Aucun message portant le libellé brioches. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé brioches. Afficher tous les messages

28 janvier 2015

BRIOCHES AU NUTELLA, UNE RECETTE, DEUX CUISSONS


J'avais promis à Ian de lui faire des brioches, mais quand il est rentré de l'école et qu'il a vu que je branchais mon gaufrier, il m'a demandé si je faisais des gaufres ou des brioches ?
Je lui ai expliqué que je faisais les deux, histoire de tester.

 J'avais même prévu de faire des brioches à la cannelle, et chose qui n'arrive jamais à la maison, je n'avais plus du tout de cannelle. Pour ne pas décevoir Ian, je les ai faites au Nutella.

Il a aimé les deux versions. La version brioches cuites au four est très moelleuse, il faudra attendre avant de les déguster car le Nutella est vraiment très chaud, il y a risque de brûlure.

La version gaufrier, est beaucoup plus croustillante, genre grosse gaufrette. Il faudra faire attention de ne pas brûler le Nutella et si vous pouvez régler la température du gaufrier, ce serait vraiment un plus.

Pour la pâte:
1 tasse (250 ml) de lait 3,25%
1 sachet de levure sèche active (8 g)
1/4 tasse (50 g) de sucre + 1 pincée ( pour mélanger avec la levure)
4 cuillères à table (60 g) de beurre non salé, fondu, + un peu pour graisser le bol
1 jaune d'œuf de calibre gros
1 et 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) d'extrait de vanille
2 et 3/4 tasses ( 375 g) de farine
3/4 cuillère à thé de sel

Pour la garniture :
1 tasse (250 ml) de Nutella

Sucre à glacer pour saupoudrer


La pâte:
Chauffer le lait chaud dans une casserole moyenne à feu doux jusqu'à ce qu'il atteigne environ 100F ( 37 C ).
Retirer du feu et saupoudrer la levure et la pincée de sucre.
Mettre de côté jusqu'à consistance mousseuse, environ 5 minutes.

Battre le beurre fondu, le jaune d'oeuf et la vanille. Réserver.

Combiner la farine, le sucre et le sel dans le bol d'un batteur sur socle.
Faire un puits au centre et y verser le mélange de levure et le mélange de beurre fondu, jaune d'oeuf et vanille.
Mélanger à basse vitesse avec le crochet à pâte jusqu'à consistance épaisse et légèrement collante.
Pétrissez à vitesse moyenne jusqu'à ce que la pâte se rassemble autour du crochet, environ 6 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit douce et élastique, et qu'elle rebondisse sur la pression du doigt.
Retirer la pâte du bol et façonner en boule.
Beurrer le bol du mélangeur et retourner la pâte dans le saladier, pour bien l'enrober de beurre. Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce qu'elle double de volume, soit environ 1 heure 15 minutes.


Sur une surface légèrement farinée, abaisser la pâte en un rectangle de 12" x 14 "(30 cm x 35 cm ).
Placer le côté le plus long face à vous.
Étendre le Nutella.
Rouler la pâte en un gros cylindre, en serrant bien.

Couper le cylindre avec un couteau bien aiguisé, en 12 tranches égales.

Disposer les tranches de pâte sur des plaques à pâtisserie chemisées de papier parchemin, en laissant un espace de 3 po (7,5 cm) entre chaque.
Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce que le volume de la pâte ait doublé soit, environ 40 minutes.

Préchauffer le four à 325F ( 160 C ).
Cuire au four, jusqu'à ce que les brioches soient dorées, environ 30 minutes.
Laisser refroidir dans les plaques 15 minutes.

Pour la cuisson au gaufrier :
Préchauffer le gaufrier et graisser légèrement les plaques.
Déposer délicatement une brioche sur la plaque et presser pour l'étendre.
Cuire environ 5 minutes.
Imprimer la recette

28 mai 2014

#TESTDRIVEMOMS :BRIOCHE AU DULCE DE LECHE



En tant qu'ambassadrice Frigidaire, je me suis demandé comment j'allais faire le lien entre la recette d'Esther, le ménage de printemps et ma cuisinière Frigidaire Smudge-Proof.
C'est parce que c'était super évident, que j'avais de la misère à mettre toutes mes idées dans l'ordre.

On ne peut pas dire que je sois très présente en ce moment sur l'ordinateur et sur la blogosphère.
Le printemps étant bien installé, j'ai entrepris de faire un grand ménage dehors et dedans.
J'ai fait le ménage des garde-robes et rempli des sacs de vêtements que j'ai portés à st-Vincent de Paul. J'ai lavé et rangé les ensembles d'hiver pour les remplacer par les vêtements d'été.
J'ai fait aussi du ménage par le vide dans mes armoires à vaisselle, et beaucoup de choses ont été vendues à la vente de garage (mais je me suis racheté d'autres vaisselles). Je pars du principe que si quelque chose rentre dans ma maison, quelque chose doit sortir.

Le gros du boulot, c'est plutôt dehors, c'est beaucoup plus physique comme nettoyage. Ratisser tout le terrain, brûler les branches cassées (et cette année, il y en avait beaucoup).
Puis une fois le jardin nettoyé, j'ai fait mes plantations de légumes, d'herbes fraîches et de fleurs.

Quand j'ai eu tout terminé, je me suis assise sur ma terrasse avec mon petit café et une brioche et là, j'étais la plus heureuse, la plus satisfaite des filles.

Mes journées commençant de très bonne heure, et avant que la zouille se lève, la pâte à brioche avait déjà eu sa première levée. C'est pour celà que j'ai pu en déguster lors de ma pause café.
Comme j'étais bien occupée et que j'avais un pot de dulce de leche entamé et très tentant, j'ai badigeonné les brioches encore chaudes de cette délicieuse tartinade.

C'est quand on fait beaucoup de boulangerie et de viennoiserie comme moi, que je me rends compte combien il est important d'avoir une super cuisinière qui ne fait pas seulement réchauffer ou cuire. J'apprécie de plus en plus sa précision et j'apprécie de ne plus rien louper sous prétexte d'un four trop chaud ou pas assez.

Pour 16 Brioches dans 2 moules ronds de 9 po (23 cm)
4 tasses + 2 c. à soupe(620 g) de farine
2 c. à thé (10 ml) de levure sèche pour machine à pain
2 c. à soupe (25 g)de sucre
½ tasse (120 gr) de beurre mou
1 c. à thé (5 ml) de sel
2 oeufs
1¼ tasse (310 ml) de lait tiède

Garniture intérieure:
1 c. à soupe de beurre fondu
½ tasse (100 g) de cassonade

Environ une bonne tasse (250 ml) de dulce de leche


Dans un petit bol, battre les oeufs et le lait tiède.
Dans le bol du batteur sur socle, mettre la farine, la levure, le sucre, le sel et le mélange de lait.
Mettre le crochet pétrisseur et pétrir quelques minutes à la vitesse 2. Ajouter le beurre mou, quand la boule commence à se former et le beurre bien incorporé, pétrir environ 8 à 10 minutes. Laisser lever le pâton environ 1 heure ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume dans le four éteint mais lumière allumée avec bol d'eau chaude.

Sortir le pâton et lui donner un coup de poing.
Étendre la pâte au rouleau et faire un rectangle d'environ 18po x12 po (45 cm x 30 cm).
Badigeonner de beurre fondu et étendre la cassonade.
Rouler et couper en 16 rondelles.

Placer dans deux moules ronds de 9 po (23 cm).
Faire lever dans le four éteint, la lumière allumée pendant 45 minutes.
Sortir du four et le préchauffer à 350 °F (180 °C). Remettre les brioches dans le four et cuire 20 minutes.

À la sortie du four, badigeonner les brioches de dulce de leche et déguster si vous ne pouvez pas attendre.

Imprimer la recette
« Divulgation : Je participe au programme des ambassadrices Frigidaire Canada organisé par Mom Central Canada et j’en retire des bénéfices. Les opinions émises sur ce blogue sont les miennes. »

22 février 2013

STICKY BUNS


Cela faisait longtemps que je n'avais pas cuisiner et manger quelque chose d'aussi cochon et tout ceci est à cause de Kim, qui a publié cette recette.
Je ne peux que la remercier car ces brioches ont remonté le moral de mes troupes qui commencent à ressentir le besoin de vacances ainsi qu'un petit pic d'énergie pour moi, qui en manque cruellement en ce moment.
Kim conseillait d'utiliser la moitié de pâte à brioche restante pour d'autres utilisations, personnellement, je vous conseillerais de doubler la garniture et doubler la sauce pour faire 16 brioches au lieu de 8.
Comme cela, vous faîtes tout cuire en même temps, au lieu de devoir en refaire dès le lendemain, parce que les 8 brioches ont été toutes dévorées en un temps record.
Si vous n'avez pas encore essayé cette recette, c'est bien dommage pour vous, car vous manquez quelque chose...Pour mon cas, j'en refais cette fin de semaine.

Pâte à brioche
2 1/2 tasses (375 g) de farine, non-blanchie
2 1/4 tasses (340 g) de farine à pain
3 1/4 c. à thé (16,2 ml) de levure sèche active
1/4 tasse (50 g) de sucre
1 c. à soupe (15 ml) de sel casher
1/2 tasse (125 ml) d'eau fraîche
5 gros oeufs
1 1/4 tasses (310 g) de beurre non salé, à la température de la pièce, coupé en 12-15 morceaux

Garniture
1/4 tasse (50 g) de sucre
1/4 tasse (50 g) de cassonade pâle
1/4 c. à thé  (1,2 ml) de cannelle moulue
1 tasse (100 g) de pacanes, rôties (hacher la moitié et laisser l'autre moitié entières)

Goo (sauce)
3/4 tasse (180 g) de beurre non-salé
1 tasse (200 g) de cassonade pâle bien tassée
1/4 tasse (60 ml) de miel
1/3 tasse (80 ml) de crème 35%
1/3 tasse (80 ml) d'eau
1/4 c. à thé (1,2 ml) de sel


Préparation
La veille, préparer la pâte à brioche :
Dans le bol du batteur sur socle muni du crochet pétrisseur, combiner les deux farines, la levure, le sucre, le sel, l'eau et les oeufs.
Battre à basse vitesse pendant 3-4 minutes ou jusqu'à ce que les ingrédients soient bien incorporés. Racler les parois du bol. Continuer à mélanger jusqu'à ce que la pâte forme une boule assez ferme et assez sèche.

À ce stade, commencer à ajouter le beurre, 1 ou 2 morceaux à la fois, en attendant que le beurre ajouté soit incorporé à la pâte. Cette étape prendra environ 5-10 minutes.

Quand le beurre est incorporé, augmenter la vitesse du batteur et pétrir jusqu'à ce que la pâte s'amalgame autour du crochet et qu'elle se détache bien des parois, cette étape prendra entre 8 et 15 minutes.
Puis, pendant la dernière minute, augmenter la vitesse du mélangeur d'un ou deux crans. Puis, quand la pâte vous semble prête, soit très lisse, très souple, très brillante, éteindre le batteur et tirer doucement sur la pâte et si elle s'étire jusqu'à devenir fine sans se casser, elle est prête. Sinon, poursuivre le pétrissage pendant 2-3 minutes.

Renverser la pâte sur une surface légèrement farinée, former une boule, déposer dans un bol légèrement huilé et couvrir de pellicule plastique.
Réfrigérer jusqu'au lendemain. Elle doit y être au moins 6 heures et peut y être jusqu'à une semaine.

Environ 30 minutes avant de préparer les brioches, préparer le "goo". Pour ce faire, dans une moyenne casserole, faire fondre le beurre sur un feu moyen. Ajouter la cassonade et mélanger pour le faire fondre. Le mélange peut se séparer et c'est normal.

Retirer du feu et ajouter le reste des ingrédients (sauf les pacanes). Bien fouetter. Verser dans un moule de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm), saupoudrer de la moitié des pacanes (celles qui sont entières) et laisser refroidir pendant environ 30 minutes.

Quinze minutes plus tard, sortir la pâte du réfrigérateur et en prélever la moitié et remettre le reste au réfrigérateur. Sur une surface légèrement farinée, étendre la moitié de la pâte en un rectangle de 12 po x 16 po (30 cm x 45 cm) d'environ 1/4 po (0,5 cm) d'épaisseur.

Dans un bol, mélanger la cassonade, le sucre, la cannelle et l'autre moitié des pacanes hachées. Étendre sur le rectangle de pâte en laissant une lisière de pâte tout le tour. Rouler fermement la pâte de façon à avoir un cylindre de 16 po (45 cm) de longueur. À l'aide d'un couteau, retirer les deux extrémités inégales.

Couper en 8 morceaux égaux. Déposer les morceaux dans le moule qui contient le "goo" en les espaçant légèrement. Couvrir le moule de pellicule plastique et laisser les brioches lever pendant environ 2 heures ou jusqu'à ce qu'elles aient doublé de volume.

Quand les brioches commencent à être bien gonflées, préchauffer le four à 350 F (180 C).

Enfourner, au centre du four, pendant environ 35-40 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

Les retirer du four et déposer le moule sur une grille. Laisser refroidir 20-30 minutes.

Puis, une à une, retirer les brioches du moule et les déposer dans une assiette en les retournant (la partie qui a cuit dans la sauce, sur le dessus), puis verser le reste de sauce sur les brioches.
Les brioches sont à leur meilleur le jour même, mais peuvent être réchauffées 10 secondes au micro-ondes, elles seront comme à la sortie du four.

Imprimer la recette

06 février 2013

BRIOCHES AU CITRON MEYER


Avec les citrons Meyer qui envahissent les épiceries en ce moment, je ne pouvais faire autrement que de préparer du lemon curd. J'ai fait attention de baisser la quantité de sucre car comme il est plus sucré que le citron, je ne voulais pas que ça me tombe sur le coeur.
La recette donne une bonne quantité et je me suis dit que ce serait bien, pour ne pas gaspiller, de l'incorporer dans une recette.
Je me suis souvenue avoir vu des brioches au citron sur un blogue mais j'ai eu beau chercher dans mes favoris, je n'ai pas retrouvé la recette.

J'ai donc improvisé en reprenant les bases d'une pâte à brioche. Puis quand tout a été cuit, refroidi et glacé, que tout le monde y a goûté pendant que je faisais mes photos, j'ai retrouvé la recette de Gabrielle, imprimée et bien épinglée sur mon babillard !
Il ne me reste plus qu'à en refaire pour pouvoir goûter celles de Gabrielle, même si j'ai trouvé les miennes, excellentes.

Ce sont des brioches moelleuses, fondantes et citronnées comme il faut, ni trop, ni pas assez. Elles se sont mangées très vite, mais tout le monde est fan de citron à la maison.

Lemon curd  (donne à peine 4 tasses/1 litre ):
200 ml de jus de citron Meyer
Le zeste de 2 citrons Meyer
3/4 tasse (150 g) ) de sucre
4 oeufs
1 tasse (240 g) de beurre à température de la pièce

Pour la pâte:
1 tasse (250 ml) de lait tiède
1 sachet de levure sèche active (8 g)
1/4 tasse (50 g) de sucre
1/4 tasse (60 g) de beurre non salé, fondu
2 gros jaunes d'oeufs
Le zeste de 2 citrons Meyer
1 et 1/2 cuillères à thé  (7,5 ml) d'extrait de vanille
2 et 3/4 tasses (375 g) de farine
3/4 cuillère à thé (3,6 ml) de sel

Garniture :
Environ 1 1/2 tasses (375 ml) de lemon curd

Glaçage :
2 tasses (240 g) de sucre à glacer
Assez de lemon curd pour lier jusqu'à consistance désirée


Lemon curd :
Dans une casserole (ne pas utiliser d'aluminium, car la crème aurait un goût métallique). Chauffer le jus de citron, le zeste et environ la moitié du sucre et porter à ébullition.
Dans un grand bol, blanchir les oeufs et le reste du sucre.

Tout en fouettant, ajouter graduellement le liquide bouillant sur les oeufs.
Il est important de bien brasser avec le fouet quand on verse le liquide chaud pour que les oeufs puissent se réchauffer graduellement.

Remettre la préparation dans la casserole et déposer sur le feu.
À ce moment, il faut brasser continuellement avec le fouet et ce, jusqu'à ce qu'un premier bouillon apparaisse.
La température du feu n'est pas un élément déterminant.
Habituellement, on fait cette recette à feu élevé en fouettant énergiquement. Le résultat sera le même à feu modéré, mais la cuisson sera plus longue.

Retirer du feu dès que ça commence à bouillir.
Le moyen le plus simple pour incorporer le beurre est de transférer la crème citron dans un contenant à rebord élevé, ajouter le beurre graduellement et de fouetter avec un mélangeur à immersion (mélangeur plongeur).

Quand tout le beurre est ajouté et que la crème est bien lisse, passer au chinois ou au tamis fin, couvrir d'une pellicule plastique que l'on place directement sur la crème et laisser prendre au réfrigérateur pendant au moins 8 heures.

La pâte:
Dans le bol du mélangeur, mettre le lait tiède et la levure. Mélanger et laisser reposer 5 minutes.
Ajouter les jaunes d'oeufs, le beurre fondu et tempéré, les zestes de citron et la vanille, puis mélanger

Combiner la farine, le sucre et le sel.
Ajouter le mélange dans le bol et pétrir à basse vitesse pendant 8 minutes, ou jusqu'à ce que la pâte se rassemble autour du crochet et qu'elle soit soit douce et élastique, et qu'elle rebondisse sur la pression du doigt.
Retirer la pâte du bol et façonner en boule.
Beurrer le bol du mélangeur et retourner la pâte dans le saladier, pour bien l'enrober de beurre. Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce qu'elle double de volume, soit environ 1 heure 15 minutes.

Sur une surface légèrement farinée, abaisser la pâte en un rectangle de 12" x 14 "(30 cm x 35 cm ).
Placer le côté le plus long face à vous.
Étendre le lemon curd.
Rouler la pâte en un gros cylindre, en serrant bien.

Couper le cylindre avec un couteau bien aiguisé, en 12 tranches égales.
Beurrer un moule de 9" x 13" ( 23 x 33 cm ).
Disposer les tranches de pâte dans le moule beurré, en laissant un espace entre chaque.
Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce que le volume de la pâte ait doublé soit, environ 1 heure.

Préchauffer le four à 325 F ( 160 C ).
Cuire au four, jusqu'à ce que les brioches soient dorées, environ 35 minutes.
Laisser refroidir dans le moule.

Le glaçage :
Mettre le sucre à glacer dans un saladier puis ajouter assez de lemon curd pour bien amalgamer, jusqu'à la consistance désirée.
Étendre la préparation sur les brioches puis déguster.
Imprimer la recette

21 décembre 2011

BRIOCHES À LA PÂTE D'AMANDES


La semaine dernière, j'ai réalisé 150 mini-brioches pour le gala de l'école. Je pensais qu'il ne faudrait pas me parler de brioches à la cannelle pendant quelques semaines et puis, j'ai vu les brioches de Manue.
Entre 150 et 162, il n'y a pas vraiment de grosse différence, et puis les brioches étaient tellement belles et appétissantes, que j'ai craqué ! Il fallait que je teste !
J'ai repris ma recette de pâte à brioches préférée et ai gardé son idée de garniture.
Elles sont plus sucrées que des brioches à la cannelle classiques, mais elles ont eu un succès fou à la maison.
Tendres et savoureuses, elles goûtent les croissants aux amandes. Je pense d'ailleurs refaire ces brioches en les garnissant de la préparation que je mets dans les croissants afin de pouvoir doser le sucre.
C'est une bonne idée d'en préparer pour le petit-déjeuner ou le brunch de Noël !

Pour la pâte:
1 tasse (250 ml) de lait 3,25%
24 g de levure fraîche ou 1 sachet de levure sèche active (8 g)
1/4 tasse (50 g) de sucre + 1 pincée ( pour mélanger avec la levure)
1/4 tasse (60 g) de beurre non salé, fondu, + un peu pour graisser le bol
1 oeuf de calibre gros
1 et 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) d'extrait de vanille
2 et 3/4 tasses (400 g) de farine
3/4 cuillère à thé (3,6 ml) de sel

2 rouleaux (500 g) de pâte d'amandes souple
Un peu de lait
Amandes effilées


La pâte:
Chauffer le lait chaud dans une casserole moyenne à feu doux jusqu'à ce qu'il atteigne environ 100F ( 37 C ).
Retirer du feu et ajouter la levure émettée et la pincée de sucre.
Mettre de côté jusqu'à consistance mousseuse, environ 5 minutes.

Battre le beurre fondu, l'oeuf et la vanille. Réserver.

Combiner la farine, le sucre et le sel dans le bol d'un batteur sur socle.
Faire un puits au centre et y verser le mélange de levure et le mélange de beurre fondu, oeuf et vanille.
Mélanger à basse vitesse avec le crochet à pâte jusqu'à consistance épaisse et légèrement collante.
Pétrir à vitesse moyenne jusqu'à ce que la pâte se rassemble autour du crochet, environ 6 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit douce et élastique, et qu'elle rebondisse sur la pression du doigt.
Retirer la pâte du bol et façonner en boule.
Beurrer le bol du mélangeur et retourner la pâte dans le saladier, pour bien l'enrober de beurre.
Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce qu'elle double de volume, soit environ 1 heure 15 minutes.

Sur une surface légèrement farinée, abaisser la pâte en un rectangle de 12 po x 14 po (30 cm x 35 cm ).
Abaisser les deux rouleaux de pâte d'amandes en deux rectangles de 6 po x 14 po (15 cm x 35 cm).
Placer les pâtes d'amandes, côte à côte, sur la pâte.
Badigeonner un bord long avec de l'eau et rouler la pâte en commençant par l'autre bord long, en un gros cylindre, en serrant bien.

Couper le cylindre avec un couteau bien aiguisé, en 12 tranches égales.

Placer les tranches de pâte sur 2 plaques à biscuits chemisées de papier parchemin.

Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce que le volume de la pâte ait doublé soit, environ 1 heure.

Préchauffer le four à 325 F (160 C).
Badigeonner les brioches avec un peu de lait puis parsemer d'amandes effilées.

Cuire au four, jusqu'à ce que les brioches soient dorées, environ 30 minutes.
Laisser refroidir sur la plaque, 15 minutes.
Imprimer la recette

20 novembre 2011

BRIOCHES À LA CANNELLE


J'ai des amateurs de brioches à la cannelle à la maison et si je les écoutais, je devrais en faire aux deux jours....Ce que je ne fais pas ! Si je cédais à leur caprice, je ne suis pas certaine qu'ils apprécieraient autant.
Et puis, la semaine dernière, je tombe sur la recette de Gabrielle, alors que j'avais tout autre chose de prévue pour la journée.
J'ai imprimé la recette de suite, car c'était trop tentant, sa pâte à brioches était au babeurre.
C'était aussi une belle récompense pour ma zouille qui recevait son bulletin le soir et mon petit doigt m'avait dit qu'il serait excellent.
Cette fin d'après-midi là, Ian recevait ses amis et jamais des brioches n'ont eu une vie aussi courte. Heureusement, j'en avais mis une de côté pour Mr Gourmandises.
Il ne me reste plus qu'à en refaire, car mes deux gourmands sont restés sur leur faim "Il n'y en avait pas assez, elles sont trop hot etc...".

Pâte à brioches :
1 tasse (250 ml) de babeurre à environ 115 F (45 C)
20 g de levure fraîche ou 2 et 1/4 cuillères à thé  (11 ml) de levure instantanée
1/4 de tasse (50 g ) + 2 pincées de sucre
1/4 tasse (60 g) de beurre non salé fondu
1 gros jaune d'oeuf
1 gousse de vanille fendue et grattée
2 et 3/4 tasses (400 g) de farine non blanchie
3/4 cuillère à thé (3,5 ml) de sel

Garniture à la cannelle
1/2 tasse (125 g) de beurre non salé, mou et un peu + pour graisser le moule
1/2 tasse (100 g) de cassonade
1 cuillère à table (15 ml) de cannelle moulue

Pour le glaçage
2 tasses (300 g) de sucre à glacer
1/3 de tasse (80 ml) de crème 35 %
1/4 tasse (60 g) de beurre non salé, fondu


Pâte à brioches
Dans le bol du batteur sur socle, dissoudre la levure dans le babeurre avec les deux pincées de sucre. Laisser reposer 10 minutes ou jusqu'à ce que la préparation mousse.
Ajouter le beurre fondu, le jaune d'oeuf et les graines de vanille et mélanger.

Ajouter la farine, le sucre et le sel.
Mélanger sur vitesse basse avec le crochet pendant 6 minutes.
Ajouter un peu de farine si le mélange est trop collant.
Faire une boule avec la pâte et la déposer dans un bol huilé en la tournant pour bien l'enrober d'huile.
Couvrir et laisser doubler de volume, environ 1h15.


Lorsque la pâte a doublé, la déposer sur un plan de travail fariné et l'étendre en un rectangle de 12 po x 14 po (30 cm x 35 cm), le plus long côté vers vous.
Mélanger le beurre mou, la cassonade et la cannelle à la fourchette et étendre la préparation sur la pâte, en laissant une bordure de 1/2 po (1 cm), face à vous.
Badigeonner cette bordure d'un peu d'eau.
Rouler la pâte et bien serrer les bouts pour sceller le tout.

Couper le cylindre en 12 portions.
Beurrer un moule de 9 po x13 po (23 cm x 33 cm) et placer les brioches en laissant un peu d'espace entre chaque.
Couvrir et laisser doubler soit environ 40 minutes.

Préchauffer le four à 325 F (160 C).
Cuire les brioches pendant environ 30 à 35 minutes jusqu'à ce que le tout soit doré.
Laisser refroidir sur une grille.

Le glaçage:
Mélanger le sucre à glacer, la crème et le beurre mou ensemble, jusqu'à ce que le mélange soit lisse et sans grumeau
Tartiner la préparation sur les brioches et déguster.

15 novembre 2011

BRIOCHES AU DULCE DE LECHE

Je peux donner l'impression que je publie toujours de nouvelles recettes, c'est en partie vrai, mais je me sers souvent de mes bases, surtout celles qui fonctionnent tellement bien, qu'elles peuvent être modulées sous d'autres formes et à d'autres parfums.
Ces brioches en sont le parfait exemple: J'ai repris ma recette de brioche que j'avais utilisée pour faire les torsades aux deux pépites, mais cette fois-ci, je lui ai donnée une forme de pain et l'ai garnie de dulce de leche. Du délire cette brioche !
Comme la pâte n'est pas très sucrée, elle balance bien avec le dulce de leche qui, lui, l'est beaucoup.
Si vous avez aimé les torsades, vous adorerez ces brioches, il y a plus de mie, ce qui les rend très moelleuses.

J'espère que votre prochaine fin de semaine ne sera pas trop chargée, car c'est le salon du livre à Montréal et nous espérons vous rencontrer.
Ci-dessous vous trouverez les horaires des auteurs de Groupe Modus, pour les séances de signatures.
Venez nombreux !




Pour 2 brioches :
3 et 2/3 tasse (550 g) de farine
1 cuillère à thé (5 ml) de sel
1/2 tasse (100 g) de sucre
6 oeufs
30 g de levure fraîche ( ou 1 cuillère à table (10 g) de levure sèche)
2 cuillères à table (30 ml) de lait
1 tasse (250 g) de beurre à température ambiante

1 tasse (250 ml) de Dulce de leche maison ou du commerce

1 oeuf + 1 cuillère à table (15 ml) de lait pour dorer


À préparer la veille :
Dans le bol du mélangeur sur socle, combiner la farine, le sel et le sucre.
Ajouter les oeufs battus en omelette, puis la levure qui aura été diluée dans le lait.

Pétrir pendant 10 minutes avec le crochet.
Couper le beurre en petits morceaux et les ajouter, quelques-uns à la fois, tout en continuant de pétrir.
Le pétrissage peut prendre 15 minutes, jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporé.
La pâte sera lourde et molle.

Couvrir le bol du mélangeur de film alimentaire et laisser lever la pâte 2 heures à température ambiante, puis mettre au réfrigérateur toute la nuit.


Le lendemain :
Déposer la pâte sur un plan de travail fariné.
Couper la pâte en 2 parties égales.
Abaisser chaque partie en un rectangle de 1/2 po (1 cm) d'épaisseur
Tartiner chaque rectangle de dulce de leche, en laissant un bord de 1 po (2,5 cm) tout autour.
Rouler chaque rectangle sur lui même, en commençant par le grand côté et en serrant bien, afin de former un rouleau.
Déposer chaque rouleau de pâte dans des moules à pain chemisés de papier parchemin.
Avec un couteau, faire 3 entailles sur le dessus des brioches.
Couvrir les brioches d'un linge propre et laisser lever 1 heure 30.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Battre l'oeuf et le lait, puis badigeonner au pinceau, les brioches.

Cuire les brioches 35 à 40 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.
Sortir du four puis lisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette

19 septembre 2011

PAIN-GÂTEAU


J'ai vécu ma première séance de signature, samedi après midi à Joliette, à la librairie Martin et c'était absolument génial de rencontrer mes lecteurs et mes amis blogueurs. Je voulais tous, vous remercier vraiment très chaleureusement et en particulier Katia, Mélanie et Joël qui ont passé presque tout l'après-midi avec moi et ont mis une ambiance que la librairie n'avait peut être pas encore connue !


Quand j'ai vu cette recette chez Manue, je n'ai pas résisté longtemps pour l'essayer. Les températures extérieures se prêtaient bien à la boulangerie, j'avais envie qu'il fasse chaud et que ça sente bon dans ma cuisine.
Tout d'abord, c'est une recette de mamie et quoi de mieux et de plus réconfortant, qu'une recette qui a passé les tests haut la main puisque sa petite fille la fait perdurer.
C'est trop riche pour être considéré comme du pain et pas assez pour être une brioche. Manue appelle donc cela un pain-gâteau.
C'est excellent, la texture est dense et lourde mais bien alvéolée. C'est parfait pour le petit déjeuner avec de la confiture...ou avec ce que voulez !
J'anticipe déjà la question..J'ai acheté mes moules à pain chez Elena à la quincaillerie Dante. Ils sont en bois de balsa et sont chemisés d'une grande caissette de papier de cuisson. J'adore ce genre de moule, cela donne un petit côté rustique aux pains.

Je voudrais apporter une petite précision : Il y a beaucoup de commentaires pour gagner deux de mes livres, aussi, je ne réponds pas aux commentaires pour éviter d'avoir à faire le tri au niveau du comptage. Il y a une question qui revient souvent, je vais donc y répondre ici : Mon livre sort en France au mois d'Octobre, je n'ai pas la date exacte mais la Fnac l'annonce pour le 17 Octobre.

Pour 2 pains-gâteaux
3 et 1/3 tasses (500 g) de farine non-blanchie
4 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu
150 ml de lait
1/4 tasse (50 g) de sucre
20 g de levure fraîche de boulanger
1 cuillère à thé (5 g) de sel


La veille :
Tiédir le lait puis y délayer la levure.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet, mettre la farine, les oeufs, le beurre fondu, le sucre, le sel puis le lait avec la levure.
Pétrir à  vitesse minimum pendant au moins 10 à 15 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène et qu'elle devienne élastique. Elle demeurera tout de même collante.
Transférer la pâte dans un saladier et recouvrir de film alimentaire.
Laisser gonfler 2 heures à température ambiante ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume.

La pâte sera toujours collante et c'est normal.
Séparer la pâte en deux portions égales et les déposer dans deux moules à cakes de 5 po x 7 po x 2 et 3/4 po (12 cm x 18 cm x 7 cm).


Réserver au réfrigérateur pour la nuit (ou attendre qu'elle ait doublé de volume).

Préchauffer le four à 325 F (160 C ) puis enfourner pour 30 à 35 minutes.
Sortir du four et laisser tiédir avant de couper en tranches et de déguster avec de la confiture ou autres tartinades.
Imprimer la recette

22 août 2011

TORSADES AUX PÉPITES DE CHOCOLAT BLANC ET CHOCOLAT AU LAIT


Ce que j'adore par dessus tout en cuisine, c'est la boulangerie. À moins qu'il ne fasse vraiment très chaud, j'en fais minimum aux deux jours.
Toujours à la recherche de recettes pouvant me faire passer beaucoup d'oeufs, j'ai réalisé ces torsades aux pépites de chocolat au lait et chocolat blanc.
La pâte à brioche est juste humectée aux oeufs. Le lait ici, en très petite quantité, sert à délayer la levure. C'est donc de la brioche comme celle que vous retrouvez chez le boulanger et elle se conserve beaucoup plus longtemps.
Ces torsades sont très moelleuses et comme elles ne sont pas trop sucrées, on peut se permettre une garniture qui l'est plus.
Faîtes bien attention, quand vous torsaderez vos brioches, que la coupure se retrouve toujours vers le haut, afin que le chocolat ne tombe pas sur le tapis de cuisson et ne brûle.

Pour 4 torsades :
3 et 2/3 tasse (550 g) de farine
1 cuillère à thé (5 ml) de sel
1/2 tasse (100 g) de sucre
6 oeufs
30 g de levure fraîche ( ou 1 cuillère à table (10 g) de levure sèche)
2 cuillères à table (30 ml) de lait
1 tasse (250 g) de beurre à température ambiante

1 tasse (170 g) de pépites de chocolat au lait
1 tasse (170 g) de pépites de chocolat blanc

1 oeuf + 1 cuillère à table (15 ml) de lait pour dorer


À préparer la veille :
Dans le bol du mélangeur sur socle, combiner la farine, le sel et le sucre.
Ajouter les oeufs battus en omelette, puis la levure qui aura été diluée dans le lait.

Pétrir pendant 10 minutes avec le crochet.
Couper le beurre en petits morceaux et les ajouter, quelques-uns à la fois, tout en continuant de pétrir.
Le pétrissage peut prendre 15 minutes, jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporé.
La pâte sera lourde et molle.

Couvrir le bol du mélangeur de film alimentaire et laisser lever la pâte 2 heures à température ambiante, puis mettre au réfrigérateur toute la nuit.


Le lendemain :
Déposer la pâte sur un plan de travail fariné.
Couper la pâte en 4 parties égales.
Abaisser chaque partie en un rectangle de 1/4 po (0,5 cm)
Parsemer chaque rectangle de pâte de pépites de chocolat au lait et blanc.
Rouler chaque rectangle sur lui même, en commençant par le grand côté et en serrant bien, afin de former un rouleau.
À l'aide d'un couteau, couper le rouleau en deux sur la longueur.
Torsader les deux morceaux, en faisant en sorte que les coupures se retrouvent toujours sur le dessus.
Souder les extrémités en les faisant rentrer en dessous, puis déposer la torsade sur une plaque de cuisson, chemisée de papier parchemin.
Renouveler les étapes avec les 3 autres morceaux de pâte.

Couvrir les torsades d'un linge propre et laisser lever 1 heure 30.


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Battre l'oeuf et le lait, puis badigeonner au pinceau, les torsades.
Cuire les torsades 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.
Sortir du four puis lisser refroidir sur une grille.

31 mai 2011

DANS L'ESPRIT D'UNE TROPÉZIENNE AU CHOCOLAT BLANC


Avant de m'acheter un livre, je le prends à ma bibliothèque afin de savoir si l'achat est judicieux et si j'essaierai plus de 3 recettes. Ce qui est le cas avec l'Encyclopédie du chocolat. C'est vraiment un très beau bouquin avec des recettes de qualité.
Pour mon premier essai, j'ai réalisé cette tropézienne qui est garnie d'une ganache montée au  chocolat blanc et parfumée légèrement à l'eau de fleur d'oranger. Un comble puisque je n'ai encore jamais fait de vraie tropézienne, toutefois, j'en ai mangées des très bonnes.
Celle-ci est différente car la garniture est très légère et bien parfumée sans toutefois, tomber sur le coeur.
La brioche est à elle seule, incroyable. Je pense même garder cette recette comme base pour d'autres desserts briochés.

Pour 8 personnes :
Pâte à brioche :
25 ml de lait 3,25 %
6 g de levure  de boulanger fraîche
1 et 2/3 tasses (250 g) de farine
2 cuillères à table (25 g) de sucre
1 cuillère à thé (5 ml) de sel
3 oeufs entiers + 1 jaune d'oeuf pour dorer
150 ml (150 g) de beurre doux à température ambiante, coupé en cubes

Sucre en grains

Sirop :
50 ml d'eau
1/4 tasse (50 g) de sucre
1 cuillère à thé (5 ml) d'eau de fleur d'oranger

Ganache montée ivoire/fleur d'oranger :
160 g de chocolat blanc
110 g + 270 g de crème 35 %
1 cuillère à thé (5 ml) d'eau de fleur d'oranger



Pâte à brioche :
Faire tiédir le lait et délayer la levure.
Dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet, verser la farine, le sucre, le sel, le mélange lait/levure et les 3 oeufs.
Pétrir à vitesse moyenne pendant 15 minutes, ou jusqu'à ce que la pâte se décolle du bol.
Incorporer progressivement le beurre en cubes et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
Couvrir le bol d'un linge humide et laisser doubler de volume ( environ 2 heures).

Appuyer sur la pâte pour la dégazer et réserver 1 heure au réfrigérateur.
Sur une plaque de cuisson tapissée d'un tapis de silicone ou de papier parchemin et déposer un cercle à pâtisserie de 9 po (23 cm).
Déposer la pâte à brioche à l'intérieur du cercle, et façonner la pâte à brioche, de manière à ce qu'elle soit de forme égale.
Couvrir d'un linge et laisser lever 1h30.
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Enlever le cercle à pâtisserie, puis badigeonner avec le jaune d'oeuf battu.
Saupoudrer de sucre en grains et enfourner pour 25 minutes.
Laisser refroidir et couper dans l'épaisseur en deux parties.

Sirop :
Dans une casserole, porter à ébullition l'eau, le sucre et ajouter l'eau de fleur d'oranger.
Enlever du feu au premier bouillon.



Ganache montée ivoire/fleur d'oranger :
À préparer 3 heures auparavant ou idéalement la veille.
Hacher le chocolat et faites-le fondre doucement au bain-marie.
Dans une casserole, chauffer 110 g de crème 35 %.
Verser lentement un tiers de crème bouillante sur le chocolat fondu.
À l'aide d'une maryse, mélanger énergiquement en décrivant un noyau élastique et brillant.
Incorporer alors le deuxième tiers, puis incorporer le troisième tiers selon la même méthode.
Ajouter les 270 g de crème 35 % froide à la ganache ainsi que la l'eau de fleur d'oranger.
Couvrir de film alimentaire, en le faisant toucher à la ganache.
Réserver au minimum 3 heures au réfrigérateur.

Montage :
À l'aide d'un pinceau, imbiber généreusement le sirop les disques de brioche.
Fouetter la ganache jusqu'à l'obtention d'une crème ontueuse.
À l'aide d'une poche à pâtisserie, garnir le fond de brioche de ganache montée.
Couvrir avec le deuxième disque de pâte.
Couper en pointes en déguster.
Imprimer la recette

20 janvier 2011

BRIOCHES SANS PÉTRISSAGE


J'aurais pu appeler ces brioches, brioches à tête...de travers ou à nez d'éléphant de mer, mais non, j'ai conservé le titre de la recette de Judith Fertig de son livre Pain.  L'explication du look m'a sauté au yeux quand j'ai sorti mes brioches du four. J'ai donc vérifié avec un niveau à eau.....Mon four n'était pas de niveau : À force de l'ouvrir et de le fermer, ça le déplace du mur, et par le fait même, dérègle les vis de réglage qui servent de pieds.
Mes brioches seraient invendables dans une boulangerie mais elles sont parfaites au niveau du goût et de la texture, et c'est vraiment ce qui importe.
La méthode, oh combien facile, est à portée de tous et surtout à celles et ceux qui n'ont pas de batteur sur socle.
Pour 12 brioches individuelles, je n'ai utilisé que la moitié de la pâte. L'autre moitié a été utilisée pour une autre recette que je publierai plus tard.
La brioche n'étant pas parfumée, rien ne vous empêche de le faire avec de la fleur d'oranger que vous pourrez incorporer en faisant la pâte.

La pâte :
6 et 1/2 tasses de farine à pain ( 845 g ) non blanchie
1/2 tasse (100 g ) de sucre
2 cuillères à table de levure à action rapide ou à robot boulanger
1 cuillère à table de sel
1 tasse ( 250 g ) de beurre doux, fondu
1/2 tasse ( 125 ml ) de babeurre
8 oeufs battus
3/4 tasse ( 180 ml ) d'eau tiède (100 F/38 C )

1 oeuf légèrement battu avec 1 cuillère à table d'eau


La pâte :
Dans un grand saladier de 16 tasses ( 4 litres ), combiner la farine, le sucre, la levure et le sel. Réserver.
Mélanger le beurre fondu, le babeurre, les oeufs et l'eau puis verser la préparation sur la farine.
Remuer jusqu'à ce que la farine soit humide.
Battre la pâte à 40 reprises en raclant le fond et les parois du bol, jusqu'à ce que la pâte forme une masse grumeleuse et gluante.

Couvrir le bol de film alimentaire et laisser lever à température ambiante ( 72 F/22C ), à l'abri des courants d'air pendant 2 heures jusqu'à ce qu'elle atteigne presque le pourtour du bol et qu'elle ait une texture d'éponge.
Ranger le saladier de pâte au réfrigérateur, elle se conservera pendant près de 3 jours.

Le façonnage :
Utiliser la moitié de la pâte. Cela vous donnera 12 brioches à tête.
Partager la pâte en 12 morceaux de poids égal.
Prélever sur chaque morceaux de pâte, un morceaux de la grosseur d'une noix que vous façonnerez en forme de larme ( ou poire ).
Façonner les plus gros morceaux de pâte en boule, et placez-les dans des moules individuels à brioches ou à muffins en silicone.
Avec l'index, faire un trou au centre de chaque brioche et y insérer les petits morceaux de pâte en forme de larme.
Lisser la surface de chaque brioche avec vos mains.
Recouvrir les brioches avec un linge propre, et laisser pauser durant 40 minutes à température ambiante.

Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ).
Badigeonner au pinceau chaque brioche d'oeuf battu avec de l'eau.
Cuire les brioches 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.
Démouler les brioches et laisser refroidir sur une grille de refroidissement.
Imprimer la recette

08 octobre 2010

POUDING BRIOCHÉ ET CHOCOLATÉ, PURÉE DE POIRES CARAMÉLISÉES AU SIROP D'ÉRABLE


Si vous me lisez régulièrement, vous n'êtes pas sans savoir que je suis fan de Patrice Demers. Aussi, je ne manque aucune de ses émissions et malgré le fait que j'ai ses deux bouquins, il arrive encore à me surprendre.
Quand vous l'entendez, lors de son émission, répéter souvent " c'est vraiment bon ! ", il faut le croire ! Je pense que nous avons la même définition de la gourmandise ! C'est simple, gourmand et les saveurs sont toujours bien agencées !
Pour ce pouding, j'ai fait quelques entorses à sa recette originale : j'ai remplacé son pain brioché par de la brioche et j'ai augmenté le temps de cuisson de 10 minutes.
Le pouding brioché chocolaté est très bon et très fondant et se marie parfaitement avec la purée de poires caramélisées au sirop d'érable.
Pour une saveur plus prononcée, je vous suggérerais d'utiliser un sirop d'érable médium, voire foncé.
La prochaine fois que vous ferez de la brioche, gardez-vous quelques tranches afin de pouvoir essayer cette recette, c'est à ne pas manquer !

Pour 12 petits poudings :
Pouding brioché chocolaté :
4 tranches épaisses de brioche, en cubes
3 oeufs
3 cuillères à table de cacao
½ tasse (100 g) de sucre
1 tasse (250 ml) de lait
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
1 tasse (125 g) de chocolat noir à 75 % de cacao, haché grossièrement

Purée de poires caramélisées au sirop d'érable:
5 poires Bartlett, le coeur enlevé, coupées en quartiers
1/3 de tasse (80 ml) de sirop d'érable

Pouding brioché chocolaté :
Dans un grand bol, déposer les cubes brioche. Réserver.

Dans un bol, casser les oeufs.
Mélanger le cacao avec le sucre dans un petit bol, puis ajouter le tout aux oeufs; fouetter.
Ajouter le lait et la crème, bien mélanger.
Verser la préparation sur les cubes de brioche et brasser pour enrober le pain.
Réfrigérer pendant 1 heure.
Pendant ce temps, préchauffer le four à 325 F ( 160 C ).
Ajouter le chocolat haché à la brioche imbibée, verser dans des moules de silicone et faire cuire au four à 325 F ( 130 C ), environ 25 minutes.
Laisser refroidir complètement avant de démouler.

Purée de poires caramélisées au sirop d'érable :
Préchauffer le four à 450 F ( 230 C ).

Dans une grande poêle, faire chauffer le sirop pour qu'il se caramélise légèrement, ajouter les poires et brasser.
Mettre la poêle au four, et cuire de 30 à 40 minutes, ou jusqu'à ce que les poires soient cuites et colorées, en brassant à plusieurs reprises. (Le temps de cuisson varie en fonction du degré de mûrissement et de la variété des poires.)

Lorsque les poires sont bien cuites, les retirer du four et ajouter un peu d'eau pour ne pas qu'elles collent. (1 c. à soupe d'eau pour arrêter la cuisson); laisser refroidir complètement.

À l'aide d'un malaxeur, réduire la préparation en purée lisse.

Montage du pouding :
Servir le pudding encore tiède avec la purée froide.
Imprimer la recette

20 septembre 2010

BRIOCHE TRESSÉE

Philo faisait cette brioche à la machine à pain, j'ai préféré la faire au mélangeur, parce que lui, est toujours sur mon comptoir et que je n'ai pas besoin de vider mes armoires pour pouvoir y accéder.
Je voulais aussi changer le goût de la " brioche" car en deux semaines, suite aux demandes express de la Grenouille, j'ai réalisé deux fois des brioches à la cannelle. Je voulais quelque chose de plus neutre au niveau du goût pour pouvoir y tartiner ma confiture d'abricots et j'espérais qu'il en resterait un peu, pour réaliser un pouding à la brioche chocolaté.
Pour le tartinage, pas de problème mais pour la deuxième option, gros souci puisqu'en 2 jours tout a disparu. La brioche n'a pas eu le temps de rassir !
C'est vraiment une très bonne brioche, je regrette de ne pas avoir doublé la quantité afin d'en mettre au congélateur et d'en avoir ainsi, toujours un morceau sous la main.

4 et 1/2 tasses (565 g de farine)
4 jaunes d'oeufs
1/4 tasse (50 g) de sucre
2 cuillères à table de sucre vanillé maison
1 cuillère à thé de sel
220 ml de lait
1 cuillère à table de levure de boulanger déshydratée à action rapide
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre mou en morceaux
Un jaune d'oeuf et 1 cuillère à table de crème 35 % pour la dorure
Sucre perlé pour saupoudrer


Faire tiédir le lait et ajouter la levure. Laisser pauser 10 minutes.
Dans le bol du mélangeur, muni du crochet, mettre la farine, le sucre, le sucre vanillé et le sel.
Bien mélanger, puis faire un puits au centre.
Ajouter les jaunes d'oeufs et le lait.
Actionner le mélangeur et pétrir jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Ajouter le beurre, un morceau à la fois et pétrir jusqu'à ce la pâte soit douce et élastique, soit environ 8 à 10 minutes.

Couvrir le bol de film alimentaire, et laisser lever 2 heures.

Sur un plan de travail fariné, partager la pâte en 3 portions égales. Les allonger en boudin puis les tresser, en prenant soin de bien rabattre les extrémités sous la tresse.
Déposer la tresse sur une plaque à biscuits, tapissée de papier parchemin, puis recouvrir le tout d'un linge propre.
Laisser lever 2 heures.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Mélanger le jaune d'oeuf et la crème 35 %, puis badigeonner au pinceau, la brioche.
Saupoudrer de sucre en grains.
Enfourner pour 35 à 40 minutes ou jusqu'à ce que la brioche soit bien dorée et que le dessous sonne creux quand on tapote dessous.
Imprimer la recette

12 avril 2010

POUDING BRIOCHÉ AUX POMMES ET POIRES CARAMÉLISÉES, SAUCE AU RHUM

Des poudings au pain, j'en fais régulièrement, mais je ne publie pas forcément les recettes, car même s'ils sont très bons, ils restent avant tout, assez classiques.
Celui-ci ne l'est pas. Il est réalisé avec de la brioche, des fruits , des raisins secs et pour bien finir le tout, servi avec une sauce au rhum !
Une part de ce dessert, remplacera facilement, et sans frustration, les crêpes ou les gaufres de votre brunch !
Pensez-y la prochaine fois que vous aurez un restant de brioche !

Pouding brioché aux pommes et aux poires caramélisées:
2 cuillères à table de beurre
2 poires, pelées, épépinées et coupées en lamelles de 1/4" (5 mm)
2 pommes, pelées, épépinées et coupées en lamelles de 1/4 " (5 mm)
1/4 tasse (45 g ) de cassonade
5 tasses (1,25 litre) de brioche rassie, en cubes de 1/2" (1 cm)
1 tasse ( 180 g ) de raisins secs
1 tasse ( 250 ml ) de crème 35 %
1 et 1/4 tasses ( 310 ml ) de lait 3,25 %
3 oeufs
3/4 tasse ( 150 g ) de sucre
1 cuillère à table d'extrait de vanille
1 cuillère à thé de cannelle moulue
1/2 cuillère à thé de muscade moulue

Sauce au rhum :
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre
3/4 tasse ( 150 g ) de sucre
1/2 tasse ( 125 ml ) de crème à 35 %
2 cuillère à thé d'extrait de vanille
1/4 tasse ( 60 ml ) de rhum


Dans une grande poêle , fondre le beurre à feu moyen.
Y faire dorer les fruits en remuant de temps à autre jusqu'à tendreté.
Incorporer en remuant la cassonade.
Augmenter la chaleur et faire cuire 3 minutes jusqu'à ce que les fruits soient bien caramélisés.

Retirer du feu et incorporer incorporer le pain et les raisins secs. Réserver.

Dans un grand bol, fouetter ensemble le lait, la crème, les oeufs, le sucre, la vanille et les épices. Incorporer la préparation au pain dans la crème.
Laisser reposer 45 min, en remuant de temps à autre.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Transférer la préparation dans un moule graissé de 9" (23 cm).
Enfourner pour 40 à 50 minutes, jusqu'à ce que les bords du pouding soient dorés et qu'un couteau inséré près du centre en ressorte propre.
Servir tiède ou à la température ambiante, arrosé de sauce au rhum.

Sauce au rhum :
Dans une casserole, mélanger le beurre, le sucre et la crème.
Tout en mélangeant, laisser mijoter environ 10 minutes, jusqu'à épaississement.
Retirer du feu et incorporer la vanille et le rhum.
Verser la sauce chaude ou tiède sur le pouding
Imprimer la recette

23 mars 2010

BRIOCHES DU CARÊME AUX AMANDES ET AU BEURRE NOISETTE

Le goût de ces brioches de Carême se situe à mi-chemin entre la brioche et le croissant aux amandes.
Cette succulente viennoiserie n’est pas trop sucrée pour le petit-déjeuner. Son goût de beurre noisette se marie délicieusement à celui des amandes. Je vous garantis que si vous les servez avec de la confiture d'abricots, vous allez vouloir que tous vos petits déjeuners soient comme celui-ci.

Pour 8 grosses brioches :
Pâte :
1 et 1⁄2 tasse ( 375 g )de beurre non salé
1⁄2 tasse ( 125 ml ) de lait, à la température ambiante
1 cuillère à table de levure sèche instantanée
2 cuillères à table de rhum brun
2 cuillères à thé d’extrait d’amande pure
6 gros oeufs, à la température ambiante
2 et 3⁄4 tasses ( 350 g ) de farine tout usage
1⁄2 tasse ( 75 g ) d’amandes broyées
3 cuillères à table de sucre
1 cuillère à thé de sel
1 jaune d'oeuf battu avec 2 cuillères à table d’eau pour badigeonner (dorure)

Glaçage
3⁄4 tasse ( 75 g ) de sucre à glacer, tamisé
1 cuillère à table d’eau


Pâte :
Faire fondre le beurre dans une petite casserole sur feu modéré jusqu’à ce qu’il ait pris une couleur noisette (environ 5 minutes).
Laisser le beurre revenir à la température ambiante.

Dans un mélangeur muni d’une pale, bien amalgamer le lait, la levure, le rhum et l’extrait d’amande.
Ajouter les oeufs et mélanger.
Pendant que le mélangeur tourne à basse vitesse, ajouter la farine, les amandes broyées, le sucre et le sel.
Mélanger à basse vitesse jusqu’à homogénéité et jusqu’à l’obtention d’une consistance élastique, mais encore collante.
Verser lentement le beurre refroidi et l’incorporer.
Transférer la pâte dans un bol, couvrir et réfrigérer jusqu’au lendemain.

Transférer la pâte sur une surface légèrement farinée et la couper en 8 morceaux.
Façonner chaque morceau en boule et les disposer dans un moule à gâteau de 9" ( 23 cm ) préalablement graissé.
Couvrir lâchement et laisser gonfler 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Badigeonner le dessus des brioches avec la dorure à l’oeuf.
Enfourner 45 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit d’une belle couleur dorée.
Laisser refroidir complètement dans le moule.

Glaçage :
Fouetter le sucre à glacer et l’eau jusqu’à homogénéité et tracer une croix sur chaque brioche à l’aide d’une poche à douille.
Les brioches sont meilleures le jour même, mais elles peuvent aussi être congelées.
(Déclinaison-Anna Olson )
Imprimer la recette

04 mars 2010

BRIOCHES DU CARÊME AU JAMBON, AUX OIGNONS VERTS ET AU FROMAGE SUISSE


Qui a dit qu’une brioche du Carême doit forcément être sucrée ?
Cuites dans un moule à muffins, ces brioches salées accompagneront à merveille un jambon de Pâques (ou des restes de jambon).
Depuis quelques temps, je boulange principalement avec de la levure fraîche de boulanger. Je l'achète à la boulangerie Première Moisson. Je suis tellement contente des résultats que je pense avoir beaucoup de difficultés à faire un retour en arrière et d'utiliser de la levure sèche.
Tout est plus gonflé, tout est plus goûteux et tout est plus parfumé.
Pour ces brioches salées, c'est cette levure que j'ai utilisée, et j'ai été assez surprise qu'elles collent toutes ensemble à la cuisson, tellement elles avaient gonflé.
La recette donne 12 brioches et elles font de très bons lunchs. Elles garderont tout leur moelleux et leur souplesse pendant 4 jours, si vous les rangez dans une boite en plastique hermétique.
Vous pouvez aussi les congeler en les emballant individuellement et en les rangeant dans un sac à congélation. Pour les servir, il suffira juste de les décongeler et de les repasser quelques minutes au four pour les réchauffer.

Pour 12 grosses brioches :
3/4 tasse ( 180 ml ) de lait 2 % tiédi
3/4 tasse ( 180 ml ) d’eau tiédi
1 pincée de stigmates de safran
33 g de levure fraîche ou 1 sachet de levure sèche instantanée (11 g/2 et 1⁄4 cuillères à thé)
2 gros oeufs à la température ambiante
4 tasses ( 500 g ) de farine
1/2 tasse ( 125 ml ) d’huile végétale
3 cuillères à table de sucre
1 et 1/2 cuillères à thé de sel
1 et 1/2 tasse ( 375 ml ) de jambon détaillé en dés de 1 cm (1⁄2")
1 tasse ( 250 ml ) d’oignons verts hachés
1 tasse ( 250 ml ) de fromage suisse râpé grossièrement, et quelques tranches en plus pour les motifs en croix
1 oeuf mélangé avec 2 cuillères à table d’eau pour badigeonner (dorure)


Dans un mélangeur muni d’un crochet pétrisseur, combiner le lait, l’eau, le safran et la levure.
Laisser reposer 5 minutes, puis mélanger pour bien dissoudre la levure fraîche.
Ajouter ensuite les oeufs, la farine, l’huile, le sucre et le sel, et remuer environ 5 minutes à faible vitesse (la pâte sera collante).
Incorporer le jambon, les oignons verts et le fromage suisse râpé.
Transférer la pâte dans un bol enduit d’un peu d’huile, couvrir et réfrigérer une nuit entière.

Mettre la pâte sur une surface légèrement farinée et la couper en 12 morceaux égaux.
Façonner chaque morceau en boule et les poser dans un moule à 12 muffins graissé.
Couvrir lâchement et laisser gonfler 1 heure.


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Badigeonner le dessus des brioches de la dorure à l’oeuf et poser de minces tranches de fromage suisse en croix sur chaque brioche.
Enfourner pour 25 à 30 minutes, le temps que le dessus des brioches soit bien doré.
Laisser refroidir 15 minutes dans le moule, puis démouler pour laisser les brioches refroidir complètement.
(Déclinaison-Anna Olson )
Imprimer la recette

26 février 2010

BRIOCHES À LA CANNELLE

Il n'y a rien de plus réconfortant que de manger des brioches toutes chaudes, très parfumées à la cannelle, quand il nous tombe sur le nez une méchante bordée de neige surprise ! Après l'effort, en l'occurrence, pelleter, le réconfort !
La recette de Guylaine tombait vraiment à point. J'avais envie de brioches quand elle a publié les siennes.
Ces brioches sont exceptionnellement moelleuses, pas tellement étonnant avec la quantité de beurre dans la garniture.
Comme toutes les brioches de ce genre, elles sont à leur meilleur la journée même, mais si le lendemain, vous voulez faire durer le plaisir, il suffit de les passer 10 secondes au micro-ondes...elles seront comme à la sortie du four.

Pour la pâte:
1 tasse (250 ml) de lait 3,25%
1 sachet de levure sèche active (8 g)
1/4 tasse (50 g) de sucre + 1 pincée ( pour mélanger avec la levure)
4 cuillères à table (60 g) de beurre non salé, fondu, + un peu pour graisser le bol
1 jaune d'œuf de calibre gros
1 et 1/2 cuillères à thé d'extrait de vanille
2 et 3/4 tasses ( 350 g) de farine
3/4 cuillère à thé de sel

Pour la garniture:
3/4 tasse (180 g) de beurre non salé, ramolli
1/2 tasse (100 g) de sucre
3 cuillères à table de cannelle en poudre

Pour le glaçage:
1 tasse ( 100 g ) de sucre à glacer
2 et 1/2 cuillères à table de crème 35 %
2 cuillères à table de beurre non salé, fondu


La pâte:
Chauffer le lait chaud dans une casserole moyenne à feu doux jusqu'à ce qu'il atteigne environ 100F ( 37 C ).
Retirer du feu et saupoudrer la levure et la pincée de sucre.
Mettre de côté jusqu'à consistance mousseuse, environ 5 minutes.

Battre le beurre fondu, le jaune d'oeuf et la vanille. Réserver.

Combiner la farine, le sucre et le sel dans le bol d'un batteur sur socle.
Faire un puits au centre et y verser le mélange de levure et le mélange de beurre fondu, jaune d'oeuf et vanille.
Mélanger à basse vitesse avec le crochet à pâte jusqu'à consistance épaisse et légèrement collante.
Pétrissez à vitesse moyenne jusqu'à ce que la pâte se rassemble autour du crochet, environ 6 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit douce et élastique, et qu'elle rebondisse sur la pression du doigt.
Retirer la pâte du bol et façonner en boule.
Beurrer le bol du mélangeur et retourner la pâte dans le saladier, pour bien l'enrober de beurre. Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce qu'elle double de volume, soit environ 1 heure 15 minutes.


La garniture :
Dans un bol, crémer le beurre avec le sucre et la cannelle, jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Sur une surface légèrement farinée, abaisser la pâte en un rectangle de 12" x 14 "(30 cm x 35 cm ).
Placer le côté le plus long face à vous.
Étendre le mélange de beurre, sucre et cannelle.
Rouler la pâte en un gros cylindre, en serrant bien.

Couper le cylindre avec un couteau bien aiguisé, en 8 tranches égales.
Beurrer un moule de 9" x 13" ( 23 x 33 cm ).
Disposer les tranches de pâte dans le moule beurré, en laissant un espace entre chaque.
Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce que le volume de la pâte ait doublé soit, environ 40 minutes.

Préchauffer le four à 325F ( 160 C ).
Cuire au four, jusqu'à ce que les brioches soient dorées, environ 35 minutes.
Laisser refroidir dans le moule 15 minutes.

Le glaçage:
Tamiser le sucre à glacer dans un bol, puis incorporer la crème et le beurre fondu. Mélanger.

Transférer les brioches dans une grande assiette de service et garnir le dessus avec le glaçage pendant que les brioches sont encore un peu chaudes.

(Déclinaison : Dans la cuisine de Blanc-Manger-Erincooks.com)

Imprimer la recette

20 août 2009

BRIOCHES AU YOGOURT


Quand j'ai vu ces brioches sur La table de Nana, qui avait pris la recette chez Cherry on a Cake, je n'avais qu'une seule envie....Les réaliser assez vite pour pouvoir y goûter !
Habituellement, il est bon de manger assez rapidement les brioches qui ne contiennent pas beaucoup de beurre et d'oeufs, car elles sèchent très vite. Mais pas avec celles-ci ! Deux jours après, elles étaient toutes aussi moelleuses et fondantes.
Avec ma gelée de gadelles, c'était un vrai régal !

4 tasses ( 500 g ) de farine à pain
2 cuillères à table de sucre
1 cuillère à thé de sel
1 et 1/2 cuillères à thé de levure à pain instantanée
200g de yogourt
1/2 tasse (125 ml ) de lait tiède
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre
1 oeuf

1 oeuf battu pour dorer


Mélanger la levure dans le lait, mélanger et laisser pauser 10 minutes
Mélanger la farine, le sel et le sucre dans le bol du mélangeur, muni du crochet.

Ajouter le yogourt, le beurre, la préparation du lait/levure et l'oeuf légèrement battu et mélanger.
Actionner le pétrissage pendant 10 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit lisse et élastique.

Huiler légèrement un bol et y transférer la pâte. Couvrir le bol de film alimentaire et laisser lever dans un endroit tempéré pendant 1 à 1h30 ou jusqu'à ce que la pâte double de volume.


Transférer la pâte sur un plan de travail fariné et la dégonfler d'un coup de poing.
La couper en 12 morceaux égaux et former chaque morceaux en boule lisse.

Les placer dans un moule rectangulaire de 9" x 13" ( 23 x 33 cm ) doublé de papier parchemin, en les espaçant.

Couvrir de nouveau et laisser lever 1 à 1h 30 dans un endroit tempéré, ou jusqu'à ce que la pâte double de volume.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Badigeonner les brioches d'oeuf battu, puis enfourner pour 20 à 25 minutes.
Imprimer la recette

14 juillet 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : TARTE BRIOCHÉE AUX PRUNES

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Denise de Chez Us qui a choisi la recette.
J'ai beaucoup aimé faire cette recette, qui au premier abord, fait très " automne", mais ça tombe plutôt bien, puisque l'été n'est pas encore arrivé chez nous. On ne souffre pas du tout d'allumer le four et le temps est si pourri qu'il est même réconfortant de cuisiner ce genre de gâteau.
J'ai utilisé des grosses prunes noires et ma confiture de prunes maison.
Une combinaison parfaite du sucré et du suret des prunes !


Pour la brioche :
1 et 1/2 cuillères à thé de levure de boulanger , sèche
1/3 tasse ( 80 ml ) de lait tiède
2 tasses ( 250 g ) de farine
3 cuillères à table de sucre
1 pincée de sel
5 cuillères à table de beurre fondu et refroidi
2 gros oeufs
1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure

Pour la garniture:
Environ 14 belles prunes
2 cuillères à table d'amandes effilées
3 cuillères à table de sucre
1/4 tasse ( 60 ml ) de confiture de prunes





Dans le bol du mélangeur, dissoudre la levure dans le lait tiède.
Ajouter le reste des ingrédients et mélanger, à l'aide du crochet, à vitesse moyenne pendant 7 à 10 minutes.
La pâte doit être douce et élastique au toucher.
Couvrir le bol de film alimentaire et laisser gonfler 30 à 40 minutes dans un endroit chaud et sec. La pâte devrait doubler de volume.

Dégonfler la pâte avec le poing, puis faire "un tour" en la soulevant sur les côtés et en la ramenant vers le centre.
Couvrir le bol de film alimentaire et réserver au réfrigérateur.
Répéter cette opération tous les 30 minutes pendant 2 heures.

Beurrer un moule à tarte cannelé, à fond amovible.
Déposer la pâte dans le moule, couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur 30 minutes.

Sortir la tarte du réfrigérateur.
Couper les prunes en 4 et les dénoyauter.
Badigeonner la tarte de confiture de prunes, puis déposer les quartiers de prunes en les enfonçant légèrement dans la pâte, puis saupoudrer de sucre et d'amandes effilées.
Laisser la tarte à température ambiante 30 minutes.

Préchauffer le four à 425 ( 220 C ).
Enfourner la tarte pour 20 minutes, puis recouvrir la tarte de papier d'aluminium et continuer la cuisson 10 à 15 minutes.
Sortir la tarte du four et attendre 45 minutes avant de servir.
Imprimer la recette