Aucun message portant le libellé mascarpone. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé mascarpone. Afficher tous les messages

05 mai 2017

VERRINES DE MASCARPONE À LA GELÉE DE FRAMBOISES


Je n'avais pas encore eu le temps de publier le deuxième dessert que j'avais fait pour le souper de Pâques chez Loulou.
C'est un dessert toutes saisons car vous pouvez utiliser des framboises surgelées. Vous pourrez décliner avec d'autres fruits rouges, en gardant les mêmes proportions.
C'est excellent et ça passe tout seul après un gros repas.


Pour une douzaine de verrines
1 sachet (7 g) de gélatine en poudre ou 3 1/2 feuilles
2 c. à soupe d'eau
340 g de framboises + 12 framboises pour la finition
50 g (1/4 tasse) de sucre
2 c. à soupe de Cointreau

500 g de mascarpone
100 g (1 tasse) de sucre à glacer
1 c. à soupe de zeste de citron 
250 ml (1 tasse) de crème 35 %





Dans un bol, faire gonfler la gélatine dans l'eau (Si vous utilisez des feuilles, faîtes-les tremper dans de l'eau, puis essorez-les avant de les utiliser).
Mixer finement les framboises avec le sucre dans le robot culinaire, puis passer la préparation au tamis, pour enlever les grains de framboises.

Faire chauffer doucement la préparation dans une casserole, puis ajouter la gélatine.
Mélanger jusqu'à ce que la gélatine soit fondue.
Ajouter le Cointreau et mélanger.

Répartir la préparation dans les verrines et réfrigérer le temps de préparer le mascarpone.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, battre le mascarpone avec la moitié du sucre à glacer et le zeste de citron, afin de le détendre.
Dans un autre bol, fouetter la crème 35 % en chantilly, en incorporant le reste du sucre à glacer.
À l'aide d'une spatule souple, incorporer délicatement la chantilly au mascarpone.

Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie, munie d'un embout cannelé, puis répartir dans les verrines.
Coiffer d'une framboise et réfrigérer jusqu'au service.
Imprimer la recette

27 juin 2016

BRIOCHETTES AU MASCARPONE


Malgré la chaleur, j'ai toujours beaucoup de satisfaction à boulanger, et encore plus quand il s'agit de brioches. La bonne odeur qui se dégage du four me fait triper et fait même se lever les lève-tard.
Pour ces briochettes, j'ai préparé la pâte le soir et j'ai mis ma pâte au réfrigérateur pour les cuire le lendemain matin, à "la fraîche" pour éviter de trop réchauffer la maison.
Mais ça a aussi permis à la pâte de bien se développer et décupler les saveurs.

C'est briochettes sont fabuleuses de goût. Elles sont légères et sont suffisamment grandes pour en couper des tranches et les tartiner de confiture.

Pour 6 briochettes
24 g de levure fraîche ou 8 g de levure sèche
1/4 tasse (60 ml) de lait, tiède
1/4 tasse (50 g) de sucre
4 oeufs
1/4 tasse (60 ml) de mascarpone
3 tasses (450 g) de farine
1 c. à café de sel
1/2 tasse (125 g) de beurre, coupé en morceaux, à température ambiante

Dorure :
1 jaune d'oeuf mélangé à 1 c. à soupe de lait
Sucre perlé pour la finition


Dans le bol d'un batteur sur socle, muni du crochet pétrisseur, émietter la levure et ajouter le lait et le sucre. Laisser pauser 5 minutes.
Ajouter les oeufs et le mascarpone et bien mélanger.
Ajouter la farine et le sel et pétrir environ 7 minutes jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
Ajouter le beurre et pétrir jusqu'à ce qu'il soit bien amalgamé à la pâte.

Mettre la pâte dans un bol légèrement huilé et couvrir de film alimentaire. Laisser lever dans un endroit chaud jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume, environ 1 1/2 heures.
Mettre la pâte au réfrigérateur jusqu'au lendemain ou au minimum 8 heures.


Le lendemain :
Sur un plan de travail légèrement fariné, dégazer la pâte puis la couper en 6 portions égales.
Former 6 boules de pâte en prenant soin de mettre la pliure en dessous puis déposez les sur 2 plaques de cuisson chemisées de papier parchemin.
Couvrir les plaques de cuisson d'un linge propre puis laisser lever 1 heure dans un endroit chaud.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Dorer les boules de pâte du mélange jaune d'oeuf/lait puis saupoudrer de sucre en grains
Enfourner pour 25 minutes ou jusqu'à ce que les briochettes soient dorées.
Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Conserver dans une boite hermétique.
Imprimer la recette




30 décembre 2015

BÛCHE AUX MARRONS GLACÉS


Début Novembre je suis allée à la vente l'Oréal avec mon amie Marie-Josée et comme nous le faisons à chaque fois, nous allons dîner à la boulangerie-pâtisserie de Patricia : Dolci Piu.
Je ressors avec plein de viennoiseries et de pâtisseries et cette fois-ci, je suis repartie, aussi, avec des marrons glacés.
Il m'a fallu beaucoup de courage pour ne pas piger dans la boite et tous les manger avant les fêtes car en achetant cette boite, je savais que ce serait une bûche aux marrons glacés pour Noël.

Elle est vraiment simple à préparer et que dire de son goût, c'est franchement excellent et m'a rappelé les Noëls de mon enfance chez ma mamie, qui avait toujours une bûche aux marrons au menu.

Pour 8 à 10 personnes :
Le gâteau :
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
150 g (3/4 tasse) de sucre
100 g (2/3 tasse) de farine

Le sirop :
100 ml d'eau
50 g (1/4 tasse) de sucre
2 c. à soupe de whisky

Garniture :
6 g de gélatine en poudre ou 3 feuilles
2 c. à soupe d'eau
250 g de mascarpone
250 g de crème de marron
150 ml de crème 35 %, fouettée en chantilly
100 g de brisures de marrons glacés

Le glaçage :
125 ml (1/2 tasse) de crème 35 %
120 g de chocolat noir 75 % de cacao
2 c. à soupe de beurre
6 marrons glacés pour la déco
Poudre d'or pour la déco


Préchauffer le four à 180 C (350 F) puis graisser et chemiser de papier parchemin, un moule de 23 cm x 33 cm (9 po x 33 cm).
Préparer le sirop en portant à ébullition, l'eau et le sucre. Dès que le sucre est dissous, ajouter le whisky et laisser refroidir.

Au batteur électrique, blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange soit pâle et mousseux.
Ajouter la farine puis les blancs d'oeufs montés en neige ferme.
Étaler la pâte dans le plat préparé et lisser la surface,
Enfourner pour 10 minutes.

Retourner le gâteau sur un torchon et retirer le papier. Découpez 3 rectangles de 10 cm x 23 cm.
Au pinceau, imbiber les gâteau du sirop au whisky. Réserver.

Chemiser un moule à pain de 10 cm x 23 cm, de film alimentaire, en le faisant dépasser de chaque bord. Réserver.
Faire gonfler la gélatine dans l'eau froide.
Au batteur électrique, battre le mascarpone et la crème de marrons jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Ajouter la gélatine qui aura été fondue au préalable, 10 secondes au micro-ondes et bien mélanger.
Ajouter la crème montée en chantilly  et les brisures de marrons glacés et mélanger en pliant à la spatule.

Montage :
Déposer un rectangle de pâte dans le moule préparé.
Garnir d'un couche de mousse aux marrons.
Renouveler l’opération et terminer par le dernier gâteau.
Réserver au moins 6 h au réfrigérateur ou toute la nuit.

Glaçage :
Chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition puis la verser sur le chocolat haché. Attendre 1 minute avant de mélanger jusqu'à ce que la texture soit lisse. Incorporer le beurre et bien mélanger.
Laisser tempérer la préparation pour que la ganache soit plus épaisse pour l'étaler.

Démouler la bûche sur une grille puis la glacer avec la ganache.
Déposer des marrons glacés sur le dessus et saupoudrer de poudre d'or pour décorer.
Imprimer la recette

19 octobre 2015

#GrillerCommeUnPro : REPAS SANDWICHS CHAUDS


La saison du barbecue est officiellement terminée chez nous, pour ce qui est de l'extérieur, mais avec l'OptiGrill, je vais pourvoir continuer à griller de la viande et du poisson tout l'hiver.
Je vous propose aujourd'hui, 2 recettes que j'ai faites en utilisant la fonction sandwich.
Chez nous, tout le monde est fan des sandwichs chauds et depuis que j'ai l'OptiGrill, j'en fais encore plus souvent, même pour le lunch de Ian. Il réchauffe ses paninis au micro-onde, en mode pizza.


L'OptiGrill est le premier gril d'intérieur électrique qui indique le niveau de cuisson pour obtenir en tout temps de succulentes grillades de saignantes à bien cuites, grillées à la perfection.
Il met en vedette un système breveté qui détecte l'épaisseur et la taille des aliments pour ajuster automatiquement le temps et la température nécessaires pour une cuisson parfaite.
Ce dernier permet également de suivre le processus de cuisson avec son écran à codes de couleurs facile à lire qui assure une cuisson idéale des aliments en tout temps.

Parfait pour tous types de mets, OptiGrill intègre 6 programmes avec températures de cuisson préréglées pour la viande rouge, la volaille, les burgers, le porc ou les saucisses, les sandwichs et les fruits de mer, en plus du mode manuel.
Il est aussi offert avec un livret de recettes rempli de plats gourmets qui sauront impressionner les amateurs de bbq invétérés.

Compact (9 po x 15 po), OptiGrill prend très peu d'espace de comptoir tout en offrant une surface de cuisson de 600 cm3, soir suffisamment pour cuire un repas pour toute la famille.
Son très grand réceptacle à liquide et ses plateaux antiadhésifs vont au lave-vaisselle pour assurer un nettoyage simple et rapide.

Le OptiGrill est disponible chez Canadian Tire et Walmart (249,00$)
Le OptiGrill Plus est disponible chez La Baie (249,00$)

Paninis aux épinards et aux artichauts
2 pains à panini
2 c à soupe de fromage à la crème
1/2 tasse (125 ml) de coeurs d'artichaut en conserve, hachés finement
1 tasse (250 ml)de bébés épinards frais, hachés
3/4 tasse (180 ml) de mozzarella râpée
Poivre

Préchauffer l'OptiGrill en mode sandwich
Couper les pains en deux dans l'épaisseur
Dans un bol, mélanger le fromage à la crème, les coeurs d'artichaut, les épinards et la mozzarella, puis poivrer.
Bien mélanger le tout et garnir les pains.
Griller les paninis, jusqu'à ce qu'ils soient bien grillés et que le fromage soit fondu.
Ne reste plus qu'à déguster.


Grilled cheese "tarte aux pommes"
Pour 4 grilled cheese
8 tranches de pain aux raisins et à la cannelle
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/2 tasse (125 ml) de mascarpone
1 c. à soupe de miel
2 pommes, parées et émincées en fine tranches
2 c. à soupe de cassonade


Préchauffer l'OptiGrill en mode sandwich.

Beurrer toutes les tranches de pain aux raisins et à la cannelle et déposez-en 4 sur un plan de travail, côté beurré dessous.
Mélanger le mascarpone et le miel puis en tartiner les 4 tranches de pain.
Déposer dessus, les tranches de pommes, puis saupoudrer de cassonade.
Déposer les 4 autres tranches de pain, côté beurré dessus.
Griller les sandwichs les 4 à la fois pendant 3 à 5 minutes.
Servir avec de la crème glacée à la vanille, si vous êtes gourmands.
Imprimer les recettes

03 juin 2015

VERRINES FAÇON TARTE MERINGUÉE AU CITRON ET AU GINGEMBRE + CONCOURS


Cette recette va me donner l'occasion de vous parler de mes 3 derniers coups de coeur en matière de livres de cuisine.
Elle m'a été inspirée par Rafaële de la Raffinerie Culinaire qui a participé à 2 des 3 livres de la collection Cook&Blogs paru chez Larousse.

Les 3 livres ont en commun que les recettes sont présentées par des blogueuses. Il y en a vraiment pour tous les goûts mais en général, toutes les recettes sont à mon goût et j'ai eu beaucoup de difficulté à choisir par quelle recette j'allais commencer à tester.

Vous ne serez donc par surpris que je commence par une recette au citron. Je n'ai pas changé grand chose à la recette si ce n'est que j'ai mis des biscuits au gingembre plutôt que des Spéculoos (que j'avais tous mangés).
La quantité de verrines sera en fonction de leur capacité. Je les ai faites plus petites que Rafaële, j'en ai eues 8.

Si vous cliquez sur les photos, vous aurez tous les blogs qui ont participé à ce projet et je trouve cela vraiment réussi.
Les Blogueuses cuisinent Vegan est déjà sur les tablettes au Québec. Et pour faire un peu de chauvinisme, deux blogues québécois ont collaboré à cet ouvrage :Emilie Gaillet du blogue Émilie Murmure et Laurence Bertrand du blogue Petits repas (green) entre amis.

L'atelier Pâtisserie ainsi Les Blogueuses vous invitent à l'Apéro le seront très prochainement


Je tiens à remercier l'équipe de Hachette Canada qui me donne l'opportunité de vous faire gagner ces 3 livres. Il y aura 3 gagnants et pour cela il faudra :
-Être résident canadien
-M'écrire dans les commentaires sous cet article, quel est le livre qui vous attire le plus (ce qui me permettra, si vous êtes tirés au sort, de vous faire envoyer votre livre préféré)
-De me laisser une adresse courriel valide afin que je puisse vous contacter
-Et faire tout ceci avant le 13 Juin 2015, minuit, heure de Montréal






Pour 6 verrines :
10 à 12 biscuits au gingembre (gingersnap)

Pour le lemon curd :
3 citrons non traités
1/4 tasse (60 g) de beurre
3 oeufs entiers + 1 jaune
2/3 tasse (130 g) de sucre
1 c. à café de fécule de maïs

Pour la mousse citron-gingembre :
1 feuille (2 g) de gélatine
1 po (2,5 cm) de gingembre frais
150 g de mascarpone
100 ml de crème 35 %
2 c. à soupe (25 g) de sucre

Pour la meringue
2 blancs d'oeufs
70 g de sucre


Pour le lemon curd
Prélevez le zeste de 1 citron. Recueillez le jus des 3 citrons. Faîtes fondre le beurre au micro-onde.
Dans un saladier, fouettez les oeufs entiers et le jaune avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la fécule de maïs.
Ajouter le jus et le zeste de citron, puis le beurre fondu. Mélanger le tout.
Placez le saladier au bain-marie et faîtes cuire la préparation sans cesser de remuer jusqu'à ce qu'elle épaississe.
Verser le lemon curd dans un plat, recouvrir au contact de film alimentaire et laisser refroidir au réfrigérateur.

La mousse citron-gingembre
Faîtes tremper la feuille de gélatine dans un bol d'eau froide.
Pelez et râpez de gingembre.
Dans une casserole, faîtes chauffer 30 g de lemon curd. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et mélangez jusqu'à ce qu'elle soit fondue.
Incorporez 70 g de lemon curd, puis le gingembre.
Dans un saldier fouettez le mascarpone et la crème 35 % pour bien les aérer.
Ajouter le sucre et fouettez au batteur jusqu'à l'obtention d'une chantilly ferme.
Incorporer délicatement à la crème citron-gingembre.

Mixez les biscuits au gingembre puis répartir la chapelure dans le fond de chaque verrine.
Recouvrir d'une couche de mousse citron-gingembre et de lemon-curd, puis une seconde fois.
Placer les verrines 2 heures au réfrigérateur.


La meringue :
Monter les blancs en neige. Lorsqu'ils commencent à se raffermir, ajouter le sucre en 3 fois. Fouetter jusqu'à ce que la meringue soit bien brillante.
Recouvrir chaque verrine de meringue et dorez au chalumeau.
Imprimer la recette


04 mars 2014

GÂTEAU AU CHOCOLAT, AU MASCARPONE ET AUX MACARONS


Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de monsieur Gourmandises, mais nous l'avons fêté cette fin de semaine parce que nous le fêtions en même temps que son meilleur ami Denis.
J'ai pensé au gâteau toute la semaine dernière. Je cherchais à faire quelque chose au chocolat, à la fois classique et pas classique.
Je sais que je me suis un peu pris la tête, car j'aurai pu amener n'importe quel gâteau au chocolat, les zhommes auraient été bien contents. Mais, je ne voulais pas qu'ils soient contents, je voulais qu'ils capotent sur le dessert !

Dans le détail, ça donne que j'ai fait un gâteau du diable. Je ne connais aucun autre gâteau au chocolat qui batte ce moelleux, la texture et le chocolaté de cette recette. Je l'ai garni de mascarpone à la vanille et j'ai fait des macarons au cacao et garnis de mascarpone pour décorer le gâteau.

Le gâteau a été très apprécié, j'ai vu des personnes se resservir deux fois malgré le fait qu'on venait de manger de la raclette.

Le gâteau :
1 1/4 tasses (250 g) de cassonade
1/2 tasse (45 g) de cacao
1 tasse (250 ml) de lait
3 oz (90 g) chocolat noir, en morceaux
1/2 tasse (125 g) de beurre
2 oeufs, jaunes et blancs séparés
1 cuillère à thé  (5 ml) d'essence de vanille
1 1/3 tasses (200 g) de farine
1 cuillère à thé (5 ml) de bicarbonate de sodium

Pour 40 macarons :
Pour le tant pour tant :
170 g de sucre à glacer
30 g de cacao
200 g de poudre d'amandes
2 blancs d'oeufs liquéfiés* (voir note) (70 g), à température ambiante

Pour la meringue italienne :
200 g de sucre
2 blancs d'oeufs (70 g) liquéfiés à température ambiante
60 g d'eau

Mascarpone à la vanille :
500 g de mascarpone
1 c. à thé (5 ml) de pâte de vanille
1/2 tasse (100 g) de sucre

Cacao pour saupoudrer
2 oz (30 g) de chocolat noir


Gâteau au chocolat
Préchauffer le four à 320 F (160 C).
Chemiser une plaque à pâtisserie de papier parchemin, puis déposer un tour en métal (c'est comme un cercle à pâtisserie, mais c'est rectangle) de 13 1/2 po x 9 1/2 po (34 cm x 24 cm) dont vous aurez beurré le contour. Réserver.

Mélanger 1/3 de la cassonade  (environ 80 g) avec le cacao et le lait dans une petite casserole.
Mélanger à feu doux pour délayer le cacao et faire fondre la cassonade.
Retirer du feu et ajouter le chocolat. Attendre 1 minute avant de mélanger, jusqu'à ce que la préparation soit lisse.
Laisser refroidir.

Dans le bol du mélangeur sur socle, blanchir le beurre et le reste de cassonade jusqu'à ce que le mélange soit aéré.
Ajouter les jaunes d'oeufs, la vanille et le mélange de chocolat.
Incorporer la farine et le bicarbonate tamisés.

Monter les blancs en neige ferme et les incorporer au mélange au chocolat.
Verser la pâte dans le contour en métal puis enfourner pour 25 minutes.
Sortir la plaque du four et laisser complètement refroidir sur une grille


Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer, le cacao et la poudre d'amandes
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 70 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 70 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incorporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer plusieurs plaques de cuisson chemisées de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Faire une plaque de macarons en forme de langues de chat (oblongue), pour décorer le tout du gâteau.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.

Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson (pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.


Mascarpone à la vanille
Dans le bol du robot culinaire muni du fouet, fouetter le mascarpone, la vanille et le sucre, jusqu'à ce que le mélange soit bien aéré.
Réserver 1 tasse (250 ml) de la préparation pour remplir les coques des macarons.


Montage,
Placer un contour en métal de 9 1/2 po x 6 3/4 po (24 cm x 17 cm) dans le plat de service.
Déposer la moitié du gâteau au chocolat, puis étendre le mascarpone (réserver une petite quantité pour étendre sur le dessus du gâteau).
Positionner dessus l'autre moitié du gâteau. Placer le gâteau au réfrigérateur le temps que le mascarpone raffermisse.

Sortir le gâteau du réfrigérateur, puis appuyer délicatement sur le dessus du gâteau afin de faire ressortir légèrement le mascarpone pour pouvoir y faire coller les coques de macarons oblongues.
Saupoudrer le gâteau de cacao puis déposer des macarons pour recouvrir tout le dessus du gâteau.

Fondre le chocolat noir au micro-onde, puis mettre le chocolat fondu dans une poche à pâtisserie en plastique, ouverte avec un tout petit trou.
Faire couler le chocolat sur les macarons, en faisant les lignes entre-croisées.
Si vous réserver le gâteau au réfrigérateur, le sortir 1 heure avant de le servir.
Imprimer la recette

29 décembre 2012

BÛCHE TIRAMISU


Je me suis arrêtée sur ce dessert, le matin de Noël, alors que je recevais mes beaux-parents le soir même. J'avais trop d'idées de desserts en tête et je n'arrivais pas à me décider.  J'hésitais entre un dessert à la crème de marrons, mais je n'étais pas certaine que mes beaux-parents apprécieraient,  un dessert à base de pâte à choux, des verrines, un gâteau au chocolat...Des fois, "trop, c'est comme pas assez".
Deux jours avant, j'avais fait mon épicerie et comme j'hésitais déjà, j'avais pris du mascarpone "au cas où". Noter que c'est pour ce cela qu'il n'y a jamais de place dans mon réfrigérateur...à cause des "au cas où".

Mon idée de dernière minute s'est avérée être un excellent choix, tout le monde a apprécié, du plus petit au plus grand. Personnellement, j'ai préféré la texture de la bûche plutôt que celle d'un vrai tiramisu.

Ne sachant pas si je publierais de nouveau avant la fin de cette année, je vous souhaite une belle et gourmande année 2013.

Biscuit roulé :
4 oeufs, séparés
1 tasse + 2 c.à soupe (125 g) de sucre
2/3 tasse (100 g) de farine
1/4 tasse (60 g) de beurre

Crème tiramisu :
1/3 tasse (65 g) de sucre
4 jaunes d'oeufs
500 g (1 lb) de mascarpone
3 c.à soupe (45 ml) d'Amaretto

Sirop de trempage :
150 ml de café serré
2 c.à soupe (30 ml ) d'Amaretto

Finition :
Cacao pour saupoudrer


Biscuit roulé :
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer une plaque à pâtisserie de 14,5 po x 9,5 po (37 cm x 24 cm), puis la chemiser de papier parchemin. Réserver.

Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre pour les faire blanchir. Incorporer la farine puis le beurre fondu.
Battre les blancs d'oeufs en neige ferme, puis les incorporer délicatement au mélange précédent.
Étaler la pâte et bien égaliser la surface avec une spatule.
Cuire au four 10 minutes.
À la sortie du four, retourner le biscuit sur un torchon humide et roulez-le dans le linge.


Crème tiramisu :
Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Incorporer le mascarpone en fouettant puis incorporer l'Amaretto.

Mélanger le café avec l'Amaretto.
Dérouler le biscuit et imbibez-le du sirop de trempage..
Étaler dessus les 2/3 tiers de la crème tiramisu.
Rouler le gâteau puis l'entourer de film alimentaire. Réserver au frais 2 heures.
Lorsque la bûche est réfrigérée, couper une des extrémités et placez-la dur le dessus de la bûche.
Recouvrir du reste de crème tiramisu puis saupoudrer de cacao.

Imprimer la recette

07 septembre 2012

BISCUITS TIRAMISÙ


Dans la recette originale, Jasmine parfumait ces biscuits au café, mais comme ils étaient destinés à ma grande zouille, pour fêter la rentrée scolaire, j'ai omis le café (qu'il n'aime pas).
Pour garder l'idée du tiramisù, j'ai utilisé du mascarpone et trempé les biscuits dans du chocolat au lait parce que la même zouille n'aime pas le chocolat noir.
On pourra dire que c'étaient des biscuits très personnalisés.
Il est venu me voir à me disant avec son petit air sérieux  : "comme d'habitude, maman, tes biscuits sont excellents !" et j'ai pensé très fort : " merci Jasmine !"

1 tasse (250 g) de beurre, à température ambiante
1/2 tasse (120 g) de mascarpone, à température ambiante
1 tasse (200 g) de sucre
1 jaune d'oeuf
2 et 1/2 tasses (375 g) de farine non blanchie
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) d'essence d'amande
1 cuillère à table (15 ml) d'Amaretto
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille pure
1/4 de cuillère à thé (1,2 ml) de sel
7 oz (210 g) de chocolat au lait pour le trempage


Préchauffer le four à 350F (180 C).
Prévoir 2 grandes plaques à pâtisserie non beurrée. Réserver.

Dans un grand bol, battre le beurre et le mascarpone jusqu'à le tout soit bien combiné et crémeux.
Ajouter le sucre, le jaune d'oeuf, la farine, l'essence d'amande, la vanille et le sel et battre jusqu'à homogénéité.

Choisir le disque représentant la forme désiré et remplir la presse à biscuits de la pâte.

Presser les biscuits sur les plaques préparées et enfourner pour environ 10 à 12 minutes, ou jusqu'à ce que les bords soient légèrement dorés.

Laisser refroidir sur une grille.

Fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie.
Tremper chaque biscuit dans le chocolat fondu jusqu'à la moitié et déposer sur les plaques chemisées de papier parchemin.

Laisser figer complètement.

Conserver dans une boite hermétique à température ambiante.
Imprimer la recette

31 août 2012

BIÈRAMISU


J'ai pris l'idée de ce tiramisu à la bière chez Billy Law du blogue A table for two, qui l'avait lui-même repris de Chris Badenoch," the Beer man", un concurrent de Masterchef Australia.
Ce n'est un secret pour personne, j'aime la cuisine à la bière. Je n'en bois presque jamais mais j'aime la cuisiner avec les viandes, les pains.
Je ne l''avais pas beaucoup exploitée du côté des desserts, mis à part un gâteau au chocolat que j'ai fait il y a plusieurs années.
Billy dit que c'est un dessert pour gars, moi, je dirais "pas seulement". On sent la légère amertume de la bière, mais c'est super discret.
J'ai modifié un peu la recette, je n'ai pas mis la crème fouettée dans la crème de mascarpone, le tiramisu est assez riche comme cela (faudrait pas exagérer).

Séances de signatures et atelier de cuisine :
Samedi 1er Septembre, je serais au marché de Val David de 9 h à 10 h pour une séances de signatures.
De 11 h à 11 h 30, je serais au marché de Mont-Tremblant, en compagnie du chef Sébastien Houle "Seb", je l'assisterai pour un atelier de cuisine.
De 11 h 30 à 13 h 30, je serais en séance de signatures, toujours au marché de Mont-Tremblant.
Venez nombreux :)

Pour 6 personnes:
12 biscuits à la cuillère (doigts de dame)
1 tasse (250 ml) de café expresso bien serré
1/4 tasse (60 ml) d'Amaretto
1 tasse (250 ml) de bière noire (stout)
2 oeufs (séparés)
3 cuillères à table (40 g) de sucre
250 g de mascarpone
3 cuillères à table (45 ml) d'amaretto
Copeaux de chocolat pour garnir
Une poignée de framboises


Combinez la bière, le café et la première quantité d'Amaretto dans un bol.

Au batteur électrique, blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange épaississe et palisse.

Ajouter le mascarpone et fouetter jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Ajouter 3 cuillères à table d'Amaretto et bien mélanger.

Battre les blansc d'œufs en neige et les incorporer à la crème, en essayant de ne pas les casser.

Montage :
Tremper les biscuits à la cuillère, un à la fois, dans le liquide.
Mettre une première couche de biscuits dans des verrines.
Recouvrir de crème au mascarpone, puis ajouter d'autres biscuits trempés et recouvrir de nouveau de crème de mascarpone.

Garnir de copeaux de chocolat et de framboises et recouvrir chacune des verrines de film alimentaire.
Réserver au réfrigérateur pendant au moins 4 heures ou jusqu'au moment de servir.

24 février 2012

EBELSKIVERS AUX MASCARPONE ET LEMON CURD


Vous allez commencer à penser que mes publications du vendredi commencent à rimer avec ebelskivers. J'essaie plein de recettes et elles sont toutes aussi bonnes les unes que les autres, alors je les partage avec vous.
Cette fois-ci, la pâte est faite au babeurre, ce qui donne à ces crêpes, une texture de beigne.
La garniture est un mélange à parts égales de mascarpone et de lemon curd, que j'avais fait cette fois-ci, avec des citrons Meyers.
C'est vraiment, mais vraiment extra !
Pour ceux qui cherchent encore où se procurer la fameuse poêle, j'ai une bonne nouvelle pour vous et je remercie Micheline de m'en avoir informée : un article du journal des affaires, en date du 4 fevrier 2012, qui nous informent qu'il y aura un William Sonoma au quartier dix/30 d'ici la fin de l'année dans la phase 3 du projet.

Pour environ 40 ebelskivers :
1/4 tasse (60 ml) de mascarpone
1/4 tasse (60 ml) de lemon curd
1 et 3/4 tasses (260 g) de farine
3/4 cuillère à thé (3,6 ml) bicarbonate de soude
1 cuillère à thé (5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1 et 1/2 cuillères à table (20 g) de sucre
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de sel
Le zeste d'1/2 citron
3 œufs, séparés
1 et 3/4 tasses (430 ml) de babeurre
7 cuillères à table (100 g) de beurre non salé, fondu
Sucre à glacer pour saupoudrer




À l'aide du batteur électrique, mélanger le mascarpone et le lemon curd, pendant 2 à 3 minutes.
Réserver au réfrigérateur le temps de préparer la pâte.

Dans un bol, combiner la farine, le bicarbonate de soude, la poudre à pâte, le sucre, le sel et le zeste de citron.
Dans un petit bol, fouetter légèrement les jaunes d'oeufs, puis incorporer le babeurre.
Incorporer le mélange liquide dans le mélange de farine et bien mélanger; la pâte sera grumeleuse.

Battre les blancs d'œufs en neige jusqu'à formation de pics fermes mais pas secs.
Incorporer délicatement les blancs d'oeufs, en 2 additions, dans la pâte.


Préchauffer le four à 200 F (95 C). C'est pour garder au chaud les ebelskivers déjà faits pendant que vous cuirez les autres.

Chauffer la poêle à ebelskiver à feu moyen. Graisser les empreintes avec du beurre fondu ou un aérosol de cuisine.
Quand la poêle est bien chaude mettre une cuillère à table de pâte (15 ml) dans chaque empreinte.
Ajouter au centre de la pâte 1 cuillère à thé (5 ml) de garniture mascarpone/lemon curd, puis recouvrir d'une cuillère à table (15 ml) de pâte.

Cuire jusqu'à ce que le fond des crêpes soit légèrement doré et croustillant, environ 3-5 minutes. Utilisez 2 brochettes de bois pour retourner les crêpes et cuire jusqu'à ce que qu'elles soient légèrement dorées sur le deuxième côté, environ 3 minutes de plus.

Mettre dans une assiette et servir tièdes, saupoudrés de sucre à glacer.

Imprimer la recette

02 février 2012

CRÊPES À LA ST-AMBROISE À L'ABRICOT, GARNITURE MASCARPONE AUX FRUITS ROUGES


J'aime la Chandeleur, je pense que c'est l'un des jours de l'année que je préfère même si je fais des crêpes presque toutes les semaines.
La semaine dernière, je répondais à Marie-Claude Morin pour Enfants Québec et elle me demandait quels étaient mes aliments fétiches. Je lui ai répondu qu' hormis le citron, il fallait absolument que j'ai de la farine, des oeufs et du lait afin de pouvoir, n'importe quand, faire des crêpes.
J'ai préparé celles-ci avec de la bière de blé à l'abricot de la brasserie McAuslan. C'est la bière que monsieur Gourmandises aime le moins dans le kit de bières que j'achète mais pour cuisiner, moi, je l'aime beaucoup. Elle goûte vraiment l'abricot et parfume bien mes crêpes.
La garniture est improvisée avec les ingrédients que j'avais dans le congélateur et le réfrigérateur mais le résultat est excellent. Elle ne suffira pas à garnir toutes les crêpes, vous aurez plutôt un choix supplémentaire en plus du Nutella et de toutes sortes de confitures.

Crêpes :
3 tasses (450 g) de farine
1 pincée de sel
6 oeufs
1/3 tasse (80 g) de beurre fondu, tempéré
2 tasses (500 ml) de bière St-Ambroise à l'abricot
2 tasses (500 ml) de lait
Un peu de beurre pour la cuisson

Garniture mascarpone aux fraises et aux framboises
300 g de fraises congelées
300 g de framboises congelées
Le zeste fin d'une orange
250 g de mascarpone
3 cuillères à table (40 g) de sucre

Sirop d'érable pour le service


Crêpes :
Combiner la farine et le sel.
Ajouter les oeufs et le beurre fondu et délayer progressivement avec la bière et le lait.
Laisser reposer 1 heure au frais.

Graisser légèrement une crêpière et cuire les crêpes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.
Vous devriez obtenir environ 2 douzaines de crêpes.


Garniture mascarpone aux fraises et aux framboises:
Laisser décongeler les fraises coupées en morceaux et les framboises dans un saladier pour pouvoir ainsi conserver le jus des fruits.
Ajouter le mascarpone, le zeste d'orange et le sucre et mélanger délicatement.

Tartiner les crêpes de cette préparation, puis servir avec un filet de sirop d'érable.

13 janvier 2012

CUPCAKES CHAÏ, GLAÇAGE MASCARPONE AU SUCRE À LA CRÈME


Pour une fois, j'ai réussi à faire des cupcakes où tout le monde était d'accord pour dire qu'il ne fallait pas en perdre une miette. Chez nous, tout le monde aime les épices... et le mascarpone... et le sucre à la crème.
J'en connais qui ne mangent que le glaçage et d'autres qui ne mangent que le gâteau, surtout si le glaçage est trop sucré (moi en l'occurrence).
Et cette fois-ci, tout était parfait : Les petits gâteaux étaient bien épicés et moelleux et le glaçage était crémeux, pas trop sucré même si on pourrait penser le contraire avec le sucre à la crème.
Et comme tout le monde était d'accord, les cupcakes ont disparu assez vite.

Pour 12 cupcakes :
1 tasse (150 g) de farine
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de bicarbonade de sodium
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de cardamome moulue
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de tout épices moulu
1 pincée de sel
1 sachet de thé chaï, ce qui équivaut à 1 cuillère à table (15 ml)
3/4 tasse (150 g) de cassonade
1/4 tasse (60 g) de beurre
2 blancs d'oeufs
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) d'extrait pur de vanille
2/3 tasse (160 ml) de babeurre

Glaçage mascarpone au sucre à la crème
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
1/2 tasse (100 g) de cassonade
1/4 tasse (60 ml) de sirop de maïs (ou glucose)
1 cuillère à table (15 g) de beurre
1 pincée de sel
250 g de mascarpone

Sucre coloré pour la finition


Pour les cupcakes :
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Préparer une plaque à muffins de 12 empreintes, en la chemisant de caissettes en papier. Réserver.

Dans un petit saladier, combiner la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate, les épices, le sel et le thé.
Dans le bol du batteur sur socle, crémer la cassonade et le beurre.
Ajouter les blancs d'oeufs et battre encore quelques minutes.

Ajouter le babeurre en alternant avec les ingrédients secs et bien mélanger.
Partager la préparation dans les caissettes préparées, puis enfourner pour 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les petits gâteaux soient légèrement dorés.
Laisser reposer 5 minutes dans le moule à la sortie du four, avant de transférer sur une grille jusqu'à complet refroidissement.


Glaçage mascarpone au sucre à la crème :
Dans une casserole, combiner la crème 35 %, la cassonade, le sirop de maïs, le beurre et le sel.
Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter 15 minutes à découvert.
Laisser complètement refroidir.

Au batteur électrique, fouetter le mascarpone tout en ajoutant la sauce sucre à la crème refroidie.
Mélanger jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène.

Mettre la préparation au réfrigérateur pour la rendre plus ferme.
Mettre le glaçage dans une poche à pâtisserie munie d'un embout cannelé et glacer les petits gâteau.
Saupoudrer de sucre coloré et déguster.

04 novembre 2011

CUPCAKES À LA CRÈME DE MARRON


À la base, je voulais juste faire ces petits gâteaux à la crème de marron.
Puis, j'ai goûté et me suis dit qu'il manquait un "p'tit sais pas quoi" pour relevé le tout. Une moitié de pot de mascarpone et un restant de crème de marron plus tard, et cela a donné un délicieux crémage.
Les petits gâteaux sont sans farine, avec juste de la poudre d'amande. Si vous deviez recevoir des personne intolérantes au gluten, ce serait l'idéal de leur servir des petits gâteaux.
La texture ressemble un peu aux financiers, et ils ne sont pas très sucrés.


Pour 8 cupcakes
(Inspirés de Dulces bocados)
3 oeufs
3 cuillères à table (30 g) de sucre à glacer
150 g de crème de de marron
1/3 tasse (50 g) d' amandes moulues
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)

Glaçage :
250 g (la moitié d'un pot) de mascarpone
6 grosses cuillères à soupe de crème de marron


Petits gâteaux:
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser un moule à muffins de 8 caissettes en papier. Réserver.
Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du gros fouet, blanchir les oeufs et le sucre à glacer, jusqu'à consistance mousseuse.
Ajouter la crème de marron, puis la poudre d'amande et la poudre à pâte.
Bien mélanger.
Répartir la préparation dans les moules préparés, puis enfourner pour 20 à 25 minutes.
Laisser reposer dans le moule 5 minutes avant de transférer sur une grille jusqu'à complet refroidissement.

Glaçage :
Au batteur électrique, détendre le mascarpone, puis ajouter la crème de marron et bien battre.
Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie munie d'une douille cannelée et décorer les petits gâteaux de la préparation.
Réfrigérer jusqu'au service.

07 octobre 2011

VERRINES DE MASCARPONE AUX CHOCOLAT BLANC, NOIX DE COCO ET ORANGE


La semaine dernière, je suis allée rendre visite à des amis à Saint-Sauveur, et je peux vous dire que je les aime pour prendre cette route ce chemin de garnotte qui me donne mal au coeur.
J'ai arrêté d'être malade en voiture quand j'ai commencé à conduire, mais avec ce chemin, j'ai fait une rechute !
J'en ai profité pour aller faire mon épicerie chez Bourassa et ai fait le plein de fromages et de mascarpone qui est presque 5 $ moins cher qu'à l'épicerie.
J'ai ainsi pu réaliser un dessert complètement dans mes goûts, à la fois crémeux, fruité, croustillant et pas trop sucré.
Ce n'est pas très léger, calorifiquement parlant, mais c'est très frais et le mélange de mascarpone, chocolat blanc et de noix de coco est franchement excellent.

Pour 6 verrines :
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
1 tasse (250 ml) de mascarpone sorti du réfrigérateur 1 heure avant
3 oz (90 g) de chocolat blanc haché, fondu
1 cuillère à thé (5 ml) d’extrait de vanille
1/2 tasse (50 g) de noix de coco râpée, sucrée
3 oranges, en suprêmes
1 cuillère à table (15 ml) de sucre
2 cuillères à table (30 ml de Grand Marnier ou autre liqueur d'orange
12 biscuits à la noix de coco


Fouetter la crème jusqu’à l’obtention de pointes molles et la mettre au frais.
Fouetter le mascarpone à l’aide du batteur, à basse vitesse, pour le ramollir, puis ajouter le chocolat blanc fondu tout en fouettant à faible vitesse (ne pas s’en faire si la préparation a un aspect granuleux, car elle deviendra lisse).
Incorporer la crème fouettée à la préparation de mascarpone à faible vitesse, puis ajouter la vanille. Incorporer la noix de coco râpée.
Mettre la crème dans une poche pâtisserie.

Dans un autre bol, mélanger les suprêmes d’orange, le sucre et le Grand Marnier jusqu’à ce que le sucre soit dissous.

Montage :
Mettre un petit peu de crème au fond de 6 coupes verrines.
Mettre quelques quartiers d’orange et un peu de leur jus sur la crème, puis un biscuit.
Couvrir de nouveau de crème, remettre quelques suprêmes d'oranges et coiffer d'un biscuits.
Mettre les verrines au réfrigérateur jusqu’au moment du service.
Elles peuvent être assemblées une journée entière à l’avance.
Imprimer la recette

23 septembre 2011

TAPIOCA AUX FRAMBOISES, MASCARPONE À LA VANILLE


C'est la deuxième recette que j'ai faite avec mon stock de framboises dont je vous parlais hier, et je dois avouer que j'étais en plein dans les expérimentations. Il m'arrive (trop souvent) d'avoir des questions existentielles à propos des recettes et pour avoir des réponses, je me sens obligée de tester.
Je fais souvent du tapioca, et principalement avec du lait ou du lait de coco, et je me suis toujours demandée, ce que ça donnerait, si je le cuisais dans du jus de fruits.
Pour réaliser mon coulis, j'ai mixé les framboises avec un peu de jus de citron et j'ai passé le tout au tamis pour enlever les grains.
J'ai dilué avec de l'eau pour obtenir un liquide pas trop épais afin de pouvoir cuire le tapioca correctement. J'ai obtenu une belle texture et un goût vraiment fantastique.
Comme la texture du tapioca est assez gélatineuse, j'ai contrasté avec du mascarpone crémeux.
Cela donne de jolies verrines avec un bel effet de couleur. La recette est fort simple et se réalise en très peu de temps.
C'est un dessert qui a trouvé preneur chez nous !

Pour 6 verrines :
Tapioca aux framboises :
2 tasses (500 ml) de coulis de framboises
2 tasses (500 ml) d'eau
1/2 tasse (100 g) de tapioca moyen
1/2 tasse (100 g) de sucre

Mascarpone à la vanille :
300 g de mascarpone
1/4 tasse (50 g) de sucre
2 cuillères à thé (10 ml) d'extrait de vanille pur




Tapioca aux framboises :
Faire chauffer le coulis de framboises et l'eau dans une casserole, et dès que la préparation arrive à ébullition, ajouter le tapioca en pluie.
Baisser le feu à la reprise du bouillon et laisser cuire, en brassant souvent au fouet, jusqu'à ce que le tapioca soit cuit. Il doit être translucide, soit 25 à 30 minutes.
Enlever du feu et ajouter le sucre. Bien mélanger et laisser tiédir.
Répartir la moitié de la préparation dans 6 verrines. Réserver.


Mascarpone à la vanille :
Battre le mascarpone, le sucre et la vanille au batteur électrique.
Répartir les 3/4 de la préparation dans les verrines, sur le tapioca aux framboises.
Ajouter du reste de tapioca, puis de nouveau, du reste de mascarpone.
Laisser au réfrigérateur, jusqu'au service.
Imprimer la recette

12 août 2011

ROULÉ SOUFFLÉ AU CITRON, CRÈME DE MASCARPONE AU LIMONCELLO


Le moins évident avec ce dessert est de ne pas se resservir une seconde fois après avoir goulûment manger sa part.
Il est si léger et si doux qu'on ne pourrait pas croire qu'il va nous tomber sur les fesses...Erreur ! Il est assez riche mais il est tellement bon qu'on oublie ce défaut et on replonge la cuillère sans trop se poser de questions.
C'est un dessert très simple à préparer, la difficulté se situe dans le roulage du soufflé. C'est tellement léger et fragile qu'il fendille facilement.
Ce n'est pas terrible pour la présentation mais ça ne change absolument rien au goût.
Si vous aimez les desserts citronnés, vous allez adorer celui-ci. Laissez-vous tenter, je vous garantis que vous ne regretterez absolument pas !

Pour 6 à 8 personnes :
Roulé soufflé au citron :
3 cuillères à table (45 g ) de beurre non salé
3 cuillères à table (30 g) de farine
1 tasse (250 ml) de lait
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 cuillère à table (15 ml) de zeste de citron râpé
1 pincée de sel
2 cuillères à table (30 ml) de jus de citron
4 gros jaunes d’œufs
5 gros blancs d’œufs
1/4 tasse (50 g ) de sucre
1/4 tasse (40 g) de farine
Sucre à glacer

Garniture:
1/2 tasse (125 ml) de crème 35 %
1/4 tasse (60 ml) de mascarpone
2 cuillères à table (25 g) de sucre
1 cuillères à table (15 ml) de limoncello



Préchauffer le four à 375 F (190 C).
Chemiser de papier parchemin, préalablement beurré, un moule en métal de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm) de sorte que le papier couvre les 4 côtés.

Fondre le beurre dans une grande casserole sur feu moyen et y ajouter la farine.
Retirer la casserole du feu et incorporer au fouet le lait, le sucre et le zeste de citron râpé. Remettre sur le feu, porter à ébullition et laisser mijoter doucement 2 minutes environ sans cesser de remuer.
Ajouter la pincée de sel et incorporer le jus de citron.
Laisser refroidir 10 minutes.
Ajouter ensuite les jaunes d’œufs, un à un, en battant bien après chaque ajout. Réserver.

Mettre les blancs d’œufs dans un grand bol et les battre au batteur électrique avec une pincée de sel jusqu’à ce qu’ils soient mousseux.
Continuer à battre en ajoutant le sucre petit à petit jusqu’à ce que les blancs d’œufs soient luisants et forment des pointes molles.
En mettre une grande cuillerée dans la crème au citron pour la détendre puis incorporer le reste des blancs d’œufs au mélange, de même que la deuxième quantité de farine.

Verser la préparation dans le moule réservé et l’étaler uniformément.
Enfourner pour 18 à 20 minutes ou jusqu’à ce que le soufflé soit gonflé et doré.
Le démouler sur un linge à vaisselle généreusement saupoudré de sucre à glacer (pour empêcher le soufflé de coller). Enlever le papier parchemin et laisser refroidir.

Garniture:
Mélanger la crème 35 %, le mascarpone et le sucre, et fouetter jusqu’à ce que la garniture soit ferme et homogène.
Ajouter le limoncello et fouetter de nouveau.

Tartiner le soufflé de la garniture et le rouler en partant du côté court et en se servant du linge à vaisselle comme guide.
Laisser reposer 30 minutes, sur le côté couture, et réfrigérer jusqu’au moment du service.
Couper le roulé en tranches et accompagner de fruits frais si désiré.

06 juillet 2011

MOUSSE DE FRAMBOISES AU MASCARPONE


Je me fais discrète sur les blogues ces temps-ci, mais il fait beau, il fait chaud et je passe la majeure partie de mon temps à l'extérieur. Je cuisine le matin ce qui peut être préparé d'avance afin de profiter des après-midis dans l'eau. Nous nous la coulons douce, vive les vacances !
Heureusement que j'ai quelques recettes d'avance, car ma préoccupation principale du moment n'est pas de prendre des photos.
Cette mousse aux framboises et au mascarpone en est le bon exemple, car je l'ai faite depuis plus d'un mois et d'ici une semaine, elle pourra être faîte avec les framboises du Québec.
Je suis allée faire de l'auto-cueillette de fraises et madame Perron me disait que les framboises pourraient être ramassées la semaine prochaine ! La bonne affaire, car elles sont bien meilleures que celles que j'ai utilisées pour ces mousses. Néanmoins, ces mousses sont extra. Elles ne sont pas trop sucrées, sont très onctueuses et mousseuses.

Pour 8 personnes :
2 tasses (500 ml) de crème 35 %
1 gousse de vanille fendue et grattée
340 g (2 barquettes) de framboises fraîches
2/3 tasse (135 g) de sucre
1/3 tasse (80 ml) d'eau
3 feuilles 1/2 de gélatine ou 1 sachet de gélatine en poudre soit 7 g 
125 g de mascarpone
Framboises fraîches pour la finition


Fouetter la crème 35 % jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme. Incorporer les graines de vanille.
Réserver au réfrigérateur.

Mettre les framboises, le sucre et l'eau dans une casserole puis porter à ébullition à feu moyen.
Baisser le feu, couvrir et cuire 10 minutes en brassant à plusieurs reprises.
Retirer la casserole du feu puis écraser la préparation avec un pilon à pommes de terre.
Passer au tamis au dessus d'un bol. Bien écraser la préparation pour en extraire un maximum de liquide.

Ajouter les feuilles de gélatine qui auront été au préalable, ramollies dans un bol d'eau. Mélanger jusqu'à ce qu'elles soient dissoutes.
Ajouter le mascarpone dans le jus de framboises et bien crémer batteur électrique jusqu'à l'obtention d'une préparation bien lisse.

Y plier la crème fouettée à la spatule jusqu'à consistance homogène.
Répartir la mousse dans 8 verrines. Couvrir de film alimentaire et réfrigérer un minimum de 4 heures.
Juste avant le service, décorer le dessus des verrines de framboises fraîches.