Aucun message portant le libellé cannelle. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé cannelle. Afficher tous les messages

25 novembre 2016

LE GÂTEAU AUX POMMES DE TEDDIE



La recette de ce gâteau m'a été envoyée par ma belle-soeur Élaine qui l'avait testé et l'avait trouvé fantastique.  Elle m'a conseillé de diminuer la quantité de sucre, ce que j'ai fait et c'était parfait comme cela. Je n'aime pas les desserts trop sucrés, ça me tombe sur le coeur.

Le gâteau aux pommes de Teddie, qui est apparu dans le Times en 1973 et c'était le dessert typique de cette période. Aucun des ingrédients ne sont difficiles à trouver - la plupart sont probablement déjà dans votre garde-manger - et le gâteau est conçu pour rester frais pour plusieurs jours.

Ce gâteau a quelques choses de très réconfortant avec son visuel rustique. Sa cuisson embaumera toute votre cuisine, et en plus de cela, il est vraiment très bon.

 Pour 10 à 12 portions
1 ½ tasse  (375 ml ) d'huile de canola ou de tournesol
1 tasse (200 g) de sucre
3 oeufs
3 tasses  (450 g) de farine
1 c. à café de sel
1 c.à café de cannelle en poudre
1 c. à café de bicarbonate de soude
1 c. à café d'extrait de vanille
3 grosses pommes (HoneyCrisp) pelées, parées et coupées en morceaux
1 tasse (150 g) de noix hachées
1 tasse (150 g) de raisins secs
Crème glacée à la vanille (facultatif)


Préchauffer le four à 350  F (180 C).
Beurrer et fariner un moule à cheminée de 9po (23 cm) de diamètre.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, battre l'huile ensemble.
Ajouter les oeufs et battre jusqu'à ce que le mélange soit crémeux.

Combiner la  farine, le sel, la cannelle et le bicarbonate de soude. Les incorporer dans la pâte.
Ajouter la vanille, les pommes, les noix et les raisins secs et remuer jusqu'à ce que ce soit bien  combiné.

Verser la préparation dans le moule préparé et enfourner pour 1h15, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré dans le centre en ressorte propre.
laisser le gâteau refroidir dans le moule avant de le démouler dans une assiette. Saupoudrer le gâteau de sucre à glacer et le servir à température ambiante avec de la crème glacée si désiré.

Imprimer la recette

19 août 2016

CROUSTADE AUX PÊCHES




Les pêches de l'Ontario sont arrivées et c'est peu de le dire qu'elles sont bonnes. J'en avais achetées beaucoup car je les aime beaucoup mais c'était sans compter sur ces maudites mouches à fruits qui m'ont "obligée" à les cuisiner.
J'ai fait quelques pots de confiture et ces croustades, franchement excellentes.
Pour peler les pêches, il faut les plonger quelques secondes dans de l'eau bouillante, puis les tremper dans de l'eau froide. Vous constaterez que la peau s'enlève facilement.
À déguster, tiède, avec une boule de crème glacée ou de la crème 15 %.

Pour rappel, parce que c'est samedi et que j'ai besoin de savoir combien de personnes vont venir car nous préparons des petits choses à grignoter, allez vous inscrire ici (clic)


Pour 4 personnes
Pêches :
6 pêches, pelées et dénoyautées, coupées en morceaux
2 c. à soupe de cassonade
2 pincées  de cannelle moulue
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu

Croustade :
1/4 tasse (25 g) de poudre d'amande

‎1 c. à café d’extrait  de vanille
‎1/2 tasse (75 g) de farine
‎1/4 tasse (50 g) de cassonade
‎2 pincées de cannelle moulue
‎2/3 tasse (66 g) de flocons d’avoine

‎ ‎5 c. à soupe (75 g) de beurre froid, coupé en dés
‎1/2 tasse (70 g) d’amandes effilées
‎1 c. à soupe de miel




Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Préparer 4 petits bols ou ramequins sur une plaque de cuisson. Réserver.

Dans un saladier, mélanger les pêches, la cassonade, la cannelle et le beurre fondu.
Répartir la préparation dans les petits bols et réserver.

Préparation de la croustade :
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, mélanger tous les ingrédients de la croustade jusqu'à la préparation soit grumeleuse (forme des billes de pâte).

Répartir la préparation dans les petits bols puis enfourner pour 25 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré.

Servir tiède avec une boule de crème glacée à la vanille ou un filet de crème 15 %.
Imprimer la recette



10 juin 2016

COBBLER DE BLEUETS AU POÊLON (AU BBQ)


C'est la toute première fois que je fais cuire un dessert au barbecue et je suis super contente car c'était vraiment facile et que le résultat est super bon.
Je me suis inspirée du livre Les hommes préfèrent le barbecue pour la recette, que la traduction avait nommée "crumble" alors que c'est un cobbler.

Prévoyez votre brosse à dent et du dentifrice, car votre sourire risque d'en prendre un méchant coup après avoir manger ce dessert !

Pour 6 à 8 personnes
2 c à soupe de beurre
500 g de bleuets frais ou congelés
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 c. à soupe de farine
1 zeste de citron
1 c. à soupe de jus de citron

Pâte à cobbler :
1 tasse (150 g) de farine
1/3 tasse (65 g) de sucre
1 1/2 c à café de poudre à pâte (levure chimique)
2 pincée de sel
1/2 c. à café de cannelle en poudre
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu
1/2 tasse (125 ml) de lait
1 c. à café d'extrait de vanille


Dans un poêlon en fonte de 9 po (23 cm) de diamètre, fondre le beurre à feu moyen.
Ajouter la moitié des bleuets et la moitié du sucre et laisser cuire 10 minutes en remuant régulièrement jusqu'à obtenir la consistance d'une confiture.
Retirer du feu, ajouter le reste des bleuets et de sucre, la farine, le zeste et le jus de citron et bien mélanger.

La pâte:
Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients à la cuillère de bois, sans chercher à briser les grumeaux.

Répartir la pâte sur les bleuets jusqu'à 1 po (2,5 cm) du bord du poêlon.

Cuire à chaleur moyenne et indirect (couvercle fermé) 350 F (180 C) pendant 20 minutes puis tourner le poêlon de 90 degrés et poursuivre la cuisson 25 minutes de plus, jusqu'à ce qu'une brochette insérée au coeur de la pâte en ressorte propre.
Poser le poêlon sur une grille et laisser tiédir 10 minutes.
Servir chaud ou à température ambiante, éventuellement avec de la crème fouettée.
Imprimer la recette

29 avril 2016

LA TARTA DE SANTIAGO OU GÂTEAU DE SAINT-JACQUES


C'est en feuilletant mon magazine de cuisine, que je suis tombée sur cette recette et que j'ai eu envie de la faire de suite.
Cette spécialité de la Galice espagnole daterait du XVIe siècle, mais c'est seulement à partir du XXe siècle que ce gâteau aux amandes devient célèbre das le monde entier, grâce au pélerinage de Saint-Jacques de Compostelle. On la déguste surtout autour du 25 Juillet, date de la Saint-Jacques et elle bénéficie d'une IGP (indication géographique protégée).

Ça a pris 5 minutes à préparer, pesage des ingrédients et graissage de moule compris ! Le gâteau est croûté à l'extérieur et fondant à l'intérieur. Il est vraiment très bon !
Pas besoin d'être intolérant ou allergique au gluten pour apprécier ce gâteau.

Pour 6 personnes
 2 3/4 tasse (275) g de poudre d’amandes
1 1/4tasse (250 g) de sucre
1/3 c. à café de cannelle
Le zeste d’1 citron bio
4 œufs

Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffez le four à 350 F (180C).
Beurrer généreusement un moule à tarte plein (sans fond amovible) de 9 po (23 cm) et réserver.
Mélangez ensemble à la fourchette la poudre d'amande, le sucre, la cannelle et le zeste de citron.
Ajouter les oeufs battus en omelette et mélanger à la cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène.
Verser la pâte dans le moule préparé et enfourner de 35 à 40 minutes.


Laissez refroidir avant de démouler puis saupoudrer de sucre à glacer (voir déco).
Pour la déco :
Reproduire sur une feuille une croix de Saint-Jacques, (ci-dessous, dénichée sur le net) puis découpez-la.
Placez-la au centre du gâteau, saupoudrer de sucre à glacer puis retirez-la délicatement.
Imprimer la recette 


08 avril 2016

GÂTEAU AUX POMMES IRLANDAIS


Ce gâteau aux pommes est à son meilleur, servi chaud avec sa sauce au cidre.
J'ai utilisé du Kérisac pour la sauce parce qu'il est très bon et vraiment pas cher (et aussi parce que c'est du cidre breton).
C'est un gâteau "full pommes" comme dirait mon mini ado, légèrement parfumé à la cannelle et à la muscade.
Le dessus est croustillant et l'intérieur très moelleux. Même s'il parait très simple, je n'hésiterais pas une seconde à le servir à mes invités.

Pour 8 personnes
½ tasse (125 g) de beurre non salé, à la température ambiante
½ tasse (100 g) de sucre
1 c. à soupe de zeste de citron râpé
2 œufs
¼ tasse (60 ml)) de lait
1½ tasse (225 g) de farine
1½ c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
½ c. à café de sel
2 pincées de cannelle
1 pincée de muscade moulue
4 pommes, (Golden Delicious) pelées et coupées en morceaux de 2 cm (¾ po)
1 c. à soupe de cassonade

Sauce au cidre (optionnel)
2 tasses (500 ml) de cidre
½ tasse (100 g) de sucre


Préchauffer le four à 375 F (190 C). Graisser un moule à gâteau de 9 po (23 cm) et en tapisser le fond de papier parchemin.

Battre le beurre et le sucre en crème au batteur électrique jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux (2 minutes environ). Ajouter le zeste de citron. Incorporer les œufs, puis le lait.
Tamiser ensemble la farine, la poudre à pâte, le sel, la cannelle et la muscade, et les ajouter à la préparation au beurre.
Bien mélanger et incorporer les pommes. La préparation semblera contenir plus de pommes que de pâte.
La déposer dans le moule préparé en prenant bien soin de la niveler, et la saupoudrer de cassonade.

Enfourner pour 45 à 50 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré dans le gâteau en ressorte propre.


Sauce au cidre
Combiner le cidre et le sucre dans une casserole sur feu vif.
Porter à ébullition et laisser réduire 20 minutes ou jusqu’à l’obtention d’une consistance sirupeuse. Servir la sauce avec le gâteau aux pommes chaud.
Imprimer la recette

08 février 2016

CHURROS ET CAJETA POUR MARDI-GRAS


Demain, c'est Mardi-Gras, une de mes journées préférées, puisque c'est la journée des beignets !
Ma famille n'a jamais baigné dans la religion, mais c'était traditionnel de se rassembler chez ma mamie, ce jour là, pour manger ses beignets de pommes.

Aujourd'hui, je vous propose des churros parfumés à l'orange et à la cannelle que je sers avec la cajeta qui est une sauce caramel de lait de chèvre.
C'est, à mon humble avis, meilleur que le dulce de leche et tous ceux que je connais et qui y ont goûté, sont tombés dans le pot.

Cajeta
‎2 litres (8 tasses) de lait de chèvre entier (3,25 % de matières grasses)
‎400 g (2 tasses) de sucre
‎1 c. à café de sel
‎1 bâton de cannelle de 10 cm (4 po) de longueur
‎1 gousse de vanille
‎1 c. à café de bicarbonate de sodium

Churros :
1 tasse (250 ml) d'eau
Le zeste d'une orange
2 pincées de cannelle
1/2 tasse (125 g) de beurre
2 c. à soupe de cassonade
1 grosse pincée de sel
1 tasse (150 g) de farine
3 oeufs

Huile pour friture
Sucre pour saupoudrer

Cajeta (pour 3 tasses/750ml):
Combiner le lait, le sucre, le sel et la cannelle dans une casserole suffisamment ‎grande pour que le niveau du lait soit à au moins 10 cm (4 po) du rebord.
Fendre ‎la gousse de vanille et en racler les graines. Mettre les graines et la gousse dans la casserole. ‎Porter à feu moyen. Remuer pour dissoudre le sucre et porter à légère ébullition.

‎ Retirer la casserole du feu. Répandre le bicarbonate de soude à la surface du lait, puis fouetter ‎celui-ci jusqu’à ce qu’il cesse de mousser. Remettre la casserole sur le feu et mijoter, en remuant ‎de temps en temps pour empêcher le lait de brûler, pendant 1 heure ou jusqu’à ce que la ‎préparation prenne une belle couleur or pâle. Retirer la cannelle et la gousse de vanille, et les ‎jeter.

‎ Poursuivre la cuisson, en remuant constamment cette fois-ci et en prenant soin de toucher le ‎fond de la casserole en remuant, de 20 à 30 minutes ou jusqu’à ce que la ‎‎cajeta ait pris la couleur caramel. Retirer la cajeta du feu et la ramener à ‎la température ambiante.
La couvrir ‎et la garder au réfrigérateur jusqu’au moment de l’utiliser (elle se conservera 1 mois).


Churros :
Faire bouillir l'eau avec le zeste d'orange, la cannelle, le beurre, la cassonade et le sel.
Quand le beurre est fondu ajouter la farine d'un coup puis mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène qui se détache de la casserole.

Verser la pâte dans le bol du mélangeur sur socle, puis à l'aide du fouet, incorporer les oeufs, un à un.
Verser la préparation dans une poche à pâtisserie à douille cannelée.

Faites chauffer 2 po (5 cm) d'huile dans une casserole à feu épais à 350 F (180 C).
Réduire le feu et faire tomber dans l'huile des tronçons de pâte de 4 po (10 cm).
Laisser frire 2 minutes de chaque côté.

Sortir les churros cuits avec une écumoire et posez-les sur du papier absorbant.
Roulez-les dans le sucre et servir avec la cajeta.
Imprimer la recette

27 novembre 2015

GÂTEAU RENVERSÉ AUX POMMES ET AUX CANNEBERGES


Je crois que je ne me lasserais jamais des gâteaux aux pommes. J'ai préparé celui-ci à la façon d'un gâteau tatin,  en mélangeant des pommes et des canneberges parce que je trouve que c'est un excellent mariage.
La pâte est parfumée à la cannelle et au gingembre, ce qui confère à ce gâteau, un petit côté "temps des fêtes".
J'ai utilisé des canneberges fraîches car c'est encore le temps d'en trouver dans les épiceries, mais des congelées feront tout à fait l'affaire.

Il est à son meilleur si vous le servez tiède avec une louchette de crème anglaise bien froide.

Pour 8 à 10 personnes
1/2 tasse (100 g) de sucre
2 c. à soupe (300 ml) d'eau
6 c. à soupe (90 g) de beurre
4 pommes moyennes, pelées, épépinées et coupées en 8
1 1/2 tasses (200 g) de canneberges fraîches ou congelées

Gâteau
1/2 tasse (120 g) de beurre non salé, ramolli à température ambiante
1 tasse (200 g) de cassonade foncée
2 gros œufs, la température ambiante et séparés
1 cuillère à café d'extrait de vanille
1 1/2 tasse (225 g) de farine
2 c. à café de poudre à pâte
1 c. à café de cannelle
1 c. à café de gingembre moulu
1/3 tasse (80 ml) de babeurre


Préchauffer le four à 325 F (160 C).
Beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm). réserver.

Dans une casserole, mettre le sucre et l'eau et cuire à feu moyen jusqu'à l'obtention d'un caramel doré.
Hors du feu, ajouter le beurre et mélanger. Remettre sur le feu  en remuant, jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.

Déposer les tranches de pommes en rosace, puis verser dessus les canneberges. Réserver.


Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre avec la cassonade jusqu'à consistance légère et mousseuse.
Ajouter les oeufs et la vanille et continuer à battre.
Ajouter la farine, la poudre à pâte, la cannelle et le gingembre, en alternance avec le babeurre.
Bien mélanger. La pâte sera épaisse.
Verser la pâte sur les fruits et lisser à la spatule.
Enfourner pour 45 à 55 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent, inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir le gâteau du four et attendre 10 minutes avant de démouler.
Imprimer la recette


20 novembre 2015

CROUSTADE AUX POMMES EN VERRINE


Ces croustades aux pommes ne sont pas tellement différentes de celles que l'on fait en un seul plat sauf qu'ici, les pommes sont revenues dans le beurre puis caramélisées.
Le croustillant est cuit à part et est ensuite mis dans les verrines.
Du coup, c'est vraiment croustillant, puisqu'il n'a pas touché à la garniture aux pommes durant la cuisson.

C'est un petit dessert tout simple mais tellement réconfortant. Le meilleur est de préparer de croustillant à l'avance, puis de cuire les pommes et de servir ce dessert chaud.
Vous n'aurez probablement pas la place de mettre une boule de crème glacée, mais ce dessert se suffit bien à lui même.

Pour 6 verrines
Croustade :
1/3 tasse (50 g) de farine
6 c. à soupe (75 g) de cassonade
1/2 c. à café de cannelle moulue
1/2 c. à café de gingembre moulu
1 tasse (90 g) de flocons d'avoine
1/4 tasse (60 g) de beurre, à température ambiante

Compotée de pomme :

6 pommes Golden Délicieuse, pelées, parées et coupées en cubes
1/2 c. à café de cannelle moulue
1/2 c. à café de gingembre moulu
Le jus d'un citron
6 c. à soupe  (90 g) de beurre
1/4 tasse (50 g) de cassonade

Bâtons de cannelle pour décorer


Croustade
Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Dans un bol, mélanger tous les ingrédient.
Travailler la préparation avec les doigts afin d'obtenir une pâte sablonneuse.

Recouvrir une plaque allant au four de papier parchemin et étaler la pâte.

Mettre au four  10 à 15 minutes ou jusqu'à coloration dorée.

Laisser refroidir sur la plaque. Effriter la préparation pour obtenir de plus petits morceaux. Réserver.


Compotée de pommes :Dans un bol, mélanger les pommes, la cannelle, le gingembre et le jus de citron. Réserver.

Dans une poêle chaude, fondre le beurre et ajouter la préparation de pommes.
Faire revenir à feu moyen puis ajouter la cassonade.
Laisser mijoter 10 minutes ou jusqu'à ce que les pommes soient fondantes.


Répartir la compotée de pommes dans 6 verrines, puis recouvrir de la croustade.

Pour servir, déposer la compote au fond de la verrine et garnir de crumble.
Planter un bâton de cannelle dans chaque verrine pour décorer.

Décorer avec un bâton de cannelle.
Imprimer la recette

17 novembre 2015

GÂTEAU AUX CAROTTES ET AMANDES


Je me suis inspirée d'une recette de Pierre Hermé pour réaliser ce gâteau aux carottes qui n'a aucun crémage et qui est presque aussi fondant qu'un financier.
La croûte est caramélisée puisqu'on doit bien beurrer le moule puis le saupoudrer de cassonade.

J'ai utilisé des carottes de toutes les couleurs et les points bruns sur les photos sont dus aux carottes violettes.
À tester absolument, vous verrez que c'est vraiment différent des gâteaux aux carottes que nous avons plus l'habitude de voir (et de faire) sur les blogues nord-américains.

Pour 6 à 8 personnes
Beurre et cassonade pour la préparation du moule
 2 oeufs
100 g (1/2 tasse) de cassonade
130 g (1 tasse) de poudre d'amande
50 g (1/3 tasse) de farine
2 1/2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
1/2 c. à café de cannelle
1/2 c. à café de gingembre en poudre
30 ml (2 c. à soupe) d'huile de tournesol ou de canola
250g de carottes râpées finement






Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer généreusement un moule à pain de 8 1/2 po (21 cm) x 4 1/2 po (11,5 cm), puis saupoudrer de cassonade.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, blanchir les oeufs avec la cassonade.
Ajouter la poudre d'amande, la farine, la poudre à pâte, le sel, la cannelle et le gingembre et mélanger.
Ajouter l'huile et les carottes râpées et mélanger.

Verser la préparation dans le moule préparé puis enfourner pour 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir le gâteau du four et attendre 10 minutes avant de démouler dans un plat de service.
Imprimer la recette

25 septembre 2015

GÂTEAU MOELLEUX AUX POMMES ET AU CIDRE


Certains sont déjà allés faire un tour dans les vergers et si ce n'est pas déjà fait, je vous encourage à y aller avec les enfants, car c'est une très belle activité surtout quand il fait beau comme en ce moment.

Ce gâteau a un moelleux incomparable grâce à la bande épaisse de papier journal que j'ai mise autour du moule pour la cuisson.
Cela empêche l'extérieur du gâteau de cuire trop vite et de dessécher. Il se vend aussi des bandes épaisses de tissu isolant (de la même matière que certaines maniques), mais le papier journal est quand même une solution moins dispendieuse.
Et pour celles et ceux qui auraient peur...ça ne prend pas en feu dans le four.

C'est un gâteau rustique qui fait, pour moi, très Automne. Il est composé de pommes, de raisins secs, d'épices et de cidre et il est absolument fabuleux !
Si vous n'avez pas de cidre, vous pourrez mettre du jus de pommes.


