Aucun message portant le libellé ricotta. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé ricotta. Afficher tous les messages

13 janvier 2017

GÂTEAU AUX POIRES, AMANDES ET RICOTTA


Je n'aime pas gaspiller, et encore moins quand il s'agit de nourriture.
La semaine dernière, j'ai fait de la lasagne et il me restait de la ricotta que je ne suis pas capable de manger comme cela, il faut plutôt que je l'incorpore dans une recette pour l'apprécier.

J'ai donc passé mon restant dans ce gâteau aux poires et aux amandes, parfumé à l'Amaretto.
Cela donne un gâteau assez dense, mais super moelleux et pas sec du tout.
Il sera à son meilleur le lendemain, car tous les parfums se seront bien amalgamés.

Pour 8 à 10 personnes

250 g de ricotta
1 tasse (200 g) de sucre
4 oeufs
1/2 tasse (125 g) de beurre fondu
1/4 tasse (60 ml) d'Amaretto
1 1/2 tasse (225 g) de farine
2 c à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 tasse (100 g) de poudre d'amande
5 poires mûres mais fermes, pelées, parées et coupées en fines lamelles

1/2 tasse (75 g) d'amandes effilées
3 c. à soupe de cassonade
 Sucre à glacer pour saupoudrer

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Graisser un moule à parois amovible de 9 po (23 cm), puis chemiser le fond de papier parchemin.
Graisser à nouveau le fond chemisé. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle,  mélanger au fouet, la ricotta, le sucre, les oeufs, le beurre fondu et l'Amaretto.
Combiner la farine, la poudre à pâte et la poudre d'amande et ajouter au mélanger précédent et bien mélanger.
Incorporer les lamelles de poires à l'aide d'une spatule.

Verser la pâte à gâteau dans le moule préparé et lisser le dessus à la spatule.
Parsemer d'amandes effilées puis saupoudrez-les de cassonade.


Enfourner pour 1 heure à 1 heure 10 ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Sortir le gâteau du four et le laisser refroidir sur une grille.
Quand le gâteau est bien refroidi, le démouler puis le saupoudrer de sucre à glacer avant de le servir
Imprimer la recette









01 décembre 2016

PAIN À LA RICOTTA


Le moteur de mon gros KA a rendu l'âme et j'attends le nouveau moteur pour que mon mari puisse le réparer.
Quand je l'avais acheté, je m'étais demandée si je devais garder le petit KA car le moteur était beaucoup moins fort et ça prend quand même beaucoup de place sur le comptoir.
À l'usage, je me servais des deux également, pour des recettes différentes.  Quand le gros a lâché, j'étais donc bien contente d'avoir gardé l'autre et j'ai continué à faire du pain, en plus petite quantité.

Ceux -ci sont fait à la ricotta. Ils sont super moelleux et ils se prêtaient parfaitement pour un bon sandwich avec de la salade et du Prosciutto.

Pour 4 mini-baguettes
1 1/2 tasse (375 ml) de lait tiède
12 g de levure fraîche ou 4 g de levure sèche
1 c. à café de sucre
4 tasses (600 g) de farine
½ c. à café de sel
250 g de ricotta
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu



Dissoudre la levure dans le lait et ajouter le le sucre. Laisser pauser 10 minutes.

Dans le bol, du batteur sur socle, combiner la farine et le sel, puis ajouter la ricotta et le beurre fondu.
Commencer à pétrir et ajouter progressivement le mélange lait/levure/sucre.
Pétrir pendant 8 minutes ou jusqu'à ce que la pâte se décolle de la parois, et qu'elle soit douce et élastique

Couvrir le bol d'un film alimentaire et laisser lever pendant 1h30.


Sur un plan de travail fariné, dégonfler la pâte et la séparer en 4 portions égales.
Façonnez-les en forme de mini-baguette et faire 4 à 5 incisions sur le dessus.

Déposez-les sur 2 plaques de cuisson chemisées de papier parchemin puis couvrir d'un linge .
Laisser lever pendant 1h30.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Enfourner les pains pendant 20 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette

12 septembre 2016

TARTE BRIOCHÈE AUX POIREAUX, AUX POMMES DE TERRE ET À LA RICOTTA


Cette fin de semaine, on fêtait mon amie Caro mais quand son chum m'a dit qu'il faisait un repas tout simple de hamburgers et de hotdogs, je me suis dit qu'elle serait contente avec un plat végé car Caro n'aime pas trop la viande (les mecs, faut tout leur expliquer !).
Même les carnivores ont énormément apprécié cette tarte.
Elle est faite d'une pâte briochée, garnie de ricotta aux fines herbes et surmontée d'une fondue de poireau et de petites rattes. Des ingrédients et des saveurs simples mais qui misent en ensemble, donne un résultat excellent.
Vous pourrez préparer cette tarte à l'avance et la faire réchauffer au four à 350 F (180 C), couverte d'aluminium.
Note à moi-même : à refaire pour moi, pour avoir de bons lunchs !

Pour 12 personnes
Pâte levée‎

‎1 tasse (250 ml) d’eau tiède
‎1 c. à soupe de levure sèche à action rapide

3 1/2 tasse (525 g) de farine
‎1 c. à café de sel
‎1 c. à soupe de thym frais, haché
‎1 tasse (250 g) de beurre, froid coupé en morceaux
‎2 oeufs battus

‎Dans un petit bol, combiner l’eau et la levure. Laisser reposer 5 minutes pour dissoudre la ‎levure.

‎ Combiner, dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, la farine, le sel et le thym haché.
Ajouter les morceaux de ‎beurre et mélanger pour obtenir une pâte d’une consistance granuleuse. Les ‎morceaux de beurre deviendront presque invisibles.

‎Creuser un puits au centre de la pâte et y verser la levure dissoute et les œufs battus. Mélanger juste assez pour que la pâte soit homogène. Couvrir le bol de pellicule ‎plastique et laisser la pâte gonfler jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume (1 heure ‎environ).


‎Garniture
‎2 c. à soupe de beurre 
4 gros poireaux, rincés, parés et coupés en deux dans le sens de la longueur, puis émincés finement

‎Sel et poivre
‎2 tasses (500 ml) de ricotta
‎2 c. à soupe de ciboulette hachée finement
‎2 c. à soupe de thym haché finement



12 petites pommes de terre (rattes), cuites jusqu’à ce qu’elles soient tendres, puis tranchées

Branches de thym pour la décoration


Garniture:
Fondre le beurre dans une grande poêle sur feu moyen et y cuire le poireau ‎de 2 à 3 minutes, en le remuant souvent. Couvrir et baisser le feu et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu’à ce que le poireau soit tendre (environ 5 minutes). 
Saler et poivrer le poireau, et le laisser refroidir ‎complètement.

‎Préchauffer le four à ‎‎450 F (230 C).

Chemiser une plaque à pizza de papier parchemin. Réserver

‎Mélanger la ricotta et les fines herbes. Réserver. ‎

Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte briochée sur une épaisseur de 5 mm et la déposer sur la plaque à pizza en la faisant dépasser de 4 po (10 cm) du rebord.

Étaler le mélange de ricotta, puis les poireaux et terminer par les rondelles de pommes de terre.
Replier la pâte vers le centre puis déposer quelques brins de thym.

Enfourner pour 15 minutes ou jusqu'à ce que la tarte soit bien dorée et le dessous bien cuit.
Sortir du four et servir aussitôt.
Imprimer la recette

06 avril 2016

BISCUITS CITRON RICOTTA


Vous allez tomber sous le charme de ces biscuits au citron  et peut être même, en devenir accro!
Perso, je les adore. Ils sont moelleux parce qu'ils sont faits de ricotta et croustillants sur le dessus grâce au glaçage. Ils ressemblent à des chapeaux de muffins.

J'ai utilisé ma moyenne cuillère à crème glacée, mais si vous n'en avez pas, utilisez deux cuillères à soupe pour former des tas de pâte de la grosseur d'une balle de golf.
Ils se conservent1 semaine dans une boite hermétique, à température ambiante, mais ça m'étonnerait beaucoup qu'ils aillent jusque là.

Pour environ 3 douzaines de biscuits
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
2 tasses (400 g) de sucre
le zeste fin de 2 citrons
2 gros œufs
400 g de ricotta
3 c à soupe de jus de citron, frais
 2 1/2 tasses (375 g) de farine
1 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 c. à café de sel

Pour le glaçage:
1 1/2 tasses (225 g) de sucre à glacer
3 c. à soupe de jus de citron
Le zeste d'1 citron


Préchauffer le four à 375 F (190 C) et chemiser de papier parchemin, 2 plaques à biscuits. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, crémer le beurre avec le sucre jusqu'à consistance légère et mousseuse (environ 3 minutes).
Ajouter le zeste de citron et les oeufs et bien mélanger. Ajouter la ricotta et le jus de citron.
Incorporer la farine, la poudre à pâte et le sel (préalablement tamisés ensemble) et bien mélanger.

À l'aide d'une cuillère à crème glacée de 2 po (5 cm) de diamètre, déposer des tas de pâte sur les plaques préparées, en les espaçant de 2 po (5 cm).

Enfourner pour 13 à 15 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient légèrement dorés sur les bords.
Retirer du four et laisser les biscuits refroidir sur les plaques de cuisson pendant 5 minutes avant de transférer sur des grilles jusqu'à complet refroidissement.

Pour le glaçage:
Dans un bol moyen, mélanger le sucre à glacer, le jus de citron et le zeste de citron et mélange jusqu'à consistance lisse.
Tremper le dessus de chaque biscuit dans le glaçage et étendre avec une spatule.
Placer les biscuits sur une grille et laisser le glaçage durcir avant de servir.
Imprimer la recette

18 janvier 2016

GÂTEAUX AUX POMMES ET À LA RICOTTA


La semaine dernière, j'ai publié ma brioche à la ricotta, recette que j'ai faîte avec de la ricotta maison (grâce à mon Kit U Main).
Aujourd'hui, je vous propose un gâteau aux pommes et à la ricotta.
C'est un gâteau dense et fondant. Si vous aimez les flans pâtissiers, vous serez comblés avec ce gâteau car la texture s'en rapproche. Il y aura, le côté fruité et citronné en plus et ce n'est que du bonheur.

Pour 8 à 10 personnes :
1 tasse (150 g) de farine
2 1/4 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
1/2 tasse (125 g) de beurre à température ambiante
3/4 tasse (150 g) de sucre
3 gros oeufs
Le zeste fin de 2 citrons
2 grosses pommes, pelées, parées et râpées
250 g de ricotta

Sucre à glacer pour saupoudrer



Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Chemiser le fond d'un moule à parois amovible de 9 po (23 cm) de papier parchemin, puis graissez-le bien. Réserver.
Dans un saladier, combiner la farine, la poudre à pâte et le sel. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, blanchir le beurre avec le sucre.
Ajouter les oeufs, un à la fois, et bien mélanger.
Ajouter le zeste des citrons et la ricotta, puis ajouter les ingrédients secs et les pommes râpées. Bien mélanger.


Verser la préparation dans le moule préparé, puis enfourner pour 40 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre, en ressorte propre.

Laisser refroidir quelques minutes dans le moule avant de démouler et de saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette









14 janvier 2016

BRIOCHE À LA RICOTTA (SANS BEURRE)


La semaine dernière, j'ai fait de la ricotta maison avec mon Kit U Main et comme j'en avais une bonne quantité, je l'ai utilisée dans plusieurs recettes.
Je dois dire que cette recette de brioche est un méga gros coup de coeur. Il n'y a pas un gramme de beurre dedans et malgré cela, cette brioche n'est absolument pas sèche et super moelleuse.
Elle est plus compacte que les brioches que je fais habituellement, mais si jamais il vous en restait, elle serait parfaite pour faire du pain doré, car elle ne partirait pas en charpie une fois trempée dans le lait et les oeufs.

Vous pourrez désormais manger de la brioche sans trop culpabiliser !

Pour 8 à 10 personnes :
24 g de levure fraîche de boulanger ou 8 g de levure sèche
200 ml de lait tiède
3 1/3 tasse (500 g) de farine
6 c. à soupe (75 g) de sucre
1 oeuf + 2 jaunes
250 g de ricotta


1 jaune d'oeuf mélangé à 1 c. à soupe de lait pour dorer

Sucre en grains pour saupoudrer


Dissoudre la levure dans le lait tiède. Réserver 5 minutes.
Dans le bol du batteur sur socle, muni du crochet, mélanger la farine et le sucre.
Ajouter l'oeuf entier et les 2 jaunes, la ricotta, puis la levure délayée dans le lait.
Pétrir pendant 8 à 10 minutes à vitesse moyenne.

Couvrir le bol d'un film alimentaire et laisser lever jusqu'à ce que la pâte ait triplé de volume (environ 2 h30).


Dégazer la pâte sur un plat de travail fariné.
Partager la pâte en 3 parties égales puis faire une tresse.
Déposer la tresse en rentrant les extrémités en dessous, dans un moule chemisé de papier parchemin de 4 1/2 po x 13 po (11 cm x 33 cm).
Couvrir le moule d'un linge propre et laisser lever 1 heure.
Dorer au jaune d'oeuf mélangé au lait puis saupoudrer de sucre en grains.


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Enfourner 35 minutes ou jusqu'à ce que la brioche soit bien dorée.
Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Imprimer la recette

06 janvier 2016

GNOCCHI DE RICOTTA


La clinique de la casserole a déménagé dans mon village, j'ai maintenant, une caverne d'Ali Baba, sous mon nez. Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle pour mon porte-monnaie.
J'y ai trouvé, entre autre, une planche à gnocchi que j'ai voulu tester rapidement.
J'ai pour cela choisi des gnocchis de ricotta. Je préfère de loin, ceux ci, plutôt que des gnocchis de pommes de terre que je trouve trop caoutchouteux.
Ceux-ci sont légers et fondants. Je vous conseille de faire la recette avec des enfants, ils y prendront beaucoup de plaisir.

Pour 4 personnes :
1 pot de  400 g de ricotta, bien égoutté
1 c. à café de sel
2 jaunes d'oeufs
1 tasse (105 g) de parmesan râpé
1 tasse (150 g) de farine

Pour servir :
Sauce tomate maison ou du commerce
Fromage râpé


Dans un bol, mélanger tous les ingrédients. La pâte sera collante, ne rajouter pas de farine.
Former une boule et laisser reposer 30 minutes recouvert de film alimentaire
Former de longs boudins d’environ 1/2 po (1 cm) d’épaisseur, et découper tous les 1/2 po (1 cm).

Prendre la planche à gnocchis. Déposer un morceau de pâte, l’écraser avec le pouce et faire rouler sur la planche. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

Faire bouillir une grande casserole d'eau salée. Réduire le feu pour obtenir un frémissement.
Ajouter les gnocchis et mélanger délicatement pour éviter qu'ils ne collent au fond. Faites les cuire jusqu'à ce qu'ils remontent à la surface (environ 2 à 3 minutes).

Égoutter les gnocchis et les mettre dans des petits plats à gratin.  Napper de sauce tomate chaude et saupoudrer de fromage râpé.
Passer quelques minutes sous le gril pour faire gratiner le fromage.
Imprimer la recette






26 décembre 2015

ROULÉS FEUILLETÉS À LA RICOTTA ET PROSCIUTTO


J'espère que vous avez passés un beau Noël et que vous vous êtes bien régalés.
Comme on mange toujours trop, depuis quelques années, je prépare des bouchées/entrées. Comme ça, chacun mange la quantité qu'il veut et cela permet de varier.
Cette année, j'ai préparé 3 sorte de bouchées/entrées, voici la première :

Pour environ 2 douzaines de roules feuilletés :
1 pâte feuilletée (500 g) à étaler
500 g de ricotta
8 tranches de prosciutto
2 poignées de roquette
Une vingtaine de feuilles de basilic
Fromage râpé (mélange 4 fromages italiens)

1 jaune d'oeuf + 1 c. à soupe de lait pour dorer


Préchauffer le four à 400 F (200 C) et chemiser deux plaques de cuisson de papier parchemin.

Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte feuilletée en un rectangle le plus fin possible.
Étendre la ricotta, en laissant une bande d'1 po (2,5 cm) sur le bord le plus long.
Déposer les tranches de prosciutto et répartir la roquette et les feuilles de basilic.
Parsemer de fromage râpé.

Rouler la pâte, en commençant par le côté le plus long, celui qui a de la ricotta, en serrant bien.
Bien sceller en pinçant le bord.

Avec un couteau bien aiguisé, coupé des tranches d'environ 2 cm.
Placé les tranches sur les plaques de cuisson préparées et badigeonner le dessus de jaune d'oeuf et de lait.

Enfourner pour 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que les roulés soient bien dorés.
Peut de déguster froids, mais c'est meilleur, chauds.
Imprimer la recette


15 mai 2015

SCONES À LA RICOTTA, AUX FRAMBOISES ET AU CITRON


J'adore les scones et je me suis inspirée du dernier Fondue, pour réaliser ceux-ci, en y apportant ma touche personnelle : Le goût du citron.

La particularité de ces scones, c'est qu'ils sont faits avec de la ricotta plutôt que du babeurre comme je les fais habituellement.

Vous n'aurez pas besoin de les couper en deux et de les tartiner de beurre ou de confiture, ils se suffisent très bien à eux mêmes.
Ils sont très croustillants au dehors et super fondants à l'intérieur.
Si vous n'aimez pas les desserts trop sucrés, c'est le dessert qu'il vous faudra essayer.


Pour 8 à 10 scones
2 tasses (300 g) de farine
1 c. à soupe (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1/4 tasse (50 g) de sucre
1/2 c. à café (2,5 ml) de sel
6 c à soupe (90 g) de beurre très froid
3/4 tasse (180 ml) de ricotta
1/3 tasse (80 ml) de crème 35 %
1 barquette (170 g) de framboises fraîches
Le zeste de 2 citrons
2 c. à soupe (25 g) de sucre brut (Turbinado)

Glaçage :
1/4 tasse (25 g) de sucre à glacer
2 c. à soupe (30 ml) de jus de citron


Préchauffer le four à 425 F (220 C).
Chemiser une plaque à biscuits de papier parchemin. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, combiner la farine, la poudre à pâte, le sucre et le sel.
Pendant que le batteur fonctionne, ajouter le beurre en morceaux, et mélanger jusqu'à ce que le mélange soit grumeleux.
Ajouter la ricotta et la crème 35 % et mélanger pour juste combiner.
Ajouter les framboises et le zeste des citrons et mélanger délicatement à la cuillère de bois.

Transvaser la pâte sur le comptoir fariné.
Former un disque d'environ 1 po (2,5 cm) d'épaisseur.
Puis découper à l'aide d'un emporte-pièce de 3 po (7,5 cm).
Reformer le reste de la pâte jusqu'à ce qu'elle soit toute utilisée.

Déposer sur la plaque à biscuits préparée et saupoudrer de sucre Turbinado.
Cuire 18 minutes.
Pendant ce temps, mélanger le sucre à glacer et le jus de citron.

Retirer les scones du four et verser en filet le glaçage dessus.
Laisser refroidir sur une grille avant de servir.
Imprimer la recette


15 janvier 2015

BOULETTES DE BOEUF À LA RICOTTA


S'il y a bien un ingrédient qui ne m'inspire pas beaucoup, c'est bien le steak haché. Mis à part, les galettes d'hamburger et le pâté chinois, je ne sais jamais comment l'apprêter.

Et puis est arrivé Tout haché du Café Moderne paru chez Hachette Cuisine.

Derrière le Café Moderne, se cachent trois férus de cuisine : Thierry, Lucile et Ahmed. Ils tiennent à redonner ses lettres de noblesse à la boulette en imaginant des recettes exotiques et surprenantes.

Dans cet ouvrage, tout le menu est haché : Boulettes, tartares, burgers, hachis, pain de viande... Coupé au couteau, roulé en boulettes, façonné en burger, à la viande, au poisson ou aux légumes, le haché se décline sous toutes ses formes et dans tous les pays du monde.
Des possibilités infinies de recettes comme des boulettes de veau aux herbes, des boulettes de poulet au cumin, des boulettes saumon-estragon, un tartare à la libanaise, un tartare de crevettes et lait de coco, un burger de veau à l'italienne ou un hachis parmentier.

J'ai choisi la recette phare du restaurant, car elle est composée de ricotta. J'étais curieuse de connaitre le résultat.
Je peux vous assurer que je n'avais jamais mangé de boulettes aussi moelleuses et fondantes.
Je peux oublier toutes les recettes de boulettes que j'avais faites avant, car celles-ci sont difficilement battables.

Vous pouvez les servir avec la sauce de votre choix, pour ma part, je les ai servies avec une sauce tomate et des pâtes.



Pour 4 à 6 personnes :
2 c. à soupe (30 ml) d'huile d'olive
500 g de boeuf haché
125 g de ricotta
1 oeuf
50 g de chapelure
1 gros oignon émincé
1 bouquet de persil italien, haché finement
1/2 c. à café (2,5 ml) de poivre de Cayenne
Sel et poivre


Préchauffer le four à 450 F (230 C).
Badigeonner d'huile d'olive une plaque de cuisson et réserver.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients.
Former des boulettes d'environ 4 cm de diamètre et placez-les sur la plaque de cuisson.
Cuire au four pendant 18 à 20 minutes, jusqu'à cuisson complète des boulettes.
Imprimer la recette

11 août 2014

PAINS HAMBURGER AU BABEURRE ET À LA RICOTTA


Je reviens de 10 jours de vacances superbes à l'île du Prince Édouard où j'ai vraiment décroché de tout. Pas d'heure, pas de téléphone, pas d'ordinateur, pas de cuisine si ce n'est que le minimum.

 Nous avons testé beaucoup de restaurants où l'on servait des fish and chips, des chaudrées aux fruits  de mer ainsi que des petits pains au homard (des guédilles pour nous). On nous a servi des poissons qui goûtaient la mer tellement c'était frais.
J'y ai rencontré des îliens hyper sympathiques (il y a beaucoup d'acadiens) qui font l'effort et qui sont fiers de nous servir en français.
Je suis allée visiter "Green Gable", les fans d'Anne Shirley comprendront pourquoi!

J'ai vraiment tout aimé sur cette île, sauf peut-être les 15 heures de route pour s'y rendre (et pour revenir) et leur pain. Même en épicerie où j'ai déniché une "french baguette", j'aurai pu faire un noeud avec, tellement elle était blanche, molle et pas cuite.

En rentrant, nous avons continué dans la simplicité au niveau de la nourriture et pour monsieur Gourmandises, la simplicité, c'est hamburger de boeuf nature, fromage, tomates et salade.
Sauf qu'il n'était pas question pour moi d'acheter des pains hamburgers industriels.

Ceux-ci sont faits avec du babeurre et de la ricotta, ils sont hyper moelleux et très fondants.



Pour 6 pains
1/4 tasse (60 g) de beurre
1/2 tasse (125 ml) de babeurre
1/2 tasse (125 ml) de fromage ricotta
2 tasses  (300 g) de farine
2 c. à soupe (25 g) de sucre
1 c. à café (5 ml) de sel
1c. à soupe (8 g) de levure à pain sèche à action rapide

1 jaune d'oeuf mélangé à 1 c à soupe d'eau pour dorer
Graines de sésame pour saupoudrer



Mettre le beurre et le babeurre dans un bol et chauffer au micro-ondes pendant 1 minute (le mélange se séparera, mais c'est correct.)
Ajouter la ricotta et remettre au micro-onde afin de faire tiédir le mélange ( il faut qu'il soit entre 110 à 120 F/ 43 à 49 C).

Mettre la préparation dans le bol du batteur sur socle.
Ajouter la farine, le sucre, le sel et la levure. Mélanger avec une spatule sur le bas jusqu'à combiné. Utilisez le crochet pétrisseur à pétrir à vitesse moyenne, environ 3 minutes ou jusqu'à ce que la pâte se détache des parois du bol et forme une boule.

Couvrir le bol de film alimentaire et laisser lever 1 heure.

Dégonfler la pâte sur une surface légèrement farinée, puis la couper en 6 portions de même poids.
Façonner des boules de pâte, en prenant soin de bien mettre les pliures sous la boule de pâte.

Déposer les boules de pâte sur des plaques de cuisson chemisées de papier parchemin, couvrir d'un linge propre et laisser lever 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Badigeonner les  boules de pâte avec le mélange d'oeuf et d'eau, puis saupoudrer de graine de sésame.

Enfourner pour 25 minutes ou jusqu'à ce que les pains soient bien dorés.
Imprimer la recette

26 février 2014

GÖZLEME


J'aime reprendre mes livres de cuisine après les avoir laisser de côté pendant plusieurs mois, j'ai l'impression de redécouvrir le livre.
J'ai repris Pains, viennoiserie, feuilletés et compagnie, et j'y ai découvert une recette qui, malgré son nom, ne m'avait pas interpellée. J'avais dû sauter la page car avec un nom pareil, j'aurai forcément prêté attention à la recette.

Ces galettes sont très populaires en Turquie, c'est de la cuisine de rue. On étale la pâte avec un long rouleau très fin appelé "oklava", et on cuit sur des grandes plaques de tôle.
Une autre garniture traditionnelle est constituée de pommes de terre écrasée, agrémentée de fromage de chèvre ou de brebis. On peut aussi ajouter de la menthe, même si cela est moins classique.

C'est facile à faire et c'est excellent. À moins de ne pas aimer la menthe, ne l'omettez pas dans la recette, car c'est elle qui vient puncher la garniture.
Ça fait d'excellents lunchs, et j'ai testé le réchauffage au four micro-ondes en fonction pizza, ça fonctionne très bien.

Pâte :
1 c. à thé de sucre
1/2 tasse (125 ml) d'eau tiède
2 c à thé (10 ml) de levure de boulanger déshydratée
3 tasses (450 g) de farine
1/2 c. à thé (2,5 ml) de sel
150 ml de lait tiède

Garniture :
1 c. à table (15 ml) d'huile d'olive
1 gros oignon finement émincé
2 gousses d'ail écrasées
1 c. à thé (5 ml) de paprika
1/4 c. à thé (1,2 ml) de piment de Cayenne
100 g de bébés épinards hachés grossièrement
3 c. à table (45 ml) de feuilles de menthe, ciselées
100 g de ricotta
200 g de feta émiettées
8 quartiers de citron pour servir

Mélanger le sucre et l'eau tiède dans un petit bol, parsemer la levure en surface et laisser reposer 7 à 8 minutes, jusqu'à ce que le liquide mousse.

Combiner la farine et le sel dans le bol du mélangeur sur socle, muni du crochet, puis creuser un puits au centre.
Ajouter la levure et le lait tiède et mélanger jusqu'à ce que ce qu'elle soit souple et élastique ( environ 8 minutes).
Mettre la pâte dans un grand bol huilé, puis badigeonnez-la d'huile.
Couvrir de film alimentaire et laisser reposer 30 minutes dans un endroit chaud, à l'abri des courants d'air.

Pendant ce temps, faire chauffer l'huile dans une grande poêle, à feu assez vif et faites-y revenir l'oignon 5 minutes en remuant.
Ajouter l'ail, le paprika, et le poivre de Cayenne et laisser cuire 1 minute pour que les arômes se développent.
Ajouter les épinards et poursuivre la cuisson 2 minutes, en remuant, juste le temps que les feuilles s'affaissent.
Verser l'ensemble dans un bol, ajouter la menthe et mélanger.
Laisser refroidir.

Mélanger la ricotta et la feta dans un autre bol.
Partager la pâte en 4 portions égales.
Étalez-les au rouleau, l'une après l'autre, sur une surface légèrement farinée en 4 rectangles de 8 po x 12 po (20 cm x 30 cm). et d'environ 1/8 po (3 mm) d'épaisseur.
Étaler le 1/4 des épinards sur la moitié de la surface de chaque morceau de pâte, en laissant une marge de 1/2 po (1 cm) tout autour, puis répartissez le quart des fromage.
Replier la pâte sur la garniture et souder bien les bords.

Faire chauffer une grande poêle antiadhésive à feu moyen.
Enduisez légèrement d'huile et faites cuire les gözleme l'un après l'autre, 2 à 3 minutes de chaque côtés.
Glissez-les au fur et à mesure sur les assiettes et servir aussitôt avec des quartiers de citron
Imprimer la recette

12 février 2014

PANCAKES DE RICOTTA AU SAUMON FUMÉ


De tous les repas que nous faisons à la maison, le brunch est de loin mon préféré et j'essaie toujours de faire des plats inhabituels, histoire de me faire plaisir et de surprendre.
Ce sont des pancakes nourrissants et complets donc pas besoin de faire d'autres plats à côté, une bonne salade de roquette suffit largement pour l'accompagnement.

Peut être que ne pourrez fêter la St-Valentin, vendredi soir, alors rattrapez-vous cette fin de semaine, en préparant ces délicieux pancakes à votre amoureux ou votre amoureuse et si vous n'en avez pas...faites vous plaisir !

Pour 4 personnes
250 g de ricotta
1/3 tasse (80 ml) de lait 
2 oeufs, jaunes et blancs séparés
2/3 tasse (100 g) de farine
1 1/2 c. à thé (7,5 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
Le zeste d'un citron
70 g de saumon fumé, émincé finement
2 oignons verts, émincés
2 c. à table (30 ml) de persil
Beurre pour cuire les pancakes


Dans un grand saladier, battre la ricotta avec le lait et les jaunes d’oeufs.
Ajouter la farine, la poudre à pâte et le zeste de citron et mélanger.

Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et les plier délicatement dans le mélange précédent.
Ajouter le saumon fumé, les oignons verts et le persil.

La pâte est prête pour la cuisson.


Dans une poêle antiadhésive, faire fondre un peu de beurre et déposer une louche de préparation.
Cuire à feu moyen doux, durant 4 minutes.
Retourner le pancake et continuer la cuisson 4 minutes de plus.
Servir chaud et accompagner d'une salade de roquette.
Imprimer la recette

15 novembre 2013

BEIGNES À LA RICOTTA ET AU CITRON (AU FOUR)


 Il y a pratiquement un an, jour pour jour, je recevais mes moules à beignes pour des cuissons au four, et honte à moi, je ne les ai pas souvent utilisés alors que sur le moment, ça me paraissait indispensable.
Puis, il y a quelques temps, j'ai reçu un petit pamphlet publicitaire avec des recettes de Trestelle et une recette m'a interpellée : des beignes cuits au four, à la ricotta et au citron ! Deux ingrédients que j'ai toujours sous la main.

J'ai donc ressorti mes moules et avoir su, j'aurais doublé la recette car la douzaine a disparu très et trop vite.
Les beignes sont super moelleux, il suffit de regarder la dernière photo de coupe, pour se rendre compte de toutes les petites bulles d'air qui se sont formées lors de la cuisson.
Comme je le dis toujours, les beignes ont ce nom à cause de leur forme, mais pour le goût, ça ressemble plus à des muffins. Ça évite la friture et les calories.

La recette de base complètement dans mes goûts au niveau de la texture, j'envisage de remplacer une partie de la farine pour la remplacer par du cacao, puis de terminer les beignes avec un glaçage au chocolat.
Je vous tiendrais au courant de mes tests.

Pour 12 beignes
Beignes :
1/2 tasse (125 ml) de fromage Ricotta
2 œufs, légèrement battus
2 c. à table (30 ml) d'huile d'olive
2 c. à table (30 ml) de lait
1/4 tasse (60 ml) de jus de citron fraîchement pressé
2 c. à table (30 ml) de zeste de citron fraîchement râpé
2 tasses (300 g) de farine
3/4 tasse (150 g) de sucre
2 c. à thé (10 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée sel

Glaçage au citron :
1 1/2 tasse (150 g) sucre à glacer
2 c. à table (30 ml) de lait ou de crème 35%
1 c à table (15 ml) de jus de citron fraîchement pressé
1 c. à table (15 ml) de zeste de citron fraîchement râpé
Zeste de citron additionnel ou bonbons ou sucre coloré pour décorer, si désiré


Beignes:
Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).
Vaporiser légèrement ou graisser un moule à 12 beignes.
Dans un bol moyen, fouetter la Ricotta, les œufs, l'huile d'olive, le lait, et le jus et zeste de citron. Réserver.

Dans un grand bol, tamiser la farine, le sucre, la poudre à pâte et le sel.
Ajouter graduellement les ingrédients humides aux ingrédients secs en mélangeant bien avec les mains, jusqu'à homogène.
Placer la pâte dans une poche à pâtisserie muni d'un embout lisse et remplir soigneusement chaque cavité du moule à beignes aux trois quarts avec la pâte.
Enfourner pour  12 minutes.
Retirer du four et laisser refroidir 5 minutes avant de transférer les beignes sur une grille.
Laisser les beignes refroidir complètement avant de glacer.


Glaçage:
Dans un petit bol, combiner les ingrédients du glaçage et battre jusqu'à l'obtention d'un mélange lisse. Tremper chaque beigne dans le glaçage et remettre sur la grille.
Garnir de zeste de citron additionnel ou de bonbons ou du sucre coloré, si désiré.
Imprimer la recette

12 avril 2013

COMME DES CANNOLI (DE JAMIE)


Le beau Jamie nous présente l'Italie dans son dernier livre et je dois avouer que j'ai eu beaucoup de misère à sélectionner une recette pour vous le présenter. Après moult tergiversations, mon choix s'est arrêté sur un dessert. Rien d'étonnant de ma part !
C'est un dessert beaucoup plus " santé" que l'original. Les coques sont ici cuites au four, sont faites à base de poudre d'amandes et ressemblent aux langues de chat.
La garniture est aussi beaucoup légère que celle que je fais habituellement au mascarpone. Elle est aussi plus texturée et j'ai beaucoup aimé.

Je vous conseillerai de cuire les coques 3 par 3 si vous êtes du genre très rapide, sinon, faites-les cuire 2 par 2, même si cela va prendre beaucoup plus de temps (vous obtenez 24 coques).
Les coques doivent être formées sur les moules à cannoli ou sur des manches de cuillères en bois, encore très chaudes, sinon en refroidissant, elles durcissent et se brisent au moment de la mise en forme.

Vous pouvez préparer les coques 2 jours à l'avance et les conserver dans une boite hermétique masi pour le remplissage, attendez le dernier moment, sinon la garniture va détremper les coques et ce ne sera plus du tout appétissant.




Les coques :
100 g de poudre d'amandes
3 c. à soupe de farine
160 g de sucre à glacer
1 pincée de sel
50 g de beurre fondu
2 blancs d'eoufs
2 c. à café d'Amaretto

 Garniture :
250 à 275 g de ricotta
75 g d'écorce d'orange confite, hachée
30 g de chocolat 70 % finement haché
2 c. à soupe de noisettes grillées hachées
2 c. à soupe de sucre à glacer
100 ml de crème 35 %, fouettée en chantilly ferme


Préparez les coques :
Dans le robot culinaire, mélanger la poudre d'amandes, la farine tamisée, le sucre à glacer tamisé et la pincée de sel.
Sans arrêter le robot, incorporer le beurre fondu, les blancs d'oeufs et l'Amaretto.
Verser le tout dans un petit saladier et couvrir de film alimentaire, puis réserver au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 375 F (190 C).
Chemiser une plaque à pâtisserie de papier parchemin.
Prélever une bonne cuillère à café de pâte et déposer sur la plaque à pâtisserie préparée.
Avec une petite spatule ou le dos d'une cuillère, étalez-la en un disque fin de 7,5 cm (3 po) de diamètre.
Continuer jusqu'à épuisement de la pâte.
Vous devriez obtenir 24 coques environ.
Néanmoins, vous devez procéder par petites quantités pour pouvoir façonner chaque coque avant qu'elle ne refroidisse.

Enfourner les coques pour 4 minutes de cuisson, jusqu'à ce qu'elle soient dorées sur les bords.
Enroulez-les rapidement autour de moule à cannoli ou le manche d'une cuillère en bois (1,5 cm de diamètre).
Maintenir l'ensemble pendant 1 minute, puis faîtes refroidir la coque sur une grille.

Garniture :
Mélanger tous les ingrédients de la garniture.
Verser la préparation dans une poche à pâtisserie muni d'un embout rond de 1 cm de diamètre et réserver au réfrigérateur.

Remplir les cannoli de garniture à l'aide de la poche à pâtisserie.
Réaliser cette opération au dernier moment car les coques sont très fines et ramolliront au bout d'une heure.
Empilez-les sur un plat et saupoudrer de sucre à glacer.
Les coques vides se conservent 2 jours dans un récipient hermétique.

Imprimer la recette

13 juin 2012

PANINIS AUX TOMATES SÉCHÉES ET FROMAGES


Celles qui boulangent comme moi, savent combien c'est plaisant de faire son pain mais aussi de trouver de belles garnitures pour sublimer nos recettes.
La rançon de la gloire à faire son pain maison, c'est qu'on habitue notre famille à manger du pain frais, mais dès qu'il date de deux jours...J'en connais qui commencent à être un peu plus difficiles.
Une solution ( entre autres) : des paninis
J'ai trouvé mon bonheur, mais aussi de très belles idées dans le livre Paninis, Sandwichs et Wraps paru chez Larousse.
Les garnitures sont composées de produits très simples, qu'on trouve facilement à l'épicerie mais la saveurs proposées sont assez inusitées.
Je me suis inspirée d'une recette du livre pour préparer ces paninis. J'ai remplacé les épinards proposés par de la roquette.
Avec un panini comme celui-ci, je suis certaine que certains vont jalouser vos lunchs.


50 g de fromage de chèvre crémeux
50 g de ricotta
1 pincée d'origan séché
4 à 6 oreillons de tomates séchées à l'huile
1 cuillère à table (15 ml) d'huile d'olive
4 grandes tranches de pain de campagne, ou au levain
50 g de roquette
60 g de copeau de parmesan
Sel et poivre au moulin




Préchauffer le gril à paninis.
Mélanger dans un saladier le fromage de chèvre avec la ricotta et l'origan.
Égoutter les tomates séchées puis hachez-les grossièrement.
Badigeonner d'huile les tranches de pains.
Poser 2 tranches sur le plan de travail, côté huilé dessous, puis tartinez-les de préparation au fromage.
Ajouter la roquette, les tomates séchées et le parmesan.
Assaisonner, puis couvrir avec les tranches de pain restantes.
Faites griller les paninis de 5 à 10 minutes et servir.

21 février 2012

MUFFINS AUX CHORIZO, RICOTTA ET PARMESAN


Ce sont des muffins salés "vide frigo" parce que j'ai horreur de gaspiller même des petits restants. L'idée est partie d'un fond de pot de ricotta et d'une moitié de chorizo. J'avais envie de mettre du pesto de basilic, mais les ingrédients de la recette, étant déjà salés, et n'ayant pas de basilic frais, je me suis abstenue.
La recette donne des muffins moelleux et fondants et ils ont parfaitement accompagné une soupe de tomates que je m'étais préparée pour le lunch.

Pour 8 muffins :
1 et 1/3 tasses (250 g) de farine
1 cuillère à thé (5 ml) de poudre à pâte
1/2 chorizo (125 g), coupé en petits cubes
1/2 tasse (75 g) de parmesan râpé
1/4 tasse (60 ml) de lait
1/2 tasse (125 ml) de ricotta
2 œufs
1/4 tasse (60 ml) d’huile d’olive


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et chemiser une plaque à muffins de 8 caissettes en papier.

Dans un grand bol, combiner la farine, la poudre à pâte, le chorizo en cubes et le parmesan.
Dans un autre bol, mélanger le lait, la ricotta, les oeufs et l'huile.
Ajouter la préparation liquide aux ingrédients secs et mélanger.

Répartir le mélange dans les moules préparés et enfourner pour 20 à 25 minutes.
Laisser reposer 5 minutes dans le moule avant de réserver sur une grille jusqu'à complet refroidissement.
Imprimer la recette

24 janvier 2012

MUFFINS AUX FRAISES ET À LA RICOTTA


La semaine dernière, je me suis aperçue que j'avais 1 kg de ricotta dans le réfrigérateur. Ce n'était pas un achat compulsif, mais plutôt, un frigo si encombré, que je n'ai jamais vu que j'avais déjà un pot de 500 g quand le second est venu prendre place.
J'ai tout de suite su que je trouverai mon bonheur chez Kim car je pense que c'est la plus grande consommatrice de ricotta que je connaisse.
J'ai réalisé ses muffins aux fraises et à la ricotta, recette que je n'ai pas beaucoup modifiée, et que j'ai adorée. Et malgré le fait que j'ai utilisé des fraises congelées, ils sont vraiment très parfumés.
Les muffins sont énormes et j'ai même cru qu'ils allaient déborder du moule. La prochaine fois, je pense que je tenterai d en faire 4 de plus.
Je les ai saupoudrés de sucre turbinado, avant cuisson, pour avoir un petit croustillant après cuisson.


Ingrédients secs
2 et 2/3 tasses (400 g) de farine non blanchie
4 cuillère à thé (20 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
3/4 tasse (150 g) de sucre
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel

300 g de fraises surgelées, coupées en petits morceaux

Ingrédients liquides
2 et 1/4 tasses (300 g) de ricotta
1/3 tasse (80 ml) d'huile de tournesol
100 ml de lait
2 oeufs

Sucre turbinado pour saupoudrer


Préchauffer le four à 375 F (190 C). Chemiser de caissettes en papier, un moule à muffins de 12 empreintes (On peut en ajouter 4 de plus).

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients secs ensemble.
Ajouter les morceaux de fraises, et bien mélanger pour bien les enrober. Cela évitera que les morceaux tombent au fond des muffins.
Dans un autre bol, mélanger la ricotta, l'huile, le lait et les oeufs.

Verser les ingrédients liquides et dans les ingrédients secs et mélanger le tout sans trop travailler la pâte.

Verser la pâte dans les moules à muffins  et saupoudrer le dessus de sucre turbinado.
Enfourner pour 20 à 22 minutes, ou jusqu'à ce que les muffins soient fermes, moelleux et bien dorés et qu'un cure-dents inséré au centre en ressorte propre.
Imprimer la recette

31 mai 2010

MOUSSE DE CREVETTES À LA RICOTTA


Je continue sur ma lancée de recettes "fraîcheur", puisque l'été à pris de l'avance chez nous.
J'ai servi cette mousse en entrée mais elle serait appréciée à l'apéro.
Pour cela, il faudra les présenter dans des verrines plus petites, car les miennes font 125 ml, et on ne grignote pas juste cela à l'apéro.
Je vous conseillerais aussi, d'utiliser des crevettes que vous ferez cuire, pas celles vendues en boites qui, à mon avis, sentent la bouffe pour chats.
Cette mousse goûtent beaucoup les crevettes et elle est très légère au niveau de la texture.
J'ai vraiment beaucoup aimé, heureusement même, que je l'avais présentée dans des verrines, ça limite la quantité, sinon je n'aurais pu m'arrêter d'en manger.

Pour 4 verrines de 125 ml
150 g de crevettes, cuites et décortiquées ( garder 4 crevettes pour la décoration )
1/2 tasse ( 125 ml ) de mayonnaise
1 oignon vert émincé
1 et 1/2 cuillères à thé de gélatine en poudre soit 5 g ou 2 feuilles 1/2
1 cuillère à table d'eau
1/4 tasse ( 60 ml ) de ricotta
100 ml de coulis de tomates
1 cuillère à table de Cognac
Sel et poivre au goût


Faire gonfler la gélatine dans l'eau et réserver pendant 5 minutes.

Dans une casserole, à feu doux, délayer la ricotta avec le coulis de tomates jusqu'à ce que le mélange soit homogène et que la préparation juste chaude.
Ajouter la gélatine qui aura été fondue, au préalable, 15 secondes au micro-ondes et bien mélanger.

Dans le robot culinaire, mixer les crevettes avec la mayonnaise, l'oignon vert et le Cognac.
Ajouter la préparation de ricotta et pulser jusqu'à homogénéité.

Répartir le mélange dans 4 verrines et laisser prendre au réfrigérateur pendant 2 heures minimum.
Servir les verrines décorées d'une crevette, accompagnées de grissini.
Imprimer la recette

19 mai 2010

AUMÔNIÈRES AUX ÉPINARDS ET AUX 3 FROMAGES

Quand je fais des crêpes, c'est toujours en grande quantité, car je ne sais pas faire en petite.
Je ne sucre jamais ma pâte à crêpes, parce que je trouve que ça colle plus à la poêle et que je sais qu'il va en rester, et que l'utilisation ultérieure risque d'être pour un plat salé.
Comme chez nous, il n'y a jamais de crêpes qui se perdent, j'ai repris la recette de Daniel Pinard pour la garniture. Lui, roulait ses crêpes et les présentait comme des cannelloni, j'ai préféré une présentation en aumônière, pour que la garniture ne ressorte pas de partout, et parce que je trouve ça, plus présentable.
Je vous conseillerais de ne pas trop remplir les crêpes de garniture, car non seulement ça risque de percer la crêpe, mais vous aurez de la difficulté à l'attacher.


10 oz ( 300 g ) d'épinards congelés
1 lb ( 500 g ) de ricotta
1 tasse ( 125 g ) de parmesan
1 tasse ( 125 g ) de gruyère ou d'emmenthal râpé
2 gros oeufs
1/3 tasse ( 80 ml ) de crème 35 %
Poivre
Muscade
10 à 12 crêpes pas trop fines
Brins de ciboulette pour attacher les aumônières


Presser les épinards au travers d'un tamis afin d'en extraire le plus d'eau possible.
Hachez-les finement et les mettre dans un saladier.
Ajoutez-y la ricotta, le parmesan, le gruyère ou l'emmenthal. Mélanger bien.
Incorporer les oeufs, puis ajouter la crème.
Poivrer généreusement et saupoudrer de muscade ( au goût ).
Mélanger bien à la cuillère de bois.

Répartir la garniture au centre d'une crêpe, puis remonter les bords de la crêpes, en plissant vers le centre.
Attacher et faire un double noeud avec le brin de ciboulette. Déposer d'aumônière dans un plat allant au four.
Répéter l'opération avec le reste de crêpes et la garniture aux épinards.

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Enfourner les aumônière pendant 30 minutes ou un peu plus, le temps qu'il faut pour que le fromage fonde et que les aumônières se gonflent un peu.

(Déclinaison-Daniel Pinard )
Imprimer la recette