GOMBO DE POULET


Cette année, je trouve l'hiver vraiment long. Certainement le fait qu'il fait très froid et que nous limite dans nos activités hivernales habituelles.
Je pense que je n'ai jamais mangé autant de soupes que cet hiver, c'est rassasiant et ça réchauffe bien.

Avec Soupes et veloutés paru chez Larousse, je pense avoir trouvé ma bible des soupe. Il y a des soupes pour toutes les saisons, même des sucrées et sans compter que les recettes sont originales.
Depuis la semaine dernière, ce livre est constamment ouvert sur mon comptoir et je choisi une recette nouvelle de soupe aux deux jours.

Aujourd'hui, je partage une des recettes que j'ai essayée : Le gombo
Le gombo, aussi appelé gumbo (anglicisme), est un ragoût ou une soupe originaire de la Louisiane française au cours du XVIIIe siècle. Il se compose principalement d'un bouillon fortement aromatisé, de viandes ou de crustacés, d'un épaississant et de légumes (céleri, poivrons et oignons, un trio connu dans la cuisine cadienne comme la "Sainte Trinité").

Le plat combine des ingrédients des pratiques culinaires de plusieurs cultures, dont la France, l'Espagne, l'Allemagne, l'Afrique de l'Ouest et les Choctaws. Le gombo trouve également ses racines dans la cuisine traditionnelle ouest-africaine ou les plats indigènes, mais est également une dérivation de la bouillabaisse française.
Sa première trace écrite remonte en 1802 et a été inscrit dans les livres de cuisine durant la seconde moitié du XIXe siècle. Le plat a gagné une grande popularité dans les années 1970, après que la cafétéria du Sénat des États-Unis l'eut ajouté à la carte en l'honneur du sénateur Allen Ellender, originaire de Louisiane. La popularité du chef Paul Prudhomme dans les années 1980 a relancé l'intérêt du public pour le gombo. Celui-ci est le plat officiel de l'État de Louisiane.



Pour 6 personnes
250 g de chorizo
2 tranches de bacon
4 hauts de cuisses de poulet
1 oignon rouge, émincé
2 gousses d'ail, écrasées
1 poivron vert, paré et émincé
2 branches de céleri, émincées
2 c. à soupe d'huile végétale
2 c. à soupe de farine
1 c. à café de piment de Cayenne
1 c. à café de feuilles de thym
2 feuilles de laurier
400 g de tomates concassées, en conserve, avec le jus
1,5 litre (6 tasses) de bouillon de poulet
Sel et poivre


Retirer la peau du chorizo et tranchez-le en rondelles fines.
Hacher le bacon et tailler le poulet en dés.

Dans un grand chaudron, faire revenir le chorizo et le bacon, dans l'huile à feu moyen, jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants.
Retirer de la casserole et réserver.

Mélanger le poulet avec la farine et le piment de Cayenne dans un saladier. Saler et poivrer.
Dans la même casserole, faire revenir le poulet, jusqu'à ce qu'il soit doré.
Retirer de la casserole et réserver.
Ajouter l'oignon dans la casserole, puis l'ail, le poivron, le céleri, le thym et le laurier. Saler et poivrer, puis laisser cuire 5 minutes.
Incorporer les tomates, verser le bouillon de volaille et porter à ébullition.
Ajouter le chorizo, le bacon et le poulet réservés.
Baisser le feu, puis laisser mijoter 30 minutes, jusqu'à ce que la soupe épaississe légèrement.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette

Commentaires

  1. J'aime beaucoup ce livre!! Des soupes, ça prend ça dans notre Québec frette!!!;))

    RépondreSupprimer
  2. Le bouillon a l'air si goûteux!!! Je n'ai jamais fait de gombo et je le regrette maintenant!

    RépondreSupprimer
  3. Moi non plus, pu capable de l'hiver !!!!! J'aime beaucoup ta recette, ça a l'air simple et efficace.

    RépondreSupprimer
  4. Une soupe très goûteuse qui m'ouvre l'appétit!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés