Aucun message portant le libellé confitures. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé confitures. Afficher tous les messages

08 août 2016

CONFITURES DE BLEUETS


La semaine dernière, nous sommes allés faire de l'autocueillette de bleuets à st Liguori, Aux Délices Champêtres. Ils sont aussi producteurs de miel, dont du miel de bleuets qui est franchement excellent.
Quand je vais faire de l'autocueillette, c'est que j'ai en tête de faire de la confiture et c'est ce que j'ai fait avec un tiers de ma cueillette.
Le reste de mes bleuets est passé dans des muffins, des tartes et une petite réserve au congélateur pour cet hiver.

C'est une confiture toute simple sans autre saveur que le bleuet et elle est bien équilibrée en sucre.
Lors d'un séjour en Allemagne, j'en avais dégustée sur du pain de campagne tartiné d'un fromage blanc battu et j'avais trouvé que le mariage était excellent.

Pour 8 pots de 375 g
2 kg de bleuets
1,4 kg de sucre
Le jus d'un citron
500 ml d'eau


Avant de commencer, tarer votre thermomètre à bonbons en le plongeant dans l'eau bouillante.
S'il est bien réglé, il devrait indiquer 100 C (212 F ).
Si ce n'est pas le cas, ajuster la température de cuisson en ajoutant ou en retirant des degrés F (ou C ).

Dans une bassine à confiture ou un grand chaudron, mettre les bleuets rincés à l'eau froide, puis les couvrir de sucre.
Ajouter le jus de citron et l'eau puis porter à ébullition.


Accrocher votre thermomètre sur le bord du chaudron et cuire la confiture, en brassant de temps en temps, jusqu'à ce que le thermomètre à bonbon indique 104 C ( 220 F ).

Empoter aussitôt dans des pots ébouillantés, fermer les couvercles et les mettre à l'envers.
Imprimer la recette

04 septembre 2012

CONFITURE DE POIRES AU GINGEMBRE


Toujours dans la saga des poires qui m'ont été offertes, je vous propose aujourd'hui, une confiture très délicate par le goût mais aussi par la couleur. Le gingembre vient jazzer la confiture et l'association des saveurs est pour moi, parfaite.

Je pensais garder les pots afin de monter quelques paniers gourmands à Noël, mais tous ceux qui sont passés par ma cuisine ces derniers temps, ont eu un béguin pour cette confiture et sont repartis avec un pot. Du coup, il ne m'en reste plus que 3 que je vais conserver pour moi.
À déguster avec un bon gâteau au chocolat, c'est divin.

Pour 7 pots d'une tasse (250 ml)
2 kg 800 de poires soit 2 kg, une fois pelées et parées
1,400 kg (7 tasses) de sucre
5 cm (2 po) de gingembre frais, pelé et râpé
Le jus d'un citron
Un peu de beurre



Peler et parer les poires.
Les couper en lamelles de 2 mm d'épaisseur.

Combiner les lamelles de poires, le sucre, le gingembre râpé et le jus de citron dans un grand chaudron ou une bassine à confiture.
Couvrir de film alimentaire et laisser macérer 1 heure.

Mettre la préparation à cuire sur le rond et porter à ébullition en remuant de temps en temps.
Ne pas écumer.
Baisser le feu et laisser mijoter jusqu'à ce que la température indique sur le thermomètre à bonbons, 104 C (220 F), cela prendra environ 40 minutes

Quand la confiture a atteint la bonne température, ajouter une noisette de beurre et bien mélanger. L'écume disparaitra.

Mettre en pots immédiatement et couvrir des couvercles.

23 juin 2011

RÉSULTATS DU CONCOURS CONFITURES


Je suis certaine que vous attendiez le dévoilement des noms des 6 personnes qui ont gagné un des 6 livres de Christine Ferber , offerts par les Éditions du Chêne.
Je remercie le jury composé de Ginette, Lynn, France, Gourmetronik, Sakya, Élaine, Francine, Charlotte, IsabelleD et moi-même car ce n'était vraiment pas évident de noter. Je leur avais demandé de voter pour leurs 6 confitures préférées en notant de 6 à 1.
Sans plus attendre, je dévoile les gagnantes :

Avec 27 points :



Avec 23 points :






Avec 21 points :



Avec 18 points :




18 juin 2011

CONFITURES, GELÉES, COULIS ET SIROPS : LES PARTICIPATIONS :


Le jeu est maintenant terminé, et vous avez été nombreuses à me proposer vos plus belles confitures afin de courir la chance de gagner 1 des 6 livres de Christine Ferber  mis en jeu par les Éditions du Chêne.
Merci à tous, je vous reviens dans quelques jours, pour vous annoncer les 6 gagnantes, une fois que mon jury aura délibéré.







































15 mai 2011

CONFITURES AUX FRUITS ROUGES ET NOIRS ET 6 LIVRES À GAGNER


En partenariat avec les Éditions du Chêne, j'ai 6 livres à vous faire gagner, et comme d'habitude, je vous lance un petit défi culinaire pour gagner 3 livres "Gelées, coulis, sirops et jus" et 3 livres "Abricots, pêches et fruits d'été" de l'auteure et confiturière Christine Ferber.
Vous n'êtes pas sans savoir que tout comme comme ma copine Kim, je suis atteinte du syndrome de l'écureuil. Plus je vieillis et moins je me soigne et ça arrange mon entourage car je les fais profiter de mon stock de confitures.
J'adore faire les confitures, cela me permet de préparer mes paniers gourmands en utilisant les fruits de saison, sans les gaspiller et en testant régulièrement de nouvelles saveurs.

Pour gagner ces beaux livres, il vous faudra :
1-Être dans le thème des deux livres à gagner : Réaliser une recette de confiture ou gelée ou coulis ou sirop du ou des fruits de votre choix.

2-Publier la recette sur votre blogue en insérant ce code (en le copiant en mode html) :

<div class="separator" style="clear: both; text-align: center;">
<a href="http://www.facebook.com/pages/Editions-du-Ch%C3%AAne/239376091172"><img border="0" src="http://img9.imageshack.us/img9/1319/sansre1y.jpg" /></a></div>

3- Vous m'envoyez une seule photo de votre recette et le lien de votre article à mon adresse courriel.

4- Le jeu est ouvert à tous ceux qui ont un blogue ou un site de cuisine.

5- Vous avez jusqu'au vendredi 17 juin 2011, minuit heure de Montréal, pour me soumettre vos participations. Une seule participation par personne sera acceptée.

6-Je publierai un récapitulatif de vos participations et un jury de mon cru les évaluera afin de déterminer 6 gagnants.


Pour illustrer le jeu, j'ai réalisé une recette de confiture aux fruits rouges et noires de Christine Ferber.
Des recettes de confitures, j'en ai essayées beaucoup mais je n'avais pas encore celle-ci à mon actif.
La particularité de cette recette est qu'elle se fait sur 2 jours.
La confiture est excellente avec un fromage de chèvre frais ou tout simplement sur du pain grillé ou de la brioche.

Pour 6 à 7 pots de 220 g
250 g de framboises
250 g de bleuets
250 g de mûres
275 g de fraises soit 250 g net
800 g de sucre
Le jus d'1/2 citron


Le 1er jour :
Trier les mûres et les rincez-les sans les faire tremper.
Procéder de même pour les bleuets.
Rincer rapidement les fraises à l'eau claire, séchez-les dans un linge. équeutez-les et coupez-les en deux.
Trier les framboises si nécessaire et éviter de les rincer pour préserver leur parfum.
Mélanger les fraises, les framboises, les mûres, les bleuets, le sucre et le jus de citron dans un grand saladier.
Couvrir d'une feuille de papier parchemin et laissez macérer 1 heure.
Verser cette préparation dans une bassine à confiture ou un grand chaudron et porter au frémissement en mélangeant délicatement.
Verser cette cuisson dans un saladier, couvrir d'une feuille de papier parchemin et réserver au frais pendant une nuit.


Le 2ème jour :
Verser la préparation dans la bassine à confiture ou un grand chaudron et porter à ébullition en mélangeant délicatement.
Maintenir la cuisson à feu vif pendant 5 à 10 minutes environ en remuant continuellement.
Vérifier la consistance de la confiture en déposant quelques gouttes sur une petite assiette froide : elle doit légèrement gélifier.
Ôter la bassine du feu et mettre aussitôt en pots et couvrir.

14 février 2011

CONFITURES DE FLEURS D'HIBISCUS


Bonne Saint-Valentin à tous !
Pour marquer cette journée, j'ai préparé des petits pots de confitures à offrir, dont la recette est tirée du merveilleux livre "Les recettes amoureuses d'une sorcière". C'est l'un des livres à gagner pour le jeu de la Saint-Valentin.
J'adore ce livre, il est de très belle facture avec sa couverture en lettres dorées, et l'intérieur, écrit et dessiné à la façon d'un grimoire.
Pour en revenir à cette confiture, qui est plutôt une gelée, je me suis procurée des fleurs d'hibiscus séchées chez Philippe de Vienne. J'en avais besoin pour une autre recette, et ne sachant pas quelle quantité je devrais utiliser, j'en ai achetée trop, plutôt que pas assez !
Cette gelée est vraiment divine. Le goût se situe entre le cassis et la groseille, avec une note fleurie, mais pas aussi prononcée que si cela avait été du lilas ou de la violette.
Sur les photos, elle apparaît noire mais, est, en fait, d'un très beau rouge profond.
C'est pour moi un énorme coup de coeur, et je ne peux que vivement vous conseiller d'essayer cette recette qui est courante en Afrique, où on l'appelle gelée de bissap. Elle peut être servie en dessert, avec de la crème glacée, dans une assiette décorée de feuilles de menthe.
L'auteure donne le conseil d'attendre quelques jours avant de consommer la confiture.

Emplettes et cueillettes :
Pour 20 pots de 45 ml
100 g de fleur séchées d'hibiscus ( chez Philippe de Vienne )
4 tasses ( 1 litre ) d'eau
500 g de sucre spécial confiture ( Confi-minute clic )


Au chaudron :
Rincer les fleurs à l'eau froide.
Les plonger dans 1 litre d'eau, couvrir et porter à ébullition; laisser cuire 15 minutes.

Filtrer le jus dans une passoire tapissée d'un coton à fromage ( étamine ), au dessus d'une casserole à fond épais.
Ajouter 2 cuillerées de sucre prélevées sur la quantité initiale, mélanger au fouet puis porter à ébullition et faire bouillir 1 minute.

Ajouter le reste de sucre et faire bouillir 3 minutes.

Mettre la confiture en pots et visser fermement les couvercles, puis renverser les récipients et laisser refroidir.

19 janvier 2011

CONFITURE DE KUMQUATS À LA CONFITURE DE LAIT


Je m'étais promise de faire cette recette dès que les kumquats seraient sur le marché, et ça y est enfin, j'en ai trouvés à l'épicerie. Ils sont chers mais je n'avais pas besoin d'une grande quantité.
Je suis assez fan d'agrumes et des kumquats en particulier, car ils sont très parfumés. Leur défaut est d'être rempli de pépins, mais quand on aime, ce n'est pas un problème.

Cette confiture d'agrumes a de particulier, qu'en fin de cuisson, on ajoute de la confiture de lait. Cela apporte une onctuosité et une douceur à tomber.
Si vous n'aimez pas les morceaux dans la confiture, vous pouvez donner un petit coup de mélangeur plongeur afin de rendre la texture plus homogène.

Pour 6 tasses (1,500 litre ) de confitures ( environ )
24 kumquats
2 oranges
Eau
Sucre
Le jus d'un citron
200 g de confiture de lait ( dulce de leche )


Laver et couper les kumquats et les oranges en tranches fines, en prenant soin d'enlever les pépins.
Pesez-les et les mettre dans un grand chaudron avec 3 fois leur poids en eau.
Réserver 12 heures.

Le lendemain, porter la préparation à ébullition, puis cuire à feu doux, sans couvrir, jusqu'à ce que les fruits soient tendres, environ 40 minutes.

Peser toute la préparation ( eau + fruits ) et ajouter leur poids en sucre dans le chaudron avec le jus de citron.


Cuire jusqu'à ce que la préparation atteigne 220 F (104 C) au thermomètre à bonbons.
Ajouter la confiture de lait, mélanger, donner un dernier bouillon.
Verser dans des pots stérilisés, puis mettre les couvercles.
Imprimer la recette

02 août 2009

CONFITURES DE PRUNES AU LAIT DE COCO

Cet été, je n'ai pas fait autant de confitures que les étés précédents, pour cause de temps pourri, qui s'est répercuté sur la qualité des fruits.
J'ai quand même fait 50 pots de confitures d'abricots , parce que c'est la confiture qui a le plus de succès chez nous et dans notre entourage.
Je dois dire que la recette ci-dessous est un nouveau gros coup de coeur.
C'est une confiture qui n'est pas trop sucrée, qui garde le côté surette des prunes mais qui est adouci par le lait de coco.
Mon seul regret est de n'avoir confiturer que 1 kg de fruits...Je vais me reprendre, la saison de prunes débute à peine.

La recette :
1 kg de prunes jaunes, dénoyautées et coupées en 4
3 et 1/2 tasses ( 700 g ) de sucre
Le jus d'un citron
200 ml de lait de coco


Dans un saladier, alterner les couches de prunes avec le sucre.
Ajouter le jus de citron.
Couvrir d'un linge et laisser macérer 12 heures au réfrigérateur.

Verser le contenu du saladier dans la bassine à confitures.
Porter à ébullition pendant 5 minutes.
Retirer alors les fruits à l'écumoire et les passer au moulin à légumes ( grille moyenne ) ou au chinois en appuyant avec le dos d'une cuillère.

Verser la préparation dans la bassine à confitures et ajouter le lait de coco.
Bien mélanger et porter à frémissement léger pendant 15 minutes, en écumant soigneusement.
Poursuivre la cuisson 10 à 15 minutes, jusqu'à consistance nappante ou jusqu'à ce que le thermomètre à bonbons indique 220 F ( 104 C ).
Vous pouvez aussi vérifier la cuisson en versant un peu de confiture sur une assiette froide inclinée : elle doit figer instantanément et ne pas couler.

Mettre aussitôt dans des pots ébouillantés et séchés.
Couvrir à chaud et conserver dans n endroit sec et frais à l'abri de la lumière et de l'humidité.
(déclinaison-Le sucre)
Imprimer la recette

16 juillet 2009

CONFITURE DE FRAISES ET CONFITURE DE MÛRES

Ce sont deux recettes extraites du fabuleux livre de Christine Ferber.
Même si j'ai déjà des recettes de confitures de fraises, je trouvais la technique intéressante.
Les confitures se font sur plusieurs jours, et ne nécessitent que peu de temps à chaque fois.
Les textures sont parfaites, elles sont sucrées juste comme il faut.
Ce sont donc des recettes à conserver précieusement.

Confiture de mûres
Pour 6 à 7 pots de 220 g

1 kg de mûres
800 g ( 4 tasses ) de sucre
Le jus d'1/2 citron


Le 1er jour :
Trier le mûres puis les rincer rapidement à l'eau fraîche sans les faire tremper.
Verser les mûres, le sucre et le jus de citron dans un grand chaudron ou une bassine à confiture, porter au frémissement en mélangeant délicatement, puis verser cette cuisson dans un saladier.
Couvrir de film alimentaire et réfrigérer pendant une nuit.

Le 2ème jour :
Verser cette cuisson dans le chaudron ou la bassine à confiture et porter à ébullition en mélangeant délicatement.
Maintenir la cuisson à feu vif pendant 5 à 10 minutes environ en remuant continuellement. Écumer soigneusement.
Vérifier la consistance de la confiture en déposant quelques gouttes sur une petite assiette froide : elle doit légèrement gélifier.
Ôter la bassine du feu, mettre aussitôt en pots, fermer les couvercles et mettre les pots à l'envers.


Confitures de fraises :
Pour 6 à 7 pots de 220 g

1,1 kg de fraises, soit 1 kg net
100 ml d'eau
900 g ( 4 et 1/2 tasses ) de sucre
Le jus d'1/2 petit citron


Le 1er jour :
Rincer rapidement les fraises à l'eau fraîche, les sécher dans un linge, les équeuter et les couper en 2.
Mélanger les fraises, l'eau, le sucre et le jus de citron dans un saladier et couvrir d'un film alimentaire.
Réfrigérer toute une nuit.

Le 2ème jour :
Verser la préparation dans la bassine à confiture et porter au frémissement en mélangeant délicatement.
Verser cette cuisson dans un saladier, couvrir de film alimentaire et réfrigérer toute une nuit.

Le 3ème jour :
Verser cette cuisson dans une passoire. Réserver les fraises macérées et recueillir le sirop dasn la bassine à confiture.
Porter le sirop à ébullition et écumer soigneusement. Le sirop va se concentrer à 105 C ( 221 F ) au thermomètre à bonbons.
Ajouter alors les fraises et porter à nouveau à ébullition.
Écumer et redonner un bouillon de 5 minutes environ en remuant délicatement.
Les fraises seront alors translucides, comme confites.
Vérifier la consistance de la confiture en déposant quelques gouttes sur une petite assiette froide : elle doit légèrement gélifier.
Ôter la bassine du feu, mettre aussitôt en pots, fermer les couvercles et mettre les pots à l'envers.
Imprimer les recettes

30 juin 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : GÂTEAU PARFAIT DE FÊTE

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Carol de mix, mix… stir, stir qui a choisi cette recette, que j'avais déjà faite pour un défi des Daring Bakers.
C'est un gâteau que j'ai réalisé pour la fête des pères. J'ai utilisé ma recette de crème au beurre plutôt que celle de Dorie, parce que la mienne est plus facile de réalisation et inratable....et la crème au beurre, en général, est facilement ratable ( pour moi , en tout cas ).
Je n'ai pas pu photographier la coupe du gâteau, mais je l'ai garni de confiture de framboises maison et je l'ai recouvert de fondant...une première pour moi !
Un gâteau qui porte bien son nom.....le gâteau parfait de fête !


Pour le gâteau:
2 et 1/2 tasses ( 275 g )de farine à gâteaux et pâtisserie
(pour celles qui n'en n'ont pas 1 tasse ( 120 g ) de farine tout usage tamisée moins 2 cuillères à table = 1 tasse de farine à gâteau )
1 cuillère à table de poudre à pâte
1/2 cuillère à thé de sel
1 et 1/4 tasses ( 310 ml ) de lait entier 3,5% ou de babeurre ( ce qui est préférable avec le citron )
4 gros blancs d'oeufs
1 et 1/2 tasses ( 300 g ) de sucre
2 cuillères à thé de zeste de citron râpé
4 onces ou 8 cuillères table ( 120 g ) de beurre non salé, à température ambiante
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille pure

Crème au beurre
1/2 tasse ( 100 g )de sucre
2 oeufs
3/4 tasse + 2 cuillères à table ( 200 g ) de beurre mou
2 cuillères à table de liqueur d'orange

Confiture de framboises maison

Fondant :
1 paquet ( 454 g ) de guimauves miniature,nature
1/4 tasse ( 60 ml ) eau
2 lbs ( 1 kg ) de sucre à glacer
Colorants alimentaire
Gants de latex (pour le mélange de colorants)


Avant de commencer:
Mettre la grille du four au centre et préchauffer le four à 350F ( 180C ).
Beurrer 2 moules ronds de 9"X 2" (23 cm de diamètre par 5 cm de haut) et garnir le fond de papier parchemin beurré.
Mettre les moules sur une plaque.

Faire le gâteau:
Tamiser la farine, la poudre à pâte et le sel.
Fouetter ensemble le lait et les blancs d'oeufs dans un bol moyen.
Mettre le sucre et le zeste dans un grand bol ou le bol du kitchenaid et frotter entre vos doigts jusqu'à ce que le sucre soit humide et odorant.
Ajouter le beurre et avec la palette du kitchenaid ou un batteur électrique, battre à vitesse moyenne pendant 3 minutes, jusqu'à ce que le beurre et le sucre soit blanchis.

Y ajouter la vanille et le tiers de la farine en continuant de battre à vitesse moyenne.
Ajouter la moitié du mélange oeufs/lait, puis la moitié de la farine restante.
Ajouter le reste du lait/oeuf et bien battre puis le reste de la farine pour terminer.
Finalement, laisser battre un bon 2 minutes pour bien aérer la pâte.

Diviser la pâte entre les deux moules et égaliser le dessus avec une spatule de caoutchouc.
Cuire durant 30-35 minutes, faites le test du cure-dent qui ressort propre du centre.
Mettre les moules sur une grille et laisser 5 minutes, passer un couteau autour, retourner et enlever le papier.
Retourner le gâteau et laisser à la température de la pièce. (Lorsqu'il est froid on peut l'envelopper et le garder à la température de la pièce toute la nuit ou le congeler jusqu'à 2 mois)


Pour la crème au beurre
Dans une bassine en inox, battre au fouet les oeufs, le sucre et la liqueur d'orange.
Faire chauffer le mélange au bain marie et battre au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange atteigne ( 65 C ).
Dès que le mélange est à bonne température, retirer la bassine du feu et mélanger au batteur électrique jusqu'à refroidissement.
Incorporer le beurre mou et poursuivre le mélange au fouet.


Pour le fondant ( recette de Vibi )

Mettre les guimauves miniatures et l'eau, dans un grand bol allant au four micro-ondes.
Cuire micro-ondes pendant 2 minutes à intensité maximum (si les guimauves devaient gonfler assez pour déborder, remuer le contenu du bol à une seule reprise, au cours du procédé).

Dans le bol du mélangeur, muni du crochet triangulaire, mettre un peu de sucre à glacer, puis verser par dessus les guimauves fondues.
Mélanger jusqu'à ce que le sucre à glacer soit incorporé, puis ajouter le reste du sucre à glacer, un peu à la fois, jusqu'à ce qu'il soit bien incorporé et que le mélange soit homogène et qu'il se décolle des parois du bol.

Enlever le fondant du bol, l'envelopper dans du film alimentaire et le réfrigérer une nuit.

Pour colorer le fondant, toujours en portant des gants de latex, presser un doigt au centre de la masse et y verser quelques gouttes du colorant, refermer le fondant par-dessus et pétrir la pâte entre vos mains (ou sur un plan de travail saupoudré de sucre à glacer) jusqu'à ce que la couleur soit uniforme.

Pour étaler le fondant, utiliser le rouleau à pâtisserie et de la fécule de maïs pour qu'il ne colle pas au plan de travail.

L'assemblage:
Avec un couteau effilé, en sciant, couper chaque gâteau en deux à l'horizontale.
Mettre la partie coupée vers le haut, sur un carton à gâteau ou un plateau protégé de deux feuilles de papier parchemin.
Verser 1/3 de la confiture et couvrir celle-ci d'un quart de la crème au beurre.
Recouvrir d' une moitié de gâteau et renouveler l'opération une fois.
Placer le dernier étage la partie coupée vers le bas et utiliser le reste de la crème au beurre pour glacer les cotés et le dessus.
Imprimer la recette