Aucun message portant le libellé tomates. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé tomates. Afficher tous les messages

20 février 2017

MIJOTÉ DE BOEUF AU LAIT DE COCO ET BERBÉRÉ


Je ne sais pas si c'est parce que l'hiver tire à sa fin (enfin, j'espère), mais j'ai des envies de changements dans la cuisine que je fais. J'ai eu l'impression de manger souvent les mêmes affaires, c'est d'ailleurs pour cela que je ne vous ai pas souvent présenté de plats salés cet hiver.

Celui-ci a fait l'unanimité et j'ai bien regretté de n'avoir fait que cette quantité, car j'aurais aimé en manger le lendemain, moi qui ne mange pas trop de viande et qui n'aime pas manger deux fois la même chose.
Le berbéré est un mélange traditionnel d'Éthiopie où il s'utilise pour les mijotés de viande et de volailles. Mon mélange vient de chez Épices du cru.
J'ai mis une petite note, sous la recette, sur la composition de ce cari d'Afrique mais pourquoi s'enquiquiner à réunir tous les épices alors que nous pouvons l'avoir tout prêt.

Pour 6 personnes:
2 c. à soupe de beurre
2 c. à soupe d'huile
1,2 kg de cubes de boeuf pour ragout
2 oignons émincés
2 gousses d'ail, émincées
1 boite de tomates entières, égouttées et émincées
400 ml de lait de coco
1 c à soupe de berbéré (voir note)
Sel et poivre


Dans une cocotte en fonte, chauffer le beurre et l'huile et faire dorer les morceaux de viande. Saler et poivrer.
Ajouter les oignons et l'ail et les faire suer en remuant régulièrement.
Ajouter les tomates émincées, le Berbéré  et le lait de coco.
Couvrir la cocotte de son couvercle et mettre au four, à 300 F (150 C) pendant 2 h 30.

Servir le mijoté avec du riz.


Note :
Voici ce que contient le berbéré au cas où vous voudriez faire votre mélange.
2 c. à café de fénugrec
1 c. à café d'adjwain
2 c. à soupe de coriandre
3/4 tasse (180 ml) de piment d'Alep doux ou paprika
2 c. à soupe de gingembre
2 c. à café de poivre noir
1 c. à soupe de poivre de Cayenne
2 c. à café de cardamome verte
1 c. à café de cardamome noire
1 c. à café de clou de girofle
1 po (2,5 cm) de cannelle
2 c. à café de boutons de casse
1/2 noix de muscade
1 c. à café de quatre-épices


26 mai 2015

SALADE PIEMONTAISE + CONCOURS MAILLE


 Il y a des classiques en cuisine dont on ne se lasse pas et la salade Piemontaise fait partie de de ceux là.
Si vous allez en France, elle sera présente dans tous les comptoirs de charcuterie, des traiteurs et fait fureur dans les cantines.
Habituellement, on pense que manger de la salade permet de garder la ligne...pas celle-ci !
La Piemontaise est composée de pommes de terre, de tomates, d'oeufs durs, de jambon et de cornichons croquants.
La sauce est une mayonnaise allongée de crème, ce qui rend le tout, très onctueux et veloutée.

Mon Ian mange les cornichons comme des bonbons et cela depuis tout petit. Il est arrivé à plusieurs reprise de prendre le pot de cornichons, pour en incorporer dans une recette et s'apercevoir qu'il ne restait que le vinaigre et les petits oignons.

Les produits Maille, je les connais depuis toujours. Ma grand-mère les utilisait, mes parents aussi et il ne me viendrait pas à l'idée de prendre une autre marque.

Maille m'offre la possibilité de vous faire gagner un petit lot de produits de leur gamme :
La personne tirée au sort recevra :
1 vinaigre aux framboises, 1 gros pot de moutarde Dijon Originale, 1 pot de moutarde Au Vin Blanc et 1 pot de cornichons.

Pour cela, :
-Vous devez être résident canadien
-Vous me laissez un commentaire sous cet article en m'écrivant quel est votre produit Maille préféré.
-Vous avez jusqu'au 31 Mai 2015, minuit, heure de Montréal, pour participer.
-N'oubliez pas de me laisser une adresse courriel afin que je puisse vous joindre si vous êtes tirés au sort.

Vous pouvez suivre Maille sur Facebook et sur Twitter, vous pourrez ainsi découvrir leurs produits ainsi que beaucoup de recettes





Pour 8 personnes
8 pommes de terre moyenne
4 tomates
4 œufs
2 tranches  de jambon blanc de 1/2 po (1 cm) d'épaisseur, coupées en cubes
16 cornichons, coupés en rondelles
1/4 tasse (60 ml) de persil émincé

Sauce :
1 jaune d'oeuf
1 c. à soupe de moutarde de Dijon Originale
Sel et poivre
1 tasse (250 ml) d'huile de tournesol
1/4 tasse (60 ml) de crème 35 %


Cuire les pommes de terre dans de l'eau salée pendant 25 minutes. Égoutter et laisser refroidir.

Cuire les œufs durs pendant 10 minutes.

Peler les pommes de terre et coupez-les en morceaux. Déposez-les dans un grand saladier.
Ajouter les oeufs écalés et coupés en 4, les tomates coupées en dés, les rondelles de cornichons, les cubes de jambons et le persil.


Préparer la sauce :
Dans un bol, fouetter ensemble le jaune d’oeuf, la moutarde, le sel et le poivre.
Verser quelques gouttes d’huile en fouettant et poursuivre ainsi quelques minutes.
Verser l’huile en un mince filet et l’incorporer en fouettant vigoureusement jusqu’à la texture désirée.
Ajouter la crème 15 % et bien mélanger.

Ajouter cette sauce à la salade. Couvrir de film alimentaire et réfrigérer au moins 1 heure avant de servir.
Imprimer la recette

Édition du 1er Juin :
 C'est Tyna qui a été tirée au sort et qui remporte le coffret Maille ! Bravo Tyna et merci à tous de votre participation :)

09 avril 2015

WRAP À LA RILLETTE, ROQUETTE, TOMATE ET JAMBON SEC


Je regarde depuis quelques temps, quand c'est possible (parce que ça passe tard), La Meilleure Boulangerie de France, une émission qui passe sur Casa. Et je me régale par tous les beaux pains que je vois mais aussi pour les commentaires des deux juges qui ne se veulent pas humoristiques à la base, mais qui, moi, me font bien rigoler.

La semaine dernière, c'était ma région d'origine qui était en compétition et bien entendu, j'étais partie prenante pour Emmanuel Fortin, un boulanger du Mans. Il a réalisé des wraps pour un défi qui consitait à réaliser des bouchées sucrées et des bouchées salées. J'ai essayé de reproduire la recette de mémoire, mais en sachant que lui mettait des tomates confites, que je n'avais pas. Il fabriquait aussi ses tortillas et moi, j'en avais de toutes prêtes à la maison.

Très objectivement, et pas parce que ces wraps contiennent des rillettes de chez moi, ce sont les meilleurs que j'ai mangés depuis longtemps.

J'ai utilisé mes rillettes mais j'imagine qu'il n'y a pas beaucoup de monde à se lancer dans ce genre de cuisine, je vous conseille donc de prendre les rillettes du Mans que Première Moisson vend, elles sont vraiment très bonne et disponibles en épicerie.

Pour 4 wraps :
4 grandes tortillas (30 cm de diamètre)
250 g de rillettes du Mans
4 petites poignées de roquette
4 tomates coupées en tranches
8 tranches de jambon sec (proscuitto ou Parme)


Dans une grande poêle en fonte, faire dorer à sec les tortillas.
Déposez-les sur un plan de travail et tartinez-les de rillettes.
Répartir la roquette sur chaque tortilla, puis répartir 2 rangées de rondelles de tomates.
Déposer sur chaque rangée de tomates, une tranche de jambon sec.
Rouler les tortillas en serrant bien.
Couper en deux ou en portions et déguster.
Imprimer la recette

27 octobre 2014

#LMDBLOGGERS :TORTILLAS DE POULET À LA GRECQUE À LA FETA FOUETTÉE


Je vous avais prévenus qu'avec mon partenariat  Vivre Délicieusement, j'allais vous présenter les nouveaux produits que j'allais testés.
Les bols tortillas sont arrivés ! Leur forme unique leur permet de se tenir droits sur votre assiette sans risquer de se dérouler ou de déborder ; un minimum de dégâts pour un plus grand plaisir à savourer. C'est la SEULE coquille-tortilla SOUPLE conçue pour se tenir debout ! Elle est polyvalente : on peut l'utiliser pour les fajitas, les trempettes, les tacos traditionnels, les desserts, les hot-dogs et les burritos du déjeuner sur le pouce !

Je trouve ces bols tortillas, extrêmement pratiques. J'espère que la mention "pour une durée limitée" sur l'emballage, ne va pas être la réalité, sinon, je vais aller faire du stock.

Je les ai remplis d'une salade de poulet à la grecque vraiment fameuse, servie avec de la feta fouettée, idée que j'ai reprise chez Danielle.

Pour 8 tortillas :
4 poitrines de poulet découpées en cubes
1 sachet de mélange à la toscane
2 c. à soupe d'huile d'olive
1 1/2 tasses (375 ml) de feta, divisées
250 g (8 oz) de fromage à la crème
1/2 tasse (125 ml) de yogourt grec 0 %
2 gousses d'ail écrasées
180 g de tomates cerises, coupées en deux
4 mini-concombres, coupées en rondelles
1/2 oignon rouge, émincé finement
1/2 jus de citron
8 bols tortillas Old el Paso


Dans un saladier, mélanger les cubes de poulet avec le sachet de mélange à la toscane pour bien les enrober.

Dans une poêle, faire chauffer l'huile d'olive puis faire dorer les morceaux de poulet sur toutes les faces.
Cuire 8 minutes ou jusqu'à ce que le poulet ne soit plus rose au centre.


Pendant ce temps, mettre 1 tasse (250 ml) de feta, le fromage à la crème, le yogourt grec et l'ail dans le bol du batteur sur socle.
Battre avec le fouet rond, jusqu'à ce que le mélange soit lisse et homogène et qu'il ait la texture d'une crème fouettée. Réserver au réfrigérateur.

Mettre le poulet cuit dans un saladier et quand il est complètement refroidi, ajouter les tomates cerises, les rondelles de concombres, le reste de feta coupée en cubes, l'oignon émincé et le 1/2 jus de citron.
Bien mélanger.


Pour servir :
Déposer dans chaque bols tortillas Old el Paso 2 bonnes cuillères à soupe de feta fouettée puis recouvrir de poulet à la grecque.
Manger immédiatement.
Imprimer la recette

14 juillet 2014

PANCAKES À LA RICOTTA ET AU BASILIC, SALADE DE TOMATES ET DE ROQUETTE


Dans le livre "Végétarien vite prêt" paru chez Marabout chef, j'ai marqué beaucoup, beaucoup de recettes tant elles sont très appétissantes.
Avec ses 120 recettes, ce livre va changer votre perception de la cuisine végétarienne. Si dans le passé, elle a eu la réputation d'être ennuyeuse et fade, ce ne sera plus le cas.

Étant fan de crêpes sous toutes les formes, mon premier choix s'est porté sur cette recette de pancakes salés, servis avec une salade de roquette et de tomates rôties au four.
La pâte à pancakes est parfumée avec du basilic frais et du parmesan et le tout forme un mélange de saveurs et de textures vraiment fantastique. Un plat parfait pour le brunch !

Originalement, la salade de roquette était composée d'oignons rouges que j'ai omis car je suis incapable de manger des oignons crus.


Pour 4 personnes
300 g de petites tomates roma en grappe
2 c. à soupe d'huile d'olive extra vierge
240 g de ricotta
1 oeuf
310 ml de lait
185 g de farine avec levure incorporée
1 petite poignée de basolic frais grossièrement haché
20 g de parmesan
30 g de beurre
1 c. à soupe de vinaigre balsamique blanc
250 g de roquette


Préchauffer le four à à 430 F (220 C).
Placer les tomates dans un petit plat allant au four.
Arrosez-les avec la moitié d'huile d'olive. Assaisonner de sel et de poivre et enfourner pour 10 minutes, jusqu'à ce que leur peau se fendille.

Fouetter la ricotta et l'oeuf dans un saladier. Incorporer le lait, puis la farine tout en fouettant.
Ajouter le basilic et le parmesan. Assaisonner de sel et de poivre.

Faites fondre un peu de beurre dans une grande poêle antiadhésive à feu moyen.
Déposer des petits tas de pâte (60 ml) dans la poêle, en les espaçant suffisamment pour qu'ils s'étalent.
Faites cuire les pancakes 2 minutes de chaque côté.
Empilez-les, puis couvrez-les pour les garder au chaud au chaud.
Essuyer la poêle avec du papier absorbant, et répéter l'opération avec le reste de la pâte de la façon à obtenir 12 pancakes en tout.

Placer la roquette dans un saladier et arrosez-la de vinaigre et du reste d'huile. Assaisonnez et remuez délicatement.
Servir les pancakes chauds. Recouvrir de salade et ajouter les tomates.
Imprimer la recette

31 mars 2014

SOUPE DE TOMATES, HARICOTS ET CALMARS


La tempête de neige d'hier a failli remettre notre 1ère sortie à la cabane à sucre. C'est carrément démoralisant. L'acériculteur nous racontait que les érables n'avaient pas encore coulé... un 30 Mars !
Je suis donc encore en mode cuisine d'hiver : soupes, mijotés etc...

J'ai repris le livre  Soupes et veloutés paru chez Larousse, dont je vous avez parlé quand j'avais publié le gombo de poulet et je me suis inspirée d'une des recettes proposées pour réaliser celle-ci.
C'est une soupe très colorée, très goûteuse et qui est arrivée sur notre table comme un peu de soleil.
Si comme moi, vous utilisez des calmars surgelés, faîtes attention de ne pas trop les cuire, sous peine d'obtenir quelque chose de caoutchouteux.

Pour 6 personnes :
1/4 tasse (60 ml) d'huile d'olive
2 échalotes, émincées
2 gousses d'ail, émincées
1 gros poivron rouge, paré et émincé finement
1 litre de tomates broyées maison ou du commerce
2 tasses (500 ml) de bouillon de poisson
Quelques feuilles de basilic
400 g de haricots blancs en conserve, égouttés
300 g de roquette
1 sac (500 g) de rondelles de calmars, décongelés
Sel et poivre


Dans un gros faitout, chauffer l'huile d'olive et faire revenir les échalotes, l'ail et le poivron, jusqu'à tendreté.
Ajouter les tomates broyées, le bouillon de poisson et quelques feuilles de basilic. Porter à ébullition puis laisser mijoter à feu doux pendant 10 minutes.
À l'aide du mixeur plongeur, mixer la préparation finement.
Ajouter les haricots blancs et laisser mijoter 10 minutes, puis incorporer la roquette et les rondelles de calmars et laisser pocher 3 minutes (enlever du feu, mettre les ingrédients, couvrir). Saler et poivrer au goût.
Servir immédiatement.
Imprimer la recette

18 février 2014

GOMBO DE POULET


Cette année, je trouve l'hiver vraiment long. Certainement le fait qu'il fait très froid et que nous limite dans nos activités hivernales habituelles.
Je pense que je n'ai jamais mangé autant de soupes que cet hiver, c'est rassasiant et ça réchauffe bien.

Avec Soupes et veloutés paru chez Larousse, je pense avoir trouvé ma bible des soupe. Il y a des soupes pour toutes les saisons, même des sucrées et sans compter que les recettes sont originales.
Depuis la semaine dernière, ce livre est constamment ouvert sur mon comptoir et je choisi une recette nouvelle de soupe aux deux jours.

Aujourd'hui, je partage une des recettes que j'ai essayée : Le gombo
Le gombo, aussi appelé gumbo (anglicisme), est un ragoût ou une soupe originaire de la Louisiane française au cours du XVIIIe siècle. Il se compose principalement d'un bouillon fortement aromatisé, de viandes ou de crustacés, d'un épaississant et de légumes (céleri, poivrons et oignons, un trio connu dans la cuisine cadienne comme la "Sainte Trinité").

Le plat combine des ingrédients des pratiques culinaires de plusieurs cultures, dont la France, l'Espagne, l'Allemagne, l'Afrique de l'Ouest et les Choctaws. Le gombo trouve également ses racines dans la cuisine traditionnelle ouest-africaine ou les plats indigènes, mais est également une dérivation de la bouillabaisse française.
Sa première trace écrite remonte en 1802 et a été inscrit dans les livres de cuisine durant la seconde moitié du XIXe siècle. Le plat a gagné une grande popularité dans les années 1970, après que la cafétéria du Sénat des États-Unis l'eut ajouté à la carte en l'honneur du sénateur Allen Ellender, originaire de Louisiane. La popularité du chef Paul Prudhomme dans les années 1980 a relancé l'intérêt du public pour le gombo. Celui-ci est le plat officiel de l'État de Louisiane.



Pour 6 personnes
250 g de chorizo
2 tranches de bacon
4 hauts de cuisses de poulet
1 oignon rouge, émincé
2 gousses d'ail, écrasées
1 poivron vert, paré et émincé
2 branches de céleri, émincées
2 c. à soupe d'huile végétale
2 c. à soupe de farine
1 c. à café de piment de Cayenne
1 c. à café de feuilles de thym
2 feuilles de laurier
400 g de tomates concassées, en conserve, avec le jus
1,5 litre (6 tasses) de bouillon de poulet
Sel et poivre


Retirer la peau du chorizo et tranchez-le en rondelles fines.
Hacher le bacon et tailler le poulet en dés.

Dans un grand chaudron, faire revenir le chorizo et le bacon, dans l'huile à feu moyen, jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants.
Retirer de la casserole et réserver.

Mélanger le poulet avec la farine et le piment de Cayenne dans un saladier. Saler et poivrer.
Dans la même casserole, faire revenir le poulet, jusqu'à ce qu'il soit doré.
Retirer de la casserole et réserver.
Ajouter l'oignon dans la casserole, puis l'ail, le poivron, le céleri, le thym et le laurier. Saler et poivrer, puis laisser cuire 5 minutes.
Incorporer les tomates, verser le bouillon de volaille et porter à ébullition.
Ajouter le chorizo, le bacon et le poulet réservés.
Baisser le feu, puis laisser mijoter 30 minutes, jusqu'à ce que la soupe épaississe légèrement.
Servir aussitôt.
Imprimer la recette

09 mai 2013

LOTTE À L'AMÉRICAINE


Quand on a la chance d'avoir une amie qui tient 3 poissonneries et qui vous demande ce que vous voulez comme poisson, mon choix va forcément vers des poissons que je connais bien mais qui ne sont pas disponibles à la poissonnerie de mon épicerie. Et la lotte fait partie de ceux-là.

Vous entendrez souvent "lotte à l'armoricaine" alors que le vrai terme est "lotte à l'américaine".
Cette recette est une création de Pierre Fraysse, un chef Sétois, qui de retour de Chicago a improvisé cette recette pour des clients de dernière minute. Quand ceux-ci demandèrent comment se nommait ce plat, il répondit "lotte à l'américaine".

Ma mère en faisait souvent quand j'étais petite, je pense même qu'elle n'apprêtait la lotte que comme cela.
C'est un plat vraiment délicieux. La lotte a une chair ferme, serrée et délicate et ce qui plait aux enfants, c'est qu'il n'y a pas d'arête.

Pour 4 personnes :
1 kg de lotte, la peau enlevée et coupée en tronçons d '1 po (2,5 cm)
2 c. à table (30 ml) d'huile d'olive
1/4 tasse (60 g) de beurre
5 échalotes grises, émincées finement
2 gousses d'ail écrasées
2 belles tomates
2 c. à table (30 ml) de pâte de tomate (concentré de tomate)
200 ml de vin blanc sec
2 c. à table (30 ml) de Cognac
Poivre de Cayenne, sel et poivre au goût


Plongez les tomates dans une casserole d'eau bouillante pendant 1 minute, puis égouttez-les et passez-les sous l'eau froide 1 minute.
Pelez-les, épépinez-les et coupez-les en morceaux.

Dans une sauteuse, fondre la moitié du beurre avec un peu d'huile d'olive et y faire dorer les morceaux de lotte. Enlevez-les de la sauteuse et réservez-les dans une assiette.

Dans la même sauteuse, ajoutez le reste du beurre et faites-y fondre à feu doux les échalotes et l'ail écrasé.Versez le cognac puis le vin blanc.

Ajoutez les tomates, la pâte de tomate, du poivre de Cayenne, du sel et du poivre (au goût).
Laissez mijoter la sauce à feu doux pendant 15 minutes à découvert.

Ajouter les morceaux de lotte à la sauce et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes.
Vérifier l'assaisonnement, le tout doit être bien relevé.
Servir aussitôt avec un riz blanc.
Imprimer la recette

20 février 2012

CURRY DE KEFTAS


Il y a quelques semaines j'ai reçu un joli colis parfumé de mélanges d'épices d'une compagnie québécoise : Épices Crousset, épices du monde entier.
Crousset, épices du monde entier, a été fondée en 2004. Nichée en plein cœur de l’Estrie, à Magog, l’entreprise se spécialise dans la conception et la fabrication de mélanges d’épices.
Ils offrent des mélanges d’épices novateurs s’adressant autant au grand public qu’aux professionnels de la cuisine.
Tous leurs produits sont sans gluten et ne contiennent aucun agent de conservation. Ils n’utilisent que des épices entières, non irradiées, qu'ils traitent et transforment eux-mêmes. En d’autres mots, tout est fait ici sur place et rien n’est laissé au hasard.
J'ai reçu des épices italiennesun rub au chipotle-limette, des épices à saumon, un mélange Bangkok, un garam masala balti, et un curry de Bombay que j'ai utilisé pour cette recette.
Si je vous ai mis les épices en liens, c'est pour que vous puissiez aller voir la description et les suggestions de recettes qui vont avec.

Pour cette recette, je me suis inspirée du livre Spécial fin de mois paru chez Hachette, livre dont je vous ai déjà vanté les qualités ici.
C'est un plat très parfumé dont on espère avoir des restants pour le lunch du lendemain. Outre le fait qu'il faut réfrigérer les keftas, c'est rapide et simple à préparer.

Pour 4 personnes :
Les keftas :
2 cuillères à thé (10 ml) de gingembre finement râpé
4 cuillères à thé (20 ml) d'ail écrasé
1 cuillère à thé (5 ml) de cannelle moulue
1/2 tasse (125 ml) de coriandre ciselée
800 g de boeuf haché
Sel et poivre au goût

La sauce :
3 cuillères à table (45 ml) d'huile de tournesol (ou de canola)
1 oignon finement émincé
2 cuillères à table (30 ml) de curry de Bombay
1 boite (796 ml) de tomates en morceaux
1 boite (398 ml) de lait de coco
Coriandre pour le service


Les keftas :
Mélanger tous les ingrédients dans un bol.
Saler et poivrer généreusement.
Mélanger avec les doigts jusqu'à l'obtention d'une farce homogène.
Façonner des boulettes de la grosseur d'une balle de golf et déposez-les sur une plaque à pâtisserie.
Couvrir et laisser reposer 1 à 2 heures au réfrigérateur.

Chauffer 2 cuillères à table (30 ml) d'huile dans une grande poêle et faire dorer les keftas de chaque côté, en plusieurs fois s'il le faut.
Les réserver dans une assiette.
Dans la même poêle, faire chauffer le reste d'huile (15 ml) et faire revenir l'oignon 4 à 5 minutes, puis incorporer la poudre de curry. Poursuivre la cuisson 1 à 2 minutes.
Ajouter les tomates et le lait de coco.
Porter à ébullition, réduire le feu et laissez mijoter à feu doux à découvert pendant 10 à 15 minutes.

Ajouter les keftas dans la poêle, mélanger délicatement pour bien les enrober de sauce.
Laisser mijoter de 10 à 15 minutes à feu doux, jusqu'à ce que les keftas soient cuites à coeur.
Retirer du feu, parsemer de coriandre ciselée et servir avec un riz basmati.
Imprimer la recette

19 décembre 2011

COCOTTES DE PORC EFFILOCHÉ À LA MODE DU SUD, BISCUITS À LA CIBOULETTE


Une recette salée pour changer de toutes les recettes sucrées que je vous présente en ce moment.
Ces cocottes copieuses sont remplies d’une succulente garniture de porc effiloché dans une sauce barbecue aigre-douce et coiffées d'un biscuit moelleux parfumé à la ciboulette.
J'aurai dû théoriquement faire cuire les biscuits dans les cocottes, sur le porc effiloché, mais comme la quantité de viande était copieuse, j'ai pensé que le plat ferait deux repas et je ne voulais pas des biscuits complètement détrempés.
Mais, honnêtement, c'était parfait comme ceci. Les biscuits sont croustillants dehors et moelleux dedans et se prêtent volontiers au "sauçage".
C'est très goûteux et plus c'est réchauffé, meilleur c'est.
Ce sont des cocottes pour gros mangeurs, car c'est vraiment très copieux.
J'ai accompagné ce plat de riz sauvage.

Pour 6 personnes :
Biscuits au babeurre
1 tasse (150 g) de farine tout usage
1/2 tasse (75 g) de semoule de maïs
2 cuillères à thé (10 ml) de sucre
2 cuillères à thé (10 ml) de poudre à pâte( levure chimique)
1/4 cuillère à thé (1,2 ml) de sel de table
1/3 tasse (80 g) de beurre non salé, froid, coupé en cubes
1/4 tasse (60 ml) de ciboulette hachée finement
3/4 tasse (180 ml) de babeurre (bien remuer le contenant avant de mesurer la quantité)
Un peu de babeurre supplémentaire pour le glaçage


Porc effiloché :
2 et 1/2 lb (1,25 kg) de rôti d’épaule de porc désossé
Sel  et poivre noir du moulin
2 cuillères à table (30 ml) d’huile végétale
1 gros oignon émincé
4 gousses d’ail hachées finement
1 cuillère à table (15 ml) d’assaisonnement au chili
2 cuillères à thé (10 ml) de paprika fumé doux
1 cuillère à thé (5 ml) de cumin moulu
1/4 cuillère (1,2 ml) de poivre de Cayenne
1 boite (576 ml) de tomates en dés
1 tasse (250 ml) d’eau
1/3 tasse (80 ml) de vinaigre de cidre
1/3 tasse (80 ml) de mélasse
2 cuillères à table (30 ml) de sauce Worcestershire
2 tasses (500 ml) de maïs en grains surgelé, dégelé et égoutté
1/4 tasse (60 ml) de persil haché finement




Biscuits au babeurre
Pour 6 biscuits:

Préchauffer le four à 425 F (220 C).

Mettre dans un robot culinaire la farine, la semoule de maïs, le sucre, la levure chimique et le sel. Actionner une ou deux fois le robot au mode impulsions pour mélanger.
Ajouter ensuite le beurre et actionner à peu près 10 fois pour que le mélange ait la consistance d’une chapelure grossière.
Verser ce mélange dans un bol moyen et y incorporer la ciboulette.
Ajouter le babeurre et remuer délicatement à la fourchette jusqu’à ce que la pâte soit à peine liée et qu’il ne reste plus de pâte sèche.

Déposer la pâte sur une surface légèrement enfarinée et la pétrir un peu.
La diviser en 6 boules d’égale grosseur.
Abaisser chaque boule sur une épaisseur de 1/2 po (1 cm) et poser les disques de pâte sur une plaque à biscuits, chemisée de papier parchemin.
Badigeonner les pâtes d’un peu de babeurre.
Enfourner pour 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient bien gonflés et bien dorés.



Porc effiloché :
Préchauffer le four à 325 F (160 C) et placer la grille dans le tiers inférieur du four.

Éponger le porc et l’assaisonner d’une généreuse quantité de sel et de poivre.
Dans une grande cocotte, chauffer 1 cuillère à table (15 ml) d’huile sur feu mi-vif.
Y faire cuire le porc de 10 à 12 minutes, en le tournant souvent, jusqu’à ce qu’il soit coloré sur toutes ses faces.
Sortir le rôti de la cocotte et le poser sur une grande assiette.

Rajouter un peu d’huile dans la cocotte et ramener à feu moyen.
Y faire rissoler les oignons de 5 à 7 minutes, en les remuant souvent jusqu’à ce qu’ils aient ramolli et blondi.
Ajouter l’ail, l’assaisonnement au chili, le paprika, le cumin et le poivre de Cayenne.
Cuire encore 30 secondes, tout en remuant, jusqu’à ce que les ingrédients commencent à embaumer. Ajouter les tomates, l’eau, le vinaigre, la mélasse et la sauce Worcestershire.
Porter à ébullition sur feu mi-vif, en remuant pour racler les sucs de cuisson qui ont pu adhérer au fond de la cocotte.
Remettre le rôti dans la cocotte, ainsi que le jus de cuisson recueilli dans l’assiette.
Couvrir la cocotte avec un couvercle et mettre le rôti à cuire 30 minutes au four.

Ramener la température du four à 300 F (150 C) et faire cuire le rôti 1 heure encore.
Le retourner et poursuivre la cuisson 1 heure 30  encore, jusqu’à ce que le rôti soit très tendre.

Une fois que le rôti est cuit, le sortir de la cocotte et le déposer sur une grande planche à découper.
Le recouvrir lâchement d’une feuille de papier d’aluminium et le laisser reposer 15 minutes.

Écumer à l’aide d’une grosse cuillère la matière grasse à la surface de la sauce.
Faire bouillir la sauce à feu mi-vif de 10 à 15 minutes, en remuant de temps à autre, jusqu’à ce qu’elle soit réduite à environ  2 tasses (500 ml). Retirer du feu.

Couper et jeter la ficelle qui entoure le rôti.
Effilocher le rôti finement à l’aide de 2 fourchettes et jeter le gras qui est visible.
Dans un grand bol, remuer les filaments de porc, le maïs, le persil et la réduction.
Rajouter du sel et du poivre au besoin.
Répartir le mélange de porc entre 6 plats de cuisson d’une contenance de 2 tasses (500 ml).
Remettre au four 20 minutes pour réchauffer et servir coiffés d'un biscuit au babeurre.
Imprimer la recette

20 juillet 2011

PIZZA INDIENNE À L'AUBERGINE


Quand il fait chaud, il n'y a pas beaucoup de viandes qui me tentent et je me nourris presque exclusivement de légumes et de fruits. Il ne faut pas que ça dure trop longtemps, car monsieur Gourmandises aime beaucoup la viande.
J'ai donc fait un pseudo-compromis en ne lui faisant pas manger de viande mais des légumes à la mode indienne. Je savais que ce serait un plat gagnant dans son assiette.
J'ai donc pris des naans que j'ai garnis d’un cari d’aubergine et rehaussés d’un filet de yogourt épicé.
J'aime autant de vous avertir, ce n'est pas un plat pour les palais sensibles mais c'est absolument fantastique tant c'est parfumé.
On peut les préparer à l’avance, à condition d’omettre le yogourt.
Il suffit de les réchauffer dans un four à 350 F (180 C), de 6 à 10 minutes (ou jusqu’à ce qu’elles soient chaudes), puis de verser dessus un filet de sauce au yogourt.

Pour 8 portions :
Pesto au cari
2 cuillères à table (30 ml) de gingembre haché
2 cuillères à table (30 ml) d’ail haché
2 cuillères à table (30 ml) de pâte de cari indienne peu piquante
1/3 tasse (80 ml) de coriandre hachée
2 cuillères à table (30 ml) de piment jalapeño (ou une autre variété), épépiné et haché
1/2 tasse (125 ml) d’huile végétale

Légumes
1 grosse aubergine, coupée en tranches de 1/4 po (0,5 cm)
1 gros oignon, coupé en tranches de 1/2 po (1 cm)
1 poivron rouge, coupé en deux
6 tomates italiennes, coupées en deux et épépinées
Sel et poivre du moulin

1/4 tasse (60 ml) d’huile végétale pour en badigeonner les pains
naans maison ou 4 du commerce
3/4 tasse (180 ml) de yogourt nature
1 cuillère à thé (5 ml) de garam masala
1/2 tasse (125 ml) de brins de coriandre


Réduire en purée le gingembre, l’ail, la pâte de cari, la coriandre et le piment jalapeño avec l’huile végétale dans un robot culinaire ou un petit hachoir électrique, jusqu’à ce que la purée ait la consistance d’un pesto.

Mettre l’aubergine, l’oignon, le poivron rouge et les tomates sur une plaque à pâtisserie.
Les badigeonner de 1/2 tasse (125 ml) du pesto au cari  et réserver le reste. Saler et poivrer.

Préchauffer le gril à intensité élevée.

Griller l’aubergine, l’oignon et le poivron rouge (côté peau contre le gril) pendant environ 4 minutes. Les retourner et les cuire encore 4 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient tendres et que le poivron soit un peu noirci.
Griller les tomates environ 1 minute par face.
Retirer les légumes du gril au fur et à mesure qu’ils sont cuits, et les mettre sur une planche à découper. Enlever la peau du poivron rouge. Hacher tous les légumes.


Badigeonner d’huile végétale les deux faces des naans.
Griller les pains de 1 à 2 minutes par face ou jusqu’à ce qu’ils soient croustillants et noircis ici et là. Répartir la garniture d’aubergine entre les pains et l’étaler sur ceux-ci.

Battre au fouet le yogourt, le pesto au cari qui avait été réservé et le garam masala.
Verser cette sauce sur les pizzas. Décorer de brins de coriandre et servir.
Imprimer la recette

28 juin 2011

BRUSCHETTA PÊCHES ET POIVRONS GRILLÉS ET UN ENSEMBLE BBQ À GAGNER


Quoi de mieux que de servir ces délicieuses tartines lors d'un barbecue à l'apéro avec un bon verre de vin frais ou en accompagnement de viande ou de poisson grillés sur le bbq.
C'est vrai, c'est parfumé et très goûteux.
Vous trouverez d'autres recettes à préparer sur le bbq et à servir sur des petits pains sur Vivre Délicieusement (clic).

C'est pourquoi Vivre Délicieusement vous propose de gagner l’ensemble-cadeau « Célébrez l’été avec Vivre délicieusement » d'une valeur de 100 $, comprenant :

- Des ustensiles BBQ
- Un nécessaire à pique-nique : assiettes et serviettes colorées
- Des produits délicieux : Cherrios (dont les nouveaux Cheerios au chocolat!), Old El Paso, Betty Crocker, Nature Valley…

Le jeu est ouvert aux résidents canadiens uniquement.
Pour gagner cet ensemble, 3 étapes :
1-Il faut être fan de ma page Facebook (cliquer sur j'aime)
2-Il faut être fan de la page Facebook de Vivre Délicieusement (cliquer sur j'aime)
3-Me laisser un commentaire sous cet article

Vous avez jusqu'au 7 juillet, minuit, heure de Montréal pour participer.
Bon concours !

La recette :
Pour environ 30 bouchées :
1 poivron rouge
2 pêches pelées et coupées en dés (voir note)
2  tomates (italiennes ou en grappes) épépinées, coupées en dés
1 gousse d'ail émincée
1 cuillère à table (15 ml) de vinaigre de vin rouge
2 cuillères à table de basilic frais haché
Sel et poivre frais moulu
1 baguette tranchée de biais


Couper le poivron en deux, enlever la tige et les graines.
Chauffer le gril du four et faire rôtir le poivron rouge, jusqu'à ce qu'il soit bien noirci.
Mettre dans un bol et couvrir de pellicule plastique. Laisser tiédir.

Ôter la peau et hacher finement le poivron, le mettre dans un bol moyen.
Incorporer les pêches, les tomates, l'ail, le vinaigre et le basilic.
Saler et poivrer au goût.
Faire mariner 30 minutes avant de servir ou couvrir et réfrigérer jusqu'à 8 heures.

Avant de servir, ramener le mélange à la température ambiante. Faire griller légèrement les tranches de baguette des deux côtés. Étendre le mélange à la cuillère sur les tranches.
Note : Pour peler les pêches, faire une incision en croix à la base puis les plonger 1 minute dans l'eau bouillante, les refroidir dans de l'eau froide.

01 juin 2011

SALSA DE CREVETTES


C'est une recette fort colorée et très goûteuse que j'ai prise dans le dernier Guide Cuisine où il y a tout un dossier sur les salsas et les bruschettas.
Je n'ai pas voulu utiliser les crevettes en boites comme il était suggéré et j'ai plutôt choisi des crevettes de Matane à la poissonnerie.
J'ai aussi utilisé l'huile de homard que j'avais réalisée pour les guédilles, et ça a fait l'effet de la cerise sur le sunday !
C'est le genre de recette que j'adore : c'est frais et parfumé, je peux faire mon repas avec juste cela !
À servir en apéro sur des tranches de baguette grillées, ou en accompagnement d'un barbecue.


Pour 3 tasses (750 ml) de salsa
300 g de crevettes de Matane
2 tomates moyennes parées, épépinées et coupées en petits cubes
1 poivron jaune paré, grillé et coupé en petits cubes
6 oignons verts tranchés finement
Le jus et le zeste d'une lime
2 cuillères à table de câpres égouttées
1/4 cuillère à thé de graines d'anis
1 grosse gousse d'ail dégermée et écrasée
2 cuillères à table d'huile de homard
Sel et poivre au goût


Rincer les crevettes sous l'eau froide et bien les assécher avec des essuie-tout, puis les mettre dans un saladier.
Ajouter le reste des ingrédients, puis saler et poivrer au goût.
Mélanger, couvrir de film alimentaire et réserver un minimum d'une heure au réfrigérateur.
Servir avec des tranches de baguette grillées ou des quartiers de pitas grillés au four.

(Déclinaison-Guide cuisine)
Imprimer la recette

11 avril 2011

HAMBURGER BRUSCHETTA ET UN LIVRE À GAGNER


Si vous êtes fans de hamburgers, le Livre Napoléon des Hamburgers de Ted Reader, paru chez Groupe Modus, va vous combler.
Pour ceux qui ne sauraient ce qu'est Napoléon, c'est tout simplement la plus grande entreprise familiale de fabrication d'âtres et de barbecue en Amérique du Nord. Ils représentent la marque la plus choisie dans le monde.
Le chef Ted Reader possède plus de 100 barbecues, grils et fumoirs de toutes formes et de toutes tailles et il ne quitte jamais la maison sans en mettre un à l'arrière de sa fourgonnette. Si ça ne sent pas le passionné, je ne m'y connais pas.
Je peux vous dire que le livre est vraiment génial car non seulement, vous y trouverez des recettes de hamburgers assez inusitées mais le chef nous donne des conseils et astuces qui vous permettront de convertir un éventail d'ingrédients en une fiesta de saveurs.



En partenariat avec Groupe Modus, j'ai un livre à vous faire gagner, voici le règlement pour participer :

1) Le jeu est réservé aux nord-Américains(es) ou qui ont une adresse postale en Amérique du Nord, qui ont un blogue ou un site de cuisine.
2) Il vous faudra confectionner des hamburgers, la recette restant à votre choix, la photographier et la publier sur votre blogue.
3 )Vous insérez la petite photo du livre avec ce code dans votre article (en le copiant sous le format html):
 <div class="separator" style="clear: both; text-align: center;">
<a href="http://www.groupemodus.com/1587-livre-le-livre-napoleon-des-hamburgers.html"><img style="width: 131px; height: 152px;" src="http://img829.imageshack.us/img829/7965/1587208vlelivrenapoleon.jpg" border="0" /></a></div>

4) Puis vous m'envoyez une seule photo de vos meilleurs hamburgers avec le lien de votre article à mon adresse courriel

5) Vous avez jusqu'au vendredi 20 Mai 2011, minuit, heure de Montréal, pour m'envoyer vos publications. Une seule participation par candidat sera acceptée.

Comment va se passer le vote ?
Par expérience, je trouve que les votes faits par jury, sont moins prise de tête pour ne pas dire autre chose. Et si je monte un jury de blogueurs, ceux-ci ne pourront pas participer !
Donc, comme j'ai dans mon entourage des amateurs de hamburgers, je vais donc demander à mes amis Frédéric, Alain, Pierre-Yves et Luc, mon beau-père Denis, mon neveu Laurent et monsieur Gourmandises de voter pour leur hamburger préféré. Ils ne sont pas encore tous au courant de leur mission, mais faîtes-moi confiance, ils ne pourront pas refuser !

Pour illustrer le propos, je me suis inspirée d'une recette du livre et j'ai préparé des hamburgers bruschetta vraiment fabuleux !
Ils sont faits avec du porc haché et du proscuitto et sont servis avec du provolone et une bruschetta des plus parfumées !
Je vous ai mis la méthode pour le bbq, mais comme le mien est encore ramassé et qu'il fait encore froid dehors, je les ai grillés à la poêle en fonte.

Bon barbecue à tous !

Pour 4 hamburgers :
Bruschetta à la tomate:
4 tomates italiennes en dés
1 échalote émincée finement
2 gousses d'ail émincées
2 oignons verts finement hachés
2 pincées de poivre noir concassé
2 cuillères à table (30 ml) de parmesan râpé
1 cuillère à table (15 ml) de vinaigre balsamique blanc
2 cuillères à table (30 ml) d'huile d'olive
Sel au goût
Une dizaine de feuilles de basilic frais haché

Hamburger :
1 et 1/2 lb (675 g) de porc haché
4 tranches de proscuitto, émincées
4 gousses d'ail rôties
1 cuillère à table (15 ml) d'origan frais haché
3 cuillères à table (45 ml) de parmesan râpé
1 cuillère à table (15 ml) d'huile d'olive
1 cuillère à thé (5 ml) de poivre de Cayenne
1 cuillère à thé (5 ml) de sel
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de poivre noir concassé

4 petits pains ciabatta
4 tranches de provolone
Feuilles de salade
4 tranches de prosciutto


Bruschetta de tomates :
Dans un bol, combiner les tomates, l'échalote, l'ail, les oignons verts, le poivre noir, le parmesan, le vinaigre et l'huile d'olive.
Saler au goût, puis couvrir et réfrigérer jusqu'au moment de servir.
Ajouter le basilic haché juste au moment garnir les hamburger. Rectifier l'assaisonnement.

Hamburger :
Dans un plat, combiner le porc, le prosciutto, l'ail rôti, l'origan, le parmesan, l'huile d'olive, le poivre de Cayenne, le sel et le poivre.

Former 4 galettes de 6 oz (180 g) les plus uniformes possible.
Mettre sur une assiette, couvrir de film alimentaire et réfrigérer pendant au moins 1 heure.

Préchauffer le barbecue à feu moyen élevé de 450 à 550 F (230 à 280 C).
Brosser légèrement les galettes avec de l'huile d'olive
Faire griller de 5 à 6 minutes chaque côté pour des galettes à point qui seront tendres et juteuses.

Faire griller les petits pains.
Assembler en recouvrant de salade une moitié de petit pain, poser ensuite la galette de viande, recouvrir d'une tranche de provolone, puis de bruschetta, poser une tranche de prosciutto roulée et finir par l'autre moitié du petit pain.

28 octobre 2010

PETITS CHAMPIGNONS ROUGES POUR AMUSER LES ENFANTS


Si vous vous dites que la recette est simpliste, vous avez raison, mais que ne ferions-nous pas pour amuser les enfants ?
Je n'ai rien inventé, je me suis juste inspirée d'une photo dans un magazine français.
En plus de demander très peu d'ingrédients à faible coût, elle a l'avantage de faire manger des tomates à un petit bonhomme qui a décrété qu'il ne les aimait plus. Pourtant il aime le ketchup et la sauce spaghetti !
Je me suis bien amusée à les réaliser et j'ai lu dans les yeux de mon petit bonhomme qu'il était bien impressionné !
À servir avec des crudités ou comme moi, avec une macédoine de légumes/mayonnaise.


Ingrédients :
6 oeufs durs, écalés
3 tomates italiennes


Couper la base la plus large des oeufs, afin de pouvoir les faire tenir droits dans une assiette. Réserver la partie que vous aurez coupée.

Couper les tomates en 3, de telle sorte qu'il y ait une tranche de 1 cm entre les deux chapeaux. Réserver les tranches pour une utilisation ultérieure.

Évider les chapeaux de tomates et posez-les sur les oeufs durs.


À l'aide d'un embout de douille à pâtisserie, tailler des cercles dans les morceaux de blancs d'oeufs réservés et décorez les chapeaux des champignons avec.
Imprimer la recette

02 juin 2010

CROSTINIS AU TARTARE DE LÉGUMES

Il n'y a pas plus frais comme petit encas d'été que ces crostinis servis avec ce tartare de légumes.
C'est simple mais c'est très parfumé, vous mangerez facilement 2 portions de légumes sans même vous en rendre compte tellement c'est gourmand.

Pour continuer à parler de légumes, je voudrais vous signaler la sortie du livre " Légume " de Francine Bélanger le 11 juin 2010. C'est un très beau livre: le look est très épuré, les photos superbes et les recettes vraiment sympas. Il y a même des desserts !

Si cela vous intéresse, j'ai une invitation à offrir pour le lancement de ce livre. Il faudra être certain d'être disponible le samedi 12 juin 2010 de 11 h à 14 h à la Librairie Gourmande, 7070 Henri-Julien, marché Jean-Talon, Montréal.
J'enverrais l'invitation à la première personne qui me contactera par courriel ( voir me contacter ). Édition de 14 h 32 : Chantal recevra l'invitation sous peu !



Pour 10 à 12 personnes:

1 poivron jaune
6 tomates
1 concombre pelé et épépiné
1 courgette
5 cuillères à table d'herbes fraîches hachées ( basilic, ciboulette, estragon, cerfeuil )
Le jus de 2 citrons
2 cuillères à table de vinaigre balsamique
4 cuillères à table d'huile d'olive
Sel et poivre au moulin
1 baguette, coupée en tranches


Faire une entaille en X sur les tomates et les plonger 1 minute dans une casserole d'eau bouillante.
Retirez-les de l'eau et enlever la peau puis épépinez-les.
Tailler tous les légumes en petits cubes et les mettre dans un saladier.

Dans un bol, mélanger le jus des citrons avec le vinaigre balsamique et l'huile, les herbes, sel et poivre.
Assaisonnez-en les légumes au dernier moment.
Goûter et rectifier l'assaisonnement.

Griller les tranches de baguettes sous le gril du four.
Déposer une cuillère à soupe de tartare de légumes sur chaque tranches de pain et déguster.
Imprimer la recette

31 mai 2010

MOUSSE DE CREVETTES À LA RICOTTA


Je continue sur ma lancée de recettes "fraîcheur", puisque l'été à pris de l'avance chez nous.
J'ai servi cette mousse en entrée mais elle serait appréciée à l'apéro.
Pour cela, il faudra les présenter dans des verrines plus petites, car les miennes font 125 ml, et on ne grignote pas juste cela à l'apéro.
Je vous conseillerais aussi, d'utiliser des crevettes que vous ferez cuire, pas celles vendues en boites qui, à mon avis, sentent la bouffe pour chats.
Cette mousse goûtent beaucoup les crevettes et elle est très légère au niveau de la texture.
J'ai vraiment beaucoup aimé, heureusement même, que je l'avais présentée dans des verrines, ça limite la quantité, sinon je n'aurais pu m'arrêter d'en manger.

Pour 4 verrines de 125 ml
150 g de crevettes, cuites et décortiquées ( garder 4 crevettes pour la décoration )
1/2 tasse ( 125 ml ) de mayonnaise
1 oignon vert émincé
1 et 1/2 cuillères à thé de gélatine en poudre soit 5 g ou 2 feuilles 1/2
1 cuillère à table d'eau
1/4 tasse ( 60 ml ) de ricotta
100 ml de coulis de tomates
1 cuillère à table de Cognac
Sel et poivre au goût


Faire gonfler la gélatine dans l'eau et réserver pendant 5 minutes.

Dans une casserole, à feu doux, délayer la ricotta avec le coulis de tomates jusqu'à ce que le mélange soit homogène et que la préparation juste chaude.
Ajouter la gélatine qui aura été fondue, au préalable, 15 secondes au micro-ondes et bien mélanger.

Dans le robot culinaire, mixer les crevettes avec la mayonnaise, l'oignon vert et le Cognac.
Ajouter la préparation de ricotta et pulser jusqu'à homogénéité.

Répartir le mélange dans 4 verrines et laisser prendre au réfrigérateur pendant 2 heures minimum.
Servir les verrines décorées d'une crevette, accompagnées de grissini.
Imprimer la recette

22 mars 2010

HAMBURGERS À LA DINDE AVEC RELISH À L'AVOCAT


Quand j'achète une dinde, ce n'est pas pour la manger rôtie et farcie, car je ne suis pas bien folle de ça, je trouve cela trop sec, malgré les séances d'arrosages réguliers. Je préfère me munir d'un super couteau et de la désosser pour en faire plusieurs mets.
Les deux grosses pattes ont été cuites de cette façon et ont servi de garniture à sandwichs.
Les abats, le cou, les ailes et la carcasse ont été utilisées pour un super bon bouillon maison et j'en ai profité pour refaire cette super crème de volaille.
La moitié des poitrines a été taillée en escalopes pour une recette à venir et avec le reste de viande, j'ai opté pour ces hamburgers qui ont du mordant.
Le piment jalapeño et la pointe de poivre de Cayenne ajoutent du punch au goût délicat de la dinde, alors que la relish à l’avocat a un effet apaisant.


Pour 4 hamburgers :
Relish
1 avocat mûr, mais encore ferme
1 et 1⁄2 cuillères à thé de jus de lime frais
1⁄4 cuillère à thé de sel
1 tomate italienne, épépinée et détaillée en dés fins
1 oignon vert émincé
2 à 3 cuillères à thé de piment jalapeño épépiné et haché menu
2 cuillères à table de coriandre fraîche, hachée

Hamburgers
1 lb ( 500 g ) de dinde hachée
1 oeuf battu
1 gousse d’ail hachée menu
1⁄4 cuillère à thé de sel
1⁄4 cuillère à thé de poivre de Cayenne
3⁄4 tasse( 180 ml ) de chapelure
2 oignons verts émincés
1 à 2 cuillères à table d’huile de tournesol
4 petits pains, italiens de préférence
4 feuilles de laitue


Relish:
Trancher l’avocat en deux dans sa longueur et retirer le noyau.
Détailler l’avocat en cubes de 1/4" ( 0,5 cm ) à l’aide d’un couteau et les transférer dans un bol.
Arroser de jus de lime et saupoudrer de sel.
Ajouter les tomates en dés, les oignons verts émincés, le piment jalapeño et la coriandre hachée.
Remuer délicatement de manière à ce que l’avocat garde un peu de sa forme. Mettre de côté ou couvrir d’une pellicule plastique posée directement sur la surface de l’avocat et réfrigérer tout au plus une demi-journée.

Hamburgers :
Mettre un morceau de papier ciré sur la surface de travail.
Mettre la dinde hachée dans un grand bol.
Mélanger l’oeuf avec l’ail, le sel et le poivre de Cayenne; verser ce mélange sur la dinde.
Ajouter ensuite la chapelure et les oignons verts.
Combiner les ingrédients en pétrissant délicatement avec les mains.
Diviser et former en 4 galettes de viande d’environ 1/2 " ( 1 cm ) d’épaisseur.
Les déposer au fur et à mesure sur le morceau de papier ciré.
Les faire cuire tout de suite ou les couvrir et les réfrigérer une demi-journée au maximum.

Chauffer 1 cuillère à table d’huile dans une grande poêle sur feu moyen.
Y mettre les galettes de viande et les faire rissoler 5 minutes de chaque côté ou jusqu’à ce qu’elles soient bien colorées et bien cuites (175 F/73 C sur un thermomètre à lecture instantanée).

Ouvrir les petits pains et garnir la moitié du bas de feuilles de laitue en déchirant celles-ci pour qu’elles tiennent à l’intérieur.
Compléter de la galette de viande et d’une bonne cuillerée de relish.
Servir avec des croustilles de pommes de terre ou de tortilla.

Déclinaison-Marilyn Bentz-Crowley
Imprimer la recette

05 juin 2009

MORUE, SAUCE AU BEURRE CITRONNÉ ET À L'ESTRAGON

La morue est de loin mon poisson préféré, je pourrais en manger 3 fois par semaine, juste poêlée, sans jamais m'en lasser.
Mais parce que je n'aime pas manger toujours les mêmes choses, je l'ai servie avec une petite sauce qui ne manque absolument pas de goût.
C'était un repas très rapide de préparation, qui de plus, est assez diététique .

Pour 4 personnes :
4 filets de morue de 175 g
Sel et poivre du moulin
1 cuillère à thé d'estragon frais, haché

Sauce :
1/4 tasse ( 60 ml ) d'échalotes hachées
1 cuillère à table d'estragon frais, haché
Le zeste d'un citron râpé
1 et 1/2 tasses ( 375 ml ) de bouillon de poulet ou de poisson
1 cuillère à table de jus de citron
1/4 tasse ( 65 g ) de beurre non salé, en cubes

Préchauffer le four à 450 F ( 230 C ).

Assaisonner la morue de sel, de poivre et d'estragon.
La mettre dans un plat et la cuire au four 12 minutes ou jusqu'à ce que sa chair commence à se séparer sur le dessus.

Pendant que la morue cuit au four, mettre les échalotes, l'estragon, le zeste de citron et le bouillon dans une casserole, à feu vif, et porter à ébullition.
Réduire jusqu'à ce qu'il ne reste qu'environ, 1/2 tasse ( 125 ml ) de sauce ( environ 5 minutes ). Incorporer le jus de citron et le beurre, et faire mijoter. Saler et poivrer.

Déposer la morue sur quatre assiettes de service et la napper de la sauce.


Tomates et courgettes sautées avec basilic et noix de pin

1 cuillère à table d'huile d'olive
3 petites courgettes, coupées en deux sur la longueur et tranchées mince
2 grosses tomates, coupées en cubes
2 oignons verts tranchés
2 cuillères à thé de vinaigre balsamique
Sel et poivre frais moulu
2 cuillères à table de basilic frais haché
2 cuillères à table de noix de pin

Chauffer l'huile dans une grande poêle anti-adhésive à feu vif.
Ajouter les courgettes et cuire 1 minute en remuant.
Ajouter les tomates, les oignons et le vinaigre.

Cuire en remuant 1 ou 2 minutes ou jusqu'à ce que les courgettes soient tendres et légèrement croquantes et les tomates réchauffées.
Saler et poivrer.

Parsemer de basilic et de noix de pins, et servir immédiatement.
Imprimer les recettes

13 mai 2009

SALADE DE BROCOLIS CROQUANTS AUX POULET ET CHEDDAR


Une recette inspirée d'une fiche recette de mon épicerie. C'était une façon, pour nous, de manger des brocolis autrement qu'en accompagnement vapeur, ou gratinés.
On devrait manger plus souvent du brocoli, car il est riche en carotène, en vitamine B et C, en calcium, en phosphore et en potassium. Son apport en fibre est élevé.

C'est un légume-fleur originaire du sud de l'Europe où il est connu depuis l'Antiquité.
Le brocoli tient son nom du terme italien brocco qui fait référence à sa forme, une tige ou "bras" surmontée d'une tête, avec de multiples ramifications et des inflorescences.
Il existe plusieurs variétés de ce légume vert qui a parfois une teinte pourpre à la tête, notamment le " brocoli chinois" et le " chou-brocoli" qui se rapproche du chou-fleur.
La popularité du brocoli en Amérique du Nord est récente; elle l'est encore plus en France, où ce légume est souvent appelé chou-asperge.


1/3 tasse ( 80 ml ) de crème sûre
1/3 tasse ( 80 ml ) de mayonnaise
1 cuillère à table de moutarde de Dijon
2 cuillères à table de vinaigre de cidre
1 cuillère à thé de paprika fumé
Sel et poivre du moulin, au goût
2 têtes de brocolis
300 g de poulet cuit, coupé en lanières
1 oignon oignon rouge, émincé
2 tomates, coupées en cubes
200 g de cheddar extra-fort, râpé


Cuire les têtes de brocolis, dans un grand chaudron d'eau salée, pendant 3 minutes.
Les égoutter et les plonger dans un saladier d'eau glacée, puis une fois bien refroidis, bien les égoutter.

Dans un grand saladier, mélanger la crème sûre avec la mayonnaise, la moutarde, le vinaigre de cidre et le paprika fumé.
Assaisonner généreusement.
Ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger.
Réfrigérer jusqu'au moment de servir.
Imprimer la recette