Aucun message portant le libellé pistaches. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé pistaches. Afficher tous les messages

07 février 2014

DÉLICE ÉTAGÉ AUX CANNEBERGES, PISTACHES ET CHOCOLAT GREEN & BLACK'S ORGANIC


Avez -vous trouvé des idées de desserts pour la St-Valentin ? Si vous n'en avez pas, en voici déjà une et plusieurs autres suivront dans les jours à venir.
C'est un dessert qui a été créé par Green & Black’s Organic et ils m'ont envoyé la recette ainsi que le chocolat pour que je puisse tester et vous en faire part.
C'est très simple à préparer et ça ne demande presque pas de cuisson.
Le fond des verrines est composé d'un mélange de biscuits Graham, de pistaches et de beurre.
On ajoute une compote de canneberges, puis de la crème fouettée et on garnit le tout de copeaux de chocolat noir 75 %.
Si vous ne connaissez pas le mariage des canneberges et du chocolat, il va falloir faire cette recette pour vous rattraper car c'est vraiment fantastique.

Pour 6 verrines :
7 oz (210 g) de canneberges fraîches ou surgelées
1/3 tasse (65 g) de sucre
1 c. à table (15 ml) d'eau

1/2 tasse (125 ml) de crème 35 %
1 c. à table (15 ml) de sucre à glacer

1/3 tasse (50 g) de pistaches
2 oz (30 g) de biscuits Graham
3 c. à table (45 g) de beurre fondu

3 oz (90 g) de chocolat noir 70 % Green &Black's Organic


Dans une petite casserole, faire mijoter les canneberges, le sucre et l’eau jusqu’à ce que les canneberges soient molles mais pas flétries. Mettre de côté pour refroidir.

Fouetter la crème jusqu’à formation de pics mous, puis ajouter le sucre glace et continuer de fouetter jusqu’à consistance légère et duveteuse.

Réduire les pistaches en miettes au robot culinaire jusqu’à ce qu’elles ressemblent à une fine chapelure.
Ajouter les biscuits Graham et continuer de réduire jusqu’à ce qu’ils soient de la même consistance que les pistaches. Incorporer le beurre fondu au mélange.


Assemblage :
Dans 6 verrines, étendre une couche de 1 1⁄2 cuillère à table (22,5 ml) du mélange de pistaches, suivi d’un seul étage de canneberges, puis d’environ 1 1⁄2 cuillère à table (22,5 ml) de crème fouettée, en terminant par une généreuse couche de copeaux de chocolat noir 70 % Green &Black's Organic pour bien couvrir la crème.
Laisser refroidir pendant au moins une heure avant de servir.

Cette recette est une gracieuseté de Green & Black’s Organic Saint-Valentin 2014

Imprimer la recette

11 décembre 2013

#LMDCONNECTOR : CROUSTILLES AUX PISTACHES ET CACAO


Je suis rentrée en mode "production" depuis le début du mois, et même si c'est beaucoup d'ouvrage, je m'amuse beaucoup et ça me fait plaisir de savoir que je fais des heureux avec mes paniers gourmands de Noël. À chaque fois, que je fais des croustilles, je pense à Carmen, Clarence, Céline, Martine etc qui capotent dessus.

Comme chaque année, j'essaie de mettre des nouveautés dans mes paniers et j'ai pour cela, décliner la recette vedette, avec des pistaches et du cacao. Certaines auraient fait un essai sur une petite quantité, mais vue la quantité dont j'ai besoin, et étant certaine que ce serait bon, je me suis lancée dans la production.
Je peux me le permettre car je suis bien "outillée" : J'ai le  grand batteur sur socle et j'ai une trancheuse électrique, qui me sert presque exclusivement pour couper les croustilles. Et plus j'en fais, plus mes croustilles sont fines !

J'ai ajouté de l'extrait (synthétique) de pistaches. Je l'avais acheté dans un magasin iranien à Montréal, mais vous n'êtes pas obligés d'en mettre, de toute façon, ça ne goûte pas tant que cela.

Il est important de travailler avec de la pâte très froide. Ça facilite le découpage et cela permet aussi, lors de la cuisson, les biscuits ne s'étalent pas.
Si vos croustilles sont plus épaisses, il faudra ajuster votre temps de cuisson. On cherche à obtenir un biscuit sec et croustillant.

La préparation est très rapide, c'est le tranchage et la cuisson totale qui prennent du temps.
Pour 2 kg 500 de croustilles, j'ai mis 4 heures toute seule. Si vous vous mettez à plusieurs, ce sera plus facile de s'organiser. Pendant que certains placeront les biscuits sur les plaques, d'autres peuvent retourner les biscuits pour la 2ème cuisson.

Je les conditionne dans des sacs en cellophane par portions de 150 g. Ces biscuits se conservent très longtemps, environ 1 mois, bien enveloppés et ils ne contiennent pas d'oeuf.

Pour d'autres idées de biscuits ou de cadeaux gourmands, rendez-vous sur le site Vivre Délicieusement, vous y trouverez plein d'idées et plein de recettes

Pour environ 2 kg 500 de croustilles
500 g de beurre
800 g de cassonade
320 ml d'eau
1 c. à table d'extrait de pistaches (optionnel)
1 kg de farine
1/4 cuillère à thé de bicarbonate de soude
100 g de cacao de bonne qualité
400 g de pistaches, grossièrement hachées


Chemiser un moule de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm ) de film alimentaire, en le faisant dépasser de tous côtés.

Dans une casserole, mettre le beurre, coupé en morceaux, la cassonade, l'eau et l'extrait de pistaches et chauffer juste assez pour que le beurre soit fondu. Ne pas faire bouillir.

Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du crochet, combiner la farine, le bicarbonate de soude, le cacao et les pistaches.
Verser la préparation liquide et commencer à mélanger doucement, jusqu'à ce que tous les ingrédients soient bien incorporer.

Verser la préparation dans le moule préparé,  bien lisser le dessus et bien tasser. Recouvrir avec le film alimentaire qui déborde et réfrigérer jusqu'au lendemain.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Tapisser de papier parchemin, plusieurs plaques à biscuits. Ne pas se servir de tapis de silicone, au risque que vos biscuits soient moins croustillants.

Transférer la pâte durcie sur une planche à découper  et couper votre pâte en 8 rectangles. Travailler un rectangle de pâte à la fois, réfrigérer les autres pendant que vous découpez.

À l'aide d'un grand couteau bien aiguisé et huilé, ou comme je fais, avec la trancheuse électrique, trancher des rectangles de pâte les moins épais possible et les disposer au fur et à mesure sur les plaques de cuisson. Pas la peine de trop les espacer, les biscuits ne bougent pas à la cuisson.

Enfourner et cuire 7 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient juste fermes au touché.
Sortir les plaques du four, attendre une minute avant de retourner les biscuits à l'aide d'une spatule métallique, sur l'autre face .
Poursuivre la cuisson 7 minutes supplémentaires ou jusqu'à ce que les croustilles soient fermes.

Attendre quelques instants avant de transférer sur une grille de refroidissement.
Conserver dans une boite métallique pour être certain de garder le croustillant.
Imprimer la recette

« Divulgation : je fais partie d’un programme Vivre délicieusement pour les blogueuses et, à ce titre, j’en retire quelques avantages. Les opinions émises sont les miennes. »

18 avril 2013

DÉFI DE LA MÉNAGÈRE :DUO DE SPAGHETTI ET COURGETTES AUX ÉDAMAMES ET AU BACON


Rien de plus énervant de retrouver un sac de légumes congelés dans le congélateur et de s'apercevoir qu'il s'est pratiquement tout vidé parmi le reste de mon stock.
C'est ce que j'ai découvert la semaine dernière et comme il ne restait qu'une tasse d'édamames dans le sac, je me suis dit que c'était parfait pour participer au Défi de la ménagère organisé par organisé par  Manon et Nath.
Je les ai incorporés à des spaghetti et ajouter plein d'autres ingrédients pour que ce soit goûteux, parce que l'édamame est peut être santé, mais ce n'est pas une fève très appréciée auprès de mes hommes.
Moi, j'ai beaucoup aimé et j'étais bien contente qu'il m'en reste un peu pour mon lunch du lendemain.


Pour 4 personnes :
2 courgettes
6 tranches de bacon
2 c. à thé (10 ml) d'huile d'olive
1 oignon émincé
1 tasse (250 ml) d'édamames congelés
1 petite poignée de pistaches non salées, décortiquées
2 c. à thé (10 ml) de graines de coriandre
500 g de spaghetti (pâtes sèches)
2 c. à thé (10 ml) ou 1 cube de bouillon de légumes
Sel et poivre


Rincer et râper les courgettes avec une grosse grille. Réserver
Couper chaque tranche de bacon en 4 et faites-les griller à sec dans une poêle. Réserver.
Faites revenir doucement l'oignon émincé dans l'huile d'olive. Saler et poivrer. Réserver.

Écraser grossièrement les pistaches et les graines de coriandre au mortier. Réserver.

Cuire les spaghetti avec les édamames dans de l'eau salée additionnée du bouillon déshydraté selon le temps indiqué sur le paquet de pâtes.
Égoutter et verser dans un saladier.

Ajouter le lard grillé, l'oignon et les courgettes râpées, puis parsemer de pistaches et de coriandre.
Mélanger et servir aussitôt.
Imprimer la recette

07 février 2012

MUFFINS ÉPICÉS AUX RAISINS, GLAÇAGE À L'ORANGE ET AUX PISTACHES


Ces muffins demandent un peu plus d'ingrédients et de préparation que les recettes de muffins que je fais habituellement, mais ils en valent largement la peine.
On dirait que chaque année, à la même période, j'ai des envie d'oranges. J'en mange 3 kg par semaine, et c'est assez facile, car elles sont très grosses et surtout très bonnes et j'ai le goût de manger tout parfumé à l'orange.
Ces muffins sont moelleux et juste assez épicés pour ne pas couvrir le reste des parfums. Le croustillant de pistaches n'est pas obligatoire mais ce serait dommage de se priver d'une aussi bonne chose.

Pour 12 muffins:
1 tasse (150 g) de farine non blanchie
1/2 tasse (75 g) de farine de blé entier
1 cuillère à thé (5 ml)) de cannelle en poudre
1 cuillère à thé (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de bicarbonate de soude
2 pincées de sel
2 pincées de muscade
1 pincée de piment de la Jamaïque
1/2 tasse (85 g) de raisins dorés secs
1 tasse (250 ml) de yogourt nature
1/2 tasse (100 g) de sucre granulé
1/3 tasse (85 g) d’huile végétale
2 œufs
75 g (1/2 tasse) de pistaches décortiquées, hachées
2 cuillères à table (25 g) de sucre
Zeste d' une grosse orange, râpé finement

Glaçage
1/3 tasse (80 ml) de jus d’orange
3 cuillères à table (35 g) de sucre


Préchauffer le four à 400 F (200 C). Chemiser un moule à muffins de 12 caissettes en papier.

Dans un bol, combiner les deux farines, la cannelle, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, le sel, la muscade et le piment de la Jamaïque.
Incorporer les raisins secs.
Dans un grand bol, mélanger le yogourt et la première quantité de sucre (1/2 tasse/100 g), l’huile et les œufs.
Incorporer les ingrédients secs au mélange de yogourt et remuer pour amalgamer le tout.
Répartir la préparation dans les caissettes préparées.

Dans un petit bol, remuer les pistaches avec la deuxième quantité de sucre (2 cuillères à table/25 g) et le zeste d’orange.
Saupoudrer les muffins de cette garniture en appuyant légèrement dessus pour la faire pénétrer dans la pâte.
Cuire dans un four préchauffé, sur la grille du milieu, pendant 18 à 20 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au milieu en ressorte propre .
Laisser refroidir les muffins 5 minutes avant de les transférer sur une grille.

Pendant que les muffins refroidissent dans le moule, verser le jus d’orange et le sucre dans une petite casserole.
Amener le liquide à ébullition en remuant jusqu’à ce qu’il ait la consistance d’un sirop et un aspect glacé (environ 1 minute).
Glacer le dessus des muffins de cette préparation en vous aidant d'un pinceau ou en les trempant dedans.
Imprimer la recette

08 septembre 2011

GUIMAUVES DE CHÈVRE FRAIS AUX PISTACHES


Ces petites bouchées apéro ont été un véritable coup de coeur et pas seulement parce que tout le monde, chez nous, aime le fromage de chèvre.
La préparation est super bien parfumée et l'ajout de fleur d'oranger y est pour beaucoup. Je m'amuse souvent à faire deviner à mon entourage, ce que j'ai mis comme parfums ou comme épices dans les plats, et je dois avouer qu'ils ont cherché longtemps la fleur d'oranger.
Et cette présentation trompe-l'oeil ! On croirait vraiment que ce sont des guimauves !
C'est une très jolie présentation sans compter que c'est vraiment bon.

5 feuilles (10 g) de gélatine
300 g de chèvre frais type chèvre des neiges
2 et 1/2 cuillères à table (40 ml) de crème 35 %
 2 cuillères à thé (10 ml) de jus de citron
Le zeste d'un citron, râpé finement
2 cuillères à table (30 ml) d'huile d'olive
1 à 2 bouchons de fleur d'oranger
Sel et poivre
1 tasse (125 g) de poudre de pistache
Pistaches entières pour la finition


Mettre à tremper dans de l'eau bien froide les feuilles de gélatine.
Une fois ramollies, égoutter et réserver dans un bol.
Préparer un moule rectangulaire de 5 po x 8 et 1/2 po (12,5 cm x 21 cm) en le tapissant de film alimentaire que vous laisserez dépasser de chaque bord.

Dans la cuve du robot culinaire, mettre le chèvre frais, la crème 35 %, le jus et le zeste de citron, l'huile d'olive, la fleur d'oranger puis mixer jusqu'à l'obtention d'une texture lisse.

Assaisonner de sel et de poivre et ajouter la gélatine, qui aura été au préalable, fondue quelques secondes au micro-ondes.
Verser la préparation dans le moule préparer et rabattre le film alimentaire sur le dessus.
Réfrigérer au moins 8 heures.


À l'aide d'un couteau trempé dans l'eau chaude, couper des cubes de "guimauve", de 2 cm de côté puis les paner dans la poudre de pistache et surmonter d'une pistache entière.

Déclinaison-Femme Actuelle-Hors-série cuisine
Imprimer la recette

11 juillet 2011

BISCUITS AU CHOCOLAT ET AUX PISTACHES


J'ai eu besoin de pâte de pistache pour un autre dessert, et je n'ai même pas chercher à en acheter, car c'est difficile à trouver ici.
Comme j'en ai fait une bonne quantité, j'en ai incorporée dans ces biscuits au chocolat car ça prend des biscuits après des après-midis de trempette dans la piscine.
Ce ne sont pas des biscuits secs, ils restent assez moelleux. Ils sont vraiment très bons car ils sont disparus en deux jours, certains ont même préféré remplacer leur dessert par ces biscuits.

Sur un autre sujet :
Le tirage au sort pour gagner l’ensemble-cadeau « Célébrez l’été avec Vivre délicieusement » d'une valeur de 100 $, offert par  Vivre Délicieusement a été effectué vendredi 8 juillet, et c'est IsabelleD du Palais Gourmand qui a été tirée au sort. Bravo Isabelle ! Merci à tous de votre participation.
Un autre jeu va bientôt venir, vous pourrez de nouveau tenter votre chance.

Autre sujet bis :
En tant qu'agent de liaison pour Vivre Délicieusement, j'ai eu l'opportunité de goûter aux céréales Chex sans gluten. Elles existent en deux variétés: Riz et miel et noix. Je voulais faire cette recette, où les Chex miel et noix remplacent une croûte Graham, mais je n'en ai pas eu temps, la boite de céréales s'est vidée sans que je m'en aperçoive.


70 ml d'eau
1 et 1/4 tasses (250 g) de sucre
3 et 1/ tasses (500 g) de pistaches mondées
1 tasse (125 g) de poudre d'amandes
2 cuillères à table (30 ml) d'huile d'arachides
5 gouttes d'extrait d'amandes amères.

Biscuits au chocolat et aux pistaches (pour 2 douzaines) :
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
10 cuillères à table (125 g) de cassonade
1 cuillère à table  de sucre vanillé
3 cuillères à table (45 ml) de pâte de pistache (recette ci-dessus)
1 oeuf
1 et 1/3 tasses (200 g) de farine à gâteau (avec poudre levante)
100 g de chocolat noir
100 g de pistaches nature émondées


Pâte de pistaches
Monder les pistaches en les plongeant 2 minutes dans une casserole d'eau bouillante.
Égoutter les pistaches et les déposer dans un linge à vaisselle. Refermer le linge à vaisselle et malaxer pour enlever le maximum de peau.
Récupérer les pistaches qui n'ont plus de peau et enlever la peau avec les doigts pour les pistaches qui l'ont encore.

Préchauffer le four à 300 F (150 C).
Étaler sur une seule couche, les pistaches sur une plaque à biscuits anti-adhévive, et enfourner pour 10 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient légèrement colorées.
Porter à ébullition l'eau et le sucre, jusqu'à ce que la température indique 250 F (121 C).
Verser ce sirop sur les pistaches et mélanger.
Laisser tiédir puis tranvaser dans le robot culinaire avec la poudre d’amandes et l’extrait d’amandes amères.
Actionner le robot par à coups jusqu’à ce qu'à l'obtention d'une poudre de pistaches.
Continuer à actionner le robot en l’arrêtant de temps en temps afin de ne pas trop chauffer le mélange. Racler les bords à l’aide d’une spatule.
Quand le mélange commence à pâlir, ajouter l'huile et continuer à pulser jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Conserver au frais dans une boite hermétique.



Biscuits au chocolat et aux pistaches :
Crémer le beurre avec les sucres et la pâte de pistaches.
Incorporer l'oeuf en mélangeant bien puis ajouter la farine.
Fondre le chocolat au bain-marie et versez-le dans la pâte.
Incorporer les pistaches mondées.

Couvrir le bol de film alimentaire et réserver au frais au mois 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F (180 C) et préparer 2 plaques à biscuits en les tapissant de papier parchemin.
Prélever de la pâte à biscuits avec une cuillère et façonner des boules de pâte de la grosseur d'une balle de golf.
Déposez-les sur plaques à biscuits en les aplatissant légèrement et en laissant un espace de 2 po (5 cm), entre eux.
Enfourner pour 10 minutes.
Les biscuits doivent être encore moelleux à la sortie du four, ils durciront en refroidissant.
Imprimer la recette

27 juin 2011

DARING BAKERS : BAKLAVA


Le défi des Daring Bakers nous était proposé par Erica’s Edibles. Ce mois-ci, il fallait réaliser un baklava dont les pâtes filo étaient faites maison.
C'est le genre de défi que j'adore, parce que je n'en avais jamais fait mais j'en ai mangé souvent, surtout quand ma gentille voisine, persuadée que je ne me nourrissais pas assez, me gavait de pâtisseries orientales.
Faire la pâte filo est vraiment très simple, c'est juste un peu long au début, mais au fur et à mesure que vous progressez, vous vous améliorez sur la qualité et la vitesse.
J'ai utilisé un goujon comme sur la vidéo, au lieu de mon rouleau à pâtisserie et n'ai rien changé à la recette. Il n'y a d'ailleurs rien à changer, elle est vraiment trop, trop bonne !
Je ne suis pas bien certaine de refaire de la pâte filo maison, car c'est quand même pas mal d'ouvrage, et puis, j'en trouve de la très bonne, fraîche, chez Adonis. Mais c'était toute une expérience que j'ai adorée.



Blog-checking lines: Erica of Erica’s Edibles was our host for the Daring Baker’s June challenge. Erica challenged us to be truly DARING by making homemade phyllo dough and then to use that homemade dough to make Baklava.

Pâte filo
2 et 2/3 tasses (400 g) de farine non-blanchie
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel
210 ml d'eau-un peu + si nécessaire
1/4 tasse (60 ml) d'huile végétale
1 cuillère à thé (5 ml) de vinaigre de cidre

Baklava :
Adapté d'Alton Brown, The Food Network
Le sirop:
1 et 1/4 tasses (310 ml) de miel
1 et 1/4 tasses (310 ml) d'eau
1 et 1/4 tasses (250 g) de sucre
1 bâton de cannelle
2 po (5 cm) de zeste de citron
1 pincée de clou de girofle moulu

Garniture du baklava:
1 bâton de cannelle de 2 po (5 cm) cassé en 2 à 3 morceaux
15 à 20 baies de piment de la Jamaïque entier
3/4 tasse (180 g) d'amandes blanchies
3/4 tasse (155 g) de pacanes torréfiées
3/4 tasse (140 g) de pistaches torréfièes
2 / 3 tasse (135 g) de sucre

1 tasse (250 g) de beurre fondu



Pâte filo:
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, mélanger la farine et le sel.
Mélanger l'eau, l'huile et le vinaigre dans un petit bol.
Ajouter l'eau et le mélange d'huile dans le mélange de farine, à basse vitesse.
Mélanger jusqu'à obtenir une pâte molle, si elle paraît sèche ajoutez un peu d'eau.

Changer le fouet plat  pour le crochet pétrisseur et pétrir 10 minutes environ.
Retirer la pâte du mélangeur et continuer à pétrir pendant 2 minutes.
Façonner la pâte en boule et recouvrir légèrement avec de l'huile.

Envelopper la pâte dans du fil alimentaire et laisser reposer minimum 90 minutes.


Façonnage de la pâte filo:
Enlevez toutes vos bagues et bijoux afin de ne pas accrocher la pâte
Partager la pâte en 18 boules de pâte d'une grosseur légèrement supérieur à une balle de golf. Bien les couvrir afin qu'elles ne sèchent pas.
Fariner bien le plan de travail, le rouleau à pâtisserie ainsi que vos mains.

Étaler la pâte un peu pour l'aplatir.
Enrouler la pâte autour de votre rouleau à pâtisserie ou goujon.
Rouler la pâte en effectuant des mouvements rapides d'avant-arrière.
Faire faire une rotation à la pâte et recommencer l'opération jusqu'à ce qu'elle soit le plus grande et le plus mince possible. La pâte doit être transparente.
Répéter l'opération avec les autres boules de pâte et superposez-les.


Baklava
Le sirop :
À préparer dès que vous enfourner le baklava.
Combiner tous les ingrédients dans une casserole moyenne à feu moyen-élevé.
Remuer occasionnellement jusqu'à le sucre soit dissous
Faire bouillir pendant 10 minutes, remuer de temps en temps.
Retirer du feu et enlever le bâton de cannelle et le zeste de citron, laisser refroidir.



Garniture du baklava:
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Combiner les noix, le sucre et les épices dans un robot culinaire et hacher finement.Réserver.

Beurrer un moule carré de 9 po (23 cm).
Poser votre moule sur les pâtes filo et à l'aide d'une roulette à pizza, découpez-les de la forme de votre moule.
Poser une première pâte filo et badigeoner de beurre fondu au pinceau.
Répéter l'opération 4 autres fois.
Répartir 1/3 du mélange de noix sur le dessus.

Continuer les couches de pâte filo et beurrer en répétant 3 autres fois l'opération.
Répartir 1/3 du mélange de noix sur le dessus.
Continuer les couches de pâte filo et beurrer en répétant 3 autres fois l'opération.
Répartir 1/3 du mélange de noix sur le dessus.
Continuer les couches de pâte filo et beurrer en répétant 4 autres fois l'opération..
Sur la couche supérieure, assurez vous d'avoir un morceau de pâte filo sans trous, si possible.
Une fois que vous avez appliqué la couche supérieure border tous les bords pour donner un aspect visuel régulier.

Avec un couteau tranchant, couper votre baklava dans les formes et le nombre souhaités à moitié dans l'épaisseur.
Badigeonner généreusement de beurre, en s'assurant qu'il y en ait bien partout.

Cuire au four pendant environ 30 minutes, retirer du four et couper à nouveau cette fois-ci complètement dans l'épaisseur.
Continuer la cuisson pendant encore 30 minutes.

Lorsque le baklava est cuit, retirer du four et versez le sirop refroidi uniformément sur le dessus, en prenant soin de couvrir toutes les surfaces lors du coulage.
La quantité parait importante mais durant la nuit, le sirop va être tout absorbé et donné une belle texture au baklava.

Laisser refroidir à température ambiante. Une fois refroidi, couvrir et conserver à température ambiante.
Servir à température ambiante

Conseils:
Il existe plusieurs façons de conserver votre baklava :
Il est recommandé que vous conserviez votre baklava à la température ambiante dans un récipient hermétique.
Il peut être conservé ainsi jusqu'à 2 semaines. Vous remarquerez que  plus les jours passent, plus il sera un peu plus juteux et plus caoutchouteux.
Vous pouvez choisir de le stocker dans le réfrigérateur, ce qui va le rendre un peu plus dur et caoutchouteux, mais augmente la durée de vie.
Vous pouvez aussi congeler votre baklava, puis, il suffit de mettre à température ambiante à dégeler.

11 novembre 2010

BALLOTIN DE POULET FARCI À LA SAUCISSE ITALIENNE ET AUX PISTACHES, SAUCE FORESTIÈRE


J'ai commencé à écouter Un Souper Presque Parfait, parce que j'entendais plein de critiques négatives, et que je voulais me faire ma propre idée. J'ai failli ne pas suivre l'émission en entier car certains candidats me tapaient plus que de raison sur les nerfs ! Puis j'ai compris que chaque semaine, il y avait un candidat dont le rôle n'était pas forcément de bien faire à manger, mais de faire un show pour se faire connaitre ! Je vous épargnerai donc mes critiques vis à vis de certains candidats mais je vous dirais seulement que je suis bien contente de ne pas être de leur famille.
Pour cette recette de ballotin, je me suis inspirée de la recette de Pierre-Luc. Et comme Caroline a déjà essayé cette recette, je me suis fier à ses critiques pour modifier quelques trucs.
C'est une bien bonne recette et il n'y a rien à redire sur la présentation. J'ai servi ce plat avec du riz et des brocolis.

Ballotins :
2 poitrines de poulet
2 saucisses italiennes
8 tranches de bacon
2 cuillères à table de pistaches hachées grossièrement
1 cuillère à table de thym frais, haché
1 cuillère à table de sauge hachée

Sauce forestière :
250 g de champignons blancs, émincés
30 g de champignons sauvages séchés
2 échalote, émincées
4 tranches de bacon, émincées
1 cuillère à table de farine
1 branche de romarin
1 branche de thym
250 ml de vin blanc sec
200 ml d"eau de trempage des champignons séchés
Beurre, sel, poivre.



Les ballotins :
Retirer le boyau des saucisses.
Mélanger la chair des saucisses, les pistaches, le thym et la sauge.
Ouvrir les poitrines de poulet en portefeuille et farcir avec la chair.
Sur un papier d’aluminium, badigeonner d’huile et étaler 4 tranches de bacon.
Déposer une poitrine sur le bacon et ramener les tranches sur le dessus de chaque poitrine en les croisant.
Enrouler la feuille d'aluminium autour du ballotin en serrant bien, et tortiller les extrémités pour former " un bonbon".

Déposer les ballotins dans l’eau bouillante environ 25 minutes.
Retirer les ballotins de l’eau et retirer le papier d’aluminium.
Dans un poêlon, mettre un peu d’huile et faire revenir les ballotins sur toutes les faces, jusqu'à ce que le bacon soit doré et croustillant.
Couper les ballotins en rondelles (environ 4-5 par ballotin). Réserver au chaud.

Sauce forestière :
Faire tremper les champignons séchés dans de l'eau bouillante. Laisser pauser 15 minutes.
Retirer les champignons de l'eau ( et réservez-la ), puis les émincer.

Dans une poêle, faire revenir les champignons blancs et sauvages dans un peu de beurre avec les échalotes.
Ajouter le bacon émincé, et cuire jusqu'à ce qu'il soit doré.

Saupoudrer la préparation de farine et bien mélanger pour bien enrober.
Déglacer avec le vin blanc, sans cesser de remuer, puis ajouter l'eau de trempage des champignons et bien mélanger.
Ajouter les branches de thym et romarin. Assaisonner à votre goût, puis laisser mijoter à découvert pendant 10 minutes, en remuant de temps en temps, pour éviter que cela accroche au fond de la poêle.

Pour servir, enlever les branches de thym et romarin et napper les tranches de ballotins de sauce.
Imprimer la recette

18 août 2010

CROUSTADE FRAISES, FRAMBOISES ET PISTACHES


Ce genre de dessert a pour effet, chez nous, de générer ce genre de réflexion : " Mon doux que c'est gros ! ", les invités se servent et finalement, en reprennent une deuxième fois ! Il y a les gourmands qui l'accompagnent de crème glacée et les gros gourmands de crème 35 %, rien de moins.
Personnellement, je le mange " nature ", je ne veux goûter que les fruits, et quand il s'agit de fruits fraîchement cueillis, je peux vous assurer que le parfum est tout autre.

Garniture aux fraises et aux framboises
6 tasses ( 1,5 l ) de fraises fraîches
6 tasses ( 1,5 l ) de framboises fraîches
1 tasse ( 200 g ) de sucre
2 cuillères à table de fécule de maïs

Croûte aux Pistaches
1 et 1/3 tasses ( 170 g ) de farine
2/3 tasse ( 120 g ) de cassonade
6 cuillères à table de sucre
1 cuillère à thé de cannelle
2/3 tasse ( 160 g ) de beurre non salé froid
2/3 tasse ( 60 g ) de flocons d'avoine
2/3 tasse ( 100 g ) de pistaches grossièrement hachées


Garniture aux fraises et aux framboises :
Couper les fraises en deux ou en quatre, selon leur grosseur.
Dans un grand bol, mélanger délicatement les fraises, les framboises, le sucre et la fécule de maïs. Laisser reposer pendant 15 minutes.


La croûte aux pistaches :
Dans un bol, mélanger la farine, la cassonade, le sucre et la cannelle.
Ajouter le beurre et, à l'aide d'un coupe-pâte ou de deux couteaux, travailler le mélange jusqu'à ce qu'il ait la texture d'une chapelure grossière.
Ajouter les flocons d'avoine et les pistaches et mélanger délicatement.

Répartir la garniture aux fraises et aux framboises dans un moule rectangulaire de 9 "x 13 " ( 23 cm x 33 cm ).
Parsemer d'environ la moitié de la préparation aux pistaches. Déposer le plat sur une plaque de cuisson (pour éviter les débordements dans le four).

Cuire au four préchauffé à 375 F (190 C) pendant 20 minutes.
Retirer la plaque de cuisson du four et parsemer la croustade du reste de la préparation aux pistache.
Poursuivre la cuisson au four de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que la garniture aux fraises et aux framboises soit bouillonnante et la croûte aux pistaches, dorée.
Mettre le plat sur une grille et laisser refroidir pendant au moins 10 minutes.
Imprimer la recette

23 juillet 2010

PANNA COTTA DE YOGOURT AUX CARAMBARS


Quand je vous disais hier, qu'en ce moment, je ne me prends pas la tête avec la cuisine, ces panna cottas en sont juste la preuve.
10 minutes de préparation, on réserve au réfrigérateur et on part se baigner.
Le fait de mettre du yogourt plutôt que de la crème 35 % rend la panna cotta beaucoup plus onctueuse et lui donne un goût un petit peu plus acidulé. Cela vient aussi contre-balancer le côté sucré des carambars.
Au final, cela donne une panna cotta au bon goût de caramel chocolaté !

Pour 4 personnes :
1 tasse ( 250 ml ) de lait
1 sachet de gélatine sans saveur en poudre, ou 7 g ou 3 et 1/2 feuilles
2 tasses ( 500 ml ) de yogourt nature
25 carambars

Tuiles de carambars :
4 carambars
Quelques pistaches hachées


Prélever 1/4 tasse ( 60 ml ) de lait sur la quantité requise et y faire gonfler la gélatine pendant 10 minutes.
Chauffer le lait restant avec les carambars, en brassant régulièrement au fouet, jusqu'à ce que les carambars soient complètement fondus.
Ajouter à la préparation, la gélatine qui aura été au préalable fondue 20 secondes au micro-ondes et bien mélanger.
Combiner le mélange aux carambars dans le yogourt, bien mélanger et verser dans 4 verrines.
Réfrigérer au moins 4 heures.

Tuiles de carambars :
Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ).
Préparer une plaque à biscuits en la tapissant d'un tapis de silicone.
Plier les carambars en forme de U et les déposer sur le tapis de silicone.
Enfourner pour 6 minutes.
Dès la sortie du four, saupoudrer de pistaches hachées et laisser complètement refroidir avant de les enlever du tapis de cuisson.
Servir avec les panna cottas.
Imprimer la recette

01 décembre 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : TARTE AUX POIRES POCHÉES AU VIN ROUGE, CRÈME PÂTISSIÈRE À LA PISTACHE


Pour ce Nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Lauren de I’ll Eat You qui a choisi la recette.
Une tarte aux couleurs de Noël, aux saveurs assez étonnantes car je n'aurais jamais pensé associer les poires pochées aux pistaches.
Elle est très esthétique et d'un très bel effet sur la table. Mais dès qu'on la coupe en parts, la crème pâtissière coule un peu car elle n'a pas de tenue. Cela n'empêche pas qu'elle est très bonne.
Les poires sont fondantes avec un goût corsé et viennent bien se marier avec la douceur de la crème pâtissière. Une tarte qui a été très appréciée chez nous !



Pour la crème pâtissière aux pistaches:
2/3 tasse ( 100 g ) de pistaches non salées, torréfiées
7 cuillères à table de sucre
1 et 1/3 tasses ( 330 ml ) de lait
4 gros jaune d'oeufs
3 cuillères à table de fécule de maïs
1 cuillère à thé d'extrait de vanille
1/2 cuillère à thé d'extrait d'amande
2 cuillères à table de beurre
1/4 tasse ( 60 ml ) de crème sure

Pour les poires pochées au vin rouge:
3 tasses ( 750 ml ) de vin rouge
Le zeste d'une orange, prélevé à l'économe
Le zeste d'un citron, prélevé à l'économe
3/4 tasse ( 150 g ) de sucre
5 poires moyenne ( j'ai pris des Anjou )
Un peu de jus de citron

Pour les pistaches caramélisées :
3 cuillères à table de sucre
2 cuillères à table d'eau
1/2 tasse ( 75 g ) de pistaches non salées, torréfiées

1 pâte à tarte sucrée, cuite et refroidie ( page 444 du livre de Dorie )


Pour la crème pâtissière aux pistaches :
Mettre les pistaches et 3 cuillères à table de sucre dans le robot culinaire et pulser durant 1 minutes ou jusqu'à l'obtention d'une poudre très fine.
Mettre la préparation dans une casserole avec le lait et faire chauffer jusqu'au point d'ébullition.

Dans un petit saladier, mélanger le restant de sucre, les jaunes d'oeufs et la fécule de maïs.
Délayer le lait chaud dans la préparation et remettre dans la casserole.
Porter à ébullition, tout en mélangeant, jusqu'à ce que la préparation épaississe.

Hors du feu, ajouter l'extrait de vanille, l'extrait d'amandes, le beurre et la crème sure et bien mélanger.
Couvrir la casserole de film alimentaire et laisser complètement refroidir à température ambiante, puis réfrigérer.


Pour les poires pochées :
Mettre le vin, les zestes d'agrumes et le sucre dans une casserole et faire chauffer.
Peler les poires en leur laissant la queue et les arroser de jus de citron.
Mettre les poires dans le vin rouge, couvrir la casserole et laisser mijoter 30 minutes.
Égoutter les poires et laisser complètement refroidir.

Pour les pistaches caramélisées :
Préparer un tapis de silicone sur une plaque à biscuits. Réserver.
Mettre le sucre et l'eau dans une petite casserole et cuire jusqu'à l'obtention d'une couleur ambrée.
Verser les pistaches dans le caramel et mélanger rapidement afin de bien les enrober.
Verser la préparation sur le tapis de silicone et laisser complètement refroidir.
Quand les pistaches sont complètement refroidies, les hacher grossièrement.


Montage de la tarte :
Répartir la crème pâtissière dans le fond de tarte.
Couper les poires en 8 et les parer.
Repartir les tranches de poires sur la crème pâtissière au pistaches en double rosace.
Parsemer de pistaches caramélisées.
Ne reste plus qu'à déguster !
Imprimer la recette

27 novembre 2009

DARING BAKERS : LES CANNOLI



Le défi du mois de Novembre 2009, souligne mes deux ans de participations assidues aux Daring Bakers. 24 recettes qui furent pour certaines, de véritables défis, pour d'autres des répétitions de recettes que j'adore réaliser.
Ce mois-ci, j'ai été choyée par le choix du défi : des cannoli ! Je les adore parce qu'ils contiennent tout ce que j'aime ! Ce n'est pas bon pour les fesses mais on s'en fiche, on n'en mange pas si souvent et c'est tellement facile à faire que ce serait dommage de s'en priver !
J'ai réalisé la recette entière mais j'ai fait des garnitures différentes :
La première, classique, à la ricotta, et la seconde, façon tiramisù, avec du mascarpone, café et chocolat. Je ne serais pas capable de vous dire quelle est la version que j'ai préférée, les deux étant différentes mais toutes aussi délicieuses !

The November 2009 Daring Bakers Challenge was chosen and hosted by Lisa Michele of Parsley, Sage, Desserts and Line Drives. She chose the Italian Pastry, Cannolo (Cannoli is plural), using the cookbooks Lidia’s Italian-American Kitchen by Lidia Matticchio Bastianich and The Sopranos Family Cookbook by Allen Rucker; recipes by Michelle Scicolone, as ingredient/direction guides. She added her own modifications/changes, so the recipe is not 100% verbatim from either book


Cannoli :
2 tasses (250 gr) de farine
2 cuillères à table de sucre
1 cuillère à thé de cacao
1/2 cuillère à thé de cannelle moulue
1/2 cuillère à thé de sel
3 cuillères à table d'huile végétale ou d'olive
1 cuillère à thé de vinaigre de vin blanc
1/2 tasse ( 125 ml ) de Marsala
1 gros blanc d'oeuf

Huile végétale pour friture

1/2 tasse (75 g ) de pistaches hachées ou de chocolat râpé

Garniture au fromage ricotta :
1lb ( 500 g ) de fromage ricotta égoutté
205 ml ( 80 g ) de sucre à glacé
1/4 cuillère à thé de cannelle moulue
1 gousse de vanille grattée
2 cuillères à table d'écorces d'oranges confites, hachées
2 cuillères à table de grains de chocolat
2 cuillères à table de pistaches hachées finement

Garniture tiramisù :
1 lb ( 500 g ) de mascarpone
205 ml ( 80 g ) de sucre à glacer
3 cuillères à table de sirop de café
2 cuillères à table de chocolat râpé


Les cannoli :
Dans le bol du batteur sur socle électrique ou au robot culinaire, mélanger la farine, le sucre, le cacao, la cannelle et le sel.
Ajouter l'huile, le vinaigre et suffisamment de vin pour faire une pâte molle.
Transférer la pâte sur une surface légèrement farinée et pétrir jusqu'à consistance lisse et homogène, en environ 2 minutes.
Former la pâte en boule.
Couvrir d'une pellicule plastique et laisser reposer au réfrigérateur de 2 heures à toute une nuit.

Couper la pâte en deux morceaux.
Garder le reste de la pâte couverte pendant que vous travaillez.
Fariner légèrement le plan de travail et abaisser la pâte aussi finement que possible : de 1/16" à 1/8 " ( 0,15cm à 0,3 cm ) sur une surface de 13" x 18 " ( 33 cm x 45.5 cm ).
Découper des cercles à l'emporte pièces de 5 " (12,5 cm).
Avec le rouleau à pâtisserie, rouler le cercle découpé, en ovale.

Huiler l'extérieur de tubes cannoli s'ils ne sont pas anti-adhésifs.
Enrouler un ovale de pâte, du côté le plus long et refermer en badigeonnant de blanc d'oeuf le bord de la pâte et faire se chevaucher les deux extrémités. Appuyer bien pour sceller.
Réserver le temps que le blanc d'oeuf sèche un peu.

Dans une casserole profonde à fond épais, versez suffisamment d'huile pour atteindre une profondeur de 3" ( 7,5 cm ).
Chauffer l'huile à 375 F (190 C) et préparer une plaque à pâtisserie, garnie d'essuie-tout !

Déposer méticuleusement les tubes à cannoli dans l'huile chaude et les faire frire jusqu'à ce qu'ils soient dorés, environ 2 minutes, en les retournant pour qu'ils soient uniformes.

Retirer les cannoli de l'huile en les attrapant avec une pince et les égoutter sur l'essuie-tout.
Répéter l'opération avec les tubes restants.
Retirer les tubes des cannoli et laisser complètement refroidir sur des serviettes en papier avant de les remplir.



Garniture à la ricotta :

Mettre une passoire dans un saladier. Tapisser la passoire de coton à fromage.
Verser la ricotta dans le coton à fromage. Nouer le coton à fromage et déposer une petite assiette par dessus. Déposer un objet lourd sur l'assiette et laisser égoutter toute la nuit au réfrigérateur.

Dans le bol du batteur électrique, battre la ricotta jusqu'à consistance lisse et crémeuse. Incorporer le sucre à glacer, la cannelle, la vanille et mélanger jusqu'à consistance lisse. Incorporer le chocolat, les écorces d'oranges et les pistaches.
Réfrigérer jusqu'à consistance ferme. (Le remplissage peut se faire jusqu'à 24 heures avant le remplissage de la coquille. Juste couvrir et garder réfrigéré).



Garniture tiramisù :

Dans le bol du batteur électrique, mettre tous les ingrédients et battre jusqu'à consistance homogène.
Réfrigérer jusqu'à consistance ferme.

Montage :
Au moment de servir, remplir la poche à douille, muni d'un embout étoile, de garniture.
Insérer la pointe dans le cannolo et presser doucement jusqu'à ce que l'intérieur soit à moitié rempli.
Tourner le cannolo et remplir l'autre côté.

Tremper les extrémités des cannoli dans les pistaches hachées ou le chocolat râpé.
Imprimer la recette

04 novembre 2009

NOUGAT BLANC AU MIEL



C'est une recette que j'ai déjà publiée, il y a quelques années, mais n'étant pas très contente de la texture obtenue, j'ai renouvelé l'expérience en y apportant quelques modifications et en simplifiant la méthode afin qu'elle soit accessible à ceux qui débutent en cuisine.
Chouquinette m'ayant laissé un message pour me dire qu'elle avait aussi fait cette recette, et qu'elle avait omis le beurre, j'en ai fait autant.
C'est un nougat tendre et sa tenue est parfaite.
Je les ai conditionnés dans des sacs de cellophane, pour en garnir mes paniers de Noël, mais je ne sais pas s'ils vont durer jusqu'à cette date...C'est tellement bon, qu'on arrête pas de piger dans les sacs !


2 blancs d'oeufs
1 pincée de sel
150 ml d'eau
120 ml (175 g ) de miel
2 et 1/2 tasses ( 500 g ) de sucre
1 cuillère à table de vanille liquide
1 tasse (150 g ) de pistaches et d'amandes non blanchies ( en quantité égales ), torréfiées



Chemiser un moule de film alimentaire, en le faisant déborder de chaque côté. Réserver.

Dans une casserole, chauffer le miel, le sucre et l'eau, jusqu'à ce que la température indique sur le thermomètre à bonbons, 289 F ( 143 C ).

Pendant que le sirop chauffe, battre les blancs d'oeufs avec le sel, en neige ferme, en incorporant à mi-parcours 1 cuillère à table de sucre prélevée sur la quantité initiale, pour serrer les blancs.

Lorsque la température du sirop est atteinte, verser doucement en filet, sur les blancs sans arrêter de battre. Ajouter la vanille liquide et continuer de battre une minute environ.


Transvider la préparation dans un grand chaudron et mettre sur la plaque à feu doux ( 3) et dessécher la préparation avec une cuillère en bois, en veillant bien à ne pas faire brûler ( comme vous le feriez avec une pâte à choux ).
À défaut de plaque électrique, le desséchage de la préparation peut être réalisé au bain marie, en posant le récipient sur une casserole d'eau en ébullition.

Quand la préparation se détache du fond, la température idéale est atteinte. Retirer du feu.

Incorporer le mélange de pistaches et d'amandes, en mélangeant bien à la spatule en bois ( attention le mélange est très chaud ).

Transvider la préparation dans le moule préparé, rabattre le film alimentaire qui déborde et tasser avec la main.

Laisser refroidir à température ambiante, avant de couper en morceaux avec un couteau huilé, ou d'utiliser un couteau électrique.

Conditionner le nougat dans des sacs de cellophane, il se conservera 3 mois.
Imprimer la recette

30 octobre 2009

CUPCAKES BABA AU RHUM


Ces cupcakes ont le parfum des babas au rhum mais pas la texture. Ce sont des petits quatre quarts aux pistaches, recouverts d'un léger glaçage au rhum.
Vous pourrez si vous le voulez, les surmonter d'une grosse rosette de crème fouettée, seulement, si vous êtes très gourmands et que vous ne les trouvez pas assez riches !
La recette est une fois de plus, issue de Cupcakes Academy, un livre qu'il faut absolument se procurer.

Pour 6 à 8 cupcakes ( selon la taille de vos caissettes )
2 gros oeufs
1/2 tasse + 1 cuillère à table ( 125 g ) de sucre
1 tasse ( 125 g ) de farine à gâteau
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre fondu
1/4 tasse ( 50 g ) de pistaches hachées

Pour le glaçage :
3/4 tasse ( 150 g ) de sucre
4 cuillères à table de rhum brun

Pour la décoration :
Quelques pistaches hachées


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ) et préparer un moule à muffins en disposant les caissettes en papier à l'intérieur.

Blanchir le sucre et les oeufs au batteur électrique.
Ajouter le beurre petit à petit en continuant de fouetter.
Incorporer la farine et les pistaches, et mélanger doucement jusqu'à homogénéité.

Remplir les caissettes à moitié et cuire de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte sec.
Laisser tiédir 10 minutes avant de les retirer du moule et de les réserver sur une grille de refroidissement.

Faire chauffer le sucre et le rhum.
Dès que le sucre est fondu et commence à dorer, versez-en un peu sur le dessus de chaque cupcake.
Étaler le glaçage à la spatule sur les gâteaux de décorer de quelques pistaches hachées.

(Déclinaison-Cupcake Academy )
Imprimer la recette

18 août 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD : BARRES AUX POMMES ÉPICÉES

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Karen de Something Sweet by Karen qui a choisi la recette.
Ce sont des barres qui ont été très appréciées, mais sûrement pas autant qu'elles auraient dû l'être : Elles goûtent Noël et nous sommes en plein mois d'Août ! Le piment de la Jamaïque, la cannelle et le glaçage sucre à la crème sont pour moi des saveurs d'hiver.
J'ai déjà fait cette recette , il y a presque deux ans, en la déclinant avec des poires et en remplaçant le cannelle par de l'anis.
Pour celle-ci, j'ai substitué les noix par des pistaches. Je vous conseille donc de garder cette recette pour l'essayer à l'automne ou cet hiver, car elle est vraiment extra !



1 et 1/4 tasses ( 150 g ) de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/4 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1 cuillère à thé de cannelle moulue
1/4 cuillère à thé de piment de la Jamaïque
1 pincée de sel
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre non salé
1 tasse ( 180 g ) de cassonade
2 gros œufs
1/2 tasse ( 125 ml ) de compote de pommes non sucrée
1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
1 cuillère à table de rhum brun
1 pomme pelée et râpée
1/2 tasse ( 90 g ) de raisins secs
1/2 tasse ( 75 g ) de pistaches hachées grossièrement

Pour le glaçage:
2 et 1/2 cuillères à table de crème 35 %
1/3 tasse ( 60 g ) de cassonade
2 et 1/2 cuillères à table de beurre non salé
1 cuillère à thé de sirop de maïs
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille pure


Centrer la grille du four et préchauffer le four à 350F ( 180 C ).
Beurrer un moule rectangulaire de 9" x 13 " ( 13 cm x 33 cm ).
Tapisser le moule de papier parchemin, puis beurrer de nouveau et fariner.
Enlever l'excédent de farine puis placer le moule sur une plaque de cuisson.


Combiner la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, les épices et le sel.

Dans une casserole, fondre le beurre à feu doux.
Ajouter la cassonade et mélanger avec un fouet jusqu'à ce que le mélange soit lisse, environ 1 minute.
Retirer la casserole du feu.

Toujours dans la casserole, ajouter les oeufs un à un en fouettant entre chaque addition.
Ajouter la compote de pommes, la vanille et le rhum et fouetter jusqu'à ce que les ingrédients soient incorporés et que le mélange soit bien lisse.
Incorporer à la spatule, les ingrédients secs, puis incorporer la pomme, les raisins secs et les pistaches.
Verser la préparation dans le moule réservé.

Cuire au four pendant 23 à 25 minutes, ou jusqu'à ce que le gâteau se décolle du bord et qu'un couteau inséré au centre en ressorte propre.
Transférer le moule sur une grille et laissez refroidir le gâteau pendant que vous préparerez le glaçage.


Glaçage :
Dans une petite casserole, fouetter ensemble la crème, le sucre, le beurre et le sirop de maïs. Porter le mélange à ébullition en remuant fréquemment.
Régler la chaleur de telle sorte que le glaçage mijote.
Cuire, en remuant souvent, pendant 5 minutes.
Retirer la casserole du feu et incorporer à la vanille.

Démouler le gâteau sur une planche à découper, puis enlever le papier parchemin, puis transférer le gâteau dans un grand plat de service.
Verser le glaçage dessus et l'étendre à la spatule.
Couper en 32 rectangles.
Imprimer la recette