Aucun message portant le libellé chocolat blanc. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé chocolat blanc. Afficher tous les messages

16 janvier 2017

SCONES AU CITRON MEYER, AUX CANNEBERGES ET CHOCOLAT BLANC


Vous ai-je déjà dit combien j'aimais les scones ? J'adore la texture qui se situe entre le biscuit, le gâteau et le pain.
C'est pour cela que quand je suis tombée sur des citrons Meyer à l'épicerie, c'est aux scones que j'ai pensé en premier.
Ceux-ci sont garnis de canneberges fraîches (congelées) et de pépites de chocolat blanc. Le tout est bien équilibré car ce n'est pas très sucré, ni trop suret non plus.

S'il vous reste des scones de votre brunch, il vous faudra les conserver dans une boite hermétique. Et si vous voulez en manger le lendemain, c'est mieux de les faire réchauffer au four quelques minutes, car le scone est à son meilleur, chaud.

Pour 8 gros scones :
2 1/2 tasses (375 g) de farine
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 c. à soupe de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à café de sel
6 c. à soupe (90 g) de beurre non salé, froid, en petits morceaux
2 1/2 c. à soupe de zeste de citron Meyer fraîchement râpé (d'environ 3 citrons de taille moyenne)
1 1/4 tasse (150 g) de canneberges fraîches
1/2 tasse (75 g) de pépites de chocolat blanc
1 oeuf entier
1 jaune d'oeuf
1 tasse (250 ml) de crème 35 %

Pour la finition :
2 c à soupe de crème 35 %
Amandes effilées au goût
2 c. à soupe de sucre


Préchauffer le four à 400 F (200 C).

Dans un robot culinaire muni du coupe pâte, mettre la farine, le sucre, la poudre à pâte le sel, le beurre et le zeste.
Pulser jusqu'à ce que le mélange ait la texture d'un sable grossier.

Transférer la préparation dans un grand saladier et ajouter les canneberges et les pépites de chocolat blanc.

Dans un autre saladier mélanger l'oeuf entier, le jaune d'oeuf et la crème 35 %.
Ajouter le mélange à la préparation sèche et remuer jusqu'à ce que le tout soit juste combiné.



Sur le plan de travail légèrement fariné, déposer un cercle à pâtisserie de 9 po (23 cm) et foncer la pâte à l'intérieur du cercle.
Égaliser le dessus, puis enlever le cercle.

Couper le cercle en 8 triangles, puis déposez-les sur 2 plaques de cuisson chemisées de papier parchemin.

Badigeonner au pinceau chaque triangle de crème 35 %, parsemer d'amandes effilées puis saupoudrer de sucre.

Enfourner pour 20 minutes ou jusqu'à ce que le dessus des scones soit doré.

Servir les scones encore chauds et s'il en reste, les conserver dans une boite hermétique.
Imprimer la recette


20 septembre 2016

BROWNIES AUX 2 CHOCOLATS


Pour l'anniversaire de Caro, je n'avais pas juste fait un plat végé comme elle les aime mais je lui ai aussi préparé son dessert d'anniversaire.
Et comme Caro aime le chocolat, je lui ai préparé des brownies aux deux chocolats.
Tous les invités à sa fête voulaient la recette, alors la voici :

Pour un plat de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm)
7 oz (210 g) de chocolat noir 75 %, cassé en morceaux
7 oz (210 g) de chocolat blanc, cassé en morceaux
1 1/4 tasse (300 g) de beurre à température ambiante
1 tasse (200 g) de sucre
6 oeufs
2/3 tasse (100 g) farine


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule rectangulaire de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm)et chemisez-le de papier parchemin. Réserver.

Mettre les chocolats à fondre dans 2 bains-marie différents. Laisser tempérer.

Dans le bol du batteur sur socle crémer le beurre et le sucre, puis ajouter les oeufs, un à la fois et bien mélanger.
Ajouter la farine et bien mélanger.

Partager la préparation dans 2 bols différents puis ajouter le chocolat blanc fondu dans un des bols et le chocolat noir dans le deuxième bol. Bien mélanger les préparations.

Verser la pâte au chocolat blanc dans le plat préparé et bien l'étendre, puis la pâte au chocolat noir par dessus.
Enfourner pour 22 minutes.
Sortir le plat du four et attendre que le gâteaux soit complètement froid pour le couper en carrés.
Imprimer la recette

20 juillet 2016

PAIN À LA NOIX DE COCO ET AU CHOCOLAT BLANC


J'ai fait ce pain extra coco et chocolat blanc parce que j'en ai acheté un de même à l'épicerie et j'ai été hyper déçue. D'abord par la taille : il était minuscule pour 3,99 $ et il était fade. Il ne goûtait pas tant que ça la noix de coco, ni le chocolat blanc.
Le mien est gros et comme j'ai mis du lait, de l'huile, du sucre et de l'extrait de coco, il ne pouvait goûter que la noix de coco.
Le sucre de coco, je le trouve chez Bulk Barn, mais il me semble en avoir vu au rayon bio de mon épicerie.

C'est un pain parfait pour le petit déjeuner ou pour le brunch. Il est très doux et pas trop sucré et il est vraiment très bon.

Pour un pain
1 1/2 tasse (375 ml) de lait de coco, tiédi
2 c. à soupe d'huile de coco, fondue
20 g de levure fraîche ou 7 g de levure sèche active
3 c. à soupe de sucre de coco
2 c. à café d'extrait de coco
3 1/2 tasse ( 525 g) de farine
1 c. à café de sel
1 tasse (100 g) de noix de coco râpé
1 tasse (140 g) de pépites de chocolat blanc

Pour la dorure :
1 jaune d'oeuf mélangé à 1 c. à soupe de lait
1/4 tasse (25 g) de noix de coco râpé



Dans le bol du batteur sur socle, mélanger le lait de coco, l'huile de coco, la levure, le sucre de coco et l'extrait.
Ajouter la farine et le sel et commencer à pétrir à vitesse moyenne jusqu'à ce que là pâte forme une boule.
Ajouter la noix de coco râpée et les pépites de chocolat blanc et continuer de pétrir pendant environ 8 minutes, ou jusqu'à ce que la pâte ne colle plus à la parois.

Couvrir le bol d'un film alimentaire et laisser lever pendant 2 heures ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Sur un plan de travail fariné, dégonfler la pâte puis former une boule en prenant soin de mettre les pliures en dessous.
Déposer la boule sur une plaque chemisée de papier parchemin, puis couvrir d'un linge.
Laisser de nouveau, lever 1 heure.


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
À l'aide d'un pinceau, dorer le pain à l'oeuf et au lait et saupoudrer de noix de coco.
Enfourner pour 35 minutes.
Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette







12 février 2016

MACARONS CHOCOLAT AU LAIT/BAILEYS ET MACARONS CHOCOLAT BLANC/GRAND-MARNIER


Ce sont mes macarons d'anniversaire mais vous pourrez tester les recettes pour la Saint-Valentin, car c'est une belle activité à faire avec son amoureux.
Rien de nouveau pour faire les coques, j'ai une fois de plus, utilisé la méthode "méringue italienne", un peu plus technique, mais c'est inratable.
Les garniture sont vraiment excellentes. On sent bien le goût l'alcool mais sans excès.
Les ganaches au chocolat blanc ont habituellement tendance à me tomber sur le coeur, mais avec l'ajout du Grand-Marnier, il n'en est rien.

Pour 40 macarons :
Pour le tant pour tant :
200 g de sucre à glacer
200 g de poudre d'amandes
2 blancs d'oeufs  (70 g), à température ambiante
Colorant alimentaire en poudre (orange pour Grand Marnier)

Pour la meringue italienne :
200 g de sucre
2 blancs d'oeufs (70 g) à température ambiante
60 g d'eau

Ganache au chocolat au lait/Baileys
200 g de chocolat au lait
100 g de crème 35 %
2 c. à soupe de Baileys

Ganache au chocolat blanc/Grand Marnier
200 g de chocolat blanc
80 g de crème 35 %
2 c. à soupe de Grand Marnier


Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer avec la poudre d'amandes et ajouter un peu de colorant si vous le souhaitez.
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 70 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 70 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incoporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.





Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson ( pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.

Garnir les macarons avec la garniture de votre choix.
Placez-les dans une grande boite en plastique, au réfrigérateur et patienter jusqu'au lendemain.

Pour les ganaches  (même méthode pour les différents chocolats)
Mettre le chocolat dans un bol puis chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Verser la crème sur le chocolat et attendre 1 minute avant de mélanger jusqu'à l'obtention d'une texture lisse et homogène.
Ajouter l'alcool et bien mélanger.
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à complet refroidissement.
Mettre les ganaches dans des poches à pâtisserie et garnir les macarons.
Imprimer la recette

14 décembre 2015

MACARONS AUX 3 CHOCOLATS


J'ai finalisé mes paniers de Noël et la distribution peut débuter. Je m'en suis tenue à ma liste mais Ian rajoutait toujours quelqu'un.
J'ai mis un stop quand il a commencé à me mettre sur sa liste des anciens professeurs qu'il adorait.
Mes paniers contiennent des croustilles aux amandes, du caramel à la fleur de sel, du sucre à la crème et des macarons aux 3 chocolats.

J'ai fait 3 fois cette recette ci-dessous. Les macarons blancs sont au chocolat blanc, les bruns, au chocolat au lait et les noirs gris, au chocolat noir.
J'ai utilisé du colorant noir en gel, mais noir avec blanc, ça fait gris, à moins de mettre tout le pot de colorant noir, ce que je ne voulais pas.
Les macarons sont faits à base de meringue italienne. C'est la méthode que je préfère et que je maitrise le plus.

Pour 40 macarons :
Pour le tant pour tant :
200 g de sucre à glacer
200 g de poudre d'amandes
2 blancs d'oeufs (70 g), à température ambiante
Colorant alimentaire en poudre ou en gel

*Pour les macarons bruns, j'ai remplacé 30 g de sucre à glacer par 30 g de cacao

Pour la meringue italienne :
200 g de sucre
2 blancs d'oeufs 70 g) à température ambiante
60 g d'eau

Les garnitures : ganache au chocolat noir, au chocolat au lait, au chocolat blanc
100 g de chocolat (noir à 75 %, au lait 56 % de cacao et blanc de qualité)
60 g de crème 35 %


Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer avec la poudre d'amandes et ajouter un peu de colorant si vous le souhaitez.
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 70 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 70 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incorporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.

Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson ( pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.

Garnir les macarons avec la garniture de votre choix.
Placez-les dans une grande boite en plastique, au réfrigérateur et patienter jusqu'au lendemain.

Les garnitures sont à préparer la veille :
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis la verser sur les pastilles de chocolat Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.
Imprimer la recette

18 septembre 2015

BROWNIES AUX 3 CHOCOLATS


Si vous me lisez régulièrement, vous n'êtes pas s'en savoir que je ne suis pas la "fan" de chocolat et que je n'aime pas les desserts trop sucrés. Mais comme tout le monde, j'ai mon lot de contradictions, car je ne trouve pas que le sucre à la crème est trop sucré et que ça même partie de mes desserts préférés.

Avec ces brownies, je dois admettre que ce sont les meilleurs que j'ai mangés à vie.
J'ai fait une première fois cette recette, cet été, à l'occasion d'une journée de pêche. Nous étions une grosse gang et si chacun avait prévu son pique-nique, j'avais préparé le dessert.

Je n'avais pas pu le prendre en photo car il n'en était rien resté. Comme mon beau-frère Louis s'annonce pour la fin de semaine, je suis certaine de lui faire plaisir avec ces carrés.

Je vous préviens, c'est du lourd cette recette : Riche en chocolat, riche en sucre, riche en beurre...Mais c'est vraiment excellentissime !

Pour 32 carrés
400 g de chocolat noir à pâtisserie
1 tasse (250 g) de beurre salé
3 gros oeufs
1 tasse (200 g) de cassonade
1/2 tasse (75g) de farine
1 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 c. à café de bicarbonate de soude
200 g de chocolat au lait en pastilles ou en morceaux
170 g de pépites de chocolat blanc



Préchauffer le four à 350 F ( 180 C).


Graisser puis chemiser un moule rectangulaire de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) de papier parchemin. Réserver.

Dans un bol, au bain-marie, fondre le chocolat noir coupé en morceaux avec le beurre.
Au batteur électrique, blanchir les oeufs avec le sucre, puis ajouter le chocolat et le beurre fondu, tempérés.
Ajouter la farine, la poudre à pâte et le bicarbonate, puis les pastilles de chocolat au lait et les pépites de chocolat blanc.
Bien mélanger puis verser la préparation dans le moule.
Enfourner pour 20 à 25 minutes.  Les brownies doivent être croûtés mais le coeur doit être fondant.

Laisser refroidir avant de réfrigérer, puis couper en carrés.
Imprimer la recette

08 mai 2015

DES MERVEILLEUX POUR LES MERVEILLEUSES MAMANS QUE NOUS SOMMES


Mon Ian est dans une classe de 18 élèves très allumés et très tricotés serrés. Il y a parmi ses amis, Amaury, un petit français avec qui il s'entend super bien et qui le fait bien rigoler quand il parle de yaourt !
Dimanche dernier, Amaury a invité Ian et quand je suis allée le chercher, j'ai été invitée à prendre un café et que font les français autour d'un café ? On parle de bouffe, ou de nos expériences de bouffe.
Les parents d'Amaury ont vécu quelques temps à Lille avant de venir au Québec, et Delphine m'a demandé si j'avais déjà fait des merveilleux.

J'en avais déjà faits au chocolat, mais pas comme ceux que Delphine me décrivait. Elle m'a parlé de meringue, de crème légère et de copeaux de chocolat ou de miettes de spéculoos.
Je me suis dit que ce serait un Merveilleux dessert  de fêtes de mères pour les merveilleuses mamans que nous sommes toutes :)

J'en ai faits une bonne quantité afin de faire goûter à Delphine et à toute sa famille  et je me suis retrouvée à échanger ces Merveilleux, sur le stationnement de l'école ! Ça faisait très dealeuse de desserts.
Pour la forme, elle m'a dit que c'était tout à fait cela, maintenant, pour le goût, j'attends son verdict.
Mon verdict à moi, c'est que c'est de la bombe ce dessert, léger comme un nuage et très addictif.

Techniquement, c'est assez simple à réaliser, la meringue française étant la plus facile à faire. Il faut juste être assez délicat pour glacer les meringues de crème fouettée.

Bonne fête à toutes les mamans !

Pour 28 Merveilleux
Les meringues françaises :
5 blancs d'oeufs
1 1/4 tasses (250 g) de sucre

Chantilly :
2 tasses (500 ml) de crème 35 %
1/2 c. à café (2,5 ml) de crème de tartre (pour stabiliser la chantilly)
1/4 tasse (25 g) de sucre à glacer

1 tablette (100 g) de chocolat noir
1 tablette (100 g) de chocolat blanc


Meringues :
Préchauffer le four à 195 F (90 C).
Chemiser 2 plaques à biscuits de papier parchemin et réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, battre les blancs d'oeufs puis quand ils commencent à mousser, ajouter le sucre, un peu à la fois.
Battre jusqu'à ce que les blancs soient fermes et brillants.

Mettre la meringue dans une poche à pâtisserie, munie d'un embout lisse et dresser des boules de 5 cm de diamètre sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier parchemin.
Enfourner pour 1 h 30

Laisser le four légèrement ouvert pour que les meringues ne sèchent pas.


Crème fouettée :
Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, battre la crème avec la crème de tartre et le sucre à glacer, jusqu'à obtenir une chantilly ferme (la texture est correcte quand le fouet laisse des trace dans la crème).
Réserver au réfrigérateur.

À l'aide de la mandoline, et en faisant bien attention de ne pas s'enlever un bout de doigt, faire des copeaux  avec les tablettes de chocolat.

Montage :
Prendre deux meringues de diamètre identiques.
Couper les pointes des meringues afin de les stabiliser l'une sur l'autre.
Déposer sur une des meringues, sur la pointe coupée, de la crème fouettée.
Positionner la deuxième meringue par dessus (la partie plate sur le dessus).
Enrober le tout de crème fouettée (les côtés et le dessus), puis rouler dans les copeaux de chocolat.
Garder au réfrigérateur en attendant le dégustation.
Imprimer la recette


03 avril 2015

CUPCAKES DE PÂQUES AUX DEUX CHOCOLATS


J'étais en train de préparer ces cupcakes et j'étais en train de me demander, c'était qui le con qui avait dit que les cupcakes n'étaient plus tendance et que c'était has been !!

J'ai eu énormément de plaisir à les faire en encore plus de plaisir à voir l'expression des personnes à qui je les ai offerts. Il y a tellement de possibilités de saveurs et d'idées de décos que ce serait dommage de ne plus en faire parce que ce n'est plus "tendance". Arrêtons de faire les moutons, et ressortons nos poches à pâtisserie :)

Ce sont des cupcakes au chocolat blanc, surmontés d'une ganache au chocolat noir et décorés avec des oeufs en chocolat et des petits bonbons nacrés que j'ai positionnés pour former des fleurs. Simplissime comme décoration !

Je vous souhaite de Joyeuses Pâques en espérant que la chasse aux oeufs sera bonne !

Pour 12 Cupcakes au chocolat blanc
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
2/3 tasse (135 g) de sucre
3 oeufs
1 c. à soupe d'extrait de vanille
1 tasse (150 g) de farine
1 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
5 c. à soupe (75 ml) de lait
50 g de chocolat blanc, en pépites, ou en pistolles (hachées grossièrement)

Ganache au chocolat noir
375 g de chocolat noir en pistolles
1 tasse (250 ml) de crème 35 %

Déco :
24 petits oeufs de Pâques
Bonbons perles nacrées de 2 couleurs


Pour les cupcakes
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser un moule à muffins de 12 empreintes de caissettes en papier. Réserver.

Au batteur électrique, travailler le beurre avec le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux puis ajouter les oeufs un par un et la vanille.

Ajouter la farine, la poudre à pâte, le lait et les pépites de chocolat blanc et bien mélanger.

Répartir la préparation dans les caissettes à cupcakes, en les remplissant au 3/4.

Enfourner pour 18 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.
Sortir du four et déposer sur une grille jusqu'à complet refroidissement.


Ganache au chocolat :
Mettre les pistolles de chocolat noir dans un saladier.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Verser la crème sur le chocolat et attendre 1 minute.
Mélanger jusqu'à l'obtention d'une préparation lisse.
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur 1 heure.

La ganache ne doit pas être trop ferme, il faut qu'elle puisse se tartiner.

Mettre la ganache dans une poche à pâtisserie munie d'un embout spaghetti et en tournant au dessus du cupcakes, décorer en formant un nid.

Déco :
Déposer 2 oeufs en chocolat au centre du nid puis former des petites fleurs avec les bonbons perles nacrées avant que la ganache ne soit trop dure pour que les bonbons puissent adhérer.
Imprimer la recette


21 novembre 2014

MUFFINS AU CHOCOLAT BLANC ET AUX FRAMBOISES/ SALON DU LIVRE DE MONTRÉAL


 C'est une grosse fin de semaine qui arrive, puisque je serais au salon du livre de Montréal. Et j'ai vraiment hâte.
Je serais en séance de signature Samedi de 11h30 à 13 h puis de 15h30 à 17h.
Dimanche, ce sera de 13h à 15h.
Venez me voir, ça me fera vraiment plaisir de signer vos livres :)

Comme je parle de livres, j'en profite pour vous présenter un joli petit bouquin Le girls'book de la pâtisserie paru chez Larousse.
C'est le livre à offrir à une vraie fifille, car tout est rose et délicat. Les recettes sont hyper faciles et super simples à faire.
Personnellement, c'est le genre de livre que j'offrirai à une mini ado qui adore faire la cuisine.

J'ai testé la recette de muffins au chocolat blanc et aux framboises. Des recettes à ces saveurs, il y en a plein le web, mais ce n'est sûrement pas un hasard, car le chocolat blanc et les framboises sont un mariage très gagnant pour les enfants, comme pour les parents.

D'ici quelques jours, je vous ferais une sélection d'idées de livres pour Noël, en attendant, mettez celui-ci sur la liste.



Pour 12 muffins
1 2/3 tasses (250 g) de farine non blanchie
2 c. à café (10 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 pincée de sel
3,5 oz (100 g) de pépites de chocolat blanc
1 barquette (170 g) de framboises

1/2 tasse (125 g) de beurre fondu
100 ml de crème 15 %
3 oeufs


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser de caissettes en papier, un moule à muffins de 12 empreintes.

Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre à pâte, le sucre et le sel.
Ajouter les pépites de chocolat blanc et les framboises et mélanger juste assez pour enrober. Réserver.

Dans un autre saladier, mélanger le beurre fondu, la crème et les oeufs.
Ajouter au mélange sec, délicatement, juste assez pour humecter.

Répartir la préparation dans le moule à muffins préparé.
Enfourner pour 22 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les muffins soient dorés et qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette



22 août 2014

SHORTBREAD, GANACHE AU CHOCOLAT BLANC À L'HUILE D'OLIVE ET SORBET AU CHOCOLAT



Voici un dessert assemblé, au titre à rallonge parce que je me devais de nommer tous les éléments qui le composent.
C'est un peu long à préparer mais chaque élément est fort simple à cuisiner.
J'ai simplifié le shortbread en le fonçant dans des moules à tartelettes au lieu de l'abaisser entre deux feuilles de papier parchemin, puis de le couper à l'emporte-pièce.

Pour la ganache au chocolat blanc et à l'huile d'olive, je vous conseille d'utiliser une très bonne huile d'olive.

Pour le sorbet au chocolat, j'ai utilisé le chocolat noir Maya Gold parce qu'il est épicé avec un soupçon de zeste d'orange, c'est l'un de mes chocolat préféré. Je vous conseille donc de prendre votre chocolat favori.

Ce trio forme un dessert, d'après moi, digne d'un bon resto.  Tant par les textures, le goût et la présentation.

Pour 6 personnes :
Pour le shortbread :
1/2 tasse (50 g) de sucre à glacer
1/2 tasse (125 g) de beurre doux
1 tasse (150 g) de farine
1 gousse de vanille
1 pincée de sel

Pour la ganache au chocolat blanc et à l'huile d'olive
7 oz (210 g) de chocolat blanc en pistoles
2/3 tasse (160 ml) de crème 35 %
1 gousse de vanille
70 ml d'huile d'olive extra vierge

Pour le sorbet au chocolat
7 oz (210 g) de chocolat noir Maya Gold
500 ml d'eau de source
120 g de sucre
80 g de cacao (non sucré)

Pour le shortbread
Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Préparer 6 moules à tartelette antiadhésifs de 4 po (10 cm) sur une plaque à biscuits puis réserver.

Couper le beurre en dés. Fendre la gousse de vanille et gratter les graines avec la pointe d'un couteau.
Mettre le beurre, la vanille, la farine, le sel et le sucre à glacer  dans un robot et mélanger à l'aide de la feuille jusqu'à ce qu'une boule se forme. Sortir alors la pâte du robot et finir de la pétrir à la main jusqu'à obtenir une boule de pâte ferme.
Partager la pâte en 6 portions égales et foncer chaque moule de pâte.

Enfourner pendant environ 15 min.
Quand les bords des biscuits sont dorés et que le centre est ferme, les sortir du four.
laisser complètement refroidir.

Pour la ganache au chocolat blanc et à l'huile d'olive
Fendre la gousse de vanille en 2 et gratter chaque moitié avec la pointe d'un couteau pour récupérer les graines.
Dans une casserole, faire chauffer la crème avec les graines de vanille.
Une fois la crème frémissante, la verser sur le chocolat blanc et mélanger avec un fouet. Ajouter ensuite l'huile d'olive tout en remuant, puis laisser la ganache refroidir à température ambiante.
Réserver au réfrigérateur, jusqu'à ce que la préparation soit bien froide.

Quand la préparation est bien froide, battre au batteur électrique jusqu'à obtenir une chantilly dense.
Mettre la ganache dans une poche à pâtisserie munie d'un embout lisse et réserver au réfrigérateur.

Pour le sorbet
Hacher le chocolat au couteau afin d'obtenir de petits copeaux.
Mettre à bouillir l'eau de source et le sucre dans une casserole, puis ajouter le cacao en poudre et le dissoudre à l'aide d'un fouet. Ajouter ensuite le chocolat et remuer sans cesse pendant 2 min. Réserver au réfrigérateur.
Quand le mélange est froid, turbiner dans la sorbetière et récupérer le sorbet dans un récipient préalablement passé au congélateur.

Pour le dressage
Dresser de petits tubes de mousse chocolat blanc sur le shortbread.
Au moment de servir, ajouter une belle quenelle de sorbet au chocolat réalisée à l'aide d'une cuillère à soupe trempée dans un bol d'eau chaude.
Imprimer la recette

12 mai 2014

#LMDCONNECTOR : GÂTEAU ÉTAGÉ AU CHOCOLAT BLANC ET AUX FRAMBOISES


 Nous avons profité du passage de ma belle-soeur et de mon neveu, au Québec, pour fêter la fête des mères samedi soir.
Au menu : Guédilles de homard, osso bucco et ce magnifique gâteau, celui qui est sur la couverture du magazine Coup de pouce.
Ayant peur qu'il soit trop sucré à cause des quantités de sucre  et de chocolat blanc, j'ai ajouté des framboises, pour apporter de l'acidulé et de la fraîcheur et ça a super bien fonctionné.

C'est un super bon gâteau, très moelleux. Vous pourrez servir aisément 20 personnes car le gâteau étant très haut, on coupe des tranches assez fines. Ce qui veut dire que nous allons en manger toute la semaine, à moins que je le partage avec mon amie Esthère qui est toujours partante pour jouer la testeuse de recettes.


Gâteau à la vanille et au chocolat blanc
2 1/4 t (560 ml) de farine
2 1/2 c. à thé (12 ml) de poudre à pâte
1/4 c. à thé (1 ml) de sel
3/4 t (180 ml) de beurre non salé ramolli
1 1/2 t (375 ml) de sucre
4 oeufs
1 c. à thé (5 ml) de vanille
1 1/4 t (310 ml) de lait
8 oz (250 g) de chocolat blanc haché, fondu et légèrement refroidi

2 barquettes de framboises (340 g)

Glaçage au chocolat blanc
1 t (250 ml) de beurre non salé ramolli
12 oz (375 g) de chocolat blanc haché, fondu et légèrement refroidi
1 t (250 ml) de sucre glace
1 c. à thé (5 ml) de vanille
Colorant alimentaire rose

Mini-meringues
3 blancs d'oeufs
3/4 t (180 ml) de sucre
1 pincée de crème de tartre



Préparation du gâteau
Dans un bol, à l'aide d'un fouet, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver.
Dans un grand bol, à l'aide d'un batteur électrique, battre le beurre jusqu'à ce qu'il soit crémeux. Ajouter le sucre et battre jusqu'à ce que le mélange soit léger.
Ajouter les oeufs un à un, en battant bien après chaque addition. Incorporer la vanille.
Incorporer les ingrédients secs réservés en deux fois, en alternant avec le lait et en battant à faible vitesse après chaque addition.
Ajouter le chocolat blanc et battre jusqu'à ce que la pâte soit homogène, sans plus.

Répartir la pâte dans deux moules ronds de 9 po (23 cm) de diamètre, beurrés et tapissés de papier-parchemin.
Cuire au four préchauffé à 350°F (180°C) pendant 35 à 40 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre des gâteaux en ressorte propre. Déposer les moules sur des grilles et laisser refroidir pendant 10 minutes.
Démouler les gâteaux sur les grilles et laisser refroidir complètement.

Préparation du glaçage
Dans un grand bol, à l'aide d'un batteur électrique, battre le beurre jusqu'à ce qu'il soit crémeux. Incorporer le chocolat blanc. Ajouter le sucre glace et la vanille et battre à faible vitesse jusqu'à ce que le glaçage soit lisse et crémeux. Si désiré, ajouter une très petite quantité de pâte colorante et mélanger jusqu'à l'obtention de la couleur désirée. (Vous pouvez préparer le glaçage à l'avance et le mettre dans un contenant hermétique. Il se conservera jusqu'à 2 jours au réfrigérateur. Avant d'utiliser, laisser revenir à la température ambiante pendant 30 minutes et battre de nouveau jusqu'à ce qu'il soit crémeux.)

Assemblage du gâteau
Déposer un des gâteaux refroidis sur une assiette de présentation. À l'aide d'une spatule, couvrir le gâteau d'environ d'1 tasse (250 ml) du glaçage.
Recouvrir de framboises Couvrir de l'autre gâteau.
À l'aide d'une spatule à pâtisserie en métal, étendre le reste du glaçage sur le dessus et le pourtour du gâteau de manière à obtenir un fini lisse.  (Vous pouvez préparer le gâteau étagé jusqu'à cette étape et le couvrir. Il se conservera jusqu'à 2 jours au réfrigérateur. Laisser revenir à la température ambiante pendant 30 minutes avant de servir.)

Préparation des mini-meringues
Dans un bol en métal déposé sur une casserole d'eau chaude mais non bouillante, à l'aide d'un fouet, battre les blancs d'oeufs et le sucre de 3 à 4 minutes ou jusqu'à ce que le sucre soit dissous.
Retirer le bol de la casserole.
À l'aide d'un batteur électrique, incorporer la crème de tartre et battre de 6 à 8 minutes ou jusqu'à ce que le mélange forme des pics fermes et brillants.

Verser la meringue dans une poche à pâtisserie munie d'un embout rond de 3/4 po (2 cm). Couvrir le dessus du gâteau de mini-meringues.

« Divulgation : je fais partie d’un programme Vivre délicieusement pour les blogueuses et, à ce titre, j’en retire quelques avantages. Les opinions émises sont les miennes. » 
Imprimer la recette

18 avril 2014

#PRINTEMPSGB : BROWNIES MAYA GOLD AU COEUR FONDANT DE CHOCOLAT BLANC


Comme je vous l'avais promis hier, voici une recette que je pourrais considérer comme "les meilleurs brownies que j'ai faits".
Je les ai faits avec du chocolat Green & Black's Organic Maya Gold. C'est un chocolat aux zestes d'oranges et aux épices, et c'est l'un de mes préférés. Et pour les rendre encore plus gourmands, j'ai inséré entre deux couches de pâte, deux tablettes de chocolat blanc à la vanille de la même compagnie. C'est franchement décadent et ma zouille qui habituellement fuit tout ce qui est fait à base de chocolat noir, a tout mangé sans broncher.
Joyeuses Pâques à tous et n'oubliez pas le chocolat !

Pour 8 personnes
3/4 t (180 ml) de sucre
1/3 t (80 ml) de beurre
2 c. à tab (30 ml) d'eau
8 oz (250 g) de chocolat Green & Black's Organic Maya Gold, haché au couteau
2 oeufs
1 c. à thé (5 ml) de vanille
3/4 t (180 ml) de farine
1/4 c. à thé (1 ml) de bicarbonate de sodium
1/4 c. à thé (1 ml) de sel
2 tablettes (200 g) de chocolat blanc à la vanille Green & Black's Organic


Préchauffer le four à 325 F (160 C).
Graisser un moule carré de 8 po (20 cm) et chemisez-le de papier parchemin en le faisant dépasser de chaque bord.
Dans une casserole, mélanger le sucre, le beurre et l'eau. Porter à ébullition à feu moyen-vif, en brassant de temps à autre. Retirer la casserole du feu.
Ajouter la moitié du chocolat et mélanger jusqu'à ce qu'il ait fondu.
Laisser refroidir pendant 10 minutes.
À l'aide d'un fouet, ajouter les oeufs, un à la fois, en mélangeant bien après chaque addition.


Ajouter la farine avec le bicarbonate de sodium et le sel au mélange de chocolat fondu jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
Incorporer le reste du chocolat. Verser la moitié de la pâte dans le moule préparé, puis déposez les deux tablettes de chocolat blanc, côte à côte sur le dessus, puis verser l'autre moitié de la pâte par dessus.
Égaliser la pâte sur le dessus avec une spatule puis enfourner pour 30 minutes  ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre du gâteau en ressorte avec quelques miettes.
Imprimer la recette
Déposer le moule sur une grille et laisser refroidir complètement. Couper en carrés.
Imprimer la recette

17 avril 2014

#PRINTEMPSGB :SOUFFLÉS GLACÉS AU CHOCOLAT BLANC ET AUX FRAMBOISES


Voici une suggestion pour un bon dessert de Pâques, fait avec des framboises et du chocolat blanc à la vanille de Green & Black's Organic.
Après les gros repas que nous allons faire, je vous assure que ce dessert se mangera tout seul.
C'est en fait, une mousse qu'on met dans des contenants et qu'on met au congélateur, donnant ainsi, l'aspect d'un soufflé. C'est super bon et super léger.
Il est important de prendre un chocolat blanc de très bonne qualité pour cette recette, et celui-ci est, en plus d'être bon, bio et équitable.

Je vous présenterai demain, une autre idée de dessert pour Pâques, fait aussi avec du chocolat Green & Black's Organic.


Pour 6 personnes
4 oz (125 g) de chocolat blanc à la vanille Green & Black's Organic, coupé en morceaux
1/4 tasse (60 ml) + 1 1/2 tasse (375 ml) de crème 35 %
1 tasse (250 ml) de framboises fraîches
1 c. à soupe (15 ml) de sucre
1 c. à soupe (15 ml) d'eau
1 c. à thé (5 ml) de gélatine sans saveur
Framboises, pour décorer



Dans un bain-marie, faire fondre le chocolat blanc haché avec 1/4 tasse (60 ml) de la crème.
Remuer jusqu'à consistance lisse. Laisser tempérer (le mélange devrait demeurer liquide).

Réduire en purée les framboises, le sucre et l'eau jusqu'à obtention d'un jus. Saupoudrer avec la gélatine; laisser reposer 5 minutes ou jusqu'à ce que la préparation ait ramolli.
Cuire à feu moyen-doux, en remuant, environ 2 minutes ou jusqu'à ce que la gélatine soit tout juste dissoute. Mettre de côté; laisser refroidir complètement.

Entre-temps, couper des bandes de papier parchemin ou de papier ciré de 3 po (7,5 cm) de large, juste assez longues pour insérer à l'intérieur de six ramequins, petits bocaux de confiture ou autres contenants d'une demi-tasse (125 ml); mettre de côté.

Dans un grand bol, fouetter le reste de la crème jusqu'à consistance ferme. Incorporer un quart de la crème dans la préparation de chocolat blanc. Incorporer ensuite la préparation de chocolat blanc dans le reste de la crème jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé. Incorporer délicatement la préparation de framboises, sans mélanger complètement pour obtenir un effet de spirale.

Déposer suffisamment de la préparation de crème dans les ramequins pour remplir presque jusqu'au bord. Insérer délicatement les bandes de papier ciré ou de parchemin un quart de pouce (0,5 cm) à l'intérieur des ramequins en suivant le pourtour pour obtenir un col. Remplir avec le reste de la préparation de crème.

Couvrir sans serrer et déposer au congélateur jusqu'à ce qu'ils soient à moitié congelés, environ 2 heures ou jusqu'à 2 jours. (S'ils sont complètement congelés, laisser décongeler environ 10 minutes avant de servir).

Glisser un couteau tiède de chaque côté du papier et retirer les cols. Décorer de framboises.

19 mars 2014

PÂTE À TARTINER MALTÉE


Il se vend en France une pâte à tartiner qui n'est pas encore disponible chez nous, mais dont j'ai beaucoup entendu parler. Devant les commentaires élogieux qu'on m'en faisait, je n'avais qu'une seule envie : y goûter !
J'ai donc fait une recherche sur internet et je suis tombée sur la recette de Carole.
J'ai suivi la recette à la lettre, il y a juste le nom de la poudre maltée qui diffère, mais c'est la même chose. Ovaltine est le nom employé dans les pays Anglophones.
Théoriquement, la vraie pâte à tartiner est "crunchy", ici elle est très lisse. C'est aussi addictif que la pâte de Spéculoos et s'il en reste, j'ai quelques idées de desserts avec cette pâte à tartiner qui frôle la délinquance !

En parlant de "Crunchy", j'ai découvert chez Bourassa, cette fin de semaine, une pâte de Spéculoos "crunchy".

On trouve l'Ovaltine au rayon du café et du chocolat en poudre, à l'épicerie.

Pour 360 ml de tartinade :
200 g de lait concentré non sucré (type Carnation ou Gloria)
180 g d’Ovaltine en poudre
60 g de chocolat blanc en pastille
70 g de de beurre d'amande (rayon bio de l'épicerie)


Dans une casserole, faire chauffer à feu moyen le lait concentré non sucré.
Ajouter la poudre d’Ovaltine et cuire pendant 5 minutes en remuant sans cesse.
Retirer du feu.
Ajouter les pastilles de chocolat blanc. Attendre une minute avant de bien mélanger jusqu'à ce que le chocolat soit fondu.
Incorporer le beurre d'amande et bien mélanger.
Mettre en pot et conserver au réfrigérateur.
Imprimer la recette

13 février 2014

#LMDCONNECTOR :CUPCAKES AU CHOCOLAT BLANC POUR LA ST-VALENTIN


Ce soir, aura lieu à l'école de Ian, un salon du livre. Outre le fait qu'on m'ait demandé d'aller y présenter mes livres, Stéphanie m'a demandé de faire quelques petites bouchées, sur le thème de la Saint-Valentin puisque le slogan pour ce salon du livre est "Cette année, offrons nous des livres pour la St-Valentin" !
J'ai préparé des biscuits craquelés au chocolat au lait et puis ces mini-cupcakes, que je trouve vraiment adorables.
Pour le joli glaçage rouge, j'ai utilisé des pastilles de chocolat rouge que j'avais achetées pour glacer des cakes-pops, mais que je n'ai toujours pas essayés.

Vous trouverez d'autres recettes pour la Saint-Valentin sur le site de Vivre Délicieusement. Vous y découvrirez un site tout en beauté puisqu'il a été retouché !
Pour 5 douzaines de mini-cupcakes
1 tasse (250 g) de beurre ramolli
1 tasse (200 g) de sucre
6 oeufs
1 c . table (15 ml) d'extrait de vanille
2 tasses (300 g) de farine
2 c. à thé (10 ml) de levure chimique
1/2 tasse (125 ml) de lait
1 tasse (175 g) de pépites de chocolat blanc

Ganache montée
400 g de pastilles de chocolat rouge
400 ml de crème 35 %


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser de caissettes en papier 2 grandes plaques de 24 empreintes à mini-muffins + une de 12 empreintes. Réserver.

Crémer le beurre avec le sucre jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux puis ajouter les oeufs un par un et la vanille.

Bien mélanger et ajouter ensuite la farine et la levure qui auront été au préalable, tamisées ensemble.

Incorporer le lait et pépites de chocolat blanc et mélanger.
Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie et remplir les caissettes jusqu'à 5 mm du bord.

Enfourner pour 15 minutes. Sortir du four et laisser refroidir sur des grilles.


Ganache montée :
Mettre les pastilles dans un saladier, puis chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Verser la crème chaude sur les pastilles puis attendre 1 minute avant de mélanger, jusqu'à ce que la préparation soit lisse.
Couvrir la préparation de film alimentaire et réfrigérer jusqu'à ce que la préparation soit bien froide (environ 4 heures).
Battre la préparation au batteur électrique, jusqu'à ce que les fouets laissent des traces.

Mettre la ganache montée dans une poche à pâtisserie munie d'un embout cannelé et décorer les cupcakes de rosace.
Imprimer la recette

« Divulgation : je fais partie d’un programme Vivre délicieusement pour les blogueuses et, à ce titre, j’en retire quelques avantages. Les opinions émises sont les miennes. »

18 décembre 2013

#gâteriepourjouet : SAPIN DE NOËL EN RICE KRISPIES


Épisode 3 du défi #gâteriepourjouet :
Pour celles et ceux qui n'auraient pas suivi, je vous rappelle que Rice Krispies de Kellogg et l'Armée du Salut stimulent votre élan de générosité avec leur nouveau programme des fêtes : Une gâterie pour un jouet.
C'est un défi qui ne coûte pas cher à réaliser, qui vous fait passer du temps avec vos enfants et qui permet de gâter des enfants qui ne sont pas aussi gâtés que les vôtres. Il ne nous reste que quelques jours pour atteindre notre objectif...nous n'en sommes qu'à 50 %...

Jusqu'au 22 Décembre, Rice Krispies fera un don de 20 $ à l'Armée du Salut jusqu'à concurrence de 30 000 $ chaque fois qu'un canadien télécharge une photo d'une gâterie faite avec des céréales Rice Krispies sur le site RiceKrispies.ca.
L'Armée du Salut utilisera ensuite les donc reçus pour acheter des jouets aux enfants dans le besoin.

J'aurai dû faire une gâterie en forme de jouet, mais comme nous sommes à préparer Noël, Ian a voulu préparer des sapins de Noël.
Nous nous sommes inspirés de Geneviève et de ses sapins Oréo pour fabriquer les nôtres.
Je n'avais pas de vert sapin dans mes colorants en poudre, qu'importe, je trouve ces sapins vraiment jolis et ils ont été faits avec amour et pour une bonne cause !


Pour 8 sapins il vous faudra :
250 g de grosses guimauves
60 g de beurre
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille
6 tasses (1,5 l) de céréales Rice Krispies

8 biscuits (Oréo ou autres) pour servir de base
200 g de pastilles de chocolat blanc
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %
1/4 tasse (60 ml) de beurre
Colorant vert

Bonbons divers pour décorer les sapins


Dans un grand saladier, mettre les guimauves et le beurre et faire fondre 2 minutes au micro-ondes.
Ajouter la vanille et bien mélanger.
Ajouter les Rice Krispies et bien mélanger.
Laisser refroidir jusqu'à ce que la préparation soit tiède et modelable.

Façonner 8 sapins en leur donnant une forme de cône.
Les placer aussitôt sur un biscuit et les laisser complètement refroidir.


Dans un bain-marie, fondre le chocolat, la crème 35 % et le beurre. Bien mélanger et ajouter le colorant vert.
Lisser refroidir 5 minutes avant de recouvrir vos cônes de Rice Krispies (aidez vous d'un pinceau, ça évite d'avoir les mains plein de chocolat).
Décorer avec des bonbons et réfrigérer pour faire durcir la ganache.
Imprimer la recette

06 décembre 2013

VERRINES AUX DEUX CHOCOLATS, CITRON ET CAFÉ


En vieillissant, on devient plus modéré et c'est terminé (en tout cas, chez nous), les repas où il y a une grosse entrée, un gros plat principal et un gros dessert cochon. J'essaie d'équilibrer le tout pour que les invités ne calent pas avant le dessert et qu'ils ne passent pas la soirée à somnoler d'avoir trop manger.
C'est vrai que tout dépend de l'appétit de chacun, mais moi, je suis une picoreuse et si je mange trop, je passe la journée du lendemain et du surlendemain à m'en remettre.

Il y a quelques semaines, nous avons reçu des amis et j'ai préparé une raclette. Personnellement, je trouve qu'il n'y a pas pu calant qu'une raclette et si je ne savais pas recevoir le monde, je n'aurai fait que cela..pas d'entrée, pas de dessert, juste la raclette.
Au final, j'ai servi une salade de roquette en entrée et préparé des verrines...12 petites verrines !
Nous n'étions que 5 mais je me doutais que certains gourmands étaient bien capables d'en manger plusieurs.
Mes verrines ont une contenance d'environ 1/2 tasse (125 ml).
Je me suis inspirée des bases de Patrice et j'ai marié le chocolat au lait, le citron et le café parce que je trouve que c'est un beau mariage à trois de saveurs et que dire des textures.

Crémeux de chocolat au lait
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
1 tasse (250 ml) de lait
2 c. table (25 g) de sucre
5 jaunes d’œufs
270 g de chocolat au lait

Crémeux de chocolat blanc au yogourt au citron
2 tasses (200 g) de chocolat blanc en pastilles (ou haché)
2/3 tasse (160 ml) de crème 35 %
1 tasse (250 ml) de yogourt méditerranéen au citron (10 %)
Le zeste d'un citron

Crumble au café
½ tasse  (125 g) de beurre
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 tasse (150 g) de farine
2 c. à table (30 ml) de café instantané de bonne qualité


Pour 12 verrines :

Crémeux de chocolat au lait
Déposer le chocolat au lait dans un bol et réserver.
Dans une petite casserole, à feu maximum, amener la crème, le lait et la moitié du sucre à ébullition.
Dans un cul-de-poule, blanchir les jaunes et le reste du sucre avec un fouet.
Verser graduellement le liquide bouillant en filet sur les jaunes en brassant constamment avec le fouet en formant des 8 dans la casserole.
Verser le tout dans la casserole, remettre sur un feu moyen et cuire jusqu’à ce que la crème nappe le dos d’une cuillère.
Passer la crème chaude au chinois sur le chocolat et, après quelques secondes de repos, émulsionner le crémeux au fouet en commençant par le centre lentement, puis de plus en plus vite sur les côtés. On peut terminer l’émulsion au batteur si nécessaire.
Verser dans des verrines et laisser figer au froid de 6 heures.


Crémeux de chocolat blanc au yogourt au citron
Déposer le chocolat blanc dans un bol et réserver.
Dans une casserole, porter la crème à ébullition, la retirer du feu et la verser sur le chocolat blanc.
Laisser reposer environ 30 secondes et émulsionner à l'aide d'un fouet.
Ajouter le yogourt au citron et le zeste de citron et bien mélanger.
Séparer la préparation dans les verrines et réserver au réfrigérateur pendant 4 heures


Crumble au café :
Préchauffer le four à 350 F (180 C). Chemiser une plaque à biscuits de papier parchemin et réserver.

Dans le bol du mélangeur sur socle, muni de la palette, réunir tous les ingrédients et mélanger la pâte jusqu’à l’obtention d’une texture de chapelure grossière.
Verser en émiettant avec les mains sur une plaque préparée.
Cuire  pendant environ 9 minutes en prenant soin de remuer le crumble toutes les 3 minutes.

Laisser refroidir puis répartir la préparation dans les verrines.
Le crumble se conserve deux semaines au réfrigérateur.
Imprimer la recette

09 août 2013

SABLÉ AU THÉ VERT, CRÈME AU YUZU ET AU CHOCOLAT BLANC ET NOUGATINE DE SÉSAME


Mercredi dernier, lorsque j'ai publié mon article sur le Projet de l'Expérience Culinaire Canadienne, j'écrivais que j'avais tergiversé entre mes deux idoles de la cuisine et c'est pourquoi j'avais prévu un plan B, au cas où je parlerais de Patrice Demers.
J'avais choisi ce dessert car Patrice utilisait du yuzu et comme j'avais une petite bouteille de 180 ml dans le réfrigérateur, que j'ai tout de même, payée 14 $, je ne voulais pas l'utiliser n'importe comment.
En choisissant une recette de Patrice, j'étais certaine que ce serait dans mes goûts et que je n'allais pas me planter.

La base de ce dessert est un sablé au thé vert à la texture de sablé breton.
La crème qui surmonte les sablés est un curd dans lequel le beurre est remplacé par du chocolat blanc et je vous garantis qu'il faut m'enlever le pot des mains au risque de le manger à la cuillère.
Le tout est décoré avec une nougatine de sésame qui penche un peu, comme vous pourrez le constater sur les photos parce que je n'ai pas assez cuit mon caramel.

Ce dessert inspiré des saveurs asiatiques est tout en finesse et délicatesse et c'est très parfumé. Vous pouvez faire les différentes étapes en avance et monter votre dessert au dernier moment.


Sablés au thé vert
4 jaunes d'oeufs
3/4 tasse (150 g) de sucre
1 2/3 tasse (250 g) de farine 
1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte
1 c. à soupe (15 ml) de thé matcha (thé vert en poudre)
1 c. à thé (5 ml) de sel
2/3 tasse (160 g) de beurre non salé, à température ambiante

Crème au yuzu et au chocolat blanc
225 g (7.9 oz) de chocolat blanc soit 2 t (500 ml) environ
1/2 tasse (125 ml) de jus de yuzu (ou un mélange à parts égales de jus de lime et de jus de mandarine)
1/2 tasse (125 ml) de jus de citron
1 lime, (zeste)
1/3 tasse (65 g) de sucre
5 oeufs

Nougatine de sésame
2 c. à soupe (30 ml) de sirop de maïs clair
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (60 ml) de graines de sésame blanches rôties
1/4 tasse (60 ml) de graines de sésame noires rôties



Sablés au thé vert
À l'aide d'un malaxeur, mélanger les jaunes et le sucre pendant 3 minutes, à vitesse maximale (avec la palette).

Tamiser les ingrédients secs.

Ajouter les ingrédients secs et le beurre au bol du malaxeur et mélanger brièvement à vitesse lente, pour obtenir une pâte homogène.

Sortir la pâte du bol et façonner des rouleaux de pâte d'un diamètre d'3/4" ( 2 cm ) à l'aide de film alimentaire.
Réfrigérer les rouleaux au moins 4 heures.

Préchauffer le four à 325 °F (160 °C).

Ôter le film alimentaire et couper les rouleaux en tranches d'environ 1/2 " ( 1,5 cm ).
Déposer les tranches de pâte au fond de moules à muffins anti-adhésifs et enfourner pour 20 minutes
Laisser tempérer les sablés quelques minutes avant de les démouler.


Crème au yuzu et au chocolat blanc
Mettre les pastilles de chocolat dans un contenant à rebords élevés.
Dans une casserole, amener les jus, le zeste et le sucre à ébullition.

Dans un bol, fouetter les oeufs.

Tout en mélangeant au fouet, verser le liquide bouillant sur les oeufs, afin de les tempérer graduellement.

Remettre la préparation dans la casserole et cuire à moyen-fort en remuant sans cesse au fouet, jusqu'au premier bouillon.

Retirer du feu et verser la crème sur le chocolat. Laisser reposer pendant 30 secondes. Émulsionner à l'aide d'un mélangeur à immersion.

Verser la crème dans un bol, couvrir de pellicule plastique directement sur la surface de la crème et mettre au frigo pendant au moins 8 heures.

Nougatine de sésame
Dans une casserole, verser le sirop de maïs et le sucre. Couvrir d'un peu d'eau.
Cuire quelques minutes à feu élevé jusqu'à l'obtention d'un caramel de couleur moyenne.
Retirer du feu, ajouter les graines de sésame et bien mélanger pour les enrober de caramel.

Verser sur une plaque recouverte de papier parchemin ou d'un tapis de silicone. Recouvrir d'une deuxième feuille de papier parchemin ou d'un tapis de silicone et, à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, abaisser la nougatine le plus finement possible.

Laisser refroidir complètement avant de retirer le papier ou le tapis du dessus et de casser la nougatine en morceaux.

Montage
À l'aide d'une poche à pâtisserie, garnir chaque sablé de crème au yuzu, puis décorer de morceaux de nougatine.

Conservation
Les sablés se conservent deux jours à température ambiante, dans un contenant hermétique.
La nougatine se conserve deux semaines à température ambiante, dans un contenant hermétique.
Imprimer la recette

07 mai 2013

MACARONS (4 PARFUMS)


Hier, je vous parlais des spectacles que l'école de Ian a monté afin de ramasser des sous. Si les professeurs ont été bien occupés, ce fût le cas aussi pour moi la semaine dernière.
Dès 8 heures le matin et jusqu'à midi, je macaronnais afin d'avoir du travail de remplissage à donner à faire à mes apprentis cuisiniers.
Nous en avons fait pas loin de 400 et tous ont été vendus. Les professeurs qui espéraient pouvoir acheter les invendus...ont été bien déçus.

Je vais désormais cette recette à la meringue italienne, il n'y a quasiment jamais de loupés.
Pour pouvoir en faire au cacao, j'ai tout simplement remplacer une petite partie du sucre à glacer par le même poids de cacao.

La commande est passée pour l'année prochaine...Il parait qu'on devra tripler les quantités !

Ça travaille fort !

Les petits emballeurs à l'ouvrage

Pour 40 macarons :
Pour le tant pour tant :
200 g de sucre à glacer
200 g de poudre d'amandes
2 blancs d'oeufs liquéfiés* (voir note) (70 g), à température ambiante
Colorant alimentaire en poudre

*Pour les macarons au cacao, j'ai remplacé 30 g de sucre à glacer par 30 g de cacao

Pour la meringue italienne :
200 g de sucre
2 blancs d'oeufs (70 g) liquéfiés à température ambiante
60 g d'eau

Les garnitures :
Ganache montée au chocolat au lait
130 g de crème 35 %
200 g de pastille de chocolat au lait
 
Ganache montée au chocolat blanc et orange
130 g de crème 35 %
2 c. à thé (10 ml) d'extrait pur d'orange
200 g de pastille de chocolat au lait
 
Ganache montée au chocolat blanc à la vanille
130 g de crème 35 %
1 gousse de vanille, fendue et grattée
200 g de pastille de chocolat au lait
 
Ganache montée au chocolat blanc et aux framboises
100 g de crème 35 %
200 g de pastille de chocolat au lait
1 tasse (250 ml) de framboises, en purée
2 feuilles de gélatine (4 g)




Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer avec la poudre d'amandes et ajouter un peu de colorant si vous le souhaitez.
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 70 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 70 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incoporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.

Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson ( pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.

Garnir les macarons avec la garniture de votre choix.
Placez-les dans une grande boite en plastique, au réfrigérateur et patienter jusqu'au lendemain.

Les garnitures sont à préparer la veille :
Ganache montée au chocolat au lait
Mettre les pastilles de chocolat au lait dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis la verser sur les pastilles de chocolat au lait.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Ganache montée au chocolat blanc et orange :
Mettre les pastilles de chocolat blanc dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Hors du feu ajouter l'extrait d'orange puis la verser sur les pastilles de chocolat blanc.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Ganache montée au chocolat blanc à la vanille
Mettre les pastilles de chocolat blanc dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition avec la gousse de vanille fendue et grattée.
Enlever la gousse de vanille puis verser la crème sur les pastilles de chocolat blanc.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Ganache montée au chocolat blanc et aux framboises
Mettre les pastilles de chocolat blanc dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis la verser sur les pastilles de chocolat blanc.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.

Ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.
Chauffer la purée de framboises, puis ajouter les feuilles de gélatines ramollies et mélanger jusqu'à ce qu'elles soient fondues.
Verser cette préparation dans la ganache au chocolat blanc et bien mélanger.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.

Le lendemain :
Battre toutes les ganaches au batteur électrique jusqu'à ce qu'elles soient fermes et que le fouet y laisse des traces.

Imprimer les recettes