HAMBURGER D'AGNEAU AU CARI AVEC CHUTNEY À LA MANGUE


Selon l'encyclopédie canadienne, l'élevage du mouton au Canada date des origines mêmes de l'agriculture.
Il faut remonter jusqu'en 1664 pour retracer l'introduction des premiers moutons au pays.
En 1667, en Nouvelle-France (aujourd'hui le Québec), on dénombrait 45 moutons, originaires de France, alors qu'en 1671, l'Acadie (aujourd'hui la Nouvelle-Écosse) en comptait 407.
Dans l'Ouest, l'introduction des ovins a été plus tardive, soit vers le milieu du XIXe siècle.

À cette époque, les moutons étaient indispensables pour la fabrication des vêtements et l'alimentation des premiers colons.
Au début du XXe siècle, la population ovine canadienne s'élevait autour de 2,5 millions de têtes pour atteindre un sommet en 1931 avec 3,6 millions d'ovins. Après les deux grandes guerres mondiales, avec l'arrivée des tissus manufacturés et des fibres synthétiques ainsi qu'avec la mondialisation du marché de la laine, la demande de laine a considérablement diminué.
Du coup, les éleveurs ovins canadiens n'ont eu d'autres choix que de délaisser la commercialisation de la laine pour s'orienter vers la production de viande d'agneau.

Depuis 1931, la population ovine canadienne n'a cessé de décroître pour atteindre son plus bas niveau en 1977 avec environ 560 000 moutons.
En 2007, on répertoriait environ 1,1 million d'ovins au Canada. Le Québec et l'Ontario sont les deux plus importantes provinces productrices du pays, suivies de l'Alberta.

Aujourd'hui encore, la laine a très peu de valeur commerciale pour les éleveurs canadiens, pour qui la viande d'agneau est devenue le principal produit.
L'agneau est une viande rouge extrêmement tendre qui possède une saveur plus typée que la viande de bœuf ou de porc. Son goût particulier et unique lui vient de sa composition particulière en acides gras.
Bien qu'elle soit en croissance depuis 10 ans, la consommation de viande ovine canadienne est relativement faible par rapport à celle d'autres viandes.
Elle est de 1,2 kg par personne annuellement, alors que la consommation de viande bovine, par exemple, est de 31,7 kg par personne par année.
Malgré cela, le Canada ne produit qu'environ 40 % de la viande ovine qu'il consomme; le reste de sa consommation est donc comblé par les importations provenant surtout de Nouvelle-Zélande, d'Australie et des États-Unis.
Par ailleurs, une étude récente prévoit que la consommation de viande d'agneau au Canada augmentera de plus de 40 % d'ici 2020, résultat de l'augmentation de l'immigration, mais aussi du fait que le consommateur recherche davantage à diversifier son alimentation.

La coriandre est excellente pour remplacer la laitue et réussit très bien avec l’agneau et le chutney.
Si possible, essayez de préparer les galettes d’agneau deux heures à l’avance, pour que leurs saveurs aient le temps de se développer.
Et comme ce hamburger n'a rien de classique....On oublie le ketchup et la mayonnaise !!

La recette du chutney participe à l'édition #12 du Sucré s'invite chez le Salé qui à lieu chez Hélène.

Pour 3 hamburgers :
1 lb ( 500 g ) d’agneau haché
2 cuillères à table de menthe fraîche, hachée finement
1 cuillère à table de poudre de cari
1/4 cuillère à thé de cumin moulu
1/4 cuillère de poudre de piment rouge
1/2 cuillère à thé de sel
3 pains hamburgers

Chutney à la mangue:
1 cuillère à table d’huile végétale
1 oignon haché finement
1/2 cuillère à table de gingembre frais, pelé et haché finement
1 gousse d’ail hachés finement
1/2 poivron rouge coupé en très petits dés
1/4 cuillère à thé de poudre de piment rouge
1/4 cuillère à thé de coriandre moulue
2 cuillères à table de vinaigre de cidre
6 cuillères à table de cassonade
1 grosse mangue bien mûre, pelée, dénoyautée et coupée en cubes
2 cuillères à table d’eau
1 pincée de sel
2 cuillères à table de raisins secs dorés
1 cuillère à table de coriandre fraîche, hachée finement

Garniture:
Salade ou coriandre fraîche


Dans un grand bol, mélanger l’agneau, la menthe, la poudre de cari, le cumin, la poudre de piment rouge et le sel.
Former 3 galettes de grosseur égale, d’une épaisseur de 1" ( 2,5 cm ).
Ne pas trop comprimer les galettes pour qu’elles restent tendres.

Faire chauffer l’huile dans une petite casserole, sur feu moyen.
Y faire revenir les oignons et le gingembre 5 minutes.
Ajouter l’ail, le poivron rouge, la poudre de piment rouge et la coriandre moulue, puis cuire encore 1 minute.

Ajouter le vinaigre de cidre, la cassonade, la mangue, l’eau et le sel.
Porter à ébullition, réduire le feu, couvrir et mijoter 40 minutes, ou jusqu’à ce que la sauce ait épaissi et que la mangue soit très tendre.
Il faudra peut-être ajouter un peu d’eau si le chutney devient très sec avant que la mangue ait pu devenir tendre.
N’ajouter qu'une cuillère à soupe d’eau à la fois.

Retirer du feu, incorporer les raisins secs et laisser refroidir.
Attendre que le chutney soit froid avant d’y incorporer la coriandre fraîche.


Chauffer le gril à intensité maximale.
Mettre les galettes d’agneau sur le gril et les cuire de 4 à 6 minutes par face, ou jusqu’à ce qu’elles aient atteint le degré de cuisson désiré.
Ne pas trop les faire cuire, car elles seront sèches.

Pendant que les galettes terminent leur cuisson, mettre les pains hamburgers sur la partie la moins chaude du gril.

Servir les hamburgers avec de la salade ou une garniture de coriandre fraîche et de chutney à la mangue.
Imprimer la recette

Commentaires

  1. C'est sûr qu'avec cet excellent hamburger, le chutney ira mieux que la mayonnaise ! ;o)
    Bises
    Hélène

    RépondreSupprimer
  2. encore une petite chose qui a l'air excellente

    RépondreSupprimer
  3. c'est pas du macdo ça !... ça donne envie !

    RépondreSupprimer
  4. YUM. Mango chutney is delicious.

    RépondreSupprimer
  5. Comme je suis contente que tu aies fais cette recette! Il y a longtemps que je cherche une recette de chutney à la mangue. J'en ai souvent acheté, mais je veux depuis longtemps en faire du "maison". Je ne connais pas la poudre de piment, mais je pourrais peut-être substituer par un petit piment fort, puisque j'aime ça bien piquant ; ) Tu crois qu'on peut la conserver longtemps au frigo? En tous cas, je note c'est certain!

    RépondreSupprimer
  6. Excellent ! Cette recette aurait été parfaite pour le jeu d'Hélène (le sucré s'invite chez le salé...)

    RépondreSupprimer
  7. J'avoue que jusqu'à présent j'ai acheté mon chutney mangues. Maintenant j' n'ai plus d'excuses pour ne plus le faire. Un sandwich au carry d'agneau, c'est le bonheur.

    RépondreSupprimer
  8. un burger plus "chic" avec l'agneau et un chutney de mangue...un repas qui me séduirais!

    RépondreSupprimer
  9. Ton billet est très intéressant. Tiuscha a raison, ton hamburger est parfait pour cette édition du sucré/salé. Merci encore de ta participation.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  10. Enfin, j'ai testé le chutney de mangue! C'est absolument délicieux, je n'en revenais pas! Il était encore meilleur que ceux du commerce que j'achète parfois dans la section des produits indiens de l'épicerie. Et c'est tellement passe-partout! Merci pour la recette!

    RépondreSupprimer
  11. J'ai fait cette recette... Ah, que c'était bon!
    Le meilleur burger que nous avons mangé.
    À refaire avec de la visite!
    Merci.

    Katou

    RépondreSupprimer
  12. @Katou,
    merci beaucoup, ton commentaire est bien apprécié :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés