26 juillet 2017

CRÈME AU CHOCOLAT À LA BOISSON D'AMANDE


En voulant tester de nouveau la boisson d'amande au chocolat de la compagnie Almond Breeze, j'ai sans le vouloir, reproduit les crèmes Danette que j'ai mangées toute mon enfance, mais que ma mère achetait à l'épicerie. Même goût et même texture ! Je vous assure que ces crèmes ont eu une durée de vie extrêmement courtes.

Pour une recette végétalienne, remplacez le beurre par de la margarine.
J'ai utilisé la boisson d'amande au chocolat, celle qui est sucrée mais j'ai toutefois ajouté du sucre à ma crème pour que ce soit plus gourmand.

Pour 6 personnes
1/3 tasse (35 g) de cacao non sucré
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (30 g) de fécule de maïs
3 tasse (750 ml) de boisson d'amande au chocolat d'Almond Breeze
3 c. à soupe de beurre (ou de margarine)


Dans une casserole, mélanger le cacao, le sucre et la fécule de maïs.
Ajouter la boisson d'amande au chocolat d'Almond Breeze, tout en mélangeant au fouet.
Cuire le mélange à feu moyen , tout en remuant continuellement au fouet, jusqu'à ce que la préparation épaississe.

Retirer du feu puis ajouter le beurre et bien mélanger.
Répartir la crème dans 6 ramequins. Laisser refroidir à température ambiante avant de réfrigérer.

Imprimer la recette

24 juillet 2017

PORC EFFILOCHÉ COMME À KANSAS CITY


Cette recette que les gens adorent en ce moment, vient de Kansas City où l'épaule de porc, abondamment épicée, est cuite jusqu'à ce qu'on puisse la manger à la cuillère, enrobée d'une sauce aigre-douce épicée d'une touche de fumée. Le style Kansas City, c'est ça : un peu de tout ce qui est délicieux.
Je me suis inspirée d'une recette publiée dans l'American BBQ de Jamie Purviance, livre dont je vous aie parlé ici (clic).

J'ai servi cette recette à notre grand party d'été  (enfin, nous avons eu de la pluie toute la journée).
La recette a servi 20 personnes (mais il n'y avait pas que cela à manger) et il m'en restait un peu.
Tout le monde, sans exception a adoré la recette.

Je vous conseillerais de lire la méthode avant de commencer, et vous conviendrez que même si elle parait longue à préparer, elle est toutefois très simple.
Habituellement, je vais un barbecue classique : hamburger, brochettes, saucisses.
J'ai trouvé que c'était bien plus plaisant pour mon mari qui est habituellement bloqué au barbecue pendant que tout le monde mange.

J'ai préparé cette recette l'avant veille du party, il ne restait plus qu'à réchauffer le jour même.

Pour 12 à 18 personnes
1 poitrine de porc, désossée, débarrassée de la membrane recouvrant les os

Assaisonnement (rub)
1/2 tasse (100 g) de cassonade
2 c. à soupe de paprika fumé
4 c. à café de fleur de sel
2 1/2 c. à café de piment en poudre
2 1/2 c. à café d'ail en poudre
2 1/2 c. à café d'oignon en poudre
1 1/2 c. à café de poivre moulu
1 c. à café de piment de Cayenne

Sauce :
3 tranches de bacon, émincé
1/2 oignon moyen, finement haché
3 gousses d'ail émincées
2/3 tasse (160 ml) de ketchup
2/3 tasse (160 ml) de sirop de maïs clair (ou glucose)
2/3 tasse (160 ml) de vinaigre de cidre
1/4 tasse (60 ml) de pâte de tomate
2 c. à soupe de piment en poudre
2 c. à soupe de casonade
1 c. à soupe de mélasse
1 c. à soupe de fumée liquide
1 c. à soupe de sauce Worcestershire
1 c. à café de sel de céleri
1/2 c. à café de fleur de sel


Mélanger tous les ingrédients de l'assaisonnement, puis enrobez-en uniformément l'épaule roulé.
Laisser reposer 30 minutes à température ambiante avant la cuisson.
Préchauffer le barbecue pour une cuisson indirecte à feu très doux (entre 105 et 120 C).
Quand la température atteint 105 C, mettre le porc dans le barbecue à feu très doux indirect, en le posant sur le côté gras et en fermant le couvercle.
Cuire 4 heures, en réglant les clapets d'aération pour maintenir la température aussi proche que possible de 105 C.
Au bout d'une heure, et toutes les heures, pulvériser un peu d'eau sur la viande.

Préparer la sauce :
Faire revenir le bacon à feu moyen, dans une poêle, à sec, jusqu'à ce qu'il soit bien doré et ait rendu l'essentiel de son gras.
Égoutter le bacon à l'aide d'une écumoire et conserver 2 à 3 c. à soupe du gras dans la poêle.
Ajouter l'oignon et faîtes le revenir 3 à 4 minutes, jusqu'à ce qu'il soit tendre et translucide, en remuant de temps en temps.
Ajouter l'ail et cuire 1 minute, sans laisser colorer.
Mélanger le reste des ingrédients en fouettant, et le bacon réservé et amener à ébullition à feu moyen. Faire cuire 10 à 15 minutes.
Remuer de temps en temps. Retirer du feu, laisser refroidir, puis versez dans un blender et mixez en purée fine.
Partager cette sauce en deux partie égales. La première moitié pour badigeonner la viande avant de l'envelopper, la seconde à mélanger au porc effiloché.

Au bout de 4 heures, vérifier la température au coeur de la viande avec un thermomètre à viande.
Retirer la viande du gril quand elle atteint 70 C. Fermer le couvercle pour maintenir la chaleur.

Poser 2 feuilles d'aluminium d'environ 90 cm (3 pieds) de long sur un plan de travail, en les croisant. Poser le rôti au centre, le gras vers le haut.
Badigeonnez-le d'un peu de sauce sur toute la surface. Rabattre les deux extrémités de la feuille supérieure sur la viande, puis enveloppez-la en repliant de la même manière la feuille du dessous.
Remettre le rôti sur la grille du barbecue et poursuivre la cuisson environ 1h30, à feu doux indirect, couvercle fermé, jusqu'à ce que la température atteigne 87 à 90 C, Retirer du gril et laisser reposer 1 heure dans la papillote.

Ouvrir la papillote dès que vous pouvez la manipuler et effilocher la viande.
Retirer les partie grasses et nerveuses.
Mélanger avec le restant de sauce et servir aussitôt.
Imprimer la recette


19 juillet 2017

CRÊPES À LA BOISSON D'AMANDE À LA VANILLE


La compagnie Almond Breeze m'a demandé de tester leurs boissons aux amandes dans des recettes. Leur gamme de boissons végétales est assez grande et il en existe des sucrées et des non-sucrées, à la vanille, au chocolat et à la noix de coco.
La première que j'ai voulu goûter est celle à la vanille. Et comme je devais l'incorporer dans une recette, ma première idée a été de faire des crêpes.
Je trouve que c'est la meilleure recette pour tester un produit, car c'est presque impossible d'en camoufler le goût.

J'ai obtenu des crêpes vraiment excellentes. Toutes moelleuses et très parfumées.
C'est une boisson végétale parfaite pour les intolérants au lactose, pour les végétariens et pour les curieux qui comme moi aiment découvrir de nouveaux produits.

Pour une quinzaine de crêpes
1 2/3 tasses (250 g) de farine
1 pincée de sel
4 gros oeufs
2 tasses (500 ml) de boisson aux amandes à la vanille Almond Breeze
1 tasse (250 ml) d'eau
2 c. à soupe de beurre fondu

Beurre pour la cuisson


Versez la farine dans un saladier et ajoutez le sel.
Creuser un puits au centre puis incorporez les œufs entiers.
Versez progressivement la boisson aux amandes et l’eau tout en fouettant pour éviter les grumeaux, jusqu’à obtenir une pâte fluide et homogène.
Ajoutez le beurre fondu, mélangez et laissez reposer au moins 1 h.

Cuisson :
Faites fondre un peu de beurre dans une crêpière, et verser une louche de pâte. Faites cuire la crêpe environ 1 min par face, puis renouveler l’opération jusqu'à épuisement de la pâte.
Imprimer la recette

14 juillet 2017

TARTE AUX CERISES ET AMANDES


On essaie de se convaincre que nous sommes en été ! Et c'est loin d'être gagné ! On ne peut même pas se reposer sur les prévisions météo qui ne sont pas bonnes du tout.
J'ai donc préparé une tarte pour un pique-nique, qui a été au final annulé pour cause de pluie qui n'avait pas été annoncée.
La garniture aux cerises est réhaussée par l'ajout d'extrait d'amande et c'est à tomber.


Pâte
Pour 2 abaisses
450 g (3 tasses) de farine tout usage
50 g (1/4 tasse) de sucre
1 c. à café de sel
250 g (1 tasse) de beurre non salé froid, en cubes
80 ml (1/3 tasse) d’eau froide
1 c. à soupe de jus de citron

Garniture
150 g (3/4 tasse) de sucre
30 g (1/4 tasse) de fécule de maïs
1 c. à café d'extrait d'amande
960 g (6 tasses) de cerises fraîches dénoyautées

Dorure :
1 jaune d'oeuf + 1 c. à soupe de lait

50 g (1/2 tasse) d'amandes effilées


Pâte
Dans un grand bol, tamiser la farine, le sucre et le sel. Avec les mains ou un coupe-pâte, incorporer le beurre jusqu’à ce que la préparation ressemble à une chapelure grossière.

Dans un autre bol, mélanger l’eau et le jus de citron. Incorporer progressivement le liquide à la préparation de pâte jusqu’à la formation d’une boule.

Pétrir pendant 1 minute et diviser la pâte en deux.

Abaisser ou aplatir les pâtes pour former un disque épais. Les emballer dans une pellicule plastique et les réserver au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 200 °C (400 °F).

Foncer un moule à tarte de 25 cm (10 po) préalablement beurrée avec l’une des abaisses en la laissant dépasser de 2,5 cm (1 po) à l’extérieur du moule. Réserver au réfrigérateur avec la 2e abaisse.

Garniture : Dans un grand bol, mélanger le sucre, la fécule de maïs et l'extrait d'amande. Ajouter les cerises et mélanger pour bien les enrober. Remplir le fond de tarte.

