Aucun message portant le libellé caramel. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé caramel. Afficher tous les messages

07 octobre 2016

CRÈME RENVERSÉE AU CARAMEL


Après Simplissime, le livre de cuisine le + facile du monde et Simplissime, le livre de cuisine light le + facile du monde, le chef Jean-François Mallet revient nous filer un coup de main derrière les fourneaux avec Simplissime, le livre des desserts le + facile du monde.
Désormais, nous n’avons plus d’excuse pour ne pas réussir nos menus de l’entrée jusqu’au dessert. L’approche est toujours la même ; pas de prise de tête, du pratique et rien que du pratique. Tous les desserts proposés (desserts au chocolat, aux fruits, mousse, crème) nécessitent peu d’ingrédients, sont goûteux et flattent l’œil.

Mon petit côté français m'a poussé à tester les crèmes renversées au caramel, même si j'en ai fait souvent et que j'en ai dégustées beaucoup dans ma vie, je ne m'en lasse pas.
Mais attention, elles ne sont pas toutes bonnes, il faut qu'il y ait le bon dosage oeufs/lait, que ça goûte bon la vanille. Je suis très critique quand il s'agit de mes classiques préférés.

Je peux vous garantir que vous pourrez essayer ces crèmes, les yeux fermés, elles sont excellentes et la texture est parfaite.
Il faut absolument faire passer une nuit au réfrigérateur à vos crèmes renversées, car sinon votre caramel restera collé au fond des ramequins.


Pour 6 personnes :
Pour le caramel :
25 morceaux (125 g) de sucre
50 ml d'eau

Pour les crèmes :
5 oeufs entiers
3 jaunes d'oeufs
200 g (1 tasse) de sucre
1 litre (4 tasses) de lait
1 gousse de vanille fendue et grattée


Préchauffer le four à 300 F (150 C).
Dans une casserole , faire fondre les morceaux de sucre dans l'eau jusqu'à obtenir une couleur caramel, puis verser au fond de 6 ramequins.

Fouettez les oeufs entiers, les jaunes et le sucre.
Faire bouillir le lait avec la vanille et versez-le bouillant sur les oeufs en fouettant.
Répartir la préparation dans les ramequins.
Déposer les ramequins dans un moule rempli d'eau chaude à moitié et enfourner pour 1 heure.
Laisser prendre 1 nuit au frais.
Pour démouler, passer le couteau tout autour du bord intérieur du ramequin et renverser dans une assiette.
Imprimer la recette

16 septembre 2016

GÂTEAU RENVERSÉ À LA PÂTE D'AMANDE ET AUX POMMES


Cette recette est extraite de mon livre Pomme, mais je ne vous l'avais pas encore présentée sur mon blogue et pourtant, j'ai dû faire cette recette des dizaines de fois
Et comme c'est la période où nous allons dans les vergers, que personne n'est raisonnable dans sa cueillette, voici une goûteuse et gourmande idée pour passer quelques pommes.

C'est un gâteau Tatin dont la pâte est faîte à base de pâte d'amande. Le gâteau est fondant et pas trop sucré.
J'ai fait ce gâteau avec d'autres fruits, mais c'est à la pomme que je préfère suivi de près à la poire.

Pour 6 à 8 personnes
180 g (¾ tasse) de beurre non salé, divisé
100 g (½ tasse) de cassonade
4 pommes, pelées, parées et coupées en 4
210 g (7 oz) de pâte d’amande
100 g (½ tasse) de sucre
4 gros œufs
Le zeste fin d’un citron
75 g (½ tasse) de farine
3 ml (½ c. à thé) de levure chimique
2 pincées de sel


Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Beurrer un moule à manqué de 23 cm (9 po).

Mettre 60 g (¼ tasse) de beurre dans une petite casserole sur feu moyen. Ajouter la cassonade et mélanger jusqu’à ce que le beurre et la cassonade soient fondus. Verser la préparation dans le moule préparé. Déposer les pommes de façon décorative sur la couche de sucre. Réserver.

Râper la pâte d’amande et la mélanger avec le reste du beurre (120 g [½ tasse]) dans le bol du batteur sur socle. Battre cette préparation jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse. Ajouter ensuite le sucre et continuer à battre, en prenant soin de racler les parois du bol au besoin, jusqu’à ce que la préparation soit légère et mousseuse. Ajouter les œufs, un à un, en battant bien après chaque ajout. Ajouter le zeste de citron et remuer pour combiner. Réserver.

Mélanger dans un petit bol la farine, la levure chimique et le sel. Ajouter ce mélange à la préparation à base d’amandes et battre le tout jusqu’à ce que la farine ait été absorbée. Verser la pâte directement sur les pommes dans le moule préparé. Lisser le dessus à l’aide d’une spatule.


Cuire au four jusqu’à ce que le dessus soit bien doré, que le caramel commence à bouillonner entre le gâteau et le moule et qu’une brochette insérée au centre en ressorte propre (60 à 65 minutes). Laisser le gâteau refroidir 10 minutes dans le moule. Passer un couteau contre le bord intérieur du moule pour décoller le gâteau, puis renverser le gâteau sur un plat de service pour le laisser refroidir.

08 février 2016

CHURROS ET CAJETA POUR MARDI-GRAS


Demain, c'est Mardi-Gras, une de mes journées préférées, puisque c'est la journée des beignets !
Ma famille n'a jamais baigné dans la religion, mais c'était traditionnel de se rassembler chez ma mamie, ce jour là, pour manger ses beignets de pommes.

Aujourd'hui, je vous propose des churros parfumés à l'orange et à la cannelle que je sers avec la cajeta qui est une sauce caramel de lait de chèvre.
C'est, à mon humble avis, meilleur que le dulce de leche et tous ceux que je connais et qui y ont goûté, sont tombés dans le pot.

Cajeta
‎2 litres (8 tasses) de lait de chèvre entier (3,25 % de matières grasses)
‎400 g (2 tasses) de sucre
‎1 c. à café de sel
‎1 bâton de cannelle de 10 cm (4 po) de longueur
‎1 gousse de vanille
‎1 c. à café de bicarbonate de sodium

Churros :
1 tasse (250 ml) d'eau
Le zeste d'une orange
2 pincées de cannelle
1/2 tasse (125 g) de beurre
2 c. à soupe de cassonade
1 grosse pincée de sel
1 tasse (150 g) de farine
3 oeufs

Huile pour friture
Sucre pour saupoudrer

Cajeta (pour 3 tasses/750ml):
Combiner le lait, le sucre, le sel et la cannelle dans une casserole suffisamment ‎grande pour que le niveau du lait soit à au moins 10 cm (4 po) du rebord.
Fendre ‎la gousse de vanille et en racler les graines. Mettre les graines et la gousse dans la casserole. ‎Porter à feu moyen. Remuer pour dissoudre le sucre et porter à légère ébullition.

‎ Retirer la casserole du feu. Répandre le bicarbonate de soude à la surface du lait, puis fouetter ‎celui-ci jusqu’à ce qu’il cesse de mousser. Remettre la casserole sur le feu et mijoter, en remuant ‎de temps en temps pour empêcher le lait de brûler, pendant 1 heure ou jusqu’à ce que la ‎préparation prenne une belle couleur or pâle. Retirer la cannelle et la gousse de vanille, et les ‎jeter.

‎ Poursuivre la cuisson, en remuant constamment cette fois-ci et en prenant soin de toucher le ‎fond de la casserole en remuant, de 20 à 30 minutes ou jusqu’à ce que la ‎‎cajeta ait pris la couleur caramel. Retirer la cajeta du feu et la ramener à ‎la température ambiante.
La couvrir ‎et la garder au réfrigérateur jusqu’au moment de l’utiliser (elle se conservera 1 mois).


Churros :
Faire bouillir l'eau avec le zeste d'orange, la cannelle, le beurre, la cassonade et le sel.
Quand le beurre est fondu ajouter la farine d'un coup puis mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène qui se détache de la casserole.

Verser la pâte dans le bol du mélangeur sur socle, puis à l'aide du fouet, incorporer les oeufs, un à un.
Verser la préparation dans une poche à pâtisserie à douille cannelée.

Faites chauffer 2 po (5 cm) d'huile dans une casserole à feu épais à 350 F (180 C).
Réduire le feu et faire tomber dans l'huile des tronçons de pâte de 4 po (10 cm).
Laisser frire 2 minutes de chaque côté.

Sortir les churros cuits avec une écumoire et posez-les sur du papier absorbant.
Roulez-les dans le sucre et servir avec la cajeta.
Imprimer la recette

29 janvier 2016

GÂTEAU CHOCOLAT-BANANE


J'ai reçu en cadeau "Gâteaux" de Christophe Felder et Camille Lesecq.
C'est un magnifique bouquin de pâtisserie française et internationale et c'est une véritable ode à la gourmandise.
Chaque recette, chaque photo vous donne envie de tester et c'est ce que j'ai fait avec ce gâteau chocolat-banane. Ne vous méprenez pas, ça n'a rien à voir avec les pains aux bananes que je fais ou que vous faîtes habituellement. C'est beaucoup plus gourmand !
C'est un gâteau extrêmement moelleux.
J'aurais du le décorer avec du grué de cacao, mais je n'en avais pas, j'ai donc décidé de faire dans la simplicité.
N'omettez surtout pas la touche de rhum à la fin, c'est ce qui fait toute la différence.

Pour 8 personnes :
1 c. à soupe de beurre
40 g de cassonade
2 bananes, pelées et coupées en rondelles

160 g de beurre à température ambiante
120 g de sucre à glacer
30 g de miel
2 jaunes d'oeufs

200 g de farine
1 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)

4 blancs d'oeufs
80 g de sucre

120 g de chocolat noir à 70 %, haché

Finition :
2 c. à soupe de rhum brun
Sucre à glacer pour saupoudrer



Chemiser le fond d'un moule de 9 po (23 cm), à parois amovible, puis le graisser et le fariner. Réserver.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chauffer une poêle avec le beurre et la cassonade. Faîtes y rôtir les rondelles de bananes 5 minutes. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, blanchir le beurre avec le sucre à glacer et le miel.
Ajouter les jaunes d'oeufs et bien mélanger.
Ajouter la farine et la poudre à pâte qui ont été au préalable, tamisées ensemble. Mélanger.

Battre les blancs d'oeufs avec le sucre, puis plier la meringue dans la préparation à gâteau.
Ajouter les bananes caramélisées et le chocolat haché et mélanger délicatement.

Verser la préparation dans le moule préparé puis enfourner pour 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.
Dès la sortir du four, arroser le gâteau de rhum  et laisser complètement refroidir.

Au moment de servir, saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette


08 janvier 2016

GÂTEAU RENVERSÉ AUX ANANAS ET CARAMEL D'ÉRABLE


J'ai fait 5 renversés aux ananas (!!!) avant d'obtenir exactement ce que je voulais en termes de goût et de texture.
Cette recette est un mélange de celle de Martin Picard, de Maripel et ma touche perso.
Vous dire combien je suis contente du résultat, serait bien en dessous de la vérité.
Je commençais vraiment à désespérer car c'est un gâteau que j'aime vraiment beaucoup quand il est bien fait.
Et on commence à se trouver poche quand tu demandes à tes amis s'ils n'ont pas une bonne recette de renversé à l'ananas à te conseiller parce que celles que tu as essayées ne te conviennent pas et que chacun te répond : ben voyons Isa, c'est tellement simple !
Tous ceux que j'ai faits avant étaient soit trop minces, pas assez cuits, jamais assez caramélisés, ou trop secs.
Je me suis arrangée pour que ce soit bien caramélisé en faisant réduire le sirop de cuisson des ananas. La texture du gâteau est fondante et bien humide. C'est le renversé parfait !

Pour 12 personnes
1 ananas frais
1/3 tasse (80 g) de beurre non salé
1 tasse (250 ml) de sirop d’érable

Gâteau
½ tasse (125 g) de beurre à la température ambiante
½ tasse 100 g) de sucre d’érable
½ tasse (125 ml) de sirop d’érable
2 œufs
1 ½ tasse (225 g) de farine
2 ½ c. à thé (9 g) de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
¾ tasse (180 ml) de lait
 Cerises au marasquin (pour la déco)


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et graisser un plat de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm). Réserver.

Peler l'ananas, le couper en 10 tranches, puis enlever le coeur avec un vide pomme.

Dans une grande casserole, mettre les tranches d'ananas, le sirop d'érable et le beurre.
Porter à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter pendant 10 minutes.
Égoutter les tranches d'ananas dans une assiette puis porter de nouveau le sirop à ébullition.
Cuire  jusqu'à ce qu'il ait très épaissi et qu'il ait la texture d'un caramel blond qui nappe la cuillère.

Verser le caramel d'érable dans le moule préparé puis disposer 6 tranches d'ananas entières dans le fond du moule, puis des tranches coupées en deux autour du moule.
Déposer des cerises au marasquin dans les trous des ananas.
Réserver.


Au batteur électrique, crémer le beurre,puis ajouter graduellement le sucre d’érable et le sirop d’érable jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter les oeufs et bien battre.

Ajouter la farine qui aura été au préalable tamisée avec la poudre à pâte et le sel en alternance avec le lait.
Verser la préparation sur les ananas puis enfourner pour 40 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre, en ressorte propre.
À la sortie du four, laisser reposer quelques minutes puis renverser dans un plat de présentation.
Imprimer la recette

11 décembre 2015

CUPCAKES AU CHOCOLAT, GANACHE AU CARAMEL


Difficile pour moi de se mettre dans l'ambiance de Noël, quand, à presque la mi-Décembre, il fait 11 C et qu'il n'y a pas de neige. Mais on y croit, elle sera là pour le jour J (et surtout pour aller faire du ski).
Malgré tout, ça sent les épices et le chocolat et les préparatifs de Noël dans ma cuisine.
J'ai préparé ces cupcakes pour apporter chez nos amis cette fin de semaine.
Ils sont fait d'un petit gâteau léger et fondant qui est surmonté d'une ganache au caramel.

Avec son faux air de délicat, c'est drôlement cochon comme dessert. Je suis certaine qu'il y aura quelques accros au chocolat à votre table durant les fêtes, et bien, ce sera le moment de les rassasier avec ces cupcakes !

Pour 12 cupcakes :
Pour les gâteaux
100 g de chocolat noir 70 %
2/3 tasse (160 g) de beurre doux
1/2 tasse (100 g) de sucre
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
1 yogourt nature (100 ml)
1/2 tasse (75 g) de farine
1 pincée de sel
1,5 c. à café de poudre à pâte ( levure chimique)

Pour la ganache
250 g de chocolat noir 70 %
300 ml de crème 35 %
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (60 g) de beurre

Poudre d'or pour décorer


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et chemiser un moule à muffins de 12 empreintes, de caissettes en papier.
Pour les gâteaux :
Fondre le chocolat au bain-marie et laissez-le tempérer.
Dans le bol du batteur sur socle, battre le beurre avec le sucre, puis ajouter les jaunes d'oeufs, en battant bien entre chaque addition.
Ajouter le yogourt, puis le chocolat fondu. Bien mélanger.
Ajouter la farine et la poudre à pâte, mélanger et réserver.

Battre les balncs en neige ferme, puis les incorporer en 2 fois à la pâte à gâteau.
Répartir la pâte dans les caissettes préparées et enfourner pour 22 minutes.

Sortir du four puis les déposer sur une grille de refroidissement.


Pour la ganache.
Dans une casserole, à feu doux, fondre le chocolat, cassé en morceaux avec la crème, en remuant régulièrement. réserver.

Dans une autre casserole, fondre le sucre jusqu'à l'obtention d'une caramel.
Hors du feu, ajouter le beurre et bien mélanger.
Ajouter la ganache au chocolat et remettre sur le feu, en mélangeant, jusqu'à l'obtention d'une texture lisse et homogène.

Verser la préparation dans un saladier, couvrir de film alimentaire et réfrigérer au moins 3 heures.
Laisser complètement refroidir.


Au batteur électrique, battre la ganache au caramel jusqu'à ce que le fouet laisse des traces.
Remplir une poche à pâtisserie, munie d'un embout cannelé et dessinez des rosaces sur les petits gâteaux.
Saupoudrer délicatement de poudre d'or et déguster.
Imprimer la recette

09 décembre 2015

CARAMEL À LA FLEUR DE SEL (SPÉCIAL PANIERS GOURMANDS)


Comme vous le savez déjà, je ne magasine pas mes cadeaux de Noël, je les fais ! Ça ne me coûte pas moins cher, je ne cherche pas à faire des économies (parce que je n'en fais pas), c'est juste pour le plaisir de faire moi-même.
Mes paniers sont différents chaque année, c'est donc toute une surprise et une découverte pour ceux qui vont les recevoir.
C'est donc pour cela, que mon titre comporte "spécial paniers gourmands", car ça prend tout de même de grosses quantités pour gâter tout mon monde en plus des professeurs.

Quels conseils : il y a ces petits pots en vente au Dollorama, toute l'année. Ils sont d'une capacité parfaite pour faire des cadeaux gourmands. Faîtes des stocks quand vous les voyez pour ne pas exploser votre budget en ce moment.
Pour la déco, allez fouiller sur Pinterest, il y a toute une belle gamme d'étiquettes à imprimer.

C'est un caramel à tartiner, dans le sens, qu'il n'est pas très coulant (une fois refroidi) comme la grenache. Une fois que vous l'aurez goûté, vous ne voudrez plus en manger d'autre et si vous l'offrez, soyez certain qu'on vous en redemandera.

Pour 16 pots de 200 ml
8 tasses (1,600 kg) de sucre
2 tasses (500 ml) d'eau
2 tasses (500 g) de beurre
4 tasses (1 litre) de crème 35 %, chaude
2 c. à soupe de fleur de sel


Dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l'eau.
Cuire sans remuer jusqu'à ce que le mélange prenne une couleur dorée.
Hors du feu, ajouter le beurre et remuer jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Ajouter graduellement la crème.
Porter de nouveau à ébullition, jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Ajouter la fleur de sel hors du feu et bien mélanger.
Partager la préparation dans des pots qui auront été stérilisés au préalable.
Se conserve 6 semaines au réfrigérateur.
Imprimer la recette

27 novembre 2015

GÂTEAU RENVERSÉ AUX POMMES ET AUX CANNEBERGES


Je crois que je ne me lasserais jamais des gâteaux aux pommes. J'ai préparé celui-ci à la façon d'un gâteau tatin,  en mélangeant des pommes et des canneberges parce que je trouve que c'est un excellent mariage.
La pâte est parfumée à la cannelle et au gingembre, ce qui confère à ce gâteau, un petit côté "temps des fêtes".
J'ai utilisé des canneberges fraîches car c'est encore le temps d'en trouver dans les épiceries, mais des congelées feront tout à fait l'affaire.

Il est à son meilleur si vous le servez tiède avec une louchette de crème anglaise bien froide.

Pour 8 à 10 personnes
1/2 tasse (100 g) de sucre
2 c. à soupe (300 ml) d'eau
6 c. à soupe (90 g) de beurre
4 pommes moyennes, pelées, épépinées et coupées en 8
1 1/2 tasses (200 g) de canneberges fraîches ou congelées

Gâteau
1/2 tasse (120 g) de beurre non salé, ramolli à température ambiante
1 tasse (200 g) de cassonade foncée
2 gros œufs, la température ambiante et séparés
1 cuillère à café d'extrait de vanille
1 1/2 tasse (225 g) de farine
2 c. à café de poudre à pâte
1 c. à café de cannelle
1 c. à café de gingembre moulu
1/3 tasse (80 ml) de babeurre


Préchauffer le four à 325 F (160 C).
Beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm). réserver.

Dans une casserole, mettre le sucre et l'eau et cuire à feu moyen jusqu'à l'obtention d'un caramel doré.
Hors du feu, ajouter le beurre et mélanger. Remettre sur le feu  en remuant, jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.

Déposer les tranches de pommes en rosace, puis verser dessus les canneberges. Réserver.


Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre avec la cassonade jusqu'à consistance légère et mousseuse.
Ajouter les oeufs et la vanille et continuer à battre.
Ajouter la farine, la poudre à pâte, la cannelle et le gingembre, en alternance avec le babeurre.
Bien mélanger. La pâte sera épaisse.
Verser la pâte sur les fruits et lisser à la spatule.
Enfourner pour 45 à 55 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent, inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir le gâteau du four et attendre 10 minutes avant de démouler.
Imprimer la recette


13 novembre 2015

TARTE CRUMBLE AUX POIRES CARAMÉLISÉES


Cette tarte est définitivement, mon coup de coeur de l'Automne.
Elle est faite d'une pâte sucrée, de poires confites dans le caramel au beurre et le tout, recouvert d'un crumble.
Tout ceux qui y ont goûté, ont adoré mais je pense que c'est moi qui en a mangé le plus.
Le goût fin de la poire est bien présent et malgré le fait qu'il n'y a pas d'épaississant dans la garniture, la tarte se tient parfaitement quand on la découpe en parts.

Elle se déguste froide mais tiédie avec de la crème glacée, c'est le bonheur assuré.

Pour 8 personnes (cercle haut de 1 po (2,5 cm) et 9 po (23 cm) de diamètre

Pâte sucrée :
2/3 tasse (160 g) de beurre
1 tasse (100 g) de sucre à glacer
1 oeuf
1 2/3 tasse (250 g) de farine
1 pincée de sel

Poires caramélisées :
8 poires, mûres mais fermes, pelées, parées et coupées en cubes
3/4 tasse (150 g) de sucre
1/4 tasse (60 g) de beurre

Crumble :
1/4 tasse (50 g) de cassonade
1/2 tasse (60 g) de poudre d’amande,
1/4 tasse (60 g) de beurre,
1/3 tasse (50 g) de farine

Sucre à glacer pour saupoudrer


Pour la pâte sucrée.
Dans le bol batteur sur socle, muni du fouet plat, battre le beurre et le sucre à glacer.
Ajouter l’oeuf et mélanger.
Incorporer la farine et le sel et mélanger jusqu'à ce qu'une boule se forme.
Mettre la pâte dans du film alimentaire et réserver au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Poires caramélisées :
Dans une poêle, faire un caramel  à sec à feu moyen doux.
Quand le caramel a une belle couleur dorée, incorporer le beurre et mélanger à l'aide du fouet.

Ajouter les morceaux de poires et mélanger pour bien les enrober de caramel.
Baisser le feu et laisser mijoter 10 minutes.
Laisser complètement refroidir.
Quand la préparation est froide, renversez-la dans une passoire pour égoutter les morceaux de poires et réserver.

Crumble :
Mettre tous les ingrédients dans un petit saladier et travailler du bout des doigts pour obtenir une texture sableuse.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser de papier parchemin une plaque à pâtisserie.
Déposer dessus un cercle à pâtisserie de 1po (2,5 cm) de haut et 9 po (23 cm) de diamètre. Beurrer l'intérieur du cercle et le fond.

Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné puis en garnir le cercle.

Verser la préparation de poires dans le moule, puis recouvrir le tout du crumble.

Enfourner pour 40 à 45 minutes, ou jusqu'à ce que le le crumble soit légèrement doré.
Quand la tarte est bien refroidie, saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette

04 novembre 2015

#THE CULTUREDKITCHEN :GRAINES DE CITROUILLE RÔTIES AU CARI ET AU CARAMEL + UN BEAU RANGOLI POUR FÊTER DIWALI


J'ai le plaisir de vous annoncer que pour cette année encore, je ferais partie du programme des ambassadeurs de Cuisine du monde en partenariat avec Patak’s Canada et Blue Dragon Canada.
Je vous parlerai des nouveaux produits, et je vous donnerai des recettes faîtes avec ceux-ci, pour "L’Inde qui donne du oumpf".

Ce nouveau partenariat débute avec Diwali, la fête des lumières en Inde.
Le Diwali qui est célébré le 11 Novembre 2015 est l’équivalent indien de Noël. Souvent associée au thème de la lumière qui triomphe des ténèbres, cette fête est soulignée par des moments passés en famille ou avec des amis, des feux d’artifice, des chandelles (diyas) et des guirlandes colorées serties de fleurs. Le clou de cette célébration est généralement les mets traditionnels indiens.


J'ai reçu en cadeau une magnifique planche à découper, pyrogravée d'un Rangoli et mon défi de ce mois, était de le remplir pour le rendre extrêmement beau. j'y ai mis du riz, des épices et mes graines de citrouille au cari et au caramel.

Un rangoli est une peinture faite au sol.
Les Indiens intègrent l'art dans leur vie quotidienne en dessinant des rangolis appelés aussi ariponas, alponas et kolams dans d'autres parties de l'Inde.

Dans les villages partout en Inde, les femmes font ces dessins chaque matin sur les seuils ou dans la cour des maisons ou sur le sol des temples. Elles tracent d'abord en pointillé le contour des motifs géométriques à l'aide d'une poudre blanche, habituellement de calcaire ou de riz, avant de le remplir d'une série de lignes. En plus d'ajouter une touche d'art et de beauté au foyer ou au temple, les rangolis protègent la famille ou le lieu sacré.

Les dessins symbolisent la beauté et le temps qui passe. Ils permettent de travailler la symétrie pour une meilleure perception de l'équité dans le monde, et de permettre aux femmes de développer leur sens artistique et de décorer l'entrée de la maison pour accueillir chaleureusement les visiteurs. C'est un art pratiqué aussi bien par les hindous que les catholiques du sud.


Nous organisons une discussion Twitter le 10 novembre, de midi à 13 h en collaboration avec Ajum Choudry de MasalaMomma.
Anjum dirigera la conversation en discutant avec vous ! En plus de la discussion, @PataksCanada créera des images de Rangoli lorsque vous tweetez @PataksCanada en utilisant le mot-clic
#ShareTheLight.
N’oubliez pas ce rendez-vous qui sera vraiment amusant.

Vous pouvez suivre Patak's sur Facebook et Twitter. 
Vous y trouverez des idées de recettes et des infos sur les produits.


3 tasses (750 ml) de graines de citrouille
3 c. à soupe d’huile d’olive
2 c. à soupe de pâte de cari de Madras
2 c. à soupe de cassonade tassée
1½ c. à café de sel

Préchauffer le four à 400 F (200 C)

Porter à ébullition une grande casserole remplie d’eau salée.
Y ajouter les graines de citrouille et les faire bouillir 10 minutes.
Les égoutter et en retirer les petits morceaux de chair qui y sont restés collés. Éponger les graines de citrouille avec du papier absorbant.

Dans un bol, combiner l’huile d’olive, la pâte de cari, la cassonade et le sel. Ajouter les graines de citrouille et remuer pour bien les enduire de la préparation.

Étaler les graines sur une plaque à pâtisserie et les enfourner pour 25 à 30 minutes, en les remuant de temps à autre, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.
Les laisser refroidir et les transférer dans un récipient hermétique.
Imprimer la recette

Je fais partie du programme des ambassadeurs de Cuisine du monde en partenariat avec
Patak’s Canada et Blue Dragon Canada et j’en retire des avantages. Les opinions exprimées
sur ce blogue sont les miennes.

20 avril 2015

CAKE POP DE BOUCHÉE AU BEURRE D'ARACHIDE AU CHOCOLAT

La portion recommandée est de 2 à 3 bouchées représentées sur la photo ci-haut.


Je n'ai pas de souvenir d'enfance, par rapport au beurre d'arachide, parce qu'en Europe, on en consomme peu mais je peux vous dire que depuis que je suis au Québec, je me suis bien rattrapée.
Je l'utilise surtout en cuisine, en pâtisserie mais aussi pour quelques sauces. J'aime tellement ça, que je dois avoir toutes les différents beurre d'arachide de la gamme.

Kraft a lancé le défi d'utiliser sa recette de base de bouchées au beurre d'arachide, d'ajouter d'autres ingrédients pour pimper la recette.

J'ai donc réalisé ces bouchées avec du Beurre d’arachide Kraft avec Chocolat que j'ai trempées dans du chocolat au lait puis dans un praliné d'amandes.
Le tout est monté sur des bâtonnets à popsicle pour en faire des cakes pop.
Vous dire que c'est bon, n'est pas vraiment suffisant, c'est carrément démentiel et j'ai eu toute la misère du monde à en garder un seul pour que Monsieur Gourmandises puisse y goûter, car Ian a presque tout manger à lui tout seul.

Ces bouchées ne sont pas trop sucrées et elles ne sont pas sèches et je vous mets en garde, elles sont très addictives !

Suivre le hashtag #BouchéesauBAK pour vous joindre à la conversation sur Twitter et visitez www.cacollentrenous.ca pour plus d’idées recette de Bouchées au Beurre d’Arachide.

Pour les bouchées au beurre d'arachide au chocolat :
1 tasse (90 g) de gros flocons d'avoine
1/2 tasse (125 ml) de Beurre d’arachide Kraft avec Chocolat
1/4 tasse (60 ml) de miel
Bâtonnets à popsicle

Pour le praliné d'amandes
75 g d'amandes entières
1/4 tasse (50 g) de sucre
1 c. à table (15 ml) d'eau

Pour l'enrobage au chocolat au lait :
210 g (7 oz) + 60 g (2 oz) de chocolat au lait de bonne qualité
1 c. à soupe (15 ml) de beurre de cacao

La portion recommandée est de 2 à 3 bouchées représentées sur la photo ci-haut.

Pour les bouchées au beurre d'arachide au chocolat :
Mélanger ensemble tous les ingrédients dans un bol de grandeur moyenne.
Rouler 15 bouchées de la grosseur d'une grosse noix.
Enfoncer un bâtonnet de popsicle au centre et déposer sur une plaque.
Réfrigérer le temps de préparer les autres étapes de la recette (minimum 30 minutes au réfrigérateur.

Pour le praliné d'amandes
 Dans une poêle, mélanger les amandes, le sucre et l'eau. Cuire sur feu moyen et laisser caraméliser pendant 6 à 8 minutes, en remuant de temps en temps.
Placer les amandes caramélisées sur une feuille de papier parchemin. Laisser refroidir, puis hachez-les au robot culinaire.
Déposer le praliné dans une assiette et réserver.

La portion recommandée est de 2 à 3 bouchées représentées sur la photo ci-haut.

Pour l'enrobage au chocolat au lait :
Dans un bain-marie, fondre 210 g (7 oz) de chocolat avec la cuillère à soupe de beurre de cacao.
Quand le chocolat est fondu, retirer le bol et ajouter les 60 g restants de chocolat.
Mélanger jusqu'à ce que la texture soit bien lisse.

La portion recommandée est de 2 à 3 bouchées représentées sur la photo ci-haut.

Montage :
Sortir les bouchées du réfrigérateur.
Trempez-les dans le chocolat fondu et les enrober entièrement.
Tremper ensuite dans le praliné puis laisser figer sur un tapis de silicone ou une feuille de papier parchemin.
Imprimer la recette

Malgré que ce texte soit généreusement sponsorisé par Kraft Canada, les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Kraft Canada.

10 avril 2015

GÂTEAU AU CAROTTES, GLAÇAGE AU FROMAGE À LA CRÈME ET NOIX DE PÉCAN CARAMÉLISÉES


C'est en regardant La Meilleure Boulangerie de France, que j'ai eu envie de manger un gâteau aux carottes. Le défi qui était donné aux boulangers, était d'en confectionner un avec tous les ingrédients posés sur leurs comptoirs.
Je vous ai raconté hier, que je rigole bien en regardant cette émission, et le lendemain, j'en rigolais encore avec Frédéric, un ami français, de la séquence du gâteau aux carottes.

À priori, aucun des boulangers ne connaissaient ce gâteau et nous avons même eu droit à un gâteau qui ressemblait à une terrine de légumes. Le fromage à la crème n'a même pas été incorporé.

La recette ci dessous est la version Donna Hay, et elle est vraiment excellente. J'avais aussi adoré la recette de Dorie, qui contenait plus de noix de coco et la mienne qui contient de l'ananas.

Pour 10 à 12 personnes
Pour le gâteau :
2 tasses (300 g) de farine
2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 c. à café de bicarbonate de sodium
1 c. à café de cannelle moulue
1 c. à café de gingembre moulu
1/2 c. à café de muscade moulue
1 1/4 tasse (250 g) de cassonade
4 oeufs
1 tasse (250 ml) d'huile neutre (tournesol ou canola)
1 c. à café d'extrait de vanille
110 g de raisins blonds
60 g de noix de pécan, hachées
360 g (2 grosses carottes) de carottes râpées

Pour le glaçage au fromage à la crème :
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
500 g de fromage à la crème
2 tasses bien tassées (360 g) de sucre à glacer
2 c. à soupe (30 ml) de jus de citron

Pour les noix de pécan caramélisées :
120 g de noix de pécan
1/2 tasse (100 g) de sucre
2 c. à soupe d'eau


Pour le gâteau :
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser le fond de 2 moules à parois amovibles de 9 po (23 cm), de papier parchemin, puis graisser les parois. Réserver.

Dans un bol, mélanger ensemble la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate, les épices et la cassonade. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, fouetter les oeufs avec l'huile et l'extrait de vanille.
Ajouter le mélange d'ingrédients secs et bien mélanger.
Incorporer les raisins blonds, les noix hachées et les carottes râpées. Bien mélanger.

Répartir la pâte dans les deux moules préparés et enfourner pour 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.

Laisser les gâteau dans le moule pendant 10 minutes avant de démouler et de les placer sur une grille pour qu'ils refroidissent.

Pour le glaçage au fromage à la crème :
Mettre le beurre et le fromage à la crème dans le bol du batteur sur socle et fouetter pendant 6 à 8 minutes ou jusqu'à ce que le mélange soit pâle et crémeux.
Ajouter le sucre à glacer et continuer de mélanger pendant 5 minutes jusqu'à ce que le glaçage soit aéré et léger.
Verser le jus de citron et mélanger encore 2 minutes.
Étaler la moitié  du glaçage sur l'un des gâteaux aux carottes, poser le second gâteau sur le premier et recouvrir du glaçage restant.

Noix de pécan caramélisées :
Dans une poêle, mélanger les noix de pécan, le sucre et l'eau. Cuire sur feu moyen et laisser caraméliser pendat 6 à 8 minutes, en remuant de te4mps en temps.
Placer les noix caramélisées sur une feuille de papier parchemin. Laisser refroidir, puis hachez-les grossièrement.

Recouvrir le gâteau de noix de pécan caramélisées.
Imprimer la recette




20 mars 2015

GÂTEAU TATIN


Faire un gâteau au chocolat n'est pas du tout instinctif chez moi, il faut qu'on m'en réclame et quand personne n'a de demande, je m'en vais directement vers ce que j'aime le plus : les desserts aux pommes.
Avouez que c'est difficilement battable et qu'il n'y a pas plus réconfortant.

Pour ce gâteau, on démarre comme une tarte tatin et on ajoute une pâte à gâteau qui ressemble à s'y méprendre au gâteau doré.
Quand on retourne le gâteau, le jus et le caramel vienne imbiber le gâteau et ce n'est que du bonheur.
Vous pouvez attendre que le gâteau ait refroidi pour le déguster, mais servi chaud, c'est un pur délice.

Pour les pommes
1/4 tasse (60 g) de beurre
8 pommes, pelées, parées et coupées en 4
1/2 tasse (100 g) de sucre

Pour le gâteau :
3 oeufs
1/2 tasse (100 g) de sucre
3 c. à soupe (45 g) de beurre fondu
1 tasse (150 g) de farine
2 c. à café (10 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
100 ml de lait


Fondre le beurre et le sucre dans une poêle. Ajouter les pommes et Laissez caraméliser 20 minutes en retournant les pommes de temps en temps.
Beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm) de diamètre et déposer les pommes avec leur jus dans le moule en les égalisant.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Le gâteau.
Blanchir les oeufs et le sucre puis ajouter le beurre fondu et mélanger.
Ajouter la farine, la poudre à pâte en alternance avec le lait et bien mélanger.



Verser la pâte sur les pommes et enfourner pour 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre, en ressorte propre.
Démouler dans une assiette dès la sortie du four.
Imprimer la recette

19 février 2015

#BLUEDRAGONCNY :FLAN AU LAIT ET À LA NOIX DE COCO


Aujourd'hui, c'est le nouvel an chinois et pour souligner cela, j'ai bricolé un dessert qui n'a pas grand chose d'asiatique si ce n'est que j'ai utilisé du lait de coco à la place du lait que je mettais habituellement.
Pour lui donner un côté encore plus exotique, on peut aussi y mettre des tranches d'ananas dans le caramel.

C'est un dessert qui est plus long à préparer qu'à déguster car c'est complètement addictif.

Pour 6 à 8 personnes
2 c. à soupe (30 ml) d'eau
1/2 tasse (100 g) de sucre
 3 oeufs, blancs et jaunes séparés
1 boite (400 g) de lait concentré sucré (type Eagle Brand ou Nestlé)
1 1/3 tasse (100 g) de coco râpée
1 gousse de vanille, fendue et grattée
300 ml de lait de coco



Préparer le caramel :
Dans une casserole, mettre le sucre et l'eau et cuire jusqu'à le caramel soit ambré.
Versez-le dans un moule à pain, en Pyrex, en le répartissant dans le fond et sur les côtés. Réserver.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Mélanger les jaunes d'oeufs avec la noix de coco râpée et le lait concentré sucré. Ajouter les graines de vanille, puis délayer avec le lait de coco et bien mélanger.

Battre les blancs d'oeufs en neige  ferme.

Plier délicatement les blancs dans la première préparation puis verser la préparation dans le moule réservé.

Mettre le moule à pain dans un plus grand moule et verser de l'eau chaude afin de cuire au bain-marie.

Enfourner pour 45 minutes. Laisser complètement refroidir avant de réfrigérer.
Pour démouler le flan, passer la lame d'un couteau tout autour du moule, puis tremper le fond dans de l'eau très chaude afin que le caramel fonde, ce qui facilitera le démoulage.

Visitez Bamboo Room ainsi que la page de Blue Dragon Canada pour plein d'autres idées de recettes.

Je participe au programme des ambassadeurs de Blue Dragon Canada et j’en retire des avantages. Les opinions émises sur ce blogue sont les miennes.
Imprimer la recette


28 novembre 2014

TARTELETTES MERINGUÉES AU CARAMEL SALÉ


J'ai, une nouvelle fois, eu un coup de coeur pour un livre traduit de l'australien : Le manuel pour bien cuisiner paru chez Marabout.
Ce livre explique pas à pas 300 recettes de l'entrée au dessert, en passant par l'apéro et les pâtes.
C'est un livre absolument complet tant il détaille les bonnes techniques de chefs, les recettes à connaitre par coeur, car ce sont les bases, ainsi qu'un glossaire des produits utilisés.

Comme je ne me lasse pas de faire des tartes, c'est sur la recette de ces délicieuses tartelettes que j'ai jeté mon dévolu, pour le plus grand bonheur de ma zouille qui a décrété que c'était désormais son 2ème dessert préféré après le flan pâtissier (le fils à sa mère).

La recette demandait du Golden Syrup, mais je ne n'en avais plus et je n'en trouve que chez Loblaws qui n'est pas tout près de chez moi, j'ai donc remplacé par du sirop d'érable. J'ai aussi opté pour de la fleur de sel plutôt que du sel fin.

Vous obtiendrez une garniture au caramel qui se tient bien et qui ne coule pas partout quand vous coupez votre tartelette.
À mettre sur votre table lors des fêtes de fin d'année ou tout simplement, si vous avez une rage de sucre.

N'oubliez pas de participer au concours Second Cup, c'est ce soir que cela se termine.


Pour 8 tartelettes de 8 cm
Pâte :
1 tasse (150 g) de farine
1/2 tasse (50 g) de sucre à glacer
1/3 tasse (80 g) de beurre, à température ambiante, en cubes
1 jaune d'oeuf
1 c. à soupe d'eau glacée (environ)

Caramel salé :
1 boite (395 ml) de lait concentré sucré
2 1/2 c. à soupe de beurre (30 g)
100 ml de sirop d'érable (ou de Golden Syrup)
1 c. à café de fleur de sel
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %

Meringue :
4 blancs d'oeufs
1 pincée de sel
1 tasse (200 g) de sucre


Préparer la pâte :
Mixer au robot la farine, le sucre à glacer et le beurre, jusqu'à consistance sablée.
Ajouter le jaune d'oeuf et juste assez d'eau pour que les ingrédients s'amalgament.
Pétrir la pâte sur un plan de travail fariné jusqu'à ce qu'elle soit lisse.
Enveloppez-la dans du film alimentaire et réserver au réfrigérateur 30 minutes.

Diviser la pâte en 8 parts égales.
Étaler chaque part au rouleau et foncer chaque moule à tartelettes.
Foncer la pâte sur le fond et les parois. Supprimer la pâte qui dépasse et piquer le fond avec une fourchette.
Poser les moules sur une plaque de cuisson et réserver au réfrigérateur 30 minutes.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser les fonds de tartelettes de papier parchemin et remplir de haricots secs.
Enfourner pour 10 minutes. Retirer les haricots secs secs et le papier, puis continuer la cuisson encore 10 minutes. Laisser refroidir.

Le caramel :
Faire chauffer le lait concentré sucré, le beurre, le sirop d'érable et la fleur de sel dans une petite casserole à fond épais, à feu moyen, 12 minutes ou jusqu'à ce que la préparation prenne une teinte caramel. Incorporer la crème.
Garnir les fonds de tartelettes.


Meringue :
Monter les blancs en neige, avec une pincée de sel au batteur électrique puis incorporer le sucre petit à petit pour bien serrer les blancs.
Poser la meringue sur les tartelettes, puis faire dorer sous le gril du four ou à la torche.
Imprimer la recette

24 octobre 2014

GÂTEAU TATIN PAIN D'ÉPICES


Ça doit faire 15 jours que ma zouille me réclame des biscuits pain d'épices, qui pour moi, sonnent "Noël", et on n'est pas encore rendu là !
Pour le faire patienter, j'ai préparé un gâteau qui goûte le pain d'épices, mais qui est moelleux comme un pouding chômeur et qu'on prépare comme une tarte Tatin. Que des desserts que ma zouille adore.

Si vous n'aimez pas la mélasse, vous pouvez la remplacer par du miel ou du golden syrup (chez Loblaws).
C'est un excellent gâteau qui a disparu en un rien de temps et j'en ai un autre de commandé pour la semaine prochaine.

Pour celles qui ne savent pas, et qui me le demandent à chaque fois, un moule à manqué, c'est une moule qui ressemble à votre moule rond à parois amovible, mais dont la parois n'est pas amovible.
Le mien est en Pyrex, et le l'avais acheté chez Ikéa, mais il en existe en métal anti-adhésif.

Pour 8 personnes :
6 pommes Macintosh, pelées et parées, coupées en 4
3/4 tasse (150 g) de sucre
2 c. à soupe (30 ml) d'eau
1/4 tasse (60 g) de beurre à température ambiante

Pour la pâte :
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/4 tasse (50 g) de sucre
1/4 tasse (60 ml) de mélasse
1 oeuf
1 tasse (150 g) de farine
1 c. à café (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à café (2,5 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à café (2,5 ml) de cannelle moulue
1/2 c. à café (2,5 ml) de gingembre en poudre
1/3 tasse (80 ml) d'eau bouillante


Préchauffer le four à 325 F (165 C).
Beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm) et réservé.

Dans une casserole, mettre le sucre et l'eau et cuire jusqu'à obtenir un caramel ambré.
Hors du feu, ajouter le beurre et mélanger.
Remettre sur le feu et cuire 1 à 2 minutes, jusqu'à ce que le caramel soit homogène.
Verser immédiatement dans le moule préparé.

Déposer les pommes sur le caramel de façon esthétique  et réserver.


Préparer la pâte :
Dans le bol du mélangeur sur socle, crémer le beurre avec le sucre, puis ajouter l'oeuf et la mélasse.
ajouter la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate, la cannelle et le gingembre, qui auront été au préalable, combinés ensemble.
Ajouter l'eau bouillante et bien mélanger.

Verser la pâte sur les pommes puis égaliser avec une spatule.
Enfourner pour 40 à 45 minutes.

Sortir le gâteau du four puis le retourner sur une grande assiette. N'attendez pas pour le retourner, sinon le caramel va durcir et les pommes resteront collées à votre moule.
Imprimer la recette

17 octobre 2014

GÂTEAU MAGIQUE AUX POMMES CARAMÉLISÉES


 La nouvelle tendance culinaire est aux gâteaux magiques.  Deux livres sont sortis récemment au Québec :  Gâteaux Magiques d'Aurélie Desgages qui est blogueuse culinaire (www.cookinglili.com). Elle est aussi déjà l'auteure de Gâteaux de maman et de I love New York chez Hachette Cuisine.


Le second est Le gâteau magique de Christelle Huet Gomez qui est créatrice et auteure du blogue www.iletaitunefoislapatisserie.com.


J'aime ce genre de dessert parce qu'il a la texture du flan, de la crème anglaise et du gâteau léger, tout à la fois. Sans compter que c'est super facile à faire.
Ces deux livres nous montrent d'infinies possibilités de parfums, et même en version salée.

Puisque nous sommes en pleine saison des pommes, j'ai fait le gâteau magique aux pommes caramélisées. Mes morceaux de pommes auraient dû se retrouver au centre, mais la magie n'a pas opéré.
Pas très grave car le goût était parfait.

Petit rappel :
Je serais en séances de signatures, à la librairie Martin à  Joliette, Samedi 18 Octobre, de 13 h à 15 heures. J'espère vous voir nombreux :)

Pour le gâteau
3 grosses pommes, pelées, parées et coupées en cubes
4 c. à café de cassonade

2/3 tasse (160 g) de beurre
4 oeufs
3/4 tasse (150 g) de sucre
3/4 tasse (120 g) de farine
1 c. à soupe d'eau
2 tasses (500 ml) de lait tiède
1 pincée de sel

Pour la sauce au caramel au lait
1/2 tasse (100 g) de sucre
100 ml de lait
4 c. à café de beurre


Le gâteau :
Préchauffer le four à 325 F (160 C). Préparer un moule à manqué de 9 po (23 cm) en le graissant et en le chemisant de papier parchemin. Réserver.

Dans un bol, mélanger les cubes de pommes avec la cassonade. Réserver.

Dans une poêle, fondre 2 c. à soupe de beurre sur la quantité initiale et ajouter le mélange de pommes.
Faire revenir pendant 10 à 15 minutes ou jusqu'à ce que les pommes soient dorées. Réserver.

Faire fondre le reste de beurre au micro-ondes et réserver.

Séparer les les blancs des jaunes d'oeufs.
Fouetter les jaunes avec le sucre au batteur électrique. Versez dans cet ordre, le beurre fondu, la farine, l'eau , le lait. Mélanger bien, toujours au batteur.

Salez et monter les blancs en neige ferme à l'aide du batteur.
À l'aide d'un fouet, ajouter les blancs en 3 fois à la préparation.
Mélanger tout en cassant légèrement les blancs afin qu'il reste encore des morceaux.

Répartir les dès de pommes caramélisées dans le moule préparé puis verser la pâte.
Enfourner pour 50 minutes à 1 heure.
Laisser refroidir puis réfrigérer au moins 3 heures.
Couper en part et servir arrosé du caramel sur le dessus.


Sauce au caramel au lait
Faire fondre le sucre à sec.
Dans une casserole, faire bouillir le lait.
Dès que le sucre prend une belle couleur brune, verser le lait et le beurre.
Mélanger puis porter à ébullition.
Laisser ensuite refroidir.
Imprimer la recette