27 février 2015

GÂTEAU AUX POMMES À LA NORMANDE


J'ai remis le nez dans mon cahier de recettes, celui que j'avais commencé quand j'étais une petite ado qui aimait déjà cuisiner et qui amassait déjà les recettes qui me tentaient.

Je pense que j'avais recopié cette recette d'un livre Tupperware à ma mère.
Je ne me souvenais plus combien ce gâteau est super bon. C'est un gâteau de style quatre-quarts, en moins dense, aux pommes et surmonté d'une garniture fondante faite d'oeuf, de sucre et de beurre.

À tester absolument, vous m'en reparlerez.

Pour infos, je serais au salon du livre de l'Outaouais, Samedi et Dimanche.
Pour mes horaires de séances de signature, c'est ici (clic).
J'espère vous y voir nombreux !

Pour 8 personnes :
5 pommes, pelées et parées
2 oeufs
3/4 tasse (150 g) de sucre
1 c. à café (5 ml) d'extrait de vanille
1/4 tasse (60 g) de beurre salé fondu
6 c. à soupe (90 ml) de lait
1 1/3 tasse (200 g) de farine
1 1/2 c. à café (7,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)

Garniture :
1/ 3 tasse (80 g) de beurre fondu et tempéré
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 oeuf


Préchauffer le four à 350 F (180 C ).
Chemiser le fond d'un moule à parois amovible de papier parchemin, puis graissez-le. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, blanchir les oeufs avec le sucre, puis ajouter l'extrait de vanille, le beurre fondu et le lait. Bien mélanger.
Ajouter la farine et la poudre à pâte qui auront au préalable été tamisées. Bien mélanger.
Ajouter 3 pommes coupées en petits cubes et mélanger.

Verser la préparation dans le moule.
Couper les 2 pommes restantes en grosses lamelles et les déposer sur le dessus de la tarte de façon esthétique.

Enfourner le gâteau pour 20 minutes.


Pendant ce temps, préparer la garniture en fouettant ensemble, le beurre, le sucre et l'oeuf.
Au bout de 20 minutes de cuisson, sortir le gâteau du four et verser la préparation dessus.
Remettre au four pour 25 à 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir le gâteau du four et laisser refroidir le gâteau sur une grille avant de démouler.
Imprimer la recette















25 février 2015

SMOOTHIE PICCOLO + CONCOURS


Vous aimez les smoothies ? J'adore cela ! Je m'en fais régulièrement, mais je ne publie pas souvent de recettes car c'est souvent du pif ou du vide réfrigérateur.
Celui que je vous présente aujourd'hui est inspirée du livre Smoothie (c'est une bible) de Louise Rivard.
C'est un mélange de poire, de pomme et d'une de mes baies préférées : le cassis.

Pour faire un smoothie, ça prend un blender et ça tombe plutôt bien car Hamilton Beach me donne la possibilité de vous en faire gagner un.

Pour participer au tirage au sort, il faut :
1-Être résident canadien
2-Me laisser un commentaire sous cet article (et pas ailleurs) en me disant quel est votre smoothie préféré.
3-Me laisser votre adresse courriel afin que je puisse vous joindre, si vous êtes tirés au sort.
4-Faire tout ceci avant le 1 Mars 2015, minuit, heure de Montreal.




Pour 1 personne :
1 poire, pelée, parée et coupée de dès
1 pomme, pelée, parée et coupée de dès
2 c. à soupe (30 ml) de sirop de cassis
1 c. à café de gelée de cassis
1/4 tasse (60 ml) de yogourt nature

Dans le mélangeur, mettre les fruits, la moitié du sirop de cassis et la gelée de cassis.
Mélanger à petite vitesse pendant 30 secondes et augmenter graduellement la puissance pendant 30 secondes à 1 minutes.
Ajouter le yogourt et mélanger jusqu'à l'obtention d'une consistance lisse.

Mettre 1 c. à soupe de sirop de cassis dans le fond du verre et verser le smoothie.

Imprimer la recette


Édition du 3 Mars 2015

Le tirage au sort a désigné Mariette. Bravo Mariette et merci à tous de votre participation.

24 février 2015

TREMPETTE AUX ÉPINARDS DANS UN PAIN NOIR


Hier, je vous ai parlé de la trempette absolument fabuleuse que Mme Carrée nous avait servi lors de notre dernière rencontre.
Je peux vous affirmer que c'est très addictif comme trempette. Mme Carrée met cela sur le compte du glutamate monosodique que contenait son sachet de soupe de légumes.
Je ne le crois pas car j'ai utilisé un sachet d'une autre marque que la sienne  et qui n'en contient pas et ma trempette était tout autant addictive.

Avec le pain noir, c'est le mariage parfait. À servir à l'apéritif, mais pour le lunch, c'est pas mal non plus.

Pour 6 à 8 personnes
1 tasse (250 ml) de mayonnaise
1 tasse (250 ml) de crème sûre
1 tasse (250 ml) de yogourt grec 0 % nature
1 enveloppe de soupe aux légumes déshydratés
1 paquet d'épinards congelés, décongelés, bien essorés et hachés
1/2 boîte (petite) de châtaignes d'eau finement hachées

1 pain noir


Bien mélanger tous les ingrédients dans un contenant hermétique.
Laisser reposer au réfrigérateur (remuer à quelques reprise en cours de procédé) au moins 24 heures (ou jusqu'à 48 heures) avant de servir dans le pain noir vidé, en disposant le pain déchiqueté ou coupé en guise de bouchées à tremper.
Imprimer la recette

23 février 2015

PAIN NOIR


Quand je suis allée souper chez Mme Carrée, elle nous a servi une trempette absolument exquise, servie dans un pain noir qu'elle avait acheté à l'épicerie et qui, à son grand regret ne rendait pas honneur à sa trempette.

Je me suis mise en tête de faire un pain noir et j'ai mélangé plusieurs recettes afin d'obtenir ce que je voulais.
Habituellement, le pain noir, qu'il soit russe ou allemand à une croûte fine.
Je préfère le pain croûté et c'est pourquoi, je l'ai cuit de la même façon que je cuis le pain sans pétrissage.
C'est un pain dense avec beaucoup de goût. N'omettez pas les graines de carvi, car elles donnent tout le caractère à ce pain.
Demain, je vous partagerais la recette de la trempette.

Pour 1 pain de 8 po (20 cm) de diamètre
1 ½ tasses (375 ml) d’eau
1 c. à soupe (12 g) de cassonade
2 c. à thé (10 ml) de levure sèche de boulanger
2 c. à soupe (30 g) de beurre, fondu
2 c. à soupe (30 ml) de mélasse 2 c. à soupe (30 ml) de vinaigre de cidre
2 ½ tasses  (375 g) de farine à pain
1 tasse (150 g) de farine de seigle
3 c. à soupe (30 g) de cacao non sucré
1 c. à café (5 ml) de café lyophilisé
1 c. à thé  (5 ml) de sel
1 c. à soupe de graines de carvi

Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du crochet, mettre l'eau, la cassonade  et la levure sèche de boulanger. Laisser pauser 10 minutes.
Ajouter le beurre fondu, la mélasse et le vinaigre de cidre et mélanger.
Ajouter le reste des ingrédients et pétrir pendant 8 minutes ou jusqu'à ce que la pâte n'adhère plus aux parois du bol et qu'elle rebondisse sous la pression du doigt.
Couvrir le bol de film alimentaire et laisser lever 2 heures ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Dégonflez la pâte, puis façonnez-la en boule.
Saupoudrer un grand torchon de farine et déposer la boule de pâte sur le torchon, pliures en dessous, puis saupoudrer de nouveau de farine.
Emmailloter la pâte avec le torchon et laisser lever 1 heure.

30 minutes avant la fin de la levée, préchauffer le four à 450 F (230 C) et y glisser une casserole en inox de 8 po (20 cm) de diamètre avec son couvercle.

Sortir la casserole du four, enlever le couvercle et renverser la boule de pâte dans la casserole. Remettre le couvercle et enfourner pour 35 minutes.
Enlever le couvercle et poursuivre la cuisson pour 15 minutes.

Retirer la casserole du four et démouler le pain sur une grille de refroidissement.
Laisser complètement refroidir avant de déguster.
Imprimer la recette





20 février 2015

CRÈME CHOCOLATÉE, MOUSSE À LA BIÈRE NOIRE ET AMANDES SABLÉES



Je suis dans une période où je cuisine beaucoup de plats avec de la bière que nous avons ramenée de nos vacances ou que nous avons échangée avec David.
J'ai donc trouvé fort intéressant que Patrice utilise de la bière pour ses fabuleux desserts et je me suis empressée d'essayer ces verrines dont la mousse est faite avec une bière noire.

J'ai utilisé la bière Iron Bridge, que j'ai ramenée de l'île du Prince Édouard.
J'ai aussi utilisé des amandes entières plutôt que des arachides, car celles que j'avais, avaient leur peau brune et ça ne me tentait pas de l'enlever.

Le mélange des saveurs et des textures est vraiment fantastique. Préparez toutes les étapes de la recette à l'avance, mais ne faîtes le montage qu'au dernier moment. Les mousses au siphon ne tiennent pas super longtemps...en mousse.

Crème chocolatée
1/2 tasse (125 ml) de crème 35 %
1/2 tasse (125 ml) de lait
150 g (250 ml) de chocolat noir 60 % ou plus, en pastilles, environ 1 tasse

Mousse à la bière noire
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
1/2 tasse (125 ml) de lait
1/3 tasse (65 g) de sucre
4 jaunes d'oeufs
1 feuille gélatine ou 2 g, préalablement hydratée dans l'eau froide ou 1/4 de sachet de gélatine en poudre
1/2 tasse (125 ml) de bière noire

Amandes sablées
1 blanc d'oeuf
1 tasse (250 ml) d'amandes entières, sans la peau
3 c. à soupe (37 g) de sucre
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel de Maldon


Crème chocolatée
Dans une casserole, amener le lait et la crème à ébullition. Retirer du feu et verser sur les pastilles de chocolat. Laisser reposer 30 secondes.

À l’aide d’un fouet, émulsionner la crème chocolatée pour obtenir une texture homogène.

Verser la crème dans quatre ramequins ou dans de petits verres, et réfrigérer pendant au moins 6 heures.

Mousse à la bière noire
Dans une casserole, amener la crème, le lait et la moitié du sucre à ébullition.

Dans un bol, à l’aide d’un fouet, mélanger les jaunes et le reste du sucre.

Tout en fouettant, verser graduellement le liquide bouillant sur les jaunes de manière à les tempérer graduellement.

Remettre le tout dans la casserole, et tout en remuant avec une spatule, cuire la crème anglaise à feu modéré pendant environ 1 minute, ou jusqu’à ce qu’elle nappe le dos d’une cuillère.

Retirer du feu. Ajouter la gélatine et la bière, et verser dans un grand bol. Couvrir de pellicule plastique directement sur la surface de la crème, et réfrigérer pendant au moins 6 heures, ou déposer sur un plus grand bol rempli de glaçons, et remuer à quelques reprises jusqu’à ce que la crème soit froide.

Passer la crème au tamis. Remplir un siphon de cette crème au trois quarts. Bien fermer le siphon, et charger avec une ou deux cartouches de N2O (protoxyde d’azote), selon la grosseur du siphon.

Amandes sablées
Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

À l’aide d’un fouet, fouetter légèrement le blanc d’œuf pour qu’il soit bien mousseux.

Déposer les amandes dans un bol, et ajouter environ 1 c. à soupe (15 ml) de blanc d’œuf (elles doivent être bien enrobées de blanc d’œuf).

Ajouter le sucre et le sel Madlon. Bien mélanger.

Verser sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin ou d’un tapis de silicone.

Cuire, en remuant à quelques reprises, pendant environ 8 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées.

Sortir du four et laisser tempérer.


Montage
Bien secouer le siphon pour s’assurer que la mousse à la bière ait une texture parfaite. Couvrir les crèmes chocolatées de mousse à la bière, et garnir de quelques amandes.

Bon à savoir
Les siphons de moins d’un litre n’ont souvent besoin que d’une cartouche de N2O; pour les plus gros siphons, deux cartouches sont généralement nécessaires.

Si vous n’avez pas de siphon, remplacer la mousse par une crème montée à la bière noire. Pour ce faire, fouetter simplement 1 t (250 ml) de crème 35 % avec 2 c. à soupe de sucre (30 ml) et 3 c. à soupe (45 ml) de bière noire, jusqu’à l’obtention de pics mous.
Conservation

Les crèmes chocolatées se conservent cinq jours au frigo, recouvertes de pellicule plastique.

La mousse dans le siphon se conserve cinq jours au réfrigérateur.

Les amandes se conservent deux semaines à température ambiante, dans un contenant hermétique.

19 février 2015

#BLUEDRAGONCNY :FLAN AU LAIT ET À LA NOIX DE COCO


Aujourd'hui, c'est le nouvel an chinois et pour souligner cela, j'ai bricolé un dessert qui n'a pas grand chose d'asiatique si ce n'est que j'ai utilisé du lait de coco à la place du lait que je mettais habituellement.
Pour lui donner un côté encore plus exotique, on peut aussi y mettre des tranches d'ananas dans le caramel.

C'est un dessert qui est plus long à préparer qu'à déguster car c'est complètement addictif.

Pour 6 à 8 personnes
2 c. à soupe (30 ml) d'eau
1/2 tasse (100 g) de sucre
 3 oeufs, blancs et jaunes séparés
1 boite (400 g) de lait concentré sucré (type Eagle Brand ou Nestlé)
1 1/3 tasse (100 g) de coco râpée
1 gousse de vanille, fendue et grattée
300 ml de lait de coco



Préparer le caramel :
Dans une casserole, mettre le sucre et l'eau et cuire jusqu'à le caramel soit ambré.
Versez-le dans un moule à pain, en Pyrex, en le répartissant dans le fond et sur les côtés. Réserver.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Mélanger les jaunes d'oeufs avec la noix de coco râpée et le lait concentré sucré. Ajouter les graines de vanille, puis délayer avec le lait de coco et bien mélanger.

Battre les blancs d'oeufs en neige  ferme.

Plier délicatement les blancs dans la première préparation puis verser la préparation dans le moule réservé.

Mettre le moule à pain dans un plus grand moule et verser de l'eau chaude afin de cuire au bain-marie.

Enfourner pour 45 minutes. Laisser complètement refroidir avant de réfrigérer.
Pour démouler le flan, passer la lame d'un couteau tout autour du moule, puis tremper le fond dans de l'eau très chaude afin que le caramel fonde, ce qui facilitera le démoulage.

Visitez Bamboo Room ainsi que la page de Blue Dragon Canada pour plein d'autres idées de recettes.

Je participe au programme des ambassadeurs de Blue Dragon Canada et j’en retire des avantages. Les opinions émises sur ce blogue sont les miennes.
Imprimer la recette


17 février 2015

BOTTEREAUX POUR MARDI-GRAS


De mon enfance en France, j'ai le souvenir très présent que Mardi-Gras était une fête très importante pour ma grand-mère.
Elle préparait une tonne de beignets et c'était obligatoire pour ses enfants et ses petits enfants d'aller les manger, même si nous avions 75 km à faire, même si le lendemain, nous avions de l'école. Il fallait être là, un point, c'est tout.

J'aime ce genre de tradition et c'est pour cela qu'aujourd'hui, c'est bottereaux au menu, parce que j'adore la Chandeleur, Mardi-Gras et toutes les autres fêtes où on mange quelque chose de spécifique et traditionnel.
Le bottereau est un beignet qui porte le nom de sa commune d’origine - Le Loroux-Bottereau, située dans le département de la Loire-Atlantique en Bretagne, dans la région du Vignoble nantais.

Pour une soixantaine de bottereaux
200 ml de lait tiède
1 c. à soupe de levure sèche de boulanger
6 2/3 tasses (1 kg) de farine
3/4 tasse (150 g) de sucre
2/3 tasse (160 g) de beurre fondu
5 oeufs
3 c. à soupe (45 ml) de rhum brun

Huile végétale pour la cuisson

Sucre à glacer pour saupoudrer


Délayer la levure dans le lait tiède et laisser pauser 10 minutes.

Dans le bol du mélangeur sur socle, combiner la farine et le sucre, puis ajouter le beurre fondu, les oeufs, le rhum et la levure délayée.

Pétrir avec le crochet, jusqu'à ce que la pâte n'adhère plus aux parois du bol (environ 8 minutes).

Couvrir le bol de film alimentaire et laisser lever au moins 3 heures.

Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte au rouleau jusqu'à ce qu'elle fasse 1/4 po (5 mm) d'épaisseur.
Découper des losanges (avec la roulette à pizza).

Chauffer l'huile dans un grand chaudron (ou dans la friteuse) jusqu'à ce qu'elle atteigne 350 F (180 C).
Frire les bottereaux 30 secondes de chaque côté, jusqu'à ce qu'ils soient couleur caramel blond.
Égoutter les bottereaux sur du papier absorbant.
Servir saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette




16 février 2015

CHAUDRÉE DE PALOURDES À L'INDIENNE


Durant nos dernières vacances à l'île du Prince Édouard, nous avons mangé des chaudrées et des fish and chips dans chaque restaurant que nous avons visités.
Une chaudrée est vraiment sortie du lot, tant elle m'a surprise par le goût inhabituel qu'a normalement une chaudrée de palourdes. La chaudrée de Rick a même gagné le 1er prix lors d'un concours de la meilleure chaudrée.

Le secret de la recette : l'ajout de cari. J'ai utilisé la pâte de cari Tikka, car c'est celle qui se marie le mieux avec le poisson, mais vous pourriez utiliser une autre, ce qui lui donnerait une saveur et un piquant différents.

Pour 4 à 6 personnes
4 tranches de bacon, coupées en dés
15 ml (1 c. à soupe) d’huile d’olive
2 poireaux moyens, parés et émincés
2 carottes, pelées et coupées en cubes
2 gousses d’ail, hachées
1 c à soupe de pâte de cari Tikka
3 c. à soupe (30 g) de farine
2 tasses (500 ml) de lait
2 grosses pommes de terre, pelées, coupées en dés
2 boîtes de 140 g de palourdes, le jus réservé
250 ml (1 tasse) de crème à cuisson
Sel et poivre


Dans une grande casserole, dorer le bacon dans l’huile jusqu’à ce qu’il soit croustillant.
Retirer le bacon à l’aide d’une cuillère trouée. Réserver sur un papier absorbant.

Égoutter les palourdes et réserver le jus. 

Dans la même casserole, attendrir le poireau, les carottes et l’ail dans le gras de bacon jusqu’à ce soit translucide. Ajouter la pâte de cari et mélanger.

Saupoudrer la farine et cuire 1 minute en remuant. Ajouter le jus de palourdes et porter à ébullition en remuant.
Ajouter le lait, les pommes de terre et porter à ébullition. Laisser mijoter 20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Ajouter les palourdes, la crème et poursuivre la cuisson de 2 à 3 minutes. Rectifier l’assaisonnement puis ajouter le bacon.

Imprimer la recette

Allez visiter le blogue Good Korma, vous y trouverez pleins d'infos et de conseils pour la cuisine indienne.

Je participe au programme des ambassadeurs de Patak’s Canada et j’en retire des avantages. Les opinions émises sur ce blogue sont les miennes.

13 février 2015

MINI-QUATRE QUARTS AU CHOCOLAT AU GINGEMBRE POUR LA SAINT-VALENTIN


Pour la Saint-Valentin, j'ai  voulu faire dans la simplicité en préparant mon gâteau passe-partout (le quatre-quarts) et en lui ajoutant du chocolat noir au gingembre confit.

Pour donner à ce petits quatre-quarts un air de fête, je les ai surmontés d'une ganache au chocolat au lait  et décorés avec des confettis que Nathalie m'a gentiment envoyés et des mots écrits avec du chocolat fondu.

Écrivez en lettres attachées, c'est plus joli et vous n'aurez pas à interrompre vos écritures en levant la poche à pâtisserie du papier parchemin.
Faites-en en nombres supplémentaires, car c'est assez fragile.

Je vous souhaite une belle-Saint-Valentin !

Pour 24 mini-cupcakes
3 oeufs (environ 180 g)
180 g de sucre
180 g de beurre
1 tablette de chocolat noir au gingembre confit
180 g de farine
2 c à café de poudre à pâte (levure chimique)

Ganache montée :
300 g de chocolat au lait
260 ml de crème 35%

Décoration :
100 g de chocolat fondu pour les écritures
Confettis comestibles en forme de coeur


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Préparer un moule de 24 empreintes de mini-muffins en les chemisant de caissettes en papier, ou utiliser un moule en silicone.
Au bain-marie, faire fondre le beurre et le chocolat coupé en morceaux. Réserver.

Au batteur électrique, battre les oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter le mélange de chocolat et beurre tempéré, puis la farine et la poudre à pâte et bien mélanger.

Répartir la pâte dans les empreintes et enfourner pour 15 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.
Laisser complètement refroidir et démouler.

Ganache montée au chocolat au lait
Faire chauffer la crème dans une petite casserole, et la porter à ébullition
Dès que la crème frémit, verser le chocolat, attendre 1 minute et mélanger.
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur, jusqu'à ce que la ganache soit complètement froide.

Battre la ganache au batteur électrique jusqu'à ce qu'elle ressemble à une chantilly.
Mettre la ganache montée dans une poche à pâtisserie munie d'une douille cannelée, puis décorer les petits quatre-quarts en formant une rosette sur le dessus.


Décoration :
Saupoudrer les mini quatre-quarts de confettis comestibles en forme de coeur.

Mettre le chocolat fondu dans une poche à pâtisserie en plastique.
Faire une petite incision à la pointe de la poche à pâtisserie, pour que les écriture soient assez fines.

Écrire avec le chocolat sur une feuille de papier parchemin. Laisser durcir, puis décoller délicatement avec une spatule en métal et déposer sur les rosettes de ganache montée.
Imprimer la recette

11 février 2015

FÈVES AU LARD À LA BIÈRE (À LA MIJOTEUSE)


Je vous ai déjà raconté mes échanges de bières avec Esthère et David et comme je préfère les cuisiner plutôt que de les boire, je vous propose aujourd'hui, ces bonnes fèves au lard, recette librement inspirée de la recette de Samuel, cuites à la mijoteuse dans de la bière brune Hurlevent.

J'ai débuté la cuisson tôt le matin, et toutes les personnes qui sont passées à la maison, cette journée là, m'ont demandé ce que je faisais cuire, "car ça sent tellement bon"!
Non seulement, ça sent très bon, mais c'est vraiment délectable. 

Si vous avez une grande mijoteuse, je vous conseille donc de doubler la recette pour pouvoir mettre des fèves au lard au congélateur.

J'apprivoise de mieux en mieux en mieux ma mijoteuse et pour ce genre de recette, je trouve presque cela indispensable, plutôt que de monopoliser mon four.

Pour 8 à 10 personnes
500 g de haricots blancs secs (variété Navy)

1 oignon jaune pelé et émincé
250 g de bacon fumé, émincé
1 c. à soupe de moutarde de Dijon
2 c. à soupe de concentré de tomates
200 ml de mélasse
250 ml de sirop d’érable
1 bouteille (500 ml) de bière brune Hurlevent
Eau tiède
Sel et poivre du moulin


Dans un grand saladier, mettre à tremper les haricots blancs dans de l'eau froide, pendant au moins 12 heures.

Égoutter les fèves et les déposer dans le récipient de la mijoteuse.
Mélanger le reste des ingrédients et les ajouter aux haricots blancs et mélanger.
Ajouter de l'eau, juste assez pour que les haricots soient à peine recouverts.

Mettre le couvercle de la mijoteuse, et programmer 10 heures à basse température.
Assaisonner au besoin et servir avec le jambon à la bière.
Imprimer la recette

09 février 2015

JAMBON À LA BIÈRE ET AUX HERBES DE PROVENCE (À LA MIJOTEUSE)


C'est sur les conseils de Katia, à qui j'expliquais mes déboires et mes déceptions avec ma mijoteuse, que j'ai pour la première fois, cuit mon jambon de cette manière.
C'est une recette et une méthode "zéro prise de tête", avec un résultat vraiment génial.
C'est même un résultat qui fait remonter, la mijoteuse dans mon estime.
Attendez que votre jambon soit totalement refroidi pour couper de belles tranches.
Je vous montrerais cette semaine, avec quoi j'ai servi ce jambon, tout en utilisant la mijoteuse.


1 jambon style Pic-Nic
1 bouteille (351 ml) de bière rousse
2 c. à table (30 ml) d'herbes de Provence


Mettre le jambon avec le filet, dans la mijoteuse.
Ajouter la bière et les herbes de Provence.
Programmer la mijoteuse, 10 heures à low.

06 février 2015

MON GÂTEAU TOUT CHOCOLAT D'ANNIVERSAIRE


La semaine dernière, c'était mon anniversaire et monsieur Gourmandises avait organisé une petite fête avec nos amis à la crêperie.

Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, j'ai préparé mon gâteau d'anniversaire comme ça, j'étais certaine qu'il serait à mon goût.

Pour ce gâteau j'ai utilisé le chocolat que j'ai gagné lors des votes pour le concours Callebaut.
Je ne sais pas si vous vous souvenez, juste avant Noël, dès qu'on votait pour un candidat, on avait une chance, en tant que votant, de participer à un tirage pour gagner 100 $ de chocolat.
J'ai découvert le 2 Janvier que j'étais gagnante depuis le 23 décembre, mais le courriel était dans les courriels indésirables.

J'aime les gâteaux à étages, ceux qui ont plusieurs textures et différentes saveurs.
C'est pourquoi, j'ai préparé un gâteau avec des amandes en poudre et effilées pour qu'il y ait du croquant. Le gâteau a la texture d'un brownie.
J'ai surmonté le tout d'une ganache au chocolat au lait et d'un glaçage au chocolat décoré de perles de chocolat très croustillante.

C'est un gâteau qui a plu à tout le monde et surtout à moi mais je savais qu'en me faisant plaisir, j'allais aussi faire plaisir à nos invités, il n'y en a pas un seul qui n'aime pas le chocolat.

Pour 20 personnes
400 g g de chocolat noir 54.6 %de cacao
250 g de beurre
200 g de sucre
120 g de farine
8 oeufs (séparer les blancs des jaunes)
150 g d'amandes moulues
200 g d'amandes effilées

Ganache montée au chocolat au lait
300 g de chocolat au lait 33,6 % de cacao
260 ml de crème 35%

Glaçage au chocolat noir :
210 g de chocolat noir 54.6 %de cacao
1 c. à soupe de beurre de cacao

Finition:
Perles de chocolat

Pour le gâteau :
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Placer un cadre en inox de 13 po X 9 po (33 cm x 23 cm) sur une plaque de cuisson, chemisée de papier parchemin, puis beurrer le tour du cadre. Réserver.

Fondre au bain marie le chocolat et le beurre.
Blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre au batteur électrique puis ajouter le chocolat tiédi, la farine et la poudre d'amandes et les amandes effilées.

Monter les blancs en neige et incorporez les délicatement à la préparation.
Verser le tout dans le cadre préparé et enfourner 25 minutes.
Laisser refroidir complètement, mais ne pas démouler.

Pour la ganache montée:
Faire chauffer la crème dans une petite casserole, et la porter à ébullition
Dès que la crème frémit, verser le chocolat, attendre 1 minute et mélanger.
Couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur, jusqu'à ce que la ganache soit complètement froide.

Battre la ganache au batteur électrique jusqu'à ce qu'elle ressemble à une chantilly.
Étendre la préparation sur le gâteau et lisser avec une spatule.
Réserver au réfrigérateur 1 heure.


Fondre le chocolat et le beurre de cacao au bain-marie puis étendre sur le gâteau et parsemer de perles de chocolat avant que le chocolat ait pris pour que les perles soient fixées.
Imprimer la recette

04 février 2015

GAUFRES À LA PÂTE À CHOUX


Pour mon anniversaire, j'ai eu (entre-autres, car j'ai été pourrie gâtée), un super gaufrier, celui qui fait des gaufres épaisses comme au restaurant et qui tourne pour mieux répartir la pâte et la cuisson.

Il fallait absolument que je l'essaie le plus vite possible et dès dimanche matin, je m'attelais à ma pâte à gaufres.

À la base, on part d'une pâte à choux et on la délaye avec du lait et de la crème. Recette bien pratique quand on y pense car si vous êtes en rupture de levure chimique ou de levure de boulanger, vous ne serez pas pris au dépourvu.

L'autre avantage de cette recette, c'est qu'elle n'est pratiquement pas sucrée, ce qui tombe moins sur le coeur quand vous les aspergerez de sirop d'érable.
Dépendamment de votre gaufrier, il vous faudra peut être les cuire un peu plus longtemps car elles doivent être très croustillantes sur le dessus et très moelleuses à l'intérieur.

Pour une dizaine de gaufres
350 ml de lait
1/2 tasse (125 g) de beurre
1 c. à soupe de sucre
1 pincée de sel
1 2/3 tasses (250 g) de farine

8 œufs
1 tasse (250 ml) de lait
1/2 tasse (125 ml) de crème 15 %


Dans une casserole à fond épais, faire bouillir le lait, le beurre, le sel et le sucre.
Lorsque le mélange est arrivé à ébullition, verser d'un seul coup la farine et remuer vigoureusement à l'aide d'une cuillère en bois durant 1 minute jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte qui se détache complètement du fond de la casserole.
Verser cette boule dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, puis ajouter les oeufs un à un tout en fouettant rapidement.

Ajouter la deuxième quantité de lait et la crème et mélanger encore 2 à 3 minutes.

Préchauffer le gaufrier et graissez-le.
Cuire les gaufres 6 minutes ou plus, si nécessaire.
Imprimer la recette

02 février 2015

POUR LA CHANDELEUR, CRÊPES CITRON MIEL


J'adore les crêpes, je ne vous apprends rien, et c'est pourquoi, la Chandeleur est ma journée préférée de l'année, même si je fais des crêpes très souvent.

Pour mon anniversaire, monsieur Gourmandises a même organisé mon repas de fête avec tous mes amis, à la crêperie de mon amie Isabelle.

Je savais qu'un énorme gâteau nous attendait à la maison (normal, c'est moi, qui l'ait fait) et malgré cela, ça me prenait une crêpe sucrée pour clôturer mon repas. Et j'ai pris une de mes préférées : la citron miel.

C'est donc, tout naturellement que j'ai eu envie de refaire ce sirop pour agrémenter mes crêpes.
J'ai utilisé de miel de citrouille de Nude Bee Honey co (Vous pouvez même le gagner en participant au concours).

Bonnes crêpes à tous !

Crêpes :
3 tasses (450 g) de farine
1 pincée de sel
6 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu, tempéré
2 tasses (500 ml) de bière blonde
2 tasses (500 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Pour le sirop citron miel
50 ml de jus de citron fraîchement pressé
60 ml de miel


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.

Le sirop
Dans une petite casserole, faire chauffer le jus de citron et le miel.
Napper les crêpes d'une à deux cuillères à soupe de ce sirop.
Imprimer la recette

01 février 2015

#WOKSTAR :RENDANG DE BOEUF À LA MIJOTEUSE


Je prends rarement des résolutions en début d'année, mais cette année, j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et d'apprivoiser ma mijoteuse. J'essaie de lui trouver des avantages.
Je trouve cela pratique quand le four déjà utilisé, mais pour l'instant, ça ne s'est pas produit souvent.

Cette recette est la deuxième recette dont je suis vraiment satisfaite, car les autres, dont je ne vous parlerais pas, ressemblaient à une infâme gibelote.

Pour réaliser cette recette, j'ai utilisé des produits Blue Dragon, soit pâte de cari et le lait de coco.
Je n'étais pas certaine que la pâte de cari donnerait le même goût que le mélange rendang, mais monsieur gourmandises qui a passé 4 mois en Indonésie, m'a rassurée en me disant que c'était vraiment très proche.

Pour 4 à 6 personnes
1/2 tasse (40 g) de noix de coco séchée
3 c. à soupe (45 ml) d'huile de tournesol
1 c. à soupe (15 ml) de pâte de cari
1 kg (2 1/4 lb) de cubes de boeuf à braiser
2 c. à soupe de jus de lime
2 tiges de citronnelle, écrasées
5 feuilles de combava, chiffonnées
2 c. à soupe (25 g) de cassonade
1 boite (400 ml) de lait de coco
Sel



Faîtes chauffer une poêle à feu moyen, puis y mettre la noix de coco et faire revenir à sec pendant 3 à 5 minutes, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu'elle soit dorée. Réserver.

Faire chauffer l'huile dans un wok à feu moyen-vif et y mettre la pâte de cari, puis le boeuf.
Mélanger bien et laisser cuire 5 à 10 minutes, jusqu'à ce que la viande commence à dorer.

Transférer la viande dans la mijoteuse.
Ajouter le jus de lime, la citronnelle, le combava, la cassonade et le lait de coco, puis saler.

Couvrir et faites mijoter à basse température de 8 à 10 heures ou à température élevée de 4 à 5 heures.
À la fin de la cuisson, incorporer la noix de coco grillée et servir avec un riz basmati
Imprimer la recette

Je participe au programme des ambassadrices de Blue Dragon Canada et j’en reçois quelques avantages. Les opinions émises sur ce blogue sont les miennes.

SOUPE DE LENTILLES ROUGES À L'INDIENNE


Il fait encore très froid et quoi de plus réconfortant qu'une bonne soupe épaisse et parfumée.
Actuellement,  je cuisine une nouvelle soupe aux deux jours. J'essaie de les faire bien rassasiantes car c'est bien souvent avec une soupe (et du pain) que je dîne.

 Patak's nous a demandé quels étaient nos produits préférés et je réponds en vous présentant cette soupe absolument délicieuse.

Mes produits préférés sont toute la gamme des pâte de cari.
Ici, j'ai utilisé la pâte de cari Madras, mais vous pourriez utiliser n'importe quelle autre pâte et ainsi changer le goût et le piquant de cette soupe.

Pour 6 personnes
1 oignon, haché
2 gousses d'ail, hachées
1 carotte, hachée finement
45 g (3 c. à soupe) de beurre
1 c. à soupe (15 ml) de pâte de cari Madras
15 ml (1 c. à soupe) de gingembre frais, râpé
1,25 litre (5 tasses) de bouillon de poulet
250 ml (1 tasse) de lait de coco
30 ml (2 c. à soupe) de pâte de tomate
180 ml (3/4 tasse) de lentilles rouges
Sel et poivre


Dans une casserole, attendrir l'oignon, l'ail et la carotte dans le beurre.
Ajouter la pâte de cari Madras et cuire 1 minute.
Ajouter le gingembre, le bouillon, le lait de coco et la pâte de tomate.
Porter à ébullition et ajouter les lentilles. Réduire le feu, couvrir et laisser mijoter 20 minutes. Rectifier l'assaisonnement.
Accompagner du pain à la poêle.

Imprimer la recette

Décharge : Je participe au programme des ambassadrices de Patak's Canada et j'en reçois quelques avantages. Les opinions émises sur ce blogue son les miennes.