30 octobre 2015

BRIOCHE BUCHTY


La brioche Buchty est une brioche d'origine allemande, de texture légère et moelleuse avec une mie filante.
Elle ne contient pas de beurre. Celui-ci est remplacé par de la crème fraîche épaisse.
J'ai trouvé cette recette via Pinterest et c'était presque aussitôt vue, aussitôt faite.
J'ai adapté un peu les quantités parce que je trouvais que ça manquait un peu de liquide.
On peut parfumé cette brioche avec de la fleur d'oranger ou d'autres parfums, mais dans ce cas, il faudra toujours ajuster la quantité de liquide.

20 g de levure fraîche de boulanger (ou 8 g de sèche)
2 c. à soupe de lait tiède
500 g  (3 1/3 tasses) de farine
100 g (1/2 tasse) de sucre
1 c. à café de sel
2 oeufs
125 ml (1/2 tasse) de lait (environ)
200 g de crème fraîche épaisse (Liberté)

Sucre à glacer pour la finition


Délayer la levure dans un peu de lait tiède et laisser reposer 10 minutes.
Dans le bol du batteur sur socle, combiner la farine, le sucre et le sel.

Fouetter les oeufs en omelette et ajouter du lait pour obtenir un poids de 225 g. (lait+oeuf = 225 g)
Verser sur le mélange farine, sucre et sel. Et mélanger bien .

Incorporer ensuite la crème fraîche épaisse et la levure diluée. Pétrir pendant une dizaine de minutes jusqu’à obtenir une pâte homogène qui se décolle des parois.

Couvrir votre saladier d’un torchon propre et laisser reposer la pâte 1h30. Elle doit doubler de volume.

Préparer un moule à parois amovible de 9 po (23 cm) en le beurrant et en chemisant le fond de papier parchemin.
Chemiser la parois de papier parchemin en laissant dépasser de 2 po (5 cm).

Au bout d’1h30, quand votre pâte a bien gonflé, dégazez-la en « tapant » dessus avec le poing, pour chasser l’air.

Façonner des petites boules (on peut en faire une quinzaine) et les disposer dans le moule préparé.

Couvrir d’un linge propre et laisser doubler de volume encore une heure.


Préchauffer votre four à 150°C (300 F). Et enfourner 30 minutes. La brioche restera assez pâle et ne dorera pas beaucoup.

Laisser refroidir, démouler et saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette

28 octobre 2015

PIZZA BIANCA AVEC DE LA MOZZARELLA MAISON


J'ai un véritable coup de coeur pour une compagnie, qui m'a permise de réaliser un rêve : faire son fromage maison. Bon, j'en avais déjà fait, mais ça restait assez amateur et pas très technique.
Cette compagnie québécoise s'appelle U-Main.

Elle vend des kits pour faire des fromages artisanaux maison. Et dans les kits, il y a tout ce que vous avez besoin : La présure végétarienne, la lipase, le thermomètre à fromage, le tissu à fromage 100% coton, une faisselle, de l'acide citrique, du sel à fromage, les instructions et les recettes.
Vous avez aussi une assistance par courriel si nécessaire, mais c'est tellement bien détaillé et expliqué que vous n'en aurez probablement pas besoin.

J'ai eu le kit 4 fromages, celui qui me permettait de faire de la mozzarella, ou (et) du paneer, ou (et) de la ricotta ou (et) du queso blanco. Si je fais tout, je peux faire jusqu'à 16 kg de fromage, juste avec ce kit.

Pour savoir où se procurer ces kits, c'est ici (clic). Noël arrive à grands pas et je trouve que c'est une belle idée de cadeau à faire à quelqu'un qui aime expérimenter dans sa cuisine.

J'ai choisi de faire de la mozzarella fraîche. Elle n'est pas aussi lisse qu'elle aurait dû être mais j'étais pas mal fière d'en avoir fait, je manque juste encore un peu de technique pour le pliage.

Vous trouverez au bas de cet article, une recette de pizza bianca que j'ai fait pour utiliser ma belle mozzarella fraîche et ainsi tester le goût. Et c'est tout simplement parfait.


Mozzarella maison ( recette de la compagnie U-Main et avec son autorisation)
Temps de préparation : 30 min (AVEC four à micro-ondes) - 1 h (SANS four á micro-ondes)
Portion : 450g (approx.)

Équipement :

Chaudron d’au moins 4L en acier inoxydable (non-réactif).
3 tasses (ou verres).
Grand bol allant au four à micro-ondes.
Passoire et un grand bol allant en dessous.
Cuillères : 1 à thé, 1 à soupe, 2 grandes cuillères (mieux si l’une est trouée).
Couteau de cuisine.
Thermomètre à fromage (inclus dans le kit).
Tissu à fromage (inclus dans le kit).
Gants de cuisine (optionnels).
Ingrédients :

4 L de lait (vache ou chèvre, Préférer 3,25%. NON ultrapasteurisé ou UHT. PAS de lait végétal ou sans lactose).
1/4 pastille de présure (inclus dans le kit).
1 ½ cuillère à thé d’acide citrique (inclus dans le kit).
1/8 cuillère à thé de lipase* (inclus dans le kit).
1 ¼ tasse d’eau sans chlore à température de la pièce (voir recommandations).
1 ½ cuillère à thé de sel à fromage.


*Inclus dans les kits achetés en ligne seulement. Sauter les étapes incluant la lipase si tu as acheté ton kit en magasin.
Méthode :
1. Laisse décongeler les quantités adéquates de lipase et de présure pendant 30 min avant de commencer (Si tu les as mis au congélateur tel que recommandé).
2. a) Dans une tasse, mélange la présure à ¼ tasse d’eau jusqu’à dissolution.
b) Dans une tasse différente, mélange la lipase* à ½ tasse d’eau jusqu’à dissolution.
c) Dans une tasse différente, mélange l’acide citrique à ½ tasse d’eau jusqu’à dissolution.

3. Verse le lait dans le chaudron et ajoute le mélange d’acide citrique. Brasse pendant 5-10 sec.
4. En utilisant le thermomètre, chauffe le lait à feu moyen jusqu’à 32º C. À cette température:
a) incorpore la solution de lipase, mélange 5 coups.
b) incorpore la solution de présure, mélange 5 coups.
5. Chauffe le lait jusqu’à 41º - 43º C en mesurant la température à plusieurs endroits différents, ne dépasse pas cette température. Le caillé (lait coagulé) formera un bloc et se séparera plus clairement du petit-lait (liquide jaune-verdâtre). Le caillé ressemblera à du tofu soyeux.
6. Utilise le couteau pour couper délicatement le bloc de caillé en quadrillé d'environ 3 cm de côté à l’intérieur du chaudron. Continue à bouger les morceaux de caillé lentement dans le petit-lait chaud avec la grande cuillère. Laisse le caillé cuire 2 min supplémentaires à la même température.

Si à cette étape le caillé ne se sépare pas clairement du petit-lait, chauffe-le à 85ºC pendant 5 minutes et tu obtiendras de la ricotta ! Puis, fais l’étape 7 et ajoute le sel.
7. Étale le tissu à fromage dans la passoire et place-la sur le bol. Avec la cuillère trouée, retire le caillé et mets-le sur le tissu à fromage. Suis les étapes 8-10 pour la méthode avec four á micro-ondes ou 11-13 pour la méthode traditionnel sur le four.

8. Méthode avec four à micro-ondes : Retire le caillé du tissu à fromage et mets-le dans le bol allant au four à micro-ondes. Réchauffe-le pendant 1 min à degré élevé. Mets des gants de cuisine ou utilise deux cuillères pour plier le caillé sur lui-même 3 fois. Égoutte le liquide sorti du fromage.

9. Remets le caillé au four à micro-ondes pendant 30 sec ou par séances de 30 sec jusqu’à ce que la température interne du fromage atteigne 57ºC. À cette température, étire-le 3 fois avec tes mains (mets de gants si nécessaire).
10. Saupoudre 1 ½ cuillère à thé de sel à fromage et écrase-le avec tes doigts afin qu’il s’incorpore. Étire le fromage et plis-le de 5 à 20 fois, mais ne le travaille pas trop, car il perdra de sa souplesse. Il sera de plus en plus ferme et brillant. Fais une boule ou des petites boules de la taille d’un oeuf. Et Voilà ! Tu as fait de la mozzarella !


Pour 2 pizzas bianca
2 pâtes à pizza maison ou du commerce
450 g de mozzarella fraîche
1/4 tasse (60 ml) de pesto de basilic
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %

Préchauffer le four à 500 F (260 C).
Abaisser les pâtes sur deux plaques à pizza saupoudrées de farine de maïs
Couper la mozzarella en tranches et les déposer sur les pâtes.
Mélanger le pesto et la crème et répartir sur les pizzas.

Enfourner pour 10 à 15 minutes. Déguster sans plus attendre.

26 octobre 2015

LES RATONS (CRÊPES DU MINEUR)


Quand j'ai publié les Couquebaques ch'tis, j'ai envoyé le lien de la recette à mes amis ch'tis, en leur demandant si ça leur rappelait de bons souvenirs. Alexis m'a répondu en me demandant si je connaissais les ratons. Il m'a expliqué que c'était des crêpes faites à la levure.
Et c'est en ouvrant un des livres que j'avais acheté à la brocante, Cuisinière du Nord, que j'ai trouvé la recette.

Ces crêpes sont riches mais paraissent ultra légères et mousseuses. Certainement le fait que les blancs d'oeufs sont ajoutés, battus en neige ferme et qu'il y ait une légère fermentation à la levure de boulanger.

Elles se dégustent saupoudrées de cassonade, mais avec du sirop d'érable, c'est bien bon aussi.

Pour 2 douzaines de crêpes environ
500 g de farine
10 oeufs, jaunes et blancs séparés
1 litre de lait tiède
1 c. à soupe de sucre
1 c. à soupe de rhum
1 pincée de sel
12 g de levure fraîche de boulanger ou 4 g de levure sèche
2 c. à soupe de bière
100 g de beurre


Beurre pour graisser la crêpière
Cassonade pour saupoudrer

Délayer la farine avec les jaunes d'oeufs, le lait tiède, le sucre, le rhum et 1 pincée de sel.
Délayer la levure dans la bière puis ajouter à la précédente préparation.
Fondre le beurre dans une casserole, et le cuire jusqu'à ce qu'il sente la noisette. L'incorporer à la pâte.

Battre les blancs d'oeufs en neige ferme puis les incorporer délicatement à la pâte.
Laisser la pâte reposer 1 heure.

Dans une poêle, légèrement beurrée, verser une petite louche de pâte. Bien pivoter la poêle pour bien étaler la pâte et ainsi obtenir des crêpes les plus fines possible.
Empiler les crêpes en les saupoudrant de cassonade.
Imprimer la recette



23 octobre 2015

TARTE AUX POMMES À L'ANCIENNE (À L'AUSTRALIENNE)


Une nouvelle fois, j'ai ouvert le livre : la Cuisine Réconfort dont je vous ai parlé mercredi pour réaliser cette tarte à l'ancienne façon Australie.
Tout le monde sait que les Granny Smith sont d'origine australienne.
Cette tarte est faite avec des pommes vertes pochées dans un sirop de citron et c'est ce qui la rend vraiment différente des tartes aux pommes à l'ancienne d'Amérique du Nord ou d'Europe. J'ai vraiment adoré.
Il y a quelque chose de très réconfortant dans cette tarte mais à la fois, c'est très frais par le goût et pas très sucré.

Pour ajouter un peu de couleur à la tarte, parsemez quelques framboises ou bleuets surgelées sur les pommes avant de replier la pâte.
Cette tarte peut être préparée 6 heures à l'avance.
Réchauffez-la pendant 20 minutes avant de servir. Elle ne se congèle pas.


4 pommes vertes moyennes (600 g), pelées et épépinées puis coupées en 8
1 tasse (200 g) de sucre
2 c. à café de zeste de citron
1 c. à soupe de jus de citron
3 tasses (750 ml) d'eau

2 tasses (300 g) de farine
1/2 tasse (125 g) de beurre de beurre très froid
1 c. à soupe de sucre
1/3 tasse (80 ml) environ, d'eau glacée

2 c. à soupe de lait
1/4 tasse (50 g) de sucre



Mettre les morceaux de pommes dans une casserole avec le sucre, le zeste, le jus de citron et l'eau.
Porter à ébullition.
Réduire le feu et laissez mijoter 10 minutes.
À l'aide d'une écumoire, transférer les pommes dans un saladier.
Laisser réduire le sirop au 3/4 quarts pendant 15 minutes. Laisser refroidir.

Dans le robot culinaire, mixer la farine, le beurre et le sucre.
Tout en mixant ajouter assez d'eau glacée pour lier les ingrédients.
Envelopper la pâte de film alimentaire et placer 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Abaisser la pâte entre deux feuilles de papier parchemin pour former un disque de 35 cm de diamètre.
Retirer la feuille du dessus et faîtes glisser l'autre feuille avec la pâte sur une plaque de cuisson.

Empiler les quartiers de pommes au milieu de la pâte, en laissant une bordure de 7 cm.
Replier les bords de la pâte sur les pommes.
Badigeonner la pâte avec le lait et saupoudrer de sucre

Cuire 40 minutes au four.
Juste avant de servir, verser un peu de sirop sur les pommes.
Imprimer la recette



21 octobre 2015

SOUPE AU PORC ET AUX LENTILLES


L'Automne est déjà bien installé avec toutes ses couleurs et ses odeurs et j'adore cela.
C'est aussi une des périodes que je préfère car dès les premiers froids, il n'y a rien de plus réconfortant que de rentrer se mettre au chaud après le gros nettoyage du terrain et de déguster une bonne soupe.

J'ai pris la recette que je vous partage ausjourd'hui, dans le livre La cuisine Réconfort paru chez Marabout (livre traduit de l'australien Comford Food par Bauer Media Books) et je gage que vous allez adorer ce livre si vous aimez les plats réconfortants, qui cuisent longtemps et qui embaument votre cuisine.

Cette soupe au porc et aux lentilles est tout simplement fantastique. C'est un repas complet à elle seule et elle n'est pas très calorique (198 kcal/portion) alors prenez bien le temps de la refroidir au réfrigérateur pour la dégraisser.
Elle se gardera 1 mois au congélateur sans les épinards. Ajoutez-les en la réchauffant





Pour 4 personnes
1c à soupe d'huile d'olive
2 branches de céleri, parées et finement hachées
2 long piments verts fris finement hachés
1 gousse d'ail écrasée
1 c. à café de coriandre moulue
1/2 c. à café de cumin moulu
1 jarret de porc (800 g)
1 litre de bouillon de poulet
1 litre d'eau
150 g de lentilles vertes sèches
80 g de petits pois surgelés
50 g de jeunes pousses d'épinard



Faire chauffer l'huile dans une grande casserole et faire revenir le céleri, les piments, l'ail et les épices pendant 5 minutes à feu moyen.
Ajouter le jarret de porc, le bouillon, l'eau et les lentilles.
Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter 2 h15 à couvert.

Retirer le jarret.
Laisser tiédir et désossez-le et effilochez la viande.
Jeter l'os, le gras et la peau.
Couvrir la viande et la soupe dans des plats à part et mettez-les au réfrigérateur.
Dégraisser la soupe. Remettez la dans la casserole et porter à ébullition.
Ajouter la viande et les petits pois. Laisser mijoter 5 minutes.
Hors du feu, incorporer les épinards.
Assaisonner au besoin et servir aussitôt.
Imprimer la recette

19 octobre 2015

#GrillerCommeUnPro : REPAS SANDWICHS CHAUDS


La saison du barbecue est officiellement terminée chez nous, pour ce qui est de l'extérieur, mais avec l'OptiGrill, je vais pourvoir continuer à griller de la viande et du poisson tout l'hiver.
Je vous propose aujourd'hui, 2 recettes que j'ai faites en utilisant la fonction sandwich.
Chez nous, tout le monde est fan des sandwichs chauds et depuis que j'ai l'OptiGrill, j'en fais encore plus souvent, même pour le lunch de Ian. Il réchauffe ses paninis au micro-onde, en mode pizza.


L'OptiGrill est le premier gril d'intérieur électrique qui indique le niveau de cuisson pour obtenir en tout temps de succulentes grillades de saignantes à bien cuites, grillées à la perfection.
Il met en vedette un système breveté qui détecte l'épaisseur et la taille des aliments pour ajuster automatiquement le temps et la température nécessaires pour une cuisson parfaite.
Ce dernier permet également de suivre le processus de cuisson avec son écran à codes de couleurs facile à lire qui assure une cuisson idéale des aliments en tout temps.

Parfait pour tous types de mets, OptiGrill intègre 6 programmes avec températures de cuisson préréglées pour la viande rouge, la volaille, les burgers, le porc ou les saucisses, les sandwichs et les fruits de mer, en plus du mode manuel.
Il est aussi offert avec un livret de recettes rempli de plats gourmets qui sauront impressionner les amateurs de bbq invétérés.

Compact (9 po x 15 po), OptiGrill prend très peu d'espace de comptoir tout en offrant une surface de cuisson de 600 cm3, soir suffisamment pour cuire un repas pour toute la famille.
Son très grand réceptacle à liquide et ses plateaux antiadhésifs vont au lave-vaisselle pour assurer un nettoyage simple et rapide.

Le OptiGrill est disponible chez Canadian Tire et Walmart (249,00$)
Le OptiGrill Plus est disponible chez La Baie (249,00$)

Paninis aux épinards et aux artichauts
2 pains à panini
2 c à soupe de fromage à la crème
1/2 tasse (125 ml) de coeurs d'artichaut en conserve, hachés finement
1 tasse (250 ml)de bébés épinards frais, hachés
3/4 tasse (180 ml) de mozzarella râpée
Poivre

Préchauffer l'OptiGrill en mode sandwich
Couper les pains en deux dans l'épaisseur
Dans un bol, mélanger le fromage à la crème, les coeurs d'artichaut, les épinards et la mozzarella, puis poivrer.
Bien mélanger le tout et garnir les pains.
Griller les paninis, jusqu'à ce qu'ils soient bien grillés et que le fromage soit fondu.
Ne reste plus qu'à déguster.


Grilled cheese "tarte aux pommes"
Pour 4 grilled cheese
8 tranches de pain aux raisins et à la cannelle
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/2 tasse (125 ml) de mascarpone
1 c. à soupe de miel
2 pommes, parées et émincées en fine tranches
2 c. à soupe de cassonade


Préchauffer l'OptiGrill en mode sandwich.

Beurrer toutes les tranches de pain aux raisins et à la cannelle et déposez-en 4 sur un plan de travail, côté beurré dessous.
Mélanger le mascarpone et le miel puis en tartiner les 4 tranches de pain.
Déposer dessus, les tranches de pommes, puis saupoudrer de cassonade.
Déposer les 4 autres tranches de pain, côté beurré dessus.
Griller les sandwichs les 4 à la fois pendant 3 à 5 minutes.
Servir avec de la crème glacée à la vanille, si vous êtes gourmands.
Imprimer les recettes

16 octobre 2015

CRÊPES SUZETTE


Il n'y a pas plus grand plaisir pour moi, de faire des crêpes, un après-midi d'Automne.
Cette fois-ci, j'ai voulu faire goûter à mon Ian, une recette qu'il ne connaissait pas encore : les crêpes Suzette.
Il a compris qu'avec moi, les crêpes ne se mangeaient pas seulement avec du sirop d'érable et a même fait la leçon à son père, qui s'apprêtait à prendre la bouteille dans le réfrigérateur.

C'est un dessert parfumé et délicat et c'est un incontournable dans les desserts français.
J'ai fait mes crêpes à la bière parce que je les trouve plus légères et plus digestes mais rien de vous empêche de prendre votre recette de crêpes préférée.

Pour environ 12 crêpes ( pour 4 personnes)
Crêpes :
1 1/2 tasses (225 g) de farine
1 pincée de sel
3 oeufs
40 g de beurre fondu, tempéré
1 tasse (250 ml) de bière blonde
1 tasse (250 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Le sirop :
2 oranges non traitée (jus et zeste)
1 tasse (250 g) de beurre
3/4 tasse (150 g) de sucre

1/2 tasse (125 ml) de Grand Marnier, pour flamber


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.


Le sirop :
Zester les orange dans une petite casserole. Ajouter le beurre.
Lorsqu'il commence à colorer (beurre noisette, verser le sucre en pluie.
Ajouter le jus des oranges et mélanger.

Plier les crêpes en 4 et déposez-en 3 dans 4 assiettes.
Porter à ébullition le Grand Marnier et versez-le sur les crêpes.
Faîtes flamber et attendre que la flamme s'éteigne.
Arroser les crêpes de sirop et servir aussitôt.
Imprimer la recette

15 octobre 2015

OEUFS FARCIS AU CRABE DES NEIGE


À la fois nutritionniste, gastronome et "foodie", Hubert Cormier a toujours été passionné par l'art de la table. Au fil des ans, il s'est intéressé au yogourt, un aliment versatile qui peut être certes consommé au dessert et à la collation, mais qui peut également entrer dans la composition de plusieurs recettes.
Selon le nutritionniste, le yogourt est le parfait substitut aux matières grasses et on peut aisément l'intégrer dans des recettes de pâtisseries, de gâteaux, de sauces, de purée et de vinaigrettes.

Débordant d'idées géniales (et nutritives) pour apporter une dimension nouvelle à votre alimentation sans rien sacrifier (sauf un peu de matières grasses), ce livre vous surprendra avec ses recettes inventives et savoureuses.

Pour le brunch de l'Action de Grâce, j'ai préparé ces oeufs farcis au crabe des neige en m'inspirant d'une des recettes du livre et c'était vraiment bon !
J'ai bien hâte de tester sa recette de cracker Jack fait avec du yogourt aussi, et je vous en redonne des nouvelles.

Ma table festive est publié aux éditions La Semaine et est en librairie depuis le 12 Octobre 2015.
Pour 6 personnes
12 oeufs
60 ml (1/4 tasse) de yogonnaise (voir recette ci dessous)
150 g de crabes des neiges
Persil haché, au goût
Sel et poivre au goût


Yogonnaise
1/4 de part de mayonnaise (1 c. à soupe pour cette recette)
3/4 de part de yogourt grec nature (régulier ou riche en gras) (3 c. à soupe pour cette recette)

Dans un contenant hermétique, mélanger la mayonnaise et le yogourt et assaisonner au besoin.


Cuire les oeufs 10 minutes dans une casserole d'eau.
Laisser les refroidir dans une casserole d'eau froide et écalez-les.
Couper l'extrémité la plus pointue de chaque oeuf.
Conserver les chapeaux et les hacher.
À l'aide d'une cuillère à melon, retirer le jaune d'oeuf.

Dans un bol, mélanger la yogonnaise, le persil, les chapeaux d'oeufs hachés et les jaunes d'oeufs.
Ajouter le crabe des neige, assaisonner au goût et mélanger.
Répartir dans les 12 oeufs, en se servant d'une poche à pâtisserie et servir.
Imprimer la recette

13 octobre 2015

CHILI CON CARNE MI-FORT


Aujourd'hui, je vous fais du réchauffé, puisque j'ai déjà publié cette recette en 2006. Les photos n'apparaissaient plus alors j'ai pensé que ça rappellerait de bons souvenirs à ceux qui l'avaient essayé.
Quand je veux faire plaisir à monsieur Gourmandises, c'est cette recette que je fais, parce que c'est la sienne et je ne change absolument rien à l'assaisonnement.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il ne s'agit pas d'un mets mexicain, mais plutôt du plat national texan qu'on appelle familièrement là-bas "le bol rouge".
Le nom espagnol de ce plat signifie "chili avec viande".
En effet, à l'origine, il ne contenait que de la viande, des piments et des tomates.
Ce n'est que par la suite et à l'extérieur du Texas seulement que l'on y ajouta des haricots.
Chaque famille texane prétend détenir la "vraie" recette... Pour départager toutes ces versions, le Championnat International du Chili se déroule chaque année dans la ville de Terlingua.



Pour 8 personnes :
Faire revenir dans une cocotte :
1 cuillère à soupe d'huile,

1 lb (500 g) de boeuf haché
1 oignon, émincé
1/2 tasse (125ml) céleri émincé
2 gousses d'ail hachées

Ajouter :
1 boite (796 ml) de tomates en purée
1 poivron rouge , paré, et coupé en dés
1 tasse (250 ml) de bouillon de boeuf
3 boites (3 x 540 ml) de haricots rouges , rincés et égouttés
1 cuillère à soupe de poudre chili
1 cuillère à café de marjolaine
1 cuillère à café d'origan
1 cuillère à café de thym
1/4 cuillère à café de sauge
1/2 cuillère à café de paprika
1/4 de cuillère à café de poudre de cumin
1/4 cuillère à café de poivre de Cayenne
1/8 cuillère à café de graines de coriandre
1/8 cuillère à café de gingembre en poudre
1 feuille de laurier
2 petits piments jalapeno émincés
2 cuillères à soupe de cacao

Couvrir et cuire à feu doux 1 heure, en brassant souvent.
Réajuster les épices au goût. Servir avec du fromage râpé et garnitures au choix.
Imprimer la recette

09 octobre 2015

GÂTEAU RENVERSÉ AUX POIRES AU PARFUM DE GINGEMBRE


C'est une recette que j'avais trouvée dans mon magazine Chatelaine et que j'avais conservée dans un cahier, puis je l'ai oubliée.
Comme il n'y a pas que les pommes dans ma vie, j'ai repensé à cette recette devant de belles poires qui me faisaient de l'oeil à l'épicerie.
J'aime les desserts genre "grand-maman", ceux qu'on ne trouvera jamais dans une pâtisserie et ce dessert a tout pour plaire et c'est un coup de coeur pour moi.
Le mariage du caramel, des poires et du gingembre est tout à fait bien équilibré et c'est un plaisir pour les narines quand le gâteau cuit.

Je l'ai fait cuire dans un moule en silicone car pouvez-vous croire qu'avec tous les moules que j'ai, de toutes les formes et de toutes les tailles...je n'ai même pas un moule à manqué en métal !

Caramel
200 g (1 tasse) de sucre
1 c. à soupe de sirop de maïs
1/4 c. à café de jus de citron
4 c. à soupe de beurre non salé
2 c. à soupe d'eau chaude
4 poires Bosc, fermes, pelées, épépinées et tranchées en 8

Gâteau
200 g (1 1/3 tasses) de farine
1 1/2 c. à thé de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
125 g (1/2 tasse) de beurre non salé, ramolli
130 g (2/3 tasse) de sucre
2 œufs, à température ambiante
1/2 c. à café d’extrait de vanille
2 c. à café de gingembre frais, râpé finement
80 ml (1/3 tasse) de lait



Placer une grille dans le bas du four. Préchauffer le four à 190 °C (375 °F).
Beurrer un moule métallique de 23 cm (9 po) de diamètre. (Éviter les moules à charnière, pas assez étanches.)

Caramel au micro-onde:
Mélanger le sucre, le sirop de maïs, le jus de citron et l’eau chaude dans une tasse à mesurer en pyrex d’une capacité d’au moins 500 ml (2 tasses) ou dans un grand bol en pyrex.
Chauffer au micro-ondes à puissance maximale en surveillant étroitement, de 2 à 4 minutes selon la puissance du four, jusqu’à ce que le sirop soit légèrement ambré, sans plus. (Si le caramel n’est pas assez foncé, poursuivre la cuisson par tranches de 10 à 15 secondes. Attention, le sirop continue de brunir hors du four.)
Retirer du four et ajouter le beurre, 1 cuillerée à soupe à la fois. Verser le caramel dans le moule pour couvrir le fond.
Disposer côte à côte les tranches de poire sur le caramel, en formant un joli motif. (S’il reste des tranches de poire, les répartir par-dessus.) Réserver.


Pâte à gâteau :
Dans un bol, tamiser ensemble la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver.
Dans un bol, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre quelques secondes pour le défaire en crème.
Ajouter graduellement le sucre en battant, jusqu’à ce que le mélange soit pâle et léger, 3 ou 4 minutes environ.
Ajouter les œufs, un à la fois, en battant jusqu’à ce que le mélange soit très pâle, lisse et homogène, environ 2 minutes.
Incorporer la vanille et le gingembre. À l’aide d’une cuillère en bois, y incorporer environ le tiers des ingrédients secs en alternant avec la moitié du lait. Répéter et terminer avec les ingrédients secs.

Verser délicatement la pâte dans le moule sur les poires sans en briser le motif. Cuire au four environ 40 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre du gâteau en ressorte propre.
Poser le moule sur une grille et laisser tiédir le gâteau 10 minutes. Passer un couteau à fine lame sur les parois du moule pour en détacher le gâteau.
Poser une grande assiette sur le moule et retourner en tenant fermement pour démouler le gâteau.

Imprimer la recette

05 octobre 2015

BRIOCHE DU BOULANGER AUX POMMES


J'avais beaucoup d'oeufs de poules heureuses à passer, j'ai donc profité de la fin de semaine pour faire une de mes pâtes à brioche préférées et de la customiser, histoire de la rendre différente.

La recette est très grosse mais elle me permet de passer une douzaine d'oeufs mais c'est pour 4 brioches que vous pourrez congeler ou offrir à vos amis (ce que j'ai fait).
Les proportions sont aussi divisibles par 4 mais vu le temps que ça prend à préparer, à lever et à cuire, autant faire une grande quantité.

J'ai garni ces brioches de beurre fondu, de cassonade et de pommes râpées. J'ai fendu entièrement les boudins de pâte que j'avais roulés, pour les tortillonner et faire ainsi, une belle présentation une fois cuites.

À la base, la pâte à brioche est vraiment très bonne et avec les petits ajouts que j'ai faits, elle est franchement excellente.

Pour 4 brioches de 10 personnes :
12 oeufs
200 g (1tasse) de sucre
10 ml (2 c.à thé) de sel
48 g de levure fraîche ou 16 g de levure sèche diluée dans un peu d'eau tiède
1 kg (6 2/3 tasses) de farine
1 c. à soupe d'extrait de vanille
500 g (2 tasses) de beurre à température ambiante

Garniture :
60 g (1/4 tasse) de beurre fondu
200 g (1 tasse) de cassonade
4 pommes, pelées, parées et râpées

Dorure :
1 jaune d'oeuf
2 c. à soupe de lait


Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du fouet plat, mélanger les œufs, le sucre et le sel puis ajouter la farine, l'extrait de vanille et enfin la levure diluée.
Pétrir à vitesse 2 pendant 20 minutes.

