Aucun message portant le libellé crêpes. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé crêpes. Afficher tous les messages

21 novembre 2016

BOURRIOLS AUVERGNATS (AU FROMAGE)


Les bourriols qui s'apparentent par leur aspect aux galettes de sarrasin font office de pain en Auvergne et accompagnent le repas. C'est une région de France que je connais bien pour y être allée régulièrement (ma marraine y habite) et pour y avoir fait des cures thermales.

La pâte des bourriols ne contient pas d'oeuf et est faîte avec de la levure de boulanger. c'est beaucoup plus bourratif qu'une galette de sarrasin, mais c'est tout aussi bon.
Vous pourrez garnir les bourriols avec des charcuteries, salade, tomates etc... ainsi que de fromages, comme vous feriez avec une galette de sarrasin, un sandwich ou un wrap.

J'ai préparé ces bourriols pour notre déjeuner dominical et c'était tellement rassasiant que personne n'avait faim pour le souper.


Pour environ 2 douzaines de bourriols
40 g de levure fraîche de boulanger ou 13 g de levure sèche
1/2 tasse (125 ml) de lait tiède
2 c. à café de sucre
600 g de farine non blanchie
300 g de farine de sarrasin
1 c. à café de sel
2 tasses (500 ml) de lait
2 tasses (500 ml) d'eau

Pour la garniture :
Fromage râpé au choix


Délayer la levure dans le lait tiède avec le sucre. Laisser pauser 10 minutes.

Dans un grand saladier, combiner les deux farines avec le sel.

Ajouter la levure délayée et ajouter progressivement le lait et l'eau tout en mélangeant jusqu'à l'obtention d'une pâte sans grumeau, qui sera assez épaisse.


Couvrir le saladier d'un torchon et laisser lever 3 heures.


Graisser légèrement une crêpière et cuire les bourriols jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte. Aidez-vous d'un T pour étaler la pâte, comme pour les galette de sarrasin.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de bourriols.

Vous pourrez garnir les bourriols avec des charcuteries, salade, tomates etc... ainsi que de fromages, comme vous feriez avec une galette de sarrasin, un sandwich ou un wrap.
Imprimer la recette



24 octobre 2016

CRÊPES AU CIDRE + CONCOURS


Je fais régulièrement des crêpes, je ne dirais pas toutes les semaines, mais c'est presque cela.
Mon Ian a de l'appétit quand il en reste pour le petit déjeuner.

Je fais habituellement mes crêpes moitié lait et moitié bière parce que je les trouve plus légères et plus digestes. Cette fois-ci, le cidre a remplacé la bière parce que j'avais ouvert une bouteille pour faire cette recette, et que je ne voulais pas gaspiller.
Je me suis fait un compliment de moi-même à moi-même, car c'était une excellente idée que d'incorporer du cidre, les crêpes étaient franchement excellentes avec ce petit goût de pomme.

Il n'y a rien de compliqué à faire une pâte à crêpes, mais il peut arriver que même si vous avez bien mélangé vos ingrédients, il va rester quelques grumeaux. Cela m'est arrivé plusieurs fois, jusqu'à ce que j'utilise un mélangeur à main ou mixeur plongeur. Cela m'a simplifié la vie et me fait gagner du temps.
Le mélangeur à main est un indispensable dans ma cuisine pour plusieurs raisons : il prend peu de place et c'est nettement plus pratique de mixer la soupe dans le chaudron de cuisson plutôt que de transférer les légumes et le bouillon dans un blender.



J'ai reçu récemment ce puissant mélangeur à main de Philips qui vous offre un contrôle ultime pour préparer une panoplie de plats à la maison et en toute confiance.

Caractéristiques du produit :
Des résultats optimaux en quelques secondes
• La technologie de mélange ProMix utilise une forme triangulaire pour un mouvement optimal et une performance de mélange maximale.
• Un moteur puissant de 300W optimise le mixage.
Intuitif et facile d’utilisation
• La technologie SpeedTouch permet de régler la bonne vitesse de manière intuitive.
• Protège-lame anti-éclaboussures de forme ondulée.
• Poignée ergonomique pour une manipulation simple et
sécuritaire.
• Bouton-poussoir pour un assemblage facile.
Fonctions additionnelles
• Récipient multifonction versatile de 1200 ml pour mélanger, mixer et fouetter.
• Lames étamées sûres et durables : 6x plus dures que l’acier et restent affutées plus longtemps.
• Accessoires lavables au lave-vaisselle pour un entretien facile.
Prix de détail suggéré : 129,99 $
Disponibilité : Canadian Tire dès septembre 2016 Modèle : HD1670/92

Grâce à Philips, vous pouvez être le gagnant de ce bel ensemble, en photos ci-dessous.
Pour cela, il vous suffit de remplir tous les champs dans le Rafflecopter en bas de la page.
Le concours est réservé uniquement aux personnes ayant une adresse postale au Québec.



Pour environ 12 crêpes ( pour 4 personnes)
Crêpes :
1 1/2 tasses (225 g) de farine
1 pincée de sel
3 oeufs
40 g de beurre fondu, tempéré
1 tasse (250 ml) de cidre
1 tasse (250 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et à l'aide du mélangeur à main Philips, délayer  avec le cidre et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.
Imprimer la recette


a Rafflecopter giveaway


Bien que cette publication soit #commanditée, les opinions et le langage qu’il contient sont les miens. »

26 octobre 2015

LES RATONS (CRÊPES DU MINEUR)


Quand j'ai publié les Couquebaques ch'tis, j'ai envoyé le lien de la recette à mes amis ch'tis, en leur demandant si ça leur rappelait de bons souvenirs. Alexis m'a répondu en me demandant si je connaissais les ratons. Il m'a expliqué que c'était des crêpes faites à la levure.
Et c'est en ouvrant un des livres que j'avais acheté à la brocante, Cuisinière du Nord, que j'ai trouvé la recette.

Ces crêpes sont riches mais paraissent ultra légères et mousseuses. Certainement le fait que les blancs d'oeufs sont ajoutés, battus en neige ferme et qu'il y ait une légère fermentation à la levure de boulanger.

Elles se dégustent saupoudrées de cassonade, mais avec du sirop d'érable, c'est bien bon aussi.

Pour 2 douzaines de crêpes environ
500 g de farine
10 oeufs, jaunes et blancs séparés
1 litre de lait tiède
1 c. à soupe de sucre
1 c. à soupe de rhum
1 pincée de sel
12 g de levure fraîche de boulanger ou 4 g de levure sèche
2 c. à soupe de bière
100 g de beurre


Beurre pour graisser la crêpière
Cassonade pour saupoudrer

Délayer la farine avec les jaunes d'oeufs, le lait tiède, le sucre, le rhum et 1 pincée de sel.
Délayer la levure dans la bière puis ajouter à la précédente préparation.
Fondre le beurre dans une casserole, et le cuire jusqu'à ce qu'il sente la noisette. L'incorporer à la pâte.

Battre les blancs d'oeufs en neige ferme puis les incorporer délicatement à la pâte.
Laisser la pâte reposer 1 heure.

Dans une poêle, légèrement beurrée, verser une petite louche de pâte. Bien pivoter la poêle pour bien étaler la pâte et ainsi obtenir des crêpes les plus fines possible.
Empiler les crêpes en les saupoudrant de cassonade.
Imprimer la recette



16 octobre 2015

CRÊPES SUZETTE


Il n'y a pas plus grand plaisir pour moi, de faire des crêpes, un après-midi d'Automne.
Cette fois-ci, j'ai voulu faire goûter à mon Ian, une recette qu'il ne connaissait pas encore : les crêpes Suzette.
Il a compris qu'avec moi, les crêpes ne se mangeaient pas seulement avec du sirop d'érable et a même fait la leçon à son père, qui s'apprêtait à prendre la bouteille dans le réfrigérateur.

C'est un dessert parfumé et délicat et c'est un incontournable dans les desserts français.
J'ai fait mes crêpes à la bière parce que je les trouve plus légères et plus digestes mais rien de vous empêche de prendre votre recette de crêpes préférée.

Pour environ 12 crêpes ( pour 4 personnes)
Crêpes :
1 1/2 tasses (225 g) de farine
1 pincée de sel
3 oeufs
40 g de beurre fondu, tempéré
1 tasse (250 ml) de bière blonde
1 tasse (250 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Le sirop :
2 oranges non traitée (jus et zeste)
1 tasse (250 g) de beurre
3/4 tasse (150 g) de sucre

1/2 tasse (125 ml) de Grand Marnier, pour flamber


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.


Le sirop :
Zester les orange dans une petite casserole. Ajouter le beurre.
Lorsqu'il commence à colorer (beurre noisette, verser le sucre en pluie.
Ajouter le jus des oranges et mélanger.

Plier les crêpes en 4 et déposez-en 3 dans 4 assiettes.
Porter à ébullition le Grand Marnier et versez-le sur les crêpes.
Faîtes flamber et attendre que la flamme s'éteigne.
Arroser les crêpes de sirop et servir aussitôt.
Imprimer la recette

14 septembre 2015

COUQUEBAQUES CH'TIS


La couquebaque est une grosse crêpe à la bière qui tire son nom des mots néerlandais koech (gâteau) et bakken (cuire). Cette crêpe se doit d'être deux fois plus épaisse qu'une crêpe classique pour mériter sa spécificité du Nord de la France.
C'est un clin d'oeil à mes amis français qui vivent au Québec et qui sont à 95 % originaires du Nord de La France.

La recette originale demande de la chicorée liquide que je ne trouve pas ici mais par contre mon épicerie tient de la chicorée en poudre. J'ai donc doublé la quantité pour avoir le même résultat.
Même si ces crêpes sont excellentes, je vous préviens, vous n'en mangerez pas 10, car c'est assez consistant.
J'adore la chicorée, je me fais même un grand bol de lait avec de la chicorée tous les soirs, histoire de limiter le café que je bois en trop grande quantité. Cela donne un goût et une couleur bien spécifiques à ces crêpes.
À tester absolument, vous allez assurément devenir fans.

Pour 16 crêpes :
4 tasses (600 g) de farine
1/2 c. à café de sel
1/2 tasse + 2 c. à soupe (125 g) de cassonade
6 oeufs
2 tasses (500 ml) de lait
200 ml d'eau
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu
4 c. à soupe de chicorée en poudre ou 2 c. à soupe de chicorée liquide
1 bouteille de bière (341 ml)

Dans un grand saladier, combiner la farine, le sel et la cassonade.
Creuser un puits et ajouter les oeufs, le lait, l'eau, le beurre fondu et la chicorée.
Bien mélanger jusqu'à obtenir une pâte bien lisse.
Ajouter la bière et mélanger de nouveau.

Couvrir le saladier d'un linge propre et laissez reposer 1 heure à température ambiante.

Cuire les couquebaques dans une poêle graissée bien chaude.
Elles doivent être 2 fois plus épaisses que les crêpes classiques.

Servir accompagnées de cassonade et de confiture.
Imprimer la recette

02 février 2015

POUR LA CHANDELEUR, CRÊPES CITRON MIEL


J'adore les crêpes, je ne vous apprends rien, et c'est pourquoi, la Chandeleur est ma journée préférée de l'année, même si je fais des crêpes très souvent.

Pour mon anniversaire, monsieur Gourmandises a même organisé mon repas de fête avec tous mes amis, à la crêperie de mon amie Isabelle.

Je savais qu'un énorme gâteau nous attendait à la maison (normal, c'est moi, qui l'ait fait) et malgré cela, ça me prenait une crêpe sucrée pour clôturer mon repas. Et j'ai pris une de mes préférées : la citron miel.

C'est donc, tout naturellement que j'ai eu envie de refaire ce sirop pour agrémenter mes crêpes.
J'ai utilisé de miel de citrouille de Nude Bee Honey co (Vous pouvez même le gagner en participant au concours).

Bonnes crêpes à tous !

Crêpes :
3 tasses (450 g) de farine
1 pincée de sel
6 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu, tempéré
2 tasses (500 ml) de bière blonde
2 tasses (500 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Pour le sirop citron miel
50 ml de jus de citron fraîchement pressé
60 ml de miel


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.

Le sirop
Dans une petite casserole, faire chauffer le jus de citron et le miel.
Napper les crêpes d'une à deux cuillères à soupe de ce sirop.
Imprimer la recette

05 novembre 2014

CRÊPES À L'ÉPEAUTRE


L’épeautre est une céréale ancienne que l’on pourrait qualifier « d’ancêtre du blé » car il est cultivé depuis des milliers d’années.
Il est âgé d’environ 9000 ans et était cultivé par les civilisations anciennes à la fois en Europe et au Moyen-Orient. Il est mentionné dans l’Ancien Testament et dans divers textes romains. Des archives d’une région allemande datant de 1850 montrent que par endroits, 94% de la superficie agricole céréalière était consacrée à l’épeautre et que le reste était dédié au blé.

C'est une céréale réputée pour ses qualités nutritionnelles et diététiques. Elle contient les huit acides aminés essentiels au corps humain.

Cette graine est constituée de plusieurs minéraux comme le zinc, le fer, le cuivre, le magnésium, qui lui donne des propriétés antistress ou encore le calcium qui représente environ une quantité de deux verres de lait pour 100 g. On retrouve également les vitamines B1 et B9.

L'épeautre est un excellent aliment de l'effort en partie grâce à sa forte teneur en protéines et de glucides ; ces dernières, étant particulières, favorisent le transit intestinal et stimulent le système immunitaire pour accroître la résistance face aux infections.

Les fervents défenseurs de l’épeautre, dont je fais partie, vous diront qu’en plus d’avoir une plus grande valeur nutritive, il est aussi plus savoureux que le blé.
Contenant considérablement moins de gluten que ce dernier, il peut aussi être consommé par les personnes qui souhaitent limiter leur consommation du gluten.
Les personnes ayant une intolérance plus forte au gluten doivent en revanche savoir que l’épeautre en contient aussi quelques traces.
L’épeautre a un léger goût de noisette délicieux et très caractéristique qui contraste avec le goût plus doux de blé classique. Ce n'est pas pour rien qu'il est souvent qualifié de « caviar des céréales ».

J'utilise beaucoup l'épeautre dans mes recettes, surtout dans mes pains mais je ne l'avais pas encore utilisé dans ma pâte à crêpes.
C'est une chose que j'ai corrigée cette fin de semaine en préparant des crêpes pour notre déjeuner dominical.
À essayer absolument, car elles sont vraiment excellentes.
J'achète ma farine d'épeautre directement au moulin, par 10 kg et de mémoire, je pense que ça me revient à moins de 20 $ le sac, alors qu'à l'épicerie, j'en ai vu à 7,95 le kg

Pour environ 2 douzaines de crêpes
3 tasses (480 g) de farine entière d'épeautre
1/2 c. à café de sel
6 oeufs
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu
1 bouteille (341 ml) de bière blonde
3 tasses (750 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson



Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.

Imprimer la recette

04 juillet 2014

FICELLE PICARDE


 J'étais vraiment ravie de recevoir le livre Les grands classiques sucrés et salés paru chez Hachette parce que j'ai pu ainsi me replonger dans mon enfance française.
De la blanquette de veau aux macarons, en passant par le boeuf bourguignon, le gâteau au chocolat, les financiers, la soupe à l'oignon, les aspics, les gaufres, le soufflé au fromage ou encore les bouchées à la reine et le cake marbré... Il y a 160 recettes classiques issues du patrimoine culinaire français.

Je me suis arrêtée net, sur les ficelles picardes. Je ne suis pas picarde (je suis sarthoise) mais cette recette a été servie régulièrement à la table de mes parents et grands-parents sans que jamais je ne m'en lasse. Parce qu'évidemment, il s'agit de crêpes et j'adore les crêpes.
Je mangeais même celles servies à la cantine du collège et du lycée, même si elles étaient congelées, faites industriellement et caoutchouteuses.
Quand on a goûté à du pas bon, on ne peut qu'apprécier quand c'est fait maison.


La pâte à crêpes :
4 oeufs
500 ml (2 tasses) de lait
1 pincée de sel
250 g ( 1 2/3 tasse) de farine

La sauce béchamel jambon-champignons
20 g de beurre
2 c. à soupe bombées de farine
250 ml de lait
50 ml de vin blanc sec
Noix de muscade au goût
Sel et poivre au moulin
50 g de gruyère râpé
150 g de champignons, émincés, revenus au beurre
150 g de jambon blanc, émincé


Les crêpes:
Dans un saldier, fouetter les oeufs avec le lait et la pincée de sel.
Verser la farine en pluie. Remuer bien jusqu'à l'obtention d'une pâte de consistance bien lisse.
Vous pouvez ajouter un peu de lait si la pâte vous semble trop épaisse. Laisser reposer la pâte pendant 1 heure au réfrigérateur.

Faites chauffer une crêpière ou une poêle légèrement huilée. Faire cuire les crêpes 1 minute de chaque côté, jusqu'à épuisement de la pâte.
Déposez-les au fur et à mesure sur une assiette chaude.

Sauce béchamel jambon-champignons
Faire fondre le beurre à petit feu dans une casserole.
L'orsqu'il est fondu, ajouter la farine doucement à l'aide d'un fouet pendant 2 minutes.
Verser le lait froid et le vin blanc en même temps.
Continuer de remuer jusqu'à ce que la préparation épaississe.
Ajouter le gruyère râpé, les champignons et le jambon.
Assaisonner la sauce avec de la muscade râpée, du sel et du poivre.

Étaler un peu de cette garniture sur chaque crêpe, puis roulez-les.
Disposer les crêpes roulées au fur et à mesure dans un plat, puis réchauffer quelques minutes au four avant de servir.
Imprimer la recette

04 février 2014

GÂTEAU DE CRÊPES AUX POIRES ET CHOCOLAT AU LAIT


Non je ne suis pas morte, je me suis pris quelques jours de vacances du blogue et du net en général. J'ai rendu mon manuscrit et j'avais besoin de faire autres choses que d'écrire.

Même si je fais des crêpes très souvent, il était hors de question que je loupe la chandeleur et j'ai profité de recevoir des amis pour leur faire un gâteau de crêpes aux poires et chocolat au lait.

J'ai utilisé pour cela, ma super confiture de poires à la fève tonka. Mon idée première était de faire une ganache au chocolat noir mais Ian n'aime pas ce chocolat. Il est peut être encore trop petit pour y découvrir toute sa subtilité et peut être qu'il n'aimera jamais le chocolat noir.
J'essaie de temps en temps, de lui faire goûter un nouveau dessert, mais sa critique est toujours la même, ça goûte le chocolat noir.
Comme la chandeleur est l'une de ses "fêtes" préférées, je n'ai pas voulu insister et j'ai utilisé du chocolat au lait.
Le mélange des saveurs est excellent et pour que le tout ne soit pas trop sucré, je n'ai pas sucré ma pâte et pour que ce soit plus léger, la pâte à crêpes est faite à la bière.

Crêpes :
3 tasses (450 g) de farine
1 pincée de sel
6 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu, tempéré
2 tasses (500 ml) de bière blonde
2 tasses (500 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Ganache au chocolat au lait
200 g de pastilles de chocolat au lait
200 ml de crème 35 %

2 tasses (500 ml) de confitures de poires à la fève tonka


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.

Ganache au chocolat au lait
Chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition. Ajouter le chocolat au lait et laisser pauser 1 minute avant de bien mélanger au fouet. Laisser refroidir jusqu'à obtenir la texture désirée pour pouvoir tartiner.


Montage :
Dans un grand plat, empiler les crêpes une à une en les recouvrant en alternance de confitures de poires à la fève tonka et de ganache au chocolat au lait (Une crêpe, confiture, une crêpe, ganache etc... ).
Terminer le montage du gâteau par une crêpe et faites couler un peu de ganache sur le dessus.

Couper en pointes et déguster.
Imprimer la recette

01 mars 2013

DÉFI DES MÉNAGÈRES :CRÊPES À LA FARINE D'AVOINE


Je ne triche pas en publiant cette recette pour le défi des ménagères organisé par  Manon et Nath, même si mon paquet de farine d'avoine était "neuf" (dans le sens,pas ouvert). Ça faisait à peu près 8 mois qu'il était dans mon armoire.

J'avais trouvé une recette, mais elle ne contenait pas d'oeuf et comme certains le savent, j'ai gardé toutes mes poules cet hiver. J'ai même les 3 poules de mon amie Esthère qui profitent du poulailler isolé et chauffé. Donc, des oeufs, j'en ai beaucoup, même si les températures hivernales ont ralenti la ponte, j'ai tout de même une moyenne de 8 oeufs par jour. Alors pas question de faire des recettes sans oeufs.

L'avoine étant assez pauvre en gluten, j'ai ajouté de la levure à pain pour donner de l'élasticité et ça a bien fonctionné.
Le goût est vraiment extra. Comme j'ai utilisé une farine moulue sur meule, la texture de ces crêpes est légèrement granuleuse.
Je les ai tout simplement servies avec du sirop d'érable, il n'y a rien de mieux.


Pour...beaucoup de crêpes :
2 tasses de farine d'avoine moulue sur meule
1 pincée de sel
1 c.à soupe (12 g) de sucre
1 c. à thé (5 ml) de levure à pain à action rapide
6 oeufs
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu
4 tasses (1 litre) de lait

Un peu de beurre fondu pour la cuisson


Dans un saladier, combiner la farine, le sel, le sucre et la levure.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec le lait.
Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser pauser 1 heure.


Faire chauffer une crêpière, puis badigeonnez-la au pinceau, de beurre fondu.
Verser un peu de pâte dans la crêpière en faisant des mouvements circulaires pour l'étaler.
Cuire jusqu'à ce que la crêpe soit dorée, puis à l'aide d'une spatule plate, retourner la crêpe et cuire quelques minutes ou jusqu'à ce qu'elle soit dorée.
Déposer dans un plat et renouveler l'opération avec le reste de la pâte.
Imprimer la recette

01 février 2013

GÂTEAU DE CRÊPES AUX BEURRE DE POMMES ET CARAMEL À LA FLEUR DE SEL


Je n'ai pas fait ce gâteau de crêpes pour la Chandeleur qui aura lieu dimanche, je l'ai fait pour mon anniversaire parce que je trouve qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Et pour dire la vérité, mon beau-papa subissait une grosse chirurgie ce même jour, nous n'avions donc pas trop la tête à fêter.
Mais pour Ian, c'était inconcevable que Maman n'ait pas de gâteau de fête alors j'ai préparé ce gâteau rapidement et l'ai garni avec des pots que j'avais au réfrigérateur.
Le résultat était franchement sensationnel, mais il ne pouvait en être autrement, il n'y avait que des ingrédients que j'aime.

Cela ne va pas m'empêcher de refaire des crêpes dimanche, c'est une tradition que je ne manque jamais.

Crêpes :
3 tasses (450 g) de farine
1 pincée de sel
6 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu, tempéré
2 tasses (500 ml) de bière blonde
2 tasses (500 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Du caramel fondant à la fleur de sel (clic)
Du beurre de pommes (clic)


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.


Montage :
Dans un grand plat, empiler les crêpes une à une en les recouvrant en alternance de caramel fondant à la fleur de sel et de beurre de pomme(Une crêpe, caramel, une crêpe, beurre de pomme etc... ).
Terminer le montage du gâteau par une crêpe et faites couler un peu de caramel sur le dessus.

Couper en pointes et déguster.
Imprimer la recette

10 février 2012

EBELSKIVERS AUX POMMES ÉPICÉES


Ça faisait longtemps que je voulais le matériel pour faire des ebelskivers, et pour mon anniversaire Agnés et Louis m'ont offert la poêle, le livre et les baguettes.
Vous dire que ces petites crêpes d'origine scandinave sont un gros coup de coeur, serait très en dessous de la vérité, c'est un véritable coup de foudre. Je me suis demandée comment cela se faisait d'être restée si longtemps dans l'ignorance de leur existence. C'est génialement bon ! Et très facile à réaliser en plus de cela !
C'est une pâte à crêpes dont les blancs d'oeufs ont été montés en neige et qui cuit dans une poêle à empreintes demi-lune. On ajoute la garniture de son choix et on recouvre de pâte.  Au bout de quelques minutes, on retourne la crêpe qui continue à cuire en reprenant la forme demi-lune.
On obtient ainsi, une petite crêpe en boule farcie.
Pour faire des ebelskivers, ça prend obligatoirement le matériel, et c'est là que ça va être un peu plus compliqué pour vous, lecteurs québecois.
Le produit se trouve sur le site de http://www.williams-sonoma.com, ils expédient partout dans le monde, sauf au Canada parce qu'il existe un http://www.williams-sonoma.ca.
Mais eux ne font pas de livraison, ils donnent juste l'adresse des magasins...qui n'existent pas au Québec. Je prévois de leur écrire pour savoir s'il n'y aurait pas de cuisineries qui vendraient les produits de leur marque. Mais en attendant, j'ai aussi vu qu'on pouvait se procurer le matériel sur Amazon.com et chez Golda (merci Andreea).

J'espère vivement que vous pourrez vous procurer cette fameuse poêle, car il serait dommage de ne pouvoir goûter à quelque chose de fantastique.

Pour 28 ebelskivers :
Garniture aux pommes épicées
1/4 tasse (60 g) de beurre non salé
3 cuillères à table (40 g) de sucre
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de cannelle en poudre
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de muscade fraîchement râpée
1 pincée de sel
2 pommes Granny Smith, pelées, parées et coupées en petits cubes

Mélange à ebelskivers à la vanille:
1 tasse (150 g) de farine
1 et 1/2 cuillères à table (20 g) de sucre
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel
2 gros oeufs, séparés
1 tasse (250 ml) de lait
2 cuillères à table (30 g) de beurre fondu et tempéré
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) d'extrait pur de vanille
Sucre à glacer pour servir


Garniture aux pommes épicées
Dans une casserole, à feu moyen-vif, faire fondre le beurre. Ajouter le sucre, la cannelle, la muscade et le sel.
Remuer pour faire dissoudre le sucre, environ 3-5 minutes.
Ajouter les pommes, réduire le feu à moyen. Faire cuire les pommes, en remuant souvent, jusqu'à tendreté, environ 10 minutes. Mettre de côté.


Préchauffer le four à 200 F (95 C). C'est pour garder au chaud les ebelskivers déjà faits pendant que vous cuirez les autres.

Combiner la farine, le sucre, la poudre à pâte et le sel dans un grand bol.
Dans un petit bol, fouetter légèrement les jaunes d'oeufs puis incorporer le lait, le beurre fondu et l'extrait de vanille.
Mélanger les ingrédients humides avec les ingrédients secs avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que la préparation soit homogène.


Battre les blancs d'œufs en neige ferme jusqu'à ce qu'ils forment des pics fermes.
Plier délicatement les blancs d'oeufs dans la pâte à l'aide d'une spatule.
La pâte est prête à être utiliser.



Chauffer la poêle à ebelskiver à feu moyen. Graisser les empreintes avec du beurre fondu ou un aérosol de cuisine.
Quand la poêle est bien chaude mettre une cuillère à table de pâte (15 ml) dans chaque empreinte.
Ajouter au centre de la pâte 1 cuillère à thé (5 ml) de garniture aux pommes, puis recouvrir d'une cuillère à table (15 ml) de pâte.

Cuire jusqu'à ce que le fond des crêpes soit légèrement doré et croustillant, environ 3-5 minutes. Utilisez 2 brochettes de bois pour retourner  les crêpes et cuire jusqu'à ce que qu'elles légèrement dorées sur le deuxième côté, environ 3 minutes de plus.

Mettre dans une assiette et servir, saupoudrés de sucre à glacer.
Imprimer la recette

02 février 2012

CRÊPES À LA ST-AMBROISE À L'ABRICOT, GARNITURE MASCARPONE AUX FRUITS ROUGES


J'aime la Chandeleur, je pense que c'est l'un des jours de l'année que je préfère même si je fais des crêpes presque toutes les semaines.
La semaine dernière, je répondais à Marie-Claude Morin pour Enfants Québec et elle me demandait quels étaient mes aliments fétiches. Je lui ai répondu qu' hormis le citron, il fallait absolument que j'ai de la farine, des oeufs et du lait afin de pouvoir, n'importe quand, faire des crêpes.
J'ai préparé celles-ci avec de la bière de blé à l'abricot de la brasserie McAuslan. C'est la bière que monsieur Gourmandises aime le moins dans le kit de bières que j'achète mais pour cuisiner, moi, je l'aime beaucoup. Elle goûte vraiment l'abricot et parfume bien mes crêpes.
La garniture est improvisée avec les ingrédients que j'avais dans le congélateur et le réfrigérateur mais le résultat est excellent. Elle ne suffira pas à garnir toutes les crêpes, vous aurez plutôt un choix supplémentaire en plus du Nutella et de toutes sortes de confitures.

Crêpes :
3 tasses (450 g) de farine
1 pincée de sel
6 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu, tempéré
2 tasses (500 ml) de bière St-Ambroise à l'abricot
2 tasses (500 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Garniture mascarpone aux fraises et aux framboises
300 g de fraises congelées
300 g de framboises congelées
Le zeste fin d'une orange
250 g de mascarpone
3 cuillères à table (40 g) de sucre

Sirop d'érable pour le service


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.


Garniture mascarpone aux fraises et aux framboises:
Laisser décongeler les fraises coupées en morceaux et les framboises dans un saladier pour pouvoir ainsi conserver le jus des fruits.
Ajouter le mascarpone, le zeste d'orange et le sucre et mélanger délicatement.

Tartiner les crêpes de cette préparation, puis servir avec un filet de sirop d'érable.

09 février 2011

CRÊPES COCO-LIME, SAUCE AU CHOCOLAT MALIBU


Ce sont les crêpes que j'ai faites pour notre brunch dominical que je ne voulais pas classique ! J'ai bien eu quelques critiques quand j'ai mis le pot de sauce au chocolat sur la table, parce que j'ai une grenouille qui mange tout au sirop d'érable ! Il y eut donc compromis, s'il goûtait une crêpe avec la sauce chocolat, il pourrait en manger une autre avec du sirop d'érable.
Au final, il a aimé les deux, comme quoi, si on ne pousse pas un peu la curiosité...
La particularité de ces crêpes c'est qu'elles sont délayées majoritairement au lait de coco. Cela donne des crêpes parfumées et très fondantes.
Pour que la combinaison soit parfaite, j'ai ajouté un peu de Malibu à la sauce chocolat et c'était vraiment très bon !
La pâte est assez épaisse à étaler et je vous conseille de vous aider d' une raclette en bois plutôt que d'allonger la pâte, de lait.

Crêpes coco-lime :
2 tasses ( 250 g ) de farine
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
1 pincée de sel
Le zeste d'une lime
4 oeufs
1 boite ( 400 ml ) de lait de coco
1 tasse ( 250 ml ) de lait
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre, fondu
Le zeste fin d'une lime
3 cuillères à table de rhum brun

Sauce au chocolat Malibu :
200 ml de lait
250 g de chocolat noir
Malibu au goût


Crêpes coco-lime :
Dans le bol du blender, mélanger la farine avec le sucre, le sel, les oeufs, le lait de coco, le lait, le beurre fondu, le zeste de lime et le rhum.
Mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
Laisser reposer la pâte 30 minutes.

Cuire les crêpes dans une poêle, en la badigeonnant au pinceau de beurre fondu. Si la pâte vous semble épaisse à étaler, aidez-vous une raclette en bois plutôt que d'allonger la pâte de lait.
Garder  les crêpes au chaud, le temps de préparer la sauce au chocolat.

Sauce au chocolat Malibu:
Casser le chocolat dans un bol puis faire chauffer le lait jusqu'au point d'ébullition.
Hors du feu, ajouter le Malibu dans le lait et verser sur le chocolat.
Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à ce que la préparation soit lisse.
Napper les crêpes de sauce.

Imprimer la recette

02 février 2011

MATELAS DE PRINCESSE


C'est la Chandeleur et c'est l'une de mes journées préférées de l'année !
Mon titre va tomber à plat si vous ne connaissez pas l'histoire de la princesse au petit pois, conte que je trouvais ridicule et impossible, quand j'étais petite, vu que je pouvais m'endormir sur n'importe quoi, dans n'importe quelle ambiance ! Je n'avais tout simplement rien d'une princesse !
Alors pourquoi ce titre ? Tout simplement parce que les crêpes sont extrêmement légères car elles sont faîtes uniquement à la bière.
La garniture est composée de gelée de gadelles, très fine au goût et de pommes, le tout surmonté d'une crème fouettée et de framboises ! On ne peut pas faire moins délicat !

Crêpes :
2 tasses ( 250 g ) de farine
1 pincée de sel
1 cuillère à table de sucre vanillé
3 oeufs
2 tasses ( 500 ml ) de bière blonde
1 cuillère à table de beurre fondu + 2 cuillères à table pour la cuisson

Garniture :
2 grosses pommes
3 cuillères à table de beurre
1 cuillère à table de sucre

Gelée de gadelles ( ou groseilles )

Finition :
300 ml de crème 35 %
1 cuillère à table de sucre vanillé
1 casseau ( 170 g ) de framboises


Crêpes :
Combiner la farine, le sel et le sucre vanillé.
Ajouter les oeufs et la cuillère à table de beurre fondu.
Délayer progressivement avec la bière.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une poêle et faire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir une douzaine de crêpes. Réserver


Garniture :
Peler et épépiner les pommes puis les tailler en tranches fines.
Faites-les dorer à la poêle, à feu moyen, dans le beurre avec le sucre.

Dans un grand plat, empiler les crêpes une à une en les recouvrant en alternance de gelée de gadelles et de tranches de pommes (Une crêpe, gelée de gadelles, une crêpe, préparation aux pommes etc... ).
Terminer le montage du gâteau par une crêpe.


Finition :
Fouetter la crème 35 % avec le sucre vanillé en chantilly et répartissez-la à la surface du gâteau de crêpes.
Décorer avec les framboises.

17 janvier 2011

CRÊPES "FLOCONS DE NEIGE", SAUCE AUX FRUITS À L'ÉRABLE


J'ai reçu à Noël, de mes beaux-parents, une superbe crêpière à empreintes "flocons de neige", me permettant de faire 7 crêpes de 3,5"(8 cm ) de diamètre.
Je suis comme une vraie gamine avec un nouveau jouet et vous dire que je l'adore, serait en dessous de la vérité, et je ne suis pas toute seule dans ce cas là mais pas pour les même raisons.
Elle est en métal assez lourd, genre fonte, qui diffuse bien la chaleur mais avec un anti-adhésif, qui fait que rien ne colle. Les crêpes sont bien dorées et cuisent en un rien de temps.

Ma grenouille l'adore à cause des flocons de neige "imprimés" sur les crêpes. Il trouve cela drôle et parait-il, elles ont meilleur goût !!
Je les ai servies avec une sauce aux fruits à l'érable, recette improvisée car il me restait pas mal de fruits que je n'avais pas envie d'intégrer dans une recette de muffins ou autres.


Crêpes :
2 tasses ( 250 g ) de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/2 cuillère à thé de sel
1 cuillère à table de sucre vanillé
2 oeufs
2 tasses ( 500 ml ) de babeurre
2 cuillères à table de beurre fondu

Beurre pour la cuisson

Sauce aux fruits à l'érable :
1/2 tasse ( 125 ml ) de sirop d'érable
2 cuillères à table de beurre
2 tasses ( 500 ml ) de fruits mélangés ( mûres, bleuets et grains de raisins )


Dans un petit saladier, combiner la farine, le sel, la poudre à pâte et le sucre vanillé. Réserver.

Dans le bol du mélangeur, fouetter les oeufs avec le babeurre.
Incorporer les ingrédients secs réservés et bien mélanger.
Ajouter le beurre fondu et bien mélanger.
Couvrir d'un linge et laisser reposer 30 minutes.

Dans la poêle à crêpes, chauffer le beurre à feu moyen, et à l'aide d'un pinceau, badigeonner chaque empreinte à crêpes. Verser une bonne cuillère à soupe de pâte dans chaque empreinte.
Retourner les crêpe quand des bulles commencent à apparaître sur le dessus et continuer la cuisson.

Au moment de servir, napper les crêpes de sauce aux fruits à l'érable.


Sauce aux fruits à l'érable :
Dans une petite casserole, porter à ébullition le sirop d'érable et laisser réduire du quart.
Ajouter le beurre en petits morceaux et mélanger au fouet jusqu'à consistance lisse.
Ajouter les fruits et laisser cuire 5 minutes en mélangeant.
Servir chaud sur les crêpes.
Imprimer la recette

29 novembre 2010

TRILOGIE DE PAMPLEMOUSSE, YOGOURT GLACÉ À LA VANILLE ET CRÊPES


Ces recettes ont été réalisées pour un brunch et sont tirées du premier livre de Patrice Demers.
Le montage demande un peu d'organisation, car si les recettes sont fort simples, il n'en reste pas moins qu'il faille en préparer une partie la veille de votre brunch.
Les recettes sont très coordonnées entre elles. Le pamplemousse est décliné de 3 façons, lui donnant 3 goûts différents.
Le yogourt est utilisé dans un yogourt glacé très crémeux et velouté et dans des crêpes moelleuses et fondantes.
C'est le genre de petits plats qui vous donnent envie de déjeuner et vous font apprécier les brunchs plus que d'habitude.

Yogourt glacé à la vanille :
3 tasses ( 750 g ) de yogourt nature
150 ml de lait
1/2 tasse ( 100 g) de sucre
1 gousse de vanille

Granité de pamplemousse:
450 ml de jus de pamplemousse
1/4 tasse + 2 cuillères à table ( 75 g ) de sucre

Marmelade :
1 pamplemousse
1/4 tasse + 2 cuillères à table de sucre
Eau

Crêpes au yogourt:
3 jaunes d'oeufs
1/2 tasse ( 125 g ) de yogourt nature
1/3 tasse + 3 cuillères à table ( 80 g ) de farine
4 blancs d'oeufs
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre

Pamplemousses marinés:
2 pamplemousses
100 ml d'eau
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1/2 gousse de vanille


À faire la veille :
Yogourt glacé à la vanille :
Mettre le yogourt dans un petit tamis recouvert d'un filtre à café et mettre au réfrigérateur quelques heures.
Récupérer 2 tasses ( 500 g ) de yogourt égoutté, ajouter le lait, le sucre et la vanille grattée et bien mélanger.
Turbiner dans une sorbetière.

Granité de pamplemousse :
Bien mélanger le jus et le sucre et mettre au congélateur jusqu'à prise complète.

Marmelade :
Faire quelques incisions dans le pamplemousse puis le mettre dans une casserole et le recouvrir d'eau froide. Porter à ébullition.
Retirer le pamplemousse de l'eau et recommencer l'opération trois autres fois.
Couper le pamplemousse en quartiers, ajouter le sucre et couvrir d'eau.
Cuire à feu doux quelques heures, jusqu'à ce que le pamplemousse soit bien confit.
Conserver une nuit au réfrigérateur et hacher finement.


À faire le jour même :
Crêpes au yogourt :
Dans un bol, mélanger à l'aide d'un fouet, les jaunes d'oeufs et le yogourt.
Ajouter la farine et bien mélanger.
Fouetter les blancs d'oeufs et les serrer avec le sucre.
Plier cette meringue dans le mélange de yogourt. Réserver au froid.

Pamplemousses marinés :
Peler les pamplemousses à vif et retirer soigneusement les suprêmes.
Presser et conserver le jus restant des membranes dans une casserole, ajouter l'eau, le sucre, la vanille grattée et porter à ébullition.
Verser le sirop chaud sur les suprêmes et conserver au froid.

Montage :
Dans une poêle antiadhésive, chauffer un peu de beurre et cuire les crêpes.
Lorsqu'elles sont légèrement colorées, les tourner de l'autre côté et terminer la cuisson 2 à 3 minutes au four à 350 F ( 180 C ).

Dans un petit bol, mettre quelques suprêmes de pamplemousse mariné.
À l'aide d'une fourchette, former des cristaux avec le granité, que vous disposerez sur les suprêmes
Terminer ce montage avec une boule de yogourt glacé.
Servir les crêpes en accompagnement avec la marmelade.
Imprimer la recette