29 février 2016

CRÈME DE COURGE RÔTIE AU FENOUIL ET À L'ORANGE + CONCOURS


Vous-je déjà dit combien j'aimais la soupe ? Je devrais dire les soupes car rares, sont celles que je n'apprécie pas.
Ma préférée de toutes mes préférées étant la chaudrée de palourdes !
Groupe Modus vient de sortir Bar à soupes. Avec ces 80 recettes débordantes de saveurs et de nutriments, vous avez là, plus de soupes qu'il n'en faut pour parvenir au printemps en forme et en santé.
Je me suis inspirée d'une recette du livre pour vous préparer cette crème de courge rôtie au fenouil et à l'orange et c'est divin.

Groupe Modus me donne la possibilité de vous faire gagner un exemplaire de ce livre.
Pour cela :
-Il faut avoir une adresse au Canada
-Me dire quelle est votre soupe préférée (dans les commentaires, sous cet article)
-Ne pas oublier de me laisser une adresse courriel afin que je puisse vous rejoindre, lors du tirage au sort
-Vous avez jusqu'au samedi 5 Mars 2016, minuit, heure de Montréal, pour participer.
Bonne chance à tous !


Pour 6 personnes
1 grosse courge Butternut, pelée, coupée en 2, épépinée et coupée en cubes
2 c. à soupe d'huile d'olive
2 c. à soupe de beurre
1 bulbe de fenouil, paré et haché (réserver quelques feuilles pour le service)
2 échalotes, hachées
2 gousses d'ail, hachées
1 c. à soupe de zeste d'orange
1 piment chipotle en sauce adobo, haché
2 c. à café de cumin moulu
3/4 tasse (180 ml) de jus d'orange
4 tasses (1 litre) d'eau
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
1 c. à soupe de jus de citron
Sel au goût
Préchauffer le four à 375 F (190 C).


Dans un grand bol, mélanger les cubes de courge avec l'huile d'olive.
Déposez-les sur une grande plaque de cuisson en une seule couche.
 Enfourner pour 45 minutes, en retournant les morceaux de temps à autre.

Dans une grande casserole, à feu moyen-doux, fondre le beurre et cuire le fenouil, les échalotes, l'ail, le zeste d'orange et le piment chipotle.
Couvrir et cuire sans coloration 15 minutes ou jusqu,à ce que les légumes soient tendres. Ajouter le cumin et remuer 1 minute.
À feu moyen, ajouter la courge, le jus d'orange et l'eau.
Laisser frémir, couvrir et liasser mijoter 15 minutes.
Incorporer la crème et laisser mijoter 5 minutes. Saler au goût.

Au mixeur plongeur, mixer jusqu'à consistance lisse.
Ajouter le jus de citron et mélanger.
Servir immédiatement et garnir de feuilles de fenouil.
Imprimer la recette

Édition du 6 Mars 2016
Le tirage a désigné Linda !  Bravo Linda et merci à tous de votre participation !

26 février 2016

CHAUSSONS AUX POMMES ET AU FROMAGE COTTAGE


J'adore les chaussons aux pommes, ceux faits avec de la pâte feuilletée. Ils viennent d'être détrônés par cette recette dont la pâte est faîte avec du fromage cottage.  C'est complètement dément tellement c'est bon !
Ces chaussons sont très fondants et il est très difficile de se contenter d'un seul.
Faîtes très attention si vous ne pouvez vous contrôler, et décidez d'en manger à la sortie du four, la compote de pommes est très chaude et vous risquez de vous brûlez la langue....C'est du vécu !

Pour une douzaine de chaussons
1 tasse (250 g) de beurre à température ambiante
2 c. à soupe de sucre
2 pincées de sel
250 g de fromage cottage
1 c. à café d'extrait de vanille pure
1 et 2/3 tasse ( 250 g ) de farine
1/2 tasse (125 ml) de compote de pommes


Dans le robot culinaire, crémer le beurre avec le sucre et le sel.
Ajouter le fromage cottage et l'extrait de vanille.
Pulser pendant 2 minutes ou jusqu'à ce que le mélange ait la consistance de fromage fouetté . Ajouter la farine et pulser jusqu'à ce qu'une boule se forme.
Envelopper la pâte dans du film alimentaire et réfrigérer au moins 3 heures.

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Abaisser la pâte sur une épaisseur de 1/8" ( 0,3 cm ), sur un plan de travail fariné.
Découper des carrés de 4 po (10 cm ) de côté.
Déposer un peu de compote de pommes au centre de chaque carré.
Replier les coins opposés pour former un triangle.
Sceller les bords et faire un petit trou, avec la pointe d'un couteau, sur le dessus de chaque triangle, pour que la vapeur puisse s'évacuer.
Cuire sur une plaque à biscuits, chemisée de papier parchemin, 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que les chaussons soient légèrement dorés.
Laisser refroidir sur une grille et déguster.
Imprimer la recette

24 février 2016

PANCAKES À LA FARINE DE MAÏS



J'ai un petit grand garçon qui a de la difficulté à manger le matin, sauf, si ce sont des gaufres, ou de la brioche ou des crêpes au menu ! C'est assez sélectif et même si ça fait très bébé gâté, je m'organise pour qu'il ait ce qu'il aime au petit-déjeuner. Je les prépare d'avance et lui fait réchauffer au micro-onde le matin. Je préfère faire comme cela, plutôt qu'il parte à l'école, le ventre vide.

Cette semaine, je lui ai préparé des pancakes à la farine de maïs, servis avec la Cajeta que j'avais fait il y a quelques jours, et pour rester dans la touche mexicaine.
La texture de ces pancakes est moelleuse. Ils seront plus faciles à cuire si vous utilisez une petite poêle de la dimension des pancakes. La pâte s'étalera moins et vous aurez ainsi une bonne épaisseur.

Pour 12 pancakes
1 boîte (370 ml) de lait concentré non sucré (Carnation/Gloria)
‎2 tasses (500 ml) de lait 3,25 %
‎ ‎3 œufs
‎1 c. à café d’extrait de vanille
‎ 1/4 tasse (60 g) de beurre fondu
‎2 tasses (300 g) de farine
‎1 tasse (155 g) de farine de maïs
‎1 c. à soupe de poudre à pâte (levure chimique)
‎1 c. à café de sel
‎1/4 tasse (50 g) de sucre‎‎

Beurre pour la cuisson
Cajeta pour servir


Combiner au fouet les deux laits, les œufs et l’extrait de vanille.Ajouter le beurre à la préparation.
Dans un autre bol, combiner les farines, la poudre à pâte, le sel et le sucre. Verser dans la préparation liquide et ‎remuer, juste assez pour tout juste combiner les ingrédients (il restera des grumeaux).

‎ ‎Faire fondre un peu de beurre dans une poêle, sur feu mi-doux.
‎Quand le beurre commence à mousser, déposer dans la poêle 1/2 tasse (125 ml) de pâte.
Cuire le pancake de 2 à 3 minutes ou jusqu’à ‎ce que de petites bulles se forment à la surface et que les bords soient secs. Retourner le pancake et le cuire encore 2 minutes. Mettre le pancake dans une assiette et garder au chaud pendant la cuisson des autres pancakes


Empiler de 2 à 4 pancakes chauds par personne dans une assiette. Arrosez-les ‎d’une bonne quantité de cajeta froid.
Imprimer la recette

22 février 2016

POMMES DAUPHINES


Si vous avez peur de vous servir de votre friteuse, je pense que vous devriez surmonter votre peur pour essayer ces pommes dauphines, qui sont à mon avis, le meilleur accompagnement de votre rôti de boeuf ou de votre poulet rôti.
Chez nous, tout le monde préfère les pommes dauphines aux frites, c'est tout dire.

Vous pourrez utiliser un reste de purée de pommes de terre, j'ai déjà essayé et ça fonctionne très bien. Il vous faudra le même poids de purée que de pâte à choux (600 g).