Pour 8 personnes
1 1/2 tasses (225 g) de farine
2 c. à soupe de farine de maïs
1 1/2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à café de sel
2 pincées de cannelle en poudre
2 pincées de gingembre en poudre
2 pincées de noix de muscade râpée
1 1/2 tasses (300 g) de sucre
3/4 tasse (180 g) de beurre ramolli
2 gros oeufs
1/4 tasse (60 ml) de cidre
6 pommes, pelées, parées et coupées en cubes d'1 cm
1/2 tasse (75 g) de raisins secs

Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule à parois amovible de 9 po (23 cm).
Appliquer une bande épaisse de papier journal plié autour du moule et la maintenir avec de la ficelle.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat,  combiner les deux farines, la poudre à pâte, le sel, et les épices.
Ajouter le sucre et le beurre puis mélanger à basse vitesse pendant 1 minutes.

Incorporer les oeufs et mélanger à basse vitesse, puis augmenter la vitesse et mélanger jusqu'à obtenir un mélange léger.
Ajouter le cidre et mélanger.

Incorporer les morceaux de pommes et les raisins secs et mélanger à basse vitesse. Le mélange sera très épais.


Verser la préparation dans le moule et lisser la surface.
Enfourner le gâteau pour 1h15 ou jusqu'à ce qu'il soit bien doré et jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.

Laisser refroidir dans le moule, puis démouler et saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette

15 avril 2015

BRIOCHE À LA CANNELLE "CHRYSANTHÈME"



C'est en furetant sur Pinterest que j'ai trouvé la forme de cette brioche vraiment originale. La personne la réalisait en version salée et comme le traducteur du russe au français n'était pas terrible, j'ai repris une de mes recettes de brioches à la cannelle et j'ai adapté.

Il y a deux fois moins de garniture à la cannelle que dans des brioches roulées, c'est donc moins gras, moins sucré et le goût de cannelle est plus léger.

Mon Ian qui est fan de brioches à la cannelle a eu un petit moment de panique quand je lui ai annoncé qu'il ne pourrait en manger que s'il m'épelait correctement "Chrysanthème". C'est un de nos jeux favoris que de lui faire épeler des mots compliqués.

Pas une seule erreur et il n'y avait plus de brioche le soir même, mais son père et moi l'avons bien aidé.

De façon générale, cette brioche est bien meilleure le jour même. Elle contient peu d'oeuf et de beurre, ce qui fait qu'elle ne se conserve pas très longtemps.

Pâte levée :
1 tasse (250 ml) de lait 3,25%
1 sachet de levure sèche active (8 g)
1/4 tasse (50 g) de sucre + 1 pincée ( pour mélanger avec la levure)
1/4 tasse (60 g) de beurre non salé, fondu, + un peu pour graisser le bol
1 jaune d'œuf de calibre gros
1 et 1/2 cuillères à café d'extrait de vanille
2 et 3/4 tasses ( 400 g) de farine
3/4 cuillère à café de sel

Pour la garniture :
6 c. à soupe (90 g) de beurre non salé, ramolli
1/4 tasse (50 g) de sucre
1,5 c. à soupe de cannelle en poudre

Dorure
1 oeuf
1 c. à soupe (15 ml) de lait


Pâte levée :
Chauffer le lait chaud dans une casserole moyenne à feu doux jusqu'à ce qu'il atteigne environ 100F ( 37 C ).
Retirer du feu et saupoudrer la levure et la pincée de sucre.
Mettre de côté jusqu'à consistance mousseuse, environ 5 minutes.

Battre le beurre fondu, le jaune d'oeuf et la vanille. Réserver.

Combiner la farine, le sucre et le sel dans le bol d'un batteur sur socle.
Faire un puits au centre et y verser le mélange de levure et le mélange de beurre fondu, jaune d'oeuf et vanille.
Mélanger à basse vitesse avec le crochet à pâte jusqu'à consistance épaisse et légèrement collante.
Pétrissez à vitesse moyenne jusqu'à ce que la pâte se rassemble autour du crochet, environ 6 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit douce et élastique, et qu'elle rebondisse sur la pression du doigt.
Retirer la pâte du bol et façonner en boule.
Beurrer le bol du mélangeur et retourner la pâte dans le saladier, pour bien l'enrober de beurre. Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever jusqu'à ce qu'elle double de volume, soit environ 1 heure 15 minutes.





Façonnage :
Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte sur une épaisseur 1/8 po (3mm).
À l'aide d'un emporte pièce d'un diamètre de 2 po (5 cm), découper 52 ronds de pâte (utiliser les retailles si nécessaire).

Mélanger ensemble, les ingrédients de la garniture à la cannelle.
Déposer une cuillère à café de cette préparation au centre des cercles de pâte.
Plier chaque rond en 2, puis une autre fois (comme sur les photos) et pincer l'extrémité.

Beurrer une moule à tarte de 12 po (30 cm) de diamètre et de 2 po (5 cm) de hauteur.
Chemisez-le de papier parchemin.

Déposer les "pétales" de pâte de manière circulaire dans le moule à tarte préparé.

Recouvrir d'un linge propre et laissez lever 40 minutes.


Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Battre l'oeuf et le lait ensemble puis en badigeonner le dessus de la brioche.
Enfourner à 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que la brioche soit dorée.
Imprimer la recette





06 mars 2015

BÂTONNETS À LA CANNELLE


J'ai préparé ces biscuits à la demande de Ian, juste avant la semaine de relâche,  parce qu'il voulait les offrir à sa classe pour fêter l'arrivée d'un nouvel élève. J'ai trouvé cela tellement mignon de sa part que je ne suis pas fait prier.
La recette donne environ 4 douzaines de biscuits, il en a gardés 2 douzaines pour la maison, qu'il a toutefois partagés avec Rosanne pour le goûter, en rentrant de l'école.

Ces biscuits sont faits d'une pâte au beurre, aromatisés à la cannelle. On réfrigère la pâte afin de pouvoir la couper facilement en bâtonnets.

On les cuit rapidement afin qu'ils soient croquants à l'extérieur et encore fondants à l'intérieur.
La quantité de cannelle est bien dosée, juste assez mais pas trop.
Le glaçage est fait de sucre et de lait, mais la prochaine fois que je ferais ces biscuits, je glacerais avec du chocolat fondu pour leur donner un petit côté mexicain.
Si vous n'aimez pas la cannelle, vous pouvez remplacer par du gingembre en poudre ou de la cardamome. Dans ce cas, remplacer le lait du glaçage par du jus de citron pour que le match soit parfait.

Pour environ 4 douzaines de bâtonnets
1 tasse (250 g) de beurre ramolli
1 tasse (200 g) de sucre
1 tasse (200 g) de cassonade
2 oeufs
1/2 c. à café (2,5 ml) d'extrait de vanille
1 c. à soupe (15 ml) de cannelle moulue
3 1/2 tasses (525 g) de farine
1 c. à café (5 ml) de bicarbonate de sodium

Pour le glaçage
1 tasse (100 g) de sucre à glacer
2-3 cuillères à soupe de lait


Chemiser un moule de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) de film alimentaire en le faisant déborder de chaque côté. Réserver.
Crémer le beurre et les sucres jusqu'à consistance légère et mousseuse.
Ajouter les oeufs et la vanille et battre jusqu'à consistance homogène.
Ajouter la farine, le bicarbonate de sodium et la cannelle et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène. La pâte est très épaisse.

Foncer la pâte dans le moule, bien égaliser l'épaisseur et recouvrir de film alimentaire.
Réfrigérer pendant au moins 1 heure ou jusqu'à ce que la pâte soit de consistance ferme.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Préparer 2 plaques à biscuits en les chemisant de papier parchemin. Réserver.

Retirer la pâte du moule.
Couper la pâte en tranches 1/2 po (1 cm), puis recouper des tranches en 2
Déposer les tranches de pâte sur les plaques à biscuits, en les espaçant de 1 po (2,5 cm)

Cuire pendant 10 minutes, jusqu'à ce que les biscuits soient légèrement dorés.
Retirer du four et laisser refroidir sur la plaque pendant 10 minutes avant de les transférer sur des grilles jusqu'à complet refroidissement.

Une fois que les biscuits sont complètement refroidis, préparer glaçage en mélangeant le sucre à glacer avec du lait, en commençant avec 2 cuillères à soupe, en ajouter plus si nécessaire jusqu'à ce que la consistance vous convienne).

Mettre le glaçage dans une poche à pâtisserie en plastique. Couper l'extrémité avec des ciseaux et verser en filet sur les biscuits.
Laisser complètement sécher le glaçage avant de conserver dans un contenant hermétique.
Imprimer la recette

03 octobre 2014

GÂTEAU TARTE AUX POMMES À LA CANNELLE


Je suis certaine que nous sommes une bonne majorité à avoir beaucoup de pommes en ce moment sur les comptoirs et que tout le monde cherche des recettes pour les passer.

J'ai trouvé cette recette chez Recipe Girl, mais j'ai un peu diminué la quantité d'huile.
C'est un gâteau qui goûte la tarte aux pommes à la cannelle. Le gâteau forme une croûte croustillante sur le dessus et il est très fondant à l'intérieur.
Il est important de le laisser refroidir complètement avant de le démouler, sinon, il risquerait de se casser.
Mais si vous le préférez tiède, il vous suffira de le passer quelques secondes au micro-onde et de l'accompagner de crème glacée à la vanille...comme pour la tarte aux pommes.

N'oubliez pas que c'est le lancement de Tarte samedi 4 Octobre 2014, à la Librairie Gourmande, au Marché Jean Talon. J'y serais de 11 heures à 13 heures.
Venez me rencontrer et déguster les petites choses que je suis en train de vous préparer :)


Pour 8 à 10 personnes
8 pommes McIntosh, pelées et tranchées
1 c. à soupe de sucre
1 c. à café de cannelle en poudre

3 gros œufs
1 1/2 tasses (300 g) de sucre
1 1/4 tasses (310 ml) d'huile de tournesol ou canola
1 c. à soupe (15 ml) d'extrait de vanille
1 1/2 tasses  (225 g) de farine

1 c. à soupe de sucre +1 c. à café de cannelle en poudre pour saupoudrer



Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser le fond d'un moule de 9 po (23 cm) à parois amovible   de papier parchemin, puis graissez-le. Réserver.

Dans un saladier combiner les tranches de pommes avec le sucre et la cannelle, bien mélanger pour les enrober.
Les coucher dans le moule préparé. Réserver.


Battre les oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter l'huile et la vanille, puis incorporer la farine.

Verser la pâte sur le dessus des pommes et saupoudrer de cannelle et de sucre supplémentaire.
Taper plusieurs fois le moule sur le comptoir pour permettre à la pâte de descendre entre les tranches de pommes.

Enfourner pour 1 h 20  ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.
Laisser refroidir complètement 4 Cuire au four pendant 1 heure et 20 minutes, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser refroidir complètement le gâteau dans le moule avant de le démouler.
Imprimer la recette

22 septembre 2014

#LMDBLOGGER :MUFFINS AUX BANANES ET À LA CANNELLE


Depuis que ma zouille a changé d'école, qu'il est passé chez les grands et mini-ados, je n'en reviens pas combien son appétit a évolué.
Il a toujours mangé de tout, mais en petites quantités, mais actuellement, il prend le chemin de son père : manger de tout en bonne quantité et malgré tout, être svelte et ne pas prendre de poids ! Si c'est pas injuste !

Actuellement, c'est terminé les sandwichs pas de croûte, il veut des plats chauds et des muffins.
Avec toutes les restrictions alimentaires que nous impose l'école, il faut vraiment cuisiner au plus simple : pas de noix, pas de beurre d'arachide, pas de chocolat.

J'ai déniché cette recette sur le site de Vivre Délicieusement où vous trouverez d'ailleurs plein d'autres recettes de muffins.


Étant donné que ces muffins ont été mangés deux par deux, je vous conseille de doubler la recette, car nous avons toujours des bananes trop mûres à passer, et de congeler les muffins pour ne plus être pris au dépourvu.


Pour 12 muffins
⅔ tasse (135 g) de sucre
½ tasse (125 ml) d'huile végétale
2 oeufs
⅔ t. (160 ml) de bananes très mûres en purée (2 petites bananes)
1 c. à café (5 ml) de vanille
1 ⅔ tasses (250 g) de farine tout usage
1 c. à café (5 ml) de bicarbonate de sodium
½ c. à café (2,5 ml) de sel
½ c. à café (2.5 ml) de cannelle, moulue

Garniture du dessus
¼ t. (50 g) de sucre
½ c. à thé (2,5 ml) de cannelle, moulue
¼ t. (60 g) de beurre ou de margarine, fondu


Préchauffer le four à 375°F (190 °C) et chemiser de caissettes en papier un moule à muffins de 12 empreintes.

Dans un bol moyen, battre le sucre, l'huile et les oeufs au fouet.
Incorporer les bananes et la vanille. Incorporer le reste des ingrédients secs, jusqu'à ce que le tout soit humecté.
Répartir la préparation uniformément dans les moules.

Faire cuire au four de 17 à 21 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Retirer délicatement du moule et déposer sur une grille.

Garniture du dessus
Dans un petit bol, mélanger le sucre et la cannelle. Tremper le dessus des muffins dans le beurre fondu, puis dans le sucre à la cannelle. Servir chauds.
Imprimer la recette

25 juin 2014

BISCUITS PATTE D'OURS


Ayé, ce sont les vacances scolaires ! Ian est content et maman aussi ! Plus de boite à lunch à préparer pendant 2 mois.
Pour fêter les vacances, j'ai fabriqué les biscuits préférés de Ian, ceux qu'il veut me faire acheter chaque fois que nous allons ensemble à l'épicerie et que je refuse d'acheter quatre fois sur cinq.
Je me suis inspirée d'une recette d'une compagnie de sucre pour la recette et pour la forme.

J'ai quand même eu la réflexion de mon petit intello que les pattes d'ours avaient 5 orteils alors que j'en ai mis que quatre.
Je lui ai dit que de toute façon,  ça ne changerait pas le goût et que s'il n'était pas à l'aise avec cela, il n'avait qu'à appeler ces biscuits, des pattes de chat !

Conserver dans un contenant hermétique à la température ambiante pendant trois jours. Ces biscuits ont une texture très légère: ils deviennent très humide dès le premier jour.
Pour environ 2 douzaines
1/2 tasse (125 g) de beurre non salé, ramolli
1/2 tasse (100 g) de sucre
3/4 de tasse (180 ml) de mélasse
1 gros oeuf
1/4 de tasse (60 ml) d’eau chaude
2 c. à thé de poudre à pâte
2 3/4 tasses (270 g) de farine tout usage
1 c. à thé de gingembre moulu
1 c. à thé de cannelle moulue
2 pincées de sel



Préchauffez votre four à 400 F (205 C). Tapissez deux plaques à pâtisserie de papier parchemin et réserver.

Crémer le beurre et le sucre jusqu’à consistance lisse. Ajoutez l'oeuf et la mélasse et bien mélanger.

Dans un autre bol, combiner ensemble la farine, le gingembre, la cannelle et le sel. Réserver.

Ajouter les ingrédients secs en alternance avec l'eau et mélanger jusqu’à ce que tout soit bien combiné.


Remplir une poche à pâtisserie munie d’une grosse douille lisse avec la pâte à biscuit.
Créez des pattes sur le papier parchemin de la plaque à biscuits, en faisant un grand cercle pour la patte, puis quatre autres plus petits pour les orteils.
Pendant que vous créez les pattes, créez une pression constante sur la poche à douille, puis appuyez vers le bas et soulevez. Vous devrez peut-être utiliser votre doigt pour appuyer sur les petits pics qui se forment.
Sinon, vous pouvez utiliser une cuillère ou cuillère à crème glacée pour créer les pattes d’ours car la pâte est très malléable à la main.

Cuire dans le four préchauffé pendant 9 minutes.
Laissez les biscuits refroidir pendant quelques minutes sur les plaques de cuisson avant de transférer sur une grille et laisser refroidir complètement.
Conserver dans un contenant hermétique à la température ambiante pendant trois jours.
Imprimer la recette

09 mai 2014

PASTEIS DE NATA


Dans mon dernier billet, je vous ai parlé de ma visite chez Coco Rico et malgré de gros lunch que j'avais fait, je n'ai pas pu résister devant les pastéis de nata. J'en ai aussi achetés pour emporter mais une fois terminés, j'ai eu envie d'en faire et prolonger la dégustation.

J'ai consulté beaucoup de recettes et j'ai choisi de faire celle d'Helena Loureiro qui est une sommité en cuisine portugaise à Montréal.
Vous pourrez même la voir réaliser la recette sur cette vidéo.
J'ai modifié la température et le temps de cuisson, car je pense qu'il y a eu une erreur dans la transcription de la recette sur le site.
Les pastéis de nata se rapprochaient vraiment beaucoup de ceux que j'avais mangés chez Coco Rico.
Ça goûte bon les oeufs et c'est le genre de recette que j'adore car c'est fait avec des ingrédients très simples, qu'on a tous dans nos réfrigérateurs.

Bonne fête de mères à toutes les mamans ! Mon dessert n'étant pas encore prêt, je ne vous le montrerai que Lundi :)

Pour 12 Pasteis de Natas
500 g de pâte feuilletée
500 ml (2 tasses) de lait
8 jaunes d’oeufs
2 oeufs entiers
2 c. à thé de farine
200 g (1 tasse) de sucre
100 ml d’eau
Un peu de citron
Cannelle au goût (facultatif)
Petits moules à tartelettes à hauts rebords



Avec la pâte, former des boudins d’environ 1 cm de diamètre.
Couper des morceaux d’environ 2-3 cm (autant de morceaux que de moules à tartelettes).
Placer chaque morceau de pâte dans le fond d’un moule et à l’aide des doigts légèrement mouillés, façonner une mince abaisse.

Laisser reposer la pâte dans les moules au réfrigérateur toute la nuit.
Confectionner un sirop avec le sucre et l’eau qui doivent bouillir pendant 5 minutes.
Préchauffer le four à 450 ˚F (230 ˚C).
Porter à ébullition la moitié du lait.
Dans une autre casserole, mélanger l’autre moitié avec la farine puis ajouter les jaunes d’oeufs et les oeufs.

À cette préparation, ajouter le lait chaud, puis ajouter le sirop. Bien mélanger.
Chauffer tout en mélangeant jusqu’à l’obtention d’une consistance de crème pâtissière (à la nappe).
Verser la préparation dans les moules et enfourner pour 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que les pastéis de nata soient bien dorés.

Saupoudrer de cannelle et servir.
Imprimer la recette

15 janvier 2014

MUFFINS AU YOGOURT, BANANES ET FRAISES


S'il y a bien quelque chose qui m'énerve quand j'ouvre mon congélateur de la cuisine, c'est de voir le stock de bananes trop mûres qui s'accumule. Quand je ne n'achète pas de bananes, c'est forcément à ce moment là, qu'on m'en réclame et dès que j'en achète...je n'ai plus de client !
J'ai donc pris la décision de boycotter le "rayon bananes", jusqu'à ce que mon congélateur soit vide de bananes noires.
Pour essayer de le vider rapidement, j'ai préparé des muffins qui me permettaient d'en passer 6 d'un seul coup.
J'ai aussi retrouvé un fond de sac de fraises que j'avais congelées l'été dernier et j'ai remplacé le beurre par du yogourt...J'ai estimé qu'on avait trop mangé et surtout très gras durant les vacances...J'ai donc mis tout le monde à la tiède, sans que personne ne le sache et sans que personne ne s'en aperçoive.
Ce sont des muffins très moelleux et très parfumés. Conservez-les au réfrigérateur et passez-les 10 secondes au micro-ondes pour les déguster comme s'ils sortaient du four.

Pour 24 muffins
1 tasse (250 ml) de yogourt grec 0 %
4 gros oeufs
2 tasses (500 ml) de bananes très mûres en purée (6 petites bananes)
4 1/2 tasses (675 g) de farine
1 1/4 tasses (250 g) de cassonade
1 c à table (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c . à thé (2,5 ml) de bicarbonate de sodium
2 c. à thé (10 ml) de cannelle en poudre
1 c. à thé (5 ml) de sel
2 tasses (500 ml) de fraises congelées, coupées en morceaux


Préchauffer le four à 400 fF (200 C) et chemiser de caissettes en papier 2 moules à muffins de 12 empreintes chaque. Réserver.

Mettre dans le mixeur, le yogourt, les oeufs et les bananes et mixer jusqu'à l'obtention d'une texture fine et homogène. Réserver.

Dans un saladier, combiner la farine, la cassonade, la poudre à pâte, le bicarbonate, la cannelle et le sel.
Ajouter les fraises encore congelées dans le mélange secs et mélanger délicatement pour bien les enrober. Cela évitera que les fraises ne tombent au fond des muffins, elles seront mieux réparties.

Ajouter le mélange humide aux ingrédients secs et mélanger juste assez pour humecter.

À l'aide d'une cuillère à crème glacée, répartir la préparation dans les moules à muffins.
Enfourner pour 25 minutes ou jusqu'à ce que le dessus des muffins soient dorés et qu'un pic inséré au centre, en ressorte propre.
Sortir du four, laisser refroidir 5 minutes dans les moules avant de transférer sur une grille de refroidissement.
Imprimer la recette