Aucun message portant le libellé avoine. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé avoine. Afficher tous les messages

17 mars 2016

BISCUITS À L'AVOINE ET À LA NOIX DE COCO


Je dois vous mettre en garde sur l'addiction que ces biscuits provoquent. Les 4 douzaines de biscuits n'ont pas faites une semaine.
Ian en a offert une douzaine à son ami Gabriel dont c'était l'anniversaire, mais vu à la vitesse où ils ont disparu, j'imagine qu'il y a eu des mangeurs nocturnes.
J'ai trouvé la recette ici (clic). Ces biscuits sont extra noix de coco donc, si vous ne l'aimez pas, mieux vaut essayer une autre recette.

Pour 4 douzaines de biscuits
2 3/4 tasses (420 g) de farine
1 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 c. à café de bicarbonate de soude
2 pincées de sel
1 tasse (200 g) de cassonade
1 tasse (200 g) de sucre
1 tasse (250 ml) d'huile de noix de coco (mesurée solide), fondue
2 gros œufs
2 c. à café d'extrait de noix de coco
1 tasse (100 g) de noix de coco râpée sucrée
1 tasse (100 g) de gros flocons d'avoine
2/3 tasse (100 g) d'amandes effilées


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et chemiser de papier parchemin , 2 plaques à biscuits. Réserver.

Dans un bol, combiner la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, crémer les sucres avec l'huile de noix de coco.
Ajouter les oeufs et l'extrait de noix de coco et bien mélanger.
Changer le fouet, par le fouet plat et incorporer le mélange de farine puis la noix de coco, l'avoine et les amandes effilées. Bien mélanger à basse vitesse.

À l'aide d'une cuillère à soupe, prélever de la pâte et façonner en boule de la grosseur d'une balle de golf, puis aplatir légèrement.
Déposer sur les plaques à biscuits réservées. Renouveler l'opération avec le reste de pâte.
Enfourner pour 12 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient légèrement dorés.
Laisser refroidir 2 minutes sur les plaques à biscuits puis transférer sur une grille jusqu'à complet refroidissement.
Conserver dans une boite hermétique. Se conservent 2 semaines, à température ambiante.
Imprimer la recette

20 novembre 2015

CROUSTADE AUX POMMES EN VERRINE


Ces croustades aux pommes ne sont pas tellement différentes de celles que l'on fait en un seul plat sauf qu'ici, les pommes sont revenues dans le beurre puis caramélisées.
Le croustillant est cuit à part et est ensuite mis dans les verrines.
Du coup, c'est vraiment croustillant, puisqu'il n'a pas touché à la garniture aux pommes durant la cuisson.

C'est un petit dessert tout simple mais tellement réconfortant. Le meilleur est de préparer de croustillant à l'avance, puis de cuire les pommes et de servir ce dessert chaud.
Vous n'aurez probablement pas la place de mettre une boule de crème glacée, mais ce dessert se suffit bien à lui même.

Pour 6 verrines
Croustade :
1/3 tasse (50 g) de farine
6 c. à soupe (75 g) de cassonade
1/2 c. à café de cannelle moulue
1/2 c. à café de gingembre moulu
1 tasse (90 g) de flocons d'avoine
1/4 tasse (60 g) de beurre, à température ambiante

Compotée de pomme :

6 pommes Golden Délicieuse, pelées, parées et coupées en cubes
1/2 c. à café de cannelle moulue
1/2 c. à café de gingembre moulu
Le jus d'un citron
6 c. à soupe  (90 g) de beurre
1/4 tasse (50 g) de cassonade

Bâtons de cannelle pour décorer


Croustade
Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Dans un bol, mélanger tous les ingrédient.
Travailler la préparation avec les doigts afin d'obtenir une pâte sablonneuse.

Recouvrir une plaque allant au four de papier parchemin et étaler la pâte.

Mettre au four  10 à 15 minutes ou jusqu'à coloration dorée.

Laisser refroidir sur la plaque. Effriter la préparation pour obtenir de plus petits morceaux. Réserver.


Compotée de pommes :Dans un bol, mélanger les pommes, la cannelle, le gingembre et le jus de citron. Réserver.

Dans une poêle chaude, fondre le beurre et ajouter la préparation de pommes.
Faire revenir à feu moyen puis ajouter la cassonade.
Laisser mijoter 10 minutes ou jusqu'à ce que les pommes soient fondantes.


Répartir la compotée de pommes dans 6 verrines, puis recouvrir de la croustade.

Pour servir, déposer la compote au fond de la verrine et garnir de crumble.
Planter un bâton de cannelle dans chaque verrine pour décorer.

Décorer avec un bâton de cannelle.
Imprimer la recette

20 avril 2015

CAKE POP DE BOUCHÉE AU BEURRE D'ARACHIDE AU CHOCOLAT

La portion recommandée est de 2 à 3 bouchées représentées sur la photo ci-haut.


Je n'ai pas de souvenir d'enfance, par rapport au beurre d'arachide, parce qu'en Europe, on en consomme peu mais je peux vous dire que depuis que je suis au Québec, je me suis bien rattrapée.
Je l'utilise surtout en cuisine, en pâtisserie mais aussi pour quelques sauces. J'aime tellement ça, que je dois avoir toutes les différents beurre d'arachide de la gamme.

Kraft a lancé le défi d'utiliser sa recette de base de bouchées au beurre d'arachide, d'ajouter d'autres ingrédients pour pimper la recette.

J'ai donc réalisé ces bouchées avec du Beurre d’arachide Kraft avec Chocolat que j'ai trempées dans du chocolat au lait puis dans un praliné d'amandes.
Le tout est monté sur des bâtonnets à popsicle pour en faire des cakes pop.
Vous dire que c'est bon, n'est pas vraiment suffisant, c'est carrément démentiel et j'ai eu toute la misère du monde à en garder un seul pour que Monsieur Gourmandises puisse y goûter, car Ian a presque tout manger à lui tout seul.

Ces bouchées ne sont pas trop sucrées et elles ne sont pas sèches et je vous mets en garde, elles sont très addictives !

Suivre le hashtag #BouchéesauBAK pour vous joindre à la conversation sur Twitter et visitez www.cacollentrenous.ca pour plus d’idées recette de Bouchées au Beurre d’Arachide.

Pour les bouchées au beurre d'arachide au chocolat :
1 tasse (90 g) de gros flocons d'avoine
1/2 tasse (125 ml) de Beurre d’arachide Kraft avec Chocolat
1/4 tasse (60 ml) de miel
Bâtonnets à popsicle

Pour le praliné d'amandes
75 g d'amandes entières
1/4 tasse (50 g) de sucre
1 c. à table (15 ml) d'eau

Pour l'enrobage au chocolat au lait :
210 g (7 oz) + 60 g (2 oz) de chocolat au lait de bonne qualité
1 c. à soupe (15 ml) de beurre de cacao

La portion recommandée est de 2 à 3 bouchées représentées sur la photo ci-haut.

Pour les bouchées au beurre d'arachide au chocolat :
Mélanger ensemble tous les ingrédients dans un bol de grandeur moyenne.
Rouler 15 bouchées de la grosseur d'une grosse noix.
Enfoncer un bâtonnet de popsicle au centre et déposer sur une plaque.
Réfrigérer le temps de préparer les autres étapes de la recette (minimum 30 minutes au réfrigérateur.

Pour le praliné d'amandes
 Dans une poêle, mélanger les amandes, le sucre et l'eau. Cuire sur feu moyen et laisser caraméliser pendant 6 à 8 minutes, en remuant de temps en temps.
Placer les amandes caramélisées sur une feuille de papier parchemin. Laisser refroidir, puis hachez-les au robot culinaire.
Déposer le praliné dans une assiette et réserver.

La portion recommandée est de 2 à 3 bouchées représentées sur la photo ci-haut.

Pour l'enrobage au chocolat au lait :
Dans un bain-marie, fondre 210 g (7 oz) de chocolat avec la cuillère à soupe de beurre de cacao.
Quand le chocolat est fondu, retirer le bol et ajouter les 60 g restants de chocolat.
Mélanger jusqu'à ce que la texture soit bien lisse.

La portion recommandée est de 2 à 3 bouchées représentées sur la photo ci-haut.

Montage :
Sortir les bouchées du réfrigérateur.
Trempez-les dans le chocolat fondu et les enrober entièrement.
Tremper ensuite dans le praliné puis laisser figer sur un tapis de silicone ou une feuille de papier parchemin.
Imprimer la recette

Malgré que ce texte soit généreusement sponsorisé par Kraft Canada, les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Kraft Canada.

09 janvier 2015

BARRES À L'AVOINE ET AU CHOCOLAT AU GINGEMBRE CRISTALLISÉ


J'ai souvent écrit sur le chocolat Green & Black's Organic parce que je l'adore et puis parce que c'est du chocolat bio et équitable.
C'est du chocolat qu'on peut juste manger comme cela, mais les saveurs sont tellement intéressantes, que j'ai eu envie de l'incorporer dans une recette que tout le monde aime chez nous.
Pour la customisation de ce dessert, j'ai choisi le chocolat au gingembre cristallisé.
C'est une énorme différence avec la recette originale, au niveau du goût et de la texture. C'est très addictif et chacun cherche à trouver quel est l'ingrédient que j'ai incorporé et qu'il n'y avait pas avant.

C'est le dessert parfait à partager, parce que ça donne une bonne quantité de barres. Si vous ne voulez pas partager, vous pouvez aussi les congeler.

Pour 20 barres :
Pour la croûte croustillante :
1 tasse (250 g) de beurre à température ambiante
2 tasses (400 g) de cassonade
2 oeufs
2 c. à café (10 ml) d'extrait de vanille
2 et 1/2 tasses (375 g) de farine
1 c. à café (5 ml) de sel
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium
3 tasses (270 g) de flocons d'avoine

Garniture au chocolat au gingembre et aux noix
12 oz (360 g) de chocolat au gingembre cristallisé Green &Black's Organic
1 boite de 300 ml de lait concentré sucré (Eagle Brand/Nestlé )
2 c. à soupe (30 g) de beurre
1 tasse (150 g) de noix (pacanes ou Grenoble), hachées grossièrement
2 c. à café (10 ml) d'extrait de vanille


Préchauffer le four à 350 F (180 C)

Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du foeut, crémer le beurre et la cassonade jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter les oeufs un à un et bien mélanger.
Ajouter la vanille, puis la farine, le sel et le bicarbonate qui auront été préalablement tamisés et bien mélanger.
Incorporer les flocons d'avoine et mélanger.

Avec les 2/3 de ce mélange, foncer un moule rectangulaire de 13 po x 9 po (33 cm x 23 cm), qui aura été au préalable, chemisé de papier parchemin. Réserver.

Dans une casserole à fond épais, fondre le lait concentré sucré avec le chocolat et le beurre sur feu moyen.
Quand le chocolat est fondu, ajouter la vanille et les noix et bien mélanger.

Répartir le mélange sur la croûte, puis recouvrir du reste de pâte également.

Cuire 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.
Laisser refroidir à température ambiante avant de couper en barres.
Imprimer la recette

07 novembre 2014

GÂTEAU À L'AVOINE


Si vous faîtes une recherche sur Pinterest, vous allez constater qu'il y a mille et une versions du gâteau à l'avoine.
C'est un gâteau de grand-mère, bien réconfortant et aussi bien sucré car les grand-mères ne regardaient pas trop sur le sucre.
La présentation est rustique, il ne gagnera pas le premier prix de beauté mais dès que vous y goûterez, vous serez sous le charme.

J'ai fait le test sur Ian et son amie Rosanne : En rentrant de l'école, je leur ai proposé un morceau de gâteau pour le goûter et quand j'ai annoncé la couleur : du gâteau à l'avoine, personne n'a sauté de joie, mais dès qu'ils y ont goûté, ils ont adoré et voulaient en manger un autre morceaux ! La modération a toujours meilleur goût, j'ai donc refusé !

C'est un gâteau qui se congèle très bien, alors n'hésitez pas à faire la recette entièrement.


Pour 16 personnes
1 ½ tasse (375 ml) d'eau chaude
1 tasse (90 g) de flocons d'avoine
1 tasse (200 g) de cassonade
1 tasse (200 g) de sucre
½ tasse (125 g) de beurre, à la température ambiante
2 oeufs
1⅓ tasses (200 g) de farine
1 c. à café (5 ml) de cannelle
1 c. à café (5 ml) de bicarbonate de sodium
½ c. à café (2,5 ml) de sel

Garniture :
½ tasse (125 g) de beurre
1 tasse (200 g) de sucre brun
2 c. à soupe (30 ml de lait
1 tasse (250 ml) de noix de coco râpée (non sucrée)




Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule rectangulaire de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) et réserver.

Mélanger l'eau chaude et les flocons d'avoine dans un saladier et laisser gonfler le temps de préparer le reste de la recette.

Battre en crème le beurre et les sucres. Ajouter les oeufs et bien mélanger.
Ajouter la farine, la cannelle, le bicarbonate et le sel, qui auront été au préalable, mélangés, puis ajouter le mélange eau/avoine et bien mélanger.

Verser la préparation dans le moule puis enfourner pour 35 à 40 minutes.

Pendant ce temps, préparer la garniture.
Dans le bol du mélangeur, ajouter tous les ingrédients de la garniture et bien mélanger avec le fouet plat.

Quand le gâteau est cuit, le sortir du four et mettre le four à "broil".
Répartir la garniture sur le dessus du gâteau (si le gâteau n'est pas entièrement recouvert, ce n'est pas grave, la garniture va s'étendre), puis passer le gâteau quelques minutes sous le gril, ou jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.

Laisser complètement refroidir avant de couper en 16 morceaux.
Imprimer la recette

03 novembre 2014

PAIN AUX BANANES ET AUX NOIX


S'il y a bien un dessert qui a du succès à la maison, c'est bien le pain aux bananes.
Je le sers aussi bien pour le dessert, le petit déjeuner ou en collation. Je n'ai jamais compté le nombre de versions que j'ai pu faire, mais c'est rarement la même recette.

La nouvelle recette me semble toujours meilleure que la précédente, mais ce n'est qu'une illusion, car jusqu'à maintenant, je n'ai jamais fait de pain aux bananes que je n'ai pas aimé ou que je me suis dit que je n'étais pas prête à refaire une recette.

Celui-ci a de particulier qu'il est fait avec de la farine intégrale à pain, que j'achète au moulin pas très loin de chez moi, qu'il contient du sucre de canne et des flocons d'avoine.
La moitié de la cuisson se fait à couvert, ce qui donne un moelleux et un fondant difficilement battable au niveau des pains aux bananes.

Ne pas hésiter à réaliser cette recette en double, puis d'en garder au congélateur, ce pain se congèle très bien.

Pour 8 à 10 personnes
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
1/2 tasse (100 g) de sucre de canne
2 oeufs
3 bananes moyennes (environ 300 g), écrasées à la fourchette
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %
1/2 tasse (50 g) de flocons d'avoine
1 tasse (175 g) de farine intégrale à pain
2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
2/3 tasse (100 g) de pacanes, grossièrement hachées


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer puis chemiser un moule à pain de papier parchemin. Réserver.

Crémer le beurre avec le sucre de canne au batteur électrique puis ajouter les oeufs un à un.
Ajouter les bananes écrasées et la crème.

Ajouter les flocons d'avoine, la farine intégrale et la poudre à pâte, qui ont été préalablement mélangées, puis ajouter les noix et bien mélanger.

Verser la préparation dans le moule à pain préparé, puis le couvrir d'une feuille d'aluminium.
Enfourner pour 30 minutes puis enlever la feuille d'aluminium et poursuivre la cuisson 25 minutes.

Laisser complètement refroidir avant de démouler.
Imprimer la recette





01 octobre 2014

#LMDBLOGGER : BISCUITS DÉJEUNER


Est ce que vous avez du mal à faire avaler quelques choses à vos enfants, le matin, pour le petit déjeuner ?
Moi oui ! Mais comme le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre, ma zouille a de qui tenir.
Comme je me lève bien avant lui le matin, il ne le sait pas que je ne déjeune pas donc il ne peut pas me dire "oui, mais toi non plus, tu ne déjeunes pas" !

Je me suis inspirée d'une recette de Vivre délicieusement, pour préparer ces biscuits déjeuner plein de bonnes choses : Fibres, protéines et fruits secs  et des Cheerios multi grains, grains anciens, faits de kamut, d'épeautre et de maïs soufflés pour un goût délicieusement croquant, ainsi qu'une douce saveur de cannelle et d’épices.

Si vous préférez les réaliser en barres, il vous faudra étendre la pâte dans un moule de 9  po x 13 po (23 cm x 33 cm) et cuire pendant 20 minutes.

Quoi qu'il en soit, vous ne pourrez pas mettre ces biscuits dans la boite à lunch, car ils contiennent du beurre d'arachide.

Les biscuits sont croustillants sur le dessus et très moelleux à l'intérieur.
Pour environ 1 douzaine de biscuits
1 1/4 tasse (250 g) de sucre
1/2 tasse (125 g) de beurre ou de margarine, ramolli
1/2 tasse (125 ml) de beurre d’arachide
1/4 tasse (60 ml) d’eau
1 c. à soupe (15 ml) d'extrait de vanille pure
1 oeuf
1 1/2 tasse (225 g) de farine tout usage ou de blé entier
1 tasse (90 g) de flocons d’avoine à l’ancienne ou à cuisson rapide
1 tasse (250 ml) de raisins secs
1/2 c. à thé (2,5 ml) chacun de bicarbonate de sodium et de sel
4 tasses (1 Litre) de céréales Cheerios* ou de céréales Cheerios* Multi-Grain


Préchauffer le four à 375 °F (190 °C).
Préparer 2 plaques à pâtisserie  en les chemisant de papier parchemin.

Dans un grand bol, mélanger le sucre, le beurre, le beurre d'arachide, l'eau, la vanille et l'oeuf.
Incorporer le reste des ingrédients, sauf les céréales.
Intégrer délicatement les céréales pour ne pas les écraser.

Prélever de la pâte avec la cuillère à crème glacée et déposer les boules de pâte sur les plaques préparées, à 4 po (10 cm) d'intervalle.

Abaissez les boules jusqu'à ce qu'elles aient 1 po (2,5 cm) d'épaisseur.
 Faites cuire de 11 à 13 minutes ou jusqu'à obtention d'une coloration dorée. Laissez reposer 5 minutes avant de retirer les biscuits de la plaque. Conservez légèrement couvert.
Imprimer la recette




27 juin 2014

BISCUITS SANDWICHS AU YOGOURT GLACÉ AUX FRAISES ET SIROP D'ÉRABLE


Hier, c'était assez animé chez nous. J'ai reçu une équipe de tournage pour l'émission l'épicerie dans mon jardin, car nous avons tourné en extérieur. L'émission  portait sur le thème des biscuits sandwichs à la crème glacée.
J'ai été épaulée par deux fantastiques goûteurs Ian et son amie Rosanne qui se trouve être la fille de mon amie Esthère.
Avec cette recette, je voulais démontrer que c'est super facile à faire maison et aussi beaucoup plus santé que les sandwichs glacés que l'on trouve dans le commerce.
En les faisant maison, on sait exactement quels sont les ingrédients qui les composent.

Pour le goût, je préfère le yogourt glacé à la crème glacée et comme Ian et Rosanne ont tous les deux une intolérance au lactose, j'ai utilisé du yogourt grec sans lactose mais vous pouvez aussi utiliser un autre yogourt :méditerranéen ou aromatisé au citron ou à la vanille.

Le biscuit sandwich à la crème glacée est une recette très versatile. Vous pouvez utiliser vos biscuits préférés et les garnir selon votre inspiration du moment.

Je vous tiens au courant de la diffusion de l'émission, ce sera probablement au mois de Juillet.

Pour 10 biscuits sandwichs :
Biscuits :
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
1/2 tasse (130 g) de beurre d'arachides onctueux
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/2 tasse (100 g) de cassonade
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille
1 oeuf
2/3 tasse (100 g) de farine
1/4 c. à thé (1,2 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à thé (2,5 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel
1 tasse (90 g) de flocons d'avoine à cuisson rapide

Yogourt glacé aux fraises et sirop d'érable
 2 et 1/2 tasses (625 g) de fraises fraiches, lavées et équeutées
2 tasses ( 500 ml ) de yogourt grec nature
1/2 tasse (125 ml) de sirop d'érable


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser des plaques à biscuits de papier parchemin et réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre, le beurre d'arachides, les sucres et la vanille jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.
Ajouter l'oeuf et bien battre.

Dans un autre bol, combiner la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium, le sel et les flocons d'avoine.
Ajouter le mélange à la préparation précédente et bien mélanger.

Déposer 1 c. table (15 ml) de la pâte à biscuit sur la plaque à biscuit et écraser légèrement avec une fourchette. Espacer les biscuits de 2 po (5 cm).
Enfourner pendant 12 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.

Yogourt glacé aux fraises et sirop d'érable
Dans le robot culinaire, mettre les fraises, le yogourt grec et le sirop d'érable, puis mixez jusqu'à l'obtention d'une purée lisse et homogène.

Turbiner selon les recommandations du fabriquant de votre sorbetière (environ 25 minutes).
Chemiser un moule rectangulaire de film alimentaire, en le faisant dépasser de chaque bord.
Verser le yogourt turbiné dans le plat préparé, rabattre le film alimentaire sur le dessus et réserver au congélateur pendant 3 heures.

Montage
Sortir le yogourt glacé 30 minutes avant son utilisation.
À l'aide d'un emporte-pièce de même diamètre que les biscuits, couper des disques de yogourt glacé et les insérer entre deux biscuits.
Pour une version plus gourmande, vous pouvez aussi les tremper dans le chocolat fondu.
Imprimer la recette

22 novembre 2013

#METROSANTE : BARRES GRANOLA À L'AVOINE ET AU MIEL

Jour 5 du défi lancé par Métro pour leur programme À votre santé avec Métro.

N'oubliez pas que vous pouvez gagner une carte Métro de 50 $, si vous prenez en photo d'un de vos repas santé et que vous postiez votre photo sur les médias sociaux en intégrant le hashtag #metrosante.

Avant d'immigrer au Québec, je connaissais un peu le sirop d'érable, car des amis m'en avaient ramené de voyage, mais comme ce n'était pas très disponible, à l'époque, en France, j'utilisais beaucoup de miel....et je continue car j'ai dans mon coin, beaucoup d'apiculteurs et que mon Métro a mis l'emphase pour vendre des produits locaux. Il n'y a pas plus naturel comme sucre et c'est fabriqué par des petites bestioles qui m'ont toujours intriguée.
Je ne sais pas s'il y a une cause à effet, mais je vous ferai remarquer qu'Isabelle, c'est l'anagramme d'Abeilles :)

Pour cette recette, j'ai utilisé le miel de sarrasin, l'un de mes préférés avec le miel baratté (que je tartine généreusement sur du pain).
En utilisant ce miel, cela donne des barres très goûteuses et très parfumées. Elles sont tellement bonnes que j'ai dû refaire une autre recette...le lendemain ...et tous ceux qui ont goûté veulent la recette.

Pour 16 barres
3 tasses (250 g) de flocons d'avoine à cuisson rapide
1 1/2 tasses (40 g) de riz soufflé (type Rice Krispies)
1/2 tasse (60 g) de poudre d'amandes
1 tasse (250 ml) de miel bien goûteux
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/4 tasse (60 ml) d'huile neutre


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Graisser un plat de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) et le chemiser de papier parchemin.

Dans un saladier, mélanger les flocons d'avoine, le riz soufflé et la poudre d'amandes. Réserver.

Dans une casserole, chauffer doucement le miel, le beurre et l'huile, jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Ajouter la préparation liquide aux ingrédients secs et mélanger délicatement.

Étendre la préparation dans le moule préparé et lisser avec une spatule.
Enfourner pour 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit légèrement doré.

Laisser refroidir 30 minutes avant de découper en barres. Ne pas attendre que ce soit complètement froid car vous risquez d'éprouver des difficultés pour le découpage.
Imprimer la recette

21 octobre 2013

BISCUITS SANDWICHS À L'AVOINE ET AU BEURRE D'ARACHIDE


Vous avez déjà aperçu ces biscuits chez Nath quand nous avions publicisé le livre de Bruno Hug My American Market.
J'aime vraiment beaucoup le goût de l'avoine, et c'est pour cela que j'ai fait ces biscuits pas très longtemps après Nath
Je vous conseille d'emblée de doubler la recette car 10 biscuits sandwichs, c'est vraiment trop peu, surtout qu'ils sont vraiment excellents.
Il est assez rare que des biscuits restent plus de 3 jours dans la jarre à biscuits, ceux-ci ont battu le record...en 24 heures, il n'y en avait plus !
vous avez déjà été mis en garde par Nath : c'est gras et sucré mais c'est bon pour le moral !
Pour 10 biscuits sandwichs :
Biscuits :
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
1/2 tasse (130 g) de beurre d'arachides onctueux
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/2 tasse (100 g) de cassonade
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille
1 oeuf
2/3 tasse (100 g) de farine
1/4 c. à thé (1,2 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 c. à thé (2,5 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel
1 tasse (90 g) de flocons d'avoine à cuisson rapide

Garniture :
1/4 tasse (60 g) de beurre à température ambiante
1 tasse (120 g)de sucre à glacer
1/2 tasse (130 g) de beurre d'arachides onctueux
6 c. table (90 ml) de crème 35 %


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser des plaques à biscuits de papier parchemin et réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre, le beurre d'arachides, les sucres et la vanille jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.
Ajouter l'oeuf et bien battre.

Dans un autre bol, combiner la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium, le sel et les flocons d'avoine.
Ajouter le mélange à la préparation précédente et bien mélanger.

Déposer 1 c. table (15 ml) de la pâte à biscuit sur la plaque à biscuit et écraser légèrement avec une fourchette. Espacer les biscuits de 2 po (5 cm).
Enfourner pendant 10 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.

Préparer la garniture :
Crémer le beurre avec le sucre à glacer, le beurre d'arachides et la crème 35 %.
Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie et garnir la moitié des biscuits refroidis et recouvrir avec les biscuits restants.
Imprimer la recette

21 août 2013

MUFFINS AU CHOCOLAT ET AUX BLEUETS #LMDConnector


Pour mon article mensuel pour Vivre Délicieusement, je voulais vous présenter une chaudrée de maïs à la saucisse, mais il y a comme un petit regain d'été et qu'il fait trop chaud pour vous présenter une recette que j'ai faite quand il faisait plus frais.
Je vais donc attendre que les températures baissent pour être plus synchro.
Malgré les températures trop chaudes pour moi, j'aime le mois d'Août. Je récolte mes légumes, je vais aux champignons et je récolte les bleuets sur mon terrain.
Je n'en récolte pas assez pour me lancer dans les confitures ou des tartes, mais juste assez pour avoir le plaisir de dire " ça vient de chez nous".

L'idée de faire des muffins au chocolat et aux bleuets m'est venue de mon amie Martine, qui, la dernière fois que je l'ai vue, m'avait offert une boite de bleuets au chocolat. Cela va vous paraître bizarre, mais je n'en avais jamais mangés et j'ai vraiment adoré.

J'ai donc repris ma recette de muffins au chocolat préférée, changé quelques petits trucs et ajouté mes bleuets.
C'est carrément décadent et très gourmand. C'est beaucoup plus riche que des muffins habituels, mais une fois de temps en temps, personne ne nous le reprochera.


Vous retrouverez d'autres recettes avec des bleuets (c'est de saison) sur le site de Vivre Délicieusement.


Pour 12 muffins
190 g (1 et 1/4 tasses) de farine tout usage
200 g (1 tasse) de sucre
65 g (3/4 tasse) de gruau
35 g (1/3 tasse) de cacao
15 ml (1 cuillère à table) de poudre à pâte (Levure chimique)
5 ml (1 cuillère à thé) de sel
2 tasses (500 ml) de bleuets frais
2 oeufs
250 ml (1 tasse) de lait
120 g (1/2 tasse) de beurre
5 ml (1 cuillère à thé) de vanille
90 g (1/2 tasse) de pépites de chocolat au lait


Préchauffer le four à 200 C (400 F).
Garnir un moule à muffins de 12 empreintes de caissettes en papier.

Dans un bol, combiner la farine, le sucre, le gruau, le cacao, la poudre à pâte et le sel.
Ajouter 1 1/2 tasses (375 ml) de bleuets, cela évitera qu'ils ne tombent dans le fond des muffins.
Réserver.

Battre les oeufs, le lait, le beurre et la vanille dans un grand bol.

Ajouter le mélange de lait et les pépites de chocolat, en un seul coup, dans les ingrédients secs, en remuant juste assez pour humecter.


Déposer la pâte dans 12 moules à muffins garnis de moules en papier.
Répartir la 1/2 tasse (125 ml) de bleuets restants sur le dessus de la pâte
Enfourner pour de 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que les muffins soient cuits.
Imprimer la recette

« Divulgation : je fais partie d’un programme Vivre délicieusement pour les blogueuses et, à ce titre, j’en retire quelques avantages. Les opinions émises sont les miennes. »

10 juin 2013

BISCUITS AUX CÉRÉALES ET CHOCOLAT


Quand j'étais petite, ce n'était pas l'habitude, dans ma famille, de faire des biscuits. Je pense même que c'est très anglais et nord-américain de faire des biscuits.
En France, on se spécialisait plus dans les madeleines, financiers et autres spécialités régionales et même là, nous n'en faisions pas souvent, ma grand-mère n'étant pas une pâtissière dans l'âme.

Nous achetions les paquets de biscuits et il y en avait toujours un gros stock dans les placards.
Malgré le gros stock, il arrivait à mon frère de découper l'extrémité des paquets de biscuits, de manger le contenu et de replacer le paquet dans l'autre sens pour qu'on ne voit pas la découpe et ainsi découvrir qu'il avait grignoté en cachette.
Mais comme je savais que ce n'était pas moi, ça ne pouvait être que lui. Pour ce qui est de la gourmandise, il me bat à plat de couture : Il a failli s'étouffer en mangeant du Nesquick à la cuillère et il a été malade en mangeant un pot de 500 g de crème fraîche épaisse avec du sucre.

Nos biscuits préférés, même s'ils étaient industriels, s'appelaient Petit Beurre qu'on mangeait en sandwich avec du Nutella, des Spritz, des choco BN, des Pépito, des madeleines (oh combien délicieuses) et des Granola.

Si je vous parle de cela aujourd'hui, c'est que j'ai reçu une des dernières nouveautés de chez Hachette, dans la collection Fait maison : Biscuits et petits gâteaux. J'y ai découvert une recette de biscuits aux céréales et chocolat qui se rapproche des Granola de mon enfance.
J'ai un tout petit peu modifié la recette ainsi que la méthode et c'est vraiment bon. Ils sont fait à base de farine de seigle et de flocons d'avoine et j'adore cela.
 Étant quasiment sûre du résultat, j'ai même doublé la recette et il n'en reste plus une miette.


Pour environ 2 douzaines de biscuits :
2/3 tasse (100 g) de farine non blanchie
1/3 tasse (50 g) de farine de seigle
3/4 tasse (70 g) de flocons d'avoine
2 pincées de sel
1 c. à thé (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 tasse (100 g) de sucre
3/4 tasse (80 g) de beurre, fondu et tempéré
1 gros oeuf
100 g de chocolat au lait


Dans un saladier, mélanger les deux farines, les flocons d'avoine, le sel, la poudre à pâte et le sucre.
Ajouter le beurre fondu et l'oeuf et bien mélanger jusqu'à ce que la pâte se forme et se tienne. Si la pâte est trop sèche, ajouter un peu de lait, si au contraire, elle est trop molle, ajouter un peu de farine.
Envelopper la pâte dans du film alimentaire et réserver 1 heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser 2 plaques à biscuits de papier parchemin. Réserver.

Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 5 mm (1/4 po), puis à l'aide d'un emporte-pièce, découper la pâte de la forme que vous voulez.


Déposer les biscuits sur les plaques préparées et enfourner pour 12 minutes.
Enlever les biscuits des plaques et laissez-les refroidir complètement sur une grille.

