BAUMKUCHEN


Lorsque j'ai publié la soupe de Noël façon curry à la dinde, je vous ai parlé de la sortie du dernier Jamie Oliver & Co, Un Noël avec Jamie, je vous ai raconté aussi, combien j'avais été impressionnée par le dessert de couverture, par son visuel et sa méthode de fabrication.
Nous y voilà donc !
En Allemagne, ce gâteau est cuit à la broche, comme ici sur les photos (clic). Si vous regardez bien, les rainures, censées reproduire les nervures du bois, se retrouvent dans le sens inverse du gâteau que je vous présente aujourd'hui.
L'équipe à Jamie a opté pour la facilité en faisant cuire ce gâteau sous le gril : 18 fois 4 minutes...72 minutes minimum à être devant son four et être bien concentrée sur ce dessert.
Mis à part le temps que demande ce gâteau, tout le reste est très facile et simple à préparer. Tout est parfait dans ce gâteau : la saveur, la texture, la méthode et le visuel et c'est tellement bon !

J'imagine aisément ce gâteau décliné avec de la confiture d'abricot et recouvert de chocolat blanc. Je suis à me demander si je ne vais pas faire un dessert dans ce genre pour Noël, je ne suis pas encore fixée sur le dessert que je vais servir.
Et vous ? Vous servirez quoi comme dessert, histoire que je m'inspire :)

Pour 10 à 12 personnes
10 oeufs
300 g de pâte d'amandes, râpées
100 ml de crème 35 %
170 g + 50 g de beurre à température ambiante
225 g de sucre
1/2 c. à soupe d'extrait de vanille
Le zeste râpé d'une orange
150 g de farine à levure incorporée
100 g de farine de maïs
300 g de marmelade d'orange fine
200 g de chocolat noir
50 ml de rhum épicé
25 g d'amandes effilées grillées


Préchauffer le gril à feu moyen à fort (400 F). Graisser et chemiser le fond d'un moule à charnières de 23 cm (9 po) de diamètre.
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet plat, mélanger la pâte d'amandes et un peu de crème 35 % jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse.
Incorporer progressivement le reste de crème et fouetter jusqu'à ce qu'elle prenne une couleur pâle.

Ajouter la première quantité de beurre (170 g), puis le sucre.
Fouetter de nouveau pour que le mélange soit pâle et crémeux.
Ajouter les jaunes d'oeufs un à un, puis l'extrait de vanille et le zeste d'orange.

Dans un saladier, tamiser les deux farines puis incorporez-les avec une grande cuillère de bois dans la pâte à gâteau.
Monter les blancs d'oeufs en neige ferme, puis incorporez-les délicatement à la pâte.

Verser la marmelade dans une petite casserole et faites-la fondre sur feu doux.
Ajouter un peu d'eau pour l'assouplir si nécessaire et gardez-la au chaud.


Utiliser une louche comme mesure et verser suffisamment de pâte dans le moule pour recouvrir le fond (il faudra probablement la remplir au 2/3).
Utiliser un pinceau pour répartir le mélange de manière homogène, puis faire cuire au gril pendant 4 minutes ou jusqu'à ce qu'il soit ferme et doré.
Recouvrir d'une autre fine couche de pâte et remettre sous le gril 4 minutes.
Une fois dorée, badigeonner de marmelade toutes les 2 ou 3 couches, jusqu'à ce que vous n'ayez plus de pâte.
Vous devez obtenir 15 à 18 couches.
Badigeonner le sommet du gâteau d'une bonne couche de marmelade, puis glisser un couteau sur le pourtour du gâteau.
Laissez-le refroidir, couvrir de film alimentaire et placez le au réfrigérateur quelques heures ou toute une nuit pour qu'il durcisse.

Quelques heures avant de servir, faire fondre le chocolat et les 50 g de beurre restants au bain-marie.
Une fois le chocolat complètement fondu et brillant, incorporer le rhum et laisser refroidir pendant 10 minutes.

Démouler le gâteau et présentez-le sur un plat de service.
Recrouvrez-le de glaçage au chocolat à la spatule.
Laisser sécher légèrement puis décorer d'amandes effilées grillées et laisser refroidir complètement.
Ce gâteau se conserve très bien sous une cloche pendant plusieurs jours.
Imprimer la recette

Commentaires

  1. Isabelle, il est sincèrement parfait ton gâteau!!! Le visuel est époustouflant, un gros wow!!

    RépondreSupprimer
  2. Ma fille m'a offert ce livre, car elle avait flashé sur ce gâteau. J'hésitais à le faire, en me demandant, si ça allait être bon... Tu m'offres une excellente motivation ;)

    RépondreSupprimer
  3. Wow té patiente!!! Mais le résultat est superbe! Avec la pâte d'amande, l'orange et le chocolat, ça ne peut qu'être bon!

    RépondreSupprimer
  4. C'est tout un gâteau ça!! Tu as bien de la patience Isa :) Je ne sais pas encore ce que je vais servir, j'ai plein d'idées. Peut-être une bûche, un renversé au canneberges, un gâteau hallucinant...je ne sais pas. Je veux plaire à tous et rester traditionnel donc je ne sais pas encore :P

    RépondreSupprimer
  5. Il est vraiment très beau !

    Madame Maurice
    http://mmemaurice.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  6. Mais tu as vraiment réussi ce gâteau. Cela est une très belle présentation pour les fêtes. Je suis impressionnée.

    RépondreSupprimer
  7. Quel beau gâteau! Il semble impeccable, bravo!

    RépondreSupprimer
  8. waouh, ou plutot 18 fois waouh. un sacré boulot, mais les photos nous permettent d'aprècier le joli rendu.
    merci
    à bientot

    RépondreSupprimer
  9. En Pologne ce gâ^teau existe sous l'appelation ''sekacz''

    RépondreSupprimer
  10. Bravo, triple bravos pour ce magnifique gâteau, ben voilà tu me donnes la recette de mon dessert de Noêl.
    J'espère simplement le réussir aussi bien que toi.
    Merci du partage.
    Bises Andrée

    RépondreSupprimer
  11. Je suis épatée par cette merveille! bravo! Moi, pour noël, je vais partir sur un gâteau aux saveurs noix de coco et framboises avec une déco chocolat mais je suis encore en train de réfléchir à sa mise en forme ...ça passe tellement vite qu'il va falloir que je me presse un peu!

    RépondreSupprimer
  12. je servirai un duo de desserts
    1) mousse spéculoos dans une verrine
    2) nougat glacé en boule sur un petit socle

    RépondreSupprimer
  13. duo de desserts
    1) nougat glacé en boule sur socle
    2) mousse spéculoos en verrine

    RépondreSupprimer
  14. il est vraiment très réussi, j'adore ce gâteau...

    RépondreSupprimer
  15. Va voir sous google: ''Kurtos kalacs making (You Tube'' Tu as un video comment ça se fait; Ça ressemble à ta recette d'aujourd'hui. J'en ai mangé en Hongrie; c'est à se jeter par terre mais ce n'est pas diète. J'ai dans un vieux livre de recette hongrois la recette. J'apprécie beaucoup tes recettes. Merci

    RépondreSupprimer
  16. Moi je le ferais sur mes grandes plaques à biscuit; j'aurais besoin de 3 ou 4 fois et je le couperais en 4. Ça ferait un gateau carré, mais ça serait aussi bon et beaucoup moins long.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est de cette façon que je fais mes gâteaux étagés. je peux te certifier que ça n'aura pas du tout le même rendu, ni la même texture.
      l'idée de ce gâteau , était justement, la technique de cuisson...je ne cherchais pas à gagner du temps, mais à apprendre quelque chose que je ne connaissais pas.

      Supprimer
  17. Très bonne idée le façonnage de ce gâteau!!!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés