23 juin 2017

FRAISES AU SIROP DE VIN ROUGE, CRÈME FOUETTÉE À LA ROSE


J'ai acheté mes premières fraises du Québec mais j'ai été déçue, même si je m'y attendais avec toute la pluie que nous avons eue.
Les fraises ne goûtent pas grand chose et ne sont pas beaucoup parfumées. Ce ne sont que les premières, je suis certaine que les prochaines seront meilleures.

Mais pas question de gaspiller, je les ai préparées avec un sirop de vin rouge parfumé et réhaussées d'une crème fouettée à la rose.
Le parfait dessert pour fêter la Saint-Jean et pour conclure un gros souper.

Bonne Saint-Jean à tous !


Pour 4 à 6 personnes
750 g de fraises
Sirop :
1 1/2 tasse (375 ml) de vin rouge
3/4 tasse (150 g) de sucre
1/3 tasse (80 ml) de confiture de fraise
1 gousse de vanille, fendue et grattée
le zeste d'un citron, prélevé à l'économe

Crème fouettée à la rose
1 1/2 tasse (375 ml) de crème 35 % bien froide
1 c. à soupe de sucre glace
1 c. à soupe d"eau de rose




Mettre les fraises dans un égouttoir et passez-les rapidement sous l'eau.
Équeutez-les puis les couper en 4 et les réserver dans un saladier.

Dans une casserole moyenne, préparer le sirop de vin rouge :
Porter à ébullition le vin, le sucre, la confiture de fraises, la gousse de vanille et le zeste de citron.
Laisser mijoter à feu moyen fort pendant 15 minutes, ou jusqu'à ce que le sirop ait épaissi et soit sirupeux.
Filtrer le sirop à l'aide d'une passoire et verser sur les fraises.
Réfrigérer pendant 1 heure.

Répartir la préparation dans 4 ou 6 verrines.



Verser la crème 35 %, le sucre glace et l'eau de rose dans le bol du batteur sur socle muni du gros fouet.
Fouetter jusqu'à obtenir une chantilly ferme.
Verser la chantilly dans une poche à pâtisserie munie d'un embout cannelé, puis garnir le dessus des verrines.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette




21 juin 2017

RIBS FAÇON POULET FRIT


Il vient d'être publié chez Hachette, un merveilleux livre qui fera le bonheur des amateurs de bbq. Ce livre c'est American BBQ de Jamie Purviance.
Riche d’une longue tradition, le barbecue américain ne cesse de se réinventer. Des recettes cultes : effilochée de porc, travers de porc, poitrine de bœuf, bœuf, cuisses de poulet…
Des pages « reportage » : barbecue à New York, à Chicago, au Texas, à la Nouvelle-Orléans…

Mais la recette qui m'a de suite fait un (très gros) clin d'oeil, c'est cette recette des ribs façon poulet frit.
Je dois vous avouer de suite que je ne suis absolument pas fan du poulet frit, même fait maison. Je trouve le goût bon, mais je trouve ça extrêmement sec.
Ce qui n'est pas du tout le cas ici avec les ribs. C'est vraiment très bon ! C'est garanti que tous les amateurs de ribs vont adorer. Chez nous, c'était un franc succès !





Pour 8 personnes
2 travers de petites côtes levées, coupés en portions individuelles, à température ambiante
1 2/3 tasse (150 g) de farine
4 gros oeufs, à température ambiante
1/4 tasse (60 ml) de lait
1/4 tasse (40 g) de semoule fine de maïs jaune
2 c. à café de paprika
1 c. à café de fleur de sel
1 c. à café de poivre

Huile pour friture


Préparer 2 bols peu profonds et 1 bol profond.
Déposer la moitié de la farine dans un bol peu profond.
Dans le bol profond, battre les oeufs avec le lait jusqu'à ce qu'ils soient mousseux.
Dans le 3ème bol, mélanger le reste de farine, la semoule de maïs, le paprika, la fleur de sel et le poivre.

Prendre un rib, passez-le dans la farine et secouez pour ne laisser qu'une couche fine.
Trempez-le ensuite dans les oeufs battus et laissez s'écouler l'excédent.
Enrobez-le enfin uniformément du mélange de farines assaisonnées. Déposer le rib sur une plaque et renouvelez l'opération avec le reste des ribs.