Pendant ce temps, fondre le chocolat au bain-marie, puis à l'aide d'un pinceau, napper les biscuits.
Réservez-les au frais pendant 1 heure avant de les déguster.
Imprimer la recette



06 juin 2013

PAIN MULTI-GRAINS


Ce pain n'a fait qu'une journée, car il sortait du four quand mon amie est Esthère est venue me voir et comme moi, elle adore tout ce qui est " petites graines".
On a attendu que le pain refroidisse un peu et que je puisse faire des photos, puis on y a goûté, re-goûté et re-re-goûté. Et notre verdict fût le même : Excellent !
Esthère est repartie avec la recette et un morceau de pain et j'ai refait la recette le lendemain.

C'est un pain assez massif et très nourrissant, ce qui est parfait pour moi au petit-déjeuner (s'il se rend jusque là), toasté avec un peu de beurre.
Des saveurs bien goûteuses et des petites graines pour la texture.

La recette vient de chez Sara, qui elle, cuisait son pain dans un moule.

Pour 1 pain
2 tasses (300 g) de farine à pain
1 1/2 tasses (320 g) de farine de blé entier
1 tasse (90 g) de flocons d'avoine à l'ancienne
1/2 tasse (125 ml) de graines de tournesol
2 c. à table (30 ml) de graines de lin
1 1/2 c. à thé (7,5 ml) de levure sèche active
1 c. à thé (5 ml) de sel
1 1/2 tasses (375 ml) d'eau tiède
Graines de tournesol, graines de lin et  flocons d'avoine, pour saupoudrer


Dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet, combiner les farines, l'avoine, les graines, la levure et le sel.
Ajouter graduellement l'eau et mélanger jusqu'à ce que la pâte se tienne. Si la pâte est trop sèche, ajouter de petites quantités d'eau.
Inversement, si la pâte est trop collante, ajouter un peu de farine.
Pétrir la pâte pendant dix minutes, ou jusqu'à ce qu'elle soit douce et élastique.

Couvrir le bol d'un torchon humide et laisser lever dans un endroit chaud jusqu'à ce qu'elle double de volume, environ 2-3 heures.
Dégonfler la pâte et laissez reposer pendant encore 10 minutes avant de lui donner une forme cylindrique, en affinant les deux extrêmités.

Déposer le pain sur une plaque de cuisson chemisée de papier parchemin.
Humidifier la pâte au pinceau et saupoudrer de graines de tournesol, de graines de lin et de flocons d'avoine.
Couvrir de nouveau d'un torchon humide et laisser lever pendant 1 heure ou jusqu'à ce que le pain double de volume.

Préchauffer le four à 375 F (190 C).

Cuire au four pendant 40 minutes, ou jusqu'à ce que le dessus soit légèrement doré et le pain sonne creux quand on tape dessus.
Retirer du four et laisser refroidir avant de trancher.
Imprimer la recette

27 mai 2013

TARTE BISCUIT BEURRE NOISETTE, ÉRABLE ET AMANDES


Avec le temps de crotte que nous avons eu toute la semaine dernière, sans compter cette fin de semaine avec des chutes de neiges pour certains d'entre vous, on a besoin de cuisine réconfortante.
J'avais essayé cette recette en Février dernier, quand Mme Carrée l'avait publiée sur le blogue d'inspiration. Mais comme ce biscuit géant avait été mangé avant que je puisse faire des photos, je n'avais pu vous en parler.

Comme le temps s'y prêtait et que nous n'avions pas envie de manger du froid, frais...rien qui ressemble à un printemps chaud, j'ai fait de la cuisine doudou et refais la recette de Mme Carrée parce que c'est vraiment très, très bon ! Que dis-je, carrément cochon, gourmand et réconfortant !

Pour 8 à 10 personnes :
1/2 tasse (120 g) de beurre
1 tasse (150 g) de farine (à gâteaux de préférence)
1 cuillerée à thé  (5 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 cuillerée à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
Pincée de sel
1/2 tasse (120 g) de shortening
1/4 tasse (60 ml) de sirop d'érable
3/4 tasse (150 g) de cassonade
2 gros oeufs
Quelques gouttes de vanille
2 tasses (180 g) de gros flocons d'avoine à cuisson rapide
1 tasse (100 g) de raisins secs
1/2 tasse ( 75 g) d'amandes grillées hachées (ou autres noix)
1/4 tasse (60 g) de brisures Skor (ou une barre Skor hachée)
Glace à la vanille, caramel, sirop d'érable, noix grillées hachées, etc. (pour le service)


Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Dans une petite casserole, faire fondre le beurre sur un feu modéré, et le laisser mousser jusqu'à ce qu'il soit bien ambré et qu'il dégage une odeur de noisette. Laisser tiédir avant d'utiliser.

Dans un bol, combiner la farine, le bicarbonate de sodium, la poudre à pâte et le sel; réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, battre le beurre tiédi, le shortening, le sirop d'érable et la cassonade, jusqu'à ce que la préparation soit mousseuse et aérée.

Ajouter les oeufs et la vanille, en battant bien après chaque addition.
Ajouter les ingrédients secs aux ingrédients liquides et bien mélanger.

Plier les flocons d'avoine, les raisins secs, les amandes et les brisures de Skor avec la farine, jusqu'à ce que le tout soit bien incorporé.

Bien étendre l'appareil obtenu avec le dos d'une cuillère (la pâte est très épaisse), au fond d'un poêlon de fonte (ou cuivre) d'environ 10 po (25 cm), préalablement beurré.

Cuire au four sur la grille du centre, pour 30 à 35 minutes (ne pas trop cuire, le centre doit rester très tendre!).

Laisser tiédir au moins 15 minutes, avant de détailler en parts et servir chaud, tiède ou froid, nature ou accompagné de glace, arrosé de caramel et parsemé de noix.
Imprimer la recette

20 mars 2013

BISCUITS À L'AVOINE ET AUX PÉPITES DE CHOCOLAT


J'ai profité de la semaine de relâche pour faire ces biscuits avec Ian car il avait envie de cuisiner et que cela fait trop longtemps que je n'avais pas fait de biscuits. Il faut dire aussi que je n'ai plus beaucoup l'occasion de lui mettre ce genre de biscuits dans sa boite à lunch en guise de dessert.

Je ne sais pas si c'est dans toutes les écoles, mais celle où va Ian, est assez stricte sur les choses à ne pas mettre. Pas de chocolat, pas de céréales (ça rentre entre les dents), pas de noix et d'arachides et ils déconseillent les jus. Comme Ian a une intolérance au lactose, je vous assure qu'il faut se creuser la tête pour la collation et le lunch.

Du coup, on s'est rattrapé pendant les vacances, on s'est fait de bons biscuits crouti-moelleux, au bon goût d'avoine et avec beaucoup de chocolat.

Pour environ 3 douzaines de biscuits
1 tasse (240 g) de beurre à température ambiante
1 1/2 tasses (300 g) de cassonade
2 oeufs
1 1/3 tasses (200 g) de farine
2 tasses (180 g) de gros flocons d'avoine à cuisson rapide
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à thé (2,5 ml)de sel
2 tasses (350 g) de pépites de chocolat


Préchauffer le four à 350F (180 C) et chemiser 2 plaques à biscuits de papier parchemin.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre et la cassonade jusqu'à ce que la préparation soit légère. Incorporer les oeufs, l'un après l'autre, en battant jusqu'à consistance crémeuse.

Combiner la farine, les flocons d'avoine, le bicarbonate de sodium et le sel puis les ajouter à la première préparation.

Ajouter les pépites de chocolat.

Se servir d'une petite cuillère à crème glacée pour prendre la pâte dans le bol. Déposer les boules de pâte sur les plaques à biscuits préparées, en les espaçant de 2 po (5 cm).

Enfourner pour 12 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.


Imprimer la recette

08 février 2013

CARRÉS AUX FRAMBOISES ET À LA NOIX DE COCO GRILLÉE


J'ai fait ces petits carrés pour que mon beau-papa ait des petites gourmandises à sa sortie de l'hôpital. Je les ai faits à l'un de ses parfums préférés et j'ai pour cela, utiliser cette confiture de framboises.
Je pense que vous pourriez utiliser cette recette pour le Défi de la ménagère et ainsi passer les pots de confitures qui traînent dans le réfrigérateur.

Si vous utilisez de la noix de coco non sucrée, n'oubliez pas d'ajuster la quantité de sucre.
Ces carrés sont extras. La noix de coco et la framboise forment, pour moi, un mariage parfait. Ce n'est pas trop sucré et c'est très parfumé.

Pour 24 à 30 carrés (selon la taille)
150 g (1½ tasses) de noix de coco râpée sucrée * (voir note)
225 g (1½ tasses) de farine
100 g ( ½ tasse) de cassonade foncée, tassée
5 ml (1 c. à thé) de sel
180 g (¾ tasse) de beurre non salé
45 g (½ tasse) de flocons d’avoine (pas ceux à cuisson rapide)
250 ml (1 tasse) d’une bonne confiture de framboises

*note: si vous utilisez de la noix de coco non sucrée, augmentez la quantité de cassonade de 1/4 tasse (50 g)

Préchauffer le four à 180 C (350 F).

Chemiser de papier sulfurisé un moule de 23 x 33 cm (9 po x 13 po) en laissant dépasser les côtés. Réserver.

Étaler la noix de coco uniformément sur une plaque à pâtisserie et l’enfourner de 5 à 6 minutes ou jusqu’à ce qu’elle soit légèrement dorée. Mettre de côté.

Combiner la farine, la cassonade, le sel et le beurre, au robot culinaire, jusqu’à ce que tous les ingrédients secs aient été absorbés et que la préparation commence à former une pâte.
Ajouter les flocons d’avoine et la noix de coco grillée, et travailler au mode impulsions jusqu’à ce que les ingrédients soient tout juste combinés.
Verser dans le moule toute la pâte sauf 1½ tasses (250 g) de la préparation.
La presser avec les doigts pour en faire une couche uniforme relevée un tout petit peu au bord du moule.
Y étaler uniformément la confiture. Émietter le reste de la pâte sur la confiture.

Cuire au four 35 minutes ou jusqu’à ce que la confiture bouillonne et que la pâte soit dorée et cuite de part en part.
Laisser bien refroidir. Tirer sur le papier sulfurisé pour retirer le dessert du moule et le couper en carrés.
Bien enveloppés, les carrés se conserveront jusqu’à 1 semaine à la température ambiante.
Imprimer la recette

19 octobre 2012

CARRÉS À L'AVOINE, POMMES ET CANNEBERGES


Encore un bon petit dessert aux pommes, mais cette fois-ci, je les ai associées aux canneberges et à l'avoine que j'aime tant. J'ai volontairement omis les épices, car je voulais que cela goûte simplement les fruits.
Ce ne sont pas des carrés que l'on peux manger avec les doigts comme les carrés aux dattes, car la garniture reste assez molle. C'est plutôt comme une croustade avec une croûte dessus et dessous.
J'ai mangé ces carrés, natures, mais monsieur Gourmandises les faisait tiédir au micro-onde puis ajoutait une (grosse) portion de crème glacée.
Vue la quantité, je pensais en congeler une partie mais c'est parti tellement vite...que je n'ai pas pu faire un petit stock.

Pour 8 à 10 personnes :
1 tasse (240 g) beurre froid
1 tasse (200 g) cassonade
2 tasses (180 g) flocons d'avoine
1 et ½ tasses (225g) de farine
1 et 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) de bicarbonate
2 pincées de sel

350 g de canneberges fraîches ou congelées
8 pommes, pelées, parées et coupées en cubes
1 tasse (200 g) sucre
2 cuillères à table (30 ml) d'eau froide
1 cuillère à table (15 ml) de fécule de maïs


Cuire les canneberges et les pommes avec le sucre  pendant 10 à 15 minutes ou jusqu'à ce que les canneberges soient éclatées et les pommes, tendres.
Les écraser avec un pilon à pommes de terre pour en faire une purée.
Ajouter la fécule de mais délayée avec de l'eau froide.
Laisser épaissir en remuant.
Couvrir et et laisser refroidir.

Tamiser la farine, le bicarbonate et le sel.
Ajouter le beurre et le défaire en mêlant le tout jusqu'à granulosité.
Ajouter la cassonade et les flocons d'avoine.
Séparer cette préparation en deux parties. Étendre la moitié dans un moule beurré de 9" x 13 " ( 23 cm x 33 cm ).
Étendre la purée aux canneberges et de pommes sur cette croûte puis couvrir avec le reste du mélange à base de farine d'avoine.
Cuire à 350 F (180 C) pendant 30 minutes.
Laisser refroidir avant de découper en carrés.
Imprimer la recette

19 septembre 2012

MUFFINS "GÂTEAU AU FROMAGE" AUX BLEUETS


Aussitôt vus chez Esther, j'ai aussitôt fait ces muffins....absolument divins. Ils ne s'appellent pas seulement "muffins gâteau au fromage" parce qu'ils contiennent un coeur de fromage à la crème, mais aussi parce qu'ils goûtent le gâteau au fromage.
Le mariage des parfums d'orange et bleuets est parfait.

J'ai utilisé le fromage à la crème Liberté, car je ne jure que par lui car il est beaucoup moins salé et moins gélatineux que le Philadelphia.
C'est le parfait petit dessert de semaine, il ne vous reste plus qu'à essayer et vous direz : Merci Esther :)
Pour 12 muffins :
1 tasse (90 g) de gros flocons d'avoine
1 tasse (250 ml) de babeurre

1 paquet (250 g) de fromage à la crème
1/4 tasse (50 g) de sucre
3 cuillères à table (45 ml) de zeste d’orange

1 tasse (150 g) de farine
3/4 tasse (150 g) de cassonade, tassée
1 cuillère à thé (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 cuillère à thé (2,5 ml)) de bicarbonate de sodium
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel
1 œuf, battu
1/4 tasse (60 gr) de beurre, fondu
1 tasse (150 gr) de bleuets frais


Préchauffer le four à 350°F (180°C).
Préparer un moule à muffins de 12 empreintes en le chemisant de caissettes en papier.

Mélanger les flocons d'avoine et le babeurre dans un petit bol; laisser reposer 10 minutes.
Entre-temps, battre le fromage à la crème, le sucre  et le zeste au batteur jusqu'à ce qu'ils soient homogènes; réserver.

Mélanger la farine, la cassonade, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et le sel dans un grand bol.

Ajouter l'œuf et le beurre au mélange d'avoine; mélanger jusqu'à homogénéité.
Ajouter cette préparation aux ingrédients secs; remuer jusqu'à ce qu'ils soient humectés. Incorporer délicatement les bleuets.

Répartir uniformément la moitié de la pâte dans les caissettes en papier.
Ajouter 2 cuillerées à soupe du mélange au fromage à la crème dans chaque moule.
Recouvrir du reste de pâte.
Cuire au four de 25 à 27 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre des muffins en ressorte propre.

Imprimer la recette

17 septembre 2012

MUFFINS À L'AVOINE, AUX POMMES ET AU SIROP D'ÉRABLE



Ces muffins allient beaucoup de saveurs que j'aime ensemble : l'avoine, le sirop d'érable et les pommes. Ils sont moelleux et bien parfumés.
Il est conseillé d'utiliser des pommes qui se tiennent à la cuisson comme la Cortland, ou la Granny Smith. Vous obtiendrez ainsi un léger "croquant".

Pour l'école, nous sommes super limités quant au contenu de la boite à lunch et de la collation, nous n'avons pas le droit aux grains de chocolat, les barres granola maison etc...Je trouve que ça capote bien gros, surtout que je sais qu'ils acceptent que les enfants mangent des tas de cochonneries surgelés (pizza pocket, pogo etc...).
Ian ayant une intolérance au lactose, il a le choix entre les fruits crus et les fruits cuits, ou des cheddars forts.
Avec ces muffins, personne n'a fait de réflexion et si j'en avais eu, je pense qu'ils se souviendraient comment je m'appelle :)

Pour 12 muffins :
1 et 1/4 tasses (115 g) de flacons d'avoine, à cuisson rapide
1 et 1/2 tasses (375 ml) de lait (sans lactose)
2 tasses (300 g) de farine
1 cuillère à table (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de sel
1/3 tasse (65 g) de sucre
1/2 tasse (125 ml) de sirop d'érable
1 oeuf
1/4 tasse (60 g) de beurre, fondu
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille
2 tasses (500 ml) de pommes, pelées, parées et coupées en petits dés

Garniture :
2 c. à soupe (30 ml) de sirop d'érable


Préchauffer le four à 400 °F (200 °C). Beurrer légèrement un moule à muffins antiadhésif ou le garnir de godets en papier.

Dans un bol, mélanger l'avoine et le lait; laisser reposer 5 min. Dans un autre grand bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Incorporer en fouettant le sucre, le sirop d'érable, l'oeuf, le beurre et l'extrait de vanille dans le mélange de lait. Verser sur les ingrédients secs et parsemer de pommes. Remuer juste assez pour humecter la pâte.

Déposer la pâte à la cuillère dans le moule à muffins préparé. Faire cuire environ 25 min ou jusqu'à ce que le dessus soit ferme au toucher. Laisser tiédir dans le moule pendant 10 min. Démouler sur une grille.

Garniture
Badigeonner de sirop d'érable le dessus des muffins tièdes. Laisser refroidir complètement.
(Déclinaison-Les plaisirs laitiers)
Imprimer la recette

14 septembre 2012

CARRÉS AUX POMMES


La recette de ces carrés n'est pas tirée de mon livre Pomme, mais du dernier Guide Cuisine où il y a ce trimestre, un dossier spécial Pommes.
Si j'ai choisi cette recette, c'est pour sa simplicité. C'est comme une croustade mais la différence est qu'on peut la manger avec les doigts.
Le mélange d'épices est à faire selon vos goûts, on pourrait même ajouter quelques fruits rouges congelés à la garniture aux pommes pour apporter un petit goût acidulé.
À déguster tiède avec de la crème fouettée ou de la crème glacée à la vanille.


Pour 16 carrés
6 pommes Cortland ou Honeycrisp,pelées, parées et coupées en cubes
1/4 tasse (50 g) de cassonade
Le jus d'un 1/2 citron

2/3 tasse (160 g) de beurre
1 tasse (200 g) de cassonade
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille
1 et 1/4 tasses (190 g) de farine
1 et 1/4 tasses (110 g) de flocons d'avoine à cuisson rapide
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de bicarbonate de sodium
1 pincée de sel
Mélange de cannelle et muscade moulues avec un peu de sucre (au goût)


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule carré de 8 po (20 cm), puis le chemiser de papier parchemin.

Mettre les pommes en cubes, la cassonade et le jus de citron dans une casserole et porter à ébullition à feu moyen.
Cuire 5 à 7 minutes en brassant régulièrement, ou jusqu'à ce que les pommes soient ramollies mais pas en compote.
Retirer la casserole du feu et réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre avec la cassonade et l'extrait de vanille.
Ajouter les ingrédients secs et mélanger jusqu'à l'obtention d'un sable grossier.

Presser la moitié de la pâte au fond du moule préparé.
Étaler la préparation aux pommes, puis saupoudrer du mélange d'épices et sucre
Recouvrir du reste de pâte en l'étendant uniformément.

Enfourner pour 30 minutes sur la grille du milieu.

Retirer du four et attendre 30 minutes avant de découper en carrés.
Servir immédiatement ou couvrir et réserver à la température ambiante.
Imprimer la recette