Incorporer le beurre coupé en morceaux et pétrir jusqu'à ce que tout le beurre soit bien incorporé et que la pâte soit souple et homogène.
Ne rajoutez pas de farine même si la pâte vous semble très molle, c'est ainsi qu'elle doit être !
Laissez lever à l'abri des courants d'air pendant 1h30 à 2 heures dans un grand cul de poule, recouvert de film alimentaire.

Quand la levée est terminée, rompez la pâte avec le poing pour la dégazer, étalez-la, pliez-la en 2.
Remettez-la dans le cul de poule et recouvrir de film alimentaire.
Réserver au réfrigérateur toute une nuit (10h) ou au minimum 2 à 3 heures.

Le lendemain, étaler votre pâte sur un plan de travail fariné. Pliez-la en 4 puis étalez de nouveau pour la pliez en 4 une autre fois.
Votre pâte est prête pour être façonnée.


Partager votre pâte en 4 parts égales.
Sur le plan de travail fariné, abaisser chaque part en un rectangle sur une épaisseur de 5 mm.
Badigeonner au pinceau de beurre fondu, puis saupoudrer d'un quart de la quantité de cassonade.
Parsemer d'une pomme râpée.

Rouler la pâte en boudin (comme pour des brioche à la cannelle), en serrant bien.
Prendre un couteau bien aiguisé et couper le boudin en deux dans le sens de la longueur.
Tortillonner les deux morceaux, en faisant attention de mettre les parties coupées sur le dessus, puis sceller les extrêmités.

Déposer les brioches sur des plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin ou dans des moules de 4 1/2 po x 13 po (11 cm x 33 cm).

Recouvrir les brioches de linge propre et laissez lever 1h 30 à 2 heures.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Badigeonner au pinceau, les brioches du mélange jaune d'oeuf/lait.
Enfourner pour 35 à 40 minutes ou jusqu'à ce que les brioches soient bien dorées.
Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette



02 octobre 2015

MUFFINS POMMES-AMANDES AU RHUM


Mon amie Liliane a eu une opération la semaine dernière et pour sa sortie d'hôpital, je voulais lui préparer  des petites choses réconfortantes.
Comme nous sommes en pleine saison des pommes et que j'en ai plein les coupes à fruits et le frigo du garage, j'ai préparé des muffins.
Ceux-ci sont beaucoup plus gros qu'à la normale car j'ai utilisé le moule à muffins jumbos qui appartenait à la grand-maman de mon amie Marie-Josée et qu'elle m'a offert.

Si vous ne possédez pas ce genre de moule, prenez vos moules normaux et chemisez 18 empreintes. Il vous faudra aussi réduire le temps de cuisson.

Ces muffins sont hyper moelleux et goûtent la frangipane (celle qu'on fait quand on prépare une galette des rois).
Ils sont vraiment super bons. Pour preuve, quand j'ai proposé à mon Ian d'en partager un avec moi, il a accepté... pour ensuite, allé en prendre un autre qu'il a mangé tout seul.

Pour 12 muffins jumbos ( ou 18 normaux)
2 tasses (300 g) de farine
1 tasse (200 g) de sucre
1 tasse (120 g) de poudre d'amande
1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
4 oeufs
1/2 tasse (125 ml) de lait
1/2 tasse (125 g) de beurre fondu
1 tasse (250 ml) de yogourt grec nature
1 c à soupe (15 ml) d'extrait de vanille
3 c. à soupe (45 ml) de rhum
4 pommes, pelées, parées et coupées en cubes

Amandes effilées pour la finition


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser de caissettes en papier un moule à muffins jumbos de 12 empreintes.
Dans un grand saladier, combiner la farine, le sucre, la poudre d'amande et la poudre à pâte.

Dans un autre saladier, mélanger les oeufs avec le lait, le beurre fondu, le yogourt, l'extrait de vanille et le rhum.

Ajouter les cubes de pommes au mélange sec et mélanger pour bien enrober (cela évite que les cubes de pommes tombent dans le fond des muffins).
Ajouter le mélange liquide et mélanger juste assez pour humecter.


Répartir la préparation dans les caissettes et saupoudrer d'amandes effilées.
Enfourner pour 30 minutes ( 22 à 25 minutes pour des muffins normaux) ou jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.

Sortir du four  et laisser refroidir avant de déguster.
Imprimer la recette