MACARONS AUX 3 CHOCOLATS


J'ai finalisé mes paniers de Noël et la distribution peut débuter. Je m'en suis tenue à ma liste mais Ian rajoutait toujours quelqu'un.
J'ai mis un stop quand il a commencé à me mettre sur sa liste des anciens professeurs qu'il adorait.
Mes paniers contiennent des croustilles aux amandes, du caramel à la fleur de sel, du sucre à la crème et des macarons aux 3 chocolats.

J'ai fait 3 fois cette recette ci-dessous. Les macarons blancs sont au chocolat blanc, les bruns, au chocolat au lait et les noirs gris, au chocolat noir.
J'ai utilisé du colorant noir en gel, mais noir avec blanc, ça fait gris, à moins de mettre tout le pot de colorant noir, ce que je ne voulais pas.
Les macarons sont faits à base de meringue italienne. C'est la méthode que je préfère et que je maitrise le plus.

Pour 40 macarons :
Pour le tant pour tant :
200 g de sucre à glacer
200 g de poudre d'amandes
2 blancs d'oeufs (70 g), à température ambiante
Colorant alimentaire en poudre ou en gel

*Pour les macarons bruns, j'ai remplacé 30 g de sucre à glacer par 30 g de cacao

Pour la meringue italienne :
200 g de sucre
2 blancs d'oeufs 70 g) à température ambiante
60 g d'eau

Les garnitures : ganache au chocolat noir, au chocolat au lait, au chocolat blanc
100 g de chocolat (noir à 75 %, au lait 56 % de cacao et blanc de qualité)
60 g de crème 35 %


Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer avec la poudre d'amandes et ajouter un peu de colorant si vous le souhaitez.
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 70 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 70 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incorporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.

Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson ( pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.

Garnir les macarons avec la garniture de votre choix.
Placez-les dans une grande boite en plastique, au réfrigérateur et patienter jusqu'au lendemain.

Les garnitures sont à préparer la veille :
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis la verser sur les pastilles de chocolat Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.
Imprimer la recette

Commentaires

  1. Ça va faire des heureux tout ça Isa :) J'adore les trois sortes de chocolat comme cela, bonne idée!!

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés