Aucun message portant le libellé oignons. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé oignons. Afficher tous les messages

19 mai 2015

#PATAKSMOM :SALADE DE POMMES DE TERRE INSPIRÉE DES SAMOSAS


Ce mois-ci Patak's nous a mis au défi d'utiliser la pâte de cari ou la sauce Madras pour réaliser un plat bbq.
J'ai préféré préparer un accompagnement de bbq vraiment différent de ce qu'on sert habituellement.
Une salade de pommes de terre avec très peu d'ingrédients, très relevée et qui peut se manger tiède ou froide.
Je me suis pour cela, inspirée de cette recette et j'ai remplacé la pâte de cari douce par de la pâte de cari Madras.

Ça goûte comme les samosas, sans la pâte et c'est vraiment bon et différent.
J'ai servi cette salade avec des côtes de porc grillées au bbq tout simplement.

Vous pouvez suivre Patak's sur Facebook, Twitter et Tumblr Vous y trouverez des idées de recettes et des infos sur les produits.

Pour 6 à 8 personnes
5 c. à soupe (75 ml) de pâte de cari Madras Patak’s
5 c. à soupe (75 ml) de mayonnaise
2 c. à soupe  (30 ml) de paprika
10 pommes de terre Yukon gold de dimension moyenne, pelées et coupées en quatre
2 tasses (500 ml) d'oignons, finement hachés
2 tasses (500 ml) de pois congelés
2 c. à soupe (30 ml) d'huile végétale


Faire bouillir les pommes de terre dans une casserole moyenne. Lorsque les pommes de terre sont tendres, les égoutter et les couper en quatre.
Mettre de côté dans un bol mélangeur pour refroidir
Verser l'huile dans une poêle à frire sur un feu moyen-élevé, puis ajouter l'oignon et lentement, ajouter la pâte de cari Madras Patak’s afin de pleinement développer les arômes et les saveurs de la pâte.

Ajouter les pois après cinq minutes et faire cuire pendant trois minutes ou jusqu'à ce que les pois soient bien cuits. Retirer du feu et laisser refroidir le mélange de pâte
Mélanger la pâte avec la mayonnaise, le paprika et les pommes de terre; servir réfrigéré ou à température ambiante.


Je participe au programme des ambassadrices de Patak’s Canada et j’en reçois quelques avantages. Les opinions émises sur ce blogue sont les miennes.

27 février 2013

DARING BAKERS :CRAQUELINS ET PAINS PLATS


Le défi Daring Bakers de Février 2013 nous est soumis par Sarah de All Our Fingers in the Pie.
Elle nous demandait de confectionner des craquelins et/ou des pains plats.
J'ai opté pour deux recettes : Les craquelins à l'oignon et des pain plats parfumés au romarin et d'autres aux graines de Kalonji.

Dans la recette originale, les craquelins à l'oignon devaient contenir des graines de pavot. Et comme je suis tombée en rupture de stock, je les ai omis. Malgré cela, ces craquelins sont devenus mes préférés, je vous garantis même qu'ils sont dangereusement addictifs.

Pour mes pains plats, j'ai parfumé la moitié de ma production avec du romarin et l'autre moitié avec des graines de kalonji, parce que je pourrais en mettre partout tellement je les aime.
Mes pains étaient très croustillants mais ils ne sont pas restés plats. Lors de la cuisson, ils ont gonflé comme des pains pita, mais comme ils ont cuit plus longtemps que des pains pita, la croûte a séché et est devenue croustillante.

Ce sont deux excellentes recettes qui ont l'avantage de donner une belle quantité et de se conserver assez longtemps.

Blog checking lines: Sarah from All Our Fingers in the Pie was our February 2013 Daring Bakers’ host and she challenges us to use our creativity in making our own Crisp Flatbreads and Crackers!

Craquelins à l'oignon :
Pour environ 6 douzaines de craquelins
1 oignon moyen (pour environ 1 tasse/250 ml de purée)
1 gros œuf
1/3 tasse (80 ml) d'huile végétale
2 cuillères à thé (10 ml) de sel
2 tasses (300 g) de farine non blanchie
1 cuillère à café (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1 cuillère à soupe (12 g) de sucre
1/4 cuillère à café (1,2 ml)de poivre noir fraîchement moulu



Dans le bol d'un robot culinaire muni d'une lame, réduire en purée l'oignon. Un oignon moyen donnera environ 1 tasse de purée. Mesurer 1 tasse (250 ml) de purée  remettre dans le robot.

Ajouter l'oeuf, l'huile et le sel et mélanger jusqu'à ce que le tout soit bien incorporé. Dans un autre bol, combiner les ingrédients secs. Faire un puits au centre et ajouter les liquides dans ce puits. mélanger et pétrir jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.

Envelopper la pâte obtenue dans une pellicule plastique et laisser reposer au réfrigérateur pendant 1 heure. Préchauffer le four à 350 F (180 C). Préparer des plaques de cuisson en les chemisant de papier parchemin.
Il s'agit d'une pâte très molle et vous trouverez peut-il préférable de la rouler entre deux feuilles de papier parchemin.
Abaisser au rouleau, le plus finement possible et couper selon les formes désirées. Déposez-les sur les plaques de cuisson.
Cuire de 5 à 15 minutes (dépendamment de l'épaisseur) ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés uniformément. Refroidir complètement avant de le ranger dans un contenant hermétique.

Conseils: Conserver dans un contenant hermétique à la température ambiante pendant 1 mois. Prolonger la fraîcheur en les congelant pour un maximum de 3 mois.



Pains plats aux fines herbes ou aux graines de kalonji
Pour 16 pains plats

1 tasse (250 ml) d'eau chaude (environ 110 ° F/43 ° C)
1 cuillère à café (5 ml) de levure sèche active
3 tasses (450 g) de farine + un peu pour rouler
3 cuillères à soupe (45 ml) de l'huile d'olive extra vierge
2 cuillères à café (10 ml) de gros sel
1 cuillère à café (5 ml) de sucre
1 gros œuf fouetté avec 1 cuillère à soupe (15 ml) d'eau, pour la dorure
Fleur de sel pour saupoudrer
Romarin ou de thym frais pour saupoudrer
Graines de kalonji (nigelle) pour saupoudrer




Versez l'eau dans un bol de taille moyenne et saupoudrer la levure.
Laisser reposer jusqu'à ce que la levure soit mousseuse, environ 5 minutes.
Incorporer la farine, l'huile, 2 cuillères à café de gros sel et le sucre.
Pétrir 2 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit homogène et non collante.

Placer dans un bol légèrement huilé et faites rouler la pâte autour du bol de sorte qu'elle soit également légèrement huilé sur la surface.
Couvrir avec du film alimentaire. Laisser reposer dans un endroit chaud jusqu'à ce qu'elle double de volume, environ 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F (180 C). Préparer des plaques de cuisson en les chemisant de papier parchemin.

Diviser la pâte en 16 portions égales et couvrir d'une pellicule plastique.
Abaisser chaque morceau sur  4 po x 10 po (10cm x 26cm) sur une surface légèrement farinée. Transférer  sur les plaques de cuisson.
Badigeonner avec le mélange d'oeuf et saupoudrer de fleur de sel et des herbes ou des graines de Kalonji.

Faire cuire, en les tournant à mi-cuisson, jusqu'à ce que croustillant et doré, soit 18 à 22 minutes. Laisser refroidir sur la plaque à pâtisserie puis transférer sur une grille pour refroidir complètement.

Conseils: Conserver dans un contenant hermétique à la température ambiante pendant 1 mois. Prolonger la fraîcheur en les congelant pour un maximum de 3 mois.

Imprimer les recettes

16 janvier 2013

BIALYS


New York, les recettes culte  de Mark Grossman est mon dernier coup de coeur en matière de livre de cuisine. L'auteur tient le Bob's juice bar, bar à soupes, jus, smoothies muffins et cie, dans le 10ème arrondissement à Paris.
Le livre est consacré aux recettes new yorkaises des diners. Des petits pains du matin au goûter du soir, en passant par le petit-déjeuner, le brunch et le déjeuner, 100 recettes comme à New York : une sélection des meilleurs cheese-cakes, smoothies, muffins et sandwichs, un bar à salade très vitaminé, les burgers et les frites, mais aussi les bagels, porridge, oeufs benedictine, salade de chou, gratin de macaroni, pancakes.

Mon premier choix d'essai s'est porté sur la boulange avec une recette de bialy. Je ne connaissais pas et n'y avais même jamais goûté. Ce sont des pains à hamburger qu'on creuse avant la cuisson afin de les garnir d'un mélange d'oignons et de graines de pavot. C'est franchement très bon.

Tandis que le bagel est bouilli et cuit au four, son cousin moins connu, le bialy est juste cuit au four.
L'autre différence est que le bialy est juste creusé au centre alors que le bagel à un trou.
Je les ai choisis car je voulais préparer des sandwichs avec une garniture dont la recette sera publiée demain.


Pour 6 bialys :
2 2/3 tasses (400 g) de farine à pain
1 1/2 c.à thé (7,5 ml) de levure sèche active à pain
1 c.à table (15 ml) de sel
1 tasse (250 ml) d'eau
1 c.à table (15 ml) d'huile d'olive

Garniture :
3 c. à table (45 ml) d'huile d'olive
1 oignon moyen, épluché et émincé finement
1 c.à thé (5 ml) de graines de pavot
1 c.à thé (5 ml) de sel

La pâte :
Mélanger ensemble la farine, la levure et le sel dans le bol du mélangeur sur socle, muni du crochet.
Mélanger l'eau et l'huile et ajouter la préparation dans les ingrédients secs.
Pétrir pendant 10 minutes, jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et élastique.
Former une boule de pâte lisse et la mettre dans un saladier huilé.
Couvrir de film alimentaire et laisser lever jusqu'à ce que la pâte double de volume, soit 1 h 30 environ.

Le façonnage :
Diviser la pâte en 6 portions de même taille.
Former des petites boules et les aplatir entre les paumes des mains.
Disposer les disques de pâte sur une feuille de papier parchemin beurrée et farinée.

Saupoudrer de farine, puis couvrir de film alimentaire.
Laisser lever 1 heures à température ambiante.

Avec la paume de la main, écraser les boules de pâte gonflée, puis appuyer au centre de chaque bialys pour former un grand creux.


La garniture :
Chauffer 2 c.à table (30 ml) d'huile d'olive dans une poêle et faire revenir les oignons et les graines de pavot. Saler.
Disposer un peu de mélange oignons-pavot au centre de chaque bialys et badigeonner au pinceau la surface des bialys avec le reste de l'huile d'olive.
Ne pas s'inquiéter si le mélange d'oignons déborde, les bialys doivent être imparfaits.

Préchauffer le four à 450 F (230 C).
Enfourner les bialys sur la grille du milieu du four et cuire 10 minutes environ.

Imprimer la recette



Je voulais vous faire profiter d'une promotion chez ma copine Mélanie qui est maman de triplés et quand il lui reste encore du temps, elle fabrique de bien jolies choses.
Si vous allez sur sa boutique Estsy et que vous tapez le code promo Gourmandises, Mélanie vous offrira un rabais de 10 % sur votre commande, et cela pendant 15 jours.

24 août 2012

PIZZA AUX POIRES ET PROSCIUTTO


Après le confit aigre-doux, voici une deuxième recette pour passer mes belles poires. Je ne voulais pas tout utiliser dans des petits pots, j'en avais réservées pour les incorporer dans certaines recettes.
C'est une pizza qui fait vraiment changement de celles avec une sauce tomate.
C'est plus raffiné au niveau du goût et c'est sucré salé, le style de plat dont tout le monde adore à la maison.
N'omettez pas la roquette, elle rehausse véritablement le plat.  J'en ai rajoutée à ma part, car j'adore la roquette, et je n'en ai jamais assez.

Je serai en séance de signatures, le samedi 25 août au Renaud-Bray du Carrefour Laval (3035, boulevard le Carrefour), de 13 h à 15 h! On vous attend en grand nombre, il y aura même des petites choses à manger :)

1 cuillère à table (15 ml) d'huile d'olive
2 oignons jaunes, émincés

1 pâte à pizza (250 g), précuite
1/2 tasse (60 g) de provolone
1 poire mûre mais ferme, pelée, parée et tranchée finement
4 tranches de proscuitto, émincées
2 cuillères à table (30 ml) de noix de Grenoble grillées et hachées grossièrement

2 poignées de roquette
1 cuillère à thé (5 ml) de vinaigre de xérès


Préchauffer le four à 450 F (230 C).
Faire chauffer l'huile dans une grande poêle et faire revenir les oignons en remuant fréquemment, pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient colorés.

Placer la pâte à pizza sur une plaque de cuisson.
Garnir uniformément des oignons, disposer de fromage.
Ajouter les lamelles de poires en rosace, puis le proscuitto émincé et les noix.

Cuire pendant 12 minutes.

mettre la roquette dans un saladier et ajouter le vinaigre de xérès. Bien mélanger pour enrober.
Garnir la pizza de roquette et servir aussitôt.



14 octobre 2010

HAUTS DE CUISSE DE POULET AUX OIGNONS ET AU GINGEMBRE


Quand je fais ce genre de plat, j'en connais un qui espère toujours qu'il en restera pour son lunch du lendemain. J'ai trouvé le truc, avant de servir le plat, je réserve une part au réfrigérateur, comme cela, je suis certaine que tout ne sera pas mangé le soir même.
Je ne sais pas si vous connaissez l'expression " Mieux vaut l'avoir en photo, qu'à table "?...Elle s'applique souvent avec ce genre de plat !
C'est un curry classique et simple, mais on ne s'en lasse pas !
Servez-le avec un riz pilaf, du pain naan et un chutney à la mangue.

Pour la marinade :
1 morceau de gingembre de 1 " ( 2,5 cm )
4 gousses d'ail
1 cuillère à thé de poivre de Cayenne en poudre
Le jus d'une lime
1 cuillères à table d'huile de tournesol
Coriandre fraîche

Hauts de cuisse :
1 kg de hauts de cuisse de poulet, sans la peau et désossés
2 oignons
1 cuillère à table d'huile de tournesol
1 cuillère à thé de curcuma
400 ml de lait de coco
1 piment rouge
4 cuillères à thé de bouillon de poulet déshydraté



La marinade :
Dans un saladier, mélanger le gingembre râpé, l'ail pressé, le poivre de Cayenne, le jus de lime, l'huile et environ 2 cuillères à table de coriandre hachée.
Couper les hauts de cuisse en morceaux et les enrober de la marinade.
Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser mariner au réfrigérateur toute une nuit.

Hauts de cuisse :
Hacher les oignons à l'aide d'un robot.
Faire chauffer l'huile dans une sauteuse et y faire revenir les oignons pendant 8 minutes.
Ajouter le curcuma et laisser revenir encore pendant 1 minute.
Incorporer le poulet avec sa marinade et laisser cuire jusqu'à ce qu'il se colore.
Ajouter le lait de coco, le piment épépiné et émincé, le bouillon de poulet déshydraté, puis porter à ébullition.
Couvrir et laisser frémir pendant 20 minutes.
Parsemer le plat de coriandre ciselée au goût.
Imprimer la recette

02 septembre 2009

CAKE FLAMMEKUECHE

Si vous aimez la flammekueche, vous adorerez ce cake salé aux saveurs alsaciennes. On y retrouve vraiment le goût si spécifique de la tarte flambée.
Deux belles tranches dans la boite à lunch, accompagnées d'une salade verte et de tomates, vous aurez un repas complet qui ne manquera pas de saveurs !

3 œufs
1 et 1/4 tasses (150 g ) de farine
2 et 1/2 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
100 ml d'huile de tournesol
1/2 tasse ( 125 ml ) de lait 3,25 %
1 tasse (100 g) de mozzarella râpée
1 oignon moyen
10 tranches de bacon, tranchées en allumettes
1 noisette de beurre demi-sel
1 cuillerée à soupe d’huile de tournesol
1 cuillerée à soupe de crème fraiche épaisse
1 pincée de sel
1 pincée de poivre


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Émincer l'oignon, faites-le revenir dans une poêle avec la noisette de beurre et la cuillerée d’huile, mettre la pincée de sel et de poivre.
Lorsqu’ils blondissent, ajouter le bacon et faites-le légèrement rissoler.
Retirer du feu et verser la cuillerée à soupe de crème fraiche.

Dans un saladier, fouetter les œufs, la farine et la poudre à pâte.
Incorporer petit à petit l'huile et le lait chaud.
Ajouter la mozzarella râpée et mélanger.

Incorporer le mélange oignon, bacon et crème à la base.
Verser le tout dans un moule non graissé et faites cuire au four pendant 45 min.
( Déclinaison-Sophie Dudemaine )
Imprimer la recette

08 avril 2009

QUICHE AU CUMIN


J'aurai pu appeler cette quiche , quiche aux oignons ou quiche à l'Edam, mais c'est la plus petite quantité des ingrédients qui fait toute la recette.
C'est l'une des meilleures tartes salées que j'ai faites, mais pour apprécier, il faut aimer le cumin.

Que ce soit en Albanie (Qimnoni), en Lettonie (Kimenes), en Slovaquie (Kmin), en Ukraine ( Kmyn zwychajnyj), au Vietnam (Ca rum) ou en hébreu (Kimel), on rencontre le cumin, dont le nom botanique est «Carum carvi», pratiquement dans le monde entier.
Le cumin est originaire des régions du sud-est de la Méditerranée. On le trouve entre-temps, cultivé et à l’état sauvage, dans toute l’Europe ainsi qu’en Asie.
Le cumin est une herbe très vénérable. On a déjà trouvé des graines de cumin dans des cités lacustres du néolithique. Isaïe parle dans la Bible des semailles du cumin.
On lui connaît, au moins depuis l’Empire romain, un grand nombre d’utilisations médicales et culinaires.
Dans l’Egypte ancienne, le cumin était une plante rituelle importante lorsqu’on invoquait les esprits des morts.
On ajoutait également du cumin aux philtres d’amour pour adoucir la douleur de la séparation. Il s’est avéré dans l’histoire que l’intérêt porté au cumin a fortement augmenté lorsque la reine Victoria a épousé le prince allemand Albert.
Un dicton ancien montre lui aussi que le cumin était très connu et apprécié:
«Avec du pain au cumin et un bâton de réglisse, même le gamin le plus bête pousse bien.»


1 abaisse de pâte brisée
500 g d'oignons ( 4 gros )
3 cuillères à table de beurre
200 g d'Edam râpé
1 cuillère à table de graines de cumin
3 oeufs
350 ml de crème 15 % épaisse


Peler et émincer les oignons.
Fondre le beurre dans une sauteuse et faire revenir les oignons jusqu'à ce qu'ils soient translucides.

Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ).
Garnir un moule à tarte, à bord assez haut, de l'abaisse de pâte.
Répartir les oignons dans le fond.


Dans un bol, mélanger les oeufs, la crème, l'Édam râpé, le cumin.
Assaisonner de sel et poivre au goût.
Verser la préparation sur les oignons.

Enfourner pour 35 minutes ou jusqu'à ce que la quiche soit dorée.
Servir aussitôt, avec une salade verte
Imprimer la recette

29 octobre 2008

DARING BAKERS : PÂTE À PIZZA

Pour ce nouveau défi des Daring Bakers, c'est Rosa de Rosa's Yummy Yums qui a choisi la recette et nous laissant libres des garnitures.
J'apprécie beaucoup ce genre de challenge quand on peut laisser libre cours à notre imagination, surtout, quand comme moi, on a du mal à suivre une recette à la lettre.
J'ai fait la recette entière et réalisé un "repas pizzas". Pour la pâte non utilisée, je l'ai congelée.

J'ai beaucoup aimé cette pâte, fine et croustillante et vraiment facile à réaliser.
Pour les pizzas salées, je les ai garnies d'un confit d'oignons aux pruneaux, raisins secs, aux colombo et sucre de canne, avec fromage de chèvre et thym....Je vous laisse imaginer toutes les saveurs et le parfum qui émanait du four à la cuisson.
Et pour les pizzas desserts, de la pure improvisation avec des produits que j'avais sous la main, pour un résultat assez décadent.



Pâte à pizza

Donne 6 croûtes à pizza (environ 9" à 12 "/23 à 30 cm de diamètre).

Ingrédients:
4 et 1/2 tasses ( 540 g ) de farine non blanchie
1 et 3/4 cuillères à thé de sel
1 cuillère à thé de levure lyophilisée instantanée
1/4 tasse ( 60 ml ) d'huile d'olive
1 et 3/4 tasses ( 430 ml ) d'eau froide
1 cuillère à table de sucre
Semoule de maïs pour saupoudrer


La veille
Mélanger la farine, de sel et de levure instantanée dans le bol du mélangeur.

Ajouter l'huile, le sucre et l'eau froide et bien mélanger avec le crochet, à basse vitesse, afin de former une boule de pâte assez collante.
Pétrir pendant environ 5-7 minutes, à vitesse moyenne jusqu'à ce que la pâte soit lisse et élastique.
Si elle est trop humide, ajouter un peu de farine et si elle est trop sèche ajouter 1 ou 2 cuillères à café d'eau supplémentaire.

Couper la pâte en 6 parties égales. Former des boules de pâte et les déposer dans des bols huilés recouvert de film alimentaire.
Réserver au réfrigérateur toute la nuit.

Remarque : À ce stade de la recette, vous pouvez congeler la pâte, en la huilant et en la mettant dans des Ziplocs.


Le lendemain

Deux heures avant la préparation de la pizza, sortir les boules de pâtes du réfrigérateur. Fariner le plan de travail et vaporiser avec un peu d'huile végétale.

Mettre les boules de pâtes sur la surface de travail et les saupoudrer de farine.
Appuyer légèrement les boules avec la paume de la main pour en faire des disques . Saupoudrer à nouveau de farine et vaporiser d'huile. Couvrir les boules de pellicule plastique sans serrer et laisser reposer à la température de la pièce durant 2 heures.

45 minutes avant de faire les pizzas préchauffer le four à 500 F ( 260 C ) et placer la grille dans le tiers inférieur du four.

Saupoudrer les plaques à pizza de semoule de maïs et déposer le disque de pâte sur son poing en faisant un mouvement circulaire afin de l'étirer ( pour les mini-pizza, on n'utilise que son index et son majeur pour étirer ).

Déposer la pâte sur les plaques de cuisson et garnir au choix.

Pour les recettes présentées, j'ai utilisé une boule de pâte partagée en 4 portions égales, afin de faire des mini-pizzas.

Petites pizzas au confit d'oignons et fromage de chèvre




Confit d'oignons aux pruneaux, raisins secs, aux colombo et sucre de canne
( Déclinaison de la recette de Nawal )
5 oignons moyens
3 cuillères à table d'huile d'olive
1 cuillère à table de beurre
6 graines de coriandre écrasées ou pilées
1/2 cuillère à café de poudre de colombo
1 grain de piment de la Jamaïque
1 cuillère à table de sucre de canne liquide
1 cuillère à table de Porto rouge
10 pruneaux dénoyautés et hachés grossièrement
1 poignée de raisins secs
150 ml d'eau
3 cuillères à table de vinaigre balsamique
1 brin de thym frais
1 feuille de laurier
Sel
6 grains de poivre noir en grain


Dans un chaudron à fond épais chauffer l'huile et le beurre, rajouter et faire suer les oignons émincés à feu très doux jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides, soit environ quinze minutes.
Dans un mortier mettre le sel, piler et réduire en poudre les grains de coriandre et de poivre noir.

Ajouter aux oignons, les épices réduites en poudre, le colombo, le piment de la Jamaïque, le sucre de canne liquide, le porto, le thym et le laurier.

Poursuivre la cuisson de 20 minutes toujours à feu doux, afin de colorer les oignons.
Ajouter les pruneaux hachés, les raisins secs, l'eau, le vinaigre balsamique, et continuer la cuisson 15 minutes jusqu'à réduction presque complète.

Répartir le confit d'oignons sur les pâtes à pizza, garnir d'1/2 fromage de chèvre ( type crottin ) et de thym frais.
Cuire 15 minutes à 500 F ( 260 C )



Petites pizzas à la confiture de fraises et chocolat, bananes, nappées de caramel


Pour la sauce, j'ai utilisé ma confiture de fraises au chocolat.
J'ai garni chaque pizza d'une banane en rondelles, saupoudrées de sucre.
Cuisson : 15 minutes à 500 F ( 260 C ).
À la sortie du four, j'ai nappé les bananes de caramel à tartiner.
Décadentes ces pizzas !!!

02 octobre 2008

SOUPE BISTRO À L'OIGNON ET AU POIREAU

Le poireau, du fait de sa forme, était autrefois paré de propriétés....stimulantes.
Ainsi au XVIIe siècle, pour les élèves de la fameuse École de Salerne :
"Si quelque jeune mariée
Désire avoir bientôt lignée
Qu'elle mange entr'autres herbages
Force poireaux dans son potage"

Vers la même époque, le docteur De la Haye avertissait ses patients :
" De trop user de poireaux, soit en potage ou en ragoût excite la luxure... Mais quant aux femmes, ils les rendent fécondes."

Un autre auteur de la même époque signalait :
"Quand un homme au lit se repose et qu'il ne peut aimer sa femme qu'une fois, qu'il mange ail et poireaux, il doublera la dose ( sic ), et même la nuit suivante, il aimera trois fois."
Voilà qui bat le Viagra !

2 cuillères à table de beurre non salé
3 tranches de bacon, coupées en dés
4 gros oignons émincés
4 échalotes françaises émincées
1/2 cuillère à thé de flocons de piment rouge
3 poireaux bien lavés et émincés
3 gousses d'ail hachées
1 tasse ( 250 ml ) de vin blanc sec
4 tasses ( 1 litre ) de bouillon de poulet
Sel et poivre du moulin
8 gouttes d'H.E. de thym diluée

8 tranches de baguette
2 cuillères à table d'huile d'olive
8 cuillères à table de cheddar râpé
4 cuillères à thé de Brandy
8 gouttes d'H.E. de thym diluée des Arômes de Saba


Fondre à feu moyen, le beurre dans une casserole à fond large.
Y faire sauter le bacon 3 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit cuit, mais non croustillant.
Ajouter les oignons émincés, les échalotes émincées et les flocons de piment rouge, et faire revenir 25 minutes, en remuant de temps à autre, ou jusqu'à ce que les oignons soient dorés.

Ajouter les poireaux et l'ail, et faire revenir 10 minutes ou jusqu'à ce que les poireaux soient très mous.
Ajouter le vin , porter à ébullition, puis réduire le feu et laisser mijoter en raclant le fond de la casserole pour incorporer à la soupe les sucs caramélisés, jusqu'à ce que les oignons aient tout juste la consistance d'une sauce (environ 3 minutes).

Ajouter le bouillon de poulet.
Porter à ébullition et ramener à feu mi-doux. Mijoter jusqu'à ce que les saveurs soient bien incorporées (environ 8 minutes ou un peu plus). Saler et poivrer au goût.
Au moment de servir, incorporer l'huile essentielle de thym diluée et bien mélanger.


Préparer les croûtons pendant que la soupe mijote.
Chauffer le gril ou le grilloir du four à température élevée. Badigeonner d'huile d'olive les 2 côtés des tranches de baguette et les faire griller 1 minute par côté ou jusqu'à ce qu'elles soient dorées.

Quand la soupe peut être servie, chauffer le grilloir à température élevée et mettre sur chaque tranche de baguette grillée 1 cuillère à soupe de fromage râpé.
Mettre les tranches de baguette grillées sur une plaque à pâtisserie et les faire gratiner 1 minute, en surveillant de près, ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu et bouillonne un peu.

Mettre la soupe dans les bols.
Verser dans chaque bol 1 cuillère à thé de brandy et coiffer de 2 tranches de baguette gratinées.
(Source : Déclinaison-Eshun Mott )
Imprimer la recette

18 septembre 2008

PÂTÉ DE LAPIN OU LA RECETTE EN HÉRITAGE

J'ai été élevée par des grands-parents qui avaient beaucoup de lapins. Je les voyais naître, j'aidais mon grand-père à les nourrir et nous en mangions à toutes les sauces. Je n'ai donc jamais été atteinte du complexe de Bambi !
Quand mon grand-père décidait que c'était " le jour" où nous ferions du pâté.....C'était jour de fête !
Nous ressortions les terrines et nous passions la matinée à tout préparer. Mon grand-père tournait la manivelle du hache-viande pendant que j'y insérais les ingrédients.
Cette recette m'a donc été transmise " visuellement " par mon grand-père. Il ne me l'a jamais écrite sur un papier....Il m'a juste donné des règles de base : le poids du sel par rapport à la viande, faire revenir les oignons pour ne pas avoir de rototos qui sentent le pâté et ne surtout pas mettre les queues de persil car ce n'est pas digeste.
J'ai donc perpétué la tradition avec mon fils de 3 ans, en lui donnant, au passage, un cours d'anatomie du lapin et j'ai ressorti les terrines de mon arrière grand-mère. Et ça donne cela :

1 kg 500 de viande de lapin
1 kg de gorge de porc
4 oignons émincés
1 tête d'ail, pelée et dégermée
23 g de sel ( on compte 11 g par kilo de chair )
Poivre au moulin
1 bouquet de persil ( que les feuilles, ne surtout pas mettre les tiges )
200 ml de vin blanc sec ou du Calvados
Thym effeuillé
Feuilles de laurier


Faire revenir les oignons émincés dans un peu de beurre, jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés. Réserver.
Couper les viandes en lanières et réserver.

Dans le hache-viande, passer les viandes, les oignons, l'ail et le persil en les intercalant. Mettre le hachis dans un grand saladier.
Ajouter le sel, le poivre au goût , le thym et le vin blanc.
Mélanger bien avec les mains.


Mettre la préparation dans deux terrines, en bombant la viande sur le dessus.
Déposer les feuilles de laurier.
Couvrir des couvercles et cuire à four préchauffé à 350 F ( 180 C ) pendant 1 heure, puis enlever les couvercles et poursuivre la cuisson encore 1 heure.

Sortir du four et laisser complètement refroidir sur le comptoir avant de réfrigérer.
Une gelée se sera formée au fond de la terrine.

Couper des tranches épaisses et les emballer dans de l'aluminium, puis dans un sac à congélation.
Vous en aurez toujours d'avance en cas d'envie de manger du pâté de lapin .
Imprimer la recette

18 juin 2008

FARINATA ( CRÊPE ITALIENNE )


Andrew Milne-Allen, chef-propriétaire du restaurant Zucca Trattoria, à Toronto, prépare ces délicieuses crêpes et les sert comme amuse-gueule avant le dîner. Vous pouvez les faire cuire dans une poêle sur le gril ou au four. Vous pouvez servir les crêpes coupées en triangle, accompagnées d'olives.

3/4 tasse ( 110 g ) de farine de pois chiches
1 cuillère à thé de sel
1 et 1/2 tasses ( 375 ml ) d'eau
2 cuillères à table d'huile d'olive
1 oignon émincé finement
1/2 cuillère à thé de romarin séché
Poivre noir frais moulu


Mélanger la farine et le sel. Y incorporer l'eau en fouettant vigoureusement pour éliminer les grumeaux et laisser reposer 1 heure.

Préchauffer le four à 500 F ( 260 C )

Fouetter la pâte encore une fois pour obtenir la consistance d'une crème de table.
Verser l'huile dans une poêle anti-adhésive de 8" ( 20 cm ), puis le mélange.


Parsemer le mélange de l'oignon. Placer la poêle au milieu du four et faire cuire 5 minutes. Ajouter le romarin et mettre au four 20 à 30minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré et croustillant.
Retirer du four et laisser tiédir dans la poêle. Servir la crêpe chaude ou à la température ambiante, saupoudrée de poivre noir et arrosée d'un filet d'huile, au goût.
(Source: Déclinaison-Lucie Waverman )
Imprimer la recette

03 avril 2008

BURGERS À LA FOURME D'AMBERT ET OIGNONS CARAMÉLISÉS

Une recette que j'ai volée chez Vibi, parce que j'adore les burgers maison, et que son idée d'insérer du fromage bleu entre deux galettes, et de les servir avec des oignons caramélisés...C'est une excellente idée et un super mariage de saveurs.
J'ai utilisé de la Fourme d'Ambert, c'est pour moi, l'un des bleus les moins forts au goût.

2 oignons finement émincés en fines lamelles
2 cuillères à table de beurre
4 cuillères à table de cassonade
1.5 lbs ( 750 g ) de boeuf haché extra-maigre
100 g de Fourme d'Ambert émiettée
Poudre d’oignon
Sel et poivre au goût
4 pains à hamburgers
Salade


Dans un poêlon, faire fondre le beurre à feu doux et y faire tomber les oignons avec la cassonade, en remuant souvent, pendant environ 20 minutes ou jusqu’à bien caramélisés, réserver.

Façonner 8 très fines galettes de bœuf haché d’environ 6" ( 15 cm ) de diamètre.

Déposer également la Fourme D'ambert, sur quatre des galettes.
Recouvrir celles-ci des quatre autres galettes en pressant bien les rebords pour emprisonner le fromage à l’intérieur.

Saupoudrer chaque galette de poudre d’oignon, de sel et de poivre au goût
et faire griller dans le poêlon à feu moyen, pendant environ 10 à 15 minutes en les retournant à mi-cuisson.
Dresser les burgers avec une feuille de laitue, les oignons caramélisés réservés
et autres condiments si désiré.
Imprimer la recette

15 novembre 2007

PAIN PIZZA

C'est un pain d'accompagnement, pour manger avec un potage par exemple mais je l'ai fait pour les sandwichs de la boite à lunch, histoire de faire différent.
C'est un pain assez lourd mais hyper moelleux avec une mie assez fine et serrée, bien relevé et qui goûte vraiment la pizza.
Mon bouquin suggérait de l'utiliser pour faire des mini-pizzas en ajoutant de la sauce, pepperoni, fromage et de les faire griller dans le four conventionnel.
Avec tous les parfums qui se dégageaient du four, à la cuisson...On se serait cru dans une pizzéria !!

Dans la cuve du robot, mettre les ingrédients dans l'ordre suggéré par le fabricant :

360 ml d'eau
2 cuillères à table de lait en poudre
2 cuillères à table de sucre
1 et 1/2 cuillères à thé de sel
2 cuillères à table de beurre
1/2 cuillère à thé de poudre d'ail
1/2 cuillère à thé de poudre d'oignon
1 cuillère à thé d'origan
3 et 1/3 tasses ( 400 g ) de farine blanche
1/2 tasse ( 125 ml ) de pepperoni haché finement
2 tranches de bacon cuit, haché finement
1/3 tasse ( 80 ml ) de mozzarella rapée finement
2 cuillères à table de parmesan frais, rapé
2 cuillères à thé de levure sèche instantanée


Programme dough

À la fin du programme, sortir la pâte du robot, sur un plan de travail légèrement fariné et pétrir légèrement.
Mettre la pâte dans un moule à pain et laisser lever 1 heure dans le four lumière allumée.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ) et cuire 35 à 40 mn
( Source : Le boulanger électrique )

11 octobre 2007

LAPIN SUR COMPOTÉE D'OIGNONS

C'est une recette bien particulière, puisque c'est la recette que mon papy faisait à chaque fois qu'il cuisinait du lapin.
Je crois que c'est la première viande que j'ai mangée bébé, puisque mon grand-père élevait des lapins.

Donc pour cette recette : Très peu d'ingrédients, d'une simplicité infantile et un goût incomparable

1 lapin coupé en morceaux
3 gros oignons
du beurre
un peu d'huile
sel et poivre


Dans une sauteuse, faire revenir les morceaux de lapin sur toutes les faces dans du beurre avec un peu d'huile.
Bien saler et poivrer ( la viande de lapin est fade )

Enlever les morceaux de lapins et les réserver dans un plat
Baisser le feu sous la sauteuse, et rajouter du beurre ( environ 4 cuillères à table )
Ajouter les oignons coupés en fines lamelles, et bien les mélanger au beurre fondu, sans les faire revenir. Ils doivent juste fondre.
Remettre les morceaux de lapin dans la sauteuse et couvrir
Laisser mijoter à feu doux pendant 30 à 40 mn ( en fonction de la tendreté du lapin )

29 mai 2007

LA FLAMMEKUECHE



Une recette que j'ai prise ici et vu le nom du site, ça ne pouvait être qu'une vraie bonne recette...J'ai adapté avec nos produits, car chez nous, nous ne trouvons pas facilement de la crème fraîche épaisse, ni du fromage blanc comme en Europe.


Pour 2 flammekueches de la grandeur d'une pizza

Ingrédients :
400 g ( 3 et 1/3 tasses ) de farine
1 cuillère à table de levure de boulanger lyophilisée
2 pincées de sel
200 ml d’eau tiède

Préparez la levure : dans un bol mettez un peu d’eau chaude et versez la levure dedans.
La levure va gonfler en 10 minutes.
Dans un saladier pétrissez la farine, le sel et la levure avec l’eau.
Ne versez pas l’intégralité de l’eau, la pâte ne doit pas être très collante.
Une fois bien homogène, formez une boule et recouvrez d’un chiffon propre.
Laissez pousser la pâte pendant une heure au chaud et à l’abri des courants d’air. Partagez la pâte en 2.
Étaler très finement la pâte (1 à 2 millimétres d’épaisseur).


La garniture
Ingrédients :
4 oignons,
10 tranches de bacon, coupées en petits batonnets
200 g de crème épaisse ( type Liberté )
200 g de fromage blanc ( type Quark ou Damablanc )
muscade, sel et poivre.

Mélangez la crème et fromage blanc.
Assaisonnez avec une pincée de muscade, du sel et du poivre.
Coupez les oignons très finement. Faites les précuire quelques minutes au micro-onde ( 1 mn 30 ).
Une variante est possible avec uniquement de la crème fraiche.

Cuisson
Recouvrez vos fonds de tarte du mélange crème-fromage blanc. Parsemez d’oignons et de bacon.
Faites cuire dans un four chauffé au maximum ( moi à 450 F / 235 C ) pendant 10 à 15 minutes. La crème doit à peine commencer à roussir à certain endroit et la pâte commencer à griller sur les bords.

01 avril 2007

PANCAKES D'AUBERGINES, CONFITURES D'OIGNONS ET FROMAGE DE CHÈVRE

C'est une recette que Martin Juneau, chef au restaurant "La Montée de Lait " a présenté chez Josée Distasio
La recette m'a accrochée de suite, car l'aubergine n'est pas un légume que je mange beaucoup, elles ne squattent pas mon réfrigérateur comme les courgettes ou les tomates...ce n'est pas que je ne n'aime pas ça, c'est que je n'y pense pas....Voici donc une super bonne recette et une bonne façon de les manger
J'ai servi cette recette en entrée, mais elle serait parfaite pour un brunch pas ordinaire

4 à 6 portions
Confiture d’oignons:
30 ml (2 c. à soupe) d’huile
30 ml (2 c. à soupe) de beurre
30 ml (2 c. à soupe) de sucre
4 oignons espagnols, émincés finement
Sel et poivre du moulin

Pancakes:
3 aubergines moyennes
4 blancs d’œufs à la température ambiante
250 ml (1 tasse) de farine
Une bonne noix de beurre
Sel et poivre du moulin

Garniture:
Fromage de chèvre frais non-affiné à pâte molle (celui utilisé provient de la fromagerie Le Tournevent)
Vincotto (moût de raisins)
Laitue frisée niçoise
Huile d’olive extra vierge
Vinaigre balsamique
Sel et poivre du moulin

Confiture d’oignons
Dans une grande poêle, faire chauffer l’huile et le beurre à feu moyen-élevé. Ajouter le sucre puis les oignons, baisser à feu moyen et cuire en brassant régulièrement de 30 à 45 minutes ou jusqu’à ce que les oignons soient légèrement caramélisés.

Pancakes et garniture
Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).
Couper les aubergines en deux sur la longueur. Pratiquer des incisions en quadrillé à 1 cm (2 po) de profondeur dans la chair de l’aubergine. Déposer les aubergines sur une plaque de cuisson, les badigeonner d’huile et les assaisonner. Cuire les aubergines au four de 45 à 60 minutes ou jusqu’à ce que la chair soit tendre.

Retirer la chair à l’aide d’une cuillère et réduire en purée au robot culinaire. Monter les blancs d’œuf en neige et les ajouter délicatement en pliant à l’aide d’une maryse (spatule de caoutchouc). Ajouter la farine en mélangeant juste ce qu’il faut afin que la farine soit incorporée. Assaisonner.

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F).
Dans une poêle antiadhésive, faire fondre le beurre à feu moyen-élevé et verser environ 125 ml (1/2 tasse) de préparation à pancakes, baisser à feu moyen et faire cuire 2 à 3 minutes, déposer 30 à 45 ml (2 à 3 c. à soupe) de confiture d’oignons sur chacun des pancakes et poursuivre la cuisson au four, sur la grille du bas pendant 10 minutes.

Déposer une portion de fromage de chèvre sur chacun des pancakes et remettre au four pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que le fromage soit légèrement fondu.

Déposer une cuillère de confiture d’oignons au centre de chacune des assiettes puis y déposer les pancakes. Verser un léger filet de vincotto tout autour. Superposer d’un petit bouquet de salade frisée niçoise à l’huile d’olive et au vinaigre balsamique que vous aurez assaisonné.

Note : Vous pouvez préparer la compote d’oignons la veille.
Télécharger la recette