FÈVES AU LARD

Ce plat, à base de haricots et de lard salé, considéré comme typique de la cuisine traditionnelle québécoise, est originaire des camps de bûcherons de la côte orientale américaine.
On suppose que les premiers bûcherons québécois, partis travailler dans le Maine et le Vermont (dans la première moitié du XIXème siècle), y ont appris à préparer le lard salé avec les fèves.
La plus ancienne mention connue des fèves au lard, date de 1829, dans le livre de recette de Mrs S. M. Child, de Boston, intitulé The Frugal Housewife.
Plus tard, en 1844, un autre recueil ( non signé ), intitulé Improved Housewife, publié à Hartford, au Connecticut, reprend la recette de Mrs Child, mais prescrit d'ajouter aux fèves, avant la cuisson, une cuillère à thé de mélasse et une de bicarbonate de soude.
On y soulignait que le fait de placer le lard tout au fond du pot favorise, en cours de cuisson, une meilleure répartition du gras à travers les fèves.
Au Québec, on remplace souvent la mélasse par de la cassonade ou du sucre d'érable.

C'est l'un des plats des cabanes à sucre, et chaque famille a sa propre recette...Celle-ci est la recette de ma belle-mère Francine, et c'est ma recette préférée.

1 lb ( 2 et 1/2 tasses ) de fèves sèches
1 cuillère à thé de sel
1 oignon, coupé fin
1/2 tasse ( 95 g ) de graisse ( saindoux )
1/2 tasse ( 125 ml ) de mélasse
1/2 tasse ( 90 g ) de cassonade
1/4 cuillère à thé de moutarde sèche

Faire tremper les fèves toute la nuit, dans de l'eau froide.
Le lendemain, mettre tous les ingrédients dans un chaudron qui cuit au four, et recouvrir d'eau de trempage.
Cuire à 350 F ( 180 C ) pendant 2h30 à 3 heures.
Bien surveiller qu'il ne manque pas d'eau pendant la cuisson.
Imprimer la recette

Commentaires

  1. j'en ai goûté au Québec c'est pas mauvais, mais ici je pense pas que l'on puisse en trouver, non ?!

    RépondreSupprimer
  2. ..Gil!! tu n'as pas goûté comme il faut..c'est très bon LOL!!

    ~nancy

    RépondreSupprimer
  3. Non, j'y ai goûté et trouvé ça bon... Mais je n'ai jamais vu ce style de haricots ici...
    Biz

    RépondreSupprimer
  4. gil
    veux tu que je t'en envoie ? c est une toute petite fève, comparée aux haricots tarbais
    si tu en trouves, ce sera surement dans un rayon en vrac ou un magasin bio

    RépondreSupprimer
  5. Ca doit être très spécial comme plat. Il me semble y avoir vraiment bcp de sucre,m^me si une livre d efèves seches, ça en fait un sacré volume une fois réhydratées... Et aussi une question : je vois dans les commentaires que tu dis que ce sont des petites fèves par rapport au tarbais. Je trouve des fèves séchées à Lyon, mais elles sont énormes, bien plus grosses que les haricots tarbais... Parlons nous de la même chose?
    Cath

    RépondreSupprimer
  6. oui cath, on parle de la même chose
    les fèves que j'utilise, doivent mesurer 0,5 cm et réhydradées, elles ne sont guère plus grosses
    c est pas si sucré...et c est bien bon!

    RépondreSupprimer
  7. Merci Isa...
    J'ai des amis de Montréal qui viennent me visiter cet été, j'ai passé commande ! lol
    biz

    RépondreSupprimer
  8. Est-ce que c'est une recette que je peux faire à la mijoteuse car j'ai échappé mon plat en terre cuite et je surveille les spéciaux car je trouve ca un peu cher.

    RépondreSupprimer
  9. @Paule & Chinelle,
    oui tu peux certainement, mais je ne saurais te dire le temps de cuisson, de cette façon, car je n'utilise pas de mijoteuse...je les fait au four dans un chaudron en inox ....je trouve ça bon pareil :)

    RépondreSupprimer
  10. Je me lance ce matin dans la mijoteuse, je te donner des nouvelles

    RépondreSupprimer
  11. Je les fais toujours à la mijoteuse très bas en chaleur et cuisson 5 à 6 heures et succulents, en passant la mélasse est pour la couleur pâle à foncé si tu les veux pâle tu en mets moins et ajoute plus de cassonade, bonne chance Denise

    RépondreSupprimer
  12. @Denise,
    merci beaucoup pour tes infos :)

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour et merci pour la recette !
    J'ai le souvenir d'avoir vu un voisin faire ses beans en grosses quantité dans un fût (genre 150 litres), il utilisait un brûleur au gaz il me semble, j'avais 6 ou 7 ans à l'époque, du coup j'ai peur de confondre.... Quelqu'un a-t-il déjà vu faire de cette façon ? Jeff

    RépondreSupprimer
  14. @Jeff,
    c'est fort possible de faire de cette façon, il faut vouloir en faire en grosses quantités et devoir brasser assez régulièrement pour que ça n'attache pas !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés