Aucun message portant le libellé chocolat. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé chocolat. Afficher tous les messages

10 mars 2017

GÂTEAU AU FROMAGE AU CHOCOLAT


La fin de semaine dernière, c'était l'anniversaire de monsieur Gourmandises et comme il adore le chocolat et le gâteau au fromage, je me suis dis qu'un mix des deux lui ferait plaisir.
J'ai pris la recette chez Jennifer et j'ai suivi les conseils à la lettre pour un résultat vraiment exceptionnel.
Personnellement, j'ai horreur des fonds de gâteau au fromage, faits avec de la chapelure Oréo. Ici, le fond est fait de brownie.
La garniture est fondante, pas trop sucrée et sans ajout de farine.
Il vous faudra prévoir bien à l'avance pour servir ce gâteau, car c'est une cuisson lente à basse température et un temps de réfrigération assez long.


Pour le fond "brownies"
90 g ( 3 oz) de chocolat mi-sucré, haché grossièrement
60 g (1/4 tasse) de beurre
50 g (1/4 tasse de sucre
50 g (1/4 tasse) de cassonade
1 œuf large
1/2 c. à café d'extrait de vanille
1/ café de sel
2 pincées
75 g (1/2 tasse) de farine

Pour la garniture
750 g (3 tasses) de fromage à la crème, à température ambiante
200 g (1 tasse) de sucre
30 g (1/4 tasse) de cacao
180 g (6 oz) de chocolat 70 % de cacao, fondu et tempéré
3 oeufs
2 c. à café d'extrait de vanille
125 ml (1/2 tasse) de crème sure ou yogourt grec nature

Pour la ganache:
180 g (6 oz) de chocolat mi-sucré, haché grossièrement
125 ml (1/2 tasse) de crème 35 %
Vermicelles de chocolat, pour la finition


Pour faire le fond de brownie:
Préchauffer le four à 180 C (350  F), puis graisser un moule à parois amovible de 23 cm ( 9 po) de diamètre. Réserver.
Fondre le chocolat et le beurre dans un bain-marie et mélanger jusqu'à ce que la consistance soit lisse. Laisser tempérer.
Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du fouet, mélanger le sucre, la cassonade, l'œuf, la vanille et le sel. Ajouter le mélange de chocolat, mélanger jusqu'à ce que le tout soit bien homogène.
Ajouter la farine, en mélangeant juste jusqu'à ce qu'elle soit bien incorporée.
Verser la pâte dans le moule préparé et répartir uniformément. Cuire au four 15 minutes, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.  Placer le moule sur une grille et laisser refroidir complètement. Ne pas éteindre le four.

Pour la garniture
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, battre le fromage à la crème, le sucre et le cacao jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Ajouter les œufs, un à la fois, en mélangeant bien après chaque addition. Ajouter la vanille puis le chocolat tempéré et la crème sure et bien mélanger.
Verser la pâte sur le fond refroidi. Répartir uniformément.
Enfourner pendant 15 minutes.
Réduire la température du four à 95 C ( 200 F ) et poursuivre la cuisson pendant 2 heures.
Éteindre le four mais laisser le gâteau au fromage encore 2 heures, la porte du four entre-ouverte.
Réfrigérer le gâteau toute la nuit.

La ganache
Mettre le chocolat dans un bol et faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Verser la crème sur le chocolat et mélanger jusqu'à ce consistance lisse.
Étaler la ganache sur le gâteau au fromage puis saupoudrer de vermicelles de chocolat.
Remettre le gâteau au fromage au réfrigérateur pendant environ 10 minutes afin que la ganache prenne, puis déguster.

Imprimer la recette

24 février 2017

CRÈME CHOCOLAT VIENNOIS


C'est le genre de dessert que mon frère et moi mangions quand nous étions petits (et même un peu plus grands), sauf que ce n'est pas ma mère qui les faisait, elle les achetait tout prêts.
Il y avait ceux au chocolat (pour mon frère) et ceux au café (pour moi).
C'est comme les pour les Whippets ici, chacun avait sa méthode pour les manger : il y a ceux qui s'assuraient d'avoir dans la cuillère, la chantilly et la crème, ceux qui mangeaient d'abord la chantilly puis la crème  (moi) et ceux qui mélangeaient le tout.
Et vous ? Quelle était votre méthode ?

Pour 6 personnes :
Crème au chocolat :
750 ml (3 tasses) de lait
250 ml (1 tasse) de crème 35 %
50 g (1/4 tasse) de sucre 
3 jaunes d'oeufs
3 c. à soupe de fécule de maïs
210 g (7 oz) de chocolat noir (64 % de cacao), haché grossièrement

Pour la chantilly
300 ml de crème 35 %
1/2 c . café de crème de tartre
1 c. à soupe d'extrait de vanille
3 c. à soupe de sucre glace
Vermicelles de chocolat pour la finition


Crème au chocolat :
Dans une casserole, chauffer le lait et la crème avec le sucre.
Dans un petit bol, mélanger les jaunes d'oeufs avec la fécule de maïs, jusqu'à ce que le mélange soit lisse et sans grumeau.
Verser cette préparation dans la casserole et cuire, tout en mélangeant bien au fouet, jusqu'à ce que la préparation épaississe.

Hors du feu, ajouter le chocolat haché et mélanger au fouet jusqu'à ce que le chocolat soit fondu.

Répartir la préparation dans 6 verrines et laisser refroidir.

La chantilly
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, battre la crème 35 % avec la crème de tartre et l'extrait de vanille.
Ajouter le sucre glace et battre jusqu'à ce que le fouet laisse des traces dans la chantilly.

À l'aide d'une poche à pâtisserie, munie d'un embout cannelé, répartir la chantilly dans les verrines et saupoudrer de vermicelles de chocolat.
Imprimer la recette




03 février 2017

BROWNIE MOELLEUX


Je préfère vous prévenir, ce brownie, c'est du gros calibre ! Tant au niveau du goût que des calories !
Pour ma part, c'est le meilleur brownie que j'ai fait et mangé à date.
C'est une recette de Christophe Michalak que j'ai adaptée, tout en gardant ses conseils pour le réussir parfaitement.
 On ne fait pas cuire le brownie dans un moule à gâteau : Cela permet d'avoir une cuisson uniforme, sans bord trop cuit et le milieu pas assez. Le dessus du brownie reste bien plat et on le cuit à basse température.
Il y a aussi le fait de ne pas blanchir la cassonade et les oeufs, qui permet nous d'avoir un brownie plus dense, plus fondant car nous n'y avons pas rentré d'air.
Si vous trouvez que ce brownie est un peu trop grand pour votre petite famille, divisez les ingrédients par 2 et faîtes le cuire dans un cercle à entremets de 9 po (23 cm).


Pour 8 à 10 personnes
210 g (7 oz) de chocolat 70 %
210 g (7 oz) de chocolat 56 %
1 1/4 tasse (310 g) de beurre
1 tasse (200 g) de cassonade
6 oeufs
2/3 tasse (100 g) de farine
2 tasses (200 g) de noix de pécan, torréfiées, hachées grossièrement


Préchauffer le four à 300 F (150 C).
Sur une plaque de cuisson, déposer une feuille de papier aluminium, puis déposer dessus un cadre à entremets de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm). Remonter la feuille d'aluminium sur les bords du cadre pour éviter les fuites.
Ne rien graisser. Réserver.

Au bain-marie, fondre le chocolat et le beurre.
Dans un saladier, mélanger les oeufs et la cassonade sans blanchir.
Ajouter la farine et les noix de pécan, puis le mélange de chocolat/beurre.
Bien mélanger.

Verser la préparation dans le moule préparé puis enfourner pour 25 minutes à four ventilé.
Sortir du four et laisser complètement refroidir avant de couper en morceaux.
Imprimer la recette

27 novembre 2016

BÛCHE AU CHOCOLAT, MOUSSE AU CHOCOLAT AU LAIT, GLAÇAGE ORANGE ÉCLATANT


Vous savez déjà combien j'aime les défis et qu'il n'y a pas grand chose qui me fait peur en cuisine.
C'est pourquoi, quand Chocolat Favori m'a demandé de leur préparer des recettes pour les fêtes de fin d'année, avec leurs produits, j'étais super intéressée.

Vous êtes sans aucun doute en train de réfléchir à l'organisation de vos fêtes de fin d'année, à se demander qui reçoit, qui prépare quoi, qui préparera le dessert.
C'est pour cela que je vous propose l'idée d'une bûche. C'est classique, à la portée de tout le monde pour le coût et la facilité de confection.

Pour la recette que je vous propose aujourd'hui, j'ai utilisé le chocolat au lait Chocolat Favori pour la mousse et le Chocolat Favori Orange Éclatant pour le glaçage.
Comme j'ai investi dans un moule gouttière, il était évident pour moi, que ma bûche de Noël aurait cette forme.
De plus, je trouve cela plus facile que de la faire en gâteau roulé, il y a moins de risque qu'elle se brise. Mais si vous sentez assez à l'aise ou que vous n'avez pas de moule gouttière, vous pourrez la faire, plus traditionnelle. Il vous suffira de réfrigérer la mousse afin de l'étaler sur le biscuit, puis de le rouler.

Cette bûche est la preuve que l'on peut faire le dessert le plus simple et le plus classique qui soit, mais qu'en utilisant de supers bons produits, elle devient un dessert absolument extraordinaire.

Biscuit:
4 œufs
3/4 tasse (150 g) de sucre
3/4 tasse (120 g) de farine
1 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
2 c. à soupe de cacao non sucré
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu

Mousse au chocolat au lait
200 g de chocolat au lait Chocolat Favori
2 c à café de gélatine en poudre
3 c. à soupe de lait
150 ml de crème 35 %

Glaçage :
1 boite (425g)de Chocolat Favori Orange Éclatant

Décoration :
Poudre d'or et étoiles argentées (alimentaires)


Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Chemisier un moule gouttière de 10 po (25 cm) de film alimentaire, en le faisant déborder de chaque bord. Réserver.

Graisser et chemiser de papier parchemin une plaque à biscuit de 13 po x 17 3/4 po (33 cm x 45 cm). Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, fouettez les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange triple de volume.
Dans un saladier, combiner la farine avec la poudre à pâte, le sel et le cacao.
Verser cette préparation dans le mélange œuf/sucre puis incorporer le beurre fondu.
Verser la préparation sur la plaque à biscuit préparée, puis lisser à la spatule pour bien répartir la pâte.
Enfourner pour 10 minutes.

Une fois le biscuit cuit, découper le biscuit en 3 parts : 1 pour le dessus de la bûche (qui sera arrondi), une deuxième pour mettre au milieu de la bûche, et une 3ème pour le dessous de la bûche.
Couper en fonction du moule.
Mettre la 1ère part dans la gouttière pour former le sommet de la bûche.  Réserver les deux autres morceaux pour la suite.

Préparation de la mousse au chocolat au lait
Plonger la boite de chocolat au lait Chocolat Favori dans un chaudron d'eau bouillante et chauffer pendant 20 minutes.

Faire gonfler la gélatine dans le lait froid. Fondre 10 secondes au micro-ondes puis l'ajouter au 200 g de chocolat fondu. Laisser tempérer jusqu'à 35/ 40 C
Monter la crème 35 % en chantilly et l'incorporer au mélange de chocolat.



Montage :
Mettre la moitié de la mousse dans la gouttière, puis recouvrir d'un rectangle de biscuit.
Étendre le reste de la mousse et finir par le dernier rectangle de biscuit.

Rabattre le film alimentaire sur le dessus et réfrigérer au moins 6 heures.


Glaçage :
Plonger la boite de Chocolat Favori Orange Éclatant dans un chaudron d'eau bouillante et chauffer pendant 20 minutes.

Sortir la bûche du réfrigérateur et démoulez-la sur un plat.
Verser le Chocolat Favori Orange Éclatant fondu et lisser à la spatule.
Avant que le chocolat soit figé, saupoudrer de poudre d'or et d'étoiles argentées


30 septembre 2016

GÂTEAU BOLZANO AUX POIRES ET AU CHOCOLAT


Je ne sais pas si vous vous souvenez du gâteau Bolzano aux pommes, moi, je m'en souviens bien, car il est un de mes gâteaux préférés. Il est maintenant détrôné par celui aux poires et aux pépites de chocolat. Il est encore plus fondant et encore plus goûteux que celui aux pommes.

Sur ce, je vous souhaite une belle fin de semaine, moi, je pars visiter les gens du Saguenay, au Salon du livre plus précisément.
Voici mes horaires :
Vendredi de 18h30 à 20h
Samedi de 11h30 à 13h, puis sur la scène Promotion Saguenay de 14h25 à 15h10, puis de nouveau en dédicaces de 17h30 à 18h30
J'espère vous voir nombreux :)


Pour 8 à 9 personnes
3/4tasses (120 g) de farine
2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
2 oeufs
1 c. à café d'extrait de vanille
3/4 tasse (150 g) de sucre
6 poires, mûres mais fermes, pelées, parées et coupées en fines lamelles
1/4 (60g) de beurre fondu et refroidi
1/2 tasse (125ml) de lait
1/2 tasse (90 g) pépites de chocolat noir



Préchauffer le four à 375 F (190 Ç)
Beurrer un moule carré de 9 po (23 cm) et chemisez-le de papier parchemin. Réserver.

Combiner la farine, la poudre à pâte et le sel dans un petit bol et réserver.
Fouetter les œufs avec le sucre jusqu'à consistance mousseuse,puis ajouter la vanille.
Ajouter le mélange de farine en alternance avec le beurre fondu etle lait et bien mélanger.

Ajouter les lamelles de poires et les pépites de chocolat et mélanger délicatement pour bien enrober.

Verser la préparation dans le moule préparé, puis lisser le dessus à la spatule.

Enfourner pour 1 heure ou jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.
Sortir du four et laisser complètement refroidir avant de couper en morceaux.

Imprimer la recette

24 août 2016

#CULTURES CULINAIRES : LE DÉFI DU MOIS D'AOÛT


Pour mon défi mensuel du programme des ambassadeurs de Cuisine du monde « L’Inde qui donne du oumpf » en partenariat avec Patak’s Canada,  et « L’Asie aisément » en partenariat avec Blue Dragon, je vous ai préparé 2 desserts, avec les produits des 2 compagnies.
Tout un défi de préparer des desserts avec des produits qui sont habituellement destinés à des mets salés.
J'ai préparé une boule au fromage, au chutney de mangue et aux noix de cajou, qu'on peut aussi servir lors d'un apéro. C'est vraiment excellent ce petit côté sucré-salé.
La deuxième recette, ce sont des carrés Rice Krispies au chocolat et à la sauce au piment thaï Sriracha.
Ces derniers ont disparu très vite, malgré le petit côté piquant, mais j'ai un gourmand qui aime les mets relevés.

Vous pouvez suivre Patak’s Canada sur Facebook et Twitter, ainsi que Blue Dragon Canada sur Facebook et Twitter
 
Vous y trouverez des idées de recettes et des infos sur les produits

Boule de fromage au chutney de mangue et aux noix de cajou

2 tasses (300 g) de fromage cheddar fort ou extra-fort, râpé
½ tasse (125 ml) de fromage cottage crémeux
1 c. à soupe de jus d’orange
1 c. à café de cari en poudre
1 gousse d'ail, hachée finement
2 pincées  de poivre de Cayenne
¼ tasse (60 ml) de morceaux de chutney à la mangue à la façon du Major Grey.
1 tasse (150 g) de noix de cajou, hachées

Mélanger, dans le bol d’un robot culinaire, le cheddar, le fromage cottage, le jus d’orange, la poudre de cari, l’ail et le poivre de Cayenne.

Actionner jusqu’à ce que la préparation soit assez homogène; arrêter au besoin pour racler les parois du bol. Transférer dans un bol moyen et incoporer le chutney à la mangue à l’aide d’une spatule en caoutchouc.

Disposer la moitié des noix de cajou en un cercle de 15 cm (6 po) sur un long morceau de film alimentaire, étendu sur une surface de travail. Empiler la préparation au fromage sur les noix. Saupoudrer des noix qui restent.

Se servir du film alimentaire pour mettre en boule avec les mains. Appuyer sur la surface pour que la plupart des noix adhèrent à la préparation; former un disque légèrement aplani de 10 à 12 cm (4 à 5 po) de diamètre. Emballer de film alimentaire et déposer sur une assiette. Reformer au besoin. Réfrigérer un minimum de 2 heures et un maximum de 2 ou 3 jours pour raffermir.

Pour le service, déposer sur un plat de service et servir sur des craquelins


40 grosses guimauves
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/2 c. à café extrait de vanille
6 tasses (1,5 l) céréales Rice Krispies

7 oz (210 g) de chocolat noir
1 c. à café de sauce au piment thaï Sriracha

Chemiser un plat de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) de papier parchemin. Réserver.
Dans un grand bol allant au micro-ondes, faire fondre les guimauves et le beurre à haute intensité pendant 2 minutes, en remuant après 1 minute. Mélanger jusqu'à consistance lisse.
Ajouter la vanille. Ajouter les céréales en remuant pour bien enrober.

Presser dans le moule préparé et laisser refroidir. Couper en carrés.

Fondre au bain-marie le chocolat, puis ajouter la sauce au piment thaï Sriracha et bien mélanger.
Tremper les carrés dans le chocolat, puis laisser refroidir sur une plaque, jusqu'à ce que le chocolat soit figé.

25 avril 2016

GAUFRES AUX BANANES, SAUCE AU CHOCOLAT


Les semaines se suivent mais ne se ressemblent jamais. Toutes les semaines, j'achète des bananes et certaines n'ont l'occasion de résider dans la coupe à fruits que 2 jours quand d'autres peuvent atterrir au congélateur ou dans des pains aux bananes parce que ça change vite d'avis un mini ado.

Pour faire changement, j'ai préparé ces gaufres avec 5 bananes. Je me suis dit qu'une pâte à gaufres, ce n'était ni plus, ni moins qu'une pâte à gâteau un peu plus liquide qu"à la normal. J'ai donc fait le test et il s'avère que l'essai a été plus que concluant.
Les gaufres sont très moelleuses et servies avec la sauce au chocolat, c'est vraiment une très belle association.

Maintenant je redoute qu'on oublie les bananes, volontairement, dans la coupe à fruits afin que je refasse ces gaufres.
Pour 12 gaufres
5 bananes , purée
1/2 tasse (100 g) de sucre
4 oeufs
1 c. à soupe d'extrait de vanille
3 1/3 tasse (500 g) de farine
1 c. à soupe de poudre à pâte (levure chimique)
1 tasse (250 ml) de lait
1/2 tasse (125 g) de beurre fondu

Sauce au chocolat :
7 oz (210 g) de chocolat noir
200 ml de lait
3 c. à soupe de beurre
1/4 tasse (50 g) de sucre
2 c. à soupe de crème 35 %


Dans le bol du batteur sur socle, mélanger les bananes avec le sucre.
Ajouter les oeufs, un à la fois et mélanger entre chaque addition.
Ajouter la vanille, puis la farine en alternance avec le lait. Bien mélanger puis incorporer le beurre fondu.

Préchauffer le gaufrier et cuire les gaufres selon les instructions du fabricant.
Servir avec la sauce au chocolat.

Sauce au chocolat :
dans un bain-marie, fondre le chocolat avec le lait et le beurre. Lorsque le mélange est lisse et homogène, ajouter le sucre et la crème 35 % et mélanger.
Imprimer la recette

15 avril 2016

COULANTS AU CHOCOLAT


S'il y a bien un dessert qui m'a toujours donné de la misère, c'est bien le coulant au chocolat. C'est souvent trop cuit ou pas assez, ou ça ne se démoule pas bien, du coup ce n'est pas présentable.
La fin de semaine dernière, je recevais et me suis lancée comme défi d'en faire.
Comme je ne voulais pas manquer mon coup, j'ai doublé la recette ci dessous et j'ai fait des essais.
J'ai eu mon temps de cuisson au 3ème coup avec une pâte réfrigérée. Vous dire combien j'étais contente, ne se raconte même pas !

Sur les photos, ce sont donc les coulants de mes essais, car ceux que j'ai servis, ont été accompagnés d'une bonne crème anglaise.

Pour 6 coulants
210 g (7 oz) de chocolat noir
125 g (1/2 tasse) de beurre
65 g (1/3 tasse) de sucre
3 œufs + 2 jaunes
50 g (1/3 tasse) de farine



Préchauffer le four à 180C (350 F).
Dans un bain-marie, fondre le chocolat et le beurre jusqu'à consistance lisse.
Incorporer le sucre et bien mélanger.
Ajouter les oeufs et les jaunes d'oeufs et bien mélanger. Incorporer la farine et mélanger.
À ce stade, vous pouvez réfrigérer la pâte jusqu'à son utilisation.

Verser la préparation dans des ramequins beurrés ou dans un moule à muffins beurré.
Enfourner pour 10 à 13 minutes (si votre pâte est froide, ce sera plutôt 13 minutes).

Sortir du four, laisser tiédir quelques instants puis démouler.
Servir sans attendre accompagné d'une crème anglaise.
Imprimer la recette

01 avril 2016

CHOUX S'MORES


Vous ai-je déjà dit combien j'étais fan de pâte à choux ? Oui et souvent ! Je récidive avec une recette vraiment cochonne!
Ne voulant frustrer personne par la non présence de chocolat sur ma table à Pâques, j'ai préparé ce dessert qui les a tous fait se rouler par terre (c'est juste une image).
Ce sont des choux avec craquelin au sucre de canne, remplis de crème pâtissière au chocolat et garnis d'une meringue pour retrouver le goût des S'Mores.
La recette peut paraître longue, mais il n'en ai rien si vous préparez votre crème pâtissière au chocolat la veille.
Les choux se conservent 3 jours au réfrigérateur, après ce temps, la meringue commence à suinter et c'est moins agréable à manger.

Pour 20 choux
Crème pâtissière au chocolat :
2 tasses (500 m ) de lait
4 jaunes d'oeufs
6 cuillères à table de sucre
3 cuillères à table de fécule de maïs
7 oz ( 210 g ) de chocolat 75 % de cacao, haché
2 et 1/2 cuillères à table (40 g) de beurre non salé

Pour le craquelin :
3 c. à table (45 g) de beurre, à température ambiante
1/4 tasse (50 g) de sucre de canne
1/3 tasse (50 g) de farine
1 pincée de sel

Pâte à choux:
1/2 tasse (125 ml) d'eau
1/2 tasse (125 ml) de lait
1/2 tasse (125 g) de beurre coupé en morceaux
1 pincée de sucre
1 pincée de sel
1 tasse (150 g) de farine
4 oeufs à température ambiante

Meringue
2 blanc d'oeuf
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (60 ml) d'eau

Sucre à glacer pour saupoudrer



Dans une petite casserole, apportez le lait à ébullition.
Pendant ce temps, mélanger les jaunes d'oeufs, le sucre et la fécule de maïs ensemble.
Verser le lait progressivement dans le mélange en remuant.
Transférer la préparation dans la casserole et porter à ébullition en remuant sans cesse, jusqu'à ce que la préparation ait épaissi.
Incorporer le chocolat et le beurre et mélanger jusqu'à l'obtention d'une texture homogène
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur.

Craquelin :
Mélanger le beurre, le sucre de canne , la farine et le sel avec les mains puis faire une boule.
Placer la boule de pâte entre deux feuilles de papier parchemin, puis abaisser finement au rouleau à pâtisserie.
Déposer la préparation sur une plaque à pâtisserie puis réserver au réfrigérateur le temps de préparer la pâte à choux.

Pâte à choux
Dans une casserole à fond épais, faire bouillir l'eau, le lait, le beurre, le sel et le sucre.
Lorsque le mélange est arrivé à ébullition, verser d'un seul coup la farine et remuer vigoureusement à l'aide d'une cuillère en bois durant 1 minute jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte qui se détache complètement du fond de la casserole.
Verser cette boule dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, puis ajouter les oeufs un à un tout en fouettant rapidement
Il faut que la pâte à choux ait une consistance bien lisse, mais il ne faut pas qu'elle soit trop souple.

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Tapisser 2 plaques à biscuits de papier parchemin.
Mettre la pâte dans une poche à pâtisserie.
Former 20 boules de pâte, d'un diamètre d'environ 6 cm (2 1/2 po) sur les plaques préparées.

À l’aide d’un emporte-pièce rond d’environ 6 cm (2 1/2 po) de diamètre ou du même format que les choux, détailler les craquelins et les déposer sur chaque chou.

Cuire 30 minutes ou jusqu'à ce que les choux soient bien dorés.

La meringue :
Dans une petite casserole, mettre l'eau et le sucre à chauffer jusqu'à ce que le sirop atteigne 250 F (121 C)
Battre le blanc d'oeuf en neige puis verser le sirop progressivement, tout en continuant de battre et jusqu'à ce que la meringue soit lisse et brillante.
Réserver.

Montage :
Découper le dessus des choux, puis à l'aide d'une poche à pâtisserie, les remplir de crème pâtissière  au chocolat.
À l'aide d'une poche à pâtisserie, déposer un tourbillon de meringue sur le dessus, puis coiffer du dessus des choux.
Dorer les meringues au chalumeau, puis saupoudrer les choux de sucre à glacer.
Imprimer la recette

14 mars 2016

PAIN AUX BANANES DOUBLE CHOCOLAT


Encore un millonième pain aux bananes sur mon blogue , mais celui-ci est vraiment bluffant. Il ne contient ni beurre, ni huile et pourtant d'aspect et de goût, nous avons tous eu l'impression de manger des brownies. La texture est moelleuse et fondante et c'est riche en chocolat.
La matière grasse est ici, remplacée par de la compote de pommes.
J'ai volontairement fait une purée de bananes assez grossière, en laissant des morceaux, pour qu'ils apparaissent dans mon gâteau.
À tester d'urgence, je suis certaine qu'il vous reste des bananes bien mûres, à traîner sur votre comptoir.


Pour 6 à 8 personnes
3 bananes moyennes mûres, en purée grossière
¾ tasse (150 g) de cassonade
½ tasse (130 g) de compote de pommes
1 c. à café d'extrait de vanille
1 oeuf, légèrement battu.
1 tasse  (150 g) de farine
½ tasse (55 g) de cacao
1 c. à café de bicarbonate de soude
1 pincée de sel
1 tasse (180 g) de pépites de chocolat mi-sucré

1/2 tasse (90 g) de pépites de chocolat mi-sucré pour la finition



Préchauffer le four à 350 F (180 C). Graisser un moule carré de 8 po (20 cm ) et chemisez-le de papier parchemin. Réserver.
Combiner les bananes en purée et la cassonade dans un grand bol et mélanger jusqu'à ce que le sucre soit dissout.
Ajouter la compote de pommes, l'extrait de vanille et l'œuf. Bien mélanger.
Incorporer la farine, la poudre de cacao, le bicarbonate de soude et le sel.
Ajouter les pépites de chocolat et verser dans le moule préparé.
Cuire au four pendant 25-30 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure inséré au centre, en ressorte propre.
À la sortir du four, répartir les pépites de chocolat restantes sur le pain aux bananes, puis attendre 1 minute avant d'étaler le chocolat fondu avec une spatule.
Laisser complètement refroidir avant de démouler et de couper en morceaux.
Imprimer la recette

30 décembre 2015

BÛCHE AUX MARRONS GLACÉS


Début Novembre je suis allée à la vente l'Oréal avec mon amie Marie-Josée et comme nous le faisons à chaque fois, nous allons dîner à la boulangerie-pâtisserie de Patricia : Dolci Piu.
Je ressors avec plein de viennoiseries et de pâtisseries et cette fois-ci, je suis repartie, aussi, avec des marrons glacés.
Il m'a fallu beaucoup de courage pour ne pas piger dans la boite et tous les manger avant les fêtes car en achetant cette boite, je savais que ce serait une bûche aux marrons glacés pour Noël.

Elle est vraiment simple à préparer et que dire de son goût, c'est franchement excellent et m'a rappelé les Noëls de mon enfance chez ma mamie, qui avait toujours une bûche aux marrons au menu.

Pour 8 à 10 personnes :
Le gâteau :
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
150 g (3/4 tasse) de sucre
100 g (2/3 tasse) de farine

Le sirop :
100 ml d'eau
50 g (1/4 tasse) de sucre
2 c. à soupe de whisky

Garniture :
6 g de gélatine en poudre ou 3 feuilles
2 c. à soupe d'eau
250 g de mascarpone
250 g de crème de marron
150 ml de crème 35 %, fouettée en chantilly
100 g de brisures de marrons glacés

Le glaçage :
125 ml (1/2 tasse) de crème 35 %
120 g de chocolat noir 75 % de cacao
2 c. à soupe de beurre
6 marrons glacés pour la déco
Poudre d'or pour la déco


Préchauffer le four à 180 C (350 F) puis graisser et chemiser de papier parchemin, un moule de 23 cm x 33 cm (9 po x 33 cm).
Préparer le sirop en portant à ébullition, l'eau et le sucre. Dès que le sucre est dissous, ajouter le whisky et laisser refroidir.

Au batteur électrique, blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange soit pâle et mousseux.
Ajouter la farine puis les blancs d'oeufs montés en neige ferme.
Étaler la pâte dans le plat préparé et lisser la surface,
Enfourner pour 10 minutes.

Retourner le gâteau sur un torchon et retirer le papier. Découpez 3 rectangles de 10 cm x 23 cm.
Au pinceau, imbiber les gâteau du sirop au whisky. Réserver.

Chemiser un moule à pain de 10 cm x 23 cm, de film alimentaire, en le faisant dépasser de chaque bord. Réserver.
Faire gonfler la gélatine dans l'eau froide.
Au batteur électrique, battre le mascarpone et la crème de marrons jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Ajouter la gélatine qui aura été fondue au préalable, 10 secondes au micro-ondes et bien mélanger.
Ajouter la crème montée en chantilly  et les brisures de marrons glacés et mélanger en pliant à la spatule.

Montage :
Déposer un rectangle de pâte dans le moule préparé.
Garnir d'un couche de mousse aux marrons.
Renouveler l’opération et terminer par le dernier gâteau.
Réserver au moins 6 h au réfrigérateur ou toute la nuit.

Glaçage :
Chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition puis la verser sur le chocolat haché. Attendre 1 minute avant de mélanger jusqu'à ce que la texture soit lisse. Incorporer le beurre et bien mélanger.
Laisser tempérer la préparation pour que la ganache soit plus épaisse pour l'étaler.

Démouler la bûche sur une grille puis la glacer avec la ganache.
Déposer des marrons glacés sur le dessus et saupoudrer de poudre d'or pour décorer.
Imprimer la recette

11 décembre 2015

CUPCAKES AU CHOCOLAT, GANACHE AU CARAMEL


Difficile pour moi de se mettre dans l'ambiance de Noël, quand, à presque la mi-Décembre, il fait 11 C et qu'il n'y a pas de neige. Mais on y croit, elle sera là pour le jour J (et surtout pour aller faire du ski).
Malgré tout, ça sent les épices et le chocolat et les préparatifs de Noël dans ma cuisine.
J'ai préparé ces cupcakes pour apporter chez nos amis cette fin de semaine.
Ils sont fait d'un petit gâteau léger et fondant qui est surmonté d'une ganache au caramel.

Avec son faux air de délicat, c'est drôlement cochon comme dessert. Je suis certaine qu'il y aura quelques accros au chocolat à votre table durant les fêtes, et bien, ce sera le moment de les rassasier avec ces cupcakes !

Pour 12 cupcakes :
Pour les gâteaux
100 g de chocolat noir 70 %
2/3 tasse (160 g) de beurre doux
1/2 tasse (100 g) de sucre
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
1 yogourt nature (100 ml)
1/2 tasse (75 g) de farine
1 pincée de sel
1,5 c. à café de poudre à pâte ( levure chimique)

Pour la ganache
250 g de chocolat noir 70 %
300 ml de crème 35 %
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (60 g) de beurre

Poudre d'or pour décorer


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et chemiser un moule à muffins de 12 empreintes, de caissettes en papier.
Pour les gâteaux :
Fondre le chocolat au bain-marie et laissez-le tempérer.
Dans le bol du batteur sur socle, battre le beurre avec le sucre, puis ajouter les jaunes d'oeufs, en battant bien entre chaque addition.
Ajouter le yogourt, puis le chocolat fondu. Bien mélanger.
Ajouter la farine et la poudre à pâte, mélanger et réserver.

Battre les balncs en neige ferme, puis les incorporer en 2 fois à la pâte à gâteau.
Répartir la pâte dans les caissettes préparées et enfourner pour 22 minutes.

Sortir du four puis les déposer sur une grille de refroidissement.


Pour la ganache.
Dans une casserole, à feu doux, fondre le chocolat, cassé en morceaux avec la crème, en remuant régulièrement. réserver.

Dans une autre casserole, fondre le sucre jusqu'à l'obtention d'une caramel.
Hors du feu, ajouter le beurre et bien mélanger.
Ajouter la ganache au chocolat et remettre sur le feu, en mélangeant, jusqu'à l'obtention d'une texture lisse et homogène.

Verser la préparation dans un saladier, couvrir de film alimentaire et réfrigérer au moins 3 heures.
Laisser complètement refroidir.


Au batteur électrique, battre la ganache au caramel jusqu'à ce que le fouet laisse des traces.
Remplir une poche à pâtisserie, munie d'un embout cannelé et dessinez des rosaces sur les petits gâteaux.
Saupoudrer délicatement de poudre d'or et déguster.
Imprimer la recette

03 décembre 2015

#LindtExquis: BÛCHE ROYALE TRIANON


Quel défi excitant pour moi, que de devoir réaliser un recette pour les fêtes de fin d'année avec les chocolats Lindt.
Ces chocolats Lindt peuvent être polyvalents pour décorer, cuisiner, offrir et recevoir durant les Fêtes.
Ces chocolats sont élaborés par les maitres-chocolatiers suisses de Lindt, animés d’une passion sans borne pour créer des expériences en lien avec le chocolat.
Le magazine Les Fêtes de Lindt propose 24 jours d’idées des Fêtes inspirantes pour ajouter une touche de magie à votre temps des Fêtes.

Pour moi, dessert des fêtes = bûche, mais je ne voulais pas faire une bûche roulée avec une tonne de crémage, que nous sommes incapables de manger, tant nous avons trop réveillonné.

J'ai préparé une bûche dans mon moule gouttière.
Elle est faite de génoise au chocolat noir, d'une mousse au chocolat noir à la fleur de sel, d'un croquant craquant et recouverte d'un miroir au cacao.
Le tout est décoré avec du chocolat au lait, des boules de Lindor et de poudre d'or.
C'est léger et intense au chocolat.

Vous pourrez la préparer à l'avance et la congeler, mais je vous conseille de la napper du miroir et de la décorer qu'au dernier moment.


Pour une bûche de 23 cm x 9 cm
Génoise au chocolat
50 g de chocolat noir Excellence 70 % de cacao
1 c. à soupe de beurre
2 oeufs, blancs et jaunes séparés
50 g de sucre
50 g de farine

Mousse au chocolat noir à la fleur de sel :
300 ml de crème 35 %
200 g de chocolat noir Excellence à la fleur de sel
3 jaunes d'oeufs
3 cuillères à soupe d'eau
2 c. à soupe d'eau

Croquant craquant :
100 g de chocolat Excellence au lait extra crémeux
60 g de Gavottes ou feuillantines émiettées

Miroir :
90 g d'eau
100 g de sucre
75 ml de crème 35 %
3 c. à soupe de cacao
4 g de gélatine ou 2 feuilles

Décor :
1 sachet de Lindor chocolat au lait
Poudre d'or
50 g chocolat excellence au lait extra crémeux fondu pour les zébrures



Génoise au chocolat
Préchauffez votre four à 350 F (180 C). Graisser un moule carré de 9 po (23 cm) et chemisez-le de papier parchemin. Réserver.
Au bain marie, fondre le chocolat avec le beurre.
Monter les blancs en neige.
Blanchir les jaunes avec le sucre puis ajouter le chocolat fondu, puis la farine. Bien mélanger.

Ajouter les blancs montés en neige puis les incorporer à la spatule délicatement.

Verser la préparation dans le moule préparé, bien égaliser la pâte en tapant le moule sur le comptoir et enfourner pour 8 à 10 minutes.

Attendre qu'elle soit complètement refroidie pour la couper en deux bandes de 23 cm x 9 cm.


Mousse au chocolat noir à la fleur de sel :
Monter la crème 35 % en chantilly et réserver au frais.
Au bain marie, fondre le chocolat.

Mettre les jaunes d'oeufs dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet.
Amener l'eau et le sucre à ébullition et quand le sucre est fondu verser sur les jaunes d'oeufs tout en fouettant pendant 3 minutes (la préparation va doubler de volume).
Ajouter le chocolat fondu et mélanger.
Incorporer délicatement la chantilly à la spatule.Réserver au réfrigérateur.



Croquant craquant
Fondre le chocolat au lait puis ajouter les Gavottes émiettées et mélanger.
Étaler cette préparation sur une des génoises au chocolat. Réserver au réfrigérateur.
Étaler sur la génoise la plus large et réservez au frais.

Montage :
Chemiser votre moule gouttière de film alimentaire.
Versez une couche de mousse dans le moule (environ 1 po (2,5 cm).
Déposer la génoise au chocolat (celle sans la couche de Gavottes).
Recouvrir du reste de mousse, puis finir par la deuxième génoise (positionner le croquant craquant sur la mousse).

Placer la bûche au congélateur pendant au moins 3 heures.

Le miroir :
Porter tous les ingrédients à ébullition en mélangeant, puis baisser le feu et laisser mijoter pendant 10 minutes.
Hors du feu ajouter la gélatine qui aura été gonflée dans l'eau au préalable et bien mélanger.
Laisser tiédir le miroir jusqu'à ce qu'il atteigne 26 C de température.


Sortir la bûche du congélateur, démouler et napper du miroir.

Décorer en faisant des zébrures avec le chocolat au lait fondu, déposer des Lindor sur le dessus de la bûche et saupoudrer de poudre d'or.
Imprimer la recette


Bien que le présent billet ait été généreusement commandité par Lindt & Sprüngli (Canada), Inc., les opinions exprimées et la langue utilisée sont personnelles et ne sauraient être attribuées en aucune manière à Lindt & Sprüngli (Canada), Inc.

11 novembre 2015

POUDING DE CHIA AU CHOCOLAT


Je n'avais pas encore essayé le chia mais toutes mes amies m'en parlaient alors je me suis laissée convaincre.

La graine de chia (Salvia Hispanica) appartient à la famille des sauges, et est originaire de la vallée centrale du Mexique.
A l’époque précolombienne, elle était la troisième source alimentaire végétale après le maïs et les haricots.
Elle servait également d’offrande aux dieux aztèques. Ignorée ensuite pendant des siècles, elle a finalement été redécouverte dans les années 1990 et depuis on ne cesse de faire l’éloge de ses nombreux bienfaits.
Avec sa valeur nutritive exceptionnelle et sa teneur élevée en protéines, la graine de chia était utilisé comme aliment de survie par les guerriers Aztèques. On disait qu’une cuillère à soupe de chia pouvait maintenir un guerrier en forme pendant 24h. D’ailleurs, le mot chia en langue Maya signifie “puissance”.

Les graines de chia s’intègrent facilement dans l’alimentation au quotidien, et il n’est pas nécessaire de moudre les graines pour profiter de leurs bienfaits. Leur goût est très léger, si bien qu’elles n’altèrent pas les saveurs de vos plats. Ajoutez le chia à vos smoothies, jus, limonades et autres breuvages, ou bien dans vos salades et vinaigrettes. Saupoudrez le chia sur votre gruau, yogourt et vos céréales. Utilisez le chia dans vos recettes comme substitut aux œufs ou comme épaississant sans gluten. (Source-Prana)

Pour un premier essai j'ai acheté du chia blanc et je me suis inspirée de la recette sur le sachet. J'ai toutefois ajouté du miel car le lait d'amande au chocolat n'est pas assez sucré pour moi.
Ces poudings ressemblent à des pouding au tapioca, le petit croquant en plus.
L'autre avantage, c'est que c'est sans cuisson : les graines de chia gonflent dans le liquide froid.

Ça faisait deux jours que j'avais réalisé ces poudings qu'il est arrivé par la poste un sachet de chia noir, mais celui-ci avec des probiotiques. Je ne l'ai pas encore testé mais je pense qu'on peut le substituer à tout autre chia.

Pour 6 personnes :
12 c. à table de graines de chia blanc
4 tasses (1 litre) de lait d'amande au chocolat
1 tasse (250 ml) de miel

Pour la finition :
Noix de coco râpée
Framboises


Verser le lait d’amande dans un bol. Ajouter le miel et mélanger au fouet.
Ajouter les graines de chia tout en brassant pour éviter les agglomérations de chia.
Laisser les fibres du chia absorber le liquide pendant environ 40 minutes, jusqu’à ce que le pouding ait la consistance du tapioca.
Brasser de temps en temps au besoin.
Partager la préparation dans des verrines ou des petits bols.
Imprimer la recette
Décorer de noix de coco et de framboises fraîches. Dégustez!
Imprimer la recette

06 novembre 2015

WHOOPIE PIES MENTHE ET CHOCOLAT GREEN & BLACK’S ORGANIC


Il me semble que ça fait longtemps que je n'ai pas vu de recette de Whoopie Pies sur les blogues et c'est pour cela que j'ai choisi cette recette quand Green & Black's Organic m'a proposé de tester leurs nouveaux chocolats.
La saveur de menthe de cette gâterie est indéniablement sophistiquée. La garniture à la menthe poivrée et les biscuits faits avec la barre de chocolat Green & Black’s Organic font de chaque miette une vraie gourmandise d'hiver.
Si vous commencez à planifier quels genres de biscuits vous ferez pour des échanges lors des fêtes de fin d'année, ajoutez cette recette à votre liste, ils sont vraiment très bons.

Les nouvelles saveurs à déguster durant les Fêtes :
Essayez la saveur rafraîchissante et revigorante du tout dernier chocolat Green & Black’s Organic : Menthe! Le ratio idéal de menthe poivrée fraîche et de chocolat noir avec 60 pour cent de cacao impressionnera les sens pour une parfaite gâterie toute fraîche.

Les amateurs de chocolat au lait peuvent aussi déguster une gâterie ultra réconfortante de Green & Black’s Organic, en nouveauté cette année : une portion additionnelle de cacao qui leur procure un goût irrésistiblement chocolaté.

À propos de Green & Black’s Organic
Établie en 1991, Green & Black’s Organic est devenue le leader mondial en matière de chocolat biologique et équitable. Elle se dédie entièrement à la création de produits en chocolat qui procurent une expérience gustative hautement distinctive. Utilisant uniquement du cacao cultivé de façon biologique, principalement en République dominicaine, Green & Black's Organic croit qu’il est possible de respecter notre planète tout en profitant du meilleur de ce qu’elle a à offrir.

Pour en découvrir davantage sur les produits et les valeurs de Green & Black's Organic veuillez visiter le www.greenandblacks.co.uk/ et le www.facebook.com/GreenandBlacksCanada

Pour une vingtaine de Whoopie pies
Pour les biscuits :
1/2 tasse (125 g) de beurre non salé, à température ambiante
150 g (5 oz) de chocolat à la menthe Green & Black's Organic
1 tasse + 2 c. à soupe (225 g) de sucre
3 oeufs de poules élevées en plein air
1 c. à café d'extrait de vanille
1 2/3 tasses (250 g) de farine
1/4 tasse (30 g) de cacao de bonne qualité
1/2 c. à café de bicarbonate de sodium

Pour la garniture :
2/3 tasse (160 g) de beurre non salé, à température ambiante
2 c. à soupe de lait
2 tasses ( 200 g) de sucre à glacer
1 c. à café d'extrait naturel de menthe poivrée
1 ponte de couteau de colorant alimentaire en gel, vert

Sucre à glacer pour saupoudrer


Pour les biscuits :
Préchauffer le four à convection à 325 F  (160 C) et chemiser deux plaques  à biscuits de papier parchemin. (Si vous n’avez pas de four à convection, réduire la température de 25 degrés F).
Fondre le beurre et le chocolat dans un bol résistant à la chaleur au dessus d’une casserole d’eau à peine frémissante, s’assurer que le bol ne touche pas l’eau.
Retirer de la chaleur et laisser tempérer

Au batteur électrique, battre le sucre, les œufs et la vanille  jusqu'à ce que le mélange.
Incorporer le mélange de chocolat.
Tamiser la farine, le cacao et le bicarbonate de sodium ensemble et l’incorporer dans le mélange.
Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie muni d'un embout lisse, puis former des tas de pâte de 2 po (5 cm) de diamètre.

Enfourner pour 12 minutes, puis sortir du four et laisser refroidir complètement sur une grille.


Pour la garniture :
Mélanger le beurre, le sucre et le lait ensemble. Ajoutez quelques gouttes d’extrait de menthe  et terminer avec le colorant alimentaire vert jusqu’à ce que vous soyez satisfait de la couleur finale. Mélanger tout ensemble jusqu’à ce que le tout soit rendu léger.

Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie munie d'un embout cannelé, puis déposer du glaçage sur un biscuit et recouvrir d'un deuxième biscuit.

Quand tous vos biscuits sont terminés, saupoudrer de sucre à glacer.

Imprimer la recette
Recette (modifiée par mes soins) de courtoisie Green & Black’s Organic Collection de Recette Fêtes d’hiver 2015

20 février 2015

CRÈME CHOCOLATÉE, MOUSSE À LA BIÈRE NOIRE ET AMANDES SABLÉES



Je suis dans une période où je cuisine beaucoup de plats avec de la bière que nous avons ramenée de nos vacances ou que nous avons échangée avec David.
J'ai donc trouvé fort intéressant que Patrice utilise de la bière pour ses fabuleux desserts et je me suis empressée d'essayer ces verrines dont la mousse est faite avec une bière noire.

J'ai utilisé la bière Iron Bridge, que j'ai ramenée de l'île du Prince Édouard.
J'ai aussi utilisé des amandes entières plutôt que des arachides, car celles que j'avais, avaient leur peau brune et ça ne me tentait pas de l'enlever.

Le mélange des saveurs et des textures est vraiment fantastique. Préparez toutes les étapes de la recette à l'avance, mais ne faîtes le montage qu'au dernier moment. Les mousses au siphon ne tiennent pas super longtemps...en mousse.

Crème chocolatée
1/2 tasse (125 ml) de crème 35 %
1/2 tasse (125 ml) de lait
150 g (250 ml) de chocolat noir 60 % ou plus, en pastilles, environ 1 tasse

Mousse à la bière noire
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
1/2 tasse (125 ml) de lait
1/3 tasse (65 g) de sucre
4 jaunes d'oeufs
1 feuille gélatine ou 2 g, préalablement hydratée dans l'eau froide ou 1/4 de sachet de gélatine en poudre
1/2 tasse (125 ml) de bière noire

Amandes sablées
1 blanc d'oeuf
1 tasse (250 ml) d'amandes entières, sans la peau
3 c. à soupe (37 g) de sucre
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel de Maldon


Crème chocolatée
Dans une casserole, amener le lait et la crème à ébullition. Retirer du feu et verser sur les pastilles de chocolat. Laisser reposer 30 secondes.

À l’aide d’un fouet, émulsionner la crème chocolatée pour obtenir une texture homogène.

Verser la crème dans quatre ramequins ou dans de petits verres, et réfrigérer pendant au moins 6 heures.

Mousse à la bière noire
Dans une casserole, amener la crème, le lait et la moitié du sucre à ébullition.

Dans un bol, à l’aide d’un fouet, mélanger les jaunes et le reste du sucre.

Tout en fouettant, verser graduellement le liquide bouillant sur les jaunes de manière à les tempérer graduellement.

Remettre le tout dans la casserole, et tout en remuant avec une spatule, cuire la crème anglaise à feu modéré pendant environ 1 minute, ou jusqu’à ce qu’elle nappe le dos d’une cuillère.

Retirer du feu. Ajouter la gélatine et la bière, et verser dans un grand bol. Couvrir de pellicule plastique directement sur la surface de la crème, et réfrigérer pendant au moins 6 heures, ou déposer sur un plus grand bol rempli de glaçons, et remuer à quelques reprises jusqu’à ce que la crème soit froide.

Passer la crème au tamis. Remplir un siphon de cette crème au trois quarts. Bien fermer le siphon, et charger avec une ou deux cartouches de N2O (protoxyde d’azote), selon la grosseur du siphon.

Amandes sablées
Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

À l’aide d’un fouet, fouetter légèrement le blanc d’œuf pour qu’il soit bien mousseux.

Déposer les amandes dans un bol, et ajouter environ 1 c. à soupe (15 ml) de blanc d’œuf (elles doivent être bien enrobées de blanc d’œuf).

Ajouter le sucre et le sel Madlon. Bien mélanger.

Verser sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin ou d’un tapis de silicone.

Cuire, en remuant à quelques reprises, pendant environ 8 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées.

Sortir du four et laisser tempérer.


Montage
Bien secouer le siphon pour s’assurer que la mousse à la bière ait une texture parfaite. Couvrir les crèmes chocolatées de mousse à la bière, et garnir de quelques amandes.

Bon à savoir
Les siphons de moins d’un litre n’ont souvent besoin que d’une cartouche de N2O; pour les plus gros siphons, deux cartouches sont généralement nécessaires.

Si vous n’avez pas de siphon, remplacer la mousse par une crème montée à la bière noire. Pour ce faire, fouetter simplement 1 t (250 ml) de crème 35 % avec 2 c. à soupe de sucre (30 ml) et 3 c. à soupe (45 ml) de bière noire, jusqu’à l’obtention de pics mous.
Conservation

Les crèmes chocolatées se conservent cinq jours au frigo, recouvertes de pellicule plastique.

La mousse dans le siphon se conserve cinq jours au réfrigérateur.

Les amandes se conservent deux semaines à température ambiante, dans un contenant hermétique.

13 février 2015

MINI-QUATRE QUARTS AU CHOCOLAT AU GINGEMBRE POUR LA SAINT-VALENTIN


Pour la Saint-Valentin, j'ai  voulu faire dans la simplicité en préparant mon gâteau passe-partout (le quatre-quarts) et en lui ajoutant du chocolat noir au gingembre confit.

Pour donner à ce petits quatre-quarts un air de fête, je les ai surmontés d'une ganache au chocolat au lait  et décorés avec des confettis que Nathalie m'a gentiment envoyés et des mots écrits avec du chocolat fondu.

Écrivez en lettres attachées, c'est plus joli et vous n'aurez pas à interrompre vos écritures en levant la poche à pâtisserie du papier parchemin.
Faites-en en nombres supplémentaires, car c'est assez fragile.

Je vous souhaite une belle-Saint-Valentin !

Pour 24 mini-cupcakes
3 oeufs (environ 180 g)
180 g de sucre
180 g de beurre
1 tablette de chocolat noir au gingembre confit
180 g de farine
2 c à café de poudre à pâte (levure chimique)

Ganache montée :
300 g de chocolat au lait
260 ml de crème 35%

Décoration :
100 g de chocolat fondu pour les écritures
Confettis comestibles en forme de coeur


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Préparer un moule de 24 empreintes de mini-muffins en les chemisant de caissettes en papier, ou utiliser un moule en silicone.
Au bain-marie, faire fondre le beurre et le chocolat coupé en morceaux. Réserver.

Au batteur électrique, battre les oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter le mélange de chocolat et beurre tempéré, puis la farine et la poudre à pâte et bien mélanger.

Répartir la pâte dans les empreintes et enfourner pour 15 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.
Laisser complètement refroidir et démouler.

Ganache montée au chocolat au lait
Faire chauffer la crème dans une petite casserole, et la porter à ébullition
Dès que la crème frémit, verser le chocolat, attendre 1 minute et mélanger.
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur, jusqu'à ce que la ganache soit complètement froide.

Battre la ganache au batteur électrique jusqu'à ce qu'elle ressemble à une chantilly.
Mettre la ganache montée dans une poche à pâtisserie munie d'une douille cannelée, puis décorer les petits quatre-quarts en formant une rosette sur le dessus.


Décoration :
Saupoudrer les mini quatre-quarts de confettis comestibles en forme de coeur.

Mettre le chocolat fondu dans une poche à pâtisserie en plastique.
Faire une petite incision à la pointe de la poche à pâtisserie, pour que les écriture soient assez fines.

Écrire avec le chocolat sur une feuille de papier parchemin. Laisser durcir, puis décoller délicatement avec une spatule en métal et déposer sur les rosettes de ganache montée.
Imprimer la recette

06 février 2015

MON GÂTEAU TOUT CHOCOLAT D'ANNIVERSAIRE


La semaine dernière, c'était mon anniversaire et monsieur Gourmandises avait organisé une petite fête avec nos amis à la crêperie.

Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, j'ai préparé mon gâteau d'anniversaire comme ça, j'étais certaine qu'il serait à mon goût.

Pour ce gâteau j'ai utilisé le chocolat que j'ai gagné lors des votes pour le concours Callebaut.
Je ne sais pas si vous vous souvenez, juste avant Noël, dès qu'on votait pour un candidat, on avait une chance, en tant que votant, de participer à un tirage pour gagner 100 $ de chocolat.
J'ai découvert le 2 Janvier que j'étais gagnante depuis le 23 décembre, mais le courriel était dans les courriels indésirables.

J'aime les gâteaux à étages, ceux qui ont plusieurs textures et différentes saveurs.
C'est pourquoi, j'ai préparé un gâteau avec des amandes en poudre et effilées pour qu'il y ait du croquant. Le gâteau a la texture d'un brownie.
J'ai surmonté le tout d'une ganache au chocolat au lait et d'un glaçage au chocolat décoré de perles de chocolat très croustillante.

C'est un gâteau qui a plu à tout le monde et surtout à moi mais je savais qu'en me faisant plaisir, j'allais aussi faire plaisir à nos invités, il n'y en a pas un seul qui n'aime pas le chocolat.

Pour 20 personnes
400 g g de chocolat noir 54.6 %de cacao
250 g de beurre
200 g de sucre
120 g de farine
8 oeufs (séparer les blancs des jaunes)
150 g d'amandes moulues
200 g d'amandes effilées

Ganache montée au chocolat au lait
300 g de chocolat au lait 33,6 % de cacao
260 ml de crème 35%

Glaçage au chocolat noir :
210 g de chocolat noir 54.6 %de cacao
1 c. à soupe de beurre de cacao

Finition:
Perles de chocolat

Pour le gâteau :
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Placer un cadre en inox de 13 po X 9 po (33 cm x 23 cm) sur une plaque de cuisson, chemisée de papier parchemin, puis beurrer le tour du cadre. Réserver.

Fondre au bain marie le chocolat et le beurre.
Blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre au batteur électrique puis ajouter le chocolat tiédi, la farine et la poudre d'amandes et les amandes effilées.

Monter les blancs en neige et incorporez les délicatement à la préparation.
Verser le tout dans le cadre préparé et enfourner 25 minutes.
Laisser refroidir complètement, mais ne pas démouler.

Pour la ganache montée:
Faire chauffer la crème dans une petite casserole, et la porter à ébullition
Dès que la crème frémit, verser le chocolat, attendre 1 minute et mélanger.
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur, jusqu'à ce que la ganache soit complètement froide.

Battre la ganache au batteur électrique jusqu'à ce qu'elle ressemble à une chantilly.
Étendre la préparation sur le gâteau et lisser avec une spatule.
Réserver au réfrigérateur 1 heure.


Fondre le chocolat et le beurre de cacao au bain-marie puis étendre sur le gâteau et parsemer de perles de chocolat avant que le chocolat ait pris pour que les perles soient fixées.
Imprimer la recette

09 janvier 2015

BARRES À L'AVOINE ET AU CHOCOLAT AU GINGEMBRE CRISTALLISÉ


J'ai souvent écrit sur le chocolat Green & Black's Organic parce que je l'adore et puis parce que c'est du chocolat bio et équitable.
C'est du chocolat qu'on peut juste manger comme cela, mais les saveurs sont tellement intéressantes, que j'ai eu envie de l'incorporer dans une recette que tout le monde aime chez nous.
Pour la customisation de ce dessert, j'ai choisi le chocolat au gingembre cristallisé.
C'est une énorme différence avec la recette originale, au niveau du goût et de la texture. C'est très addictif et chacun cherche à trouver quel est l'ingrédient que j'ai incorporé et qu'il n'y avait pas avant.

C'est le dessert parfait à partager, parce que ça donne une bonne quantité de barres. Si vous ne voulez pas partager, vous pouvez aussi les congeler.

Pour 20 barres :
Pour la croûte croustillante :
1 tasse (250 g) de beurre à température ambiante
2 tasses (400 g) de cassonade
2 oeufs
2 c. à café (10 ml) d'extrait de vanille
2 et 1/2 tasses (375 g) de farine
1 c. à café (5 ml) de sel
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium
3 tasses (270 g) de flocons d'avoine

Garniture au chocolat au gingembre et aux noix
12 oz (360 g) de chocolat au gingembre cristallisé Green &Black's Organic
1 boite de 300 ml de lait concentré sucré (Eagle Brand/Nestlé )
2 c. à soupe (30 g) de beurre
1 tasse (150 g) de noix (pacanes ou Grenoble), hachées grossièrement
2 c. à café (10 ml) d'extrait de vanille


Préchauffer le four à 350 F (180 C)

Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du foeut, crémer le beurre et la cassonade jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter les oeufs un à un et bien mélanger.
Ajouter la vanille, puis la farine, le sel et le bicarbonate qui auront été préalablement tamisés et bien mélanger.
Incorporer les flocons d'avoine et mélanger.

Avec les 2/3 de ce mélange, foncer un moule rectangulaire de 13 po x 9 po (33 cm x 23 cm), qui aura été au préalable, chemisé de papier parchemin. Réserver.

Dans une casserole à fond épais, fondre le lait concentré sucré avec le chocolat et le beurre sur feu moyen.
Quand le chocolat est fondu, ajouter la vanille et les noix et bien mélanger.

Répartir le mélange sur la croûte, puis recouvrir du reste de pâte également.

Cuire 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.
Laisser refroidir à température ambiante avant de couper en barres.
Imprimer la recette

14 novembre 2014

GÂTEAU SANS FARINE AU CHOCOLAT, PRUNEAUX ET NOISETTES


 Si vous êtes fans de pâtisserie, tout comme moi,  je pense qu'avec Super Gâteaux, Qui sera le plus gourmand ? paru chez Marabout, vous allez trouver votre bonheur et y trouver du plaisir.
Le livre a été publié la première fois en Australie en 2014 sous le titre Indulgent Cakes par Bauer Media Books. Cette information n'est pas anodine pour moi, puisque j'apprécie la manière qu'ont les australiens de cuisiner.
Ils sont aussi précis que nous pour la taille des moules, les ingrédients sont listés dans l'ordre d'utilisation dans la recette.

Tous les gâteaux de ce livre sont faits avec des ingrédients de base (beurre, sucre, oeuf, farine) et des parfums classiques (café, caramel, chocolat, pomme, noisettes...), vous pourrez faire de magnifiques gâteaux, très gourmands pour toutes les occasions. Les chapitres sont organisés autour des associations de saveurs : Orange/amandes, Chocolat/café, etc.

J'ai parcouru tout le livre, mais c'est la première recette que j'ai vue, que j'ai faite. Le mélange chocolat-pruneaux est tellement bon. Habituellement, j'ajoute de l'Armagnac à ce duo, mais dans ce gâteau sans farine, c'est du Frangelico qui était conseillé.

Je ne vous ai pas présenté le gâteau avec la crème à la noisette, même si je l'ai faite...il s'est avéré que ma crème, qui n'était même pas passée date, était rance...J'ai tout préparé pour finalement la mettre à la poubelle.
J'ai dû retourner à l'épicerie pour en préparer une nouvelle pour servir avec le gâteau.

À essayer absolument, surtout si vous avez des invités qui mangent sans gluten, le gâteau est très fondant.


Pour 10 personnes
170 g de pruneaux dénoyautés, finement hachés
1/2 tasse (125 ml) de liqueur de noisettes (Frangelico)
7 oz (210 g) de chocolat noir, grossièrement haché
1/2 tasse (125 g) de beurre ramolli
5 oeufs, blancs et jaunes séparés
3/4 tasse (150 g) de cassonade
180 g de poudre de noisette

2 c. à café de cacao non sucré

Crème de noisette
1 1/4 tasse (310 ml) de crème 35 %
2 c. à soupe de sucre à glacer
2 c. à soupe  de liqueur de noisettes (Frangelico)


Porter à ébullition les pruneaux et la liqueur dans une petite casserole.
Baisser le feu et laisser cuire 2 minutes à petits bouillons, à découvert, pour que la liqueur réduise de moitié. Laisser refroidir.

Préchauffer le four à 350 F (180 C). Beurrer un moule à charnière de 9 po (23 cm) puis chemisez-le de papier parchemin.

Fondre le chocolat et le beurre au bain-marie. Mélanger jusqu'à obtenir une préparation onctueuse et laisser tempérer à température ambiante.

Battre les jaunes d'oeufs et la cassonade dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, jusqu'à obtenir un mélange épais et crémeux.
Incorporer les pruneaux à la liqueur, le chocolat et le beurre fondus, ainsi que la poudre de noisettes.

Monter les blancs en neige ferme puis incorporez-les à la préparation, en deux fois.
Verser la pâte dans le moule.

Cuire le gâteau50 minutes environ.
Planter la pointe d'un couteau au centre du gâteau :le gâteau est cuit si quelques miettes moelleuses y sont collées quand vous la retirez.
Laisser reposer le gâteau 15 minutes avant de le démouler et de le laisser refroidir, à l'endroit sur une grille.

Crème à la noisette.
Battre la crème 35 % et le sucre à glacer au batteur électrique jusqu'à ce que des pointes se forment.
Incorporer la liqueur.
Imprimer la recette