Aucun message portant le libellé mousse. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé mousse. Afficher tous les messages

14 avril 2017

MOUSSE DE CHOCOLAT BLANC SUR LIT DE POIRES AU GINGEMBRE


J'ai reçu , il y a quelques semaines déjà, un joli livre La crème de la crème de Stéphanie de Turckheim. Le sous-titre est :80 recettes ultra-gourmandes en 10 nuances de blanc.
Les recettes sont simples, certaines plus élaborées ou classiques ou revisitées mais avec le même but : Du plaisir, du plaisir et encore du plaisir.

Je me suis laissée tenter par ces verrines que j'ai pimpées avec une petite touche finale de gingembre confit (que je mange comme des bonbons).
Ce sera le parfait dessert qui passera bien après les copieux repas qu'on s'apprête à faire durant cette longue fin de semaine de Pâques !


Pour 4 personnes
Coulis de poires au gingembre :
4 poires, pelées, parées et coupées en cubes
2 c. à soupe de jus de citron
2 c. à soupe de sucre
1 c. à soupe de gingembre frais râpé

Mousse de chocolat blanc :
4 oz (120 g) de chocolat blanc, haché
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
 Gingembre confit pour la finition


Coulis de poires au gingembre
Dans une poêle, cuire les cubes de poires pendant 5 minutes à feu doux.
Ajouter le jus de citron et le sucre et mélanger.
Ajouter le gingembre râpé, mélanger et laisser cuire 5 minutes à feu doux .
Mixer la préparation au mixeur plongeur, jusqu'à ce qu'elle soit bien lisse.
Répartir dans 4 verrines et réserver.


Mousse au chocolat blanc
Fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Battre la crème 35 % en chantilly bien ferme.
Ajouter 3 c. à soupe de chantilly dans le chocolat blanc et mélanger pour obtenir une crème.
Verser le reste de chantilly et mélanger délicatement.
Répartir la préparation sur le coulis de poires.
Parsemer de gingembre confit haché et réfrigérer les verrines pendant 4 heures.
Imprimer la recette

27 novembre 2016

BÛCHE AU CHOCOLAT, MOUSSE AU CHOCOLAT AU LAIT, GLAÇAGE ORANGE ÉCLATANT


Vous savez déjà combien j'aime les défis et qu'il n'y a pas grand chose qui me fait peur en cuisine.
C'est pourquoi, quand Chocolat Favori m'a demandé de leur préparer des recettes pour les fêtes de fin d'année, avec leurs produits, j'étais super intéressée.

Vous êtes sans aucun doute en train de réfléchir à l'organisation de vos fêtes de fin d'année, à se demander qui reçoit, qui prépare quoi, qui préparera le dessert.
C'est pour cela que je vous propose l'idée d'une bûche. C'est classique, à la portée de tout le monde pour le coût et la facilité de confection.

Pour la recette que je vous propose aujourd'hui, j'ai utilisé le chocolat au lait Chocolat Favori pour la mousse et le Chocolat Favori Orange Éclatant pour le glaçage.
Comme j'ai investi dans un moule gouttière, il était évident pour moi, que ma bûche de Noël aurait cette forme.
De plus, je trouve cela plus facile que de la faire en gâteau roulé, il y a moins de risque qu'elle se brise. Mais si vous sentez assez à l'aise ou que vous n'avez pas de moule gouttière, vous pourrez la faire, plus traditionnelle. Il vous suffira de réfrigérer la mousse afin de l'étaler sur le biscuit, puis de le rouler.

Cette bûche est la preuve que l'on peut faire le dessert le plus simple et le plus classique qui soit, mais qu'en utilisant de supers bons produits, elle devient un dessert absolument extraordinaire.

Biscuit:
4 œufs
3/4 tasse (150 g) de sucre
3/4 tasse (120 g) de farine
1 c. à café de poudre à pâte (levure chimique)
1 pincée de sel
2 c. à soupe de cacao non sucré
1/4 tasse (60 g) de beurre fondu

Mousse au chocolat au lait
200 g de chocolat au lait Chocolat Favori
2 c à café de gélatine en poudre
3 c. à soupe de lait
150 ml de crème 35 %

Glaçage :
1 boite (425g)de Chocolat Favori Orange Éclatant

Décoration :
Poudre d'or et étoiles argentées (alimentaires)


Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Chemisier un moule gouttière de 10 po (25 cm) de film alimentaire, en le faisant déborder de chaque bord. Réserver.

Graisser et chemiser de papier parchemin une plaque à biscuit de 13 po x 17 3/4 po (33 cm x 45 cm). Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, fouettez les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange triple de volume.
Dans un saladier, combiner la farine avec la poudre à pâte, le sel et le cacao.
Verser cette préparation dans le mélange œuf/sucre puis incorporer le beurre fondu.
Verser la préparation sur la plaque à biscuit préparée, puis lisser à la spatule pour bien répartir la pâte.
Enfourner pour 10 minutes.

Une fois le biscuit cuit, découper le biscuit en 3 parts : 1 pour le dessus de la bûche (qui sera arrondi), une deuxième pour mettre au milieu de la bûche, et une 3ème pour le dessous de la bûche.
Couper en fonction du moule.
Mettre la 1ère part dans la gouttière pour former le sommet de la bûche.  Réserver les deux autres morceaux pour la suite.

Préparation de la mousse au chocolat au lait
Plonger la boite de chocolat au lait Chocolat Favori dans un chaudron d'eau bouillante et chauffer pendant 20 minutes.

Faire gonfler la gélatine dans le lait froid. Fondre 10 secondes au micro-ondes puis l'ajouter au 200 g de chocolat fondu. Laisser tempérer jusqu'à 35/ 40 C
Monter la crème 35 % en chantilly et l'incorporer au mélange de chocolat.



Montage :
Mettre la moitié de la mousse dans la gouttière, puis recouvrir d'un rectangle de biscuit.
Étendre le reste de la mousse et finir par le dernier rectangle de biscuit.

Rabattre le film alimentaire sur le dessus et réfrigérer au moins 6 heures.


Glaçage :
Plonger la boite de Chocolat Favori Orange Éclatant dans un chaudron d'eau bouillante et chauffer pendant 20 minutes.

Sortir la bûche du réfrigérateur et démoulez-la sur un plat.
Verser le Chocolat Favori Orange Éclatant fondu et lisser à la spatule.
Avant que le chocolat soit figé, saupoudrer de poudre d'or et d'étoiles argentées


15 juillet 2016

PARFAITS COCO PASSION



Si vous aimez le lemon curd, vous craquerez assurément pour cette crème aux fruits de la passion. Quant à la mousse toute simple, un ingrédient secret la rend exceptionnelle : des guimauves !
Les guimauves ajoutent une note sucrée et la gélatine qu’elles contiennent est suffisante pour faire tenir la mousse, nous évitant ainsi d’avoir à préparer de la gélatine en sachet.
C'est bon, et c'est très frais et c'est le dessert qui clôture un repas bbq.

Mousse à la noix de coco
1 boîte de 290 ml  de crème de coco
10 grosses guimauves, coupées en morceaux
1½ tasse (375 ml) de crème 35 %
2 c. à soupe de sucre

Crème aux fruits de la Passion
¾ tasse (180 ml) de pulpe de fruit de la Passion (environ 8 fruits)
½ tasse (100 g) de sucre
4 jaunes d’œufs
2 c. à soupe (30 g) de beurre non salé





Mousse:
Dans une casserole, chauffer la crème de coco avec les guimauves, jusqu'à ce qu'elles soient fondues.
Laisser refroidir 10 minutes.

Dans le bol du batteur sur socle, fouetter la crème avec le sucre jusqu’à l’obtention de pics bien fermes. Incorporer le tiers de la crème fouettée dans la préparation à la crème de coco. Incorporer les deux tiers de crème fouettée qui restent. Répartir la mousse entre 6 verres d’une contenance de 180 ml chacun. Réfrigérer 30 minutes.

Crème:
Combiner la pulpe de fruit de la Passion, le sucre et les jaunes d’œufs dans une casserole moyenne sur feu mi-doux.
Battre la préparation au fouet, sans arrêt, jusqu’à ce qu’elle épaississe (8 à 9 minutes).
Incorporer le beurre et retirer du feu. Laisser la crème refroidir un peu avant de la répartir entre les verres à parfait, sur la mousse. Couvrir chaque verre d’une pellicule plastique et réfrigérer au moins 2 heure.
Imprimer la recette

13 mai 2016

MOUSSE GÂTEAU AU FROMAGE AU CITRON


Dès que j'ai vu ces verrines, j'ai eu envie de les tester et ça tombait plutôt bien car je recevais mon beau-frère, ma belle-soeur et mes neveux et tous, adorent le citron.
J'ai changé quelques petites choses à la recette car elle me paraissait très sucrée et je ne voulais pas camoufler le goût du citron par le sucre.
J'ai utilisé le lemon curd que je fais habituellement et il est suffisamment sucré.
Le fait de présenter ce dessert en verrines, permet de faire des petites parts et après un gros souper, d'avoir tout de même sa petite dose de sucre.

C'est un dessert au délicat parfum de citron et même si ça s'appelle une mousse, ce n'est pas très léger mais comme c'est en petite quantité, personne ne culpabilisera.

Pour 12 petites verrines
Croûte
3/4 tasse (70 g) de chapelure  de biscuits Graham (ou 6 biscuits entiers)
2 c. à soupe (25g) de sucre granulé
3 c. à soupe (45g) de beurre salé, fondu
Mousse
2 1/2 c. à soupe de jus de citron frais
1 1/2 c. à soupe d'eau
1 sachet de 7 g de gélatine en poudre
1 1/2 tasse (375ml) de crème 35 %
1/2 tasse (50 g) de sucre à glacer, divisé
Colorant alimentaire jaune (facultatif)
12 oz (340g) de fromage à la crème, ramolli
300 g de lemon curd
Pour la déco :
Crème fouettée, des quartiers de citron, des bleuets et des feuilles de menthe

 
Dans un bol, combiner la chapelure de biscuits Graham et le sucre. Ajouter le beurre et mélanger.
Répartir la préparation dans 12 verrines (environ 1 c. à soupe par verrine) et bien tasser.

Verser le jus de citron et de l'eau dans un petit bol. Saupoudrer la gélatine uniformément sur le dessus, laisser reposer 5 minutes. Pendant ce temps, fouetter la crème dans un bol moyen jusqu'à ce que des pics mous.
Ajouter la moitié du sucre à glacer et le colorant jaune (si désiré) et fouetter jusqu'à la formation de pics fermes. Réserver.


Dans un grand bol, fouetter le fromage à la crème avec le lemon curd. Ajouter le sucre à glacer restant et bien mélanger.
Ajouter la gélatine qui aura été préalablement fondue au micro-ondes et bien mélanger.
Incorporer la crème fouetter à la préparation à l'aide d'une spatule en caoutchouc.
Répartir la préparation dans les verrines, au dessus du Graham et réfrigérer au moins 2 heures.
Décorer de crème fouettée de quartiers de citron et quelques bleuets et de feuilles de menthe.
Imprimer la recette

04 septembre 2015

MOUSSE AU CHOCOLAT AU LAIT ET CARAMEL AU BEURRE SALÉ


 J'ai reçu, il y a quelques temps déjà,  le livre de Trish Deseine : Et mourir de plaisir, paru chez Hachette.
Un livre écrit par une gourmande, pour les gourmands. Il va sans dire que si vous êtes au régime, passez votre tour ! Vous risquez  d'être vraiment frustrés, juste à regarder les photos ou lire les recettes et votre motivation à perdre quelques kilos, risque de tomber à l'eau.

Si j'ai mis du temps à vous en parler, c'est que je ne savais pas par où commencer. Et comme mercredi, c'est la rentrée des classes, j'étais certaine de faire plaisir à mon grand garçon, en l'accueillant avec ces mousses au chocolat.

J'ai utilisé un chocolat au lait à 64 % et Trish conseille d'en prendre un d'au moins 35 % de cacao.
Personnellement, j'ai trouvé cela un peu trop sucré et s'il n'avait tenu qu'à moi, j'aurai utilisé un chocolat noir, mais Ian n'est pas encore rendu là.



Pour 6 personnes :
1/2 tasse (100 g) de sucre
1 c. à soupe d'eau
200 ml de crème 35 %
50 g de beurre demi-sel
200 g de chocolat au lait, en morceaux ou en pastilles
3 oeufs


Préparer le caramel :
Verser le sucre et l'eau dans une casserole. Porter à ébullition puis laisser mijoter jusqu'à ce que le sirop caramélise.

Chauffer la crème dans une autre casserole. Enlever le caramel du feu et incorporez-y le beurre et la crème chaude.
Remuer bien afin de dissoudre les éventuels amalgames de sucre qui se seraient formés.

Laisser refroidir légèrement avant d'y ajouter le chocolat.
Mélanger pour le faire fondre.

Une fois la préparation complètement refroidie, séparer les blancs des jaunes et monter les blancs en neige souple au batteur électrique.
Battre légèrement les jaunes et ajoutez-les à la crème au chocolat.
Incorporer ensuite les blancs d'oeufs délicatement en soulevant la crème au chocolat à l'aide d'une maryse (spatule souple).
Répartir la mousse dans des verres puis laisser prendre au moins 4 à 5 heures au réfrigérateur avant de servir.
Imprimer la recette

17 juillet 2015

MOUSSE DE BANANES, CONFIT DE RHUBARBE ET FRAISES


Cette année, et pour la première fois, j'ai eu beaucoup de rhubarbe dans mon jardin.
La semaine dernière, j'ai tout ramassé et j'ai fait de la confiture (une recette de ma mamie) dont je vous parlerais la semaine prochaine et j'en ai aussi mis au congélateur.
Mais comme je voulais encore en profiter, je me suis mise en tête de réaliser un dessert qui sublime la rhubarbe en la rendant moins rustique. J'ai cherché un peu sur le net, et je suis tombée sur cette recette(clic).
Après quelques conversions, plusieurs modifications (notamment, la quantité de sucre), ça a donné des verrines absolument délicieuses.

La banane et la fraise se marient parfaitement avec la rhubarbe, les saveurs sont donc parfaites. La fève tonka est un gros plus au niveau des parfums. On en trouve plus facilement maintenant et si vous n'en trouvez pas près de chez vous, on peut aussi les acheter en ligne.

Un bon et joli dessert d'été qu'il faudra déguster le jour même, car la mousse de bananes étant montée aux blancs d'oeufs, elle risque de rejeter de l'eau le lendemain de sa réalisation et c'est beaucoup moins appétissant.

Pour 8 personnes :
Pour le confit de rhubarbe :
50O g de rhubarbe fraîche
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (60 ml) d'eau
1/4 tasse (60 ml) de miel

Pour la mousse :
2 grosses bananes mûres
Le jus d'une lime
200 ml de crème 35 %
1 c. à soupe de sucre vanillé
1 tasse (100 g) de sucre à glacer
3 blancs d'oeufs
1/2 fève tonka

Pour la finition :
Une quinzaine de fraises bien goûteuses, émincées
Petites feuilles de menthe


Le confit de rhubarbe : Couper la rhubarbe en cubes puis les mettre dans une casserole avec l'eau, le sucre et le miel.
Cuire pendant une trentaine de minutes à feu moyen en remuant régulièrement. Après avoir pris la texture d'une compote, le mélange doit épaissir.
Quand le confit est refroidi, le garder au réfrigérateur.

La mousse de bananes :
Peler les bananes, les couper en rondelles et les mettre dans le blender puis les arroser du jus de la lime.
Ajouter la crème 35 % et le sucre vanillé et mixer pour obtenir un mélange crémeux.
Ajouter la fève tonka râpée très finement.
Battre les blancs en neige en incorporant le sucre à glacer à la fin.
Battre encore 30 secondes.
Incorporer délicatement les blancs à la crème de banane. Répartir la mousse dans des verres et réserver 6 heures au réfrigérateur.

Montage :
Répartir le confit de rhubarbe sur la mousse de bananes.
Recouvrir de morceaux de fraises. Décorer d'une feuille de menthe.
Imprimer la recette

03 juin 2015

VERRINES FAÇON TARTE MERINGUÉE AU CITRON ET AU GINGEMBRE + CONCOURS


Cette recette va me donner l'occasion de vous parler de mes 3 derniers coups de coeur en matière de livres de cuisine.
Elle m'a été inspirée par Rafaële de la Raffinerie Culinaire qui a participé à 2 des 3 livres de la collection Cook&Blogs paru chez Larousse.

Les 3 livres ont en commun que les recettes sont présentées par des blogueuses. Il y en a vraiment pour tous les goûts mais en général, toutes les recettes sont à mon goût et j'ai eu beaucoup de difficulté à choisir par quelle recette j'allais commencer à tester.

Vous ne serez donc par surpris que je commence par une recette au citron. Je n'ai pas changé grand chose à la recette si ce n'est que j'ai mis des biscuits au gingembre plutôt que des Spéculoos (que j'avais tous mangés).
La quantité de verrines sera en fonction de leur capacité. Je les ai faites plus petites que Rafaële, j'en ai eues 8.

Si vous cliquez sur les photos, vous aurez tous les blogs qui ont participé à ce projet et je trouve cela vraiment réussi.
Les Blogueuses cuisinent Vegan est déjà sur les tablettes au Québec. Et pour faire un peu de chauvinisme, deux blogues québécois ont collaboré à cet ouvrage :Emilie Gaillet du blogue Émilie Murmure et Laurence Bertrand du blogue Petits repas (green) entre amis.

L'atelier Pâtisserie ainsi Les Blogueuses vous invitent à l'Apéro le seront très prochainement


Je tiens à remercier l'équipe de Hachette Canada qui me donne l'opportunité de vous faire gagner ces 3 livres. Il y aura 3 gagnants et pour cela il faudra :
-Être résident canadien
-M'écrire dans les commentaires sous cet article, quel est le livre qui vous attire le plus (ce qui me permettra, si vous êtes tirés au sort, de vous faire envoyer votre livre préféré)
-De me laisser une adresse courriel valide afin que je puisse vous contacter
-Et faire tout ceci avant le 13 Juin 2015, minuit, heure de Montréal






Pour 6 verrines :
10 à 12 biscuits au gingembre (gingersnap)

Pour le lemon curd :
3 citrons non traités
1/4 tasse (60 g) de beurre
3 oeufs entiers + 1 jaune
2/3 tasse (130 g) de sucre
1 c. à café de fécule de maïs

Pour la mousse citron-gingembre :
1 feuille (2 g) de gélatine
1 po (2,5 cm) de gingembre frais
150 g de mascarpone
100 ml de crème 35 %
2 c. à soupe (25 g) de sucre

Pour la meringue
2 blancs d'oeufs
70 g de sucre


Pour le lemon curd
Prélevez le zeste de 1 citron. Recueillez le jus des 3 citrons. Faîtes fondre le beurre au micro-onde.
Dans un saladier, fouettez les oeufs entiers et le jaune avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la fécule de maïs.
Ajouter le jus et le zeste de citron, puis le beurre fondu. Mélanger le tout.
Placez le saladier au bain-marie et faîtes cuire la préparation sans cesser de remuer jusqu'à ce qu'elle épaississe.
Verser le lemon curd dans un plat, recouvrir au contact de film alimentaire et laisser refroidir au réfrigérateur.

La mousse citron-gingembre
Faîtes tremper la feuille de gélatine dans un bol d'eau froide.
Pelez et râpez de gingembre.
Dans une casserole, faîtes chauffer 30 g de lemon curd. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et mélangez jusqu'à ce qu'elle soit fondue.
Incorporez 70 g de lemon curd, puis le gingembre.
Dans un saldier fouettez le mascarpone et la crème 35 % pour bien les aérer.
Ajouter le sucre et fouettez au batteur jusqu'à l'obtention d'une chantilly ferme.
Incorporer délicatement à la crème citron-gingembre.

Mixez les biscuits au gingembre puis répartir la chapelure dans le fond de chaque verrine.
Recouvrir d'une couche de mousse citron-gingembre et de lemon-curd, puis une seconde fois.
Placer les verrines 2 heures au réfrigérateur.


La meringue :
Monter les blancs en neige. Lorsqu'ils commencent à se raffermir, ajouter le sucre en 3 fois. Fouetter jusqu'à ce que la meringue soit bien brillante.
Recouvrir chaque verrine de meringue et dorez au chalumeau.
Imprimer la recette


17 avril 2014

#PRINTEMPSGB :SOUFFLÉS GLACÉS AU CHOCOLAT BLANC ET AUX FRAMBOISES


Voici une suggestion pour un bon dessert de Pâques, fait avec des framboises et du chocolat blanc à la vanille de Green & Black's Organic.
Après les gros repas que nous allons faire, je vous assure que ce dessert se mangera tout seul.
C'est en fait, une mousse qu'on met dans des contenants et qu'on met au congélateur, donnant ainsi, l'aspect d'un soufflé. C'est super bon et super léger.
Il est important de prendre un chocolat blanc de très bonne qualité pour cette recette, et celui-ci est, en plus d'être bon, bio et équitable.

Je vous présenterai demain, une autre idée de dessert pour Pâques, fait aussi avec du chocolat Green & Black's Organic.


Pour 6 personnes
4 oz (125 g) de chocolat blanc à la vanille Green & Black's Organic, coupé en morceaux
1/4 tasse (60 ml) + 1 1/2 tasse (375 ml) de crème 35 %
1 tasse (250 ml) de framboises fraîches
1 c. à soupe (15 ml) de sucre
1 c. à soupe (15 ml) d'eau
1 c. à thé (5 ml) de gélatine sans saveur
Framboises, pour décorer



Dans un bain-marie, faire fondre le chocolat blanc haché avec 1/4 tasse (60 ml) de la crème.
Remuer jusqu'à consistance lisse. Laisser tempérer (le mélange devrait demeurer liquide).

Réduire en purée les framboises, le sucre et l'eau jusqu'à obtention d'un jus. Saupoudrer avec la gélatine; laisser reposer 5 minutes ou jusqu'à ce que la préparation ait ramolli.
Cuire à feu moyen-doux, en remuant, environ 2 minutes ou jusqu'à ce que la gélatine soit tout juste dissoute. Mettre de côté; laisser refroidir complètement.

Entre-temps, couper des bandes de papier parchemin ou de papier ciré de 3 po (7,5 cm) de large, juste assez longues pour insérer à l'intérieur de six ramequins, petits bocaux de confiture ou autres contenants d'une demi-tasse (125 ml); mettre de côté.

Dans un grand bol, fouetter le reste de la crème jusqu'à consistance ferme. Incorporer un quart de la crème dans la préparation de chocolat blanc. Incorporer ensuite la préparation de chocolat blanc dans le reste de la crème jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé. Incorporer délicatement la préparation de framboises, sans mélanger complètement pour obtenir un effet de spirale.

Déposer suffisamment de la préparation de crème dans les ramequins pour remplir presque jusqu'au bord. Insérer délicatement les bandes de papier ciré ou de parchemin un quart de pouce (0,5 cm) à l'intérieur des ramequins en suivant le pourtour pour obtenir un col. Remplir avec le reste de la préparation de crème.

Couvrir sans serrer et déposer au congélateur jusqu'à ce qu'ils soient à moitié congelés, environ 2 heures ou jusqu'à 2 jours. (S'ils sont complètement congelés, laisser décongeler environ 10 minutes avant de servir).

Glisser un couteau tiède de chaque côté du papier et retirer les cols. Décorer de framboises.

31 mai 2013

MOUSSE À LA GUIMAUVE ET AUX FRAMBOISES


Je me suis inspirée de la présentation de cette recette pour réaliser ces verrines vraiment simples à réaliser et pas trop longue pour les temps de pause entre chaque couche. Je voulais tester cette technique de faire une mousse avec des guimauves.
Même si le résultat est très bon, je ne procéderais pas de cette façon la prochaine fois : soit j'achèterai un pot de Pluff, ou si j'ai le temps, je ferai ma guimauve.
Avec une guimauve fondue, hyper élastique et collante, il est très difficile de plier la crème fouettée dedans.
Quand vous pensez y être arrivés, la préparation a l'air de se séparer un peu donnant une mousse un peu grumeleuse. Ce n'est pas catastrophique mais ce n'est pas parfait pour moi. Et comme je suis un peu obstinée, je recommencerai jusqu'à ce que j'y arrive.

En attendant, je vous rappelle que vous n'avez plus que jusqu'à ce soir pour participer au concours pour gagner un panier de la compagnie Pellatt Cornucopia.

Coulis de framboises :
2 casseaux de framboises (340 g)
1/4 tasse (50 g) de sucre

Mousse de guimauve à la framboise :
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
25 grosses guimauves
2 c. à table (30 ml) de liqueur de framboise

Crème fouettée:
1 tasse (250 ml) de crème 35 %
3 c. à table (45 ml) de sucre à glacer

Quelques framboises supplémentaires pour la finition


Coulis de framboises :
Mettre les framboises et le sucre dans une petite casserole et porter doucement à ébullition.
Écraser les framboises avec un pilon à pommes de terre et laisser mijoter 10 à 15 minutes.
Passer les framboises au travers d'un tamis pour enlever les grains.
Répartir la préparation obtenue dans 6 verrines et réfrigérer jusqu'à ce que la préparation soit froide.

Mousse de guimauve à la framboise
Fouetter la crème 35 % jusqu'à la formation de pics fermes.
Mettre les guimauves dans un grand bol résistant à la chaleur et non métallique.
Fondre les guimauve au micro-ondes pendant 1 minutes ou jusqu'à ce que les guimauves aient considérablement gonflé.
Retirer du micro-ondes et mélanger jusqu'à ce que les guimauves soient fondues et qu'elles aient perdu leur forme originale. Ce sera très collant et gluant.

Incorporer la liqueur de framboise et mélanger jusqu'à ce que la préparation soit lisse. Laisser refroidir jusqu'à ce que la préparation soit à la température de la pièce.

Plier la crème fouettée dans le mélange de guimauve.
Répartir la préparation obtenue au dessus du coulis de framboises, dans les verrines.
Réserver au réfrigérateur le temps de préparer le reste de la recette.

Crème fouettée :
Placer la crème 35 % dans un grand bol froid et battre au batteur électrique jusqu'à la formation de pics mous.
Ajouter graduellement le sucre à glacer et fouetter jusqu'à formation de pics fermes.
Transférer dans un sac à pâtisserie munie d'une petite douille cannelée et en garnir les verrines.
Décorer de quelques framboises et réserver au réfrigérateur jusqu'au service.
Imprimer la recette

24 décembre 2012

MOUSSE AU CHOCOLAT BLANC "CANNE DE NOËL"


Je me suis inspirée d'une recette aperçue sur Pinterest pour réaliser ces verrines de Noël.
C'est une mousse au chocolat blanc, aromatisée à la menthe, colorée pour le visuel et décorée de canne de bonbon. C'est simple, c'est beau et c'est bon...et ça fait très Noël.
Les mousses peuvent être préparées jusqu'à 48 heures à l'avance et réservées au réfrigérateur. Dans ce cas là, ne décorer qu'au moment de servir.

Sur ce, je vous souhaite un très beau Noël !

Pour 6 personnes :
250 g de chocolat blanc, en pastilles ou coupé en morceaux
1 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) d'essence de menthe poivrée
1/4 tasse (60 ml) de lait
3 gros oeufs, séparés
1 1/2 tasses (375 ml) de crème 35 %
Pour décorer :
Colorant rouge
Quelques cannes de bonbon. écrasées


Mettre le chocolat blanc, l'essence de menthe et le lait dans un bol résistant à la chaleur sur une casserole d'eau bouillante, en s'assurant que le bol ne touche pas l'eau.
Chauffer jusqu'à ce que le chocolat soit fondu, en remuant régulièrement.

Laisser refroidir 5 minutes, puis incorporer les jaunes d'oeufs un à la fois et bien mélanger.
Fouetter la crème en pics mous dans un bol, puis incorporer délicatement au mélange chaud jusqu'à la préparation soit homogène.

Dans une autre autre bol, battre les blancs d'oeufs en neige ferme.
Incorporer délicatement le mélange précédent dans les blancs d'oeufs.


Si vous voulez faire des couches les couches roses et blancs, placer la moitié du mélange dans un autre bol et incorporer le colorant alimentaire jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Réfrigérer les deux préparations quelques heures.
Quand les mousses sont prises, remplir 6 verrines en alternant les couleurs.
Décorer avec des cannes de Noël écrasées finement.
Les mousses peuvent être préparées jusqu'à 48 heures à l'avance et réservées au réfrigérateur. Dans ce cas là, ne décorer qu'au moment de servir.

Imprimer la recette

09 mai 2012

MOUSSE AU LAIT D'AMANDES


Après avoir fait les muffins que j'ai publiés hier, il me restait encore du lait d'amandes et comme nous sommes fans de desserts que j'appelle de "bébé" (comprendre qu'on n'a pas besoin de dent), j'ai fait une mousse.
La base est une crème pâtissière, prise à la gélatine et à laquelle, j'ai ajouté des blancs d'oeufs en neige et de la chantilly.
Le but n'était pas de manger un dessert sans lactose, mais bien de ne pas gaspiller mon restant de lait d'amandes.
Ce n'est pas une mousse légère, mais c'est terriblement onctueux et c'est surtout très bon. Les mousses ont vécu un court passage dans le réfrigérateur, j'en connais qui se sont servis deux fois.

Pour 6 à 8 personnes :
1 cuillère à thé (5 ml) de gélatine de gélatine
1cuillère à table (15 ml) de lait d'amandes
1/2 tasse (100 g) de sucre
2 cuillères à table (15 g) de fécule de maïs
2 œufs entiers + 2 oeufs séparés
1 tasse (250 ml) de lait d’amandes
1/4 tasse (60 ml) d'Amaretto (Liqueur d'amandes)
1 tasse (250 ml) de crème 35 %


Dans une tasse faire gonfler la gélatine dans la cuillère à table de lait d'amandes.

Dans une casserole, mélanger le sucre avec la fécule de maïs, puis ajouter 2 oeufs entiers + 2 jaunes. Réserver les 2 blancs restants.
Aouter le lait d'amandes et l'Amaretto dans la casserole et porter à ébullition, en mélangeant continuellement au fouet jusqu'à ce que la préparation épaississe.
Ajouter la gélatine gonflée puis mélanger jusqu'à ce qu'elle soit fondue.

Transvaser la préparation dans un bol, couvrir de film alimentaire et réfrigérer pendant 1 heure.

Fouetter les blancs d’œufs réservés au batteur électrique jusqu’à la formation de pics fermes. Réserver.
Fouetter la crème 35 % en chantilly.

Incorporer délicatement la chantilly puis les blancs d'oeufs à la préparation au lait d’amandes en pliant délicatement à l’aide d’une spatule.
Répartir dans des verrines et réfrigérer au moins 2 heures.
Imprimer la recette

06 juillet 2011

MOUSSE DE FRAMBOISES AU MASCARPONE


Je me fais discrète sur les blogues ces temps-ci, mais il fait beau, il fait chaud et je passe la majeure partie de mon temps à l'extérieur. Je cuisine le matin ce qui peut être préparé d'avance afin de profiter des après-midis dans l'eau. Nous nous la coulons douce, vive les vacances !
Heureusement que j'ai quelques recettes d'avance, car ma préoccupation principale du moment n'est pas de prendre des photos.
Cette mousse aux framboises et au mascarpone en est le bon exemple, car je l'ai faite depuis plus d'un mois et d'ici une semaine, elle pourra être faîte avec les framboises du Québec.
Je suis allée faire de l'auto-cueillette de fraises et madame Perron me disait que les framboises pourraient être ramassées la semaine prochaine ! La bonne affaire, car elles sont bien meilleures que celles que j'ai utilisées pour ces mousses. Néanmoins, ces mousses sont extra. Elles ne sont pas trop sucrées, sont très onctueuses et mousseuses.

Pour 8 personnes :
2 tasses (500 ml) de crème 35 %
1 gousse de vanille fendue et grattée
340 g (2 barquettes) de framboises fraîches
2/3 tasse (135 g) de sucre
1/3 tasse (80 ml) d'eau
3 feuilles 1/2 de gélatine ou 1 sachet de gélatine en poudre soit 7 g 
125 g de mascarpone
Framboises fraîches pour la finition


Fouetter la crème 35 % jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme. Incorporer les graines de vanille.
Réserver au réfrigérateur.

Mettre les framboises, le sucre et l'eau dans une casserole puis porter à ébullition à feu moyen.
Baisser le feu, couvrir et cuire 10 minutes en brassant à plusieurs reprises.
Retirer la casserole du feu puis écraser la préparation avec un pilon à pommes de terre.
Passer au tamis au dessus d'un bol. Bien écraser la préparation pour en extraire un maximum de liquide.

Ajouter les feuilles de gélatine qui auront été au préalable, ramollies dans un bol d'eau. Mélanger jusqu'à ce qu'elles soient dissoutes.
Ajouter le mascarpone dans le jus de framboises et bien crémer batteur électrique jusqu'à l'obtention d'une préparation bien lisse.

Y plier la crème fouettée à la spatule jusqu'à consistance homogène.
Répartir la mousse dans 8 verrines. Couvrir de film alimentaire et réfrigérer un minimum de 4 heures.
Juste avant le service, décorer le dessus des verrines de framboises fraîches.

24 mai 2011

MOUSSES MANGUE ET FRAISES EN VERRINE


Je ne dirais pas que la mangue est mon fruit préféré, mais avec d'autres fruits ou dans des salades, je l'aime bien.
En fait, c'est l'exemple parfait de l'ingrédient que je n'apprécie pas plus que cela mais que j'ai toujours au réfrigérateur et que j'incorpore à beaucoup de recettes.
Pour ces verrines, il était plus que temps, de l'utiliser, elle risquait de finir à la poubelle. Je l'ai donc associée aux fraises dans des mousses.
C'est là que le terme "mousses" prend toute sa définition : Elles sont très légères, aériennes et...mousseuses. Vous connaissez le petit bruit que fait une petite cuillère quand elle rentre en contact avec des bulles et qu'elle les éclate ? Et bien, c'est le petit bruit que vous entendrez quand vous aurez fait ces mousses.

Pour 8 verrines:
1 grosse mangue mûre (environ 250 g de chair)
250 g de fraises, lavées et équeutées
3/4 tasse (150 g) de sucre
2 cuillères à table (30 ml) de jus de citron
6 feuilles de gélatine (12 g)
4 blancs d'oeufs
2 cuillères à table (25 g) de sucre vanillé
300 ml de crème 35 %
Quartiers de fraises et feuilles de menthe pour décorer



Faites ramollir les feuilles de gélatine 10 minutes dans l'eau froide.
Peler la mangue puis la mettre en morceaux dans le robot culinaire avec la moitié du sucre.
Mixer jusqu'à l'obtention d'une purée lisse. Réserver la purée de mangue dans un saladier.

Couper les fraises en morceaux et les mettre en morceaux dans le robot culinaire avec la moitié du sucre.
Mixer jusqu'à l'obtention d'une purée lisse. Réserver la purée de fraise dans un autre saladier.

Chauffer le jus de citron dans une petite casserole, puis ajouter les feuilles de gélatine essorées et laisser fondre doucement en mélangeant.
Séparer la préparation dans chaque purée de fruits et bien mélanger.

Fouetter les blancs d'oeufs en neige ferme avec le sucre vanillé et monter la crème 35 % en chantilly.
Mettre la moitié de blancs en neige et la moitié de crème fouettée dans chaque purée de fruits et plier avec une spatule.

Répartir les mousses dans des verrines en intercalant mousse de fraise et mousse de mangue.
Décorer de quelques quartiers de fraises et de feuilles de menthe.
Imprimer la recette

02 mai 2011

VERRINES DE GELÉE PASSION ET MOUSSE IVOIRE ET UN JEU AVEC DU CHOCOLAT À GAGNER


Le chocolat dans les desserts est synonyme pour moi, de desserts de saisons automnales ou hivernales. Je me trompe peut être, mais ce sont mes papilles qui me donnent cette impression.
Sauf quand il est associé aux fruits, on peut en faire de beaux desserts de saison estivale.
J'ai réalisé ces verrines pour vous présenter le jeu qui vous permettra, grâce à Côte d'Or, de gagner du chocolat :

Les dotations sont 3 lots contenant chacun  4 tablettes de chocolat Côte d'Or :
Noir pistaches caramélisées
Praliné Croquant Macadamia
Praliné Croquant Noisette
Praliné Croquant Amande
Dans un des lots gagnants, je rajouterai un petit jeu de l'oie Côte d'Or qui fera office de premier prix.

Comment participer :
1-Le jeu est réservé à tous ceux qui ont un blogue ou un site de cuisine.

2-Il vous faudra confectionner un dessert estival avec du chocolat (au lait, noir, blanc au choix), la photographier et la publier sur votre blogue. Je ne prendrai pas les anciennes recettes déjà publiées.

3-Vous insérez ce code dans votre article (en le copiant sous le format html):
<div class="separator" style="clear: both; text-align: center;">
<a href="http://www.cotedor-chocolat.fr/"><img border="0" src="http://img156.imageshack.us/img156/8068/13647007.jpg" /></a></div>

4-4) Puis vous m'envoyez une seule photo de votre meilleur dessert estival au chocolat avec le lien de votre article à mon adresse courriel

5- Vous avez jusqu'au samedi 28 Mai 2011, minuit, heure de Montréal, pour m'envoyer vos publications. Une seule participation par candidat sera acceptée.

6- Je publierai un récapitulatif des participations et je déterminerai 3 gagnants en m'aidant d'un jury maison, pigé dans mon entourage.


Je me suis inspirée, pour le côté visuel, d'une recette parue dans un magazine de cuisine de Noël.
Étant donné que la recette originale demandait 12 fruits de la passion et qu'à 2 $ pièce, ça rend le dessert un peu cher, j'ai modifié les quantités tant pour la gelée passion que pour la mousse ivoire.
Le mélange des saveurs est fabuleux, c'est léger et c'est à déguster très frais.

Pour 4 petites verrines (125 ml)
Mousse ivoire:
1/4 tasse (60 ml) de lait
1 feuille de gélatine (2 g)
3 oz (90 g) de chocolat blanc haché ou en pastilles
1/3 tasse (80 ml) de crème 35 %

Gelée passion :
Le jus d'une orange
2 cuillères à table (25 g) de sucre
1 feuille de gélatine (2 g)
6 fruits de la passion

Finition :
4 brochettes en bois
12 framboises
8 feuilles de menthe


Mousse ivoire :
Faire ramollir la feuille de gélatine dans de l'eau froide.
Porter le lait à ébullition puis ajouter la feuille de gélatine essorée et mélanger jusqu'à ce qu'elle soit dissoute.
Ajouter le chocolat blanc et laisser pauser 1 minute avant de bien mélanger pour lisser la préparation.
Laisser refroidir.
Battre la crème 35 % en chantilly pas trop ferme, puis plier le mélange de chocolat blanc refroidi.
Réserver.

Gelée passion :
Faire ramollir la feuille de gélatine dans de l'eau froide.
Chauffer le jus d'orange avec le sucre puis ajouter la feuille de gélatine essorée et mélanger jusqu'à ce qu'elle soit dissoute.
Ajouter la pulpe et les graines des fruits de la passion et mélanger.

Montage :
Alterner mousse ivoire et gelée dans les verrines.
Entre chaque couche, placer 20 minutes au froid.
Monter sur les brochettes, 3 framboises en alternance avec 2 feuilles de menthe, puis placer les brochettes dans  chaque verrine.
À déguster très frais.

(Sur une idée de Cuisine Actuelle-Novembre-Décembre 2009 )
Imprimer la recette

27 avril 2011

DARING BAKERS : MOUSSE À L'ÉRABLE


Ce mois-ci le défi des Daring Baker's consistait à réaliser une mousse à l'érable et de la servir dans un contenant mangeable.
Pour rester dans le thème de l'érable, j'ai fait des gaufrettes à l'érable que j'ai ensuite roulées sur des cônes pour en faire des petits cornets.
En cuisant, les gaufrettes caramélisent et il faut faire vraiment attention de ne se pas se brûler en les moulant sur les cônes.
La mousse est légère et goûtent beaucoup l'érable dans la mesure où j'ai utilisé du sirop médium, le goût est un plus prononcé que le sirop clair.
La mousse a tellement été appréciée, qu'il n'en restait plus assez pour garnir les cornets. C'est une recette à conserver, car c'est vraiment excellent !


The April 2011 Daring Bakers’ challenge was hosted by Evelyne of the blog Cheap Ethnic Eatz. Evelyne chose to challenge everyone to make a maple mousse in an edible container. Prizes are being awarded to the most creative edible container and filling, so vote on your favorite from April 27th to May 27th at http://thedaringkitchen.com!


Mousse à l'érable
1 tasse (250 ml) de sirop d'érable
4 gros jaunes d'œufs
1 sachet (7g / 1 cuillère à table)  de gélatine en poudre ou 3 feuilles 1/2
1 et 1/2 tasses (375 ml) de crème 35 %

Gaufrettes à l'érable :
1 et 3/4 tasses (250 g) de farine
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/2 tasse (120 g) de beurre à température ambiante
1 blanc d'oeuf
200 ml de sirop d'érable
1 cuillère à table (15 ml) de rhum


Mousse à l'érable :
Porter le sirop d'érable à ébullition, puis retirer du feu.
Dans un grand bol, fouetter les jaunes d'oeufs et verser un peu de sirop d'érable tout en fouettant (ce qui permet de tempérer les jaunes d'oeufs afin d'éviter qu'ils cuisent).
Ajouter les jaunes d'œufs réchauffés au sirop d'érable chaud et bien mélanger.

Faire gonfler la gélatine dans 1/4 tasse (60 ml ) de crème 35 % et laisser reposer 5 minutes.
Ajouter la gélatine, qui aura été fondue préalablement au micro-ondes, au sirop d'érable et bien mélanger.

Laisser refroidir en mélangeant de temps en temps.
Fouetter la crème 35 % restante en chantilly ferme et plier dans la préparation de sirop d'érable délicatement.
Réfrigérer au moins 1 heure avant l'utilisation.


Gaufrettes à l'érable :
Dans le bol du batteur sur socle, battre le sucre avec le blanc d'oeuf, puis incorporer le beurre.
Ajouter la farine en alternance avec le sirop d'érable. Ajouter le rhum et bien mélanger.

Fariner légèrement vos mains et former des petites boules de pâte.
Préchauffer le gaufrier à pizzelles et cuire jusqu'à ce que les gaufrettes soient dorées.
Dès la sortie du gaufrier, mettre les gaufrettes sur des cônes et laisser refroidir complétement.

Garnir les cornets de mousse à l'érable et déguster aussitôt.
Vous pouvez préparer les deux éléments de la recette à l'avance, mais ne garnir les cornets qu'au dernier moment, la mousse à l'érable risque de détremper les gaufrettes.
Imprimer la recette

18 mars 2011

VERRINES CHOCO-CARAMBAR


La dernière fois que je suis allée chez Oscar, je voulais acheter juste 2 ou 3 choses et finalement je suis ressortie avec un gros sac. Il y a tellement de choses et tellement de choix, que suis ressortie du magasin, persuadée que je n'avais pas tout vu.
J'ai pu faire un petit stock de Carambars, le mien étant épuisé depuis un moment déjà.
Je voulais absolument faire ces verrines. Elles sont composées d'une mousse au chocolat et surmontées d'une crème de Carambar. Le tout est garni d'une île flottante de crème fouettée.
La crème de Carambar est épaisse mais reste liquide et c'est pourquoi, ne vous étonnez pas de la petite quantité nécessaire pour une verrine.
Quand vous mettrez la crème fouettée, elle va flotter sur la crème de Carambar, relevant du coup, son niveau et donnant l'impression qu'il y en a autant que la mousse au chocolat.
Avec ce dessert, tout le monde finit sa verrine, personne ne laisse sa part car c'est vraiment trop, trop bon !

Pour 4 verrines :
Mousse au chocolat
100 g (3,5 oz) de chocolat mi-sucré
1 cuillère à table (15 ml) d'eau
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de café lyophilisé (café soluble)
2 oeufs, blancs et jaunes séparés

Crème de Carambar
6 Carambars
100 ml de crème 35 %

Crème fouettée
150 ml de crème 35 %
1 cuillère à table de sucre à glacer
Vermicelles en chocolat pour décorer



Mousse au chocolat :
Dans un bain-marie, fondre le chocolat avec l'eau et le café.
Ajouter les jaunes un à un dans le chocolat fondu et mélanger énergiquement.
Fouettez les 2 blancs d'oeufs en neige bien ferme puis les incorporer, en pliant à la spatule, dans la préparation précédente.
Répartir le mélange dans 4 verrines et réfrigérer au moins 3 heures.

Crème de Carambar:
Casser les Carambars en morceaux, puis les mettre dans une casserole avec la crème 35 %.
Fondre à feu doux, en remuant souvent, jusqu'à ce que les Carambars soient bien fondus et la crème homogène.
Laisser refroidir, puis répartir la préparation sur les mousses au chocolat.

Crème fouettée :
Battre la crème 35 % avec le sucre à glacer jusqu'à ce que le fouet laisse des traces sur la crème fouettée.
Répartir la crème fouettée à la douille dans les verrines, puis saupoudrer de vermicelles de chocolat.

(déclinaison-Cuisine Actuelle Février 2011)
Imprimer la recette

04 février 2011

POTS DE CRÈME AU CHOCOLAT, CARAMEL ET SEL MALDON


Il n'y a rien de mieux, pour son anniversaire, que se préparer un dessert à la Patrice Demers!
C'est son dessert classique, celui qui était déjà au menu quand il tenait Le Choux et qui est aussi au menu aux 400 Coups.
Avec ces pots de crème au chocolat, je faisais plaisir à mes invités avec le chocolat, et surtout à moi, avec la mousse de caramel.
Cela a été l'occasion de dépoussiérer sortir le siphon hérité d'une tante à monsieur Gourmandises que je n'avais pas encore utilisé parce qu'il manquait l'embout d'où sort la mousse. Un petit tour à la quincaillerie et monsieur Gourmandises a résolu le problème.
J'ai fait la recette presque à la lettre mais comme je trouvais que ça faisait de petites portions, j'ai doublé le crémeux de chocolat ( qui est noté avec les quantités que j'ai utilisées ).
Si vous n'avez pas encore essayé cette recette, il est temps de se reprendre car c'est vraiment excellent !

Pour 6 pots :
Crémeux au chocolat :
1 tasse ( 250 ml ) de crème 35 %
1 tasses (250 ml) de lait
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
6 jaunes d'œufs
270 g de chocolat noir 70 %

Crumble de cacao :
1/3 tasse (75 g ) de beurre
5 cuillères à table de sucre
2/3 tasse ( 100 g ) de farine
2 et 1/2 cuillères à table de cacao
1 cuillère à thé de sel de Maldon (on peut remplacer le sel de Maldon par un autre type de fleur de sel)

Mousse au caramel :
1 tasse ( 250 ml ) de lait
1 tasse ( 250 ml ) de crème 35 %
1/2 gousse de vanille
1/3 tasse + 2 cuillères à table  ( 90 g ) de sucre
4 jaunes d'oeufs

Sel Maldon


Crémeux au chocolat :
Dans une casserole, porter la crème, le lait et la moitié du sucre à ébullition.
Dans un bol, à l'aide d'un fouet, faire mousser les jaunes d'oeufs et le reste du sucre en mélangeant énergiquement.

Verser graduellement le liquide chaud sur les jaunes d'oeufs en remuant  pour les tempérer.
Remettre le tout dans la casserole, et cuire à feu moyen quelques secondes, jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère.

Passer au chinois sur le chocolat et attendre 1 minute.
À l'aide d'un fouet, émulsionner la crème en prenant soin de ne pas incorporer trop d'air.
Diviser la crème dans les pots  de style Masson et mettre au froid quelques heures.

Crumble au cacao et au sel Maldon :
Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).

Dans le bol du batteur sur socle, réunir tous les ingrédients et sabler la pâte jusqu'à ce qu'elle forme des morceaux plus au moins gros.
Mettre sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin et cuire au four environ 8 minutes en remuant régulièrement pour s'assurer d'une coloration égale. Laisser tempérer.

Mousse au caramel :
Dans une casserole, chauffer le lait, la crème et la vanille.
Chauffer une autre casserole et ajouter le sucre graduellement pour le faire fondre et qu'il prenne une couleur caramel.
Retirer du feu et ajouter peu à peu le liquide chaud pour abaisser la chaleur du caramel.
Verser lentement cette préparation sur les jaunes d'oeufs en remuant sans cesse pour tempérer.
Remettre sur le feu et cuire jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère.
Laisser refroidir et verser dans le siphon que vous réserverez au réfrigérateur.

Quand la crème et très froide, insérer 2 cartouches de gaz dans le siphon, secouer et utiliser.

Montage :
Mettre dans chaque pot, sur le crémeux 2 cuillerées combles de crumble au cacao.
Ajouter la mousse au caramel à l'aide du siphon.
Terminer par 1 ou 2 flocons de sel Maldon.

27 janvier 2011

DARING BAKERS :GÂTEAU MOUSSE À LA VANILLE


Le défi Daring Bakers du mois de Janvier 2011, nous est proposé par Astheroshe du blogue, accro.
Le défi consistait de faire un biscuit Joconde décoré, servant de base pour réaliser un entremet au parfum de notre choix.
Après avoir longtemps hésité, je me suis finalement décidée pour quelque chose de simple et léger.
Le biscuit décor a été fait au cacao et comme la quantité de pâte était importante, je m'en suis servie de base pour le fond de mes petits gâteaux.
Petit bémol pour la mousse à la vanille, qui avait selon moi, pas assez de tenue. La prochaine fois, j'ajouterais de la gélatine
C'est un défi que j'ai réellement apprécié, car je n'avais jamais osé ( ni même pensé ) en faire ! Et puis finalement, c'est assez simple à réaliser.
Désormais, cette recette va me servir de base pour d'autres entremets.

The January 2011 Daring Bakers’ challenge was hosted by Astheroshe of the blog accro. She chose to challenge everyone to make a Biscuit Joconde Imprime to wrap around an Entremets dessert.


Biscuit décor + fonds des gâteaux:
200 g de beurre non salé, ramolli
200 g de sucre à glacer
7 gros blancs d'œufs - environ 200 g
170 g de farine à gâteau
60 g de cacao

Biscuit Joconde : Pour une plaque à biscuits de 13 "x 18" (33 x 46 cm)
85 g de poudre d'amande
75 g de sucre à glacer
25 g de farine à gâteau
3 gros oeufs - environ 150g
3 gros blancs d'œufs - environ 90g
10 g de sucre
30 g de beurre non salé, fondu

Mousse à la vanille ( recette de la chocolaterie Saunion par Thierry Lalet):
200 ml de lait
1 gousse de vanille
25 g de beurre
125 g de sucre
4 jaunes d'oeufs
250 ml de crème 35 %
3 blancs d'oeufs

Copeaux de chocolat pour la finition




Biscuit décor :
Dessiner sur du papier parchemin, le dessin que vous voudrez voir imprimer sur votre gâteau.
Placer le papier parchemin sur une plaque à biscuits et réserver.

Préparer une deuxième plaque à biscuits, en la beurrant. Recouvrir de papier parchemin, puis beurrer de nouveau. Réserver.

Battre le beurre et le sucre jusqu'à consistance légère et mousseuse.
Ajouter graduellement les blancs d'œufs tout en continuant de mélanger.
Incorporer la farine et le cacao qui auront été au préalable, tamisés ensemble.

Mettre un peu de pâte à biscuit décor dans une poche à pâtisserie, munie d'une douille fine et lisse.
Recouvrir les dessins sur la feuille de papier parchemin et réserver au congélateur au moins 15 minutes.

Étendre le reste de la pâte à biscuits décor sur l'autre plaque à biscuits préparée, puis enfourner pour 15 minutes dans le four préchauffé à 400 F ( 200 C ).
Sortir du four et démouler aussitôt sur une feuille de papier parchemin.
Laisser refroidir et découper 6 cercles de 3 " ( 7,5 cm ) de diamètre.



Biscuits Joconde :
Fouetter les blancs d'oeufs et le sucre jusqu'à l'obtention de pics fermes et brillants.
Réserver dans un bol propre.

Dans un grand bol, tamiser la poudre d'amandes, le sucre à glacer et la farine à gâteau.
À vitesse moyenne, ajouter les oeufs un peu à la fois.
Mélanger bien après chaque addition. Mélanger jusqu'à consistance lisse et légère.
Incorporer un tiers réservé les blancs d'œufs battus au mélange précédent pour détendre la pâte. Incorporer les blancs d'oeufs restants en pliant. Ne pas trop mélanger, puis incorporer le beurre fondu.

Préchauffer le four à 475 F ( 250 C ).
Sortir la plaque à biscuits du congélateur.
Étendre la pâte à biscuit Joconde, sur les dessins et lisser à la spatule. On ne doit pas voir le biscuit décor.
Cuire pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que le biscuit rebondisse sous la pression des doigts.
Dès la sortie du four, démouler aussitôt sur du papier parchemin saupoudré de sucre et laisser refroidir.


Mousse à la vanille :
Dans une casserole, faire chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue et grattée et le beurre
Battre 75 g de sucre avec les jaunes d'oeufs jusqu'à blanchiment.

Ôter la vanille du lait et verser sur le mélange précédent et mélanger.
Transvaser la préparation dans la casserole et cuire en remuant à la cuillère de bois, jusqu'à ce que la préparation nappe la cuillère.
Laisser complètement refroidir.
Battre la crème 35 % avec la moitié du sucre restant en chantilly. Réserver.
Battre les blancs d'oeufs avec le sucre restant, jusqu'à l'obtention de pics fermes. Réserver.

Incorporer la crème chantilly et les blancs d'oeufs battus à la crème anglaise refroidie.
Réserver.

Montage :
Dans des cercles de 3" (7,5 cm ) de diamètre et 2" (5 cm ) de haut, déposer un cercle de biscuit décor au chocolat.
Découper 6 bandes de 11" ( 28 cm ) sur 1et 3/4 " (4 cm ) dans le biscuit Joconde décoré.
Déposer les bandes à l'intérieur des cercles, sur le biscuit au chocolat.
Remplir de mousse à la vanille et laisser prendre 30 minutes au congélateur.

Décorer de copeaux de chocolat  :
Pour confectionner de grands copeaux de chocolat, étaler une couche assez fine de chocolat fondu sur une plaque,
Mettre la plaque au réfrigérateur pendant 1h30 environ.
Sortir la plaque dans une pièce tempérée et laisser le chocolat ramollir.
Lever les copeaux à l'aide d'un racloir ou de la lame d'un couteau.
Remettre les copeaux au réfrigérateur pendant 30 minutes, pour les faire durcir.
Imprimer la recette