CRÈME CARAMEL AU MANIOC ET À LA NOIX DE COCO


Ça faisait un moment que j'avais cette recette de côté, mais je ne pouvais la faire car je ne trouvais pas de manioc. J'en ai finalement trouvé dimanche en allant faire des achats au marché Hawaï
Le manioc...je ne connaissais absolument pas .
Il faut passer outre de l'odeur bizarre qui s'en dégage quand on le pèle ....Je suis super sensible aux odeurs, et je me suis demandée si j'allais continuer la recette.....J'ai donc insisté et j'ai bien fait.
Mes crèmes étaient très onctueuses et très fondantes , avec un goût particulier que j'ai beaucoup apprécié

Le manioc tirerait son nom d'une légende tupinambá à propos de la déesse Mani, à la peau blanche, qui aurait établi son domicile (oca) dans la racine de la plante.

La recette :
1,1 lb ( 500 g ) de manioc, pelé et tranché
1 cuillère à table de rhum brun
1/4 cuillère à thé de cannelle moulue
1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille
400 ml ( 1 boite ) de lait de coco
3 oeufs battus
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
1/3 tasse ( 50 g ) de noix de coco rapée

1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
2 cuillères à table d'eau

Noix de coco rapée pour la décoration


Cuire le manioc tranché dans une casserole d'eau bouillante jusqu'à ce qu'il soit tendre
L'égoutter et le piler jusqu'à l'obtention d'une purée homogène

Déposer le manioc dans un grand bol, et incorporer le rhum, la cannelle et l'extrait de vanille.
Incorporer le lait de coco, le sucre, les oeufs et la noix de coco et bien mélanger jusqu'à ce que ce soit lisse et bien uniforme

Préchauffer le four à 375 F ( 190 C )

Dans une petite casserole, faire cuire la seconde quantité de sucre avec l'eau, à feu moyen jusqu'à l'obtention d'un caramel
Verser immédiatement dans 6 ramequins

Déposer les ramequins dans une lèchefrite et les remplir du mélange de manioc.
Cuire 20 mn ou jusqu'à ce qu'une petite croûte se forme sur le dessus des ramequins.

Laisser refroidir 10 mn avant de démouler les ramequins en les renversant dans des assiettes individuelles
Servir immédiatement
Garnir le dessus de chaque portions de noix de coco rapée
( Source : le guide cuisine volume 4 numéro 2 )

Commentaires

  1. Je sais on me procurait du manioc mais pour le moment je n'ai jamais osé en acheter. Ta recette est plutôt convainquante !

    RépondreSupprimer
  2. Moi qui aime tout ce qui est à la noix de coco, j'ai bien envie d'essayer ta recette. Ne reste plus qu'à trouver le manioc.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai découvert le manioc à travers une confiture qu'une amie nous avait fait.
    C'est super bon et depuis j'en fais de temps en temps.

    Je vais me laisser tenter à découvrir ta recette.

    On peut trouver du manioc au rayon fruits et légumes exotiques des grandes surfaces.

    RépondreSupprimer
  4. si ton manioc avait une odeur c'est qu'il était "limite".
    Même ici, en zone de production, je fais très attention à ne pas le garder trop longtemps et au bac du frigo.
    S'il n'est pas blanc/ivoire, il est toxique!

    RépondreSupprimer
  5. Quelle belle recette, exotique en plus ! :)

    @+

    Val

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Isa,
    Je viens ici pêcher des idées pour mon repas de 15 août, férié en France. Ce soir feux d'artifice sur la mer à Concarneau, pas sûr que ce soit une réussite le temps est très incertain.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. merci de vos commentaires :)

    brigitte
    bon..il devait être limite...j'ai lu aussi que ça pouvait être toxique :(

    RépondreSupprimer
  8. j'aime beaucoup la manioc, c'est le saveur de mon terroir ! je ne l'ai jamais préparé comme ça, ça doit être bon !

    RépondreSupprimer
  9. Isabelle, est-ce que tu as mis de l'eau dans ta lèchefrite?

    Merci pour cette recette! Tu m'as sauvé lorsque j'ai acheté cette racine par curiosité!

    RépondreSupprimer
  10. @Libellule,
    oui, j'ai mis de l'eau, mais je m'aperçois que j'ai oublié de le préciser :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés