29 mai 2017

GÂTEAU ROULÉ AUX CAROTTES


Désolée pour cette absence mais entre quelques soucis de santé et des visites à l'urgence, j'étais à confectionner les recettes de mon prochain livre, pour le shooting photo qui commence cette semaine. Je vous promets une belle surprise pour l'automne !

Les gâteaux aux carottes sont généralement gros et à moins d'inviter 12 personnes, vous risquez d'en manger toute la semaine.
Ce qui n'est pas le cas avec ce gâteau roulé. Épicé juste comme il faut, vous adopterez cette version qui est beaucoup moins bourrative que le gâteau aux carottes classique.

Pour 8 à 10 personnes
Pour le gâteau
3 oeufs
2/3 tasse (135 g) de sucre
1 c. à café d'extrait de vanille
3/4 tasse (100 g) de farine
2 pincées de sel
1 c. à café de levure chimique (poudre à pâte)
1 c. à café de gingembre
1/4 c. à café de muscade
2 c. à café de cannelle
2 tasses  (260 g) de carottes râpées (environ 2 carottes moyennes)
Sucre à glacer, pour  rouler

Pour la garniture :
240 g (8 oz) de fromage à la crème, à température ambiante
1/4 tasse (60 g) de beurre, à température ambiante
2 tasses (220 g) de sucre à glacer
1 c. à café d'extrait de vanille
Sucre à glacer, pour saupoudrer



Préchauffer le four à 350 F (180 C). Graisser une plaque à biscuit de 10 x 15 po (25 cm x 37,5 cm) et la chemiser de papier parchemin.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, blanchir les oeufs avec le sucre pendant 5 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange triple de volume. ajouter l'extrait de vanille et mélanger.

Dans un bol, tamiser la farine, le sel, la levure chimique, le gingembre, la muscade et la cannelle plus les incorporer au mélange d'oeufs.
Incorporer les carottes.

Étendre la préparation sur la plaque à biscuit puis lisser à la spatule.
Enfourner pour 10 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre en ressorte propre.


Pendant que le gâteau est en train de cuire, mettre un torchon de cuisine propre sur une grande surface de travail. Saupoudrer généreusement avec du sucre à glacer (environ  (30 g/1/4 tasse).
Dès la sortie du four, démouler le gâteau sur le torchon préparé et retirer le papier parchemin avec précaution.



En partant de l'extrémité la plus courte, rouler fermement le gâteau avec le torchon. Laisser refroidir complètement , au moins une heure.

Pendant que le gâteau refroidit, préparer la garniture
Battre le fromage à la crème et le beurre au batteur électrique jusqu'à ce qu'ils soient lisses.
Ajouter le sucre à glacer et l'extrait de vanille et mélanger.

Lorsque le gâteau est bien refroidi, dérouler délicatement le torchon.
Étendre la préparation de fromage à la crème sur le gâteau et rouler de nouveau fermement.

Réfrigérer le gâteau 1 heure puis au moment de servir saupoudrer de sucre à glacer.
Imprimer la recette

15 mai 2017

GÂTEAU DE SEMOULE AUX RAISNS ET AU RHUM


Ce gâteau de semoule est un dessert qui me rappelle mon enfance, sauf que je triais tous les raisins car j'étais persuadée que je n'aimais pas cela. Je me suis rattrapée depuis, mais cela ne fait pas si longtemps que j'aime les raisins.

J'aimais la texture du gâteau de semoule ainsi que son parfum de rhum. Ma mère utilisait du Negrita en bouteille verte et je dois avouer que je ne retrouve pas du tout le parfum dans les rhums que les amies m'ont rapportés de voyage.

Ce gâteau de semoule n'est pas trop sucré et ne contient pas de matières grasses. Il est important de bien le réfrigérer afin qu'il se s'effondre pas dans votre plat de service.

Pour 8 à 10 personnes
2/3 tasse (100 g) de raisins blonds secs
1/2 tasse (125 ml) de rhum brun

1/2 tasse (100 g) de sucre (pour le caramel)

4 tasses (1 litre) de lait
1/2 tasse (100 g) de sucre
3/4 tasse + 1 c. à soupe (150 g) de semoule de blé fine (semoulina)
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
Sel


Dans un bol, mettre les raisins secs dans le rhum, puis cuire 2 minutes au micro-onde. Réserver.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Dans une casserole, verser le sucre et cuire à feu vif jusqu'à ce que le sucre commence à colorer sur les bords. Mélanger avec une spatule afin d'uniformiser la couleur.
Quand la couleur est ambrée, verser le caramel dans une moule à soufflé de 2 litres et incliner le moule en tous les sens pour répartir le caramel sur les parois. Réserver.

Faire bouillir le lait avec le sucre puis verser la semoule en pluie sans cesser de remuer au fouet, jusqu'à la reprise de l'ébullition et l'obtention d'une consistance épaisse.

Retirer du feu, puis ajouter les raisins secs avec le rhum et les jaunes d'oeufs. Bien mélanger.

Battre les blancs en neige avec une pincée de sel puis les incorporer à la préparation de semoule.

Verser dans le moule caramélisé puis lisser la surface.

Enfourner pour 30 minutes puis sortir du four.
Laisser refroidir à température ambiante avant de réfrigérer au moins 8 heures.

Au moment de servir, passer un couteau autour du gâteau puis retourner sur un plat de service.
Imprimer la recette

12 mai 2017

GÂTEAU DU BÛCHERON


Je n’ai jamais réussi à connaître l’origine du nom de ce gâteau, issu de mon livre Pomme, c’est une recette que j’avais notée dans mon cahier de cuisine quand j'avais 14 ans et que j’ai refait souvent tant elle est bonne et qu’elle est devenue un classique dans ma cuisine. Je l'ai refait la fin de semaine dernière pour l'anniversaire du fils d'un ami.
Grâce à l’ajout de dattes, sa texture ressemble au gâteau Reine Élisabeth ou au Sticky Toffee Pudding.

Pour 8 à 10 personnes
200 g (2 tasses) de dattes, dénoyautées et hachées
250 ml (1 tasse) d'eau
5 ml (1 c. à café) de bicarbonate de soude
125 g (1/2 tasse) de beurre ramolli
250 g (1 et ¼ tasses) de sucre
1 oeuf
5 ml (1 c. à café) d'extrait de vanille
2 pommes, pelées, épépinées et râpées
190 g (1 et 1/4 tasses) de farine
2,5 ml (1/2 c. à café) de poudre à pâte (levure chimique)

Décor
80 g (1/3 tasse) de beurre
100 g (1/2 tasse) de cassonade
80 ml (1/3 tasse) de lait
60 g (1/2 tasse) de noix de coco râpée

Sucre à glacer pour saupoudrer (optionnel)


Graisser un moule parois amovible de 23 cm (9 po) de diamètre.
Préchauffer le four à 180 C (350 F).

Mettre les dattes dans une casserole avec l'eau et porter à ébullition.
Ajouter le bicarbonate de soude, retirer du feu et laisser tiédir.

Dans un bol, blanchir le beurre et le sucre au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange soit bien aéré.
Incorporer l'oeuf et la vanille.
Ajouter les dattes et les pommes, puis la farine préalablement tamisée avec la poudre à pâte.
Mélanger pour obtenir une préparation homogène.
Remplir le moule et lisser la surface de la pâte.
Enfourner pour 40 minutes.


Pendant ce temps, mettre tous les ingrédients du décor dans une casserole à feu doux et mélanger jusqu'à ce que le beurre soit fondu et le mélange homogène.
Sortir le gâteau du four et étaler délicatement la garniture dessus.
Remettre au four 20 à 30 minutes.
Le gâteau doit être bien cuit et doré.

Sortir le gâteau du four et laisser refroidir dans son moule
Le démouler sur un plat de service et le saupoudrer de sucre à glacer.

10 mai 2017

LONGE DE PORC SÉCHÉE


J'ai utilisé la même méthode que pour les filets de porc séchés, mais cette fois-ci avec de la longe, beaucoup moins chère et avec un goût différent.
Les filets goûtaient le saucisson tandis que la longe goûte le prosciutto.
Il va falloir que vous soyez très patients car la méthode demande 4 semaines minimum de séchage.
Plus vous attendrez, plus votre longe sera sèche et moins vous en aurez car à sécher, elle perd la moitié de son poids.
Commencez dès maintenant, car avec l'été qui va finir par arriver, ce sera excellent à déguster à l'apéro sur la terrasse.

Pour environ 1 kg de longe de porc séchée
1 rôti de longe de porc de 2 kg
Gros sel de mer
Poivre noir au moulin
Herbes de Provence




Chemiser le fond d'un contenant en plastique, de la grandeur du rôti, de papier essuie-tout.
Déposer une assiette à l'envers par dessus.
Mettre une couche de gros sel, dans le fond du contenant, puis déposer le rôti dessus.
Recouvrir de gros sel.
Fermer le contenant avec son couvercle et placer dans le bas du réfrigérateur pendant 4 jours.

Au bout de 4 jours, sortir le rôti du sel et le rincer sous l'eau froide et bien l'essuyer.

Sur un torchon, étaler généreusement du poivre et des herbes de Provence.
Rouler le rôti dans ce mélange, puis enrouler dans le torchon.

Dans le tiroir du bac à légumes, déposer des feuilles d'essuie-tout, puis déposer une assiette à l'envers.
Déposer le rôti enrubanné de son torchon et laisser sécher 4 semaines minimum.

Au bout de 2 semaines, j'ai pris un nouveau torchon propre, et j'ai de nouveau enrobé le rôti de poivre et d'herbes de provence.

Pour servir, découper les tranches le plus finement possible.
Imprimer la recette


08 mai 2017

POULET, SAUCE CRÉMEUSE À L'AIL ET AU CITRON


Je gage que cette recette va devenir une de vos recettes préférées de poulet, dès que vous l'aurez essayée.
Je l'ai faite avec des poitrines de poulet, parce que c'est ce que j'avais sous la main, mais vous pourriez aussi bien utiliser des cuisses sans la peau, voire des hauts de cuisse. Il vous faudra alors diminuer le temps de cuisson.
C'est une recette citronnée comme je les aime, ni trop, ni pas assez.
La recette est pour 3 personnes mais vous pouvez aisément ajouter une quatrième poitrine de poulet sans modifier le reste des quantités d'ingrédients. il y aura de la sauce pour tout le monde :)


Pour 3 personnes
2 c. à soupe de beurre
2 échalotes grises, finement hachées
3 poitrines de poulet désossées sans peau
Sel et poivre
1 tasse  (250 ml) de bouillon de poulet
2 c. à soupe de jus de citron
4 gousses d'ail hachées
1 c. à café de paprika
1/2 tasse (125 ml) de crème 35 %
2 cuillères à soupe de persil
1/2 citron, coupé en tranches


Préchauffer le four à 375 F (190 C).
Dans une poêle allant au four, fondre le beurre puis ajouter les échalotes et faire revenir 2 minutes.
Ajouter les poitrines de poulet et faire dorer 2 à 3 minutes des deux côtés.
Saler et poivrer.
Déglacer avec le bouillon de poulet et le jus de citron.
Ajouter l'ail et le paprika et laisser réduire de moitié, à feu vif.
Ajouter la crème et le persil puis déposez des tranches de citron sur chaque poitrine de poulet.

Enfourner la poêle pendant 10 minutes.
Servir aussitôt avec des haricots verts ou des asperges.
Imprimer la recette

05 mai 2017

VERRINES DE MASCARPONE À LA GELÉE DE FRAMBOISES


Je n'avais pas encore eu le temps de publier le deuxième dessert que j'avais fait pour le souper de Pâques chez Loulou.
C'est un dessert toutes saisons car vous pouvez utiliser des framboises surgelées. Vous pourrez décliner avec d'autres fruits rouges, en gardant les mêmes proportions.
C'est excellent et ça passe tout seul après un gros repas.


Pour une douzaine de verrines
1 sachet (7 g) de gélatine en poudre ou 3 1/2 feuilles
2 c. à soupe d'eau
340 g de framboises + 12 framboises pour la finition
50 g (1/4 tasse) de sucre
2 c. à soupe de Cointreau

500 g de mascarpone
100 g (1 tasse) de sucre à glacer
1 c. à soupe de zeste de citron 
250 ml (1 tasse) de crème 35 %





Dans un bol, faire gonfler la gélatine dans l'eau (Si vous utilisez des feuilles, faîtes-les tremper dans de l'eau, puis essorez-les avant de les utiliser).
Mixer finement les framboises avec le sucre dans le robot culinaire, puis passer la préparation au tamis, pour enlever les grains de framboises.

Faire chauffer doucement la préparation dans une casserole, puis ajouter la gélatine.
Mélanger jusqu'à ce que la gélatine soit fondue.
Ajouter le Cointreau et mélanger.

Répartir la préparation dans les verrines et réfrigérer le temps de préparer le mascarpone.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, battre le mascarpone avec la moitié du sucre à glacer et le zeste de citron, afin de le détendre.
Dans un autre bol, fouetter la crème 35 % en chantilly, en incorporant le reste du sucre à glacer.
À l'aide d'une spatule souple, incorporer délicatement la chantilly au mascarpone.

Mettre la préparation dans une poche à pâtisserie, munie d'un embout cannelé, puis répartir dans les verrines.
Coiffer d'une framboise et réfrigérer jusqu'au service.
Imprimer la recette

03 mai 2017

#grilledcheesefestival :GRILLEDCHEESE BACON/FROMAGE + CONCOURS


Quand le pain grillé fusionne avec le fromage fondant et s'allie de nos garnitures favorites, on vient de créer Le grilled cheese parfait. Cette recette classique qui éveille des souvenirs d'enfance revient en force lors de la 3ème édition du Grilled Cheese Festival.

Du 1er au 7 Mai, le Grilled Cheese Festival célèbrera ce sandwich mythique dans les restaurants du Québec en nous concoctant des grilled cheese à faire fondre nos papilles.

À cette occasion Bon Matin a conçu le kit rêvé de tous les amoureux du sandwich au fromage, réunissant tout l'attirail indispensable à l'élaboration d'une délicieuse recette faite maison.
Et ce kit est à gagner !!

Ce kit comprend le pain Festin de grain-sans gras, sans sucre ajouté Bon Matin, une recette inspirée du restaurant Chez Ma Grosse Truie Chérie, une poêle à griller, des sacs à toasts, un coupe fromage, un support à livre de recettes, une paire de chaussettes tendance pour être "Cheesy" jusqu'au bout des pieds et un laissez-passer pour déguster un grilled cheese à l'un des restaurants participants.

Pour participer, vous me laisser un commentaire sous cet article, avant le 5 mai 2017, minuit, heure de Montréal. Vous me dites quel est votre grilled cheese préféré et vous n'oubliez pas de me laisser une adresse courriel afin que je puisse vous rejoindre. Réservé aux résidents du Québec seulement !



En attendant, voici un de mes grilled cheese préférés :
Du pain Festin de grain-sans gras, sans sucre ajouté Bon Matin,
Du fromage en tranches
Et du bacon grillé, car tout est bien meilleur avec du bacon !
Bon appétit et bonne chance à tous !

Édition du 6 Mai 2017
c'est Caro qui a remporté le colis "grilledcheese". Bravo Caro !

01 mai 2017

CAROTTES RÔTIES AU MIEL ET ZAATAR+CONCOURS


Alors que la douceur printanière pointe (enfin!) son nez, on a plus que jamais envie de fraîcheur et de légèreté. Nos souhaits sont exhaussés avec cette nouvelle recette Sabra par la nutritionniste et partenaire de longue date de la marque, Abbey Sharp: les Carottes Rôties au Miel et Za'atar, accompagnées d'une délicieuse sauce au Hummus Sabra qui apporte une irrésistible touche d'onctuosité et de gourmandise.

Originale et simple à réaliser, voici une recette (végé) de lunch légère et rassasiante, ou un savoureux accompagnement de dernière minute si vous recevez du monde!
Servez avec des craquelins, vous allez adorer.

Sabra cette année ses 10 ans au Canada! Pour célébrer ces 10 ans de gourmandise et de complicité comme il se doit, Sabra m'a permis d'organiser un concours pour permettre à un de mes lecteurs de gagner 6 coupons de gratuité Sabra.
Pour cela, vous laissez un commentaire, sous cet article, avant le 6 Mai 2017, minuit, heure de Montréal. Vous n'oubliez pas de me laisser une adresse courriel afin que je puisse vous rejoindre si vous êtes tirés au sort.
Bonne chance à tous !

Pour 4 personnes
450g de carottes multicolores, pelées, coupées en deux ou en quatre sur la longueur
1 c. à soupe d’huile d’olive extra vierge
1 c. à soupe de beurre non-salé, fondu
1 c. à café de graines  de cumin
½ c. à café de zaatar
1 c. à soupe de miel
1 pincée de fleur de sel

Sauce Hummus-Coco
1 contenant ( 283 g) de Hummus Classique Sabra
½ tasse (125 ml) de lait de coco léger
½ c. à café de cumin
Jus de ½ citron
Sel et poivre, au goût

Garniture
3 c. à soupe de feta, émiettée
3 c. à soupe de graines de grenade
3 c. à soupe de pistaches, écrasées
3 c. à soupe de persil, émincé


Instructions
Préchauffer le four à 425°F (.
Mélanger les carottes avec l’huile d’olive, le beurre fondu, le cumin et le zaatar dans un plat allant au four.
Faire rôtir les carottes au four pendant 20 à 23 minutes, ou jusqu’à ce qu’elles soient encore légèrement croquantes.
Une fourchette plantée au milieu d’une carotte doit rencontrer une légère résistance.

Sortir le plat du four et répartir le miel sur les carottes. Remettre au four pour 5 à 7 minutes additionnelles, jusqu’à ce qu’elles soient tendres et légèrement caramélisées.
Saupoudrer de fleur de sel et réserver au chaud.

Dans une petite casserole, mélanger le Hummus Classique Sabra, le lait de coco, le cumin, le jus de citron et le sel et le poivre. À feu moyen, remuer jusqu’à obtention d’une sauce onctueuse et tiède.

Au moment de servir, étaler quelques cuillères de sauce sur un plat de service. Ajouter les carottes sur la sauce. Garnir avec la feta, les graines de grenade, les pistaches et le persil et servir accompagner du reste de la sauce.

Édition du 7 Mai 2017
C'est Mathieu qui a gagné les bons de gratuité pour les produits Sabra. Bravo Mathieu !

24 avril 2017

ÉCLAIRS DE CROISSANT


J'ai commandé via Amazon le livre de Laurent Duchêne : Viennoiseries et Brioches.
Mon amour pour la boulangerie n'a pas de modération quand il s'agit de remplir un peu plus ma bibliothèque.
Dans ce livre, il y a 30 recettes de viennoiseries et de brioches ainsi que 15 techniques illustrées en pas à pas.

Mon premier essai s'est porté sur ces éclairs de croissants qui n'ont pas du tout la même tête que ceux du livre et cela pour plusieurs raisons.
Difficile, ici, pour un non professionnel de se procurer du beurre de tourage sans compter que le beurre qu'on trouve à l'épicerie est mal baratté et il contient pas mal plus d'eau qu'il devrait en contenir.
Mon moule à éclair a des empreintes plus petites que celui préconisé, j'ai donc un peu tassé ma pâte pour que ça rentre...d'où cette forme pas très longitudinale.
Si vous n'avez pas ce moule, vous pouvez utiliser un autre moule ou cercle ( ou pas de moule du tout), en surveillant la cuisson. Assurez-vous de laisser assez d'espace pour que la pâte puisse pousser.

Malgré leur forme pas parfaite, ces éclairs de croissants sont excellents. Ils ont fait le bonheur de notre brunch dominical.



Pour 10 pièces
Pâte à croissants
15 g de levure de boulanger fraîche ou 5 g de levure sèche
250 ml (1 tasse) d'eau
450 g (3 tasses) de farine
3 c. à soupe de lait en poudre
2 c. à café de sel
50 g (1/4 tasse) de sucre
250 g (1 tasse) de beurre

Pour la finition
60 ml (1/4 tasse) de sirop d'érable


Avec un fouet, délayer la levure avec l'eau dans la cuve du batteur sur socle.
Verser la farine, le lait en poudre, puis le sel et le sucre.
Mélanger avec le crochet en 1ère vitesse sans trop pétrir la pâte (2 minutes), jusqu'à l'obtention d'un mélange lisse.
Transférer la pâte dans un bol assez grand et légèrement fariné au fond.
Recouvrir d'un linge, puis laisser reposer la pâte à température ambiante 30 minutes.

Abaisser la pâte en un rectangle de 30 x 15 cm (12 x 6 po), après avoir légèrement fariné le dessus et le dessous. Envelopper la pâte de film alimentaire et réfrigérer pendant 1 heure.

À l'aide d'un rouleau "taper "le beurre afin d'obtenir un carré de 15 cm (6 po).
Déposer le beurre sur la moitié de la pâte, puis refermer en rabattant l'autre moitié, de façon à emprisonner le beurre.
Étaler la pâte sur 50 cm (20 po) de long, puis replier les côtés au centre et replier encore en 2. Réserver la pâte filmée au réfrigérateur 30 minutes, puis renouveler la même opération.


Façonner les éclairs de croissants :
Abaisser la pâte à 8 mm (1/4 po) en un rectangle de 30 x 15 cm (12 x 6 po). Tailler des bandes de 15 x 3 cm (6 x 1 1/4 po).
Déposez-les dans des moules Flexipan en forme d'éclair de 15 cm (6 po).
Note :Si vous n'avez pas ce moule, vous pouvez utiliser un autre moule ou cercle, en surveillant la cuisson. Assurez-vous de laisser assez d'espace pour que la pâte puisse pousser.

Couvrir d'un linge et laisser lever 1 heure à température ambiante.

Préchauffer le four à 180 C (350 F).
Enfourner les éclairs de croissants pendant 20 minutes ou jusqu'à obtenir une belle couleur ambrée.
Dès la sortie du four, badigeonnez-les au pinceau de sirop d'érable.
Imprimer la recette


21 avril 2017

CHOUX CRAQUELINS À LA CRÈME DE NOIX DE COCO


Pour le samedi de Pâques, nous étions invités chez Loulou pour manger son traditionnel jambon à l'ananas et je me suis proposée pour préparer les desserts.

Les premières idées qui me viennent sont bien souvent des desserts aux pommes ou à base de pâte à choux.....Ce fût à base de pâte à choux avec ces choux craquelins à la crème de noix de coco.
Tout était parfait : la présentation et les saveurs.
Le craquelin garantit que les choux gonfleront bien pour former un dôme parfait et je ne les fais plus que comme cela. Même si certains avaient beaucoup mangé, je les ai vus se resservir deux fois.

Pour 30 choux :
Crème à la noix de coco
100 g (½ tasse) de sucre
30 g (3 c. à soupe) de farine
6 jaunes d’œufs
560 ml (2¼ tasses) de lait
45 g (3 c. à soupe) de beurre non salé
150 g (1½ tasse) de noix de coco râpée sucrée
2 c. à café d'extrait de noix de coco

Craquelin
90 g (6 c. à soupe) de beurre non salé, à la température ambiante
65 g (1/3 tasse) de cassonade blonde tassée
100 g (⅔ tasse) de farine tout usage

Pâte à choux
125 ml (½ tasse) de lait
125 ml (½ tasse) d’eau
125 g (½ tasse) de beurre non salé, coupé en noix de 1 cm (½ po)
1 c. à café de sucre
2 pincées de sel
170 g (1 tasse + 2 c. à soupe) de farine
5 oeufs

Crème fouettée
375 ml (1½ tasse) de crème 35 %
1 c. à café d’extrait de vanille


Crème à la noix de coco
Combiner le sucre et la farine dans un bol et incorporer au fouet les jaunes d’œufs jusqu’à ce que la préparation soit bien lisse.
Dans une casserole, porter le lait à ébullition.
Incorporer la moitié du lait à la préparation aux œufs, puis verser le tout dans la casserole.
Cuire à feu moyen vif, en fouettant sans arrêt jusqu’à ce que la préparation bouille et épaississe.  Retirer du feu et incorporer au fouet le beurre, puis la noix de coco râpée et l'extrait de noix de coco. Verser la crème à la noix de coco dans un bol, mettre une pellicule plastique directement sur la surface de la crème et faire refroidir complètement.

Craquelin
Dans le bol du batteur sur socle muni du fouet plat, travailler le beurre en crème avec la cassonade jusqu’à ce qu’il soit mousseux. Ajouter la farine et continuer à mélanger jusqu’à ce que la pâte soit lisse.

Mettre la pâte entre 2 feuilles de papier parchemin et l’abaisser au rouleau en une couche aussi mince que possible. Transférer la pâte sur une plaque à pâtisserie et la mettre au congélateur jusqu’à ce qu’elle soit ferme (environ 10 minutes).

Préchauffer le four à 180 C (350 F) et chemiser 2 plaques à pâtisserie de papier parchemin.
Préparer une poche à pâtisserie avec un embout lisse de 1 cm (1/2 po).


Pâte à choux
Dans une casserole, combiner le lait, l’eau, le beurre, le sucre et le sel.
Chauffer sur feu mi-doux jusqu’à ce que le beurre ait complètement fondu. Augmenter la chaleur et porter la préparation à ébullition.
Retirer du feu et ajouter toute la farine d’un seul coup. Remuer immédiatement au moyen d’une cuiller en bois jusqu’à ce que la farine soit bien incorporée.
Remettre la casserole sur un feu modéré et cuire 1 ou 2 minutes, en remuant constamment. L’appareil est prêt quand il forme un amas et commence à adhérer au fond de la casserole.

Retirer du feu et transférer la préparation dans le bol du batteur sur socle muni d’un fouet plat. Travailler la pâte à vitesse moyenne pendant environ 30 secondes pour faire sortir un peu de vapeur. Ajouter les œufs un à un et mélanger jusqu’à ce que chaque œuf soit incorporé.

Transférer la pâte dans la poche à pâtisserie et presser le sac pour former des monticules de pâte d’environ 4 cm (1½ po) de diamètre, en les espaçant d’environ 4 cm (1½ po).

Retirer la pâte à craquelin du congélateur et la laisser reposer 1 ou 2 minutes jusqu’à ce qu’elle ait juste assez amolli pour pouvoir la couper. Au moyen d’un emporte-pièce rond à peu près du même diamètre que les choux, découper des cercles dans la pâte et les poser sur le dessus des choux, en appuyant délicatement dessus.

Enfourner pour 30 minutes ou jusqu'à ce les choux soient complètement secs et bien dorés. Laisser refroidir sur une grille.

Juste avant d’assembler les choux à la crème, fouetter la crème et la vanille jusqu’à l’obtention de pics fermes et transférer la crème fouettée dans une poche à pâtisserie munie d’un embout cannelé.

Remplir d'une grosse cuillère à soupe de crème à la noix de coco dans la partie inférieure de chaque chou. Étaler une couche de crème fouettée sur la crème à la noix de coco et coiffer de la moitié du chou garnie de craquelin.
Les choux peuvent être fourrés et réfrigérés un maximum de 4 heures.
Imprimer la recette

19 avril 2017

MILLEFEUILLE DE SARRASIN AU CRABE ET À L'AVOCAT


Pour Pâques, nous sommes allés à la cabane à sucre La sucrerie du Domaine chez Julie et Patrick. Le samedi soir, nous étions chez Loulou pour le traditionnel jambon à l'ananas. Tout ça pour dire, que le lundi de Pâques, nous aspirions à quelque chose de plus léger au niveau des repas.

Moi qui étais persuadée que je ne mangerais plus de la semaine, je peux vous assurer que ces millefeuilles se sont mangés le temps d'un claquement de doigt.
C'est théoriquement une entrée, mais ce fût mon repas principal. C'est bon et c'est frais. Ce sera à décliner avec du homard dès qu'il sera en vente ( et c'est pour bientôt).
Pour 3 à 4 personnes
3 galettes de sarrasin (Recette ici)
Beurre pour la cuisson
2 avocat mûrs mais fermes
Le zeste d'un citron + 2 c. à soupe de jus de citron
200 g de crabe des neige
4 c. à soupe de mayonnaise
Sel et poivre au goût


À l'aide d'un emporte-pièce d'un diamètre de 4 po (10 cm), tailler des disques dans les galettes de sarrasin.dans une galette vous devriez pouvoir en tailler 6.
Fondre du beurre dans une poêle et faire dorer les disques de galette, jusqu'à ce qu'ils soient croustillants. Réserver.

Prélever la chair des avocats, puis coupez-la en dés. Déposer dans un saladier et ajouter le jus de citron et le zeste.
Ajouter la chair effilochée du crabe puis ajouter la mayonnaise et mélanger.
Assaisonner au goût.
Superposer les disques de galette par 3 en intercalant la salade de crabe et d'avocat.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette

14 avril 2017

MOUSSE DE CHOCOLAT BLANC SUR LIT DE POIRES AU GINGEMBRE


J'ai reçu , il y a quelques semaines déjà, un joli livre La crème de la crème de Stéphanie de Turckheim. Le sous-titre est :80 recettes ultra-gourmandes en 10 nuances de blanc.
Les recettes sont simples, certaines plus élaborées ou classiques ou revisitées mais avec le même but : Du plaisir, du plaisir et encore du plaisir.

Je me suis laissée tenter par ces verrines que j'ai pimpées avec une petite touche finale de gingembre confit (que je mange comme des bonbons).
Ce sera le parfait dessert qui passera bien après les copieux repas qu'on s'apprête à faire durant cette longue fin de semaine de Pâques !


Pour 4 personnes
Coulis de poires au gingembre :
4 poires, pelées, parées et coupées en cubes
2 c. à soupe de jus de citron
2 c. à soupe de sucre
1 c. à soupe de gingembre frais râpé

Mousse de chocolat blanc :
4 oz (120 g) de chocolat blanc, haché
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
 Gingembre confit pour la finition


Coulis de poires au gingembre
Dans une poêle, cuire les cubes de poires pendant 5 minutes à feu doux.
Ajouter le jus de citron et le sucre et mélanger.
Ajouter le gingembre râpé, mélanger et laisser cuire 5 minutes à feu doux .
Mixer la préparation au mixeur plongeur, jusqu'à ce qu'elle soit bien lisse.
Répartir dans 4 verrines et réserver.


Mousse au chocolat blanc
Fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Battre la crème 35 % en chantilly bien ferme.
Ajouter 3 c. à soupe de chantilly dans le chocolat blanc et mélanger pour obtenir une crème.
Verser le reste de chantilly et mélanger délicatement.
Répartir la préparation sur le coulis de poires.
Parsemer de gingembre confit haché et réfrigérer les verrines pendant 4 heures.
Imprimer la recette

10 avril 2017

LA POMPE AUX POMMES



Je suis de retour après 2 longues semaines d'absence car nous rénovions ma cuisine. Tout s'est déroulé comme un déménagement puisqu'il a fallu que je vide toutes mes armoires et que je mette tout en boites. J'en ai profité pour faire du ménage par le vide (c'est fou les choses qu'on accumule).
Pendant 10 jours, je n'ai pas eu d'évier, ni de lave-vaisselle et je n'ai surtout pas pu cuisiner.

Nous avons tout changé : le sol, les fenêtres, les armoires. Je suis devenue une experte en montage de caissons Ikéa et malgré la fatigue, je dois dire que j'ai beaucoup aimé ça.
Nous en sommes à la partie finition et dès que ce sera terminé, je vous montrerai quelques photos pour vous montrer comment j'ai personnalisé ma cuisine car je ne voulais pas avoir la même que tout le monde :)

Pour mon retour, je vous propose un dessert que j'ai fait il y a environ 3 semaines et que j'ai adoré (normal, c'est aux pommes).
C'est un dessert qui se prépare en deux phases : La première, on cuit les pommes dans le beurre et le sucre, au four, à basse température, pendant 2 heures. Puis, une fois les pommes refroidies, on les met à l'intérieur d'une pâte feuilletée et on fait cuire comme un chausson. C'est d'ailleurs, un énorme chausson aux pommes.
C'est un dessert originaire d'Auvergne, où j'ai passé une bonne partie de mes vacances d'été quand j'étais petite, car ma marraine y habite et que j'y suis allée pour des cures thermales.
À l'origine, on emportait la Pompe aux pommes pour le déjeuner des grandes journées de moisson.


Pour 8 personnes
1,5 kg (environ 8) de pommes, pelées, parées et coupées en lamelles fines à la mandoline
3 c. à soupe de beurre
135 g (2/3 tasse) de sucre
500 g de pâte feuilletée
1 jaune d'oeuf pour la dorure + 1 c. à soupe de lait


Préchauffer le four à 300 F (150 C).
Beurrer un plat à gratin, saupoudrer de sucre et disposer une couche de pomme.
Parsemer de noisettes de beurre et saupoudrer de sucre, ajoutez une nouvelle couche de pommes.
Terminer par des noisettes de beurre et un peu de sucre. Enfourner pour 2 heures. Les pommes doivent être fondantes. Laisser complètement refroidir.

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Couper la pâte feuilletée étalée en deux et abaisser en deux carrés de 9 po  (23 cm), sur une épaisseur de 3 mm.
Déposer une première pâte sur une plaque de cuisson, chemisée de papier parchemin.
Déposer les pommes refroidies au centre et les étendre jusqu'à 2 cm de chaque bord.

Recouvrir de la deuxième pâte, puis pincer tout autour pour souder.
Mélanger le jaune d'oeuf et le lait puis dorer la Pompe au pinceau.À l'aide d'une fourchette, faire des rayures sur le dessus de la Pompe.
Enfourner pour 45 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré.
Déguster tiède.
Imprimer la recette

20 mars 2017

#Catelli150 :PÂTES AUX PLEUROTES ET AU BACON + CONCOURS


Cette année, Catelli souligne son 150ème anniversaire. Pour remercier les familles d'ici qui les inspirent depuis 150 ans, Catelli propose le concours Réunion de famille Catelli.
Les participants au concours Réunion de famille Catelli courent la chance de gagner l'une des trois réunions de famille, d'une valeur approximative de 10 000 $ chacune.
Les gagnants pourront organiser leur réunion de rêve et Catelli se chargera de fournir un succulent festin de pâtes, et le chef réputé !
Pour s'inscrire, il suffit de se rendre sur www.catelli150.ca

En attendant, j'ai un petit concours qui vous permettra de gagner un lot de produits Catelli, notamment leur dernier produit maintenant offert en épicerie au Québec : les pâtes Catelli grains anciens, riches en fibres et faîtes de cinq grains anciens délicieux et nutritifs.
J'ai utilisé les spaghettini pour réaliser ce plat absolument savoureux, fait avec des pleurotes et du bacon du Rang 4, tranché épais.

Pour le concours, vous me laissez un commentaire et vous me dîtes quelle est votre recette de pâte préférée. Vous n'oubliez surtout pas de me laisser une adresse courriel afin que je puisse vous joindre si vous êtes tirés au sort (les comptes Blogger n'affichent pas toujours les adresses courriel, alors vérifier s'il vous plait).
Vous avez jusqu'au 27 Mars 2017, minuit heure de Montréal, pour participer !
Bonne chance et bonne dégustation !

Pour 4 personnes
1 paquet de spaghettini aux grains anciens
6 tranches épaisses de 1 cm de bacon fumé, coupées de lardons
200 g de pleurotes, émincées
1 échalote, émincée finement
1 gousses d'ail écrasée
1 tasse (250 ml) de vin blanc
1 tasse (250 ml) de crème fraîche épaisse
3 c. à soupe de persil, émincé finement


Cuire les pâtes dans un grand chaudron d'eau salée selon les directives du fabricant.
Pendant ce temps, faire revenir à sec, les lardons, jusqu'à ce qu'il soient bien dorés.
Ajouter les pleurotes, l'échalote et l'ail et cuire jusqu'à ce que les pleurotes soient colorés.
Déglacer avec le vin blanc et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes.
Ajouter la crème fraîche  et le persil et mélanger.
Verser la préparation sur les pâte et mélanger. Servir aussitôt.
Imprimer la recette

Édition du 28 Mars :
 c'est Maya qui a été tirée au sort et qui remporte le lot de pâtes et les petites surprises

17 mars 2017

GÂTEAU AUX POMMES À LA NORMANDE


C'est toujours gagnant le gâteau aux pommes chez nous et celui-ci est dans le top 10 de tous les gâteaux aux pommes que j'ai pu faire. Je suis même certaine qu'il va devenir un classique!

Ce gâteau se fait en deux temps : une première cuisson avec un appareil richement garni de pommes, puis une deuxième cuisson avec des pommes et garniture au sucre et au beurre. Le gâteau a donc plusieurs textures. C'est un mélange de gâteau, de flan et de tarte.
Il se suffit à lui même, mais si vous êtes très gourmands, vous pourrez l'accompagner de crème fouettée ou de crème glacée.

Pour 8 personnes
200 g (1 1/3 tasse de farine) farine
1 c. à café de levure chimique (poudre à pâte)
150 g (3/4 tasse) de sucre
1 gousse de vanille grattée
2 gros oeufs
60 g (1/4 tasse) de beurre fondu
90 ml (6 c. à soupe) de lait
3 pommes, pelées, parées et coupées en lamelles à la mandoline

Pour la garniture
2 pommes pelées, parées et coupées en lamelles épaisses
80 g (1/3 tasse) de beurre fondu, et tempéré
100 g  (1/2 tasse) de sucre
1 oeuf


Préchauffer le four à 325 F (160 C) et beurrer et fariner un moule à parois amovible de 23 cm (9 po). Réserver.
Dans le bol du batteur sur socle, combiner la farine, la levure et le sucre.
Faire un puits et ajouter les graines de vanille, les oeufs et le beurre fondu.
Mélanger tout en ajoutant le lait, jusqu'à ce que la texture soit bien homogène.
Incorporer les lamelles de pommes à l'aide d'une spatule en caoutchouc, puis verser la préparation dans le moule préparé.
Enfourner pour 30 minutes.


Sortir le gâteau du four puis disposer esthétiquement les grosses lamelles de pommes.
Dans un bol, mélanger  le beurre fondu, le sucre et l'oeuf puis verser la préparation sur les pommes.

Remettre le gâteau au four pour 30 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent inséré au centre, en ressorte propre.
Déposer le moule sur une grille jusqu'à complet refroidissement.
Imprimer la recette

13 mars 2017

MARMELADE DE CITRON MEYER


Comme vous le savez sûrement déjà, je suis fan de citron et en particulier le citron Meyer.
À chaque fois que j'en vois à l'épicerie, je ne peux m'empêcher d'en acheter, même si je n'ai pas particulièrement prévu de faire quelque chose avec.
Étant aussi fan de marmelades, confitures et gelées en tout genre, j'ai préparé cette marmelade, qu'on pourra qualifier de "divine".
Toute en finesse, elle n'est pas sucrée à tomber sur le coeur et n'a aucune amertume.
J'ai hâte à mes prochains scones, pour la déguster avec.

Pour 6/7 pots de 250 ml
9 citrons Meyer (environ 2 1/2 lbs)
1,5 litre (6 tasses) d'eau
1,2 kg (6 tasses) de sucre
1 petit morceau de beurre


Laver et brosser les citrons Meyer sous l'eau chaude, puis les mettre au congélateur 15 minutes (pour faciliter le découpage).
Couper les deux extrémités des citron puis les couper en 4.
Retirer la partie blanche de chaque quartier, puis enlever les pépins et les mettre dans un coton à fromage noué.
Émincé finement chaque quartier de citron Meyer puis mettre le tout dans un grand chaudron avec l'eau et le coton à fromage rempli de pépins.
Couvrir et laisser infuser 24 heures à température ambiante.

Le lendemain, porter le chaudron à ébullition, à découvert et laisser mijoter pendant 1 heure.
Ajouter le sucre et porter de nouveau à ébullition et cuire à feu moyen, jusqu'à ce que le thermomètre à bonbon indique 105 C (221 F), environ 30 minutes.
Ne pas écumer !
Hors du feu, enlever le coton à fromage (attention, c'est chaud) puis ajouter le morceau de beurre et mélanger jusqu'à ce que l'écume ait disparu.
Empoter à chaud dans des pots propres et secs et visser le couvercle aussitôt.
Mettre les pots à l'envers, jusqu'à complet refroidissement.
Imprimer la recette

10 mars 2017

GÂTEAU AU FROMAGE AU CHOCOLAT


La fin de semaine dernière, c'était l'anniversaire de monsieur Gourmandises et comme il adore le chocolat et le gâteau au fromage, je me suis dis qu'un mix des deux lui ferait plaisir.
J'ai pris la recette chez Jennifer et j'ai suivi les conseils à la lettre pour un résultat vraiment exceptionnel.
Personnellement, j'ai horreur des fonds de gâteau au fromage, faits avec de la chapelure Oréo. Ici, le fond est fait de brownie.
La garniture est fondante, pas trop sucrée et sans ajout de farine.
Il vous faudra prévoir bien à l'avance pour servir ce gâteau, car c'est une cuisson lente à basse température et un temps de réfrigération assez long.


Pour le fond "brownies"
90 g ( 3 oz) de chocolat mi-sucré, haché grossièrement
60 g (1/4 tasse) de beurre
50 g (1/4 tasse de sucre
50 g (1/4 tasse) de cassonade
1 œuf large
1/2 c. à café d'extrait de vanille
1/ café de sel
2 pincées
75 g (1/2 tasse) de farine

Pour la garniture
750 g (3 tasses) de fromage à la crème, à température ambiante
200 g (1 tasse) de sucre
30 g (1/4 tasse) de cacao
180 g (6 oz) de chocolat 70 % de cacao, fondu et tempéré
3 oeufs
2 c. à café d'extrait de vanille
125 ml (1/2 tasse) de crème sure ou yogourt grec nature

Pour la ganache:
180 g (6 oz) de chocolat mi-sucré, haché grossièrement
125 ml (1/2 tasse) de crème 35 %
Vermicelles de chocolat, pour la finition


Pour faire le fond de brownie:
Préchauffer le four à 180 C (350  F), puis graisser un moule à parois amovible de 23 cm ( 9 po) de diamètre. Réserver.
Fondre le chocolat et le beurre dans un bain-marie et mélanger jusqu'à ce que la consistance soit lisse. Laisser tempérer.
Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du fouet, mélanger le sucre, la cassonade, l'œuf, la vanille et le sel. Ajouter le mélange de chocolat, mélanger jusqu'à ce que le tout soit bien homogène.
Ajouter la farine, en mélangeant juste jusqu'à ce qu'elle soit bien incorporée.
Verser la pâte dans le moule préparé et répartir uniformément. Cuire au four 15 minutes, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.  Placer le moule sur une grille et laisser refroidir complètement. Ne pas éteindre le four.

Pour la garniture
Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet, battre le fromage à la crème, le sucre et le cacao jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Ajouter les œufs, un à la fois, en mélangeant bien après chaque addition. Ajouter la vanille puis le chocolat tempéré et la crème sure et bien mélanger.
Verser la pâte sur le fond refroidi. Répartir uniformément.
Enfourner pendant 15 minutes.
Réduire la température du four à 95 C ( 200 F ) et poursuivre la cuisson pendant 2 heures.
Éteindre le four mais laisser le gâteau au fromage encore 2 heures, la porte du four entre-ouverte.
Réfrigérer le gâteau toute la nuit.

La ganache
Mettre le chocolat dans un bol et faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition.
Verser la crème sur le chocolat et mélanger jusqu'à ce consistance lisse.
Étaler la ganache sur le gâteau au fromage puis saupoudrer de vermicelles de chocolat.
Remettre le gâteau au fromage au réfrigérateur pendant environ 10 minutes afin que la ganache prenne, puis déguster.

Imprimer la recette

07 mars 2017

CONCOURS POUR SOULIGNER LA #JournéeNationaleDesCéréales



"Dis moi comment tu manges tes céréales et je te dirais qui tu es (ou comment tu es perçu)"

Pour fêter la Journée nationale des céréales ce mardi 7 mars, Kellogg Canada vous partage le premier sondage canadien sur les différents types de personnalités et les choix en céréales.

D’après le sondage, si vous ajoutez des fruits des champs à vos céréales, vous serez perçu par 90% des Canadiens comme étant un grand romantique à la passion de feu. Mais attention ! Si vous êtes parmi ceux qui ajoutent une pincée de cannelle ou d’épices à vos céréales, quatre sur cinq Canadiens vous percevront comme un être contradictoire ou autoritaire.

Qu’est-ce que vos céréales révèlent sur vous ?
L’être éperdument amoureux de la vie :
Vous aimez mettre des petits fruits frais sur vos céréales ? 90 pour cent des Canadiens vous perçoivent comme un être passionné ou romantique. Vous préférez remplacer le lait ordinaire par du lait au chocolat ? Vous êtes reconnus comme une personne joyeuse et sympathique.

Le conformiste de contenu :
Seulement huit pour cent des Canadiens perçoivent une personne qui mange ses céréales avec du lait et des fruits frais comme étant audacieuse. Mais, bonne nouvelle (le bol est à moitié plein !), 72 pour cent vous voient comme une personne joyeuse ou extravertie.

La tête brûlée rebelle :
Commencez-vous votre journée en ajoutant un peu de cannelle ou d’épices à vos céréales ? Oh oh! Plus de quatre Canadiens sur cinq affirment que vous êtes autoritaire, contradictoire et que vous allez à contre-courant.

Le casse-cou à tout casser :
Vous vous pensez excentrique ou audacieux ? Eh bien! Si vous mettez des copeaux de noix de coco ou du cacao en grains sur vos céréales et que vous y versez un substitut de lait, 63 pour cent des Canadiens vous confirment que vous l’êtes !

Le M. je-sais-tout :
Vous mettez des noix et rien d’autre sur vos céréales ? D’après le sondage… vous êtes un peu foufou ! D’ailleurs, 33 pour cent des Canadiens vous perçoivent comme une personne autoritaire, tandis que 25 pour cent des Canadiens croient que vous êtes excentrique.

Un bol de sens :

En plus des cinq principales personnalités céréales, les Canadiens sondés ont aussi associé les garnitures et bases de céréales, comme le lait, les substituts de lait et le yogourt, avec des traits de personnalité.

· 90 pour cent des Canadiens perçoivent les personnes qui mélangent des céréales différentes dans un même bol comme des esprits libres qui prennent des risques;

· Vous mangez toutes les céréales de votre bol, jusqu’au dernier flocon ou au dernier grain ? Quatre répondants sur cinq sont d’accord pour dire que vous vivez la vie pleinement;

· Près de 40 pour cent des Canadiens voient les gens qui mettent du yogourt grec plutôt que du lait dans leurs céréales comme des gens intelligents.


Grâce à  Kellogg Canada et pour fêter la #JournéeNationaleDesCéréales , vous avez la possibilité de gagner ce lot de céréales Kellog's .
Pour cela il vous suffit de  commenter sous cet article et me dire de quelle type de personnalité êtes vous.
Vous avez jusqu'au  13 mars 2017, minuit, heure de Montréal
Vous n'oublierez pas de me laisser une adresse courriel afin que je puisse vous rejoindre si vous êtes tirés au sort. Bonne chance à tous !

édition du 14 Mars 2017
Le tirage a désigné Mathieu ! Bravo Mathieu :)





CRÈME DE RUTABAGA AU SIROP D'ÉRABLE


Si vous allez manger à la crêperie de mes amis, Isa vous demandera si vous préférez une salade ou une soupe avant votre galette.
À chaque fois que j'y suis allée, c'était une soupe différente et la dernière en date était une crème de rutabaga au sirop d'érable : une pure merveille !
C'est une crème assez consistante et toute onctueuse, sans l'amertume du rutabaga.

Ne pas confondre le rutabaga avec le navet. Le navet a la chair blanche tandis que le rutabaga a la chair jaune. De plus, le rutabaga est généralement plus gros que le navet.
Le navet a été introduit en Amérique par Jacques Cartier en 1541 et a été parmi les premiers légumes à être cultivé en Nouvelle-France. En ce qui concerne le rutabaga, il est né d’un croisement entre un chou frisé et un navet!

Pour 6 personnes
2 c. à soupe  de beurre
1 oignon jaune, émincé
3 c. à soupe de sirop d’érable
1 rutabaga d'environ 1 kg,  pelé et coupé en cubes
1 litre (4 tasses) de bouillon de légumes
1 tasse (250 ml) crème 15%
Muscade râpée, au goût


Dans une grande casserole, à feu doux, faire revenir l’oignon dans le beurre pendant 5 minutes.
Verser le sirop d’érable et poursuivre la cuisson 5 minutes, jusqu’à caramélisation des oignons, en remuant souvent.

Ajouter le rutabaga et le bouillon. Couvrir la casserole et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.
Hors du feu, ajouter la crème et à l'aide du mixeur plongeur, mixer jusqu'à consistance lisse.
Servir en râpant de la muscade au dessus du bol.
Imprimer la recette