Pour 6 à 8 personnes
6 grosses pommes de terre, pelées et coupées en cubes

Pâte à choux (donne 600 g) de pâte à choux
1 tasse (250 ml) d eau
1 pincée de sel
1/2 tasse (125 g) de beurre
1 tasse (150 g) de farine
4 oeufs

Huile pour friture


Cuire les pommes de terre dans un gros chaudron d'eau salée, jusqu'à ce qu'elle soient tendres.
Les réduire en purée à l'aide d'un pilon à pomme de terre ou d'un presse-purée. Réserver.

Dans une casserole à fond épais, faire bouillir l'eau, le beurre et le sel.
Lorsque le mélange arrive à ébullition, verser d'un seul coup la farine et remuer vigoureusement à l'aide d'une cuillère en bois durant 1 minute jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte qui se détache complètement du fond de la casserole.
Verser cette boule dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, puis ajouter les oeufs un à un tout en fouettant rapidement

Ajouter la purée de pommes de terre et bien mélanger.

Avec deux cuillères à soupe, former les pommes dauphines et plongez les dans un bain d'huile bien chaud.
Cuire jusqu'à ce que les pommes dauphines soient dorées.
Imprimer la recette

19 février 2016

FLAN PÂTISSIER SANS PÂTE


Quand j'ai fait mes macarons, il m'est resté beaucoup de jaunes d'oeufs et ça tombait plutôt bien car j'avais épinglé sur Pinterest, un flan pâtissier sans pâte chez Marie.
Le flan pâtissier et moi, c'est une longue histoire d'amour, qui se prolonge aussi avec Ian, qui en est fou. Je ne sais si c'est la génétique ou s'il est sous influence.
Les 3 ingrédients importants dans ma cuisine sont le lait, la farine et les oeufs (c'est pour cela que j'ai des poules). Avec cela, je peux faire des crêpes ou du flan pâtissier.
Pour aimer ce dessert, il faut aimer les oeufs et si vous ne les aimez pas, pensez à un autre dessert !
En tout cas, celui-ci est vraiment excellent, même Ian ne s'est pas aperçu qu'il n'y avait pas de pâte.

Pour 8 personnes
4 tasses (1 litre) de lait
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
2 gousses de vanille, fendues et grattées
10 jaunes d'oeufs
1 1/4 tasse (250 g) de sucre
3/4 tasse (100 g) de fécule de maïs


Dans une casserole, faire chauffer le lait, la crème 35 % avec les gousses de vanille et un peu de sucre prélevé sur la quantité initiale (ça évite que le lait accroche à la casserole).

Dans un saladier, fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre et la fécule de maïs.
Quand le lait est chaud, verser sur la préparation d'oeufs en mélangeant vivement.
Remettre la préparation dans la casserole et remettre à cuire en mélangeant constamment au fouet, jusqu'à épaississement.
Retirer du feu et laisser refroidir complètement en couvrant la crème d'une film alimentaire.

Quand la crème est bien froide, mélangez-la au fouet.


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Sur une plaque de cuisson chemisée de papier parchemin, déposer un cercle à pâtisserie de 9 po (23 cm) et 2 po (5 cm) de haut, puis beurrer et fariner le fond et le tour (si vous n'avez pas de cercle à pâtisserie, utilisez un moule à parois amovible de même diamètre.

Verser la crème dans le cercle (ou le moule), puis lissez le dessus avec une spatule.
Enfourner pour 35 à 40 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit très doré avec des taches plus foncées.
Laisser complètement refroidir avant de réfrigérer, puis couper en parts.
Imprimer la recette



17 février 2016

GAUFRES À LA BIÈRE ET AUX PÉPITES DE CARAMEL


J'aime cuisiner avec la bière, que ce soit pour des mijotés, du pain et, surtout, dans ma pâte à crêpes.
Je n'avais pas encore expérimenté dans les gaufres et c'est ce que j'ai dû faire parce qu'il ne me restait presque plus de lait.
Je vous garantis qu'il n'y aura pas besoin de me tordre le bras pour recommencer, car ce sont à mon avis, les meilleures gaufres que j'ai faites. Elles sont très légères, croustillantes dehors et moelleuses dedans.
Faut dire aussi, qu'elles sont sucrées aux pépites de caramel Skor et ça, c'est "malade" comme dirait Ian.
Elles se mangent juste saupoudrées d'un voile de sucre à glacer, mais avec de la crème fouettée, c'est pas mal non plus !

Pour une dizaine de gaufres
30 g de levure fraîche de boulanger  ou 10 g de levure sèche
1 bouteille (341 ml) de bière blonde
2/3 tasse (160 ml) de lait
3 1/3 tasse (500 g) de farine
4 oeufs
2/3 tasse (160g ) de beurre fondu
1 tasse (150 g) de pépites de caramel Skor



Dans un saladier, délayer au fouet, la levure dans la bière et le lait. Réserver.
Dans un très grand saladier, mettre la farine. Faire un puits au milieu, puis ajouter les oeufs et le beurre fondu.
Mélanger en délayant avec les liquides, jusqu'à ce que la pâte soit homogène et sans grumeau.
Ajouter les pépites de caramel Skor et mélanger.

Couvrir le saladier de film alimentaire, et réserver dans un endroit tempéré pendant 2 heures.
La pâte sera épaisse et élastique, elle ne s'étendra pas dans le gaufrier comme les pâtes habituelles. Il faudra l'étaler un peu à la spatule.
Cuire les gaufres comme suggéré dans la notice de votre gaufrier, jusqu'à ce qu'elles soient dorées.
Imprimer la recette

15 février 2016

COCOTTE DE PORC À LA BIÈRE BRUNE


Quel que soit le mijoté que je prépare, je peux être certaine que monsieur Gourmandises va adorer. Il en a été ainsi avec ce mijoté de porc à la bière brune.
J'ai utilisé de la rouelle de porc qui n'était vraiment pas chère à l'épicerie et je l'ai coupée en cubes. Même avec des morceaux moins nobles, on est capable de faire des petits bijoux de plats.

Pour 6 personnes
1 rouelle de porc d'1,5 kg, la couenne enlevée et coupée en cubes
2 c. à soupe de beurre
2 carottes, pelées et coupées en rondelles
1 oignon émincé finement
2 gousses d'ail écrasées
500 g de champignons, émincés
2 c. à soupe de farine 
500 ml de bière brune
1 bouquet garni (persil, thym, laurier)
Sel et poivre

Dans une cocotte, faire revenir les cubes de porc dans le beurre. Saler et poivrer.
Quand tous les morceaux sont colorés, réservez-les dans un plat puis remplacez-les par les carottes, l'oignon, l'ail et les champignons.
Faîtes-les revenir jusqu'à coloration.
Remettre les cubes de porc dans la cocotte puis saupoudrer de farine.
Mélanger jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de traces blanches.
Mouiller avec la bière puis ajouter le bouquet garni.
Porter à ébullition, couvrir puis baisser le feu. Laisser mijoter pendant 2 heures à très petits frémissements.
Au moment de servir, enlever le bouquet garni puis ajuster l'assaisonnement au besoin.
Imprimer la recette

12 février 2016

MACARONS CHOCOLAT AU LAIT/BAILEYS ET MACARONS CHOCOLAT BLANC/GRAND-MARNIER


Ce sont mes macarons d'anniversaire mais vous pourrez tester les recettes pour la Saint-Valentin, car c'est une belle activité à faire avec son amoureux.
Rien de nouveau pour faire les coques, j'ai une fois de plus, utilisé la méthode "méringue italienne", un peu plus technique, mais c'est inratable.
Les garniture sont vraiment excellentes. On sent bien le goût l'alcool mais sans excès.
Les ganaches au chocolat blanc ont habituellement tendance à me tomber sur le coeur, mais avec l'ajout du Grand-Marnier, il n'en est rien.

Pour 40 macarons :
Pour le tant pour tant :
200 g de sucre à glacer
200 g de poudre d'amandes
2 blancs d'oeufs  (70 g), à température ambiante
Colorant alimentaire en poudre (orange pour Grand Marnier)

Pour la meringue italienne :
200 g de sucre
2 blancs d'oeufs (70 g) à température ambiante
60 g d'eau

Ganache au chocolat au lait/Baileys
200 g de chocolat au lait
100 g de crème 35 %
2 c. à soupe de Baileys

Ganache au chocolat blanc/Grand Marnier
200 g de chocolat blanc
80 g de crème 35 %
2 c. à soupe de Grand Marnier


Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer avec la poudre d'amandes et ajouter un peu de colorant si vous le souhaitez.
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 70 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 70 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incoporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.





Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson ( pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.

Garnir les macarons avec la garniture de votre choix.
Placez-les dans une grande boite en plastique, au réfrigérateur et patienter jusqu'au lendemain.

Pour les ganaches  (même méthode pour les différents chocolats)
Mettre le chocolat dans un bol puis chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Verser la crème sur le chocolat et attendre 1 minute avant de mélanger jusqu'à l'obtention d'une texture lisse et homogène.
Ajouter l'alcool et bien mélanger.
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à complet refroidissement.
Mettre les ganaches dans des poches à pâtisserie et garnir les macarons.
Imprimer la recette

10 février 2016

#Culturedkitchen :COCOTTES FEUILLETÉES DE CREVETTES AU CURRY


Pour mon défi du programme des ambassadeurs de Cuisine du monde « L’Inde qui donne du oumpf » en partenariat avec Patak’s Canada, j'ai été invitée à réaliser un plat avec un produit de leur gamme, pour la Saint-Valentin.
Comme ça faisait longtemps que je n'avais pas cuisiné de crevettes, c'est l'idée qui m'est venue en premier et j'ai préparé pour une jolie entrée, pour la Saint-Valentin.
Vous pourrez préparer ces cocottes à l'avance et les réserver au réfrigérateur avant de les cuire au dernier moment.
C'est bien épicé mais ce n'est pas piquant. Si vous servez ce plat en mets principal, prévoir un accompagnement, comme un riz basmati.

Vous pouvez suivre Patak's sur Facebook et Twitter.
Vous y trouverez des idées de recettes et des infos sur les produits.

Pour 4 personnes :
2 échalotes émincées finement
2 gousses d'ail, émincées finement
Huile d'olive
2 pincées de coriandre moulue
2 pincées de cumin moulu
2 pincées de gingembre moulu
1/2 tasse (125 ml) d'eau
2 c. à café de pâte douce de cari
300 ml de crème fraîche épaisse
800 g de crevettes crues,  décortiquées
250 g de pâte feuilletée
1 jaune d'oeuf mélangé à 1 c. à soupe de lait


Préchauffez le four à 400 F (200 C).

Dans une poêle, chauffer l'huile d'olive et faire revenir les échalotes et l'ail. Ajouter les épices puis faire griller 2 minutes.
Ajouter l'eau et laissez mijoter 5 minutes Ajouter la pâte douce de cari et la crème fraîche et mélanger.

Répartir les crevettes dans les cocottes puis la préparation aux épices. Réserver.

Découper 4 disques de pâte feuilletée. Les disques doivent être plus grands que le diamètre des cocottes.
Déposer un disque sur chaque cocotte et dorer à l'oeuf et au lait.
Enfourner pour 10 à 15 minutes ou jusqu'à ce que la pâte feuilletée soit dorée.
Imprimer la recette

08 février 2016

CHURROS ET CAJETA POUR MARDI-GRAS


Demain, c'est Mardi-Gras, une de mes journées préférées, puisque c'est la journée des beignets !
Ma famille n'a jamais baigné dans la religion, mais c'était traditionnel de se rassembler chez ma mamie, ce jour là, pour manger ses beignets de pommes.

Aujourd'hui, je vous propose des churros parfumés à l'orange et à la cannelle que je sers avec la cajeta qui est une sauce caramel de lait de chèvre.
C'est, à mon humble avis, meilleur que le dulce de leche et tous ceux que je connais et qui y ont goûté, sont tombés dans le pot.

Cajeta
‎2 litres (8 tasses) de lait de chèvre entier (3,25 % de matières grasses)
‎400 g (2 tasses) de sucre
‎1 c. à café de sel
‎1 bâton de cannelle de 10 cm (4 po) de longueur
‎1 gousse de vanille
‎1 c. à café de bicarbonate de sodium

Churros :
1 tasse (250 ml) d'eau
Le zeste d'une orange
2 pincées de cannelle
1/2 tasse (125 g) de beurre
2 c. à soupe de cassonade
1 grosse pincée de sel
1 tasse (150 g) de farine
3 oeufs

Huile pour friture
Sucre pour saupoudrer

Cajeta (pour 3 tasses/750ml):
Combiner le lait, le sucre, le sel et la cannelle dans une casserole suffisamment ‎grande pour que le niveau du lait soit à au moins 10 cm (4 po) du rebord.
Fendre ‎la gousse de vanille et en racler les graines. Mettre les graines et la gousse dans la casserole. ‎Porter à feu moyen. Remuer pour dissoudre le sucre et porter à légère ébullition.

‎ Retirer la casserole du feu. Répandre le bicarbonate de soude à la surface du lait, puis fouetter ‎celui-ci jusqu’à ce qu’il cesse de mousser. Remettre la casserole sur le feu et mijoter, en remuant ‎de temps en temps pour empêcher le lait de brûler, pendant 1 heure ou jusqu’à ce que la ‎préparation prenne une belle couleur or pâle. Retirer la cannelle et la gousse de vanille, et les ‎jeter.

‎ Poursuivre la cuisson, en remuant constamment cette fois-ci et en prenant soin de toucher le ‎fond de la casserole en remuant, de 20 à 30 minutes ou jusqu’à ce que la ‎‎cajeta ait pris la couleur caramel. Retirer la cajeta du feu et la ramener à ‎la température ambiante.
La couvrir ‎et la garder au réfrigérateur jusqu’au moment de l’utiliser (elle se conservera 1 mois).


Churros :
Faire bouillir l'eau avec le zeste d'orange, la cannelle, le beurre, la cassonade et le sel.
Quand le beurre est fondu ajouter la farine d'un coup puis mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène qui se détache de la casserole.

Verser la pâte dans le bol du mélangeur sur socle, puis à l'aide du fouet, incorporer les oeufs, un à un.
Verser la préparation dans une poche à pâtisserie à douille cannelée.

Faites chauffer 2 po (5 cm) d'huile dans une casserole à feu épais à 350 F (180 C).
Réduire le feu et faire tomber dans l'huile des tronçons de pâte de 4 po (10 cm).
Laisser frire 2 minutes de chaque côté.

Sortir les churros cuits avec une écumoire et posez-les sur du papier absorbant.
Roulez-les dans le sucre et servir avec la cajeta.
Imprimer la recette

05 février 2016

#OnMyPath #GranolaForAYear :BOL DE SMOOTHIE TROPICAL À LA NOIX DE COCO ET AU CHIA + CONCOURS


Avez vous pris des résolutions santé cette année ? Je ne prends aucune résolution mais cette année, j'essaie de déjeuner le matin. Quand je me lève, je suis seulement capable d'avaler du café.
Ce n'est qu'en revenant d'avoir emmener ma zouille à l'école que je peux avaler quelque chose de plus solide.
En utilisant des fruits congelés, cette recette prend à peine 5 minutes à préparer.
Pour la garniture, j'ai utilisé le granola noix de coco et chia de Nature's Path.

Je vous annonçais un concours avec le titre de la recette, en fait il y en a deux :
Pour le concours sur mon blogue, vous courez la chance de gagner un beau coffret de tout un assortiment de produits Nature's Path ainsi qu'un livret de recettes : Il vous suffit de me dire quelles sont les résolutions santé que vous avez prises en ce début d'année, dans les commentaires sous cet article.
Vous me laissez un courriel afin que je puisse vous joindre après tirage au sort. Concours réservé uniquement aux résidents canadiens. Fin du concours : Vendredi 12 Février 2016, minuit, heure de Montréal.

