oeuf et juste assez d'eau pour que les ingrédients s'amalgament.
Pétrir la pâte sur un plan de travail fariné jusqu'à ce qu'elle soit lisse.
Enveloppez-la dans du film alimentaire et réserver au réfrigérateur 30 minutes.

Diviser la pâte en 8 parts égales.
Étaler chaque part au rouleau et foncer chaque moule à tartelettes.
Foncer la pâte sur le fond et les parois. Supprimer la pâte qui dépasse et piquer le fond avec une fourchette.
Poser les moules sur une plaque de cuisson et réserver au réfrigérateur 30 minutes.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser les fonds de tartelettes de papier parchemin et remplir de haricots secs.
Enfourner pour 10 minutes. Retirer les haricots secs secs et le papier, puis continuer la cuisson encore 10 minutes. Laisser refroidir.

Le caramel :
Faire chauffer le lait concentré sucré, le beurre, le sirop d'érable et la fleur de sel dans une petite casserole à fond épais, à feu moyen, 12 minutes ou jusqu'à ce que la préparation prenne une teinte caramel. Incorporer la crème.
Garnir les fonds de tartelettes.


Meringue :
Monter les blancs en neige, avec une pincée de sel au batteur électrique puis incorporer le sucre petit à petit pour bien serrer les blancs.
Poser la meringue sur les tartelettes, puis faire dorer sous le gril du four ou à la torche.
Imprimer la recette

26 novembre 2014

#PATAKSMOM :PILONS DE POULET TIKKA MASALA ET CURRY DE POMMES DE TERRE


Même si je travaille de la maison, il n'en reste pas moins que je n'ai pas toujours 2 heures à passer en cuisine.
Dans le cadre de mon partenariat avec Patak's, j'ai testé toutes leurs sauces pour deux. Non seulement elles sont très bonnes, mais elles sont super pratiques.
On fait revenir sa viande ou son poisson et on ajoute la sauce et le souper est prêt en un rien de temps.

Pour préparer les pilons de poulet, ça m'a pris 10 minutes de préparation et j'ai fait une cuisson lente au four mais vous pourriez aussi bien, utiliser votre mijoteuse.

Voulant faire changement de ne pas servir ce genre de plat avec du riz, j'ai préparé un curry de pommes de terre qui m'a pris le double de temps de préparation.

L'association était vraiment parfaite et j'ai regretté de ne pas avoir doublé les deux recettes afin d'en avoir pour le lunch du lendemain.

Pilons de poulet Tikka Masala
Pour 4 personnes
8 pilons de poulet
2 c. à soupe de ghee
1 oignon, émincé finement
2 sachets de sauce pour 2 Tikka Masala

Préchauffer le four à 300 F (150 C).
Dans une cocotte, faire fonde le ghee et faire revenir les pilons de poulet de chaque côté.
Quand ils sont bien dorés, les réserver dans une assiette.
Ajouter l'oignon émincé et le faire tomber, sans coloration.
Remettre les pilons de poulet dans la cocotte, puis ajouter les 2 sachets de sauce Tikka Masala.
Bien mélanger, remettre le couvercle sur la cocotte et enfourner pour 1 heure.


Curry de pommes de terre
2 c. à soupe de ghee
2 gousses d'ail, écrasées
2 oignons, émincés
1 c. à café de gingembre frais râpé
2 c. à café de garam masala
1/2 c. à café de curcuma
2 c. à café de curry en poudre
1 lb (500 g) de pommes de terre jaunes, pelées et coupées en cubes
1 boite (400 ml) de lait de coco
1 tasse (250 ml) d'eau
1/2 tasse (125 ml) de yogourt
Sel

Faites chauffer le ghee dans une cocotte. Faites-y revenir l'ail, l'oignon, le gingembre et les épices.

Ajoutez les pommes de terre et mélangez bien pour répartir les épices. Ajoutez le lait de coco et l'eau, couvrir et laissez cuire à feu doux pendant environ 20 min.

Vérifiez la cuisson et l'assaisonnement puis ajoutez le yogourt .Continuer la cuisson 10 minutes puis servir avec les pilons de poulet.
Imprimer les recettes
Je participe au programme des ambassadeurs de Patak’s Canada. En échange, j’en retire quelques avantages. Les opinions exprimées sur ce blogue sont les miennes.

25 novembre 2014

#LMDBLOGGER :TARTE IMPOSSIBLE À LA NOIX DE COCO AU BISQUICK


Dans le cadre de ma fonction d'Ambassadrice Vivre Délicieusement, je vous avais promis de tester leurs produits et de vous en faire part.
Ça va paraitre très bizarre pour certaines, mais je n'avais pas encore testé le Bisquick.
Le Bisquick, c'est une préparation qui sert surtout à faire des énormes pancakes mais vous pouvez faire aussi des gaufres (c'est indiqué sur l'emballage), mais pas seulement.
Vous pouvez utiliser cette préparation pour faire des pâtes à tarte ou des tartes impossibles comme ici.

Quand monsieur Gourmandises a vu la boite sur mon comptoir, il s'est réjoui à l'idée que j'allais lui faire "des gros pancakes comme du gâteau, qui font éponge avec le sirop".

J'ai lu une grosse déception dans son regard quand je lui ai annoncé que ce n'était pas du tout ça que j'avais prévu, puis je me suis ravisée et lui en ai quand même faits...après avoir cuisiné la tarte.

La tarte impossible, c'est le dessert le plus facile qui soit. On mélange tous les ingrédients, on met dans le moule et hop, au four. C'est l'ancêtre du gâteau magique qui court sur les blogues actuellement, sauf qu'ici, il n'y a que 2 textures : une petite croûte qui se forme avec la garniture sur le dessus.
C'est pour au moins ces deux raisons (les pancakes et la tarte) que je rachèterais du Bisquick, j'ai des fans à la maison.

Pour 6 personnes
1/2 tasse ((125 ml) de Bisquick
2 tasses (500 ml) de lait
1 tasse (120 g) de noix de coco, râpée non sucrée
3/4 tasse (150 g) de sucre
1/4 t. (60 g) de beurre fondu
1 1/2 c. à café (7,5 ml) d'extrait de vanille
4 oeufs


Préchauffer le four à 350 F (180 °C).
Graisser ou vaporiser d'enduit culinaire une assiette à tarte de 9 po (23 cm).
Mélanger tous les ingrédients jusqu'à homogénéité. Verser dans l'assiette à tarte.
Cuire de 50 à 55 minutes ou jusqu'à ce que la tarte soit dorée et qu'un couteau inséré au centre en ressorte propre.
Laisser refroidir complètement. Couvrir et réfrigérer toute portion restante.
Imprimer la recette

21 novembre 2014

MUFFINS AU CHOCOLAT BLANC ET AUX FRAMBOISES/ SALON DU LIVRE DE MONTRÉAL


 C'est une grosse fin de semaine qui arrive, puisque je serais au salon du livre de Montréal. Et j'ai vraiment hâte.
Je serais en séance de signature Samedi de 11h30 à 13 h puis de 15h30 à 17h.
Dimanche, ce sera de 13h à 15h.
Venez me voir, ça me fera vraiment plaisir de signer vos livres :)

Comme je parle de livres, j'en profite pour vous présenter un joli petit bouquin Le girls'book de la pâtisserie paru chez Larousse.
C'est le livre à offrir à une vraie fifille, car tout est rose et délicat. Les recettes sont hyper faciles et super simples à faire.
Personnellement, c'est le genre de livre que j'offrirai à une mini ado qui adore faire la cuisine.

J'ai testé la recette de muffins au chocolat blanc et aux framboises. Des recettes à ces saveurs, il y en a plein le web, mais ce n'est sûrement pas un hasard, car le chocolat blanc et les framboises sont un mariage très gagnant pour les enfants, comme pour les parents.

D'ici quelques jours, je vous ferais une sélection d'idées de livres pour Noël, en attendant, mettez celui-ci sur la liste.



Pour 12 muffins
1 2/3 tasses (250 g) de farine non blanchie
2 c. à café (10 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 pincée de sel
3,5 oz (100 g) de pépites de chocolat blanc
1 barquette (170 g) de framboises

1/2 tasse (125 g) de beurre fondu
100 ml de crème 15 %
3 oeufs


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser de caissettes en papier, un moule à muffins de 12 empreintes.

Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre à pâte, le sucre et le sel.
Ajouter les pépites de chocolat blanc et les framboises et mélanger juste assez pour enrober. Réserver.

Dans un autre saladier, mélanger le beurre fondu, la crème et les oeufs.
Ajouter au mélange sec, délicatement, juste assez pour humecter.

Répartir la préparation dans le moule à muffins préparé.
Enfourner pour 22 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les muffins soient dorés et qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette



20 novembre 2014

#CONCOURS SECOND CUP



Second Cup infuse des idées-cadeaux extra-ho-ho-ho-rdinaires



Les experts en réceptions chez Second Cup offrent un choix d’idées originales pour apporter joie et confort à chaque aspect de vos Fêtes. Que vous soyez de type traditionnel ou moderne, Second Cup propose des idées qui ajoutent un style savoureux à la saison, tout en permettant à votre passion pour le café de rayonner!

Servez en toute simplicité la sensation de la saison

Recevoir aux Fêtes peut être stressant. Voilà pourquoi Second Cup vous invite à éliminer tout casse-tête des repas des Fêtes avec la finale parfaite qui plaira à tous.
Servez à vos invités une sélection de café, espresso, latte ou moccaccino offerte en T-Discs pour machine Tassimo une tasse à la fois ou en dosettes K-Cup compatibles. Ceci évite la confusion au moment de choisir la parfaite infusion et vous permet même de préparer sans effort une succulente boisson à base d’espresso, en appuyant sur un seul bouton. Une finale géniale, sans souci ni chichi.

Emballez un peu de créativité

Transformez vos cadeaux en présents qu’on voudra ouvrir en premier en ajoutant une petite quelque chose de spécial inclus dans la super sélection de gâteries festives de Second Cup :

-Utilisez un tissu noué avec du fil ou des brins de raphia pour les cadeaux de forme irrégulière et attachez une cuillère trempée dans du chocolat au lait belge.

-Laissez le blanc de côté et tapissez l’intérieur des boîtes de papier de couleur, puis glissez-y quelques souris en chocolat Second Cup. Vos êtres chers s’exclameront de joie lorsqu’ils découvriront ces petites souris en chocolat au lait, noir ou blanc au goût inouï.

Second Cup infuse de délicieuses idées pour les Fêtes:

-Demandez aux enfants de peindre, colorer et décorer du papier d’emballage pour les cadeaux des grands-parents et des enseignants. Le café et le thé Mélange des Fêtes de Second Cup, offerts en édition limitée, sauront les contenter.

-Apposez des photos des tout-petits sur leurs cadeaux afin qu’ils puissent identifier leurs présents, puis insérez-y un succulent bonhomme en pain d’épices de Second Cup!

-Combinez un emballage de chocolat chaud exclusif à Second Cup avec une élégante tasse des Fêtes, offerte en édition limitée, emballez le tout dans du papier cellophane et vous obtiendrez un présent doublement alléchant. Du chocolat chaud crémeux, du chocolat chaud blanc et du chocolat chaud festif à la canne de bonbon sont offerts pour un temps limité en plus petit format de 150 g. Lorsque garnis de guimauves fondantes, ils promettent une soirée parfaite sous la couette. Pour l’amateur de café invétéré, combinez la tasse avec un café de qualité supérieure Second Cup en format spécial de 63 g.


Durant les Fêtes, créez de la chaleur dans votre demeure

Il n’y a rien de mieux qu’une demeure remplie de l’atmosphère chaleureuse de la saison. Second Cup offre quelques trucs pour aider à créer cette ambiance accueillante et réconfortante :

-Pour le manteau de la cheminée ou la table, remplissez le fond d’un vase de grains de café et ajoutez une bougie au parfum de vanille, pour un effet scintillant et agréablement odorant. Ajoutez du sapinage ou des brins de houx pour une finale festive et imaginative!

-Préparez une pleine cafetière de café Mélange des Fêtes de Second Cup, offert en édition limitée, et laissez son arôme corsé, authentique et festif envoûter vos invités.

-La vaisselle des Fêtes célèbre ce temps de l’année et a une allure élégante lorsqu’elle est agencée avec des linges de table et des bougies de teintes unies.

Obtenez un effet luxueux en incorporant de l’or à l’aide de rubans, d’ornements et de marque-places métalliques. Pour une allure inspirée de la nature, incluez des pommes de pin, du sapinage et des brins de houx à votre décor de table.


En attendant d'aller visiter l’un des 350 cafés Second Cup à l’échelle du pays afin d’y puiser d’autres idées festives ou, tout simplement, pour déguster l’une de ses boissons des Fêtes au fameux goût délicieux offertes seulement pour un temps limité, Second Cup m'offre l'opportunité de vous faire gagner une carte cadeau Second Cup de 100 $.

Pour cela :
1- vous devez résider au canada
2- me laisser un commentaire sous cet article, en me laissant une adresse courriel valide, avant le 28 Novembre 2014, minuit, heure de Montréal et me dire quel est votre café ou boisson chaude préférée, chez Second Cup.

J'effectuerai un tirage au sort, puis contacterai la personne gagnante, qui aura 24 heures pour se manifester.
Bonne chance à tous :)

19 novembre 2014

#LMDBLOGGER :TARTE AUX PACANES ET AU SIROP D'ÉRABLE


En tant qu'Ambassadrice Vivre délicieusement, j'ai pour mission, chaque mois, de vous présenter et d'essayer une recette du site. Je ne vous ai jamais caché que j'adore les recettes de compagnies, elles sont toujours exactes car quelle compagnie mettrait en avant ses produits avec des recettes pas fiables ?
Comme le choix est difficile car la diversité est grande, j'ai laissé le soin à monsieur Gourmandises et à ma zouille de choisir la recette que j'essaierais. Comme cela , tout le monde est mis à contribution :)

Ils ont choisi en coeur la tarte aux pacanes et au sirop d'érable. Je ne me suis même pas demandée pourquoi, la tarte au sucre, étant leur tarte préférée.

C'est sucré, et moi, je la mange avec du yogourt pour couper le goût du sucre mais mes deux goûteurs la mangent "nature".
La tarte se tient bien et la garniture est très onctueuse.Si vous achetez la pâte à tarte toute prête, ça ne prendra que 5 minutes à préparer.

Croûte:
½ emb. de croûtes à tarte Pillsbury réfrigérées (1 croûte), la croûte ramollie selon les directives sur la boîte

Garniture à tarte
2/3 t. (135 g) de sucre
1/3 t. (80 g) de beurre ou de margarine, fondu
1 t. (250 ml) de sirop d'érable
½ c. à thé (2,5 ml) de sel
3 oeufs
1 t. (250 ml) de pacanes, coupées en deux
¼ t. (60 ml) de grains de chocolat mi-sucré
1 c. à thé (5 ml) de shortening (graisse végétale)


Préchauffer le four à 375 °F (190 °C). Placer la croûte dans une assiette à tarte de 9 po (23 cm), selon les directives sur la boîte pour une tarte à une croûte.

Dans un bol moyen, battre le sucre, le beurre, le sirop d'érable, la ½ cuillère à thé de sel et les oeufs au batteur à la main jusqu'à obtention d'une consistance lisse. Incorporer les pacanes.
Déposer la préparation dans l'assiette tapissée de croûte.

Faire cuire de 40 à 50 minutes ou jusqu'à ce que la préparation soit prise. Laisser refroidir 15 minutes. Dans une casserole, faire fondre les grains de chocolat et le shortening à feu doux, en remuant constamment ; verser en filets sur la tarte. Servir la tarte tiède ou froide.
Imprimer la recette

17 novembre 2014

BRIOCHE AU CARVI ET CAMEMBERT AU FOUR


J'ai repris l'idée de cette brioche cuite en même temps qu'un camembert, qui sert de trempette, sur Pinterest.
J'ai trouvé l'idée géniale, mais la recette et la méthode longue et compliquée.
Comme je n'aime pas me prendre la tête et mélanger trop de saveurs, j'ai simplifié.

Je n'ai pas farci les boules de pâte mais j'ai plutôt parfumé la brioche avec des graines de carvi, parce que j'adore le carvi et que ça matche bien avec le fromage.
Je n'ai pas non plus préparé ma pâte la veille, je n'en voyais pas l'intérêt pour une brioche qui allait être dégustée chaude, à la sortie du four.

Je peux vous garantir que cette brioche va être sur ma table durant le temps des fêtes, pour l'apéritif, voire pour un brunch.
Après avoir manger, un potage de légumes, j'ai servi la brioche et sa trempette et c'était comme si c'était fête tant tout le monde a aimé. C'est absolument une idée recette "coup de coeur" !

Je vais essayer d'autres parfums pour la brioche et essayer avec d'autres fromages, qui,  même s'ils ne sont pas conditionnés dans des boites en bois, peuvent être mis dans un ramequin de même taille.
On peut juste imaginer une brioche aux poires et aux noix et sa trempette au bleu... ou une brioche au proscuitto avec une trempette à la raclette ! Plus j'y pense, et plus les idées arrivent !
Et vous ? Vous la ferez comment votre brioche ?

Pour 4 à 6 personnes
4 gros œufs
1 c. à soupe + 1 c. à café (20 ml) de lait
2 1/3 tasse (350 g) de farine
1 c. à soupe (15 ml) de levure de boulanger, sèche à action rapide
2 c. à soupe + 1 c. à café (30 g) de sucre
1 c. à café de sel
1 c. à soupe (15 ml) de graines de carvi
200g de beurre non salé, coupé en cubes, à température ambiante

1 oeuf battu avec une pincée de sel
Graines de sésame

1 camembert dans une boite en bois
Thym séché


Fouetter les œufs et le lait dans un pichet.
Mettre la farine, la levure, le sucre, le sel et les graines de carvi dans le bol du batteur sur socle équipé d'un crochet pétrisseur. Bien mélanger.
À vitesse moyenne, verser lentement le mélange d'œufs et pétrir jusqu'à ce que les ingrédients soient bien incorporés.
Ajouter le beurre, morceau par morceau et augmenter la vitesse, pétrir pendant 8-10 minutes.
La pâte sera prête quand il accrochera autour du crochet pétrisseur.
À ce stade, il ressemblera plus à une pâte à gâteau épaisse qu'à de la pâte à pain. Couvrir d'un film alimentaire et laisser lever 2 heures 30.


Chemiser une plaque à pizza de papier parchemin puis centrer votre boite de camembert.
Retirer le fromage de son carton en bois et le réserver au réfrigérateur.

Déposer la pâte sur une surface bien farinée.
Divisez-la en 5 gros morceaux de taille égale, puis diviser de nouveau chaque morceau en 5 autres morceaux. Vous avez donc 25 morceaux de pâte.

Façonner chaque morceaux en petites boules bien lisses (faire en sorte que la pliure se retrouve en dessous).

Placer 10 boules de pâte autour de la boite en bois, en laissant un peu d'espace entre chaque
Puis placer les 15 autres, tout autour des premières, en laissant un espace aussi, et en essayant de donner une forme circulaire.

Couvrir d'un linge et laisser lever 40 minutes.

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Battre l'oeuf avec une pincée de sel, puis badigeonner la brioche et saupoudrer de graine de sésame.

Retirer le camembert du réfrigérateur, enlever le papier, puis avec un couteau, enlever la croûte supérieure du camembert.
Placer le fromage dans sa boite en bois puis saupoudrer de thym séché.

Enfourner pour 20 minutes ou jusqu'à ce que la brioche soit bien dorée.
Sortir du four et déguster immédiatement, en détachant les petites boules de brioche et en les trempant dans le fromage fondu.

Imprimer la recette


14 novembre 2014

GÂTEAU SANS FARINE AU CHOCOLAT, PRUNEAUX ET NOISETTES


 Si vous êtes fans de pâtisserie, tout comme moi,  je pense qu'avec Super Gâteaux, Qui sera le plus gourmand ? paru chez Marabout, vous allez trouver votre bonheur et y trouver du plaisir.
Le livre a été publié la première fois en Australie en 2014 sous le titre Indulgent Cakes par Bauer Media Books. Cette information n'est pas anodine pour moi, puisque j'apprécie la manière qu'ont les australiens de cuisiner.
Ils sont aussi précis que nous pour la taille des moules, les ingrédients sont listés dans l'ordre d'utilisation dans la recette.

Tous les gâteaux de ce livre sont faits avec des ingrédients de base (beurre, sucre, oeuf, farine) et des parfums classiques (café, caramel, chocolat, pomme, noisettes...), vous pourrez faire de magnifiques gâteaux, très gourmands pour toutes les occasions. Les chapitres sont organisés autour des associations de saveurs : Orange/amandes, Chocolat/café, etc.

J'ai parcouru tout le livre, mais c'est la première recette que j'ai vue, que j'ai faite. Le mélange chocolat-pruneaux est tellement bon. Habituellement, j'ajoute de l'Armagnac à ce duo, mais dans ce gâteau sans farine, c'est du Frangelico qui était conseillé.

Je ne vous ai pas présenté le gâteau avec la crème à la noisette, même si je l'ai faite...il s'est avéré que ma crème, qui n'était même pas passée date, était rance...J'ai tout préparé pour finalement la mettre à la poubelle.
J'ai dû retourner à l'épicerie pour en préparer une nouvelle pour servir avec le gâteau.

À essayer absolument, surtout si vous avez des invités qui mangent sans gluten, le gâteau est très fondant.


Pour 10 personnes
170 g de pruneaux dénoyautés, finement hachés
1/2 tasse (125 ml) de liqueur de noisettes (Frangelico)
7 oz (210 g) de chocolat noir, grossièrement haché
1/2 tasse (125 g) de beurre ramolli
5 oeufs, blancs et jaunes séparés
3/4 tasse (150 g) de cassonade
180 g de poudre de noisette

2 c. à café de cacao non sucré

Crème de noisette
1 1/4 tasse (310 ml) de crème 35 %
2 c. à soupe de sucre à glacer
2 c. à soupe  de liqueur de noisettes (Frangelico)


Porter à ébullition les pruneaux et la liqueur dans une petite casserole.
Baisser le feu et laisser cuire 2 minutes à petits bouillons, à découvert, pour que la liqueur réduise de moitié. Laisser refroidir.

Préchauffer le four à 350 F (180 C). Beurrer un moule à charnière de 9 po (23 cm) puis chemisez-le de papier parchemin.

Fondre le chocolat et le beurre au bain-marie. Mélanger jusqu'à obtenir une préparation onctueuse et laisser tempérer à température ambiante.

Battre les jaunes d'oeufs et la cassonade dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, jusqu'à obtenir un mélange épais et crémeux.
Incorporer les pruneaux à la liqueur, le chocolat et le beurre fondus, ainsi que la poudre de noisettes.

Monter les blancs en neige ferme puis incorporez-les à la préparation, en deux fois.
Verser la pâte dans le moule.

Cuire le gâteau50 minutes environ.
Planter la pointe d'un couteau au centre du gâteau :le gâteau est cuit si quelques miettes moelleuses y sont collées quand vous la retirez.
Laisser reposer le gâteau 15 minutes avant de le démouler et de le laisser refroidir, à l'endroit sur une grille.

Crème à la noisette.
Battre la crème 35 % et le sucre à glacer au batteur électrique jusqu'à ce que des pointes se forment.
Incorporer la liqueur.
Imprimer la recette

12 novembre 2014

#BLUEDRAGONMOM, #WOKSTARS :PORC AU CARAMEL ET RIZ CANTONNAIS


Le thème du mois pour les Ambassadrices Blue Dragon était  de faire notre sauté préféré.
Même si j'ai déjà publié cette recette il y a fort longtemps, je la republie aujourd'hui car je l'ai modifiée et que c'est vraiment ma recette préférée, celle que je fais régulièrement quand je manque d'inspiration et qui surtout me rappelle mes vacances d'enfance chez une amie cambodgienne de mes parents.

Je sers toujours le porc au caramel avec un autre sauté : le riz cantonnais. J'ai lu quelque part que le riz cantonnais contenait toujours du maïs sauf que moi, je n'ai jamais mangé de riz cantonnais avec du maïs, que ce soit chez l'amie de mes parents ou au restaurant.
C'est de toute façon, de cette manière là que je l'aime, même si ce n'est pas la "vraie recette".

C'est le genre de souper, qui chez nous, est devenu une institution. Mon mari ne connaissait pas avant que je lui en fasse et mon fils espère toujours qu'il va en rester pour que je lui en mette dans sa boite à lunch.


Porc au caramel
Pour 6 personnes
1,5 kg (environ 3 lb1/2) de filet de porc, coupé en cubes
1/4 tasse (60 ml) de sauce soja
1 c. à soupe (15 ml) de nuoc mam
1 c. à  soupe (15 ml) de cinq épices chinoises
1 c. à soupe (15 ml) de gingembre frais, râpé
2 tasses (500 ml) de bouillon de poulet
2/3 tasse (125 g) de sucre
50 ml d'eau

Faites revenir les cubes de porc 5 minutes dans une cocotte à fond épais avec un peu d'huile. Dès qu'ils sont colorées, retirez-les. Ils doivent rester saignants.

Ajouter le cinq épices, le gingembre, la sauce soja et nuoc mam au bouillon de volaille. Mélanger et réserver.

Lavez votre cocotte qui a servi à faire revenir la viande, afin d'y préparer votre caramel avec le sucre et l'eau.
Dès que le caramel est bien roux, jetez-y d'un seul coup le bouillon . Le caramel va se durcir rapidement, vous devez continuer à tourner avec une cuillère en bois pour le diluer petit à petit dans le bouillon.

Dès que le caramel s'est bien dissout au bouillon, plongez-y vos morceaux de viande
Le bouillon doit recouvrir la viande.
Faites ensuite bouillir à feu vif en remuant votre viande pour ne pas qu'elle accroche.
Le plat est terminé au moment où l'eau s'est évaporée pour laisser place à un sirop caramélisé épicé qui se mélangera à vos morceaux de viande.
Il est important de garder un feu très vif pour faire évaporer rapidement l'eau. Car s'il est trop faible, l'eau mettra plus longtemps à s'évaporer et la viande sera trop cuite, elle finira par se détacher.



Riz cantonnais
Pour 6 personnes
 250 g de riz basmati
2 oeufs
1 petit blanc de poireau, émincé finement
1 po (2,5 cm) de gingembre frais, pelé et râpé
2 tasses (500 ml) de petits pois congelés
2 tranches épaisses (1/2 po/1 cm) de jambon blanc, coupé en petits cubes
1 c. à soupe (15 ml) d'huile de sésame
Sel et poivre
Huile pour la cuisson

Cuire dans une grosse casserole d'eau salée en respectant les conseils du fabricant.
Égoutter le riz et réserver au chaud.

Casser les oeufs dans un bol, saler et poivrer puis battez-les en omelette.
Les cuire dans une poêle avec un peu d'huile, en remuant avec une fourchette.
Enlever du feu et émietter l'omelette. Réserver.

Faire chauffer le wok à feu moyen avec de l'huile et y faire revenir le poireau avec le gingembre pendant 2 minutes en remuant.
Ajouter les petits pois et laisser cuire 2 à 3 minutes puis incorporer le riz cuit et chaud. Mélanger.
Ajouter les oeufs et le jambon.
Saler et poivrer et mélanger délicatement.
Hors du feu ajouter l'huile de sésame, mélanger et servir aussitôt.


10 novembre 2014

SAUMON MARINÉ À LA BETTERAVE, À LA CORIANDRE ET À L'ORANGE ET SALADE DE CÉLERI-RAVE AUX POMMES


Qui ne connait pas Gordon Ramsay ? On peut apprécier ou non sa personnalité mais on ne pourra pas lui reprocher d'avoir de superbes recettes. Pour en avoir testées beaucoup, je sais qu'elles sont toujours justes, bonnes et pas si compliquées qu'elles n'y paraissent.
Il livre ici, dans La cuisine faite maison, plus de 120 recettes délicieuses, décontractées, ultrarapides et simplissimes qui désacralisent enfin la gastronomie.
120 recettes simples et savoureuses pour toutes les occasions : du brunch du samedi midi à la soirée entre copains, en passant par le plat unique un soir de semaine et le goûter du dimanche après-midi.

J'ai choisi la recette de saumon mariné à la betterave, à la coriandre et à l'orange qui est accompagné d'une salade de céleri-rave aux pommes.
Je dois dire que le plus long a été de couper le céleri-rave et les pommes en bâtonnets car je n'ai pas de bidule qui coupe les légumes en frites allumettes.

Tout est fantastique dans cette recette : le visuel, le goût, les textures et les parfums.
À essayer absolument, car c'est vraiment simple à faire. Si vous commencez à penser à votre menu de Noël, mettez ce plat dans vos favoris, vous allez assurément impressionner vos invités.

Pour 8 à 10 personnes:
800 g de coeur de filet de saumon, avec la peau
Pain de seigle, grillé

Pour la marinade :
2 c. à soupe de graines de coriandre
250 g de betterave crue, pelée et râpée
Le zeste de 2 oranges
100 g de sel fin
100 g de sucre
Poivre noir fraîchement moulu

Pour la salade :
Le jus d'un citron
1 grosse tête de céleri-rave, ferme, épluchée
2-3 pommes Granny Smith, évidées et coupées en quartiers
300 ml de crème sure (crème aigre)
2 c. à soupe de mayonnaise de qualité
Les feuilles d'un petit bouquet de persil, hachées
2 c. à soupe de graines de pavot (facultatif)
Sel et poivre fraîchement moulu




Prendre un plat allant au four assez grand pour y faire tenir le saumon et chemisez-le de film alimentaire.
Couper les côtés du saumon si nécessaire pour avoir un pavé régulier et posez-le dans le plat côté peau.

Pour préparer la marinade, piler les graines de coriandre dans un mortier et mettez-les dans un saladier avec la betterave, le zeste d'orange, le sel, le sucre et quelques tours de moulin à poivre. Mélanger.

Arroser le saumon de la préparation en veillant à ce que toute la chair soit bien couverte.
Couvrir de film alimentaire et poser un autre plat ou une assiette sur le poisson.
Placer encore quelques boites de conserve ou une lourde poêle par dessus pour faire un poids et laissez mariner au réfrigérateur pendant 8 heures, voire toute la nuit.


Préparer la salade :
Verser le jus de citron dans un grand saladier, couper le céleri-rave et les pommes en bâtonnets et arrosez-les immédiatement de jus de citron pour qu'ils ne noircissent pas.

Dans un bol, mélanger la crème sure, la mayonnaise et le persil.
Saler et poivrer, puis ajouter la sauce aux bâtonnets et bien mélanger.
Goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Au moment de servir, retirer le saumon de la marinade et essuyer l'excédent de liquide.
Placer le poisson sur une planche à découper, côté peau et couper en biais de fines tranches de 1 à 2 mm d'épaisseur.
Lorsque vous atteignez la peau, faîtes glisser le couteau pour détacher la chair.
Disposer les tranches de saumon dans un plat.

Agrémenter la salade avec les graines de pavot (facultatif) et servez en accompagnement du saumon mariné avec quelques tranches de pain de seigle grillé.
Imprimer la recette


#DÉFI, #MES BEAUX MOMENTS


Les Canadiens sont nombreux à donner temps, talent et argent.
Chaque fois qu’ils posent un geste, ils rendent le Canada encore meilleur. Des études démontrent que les gens donnent souvent lorsque quelqu’un les incite à le faire et c'est ce que je vais faire en vous présentant deux endroits que j'adore pour ce que les gens y font.




Cette idée toute simple est à l’origine de Donnerà2, la nouvelle phase de la campagne Mes beaux moments, inspirée par le gouverneur général du Canada.
Nous demandons aux donateurs canadiens de lancer à d’autres le défi de donner ou de faire du bénévolat avec eux.
En osant demander à vos amis, famille et collègues, les donneurs actuels auront une chance de gagner pour leur organisme de bienfaisance préféré y compris le grand prix d'une publicité télévisée
Cela prend fin le 14 décembre 2014, alors dépêchez-vous !

J'encourage tous mes lecteurs à communiquer avec votre municipalité, pour vous renseigner des organismes qui ont besoin de bénévoles. De ne pas jeter les affaires dont vous êtes tannées, de plutôt les porter dans les conteneurs prévus à cet effet. Vous donnez au suivant sans compter que c'est écologique le recyclage !

J'en profite pour vous parler de bénévoles que j'affectionne particulièrement. Ne me cherchez pas le lundi midi et le mercredi matin, ou plutôt, si vous me cherchez, vous me trouverez forcément, le lundi, au sous-sol de l'église de Rawdon, à la société St-Vincent de Paul et le mercredi, au vestiaire de St-Ambroise.
Marie-Paule (la présidente) et sa fille Linda, venue lui donner un coup de main

Le vestiaire de St-Ambroise, c'est 8 bénévoles, tous à la retraite. Ces généreuses personnes, trient et mettent en vente des objets et vêtements que vous aurez déposés dans le conteneur prévu à cet effet.
Les ventes génèrent annuellement 17000 $ qui sont entièrement reversés à un autre organisme qui s'occupe de donner des bons alimentaires et des paniers de Noël aux personnes dans le besoin.


Ces bénévoles consacrent environ 15 heures par semaine à ce vestiaire car même si le vestiaire est ouvert au public le mercredi, elles y travaillent quelques jours dans la semaine pour ranger, trier et mettre en place.


La société St Vincent de Paul à Rawdon, c'est  entre 45 et 50 bénévoles dont la moyenne d'âge est de 70 ans. C'est ouvert le lundi de midi à 15 heures pour le sous-sol mais pour acheter des meubles, on peut y aller dès 9 heures.
Les bénévoles consacrent environ 30 heures à la société St-Vincent de Paul de Rawdon. Les dons sont énormes et il y a beaucoup de triage à faire.


On y vend des meubles, des objets, des vêtements, des électros etc... toutes des choses que les gens se défont.  Si vous changez vos électros, vous les appelez et ils viennent avec leur camion vous débarrasser.

Les ventes génèrent environ 100 000 $ annuellement et permettent d'aider + de 300 familles de Rawdon., en bons alimentaires, en bons de prescription et en paniers de Noël,
Si on fait une moyenne de 2 personnes par famille, ça fait 10 % de la population de mon village. C'est énorme !


Malgré que ce texte soit généreusement sponsorisé par Rideau Hall Foundation , les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Rideau Hall Foundation.

07 novembre 2014

GÂTEAU À L'AVOINE


Si vous faîtes une recherche sur Pinterest, vous allez constater qu'il y a mille et une versions du gâteau à l'avoine.
C'est un gâteau de grand-mère, bien réconfortant et aussi bien sucré car les grand-mères ne regardaient pas trop sur le sucre.
La présentation est rustique, il ne gagnera pas le premier prix de beauté mais dès que vous y goûterez, vous serez sous le charme.

J'ai fait le test sur Ian et son amie Rosanne : En rentrant de l'école, je leur ai proposé un morceau de gâteau pour le goûter et quand j'ai annoncé la couleur : du gâteau à l'avoine, personne n'a sauté de joie, mais dès qu'ils y ont goûté, ils ont adoré et voulaient en manger un autre morceaux ! La modération a toujours meilleur goût, j'ai donc refusé !

C'est un gâteau qui se congèle très bien, alors n'hésitez pas à faire la recette entièrement.


Pour 16 personnes
1 ½ tasse (375 ml) d'eau chaude
1 tasse (90 g) de flocons d'avoine
1 tasse (200 g) de cassonade
1 tasse (200 g) de sucre
½ tasse (125 g) de beurre, à la température ambiante
2 oeufs
1⅓ tasses (200 g) de farine
1 c. à café (5 ml) de cannelle
1 c. à café (5 ml) de bicarbonate de sodium
½ c. à café (2,5 ml) de sel

Garniture :
½ tasse (125 g) de beurre
1 tasse (200 g) de sucre brun
2 c. à soupe (30 ml de lait
1 tasse (250 ml) de noix de coco râpée (non sucrée)




Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule rectangulaire de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) et réserver.

Mélanger l'eau chaude et les flocons d'avoine dans un saladier et laisser gonfler le temps de préparer le reste de la recette.

Battre en crème le beurre et les sucres. Ajouter les oeufs et bien mélanger.
Ajouter la farine, la cannelle, le bicarbonate et le sel, qui auront été au préalable, mélangés, puis ajouter le mélange eau/avoine et bien mélanger.

Verser la préparation dans le moule puis enfourner pour 35 à 40 minutes.

Pendant ce temps, préparer la garniture.
Dans le bol du mélangeur, ajouter tous les ingrédients de la garniture et bien mélanger avec le fouet plat.

Quand le gâteau est cuit, le sortir du four et mettre le four à "broil".
Répartir la garniture sur le dessus du gâteau (si le gâteau n'est pas entièrement recouvert, ce n'est pas grave, la garniture va s'étendre), puis passer le gâteau quelques minutes sous le gril, ou jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.

Laisser complètement refroidir avant de couper en 16 morceaux.
Imprimer la recette

05 novembre 2014

CRÊPES À L'ÉPEAUTRE


L’épeautre est une céréale ancienne que l’on pourrait qualifier « d’ancêtre du blé » car il est cultivé depuis des milliers d’années.
Il est âgé d’environ 9000 ans et était cultivé par les civilisations anciennes à la fois en Europe et au Moyen-Orient. Il est mentionné dans l’Ancien Testament et dans divers textes romains. Des archives d’une région allemande datant de 1850 montrent que par endroits, 94% de la superficie agricole céréalière était consacrée à l’épeautre et que le reste était dédié au blé.

C'est une céréale réputée pour ses qualités nutritionnelles et diététiques. Elle contient les huit acides aminés essentiels au corps humain.

Cette graine est constituée de plusieurs minéraux comme le zinc, le fer, le cuivre, le magnésium, qui lui donne des propriétés antistress ou encore le calcium qui représente environ une quantité de deux verres de lait pour 100 g. On retrouve également les vitamines B1 et B9.

L'épeautre est un excellent aliment de l'effort en partie grâce à sa forte teneur en protéines et de glucides ; ces dernières, étant particulières, favorisent le transit intestinal et stimulent le système immunitaire pour accroître la résistance face aux infections.

Les fervents défenseurs de l’épeautre, dont je fais partie, vous diront qu’en plus d’avoir une plus grande valeur nutritive, il est aussi plus savoureux que le blé.
Contenant considérablement moins de gluten que ce dernier, il peut aussi être consommé par les personnes qui souhaitent limiter leur consommation du gluten.
Les personnes ayant une intolérance plus forte au gluten doivent en revanche savoir que l’épeautre en contient aussi quelques traces.
L’épeautre a un léger goût de noisette délicieux et très caractéristique qui contraste avec le goût plus doux de blé classique. Ce n'est pas pour rien qu'il est souvent qualifié de « caviar des céréales ».

J'utilise beaucoup l'épeautre dans mes recettes, surtout dans mes pains mais je ne l'avais pas encore utilisé dans ma pâte à crêpes.
C'est une chose que j'ai corrigée cette fin de semaine en préparant des crêpes pour notre déjeuner dominical.
À essayer absolument, car elles sont vraiment excellentes.
J'achète ma farine d'épeautre directement au moulin, par 10 kg et de mémoire, je pense que ça me revient à moins de 20 $ le sac, alors qu'à l'épicerie, j'en ai vu à 7,95 le kg

Pour environ 2 douzaines de crêpes
3 tasses (480 g) de farine entière d'épeautre
1/2 c. à café de sel
6 oeufs
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu
1 bouteille (341 ml) de bière blonde
3 tasses (750 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson



Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.

Imprimer la recette

03 novembre 2014

PAIN AUX BANANES ET AUX NOIX


S'il y a bien un dessert qui a du succès à la maison, c'est bien le pain aux bananes.
Je le sers aussi bien pour le dessert, le petit déjeuner ou en collation. Je n'ai jamais compté le nombre de versions que j'ai pu faire, mais c'est rarement la même recette.

La nouvelle recette me semble toujours meilleure que la précédente, mais ce n'est qu'une illusion, car jusqu'à maintenant, je n'ai jamais fait de pain aux bananes que je n'ai pas aimé ou que je me suis dit que je n'étais pas prête à refaire une recette.

Celui-ci a de particulier qu'il est fait avec de la farine intégrale à pain, que j'achète au moulin pas très loin de chez moi, qu'il contient du sucre de canne et des flocons d'avoine.
La moitié de la cuisson se fait à couvert, ce qui donne un moelleux et un fondant difficilement battable au niveau des pains aux bananes.

Ne pas hésiter à réaliser cette recette en double, puis d'en garder au congélateur, ce pain se congèle très bien.

Pour 8 à 10 personnes
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
1/2 tasse (100 g) de sucre de canne
2 oeufs
3 bananes moyennes (environ 300 g), écrasées à la fourchette
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %
1/2 tasse (50 g) de flocons d'avoine
1 tasse (175 g) de farine intégrale à pain
2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
2/3 tasse (100 g) de pacanes, grossièrement hachées


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer puis chemiser un moule à pain de papier parchemin. Réserver.

Crémer le beurre avec le sucre de canne au batteur électrique puis ajouter les oeufs un à un.
Ajouter les bananes écrasées et la crème.

Ajouter les flocons d'avoine, la farine intégrale et la poudre à pâte, qui ont été préalablement mélangées, puis ajouter les noix et bien mélanger.

Verser la préparation dans le moule à pain préparé, puis le couvrir d'une feuille d'aluminium.
Enfourner pour 30 minutes puis enlever la feuille d'aluminium et poursuivre la cuisson 25 minutes.

Laisser complètement refroidir avant de démouler.
Imprimer la recette