24 juin 2016

GÂTEAU NANTAIS AU RHUM


Je revisite mes classiques de desserts français, ceux que je connais bien pour en avoir mangés souvent quand je restais en France, comme celui-ci, le gâteau nantais
Inventé vers 1820 par un maître fouacier de la Cité des Ducs, le gâteau nantais est inscrit dans la tradition pâtissière de la ville.
A l’époque, le port de Nantes accueille les délices des Antilles : sucre de canne, rhum ambré, vanille bourbon. Ce dessert luxueux, servi par les maîtresses de maison à leurs invités, a fini par sombrer dans l’oubli avant d’être relancé par la biscuiterie LU de 1910 à 1972.
Depuis, pâtissiers et cuisiniers nantais s’en inspirent pour l’adapter ou le servent dans sa version la plus classique. C’est une valeur sûre !
On le reconnaît à sa forme ronde nappée d’un glaçage blanc.
Il est conseillé d'attendre un jour ou deux avant de le servir, il sera encore meilleur.

Pour 6-8 personnes
1/2 tasse (125 g) de beurre, à température ambiante
3/4 tasse (150 g) de sucre
3 oeufs
1 tasse (100 g) de poudre d'amande
1/4 tasse (40 g) de farine
3 c. à soupe de rhum brun, séparées

Glaçage :
1/2 tasse (50 g) de sucre à glacer
1 c à soupe + 1 c. à café de rhum brun


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm) ou un moule à tarte de même dimension, sans fond amovible.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, battre le beurre avec le sucre.
Ajouter les oeufs, un à la fois et bien battre.
Ajouter la poudre d'amande, la farine et 1 1/2 c. à soupe de rhum et continuer de battre.

Verser la préparation dans le moule et enfourner pour 35 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit doré.


Démouler le gâteau en le retournant dans une assiette et arrosez-le de 1 1/2 c. à soupe de rhum.
Laisser refroidir complètement le gâteau.
Retournez-le de nouveau dans un plat de service puis préparer le glaçage :
Mélanger le sucre à glacer avec le rhum et nappez-en le gâteau.
Imprimer la recette


22 juin 2016

GÂTEAU ITALIEN AU CITRON ET À LA CRÈME FRAÎCHE


La semaine dernière, j'ai épinglé cette recette sur Pinterest et beaucoup d'amis Facebook étaient bien curieux de savoir ce que ça donnerait après un essai dans ma cuisine.
J'ai modifié quelques petites affaires mais dans l'ensemble, j'ai suivi la recette à la lettre et il s'avère que ce gâteau est vraiment très bon.

J'ai utilisé de la crème fraîche épaisse Liberté, qu'on trouve au même endroit, à l'épicerie, que la crème 35 %.
Le gâteau est dense et assez fondant. À mon goût, j'aurai dû faire une petite sauce au citron pour le servir en dessert car c'est plutôt un gâteau " petit déjeuner" qu'on peut tartiner de confiture ou même de lemon curd.


Pour 8 à 10 personnes
1 3/4 tasses (175 g) de sucre à glacer
4 œufs
2/3 tasse (160 ml) de crème fraîche épaisse (40 % mg)
1/2 tasse (125 g) de beurre fondu
Le zeste de 2 citrons
2 tasses (300 g) de farine
2 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
2 pincées de sel

Sucre à glacer pour saupoudrer


Préchauffer le four à 350 F (180 C). Graisser et fariner un moule Bundt de 9 po (23 cm)

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, fouetter les oeufs avec le sucre à glacer jusqu'à ce que le mélange blanchisse et soit mousseux (environ 5 minutes).
Ajouter la crème fraîche, le beurre fondu et le zeste de citron et bien mélanger.


Incorporer la farine, la poudre à pâte et le sel qui auront été tamisés ensemble au préalable et bien mélanger.
Verser la pâte dans le moule préparé et enfourner pour 40 à 45 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré, en ressorte propre.
Laisser refroidir complètement avant de démouler, puis saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette