Aucun message portant le libellé poudre d'amandes. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé poudre d'amandes. Afficher tous les messages

16 juin 2017

GÂTEAU AUX AMANDES, À LA NOIX DE COCO ET À LA VANILLE


Il n'y a pas besoin d'être intolérant au gluten pour apprécier ce gâteau absolument fabuleux. Bien qu'il soit assez mince, il n'en reste pas moins qu'il est humide à l'intérieur et croustillant à l'extérieur.
Vous aurez du mal à deviner qu'il contient de la noix de coco, car ça ne goûte vraiment pas.
La noix de coco est ici, pour donner la texture moelleuse.

N'hésitez pas à le congeler en parts individuelles, car il se congèle très bien. Pour le servir, il suffira de le sortir avant le souper ou même de le décongeler au micro-onde.

Pour 8 personnes
200 g d'amandes en poudre
2/3 tasse (60 g) de noix de coco râpées, non sucrée
1 pincée de sel
1 1/4 tasse (250 g) de sucre
4 oeufs
1 gousse de vanille, fendue et grattée
1 c. à café d'extrait d'amande
3/4 tasse (180 g) de beurre non salé, fondu et refroidi
1/2 tasse (50 g) d'amandes effilées
Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffez votre four à 350 F (180 C)
Chemiser le fond d'un moule rond à parois amovible de 9 po (23 cm) de papier parchemin. Beurrer et fariner le fond et les côtés (de farine de riz, pour les intolérants au gluten), puis réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, mettre les amandes en poudre, la noix de coco, le sel et le sucre et mélanger.
Ajouter les oeufs, les graines de vanille, l'extrait d'amande et le beurre fondu et bien mélanger.

Verser la préparation dans le moule préparé et parsemer le dessus d'amandes effilées.
Enfourner pour 40 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau soit bien doré.

Sortir le gâteau du four et le laisser refroidir dans son moule, sur une grille.
Une fois le gâteau refroidi, démoulez-les et saupoudrez-le de sucre à glacer.

Imprimer la recette



24 juin 2016

GÂTEAU NANTAIS AU RHUM


Je revisite mes classiques de desserts français, ceux que je connais bien pour en avoir mangés souvent quand je restais en France, comme celui-ci, le gâteau nantais
Inventé vers 1820 par un maître fouacier de la Cité des Ducs, le gâteau nantais est inscrit dans la tradition pâtissière de la ville.
A l’époque, le port de Nantes accueille les délices des Antilles : sucre de canne, rhum ambré, vanille bourbon. Ce dessert luxueux, servi par les maîtresses de maison à leurs invités, a fini par sombrer dans l’oubli avant d’être relancé par la biscuiterie LU de 1910 à 1972.
Depuis, pâtissiers et cuisiniers nantais s’en inspirent pour l’adapter ou le servent dans sa version la plus classique. C’est une valeur sûre !
On le reconnaît à sa forme ronde nappée d’un glaçage blanc.
Il est conseillé d'attendre un jour ou deux avant de le servir, il sera encore meilleur.

Pour 6-8 personnes
1/2 tasse (125 g) de beurre, à température ambiante
3/4 tasse (150 g) de sucre
3 oeufs
1 tasse (100 g) de poudre d'amande
1/4 tasse (40 g) de farine
3 c. à soupe de rhum brun, séparées

Glaçage :
1/2 tasse (50 g) de sucre à glacer
1 c à soupe + 1 c. à café de rhum brun


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm) ou un moule à tarte de même dimension, sans fond amovible.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, battre le beurre avec le sucre.
Ajouter les oeufs, un à la fois et bien battre.
Ajouter la poudre d'amande, la farine et 1 1/2 c. à soupe de rhum et continuer de battre.

Verser la préparation dans le moule et enfourner pour 35 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit doré.


Démouler le gâteau en le retournant dans une assiette et arrosez-le de 1 1/2 c. à soupe de rhum.
Laisser refroidir complètement le gâteau.
Retournez-le de nouveau dans un plat de service puis préparer le glaçage :
Mélanger le sucre à glacer avec le rhum et nappez-en le gâteau.
Imprimer la recette


06 mai 2016

GÂTEAU FONDANT AUX POMMES ET AUX AMANDES


Un gâteau aux pommes de plus à ma collection ! Celui-ci est riche en pommes, ce qui le rend super fondant. Il contient aussi de la poudre d'amande ainsi que de l'extrait pur d'amande, ce qui lui donne une saveur de frangipane.
Je l'ai saupoudré d'amandes effilées avant la cuisson pour lui donner une allure rustique !
Je ne suis pas très objective quand il s'agit de pommes, mais ce gâteau-ci est un gros coup coeur, j'espère que ce sera de même pour vous, quand vous l'aurez testé.

Pour 8 personnes
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 gousse de vanille, fendue et grattée
1 c. à café d'extrait d'amande pur
4 oeufs
1 tasse (150 g) de farine
1 c. à soupe de poudre à pâte (levure chimique)
1 tasse (100 g) de poudre d'amande
1/4 tasse (60 ml) de beurre fondu
2/3 tasse (160 ml) de lait
5 pommes pelées, parées et coupées en lamelles fines (à la mandoline)
2/3 tasse (100 g) d'amandes effilées

Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffer le four à 350 F (180 C). Beurrer un moule à parois amovible de 9 po (23 cm) et chemiser le fond de papier parchemin. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, battre les oeufs avec le sucre, les graines de vanille et l'extrait d'amande, jusqu'à le mélange double de volume.
Ajouter la farine, la poudre à pâte et la poudre d'amande et mélanger.
Incorporer le beurre fondu ainsi et que le lait et mélanger.
 Incorporer les lamelles de pommes et mélanger délicatement.

Verser la pâte dans le moule préparé, puis saupoudrer d'amandes effilées.
Enfourner pour 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Sortir du four et laisser complètement refroidir avant de saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette


29 avril 2016

LA TARTA DE SANTIAGO OU GÂTEAU DE SAINT-JACQUES


C'est en feuilletant mon magazine de cuisine, que je suis tombée sur cette recette et que j'ai eu envie de la faire de suite.
Cette spécialité de la Galice espagnole daterait du XVIe siècle, mais c'est seulement à partir du XXe siècle que ce gâteau aux amandes devient célèbre das le monde entier, grâce au pélerinage de Saint-Jacques de Compostelle. On la déguste surtout autour du 25 Juillet, date de la Saint-Jacques et elle bénéficie d'une IGP (indication géographique protégée).

Ça a pris 5 minutes à préparer, pesage des ingrédients et graissage de moule compris ! Le gâteau est croûté à l'extérieur et fondant à l'intérieur. Il est vraiment très bon !
Pas besoin d'être intolérant ou allergique au gluten pour apprécier ce gâteau.

Pour 6 personnes
 2 3/4 tasse (275) g de poudre d’amandes
1 1/4tasse (250 g) de sucre
1/3 c. à café de cannelle
Le zeste d’1 citron bio
4 œufs

Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffez le four à 350 F (180C).
Beurrer généreusement un moule à tarte plein (sans fond amovible) de 9 po (23 cm) et réserver.
Mélangez ensemble à la fourchette la poudre d'amande, le sucre, la cannelle et le zeste de citron.
Ajouter les oeufs battus en omelette et mélanger à la cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et homogène.
Verser la pâte dans le moule préparé et enfourner de 35 à 40 minutes.


Laissez refroidir avant de démouler puis saupoudrer de sucre à glacer (voir déco).
Pour la déco :
Reproduire sur une feuille une croix de Saint-Jacques, (ci-dessous, dénichée sur le net) puis découpez-la.
Placez-la au centre du gâteau, saupoudrer de sucre à glacer puis retirez-la délicatement.
Imprimer la recette 


25 mars 2016

BABKA AU CITRON (GÂTEAU DE PÂQUES POLONAIS)


 Je sais qu'il est plutôt traditionnel de servir un dessert au chocolat pour Pâques, mais comme je préfère les desserts au citron, c'est vers le babka que je me suis tournée car c'est un gâteau traditionnel de Pâques en Pologne, en Bulgarie, en Macédoine et en Albanie.
C'est un gâteau fait avec de la fécule de pommes de terre ainsi que de la poudre d'amande, ce qui lui donne une texture fine et fondante.
C'est vraiment un très bon gâteau, pas très sucré et bien citronné.

J'en profite pour vous annoncer une grande nouvelle : Vous avez été nombreux à aimer mon livre Citron, et bien sachez qu'il est traduit en anglais et qu'il se nomme Lemon et qu'il sera dans les librairies anglophones du Canada le 2 Juin 2016.
C'est une grosse année pour moi, puisqu'au mois d'Août sortira mon 5ème livre, dont je vous réserve la surprise du titre.
Sur ce, je vous souhaite une belle fin de semaine pascale.



Pour 12 personnes
1 tasse (250 g) de beurre à température ambiante
1 1/3 tasse (150 g) de sucre à glacer
5 oeufs
Le zeste fin de 2 citrons
Le jus d'1 et 1/2 citrons
2 tasses (300 g) de farine
3/4 tasse + 2 c. à soupe (120 g) de fécule de pommes de terre
1 tasse (100 g) de poudre d'amande
2 1/2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à café de sel

Le glaçage :
1 1/4 tasse (190 g) de sucre à glacer
1 blanc d'oeuf
3 c. à soupe de jus de citron


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et graisser généreusement un moule à cheminée.
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, crémer le beurre avec le sucre à glacer, jusqu'à ce que le mélange soit léger et mousseux.
Ajouter les oeufs en mélangeant bien entre chaque addition.
Ajouter le zeste et le jus de citron.
Ajouter la farine, la fécule de pommes de terre, la poudre d'amande, la poudre à pâte et le sel qui auront été au préalable, tamisés ensemble.

Verser la pâte dans le moule préparé puis taper le moule sur le comptoir pour bien tasser la pâte.
Enfourner pour 45 minutes, puis baisser la température du four à 300 F (150 C) et poursuivre la cuisson 15 minutes, en couvrant le moule d'une feuille d'aluminium pour que le gâteau ne colore pas trop.

Sortir du four et attendre 10 minutes avant démouler sur une grille de refroidissement.


Glaçage :
Quand le gâteau est froid, mélanger à la cuillère, le sucre à glacer, le blanc d'oeuf et le jus de citron, jusqu'à consistance homogène, puis napper le gâteau.
Imprimer la recette

17 novembre 2015

GÂTEAU AUX CAROTTES ET AMANDES


Je me suis inspirée d'une recette de Pierre Hermé pour réaliser ce gâteau aux carottes qui n'a aucun crémage et qui est presque aussi fondant qu'un financier.
La croûte est caramélisée puisqu'on doit bien beurrer le moule puis le saupoudrer de cassonade.

J'ai utilisé des carottes de toutes les couleurs et les points bruns sur les photos sont dus aux carottes violettes.
À tester absolument, vous verrez que c'est vraiment différent des gâteaux aux carottes que nous avons plus l'habitude de voir (et de faire) sur les blogues nord-américains.

Pour 6 à 8 personnes
Beurre et cassonade pour la préparation du moule
 2 oeufs
100 g (1/2 tasse) de cassonade
130 g (1 tasse) de poudre d'amande
50 g (1/3 tasse) de farine
2 1/2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
1/2 c. à café de cannelle
1/2 c. à café de gingembre en poudre
30 ml (2 c. à soupe) d'huile de tournesol ou de canola
250g de carottes râpées finement






Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer généreusement un moule à pain de 8 1/2 po (21 cm) x 4 1/2 po (11,5 cm), puis saupoudrer de cassonade.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, blanchir les oeufs avec la cassonade.
Ajouter la poudre d'amande, la farine, la poudre à pâte, le sel, la cannelle et le gingembre et mélanger.
Ajouter l'huile et les carottes râpées et mélanger.

Verser la préparation dans le moule préparé puis enfourner pour 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir le gâteau du four et attendre 10 minutes avant de démouler dans un plat de service.
Imprimer la recette

28 août 2015

TARTE AU CASSIS ET AUX AMANDES


La semaine dernière, j'ai planté 4 cassissiers dans mon jardin et avant de les mettre en terre, j'ai récolté le cassis qui s'y trouvait. Il y en avait juste assez pour réaliser cette tarte.
On peut utiliser le cassis comme on utilise les bleuets, sauf que c'est un peu plus surette et que personnellement, je trouve cela beaucoup plus parfumé.

Si vous aimez les desserts pas trop sucrés, cette tarte vous plaira beaucoup. J'ai adoré la garniture fondante et fruitée et le croustillant des amandes grillées.

Pour une tarte de 9 po (23 cm)
Pour la pâte :
2/3 (160 g) de beurre à température ambiante
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 oeuf
1 c. à café d'extrait de vanille
1 2/3 tasses (250 g) de farine

Garniture :
250 g de cassis, rincé
2 oeufs
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 tasse (120 g) d'amandes moulues
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu
1 bonne poignée d'amandes effilées


Pour la pâte :
La pâte :
Dans le bol du mélangeur sur socle, battre le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit crémeux.
Ajouter l'oeuf et l'extrait de vanille, puis ajouter la farine. Mélanger sans trop travailler la pâte.
Former une boule et enveloppez-la dans du film alimentaire et réservez au frais.

Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné puis en garnir un moule à tarte de 9 po (23 cm) de diamètre, beurré.

Répartir le cassis dans le fond de tarte.


Garniture :
Mélanger les oeufs, le sucre, les amandes moulues et le beurre fondu et répartir la préparation sur le cassis.
Parsemer d'amandes effilées et enfourner dans le four préchauffé à 350 F (180 C) et cuire pendant 40 minutes.

Servir tiède avec de la crème glacée ou de la crème fouettée.
Imprimer la recette

22 avril 2015

MACARONS D'AMIENS


Je regarde religieusement  La meilleure boulangerie de France, depuis que j'ai découvert que ça passait tous les soirs à 18 heures. Cette émission m'inspire des envies de pâtisserie et de boulangerie et ça ajoute beaucoup de nouveautés pour moi et pour les miens, dans ma cuisine.

C'est ainsi que j'ai découvert les macarons d'Amiens. C'est un biscuit fait principalement avec de la poudre d'amande. On ajoute de l'extrait d'amandes amères pour accentuer le goût mais on y va avec parcimonie, car si le goût est trop fort, ça risque de tomber sur le coeur.

C'est toute une expérience ce biscuit ! La croûte est toute croustillante et dès qu'on croque dedans, c'est tout fondant, comme un peu "chewy".
Moi qui suis fan de biscuits, ceux-ci méritent vraiment une mention parce qu'ils sont vraiment excellents.
Je pense même qu'ils seront en vedette dans mes prochains paniers gourmands.

Pour une quinzaine de macarons
250 g de poudre d'amandes
200 g de sucre
1 cuillère à soupe de miel
1 c. à café d'extrait de vanille
2 petits blancs d'oeufs
1 c. à soupe de confiture d'abricots ou de gelée de pomme
1 c. à café d'extrait d'amandes amères

1 jaune d'oeuf pour dorer



Mélanger dans le robot culinaire, muni de la lame les amandes, le sucre, le miel, la vanille.
Incorporer les blancs d'oeufs : le mélange doit être de la même consistance que la pâte d'amande

Incorporer la confiture d'abricot et l'extrait d'amandes amères et bien mélanger.
Retirer la pâte du robot, l'envelopper de film alimentaire et réfrigérer 6 à 8 heures.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Façonner la pâte en un long rouleau de 4 cm de diamètre.
Découper des tranches de 2 cm d'épaisseur, puis les déposer sur des plaques à biscuits chemisées de papier parchemin.

Dorer au jaune d'oeuf battu puis enfourner pour 20 minutes.

Laisser refroidir complètement. Conserver dans une boite hermétique.
Imprimer la recette

17 avril 2015

MIRLITONS


C'est en regardant l'émission La meilleure boulangerie de France, que je me suis aperçue que, même si je suis d'origine française, je ne connaissais pas bien les spécialités des autres régions que celles de ma région d'origine.

Les Mirlitons sont une spécialité de Rouen et sont mentionnés dans des livres de recettes datant de la seconde partie du 19ème siècle.
Les Mirlitons de Rouen, réalisés à base de pâte feuilletée et d’un mélange de sucre, de crème fleurette et de poudre d'amande parfumé à la vanille et à la fleur d’oranger, se dégustent selon l’humeur, tièdes ou froids.

Ce sont comme des tartelettes à la frangipane. C'est super facile à faire et c'est excellent.
Vos Mirlitons ressortiront du four super gonflés mais lors du refroidissement, la garniture retombera.
Allez-y doucement sur la fleur d'oranger, car si vous en mettez trop, ça risque de vous tomber sur le coeur. Ici la quantité est juste parfaite.

Pour 6 mirlitons :
1 pâte feuilletée de 250 g
90 g de sucre semoule
30 g de poudre d'amandes
3 c. à soupe de crème 35 %
3 œufs
1,5 c. à café d'eau de fleur d'oranger
1 gousse de vanille grattée

Amandes effilées pour décorer
Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Abaisser la pâte feuilletée sur une épaisseur d'environ 2 à 3 millimètres.
Découper 6 cercles de pâte d'environ 15 cm de diamètre.
Disposer les cercles de pâte dans des moules à tartelette d'un diamètre de 10 cm
Les piqueter à l'aide d'une fourchette.
Mettre les moules 30 minutes au réfrigérateur.


Pendant ce temps, mélanger au fouet les œufs, le sucre, la poudre d'amande, la crème 35 % et les graines de vanille.
Parfumer avec la fleur d'oranger.
Répartir la préparation sur chacun des fonds de tarte préparés et déposer délicatement des amandes effilées esthétiquement.
Enfourner pour 25 minutes
Saupoudrer de sucre à glacer.

Les mirlitons se dégustent tièdes ou froids.
Imprimer la recette

25 juillet 2014

TARTE AUX ABRICOTS



La semaine dernière, nous sommes allés à Montréal  faire du magasinage de bouffe et nous nous sommes arrêtés chez Sami à la recherche d'abricots, en vue de faire mes confitures.
Je suis ressortie avec une caisse de 25 lbs....La fille était bien heureuse d'avoir trouvé du premier coup, habituellement monsieur Gourmandises fait plusieurs fruitiers avant d'en trouvés, et encore, parce qu'il les a réservés.

Pas question de ne faire que des confitures, j'avais déjà quelques recettes en tête.
Je voulais tout d'abord me faire une tarte...mais une tarte assez simple, pas trop d'ingrédients histoire de bien profiter du parfum des abricots.

C'est le genre de dessert tellement fameux, que je suis capable d'en manger la moitié à moi toute seule. Comme j'ai mis beaucoup d'abricots, on dira que chaque part compte pour 2 portions de fruits :)

Pour une tarte de 11 po (27,5 cm) de diamètre

Pâte sablée :
160 g (2/3 tasse) de beurre mou
100 g (1 tasse) de sucre glace
30 g (1/4 tasse) de poudre d’amande
1 pincée de sel
1 gros œuf
1 c. à café d’extrait de vanille
300 g (2 tasses) de farine

1 kg (2 lb) d'abricots, dénoyautés et coupés en 8
30 g (1/4 tasse) de poudre d'amande
50 g (1/4 tasse) de sucre vanillé
1 petite poignée d'amandes effilées

2 c. à soupe de confiture d'abricot
1 c. à soupe d'eau


Pâte sablée :
Au robot culinaire, mélanger le beurre et le sucre glace jusqu’à consistance crémeuse. Incorporer la poudre d’amande, le sel, l’œuf et la vanille. Ajouter la farine et mélanger par à-coups jusqu’à ce que la préparation forme une boule.

Envelopper la pâte dans une pellicule plastique et laisser reposer au réfrigérateur pendant 2 heures.

Sur le plan de travail légèrement fariné, abaisser la pâte au rouleau et en garnir délicatement le moule à tarte beurré.
Piquer le fond à la fourchette.



Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Saupoudrer le fond de tarte de poudre d'amande.
Ranger les lamelles d'abricots en rosace, en serrant bien, puis saupoudrer de sucre vanillé

Enfourner pour 1 heure. 20 minutes avant la fin de cuisson, parsemer le dessus de la tarte d'amandes effilées.
Sortir la tarte du four.

Fondre la confiture d'abricots avec l'eau, puis badigeonner la tarte du mélange au pinceau.

Imprimer la recette

22 novembre 2013

#METROSANTE : BARRES GRANOLA À L'AVOINE ET AU MIEL

Jour 5 du défi lancé par Métro pour leur programme À votre santé avec Métro.

N'oubliez pas que vous pouvez gagner une carte Métro de 50 $, si vous prenez en photo d'un de vos repas santé et que vous postiez votre photo sur les médias sociaux en intégrant le hashtag #metrosante.

Avant d'immigrer au Québec, je connaissais un peu le sirop d'érable, car des amis m'en avaient ramené de voyage, mais comme ce n'était pas très disponible, à l'époque, en France, j'utilisais beaucoup de miel....et je continue car j'ai dans mon coin, beaucoup d'apiculteurs et que mon Métro a mis l'emphase pour vendre des produits locaux. Il n'y a pas plus naturel comme sucre et c'est fabriqué par des petites bestioles qui m'ont toujours intriguée.
Je ne sais pas s'il y a une cause à effet, mais je vous ferai remarquer qu'Isabelle, c'est l'anagramme d'Abeilles :)

Pour cette recette, j'ai utilisé le miel de sarrasin, l'un de mes préférés avec le miel baratté (que je tartine généreusement sur du pain).
En utilisant ce miel, cela donne des barres très goûteuses et très parfumées. Elles sont tellement bonnes que j'ai dû refaire une autre recette...le lendemain ...et tous ceux qui ont goûté veulent la recette.

Pour 16 barres
3 tasses (250 g) de flocons d'avoine à cuisson rapide
1 1/2 tasses (40 g) de riz soufflé (type Rice Krispies)
1/2 tasse (60 g) de poudre d'amandes
1 tasse (250 ml) de miel bien goûteux
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/4 tasse (60 ml) d'huile neutre


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Graisser un plat de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) et le chemiser de papier parchemin.

Dans un saladier, mélanger les flocons d'avoine, le riz soufflé et la poudre d'amandes. Réserver.

Dans une casserole, chauffer doucement le miel, le beurre et l'huile, jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Ajouter la préparation liquide aux ingrédients secs et mélanger délicatement.

Étendre la préparation dans le moule préparé et lisser avec une spatule.
Enfourner pour 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit légèrement doré.

Laisser refroidir 30 minutes avant de découper en barres. Ne pas attendre que ce soit complètement froid car vous risquez d'éprouver des difficultés pour le découpage.
Imprimer la recette

15 juillet 2013

CLAFOUTIS AUX FRAMBOISES ET AU MIEL


Une jolie collection de livre de cuisine vient d'arriver au Québec. Il s'agit des livres chevalet paru chez Hachette et celui que j'ai reçu est En-cas & Pique-nique. Si vous regardez dans les nouveautés, il existe 3 autres thèmes.

Et quand on sait que j'adore aller en pique-nique, ce livre était fait pour moi. Il contient 50 recettes de salades,quiches, cakes et muffins salés, sandwichs des petits desserts à emporter etc... Il y a même une recette de pâté de campagne que je me promets d'essayer dès que le temps me permettra d'allumer le four.
Je pense que je vais passér au travers des recettes avant le début des classes et je n'y arrive pas, les recettes feront de très bons lunchs.

Mon premier essai a été, comme vous pourriez vous en douter, un dessert ! J'adore les clafoutis et celui-ci m'attirait parce que le sucre utilisé était le miel et que je l'aime autant que le sirop d'érable.
Pour la recette, j'ai utilisé un miel crémeux de trèfle.
Vous pourrez remplacer les framboises par d'autres fruits rouges, des poires ou des mangues.


Pour 8 petits clafoutis ou 1 grand de 28 cm de diamètre

3 oeufs
160 g de miel
40 g de farine tamisée
50 g de poudre d'amandes
1 pincée de sel
450 ml de lait 3,25 %
450 g de framboises fraîches

Noisettes de beurre
Amandes effilées

Beurre pour graisser les moules + sucre



Préchauffer le four à 200 C (400 F).
Dans un saladier, casser les oeufs et ajouter le miel
Battre le mélange quelques instants avec un fouet.
Ajouter la farine, la poudre d'amandes, le sel puis le lait, peu à peu et toujours en fouettant.

Laisser la pâte reposer 15 minutes environ.

Beurrer et sucrer les moules puis répartir et faire adhérer le sucre sur les parois en les secouant.


Répartir les framboises au fond des moules puis verser la pâte dessus.
Parsemez de petites noisettes de beurre à la surface des clafoutis et enfourner pour 25 minutes, pour les petits clafoutis, 30 minutes pour un gros clafoutis.
Au bout de 10 minutes de cuisson ajouter quelques amandes effilée sur le dessus des clafoutis.

Sortir du four.
Laisser refroidir et envelopper d'aluminium pour le transport.
Imprimer la recette

14 juin 2013

CARRÉS AUX FRAMBOISES ET AUX AMANDES


Il y avait un bon moment que je n'avais pas fait de carrés et c'est une recette de Coup de Pouce qui a inspiré celle-ci.
La base de ces carrés est une croûte au beurre, saupoudrée de poudre d'amandes pour que la garniture aux framboises ne vienne à détremper la pâte. Le tout est recouvert d'un mélange croustillant aux amandes.
C'est tout simplement divin ! Ce n'est pas très sucré, je voulais garder l'acidulé des framboises.

Il n'y a pas beaucoup de manipulations à faire pour cette recette, un enfant de 8 ans pourrait facilement la réaliser tout seul.
À servir avec une crème glacée à la vanille et pourquoi pas...une sauce au chocolat.

Bonne fête à tous les papas et au mien en particulier !

Croûte au beurre
1 1/4 tasses (290 g) de farine
1 c. à table (12 g) de sucre
1 pincée de sel
1/3 tasse (80 g) de beurre froid, coupé en dés
1/3 tasse (80 ml) d'eau glacée (environ)

Garniture croustillante aux amandes
1/4 tasse (40 g) de farine
1/4 tasse (50 g) de sucre
2 c. à table (30 g) de beurre froid, coupé en dés
1/2 tasse (100 g) d'amandes effilées

Garniture aux framboises
3 barquettes (510 g) de framboises fraîches
1/3 tasse (80 ml) de gelée de framboises
1/4 tasse (50 g) de sucre
2 c. à table (15 g) de fécule de maïs
1/4 tasse (30 g) d'amandes moulues




Préparation de la croûte
Chemiser un moule rectangulaire de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) de papier parchemin, puis graisser le papier parchemin. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, le sucre et le sel.
Ajouter le beurre et, à l'aide d'un coupe-pâte ou de deux couteaux, travailler la préparation jusqu'à ce qu'elle ait la texture d'une chapelure grossière. Arroser de l'eau et mélanger à l'aide d'une fourchette jusqu'à ce que la pâte commence à se tenir (ajouter un peu d'eau si nécessaire).

Foncer la pâte avec les doigts dans le moule préparé en donnant une épaisseur égale à la pâte.
Réserver au réfrigérateur le temps de préparer le reste de la recette.

Garniture aux amandes :
Dans un bol, mélanger la farine et le sucre. Ajouter le beurre et travailler le mélange avec les doigts jusqu'à ce qu'il soit grumeleux. Ajouter les amandes et mélanger. Réserver.

Garniture aux framboises :
Dans un autre bol, mélanger les framboises, la gelée de framboises, le sucre et la fécule de maïs. Parsemer la croûte réservée au réfrigérateur, des amandes moulues et y verser la garniture aux framboises. Parsemer de la garniture aux amandes réservée.

Préchauffer le four à 375 F (190 C). Placer la grille dans le tiers inférieur du four.
Enfourner pour 1 heure ou jusqu'à ce que le dessus soit doré.
Sortir du four et laisser complètement refroidir sur une grille avant de couper en carrés.

Imprimer la recette

10 mai 2013

EBELSKIVERS AUX AMANDES ET À LA CONFITURE DE BLEUETS


Le jour où je suis allée acheter de la confiture à l'épicerie, est à marquer d'une pierre blanche, car ça remontait à tellement loin, que je n'arrive même pas à dater.
Toujours est il, qu'après avoir foutu le bordel chercher dans les pots de confiture à la cave, point de confiture de bleuets.
Monsieur Gourmandises a bien tenté de me donner des alternatives en me proposant l'abricot, les fraises, les poires, cerises....Nan...je voulais bleuets !
Je me suis promis, qu'au mois d'Août, j'allais en faire...et en grande quantité !

Les ebelskivers que je vous propose aujourd'hui, ne ressemblent pas beaucoup à toutes les autres recettes d'ebelskivers que j'ai partagées ici.
Ceux-ci goûtent les financiers, ils sont beaucoup plus denses. Je dirais qu'ils ressemblent plus à des petits gâteaux plutôt qu'à des petites crêpes farcies et ils sont incroyablement bons !

Alors si vous vous manquez d'idées pour le brunch de la fête des mères, commencez par lui offrir une poêle à ebelskivers et entrainez-vous à lui en préparer.

Mélange à ebelskivers aux amandes
1 tasse (150 g) de farine
1 tasse (140 g) de poudre d'amandes
1 et 1/2 cuillères à table (20 g) de sucre
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel
2 gros oeufs, séparés
1 tasse (250 ml) de lait
2 cuillères à table (30 g) de beurre fondu et tempéré
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait pur d'amandes

Garniture :
1/2 tasse (155 g) de confiture de bleuets
Sucre à glacer pour servir


Préchauffer le four à 200 F (95 C). C'est pour garder au chaud les ebelskivers déjà faits pendant que vous cuirez les autres.

Combiner la farine, la poudre d'amandes le sucre, la poudre à pâte et le sel dans un grand bol.
Dans un petit bol, fouetter légèrement les jaunes d'oeufs puis incorporer le lait, le beurre fondu et l'extrait d'amandes.
Mélanger les ingrédients humides avec les ingrédients secs avec une cuillère en bois, jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Battre les blancs d'œufs en neige ferme jusqu'à ce qu'ils forment des pics fermes.
Plier délicatement les blancs d'oeufs dans la pâte à l'aide d'une spatule.
La pâte est prête à être utiliser.

Chauffer la poêle à ebelskivers à feu moyen. Graisser les empreintes avec du beurre fondu ou un aérosol de cuisine.
Quand la poêle est bien chaude mettre une cuillère à table de pâte (15 ml) dans chaque empreinte.
Ajouter au centre de la pâte 1 cuillère à thé (5 ml) de confiture de bleuets, puis recouvrir d'une cuillère à table (15 ml) de pâte.

Cuire jusqu'à ce que le fond des crêpes soit légèrement doré et croustillant, environ 3-5 minutes. Utilisez 2 brochettes de bois pour retourner les crêpes et cuire jusqu'à ce que qu'elles légèrement dorées sur le deuxième côté, environ 3 minutes de plus.

Mettre dans une assiette et servir, saupoudrés de sucre à glacer.
Imprimer la recette

23 mars 2010

BRIOCHES DU CARÊME AUX AMANDES ET AU BEURRE NOISETTE

Le goût de ces brioches de Carême se situe à mi-chemin entre la brioche et le croissant aux amandes.
Cette succulente viennoiserie n’est pas trop sucrée pour le petit-déjeuner. Son goût de beurre noisette se marie délicieusement à celui des amandes. Je vous garantis que si vous les servez avec de la confiture d'abricots, vous allez vouloir que tous vos petits déjeuners soient comme celui-ci.

Pour 8 grosses brioches :
Pâte :
1 et 1⁄2 tasse ( 375 g )de beurre non salé
1⁄2 tasse ( 125 ml ) de lait, à la température ambiante
1 cuillère à table de levure sèche instantanée
2 cuillères à table de rhum brun
2 cuillères à thé d’extrait d’amande pure
6 gros oeufs, à la température ambiante
2 et 3⁄4 tasses ( 350 g ) de farine tout usage
1⁄2 tasse ( 75 g ) d’amandes broyées
3 cuillères à table de sucre
1 cuillère à thé de sel
1 jaune d'oeuf battu avec 2 cuillères à table d’eau pour badigeonner (dorure)

Glaçage
3⁄4 tasse ( 75 g ) de sucre à glacer, tamisé
1 cuillère à table d’eau


Pâte :
Faire fondre le beurre dans une petite casserole sur feu modéré jusqu’à ce qu’il ait pris une couleur noisette (environ 5 minutes).
Laisser le beurre revenir à la température ambiante.

Dans un mélangeur muni d’une pale, bien amalgamer le lait, la levure, le rhum et l’extrait d’amande.
Ajouter les oeufs et mélanger.
Pendant que le mélangeur tourne à basse vitesse, ajouter la farine, les amandes broyées, le sucre et le sel.
Mélanger à basse vitesse jusqu’à homogénéité et jusqu’à l’obtention d’une consistance élastique, mais encore collante.
Verser lentement le beurre refroidi et l’incorporer.
Transférer la pâte dans un bol, couvrir et réfrigérer jusqu’au lendemain.

Transférer la pâte sur une surface légèrement farinée et la couper en 8 morceaux.
Façonner chaque morceau en boule et les disposer dans un moule à gâteau de 9" ( 23 cm ) préalablement graissé.
Couvrir lâchement et laisser gonfler 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Badigeonner le dessus des brioches avec la dorure à l’oeuf.
Enfourner 45 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit d’une belle couleur dorée.
Laisser refroidir complètement dans le moule.

Glaçage :
Fouetter le sucre à glacer et l’eau jusqu’à homogénéité et tracer une croix sur chaque brioche à l’aide d’une poche à douille.
Les brioches sont meilleures le jour même, mais elles peuvent aussi être congelées.
(Déclinaison-Anna Olson )
Imprimer la recette

18 septembre 2009

QUATRE-QUARTS AMANDES ET PRUNES

Quand je veux faire un bon gâteau réconfortant, qui goûte bon le beurre, bien moelleux et vite fait, j'ai le réflexe de penser "quatre quarts". C'est le genre de recette avec laquelle, on ne peut pas se tromper, tout le monde aime. Comme son nom l'indique, il est fait de 4 ingrédients principaux de même poids.....Après on rajoute ce qu'on veut, que ce soient des fruits, des noix, de l'alcool.
Dans celui-ci, j'y ai ajouté des prunes noires et des amandes moulues....Un mariage excellent !


3 oeufs ( 180 g )
Le même poids en farine à gâteau ( 1 et 1/2 tasses )
Le même poids en sucre ( 3/4 tasse + 2 cuillères à table )
Le même poids en beurre, fondu ( 3/4 tasse )
1 tasse ( 120 g ) d'amandes moulues
600 g de prunes noires dénoyautées et coupées en 4


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Beurrer et fariner un moule à manqué de 9 " ( 23 cm ) de diamètre.

Blanchir les oeufs et le sucre jusqu'à léger et mousseux.
Ajouter la farine et la poudre d'amandes et bien mélanger.
Ajouter le beurre fondu et bien mélanger.


Verser la moitié de la préparation dans le moule, puis disposer la moitié des quartiers de prunes.
Recouvrir du reste de préparation et enfoncer légèrement les quartiers des prunes restantes.
Enfourner pour 45 minutes à 1 heure ou jusqu'à ce qu'un pique, enfoncé au centre du quatre-quarts en ressorte propre.
Imprimer la recette