GÂCHE VENDÉENNE


Malgré la chaleur, j'ai eu envie de boulanger la fin de semaine dernière et c'est vers la Gâche vendéenne que je me suis tournée, car ça me rappelait mes séjours au bord de la mer quand j'étais enfant.
Mes parents avaient toujours le même rituel : Dès que nous nous dirigions vers Noirmoutier, ma père s'arrêtait dans une grande boulangerie acheter de la Gâche et de la brioche vendéenne (la tressée).
La particularité de cette brioche est son parfum à l'eau de fleur d'oranger.
On en met avec parcimonie car ce parfum peut être écoeurant si on en met trop.

Cette brioche contient aussi de la crème fraîche épaisse (40 % de mg). Vous en trouverez dans les frigos, au même endroit où on vend de la crème sure. Il n'y a qu'une seule marque (Liberté), vous ne pourrez pas la manquer.

Les temps de levée sont très longs mais il faut les respecter si vous ne voulez pas vous retrouver avec une brioche dure comme de la roche.

Si vous respecter bien la recette, vous obtiendrez une brioche souple, moelleuse et bien parfumée.

 Pour 2  Gâches :
1/2 tasse (125 ml) de lait
24 g de levure fraîche ou 8 g de levure sèche active
2 c. à soupe (30 ml) de crème fraîche épaisse (Liberté)
2 oeufs
3 2/3 tasses (550 g) de farine non blanchie 
1, 5 c. à café de sel
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/2 tasse (125 g) de beurre
1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger
1 c. à soupe de Cognac
1 c. à café d'extrait de vanille

Dorure :
1 jaune d'oeuf
1 c. à soupe de lait




Dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet, délayer la levure dans le lait puis ajouter les oeufs, la crème, la farine et le sel.
Pétrir à vitesse lente jusqu'à ce que la porte soit bien amalgamée.
Saupoudrer de sucre et continuer à pétrir, puis ajouter le beurre en petits morceaux.
Pétrir jusqu'à ce que la pâte se décolle de la parois, soit environ 10 à 15 minutes.
Ajouter l'eau de fleur  d'oranger, le Cognac et l'extrait de vanille et pétrir jusqu'à complète absorption.

Couvrir le bol de film alimentaire et laissez lever 6 heures à température ambiante.

Sur un plan de travail fariné, dégazer la pâte puis séparez-la en 2.

Façonner chaque morceau en forme ovale puis déposez-les sur 2 plaques de cuisson chemisées de papaier parchemin.
Recouvrir d'un linge propre et laissez lever 3 heures à température ambiante.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Battre le jaune d'oeuf avec le lait, puis dorer les Gâches au pinceau.
Inciser avec une lame de rasoir sur toute la longueur des Gâches.
Enfourner pour 25 minutes ou jusqu'à ce que les Gâches soient dorées.
Imprimer la recette

Commentaires

  1. Juste à parler d'eau de fleur d'oranger et j'ai le parfum dans les narines instantanément. Je teste, la chaleur semble terminée, y était temps!

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends aisément, moi aussi j'ai cuisiné tout plein le weekend dernier! Très très tentante brioche:)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas ce pain et je suis bien curieuse avec l'eau de fleur d'oranger et la crème épaisse. Ça doit donner une texture et un goût vraiment différents!! À essayer :)

    RépondreSupprimer
  4. Elle donne très envie! Merveilleuse texture.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  5. Vraiment super belle cette gâche vendéenne. Elle me donne l'eau à la bouche et me décide quant à mon choix de boulange de ce ween-end. Merci d'avoir mis fin à mon dilemme ;)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour.
    Je suis tres intéressée par cette recette. Merci beaucoup !
    Par contre, par chez moi, je ne trouve pas la creme Liberté et que veut dire la farine non blanchie ! ..???
    Merci de votre reponse,
    A bientot,
    Beatrice.France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est de la crème fraîche et la farine non blanchie, c'est de la farine qui n'a pas été soumise au blanchiment.tu peux utiliser une farine ordinaire

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés