PORC AU CARAMEL ET RIZ CANTONAIS


La dernière fois, que j'ai publié cette recette, c'était en 2006. Autant dire que les photos n'étaient franchement pas terribles.
C'est l'un de mes plats préférés dans la catégorie mets asiatiques. C'est aussi celui que je mange depuis que je suis gamine, l'amie cambodgienne de mes parents en préparait juste pour moi.

Comme je fais ce plat au moins deux fois dans l'année, je vous conseille vivement de prendre de l'échine de porc parce que c'est persillé et que même cuit dans le caramel, ça reste tendre.

J'ai essayé avec du filet de porc et ça ne donne pas ce résultat. Le résultat final est beaucoup trop sec à mon goût.
Porc au caramel
Pour 6 personnes
1,5 kg (environ 3 lb1/2) d'échine de porc, coupé en cubes
Huile pour la cuisson
1/4 tasse (60 ml) de sauce soja
1 c. à soupe (15 ml) de nuoc mam
1 c. à soupe (15 ml) de cinq épices chinoises
1 c. à soupe (15 ml) de gingembre frais, râpé
2 tasses (500 ml) de bouillon de poulet
1/2 tasse + 2 c. à soupe (125 g) de sucre
50 ml d'eau

Riz cantonnais
Pour 6 personnes
250 g de riz basmati
2 oeufs
1 petit blanc de poireau, émincé finement
1 po (2,5 cm) de gingembre frais, pelé et râpé
2 tasses (500 ml) de petits pois congelés
2 tranches épaisses (1/2 po/1 cm) de jambon blanc, coupé en petits cubes
1 c. à soupe (15 ml) d'huile de sésame
Sel et poivre
Huile pour la cuisson


Porc au caramel
Faites revenir les cubes de porc 5 minutes dans une cocotte à fond épais avec un peu d'huile. Dès qu'ils sont colorées, retirez-les. Ils doivent rester saignants.

Ajouter le cinq épices, le gingembre, la sauce soja et nuoc mam au bouillon de volaille. Mélanger et réserver.

Lavez votre cocotte qui a servi à faire revenir la viande, afin d'y préparer votre caramel avec le sucre et l'eau.
Dès que le caramel est bien roux, jetez-y d'un seul coup le bouillon . Le caramel va se durcir rapidement, vous devez continuer à tourner avec une cuillère en bois pour le diluer petit à petit dans le bouillon.

Dès que le caramel s'est bien dissout au bouillon, plongez-y vos morceaux de viande
Le bouillon doit recouvrir la viande.
Faites ensuite bouillir à feu vif en remuant votre viande pour ne pas qu'elle accroche.
Le plat est terminé au moment où l'eau s'est évaporée pour laisser place à un sirop caramélisé épicé qui se mélangera à vos morceaux de viande.
Il est important de garder un feu très vif pour faire évaporer rapidement l'eau. Car s'il est trop faible, l'eau mettra plus longtemps à s'évaporer et la viande sera trop cuite, elle finira par se détacher.


Riz cantonnais :
Cuire dans une grosse casserole d'eau salée en respectant les conseils du fabricant.
Égoutter le riz et réserver au chaud.

Casser les oeufs dans un bol, saler et poivrer puis battez-les en omelette.
Les cuire dans une poêle avec un peu d'huile, en remuant avec une fourchette.
Enlever du feu et émietter l'omelette. Réserver.

Faire chauffer le wok à feu moyen avec de l'huile et y faire revenir le poireau avec le gingembre pendant 2 minutes en remuant.
Ajouter les petits pois et laisser cuire 2 à 3 minutes puis incorporer le riz cuit et chaud. Mélanger.
Ajouter les oeufs et le jambon.
Saler et poivrer et mélanger délicatement.
Hors du feu ajouter l'huile de sésame, mélanger et servir aussitôt.
Imprimer la recette

Commentaires

  1. Je n'ai pas les anciennes photos en tête mais celles-ci sont bien alléchantes ;)

    RépondreEffacer
  2. J'aime beaucoup ce plat et j'en fais souvent, un peu comme le tien. Il est certain que pour tout ce qui est sauté de porc, il faut de l'échine si l'on veut un bon résultat. Tu me donnes envie d'en refaire !

    RépondreEffacer
  3. Un plat très appétissant et bien sympathique merci pour ta belle recette gros bisous et bon 1er Mai 😗

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés