Aucun message portant le libellé beurre. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé beurre. Afficher tous les messages

10 avril 2017

LA POMPE AUX POMMES



Je suis de retour après 2 longues semaines d'absence car nous rénovions ma cuisine. Tout s'est déroulé comme un déménagement puisqu'il a fallu que je vide toutes mes armoires et que je mette tout en boites. J'en ai profité pour faire du ménage par le vide (c'est fou les choses qu'on accumule).
Pendant 10 jours, je n'ai pas eu d'évier, ni de lave-vaisselle et je n'ai surtout pas pu cuisiner.

Nous avons tout changé : le sol, les fenêtres, les armoires. Je suis devenue une experte en montage de caissons Ikéa et malgré la fatigue, je dois dire que j'ai beaucoup aimé ça.
Nous en sommes à la partie finition et dès que ce sera terminé, je vous montrerai quelques photos pour vous montrer comment j'ai personnalisé ma cuisine car je ne voulais pas avoir la même que tout le monde :)

Pour mon retour, je vous propose un dessert que j'ai fait il y a environ 3 semaines et que j'ai adoré (normal, c'est aux pommes).
C'est un dessert qui se prépare en deux phases : La première, on cuit les pommes dans le beurre et le sucre, au four, à basse température, pendant 2 heures. Puis, une fois les pommes refroidies, on les met à l'intérieur d'une pâte feuilletée et on fait cuire comme un chausson. C'est d'ailleurs, un énorme chausson aux pommes.
C'est un dessert originaire d'Auvergne, où j'ai passé une bonne partie de mes vacances d'été quand j'étais petite, car ma marraine y habite et que j'y suis allée pour des cures thermales.
À l'origine, on emportait la Pompe aux pommes pour le déjeuner des grandes journées de moisson.


Pour 8 personnes
1,5 kg (environ 8) de pommes, pelées, parées et coupées en lamelles fines à la mandoline
3 c. à soupe de beurre
135 g (2/3 tasse) de sucre
500 g de pâte feuilletée
1 jaune d'oeuf pour la dorure + 1 c. à soupe de lait


Préchauffer le four à 300 F (150 C).
Beurrer un plat à gratin, saupoudrer de sucre et disposer une couche de pomme.
Parsemer de noisettes de beurre et saupoudrer de sucre, ajoutez une nouvelle couche de pommes.
Terminer par des noisettes de beurre et un peu de sucre. Enfourner pour 2 heures. Les pommes doivent être fondantes. Laisser complètement refroidir.

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Couper la pâte feuilletée étalée en deux et abaisser en deux carrés de 9 po  (23 cm), sur une épaisseur de 3 mm.
Déposer une première pâte sur une plaque de cuisson, chemisée de papier parchemin.
Déposer les pommes refroidies au centre et les étendre jusqu'à 2 cm de chaque bord.

Recouvrir de la deuxième pâte, puis pincer tout autour pour souder.
Mélanger le jaune d'oeuf et le lait puis dorer la Pompe au pinceau.À l'aide d'une fourchette, faire des rayures sur le dessus de la Pompe.
Enfourner pour 45 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré.
Déguster tiède.
Imprimer la recette

17 mars 2017

GÂTEAU AUX POMMES À LA NORMANDE


C'est toujours gagnant le gâteau aux pommes chez nous et celui-ci est dans le top 10 de tous les gâteaux aux pommes que j'ai pu faire. Je suis même certaine qu'il va devenir un classique!

Ce gâteau se fait en deux temps : une première cuisson avec un appareil richement garni de pommes, puis une deuxième cuisson avec des pommes et garniture au sucre et au beurre. Le gâteau a donc plusieurs textures. C'est un mélange de gâteau, de flan et de tarte.
Il se suffit à lui même, mais si vous êtes très gourmands, vous pourrez l'accompagner de crème fouettée ou de crème glacée.

Pour 8 personnes
200 g (1 1/3 tasse de farine) farine
1 c. à café de levure chimique (poudre à pâte)
150 g (3/4 tasse) de sucre
1 gousse de vanille grattée
2 gros oeufs
60 g (1/4 tasse) de beurre fondu
90 ml (6 c. à soupe) de lait
3 pommes, pelées, parées et coupées en lamelles à la mandoline

Pour la garniture
2 pommes pelées, parées et coupées en lamelles épaisses
80 g (1/3 tasse) de beurre fondu, et tempéré
100 g  (1/2 tasse) de sucre
1 oeuf


Préchauffer le four à 325 F (160 C) et beurrer et fariner un moule à parois amovible de 23 cm (9 po). Réserver.
Dans le bol du batteur sur socle, combiner la farine, la levure et le sucre.
Faire un puits et ajouter les graines de vanille, les oeufs et le beurre fondu.
Mélanger tout en ajoutant le lait, jusqu'à ce que la texture soit bien homogène.
Incorporer les lamelles de pommes à l'aide d'une spatule en caoutchouc, puis verser la préparation dans le moule préparé.
Enfourner pour 30 minutes.


Sortir le gâteau du four puis disposer esthétiquement les grosses lamelles de pommes.
Dans un bol, mélanger  le beurre fondu, le sucre et l'oeuf puis verser la préparation sur les pommes.

Remettre le gâteau au four pour 30 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre, en ressorte propre.
Déposer le moule sur une grille jusqu'à complet refroidissement.
Imprimer la recette

15 juin 2016

PETITS PAINS AU BEURRE ET AU PESTO DE FLEUR D'AIL


J'ai beaucoup boulangé ces derniers jours, j'ai essayé toutes sortes de pains et de brioches et ces petits pains ont eu je pense, la durée de vie la plus courte que je connais, dans la vie des pains.
Ian en a mangés 3 en rentrant de l'école et encore, c'est parce que je l'ai surpris la main dans la boite en train d'en prendre un 4ème. Faut pas exagérer quand même !

J'ai utilisé du pesto de fleur d'ail pour le glaçage car le goût de l'ail est bien là, mais on n'en mange pas toute la soirée et on n'a pas une haleine de cowboy !

Pour 12 petits pains

Pour la pâte:
1 tasse + 2 c. à soupe (280 ml) d'eau tiède
25 g de levure fraîche ou 8 g de levure sèche
2 c. à soupe de miel
3 c. à soupe (45 g) de beurre, fondu
1 à café de sel
3 tasses (450 g) de farine

Pour le glaçage:
3 c. à soupe (45 g) de beurre, fondu
2 c. à soupe de pesto de fleur d'ail
1 c. à soupe de thym frais, effeuillé


Dans le bol d'un batteur sur socle, muni du crochet pétrisseur, mélanger tous les ingrédients pour la pâte, sauf la farine.
En basse vitesse, ajouter graduellement la farine. Augmenter la vitesse à moyen et pétrir la pâte pendant 7 minutes, ou jusqu'à ce qu'elle soit lisse et élastique.

Mettre la pâte dans un bol légèrement huilé et couvrir de film alimentaire. Laisser lever dans un endroit chaud jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume, environ 1 1/2 heures.

Diviser la pâte en 12 portions. Rouler chaque morceau en pâton de 8 po (20 cm).
Placer les pâtons sur des plaques de cuisson, chemisées de papier parchemin, en les espaçant de 2 po (5 cm).
Couvrir d'un linge propre et laisser lever 1 heure..


Préchauffer le four à 400 F (200 C). Cuire au four pendant de 12  à 15 minutes, jusqu'à coloration dorée.
Pendant ce temps, mélanger le beurre, le pesto de fleur d'ail et le thym dans un petit bol.
Retirer petits pains du four et glacer immédiatement avec le mélange de beurre. Servir chaud.
Imprimer la recette

27 mai 2016

GALETTE SAINT-PIERRE


Je ne connais pas l'origine de la galette Saint-Pierre mais je la soupçonne de venir de Bretagne par son bel aspect et son bon goût de beurre ! À moins que ce ne soit la galette que le petit Chaperon Rouge apportait à sa grand-mère malade !
Toujours est-il que cette galette a fait le buzz chez nous et que ma cousine Carole est repartie avec presque la moitié.
Soyez raisonnables, il faut couper des petites parts et accompagner le tout d'une salade de fruits !

Pour 10 parts
2 tasses (300 g) de farine
1 1/2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 tasse (100 g) de sucre à glacer
1 tasse (250 g) de beurre, à température ambiante
 5 jaunes d'oeufs

1 jaune d'oeuf pour la dorure


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et graisser généreusement une moule à tarte cannelé, à fond amovible de 9 po (23 cm). Chemiser le fond de papier parchemin. Réserver.

Dans le bol du robot culinaire, combiner la farine, la poudre à pâte et les sucres en pulsant quelques secondes.
Ajouterle beurre et pulser jusqu'à l'obtention de grosses miettes.
Incorporer les jaunes d'oeufs et continuer de mélanger pour obtenir une pâte grossière.

Presser la pâte dans le moule à l'aide du dos d'une cuillère à soupe et lisser la surface.


À l'aide d'un pinceau, badigeonner la galette de jaune d'oeuf.
À l'aide d'un couteau (ou d'une fourchette), tracer des lignes horizontales,  puis verticales.
Enfourner pour 45 minutes ou jusqu'à ce que la galette soit d'une beau brun doré.

Laisser refroidir 10 minutes dans le moule avant de démouler sur une assiette de service.
Laisser refroidir complètement avant de déguster.
Imprimer la recette

02 mars 2016

SABLÉS VIENNOIS AU CHOCOLAT (SPRITZ)


Entre deux tempêtes de neige, Ian et moi faisons des biscuits.
On profite des vacances pour ne rien planifier et faire des choses selon les envies, et surtout selon les possibilités de déplacements.
Il avait envie de manger des biscuits faits à la presse à biscuits et ça m'a fait penser aux Spritz, ces gros sablés de mon enfance, parce que ça goûte pareil mais qu'ils sont juste beaucoup plus gros.
Vous n'êtes pas obligés de les tremper dans le chocolat, mais je vous assure que c'est un gros plus.


 Pour environ 12 biscuits
3/4 tasse (180 g) de beurre mou
1/2 tasse (75 g) de sucre à glacer
1 pincée de fleur de sel
2 c. à café d'extrait de vanille pure
1 blanc d'oeuf
1  1/2 tasse (225 g) de farine


Pour le glaçage (facultatif) :
7 oz (210 g) de chocolat noir


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et chemiser de papier parchemin, deux plaques à biscuits. Réserver.
Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, crémer le beurre avec le sucre à glacer jusqu'à ce que la préparation devienne crémeuse.
Ajouter la fleur de sel, l'extrait de vanille et le blanc d'oeuf et bien mélanger.
Remplacer le gros fouet par le fouet plat et ajouter la farine.
Mélanger jusqu'à ce que la farine soit bien incorporée.

Mettre la pâte dans une poche à pâtisserie munie d'un embout cannelé puis dresser des WI ou des O  sur les plaques à biscuits préparées.

Enfourner pour 15 minutes.
Sortir du four et transférer sur une grille jusqu'à complet refroidissement.

Glaçage :
Au bain marie, fondre le chocolat puis y tremper juste la moitié des biscuits.
Déposez-les sur des plaques à biscuits chemisées de papier parchemin et laisser le chocolat figer.
Imprimer la recette












09 décembre 2015

CARAMEL À LA FLEUR DE SEL (SPÉCIAL PANIERS GOURMANDS)


Comme vous le savez déjà, je ne magasine pas mes cadeaux de Noël, je les fais ! Ça ne me coûte pas moins cher, je ne cherche pas à faire des économies (parce que je n'en fais pas), c'est juste pour le plaisir de faire moi-même.
Mes paniers sont différents chaque année, c'est donc toute une surprise et une découverte pour ceux qui vont les recevoir.
C'est donc pour cela, que mon titre comporte "spécial paniers gourmands", car ça prend tout de même de grosses quantités pour gâter tout mon monde en plus des professeurs.

Quels conseils : il y a ces petits pots en vente au Dollorama, toute l'année. Ils sont d'une capacité parfaite pour faire des cadeaux gourmands. Faîtes des stocks quand vous les voyez pour ne pas exploser votre budget en ce moment.
Pour la déco, allez fouiller sur Pinterest, il y a toute une belle gamme d'étiquettes à imprimer.

C'est un caramel à tartiner, dans le sens, qu'il n'est pas très coulant (une fois refroidi) comme la grenache. Une fois que vous l'aurez goûté, vous ne voudrez plus en manger d'autre et si vous l'offrez, soyez certain qu'on vous en redemandera.

Pour 16 pots de 200 ml
8 tasses (1,600 kg) de sucre
2 tasses (500 ml) d'eau
2 tasses (500 g) de beurre
4 tasses (1 litre) de crème 35 %, chaude
2 c. à soupe de fleur de sel


Dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l'eau.
Cuire sans remuer jusqu'à ce que le mélange prenne une couleur dorée.
Hors du feu, ajouter le beurre et remuer jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Ajouter graduellement la crème.
Porter de nouveau à ébullition, jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Ajouter la fleur de sel hors du feu et bien mélanger.
Partager la préparation dans des pots qui auront été stérilisés au préalable.
Se conserve 6 semaines au réfrigérateur.
Imprimer la recette

05 octobre 2015

BRIOCHE DU BOULANGER AUX POMMES


J'avais beaucoup d'oeufs de poules heureuses à passer, j'ai donc profité de la fin de semaine pour faire une de mes pâtes à brioche préférées et de la customiser, histoire de la rendre différente.

La recette est très grosse mais elle me permet de passer une douzaine d'oeufs mais c'est pour 4 brioches que vous pourrez congeler ou offrir à vos amis (ce que j'ai fait).
Les proportions sont aussi divisibles par 4 mais vu le temps que ça prend à préparer, à lever et à cuire, autant faire une grande quantité.

J'ai garni ces brioches de beurre fondu, de cassonade et de pommes râpées. J'ai fendu entièrement les boudins de pâte que j'avais roulés, pour les tortillonner et faire ainsi, une belle présentation une fois cuites.

À la base, la pâte à brioche est vraiment très bonne et avec les petits ajouts que j'ai faits, elle est franchement excellente.

Pour 4 brioches de 10 personnes :
12 oeufs
200 g (1tasse) de sucre
10 ml (2 c.à thé) de sel
48 g de levure fraîche ou 16 g de levure sèche diluée dans un peu d'eau tiède
1 kg (6 2/3 tasses) de farine
1 c. à soupe d'extrait de vanille
500 g (2 tasses) de beurre à température ambiante

Garniture :
60 g (1/4 tasse) de beurre fondu
200 g (1 tasse) de cassonade
4 pommes, pelées, parées et râpées

Dorure :
1 jaune d'oeuf
2 c. à soupe de lait


Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du fouet plat, mélanger les œufs, le sucre et le sel puis ajouter la farine, l'extrait de vanille et enfin la levure diluée.
Pétrir à vitesse 2 pendant 20 minutes.

Incorporer le beurre coupé en morceaux et pétrir jusqu'à ce que tout le beurre soit bien incorporé et que la pâte soit souple et homogène.
Ne rajoutez pas de farine même si la pâte vous semble très molle, c'est ainsi qu'elle doit être !
Laissez lever à l'abri des courants d'air pendant 1h30 à 2 heures dans un grand cul de poule, recouvert de film alimentaire.

Quand la levée est terminée, rompez la pâte avec le poing pour la dégazer, étalez-la, pliez-la en 2.
Remettez-la dans le cul de poule et recouvrir de film alimentaire.
Réserver au réfrigérateur toute une nuit (10h) ou au minimum 2 à 3 heures.

Le lendemain, étaler votre pâte sur un plan de travail fariné. Pliez-la en 4 puis étalez de nouveau pour la pliez en 4 une autre fois.
Votre pâte est prête pour être façonnée.


Partager votre pâte en 4 parts égales.
Sur le plan de travail fariné, abaisser chaque part en un rectangle sur une épaisseur de 5 mm.
Badigeonner au pinceau de beurre fondu, puis saupoudrer d'un quart de la quantité de cassonade.
Parsemer d'une pomme râpée.

Rouler la pâte en boudin (comme pour des brioche à la cannelle), en serrant bien.
Prendre un couteau bien aiguisé et couper le boudin en deux dans le sens de la longueur.
Tortillonner les deux morceaux, en faisant attention de mettre les parties coupées sur le dessus, puis sceller les extrêmités.

Déposer les brioches sur des plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin ou dans des moules de 4 1/2 po x 13 po (11 cm x 33 cm).

Recouvrir les brioches de linge propre et laissez lever 1h 30 à 2 heures.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Badigeonner au pinceau, les brioches du mélange jaune d'oeuf/lait.
Enfourner pour 35 à 40 minutes ou jusqu'à ce que les brioches soient bien dorées.
Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette



01 avril 2015

#BretonHaricot :BEURRE AU POIREAU SUR CRAQUELINS BRETON AUX HARICOTS BLANCS SEL ET MER



Quand on m'a proposé de tester la nouvelle gamme de produits Breton, j'étais très enthousiaste car des craquelins Breton, j'en ai toujours dans mes armoires.

La première fois que mon mari m'a invitée à manger, il avait fait des bouchées en préparant des craquelins Breton, tartinés de fromage à la crème et d'huitres fumées.
J'en mets aussi souvent dans la boite à lunch de mon fils, pour accompagner son fromage. Ces collations santé sont sans agents de conservations, ni d’arômes artificiels.

Dans ces craquelins, les haricots sont l'ingrédient n ° 1 et ils sont certifiés sans gluten par l'Association canadienne de la maladie coeliaque.

Il y a les Breton Haricots Blancs avec Sel et Poivre et Breton Haricots Noirs avec Ail et Oignons qui contiennent 3 g de fibre et 2 g protéines par portion.
 
Il y a aussi les Breton Soufflés Supergrains Cheddar et Chili doux et les Breton Soufflés Supergrains Sel de Mer et Poivre faits avec un mélange de pois chiches et fèves de corail qui contiennent 2g de fibre et 2g de protéines par portion.

Je vous invite à aller visiter leur site où vous découvrirez leur gamme complète ainsi que leur page Facebook pour plus d’information sur les produits et des idées recettes. ..

J'ai utilisé les craquelins Breton Haricots Blancs avec Sel et Poivre lors d'un apéritif, pour servir ce beurre au poireau qui ne manque assurément pas de saveurs.
Ces craquelins étant assez santé et mon beurre beaucoup moins, je me suis dit que ça ferait une bonne moyenne pour un apéritif.


Pour 6 personnes
1 poireau moyen (partie blanche) émincé très finement
1/2 tasse (125 g) de beurre, à température ambiante + 1 c. à soupe (15 g) pour la cuisson
2 c. à soupe (30 ml) de moutarde à l'ancienne
2 c. à soupe (30 ml) de moutarde de Dijon


Dans une poêle faire fondre la cuillère à soupe de beurre et faire tomber le poireau 5 minutes en remuant fréquemment, pour qu'il ne colore pas trop.
Enlever du feu et laisser complètement refroidir.

Quand le poireau est bien refroidi, le mettre dans un petit saladier, puis ajouter le beurre et les deux moutardes. Bien mélanger à la fourchette.

Étendre le beurre au poireau sur les craquelins et déguster !
Imprimer la recette

Malgré que ce texte soit généreusement sponsorisé par Dare Foods Limited, les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Dare Foods Limited.

20 mars 2015

GÂTEAU TATIN


Faire un gâteau au chocolat n'est pas du tout instinctif chez moi, il faut qu'on m'en réclame et quand personne n'a de demande, je m'en vais directement vers ce que j'aime le plus : les desserts aux pommes.
Avouez que c'est difficilement battable et qu'il n'y a pas plus réconfortant.

Pour ce gâteau, on démarre comme une tarte tatin et on ajoute une pâte à gâteau qui ressemble à s'y méprendre au gâteau doré.
Quand on retourne le gâteau, le jus et le caramel vienne imbiber le gâteau et ce n'est que du bonheur.
Vous pouvez attendre que le gâteau ait refroidi pour le déguster, mais servi chaud, c'est un pur délice.

Pour les pommes
1/4 tasse (60 g) de beurre
8 pommes, pelées, parées et coupées en 4
1/2 tasse (100 g) de sucre

Pour le gâteau :
3 oeufs
1/2 tasse (100 g) de sucre
3 c. à soupe (45 g) de beurre fondu
1 tasse (150 g) de farine
2 c. à café (10 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
100 ml de lait


Fondre le beurre et le sucre dans une poêle. Ajouter les pommes et Laissez caraméliser 20 minutes en retournant les pommes de temps en temps.
Beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm) de diamètre et déposer les pommes avec leur jus dans le moule en les égalisant.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Le gâteau.
Blanchir les oeufs et le sucre puis ajouter le beurre fondu et mélanger.
Ajouter la farine, la poudre à pâte en alternance avec le lait et bien mélanger.



Verser la pâte sur les pommes et enfourner pour 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre, en ressorte propre.
Démouler dans une assiette dès la sortie du four.
Imprimer la recette

19 décembre 2014

KOUIGN AMANN


 Quand j'ai reçu le livre À vos fouets, prêts...Pâtissez !, j'ai cherché quelle recette, je pourrais faire pour vous le présenter et je suis tombée sur la recette du kouign amann et me suis écriée: oh my god !
Il fût un temps, où j'en mangeais plus souvent que maintenant, surtout quand je me rendais au festival interceltique de Lorient, parce qu'au camping, il y avait un camion qui venait en vendre tous les jours.

Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un dessert breton fait d'une pâte levée dans laquelle on plie du beurre et du sucre. Tout pour faire grimper mon taux de cholestérol !
Le beurre feuillette la pâte et le sucre caramélise le tout ! C'est extrêmement bon, c'est ce qui le rend très addictif !
Comme je suis un peu excessive, j'en ai fait...2 ! Pour ma défense, je savais qu'à la première bouchée, ma zouille et monsieur Gourmandises seraient sous le charme, et c'est ce qui est arrivé !

Je vous conseille donc ce livre et la recette ! C'est une bible de la pâtisserie maison :2 000 recettes plus alléchantes les unes que les autres : tartes, gâteaux, glaces, pains et viennoiseries, friandises, etc. Des informations sur la pratique de la pâtisserie : choisir les ingrédients, avoir le bon matériel... Des zooms sur les ingrédients indispensables.
Toutes les recettes de base expliquées en pas à pas : pâtes, meringues, crèmes, mousses, ganaches, glaces, coulis... Des variantes pour chacune des recettes. Toutes les techniques de cuisson et de préparation. Des astuces pour la présentation et la décoration. Bref, une vraie somme de recettes illustrées et inratables pour maîtriser les gestes du pâtissier.




Pour 6 personnes :
10 g de levure fraîche de boulanger (diviser la quantité par 3 si vous utilisez de la levure sèche)
100 ml d'eau tiède
220 g de farine + environ 30 g pour le plan de travail
1/2 c. à café de sel
150 g de beurre salé + 20 g pour beurrer le moule à température ambiante
150 g de sucre


Émietter la levure dans l'eau tiède.
Dans le bol du batteur sur socle, mélanger la farine et le sel.
Creuser un puits au centre et verser l'eau et la levure.
Pétrir jusqu'à ce que la pâte devienne souple et légèrement élastique.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et laisser lever 2 heures à température ambiante.

Verser la pâte sur un plan de travail fariné et donnez-lui une forme rectangulaire à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.
Étaler 1/4 du beurre sur la pâte à l'aide d'un pinceau (et des doigts) et saupoudrez généreusement de sucre. Repliez la pâte en 3.

Étaler de nouveau la pâte au rouleau à pâtisserie, toujours en lui donnant une forme rectangulaire (si le beurre s'échappe un peu, ce n'est pas grave).
Étaler un autre 1/4 de beurre sur la pâte à l'aide d'un pinceau et des doigts, et saupoudrer de sucre, généreusement, comme précédemment.
Repliez de nouveau la pâte en 3.

Enveloppez votre pâte dans du film alimentaire et laissez-la reposer au réfrigérateur 20 minutes.

Beurrer un moule à gâteau de 22 ou 24 cm de diamètre.
Sortir la pâte du réfrigérateur, étaler de nouveau en rectangle et étaler dessus, un autre 1/4 de beurre sur la pâte à l'aide d'un pinceau et des doigts, et saupoudrer de sucre.
Replier la pâte en deux et rabattre les coins pour lui donner la forme de votre moule.
Déposez-la dedans et répartir le dernier 1/4 de beurre en petits morceaux et saupoudrer avec le restant de sucre.

Enfourner le kouign amann dans un four préchauffé à 400 F (200 C) et cuire pendant 30 minutes. Il doit être bien doré.
Pendant la cuisson, le gâteau v rendre du beurre. Vous pouvez arroser le gâteau avec ce beurre au fur et à mesure pour l'imbiber.

Lorsqu'il est cuit, sortez-le du four et laissez-le reposer 10 minutes avant de le démouler sur un plat.
Servir le kouign amann tiède ou chaud, accompagné d'un verre de cidre.
Imprimer la recette



19 juillet 2010

FILET DE PORC À LA BLONDE DE CHAMBLY, BEURRE À L'AIL ET AUX FINES HERBES


Unibroue vient de sortir une nouvelle bière, la Blonde de Chambly, et j'ai eu la chance de l'essayer. Elle a été très appréciée, très fraîche, surtout avec les températures très chaudes que nous avons eues, mais j'ai préféré en réserver une bouteille pour en faire une marinade pour mes filets de porc.
Étant de grands fans de cuisine à la bière, nous avons adoré cette recette sur le barbecue, car habituellement, j'utilise plutôt la bière pour des mijotés.
Il est important de bien griller les filets, mais pour éviter qu'ils ne soient très secs et pas cuits à l'intérieur, il faut les cuire en cuisson indirecte, c'est à dire, à l'endroit sur le barbecue, où il n'y a pas de flamme.

Pour 4 à 6 personnes
2 filets de porc
Marinade :
1 bouteille de 341 ml de Blonde Chambly
1 oignon
2 gousses d'ail
2 cuillères à table de moutarde de Dijon
Le zeste fin d'un citron
Quelques gouttes de tabasco
1 cuillère à table de thym frais
Sel et poivre au goût

Beurre à l'ail et fines herbes :
1/2 tasse ( 125 g ) de beurre salé, mou
4 gousses d'ail hachées finement
1 cuillère à table de ciboulette hachée finement
1 cuillère à table de persil haché finement
1 cuillère à table de thym haché finement
1 cuillère à table de jus de citron


Mettre tous les ingrédients dans le blender et pulser jusqu'à l'obtention d'une consistance homogène.
Mettre les filets de porc dans un sac plastique hermétique et verser la marinade dedans.
Fermer le sac et laisser mariner les filets de porc au réfrigérateur pendant au moins 6 heures.

Cuire sur le barbecue en cuisson directe pour bien les griller, puis en cuisson indirecte pour la cuisson intérieure.
Couper en tranches et servir avec le beurre à l'ail et aux fines herbes.


Beurre à l'ail et aux fines herbes :
Mettre tous les ingrédients dans un bol et bien malaxer à la fourchette.
Mouler la préparation dans des petits moules en silicone et réfrigérer jusqu'à ce que le beurre ait une consistance plus ferme.
Imprimer la recette

05 juin 2009

MORUE, SAUCE AU BEURRE CITRONNÉ ET À L'ESTRAGON

La morue est de loin mon poisson préféré, je pourrais en manger 3 fois par semaine, juste poêlée, sans jamais m'en lasser.
Mais parce que je n'aime pas manger toujours les mêmes choses, je l'ai servie avec une petite sauce qui ne manque absolument pas de goût.
C'était un repas très rapide de préparation, qui de plus, est assez diététique .

Pour 4 personnes :
4 filets de morue de 175 g
Sel et poivre du moulin
1 cuillère à thé d'estragon frais, haché

Sauce :
1/4 tasse ( 60 ml ) d'échalotes hachées
1 cuillère à table d'estragon frais, haché
Le zeste d'un citron râpé
1 et 1/2 tasses ( 375 ml ) de bouillon de poulet ou de poisson
1 cuillère à table de jus de citron
1/4 tasse ( 65 g ) de beurre non salé, en cubes

Préchauffer le four à 450 F ( 230 C ).

Assaisonner la morue de sel, de poivre et d'estragon.
La mettre dans un plat et la cuire au four 12 minutes ou jusqu'à ce que sa chair commence à se séparer sur le dessus.

Pendant que la morue cuit au four, mettre les échalotes, l'estragon, le zeste de citron et le bouillon dans une casserole, à feu vif, et porter à ébullition.
Réduire jusqu'à ce qu'il ne reste qu'environ, 1/2 tasse ( 125 ml ) de sauce ( environ 5 minutes ). Incorporer le jus de citron et le beurre, et faire mijoter. Saler et poivrer.

Déposer la morue sur quatre assiettes de service et la napper de la sauce.


Tomates et courgettes sautées avec basilic et noix de pin

1 cuillère à table d'huile d'olive
3 petites courgettes, coupées en deux sur la longueur et tranchées mince
2 grosses tomates, coupées en cubes
2 oignons verts tranchés
2 cuillères à thé de vinaigre balsamique
Sel et poivre frais moulu
2 cuillères à table de basilic frais haché
2 cuillères à table de noix de pin

Chauffer l'huile dans une grande poêle anti-adhésive à feu vif.
Ajouter les courgettes et cuire 1 minute en remuant.
Ajouter les tomates, les oignons et le vinaigre.

Cuire en remuant 1 ou 2 minutes ou jusqu'à ce que les courgettes soient tendres et légèrement croquantes et les tomates réchauffées.
Saler et poivrer.

Parsemer de basilic et de noix de pins, et servir immédiatement.
Imprimer les recettes

20 décembre 2008

PALETS BRETONS DANS MES PANIERS GOURMANDS


C'est une recette que j'ai prise chez Pralinettes.
Ce qui m'a décidée dans le vaste choix des recettes de palets bretons sur le net, c'est que celle-ci est de Pierre Hermé...et que c'est l'ami de Dorie.
Je dédie ce billet à mon amie Domy la bretonne, qui m'avait apporté de la fleur de sel de sa belle Bretagne .
Tu remarqueras Domy, le soin que j'ai pris à emballer ces palets, et qui font partis de mes paniers de Noël.
Ces biscuits sont certes, très riches, mais ils sont à se rouler par terre. Ils goûtent bon le beurre sans être graisseux.

2 et 3/4 tasses ( 330 g) de farine
1 cuillère à table de poudre à pâte ( levure chimique )
1 et 1/4 tasses ( 300 g ) de beurre mou
3/4 tasses + 2 cuillères à table ( 175 g ) de sucre
1 cuillère à thé de fleur de sel
5 jaunes d'oeufs


Mélanger ensemble la farine, la poudre à pâte et la fleur de sel et réserver.
Au batteur électrique, crémer le beurre et le sucre durant 3 minutes.
Ajouter les jaunes d'oeufs un à un tout en battant.
Réduire la vitesse du batteur et incorporer les ingrédients secs.

Sortir la pâte du bol et façonner des rouleaux de pâte d'un diamètre d'3/4" ( 2 cm ) à l'aide de film alimentaire.
Réfrigérer les rouleaux au moins 4 heures.

Préchauffer le four à 325 F ( 165 C ).
Ôter le film alimentaire et couper les rouleaux en tranches de 1/2 " ( 1 cm ).
Déposer les tranches de pâte au fond de moules à muffins anti-adhésifs et enfourner pour 20 minutes.
Laisser reposer 5 minutes avant de démouler et de laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette

16 décembre 2008

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : BISCUITS AU BEURRE ET À LA CONFITURE


Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Heather de Randomosity and the Girlqui a choisi la recette.
La recette est super facile à réaliser, j'y ai mis mes confitures maison, mais les biscuits n'ont eu aucun succès chez nous. Dire qu'ils ne sont pas bons serait mentir, car ils ne goûtent....rien.
Ils ne goûtent pas la confiture, ni le beurre......
Ne voulant pas gaspiller...j'ai fait du recyclage en les utilisant pour cette gourmandise.


2 tasses ( 240 g ) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/2 cuillère à thé de gingembre moulu
1/4 cuillère à thé cannelle moulue
1/4 cuillère à thé de sel
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre non salé, à température ambiante
2/3 tasse ( 130 g ) de sucre
1 gros oeuf
2 cuillères à table de lait
1 cuillère de vanille
1/4 tasse ( 60 ml ) de confiture d'aprium
Sucre à glacer pour saupoudrer



Préchauffer le four à 375 F ( 190 C ) et préparer deux plaques à biscuits en les tapissant de papier parchemin ou de tapis de silicone.
Tamiser ensemble la farine, la poudre à pâte, le gingembre, la cannelle et le sel. Réserver.

Crémer le beurre et le sucre pendant 2 à 3 minutes à l'aide du batteur électrique.
Ajouter l'oeuf et battre à grande vitesse pour une minute supplémentaire.
Ajouter le lait et l'extrait de vanille et battre à grande vitesse pendant 30 secondes.
Ajouter la confiture et battre à basse vitesse pendant 1 minute.

Ajouter les ingrédients secs, avec le mélangeur à basse vitesse, jusqu'à ce qu'ils soient bien amalgamés. La pâte sera assez épaisse.


Façonner des boulettes de pâte de la grosseur d'une balle de golf, puis les aplatir avec le pilon à pommes de terre.

Cuire les biscuits 10 minutes, puis les laisser reposer 2 minutes sur les plaques de cuisson, avant de les transférer sur une grille de refroidissement.
Saupoudrer de sucre à glacer.

24 septembre 2008

TARTE TATIN AU PARFUM DE ROSE


La traditionnelle tarte tatin revisitée par le simple ajout d'eau de rose.
Une quantité infime de cette eau parfumée suffit à produire un arôme et un goût paradisiaques et..... des plus sublimes. Faire attention de ne pas en mettre une trop grande quantité , sinon ça gâchera l'effet.

Pâte à tarte :
1 et 1/2 tasses ( 180 g ) de farine
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
1/4 cuillère à thé de sel
2/3 tasse ( 160 g ) de beurre non salé froid
6 cuillères à table d'eau glacée

Garniture :
8 pommes ( Variété Lobo )
1 et 1/2 tasses ( 300 g ) de sucre
1/4 tasse ( 60 ml ) d'eau
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre non salé
1 cuillère à table d'eau de rose

Pour accompagner :
1 tasse ( 250 ml ) de yogourt nature ou de crème fouettée nature, additionné d'1/4 cuillère à thé d'eau de rose


Pâte à tarte :
Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un grand bol.
Couper le beurre en petits morceaux et l'incorporer à la farine à l'aide d'un coupe-pâte.
Mouiller d'eau froide et mélanger jusqu'à ce qu'une boule se forme.
Former un gâteau rond et plat et l'envelopper de film alimentaire et le laisser reposer au réfrigérateur au moins 30 minutes.
Étendre la pâte au rouleau en un cercle de 10 " ( 25 cm ) sur une surface farinée. La pâte sera plus épaisse que pour une tarte ordinaire.



Garniture :
Peler et épépiner les pommes, puis tailler chacune d'elles en 6 gros quartiers.
Préchauffer le four à 375 F ( 190 C ).

Se servir d'une poêle à frire en fonte ou de toute autre poêle lourde qui peut aller au four, mesurant 9 " ( 23 cm ) de fond.
Chauffer la poêle sur un feu mi-vif et y mettre le sucre et l'eau.
Cuire 10 minutes sans remuer, mais en secouant la poêle de temps à autre pendant la caramélisation ou jusqu'à ce que le mélange se caramélise et devienne doré.
Retirer la poêle du feu et y incorporer délicatement le beurre.
Disposer les quartiers de pommes en cercles sur le caramel en les superposant jusqu'à ce que la poêle soit presque pleine.
Asperger d'eau de rose entre les couches de pommes.


Couvrir les pommes de la pâte à tarte en insérant le bord dans la poêle.
Cuire pendant 45 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit croustillante et dorée.
Retirer du four et laisser reposer 10 minutes.

Glisser la lame d'un couteau autour du bord pour dégager la tarte.
Mettre un plat de service sur la tarte et la retourner délicatement.
Servir avec le yogourt (ou la crème fouettée) aromatisé à l'eau de rose.
La tarte est meilleure servie le jour même.
Imprimer la recette

10 mars 2008

CHOCOLATINES MAISON

Envie de bonnes viennoiseries ? D'excellentes viennoiseries ? Rien de plus facile avec la recette d'Izzie !
Les chocolatines sont faites, moitié robot boulanger, moitié à la main.
Je vous invite à aller regarder, les explications du feuilletage, en photos chez Izzie....C'est extrêmement bien fait.
En attendant, je remets la recette ici avec mes modifications et les conversions impériales


Mettre tous les ingrédients dans la cuve du robot boulanger, selon l'ordre suggéré par le fabricant :
275 ml de babeurre
1 cuillère à thé de sel
1 cuillère à table de beurre mou
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
3 et 3/4 tasse ( 450g ) de farine
1 cuillère à thé de levure de boulanger instantanée

Programme dough ( pâte )


Pour le feuilletage :

2/3 tasse ( 160 g ) de beurre pas trop mou
1 oeuf pour la dorure
10 barres de chocolat

À la fin du programme, sortir la pâte du robot et la mettre sous un saladier 30 minutes afin qu'elle se détende.

Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné, en un grand rectangle.


Étendre le beurre au milieu en de fines lamelles et replier en 3.

Réfrigérer 10 minutes.

Tourner la pâte d'un 1/4 de tour et abaisser de nouveau.

La replier en 3 et réfrigérer de nouveau 10 minutes.

Renouveler l'opération 3 fois.

Ensuite bien étaler la pâte et découpez un grand rectangle.

Coupez en 2 pour obtenir 2 grandes bandes, puis partagez ces bandes en 4 morceaux identiques.

Déposez les barres de chocolat au bord de la pâte et rouler sans trop serrer.


Déposer les chocolatines sur une plaque à biscuits, garnie d'une silpat.
Les couvrir d'un linge et laisser lever 1 heure.

Battre l'oeuf et en badigeonner les chocolatines en évitant d'aller trop au bord .

Enfournez 15 minutes dans un four préchauffé à 425 F ( 220 C )
Imprimer la recette

27 novembre 2007

FUDGE À L'ÉRABLE

C'est la recette qu'a donné Marc Fournier, de la Confiserie Wakefield, pour l'émission Curieux Bégin....Et je dois avouer que les 4 carrés qui sont sur la photo....sont les seuls que nous ayons mangés, le reste, étant bien rangé dans le congélateur. Et, je vous conseille de faire de même car à chaque bouchée, une petite voix chuchote " encore ! encore !" et vous n'aurez plus de fudge pour Noël.
Un fudge vraiment bon, qui ressemble beaucoup à mon sucre à la crème par le goût, mais en beaucoup plus fondant !

Pour 170 carrés de 2 cm x 1,5 cm

4 tasses (1 litre ) de sirop d’érable ambré
1 et ½ tasses ( 270 g ) de cassonade foncée
4 et ½ tasses ( 900 g ) de sucre blanc
1/4 tasse ( 60 ml ) de miel
4 tasses ( 1 litre ) de crème 35 % M.G.
1 tasse ( 170 g ) de grains de chocolat blanc
3/4 tasse ( 170 gr ) de beurre non salé ( quantité éditée le 24/08/08)



Dans une casserole profonde, à feu vif, porter à ébullition le sirop, les sucres, le miel, et la crème.
Couvrir et cuire 4 à 5 minutes.
Découvrir, poursuivre la cuisson sans remuer, jusqu’à ce que le thermomètre à bonbon* enregistre 241 °F (116˚C) (petit boulé), environ 20 minutes
Retirer immédiatement la casserole du feu.

ATTENTION :la préparation est très chaude.
Laisser refroidir 8 à 10 minutes au comptoir sans remuer.
Déposer le chocolat sur la surface et laisser fondre complètement.
Incorporer le beurre à l’appareil et remuer bien.
Verser dans un moule à pain tapissé de pellicule plastique.
Refroidir au comptoir et découper en carrés de 1" x 3/4 " (2 X 1,5 cm).

*Marc Fournier suggère les thermomètres à bonbons
Cooper ou Taylor.
Note : On peut facilement couper cette recette.