Le deuxième concours se déroule sur les médias sociaux (Facebook, Twitter ou Instagram)
Répondez à la même question sur votre compte en utilisant les hastags : #OnMyPath et #GranolaForAYear et vous pourriez gagner :
- 1 an de granola Nature's Path
-Diy Vegan le livre de Nicole Axworthy & Lisa Pitman
-Un-Junk your Diet de Desiree Nielsen, R.D.
 Fin du concours le 28 Février 2016, les prix seront envoyés aux gagnants à partir du 1 Mars 2016

Édition du 14 Février :

Le tirage au sort a désigné Nathalie ! Bravo Nathalie et merci à tous de votre participation !

Pour 4 personnes :
Smoothie :
2 tasses (500 ml) de yogourt à la vanille
2 bananes congelées, coupées en morceaux
1/2 tasse (125 ml) de mangue congelée, en morceaux
1/2 tasse (125 ml) d'ananas congelé, en morceaux

Garniture :
1 tasse (250 ml) de granola noix de coco et chia
1/2 tasse (125 ml) de mangue congelée, en morceaux
1/2 tasse (125 ml) d'ananas congelé, en morceaux


Dans le blender, combiner le yogourt, les morceaux de bananes , de mangue et d'ananas et mixer jusqu'à l'obtention d'une texture onctueuse et homogène.
Répartir dans 4 bols pis saupoudrer de granola noix de coco et chia et ajouter les morceaux de mangue et d'ananas.
Déguster aussitôt.
Imprimer la recette

03 février 2016

PAËLLA AU POULET ET AUX FRUITS DE MER


Lors d'une vente de garage, l'an passé, j'ai acheté une poêle à paëlla, toute neuve et encore dans la boite pour un prix très modique. Je n'avais donc plus l'excuse de dire que je ne pouvais pas faire de paëlla car je n'avais pas la poêle adaptée.
J'ai voulu en faire à Noël, mais nous n'étions que 4.
C'est donc tout naturellement que j'ai pensé à ce plat, quand j'ai invité ma gang pour mon anniversaire.
Rien de plus conviviale qu'une paëlla. On met le plat au centre de la table et chacun se sert.
C'est super simple à préparer et c'est vraiment excellent.

(Désolée pour les photos, elles ont été faîtes avec mon cellulaire mais je voulais vous faire profiter de la recette).
Pour 8 personnes
1,5 litre (6 tasses) de bouillon de poulet, chaud
3 pincées de safran, ou plus, au goût
1 kg de hauts de cuisse de poulet, coupés en morceaux
Huile d'olive
4 chorizos, coupés en tranches
1 oignon, haché
3 gousses d'ail, hachées
2 poivrons verts, épépinés et coupés en tranches
1 c. à café de curcuma
250 ml (1 tasse) de vin blanc
500 ml (2 tasses) de riz étuvé
4 tomates, épépinées et coupées en dés
600 g de crevettes moyennes décortiquées
1 kg de moules
Sel et poivre


Faire infuser le safran dans le bouillon de poulet chaud. Réserver.
Dans une grande poêle antiadhésive profonde, ou une poêle à paella, à feu moyen, dorer les morceaux de poulet dans l’huile d’olive. Saler et poivrer. Réserver sur une assiette.
Dans la même poêle, faire dorer les rondelles de chorizo puis attendrir l’oignon, l’ail et le poivron avec le curcuma. Saler et poivrer. Déglacer avec le vin et laisser mijoter 2 minutes.

Ajouter le bouillon safrané et porter à ébullition. Ajouter le riz, les morceaux de poulet et les tomates. Poursuivre la cuisson doucement environ 20 minutes ou jusqu’à ce que le riz soit tendre, mais encore légèrement croquant. Remuer à l’occasion. Saler et poivrer.

Ajouter les crevettes et insérer les moules dans le riz, l’ouverture vers le haut. Couvrir et poursuivre la cuisson 5 minutes ou jusqu’à ce que les crevettes soient cuites et les moules bien ouvertes. Rectifier l’assaisonnement et servir.
Imprimer la recette