Chauffer l'huile de friture à 350 F (180 C) dans un grand chaudron à bord haut ou une friteuse électrique
Frire les ribs, 4 à 5 à la fois pendant 5 à 6 minutes en les retournant une à deux fois.
Les égoutter sur du papier absorbant puis les servir aussitôt, bien croustillants avec quelques rondelles de piment jalapeno en pickles pour ceux qui le souhaitent.
Imprimer la recette

16 juin 2017

GÂTEAU AUX AMANDES, À LA NOIX DE COCO ET À LA VANILLE


Il n'y a pas besoin d'être intolérant au gluten pour apprécier ce gâteau absolument fabuleux. Bien qu'il soit assez mince, il n'en reste pas moins qu'il est humide à l'intérieur et croustillant à l'extérieur.
Vous aurez du mal à deviner qu'il contient de la noix de coco, car ça ne goûte vraiment pas.
La noix de coco est ici, pour donner la texture moelleuse.

N'hésitez pas à le congeler en parts individuelles, car il se congèle très bien. Pour le servir, il suffira de le sortir avant le souper ou même de le décongeler au micro-onde.

Pour 8 personnes
200 g d'amandes en poudre
2/3 tasse (60 g) de noix de coco râpées, non sucrée
1 pincée de sel
1 1/4 tasse (250 g) de sucre
4 oeufs
1 gousse de vanille, fendue et grattée
1 c. à café d'extrait d'amande
3/4 tasse (180 g) de beurre non salé, fondu et refroidi
1/2 tasse (50 g) d'amandes effilées
Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffez votre four à 350 F (180 C)
Chemiser le fond d'un moule rond à parois amovible de 9 po (23 cm) de papier parchemin. Beurrer et fariner le fond et les côtés (de farine de riz, pour les intolérants au gluten), puis réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, mettre les amandes en poudre, la noix de coco, le sel et le sucre et mélanger.
Ajouter les oeufs, les graines de vanille, l'extrait d'amande et le beurre fondu et bien mélanger.

Verser la préparation dans le moule préparé et parsemer le dessus d'amandes effilées.
Enfourner pour 40 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau soit bien doré.

Sortir le gâteau du four et le laisser refroidir dans son moule, sur une grille.
Une fois le gâteau refroidi, démoulez-les et saupoudrez-le de sucre à glacer.

Imprimer la recette



15 juin 2017

PAPPARDELLE CARBONARA AUX ASPERGES



Le livre Assiettes italiennes de Giovanna Torrico vient de sortir en librairie au Québec, et je suis certaine qu'il va beaucoup vous inspirer pour vos lunchs.

Le livre, c'est 80 recettes d’assiettes à préparer rapidement et pour se régaler comme en Italie.

Des salades, des pasta, des assiettes de céréales, des assiettes de légumes, des fruits de mer.
En cuisine italienne, il suffit de quelques ingrédients bien choisis pour concocter des plats de folie, des ingrédients simples mais avec beaucoup de goût, tomates cerise, grosses olives, pois chiche, céleri, artichauts à l’huile, petits poulpes.

Le répertoire des produits est immense et les combinaisons bien spécifiques à la cuisine italienne.

J'ai testé les pappardelle carbonara aux asperges du Québec, et c'est vraiment excellent. J'ai doublé les quantités de la recette originale, histoire d'être certaine d'en avoir pour le lunch du lendemain.



Pour 4 personnes :
1/4 tasse (60 ml) d'huile d'olive
1 oignon finement haché
400 g d'asperges vertes, coupées en biseau
4 oeufs
1 tasse (105 g) de parmesan râpé
500 g de pappardelle aux oeufs
Sel et poivre


Faire chauffer l'huile dans une poêle et faire revenir l'oignon pendant 5 minutes.
Ajouter les asperges et laisser cuire 5 à 6 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Saler et poivrer. Réserver dans la poêle.

Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le parmesan. Réserver.

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes al dente dans l'eau bouillante salée.
Égouttez-les et mettez-les dans la poêle avec les asperges.
Ajouter le mélange d'oeufs et parmesan et mélanger.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette




09 juin 2017

PAIN AUX BANANES MARBRÉ AU CHOCOLAT


Je n'arrête pas de dire que je vais arrêter d'acheter des bananes car personne n'en mange (à part moi) pour au final, s'ennuyer que celles-ci soient bien à point pour que je puisse faire des pains aux bananes, que tout le monde mange.
Je discutais avec mon amie Suzanne, la semaine dernière et elle me disait en faire chaque semaine à la demande de son petit fils, et une recette différente à chaque fois. C'est identique pour moi aussi, je dois être rendue à une quarantaine de pain aux bananes différents sur mon blogue.

Celui est marbré au chocolat. La recette est pour deux pains car il me restait 5 bananes et je voulais toutes les passer d'un coup. C'est une façon de rendre un classique, pas si classique que cela.

Pour 2 pains aux bananes
5 bananes, bien mûres, en purée
2 oeufs
1 tasse (250 ml) d'huile
1 tasse (200 g) de sucre
3 tasses (450 g) de farine
2 c. à café de bicarbonate de soude
2 pincée de sel
6 oz (180 g) de chocolat mi-sucré, fondu


Chauffer le four à 350 F (180 C).
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, battre la purée de bananes, les œufs, l'huile et le sucre jusqu'à homogénéité.
Ajouter la farine, le bicarbonate de soude et le sel et mélanger.


Verser la moitié de la pâte dans un bol moyen et incorporer le chocolat fondu.
Verser les deux mélanges de pâte en alternance dans deux moules moule à pain de 8 x 4 po  (20 cm x 10 cm) vaporisé d'un enduit à cuisson, en commençant par la pâte jaune.
Enfourner pour 1 heure ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre du pain en ressorte propre. Laisser refroidir dans le moule 10 min. Démouler et déposer sur une grille. Laisser refroidir complètement.
Imprimer la recette

07 juin 2017

TARTE FEUILLETÉE AUX ASPERGES ET OKA


Les asperges du Québec sont arrivées et je les adore ! Et comme je suis friande de tartes en tous genres, j'ai préparé celle-ci avec ce que j'avais sous la main comme fromage et c'était du Oka.
C'était tellement bon, que Ian a demandé à ce que je lui en mette dans sa boîte à lunch.

Si vous n'avez pas de moule rectangulaire, sachez que c'est la même capacité qu'un moule rond de 9 po (23 cm). Il vous faudra alors, ranger les asperges en soleil.

Pour un moule rectangulaire de 4 1/2 po x 14 po (11 cm x 35,5 cm)
250 g d'asperges vertes, parées
250 g de pâte feuilletée congelée, décongelée
2 c. à soupe de moutarde de Dijon
1 tasse (140 g) de fromage Oka, râpé
2 oeufs
1 tasse (250 ml) de crème 15 %
Sel et poivre au moulin


Blanchir les asperges 2 minutes dans une casserole d'eau bouillante salée, puis les plonger dans un grand saladier d'eau glacée. réserver.

Préchauffer le four à 425 F (220 C).

Sur une surface farinée, abaisser la pâte feuilletée et étendre l'abaisse dans le moule qui aura été au préalable graissé.
Badigeonner le fond de la pâte avec la moutarde de Dijon, puis étendre la moitié du fromage.
Étendre les asperges dans la longueur afin qu'elles remplissent tout l'espace. N'hésitez pas à les recouper.
Dans un bol, à l'aide d'un fouet, mélanger les oeufs et la crème. Saler et poivrer. Verser sur les asperges, puis parsemer du reste de fromage Oka.

Enfourner pour 30 minutes ou jusqu'à ce que la pâte et le dessus soient dorés.
Imprimer la recette

02 juin 2017

STICKY TOFFEE PUDDING, GARNI DE SEMIFREDDO ET DE BUTTERSCOTCH


Ça fait longtemps que je bave devant les photos de bouffe de Stéphane Gadbois, que je jalouse ses charcuteries maison (omg ! sa pancetta) ou même son saumon fumé.
Stéphane a été finaliste lors de la première saison de l'émission "Et que ça saute" et il vient de sortir Histoires de bouffe aux éditions Ada que je me suis procurée dès sa sortie en librairie.
Avec ce livre, il souhaitait partager sa passion de la cuisine, des tranches de vies, des histoires de bouffe...C'est complètement réussi !

J'ai découvert que nous avions la même passion pour l'Irlande et sa bouffe simple, conviviale et généreuse et c'est pour cela que la première recette que j'ai testée et son Sticky pudding, garni de semifreddo (crème glacée au brown bread) et servi avec un butterscotch. C'est carrément démentiel ce dessert.


Si vous n'avez pas encore son livre, dépêchez vous de vous le procurer car c'est certain que vous allez y trouver l'inspiration pour gâter les vôtres.
Si vous voulez le rencontrer, il sera en séances de dédicaces, à la Librairie Gourmande, le 17 Juin et 11 h à 14 heures.



Semifreddo (à préparer la veille)
185 g (3/4 tasse) de pain pumpernickel, émietté (plus gros que de la chapelure)
100 g (1/2 tasse) de cassonade
3 oeufs
65 g (1/3 tasse) de sucre
500 ml (2 tasses) de crème 35 %
1 c. à café d'extrait de vanille
80 ml (1/3 tasse) de wiskey irlandais

Pour le Sticky Toffee Pudding
Pour 8 personnes
275 g (1 1/2 tasse) de dattes dénoyautées et coupées en petits morceaux
1 c. à café de bicarbonate de soude
180 ml (3/4 tasse) d'eau bouillante
150 g (3/4 tasse) de cassonade
60 g (1/4 tasse) de beurre fondu
2 oeufs
1 c. à café d'extrait de vanille
185 g (1 1/4 tasse) de farine
1/4 c. à café de sel
1/2 c. à café de levure chimique (poudre à pâte)

Butterscotch :
250 g (1 1/4 tasse) de sucre
100 ml  de whiskey
180 ml (3/4 tasse) de crème 35 %
45 g (3 c. à soupe de beurre)
1 pincée de sel


Semifreddo (à préparer la veille)
Préchauffer le four à 450 F (230 C).
Répartir la cassonade et le pain sur une plaque chemisée de papier parchemin, puis cuire le mélange au four de 7 à 10 minutes. On cherche à faire caraméliser le pain avec la cassonade. Surveiller la cuisson de près et brasser à mi-cuisson. Laisser refroidir.

Dans le bol du batteur sur socle, blanchir les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que la préparation ait triplé de volume.
Fouetter la crème 35 % et l'extrait de vanille en chantilly bien ferme.
Incorporer le pain caramélisé et le whiskey au mélange d'oeufs, en remuant puis ajouter la chantilly et mélanger.
Verser dans un plat allant au congélateur.
Laisser le semifreddo prendre au congélateur pour au moins 8 heures, idéalement 24 heures.

Pour le Sticky Toffee Pudding:
Préchauffer le four à 180 C (350 F).
Déposer la moitié des dattes et le bicarbonate de soude dans un petit bol et ajouter l'eau bouillante.
Laisser reposer une dizaine de minutes.

Passer au robot culinaire pendant quelques secondes. l'autre moitié des dattes et la cassonade. Ajouter le beurre fondu, les oeufs et l'extrait de vanille, puis activer quelques secondes supplémentaires.
Dans un grand bol, tamiser la farine, le sel et la levure chimique.
Ajouter la préparation du robot culinaire, puis les dattes trempées dans l'eau et le bicarbonate et brasser le tout à l'aide d'une cuillère de bois.

Verser la pâte dans 8 ramequins préalablement beurrés.

Placer un linge à vaisselle au fond d'une lèchefrite puis poser les ramequins par-dessus.
Remplir la lèchefrite d'eau bouillante jusqu'à mi-hauteur des ramequins.

Recouvrir la lèchefrite de deux épaisseurs de papier aluminium afin qu'elle demeure bien scellée- la cuisson à la vapeur permet d'obtenir une texture moelleuse et s'il y a un trou, le résultat sera moins réussi.
Enfourner pour 40 minutes. Pendant ce temps, préparer le Butterscotch.

Pour le service, démouler un ramequin au centre d'une petite assiette. Napper de Butterscotch et servir accompagné d'une une boule de semifreddo

Butterscotch :
Dans une petite casserole, porter le sucre et le whiskey à ébullition et laisser cuire jusqu'à l'obtention d'un caramel.
Retirer la casserole du feu et ajouter la crème. remettre sur le feu et brasser doucement 2 à 3 minutes, jusqu'à ce que la texture devienne lisse.
Ajouter le beurre et le sel et mélanger vigoureusement.