Croisillons:
Abaisser le reste de pâte jusqu’à environ 3 mm (1/8 po) d’épaisseur. À l’aide d’une règle et d’une roulette à pâtisserie, couper 16 lanières de 2 cm (3/4 po). Déposer parallèlement, de gauche à droite, 8 lanières sur le dessus de la tarte en laissant un espace d’environ 2 cm (3/4 po) entre chacune d’elles. En commençant par la gauche, replier vers le haut 1 lanière sur 2.
Étendre une lanière de pâte perpendiculairement aux premières lanières. Replacer les lanières repliées. À partir de la 2e lanière à gauche, replier une lanière sur deux. Déposer une autre lanière perpendiculaire aux 8 lanières et parallèle à celle placée précédemment, en laissant un espace de 2 cm (3/4 po) entre les deux. Replacer les lanières repliées.
Répéter ainsi l’opération en partant soit de la 1e, soit de la 2e lanière à gauche. Descendre au fur et à mesure vers le bas de la tarte et terminer le motif en croisillons.

Laisser dépasser les lanières du moule et couper à environ 1 cm (1/2 po) du contour de l’assiette à tarte. Mouiller le bord de la pâte avec de l’eau et presser légèrement les lanières sur la pâte pour bien sceller. Replier le bord de la pâte du dessous sur les lanières en croisillons et pincer ensemble pour créer un rebord cannelé.

Dorer le dessus de la tarte, au pinceau en mélangeant le jaune d'oeuf et le lait.
Parsemer d'amandes effilées.

Cuire au four pendant 35 minutes ou jusqu'à ce que la tarte soit bien dorée.
Imprimer la recette

10 juillet 2017

CLAFOUTIS AUX CERISES


Je pense que le dessert que j'ai le plus mangé dans ma vie est le clafoutis. Mon papy qui avait le plus beau potager du village, avait aussi un verger où il y avait plusieurs cerisiers, dont un qui donnait des Coeurs de pigeon et un autre qui donnait des cerises jaunes. J'ai attrapé pas mal de coliques car les cerises jaunes pas mûres sont...jaunes, tirant un peu sur le vert, mais quand tu es petite, tu ne différencies pas trop les nuances.

Ma mamie faisait beaucoup de confitures, des tartes (qui n'étaient jamais assez cuites), des clafoutis et elle mettaient aussi (beaucoup trop) des cerises en bocaux...Et ça je vous jure que je ne serais plus capable d'en manger.

Les clafoutis de ma mamie étaient faits au lait, celui-ci est en grande partie fait à la crème. Plus riche, mais beaucoup plus onctueux et goûteux !

Pour 6 à 8 personnes
2 c. à soupe de beurre
1/4 tasse (50 g) de sucre
1 lb (500 g) de cerises mûres et sucrées, équeutées et non dénoyautées

4 œufs
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 c. à soupe de sucre vanillé
2/3 tasse (100 g) de farine
1 pincée de sel
2 tasses (500 ml) de crème 35 %
2/3 tasses (160 ml) de lait
1 c. à soupe de rhum brun

Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Beurrer et sucrer un moule à manqué (avec un bord + haut qu'un moule à tarte) de 9 po (23 cm) ou rectangulaire
Déposer les cerises dans le moule. Réserver.

Fouetter les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajouter la farine et le sel puis mélanger en incorporant la crème et le lait. Ajouter le rhum et mélanger de nouveau.

Verser la préparation sur les cerises.
Enfourner pour 50 minutes, ou jusqu'à ce que la préparation soit prise et le dessus du clafoutis, doré.

Servir tiède ou froid, saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette

03 juillet 2017

PANNACOTTA DE YOGOURT AUX BISCUITS FEUILLE D'ÉRABLE


Cette année, nous fêtons beaucoup d'anniversaires au Canada : le 375ème de Montréal, le 150ème de la confédération et Dare fête ses 125 ans d'existence.
Pour souligne ce 125ème anniversaire, Dare a trouvé, au cœur du Québec, un érable du même âge. Dare a ensuite recueilli son eau pour faire le sirop d’érable nécessaire à la création d’une édition limitée des biscuits Suprême Feuille d’érable.

J'ai eu le privilège de recevoir une boite de ces biscuits et du sirop d'érable.
Et avant que mes gourmands ne mangent tous ces biscuits, j'ai préparé un dessert pour vous présenter ce produits.
Je suis partie de la base d'un dessert que ma grand-mère préparait avec des restants de biscuits, une sorte de crème dans laquelle elle mixait des biscuits et faisait épaissir sur le feu.
J'ai plutôt opté pour une pannacotta de yogourt avec un goût assez similaire, le goût du sirop d'érable en plus.


Panna cotta de yogourt aux biscuits suprême feuille d'érable
4 g de gélatine en poudre ou 2 feuilles de gélatine réhydratées dans de l'eau froide
1 cuillère à table de lait
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
¼ de tasse (50 g) de sucre
1 tasse (250 ml) de yogourt méditerranéen 10 %
4 biscuits suprême feuille d'érable

Gelée sirop d'érable
1/2 tasse (125 ml) de sirop d'érable
2 g de gélatine en poudre ou 1 feuille de gélatine réhydratées dans de l'eau froide
1 c. à soupe d'eau


Dans un petit bol, réhydrater la gélatine avec le lait. Réserver.
Dans une casserole, amener à ébullition la crème et le sucre.
Ajouter la gélatine et bien mélanger.
Au robot culinaire, mixer le yogourt et les biscuits jusqu'à l'obtention d'une texture lisse.
Incorporer le yogourt  et les biscuits mixés au fouet et verser dans 4 verrines.
Laisser figer au froid au moins 8 heures.


Gelée de sirop d'érable
Chauffer le sirop d'érable jusqu'au point d'ébullition.
Pendant ce temps,  réhydrater la gélatine dans l'eau.
Ajouter la gélatine au sirop d'érable et bien mélanger.
Partager la préparation dans les 4 verrines et réfrigérer au moins 4 heures.

23 juin 2017

FRAISES AU SIROP DE VIN ROUGE, CRÈME FOUETTÉE À LA ROSE


J'ai acheté mes premières fraises du Québec mais j'ai été déçue, même si je m'y attendais avec toute la pluie que nous avons eue.
Les fraises ne goûtent pas grand chose et ne sont pas beaucoup parfumées. Ce ne sont que les premières, je suis certaine que les prochaines seront meilleures.

Mais pas question de gaspiller, je les ai préparées avec un sirop de vin rouge parfumé et réhaussées d'une crème fouettée à la rose.
Le parfait dessert pour fêter la Saint-Jean et pour conclure un gros souper.

Bonne Saint-Jean à tous !


Pour 4 à 6 personnes
750 g de fraises
Sirop :
1 1/2 tasse (375 ml) de vin rouge
3/4 tasse (150 g) de sucre
1/3 tasse (80 ml) de confiture de fraise
1 gousse de vanille, fendue et grattée
le zeste d'un citron, prélevé à l'économe

Crème fouettée à la rose
1 1/2 tasse (375 ml) de crème 35 % bien froide
1 c. à soupe de sucre glace
1 c. à soupe d"eau de rose




Mettre les fraises dans un égouttoir et passez-les rapidement sous l'eau.
Équeutez-les puis les couper en 4 et les réserver dans un saladier.

Dans une casserole moyenne, préparer le sirop de vin rouge :
Porter à ébullition le vin, le sucre, la confiture de fraises, la gousse de vanille et le zeste de citron.
Laisser mijoter à feu moyen fort pendant 15 minutes, ou jusqu'à ce que le sirop ait épaissi et soit sirupeux.
Filtrer le sirop à l'aide d'une passoire et verser sur les fraises.
Réfrigérer pendant 1 heure.

Répartir la préparation dans 4 ou 6 verrines.



Verser la crème 35 %, le sucre glace et l'eau de rose dans le bol du batteur sur socle muni du gros fouet.
Fouetter jusqu'à obtenir une chantilly ferme.
Verser la chantilly dans une poche à pâtisserie munie d'un embout cannelé, puis garnir le dessus des verrines.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette




21 juin 2017

RIBS FAÇON POULET FRIT


Il vient d'être publié chez Hachette, un merveilleux livre qui fera le bonheur des amateurs de bbq. Ce livre c'est American BBQ de Jamie Purviance.
Riche d’une longue tradition, le barbecue américain ne cesse de se réinventer. Des recettes cultes : effilochée de porc, travers de porc, poitrine de bœuf, bœuf, cuisses de poulet…
Des pages « reportage » : barbecue à New York, à Chicago, au Texas, à la Nouvelle-Orléans…

Mais la recette qui m'a de suite fait un (très gros) clin d'oeil, c'est cette recette des ribs façon poulet frit.
Je dois vous avouer de suite que je ne suis absolument pas fan du poulet frit, même fait maison. Je trouve le goût bon, mais je trouve ça extrêmement sec.
Ce qui n'est pas du tout le cas ici avec les ribs. C'est vraiment très bon ! C'est garanti que tous les amateurs de ribs vont adorer. Chez nous, c'était un franc succès !





Pour 8 personnes
2 travers de petites côtes levées, coupés en portions individuelles, à température ambiante
1 2/3 tasse (150 g) de farine
4 gros oeufs, à température ambiante
1/4 tasse (60 ml) de lait
1/4 tasse (40 g) de semoule fine de maïs jaune
2 c. à café de paprika
1 c. à café de fleur de sel
1 c. à café de poivre

Huile pour friture


Préparer 2 bols peu profonds et 1 bol profond.
Déposer la moitié de la farine dans un bol peu profond.
Dans le bol profond, battre les oeufs avec le lait jusqu'à ce qu'ils soient mousseux.
Dans le 3ème bol, mélanger le reste de farine, la semoule de maïs, le paprika, la fleur de sel et le poivre.

Prendre un rib, passez-le dans la farine et secouez pour ne laisser qu'une couche fine.
Trempez-le ensuite dans les oeufs battus et laissez s'écouler l'excédent.
Enrobez-le enfin uniformément du mélange de farines assaisonnées. Déposer le rib sur une plaque et renouvelez l'opération avec le reste des ribs.

Chauffer l'huile de friture à 350 F (180 C) dans un grand chaudron à bord haut ou une friteuse électrique
Frire les ribs, 4 à 5 à la fois pendant 5 à 6 minutes en les retournant une à deux fois.
Les égoutter sur du papier absorbant puis les servir aussitôt, bien croustillants avec quelques rondelles de piment jalapeno en pickles pour ceux qui le souhaitent.
Imprimer la recette

16 juin 2017

GÂTEAU AUX AMANDES, À LA NOIX DE COCO ET À LA VANILLE


Il n'y a pas besoin d'être intolérant au gluten pour apprécier ce gâteau absolument fabuleux. Bien qu'il soit assez mince, il n'en reste pas moins qu'il est humide à l'intérieur et croustillant à l'extérieur.
Vous aurez du mal à deviner qu'il contient de la noix de coco, car ça ne goûte vraiment pas.
La noix de coco est ici, pour donner la texture moelleuse.

N'hésitez pas à le congeler en parts individuelles, car il se congèle très bien. Pour le servir, il suffira de le sortir avant le souper ou même de le décongeler au micro-onde.

Pour 8 personnes
200 g d'amandes en poudre
2/3 tasse (60 g) de noix de coco râpées, non sucrée
1 pincée de sel
1 1/4 tasse (250 g) de sucre
4 oeufs
1 gousse de vanille, fendue et grattée
1 c. à café d'extrait d'amande
3/4 tasse (180 g) de beurre non salé, fondu et refroidi
1/2 tasse (50 g) d'amandes effilées
Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffez votre four à 350 F (180 C)
Chemiser le fond d'un moule rond à parois amovible de 9 po (23 cm) de papier parchemin. Beurrer et fariner le fond et les côtés (de farine de riz, pour les intolérants au gluten), puis réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, mettre les amandes en poudre, la noix de coco, le sel et le sucre et mélanger.
Ajouter les oeufs, les graines de vanille, l'extrait d'amande et le beurre fondu et bien mélanger.

Verser la préparation dans le moule préparé et parsemer le dessus d'amandes effilées.
Enfourner pour 40 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau soit bien doré.

Sortir le gâteau du four et le laisser refroidir dans son moule, sur une grille.
Une fois le gâteau refroidi, démoulez-les et saupoudrez-le de sucre à glacer.

Imprimer la recette



15 juin 2017

PAPPARDELLE CARBONARA AUX ASPERGES



Le livre Assiettes italiennes de Giovanna Torrico vient de sortir en librairie au Québec, et je suis certaine qu'il va beaucoup vous inspirer pour vos lunchs.

Le livre, c'est 80 recettes d’assiettes à préparer rapidement et pour se régaler comme en Italie.

Des salades, des pasta, des assiettes de céréales, des assiettes de légumes, des fruits de mer.
En cuisine italienne, il suffit de quelques ingrédients bien choisis pour concocter des plats de folie, des ingrédients simples mais avec beaucoup de goût, tomates cerise, grosses olives, pois chiche, céleri, artichauts à l’huile, petits poulpes.

Le répertoire des produits est immense et les combinaisons bien spécifiques à la cuisine italienne.

J'ai testé les pappardelle carbonara aux asperges du Québec, et c'est vraiment excellent. J'ai doublé les quantités de la recette originale, histoire d'être certaine d'en avoir pour le lunch du lendemain.



Pour 4 personnes :
1/4 tasse (60 ml) d'huile d'olive
1 oignon finement haché
400 g d'asperges vertes, coupées en biseau
4 oeufs
1 tasse (105 g) de parmesan râpé
500 g de pappardelle aux oeufs
Sel et poivre


Faire chauffer l'huile dans une poêle et faire revenir l'oignon pendant 5 minutes.
Ajouter les asperges et laisser cuire 5 à 6 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Saler et poivrer. Réserver dans la poêle.

Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le parmesan. Réserver.

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes al dente dans l'eau bouillante salée.
Égouttez-les et mettez-les dans la poêle avec les asperges.
Ajouter le mélange d'oeufs et parmesan et mélanger.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette




09 juin 2017

PAIN AUX BANANES MARBRÉ AU CHOCOLAT


Je n'arrête pas de dire que je vais arrêter d'acheter des bananes car personne n'en mange (à part moi) pour au final, s'ennuyer que celles-ci soient bien à point pour que je puisse faire des pains aux bananes, que tout le monde mange.
Je discutais avec mon amie Suzanne, la semaine dernière et elle me disait en faire chaque semaine à la demande de son petit fils, et une recette différente à chaque fois. C'est identique pour moi aussi, je dois être rendue à une quarantaine de pain aux bananes différents sur mon blogue.

Celui est marbré au chocolat. La recette est pour deux pains car il me restait 5 bananes et je voulais toutes les passer d'un coup. C'est une façon de rendre un classique, pas si classique que cela.

Pour 2 pains aux bananes
5 bananes, bien mûres, en purée
2 oeufs
1 tasse (250 ml) d'huile
1 tasse (200 g) de sucre
3 tasses (450 g) de farine
2 c. à café de bicarbonate de soude
2 pincée de sel
6 oz (180 g) de chocolat mi-sucré, fondu


Chauffer le four à 350 F (180 C).
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, battre la purée de bananes, les œufs, l'huile et le sucre jusqu'à homogénéité.
Ajouter la farine, le bicarbonate de soude et le sel et mélanger.


Verser la moitié de la pâte dans un bol moyen et incorporer le chocolat fondu.
Verser les deux mélanges de pâte en alternance dans deux moules moule à pain de 8 x 4 po  (20 cm x 10 cm) vaporisé d'un enduit à cuisson, en commençant par la pâte jaune.
Enfourner pour 1 heure ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre du pain en ressorte propre. Laisser refroidir dans le moule 10 min. Démouler et déposer sur une grille. Laisser refroidir complètement.
Imprimer la recette

07 juin 2017

TARTE FEUILLETÉE AUX ASPERGES ET OKA


Les asperges du Québec sont arrivées et je les adore ! Et comme je suis friande de tartes en tous genres, j'ai préparé celle-ci avec ce que j'avais sous la main comme fromage et c'était du Oka.
C'était tellement bon, que Ian a demandé à ce que je lui en mette dans sa boîte à lunch.

Si vous n'avez pas de moule rectangulaire, sachez que c'est la même capacité qu'un moule rond de 9 po (23 cm). Il vous faudra alors, ranger les asperges en soleil.

Pour un moule rectangulaire de 4 1/2 po x 14 po (11 cm x 35,5 cm)
250 g d'asperges vertes, parées
250 g de pâte feuilletée congelée, décongelée
2 c. à soupe de moutarde de Dijon
1 tasse (140 g) de fromage Oka, râpé
2 oeufs
1 tasse (250 ml) de crème 15 %
Sel et poivre au moulin


Blanchir les asperges 2 minutes dans une casserole d'eau bouillante salée, puis les plonger dans un grand saladier d'eau glacée. réserver.

Préchauffer le four à 425 F (220 C).

Sur une surface farinée, abaisser la pâte feuilletée et étendre l'abaisse dans le moule qui aura été au préalable graissé.
Badigeonner le fond de la pâte avec la moutarde de Dijon, puis étendre la moitié du fromage.
Étendre les asperges dans la longueur afin qu'elles remplissent tout l'espace. N'hésitez pas à les recouper.
Dans un bol, à l'aide d'un fouet, mélanger les oeufs et la crème. Saler et poivrer. Verser sur les asperges, puis parsemer du reste de fromage Oka.

Enfourner pour 30 minutes ou jusqu'à ce que la pâte et le dessus soient dorés.
Imprimer la recette

02 juin 2017

STICKY TOFFEE PUDDING, GARNI DE SEMIFREDDO ET DE BUTTERSCOTCH


Ça fait longtemps que je bave devant les photos de bouffe de Stéphane Gadbois, que je jalouse ses charcuteries maison (omg ! sa pancetta) ou même son saumon fumé.
Stéphane a été finaliste lors de la première saison de l'émission "Et que ça saute" et il vient de sortir Histoires de bouffe aux éditions Ada que je me suis procurée dès sa sortie en librairie.
Avec ce livre, il souhaitait partager sa passion de la cuisine, des tranches de vies, des histoires de bouffe...C'est complètement réussi !

J'ai découvert que nous avions la même passion pour l'Irlande et sa bouffe simple, conviviale et généreuse et c'est pour cela que la première recette que j'ai testée et son Sticky pudding, garni de semifreddo (crème glacée au brown bread) et servi avec un butterscotch. C'est carrément démentiel ce dessert.


Si vous n'avez pas encore son livre, dépêchez vous de vous le procurer car c'est certain que vous allez y trouver l'inspiration pour gâter les vôtres.
Si vous voulez le rencontrer, il sera en séances de dédicaces, à la Librairie Gourmande, le 17 Juin et 11 h à 14 heures.



Semifreddo (à préparer la veille)
185 g (3/4 tasse) de pain pumpernickel, émietté (plus gros que de la chapelure)
100 g (1/2 tasse) de cassonade
3 oeufs
65 g (1/3 tasse) de sucre
500 ml (2 tasses) de crème 35 %
1 c. à café d'extrait de vanille
80 ml (1/3 tasse) de wiskey irlandais

Pour le Sticky Toffee Pudding
Pour 8 personnes
275 g (1 1/2 tasse) de dattes dénoyautées et coupées en petits morceaux
1 c. à café de bicarbonate de soude
180 ml (3/4 tasse) d'eau bouillante
150 g (3/4 tasse) de cassonade
60 g (1/4 tasse) de beurre fondu
2 oeufs
1 c. à café d'extrait de vanille
185 g (1 1/4 tasse) de farine
1/4 c. à café de sel
1/2 c. à café de levure chimique (poudre à pâte)

Butterscotch :
250 g (1 1/4 tasse) de sucre
100 ml  de whiskey
180 ml (3/4 tasse) de crème 35 %
45 g (3 c. à soupe de beurre)
1 pincée de sel


Semifreddo (à préparer la veille)
Préchauffer le four à 450 F (230 C).
Répartir la cassonade et le pain sur une plaque chemisée de papier parchemin, puis cuire le mélange au four de 7 à 10 minutes. On cherche à faire caraméliser le pain avec la cassonade. Surveiller la cuisson de près et brasser à mi-cuisson. Laisser refroidir.

Dans le bol du batteur sur socle, blanchir les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que la préparation ait triplé de volume.
Fouetter la crème 35 % et l'extrait de vanille en chantilly bien ferme.
Incorporer le pain caramélisé et le whiskey au mélange d'oeufs, en remuant puis ajouter la chantilly et mélanger.
Verser dans un plat allant au congélateur.
Laisser le semifreddo prendre au congélateur pour au moins 8 heures, idéalement 24 heures.

Pour le Sticky Toffee Pudding:
Préchauffer le four à 180 C (350 F).
Déposer la moitié des dattes et le bicarbonate de soude dans un petit bol et ajouter l'eau bouillante.
Laisser reposer une dizaine de minutes.

Passer au robot culinaire pendant quelques secondes. l'autre moitié des dattes et la cassonade. Ajouter le beurre fondu, les oeufs et l'extrait de vanille, puis activer quelques secondes supplémentaires.
Dans un grand bol, tamiser la farine, le sel et la levure chimique.
Ajouter la préparation du robot culinaire, puis les dattes trempées dans l'eau et le bicarbonate et brasser le tout à l'aide d'une cuillère de bois.

Verser la pâte dans 8 ramequins préalablement beurrés.

Placer un linge à vaisselle au fond d'une lèchefrite puis poser les ramequins par-dessus.
Remplir la lèchefrite d'eau bouillante jusqu'à mi-hauteur des ramequins.

Recouvrir la lèchefrite de deux épaisseurs de papier aluminium afin qu'elle demeure bien scellée- la cuisson à la vapeur permet d'obtenir une texture moelleuse et s'il y a un trou, le résultat sera moins réussi.
Enfourner pour 40 minutes. Pendant ce temps, préparer le Butterscotch.

Pour le service, démouler un ramequin au centre d'une petite assiette. Napper de Butterscotch et servir accompagné d'une une boule de semifreddo

Butterscotch :
Dans une petite casserole, porter le sucre et le whiskey à ébullition et laisser cuire jusqu'à l'obtention d'un caramel.
Retirer la casserole du feu et ajouter la crème. remettre sur le feu et brasser doucement 2 à 3 minutes, jusqu'à ce que la texture devienne lisse.
Ajouter le beurre et le sel et mélanger vigoureusement.

29 mai 2017

GÂTEAU ROULÉ AUX CAROTTES


Désolée pour cette absence mais entre quelques soucis de santé et des visites à l'urgence, j'étais à confectionner les recettes de mon prochain livre, pour le shooting photo qui commence cette semaine. Je vous promets une belle surprise pour l'automne !

Les gâteaux aux carottes sont généralement gros et à moins d'inviter 12 personnes, vous risquez d'en manger toute la semaine.
Ce qui n'est pas le cas avec ce gâteau roulé. Épicé juste comme il faut, vous adopterez cette version qui est beaucoup moins bourrative que le gâteau aux carottes classique.

Pour 8 à 10 personnes
Pour le gâteau
3 oeufs
2/3 tasse (135 g) de sucre
1 c. à café d'extrait de vanille
3/4 tasse (100 g) de farine
2 pincées de sel
1 c. à café de levure chimique (poudre à pâte)
1 c. à café de gingembre
1/4 c. à café de muscade
2 c. à café de cannelle
2 tasses  (260 g) de carottes râpées (environ 2 carottes moyennes)
Sucre à glacer, pour  rouler

Pour la garniture :
240 g (8 oz) de fromage à la crème, à température ambiante
1/4 tasse (60 g) de beurre, à température ambiante
2 tasses (220 g) de sucre à glacer
1 c. à café d'extrait de vanille
Sucre à glacer, pour saupoudrer



Préchauffer le four à 350 F (180 C). Graisser une plaque à biscuit de 10 x 15 po (25 cm x 37,5 cm) et la chemiser de papier parchemin.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, blanchir les oeufs avec le sucre pendant 5 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange triple de volume. ajouter l'extrait de vanille et mélanger.

Dans un bol, tamiser la farine, le sel, la levure chimique, le gingembre, la muscade et la cannelle plus les incorporer au mélange d'oeufs.
Incorporer les carottes.

Étendre la préparation sur la plaque à biscuit puis lisser à la spatule.
Enfourner pour 10 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre en ressorte propre.


Pendant que le gâteau est en train de cuire, mettre un torchon de cuisine propre sur une grande surface de travail. Saupoudrer généreusement avec du sucre à glacer (environ  (30 g/1/4 tasse).
Dès la sortie du four, démouler le gâteau sur le torchon préparé et retirer le papier parchemin avec précaution.



En partant de l'extrémité la plus courte, rouler fermement le gâteau avec le torchon. Laisser refroidir complètement , au moins une heure.

Pendant que le gâteau refroidit, préparer la garniture
Battre le fromage à la crème et le beurre au batteur électrique jusqu'à ce qu'ils soient lisses.
Ajouter le sucre à glacer et l'extrait de vanille et mélanger.

Lorsque le gâteau est bien refroidi, dérouler délicatement le torchon.
Étendre la préparation de fromage à la crème sur le gâteau et rouler de nouveau fermement.

Réfrigérer le gâteau 1 heure puis au moment de servir saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette

15 mai 2017

GÂTEAU DE SEMOULE AUX RAISNS ET AU RHUM


Ce gâteau de semoule est un dessert qui me rappelle mon enfance, sauf que je triais tous les raisins car j'étais persuadée que je n'aimais pas cela. Je me suis rattrapée depuis, mais cela ne fait pas si longtemps que j'aime les raisins.

J'aimais la texture du gâteau de semoule ainsi que son parfum de rhum. Ma mère utilisait du Negrita en bouteille verte et je dois avouer que je ne retrouve pas du tout le parfum dans les rhums que les amies m'ont rapportés de voyage.

Ce gâteau de semoule n'est pas trop sucré et ne contient pas de matières grasses. Il est important de bien le réfrigérer afin qu'il se s'effondre pas dans votre plat de service.

Pour 8 à 10 personnes
2/3 tasse (100 g) de raisins blonds secs
1/2 tasse (125 ml) de rhum brun

1/2 tasse (100 g) de sucre (pour le caramel)

4 tasses (1 litre) de lait
1/2 tasse (100 g) de sucre
3/4 tasse + 1 c. à soupe (150 g) de semoule de blé fine (semoulina)
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
Sel


Dans un bol, mettre les raisins secs dans le rhum, puis cuire 2 minutes au micro-onde. Réserver.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Dans une casserole, verser le sucre et cuire à feu vif jusqu'à ce que le sucre commence à colorer sur les bords. Mélanger avec une spatule afin d'uniformiser la couleur.
Quand la couleur est ambrée, verser le caramel dans une moule à soufflé de 2 litres et incliner le moule en tous les sens pour répartir le caramel sur les parois. Réserver.

Faire bouillir le lait avec le sucre puis verser la semoule en pluie sans cesser de remuer au fouet, jusqu'à la reprise de l'ébullition et l'obtention d'une consistance épaisse.

Retirer du feu, puis ajouter les raisins secs avec le rhum et les jaunes d'oeufs. Bien mélanger.

Battre les blancs en neige avec une pincée de sel puis les incorporer à la préparation de semoule.

Verser dans le moule caramélisé puis lisser la surface.

Enfourner pour 30 minutes puis sortir du four.
Laisser refroidir à température ambiante avant de réfrigérer au moins 8 heures.

Au moment de servir, passer un couteau autour du gâteau puis retourner sur un plat de service.
Imprimer la recette

12 mai 2017

GÂTEAU DU BÛCHERON


Je n’ai jamais réussi à connaître l’origine du nom de ce gâteau, issu de mon livre Pomme, c’est une recette que j’avais notée dans mon cahier de cuisine quand j'avais 14 ans et que j’ai refait souvent tant elle est bonne et qu’elle est devenue un classique dans ma cuisine. Je l'ai refait la fin de semaine dernière pour l'anniversaire du fils d'un ami.
Grâce à l’ajout de dattes, sa texture ressemble au gâteau Reine Élisabeth ou au Sticky Toffee Pudding.

Pour 8 à 10 personnes
200 g (2 tasses) de dattes, dénoyautées et hachées
250 ml (1 tasse) d'eau
5 ml (1 c. à café) de bicarbonate de soude
125 g (1/2 tasse) de beurre ramolli
250 g (1 et ¼ tasses) de sucre
1 oeuf
5 ml (1 c. à café) d'extrait de vanille
2 pommes, pelées, épépinées et râpées
190 g (1 et 1/4 tasses) de farine
2,5 ml (1/2 c. à café) de poudre à pâte (levure chimique)

Décor
80 g (1/3 tasse) de beurre
100 g (1/2 tasse) de cassonade
80 ml (1/3 tasse) de lait
60 g (1/2 tasse) de noix de coco râpée

Sucre à glacer pour saupoudrer (optionnel)


Graisser un moule parois amovible de 23 cm (9 po) de diamètre.
Préchauffer le four à 180 C (350 F).

Mettre les dattes dans une casserole avec l'eau et porter à ébullition.
Ajouter le bicarbonate de soude, retirer du feu et laisser tiédir.

Dans un bol, blanchir le beurre et le sucre au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange soit bien aéré.
Incorporer l'oeuf et la vanille.
Ajouter les dattes et les pommes, puis la farine préalablement tamisée avec la poudre à pâte.
Mélanger pour obtenir une préparation homogène.
Remplir le moule et lisser la surface de la pâte.
Enfourner pour 40 minutes.


Pendant ce temps, mettre tous les ingrédients du décor dans une casserole à feu doux et mélanger jusqu'à ce que le beurre soit fondu et le mélange homogène.
Sortir le gâteau du four et étaler délicatement la garniture dessus.
Remettre au four 20 à 30 minutes.
Le gâteau doit être bien cuit et doré.

Sortir le gâteau du four et laisser refroidir dans son moule
Le démouler sur un plat de service et le saupoudrer de sucre à glacer.

10 mai 2017

LONGE DE PORC SÉCHÉE


J'ai utilisé la même méthode que pour les filets de porc séchés, mais cette fois-ci avec de la longe, beaucoup moins chère et avec un goût différent.
Les filets goûtaient le saucisson tandis que la longe goûte le prosciutto.
Il va falloir que vous soyez très patients car la méthode demande 4 semaines minimum de séchage.
Plus vous attendrez, plus votre longe sera sèche et moins vous en aurez car à sécher, elle perd la moitié de son poids.
Commencez dès maintenant, car avec l'été qui va finir par arriver, ce sera excellent à déguster à l'apéro sur la terrasse.

Pour environ 1 kg de longe de porc séchée
1 rôti de longe de porc de 2 kg
Gros sel de mer
Poivre noir au moulin
Herbes de Provence




Chemiser le fond d'un contenant en plastique, de la grandeur du rôti, de papier essuie-tout.
Déposer une assiette à l'envers par dessus.
Mettre une couche de gros sel, dans le fond du contenant, puis déposer le rôti dessus.
Recouvrir de gros sel.
Fermer le contenant avec son couvercle et placer dans le bas du réfrigérateur pendant 4 jours.

Au bout de 4 jours, sortir le rôti du sel et le rincer sous l'eau froide et bien l'essuyer.

Sur un torchon, étaler généreusement du poivre et des herbes de Provence.
Rouler le rôti dans ce mélange, puis enrouler dans le torchon.

Dans le tiroir du bac à légumes, déposer des feuilles d'essuie-tout, puis déposer une assiette à l'envers.
Déposer le rôti enrubanné de son torchon et laisser sécher 4 semaines minimum.

Au bout de 2 semaines, j'ai pris un nouveau torchon propre, et j'ai de nouveau enrobé le rôti de poivre et d'herbes de provence.

Pour servir, découper les tranches le plus finement possible.
Imprimer la recette