29 avril 2016

LA TARTA DE SANTIAGO OU GÂTEAU DE SAINT-JACQUES


C'est en feuilletant mon magazine de cuisine, que je suis tombée sur cette recette et que j'ai eu envie de la faire de suite.
Cette spécialité de la Galice espagnole daterait du XVIe siècle, mais c'est seulement à partir du XXe siècle que ce gâteau aux amandes devient célèbre das le monde entier, grâce au pélerinage de Saint-Jacques de Compostelle. On la déguste surtout autour du 25 Juillet, date de la Saint-Jacques et elle bénéficie d'une IGP (indication géographique protégée).

Ça a pris 5 minutes à préparer, pesage des ingrédients et graissage de moule compris ! Le gâteau est croûté à l'extérieur et fondant à l'intérieur. Il est vraiment très bon !
Pas besoin d'être intolérant ou allergique au gluten pour apprécier ce gâteau.

Pour 6 personnes
 2 3/4 tasse (275) g de poudre d’amandes
1 1/4tasse (250 g) de sucre
1/3 c. à café de cannelle
Le zeste d’1 citron bio
4 œufs

Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffez le four à 350 F (180C).
Beurrer généreusement un moule à tarte plein (sans fond amovible) de 9 po (23 cm) et réserver.
Mélangez ensemble à la fourchette la poudre d'amande, le sucre, la cannelle et le zeste de citron.
Ajouter les oeufs battus en omelette et mélanger à la cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène.
Verser la pâte dans le moule préparé et enfourner de 35 à 40 minutes.


Laissez refroidir avant de démouler puis saupoudrer de sucre à glacer (voir déco).
Pour la déco :
Reproduire sur une feuille une croix de Saint-Jacques, (ci-dessous, dénichée sur le net) puis découpez-la.
Placez-la au centre du gâteau, saupoudrer de sucre à glacer puis retirez-la délicatement.
Imprimer la recette 


27 avril 2016

BOEUF JERKY


À chaque fois, que nous partons en balade et que mon mari va mettre du gaz dans l'auto, il ressort de la station avec ou du jerky ou des pepperettes.
Mais quand je regarde la liste des ingrédients qui les composent, ça ne me donne pas trop envie d'en manger.
Pour ceux qui ne connaissent pas, le jerky est une viande maigre qui a été marinée et séchée. Celui que vous achetez chez le dépanneur est bourré d'additifs et de conservateurs.
J'ai utilisé du boeuf, mais vous pouvez aussi prendre toutes autres viandes tel que le gibier.
Pour les marinades, c'est selon votre goût et selon votre imagination car les possibilité sont grandes :
Vous pouvez prendre des vinaigres aromatisés, les épices de votre choix, des herbes séchées...alouette !
J'ai fait mon jerky au déshydrateur parce que j'en ai un et que j'essaie de le rentabiliser, mais vous pouvez le faire au four. Certains disent qu'au déshydrateur, la durée de conservation est plus longue mais qu'au four le goût est meilleur. Ce sera à vous de tester. Dans mon cas, mon jerky était excellent !

1 kg de boeuf d'intérieur de ronde, coupé en lanières d"1 cm d'épaisseur
Marinade :
2 c. à soupe de sauce Worcestershire
1 c. à soupe de poudre d'oignon séché
4 gousses d'ail, écrasées
1/4 tasse (60 ml) de vinaigre balsamique
1 c. à soupe de sel
1/4 tasse (60 ml) d'eau
1 c. à soupe de poivre noir concassé


Dans un Ziploc, mettre les lanières de boeuf et tous les ingrédients de la marinade. Bien mélanger et réserver le sac au réfrigérateur pendant 24 heures.

Déposer les lanières de boeuf sur les grilles de votre déshydrateur puis sécher pendant 12 heures.
Imprimer la recette

25 avril 2016

GAUFRES AUX BANANES, SAUCE AU CHOCOLAT


Les semaines se suivent mais ne se ressemblent jamais. Toutes les semaines, j'achète des bananes et certaines n'ont l'occasion de résider dans la coupe à fruits que 2 jours quand d'autres peuvent atterrir au congélateur ou dans des pains aux bananes parce que ça change vite d'avis un mini ado.

Pour faire changement, j'ai préparé ces gaufres avec 5 bananes. Je me suis dit qu'une pâte à gaufres, ce n'était ni plus, ni moins qu'une pâte à gâteau un peu plus liquide qu"à la normal. J'ai donc fait le test et il s'avère que l'essai a été plus que concluant.
Les gaufres sont très moelleuses et servies avec la sauce au chocolat, c'est vraiment une très belle association.

Maintenant je redoute qu'on oublie les bananes, volontairement, dans la coupe à fruits afin que je refasse ces gaufres.
Pour 12 gaufres
5 bananes , purée
1/2 tasse (100 g) de sucre
4 oeufs
1 c. à soupe d'extrait de vanille
3 1/3 tasse (500 g) de farine
1 c. à soupe de poudre à pâte (levure chimique)
1 tasse (250 ml) de lait
1/2 tasse (125 g) de beurre fondu

Sauce au chocolat :
7 oz (210 g) de chocolat noir
200 ml de lait
3 c. à soupe de beurre
1/4 tasse (50 g) de sucre
2 c. à soupe de crème 35 %


Dans le bol du batteur sur socle, mélanger les bananes avec le sucre.
Ajouter les oeufs, un à la fois et mélanger entre chaque addition.
Ajouter la vanille, puis la farine en alternance avec le lait. Bien mélanger puis incorporer le beurre fondu.

Préchauffer le gaufrier et cuire les gaufres selon les instructions du fabricant.
Servir avec la sauce au chocolat.

Sauce au chocolat :
dans un bain-marie, fondre le chocolat avec le lait et le beurre. Lorsque le mélange est lisse et homogène, ajouter le sucre et la crème 35 % et mélanger.
Imprimer la recette

22 avril 2016

DÔME AU CITRON SUR PALET BRETON


C'est en voyant passer une photo sur le net, que je me suis rappelée avoir acheter un moule demi-sphère en silicone chez Nicolas, il y a 2 ans et que je ne m'en étais pas encore servi.
Mon armoire de moules à gâteaux est très grande et elle...est pleine. Au départ, tout est super bien rangé, mais quand je veux un moule spécifique, il est forcément en dessous des autres et une fois lavé, il est posé dessus et c'est le début du bordel.

Le diamètre des dômes est le même que les moules à muffins, donc ça se positionne super bien.
La présentation est super jolie et le dessert super simple : c'est un palet breton sur lequel j'ai posé un lemon curd avec de la gélatine.
C'est un dessert bien frais qui impressionnera vos invités.

Pour 6 personnes
Palets bretons :
2 jaunes d'oeufs
1/4 tasse + 2 c. à table (75 g) de sucre
3/4 tasse (120 g) de farine
1/2 c. à soupe  de poudre à pâte ( levure chimique )
1/3 tasse (80 g) de beurre salé, à température ambiante

Dômes au citron
1 feuille de gélatine ou 2 g de gélatine en poudre
3/4 tasse (180 ml) de jus de citron
Le zeste d'un citron
2 oeufs entiers
4 jaunes d'oeufs
1/4 tasse + 2 c. à soupe (75 g) de sucre
1/3 tasse (80 g) de beurre

1 oz (30 g) de chocolat blanc


Palets bretons
Dans le bol du mélangeur, muni du fouet, blanchir les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit bien mousseux.
Changer le fouet par la palette, puis ajouter les ingrédients secs préalablement tamisés ensemble et le beurre.
Mélanger juste ce qu'il faut pour obtenir un mélange homogène.

Sortir la pâte du bol et façonner un rouleau de pâte d'un diamètre d' 1 po (2,5 cm) à l'aide de film alimentaire.
Réfrigérer le rouleau au moins 4 heures.
Préchauffer le four à 325 F ( 160 C ).
Ôter le film alimentaire et couper le rouleau en 6 tranches
Déposer les tranches de pâte au fond de moules à muffins anti-adhésifs et enfourner pour 20 minutes.

Laisser reposer 5 minutes avant de démouler et de laisser refroidir sur une grille.


Dômes au citron
Faire ramollir la feuille de gélatine dans de l'eau froide. Réserver.

Dans une casserole, mélanger au fouet, le jus et le zeste de citron , les oeufs et le sucre.
cuire à feu moyen, tout en fouettant continuellement, jusqu'à épaississement.

Hors du feu, ajouter la gélatine essorée, puis ajouter le beurre en utilisant le mixeur plongeur pour bien émulsionner.
Répartir la préparation dans 6 demi-sphères en silicone (du même diamètre que vos palets bretons) puis placez-les au congélateur pendant 30 minutes.

Montage :
Démouler les sphères délicatement puis déposez-les sur les palets bretons.
Fondre le chocolat blanc au micro-onde et le mettre dans une poche à pâtisserie munie d'un embout fin.
Dessiner des rayures de chocolat blanc sur le dessus des dômes.
Imprimer la recette



19 avril 2016

RILLETTES DE LAPIN


C'est par l'entremise d'une copine, qu'il y a 15 jours, j'ai pu acheter des lapines de réforme, celles qui ne font plus de bébé.
J'en avais commandées 5 et j'en ai eu 12 !!!! J'étais un peu beaucoup prise au dépourvu mais comme le lapin est très très cher au Québec et que là, je les avais pour un prix dérisoire, je me suis adaptée et j'ai fait un méchant ménage dans le congélateur et jouer à à la charcutière pendant 2 jours.
Pour le décompte, j'en ai mis 7 au congélateur, nous en avons mangé 1, j'en ai passés 3 en terrine (clic) et 1 en rillettes.

Si vous débutez en charcuterie ou que vous voulez vous lancer, je vous conseillerais de commencer par des rillettes, c'est beaucoup plus simple et il n'y a pas à désosser avant la préparation.

J'ai commencé par faire un bouillon très goûteux dans lequel a cuit le lapin. J'ai opté pour du saindoux plutôt que par du gras de canard, pour la partie grasse des rillettes (la viande de lapin est sèche), parce que je trouve que ça fait mieux ressortir le goût de la viande de lapin et que ça se tartine mieux. Pour ceux qui connaissent, mes rillettes ont la même texture que les rillettes du Mans (les meilleures au monde).

J'ai distribué quelques pots et ces rillettes ont fait le buzz auprès de ceux qui y ont goûté et c'est aussi un vrai coup de coeur pour moi !

Bouillon :
2 tasses (500 ml) de vin blanc
1 oignon, coupé en morceaux
3 gousses d'ail, écrasées
2 carottes, pelées et coupées en morceaux
2 branches de céleri, coupées en morceaux
2 feuilles de laurier
10 branches de thym
Eau pour recouvrir
1 bonne poignée de gros sel

1 lapin de 2 kg, coupé en morceaux
1 kg de saindoux
4 tasses (1 litre) de bouillon réduit
Poivre


Dans un grand faitout, préparer tous les ingrédients du bouillon, puis y déposer les morceaux de lapin.
Couvrir et porter à ébullition.
Baisser le feu et laisser cuire pendant 2 h 30.

Sortir les morceaux de lapin sur une planche à découper, puis augmenter le feu au maximum sous le faitout et laisser réduire le bouillon le temps d'effilocher la viande de lapin (environ 20 minutes).

Effilocher la viande de lapin en faisant attention de ne pas laisser de petits os et réserver dans un plat.


Filtrer le bouillon et prélever 4 tasses (1 litre).
Dans le faitout, fondre le saindoux et ajouter le bouillon réduit.
Ajouter la viande de lapin et mélanger.
Donner quelques tours de mixeur plongeur afin d'avoir une texture plus fine.
Goûter et poivrer généreusement et ajouter du sel au besoin.

Mettre en pot ou en contenant plastique et congeler si nécessaire. Ne pas oublier les cornichons pour la dégustation !
Imprimer la recette

18 avril 2016

#TheCulturedKitchen :SALADE INDIENNE AUX CREVETTES ET AUX LENTILLES

Pour mon défi mensuel du programme des ambassadeurs de Cuisine du monde « L’Inde qui donne du oumpf » en partenariat avec Patak’s Canada, nous soulignerons le festival des récoltes, aussi connu sous le nom de Vaisakhi, en cuisinant une savoureuse salade parfumée à la coriandre. C'est une salade fraîcheur des plus complète avec sa touche indienne.
Je vous dirais que le secret est dans la sauce : Elle est faîte à base de lait de coco et de pâte douce de cari . C'est E.X.C.E.L.L.E.N.T et une fois qu'on a fini son assiette, on en veut encore

Vous pouvez suivre Patak's sur Facebook et Twitter.
Vous y trouverez des idées de recettes et des infos sur les produits.

Pour 4 à 6 personnes
Salade :
1 tasse (180 g) de riz basmati cuit
1 tasse (155g) de lentilles vertes cuites
1 tasse (180 g) de petits pois cuits
300 g de crevettes, cuites et décortiquées
1 poivron rouge en dés
1 échalote, émincée
Le zeste d'une lime
Sauce :
2 c. à soupe d'huile de tournesol ou de canola
1 c. à soupe de moutarde
200 ml de lait de coco
Le jus de 2 limes
1/2 tasse (125 ml) de coriandre ciselée
1 c. à soupe de  pâte douce de cari
Sel et poivre

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients de la salade. Réserver.

Dans un autre bol, combiner tous les ingrédients de la sauce et émulsionner.
Verser la sauce dans la salade et mélanger.
Couvrir le saladier de film alimentaire et réserver au frais jusqu'au service.
Imprimer la recette


15 avril 2016

COULANTS AU CHOCOLAT


S'il y a bien un dessert qui m'a toujours donné de la misère, c'est bien le coulant au chocolat. C'est souvent trop cuit ou pas assez, ou ça ne se démoule pas bien, du coup ce n'est pas présentable.
La fin de semaine dernière, je recevais et me suis lancée comme défi d'en faire.
Comme je ne voulais pas manquer mon coup, j'ai doublé la recette ci dessous et j'ai fait des essais.
J'ai eu mon temps de cuisson au 3ème coup avec une pâte réfrigérée. Vous dire combien j'étais contente, ne se raconte même pas !

Sur les photos, ce sont donc les coulants de mes essais, car ceux que j'ai servis, ont été accompagnés d'une bonne crème anglaise.

Pour 6 coulants
210 g (7 oz) de chocolat noir
125 g (1/2 tasse) de beurre
65 g (1/3 tasse) de sucre
3 œufs + 2 jaunes
50 g (1/3 tasse) de farine



Préchauffer le four à 180C (350 F).
Dans un bain-marie, fondre le chocolat et le beurre jusqu'à consistance lisse.
Incorporer le sucre et bien mélanger.
Ajouter les oeufs et les jaunes d'oeufs et bien mélanger. Incorporer la farine et mélanger.
À ce stade, vous pouvez réfrigérer la pâte jusqu'à son utilisation.

Verser la préparation dans des ramequins beurrés ou dans un moule à muffins beurré.
Enfourner pour 10 à 13 minutes (si votre pâte est froide, ce sera plutôt 13 minutes).

Sortir du four, laisser tiédir quelques instants puis démouler.
Servir sans attendre accompagné d'une crème anglaise.
Imprimer la recette

14 avril 2016

#WholeBlends :LA NOUVELLE GAMME DE GARNIER : WHOLE BLENDS

Snippet:
Aujourd'hui, je ne vous proposerais pas de recette. Ceux qui me connaissent savent combien j'aime tester les produits.
Quand Garnier m'a proposé de tester le shampoing et le revitalisant Whole Blends rafraîchissant à la pomme verte et thé vert, j'ai de suite sauté sur l'occasion. Whole Blends est l'adaptation américaine d'Ultra doux.
Il existe d'autres soins Whole Blends, pour tous types de cheveux. Ces produits sont sans parabène, sont enrichis d'extraits naturels et contiennent des sulfates doux. C'est pour cela que mon fils a aussi testé le shampooing, car ces produits conviennent à toute la famille.

J'ai eu longtemps les cheveux mi-longs parce que je ne pouvais pas les avoir longs car ils sont fins et frisés. Ils finissaient toujours à être fourchus et je devais les couper.
Comme beaucoup, nous ne sommes jamais satisfaites de ce que nous sommes et comme j'ai les cheveux frisées, je voulais les avoir lisses. À partir du moment, où j'ai oublié le sèche-cheveux et le fer plat, j'ai pu laisser pousser mes cheveux naturellement et les accepter mes boucles.
Ça prend du temps d'avoir les cheveux longs, mais ça vaut vraiment le coup, surtout quand on adore se faire des différentes coiffures.
Avec le le shampoing et le revitalisant Whole Blends rafraîchissant à la pomme verte et thé vert, mes cheveux étaient doux et brillants, se démêlaient facilement et sentaient très bons.



Vous voulez tester, vous aussi? , c'est possible en allant dès maintenant sur le site internet de Garnier afin d'obtenir un coupon.


Bien que ce témoignage soit généreusement commandité par « Garnier Whole Blends », les opinions et le langage qu’il contient sont les miens, et ils ne reflètent d’aucune façon « Garnier Whole Blends ».

13 avril 2016

#PartagezVotreTable :SPAGHETTINI AU PESTO DE ROQUETTE ET CITRON


Il n'y a pas plus convivial qu'un plat de pâtes et avec le pesto que j'y ai mis, ça sent le printemps qui arrive enfin. Maintenant, il ne reste plus qu'attendre que les bancs de neige fondent pour pouvoir enfin aller jouer dans la terre et semer mes herbes aromatiques, dont le basilic qui est toujours la star dans mon jardin.
Ce pesto est fait à base de pacanes, de basilic , de roquette et de citron et cela donne un goût très frais.
J'ai utilisé les spaghettini de Barilla mais vous pourrez utiliser n'importe quelles autres pâtes de leur gamme, que ce soit dans les classiques, les sans gluten, les PlusMD, La Collezione ou les grains entiers.

Vous pouvez suivre Barilla sur facebook  :BarillaCanada ou sur Twitter :@BarillaCAN_FR et vous pourrez ainsi, y trouver l'inspiration pour d'autres recettes
Pour 4 personnes

Pesto
3/4 tasse (75 g) de parmesan
3/4 tasse (75 g) de pacanes
1/2 tasse (70 g) de noix de pin
1 grosse poignée de feuilles de basilic
2 grosses poignées de roquette
Le zeste et le jus d'un citron
1/2 tasse (125 ml) d'huile d'olive
1 gousse d'ail
1c. à café de fleur de sel

1 paquet de spaghettini
1 grosse poignée de roquette


 Dans le robot culinaire, mixer tous les ingrédients jusqu'à consistance onctueuse.
Pendant ce temps, cuire les spaghettinis dans une grande casserole d'eau salée pendant 5 minutes.
Égoutter les pâtes.
Réchauffer le pesto dans la casserole et placez-y les pâtes. Ajouter la roquette supplémentaire et mélanger.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette

11 avril 2016

TRESSE À LA FLEUR D'ORANGER


 Si vous vous lancez dans la boulangerie, il est un petit livre que tout le monde devrait avoir : Les petits ateliers de cuisine : Boulangerie, paru chez Marabout. Les recettes y sont expliquées simplement, plan par plan.
J'ai choisi de tester la brioche tressée à la fleur d'oranger car la recette m'intriguait : 1 oeuf, pas de beurre, pas de sucre (sauf du sucre en grains sur le dessus).
La matière grasse est ici remplacée par de l'huile d'olive.
La tresse est très moelleuse et ce parfum de fleur d'oranger, c'est que du bonheur. Attention, le dosage est parfait, n'en rajoutez pas. La fleur d'oranger, c'est comme l'eau de rose, il faut en mettre avec parcimonie sinon, ça vous tombera sur le coeur.
L'avantage qu'il n'y ait pas de sucre dedans, c'est qu'on peut la tartiner de ce qu'on veut :
Ian :" m'man, je peux mettre du beurre d'érable ? m'man, je peux mettre du Nutella ?
Cuite à 10 heures, il n'en restait que la moitié à 16 heures....Ça mange un mini ado !

Procurez vous ce livre, c'est un excellent achat (pas cher 12,95 $) !


Pour une grosse brioche ou 2 petites
4 tasses (600 g) de farine
1 c. à café de sel
15 g de levure fraîche (ou 5 g de levure sèche)
1 tasse (250 ml) de lait tiède
1 oeuf
3 c. à soupe d'huile d'olive
1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger
Le zeste d'une orange finement râpé

1 oeuf battu pour la dorure
2 c. à soupe de sucre en grains pour saupoudrer


Dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet, mélanger la farine et le sel. Faire un puits, y émietter la levure. Ajouter le lait tiède et délayer.

Ajouter l'oeuf, l'huile d'olive, l'eau de fleur d'oranger et le zeste. Pétrir la pâte 10 minutes.
Laisser lever 2 heures dans un grand bol couvert d'un torchon.

Diviser la pâte en 3 morceaux (en 6, si vous en faîtes 2), les rouler en boudin, les souder ensemble à une extrêmité puis les tresser.
Déposer la tresse sur une plaque de cuisson chemisée de papier parchemin.

Dorer à l'oeuf puis couvrir d'un film huilé et laisser reposer 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F (180 C). Dorer de nouveau la brioche. Saupoudrer de sucre à grains.
Enfourner les brioches de 35 à 40 minutes.
Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette

08 avril 2016

GÂTEAU AUX POMMES IRLANDAIS


Ce gâteau aux pommes est à son meilleur, servi chaud avec sa sauce au cidre.
J'ai utilisé du Kérisac pour la sauce parce qu'il est très bon et vraiment pas cher (et aussi parce que c'est du cidre breton).
C'est un gâteau "full pommes" comme dirait mon mini ado, légèrement parfumé à la cannelle et à la muscade.
Le dessus est croustillant et l'intérieur très moelleux. Même s'il parait très simple, je n'hésiterais pas une seconde à le servir à mes invités.

Pour 8 personnes
½ tasse (125 g) de beurre non salé, à la température ambiante
½ tasse (100 g) de sucre
1 c. à soupe de zeste de citron râpé
2 œufs
¼ tasse (60 ml)) de lait
1½ tasse (225 g) de farine
1½ c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
½ c. à café de sel
2 pincées de cannelle
1 pincée de muscade moulue
4 pommes, (Golden Delicious) pelées et coupées en morceaux de 2 cm (¾ po)
1 c. à soupe de cassonade

Sauce au cidre (optionnel)
2 tasses (500 ml) de cidre
½ tasse (100 g) de sucre


Préchauffer le four à 375 F (190 C). Graisser un moule à gâteau de 9 po (23 cm) et en tapisser le fond de papier parchemin.

Battre le beurre et le sucre en crème au batteur électrique jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux (2 minutes environ). Ajouter le zeste de citron. Incorporer les œufs, puis le lait.
Tamiser ensemble la farine, la poudre à pâte, le sel, la cannelle et la muscade, et les ajouter à la préparation au beurre.
Bien mélanger et incorporer les pommes. La préparation semblera contenir plus de pommes que de pâte.
La déposer dans le moule préparé en prenant bien soin de la niveler, et la saupoudrer de cassonade.

Enfourner pour 45 à 50 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré dans le gâteau en ressorte propre.


Sauce au cidre
Combiner le cidre et le sucre dans une casserole sur feu vif.
Porter à ébullition et laisser réduire 20 minutes ou jusqu’à l’obtention d’une consistance sirupeuse. Servir la sauce avec le gâteau aux pommes chaud.
Imprimer la recette

06 avril 2016

BISCUITS CITRON RICOTTA


Vous allez tomber sous le charme de ces biscuits au citron  et peut être même, en devenir accro!
Perso, je les adore. Ils sont moelleux parce qu'ils sont faits de ricotta et croustillants sur le dessus grâce au glaçage. Ils ressemblent à des chapeaux de muffins.

J'ai utilisé ma moyenne cuillère à crème glacée, mais si vous n'en avez pas, utilisez deux cuillères à soupe pour former des tas de pâte de la grosseur d'une balle de golf.
Ils se conservent1 semaine dans une boite hermétique, à température ambiante, mais ça m'étonnerait beaucoup qu'ils aillent jusque là.

Pour environ 3 douzaines de biscuits
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
2 tasses (400 g) de sucre
le zeste fin de 2 citrons
2 gros œufs
400 g de ricotta
3 c à soupe de jus de citron, frais
 2 1/2 tasses (375 g) de farine
1 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 c. à café de sel

Pour le glaçage:
1 1/2 tasses (225 g) de sucre à glacer
3 c. à soupe de jus de citron
Le zeste d'1 citron


Préchauffer le four à 375 F (190 C) et chemiser de papier parchemin, 2 plaques à biscuits. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, crémer le beurre avec le sucre jusqu'à consistance légère et mousseuse (environ 3 minutes).
Ajouter le zeste de citron et les oeufs et bien mélanger. Ajouter la ricotta et le jus de citron.
Incorporer la farine, la poudre à pâte et le sel (préalablement tamisés ensemble) et bien mélanger.

À l'aide d'une cuillère à crème glacée de 2 po (5 cm) de diamètre, déposer des tas de pâte sur les plaques préparées, en les espaçant de 2 po (5 cm).

Enfourner pour 13 à 15 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient légèrement dorés sur les bords.
Retirer du four et laisser les biscuits refroidir sur les plaques de cuisson pendant 5 minutes avant de transférer sur des grilles jusqu'à complet refroidissement.

Pour le glaçage:
Dans un bol moyen, mélanger le sucre à glacer, le jus de citron et le zeste de citron et mélange jusqu'à consistance lisse.
Tremper le dessus de chaque biscuit dans le glaçage et étendre avec une spatule.
Placer les biscuits sur une grille et laisser le glaçage durcir avant de servir.
Imprimer la recette

04 avril 2016

SUCRE D'ÉRABLE MOU, À TARTINER



Quand j'ai reçu ma commande de sirop d'érable et que j'ai voulu en transformer quelques boites, c'est vers le livre de Martin que je me suis forcément tournée.
Je voulais faire quelque chose de différent de ce qu'on fait habituellement avec du sirop.
Ce sucre mou, c'est comme une tartinade 100 % érable. Martin s'en sert en garniture de biscuits, nous, nous avons tartiné nos toasts (de brioche) avec.
La texture se situe entre le beurre d'érable et le sucre mou et c'est vraiment délicieux.

1 litre de sirop d'érable


Avant de commencer, tarer votre thermomètre à bonbons :
Faire bouillir de l'eau et y plonger le thermomètre. S' il est bien "réglé " il devrait être à 100 C....si ce n'est pas le cas, ajouter ou diminuer en fonction de température demandée.

Verser le sirop d'érable dans une grande casserole et cuire à feu constant, jusqu'à ce qu'il atteigne 113 C (235 F). Il est important de ne pas remuer le sirop au cours de la cuisson.
Si l'écume monte trop haut dans la casserole et menace de déborder, on peut également brosser la parois de la casserole avec un pinceau mouillé, ce qui la tient propre et évite la cristallisation du sirop.

Quand le sirop atteint la température désirée, retirer la casserole du feu et la placer sur une grille surélevée afin de laisser passer de l'air frais sous sa base. Laisser reposer la casserole sur la grille, 1 minute. Éviter tout choc et brassage, car il est important de prévenir la formation de cristaux.
Pendant la période de repos, pour arrêter la cuisson, vaporiser l'écume du sirop avec de l'eau froide jusqu'à ce qu'elle disparaisse complètement. À mesure que le liquide revient à son volume initial, brosser la parois de la casserole avec un pinceau mouillé.


Verser le sirop cuit dans le bol du batteur sur socle et le mettre dans le réfrigérateur, sur une grille, jusqu'à ce que la température atteigne 32 C (90 F).

Sortir le bol du réfrigérateur et mélanger au fouet plat pendant environ 5 minutes, à vitesse moyenne -rapide, jusqu'à ce que le sirop blanchisse et épaississe. Réserver.

Déposer le bol sur un bain-marie. Faire fondre la préparation légèrement tout en remuant à l'aide d'une maryse (spatule en caoutchouc), jusqu'à ce que le sucre cristallise.

À ce point,  la préparation est prête.

Conservation :
Dans un contenant hermétique, la préparation de sucre mou peut être conservée 2 mois au réfrigérateur.
Si elle durcit, on peut la réchauffer une dizaine de secondes au four micro-ondes pour la rendre plus malléable. Attention, car elle réchauffe vite. Elle peut être réchauffée à plusieurs reprises dans être altérée.
Imprimer la recette

01 avril 2016

CHOUX S'MORES


Vous ai-je déjà dit combien j'étais fan de pâte à choux ? Oui et souvent ! Je récidive avec une recette vraiment cochonne!
Ne voulant frustrer personne par la non présence de chocolat sur ma table à Pâques, j'ai préparé ce dessert qui les a tous fait se rouler par terre (c'est juste une image).
Ce sont des choux avec craquelin au sucre de canne, remplis de crème pâtissière au chocolat et garnis d'une meringue pour retrouver le goût des S'Mores.
La recette peut paraître longue, mais il n'en ai rien si vous préparez votre crème pâtissière au chocolat la veille.
Les choux se conservent 3 jours au réfrigérateur, après ce temps, la meringue commence à suinter et c'est moins agréable à manger.

Pour 20 choux
Crème pâtissière au chocolat :
2 tasses (500 m ) de lait
4 jaunes d'oeufs
6 cuillères à table de sucre
3 cuillères à table de fécule de maïs
7 oz ( 210 g ) de chocolat 75 % de cacao, haché
2 et 1/2 cuillères à table (40 g) de beurre non salé

Pour le craquelin :
3 c. à table (45 g) de beurre, à température ambiante
1/4 tasse (50 g) de sucre de canne
1/3 tasse (50 g) de farine
1 pincée de sel

Pâte à choux:
1/2 tasse (125 ml) d'eau
1/2 tasse (125 ml) de lait
1/2 tasse (125 g) de beurre coupé en morceaux
1 pincée de sucre
1 pincée de sel
1 tasse (150 g) de farine
4 oeufs à température ambiante

Meringue
2 blanc d'oeuf
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (60 ml) d'eau

Sucre à glacer pour saupoudrer



Dans une petite casserole, apportez le lait à ébullition.
Pendant ce temps, mélanger les jaunes d'oeufs, le sucre et la fécule de maïs ensemble.
Verser le lait progressivement dans le mélange en remuant.
Transférer la préparation dans la casserole et porter à ébullition en remuant sans cesse, jusqu'à ce que la préparation ait épaissi.
Incorporer le chocolat et le beurre et mélanger jusqu'à l'obtention d'une texture homogène
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur.

Craquelin :
Mélanger le beurre, le sucre de canne , la farine et le sel avec les mains puis faire une boule.
Placer la boule de pâte entre deux feuilles de papier parchemin, puis abaisser finement au rouleau à pâtisserie.
Déposer la préparation sur une plaque à pâtisserie puis réserver au réfrigérateur le temps de préparer la pâte à choux.

Pâte à choux
Dans une casserole à fond épais, faire bouillir l'eau, le lait, le beurre, le sel et le sucre.
Lorsque le mélange est arrivé à ébullition, verser d'un seul coup la farine et remuer vigoureusement à l'aide d'une cuillère en bois durant 1 minute jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte qui se détache complètement du fond de la casserole.
Verser cette boule dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, puis ajouter les oeufs un à un tout en fouettant rapidement
Il faut que la pâte à choux ait une consistance bien lisse, mais il ne faut pas qu'elle soit trop souple.

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Tapisser 2 plaques à biscuits de papier parchemin.
Mettre la pâte dans une poche à pâtisserie.
Former 20 boules de pâte, d'un diamètre d'environ 6 cm (2 1/2 po) sur les plaques préparées.

À l’aide d’un emporte-pièce rond d’environ 6 cm (2 1/2 po) de diamètre ou du même format que les choux, détailler les craquelins et les déposer sur chaque chou.

Cuire 30 minutes ou jusqu'à ce que les choux soient bien dorés.

La meringue :
Dans une petite casserole, mettre l'eau et le sucre à chauffer jusqu'à ce que le sirop atteigne 250 F (121 C)
Battre le blanc d'oeuf en neige puis verser le sirop progressivement, tout en continuant de battre et jusqu'à ce que la meringue soit lisse et brillante.
Réserver.

Montage :
Découper le dessus des choux, puis à l'aide d'une poche à pâtisserie, les remplir de crème pâtissière  au chocolat.
À l'aide d'une poche à pâtisserie, déposer un tourbillon de meringue sur le dessus, puis coiffer du dessus des choux.
Dorer les meringues au chalumeau, puis saupoudrer les choux de sucre à glacer.
Imprimer la recette